Principal / Nouveau née

Pourquoi il y a une fausse couche à 2-3 mois de grossesse?!

Beaucoup sont convaincus que les fausses couches sont dues à une chute, une ecchymose ou un autre choc physique. Toute femme qui a fait une fausse couche peut se souvenir que peu de temps auparavant, elle est tombée ou a soulevé quelque chose de lourd.

Et je suis sûr que j'ai perdu mon enfant à naître précisément à cause de cela. Mais ce n’est pas la raison. La raison de la fausse couche réside dans les violations de la grossesse elle-même.

Environ la moitié des fausses couches sont dues à un développement génétique anormal du fœtus, qui peut être héréditaire ou accidentel. Le corps de la femme détruit lui-même le fœtus défectueux et non viable. Mais n'ayez pas peur.

S'il y a un défaut dans un embryon, cela ne signifie pas du tout que tous les autres seront les mêmes..

L'autre moitié des fausses couches est causée par divers facteurs connus et inconnus, tels que divers types de maladies infectieuses aiguës, une mauvaise écologie ou des conditions de travail difficiles, un stress psychologique ou physique excessif, un développement anormal de l'utérus, des radiations, de l'alcool, des drogues et certains types de drogues.

Parmi les maladies infectieuses, le rôle principal est joué par la grippe, qui est la maladie la plus courante..

Une fausse couche peut survenir avec une angine de poitrine, une pneumonie, une pyélonéphrite, une appendicite et d'autres processus inflammatoires aigus dans divers systèmes et organes. Une mauvaise nutrition (malnutrition et faim) et une glycémie élevée peuvent également entraîner une fausse couche..

Une cause fréquente de fausse couche spontanée est l'avortement provoqué antérieurement..

10 causes les plus courantes de fausse couche en début de grossesse

Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

Vous pouvez toujours vous glisser facilement dans un jean moulant, vous n'avez pas encore fait face aux nausées matinales, aux taches de vieillesse, aux vergetures sur le ventre. Mais vous avez déjà un test avec deux bandes rouges - la principale preuve de votre appartenance à la classe heureuse des femmes enceintes.

Votre trésor est encore très petit. Seul l'équipement le plus sensible peut enregistrer sa présence dans votre ventre. Mais cela ne vous empêche pas de trouver un nom pour lui, de lui parler et de vous arrêter dans les magasins avec des vêtements pour bébé pour s'occuper de quelque chose pour le bébé à naître, mais déjà existant. Mais cette perspective joyeuse, cette illusion arc-en-ciel peut être interrompue du jour au lendemain par le mot terrible et inexorable Fausse couche.

Selon les statistiques, 15 à 20% de toutes les grossesses se terminent par des fausses couches.

Dans la plupart des cas, cela se produit lorsque la femme ne se rend pas encore compte qu'elle est enceinte. Mais parfois, cela arrive à ceux qui se sont déjà attachés à leur ventre et sont tombés amoureux de lui. Comment réconforter une femme dans ce cas? Seulement la prochaine grossesse. Mais ceux qui ont eu un tel malheur dans leur vie, et ceux qui n'ont pas encore appris l'amertume de la perte, devraient suivre un petit programme éducatif sur les questions liées aux fausses couches. Le plus important est de savoir quels facteurs peuvent provoquer un avortement et ce qui peut être fait pour éviter une fausse couche..

La conversation se concentrera sur les fausses couches précoces survenant jusqu'à 12 semaines, car la grande majorité d'entre elles surviennent pendant cette période..

Les causes les plus courantes de fausses couches en début de grossesse

Auteur: Pashkov M.K. Coordonnateur de projet de contenu.

Causes de fausse couche spontanée aux premiers stades

Une fausse couche précoce spontanée survient soudainement

Qu'est-ce qu'une fausse couche spontanée

Une fausse couche spontanée est l'interruption de grossesse sans intervention extérieure pendant jusqu'à 12 semaines de développement fœtal. Dans certains cas, l'échec de la grossesse survient si rapidement que la femme ne sait pas que la conception a eu lieu.

Un court retard dans la menstruation est attribué au stress ou au surmenage, bien qu'en fait cela soit dû à des raisons complètement différentes. La seule chose qui peut indirectement faire allusion à la conception est des périodes plus longues, accompagnées de douleur.

Causes de fausse couche

Si une grossesse est interrompue au cours du premier trimestre, il y a plusieurs raisons à cela. Ils sont particulièrement pertinents pour les couples qui ne peuvent pas concevoir pendant longtemps. Cela signifie qu'il est nécessaire d'examiner attentivement et d'identifier les facteurs qui empêchent une implantation normale et un développement ultérieur de l'embryon dans l'utérus..

Une fausse couche peut être déclenchée par:

  1. Anomalies génétiques du fœtus, qui est la cause la plus fréquente d'échec de grossesse. Les violations peuvent être liées à des échecs tant qualitatifs que quantitatifs dans les chromosomes. Le corps de la mère reconnaît les anomalies et empêche un tel fœtus de se développer. Le rejet se produit généralement au cours de la troisième semaine.
  2. Troubles hormonaux dans le corps maternel. C'est la deuxième cause la plus fréquente d'échec de grossesse. Les hormones sont responsables non seulement d'un cycle réussi, mais aussi de la fixation du fœtus dans la muqueuse utérine. Si, en raison d'une défaillance hormonale, la membrane muqueuse n'est pas en mesure de fournir au fœtus tout ce dont il a besoin, une telle grossesse se décompose également. Le plus souvent, l'interruption de grossesse survient au cours de la quatrième semaine..
  3. Rh-conflit. Avec un facteur Rh différent, les parents ont un risque accru de fausse couche spontanée. Cela est vrai si une femme a un rhésus négatif et que l'enfant a hérité d'un positif de son père. Dans ce cas, l'organisme maternel peut reconnaître le fœtus comme un corps étranger et faciliter son expulsion de l'utérus. Avec le diagnostic opportun d'une telle situation, il est possible de sauver l'enfant grâce à un traitement médicamenteux..
  4. Maladies sexuellement transmissibles et autres infections. Ils provoquent également une fausse couche précoce. L'embryon est infecté à un stade précoce, par conséquent, le corps le perçoit sans ambiguïté comme un corps étranger et déjà dans la cinquième semaine de grossesse, il s'arrête.
  5. Avortements précédemment transférés. C'est une raison courante pour laquelle les grossesses ultérieures peuvent ne pas durer. L'avortement est un grand stress pour le système reproducteur, la muqueuse utérine s'amincit, donc le risque de fausse couche augmente.

Une fausse couche spontanée peut être arrêtée si vous vous rendez à la clinique à temps

Symptômes

Il est problématique de remarquer les manifestations d'une fausse couche dans les premières semaines. La plupart des femmes attribuent cela à des menstruations tardives. Dans le même temps, après quatre semaines, une fausse couche tardive se fait sentir plus clairement. Ce processus n'est pas rapide et en une seule étape. Avant que le fœtus ne soit expulsé de l'utérus, la fausse couche passe par trois étapes, chacune accompagnée de ses propres symptômes:

  1. La première étape est caractérisée par une augmentation du tonus de l'utérus. Une femme ressent une lourdeur dans le bas de l'abdomen, des sensations douloureuses ou douloureuses de nature crampe. Parallèlement aux douleurs abdominales, des écoulements sanglants apparaissent. Souvent, les femmes enceintes n'attachent pas d'importance à cela, elles prennent des analgésiques.
  2. La deuxième étape s'accompagne d'un rejet direct du fœtus par la membrane muqueuse de l'utérus. L'œuf fécondé commence à s'écailler, après quoi il s'avère complètement déconnecté de la membrane muqueuse. Si une femme est à la clinique à ce stade, alors même avec le début du rejet, il est possible d'arrêter une fausse couche spontanée.
  3. La troisième étape est le processus d'exil, qui ne peut être arrêté. Le corps de la femme rejette le fœtus, à cause duquel les patients ressentent de graves spasmes, la libération de l'ovule s'accompagne de saignements abondants. Dans ce cas, il est impératif de consulter un médecin pour découvrir la présence de complications. Ceux-ci peuvent inclure un avortement incomplet ou un avortement manqué..

