Principal / Accouchement

Endométriose: une grossesse possible... et même recommandée!

On sait que la grossesse et l'allaitement sont d'excellents remèdes contre l'endométriose et conduisent souvent à une rémission stable. Cependant, le triste paradoxe est que c'est l'endométriose qui interfère avec la conception. Pourquoi cette maladie survient-elle? Comment est-il diagnostiqué? Comment traiter? Evgeniya BONDARENKO, obstétricienne-gynécologue de la première catégorie du réseau des centres de médecine familiale "Zdravitsa", consulte Sibmam sur le traitement de l'endométriose.

Qu'est-ce que l'endométriose?

L'endométriose est aussi courante qu'une maladie mystérieuse. Pour une raison peu claire, le tissu endométrioïde qui tapisse l'utérus de l'intérieur commence à se comporter étrangement. Il se développe en excès dans le corps de l'utérus, sur d'autres organes génitaux - sur le col de l'utérus, dans les trompes, les ovaires, ou commence même à «voyager» à travers le corps, et il se trouve dans des endroits complètement inattendus et inappropriés pour cela - dans les intestins, les voies urinaires, poumons, et même dans les tissus des yeux.

Tout irait bien, mais l'endomètre est un tissu spécial, conçu par la nature pour recevoir un ovule fécondé et lui créer des conditions confortables. À ces fins, chaque mois au début du cycle, l'endomètre se développe et s'épaissit activement sous l'influence de l'hormone œstrogène. Vers le 15e jour du cycle, une autre hormone, la progestérone, est connectée au processus: les tissus de l'endomètre commencent à sécréter beaucoup de mucus, les vaisseaux se dilatent et deviennent à sang plein afin de fournir le meilleur accueil pour une nouvelle vie. Si la conception n'a pas eu lieu, à la fin du cycle, le contenu des deux hormones diminue brusquement, la couche envahie de l'endomètre est détruite et rejetée - la menstruation commence.

Une croissance excessive de l'endomètre à l'intérieur de l'utérus ou sa présence dans d'autres organes conduit à une pathologie - l'endométriose. Comme la muqueuse utérine normale, ces tissus se développent au début de chaque cycle et sont détruits pendant la menstruation. Cela peut entraîner la formation d'adhérences et de kystes de l'endomètre..

Commentaire de spécialiste

L'endométriose est une maladie dyshormonale, immuno-dépendante et génétiquement déterminée, caractérisée par une prolifération bénigne de tissu similaire en structure morphologique et fonction à l'endomètre, mais à l'extérieur de la cavité utérine. L'endométriose est l'une des maladies gynécologiques les plus courantes, en particulier chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. Selon la localisation des foyers, il est divisé en génital et extragénital.

L'endométriose génitale est interne - lorsque le tissu se développe dans le corps de l'utérus, l'isthme et les parties interstitielles des tubes, et externe - lorsque la partie vaginale du col de l'utérus, le vagin, les ovaires, les tubes et le péritoine pelvien sont affectés.

L'endométriose extragénitale est une lésion de tous les autres organes, à l'exception des organes génitaux. Les foyers d'endométriose sont soumis à des influences hormonales au cours du cycle menstruel et ce sont ces changements cycliques qui provoquent les principaux symptômes et plaintes des femmes souffrant de cette pathologie..

Causes de l'endométriose

Il n'y a pas d'opinion sans équivoque sur les raisons pour lesquelles l'endométriose se produit dans la communauté médicale. On suppose que les cellules de l'endomètre pénètrent dans la cavité abdominale pendant la menstruation à partir des trompes de Fallope, ou sont transportées à travers le corps avec la lymphe et le flux sanguin de l'utérus.

Il existe des cas connus d'endométriose chez les hommes sous œstrogénothérapie, ce qui prouve la nature hormonale de cette maladie..

Commentaire de spécialiste

Il existe plusieurs théories qui expliquent l'endométriose, dont aucune n'a été clairement prouvée. Actuellement, la théorie principale est devenue le déplacement des particules endométrioïdes «vers l'intérieur», c'est-à-dire avec l'écoulement rétrograde du sang menstruel à travers les trompes de Fallope dans le péritoine; les cellules viables de la muqueuse de l'utérus dans le sang menstruel se fixent au péritoine et se développent. Il a été constaté que ce phénomène est particulièrement fréquent dans les avortements et les interventions médicales (curetage de la cavité utérine, césarienne).

Cependant, en raison de la prévalence de l'endométriose chez les filles, une théorie génétiquement déterminée de l'origine de l'endométriose arrive actuellement en deuxième place: les changements qui se produisent au stade de la formation du fœtus dans l'utérus. Souvent à un jeune âge, la maladie est associée à des malformations des organes génitaux..

Les facteurs de risque d'endométriose comprennent:

troubles hormonaux, lorsque les récepteurs capturent des hormones avec une activité accrue;

interventions intra-utérines fréquentes;

état de stress chronique du corps.

Symptômes de l'endométriose

Souvent, l'endométriose ne se manifeste d'aucune façon et les signes de cette maladie ne sont visibles qu'à l'échographie.

Dans d'autres cas, l'endométriose peut entraîner des conséquences telles que:

  • douleur dans le bas de l'abdomen, en particulier dans la seconde moitié du cycle;
  • inconfort pendant les rapports sexuels;
  • spotting entre les périodes;
  • violation du cycle menstruel;
  • difficulté à concevoir.

Commentaire de spécialiste

Les symptômes de l'endométriose sont extrêmement divers. Le symptôme le plus courant est une douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen qui survient de manière cyclique. Souvent, son intensité augmente dans la seconde moitié du cycle menstruel et pendant la menstruation. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur devient débilitante, devient permanente, irradiant vers le périnée et les jambes. Cela réduit souvent l'humeur, les performances, la dépression et la fatigue chronique. L'un des symptômes de l'endométriose est une violation de la fonction menstruelle: spotting avant et après la menstruation, menstruation irrégulière. Il a été établi qu'environ 40% des femmes atteintes d'endométriose souffrent d'infertilité, qui survient à la fois en raison d'un déséquilibre hormonal et en raison d'une altération de l'endomètre, et dans certains cas en raison d'adhérences (avec localisation de foyers dans la cavité abdominale).

Diagnostic de l'endométriose

Toute une gamme de méthodes permet de diagnostiquer avec précision l'endométriose:

Indicateurs de marqueurs tumoraux dans le test sanguin. Dans l'endométriose ovarienne, les indicateurs des marqueurs CA 125, CEA et CA 19-9 sont souvent augmentés plusieurs fois.

À l'échographie, le diagnosticien peut voir les foyers et les kystes de l'endomètre.

La plus haute précision a méthode laparoscopique - il vous permet de déterminer avec précision la présence et la localisation des foyers d'endométriose, des adhérences et des kystes. De plus, à l'aide de la laparoscopie, les foyers et les kystes diagnostiqués peuvent être enlevés à la fois et les adhérences peuvent être séparées.

Commentaire de spécialiste

Dans le diagnostic de l'endométriose, en plus d'évaluer les plaintes et le statut objectif, le gynécologue est aidé par une image de diagnostic échographique, qui peut être effectuée pour clarifier le diagnostic non seulement le jour standard 5-7 du cycle, mais également répété les jours 21-24 du cycle, lorsque les signes indirects sont plus clairement visibles cette maladie. Le sang pour les marqueurs CA-125 et CA-19-9 est souvent légèrement élevé dans l'endométriose, mais ils ne sont pas spécifiques, car ce sont des marqueurs de tous les processus oncologiques. Leur combinaison augmente la sensibilité du diagnostic, mais donne également 10% de faux positifs. Ainsi, aucun des biomarqueurs n'est spécifique pour le diagnostic de la maladie. La seule méthode précise est la laparoscopie avec détection des foyers endométrioïdes.

