Principal / Conception

Règles irrégulières chez une mère qui allaite: normales ou non?

La restauration du cycle menstruel après l'accouchement se fait progressivement. Par conséquent, les périodes irrégulières pendant l'allaitement sont une variante de la norme. L'échec du cycle est associé à un changement de l'équilibre hormonal dans le contexte des changements survenant dans le corps. La période de récupération du système reproducteur dépend de nombreux paramètres..

Les règles peuvent-elles commencer pendant l'allaitement?

La prolactine est responsable de la production de lait. Les récepteurs du mamelon sont responsables du maintien du niveau de cette hormone. Plus le bébé est au sein, plus la glande pituitaire produit de prolactine..

L'œstrogène et la progestérone sont responsables de la normalisation du calendrier menstruel. Ce sont des hormones féminines dont la concentration et le niveau changent systématiquement. Ils contrôlent le cycle, affectent sa stabilité. La prolactine inhibe la production de ces hormones. Pour cette raison, les menstruations pendant l'allaitement se produisent lorsque le nombre d'applications diminue. Cela se produit généralement après l'introduction d'aliments complémentaires..

Si le bébé est sous alimentation mixte, peu de prolactine est produite. Les ovaires commencent à fonctionner et la menstruation arrive.

Dans les cas où une femme qui allaite parvient à établir GW, à exclure le mélange, le cycle échoue. La prolactine inhibe à nouveau le travail des œstrogènes et de la progestérone.

Restauration du cycle menstruel

La fréquence des menstruations chez les femmes qui allaitent dépend des caractéristiques personnelles, des facteurs externes. Il n'y a pas de norme unique. Si une femme allaite, le calendrier menstruel est affecté par:

  • activité hormonale;
  • la génétique;
  • âge;
  • contractilité utérine.

La restauration du cycle est due au nombre d'enfants, à l'état du système reproducteur et à la santé en général.

Quand commence la première période après l'accouchement naturel?

Il faut du temps pour une guérison complète après l'accouchement. Le canal génital est étiré, blessé. Les vaisseaux endommagés par la décharge du placenta saignent. Après l'accouchement, le corps dirige les ressources pour restaurer les tissus musculaires et les muqueuses. L'utérus commence à se contracter activement. Ce processus se poursuit jusqu'à ce qu'il atteigne sa forme d'origine..

La partie principale des mouvements contractiles se produit lors de l'attachement du bébé au sein. C'est à ce moment que l'hormone ocytocine est produite, qui stimule l'utérus. L'allaitement accélère la récupération du corps car il s'agit d'un processus naturel.

L'écoulement post-partum (lochies) n'a rien à voir avec vos règles. Ils sont causés par des lésions de l'endomètre, les vaisseaux auxquels le placenta était attaché. Immédiatement après l'accouchement, l'écoulement est brun. Après environ une semaine, ils s'éclaircissent. Leur intensité diminue chaque jour..

Les menstruations commencent généralement 2 à 4 semaines après la réduction des tétées. Le premier saignement survient à 6-7 mois de lactation. Pendant cette période, l'enfant reçoit déjà de la nourriture supplémentaire. De plus, le bébé est moins susceptible de demander le sein la nuit. La production de prolactine est réduite. Le cerveau reçoit un signal indiquant que le corps dispose de suffisamment de ressources pour une nouvelle conception. Les ovaires reprennent le travail.

La situation où les règles surviennent seulement après la fin de la lactation est également considérée comme la norme. Cela se produit lorsque la femme continue à allaiter fréquemment après une alimentation complémentaire. Les applications nocturnes jouent un rôle important. Après tout, c'est dans l'obscurité que la principale quantité de prolactine est produite..

Règles irrégulières pendant l'allaitement

Avec HS, les menstruations sont rarement périodiques. Cela est dû au fait que la prolactine inhibe la formation de l'œuf. Cependant, l'allaitement n'est pas une méthode sûre pour prévenir les grossesses non désirées. L'ovulation peut survenir à tout moment.

Le cycle d'allaitement dure de 2 à 8 semaines. Vos règles peuvent être irrégulières. La durée de la décharge change également..

Le plus souvent, le calendrier est rétabli 4-6 mois après la première menstruation. Si, après cette période, la stabilité n'est pas observée, vous devez consulter un gynécologue, vous faire tester.

Au cours de la période de l'hépatite B, les femmes sont souvent alarmées par des périodes rares (frottis). Cette condition est appelée hypoménorrhée physiologique. Les règles maigres pendant l'allaitement sont le résultat de taux sanguins instables de prolactine. Son indicateur change périodiquement, s'adaptant aux besoins de l'enfant. Pour cette raison, une femme qui allaite peut remarquer un écoulement rare qui dure 1 à 3 jours..

Causes des règles irrégulières

La restauration du cycle ne dépend pas du mode de livraison. Les changements hormonaux sont la principale raison des règles irrégulières. C'est une condition normale pour la lactation. Dans certains cas, l'instabilité des menstruations se produit dans le contexte de:

  • maladies gynécologiques - endométriose, fibromes, dysplasie du col de l'utérus, divers néoplasmes;
  • inflammation;
  • les infections;
  • dépression postpartum;
  • l'avitaminose;
  • surmenage;
  • effort physique insupportable.

Ces facteurs peuvent être combinés. Les déséquilibres hormonaux sont parfois associés à une maladie thyroïdienne car les systèmes endocrinien et reproducteur sont liés.

Retard de la menstruation après l'accouchement

Les femmes qui allaitent sont souvent confrontées à une telle situation. Tout d'abord, avec un retard de la menstruation, la grossesse doit être exclue. Pour ce faire, faites un test.

Des retards réguliers en plus des changements hormonaux naturels peuvent être causés par:

  • complications post-partum;
  • stress;
  • manque de sommeil;
  • surmenage;
  • régime alimentaire malsain (y compris un régime strict).

Des inquiétudes doivent être soulevées si les règles n'ont pas commencé dans les 1 à 2 mois suivant l'arrêt de l'allaitement. Un long délai indique des anomalies hormonales. Ils peuvent être causés par un manque d'hormones féminines, des maladies des organes génitaux, une infection, une diminution de l'immunité, une insuffisance pondérale.

La restauration du cycle menstruel après l'accouchement chez toutes les femmes a des termes différents. Chaque organisme a ses propres ressources. Pour normaliser le système reproducteur, vous devez bien manger, marcher au grand air, faire tout ce que vous pouvez, faire de la gymnastique légère.

Menstruation après l'accouchement - cycle irrégulier, retard, caractéristiques

L'une des questions les plus importantes que les femmes se posent sur leur santé après la grossesse et l'accouchement est l'établissement du cycle menstruel, car la menstruation est peut-être le principal indicateur de la santé des femmes..

Après la naissance d'un enfant, dans le contexte du renouvellement des processus se déroulant dans tout le corps d'une femme, un changement se produit avec son cycle menstruel..

Les menstruations peuvent être retardées, aller irrégulièrement et disparaître complètement pendant un certain temps. Mais vous n'avez pas besoin de paniquer, car tout cela est naturel et normal. La vitesse de récupération et d'ajustement du cycle menstruel après l'accouchement chez une femme dépend de ses paramètres physiologiques, des niveaux hormonaux, de la présence ou de l'absence d'allaitement de l'enfant, du stress, etc. Nous aborderons dans notre article les menstruations après l'accouchement - un cycle irrégulier, un retard, des caractéristiques.

Caractéristiques de la menstruation après l'accouchement

Comme le montre la pratique, le cycle menstruel après l'accouchement peut devenir quelque peu imprévisible et présenter un certain nombre de caractéristiques. Il n'y a pas de délai précis dans lequel les menstruations devraient commencer après la naissance du bébé. Le moment de son apparition est purement individuel.

De nombreuses femmes notent que pendant plusieurs mois après l'accouchement, elles ont un cycle menstruel irrégulier et que la menstruation elle-même est parfois très difficile. Cela est dû au fait que le corps féminin a besoin d'un certain temps pour revenir à un fonctionnement normal..

Les pertes sanglantes chez les femmes en bonne santé ne devraient pas durer plus de 3 à 7 jours. Des menstruations très courtes (quelques jours) ou au contraire trop longues, se terminant par une anesthésie sanguine, peuvent parler de problèmes dans la sphère reproductive de la femme - tumeurs utérines (fibromes), endométriose (prolifération du tissu endométrial en dehors de l'utérus).

Le volume sanguin menstruel est également important. Normalement, c'est 50-150 ml. Trop ou trop peu de flux menstruel indique également une pathologie. Les temps de cycle post-partum peuvent varier. Si, avant la naissance d'un enfant, le cycle d'une femme était, par exemple, de 20 à 30 jours, alors après l'accouchement, cet indicateur peut être en moyenne et être de 25 jours..

Souvent, les mères qui ont récemment accouché développent le soi-disant syndrome prémenstruel, dans lequel une femme devient très irritable, pleurnicher, parfois étourdie, insomnie, augmentation de la faim et même des accès de nausée.

Certaines femmes rapportent l'apparition de crampes menstruelles, qu'elles n'avaient pas ressenties avant l'accouchement. Ces douleurs sont généralement causées par le manque de préparation du corps à une récupération complète, une instabilité psychologique, des processus inflammatoires dans le bassin ou de fortes contractions de l'utérus. Si pendant la menstruation une femme doit constamment boire des analgésiques et des antispasmodiques, vous devez absolument consulter un gynécologue.

La situation inverse se produit assez souvent. Après avoir accouché, les femmes qui ont déjà souffert de fortes douleurs pendant la menstruation, cela devient indolore. Cela est dû à un changement de la position de l'utérus dans le petit bassin, dans lequel les obstacles à l'écoulement normal du sang sont supprimés.

Pour tous les soucis qui inquiètent une femme au sujet de ses menstruations après l'accouchement, vous devez contacter votre gynécologue, mais, en règle générale, toutes les conditions limites décrites ci-dessus disparaissent d'elles-mêmes en quelques mois..

Caractéristiques de la menstruation après l'accouchement lors de l'allaitement

L'allaitement du bébé a une grande influence sur le cycle menstruel après l'accouchement. Le corps d'une femme commence à fonctionner dans des conditions inconnues auparavant. L'hypophyse augmente fortement la production de l'hormone prolactine, responsable de la sécrétion de lait maternel et du processus de lactation.

C'est en raison de la teneur élevée en prolactine que les menstruations après l'accouchement peuvent être absentes pendant une longue période. La nature prend donc soin de la mère et du bébé et jette toutes les forces du corps sur l'alimentation du bébé, supprimant la fonction des ovaires, bloquant l'ovulation et rendant ainsi impossible une nouvelle grossesse dans un corps épuisé..