Si vous contactez la clinique en temps opportun à un stade précoce, l'hypertonicité peut être éliminée, préservant ainsi la grossesse.

Les symptômes d'une fausse couche ne parlent pas toujours de ce problème. Les mêmes sensations s'accompagnent d'une grossesse extra-utérine, de certaines pathologies du col de l'utérus et de maladies tumorales. Par conséquent, en cas de douleur dans le bas de l'abdomen ou de saignement, vous devez immédiatement contacter la clinique..

Une femme peut passer des périodes de grossesse dangereuses avec des complications de conservation

La prévention

Afin d'éviter une fausse couche, il est nécessaire de faire de la prévention, surtout si la grossesse ne se produit pas pendant une longue période. Les médecins considèrent que la principale mesure préventive est la planification correcte de la grossesse et sa préparation..

Idéalement, avant de concevoir un enfant, il est nécessaire de consulter un généticien, un gynécologue et un endocrinologue. Ces spécialistes aideront à identifier les écarts possibles, à les corriger, après quoi la grossesse réussira..

Ce qu'une femme enceinte peut faire:

  • refuser de mauvaises habitudes;
  • prenez des vitamines, marchez au grand air;
  • éliminer le stress;
  • normaliser le sommeil;
  • ajuster la nutrition, introduire plus de vitamines et de minéraux.

Une fausse couche spontanée n'est pas une phrase et, dans la plupart des cas, les médecins parviennent à aider les femmes qui souhaitent avoir un bébé. Le plus important est d'identifier le problème en peu de temps et de suivre un traitement complet, en suivant toutes les prescriptions du médecin.

Fausse couche en début de grossesse, symptômes, causes, traitement

Une fausse couche est toujours un moment très douloureux pour une femme..

Cela ne peut pas être prévu, car dans une certaine mesure, cela fait partie de la nature. Il faut se rappeler que cela n'a pas d'effet à long terme sur le corps et n'affecte en aucun cas la possibilité de devenir mère à l'avenir..
Qu'est-ce qu'une fausse couche?

Une fausse couche, ou naissance prématurée, est une grossesse qui s'est arrêtée dans son développement. L'embryon n'a pas réussi à se développer et la cause la plus fréquente est l'aberration chromosomique. Ce type d'anomalie n'est pas héréditaire et n'affecte pas la grossesse ultérieure. Il existe un risque d'avortement spontané au cours du premier trimestre de la grossesse - cette statistique affecte 10 à 15% des cas, c'est-à-dire que cela arrive assez souvent. Le risque augmente avec l'âge. Chez certaines femmes, un avortement spontané se produit au cours des deux premières semaines de grossesse, c'est-à-dire avant la menstruation, et la femme peut même ne pas le remarquer. Si une fausse couche survient après 3 mois, elle est alors appelée tardive (voir p. 192).

Symptômes et signes d'une fausse couche au début de la grossesse

Les premiers symptômes sont des saignements et des contractions utérines, tandis que d'autres symptômes de grossesse disparaissent, comme des seins serrés et des nausées. Les saignements, au début légers, deviennent ensuite abondants - cela dure plusieurs jours, puis s'arrête rapidement. Le cycle menstruel revient à la normale et après un mois, les règles apparaissent.

Que faire en cas de fausse couche en début de grossesse?

Besoin d'un médecin de toute façon

En cas de saignement, il est urgent d'en informer votre médecin afin qu'il puisse identifier une cause possible. Si le saignement n'est pas abondant, le médecin prescrira une échographie et des tests sanguins pour vérifier une éventuelle grossesse extra-utérine.

Ultrason

Le but de l'étude est d'établir un diagnostic initial. Si nous parlons de fausse couche, l'échographie montre que l'embryon ne se développe pas et qu'il n'a pas d'activité cardiaque. Dans certains cas, deux examens échographiques sont nécessaires pour établir un diagnostic précis..

Deux options

Le plus souvent, si le diagnostic est établi, le médecin retire l'ovule du corps soit médicalement, soit chirurgicalement - curetage ou curetage, sous anesthésie générale. L'hospitalisation ne dure pas plus d'un jour. Dans certains cas, le gynécologue préfère attendre que le corps expulse le corps étranger de lui-même, après quoi il est nécessaire de revoir le médecin pour s'assurer que l'œuf est complètement retiré du corps. Si la femme enceinte a un facteur Rh négatif (voir p. 72), le médecin prescrira de la gamma globuline.

Après une fausse couche en début de grossesse?

  • Si la future grossesse était considérée comme de la joie et de l'espoir pour l'avenir, alors une fausse couche est perçue comme un deuil. La tristesse sans fin devient une émotion de réponse. Chaque femme réagit différemment, en fonction du temps qu'elle attend pour cet enfant, de sa vie personnelle et de la durée de cette attente..
  • Mais le traumatisme psychologique est évident et nécessite une sensibilité maximale de la part des proches. Au moment d'une fausse couche, diverses peurs peuvent survenir (la vue du sang, la peur de ce qui va se passer et les complications associées) et une anxiété quant à l'avenir (puis-je retomber enceinte? Est-ce que cela se reproduira?). Le plus important est d'être honnête avec votre médecin au sujet de vos craintes et d'en discuter avec votre partenaire. Votre médecin vous assurera que la fausse couche n'affecte pas les futures grossesses. Cette période peut également être très difficile pour votre partenaire..
  • Après trois fausses couches précoces, il est nécessaire de procéder à un examen détaillé pour en découvrir la cause.

Prévention des fausses couches en début de grossesse

Ne pas trop travailler

Faites des pauses fréquentes de tout travail. La fatigue qui vous tombe soudainement est associée à la grossesse. C'est une fatigue physiologique qui ne peut être négligée. Si le travail que vous faites vous épuise, demandez à votre patron de modifier votre horaire. Reposez-vous le plus tôt possible en pensant à votre enfant.

Évitez l'activité physique

L'activité physique provoque des contractions musculaires de l'utérus, conduisant à un détachement progressif de l'ovule, encore faiblement attaché à sa paroi.

De ce point de vue, il vaut mieux ne pas bouger pendant la grossesse. Examiner les différentes options, monter et descendre des escaliers, porter des valises et s'installer dans un nouvel endroit est lourd de fatigue. Attendez avec le déménagement jusqu'au début du 3ème mois.

Ne prévoyez pas non plus de longs voyages. La route est toujours fatigante, de plus, sur la route, il n'y a souvent pas de conditions de base pour respecter les règles d'hygiène personnelle, et il est difficile de suivre le régime prévu pour les femmes enceintes.

Tu as trouvé du sang sur ta culotte

Ne paniquez pas. Du sang peut apparaître dans le cas d'une petite fissure dans l'anus ou des varices vaginales. Pour comprendre la raison de l'apparition de sang, tamponnez ces endroits avec un coton-tige. Si aucune trace de sang n'apparaît, cela signifie qu'un saignement utérin.

Consultez immédiatement votre gynécologue. Il peut facilement établir la cause et la source du saignement (vaginal ou utérin).