Traitement de l'endométriose

Malheureusement, dans certains cas, l'endométriose est un obstacle à la conception: des foyers étendus de la maladie peuvent provoquer la formation d'adhérences dans les organes pelviens. Cela empêche la fécondation et l'avancement de l'œuf fécondé dans l'utérus. De plus, les adhérences peuvent provoquer une grossesse extra-utérine. Par conséquent, dans certains cas, avant de planifier une grossesse, un traitement contre l'endométriose est nécessaire..

Aujourd'hui, il existe deux méthodes principales de traitement de la maladie:

Hormonale - le médecin recommande de prendre des médicaments hormonaux (dans certains cas, des contraceptifs hormonaux correctement sélectionnés suffisent), qui bloquent temporairement le travail des ovaires, arrêtant la croissance cyclique et la destruction des cellules endométriales;

  • Chirurgie - s'il existe de grands foyers d'endométriose, des kystes et des adhérences qui empêchent la grossesse, les médecins recommandent une intervention chirurgicale. L'opération est réalisée à l'aide d'une méthode laparoscopique mini-invasive. Le chirurgien supprime précisément les foyers de la maladie, tout en préservant soigneusement les organes.
  • Commentaire de spécialiste

    Le traitement de la maladie endométrioïde dépend de l'étendue de la lésion, de l'emplacement des foyers et de la nécessité de préserver la fonction de reproduction. Chez les jeunes femmes, il s'agit le plus souvent d'une hormonothérapie, qui vise à supprimer les menstruations et à réduire les symptômes cliniques de la maladie. Le traitement chirurgical est indiqué en cas d'infertilité concomitante comme étape de préparation avant une grossesse planifiée.

    Endométriose et grossesse

    En règle générale, les médecins permettent de planifier la conception le plus tôt possible après le traitement. Il ne doit pas être resserré, car les foyers rétrécis ou enlevés chirurgicalement peuvent revenir à nouveau. Si l'endométriose n'interfère pas avec la conception, le médecin peut recommander la femme nullipare comme thérapie... grossesse et allaitement. Pendant la grossesse et l'allaitement, les processus hormonaux cycliques dans le corps de la femme s'arrêtent et sont remplacés par des processus complètement différents, destinés à porter et à maintenir la grossesse. La prolifération de l'endomètre s'arrête également et, dans certains cas, s'inverse même.

    Les signes d'endométriose diminuent ou disparaissent complètement pendant toute la durée de la grossesse et de l'allaitement, cependant, après la fin de l'allaitement, des processus pathologiques dans l'endomètre peuvent réapparaître, il est donc nécessaire de contrôler cette maladie..

    Commentaire de spécialiste

    Étant donné que l'endométriose de la cavité abdominale conduit souvent à la formation d'adhérences, la probabilité d'une grossesse extra-utérine dans cette situation est assez élevée. La grossesse elle-même affecte favorablement l'évolution de l'endométriose, ainsi que la lactation prolongée, car c'est à ce moment que les fluctuations hormonales cycliques ne se produisent pas, entraînant une aggravation de l'évolution de la maladie.

    Endométriose et grossesse

    L'endométriose est une maladie dyshormonale génétiquement déterminée dans laquelle le tissu endométrial se développe à l'extérieur de la cavité utérine. L'endométriose est l'une des causes courantes d'infertilité et de fausse couche chez les femmes en âge de procréer..

    Les raisons

    L'endométriose survient à tout âge, y compris les adolescents et les femmes ménopausées. Selon les statistiques, cette pathologie sous une forme ou une autre se retrouve chez 10% de tous les patients du gynécologue. Le plus grand danger de l'endométriose est pour les femmes en âge de procréer. La maladie interfère avec la réalisation normale de la fonction reproductrice et peut être l'une des causes de l'infertilité.

    Les causes exactes de l'endométriose ne sont pas connues. Il existe plusieurs facteurs dans la formation de cette pathologie:

    • fonction reproductive non réalisée (premier accouchement tardif après 30 ans ou absence d'accouchement);
    • déséquilibre hormonal et irrégularités menstruelles à l'adolescence;
    • hérédité.

    Selon une théorie, le développement de l'endométriose se produit même in utero en raison d'un dysfonctionnement de la pose des organes génitaux internes du fœtus. Selon une autre version, les femmes atteintes de cette pathologie ont une suppression significative de certains facteurs immunitaires (tueurs naturels et autres liens de l'immunité cellulaire). La plupart des patients présentent un déséquilibre hormonal sous une forme ou une autre. Tous ces facteurs sont mis en œuvre dans le contexte d'une prédisposition génétique..

    Classification

    L'endométriose est génitale et extragénitale. L'endométriose génitale se développe exclusivement sur les organes de la sphère reproductrice. Des foyers d'endométriose extragénitale se trouvent dans tous les organes et tissus, y compris la peau.

    L'endométriose génitale est divisée en deux formes:

    • externe (endométriose des ovaires, trompes de Fallope, péritoine pelvien, vagin);
    • interne (adénomyose - endométriose de l'utérus).

    L'occurrence la plus courante est l'endométriose génitale. Les foyers extragénitaux sont détectés dans pas plus de 8% des cas.

    Endométriose et conception

    L'endométriose est maintenant reconnue comme l'une des maladies les plus courantes associées à l'infertilité. Selon les statistiques, cette pathologie est détectée chez 35 à 50% de toutes les femmes qui ne sont pas capables de réaliser leur fonction reproductrice de manière naturelle. L'endométriose n'est pas toujours traitable et peut devenir une indication de la FIV.

    Les causes de l'infertilité avec l'endométriose:

    • dommages aux trompes de Fallope et au péritoine;
    • Déséquilibre hormonal;
    • réponses immunitaires;
    • Troubles endocriniens.

    L'apparition de foyers d'endométriose sur la membrane muqueuse des trompes de Fallope entraîne une violation de leur perméabilité. En conséquence, les spermatozoïdes ne peuvent pas atteindre l'ovule et la fécondation ne se produit pas. Mais même un ovule fécondé atteint rarement la cavité utérine en raison de changements dans l'anatomie de la trompe de Fallope. Une grossesse extra-utérine se développe. Pour sauver la vie d'une femme, les médecins doivent souvent retirer une trompe de Fallope endommagée ainsi qu'un embryon non viable. Après le retrait de deux trompes de Fallope, une grossesse indépendante n'est pas possible.

    Dans le contexte de l'endométriose, un processus adhésif se développe dans la cavité pelvienne. Ceci est causé par une inflammation locale du péritoine, à la surface duquel se forment des foyers endométrioïdes. Les adhérences interfèrent également avec la conception naturelle du bébé et augmentent le risque de grossesse extra-utérine..

    Le déséquilibre hormonal est un autre problème auquel les femmes sont confrontées. L'endométriose se produit dans le contexte d'une augmentation relative de la carence en œstrogènes et en progestérone. Dans cette situation, la fonction menstruelle normale est perturbée. Le manque de progestérone interfère avec la conception d'un enfant et est l'une des raisons des fausses couches en début de grossesse.

    Les réactions immunitaires qui se produisent avec l'endométriose n'ont pas encore reçu d'explication appropriée. On suppose qu'avec cette pathologie, il y a une violation de l'implantation de l'embryon dans la paroi de l'utérus 7 à 8 jours après la fécondation. Il est possible que les spermatozoïdes soient endommagés par des cellules agressives du corps féminin. La cause exacte de l'infertilité dans l'endométriose n'est pas toujours possible à découvrir..