Une caractéristique des règles après l'accouchement avec un allaitement régulier est que les menstruations peuvent ne pas survenir avant la fin de l'allaitement. L'apparition des menstruations est retardée en raison du fait que pendant la période d'allaitement, l'hypophyse produit l'hormone prolactine, qui supprime les fonctions des ovaires, par exemple l'ovulation, ce qui empêche le début d'une nouvelle grossesse pendant l'allaitement. La prolactine peut agir comme une cause de menstruations irrégulières après l'accouchement.

Cycle menstruel irrégulier après l'accouchement

Si une femme n'allaite pas, les premières règles après l'accouchement surviennent dans environ 2-3 mois. Pour les mères dont les enfants ont une alimentation mixte, c.-à-d. la lactation est présente, mais pas à la demande, la menstruation commence en moyenne après 4-5 mois.

Le mode d'accouchement n'affecte pas le moment de l'arrivée des premières règles et l'établissement du cycle menstruel. Certes, chez les femmes qui ont subi des complications post-partum sous forme de saignements, de septicémie, d'endométrite, etc., les menstruations peuvent venir un peu plus tard que la date prévue, car ces processus inhibent la récupération de l'utérus en raison des dommages causés par l'inflammation.

Un cycle menstruel irrégulier après l'accouchement est assez courant. Souvent après la naissance d'un enfant, la menstruation devient irrégulière: la menstruation vient ou ne vient pas, puis elle est retardée de plusieurs jours, puis au contraire, elle commence plus tôt que la fois précédente.

Le cycle peut être configuré jusqu'à 4-6 mois, mais si après cette période l'intervalle entre le début des règles varie de plus de 5 jours, c'est une raison de consulter un médecin pour obtenir des conseils. La reprise de la régularité des menstruations après l'accouchement est un signe que le corps féminin a complètement rétabli sa fonction reproductrice et est prêt pour une nouvelle grossesse..

Retard de la menstruation après l'accouchement

Comme mentionné précédemment, de nombreux facteurs affectent la récupération des menstruations après l'accouchement, notamment:

  • l'état général du corps de la mère;
  • son état psychologique;
  • la présence ou l'absence d'un régime complet de sommeil et de repos;
  • des situations stressantes;
  • nutrition;
  • complications lors de l'accouchement.

En moyenne, la restauration du cycle menstruel après la naissance d'un enfant se produit 2-3 mois après la fin du saignement spotting (lochies). Si, après cette période, les règles de la femme n'ont pas commencé, elle commence à s'inquiéter du retard et d'une éventuelle grossesse.

Parfois, il arrive que la menstruation après l'accouchement ait déjà commencé, pendant un certain temps, la menstruation était régulière, puis les échecs ont commencé. Il s'agit d'une situation typique lors de l'allaitement maternel. Mais si le cycle continue d'échouer après l'arrêt de la lactation, vous devriez consulter un médecin, car de tels retards dans les menstruations après l'accouchement peuvent être le signe d'un certain nombre de maladies..

Un retard prolongé de la menstruation après l'accouchement peut être causé par les raisons suivantes:

  • production insuffisante de l'hormone œstrogène, due à une perturbation hormonale dans le corps;
  • la présence de changements kystiques dans les ovaires;
  • maladie infectieuse transférée;
  • affaiblissement général du corps d'une mère qui allaite associé à un manque chronique de sommeil ou de stress;
  • processus inflammatoires dans les organes génitaux;
    la présence d'une tumeur dans l'utérus ou les ovaires;
  • nouvelle grossesse;
  • Syndrome de Sheehan ou apoplexie hypophysaire.

Tout d'abord, lors de la détermination des raisons du retard des règles après l'accouchement, il est nécessaire d'exclure les grossesses répétées. Après tout, une femme peut facilement concevoir à nouveau un enfant avant l'apparition des premières règles après la grossesse, car les règles surviennent presque 2 semaines après l'ovulation, ce qui est largement suffisant pour la fécondation..

Si le test de grossesse est négatif et que le gynécologue n'a révélé aucune pathologie lors de l'examen, des analyses et de l'échographie, la femme devrait consulter un endocrinologue, car un long retard des règles après l'accouchement peut agir comme un symptôme du développement du syndrome de Sheehan, lorsque des changements pathologiques se produisent dans l'hypophyse et provoquent une violation de la production d'hormones. prolactine. Ce syndrome peut être déclenché par des saignements abondants lors de l'accouchement ou d'autres complications post-partum..

Pour un rétablissement précoce, il est conseillé aux femmes après l'accouchement de surveiller attentivement leur santé, de prendre des vitamines, de faire de la gymnastique légère, de consacrer suffisamment de temps pour se reposer, de marcher au grand air et de dormir, ainsi que de bien manger. La routine quotidienne et l'activité rationnelle seront la clé pour se mettre en forme rapidement, établir un processus cyclique et hormonal et la régularité des menstruations.

N'oubliez pas qu'un long délai de menstruation après l'accouchement ou un échec du cycle n'est pas toujours dangereux, mais dans tous les cas, il n'est pas souhaitable de s'automédiquer. Pour toutes questions et problèmes survenant avec le système reproducteur, demandez l'avis de spécialistes.

Retard dans la deuxième période après l'accouchement

Les filles, dites-moi comment. Mes premières règles après l'accouchement ont eu lieu le 1er août et ont duré 5 jours. Et donc ils ont dû partir sur l'idée du 1er septembre, mais ils ne sont toujours pas là. l'estomac tous ces jours tire comme avec la menstruation, mais la menstruation elle-même ne l'est pas. Le sentiment qu'il est sur le point de commencer et ainsi de suite pendant 6 jours. Mon mari et moi n'étions pas protégés. J'allaite toujours. Bien sûr, il y a une possibilité de grossesse, demain je ferai un test. Je veux connaître votre avis sur la restauration du cycle et les sensations les jours de la période prévue

Retard de la menstruation après l'accouchement

Un retard de la menstruation après l'accouchement est un processus normal pour chaque femme qui a accouché. Mais vous devez savoir combien de temps il faudra pour restaurer le cycle et quand vous devez consulter un médecin..

Quand après avoir donné naissance à un bébé pour attendre les règles

Il est impossible de répondre sans équivoque à cette question. Pour chaque femme en travail, le processus de restauration du corps dure individuellement. Les règlements arrivent généralement au plus tôt 8 semaines. Tout dépend de l'état de santé général, du déroulement de l'accouchement ainsi que de la façon dont le bébé est nourri..

Même dans la salle d'accouchement, les jeunes mères remarquent des taches - des lochies. Ils changent de caractère avec le temps, s'éclaircissent, deviennent gluants. Le saignement s'arrête complètement 1,5 à 2 mois après l'accouchement. Par conséquent, l'absence de menstruation 1 mois après l'accouchement est la norme..

Si 10 jours après l'accouchement, il n'y a pas de décharge, vous devez consulter un médecin.

Voici quelques statistiques concernant le début des règles chez les femmes qui allaitent:

  • pendant les 6 premiers mois, la régulation commence chez 7% du beau sexe;
  • après 7 à 12 mois, le flux menstruel survient chez 37% des femmes en travail;
  • de 1 à 2 ans, 48% des mères sont en attente de menstruation;
  • et seulement 8% des pertes surviennent deux ans après l'accouchement.

Comment la lactation et l'arrivée des menstruations sont-elles liées?

Pour comprendre les raisons de l'échec de la régulation, il faut d'abord faire attention à la façon dont le bébé est nourri.

Lors de l'allaitement

Les femmes qui allaitent naturellement leurs bébés peuvent avoir leurs règles pendant une longue période - jusqu'à un an ou plus. Ce processus s'explique par la teneur en une grande quantité de prolactine, qui est libérée lorsque le bébé tète le sein..

En médecine, ce phénomène est accepté comme la norme et est appelé aménorrhée lactationnelle. Parfois, les règles ne surviennent pas tant que l'allaitement n'est pas complètement arrêté (cela peut durer jusqu'à 18 mois).

La durée du délai dépend de plusieurs facteurs:

  1. Fréquence de verrouillage. Si la mère nourrit l'enfant à chaque fois à la demande, et non à l'heure, alors plus de prolactine est libérée, ce qui retarde la menstruation.
  2. L'état de santé de la mère. En raison de certaines maladies, le lait est perdu.
  3. Alimentation complémentaire dans l'alimentation du bébé. Lorsque le bébé a 6 mois, le lait maternel devient insuffisant et les parents introduisent des aliments complémentaires. Naturellement, le bébé consomme moins de lait et la production de prolactine diminue..

Le taux de retard de la menstruation après la naissance d'un enfant pendant l'allaitement peut aller jusqu'à deux ans. Si une femme ne s'inquiète pas des syndromes douloureux ou de l'inconfort, il n'y a pas lieu de s'inquiéter et de consulter un médecin..

Les femmes enceintes souhaitent savoir combien avant la naissance du bébé le colostrum commence à être libéré. Normalement, cela devrait commencer à 16 semaines. Cela signifie que la préparation pour la production de lait maternel a commencé..

Avec alimentation artificielle

Si une mère nouvellement créée nourrit un nouveau-né avec un mélange au biberon, la prolactine est produite en plus petites quantités ou sa production s'arrête complètement..

Dans ce cas, le retard des menstruations ne dépend plus de la lactation, mais de la période de récupération de l'utérus. Parfois, la menstruation commence 3 mois après la disparition des lochies. L'espérance normale d'ovulation est de 6 à 16 mois.

ATTENTION! Dès que la menstruation commence, la capacité de la femme à une nouvelle grossesse est rétablie. Par conséquent, si une femme ne prévoit pas d'accoucher à nouveau, il vaut la peine d'utiliser une contraception..

Avec alimentation mixte

Si le bébé n'a pas assez de lait maternel, le lait maternisé lui est présenté comme aliment complémentaire. Dans ce cas, le bébé prend le sein, mais pas aussi souvent qu'avec l'allaitement exclusif..

Dans de telles conditions, le cycle est rétabli après trois mois et il faut parfois attendre un an. Une telle course s'explique par l'arrêt progressif de la lactation - au début, le bébé n'est pas appliqué au sein la nuit, puis le mélange est offert le jour..

S'il n'y a pas de menstruation pendant plus d'un an, vous devez contacter votre gynécologue.

La grossesse comme cause de retard des règles après l'accouchement

L'absence de menstruation peut indiquer une nouvelle grossesse si un rapport sexuel a eu lieu sans utilisation de contraception. La capacité de concevoir un enfant survient 2 à 3 semaines après l'arrêt des lochies.