  • Les saignements peuvent être causés par une infection. Dans ce cas, vous devez suivre un traitement approprié..
  • Du sang peut apparaître pendant les 3 premiers mois de la grossesse les jours de votre cycle menstruel pendant lesquels vous avez eu vos règles.

Vous avez des saignements et des douleurs dans le bas de l'abdomen

Appelez immédiatement votre médecin et allez vous coucher. Une fausse couche est possible, mais il peut y avoir d'autres raisons.

Alors que vos seins sont denses et douloureux au toucher, tandis que vous êtes tourmentée par la toxicose, la grossesse se poursuit. Le médecin vous prescrira un antispasmodique et vous demandera de faire un test sanguin pour la teneur en hormones chorioniques.
Ensuite, une échographie vous sera prescrite (échographie).

Dès la fin de la 3ème semaine, l'embryon est déjà clairement visible. Un rythme cardiaque enregistré confirme également la grossesse.

Si le col de l'utérus n'est pas fermé par un bouchon muqueux, le médecin vous prescrira un alitement complet. Si le fœtus se développe normalement, après avoir pris des précautions, tous les symptômes qui vous inquiètent disparaîtront..
Les causes des saignements aideront à établir une échographie.

Résorption du deuxième ovule

Il arrive qu'à côté de l'œuf fécondé en développement, il y en ait un autre, de plus petite taille, avec un embryon dont le rythme cardiaque n'est pas enregistré. Nous parlons d'un œuf fœtal jumeau, qui pour des raisons inconnues a cessé son développement et est progressivement absorbé. Après sa disparition, un œuf sain continue de se développer normalement..

Œuf vide («blanc»)

Il peut arriver que lors d'un examen échographique, une vessie fœtale vide avec des débris cellulaires mineurs soit visible sur l'écran d'affichage à l'intérieur de l'utérus. Selon toute vraisemblance, pour une raison quelconque, la grossesse a été interrompue et l'ovule dégénère.

Emplacement du placenta

Si le placenta est situé suffisamment bas, non loin de l'orifice interne de l'utérus, pendant les contractions utérines, un léger écoulement sanguin du placenta est possible. Dans de tels cas, aucune mesure particulière n'est requise. Bon repos nécessaire.

Causes des fausses couches au début de la grossesse

Mauvais développement de l'embryon

Les fausses couches sont plus fréquentes au cours des trois premiers mois de la grossesse. La plupart (70%) surviennent à la fin du deuxième mois. La raison peut être des troubles génétiques dans le développement normal de l'embryon, conduisant à son autodestruction. Une telle fausse couche est considérée comme un "heureux accident" - pas la naissance d'un enfant souffrant de malformations.

Utérus sous-développé

Si la cavité utérine est trop étroite, l'embryon qui se développe rapidement est pincé. Dans ce cas, le saignement apparaît avant l'expulsion de l'ovule. Une fausse couche similaire peut survenir lors de la première grossesse, mais ne menace pas.

Troubles hormonaux

Un corps jaune mal développé produit une quantité insuffisante d'hormones qui soutiennent la grossesse. Ils ne suffisent pas jusqu'au 4ème mois de grossesse, c'est-à-dire jusqu'au moment où le placenta déjà suffisamment développé prend en charge cette fonction.

Les infections

La toxoplasmose peut entraîner une fausse couche.

Fausse couche spontanée - symptômes et causes

Une fausse couche spontanée est l'interruption de grossesse avant 28 semaines, lorsque la perte d'un enfant (avortement) ne se produit pas à la demande de la femme, mais pour d'autres raisons. Une fausse couche spontanée survient tôt - avant 12 semaines et tardivement - après 12 semaines. Le moment le plus dangereux est le premier trimestre de la grossesse. Au cours du premier mois, lorsqu'une femme ne sait parfois même pas qu'elle est enceinte, la plupart des grossesses avortées se produisent (malheureusement, ces statistiques sont presque impossibles à contrôler). De plus, jusqu'à la 12ème semaine, chaque 6ème grossesse est interrompue, après la 12ème semaine, les statistiques diminuent à 1/50.

Fausse couche spontanée

Les fausses couches spontanées aux tout premiers stades de la grossesse sont le plus souvent dues à des anomalies chromosomiques et autres anomalies fœtales. L'ovule fécondé ne peut pas prendre pied sur la paroi de l'utérus. Beaucoup voient cela comme une «sélection naturelle», alors que seule une progéniture saine devrait naître. Aux stades ultérieurs de la grossesse (à partir de 2-3 mois), la grossesse est généralement interrompue pour une raison davantage liée au corps de la femme qu'au fœtus. Voici les principales causes des fausses couches spontanées:

Pathologie de l'utérus. Ils peuvent être congénitaux ou acquis, par exemple en raison de fausses couches ou d'avortements antérieurs.

Maladies infectieuses. Il s'agit de diverses maladies virales, bactériennes et fongiques qui provoquent une inflammation des organes génitaux, en particulier de la couche endométriale, qui empêche l'ovule de se fixer normalement dans l'utérus et de se développer.

Conflit rhésus. Quand une femme a un Rh négatif de sang et qu'un homme, au contraire, est positif, alors un conflit survient en raison d'anticorps qui perçoivent le fœtus comme un corps étranger et tentent de l'expulser du corps..

Maladies endocriniennes. Dans ce cas, les fausses couches sont associées à des déséquilibres hormonaux..

Intoxication, due à l'exposition à diverses substances toxiques, à l'inhalation de gaz et de vapeurs. L'intoxication peut survenir en raison de mauvaises habitudes: intoxication à l'alcool, à la nicotine, aux drogues.

Exposition aux rayonnements, conditions environnementales défavorables.

Stress émotionnel, mental et physique.

Insuffisance Eastwico-cervicale - insuffisance cervicale.

On a remarqué que ces dernières années, parmi toutes les causes de fausses couches spontanées, les infections sexuelles (mycoplasmose, chlamydia, herpès, trichomonase, toxoplasmose) sont apparues au premier plan, de sorte que les médecins exhortent les femmes à se préparer à l'avance à la grossesse. Les fausses couches peuvent également être causées par des infections apparemment inoffensives telles que la rubéole et la varicelle. Par conséquent, si votre enfant plus âgé et que vous n'avez pas encore eu la varicelle, mais qu'il se rend dans une institution de garde d'enfants, il est préférable de se faire vacciner à l'avance afin de ne pas tomber malade en début de grossesse. Ces virus peuvent provoquer à la fois des fausses couches et des malformations fœtales. Même lors de la planification d'une grossesse, vous devez faire un test sanguin pour les infections TORCH (toxoplasmose, rubéole, cytomégalovirus, herpès, etc.), ainsi que des frottis vaginaux sur le réservoir. semis. Cela aidera à identifier l'ennemi à l'avance et à neutraliser, c.-à-d. guérir une femme avant même la grossesse.

Les causes hormonales de fausse couche sont également courantes. Ils peuvent être associés à un manque d'hormones féminines dans le corps, à un excès d'hormones mâles, ainsi qu'à une production insuffisante d'hormones de grossesse, ce qui empêche le fœtus de s'implanter dans l'utérus. Le plus courant est le manque d'hormone de grossesse - la progestérone, s'il n'y en a pas assez dans le corps de la femme enceinte, il existe un risque constant d'interruption de grossesse. Le médecin recommandera à une femme menacée de faire un test sanguin pour les hormones, avec un manque de progestérone, un traitement hormonal substitutif est prescrit.