    Symptômes

    Les manifestations de la maladie dépendront de la localisation du processus pathologique. Avec l'endométriose externe du péritoine, des ovaires et des trompes de Fallope, une douleur survient dans le bas de l'abdomen, irradiant vers le bas du dos. En dehors de la grossesse, la douleur s'intensifie pendant les règles, ainsi que pendant les rapports sexuels. En attendant le bébé, la douleur peut être constante et est souvent confondue avec le signe d'une fausse couche menaçante..

    L'endométriose interne (adénomyose) en dehors de la grossesse se fait sentir par des irrégularités du cycle menstruel. Ces femmes ont des règles douloureuses prolongées, ainsi que des saignements intermenstruels. Pendant la grossesse, l'adénomyose peut être asymptomatique ou s'accompagner de l'apparition de douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen.

    La principale manifestation de l'endométriose cervicale est un saignement du tractus génital. La décharge survient après un rapport sexuel, un examen gynécologique ou toute autre procédure. Pendant la grossesse, les saignements vaginaux pour l'endométriose doivent être distingués des saignements pour un décollement placentaire ou une fausse couche précoce. Le médecin pourra découvrir la cause exacte de cette affection après examen et échographie.

    Diagnostique

    Les méthodes suivantes aident à reconnaître l'endométriose:

      Ultrason. L'endométriose ovarienne est bien détectée par examen échographique. L'échographie est considérée comme la méthode la plus sûre pour diagnostiquer la pathologie et peut être utilisée à n'importe quel stade de la grossesse. L'examen révèle des formations avec une capsule dense jusqu'à 12 cm de taille.Dans le futur, à chaque dépistage échographique, l'état des ovaires et des foyers endométrioïdes est évalué en dynamique.

    L'adénomyose est clairement visible lorsque l'échographie est réalisée en dehors de la grossesse. Avant de concevoir un enfant, il est également recommandé de subir une étude de contraste aux rayons X le 5-7e jour du cycle menstruel. Les foyers d'endométriose sont clairement visibles grâce à l'imagerie par résonance magnétique et calculée.

  • Colposcopie. L'examen du col de l'utérus sous fort grossissement à l'aide d'un dispositif spécial (colposcope) est effectué à tout stade de la grossesse. Cette méthode est considérée comme totalement sûre pour les femmes et le fœtus. La colposcopie peut révéler une endométriose du col de l'utérus, ainsi que d'autres lésions concomitantes de cette zone.
  • Laparoscopie. La chirurgie endoscopique est effectuée en dehors de la grossesse et est d'une grande importance pour les patientes infertiles. Au cours de la procédure, vous pouvez non seulement détecter les foyers pathologiques, mais également les supprimer. Après la laparoscopie, de nombreuses femmes parviennent à concevoir et à porter un enfant en bonne santé..
  • Se préparer à la grossesse avec l'endométriose

    Le traitement de l'infertilité associée à l'endométriose est effectué dans les 1-2 ans. Pendant ce temps, les médecins tentent de restaurer le fond hormonal naturel et d'éliminer tous les facteurs qui interfèrent avec la conception d'un enfant. Si le traitement est inefficace, la FIV (fécondation in vitro) est recommandée.

    Le traitement chirurgical est la principale méthode de préparation à la grossesse avec l'endométriose. L'approche laparoscopique supprime toutes les lésions endométriosiques disponibles sur les ovaires, les trompes de Fallope et dans la cavité pelvienne. Après l'opération, un traitement hormonal est prescrit pour une durée de 3 mois. La grossesse peut être planifiée immédiatement après la fin du traitement.

    Les médicaments peuvent être utilisés comme traitement indépendant de l'endométriose. Pour le traitement, des agonistes de l'hormone de libération des gonadotrophines et d'autres médicaments qui suppriment la croissance des foyers endométrioïdes sont utilisés. Le cours du traitement dure 3-6 mois. Il n'est pas pratique de reporter la conception d'un enfant après le traitement. Après l'arrêt des médicaments, les foyers d'endométriose reviennent rapidement et tous les traitements doivent être répétés.

    Dans l'adénomyose, la restauration de la fertilité à l'aide d'une correction chirurgicale ou hormonale est inefficace. La FIV est recommandée pour ces femmes sous la supervision d'un spécialiste. Avec l'endométriose du col de l'utérus, un traitement chirurgical est effectué avec l'élimination des foyers pathologiques (conisation, vaporisation laser, etc.).

    L'évolution de la grossesse avec l'endométriose

    La grossesse dans le contexte de l'endométriose est loin de se passer toujours bien. Dans les premiers stades de la gestation, la probabilité de fausse couche est élevée. L'interruption de grossesse survient principalement jusqu'à 10-12 semaines. À l'avenir, la probabilité de naissance prématurée en raison d'un déséquilibre hormonal et de troubles endocriniens dans le corps de la femme demeure..

    La grossesse extra-utérine est une complication assez courante de l'endométriose. Avec cette pathologie, la perméabilité des trompes de Fallope est perturbée, ce qui entraîne le blocage d'un ovule fécondé dans leur lumière. La grossesse extra-utérine menace de saignements abondants et constitue une condition potentiellement mortelle pour les femmes. Avec cette pathologie, une intervention chirurgicale d'urgence est réalisée avec le retrait d'un embryon non viable. Dans de nombreux cas, la trompe de Fallope est excisée avec l'embryon..

    Tactiques de gestion de la grossesse pour l'endométriose

    Lorsque la grossesse survient dans le contexte de l'endométriose, une femme doit s'inscrire auprès d'un médecin dès que possible. L'observation d'un spécialiste le plus tôt possible empêchera le développement de complications et identifiera en temps opportun toute anomalie dans le développement du fœtus.

    L'endométriose n'est pas traitée pendant la grossesse. Une exception est faite uniquement pour les kystes ovariens endométrioïdes. Si le kyste grossit et interfère avec le déroulement normal de la grossesse, il est retiré. L'opération est réalisée pendant une période de 16 à 20 semaines, principalement par accès laparoscopique. Après l'opération, des médicaments sont prescrits qui réduisent le tonus de l'utérus et améliorent la circulation sanguine dans le placenta.

    Avec le développement des complications de la grossesse, leur correction est effectuée en tenant compte de l'âge gestationnel et de la localisation du processus pathologique. Avec un risque élevé de fausse couche, un soutien hormonal avec des médicaments à base de progestérone est prescrit pendant 16 à 18 semaines. Selon les indications, des antispasmodiques et des tocolytiques sont utilisés (pour soulager la douleur et réduire le tonus de l'utérus).

    L'accouchement chez les femmes atteintes d'endométriose est possible par le canal de naissance naturel avec une condition foetale satisfaisante. Avec le développement de complications graves, une césarienne planifiée est réalisée pendant une période de 37 à 39 semaines. La décision finale est prise après un examen complet du patient.

    La prophylaxie spécifique de l'endométriose n'a pas été développée. Il est conseillé à toutes les femmes souffrant de cette pathologie de ne pas retarder la naissance d'un enfant pendant une longue période et de consulter un médecin à temps lorsque les premiers symptômes de la maladie sont détectés. Plus tôt la cause de l'infertilité sera trouvée, plus il sera facile de faire face au problème et de trouver le moyen optimal de réaliser la fonction de reproduction (naturellement ou avec l'aide de la FIV).

    Endométriose et grossesse

    Articles d'experts médicaux

    • Code CIM-10
    • Épidémiologie
    • Facteurs de risque
    • Symptômes
    • Formes
    • Complications et conséquences
    • Diagnostique
    • Traitement
    • Qui contacter?
    • Médicaments
    • La prévention
    • Prévoir

    Parmi les problèmes médicaux liés à la santé reproductive des femmes, l'endométriose et la grossesse occupent une place particulière. Autrement dit, la probabilité de grossesse avec endométriose - une pathologie gynécologique qui apparaît dans la prolifération anormale de cellules de la couche interne glandulaire de l'utérus (endomètre) en dehors de sa cavité.