De nombreux médecins conviennent que si l'ajout à la famille n'est pas planifié, la contraception doit être utilisée dans les 2 ans suivant l'accouchement, car l'ovulation peut avoir lieu selon un calendrier imprévisible..

Si après l'accouchement, il y a eu des règles une fois, puis il y a eu un retard, il y a une forte probabilité d'une nouvelle grossesse. Une femme peut tomber enceinte même si elle n'arrête pas de nourrir son bébé..

Échec hormonal ou traumatisme

Si vos règles sont retardées, il est recommandé de faire un test de grossesse immédiatement. S'il est négatif, il existe une forte probabilité de déséquilibre hormonal..

Les causes des irrégularités menstruelles après l'accouchement peuvent être: l'inflammation des ovaires ou de l'utérus, l'endométriose et de nombreuses ruptures ou blessures pendant l'accouchement.

La situation où la menstruation est allée après l'accouchement, puis il y a eu un retard, cela signale parfois un déséquilibre hormonal.

Les perturbations hormonales entraînent une diminution de la production de lait maternel, de sorte que la probabilité de transférer le bébé vers une alimentation artificielle augmente.

Lorsqu'un an s'est écoulé après l'accouchement et qu'il n'y a toujours pas de règles mensuelles, consultez un médecin pour obtenir des conseils.

Quelle devrait être la période post-partum

La première chose qui change dans la menstruation est sa régularité. S'il y avait des échecs avant la naissance du bébé, maintenant ils devraient s'arrêter.

La douleur pendant la décharge disparaît ou devient minime. La durée moyenne du cycle est de 28 jours, mais un écart de 21 à 35 jours est autorisé. La durée du flux menstruel est de 4 à 7 jours et le maximum est de 8.
Les premier et deuxième jours de régulation sont les plus abondants..

Dans quels cas vous devez voir un médecin immédiatement

Une visite urgente chez le médecin est nécessaire pour les symptômes suivants:

  1. L'allaitement s'est terminé il y a 2 mois, mais les menstruations ne sont jamais venues.
  2. Après l'accouchement, le bas-ventre fait souvent mal, comme au début des règles. Les douleurs qui ne disparaissent pas pendant une longue période indiquent une inflammation de l'utérus..
  3. Un grand nombre de caillots sanguins sont observés dans la décharge et leur couleur devient écarlate brillante.
  4. L'écoulement de sang est désagréable et sent fort.
  5. Les menstruations durent plus de 8 jours et les écoulements sont épais et abondants.
  6. Il y a un retard dans la deuxième période après l'accouchement.
  7. Le flux menstruel a diminué et a disparu après 1 à 2 jours.
  8. Les saignements surviennent plus d'une fois par mois.

Les critiques des mamans sur les menstruations après l'accouchement indiquent que dans la plupart des cas, le cycle s'améliore sans assistance médicale..

Pendant 9 mois de grossesse, le corps d'une femme subit de graves changements, la récupération du corps prend quatre mois ou plus. L'arrivée des menstruations signale le début de la restauration du cycle. Si les jours critiques ne viennent pas pendant longtemps, vous devriez consulter un médecin.

Quelle est la durée normale du retard des règles avec l'allaitement

Si vous n'êtes pas remarqué par défi, alors vous êtes sérieusement intéressé.

calendar_today

27 décembre 2018

L'une des questions les plus importantes que les femmes se posent sur leur santé après la grossesse et l'accouchement est l'établissement du cycle menstruel, car la menstruation est peut-être le principal indicateur de la santé des femmes..

Après la naissance d'un enfant, dans le contexte du renouvellement des processus se déroulant dans tout le corps d'une femme, un changement se produit avec son cycle menstruel..

Les menstruations peuvent être retardées, aller irrégulièrement et disparaître complètement pendant un certain temps. Mais vous n'avez pas besoin de paniquer, car tout cela est naturel et normal. La vitesse de récupération et d'ajustement du cycle menstruel après l'accouchement chez une femme dépend de ses paramètres physiologiques, des niveaux hormonaux, de la présence ou de l'absence d'allaitement de l'enfant, du stress, etc. Nous aborderons dans notre article les menstruations après l'accouchement - un cycle irrégulier, un retard, des caractéristiques.

Qu'est-ce que la menstruation retardée

Le cycle commence par des saignements utérins à la suite du rejet de la couche interne de l'utérus - l'endomètre. Cela signifie que la fécondation n'a pas eu lieu au cours du dernier cycle ou que l'œuf n'a pas pu se fixer à la paroi de l'organe. La deuxième phase est la maturation d'un nouvel œuf et la préparation du corps pour la conception. Les hormones, en grande quantité pénétrées dans la circulation sanguine, aident l'endomètre de l'utérus à se rétablir. Un follicule avec un œuf à l'intérieur mûrit dans l'ovaire. Les niveaux d'oestrogène augmentent régulièrement, les glandes mammaires grossissent et les écoulements vaginaux muqueux semblent faciliter le passage des spermatozoïdes.

Un fait important: les rapports sexuels pendant cette période peuvent déjà conduire à la fécondation, malgré le fait que l'ovule soit toujours à l'intérieur du follicule.

Le fait est que les spermatozoïdes ont la capacité d'exister pleinement à l'intérieur du corps féminin pendant plusieurs jours après un rapport sexuel. L'ovulation est la libération d'un ovule du follicule, après quoi il commence son mouvement progressif vers l'utérus. Si sa fécondation n'a pas lieu pendant la journée, elle meurt, le niveau d'hormones féminines baisse fortement et un nouveau cycle commence. À ce moment, la femme ne se sent pas très bien: changements soudains d'humeur, somnolence, apathie, appétit accru.

Le retard de la menstruation s'appelle leur retard de plus de 5 jours. Un retard de 6 mois ou plus est une aménorrhée pathologique, qui peut indiquer des maladies des systèmes gynécologique, neurologique ou endocrinien d'une personne. Cependant, l'aménorrhée peut également être la norme dans certaines conditions physiologiques d'une femme:

  • manque de puberté chez les filles de moins de 14 ans;
  • grossesse;
  • lactation;
  • ménopause (déclin du système reproducteur et arrêt complet des menstruations).

Quand voir un médecin

Les changements hormonaux dans le corps, le stress post-partum, les complications après la grossesse et l'accouchement peuvent conduire à diverses pathologies de la santé des femmes. Une visite chez le gynécologue devrait être des conditions telles que:

  • douleur intense avec beaucoup de décharge ou, au contraire, une petite quantité avec une odeur désagréable et une couleur brune;
  • une diminution de la durée des saignements jusqu'à 1-2 jours, ou si les règles ne se sont pas terminées 7 jours après le début;
  • augmentation de la température;
  • taches avant et après la menstruation;
  • mensuellement, à venir 2 fois par mois pendant 3 cycles;
  • périodes irrégulières 6 mois après leur apparition, l'intervalle de temps entre les cycles est supérieur à 3 mois;
  • sensation de démangeaison dans le vagin et écoulement de fromage;
  • si vos règles ne surviennent pas 2 mois après l'arrêt de l'allaitement.

Il faut se rappeler qu'une petite quantité de décharge dans les 2-3 premiers cycles n'est pas toujours une pathologie. Il est important dans cet état d'évaluer leur état. Une mauvaise odeur et une couleur inhabituelle du sang sont des signes d'une maladie infectieuse ou même d'une tumeur..

Des périodes plus abondantes qu'avant l'accouchement dans le premier cycle sont généralement considérées comme normales. Mais si la quantité de décharge au cours des deuxième et troisième cycles ne diminue pas, cela peut être la conséquence d'un utérus mal nettoyé après l'accouchement. Il y a une forte probabilité qu'il y ait encore des particules de placenta sur ses parois..

Caractéristiques du cycle menstruel pendant la lactation

L'allaitement maternel et la menstruation sont des processus complexes et interdépendants dans le corps féminin. Leur connexion provoque beaucoup de malentendus et de préjugés. Vous devez comprendre ce problème et dissiper certains mythes..

Ainsi, les écoulements post-partum - les lochies - n'ont rien à voir avec les menstruations. Ce sont les restes de tissus fœtaux qui ont assuré le bon développement de l'embryon. Normalement, ils sortent dans 4-6 semaines..

Avec une lactation bien établie, une alimentation constante de l'enfant pendant la journée et la nuit, il se peut que vous n'observiez pas du tout les règles pendant un an. Ce fait ne devrait pas inquiéter la mère, d'autant plus que ce n'est pas une indication pour arrêter l'alimentation naturelle du bébé..

La reprise des fonctions reproductives ne dépend pas du mode d'accouchement. C'est une idée fausse que les menstruations surviennent plus rapidement après une césarienne. L'accélération ou la maîtrise du cycle n'est influencée que par la santé de la femme et son arrière-plan hormonal..

La durée et le volume des menstruations après l'accouchement peuvent changer, mais les douleurs atroces dans les premiers jours du cycle disparaissent presque toujours, si elles étaient avant l'accouchement. Ceci est associé à une diminution de la courbure de l'utérus pendant l'accouchement lui-même, qui ne fait que provoquer des spasmes et des douleurs..

La restauration des menstruations n'affecte pas la lactation, le lait ne change pas de goût et est excrété dans le même volume. Cependant, le bébé peut se sentir mal à l'aise ces jours-là. Cela est dû au changement de l'odeur du corps de la mère sous l'influence d'une poussée d'hormones. Le problème est facilement résolu en prenant une douche..

L'idée fausse la plus répandue est la lactation comme moyen de contraception.

Bien sûr, avec l'allaitement maternel actif, la prolactine règne dans le corps de la mère, ce qui inhibe la fonctionnalité des ovaires, il n'y a pas de menstruation, ce qui signifie que la grossesse est impossible. Chez la plupart des nouvelles mères, la fonction de reproduction reprend dans les 6 à 14 mois suivant la naissance d'un enfant. Il n'y a aucun signe externe de maturation du premier follicule après l'accouchement et une femme, sans s'arrêter pour nourrir un enfant, est capable de porter un autre bébé, d'accoucher et de continuer à allaiter ses enfants en tandem.

Grossesse non planifiée pendant l'allaitement

Un retard de la menstruation pendant l'allaitement peut être causé non pas par la production active de prolactine, mais par la grossesse. Les enfants météorologiques ne sont pas rares. Les femmes qui pensent que si elles allaitent, elles ne peuvent plus tomber enceinte se trompent. La fécondation peut survenir même avec l'hépatite B.