Il faut également dire que si une femme a déjà fait une ou plusieurs fausses couches, la probabilité d'une fausse couche augmente à chaque grossesse ultérieure, ce que l'on appelle une «fausse couche habituelle». La raison en est très souvent le conflit Rh entre le Rh négatif de la mère et le Rh positif du fœtus. Le corps produit des anticorps, et à chaque grossesse ultérieure, ils le deviennent de plus en plus, car le fœtus est poussé hors de l'utérus de la mère, comme un corps étranger. En cas de rhésus négatif, le plus dangereux est le premier avortement ou la première fausse couche. Une femme peut se protéger des fausses couches ultérieures en administrant du sérum d'immunoglobuline immédiatement après une fausse couche ou un avortement.

Les étapes de la fausse couche spontanée et leurs symptômes:

La menace d'interruption de grossesse. L'utérus est tonique lorsqu'il est menacé, mais l'ovule reste sur la paroi de l'utérus. Si une femme enceinte ressent une lourdeur dans le bas-ventre, des douleurs douloureuses, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin. En milieu hospitalier et au repos complet, le plus souvent la menace d'interruption peut être éliminée avec des médicaments qui relâchent le tonus de l'utérus, des vitamines, etc..

La fausse couche naissante. Douleur dans le bas de l'abdomen, parfois s'intensifiant et ressemblant à des douleurs d'accouchement, écoulement sanglant du vagin, ce qui indique un détachement de l'ovule de la paroi utérine. Il est encore possible d'éviter une fausse couche à ce stade si vous parvenez à appliquer à temps. Plus la période de gestation est longue, plus il est facile de prévenir une fausse couche qui a commencé..

Fausse couche en cours. L'œuf fécondé exfolie complètement de la paroi de l'utérus et en est expulsé. Cette étape est caractérisée par des crampes dans le bas de l'abdomen, des saignements abondants. Il est presque impossible de maintenir une grossesse à ce stade. Si une femme présente des symptômes de fausse couche, consultez immédiatement un médecin. Après un avortement spontané, les restes de l'ovule et des membranes restent très souvent dans l'utérus, par conséquent, après une fausse couche, un examen par un médecin et un nettoyage de l'utérus sont nécessaires, sinon cela menace une infection et une infertilité supplémentaire.

Si, néanmoins, une fausse couche spontanée s'est produite, alors:

  • Il est préférable de planifier la prochaine grossesse dans un an, immédiatement après la fausse couche, pour suivre un traitement avec un gynécologue.
  • Lors d'une grossesse ultérieure, vous devez être extrêmement prudent, exclure immédiatement l'activité physique, éviter le stress et bien manger.
  • La mesure de la température basale est une méthode efficace d'autodiagnostic, avec le début de la grossesse, elle devrait être dans la norme de 37,4 à 37,5 degrés, si vous remarquez une diminution, consultez immédiatement un médecin.
  • Ne négligez pas le traitement hospitalier, assurez-vous qu'avant la semaine de la première fausse couche, le médecin vous a mis en attente, cela aidera à diagnostiquer votre état à temps.
  • Repos sexuel avant 12 semaines et après 32 semaines de grossesse.
  • Examen de planification de la grossesse d'une femme et de son mari.

Pendant la grossesse, évitez les endroits surpeuplés pour ne pas être infecté par les ARVI, la grippe et d'autres maladies virales pouvant provoquer une fausse couche.

5 signes d'une fausse couche en début de grossesse

Spontanée, c'est-à-dire spontanée, indépendante des actions d'une femme ou d'une intervention médicale, l'interruption de grossesse jusqu'à 20-22 semaines s'appelle une fausse couche. Si cela s'est produit avant 13 semaines, ils disent qu'il y a eu une interruption précoce de la grossesse et que jusqu'à 6 semaines sont appelées très tôt.

Lorsque la durée de l'évolution de la situation est supérieure à 20-22 semaines, il s'agit déjà d'une naissance prématurée, puisqu'un fœtus qui a atteint un poids de 500 g ou plus, la médecine moderne donne une chance d'économiser. Jusqu'à cette masse, les chances de survivre sont nulles.

Les statistiques officielles montrent que la proportion de fausses couches précoces est de 10 à 25% des grossesses enregistrées - c'est-à-dire lorsque la femme savait qu'elle était enceinte. La plupart (environ 80%) surviennent dans les 12 premières semaines.

Comment une fausse couche se produit en début de grossesse?

Quelles que soient les raisons qui ont provoqué l'interruption spontanée de grossesse, la situation évolue toujours sur le même chemin.

  1. Mort foetale.
  2. Son détachement de la cavité utérine interne - à l'extérieur, cela se manifeste par l'apparition de saignements.
  3. Décharge d'exfoliation de la cavité utérine, complète ou incomplète.

Pour des périodes allant jusqu'à 5 à 6 semaines, en particulier lorsque la femme ne soupçonnait pas qu'elle était enceinte, ce processus ressemble à une période régulière, mais plus riche en sensations douloureuses. Vous pouvez découvrir qu'il s'agissait d'une grossesse interrompue en contactant un médecin et en passant des tests pour le niveau d'hCG, ce que presque personne ne fait.

Il y a des écarts par rapport à ce scénario. Le plus souvent, ils sont associés au fait que le processus de rejet ne se déroule pas complètement ou ne commence pas du tout. Tout type de déviation du cycle menstruel est une raison de consulter immédiatement un gynécologue. [1]

Si la grossesse est confirmée, les saignements indiquent trois situations:

  • le fœtus est mort et son rejet a commencé;
  • grossesse extra-utérine;
  • il y avait un léger détachement de l'endomètre ou du site fœtal avec un fœtus vivant.

Seul un médecin peut trouver la cause du saignement. Si une femme enceinte fait une telle plainte, la première chose que fait le gynécologue est d'envoyer une échographie. Lorsqu'un fœtus vivant est trouvé, la probabilité d'une fausse couche est immédiatement réduite à 2-3%. Un traitement peut être prescrit - progestérone, vitamines. Il a maintenant été prouvé que dans ces situations, cela n'affecte en rien le déroulement de la grossesse. Dans 97 à 98% des cas, le saignement s'arrête et la position se développe normalement, même après une FIV.

Les causes des saignements pendant la grossesse normale sont encore inconnues des médecins. On suppose que le corps féminin n'a pas le temps de se réorganiser vers un nouveau régime. Les saignements surviennent les jours où la menstruation aurait dû être programmée.

Si un fœtus mort est retrouvé, il s'agit d'une grossesse gelée. Dans ce cas, il existe deux manières. L'un d'eux est de tout laisser à la volonté de la nature, puis le processus de rejet dure de deux à six semaines. Bien sûr, sous contrôle médical. Ou ils ont recours à la chirurgie. Le grattage garantit généralement l'absence de sensations douloureuses et donne un bon pronostic..

La pire option est une grossesse extra-utérine. Dans ce cas, la femme est opérée en urgence. Les prévisions dépendent ici de la fixation du fœtus et du succès de l'opération elle-même. La grossesse extra-utérine peut être préservée dans de rares cas. Il y a un grand risque pour la santé de la femme elle-même.

CIM-10

Il s'avère que les types de fausses couches sont différents. Il y a des complications. L'Organisation mondiale de la santé a développé une classification internationale des maladies, dans laquelle chaque maladie est affectée d'un code alphanumérique. Maintenant, la CIM-10 est en vigueur, c'est-à-dire la classification dans la 10e révision. [2]

Selon ce codage, les codes suivants sont attribués à différents types de fausses couches..

  1. O00-O08. Ces codes sont utilisés pour indiquer les diagnostics liés aux avortements de tous types, y compris les fausses couches ou, selon la classification, les grossesses à issue avortée. De plus, les cas où la grossesse se poursuit - par exemple, en présence de jumeaux ou de triplés - mais où un fœtus a été expulsé, ne sont pas inclus dans ce classificateur..
  2. O31.1. Avortement d'un ou plusieurs fœtus de conception multiple, après quoi la grossesse se poursuit.
  3. O00. Ce code est utilisé pour indiquer une grossesse extra-utérine.
  4. O03. Un encodage indiquant un avortement involontaire, c'est-à-dire la fausse couche réelle. Chaque espèce est codée avec un chiffre supplémentaire séparé par un point. Ainsi, O03.4 est utilisé pour un avortement incomplet sans complications. A O03.9 - pour un avortement complet sans complications.