    Ce problème est urgent, car l'endométriose est considérée non seulement comme l'une des principales raisons des opérations gynécologiques, mais également comme la principale cause d'infertilité féminine et de douleur pelvienne chronique..

    Mais, malgré le fait que jusqu'à 30 à 35% des femmes atteintes d'endométriose ont des problèmes de conception, lorsqu'on leur pose la question - une grossesse est-elle possible avec l'endométriose? - les gynécologues donnent une réponse affirmative.

    Pourquoi la grossesse ne se produit pas avec l'endométriose?

    Les experts ne conseillent pas d'assimiler l'endométriose à l'infertilité: chez les femmes atteintes de cette maladie, un test de grossesse pour l'endométriose peut être positif, car la possibilité de tomber enceinte dépend du type et de la localisation de l'hétéropie endométroïde dyshormonale, ainsi que du degré d'adhérences cicatricielles caractéristiques de l'endométriose. Cependant, l'impact négatif de cette maladie sur la fertilité ne doit pas non plus être ignoré..

    Il convient de noter que les types de pathologie sous forme d'endométriose génitale et extragénitale diffèrent par leur localisation: soit sur les organes du système reproducteur, soit sur les structures et organes du petit bassin et de la cavité abdominale. Mais dans tous les cas, ils sont déplacés par rapport à la position normale avec divers troubles fonctionnels. Les types cliniques d'endométriose génitale sont des lésions des ovaires, des trompes de Fallope, des ligaments utérins, puis un problème survient - endométriose externe et grossesse, avec un niveau d'infertilité secondaire jusqu'à 25% des cas.

    Avec les hétéropies endométroïdes du col de l'utérus, du canal cervical et du myomètre (membrane musculaire), le problème est formulé comme une endométriose interne de l'utérus et une grossesse. Puisque l'endométriose myométriale est adénomyose utérine - peut survenir en parallèle avec les fibromes utérins, les femmes sont confrontées à un double problème comme la grossesse avec des fibromes et l'endométriose, lorsque les chances de maternité sont minimes. De plus, si une grossesse survient, les ganglions fibroïdes commencent à se développer, ce qui augmente le risque d'interruption de grossesse..

    Avec une propagation extragénitale de tissus similaires à la muqueuse interne de la cavité utérine, la vessie et l'urètre, la région ombilicale et la paroi abdominale antérieure sont principalement touchées, en particulier en présence de cicatrices postopératoires.

    Mais pourquoi une grossesse ne survient-elle pas avec l'endométriose? Voici quelques exemples.

    Endométriose du col de l'utérus et grossesse: des problèmes de conception surviennent en raison de la formation d'un kyste (un ou plusieurs) dans le canal cervical, ce qui entraîne sa déformation et son rétrécissement.

    Endométriose rétrocervicale et grossesse: dans cette forme plutôt rare de pathologie, le tissu endométrial se trouve à l'arrière du col de l'utérus avec extension au fornix postérieur du vagin, au septum entre le vagin et le rectum, aux intestins, aux voies urinaires, ainsi qu'aux parois musculaires de l'utérus. Et, selon les experts, cela complique la conception et, avec un traitement, ce problème clinique peut être résolu dans des cas isolés..

    Endométriose ovarienne et grossesse: en raison de la proximité des ovaires avec l'utérus, c'est l'un des sites les plus courants de l'endométriose. En raison de l'apparition de kystes ovariens endométrioïdes, des dysfonctionnements de leur appareil folliculaire sont notés, c'est-à-dire la capacité à former des ovules et à synthétiser des hormones. Voir les détails - Kyste endométrioïde. L'endométriose ovarienne est la cause la plus probable d'infertilité.

    Endométriose des trompes de Fallope et grossesse: La formation d'adhérences externes (péritubaire) peut entraîner une sténose ou une obstruction complète des trompes de Fallope. Dans de tels cas, un ovule fécondé ne peut tout simplement pas entrer dans la cavité utérine, et avec une localisation donnée de la pathologie, il y a souvent une grossesse extra-utérine (extra-utérine).

    Code CIM-10

    Épidémiologie

    Le nombre de femmes atteintes de cette pathologie est estimé par l'American Journal of Obstetrics & Gynecology à 6-10% (c'est-à-dire jusqu'à 145-180 millions) - indépendamment de l'âge et de la présence d'enfants. Tout d'abord, c'est une maladie en âge de procréer: l'âge typique au moment du diagnostic est de 25 à 29 ans. L'endométriose est plus fréquente chez les femmes souffrant d'infertilité et de douleurs pelviennes chroniques (35 à 50%). Tendance raciale des femmes blanches à avoir une endométriose plus élevée.

    Selon certaines études, l'endométriose est la cause de 27 à 45% des cas d'infertilité chez les femmes en âge de procréer. En termes d'espèces, les patients atteints d'endométriose géniale représentent un peu plus de 90% des diagnostics cliniques, pour l'endométriose extragénique diagnostiquée pas plus de 7 à 8%.

    Et la probabilité de restaurer la capacité de concevoir et de porter un enfant après le traitement complexe de l'endométriose dépend des caractéristiques du corps féminin et de la gravité de la maladie et peut atteindre 50% dans les cas bénins et dans les cas graves - dans les 10%.

    Facteurs de risque

    L'endométriose se développe chez les femmes d'âges différents, et les gynécologues et endocrinologues incluent les facteurs suivants contribuant à l'apparition de la pathologie:

    • formes aiguës et chroniques de maladies inflammatoires gynécologiques;
    • des antécédents d'avortement, de travail compliqué, d'accouchement par césarienne;
    • opérations gynécologiques (laparoscopie et laparotomie), cautérisation du col de l'utérus, opérations abdominales sur les organes abdominaux;
    • déséquilibre des hormones sexuelles endogènes avec augmentation des taux d'estriol et d'estradiol (hyperestrogénie), qui est associée à des modifications de la régulation du système hypothalamus-pituitaire-ovaire;
    • troubles immunitaires;
    • prédisposition génétique;
    • lésions congénitales ou acquises de l'hypothalamus, de l'hypophyse, du cortex surrénalien (entraînant une violation de la synthèse d'un certain nombre d'hormones).

    Symptômes de l'endométriose pendant la grossesse

    L'endométriose est une maladie chronique, accompagnée d'un flux menstruel intense et de douleurs intenses, ainsi que de certains changements anatomiques dans la région pelvienne, bien que cette pathologie ne se manifeste pas chez 20-25% des femmes.

    La grossesse ne guérit pas la maladie et les symptômes de l'endométriose pendant la grossesse peuvent aller de légers à graves. Pour la plupart des patientes atteintes d'endométriose, la grossesse - en particulier après les premières semaines - est une période de soulagement des symptômes. Ceci est principalement causé par une augmentation du taux de progestérone associée à la grossesse: si une femme en bonne santé produit jusqu'à 20 mg de progestérone par jour au cours du prochain cycle menstruel, alors chez une femme enceinte, la quantité quotidienne de progestérone peut atteindre 400 mg (en raison de la synthèse de cette hormone par le placenta).

    Les premiers signes de grossesse avec endométriose sont l'absence de menstruation, car la progestérone empêche l'ovulation. De plus, cette hormone empêche la muqueuse de l'utérus de se séparer en ralentissant la croissance de ses cellules, de sorte que l'absence de menstruation pendant la grossesse peut également réduire les symptômes observés avec l'endométriose, car les zones anormalement situées de l'endomètre cessent de saigner.

    Cependant, des études ont montré que chez certaines femmes atteintes d'endométriose, la réponse à la progestérone est réduite ou absente, ce qui peut être dû à la faible sensibilité générale des récepteurs qui interagissent avec cette hormone. C'est dans de tels cas qu'il peut y avoir une endométriose pendant la grossesse et la décharge (frottis, brun).