Le manque de menstruation pendant l'allaitement n'est pas une raison pour se détendre. Le taux de prolactine diminue progressivement et l'ovulation se produit souvent avant même l'arrivée de la première régulation. Il n'est pas possible de prédire quand cela se produira..

Il est fortement déconseillé de traiter l'aménorrhée lactationnelle comme un contraceptif fiable. Surtout dans les cas où la grossesse est hautement indésirable.

En cas de fécondation, des symptômes tels que l'élargissement de la taille des glandes mammaires et une douleur inhabituelle à la palpation apparaissent. Dans ce cas, vous devez immédiatement effectuer un test de grossesse et demander l'aide d'un gynécologue. L'échographie sera utile, grâce à laquelle il sera possible d'obtenir des informations fiables sur les changements qui se produisent dans le corps..

Quand attendre la première menstruation après l'accouchement

De nombreux facteurs affectent la récupération de la fonction reproductrice d'une femme, il est donc très difficile de prédire avec précision le jour et même le mois du début du premier cycle menstruel après l'accouchement. Tout dépend de la façon dont le nouveau-né est nourri..

Chez les femmes qui ne donnent que du lait maternel à la demande, le cycle est rétabli environ un an après la naissance du bébé..

Si l'alimentation est faite strictement à l'heure, les règles doivent être attendues dans 8 à 12 mois.

Avec un type d'alimentation mixte, lorsque l'enfant reçoit de l'eau et un mélange, les menstruations reprennent après 3 à 5 mois, et avec une alimentation artificielle, les règles peuvent être attendues dans un mois ou deux..

Les points suivants doivent également être pris en compte:

  • caractéristiques individuelles de l'organisme;
  • prédisposition héréditaire;
  • état de santé;
  • atmosphère psychologique dans la famille.

Dans ce cas, l'absence de menstruation est la norme

L'absence de menstruation pendant l'allaitement n'est pas nécessairement le signe d'un problème de santé. Cela peut être dû à des situations de stress mineures. Les jeunes mères peuvent avoir des dépressions nerveuses, une dépression post-partum, qui peuvent provoquer l'absence de menstruation. Une immunité réduite peut être un problème, qui se produit pendant la récupération post-partum. Les contraceptifs oraux peuvent être un problème. Ils ont un effet significatif sur les niveaux hormonaux féminins, qui sont directement liés au cycle menstruel..

En outre, des maladies féminines courantes telles que les kystes ovariens ou les excroissances utérines peuvent être considérées comme la norme. Ils surviennent non seulement dans la période post-partum, mais l'accouchement peut provoquer leur développement. Toute inflammation, même la plus petite du petit bassin, peut également provoquer un cycle menstruel manqué..

Important! Très rarement, l'échec du cycle peut dépendre du travail de l'hypophyse (glande endocrine). Il interfère avec la production de prolactine, ce qui peut même entraîner des saignements post-partum persistants.

Les maladies virales ou infectieuses affectent également le cycle menstruel, qui n'entraîne rarement pas de complications pour l'organisme affaibli par l'accouchement..

En fin de compte, une femme peut simplement avoir une période de récupération prolongée, qui est également considérée comme la norme. Cela dépend même de choses aussi simples que le sommeil et l'état nutritionnel. Vous n'avez pas besoin d'inventer immédiatement des maladies inexistantes, mais vous devriez quand même consulter un médecin.

Période post-partum

Si une jeune mère est déterminée à allaiter son nouveau-né pendant longtemps, l'absence de menstruation est tout à fait naturelle. Immédiatement après l'accouchement, le taux de prolactine commence à augmenter encore plus, de sorte que le premier lait apparaît dans 3-4 jours. Plus un nouveau-né passe de temps au sein, plus la sécrétion de cette hormone augmente. Pour la quantité de lait que la mère aura à l'avenir, la première semaine après l'accouchement n'a pas une petite importance..

De nombreuses femmes qui ont des problèmes de conception, après l'examen, un taux élevé de prolactine est trouvé. C'est pour cette raison qu'elles ne parviennent pas à devenir enceintes, car l'augmentation de la sécrétion de cette hormone garantit l'absence totale d'ovulation. Cependant, aucune lactation n'est observée..

Pour la même raison, le premier cycle menstruel chez une mère qui allaite est reporté indéfiniment. Le corps d'une femme qui a récemment accouché produit une autre hormone importante - l'ocytocine. Son principal effet est qu'à son niveau élevé, le sein lui-même permet une libération de lait gratuite sans stimulation supplémentaire. Par conséquent, toute mère qui allaite doit utiliser des coussinets d'allaitement spéciaux pendant l'allaitement. Le lait s'écoule souvent spontanément du sein au début.

Récupération de cycle en utilisant des méthodes folkloriques

Il existe de nombreuses façons populaires de restaurer la régularité du cycle menstruel. Tout d'abord, vous devez consulter un médecin afin d'éviter la présence de maladies graves. Ensuite, vous devez éliminer l'influence des facteurs pouvant provoquer des problèmes au début des règles (stress, mauvaise alimentation, excès de poids, etc.). En parallèle, vous pouvez utiliser certaines recettes de médecine traditionnelle.

  1. Graines de sésame. Leur effet positif sur le corps de la femme est dû à la présence d'hormones sexuelles féminines dans l'analogue à base de plantes. La graine doit être broyée à l'état de farine, puis ajouter de l'huile végétale dans une proportion de 2 cuillères à soupe. l. graines de sésame pour 1 c. huiles. Remuez et mangez 1 cuillère à café une fois par jour. Le sésame rétablit le fonctionnement normal des ovaires et normalise le cycle menstruel. De plus, les acides gras qu'il contient contribuent à une meilleure production d'hormones sexuelles. Le sésame peut être pris avec l'allaitement. Il n'est pas recommandé de l'introduire dans l'alimentation avant 3 mois, même s'il ne s'agit pas d'un produit allergène. Et en ce qui concerne la restauration du cycle menstruel plus tôt qu'après cette heure, son apport est déraisonnable. Les contre-indications à l'utilisation de graines de sésame sont la thrombophlébite et l'augmentation de la coagulation sanguine. Le coût des graines de sésame commence à 70 roubles pour 100 grammes.
  2. Gingembre. Soulage les courbatures pendant la menstruation et aide à restaurer le cycle menstruel. Vous devez boire du thé au gingembre 3 fois par jour pendant un mois. Pour le préparer, vous avez besoin de 1/2 c. Ajouter le gingembre frais haché dans une tasse d'eau et porter à ébullition. Vous pouvez ajouter du miel à la boisson. Lors de l'allaitement, le gingembre peut également être pris au plus tôt 3 mois après la date de naissance. De plus, il a un effet bénéfique sur la lactation. Mais si l'enfant a des problèmes de digestion, son utilisation doit être abandonnée. Les contre-indications à la prise de gingembre sont les maladies du foie et du tube digestif (gastrite, ulcère d'estomac), les hémorroïdes, l'hypertension artérielle, les saignements. L'action du gingembre repose sur sa composition: l'association des vitamines A, C, E avec des polyphénols, du zinc et du magnésium le rend très bénéfique pour la santé de la femme. En moyenne, le coût d'un kilogramme de racines de gingembre est d'environ 300 roubles.
  3. Cannelle. Cette épice a un bon effet réchauffant, ce qui a un effet bénéfique sur la récupération des menstruations. Il est également capable d'abaisser le taux d'insuline dans le sang et ainsi aider à normaliser le cycle. C'est très simple à utiliser. Il suffit d'ajouter 1 cuillère à café. cannelle en poudre dans un verre de lait. Vous pouvez également faire du thé avec et même simplement mâcher des bâtonnets secs. L'essentiel est la régularité. La cannelle peut être prise quotidiennement avec modération. Il existe également des capsules de cannelle disponibles sur le comptoir. L'efficacité de l'utilisation de la cannelle pour restaurer le cycle de la maladie des ovaires polykystiques a été confirmée par une étude du Columbia University Medical Center. Lors de l'allaitement, il n'est pas interdit d'utiliser cette épice, mais vous devez vous rappeler qu'elle est assez allergène. Par conséquent, il ne doit pas être introduit dans l'alimentation avant 3 mois après l'accouchement et il est également nécessaire de surveiller attentivement la réaction de l'enfant. Les contre-indications à l'utilisation de la cannelle sont les maladies des reins et du foie, l'hypertension artérielle, les maladies du système cardiovasculaire, les ulcères d'estomac et son acidité accrue. Le coût de la cannelle moulue pour 100 grammes est d'environ 80 roubles.
  4. Décoction de feuilles de laurier. Pour le préparer, vous devez verser 10 g de feuilles séchées avec 400 ml d'eau bouillante. Porter à ébullition et cuire environ 5 minutes avec le couvercle ouvert. Ensuite, le bouillon doit être inséré dans un thermos pendant 3 heures et pris par voie orale 1/4 de verre avant les repas tout au long de la journée. Arrêtez de l'utiliser immédiatement après le début des règles. Le goût de cette boisson, bien sûr, laisse beaucoup à désirer. Mais les critiques des femmes qui l'ont essayé pour restaurer le cycle sont pour la plupart positives. Son effet sur le corps d'une femme est déterminé par la teneur en vitamines, tanins, huiles essentielles, acides organiques. Il affecte la contraction de l'utérus, provoquant ainsi la menstruation. Cependant, malgré son efficacité, la décoction de feuilles de laurier doit être prise avec beaucoup de prudence. Cela peut provoquer des saignements très abondants et mal contrôlés. De plus, si le retard de la menstruation a été causé par le début de la grossesse, une fausse couche ou des anomalies du développement du fœtus peuvent survenir. Si la feuille de laurier en petites quantités peut être ajoutée aux plats d'une femme qui allaite, vous ne pouvez pas utiliser son bouillon. Les contre-indications sont: maladies chroniques, infections, oncologie, troubles hormonaux, érosion et ulcères des intestins et de l'estomac, diminution de l'immunité, suspicion de grossesse. Le prix d'un paquet de 10 grammes de feuilles de laurier séchées coûte environ 15 roubles.

De l'avis de l'auteur, l'utilisation de feuilles de laurier, bien qu'elle soit un outil efficace pour reprendre le cycle menstruel et qu'elle soit soutenue par des retours positifs de la part des femmes, est très dangereuse pour la santé. Surtout après avoir accouché. Par conséquent, il est préférable d'utiliser d'autres méthodes plus douces de sa restauration. Il convient également de rappeler que l'efficacité des remèdes populaires n'est pas prouvée. Et si une méthode convenait à une femme, cela ne veut pas dire qu'elle en aidera une autre. Les caractéristiques individuelles du corps de chaque personne réagissent différemment à certaines influences externes et internes.