Opinion d'expert
Borovikova Olga
Ces codes sont indiqués dans les dossiers médicaux, certificats médicaux, arrêts maladie. Si la fausse couche a causé des complications, chacune d'elles a également son propre code. L'avortement volontaire est également inclus dans cette section de la classification. Ainsi, le code médical est désigné O04. Il existe d'autres types, mais ils n'appartiennent plus aux fausses couches..

À quoi ressemble une fausse couche

Dans les premiers jours, une grossesse interrompue ressemble à une période régulière. Seuls quelques jours se sont écoulés depuis la fécondation, l'embryon n'a pas encore eu le temps de s'ancrer solidement dans l'utérus. Il est inutile de rechercher des photos de telles fausses couches. Dans 90% des cas, les femmes ne savaient même pas qu'elles étaient enceintes..

À 2-3 semaines, l'ovule mesure 1 à 2 centimètres de diamètre. La femme soupçonne une grossesse parce qu'elle détecte un retard dans ses règles. Les tests peuvent le confirmer. Mais l'échographie ne permet pas toujours de voir un si petit fœtus. Une fausse couche peut ressembler à une période plus lourde. Certaines personnes parviennent à voir quelque chose dans leurs sécrétions, vous pouvez trouver des photos amateurs sur Internet et des images correspondantes sur des sites médicaux..

Avec chaque semaine, le fœtus «grandit» en volume de 1 millimètre. Pendant une période de plus de deux semaines, un caillot sanguin peut être trouvé dans l'écoulement, correspondant approximativement à la taille de l'embryon. La couleur de la décharge peut être la même que pendant vos règles ou plus brillante..


Mise en garde!
À une date ultérieure, à partir de 7 à 9 semaines, il y a deux caillots ou plus. Cela est dû au fait que lorsqu'il est rejeté et sort de l'utérus, l'ovule peut se désintégrer en morceaux séparés. Plus souvent, le fœtus sort entièrement, certaines femmes affirment avoir réussi à voir les détails du corps embryonnaire, le cordon ombilical.

Symptômes de fausse couche

Les tout premiers signes d'interruption de grossesse sont des saignements vaginaux. Si le saignement commence, consultez immédiatement un médecin.

Les crampes abdominales et les crampes sont d'autres signes avant-coureurs d'une fausse couche. Ce n'est pas toujours le cas. Peut être associé à la fois à une grossesse normale et à une fausse couche.

Des sensations similaires peuvent apparaître dans la région lombaire. Ils peuvent être à la fois faibles et forts..

Les signes de fausse couche comprennent une amélioration spectaculaire de l'état de la femme enceinte. Si l'interruption commence avant même le retard des règles, elle est plus difficile à déterminer. [3]

80% des fausses couches précoces

Température

Dans les premiers stades de la grossesse, il peut ne pas y avoir d'hypothermie pendant une fausse couche. Ce n'est pas le symptôme le plus courant. Parfois, la température monte à 38-39 degrés.

Si l'augmentation s'accompagne d'une douleur intense et d'un écoulement avec une odeur désagréable, une fausse couche septique est possible, c'est-à-dire qu'il y a une infection dans l'utérus. Dans cette condition, une hospitalisation urgente est nécessaire..

Allocations

Lors d'un avortement spontané, la décharge peut être de nature très différente - habituelle, comme pour les menstruations, ou être très petite, frottis. Un écoulement brun maigre est beaucoup moins susceptible d'entraîner une fausse couche qu'un rouge vif abondant. Vous devez être chez le gynécologue le plus tôt possible.

La nature de l'inconfort diffère à différents stades de la grossesse. Certaines personnes ressentent des douleurs comme les menstruations. Ceci est courant dans les fausses couches précoces jusqu'à l'âge de 6 semaines. Il peut y avoir des crampes abdominales dans le dos. Leur force varie d'à peine perceptible à très forte, conduisant parfois à un état de choc..

Une fausse couche peut commencer par une douleur à l'abdomen ou au dos, avant l'apparition de l'écoulement. Cette situation est typique des fausses couches après 7 à 8 semaines de grossesse..

Combien de temps dure une fausse couche?

En moyenne, le processus prend plusieurs heures ou s'étire sur plusieurs jours, en s'arrêtant périodiquement. Si la fausse couche était incomplète, c'est-à-dire que des morceaux de tissu de l'ovule sont restés dans l'utérus - le processus peut prendre un mois.

Ensuite, les médecins recommandent le nettoyage - l'aspiration. Cela prend environ une heure et se fait sous anesthésie générale. La femme sort généralement le lendemain. Parfois, la procédure est effectuée deux fois.

Il existe des risques d'endommagement de la cavité interne de l'utérus lors du nettoyage. Par conséquent, certaines femmes qui envisagent d'avoir des enfants à l'avenir l'abandonnent, en s'appuyant sur la nature. S'il n'y a pas de contre-indications, cette option est tout à fait acceptable. Mais la décision finale doit être confiée au médecin [4].

Les raisons

La question la plus difficile sur les fausses couches est de déterminer les sources de l'interruption arbitraire de grossesse..

La grande majorité des fausses couches - 7-8 sur 10 - se produisent en raison de troubles génétiques chez le fœtus incompatibles avec la vie. Les médecins ne savent toujours pas comment le corps féminin reconnaît ces troubles..

Il est inutile de chercher le coupable. Selon les résultats de la recherche, des défauts génétiques sont détectés dans environ 10% des spermatozoïdes. Et ils sont constamment renouvelés dans le corps masculin. Les œufs femelles sont formés chez les filles dès la 20e semaine de grossesse par leur mère et au cours de leur vie, ils ne font que mûrir et se diviser.

L'apparition d'anomalies génétiques dans l'embryon est possible dans 2 cas:

  • un ovule sain a été fécondé avec un sperme défectueux;
  • dans le processus de division et de maturation de l'ovocyte, des violations se sont produites même avant la fécondation.


Observation
Les troubles de la division des œufs apparaissent plus souvent avec l'âge des femmes. Le nombre de fausses couches chez les femmes après 35 à 40 ans augmente et la deuxième grossesse avortée survient également plus souvent. Les hommes n'ont pas une telle dépendance, mais il existe un lien entre leur mode de vie - fumer, boire de l'alcool, des drogues, la présence d'infections et même le stress.

Une plus petite partie - 20-30% - dans la liste des causes de fausse couche est l'état du corps de la femme, à savoir:

  • pathologies des organes du système reproducteur - utérus, trompes, ovaires - qui "empêchent" l'ovule fécondé de se fixer sur les parois de l'utérus;
  • maladies infectieuses ou chroniques;
  • problèmes hormonaux;
  • troubles de l'immunité;
  • avortements antérieurs;
  • une forte augmentation de l'activité physique;
  • stress - la psychosomatique du corps féminin joue ici un rôle.

Ces causes sont répertoriées par ordre de prévalence. La plupart des fausses couches précoces sont associées à la non-viabilité du fœtus en raison d'anomalies chromosomiques. L'inaction ou l'activité d'une femme n'a rien à voir avec cela. [5]

Comment déterminer s'il y a eu une fausse couche précoce

Si un diagnostic précis est nécessaire, utilisez les méthodes suivantes.