    Les symptômes de l'endométriose pendant la gestation peuvent s'aggraver. Il s'agit principalement de douleurs associées au fait que l'utérus à croissance rapide étend les formations et adhérences kystiques. Et en fin de grossesse, la synthèse des œstrogènes augmente à nouveau (également en raison de sa production par le placenta), ce qui provoque une croissance accrue des cellules endométriales et des symptômes de pathologie plus prononcés.

    Comment est la grossesse avec l'endométriose?

    Alors, tout d'abord, comment l'endométriose affecte-t-elle la grossesse? Et deuxièmement, la grossesse traite-t-elle l'endométriose??

    Commençons par le deuxième. Dans le passé, la grossesse était considérée comme un «remède contre l'endométriose», mais de nombreuses études ont montré que ce n'est pas le cas. Même si les symptômes de la maladie s'atténuent pendant la grossesse (et les raisons en ont été citées dans la section précédente), alors chez la plupart des femmes après l'accouchement ou après l'arrêt de la lactation, ils reprennent, parfois avec vengeance..

    La grossesse avec l'endométriose peut se dérouler de différentes manières. Les obstétriciens-gynécologues appellent les deux premiers mois (8 semaines) la période la plus difficile: selon les statistiques, c'est pendant ces périodes - alors que le placenta se forme - un avortement spontané se produit.

    Endométriose et grossesse.

    Entrée publiée par Milu 30 mars 2009

    85180 vues

    J'ai reçu un diagnostic d'endométriose. Cela ne semble pas très prononcé. Mais les opinions des médecins différaient. Un médecin dit qu'il est possible de planifier, la grossesse aide même parfois à se débarrasser de l'endométriose. Et le deuxième médecin a dit qu'il fallait d'abord guérir, et a même recommandé une ménopause artificielle pour cela. Je ne sais pas quoi faire. Je voudrais tomber enceinte le plus tôt possible et ne pas attendre encore six mois, car tout le reste est normal. Dites-moi, qui sait, l'endométriose affecte-t-elle en quelque sorte le cours de la grossesse? Comment s'est passée la grossesse avec l'endométriose??

    Une grossesse est-elle possible avec l'endométriose et comment se déroule-t-elle??

    Parmi les nombreux problèmes liés à la santé reproductive d'une femme, l'endométriose est la maladie la plus courante aujourd'hui..

    La question principale reste la possibilité et les moyens de développer une grossesse avec cette maladie. Ce problème est pertinent aujourd'hui, car en l'absence de traitement rapide et de fourniture de mesures préventives, une pathologie en développement peut conduire à l'infertilité d'une femme.

    1. Qu'est-ce que l'endométriose?
    2. Les principales causes d'occurrence
    3. Symptômes de l'endométriose
    4. Variétés d'endométriose
    5. Possibilité de grossesse avec endométriose
    6. Endométriose et grossesse
    7. Caractéristiques de la grossesse avec l'endométriose
    8. Complications de la grossesse et risques possibles
    9. Diagnostique
    10. Traitement
    11. Traitement conservateur de l'endométriose
    12. Médicaments utilisés pour traiter l'endométriose:
    13. Méthode chirurgicale
    14. Méthodes traditionnelles
    15. Grossesse après le traitement
    16. Comment se passe l'accouchement avec l'endométriose?
    17. L'avortement est-il possible?
    18. Prévoir
    19. La prévention
    20. Commentaires
    21. Conclusion

    Qu'est-ce que l'endométriose?

    L'endométriose est une maladie courante chez les femmes en âge de procréer, caractérisée par une prolifération de l'endomètre en dehors de l'utérus. Le tissu endométrial peut être trouvé sur divers organes et devenir enflammé pendant le cycle menstruel.

    Avec un traitement rapide, le développement de la maladie peut être arrêté. L'une des conséquences les plus graves de l'endométriose est l'infertilité. Par conséquent, il est si important de connaître les principaux symptômes et méthodes de traitement de l'endométriose afin d'augmenter les chances d'une femme de tomber enceinte et de devenir une mère heureuse de son bébé..

    Les principales causes d'occurrence

    À ce jour, les causes exactes de l'endométriose n'ont pas été établies..

    Néanmoins, les médecins citent les facteurs suivants pour le développement de la pathologie chez la femme:

    1. Hérédité. Selon la plupart des scientifiques, la principale cause des maladies gynécologiques est l'hérédité. Beaucoup attribuent cette maladie à une maladie «familiale», souvent récurrente dans une famille chez les femmes sur plusieurs générations. Il existe des marqueurs génétiques pour détecter la prédisposition d'une femme à l'endométriose.
    2. Déséquilibre hormonal. Il y a un changement dans la teneur en hormones stéroïdes dans le corps: la concentration d'hormone folliculo-stimulante et lutéinisante (FSH et LH) dans le sang augmente. Dans le même temps, il y a une diminution du taux de progestérone et une augmentation de la prolactine, ce qui provoque des perturbations du fonctionnement du cortex surrénalien. L'examen des patients révèle une prolifération de l'endomètre.
    3. Règles. En cas de saignements mensuels abondants (ménorragie), les cellules de l'endomètre, ainsi que le sang, peuvent pénétrer dans le col de l'utérus, se retrouver sur les parois de l'intestin grêle, sur l'abdomen (région du nombril) et d'autres tissus. Le principal groupe touché par la maladie se situe entre 25 et 50 ans.
    4. Immunité réduite. Avec les troubles immunitaires et l'anémie, il n'y a pas de destruction des cellules de l'endomètre, ce qui conduit au développement d'une pathologie. Les cellules commencent à se développer et à se développer à l'extérieur des parois de l'utérus. Un corps sain détruit les cellules endométriales, les empêchant de s'implanter sur d'autres tissus.
    5. Perturbations dans le travail du système neuroendocrinien. Le système neuroendocrinien est responsable de la régulation correcte des signaux des hormones et des cellules nerveuses. Avec un fonctionnement sain, le système influence la synthèse et la libération de diverses hormones dans le corps d'une femme. En cas de problèmes de glande thyroïde, de stress constant, de mauvaise nutrition, d'infections génitales, de maladies somatiques et de leur traitement - il existe une possibilité de développer la maladie.
    6. Métaplasie endométriale. Il existe une théorie selon laquelle l'endomètre peut se développer et devenir un autre tissu du corps. Il n'y a pas de causes précises de métaplasie. Cette théorie est sujette à beaucoup de controverses de la part des scientifiques..

    En outre, un certain nombre de facteurs peuvent contribuer à l'apparition de l'endométriose:

    • avortements pratiqués antérieurement et grossesses interrompues;
    • faibles niveaux de fer dans le corps (anémie);
    • impact négatif de l'environnement;
    • être en surpoids;
    • inflammation des organes génitaux;
    • installation d'un dispositif intra-utérin;
    • violation du fonctionnement du foie;
    • opérations sur les organes pelviens.

    Symptômes de l'endométriose

    Au cours de l'évolution de la maladie, les deux symptômes sévèrement exprimés peuvent apparaître - ils ne permettent pas à une femme de dormir et de vivre paisiblement, et leur absence complète peut être observée. Les symptômes dépendent directement du degré de propagation de l'endométriose, de sa forme et des maladies concomitantes.