Le thé au gingembre a non seulement un effet positif sur le système reproducteur de la femme, mais augmente également la lactation.

Effet de la menstruation sur la lactation

Une jeune mère ne doit pas s'inquiéter de l'apparition des règles pendant l'allaitement. Ce processus physiologique n'affecte pas négativement l'alimentation naturelle du nouveau-né, de sorte qu'une femme peut avoir confiance en la qualité de son lait..

Lorsque le cycle menstruel est rétabli chez une femme qui allaite, la quantité de lait produite peut diminuer. Afin que l'enfant ne ressente pas de manque de nourriture, il est recommandé de compenser le manque de lait par des attachements fréquents au sein. Cette manipulation évitera la stagnation des glandes mammaires et servira de facteur stimulant pour la lactation..

Aménorrhée lactationnelle

Le premier mois après l'accouchement, alors que la «menstruation» (lochies) post-partum dure, une femme est considérée comme complètement stérile et incapable de concevoir. À ce moment, l'utérus se contracte, nettoie et se régénère (sa surface est une énorme plaie saignante).
Dans le corps féminin à ce moment, l'hormone prolactine règne. C'est lui qui est responsable de la production de lait et contribue indirectement à la contraction de l'utérus. De plus, il supprime la production d'hormones responsables du cycle menstruel normal. Par conséquent, les ovaires sont temporairement «désactivés» - les follicules ne mûrissent pas, l'ovulation ne se produit pas, la menstruation ne vient pas.

Si, après l'accouchement, une femme n'allaite pas, la prolactine disparaît progressivement et le cycle est rétabli, de sorte que les menstruations peuvent survenir assez tôt - 2-3 mois après l'accouchement. Si le bébé est allaité dans le respect de l'environnement, la femme subit alors la soi-disant aménorrhée lactationnelle - une période pendant laquelle elle ne peut pas concevoir en raison de l'alimentation..

Se nourrir à la demande, sans supplémentation, avec des aliments complémentaires et l'utilisation de tétines, avec la conservation obligatoire des tétées de nuit est appelé écologique.

La période d'aménorrhée lactationnelle dure environ six mois, mais ce n'est pas une méthode contraceptive à 100%, car le corps de chaque femme est individuel et le corps de chacun récupère différemment.

Néanmoins, alors qu'une femme allaite son bébé, à la demande, et non selon le régime, sous l'influence de l'hormone prolactine, son corps ralentit la restauration du cycle. Si toutes les règles Eco-GV sont suivies, la menstruation survient après l'arrêt de l'allaitement.

Raison de voir un médecin

Le médecin traitant surveille l'évolution des périodes importantes dans le corps du patient. Il regarde comment le corps récupère, prescrit des médicaments ou corrige le menu si nécessaire. Habituellement, les mères de nouveau-nés consultent des spécialistes des enfants, en particulier les premiers mois. Vous ne pouvez pas non plus jeter votre propre santé. Certaines mères notent que des taches étranges se produisent, ce qui ressemble extérieurement à des menstruations régulières. Les experts rassurent: c'est un signe de guérison naturelle de l'utérus. Vous pouvez vous en tirer avec des mesures simples sans panique. On est loin du rétablissement complet des menstruations, ce sont des lochies.

Vous devriez consulter un médecin si:

  1. L'écoulement post-partum commencé s'arrête brusquement. Il est possible qu'une endométrite se soit développée ou qu'une courbure dangereuse de l'utérus se soit produite. Parfois, les lochies elles-mêmes s'accumulent à l'intérieur de l'utérus en grande quantité. Ayant trouvé cela, le spécialiste diagnostique la lochiométrie.
  2. Si les règles après l'allaitement sont rares, avec plusieurs cycles, un déséquilibre hormonal naturel est possible, une endométrite ou une autre maladie s'est développée.
  3. Les menstruations sont arrivées comme prévu, six mois après que la mère ait terminé la GV, mais des intervalles de temps irréguliers ou longs (plusieurs mois) sont complètement absents. Dysfonctionnement ou état possible des ovaires.
  4. Les menstruations, au contraire, sont abondantes, accompagnées de douleurs intenses, peut-être qu'une partie de la membrane fœtale qui n'est pas sortie est restée à l'intérieur de l'utérus.
  5. L'écoulement est abondant, douloureux, d'une couleur inhabituelle et d'une odeur étrange. Il est possible qu'une maladie infectieuse ou un néoplasme malin se développe dans le corps.
  6. Le méfait est le signe d'une maladie inflammatoire.
  7. La menstruation est accompagnée d'étranges sécrétions caillées épaisses, des démangeaisons sont ressenties - très probablement une microflore pathogène (candidose) se développe à l'intérieur du vagin.
  8. Alimentation active, la menstruation est venue, sans supplément ni introduction d'aliments complémentaires.

Vous devez absolument informer le médecin si vos règles se sont déroulées de manière inattendue, sont accompagnées de symptômes inhabituels ou si elles semblent étranges. Suspendre l'hépatite B jusqu'à ce qu'un spécialiste pose un diagnostic.

Raisons de l'absence de menstruation après l'accouchement

Lorsque la première menstruation apparaît après l'accouchement, lorsque le cycle devient régulier, quels écarts sont possibles et comment éviter leur apparition.

Une anxiété excessive pour une femme récemment accouchée est nocive, mais il est en même temps nécessaire de savoir quels phénomènes indiquent la présence d'une pathologie afin de consulter un médecin en temps opportun. Par conséquent, vous devriez étudier ce sujet et considérer les caractéristiques importantes..

Pourquoi il n'y a pas de règles après l'accouchement

Certaines femmes pensent que le cycle reprendra dès la naissance du bébé. Mais ce n'est pas le cas. Il n'y aura pas de menstruation pendant un certain temps, et c'est naturel. Une mère nouvellement née a des lochies - c'est ce que l'on appelle la décharge post-partum. Mais ce ne sont pas des menstruations, bien qu'elles leur ressemblent par leur couleur..

Les lochies sont des écoulements utérins, qui sont associés au besoin du corps de rejeter toute trace d'une grossesse antérieure. En quelques semaines, les restes de l'endomètre, du placenta et d'autres déchets du fœtus sortent de l'utérus.

Au début, la couleur est rouge foncé lochy, mais progressivement ces sécrétions deviennent plus foncées et leur nombre diminue. Après environ 1,5 mois, les lochies devraient s'arrêter. Cela est dû au fait que la couche interne de l'utérus est revenue à la normale..

Cependant, les menstruations seront absentes pendant un certain temps..

L'absence de menstruation dans la période post-partum est due à des changements hormonaux dans le corps de la femme. De grandes quantités de prolactine sont libérées dans la circulation sanguine afin qu'elle puisse allaiter. Cette hormone interfère avec le fonctionnement des ovaires, donc aucun ovule n'est produit et l'endomètre ne se forme pas. En conséquence, la menstruation n'apparaît pas.

Quand vos règles commencent-elles après l'accouchement?

Il est difficile de nommer l'heure exacte à laquelle les premières règles apparaissent après l'accouchement. Ceci est influencé par de nombreux facteurs (maladies, propriétés individuelles du corps, hormones, etc.). Bien qu'en général, les règles dépendent du degré de complétude de l'allaitement..

Vous devez vous concentrer sur des circonstances telles que:

La présence ou l'absence d'aliments complémentaires. Si le bébé est exclusivement nourri au sein, les règles n'apparaissent que lorsque le bébé est sevré. Mais un an après la naissance du bébé, la menstruation peut apparaître, que l'allaitement se poursuive ou non..

La quantité de lait. Avec une pénurie de lait, une femme doit utiliser des formules lactées. Dans le même temps, la production de prolactine est réduite, ce qui permet aux ovaires de commencer à fonctionner. Dans une telle situation, la menstruation peut apparaître dans 4-5 mois. Il n'y a donc absolument pas lieu de s'inquiéter ici.

Optez pour une alimentation artificielle. Certaines mères ne peuvent ou ne veulent pas allaiter leur bébé. Dans ce cas, la menstruation après l'accouchement commence beaucoup plus tôt - après environ 2 mois..

Caractéristiques de l'accouchement. Si le bébé naît par césarienne, le début des règles de la mère dépend du type d'alimentation. Lors de l'allaitement, les règles sont absentes jusqu'à ce que le bébé soit nourri.

La période pendant laquelle les règles doivent commencer après l'accouchement est influencée par les caractéristiques:

  • Mise en place de la routine quotidienne
  • L'âge de la femme,
  • État émotionnel.

Par conséquent, même un médecin ne peut pas fournir d'informations précises..

Combien de temps durent vos règles après l'accouchement

Souvent, les femmes, après la naissance de leur premier enfant, parlent d'éliminer l'inconfort pendant la menstruation et de la régularité du cycle. Mais les conclusions ne devraient être tirées que 3 mois après leur première apparition..

Avant cela, le cycle peut varier et les périodes menstruelles elles-mêmes sont parfois inhabituelles (avec une durée plus courte ou plus longue, une abondance excessive ou une rareté des pertes). Ceci est considéré comme normal, bien qu'une consultation avec un médecin soit toujours nécessaire..

Il sera donc possible de s'assurer qu'il n'y a pas de pathologies..

La fréquence des menstruations est normalement de 21 à 34 jours avec une durée de 3 à 8 jours. Le volume de décharge ne doit pas être inférieur à 20 ml ni supérieur à 80 ml. La durée des premières menstruations post-partum n'a pas d'importance (à un rythme normal), il est important qu'elles deviennent régulières dans les 3 mois.

Certaines femmes subissent des changements dans les caractéristiques de la période prémenstruelle. Ils notent une augmentation des symptômes du SPM, ce qui peut les déranger. Cela est généralement dû à des changements hormonaux dans le corps. Il est difficile de neutraliser cette fonctionnalité - le plus souvent, vous devez l'accepter. Mais son apparence ne signifie pas qu'il y a des problèmes dans le corps..

Lorsque vous avez besoin d'une aide médicale

Après la naissance d'un enfant, une femme ne doit pas oublier sa santé. Vous devez aller chez le médecin pour évaluer l'état des organes internes et vous assurer qu'il n'y a pas de pathologies. Vous avez un besoin urgent de consulter un spécialiste dans des situations telles que:

  1. Premières règles trop abondantes. Si les électrodes doivent être changées plus souvent que toutes les 2 heures, cela indique un saignement. En outre, une grande quantité de décharge peut être causée par l'endométriose, l'hyperplasie de l'endomètre, des anomalies du fond hormonal.
  2. L'apparition d'un écoulement sanglant avec une odeur désagréable après l'arrêt des lochies. Cela signifie qu'il y a des restes de l'ovule dans l'utérus..
  3. Rareté ou absence de décharge dans les 3 mois suivant la fin de l'allaitement. Cela se produit avec une teneur accrue en prolactine dans le corps, bien que sa quantité devrait diminuer d'ici là.
  4. La présence d'une odeur désagréable dans le flux menstruel. Si le sang sécrété en même temps a une teinte sombre et que la femme est tourmentée par une douleur intense, cela peut indiquer la présence de troubles dans le corps.
  5. Irrégularité du cycle 3 mois après le début des règles. C'est également un signe de pathologie associée au système hormonal..