  1. Ultrason. L'échographie peut détecter un ovule fécondé ou ses restes dans l'utérus.
  2. Recherche morphologique. Il s'agit d'une analyse des pertes vaginales - à condition qu'elles aient été recueillies. Une telle analyse montrera si les morceaux libérés font vraiment partie du fruit. Et il peut également établir les troubles génétiques à l'origine de la fausse couche..
  3. Test sanguin. Si une grossesse survient, le taux d'hCG dans le corps de la femme a augmenté. Après une fausse couche, il ne tombe pas immédiatement, donc dans les premiers jours après l'incident, par le niveau de l'hormone dans le sang ou l'urine, il est possible de reconnaître s'il s'agissait d'une fausse couche ou simplement de menstruations.

Cela a déjà été prouvé

Que faire si vous faites une fausse couche précoce à la maison

Si la grossesse est confirmée et que des saignements surviennent soudainement, ou des douleurs apparaissent dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Vous pouvez appeler immédiatement une ambulance ou vous rendre seul à l'hôpital - le gynécologue vous y enverra après l'examen.

La tactique d'action peut être la suivante: attendre la fin du saignement et subir une échographie planifiée. La durée de la décharge peut aller de plusieurs jours à deux semaines..

Tout protocole médical prévoit une échographie de l'utérus obligatoire après une fausse couche. Ceci est nécessaire pour contrôler le nettoyage des restes de tissu fœtal.

Comment une fausse couche précoce est-elle diagnostiquée?

Il est placé lorsqu'un fœtus viable est observé sur une échographie, son rythme cardiaque est vu, mais la femme présente au moins l'un des symptômes suivants:

  • mise en évidence de divers degrés d'intensité et de couleur;
  • douleurs de gravité et de caractère variables dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos;
  • température jusqu'à 38-39 degrés - est rare, principalement en présence d'une infection.

Si un examen par un médecin révèle un soupçon de menace de fausse couche, vous ne devez pas paniquer. Vous devez vous calmer et écouter attentivement le médecin. À 3-4 semaines de gestation, vous pouvez déterminer avec précision si le fœtus est vivant. Cela augmente immédiatement les chances d'éviter une fausse couche à 96-97%.

En plus de l'examen gynécologique et de l'échographie, le diagnostic moderne de la menace de fausse couche peut inclure les étapes suivantes:

  • un test sanguin pour le niveau d'hormones, il vise principalement à identifier le niveau de progestérone;
  • un test sanguin pour certains virus;
  • identification du taux d'hCG dans le sang;
  • détecter le niveau de cétostéroïdes dans l'urine;
  • frottis pour infections génitales bactériennes;
  • détection de la coagulation sanguine (coagulogramme) - réalisée avec des antécédents de fausses couches, c'est-à-dire dans le passé.

Comment éviter une fausse couche

Il est presque impossible d'empêcher complètement l'interruption en cas d'anomalies génétiques foetales..

Ici, tout est individuel, des examens sont effectués, une thérapie est prescrite, ce qui vous permet de prévenir la menace de fausse couche dans chaque cas clinique spécifique..

  • en cas de saignement, des médicaments hémostatiques peuvent être prescrits;
  • avec des troubles hormonaux - prise de corticostéroïdes;
  • avec un tonus utérin accru - des antispasmodiques qui réduisent ou éliminent les contractions utérines;
  • si des infections sont détectées, elles doivent être traitées;
  • avec un déficit en progestérone (la progestérone est une «hormone de grossesse» qui favorise une portance réussie) - Dyufaston et Utrozhestan.

Cependant, la femme enceinte elle-même peut constituer une menace de fausse couche..

Pour la prévention, les facteurs suivants doivent être exclus de la vie:

  • arrière-plan émotionnel instable - stress, mécontentement, anxiété;
  • travail "pour l'usure";
  • fumeur;
  • de l'alcool;
  • drogues;
  • café fort en grandes quantités;
  • diverses boissons nocives comme les boissons énergisantes;
  • une forte augmentation de l'activité physique;
  • blessure physique.

La probabilité de fausse couche augmente avec l'âge. Pour les femmes enceintes de 40 ans ou plus, la prévention des fausses couches est un problème plus urgent que pour les femmes de 20 ans.

Le traitement n'est prescrit que par un médecin

Traitement après une fausse couche

Après une interruption précoce, le traitement n'est généralement pas nécessaire. Si la fausse couche a eu lieu 2 ou 3 fois de suite, la femme et son partenaire doivent être examinés en profondeur.

Si la fausse couche s'est produite à une période de plus de six à sept semaines de grossesse, des changements dans le corps ont déjà commencé, à la fois en termes physiques et hormonaux. L'interruption de grossesse affaiblit le corps dans son ensemble, le forçant à effectuer des processus inverses. Surtout si la fausse couche était compliquée. Par conséquent, dans de telles situations, un traitement est nécessaire..

Des médicaments peuvent être prescrits:

  • antibiotique - pour prévenir l'infection;
  • médicaments anti-inflammatoires - généralement des bougies;
  • ocytocine - pour améliorer la contraction utérine.

Seul, sans ordonnance du médecin, vous ne pouvez ni boire, ni injecter ni mettre de médicaments.

Combien sont à l'hôpital


Examen d'experts
Borovikova Olga
Le temps d'hospitalisation est déterminé par le médecin. Habituellement, après le nettoyage, s'il n'y a pas de complications et que l'état de la femme est satisfaisant, elles sont libérées le deuxième jour. Parfois, vous devez être traité pendant plusieurs jours. Certaines complications peuvent retarder le processus de guérison beaucoup plus longtemps, sa durée dépend de la nature et de la méthode de traitement.

Se remettre d'une fausse couche

Outre le traitement prescrit par le médecin, le respect des recommandations suivantes permet de récupérer afin de redevenir enceinte:

  • abandonner le sexe pendant un à deux mois;
  • ne prenez pas de douches et de bains chauds, ne prenez pas de bain de vapeur et de sauna, un bain chaud ne peut être pris plus de 10 minutes;
  • appliquer des procédures d'hygiène constantes et régulières - au moins 2 fois par jour;
  • bonne rééducation après la fin du traitement - sports, les exercices doivent être modérés, sans surmenage;
  • observer le sommeil et la nutrition;
  • les vitamines peuvent être utilisées comme thérapie d'entretien.

Normalisation du cycle menstruel après une fausse couche

Une menstruation régulière est un indicateur de la santé reproductive normale d'une femme. Il faut généralement 2 à 6 semaines pour normaliser le processus..

La première menstruation après une fausse couche commence au plus tôt 20 jours plus tard. Cette période est influencée par les hormones, à savoir le niveau de hCG. Plus il était élevé au moment de la fausse couche, plus le processus de récupération prend du temps..

Si, après une fausse couche, le saignement s'est arrêté puis a repris après quelques semaines, ce n'est pas encore une période. Très probablement, les tissus embryonnaires ne sont pas sortis complètement, et ainsi la cavité utérine se débarrasse de leurs restes. Après la fin de ce saignement dans quelques semaines, il est déjà possible de reprendre le cycle menstruel normal..

Pourquoi une fausse couche est-elle dangereuse?

À un stade précoce, même sans l'intervention de médecins, l'interruption de grossesse dans le contexte d'un corps de femme en bonne santé n'affecte en aucun cas la capacité de concevoir et de donner naissance en toute sécurité à un enfant en bonne santé à l'avenir..

Si vous reportez la visite chez le médecin de plus de 2 semaines ou refusez le curetage alors que le médecin vous le recommande fortement, le risque de conséquences graves augmente. Les tissus peuvent être infectés et des maladies inflammatoires peuvent se développer. Le résultat peut être une obstruction tubaire - il s'avère que l'infertilité.