    Les principaux symptômes comprennent:

    1. Douloureux. Les patients se plaignent de douleurs dans le bas-ventre et la région lombaire. La douleur augmente pendant la menstruation et devient insupportable, obligeant les femmes à prendre des analgésiques puissants. Avec l'intimité et la défécation, il y a aussi des douleurs vives dans la région pelvienne, le rectum et à la surface des organes génitaux externes.
    2. Perturbations de la menstruation. Un léger écoulement brun apparaît avant et après la menstruation. Le saignement lui-même augmente en volume et en durée. Souvent, les fibromes utérins rejoignent la maladie, ce qui aggrave considérablement l'état général des patients. Un écoulement sanglant peut apparaître au milieu du cycle, en raison d'un faible taux de progestérone et d'une augmentation des œstrogènes dans le sang.
    3. Infertilité. Observé en l'absence de symptômes de la maladie. Dans cette situation, le diagnostic est posé par hasard, lors de l'examen d'une femme. Souvent, la fonction de reproduction diminue avec le développement de l'endométriose des ovaires et des trompes de Fallope.
    4. Intoxication du corps. Ils apparaissent avec des symptômes de douleur. Des vomissements, des frissons, des nausées sont observés, le taux de leucocytes dans le sang augmente, ESR.

    Autres symptômes qui surviennent dans les formes rares de la maladie:

    • avec la croissance des tissus dans l'intestin - contractions fréquentes de la musculature intestinale;
    • dans la vessie - douleur pendant la miction, sous forme sévère - apparition de sang dans les urines;
    • avec la croissance de tissus sur les poumons - crachats fréquents de sang pendant la menstruation;
    • augmentation de la température pendant la menstruation;
    • sécrétion de liquide blanc par les glandes mammaires.

    Souvent, les femmes acceptent les symptômes généraux de la maladie avec les symptômes se manifestant dans les fibromes utérins. Beaucoup ne font pas attention à la douleur intense pendant la menstruation, considérant que c'est la norme, les femmes prennent des analgésiques.

    Si les symptômes ci-dessus sont détectés, il est impératif de demander conseil et traitement en temps opportun à votre gynécologue.

    Variétés d'endométriose

    En fonction de la zone de la lésion, il existe deux types d'endométriose:

    1. génital - des dommages aux tissus génitaux se produisent.
    2. extragénitale - avec pathologie et développement de la maladie sur d'autres tissus du corps.

    Lorsque les organes intra-abdominaux sont endommagés, ils sont classés selon les stades de l'endométriose:

    • Première étape. Les premiers foyers apparaissent sur le péritoine adjacent aux appendices utérins.
    • Deuxième étape. Les adhérences se forment avec des dommages aux trompes de Fallope et aux appendices. De petites inflammations et des foyers se forment sur le péritoine pariétal.
    • Troisième étape. Les lésions s'étendent au-delà de l'utérus (propagation rectavaginale) et antérieurement (vésico-vaginale) avec des dommages ultérieurs à d'autres organes du petit bassin - l'intestin et le processus appendiculaire, le rectum et la vessie.
    • Quatrième étape. Le nombre de foyers d'endométriose sur les organes pelviens augmente, leur déformation se produit avec la formation d'adhérences.

    À la première étape, il n'y a aucune plainte concernant la paix et la qualité de vie de la femme. Lorsque l'image générale s'aggrave, la fonction reproductrice du corps est perturbée, ce qui conduit à l'infertilité. Au quatrième stade, la vie intime des partenaires devient difficile, la capacité de travail est altérée en raison de fortes douleurs pendant les menstruations.

    En cas de lésion uniquement du corps de l'utérus, le nombre de foyers sur les organes internes de la région pelvienne sera minime.

    Avec ce tableau clinique, il existe une classification distincte du degré d'endométriose:

    • 1 degré - des dommages à la couche sous-muqueuse de l'utérus se produisent;
    • 2 degrés - la lésion du myomètre est inférieure à 50%;
    • 3 degrés - le tissu endométrial se développe vers les parois externes de l'utérus;
    • 4 degrés - les tissus se développent dans tout l'utérus. Les couches d'organes et le péritoine situés à proximité de l'utérus sont également touchés..

    Possibilité de grossesse avec endométriose

    Il convient de prendre en compte l'âge de la femme enceinte - il est conseillé de planifier la naissance d'un enfant de moins de 30 ans. Malheureusement, cette maladie est souvent la principale raison des tentatives infructueuses pour devenir des parents heureux. La maladie en développement empêche le développement de la grossesse.

    Les raisons les plus courantes qui empêchent la conception:

    1. Manque d'ovulation. Avec l'endométriose des trompes de Fallope et des ovaires, l'ovulation ne se produit pas en tant que telle. Même si l'ovule quitte l'ovaire, son avance est impossible, en raison de la prolifération de la cavité des trompes de Fallope avec les tissus de l'endomètre.
    2. Adénomyose. L'endomètre envahi ne permet pas à l'ovule fécondé de prendre pied dans l'utérus. Même en cas de consolidation, il sera trop difficile de continuer à porter des embryons. La fausse couche est la conséquence la plus courante du développement de l'adénomyose.
    3. Endométriose du col de l'utérus. Il se produit lors de la croissance des cellules de l'endomètre sur les parois du col de l'utérus, ce qui empêche le mouvement des spermatozoïdes vers l'utérus lui-même.
    4. Perturbations du fonctionnement des systèmes endocrinien et immunitaire. Les principales causes d'apparition et de développement de la maladie sont les perturbations hormonales.

    Les jeunes parents, voyant de telles difficultés sur leur chemin, ne comprennent pas bien comment tomber enceinte dans cette situation. Avec un diagnostic tardif de la maladie et des lésions tissulaires importantes, il est impossible de devenir enceinte naturellement.

    La médecine moderne offre le seul moyen de sortir de cette situation - la méthode FIV (fécondation in vitro).

    Les principaux facteurs dans lesquels l'insémination artificielle doit être effectuée:

    • une femme de plus de 40 ans;
    • problèmes de capacités reproductives chez un partenaire sexuel;
    • grossesses et fausses couches précédemment interrompues;
    • le diagnostic d'infertilité pendant plus de 2-3 ans pendant le traitement;
    • mauvaise perméabilité des trompes de Fallope et leur absence.

    Endométriose et grossesse

    Le diagnostic d '«endométriose» n'est pas une phrase, et un couple peut devenir des parents heureux. Ils doivent comprendre qu'ils devront faire un long chemin avant la conception principale..

    Les règles pour une conception réussie avec l'endométriose:

    1. Tout d'abord, une femme doit passer tous les tests pour établir le degré et la cause du développement de la maladie..
    2. Au début, il est nécessaire d'arrêter la croissance des tissus et d'établir le bon fonctionnement des ovaires..
    3. Si, au cours de la maladie, des kystes de tissus et d'adhérences se sont formés, le patient est envoyé pour une laparoscopie, où toutes les formations sont enlevées chirurgicalement.
    4. En moyenne, les contraceptifs hormonaux sont prescrits 3 cycles avant l'opération. De manière remarquable, les comprimés réduisent le développement des cellules de l'endomètre, réduisent les saignements menstruels et favorisent le bon fonctionnement des ovaires..

    Caractéristiques de la grossesse avec l'endométriose

    Compte tenu des caractéristiques de cette maladie, il existe encore une possibilité de fécondation naturelle. Dans ce cas, le sperme doit atteindre l'ovule puis se fixer dans l'utérus. Il s'avère qu'il est toujours possible de tomber enceinte, une question naturelle se pose - "comment la grossesse se poursuivra-t-elle?".