Dans tous ces cas, une visite chez un gynécologue ne doit pas être retardée. L'élimination des violations doit être traitée dès leurs premières manifestations, car la situation peut encore empirer.

Dois-je me protéger

Certaines femmes, en raison du manque de menstruation pendant la période post-partum, pensent qu'il n'est pas nécessaire d'utiliser une contraception. En théorie, cela est vrai, puisque les ovaires ne fonctionnent pas, les ovules ne sont pas produits et, par conséquent, la grossesse ne peut pas avoir lieu. Mais il y a de nombreux cas où une grossesse a néanmoins eu lieu et sa présence a déjà été découverte à une date ultérieure..

La raison en est le manque d'informations précises sur le début des menstruations. On ne sait pas quand la quantité de prolactine produite diminuera, on ne peut que deviner.

L'ovulation a lieu 2 semaines avant la menstruation..

Par conséquent, avec des rapports sexuels non protégés, une femme peut redevenir enceinte et l'absence de règles expliquera les changements hormonaux associés à l'allaitement (surtout s'il n'a pas été arrêté).

Cela signifie que même pendant l'allaitement, vous devez vous protéger. Si un couple souhaite avoir un deuxième enfant, cela n'est pas nécessaire, bien que les médecins recommandent d'attendre environ deux ans pour que le corps de la femme se rétablisse complètement après l'accouchement..

Pourquoi il y a des échecs

Les trois premiers mois après le début des règles, ne vous inquiétez pas de leur irrégularité. Mais si les irrégularités menstruelles persistent après cela, vous devriez consulter votre médecin. Ceci est particulièrement important si des symptômes indésirables supplémentaires sont observés. Les causes des irrégularités menstruelles peuvent varier. Il:

  1. Syndrome de Sheehan (hypopituitarisme post-partum). Cette pathologie peut être causée par une péritonite, une septicémie ou une hémorragie post-partum abondante. Elle peut également être provoquée par des histoses. Le résultat de la maladie peut être l'absence de menstruations ou leur rareté, qui est associée à des modifications nécrotiques de l'hypophyse. Les symptômes supplémentaires du syndrome sont une fatigue accrue, des maux de tête, un gonflement, une hypotension..
  2. Hyperprolactinémie. L'absence de menstruation dans ce cas est due à des troubles du fonctionnement de la glande thyroïde ou à la présence d'un adénome hypophysaire.

Les deux pathologies peuvent être guéries, mais pour cela, vous devez consulter un spécialiste.

S'il faut continuer à s'alimenter après le début des règles

Le lait maternel est l'aliment le plus sain pour votre bébé. Si un bébé est allaité, cela réduit considérablement le risque de développer des maladies infectieuses. Mais après le début des règles, de nombreuses femmes ne savent pas s'il vaut la peine de continuer à nourrir le bébé avec du lait maternel, doutant de ses avantages..

La présence de menstruations n'affecte pas la qualité du lait, vous ne devez donc pas abandonner l'allaitement. Mais vous devez tenir compte de certaines circonstances:

  1. Avec la poursuite de la lactation, la période de normalisation du cycle peut être retardée.
  2. Pendant la menstruation, la sensibilité des mamelons augmente, ce qui rend l'allaitement désagréable pour une femme.
  3. Moins de lait est excrété pendant les jours critiques, de sorte que l'enfant peut devenir nerveux. Vous pouvez résoudre ce problème en appliquant le bébé sur l'un ou l'autre sein à tour de rôle.

Ces caractéristiques peuvent causer de l'inconfort. Mais il n'y a pas lieu de douter des avantages de l'allaitement pour le moment - il peut et même doit être poursuivi..

Caractéristiques d'hygiène

Il est très important de suivre les règles d'hygiène pendant la période post-partum. Le corps féminin à ce moment nécessite des soins attentifs, car il ne s'est pas encore remis de circonstances stressantes pour lui.

Les principales recommandations sont les suivantes:

  1. Tant que votre cycle menstruel n'est pas rétabli, vous ne devez pas utiliser de tampons ou de tampons absorbants. En outre, ils ne conviennent pas aux lochies. Le produit d'hygiène optimal dans ce cas est des tampons à surface lisse. Ils sont censés être changés toutes les 3-4 heures..
  2. Les organes génitaux doivent à ce moment être lavés plus souvent pour éviter la pénétration d'infections. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des gels d'hygiène intime ou des savons parfumés. Ces produits doivent être remplacés par du savon pour bébé..
  3. Il est nécessaire de s'abstenir de la vie sexuelle pendant au moins 6 semaines. Après la reprise de l'activité sexuelle, il est nécessaire d'utiliser une contraception barrière - cela aidera à éviter une grossesse et une infection de l'utérus.

L'apparition des règles après la naissance d'un enfant est un phénomène individuel, qui est influencé par de nombreuses circonstances. La femme elle-même ne peut pas influencer cela, mais elle est capable de prendre soin de son corps afin d'éviter le développement de complications post-partum.

La plupart des femmes savent que la présence de saignements menstruels indique la santé du système reproducteur féminin. Normalement, les principales raisons de son absence sont pendant la grossesse et la ménopause. Cependant, il y a aussi un court répit offert au beau sexe par nature - c'est l'absence de menstruation après l'accouchement. Dans cet article, nous expliquerons pourquoi il n'y a pas de règles après l'accouchement..

Raisons de l'absence de menstruation après l'accouchement

Beaucoup de gens confondus avec l'apparition des règles après l'accouchement - les lochies. Cependant, avec ces sécrétions, l'ovulation ne se produit pas, car le corps se rétablit après l'accouchement. La grossesse et l'accouchement sont très stressants pour lui, car pendant la période de portage d'un bébé, des changements importants se produisent, la charge sur les organes internes d'une femme augmente.

La première raison est la période de récupération, qui prend de six à huit semaines, quel que soit le déroulement de la grossesse ou le déroulement de l'accouchement. Mais comme pendant la grossesse, les principaux changements se sont produits avec le fond hormonal, il faudra un peu plus de temps pour une récupération complète - de dix à douze semaines.

La deuxième raison importante de l'absence de menstruation après l'accouchement est la période d'allaitement du bébé. Cette période a un nom spécial - «aménorrhée lactationnelle». Cette condition est associée à un niveau élevé de l'hormone prolactine, qui est responsable de la production de lait maternel et supprime le travail des ovaires. Ainsi, ils obtiennent un peu de répit pendant la lactation et l'ovulation ne se produit pas. Le niveau le plus élevé est atteint avec l'allaitement au cours de l'allaitement nocturne du bébé. Une femme qui choisit l'allaitement au biberon récupérera plus rapidement qu'une mère qui allaite. Une alimentation mixte et programmée indique à la mère que la production de lait peut être réduite. Les taux de prolactine chuteront, et bien que la lactation se poursuive, le corps commencera à récupérer plus rapidement, se préparant à une nouvelle grossesse.

Pourquoi le cycle menstruel reprend-il après l'introduction d'aliments complémentaires??

Le corps de la femme est conçu de manière très judicieuse et complexe - protégeant la mère d'une nouvelle grossesse pendant la période d'allaitement du bébé, il est sensible aux moindres changements dans les besoins du bébé. Dès que le besoin constant de lait maternel disparaît 9 avec l'introduction d'aliments complémentaires), le corps de la mère répond immédiatement à la croissance de l'enfant en réduisant le taux de l'hormone prolactine. Les niveaux hormonaux normaux sont rapidement rétablis, préparant une femme à la possibilité d'une nouvelle maternité.

Les néonatologistes et pédiatres modernes recommandent de ne pas introduire d'aliments complémentaires avant que l'enfant n'atteigne l'âge de six mois. Suite à ces recommandations, la jeune maman sera en état d'aménorrhée lactationnelle pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. Cependant, n'oubliez pas que chaque corps féminin est individuel, et de plus, les bébés se comportent différemment. Certains bébés commencent à abandonner le sein assez tôt, et certains bébés, bien qu'ils tètent avec plaisir, commencent à sauter de plus en plus souvent les tétées nocturnes, préférant dormir profondément sans être distraits par la nourriture.

Normalement, après l'arrêt de la lactation, pas plus de 2 mois ne devraient s'écouler avant le début du cycle menstruel.

Comment détecter une grossesse pendant l'allaitement? Symptômes

Le manque de menstruation après l'accouchement ne peut être assimilé à un manque d'ovulation. Les mécanismes qui ont lieu dans le corps d'une femme sont si subtils qu'il est impossible de prédire quand exactement les ovaires commenceront à fonctionner, libérant un nouvel ovule. Les saignements mensuels peuvent encore être absents, cependant, toutes les fonctions du corps féminin commencent déjà à fonctionner normalement. Étant donné que l'ovulation se produit environ deux semaines avant le début du cycle suivant, il est possible de connaître à l'avance l'état de préparation du corps pour une nouvelle grossesse uniquement avec l'utilisation de tests spéciaux.

La nature entendait donner à la mère une période de récupération suffisamment longue pour qu'au moins un an s'écoule entre deux grossesses. Cependant, à l'heure actuelle, les conditions de vie ont beaucoup changé - l'apparition de mélanges, de purées adaptées pour bébé et le rythme même de la vie moderne ne permet souvent pas de faire du lait maternel l'aliment principal d'un nourrisson de moins d'un an..