Comment survivre à une fausse couche: les conseils d'un psychologue

Une femme ne doit pas garder ses émotions en elle-même. Vous devez parler, crier. Le meilleur interlocuteur peut être un partenaire qui vit le même chagrin. Les interlocuteurs compatissants sont parmi les parents et les amis proches. Il existe des groupes de soutien spéciaux composés de personnes qui ont vécu les mêmes situations..

Vous pouvez consulter un psychologue. L'essentiel est de trouver un spécialiste avec qui il sera à l'aise et facile à communiquer. Cela aidera à résoudre de nombreux problèmes. Par exemple, lorsqu'une femme dit - j'ai peur d'avoir des relations sexuelles, j'ai peur de perdre à nouveau un enfant.

Avec le temps, si vous ne gardez pas le chagrin en vous, donnez-lui une issue, trouvez de la sympathie, de la compréhension et du soutien entre autres, le sentiment de perte, de vide et de culpabilité passe. Il devient possible de passer à autre chose et de planifier une nouvelle grossesse.

Quand planifier une grossesse

Physiologiquement, la conception est autorisée lorsque le cycle menstruel est normalisé - dans un mois. Les médecins recommandent de planifier une grossesse au plus tôt 3 mois plus tard, et de préférence six mois ou un an. Ce temps est nécessaire pour la récupération du corps.

Les recommandations de s'abstenir de grossesse pendant plusieurs mois après une fausse couche sont associées à un risque accru de rejet répété. La raison peut être un fond hormonal perturbé.

Si, lors d'une fausse couche, il y a eu une perte de sang sévère, la femme a un risque de développer une anémie. La grossesse dans ce contexte entraînera une privation d'oxygène du fœtus, ce qui affectera le développement de l'enfant..

Une période de 6 mois est considérée comme sûre. Pendant ce temps, le système reproducteur est entièrement restauré..

Voir un docteur

Comment tomber enceinte après une fausse couche

Respectez les consignes suivantes.

  1. Planifiez soigneusement une nouvelle grossesse.
  2. Passez un examen pour identifier les causes de la fausse couche. Et pas seulement pour la femme, mais aussi pour son partenaire.
  3. Faites un test d'ovulation pour vous assurer qu'il n'y a pas de violation.
  4. Déterminer le statut hormonal.
  5. Découvrez le niveau de cétostéroïdes dans l'urine.
  6. Faites-vous tester pour tous les types d'infections cachées.
  7. Faire une échographie des organes génitaux.
  8. Consulter un généticien.

En plus de ces recommandations médicales, vous devez bien organiser votre mode de vie. Éliminer les situations stressantes, bien manger, abandonner les mauvaises habitudes.

Obtenir un certificat de fausse couche

Le document n'existe pas en tant que tel. Si une femme se rend chez un médecin, il peut bien délivrer un formulaire 027 / y, qui donne le droit de s'absenter du travail ou de s'absenter des cours dans un établissement d'enseignement sans conséquences négatives. Considérant qu'après une fausse couche, il faut du temps pour récupérer, le respect d'un régime spécial, la possibilité d'obtenir un tel certificat immédiatement après l'interruption est extrêmement importante.

Pour obtenir un certificat, ils contactent le médecin qui a effectué le traitement, ou le gynécologue. Il n'indique pas nécessairement le diagnostic réel - il peut être remplacé par toute autre maladie nécessitant une période de récupération similaire. Le document peut être rédigé sous forme libre, mais doit être certifié par la signature du médecin émetteur, ainsi que par le cachet et le sceau de l'établissement médical.

Avis des survivants d'une fausse couche

Il y a eu un délai de 2 jours, le test était positif. Plus tard, la menstruation a commencé. Après être allé chez le gynécologue, il s'est avéré que c'était une fausse couche.

Ma fausse couche avait 8 semaines. Tout s'est passé presque imperceptiblement, il n'y avait pas de douleur - d'abord du sang brillant, puis deux petites boules sont sorties. C'est dur de traverser tout ça dans l'âme, et pas physiquement.

  1. Borovkova E. I., Martynova I. V. (2014). "Fausse couche spontanée: état des connaissances sur le problème".
  2. Digue M., Cuevas S., Moshiri M. (2008). «Échographie pour les saignements du premier trimestre».
  3. Farquharson R. G., Jauniaux E., Exalto N. ESHRE. (2005). Groupe d'Intérêt Spécial pour la Grossesse Précoce (SIGEP). Nomenclature mise à jour et révisée pour décrire les événements de grossesse précoce ".
  4. Goddien M., Leshot N. J. "Aspects génétiques de la fausse couche".
  5. Grazia S.R., Sammel M.D., Chittams J. (2005). "Facteurs de risque d'avortement spontané dans les grossesses symptomatiques précoces du premier trimestre".

À propos de l'auteur: Borovikova Olga

Quand et ce qui cause une fausse couche

Pourquoi la grossesse se termine plus tôt que prévu et nous pouvons difficilement influencer ce processus.

Une fausse couche est un avortement spontané au premier ou au deuxième trimestre, jusqu'à la 22e semaine. À ce moment, le fœtus atteint un poids de 500 g, ce qui signifie que même si la grossesse se termine avant la 40e semaine, il peut être sauvé. Par conséquent, à partir de la 22e semaine, ils parlent de naissance prématurée..

Les fausses couches sont fréquentes.

Selon diverses estimations, 15 à 20% de toutes les grossesses se terminent tôt.

Mais ce ne sont que les cas où les femmes étaient déjà au courant de la grossesse. Beaucoup plus souvent, il arrive que la grossesse ne soit même pas consciente du moment où elle est interrompue?.

Les fausses couches sont divisées en deux types:

  1. Spontanée, ou sporadique, lorsqu'une femme a subi 1 à 2 fausses couches.
  2. Habituel. Cela signifie que trois grossesses ou plus se sont terminées par des fausses couches, en règle générale, à la même période. Une femme sur cent subit des fausses couches récurrentes.

Pourquoi les fausses couches se produisent

Dans la plupart des cas, les fausses couches sont une loi de la nature. Personne ne sait exactement comment le corps de la mère détermine qu'il ne vaut pas la peine de porter ce fœtus, mais se disputer avec ce processus, en règle générale, est inutile. Prédire une fausse couche n'est pas toujours possible: nous ne pouvons que supposer ce qui s'est passé.

Anomalies chromosomiques fœtales

Trois fausses couches sur quatre surviennent au cours du premier trimestre de la grossesse, c'est-à-dire au cours des trois premiers mois. À l'heure actuelle, les anomalies fœtales sont la cause la plus fréquente d'une grossesse interrompue..

Les chromosomes sont des structures constituées d'ADN, c'est-à-dire de gènes. Les gènes sont les instructions par lesquelles tous les processus de notre corps se déroulent. Les gènes déterminent comment et quand l'embryon se développera, comment il deviendra un enfant et comment il vivra ensuite, quel sera le groupe sanguin et même quelles sucreries il aimera plus que d'autres..

Lorsque les cellules de maman et de papa se rencontrent, la fécondation se produit, après quelques heures, l'œuf fécondé se divise pour la première fois. C'est un processus très complexe et les choses peuvent mal tourner. Par exemple, il s'avère que l'embryon a un chromosome supplémentaire ou, au contraire, il en manque un. Mais quelle que soit la panne, le résultat est le même: le fœtus n'est pas viable. Le corps le rejette, c'est un mécanisme naturel que vous avez demandé: ce qui cause une fausse couche?.

Dans la plupart des cas, une femme ne remarque même pas qu'une fausse couche s'est produite..