    Il existe plusieurs options pour le développement de cette situation:

    1. L'influence de l'endométriose sur le développement de la grossesse se produira. C'est la principale menace pouvant provoquer des lésions génitales. En conséquence, une fausse couche peut survenir en raison d'un manque de nutrition et du développement de l'embryon. La grossesse au stade initial de jusqu'à 8 semaines est à risque de cette menace - à ce moment, il n'y a toujours pas de placenta normalement formé. À l'âge de 9 semaines, le risque de fausse couche diminue et la grossesse se déroule sans effets négatifs de l'endomètre. Par conséquent, il convient de ne pas penser à la possibilité d'une grossesse avec cette pathologie, mais à la possible interruption.
    2. Il y aura un effet direct de la grossesse elle-même sur l'endométriose. La pratique médicale montre que la grossesse peut avoir un effet thérapeutique sur le corps de la mère. Au cours de la modification du niveau d'hormones dans le corps, le développement de la maladie s'arrête. Pendant la grossesse, la concentration d'œstrogène diminue et la teneur en progestérone augmente. Ce qui aide à arrêter la croissance des foyers et le développement de la pathologie jusqu'à sa disparition complète.

    Complications de la grossesse et risques possibles

    Les médecins n'ont toujours pas pris de décision sur la façon dont la maladie affecte la grossesse. Le traitement est sujet à ajustement, mais pas annulé pendant toute la durée de la grossesse. L'objectif principal est de ne pas nuire au bébé en pleine croissance.

    Les principaux risques possibles de la grossesse:

    • Il existe une possibilité de grossesse extra-utérine. Au début, tout le monde est envoyé pour une échographie et l'ovule est retiré;
    • Une interruption précoce de la grossesse peut survenir;
    • Avec les troubles hormonaux, il existe une possibilité d'augmentation du tonus de l'utérus, ce qui peut également entraîner une fausse couche;
    • L'utérus à paroi mince peut se rompre pendant la croissance de l'embryon. Dans ce cas, la femme est à l'hôpital sous la supervision de spécialistes;
    • En raison de la mauvaise élasticité du col de l'utérus, une césarienne est prescrite.

    Il est à noter qu'il est assez rare de tomber enceinte avec cette maladie, et sous la surveillance des médecins traitants. Avec la formation d'un kyste, la grossesse n'aura pas lieu tant qu'elle ne sera pas complètement éliminée.

    Diagnostique

    Avant le début de la grossesse, il s'avère que la maladie est diagnostiquée. Pendant la gestation, les symptômes de la maladie diminuent en raison d'une augmentation du taux de gestagènes..

    En outre, les symptômes de l'endométriose sont similaires à ceux d'autres maladies gynécologiques, ce qui rend difficile le diagnostic correct. La maladie est difficile à détecter dans les premiers stades de développement. Pendant l'examen, vous devez partager toutes vos plaintes et soupçons avec un spécialiste.

    Lors du diagnostic, tout le monde est envoyé pour une échographie, qui montrera l'état et la taille globale de l'utérus. De plus, lors de l'examen, une attention particulière est portée aux ovaires..

    Comme des diagnostics supplémentaires sont utilisés:

    • CT et IRM - rarement prescrits, l'examen aide à détecter le degré de développement de l'endométriose;
    • Échantillon CA-125 - faire un test sanguin et identifier les marqueurs des cellules affectées;
    • Laparoscopie - aide à détecter les dommages aux organes avec un fort développement de l'endométriose. Ce test peut détecter le cancer de l'intestin, le mésothéliome calcifié (concentration de calcium sur les parois des vaisseaux sanguins) et le carcinome ovarien métastatique (formation de tumeurs).
    • Biopsie du col de l'utérus;
    • Hystéroscopie - prescrite par décision du médecin en cas de suspicion d'adénomyose (formation d'une tumeur et infertilité), nécessite un examen de l'utérus pendant la chirurgie;
    • Colposcopie - un colposcope est utilisé pour examiner le col de l'utérus. La technique d'augmentation permet de détecter les foyers d'endométriose;
    • Métrosalpingographie - des médicaments sont injectés dans le corps pour la création ultérieure de rayons X.

    Le type d'examen diagnostique et leur nombre sont déterminés par le gynécologue traitant en fonction de l'état de la patiente et de ses plaintes.

    Traitement

    La restauration de la fonction reproductrice, le soulagement de la douleur pendant la menstruation et la suppression de la croissance du tissu endométrial sont les principaux objectifs du traitement de l'endométriose.

    En fonction du degré de développement de la maladie, l'endométriose est traitée avec plusieurs méthodes:

    1. Façons folkloriques.
    2. Médicament.
    3. Intervention chirurgicale.

    Traitement conservateur de l'endométriose

    Avec le traitement conservateur de l'endométriose, les patients se voient prescrire des médicaments hormonaux qui aident à réduire la concentration d'œstrogènes. L'ovulation est supprimée et le développement des foyers endométriosiques s'arrête.

    Médicaments utilisés pour traiter l'endométriose:

    1. Les contraceptifs oraux combinés (COC) monophasés sont prescrits pour une période de 6 à 9 mois. Les comprimés suppriment la production d'estradiol par les ovaires, ce qui arrête la croissance des tissus endométriosiques. Certains COC ont un effet positif sur la peau (le gras de la peau diminue, les éruptions cutanées sous forme d'acné disparaissent) et ont des effets secondaires mineurs sur le corps.
    2. L'utilisation de médicaments contenant du lévonorgestrel - une hormone qui réduit la libération d'œstrogènes. Le dispositif intra-utérin Mirena est largement utilisé. Le composant hormonal de la bobine a un effet local. La spirale est fixée à 5 ans, pendant cette période, le lévonorgestrel affecte l'état de l'endomètre, ce qui réduit les symptômes de la douleur pendant la menstruation.
    3. L'utilisation de gestagènes - médicaments qui empêchent la libération de gonadotrophines, ce qui arrête la maturation des follicules. Pour cette raison, l'ovulation mensuelle ne se produit pas. La réception dure de 6 mois à 9 mois. Les préparations contenant du gestagène sont administrées 1 fois tous les 2-3 mois par voie intramusculaire.
    4. Dérivés d'androgènes. Prendre des médicaments qui abaissent la concentration d'estradiol et augmentent le niveau de testostérone, ce qui contribue à la régression des foyers d'endométriose. Ce traitement a ses inconvénients: un état dépressif se manifeste, la quantité de poils sur le corps augmente et la poitrine diminue de taille. Les médicaments sont contre-indiqués chez les femmes ayant une teneur accrue en leurs propres androgènes. La plupart des gynécologues sont contre ce traitement et le prescrivent rarement à leurs patients.
    5. Les agonistes de la GnRH sont des agonistes de l'hormone de libération des gonadotrophines, le traitement ne dure pas plus de six mois. Ils arrêtent complètement le travail des ovaires et la production d'œstrogènes. La croissance des cellules endométriales s'arrête avec un effet inverse prononcé. Les effets secondaires comprennent les bouffées de chaleur, l'ostéoporose et l'augmentation de la transpiration.
    6. Le traitement symptomatique vise à réduire la douleur. En outre, ils utilisent des médicaments tels que l'aspirine, des antispasmodiques (sans spa), des sédatifs (teintures d'agripaume et de racines de valériane), des préparations enzymatiques. Une thérapie vitaminique est également prescrite - vitamines du groupe B, rétinol et acide ascorbique.

    Méthode chirurgicale

    Aujourd'hui, il existe deux méthodes d'impact chirurgical sur le développement de la maladie:

    • Méthode conservatrice - seule la zone touchée est retirée, tandis que les organes internes restent intacts.
    • Effet radical - les organes affectés et l'utérus lui-même sont retirés.

    La laparoscopie et la laparotomie sont les méthodes chirurgicales les plus douces. Pendant la laparoscopie, un effet microchirurgical se produit - après avoir fait une petite incision (jusqu'à 1,5 cm de taille), les foyers de l'endomètre commencent à être cautérisés avec un laser. Pendant la laparotomie, une incision est pratiquée dans la paroi abdominale et le tissu est retiré.

    Après l'opération, un cours de rééducation est prescrit, qui comprend de la physiothérapie et des médicaments..