Par conséquent, parfois l'absence de cycle signifie la naissance d'une nouvelle grossesse, ce qui est une surprise totale pour maman. Vous pouvez suspecter une autre grossesse en raison de symptômes tels que:

  • Toxicose. Il peut être exprimé non seulement par des nausées et des vomissements sévères, mais également par des brûlures d'estomac, le rejet de certains goûts, des odeurs.
  • Flatulences intenses le soir. L'abdomen semble élargi et ferme. Cela est particulièrement visible chez les mères qui ont porté plus d'un enfant, et si peu de temps s'est écoulé après l'accouchement, c'est-à-dire que la paroi abdominale n'a pas encore eu le temps de se renforcer.
  • Dessin de douleurs dans le bas de l'abdomen. C'est ce qu'on appelle l'hypertonicité de l'utérus. Pendant la lactation, si le cycle menstruel ne s'est pas rétabli, l'utérus est très calme, pas douloureux. S'il n'y avait pas encore de menstruations et que l'estomac tire étrangement, et même ce signe de grossesse chez une mère qui allaite n'est pas seul, le couple sera examiné.
  • Écoulement vaginal aqueux abondant. En cas d'aménorrhée lactationnelle (pas de cycle menstruel lors de l'allaitement), il n'y a pas d'écoulement vaginal du tout... S'ils sont soudainement apparus, c'est une raison de penser que l'ovulation a pu avoir lieu et qu'après 2 semaines, les règles disparaîtront (si la grossesse n'a pas eu lieu). Ou l'ovulation a déjà eu lieu, la conception a eu lieu et aucun jour critique n'est prévu pendant plusieurs mois.
  • Écoulement vaginal sanglant qui n'apparaît que par intermittence et est trop rare pour être considéré comme menstruel. S'il existe de tels signes de grossesse avec HB et l'absence de menstruation, ils peuvent être considérés comme un symptôme clair de la menace d'interruption de grossesse. Voir un docteur. Et aussi, des taches se produisent avec les polypes de l'endomètre, l'endométriose, l'hyperplasie et d'autres maladies de l'utérus. Ils ont tous besoin d'attention.
  • Une bande a commencé à apparaître au milieu de l'abdomen. C'est perceptible pour les femmes dont les rayures ont déjà disparu après la gestation précédente. Bien que, parfois, il commence à se manifester un peu sans grossesse, dans la deuxième phase du cycle, lorsque la production de l'hormone progestérone augmente.
  • Mictions légèrement douloureuses et fréquentes lors d'une analyse d'urine normale. Déjà dans les 2-3 premières semaines de grossesse, maman peut aller aux toilettes jusqu'à cinq fois par nuit. Ainsi, la progestérone agit sur la vessie en la relaxant.
  • Augmentation de la température basale. Pendant la grossesse, la température dans le rectum dépasse 37 degrés. Au-delà de la maladie. La température est mesurée par voie rectale, le matin, avant de sortir du lit.
  • Un autre «messager de grossesse» est un changement du goût du lait. Pour cette raison, certains enfants abandonnent leur régime alimentaire habituel..
  • L'apparition de l'acné. Pas seulement sur le visage. Beaucoup développent de l'acné rouge sur le dos.
  • Si une nouvelle grossesse survient, un changement des niveaux hormonaux se produira inévitablement. Le niveau de prolactine diminuera et la quantité de progestérone augmentera. Pour cette raison, la quantité de lait peut diminuer. La femme constate que les seins ne sont plus coulés comme avant..
  • Sensation de picotement dans la région ovarienne. Habituellement du côté où l'ovulation s'est produite. Un kyste du corps jaune ou du corps jaune s'y forme, ce qui provoque parfois de telles sensations.
  • Grande fatigue, somnolence. Très typique pour le premier trimestre. De plus, la fatigue n'est pas motivée.

Si vous présentez plus d'un de ces symptômes, faites un test de grossesse. Même en l'absence de grossesse ou de symptômes «enceintes», il est conseillé de faire des tests une fois par mois pour les femmes sexuellement actives pendant l'allaitement avec un cycle menstruel non récupéré ou des règles irrégulières. Après tout, une grossesse sans signes pendant l'allaitement n'est pas rare..

Ainsi, le cycle après l'accouchement peut ne pas être établi immédiatement. Pour la plupart, la nature des saignements change également - le col de l'utérus d'une femme qui a accouché s'ouvre plus rapidement et plus sans douleur. Parfois, la décharge devient abondante, pour certains, la menstruation commence immédiatement par des saignements abondants. Mais si une courte pause après la première menstruation n'est pas un signal alarmant, la longue absence de menstruation après l'accouchement nécessite une visite chez un spécialiste.

Saignement post-partum

Les saignements post-partum, ou lochies, sont le nettoyage de la surface de la plaie, qui se forme sur le site des membranes détachées et du placenta. Ils durent pendant toute la période de restauration de la surface interne de l'utérus..

À ce stade, l'utérus est particulièrement vulnérable aux infections, vous devez donc changer régulièrement de serviettes hygiéniques et surveiller la nature de l'écoulement. Ils sont exprimés au maximum dans les 3 jours après l'accouchement, puis s'affaiblissent progressivement.

Parfois, une telle décharge s'arrête complètement tous les deux jours. Cela est dû à une rétention sanguine dans la cavité utérine (hématomètre), ce qui augmente le risque d'infection. Dans ce cas, vous avez besoin de l'aide d'un médecin..

Normalement, le nettoyage de l'utérus après l'accouchement naturel dure de 30 à 45 jours. Après l'accouchement chirurgical, ce temps peut augmenter en raison de la formation de cicatrices et d'une guérison plus longue.

Comment distinguer vos règles des saignements après l'accouchement?

Les Lochia changent progressivement de caractère. À la fin de la 1ère semaine, ils deviennent plus légers, après 2 semaines, ils acquièrent un caractère visqueux. Dans un délai d'un mois, un mélange de sang peut y apparaître, mais sa quantité est insignifiante. Habituellement, une femme peut facilement distinguer ce processus des menstruations. Au moins 2 semaines doivent s'écouler entre la cessation des lochies et le début des premières règles. En cas de doute, il vaut mieux consulter un gynécologue ou au moins commencer à utiliser une contraception barrière qui protège l'utérus des infections.

Début des règles

Pendant la grossesse, les règles sont absentes. C'est un mécanisme de protection naturel pour la préservation du fœtus, qui est régulé par les hormones. Après l'accouchement, le rétablissement du statut hormonal normal d'une femme commence. Il dure un mois si l'allaitement n'est pas commencé.

Quand les menstruations devraient-elles commencer après l'accouchement??

Cette période est déterminée principalement par le type d'alimentation de l'enfant: naturelle ou artificielle. Le lait maternel est produit par l'hormone hypophysaire prolactine. C'est lui qui inhibe la croissance de l'ovule dans l'ovaire pendant la lactation. Le niveau d'oestrogène n'augmente pas, par conséquent, lors de l'allaitement, les règles commencent, en moyenne 2 mois après l'accouchement, plus souvent lors de l'allaitement "à l'heure".

Pour de nombreuses jeunes mères, cet intervalle est prolongé jusqu'à six mois ou plus, en particulier lors de l'alimentation «à la demande». Dans de très rares cas, tout en continuant à allaiter, même par intermittence, les femmes constatent qu'elles n'ont pas eu leurs règles depuis un an, et parfois plus. Dans de tels cas, vous devez utiliser régulièrement une contraception et, si nécessaire, faire un test de grossesse. Vous devez également consulter un médecin pour exclure l'hyperprolactinémie..

Avec l'alimentation artificielle dès la naissance, la durée du cycle est rétablie en un mois et demi. À ce moment, l'ovulation se produit également, de sorte qu'une nouvelle grossesse est possible..

Lorsqu'un bébé se nourrit uniquement de lait maternel, la femme peut ne pas avoir ses règles pendant tout ce temps. Dans ce cas, la première période menstruelle après l'accouchement débutera dans la première moitié de l'année après la fin de la lactation «à la demande» ou l'introduction d'aliments complémentaires. Cependant, cela n'est pas nécessaire, et même pendant l'allaitement, les règles peuvent revenir..

Avec une alimentation mixte (biberon et naturel), la récupération des menstruations se développe plus rapidement, dans les 4 mois suivant l'accouchement.

Combien de temps durent les menstruations pendant la période post-partum?

La première menstruation est souvent très lourde. Il peut y avoir de fortes décharges, des périodes avec des caillots sanguins. Si vous devez changer le joint toutes les heures, vous devez consulter un médecin: cela peut être un symptôme de saignement qui a commencé. Les périodes suivantes reviennent généralement à la normale..

Dans d'autres cas, des taches irrégulières apparaissent chez les femmes dans les premiers mois. Ceci est typique de l'allaitement, lorsque la synthèse de la prolactine diminue progressivement.

Facteurs supplémentaires affectant le taux de récupération du cycle normal:

  • difficultés à s'occuper d'un enfant, manque de sommeil, manque d'assistance de la famille;
  • mauvaise habitudes alimentaires;
  • dépression postpartum;
  • âge trop jeune de la mère ou accouchement tardif;
  • maladies concomitantes (diabète, asthme et autres), nécessitant en particulier un traitement hormonal;
  • complications après l'accouchement, telles que le syndrome de Sheehan.
retour au contenu ↑

Changements menstruels

Les règles irrégulières persistent souvent pendant plusieurs cycles après la naissance. Ces changements n'ont pas besoin d'être permanents. Dans un délai d'un à deux mois, le cycle reviendra normalement aux caractéristiques prénatales ou changera légèrement de durée.

  • Les périodes maigres peuvent être normales pendant les 2-3 premiers cycles, en particulier si une alimentation mixte est utilisée.
  • En revanche, pendant les premiers cycles après l'accouchement, certaines femmes ont des règles abondantes. Cela peut être normal, mais si les menstruations ne deviennent pas courantes au prochain cycle, vous devez consulter un gynécologue.
  • La régularité du flux menstruel est perturbée, c'est-à-dire que le cycle se perd.
  • Des règles douloureuses peuvent survenir, même si la femme ne s'est jamais plainte de douleur avant la grossesse. La raison en est des infections, une contraction excessive de la paroi utérine. Dans la plupart des cas, au contraire, les périodes douloureuses avant la grossesse deviennent normales. Elle est causée par la normalisation de l'emplacement de l'utérus dans la cavité corporelle..
  • Certaines femmes développent un syndrome prémenstruel ou ses précurseurs: nausées, gonflement, étourdissements, changements émotionnels avant la menstruation.
retour au contenu ↑

Causes des changements post-partum de la menstruation

Le retard de la menstruation après l'accouchement apparaît sous l'influence de l'évolution des taux d'hormones:

  • sécrétion dans l'hypophyse de prolactine, qui aide à excréter le lait maternel et à supprimer l'ovulation;
  • suppression de la production d'œstrogènes sous l'influence de la prolactine, ce qui entraîne des menstruations irrégulières ou inexistantes pendant l'allaitement (aménorrhée lactationnelle).

Lorsqu'un enfant se nourrit uniquement de lait maternel et «à la demande», et non «à l'heure», et qu'une femme six mois après l'accouchement n'a pas de règles - c'est la norme.