Les changements chimiques dans le corps sont insignifiants et tout le monde ne les ressent pas. Le retard est également petit, de sorte qu'il peut être attribué à des changements naturels dans le cycle, et extérieurement une telle fausse couche n'est pas différente de la menstruation..

Environ les deux tiers de toutes les fausses couches précoces ne sont que de telles anomalies. Ils ne peuvent pas être prédits, évités ou guéris. Bien sûr, la qualité des cellules germinales de maman et papa affecte la viabilité de l'embryon. Mais des anomalies se trouvent même chez des parents en parfaite santé avec des ovules et des spermatozoïdes normaux..

Si la grossesse a été établie par des tests, des analyses et même une échographie, elle peut encore se terminer par une fausse couche en raison d'anomalies fœtales..

Œuf fœtal vide

Certaines grossesses sont interrompues parce qu'une anembryonie se développe. C'est un phénomène lorsqu'il y a un œuf fécondé, mais qu'il n'y a pas d'embryon formé. Ceci est également une conséquence des pannes après la conception de la fausse couche.

Problèmes de placenta

Pour que l'embryon se développe, il doit se fixer à la paroi de l'utérus et commencer à se nourrir avec le placenta. Le placenta est un organe spécial qui relie les organismes de la mère et du fœtus. Cet organe est formé avant la 14-16 semaine de grossesse. Et si pendant cette période quelque chose a mal tourné et que le placenta "n'a pas fonctionné", la grossesse sera interrompue, car le fœtus ne peut pas être porté sans placenta.

Maladies chroniques

Au deuxième trimestre, le risque de fausse couche peut être affecté par la santé de la mère, et en particulier certaines maladies chroniques:

  1. Diabète sucré (s'il n'est pas contrôlé).
  2. Hypertension.
  3. Maladies auto-immunes.
  4. Maladie du rein.
  5. Troubles thyroïdiens.

Les infections

Certaines infections peuvent nuire au fœtus et provoquer une fausse couche. Ce sont le VIH (s'il n'est pas traité et contrôlé), la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis, la rubéole, la toxoplasmose et le cytomégalovirus, si vous tombez malade avec les trois derniers pendant la grossesse. Veuillez noter que cette liste n'inclut pas l'uréeplasmose et tout changement dans la flore du vagin.

Médicaments

De nombreux médicaments, y compris les médicaments naturels (herbes, même mère et belle-mère), peuvent affecter le cours de la grossesse. Par conséquent, vous ne pouvez prendre des médicaments que s'ils sont sûrs et en accord avec votre médecin..

Caractéristiques de la structure de l'utérus

La forme, la structure et la position de l'utérus peuvent affecter le déroulement d'une grossesse. Mais les anomalies pouvant entraîner une fausse couche sont extrêmement rares..

Parfois, l'anneau musculaire du col de l'utérus est plus faible que nécessaire pour porter le fœtus. Cette condition est appelée insuffisance isthmique-cervicale. À cause de cela, le col de l'utérus s'ouvre avant l'accouchement, une fausse couche se produit. Causes de fausse couche. Cette anomalie doit être remarquée par un gynécologue qui proposera des options de traitement..

Ovaire polykystique

Un syndrome qui entraîne une hypertrophie ovarienne, des difficultés à concevoir et un risque accru de fausse couche. bien que personne ne sache vraiment exactement comment la maladie polykystique affecte la grossesse. De nombreuses femmes atteintes de ce problème portent un fœtus avant la 40e semaine..

Ce qui augmente le risque de fausse couche

  1. L'âge de la mère. Le risque de fausse couche chez les femmes âgées de 20 à 24 ans - 8,9%, après 45 ans - 74,7% Âge maternel et perte fœtale: étude de couplage des registres en population.
  2. Mauvaises habitudes. Tabagisme et drogues (en toute quantité), alcool (plus de 50 ml d'alcool fort par semaine).
  3. Caféine. Une petite quantité de caféine n'affecte pas le fœtus, donc jusqu'à 200 mg de caféine par jour peuvent être prises. Ce taux est généralement deux fois plus élevé. Voyez la quantité de caféine dans le thé et le café pour éviter toute confusion.
  4. Obésité.

Ce qui n'affecte pas la fausse couche

Contrairement à de nombreux mythes, la grossesse ne peut être évitée par:

  1. Stress et anxiété d'une femme enceinte, peur.
  2. Toute activité quotidienne de la perte de grossesse précoce, y compris le travail (si elle n'est pas initialement liée à des activités nuisibles).
  3. Sport et sexe, s'il n'y a pas de contre-indications, ce que dira le gynécologue.
  4. Nourriture épicée.
  5. En volant.

Que faire si vous faites une fausse couche

Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin pour vérifier s'il reste des tissus inutiles dans l'utérus. En règle générale, le corps se débarrasse de tout l'excès lui-même. Parfois, l'utérus a besoin d'aide: soit prendre un médicament pour ouvrir son col de l'utérus, soit recourir à des méthodes chirurgicales.

Pour découvrir la cause de la fausse couche, vous devez effectuer une numération formule sanguine complète, vous faire tester pour les infections et examiner l'utérus. Avec un partenaire, vous pouvez vérifier avec un généticien et identifier les anomalies chromosomiques. Cependant, ce n'est pas un fait que ces analyses et ces examens diront quelque chose: il y a encore trop de mystères à ce sujet..

L'une des choses les plus difficiles à faire après une fausse couche est de faire face aux sentiments de perte et de ne pas se blâmer pour ce qui s'est passé. Tout le monde vit les problèmes différemment, mais juste au cas où, rappelez-vous:

  1. Si la grossesse est interrompue, il est fort probable que le fœtus n'ait aucune chance, aussi cynique que cela puisse paraître.
  2. Ce n'est pas de notre faute si le corps humain est si complexe et si difficile à reproduire..
  3. Les fausses couches sont fréquentes et après elles, la plupart des femmes tombent enceintes et accouchent sans trop de difficultés..
  4. C'est normal de s'inquiéter et d'être triste.
  5. Si vous trouvez cela difficile, vous pouvez toujours demander une aide psychologique..

Que pouvons-nous faire pour éviter les fausses couches

Malheureusement, presque rien.

Si la fausse couche est due à des causes génétiques, nous sommes impuissants. Si les infections sont à blâmer, alors nous pouvons nous faire vacciner (par exemple, contre la rubéole et la grippe) ou essayer d'éviter l'infection. Si les maladies chroniques sont à blâmer pour une fausse couche, nous pouvons les traiter ou au moins les contrôler..

Mais dans la plupart des cas, une fausse couche n'est pas la faute des parents, mais un mécanisme de sélection complexe, quoique terrible, de notre point de vue..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Bière pendant la grossesse?

Analyses

Commentaires des utilisateursQualité ou pas, ce n'est pas le but! Dans la bière, l'alcool, qui spasme les vaisseaux sanguins, à la suite de quoi une asphyxie peut survenir chez l'enfant.

Le premier bain d'un nouveau-né

Accouchement

Le petit homme a finalement déménagé de l'hôpital, c'est toujours le bonheur, les maisons et les murs aident. Il prendra toutes vos forces, mais en retour, il vous donnera infiniment plus de joie.

Choisir une sucette pour un nouveau-né. TOP 10 des meilleures sucettes

Nouveau née

Même avant la naissance d'un enfant, les parents commencent à percevoir une «dot» pour le bébé. Couches, sous-vêtements - ce n'est pas tout ce dont le bébé aura besoin.

Est-il possible de faire une colposcopie pendant la grossesse

Nutrition

La colposcopie est une méthode de diagnostic pour détecter la présence de maladies gynécologiques. Il est recommandé aux femmes de subir cette procédure chaque année à titre préventif.