    Souvent avant la chirurgie, un traitement conservateur avec des médicaments hormonaux est prescrit pour une période de 3 mois à six mois. Ensuite, les opérations sont effectuées. Certes, une autre séquence est possible - d'abord, une intervention chirurgicale est effectuée, puis un traitement conservateur est prescrit.

    Dans la plupart des cas, après la chirurgie et le respect du traitement hormonal, la fonction de reproduction est rétablie chez les patients. En outre, il y a une réduction significative de la douleur pendant la menstruation..

    Une fois le cours de récupération terminé, la femme est surveillée par un gynécologue tous les 3 mois, fait régulièrement une échographie des organes pelviens et fait don d'un marqueur sanguin CA-125.

    Méthodes traditionnelles

    Les méthodes traditionnelles de traitement de l'endométriose sont efficaces dans les premiers stades du développement de la maladie. Ces méthodes peuvent être utilisées à la fois au début du développement de la maladie et en tant que thérapie supplémentaire pendant le traitement principal..

    Méthodes d'exposition courantes:

    • acupuncture - l'acupuncture est effectuée sous la supervision d'un gynécologue. Attribuez 2 à 4 cours. Un cours comprend de 10 à 12 procédures.
    • hirudothérapie - le traitement prescrit avec des sangsues a un effet bénéfique sur le bien-être général d'une femme. La salive a des effets anti-inflammatoires et analgésiques.
    • physiothérapie - électrophorèse, visites aux bains de radon et magnétothérapie sont prescrites.
    • prendre des plantes médicinales. Les herbes les plus populaires pour le traitement sont le plantain, l'ortie, le millepertuis et d'autres plantes. La teinture est prise 3 à 4 fois par jour, une demi-heure avant les repas..

    Pour préparer une infusion à base de plantes utile, vous devez prendre à parts égales de la camomille, de l'élécampane, de la réglisse, de l'éleuthérocoque et du plantain. Ajoutez 2 c. chaga et bodyagi. Prenez 3 cuillères à soupe du mélange. l., versez dans un verre et versez 250 ml d'eau. Laisser bouillir et laisser infuser 40 à 45 minutes. Le matin et le soir, faites une perfusion pendant 10 jours.

    Grossesse après le traitement

    Après avoir subi un traitement complet et faire face à la maladie, il est impossible d'avoir une certitude à cent pour cent que la conception se produira facilement et que la grossesse se produira dans un proche avenir..

    L'infertilité est une conséquence irréversible de la maladie. La cause est les adhérences formées au cours de la pathologie dans les organes reproducteurs. Ces adhérences sont similaires à une toile d'araignée qui recouvre le tissu ou l'organe affecté. Les adhérences peuvent interférer avec le mouvement de l'ovule le long de la surface de l'ovaire pendant l'ovulation, ou interférer avec le passage du sperme le long du col de l'utérus. Pour éliminer les adhérences, une intervention chirurgicale est utilisée - laparoscopie.

    Après un rétablissement complet, le risque de tomber enceinte peut apparaître dans les six mois ou un an. Le corps a besoin de temps pour récupérer. Environ 15 à 55% des femmes réussissent à tomber enceintes et à avoir un enfant en bonne santé.

    Comment se passe l'accouchement avec l'endométriose?

    Une attention particulière est portée à la période précédant l'accouchement. Il existe un risque que le placenta atteigne la paroi de l'utérus. L'hypotension de l'utérus peut également se développer après la naissance elle-même..

    Plus près de l'accouchement, la femme enceinte se voit prescrire une échographie. Selon les résultats, vous pouvez voir s'il y a une augmentation des tissus et si elle pourra accoucher naturellement.

    Dans le cas de la prescription d'une césarienne, les médecins sont tenus d'empêcher le tissu endométrial de pénétrer dans la région abdominale. Pendant l'opération, l'utérus est recouvert d'un matériau propre. À la fin de l'opération, une femme reçoit une injection d'ocytocine - un médicament qui provoque une contraction utérine.

    L'avortement est-il possible?

    L'interruption de grossesse n'est pas souhaitable pour cette pathologie. Après avoir nettoyé et gratté le fœtus, dans la plupart des cas, la maladie commence à progresser.

    En outre, il existe des risques dangereux et des complications graves après un avortement avec endométriose:

    • ouverture d'un saignement abondant;
    • décès d'une femme en cas de lésion de la paroi utérine (sa perforation avec un instrument médical due à la faute du personnel)
    • la croissance des adhérences dans les trompes de Fallope après un avortement;
    • développement de l'infertilité.

    Si une femme suit un traitement pour l'endométriose et ne veut pas de grossesse, il vaut la peine de consulter un gynécologue. Le médecin sélectionnera la contraception pour le patient.

    Prévoir

    Le pronostic de l'évolution de la grossesse avec une maladie dépend en grande partie du degré de son développement, du lieu de formation des tissus endométriaux et des caractéristiques physiologiques de la mère elle-même. Tout dépend du degré de progression de cette pathologie dans le corps de la femme et de l'effet des méthodes de traitement sur elle.

    La prévention

    Des mesures préventives doivent être suivies par les femmes, quelle que soit la présence de cette maladie. Une attention particulière doit être portée si un dispositif intra-utérin est utilisé comme contraception, s'il y a des problèmes de surpoids et si le taux d'œstrogène dans le sang est augmenté.

    Les mesures préventives pour le développement de l'endométriose comprennent:

    • visites et examens réguliers par un obstétricien-gynécologue;
    • contrôle de l'excès de poids;
    • refus d'intimité pendant la menstruation;
    • protection contre les stimuli externes et les situations stressantes;
    • observation des symptômes et orientation rapide vers un médecin;
    • refus d'interruption artificielle de grossesse (avortement);
    • prévenir le développement de maladies chroniques;
    • hygiène personnelle;
    • arrêter de fumer;
    • effectuer des exercices physiques réparateurs.

    Commentaires

    Avis de femmes sur les problèmes de conception et de grossesse avec un diagnostic tel que l'endométriose:

    Conclusion

    Si vous avez un diagnostic d'endométriose, ne désespérez pas de la possibilité de tomber enceinte. La pratique médicale montre un grand pourcentage de couples mariés heureux qui ont achevé un processus complet de rétablissement et sont devenus des parents tant attendus.

    Il vaut la peine d'écouter attentivement votre corps, d'observer les symptômes et de contacter des spécialistes à temps. Avec un traitement et un traitement opportuns, la chance de tomber enceinte apparaîtra beaucoup plus tôt et il sera possible de commencer à planifier une grossesse.

    Le respect des mesures préventives éliminera complètement le développement d'une maladie appelée «endométriose».

    Il Est Important De Savoir Sur La Planification

    À faire et à ne pas faire pour un travail réussi: conseils pour les différentes étapes du processus

    Conception

    Au moment du début de l'accouchement, la future maman est saisie par de nombreuses émotions différentes.

    Menu bébé à 7 mois

    Infertilité


    Pour la mère, de nombreuses questions importantes se posent à chaque étape du développement du bébé. La question de la nutrition du petit homme est particulièrement pertinente. Nous allons essayer de déterminer ensemble quoi nourrir un enfant à 7 mois, afin de ne pas lui faire de mal et de lui apporter un bénéfice maximal.

    Jus de pomme pendant l'allaitement

    Analyses

    Pendant la période d'allaitement, une femme est confrontée à une tâche difficile: diversifier son alimentation pour que le lait maternel soit plus nutritif et enrichi et en même temps protéger le bébé des conséquences négatives liées à l'introduction de nouveaux aliments et boissons dans l'alimentation.

    16 premiers signes de grossesse

    Conception

    Quelques jours après l'ovulation (de 5 à 10 jours), sous réserve d'un contact avec le partenaire d'une femme pendant cette période, des signes précoces de grossesse sont déjà possibles..