Après la menstruation, il est conseillé de commencer à utiliser une contraception. Bien que l'allaitement réduit les chances de conception, il est toujours possible. Par exemple, si vos règles après l'accouchement ont commencé puis ont disparu, la raison la plus probable en est une grossesse répétée. Il faut également se rappeler que l'ovulation se produit avant le début des saignements menstruels. Par conséquent, une grossesse est tout à fait possible même avant les premières menstruations. Si une femme s'inquiète de savoir pourquoi il n'y a pas de saignement menstruel pendant une longue période, vous devez d'abord faire un test de grossesse à domicile, puis consulter un gynécologue. Vous pourriez avoir besoin d'une consultation d'endocrinologue.

Vous ne devez pas refuser d'allaiter après le début du cycle menstruel. Les règles ne changent pas sa qualité. Il arrive qu'un enfant de nos jours mange mal, soit capricieux, refuse d'allaiter. Cela est généralement dû à des troubles émotionnels chez une femme, ses inquiétudes quant à la qualité de l'alimentation.

Pendant les saignements menstruels, la sensibilité des mamelons peut augmenter et l'allaitement peut devenir douloureux. Pour réduire ces sensations, il est recommandé qu'avant de donner un sein au bébé, massez-le, réchauffez-le, appliquez une compresse chaude sur les mamelons. Il est nécessaire de surveiller la propreté de la poitrine et de la région axillaire. Pendant la menstruation, la composition de la sueur change et le bébé la sent différemment. Cela peut être une autre raison des difficultés d'alimentation..

Périodes irrégulières

Que faire si votre cycle menstruel devient irrégulier:

  1. Dans les premiers mois de la période de récupération post-partum, ne paniquez pas. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une variante de la norme. Pour chaque femme, la normalisation du cycle se produit individuellement, généralement au cours des premiers mois de la reprise des saignements menstruels. L'irrégularité est plus fréquente chez les femmes qui allaitent.
  2. Il faut environ 2 mois pour restaurer le fonctionnement normal de tous les organes et systèmes. L'équilibre dans le système endocrinien vient plus tard, surtout si l'allaitement est utilisé. Par conséquent, une femme peut se sentir en bonne santé, mais en même temps, elle manquera de règles..
  3. Faites attention à un cycle irrégulier seulement après 3 cycles. Cela pourrait être dû à une inflammation, à une endométriose ou à une tumeur des organes génitaux. Un retard dans la deuxième menstruation n'est pas dangereux, sauf s'il est associé à une grossesse répétée.

En cas de doute, il est préférable de consulter un gynécologue, de se faire diagnostiquer rapidement et de commencer le traitement.

Cycle après l'évolution pathologique de la grossesse ou de l'accouchement

Les règles après une grossesse gelée ne sont pas rétablies immédiatement. Seulement chez certaines femmes, des saignements réguliers apparaissent dans un délai d'un mois. Dans la plupart des cas, un déséquilibre hormonal, qui a conduit à un avortement, provoque un cycle irrégulier.

Après avoir interrompu une grossesse gelée ou un avortement, les premières règles surviennent dans les 45 jours. Si cela ne se produit pas, la femme devrait demander l'aide d'un gynécologue..

Pour exclure des causes d'aménorrhée telles que la partie restante de l'ovule dans l'utérus ou l'inflammation, 10 jours après l'interruption d'une grossesse congelée ou normale, une échographie est nécessaire.

Le premier flux menstruel après une grossesse extra-utérine commence 25 à 40 jours après son achèvement. S'ils ont commencé plus tôt, il s'agit probablement d'un saignement de l'utérus, ce qui nécessite des soins médicaux. Un délai de plus de 40 jours nécessite également une consultation avec un gynécologue. Si la maladie a provoqué un stress sévère chez une femme, il est considéré comme normal de prolonger le temps de récupération à 2 mois..

La menstruation après une césarienne est rétablie de la même manière qu'après une naissance normale. Pendant l'allaitement, les menstruations ne surviennent pas avant six mois. Avec l'alimentation artificielle, il n'y a pas de périodes de 3 mois ou même moins. Tant au cours de la physiologie que lors de l'accouchement par césarienne chez une petite partie des femmes, le cycle n'est pas rétabli en un an. Si aucune autre pathologie n'est trouvée, cela est considéré comme normal..

Au cours des premiers mois suivant une grossesse intra-utérine congelée ou une césarienne, le cycle peut être irrégulier. Par la suite, sa durée peut changer par rapport à la précédente. Mais normalement, c'est au moins 21 jours et pas plus de 35 jours. La menstruation dure de 3 à 7 jours.

Après toutes ces situations, il est recommandé de se protéger d'une nouvelle grossesse pendant au moins six mois. Il faut se rappeler que l'absence de menstruation n'est pas un signe d'anovulation, et même avant les premières règles, une femme peut devenir enceinte.

Pathologie de la menstruation

Parfois, les saignements qui ont commencé chez une femme après l'accouchement sont pathologiques. Dans ce cas, vous ne devez pas attendre quelques cycles pour qu'ils se normalisent, mais consultez immédiatement un médecin.

  • L'arrêt soudain de l'écoulement post-partum est un signe de courbure utérine ou d'endométrite, d'accumulation de lochies dans la cavité utérine - lochiomètres.
  • Périodes maigres de 3 cycles ou plus. Ils peuvent être un symptôme de troubles hormonaux, du syndrome de Sheehan ou d'endométrite..
  • Irrégularité de la menstruation six mois après sa guérison, une pause entre les écoulements sanglants pendant plus de 3 mois. Le plus souvent accompagné d'une pathologie ovarienne.
  • Saignements excessifs pendant 2 cycles ou plus, en particulier après un accouchement chirurgical ou une interruption de grossesse. Ils sont souvent causés par les tissus des membranes restant sur les parois de l'utérus..
  • La durée des règles est de plus d'une semaine, ce qui s'accompagne de faiblesse, de vertiges.
  • Des douleurs abdominales, de la fièvre, une odeur nauséabonde, une décoloration des pertes vaginales sont des signes d'une tumeur ou d'une infection.
  • Taches maculées avant et après la menstruation - un symptôme probable de l'endométriose ou d'une maladie inflammatoire.
  • Des démangeaisons dans le vagin, un mélange d'écoulement de fromage est un signe de candidose.
  • Saignement deux fois par mois pendant plus de 3 cycles.

Dans tous ces cas, l'aide d'un gynécologue est nécessaire..

Parfois, malgré la santé apparente d'une femme, ses règles ne surviennent pas au bon moment. Cela peut être un symptôme d'une complication de l'accouchement - le syndrome de Sheehan. Il se produit lors de saignements sévères lors de l'accouchement, au cours desquels la pression artérielle chute fortement. En conséquence, les cellules de la glande pituitaire meurent - le principal organe qui régule la fonction du système reproducteur..

Le premier signe de cette maladie est l'absence de lactation post-partum. Normalement, en l'absence de lait, la menstruation apparaît après 1,5 à 2 mois. Cependant, avec le syndrome de Sheehan, il existe une carence en hormones gonadotropes. La maturation de l'ovule dans l'ovaire est perturbée, il n'y a pas d'ovulation, il n'y a pas de saignement menstruel. Par conséquent, si une femme qui a accouché n'a pas de lait et que le cycle n'est pas rétabli, elle doit d'urgence consulter un médecin. Les conséquences du syndrome de Sheehan sont une insuffisance surrénalienne, qui s'accompagne de maladies infectieuses fréquentes et d'une diminution générale de la résistance du corps à divers stress..

Il existe également un problème opposé: l'hyperprolactinémie. Cette condition est causée par une augmentation de la production de prolactine dans la glande pituitaire après la fin de la lactation. Cette hormone inhibe le développement de l'œuf, provoque une anovulation, perturbe l'épaississement normal de l'endomètre dans la première phase du cycle. Son excès conduit à l'absence de menstruation dans un contexte de synthèse laitière en cours.

Les principales causes d'hyperprolactinémie sont l'adénome hypophysaire, les maladies gynécologiques, les ovaires polykystiques.

Recommandations pour normaliser le cycle

Lorsqu'une femme est en bonne santé, son cycle se rétablit normalement. Pour éviter d'éventuelles pannes, vous devez suivre quelques instructions simples:

  1. Pour permettre au corps de restaurer rapidement la synthèse hormonale, vous devez bien manger. Beaucoup de fruits, de légumes, de grains entiers et d'eau, combinés à un exercice régulier, sont un moyen efficace de rétablir l'équilibre hormonal. Le menu devrait inclure des produits laitiers, du fromage cottage, de la viande. Après avoir consulté un médecin, vous pouvez prendre une multivitamine pour les mères qui allaitent.
  2. Ne prenez pas de pilules contraceptives. Ils peuvent changer les hormones et provoquer des changements imprévisibles dans le cycle. Si une femme est sexuellement active, il est préférable qu'elle utilise des préservatifs ou d'autres méthodes de contraception non hormonales.
  3. Organisez votre régime le plus efficacement possible. Si votre bébé ne dort pas bien la nuit, vous devriez essayer de dormir suffisamment pendant la journée. Vous ne devez refuser aucune aide de vos proches. La bonne condition physique d'une femme l'aidera à récupérer plus rapidement..
  4. En présence de maladies chroniques (diabète, pathologie thyroïdienne, anémie, etc.), il est nécessaire de consulter le spécialiste approprié et d'ajuster le traitement.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Quand la fontanelle de l'enfant doit-elle se fermer? Mythes sur les fontanelles. La fontanelle palpite, est-ce normal

Analyses

Beaucoup de gens savent où se trouve la fontanelle chez l'enfant. Mais peu de gens savent de quelle taille il devrait être, quelle est sa signification et à quelle heure il se fermera..

Est-il possible d'utiliser le gingembre pendant la grossesse et comment l'utiliser à différents moments?

Infertilité

Les guérisseurs orientaux recommandent de toujours garder la racine de gingembre à la maison. Ce n'est pas seulement un ajout savoureux à vos plats et un ajout savoureux aux produits de boulangerie.

Qui boit du café avec GW?

Infertilité

30 décembre 2013 RéponsesNotre choixEn quête d'ovulation: la folliculométrie conseilléLes premiers signes de grossesse. Les sondages. Sofya Sokolova a publié un article dans Symptômes de la grossesse, 13 septembre 2019

Comment diluer le mélange Nutrilon?

Accouchement

Comment préparer le mélange NutrilonLe fabricant veille à la fois à la qualité et à la convivialité des produits. Sur l'emballage de chaque pot, il y a une description détaillée de la préparation du mélange Nutrilon, ainsi que des recommandations sur la quantité à donner aux enfants d'âges différents.