Principal / Infertilité

Comment éliminer la toxicose pendant la grossesse

Si vous vous sentez nauséeux jusqu'aux vomissements, vous vous sentez mal à cause des odeurs ou de la simple mention de certains produits, et le test de grossesse montre deux bandelettes - vous avez commencé une toxicose précoce pendant la grossesse.

Les principaux signes de toxicose chez la femme enceinte sont les suivants:

  • la nausée;
  • vomissement;
  • salivation;
  • état dépressif;
  • se sentir pas bien;
  • irritabilité;
  • somnolence;
  • perte de poids.

Il existe également de rares formes de toxicose précoce: dermatoses de la femme enceinte, tétanie, ostéomalacie, atrophie jaune aiguë du foie, asthme bronchique de la femme enceinte.

À quel stade de la grossesse commence la toxicose??

Fondamentalement, les femmes souffrent de toxicose en début de grossesse. Le plus souvent, les symptômes de toxicose précoce apparaissent à 5-6 semaines, parfois déjà les jours de retard de la menstruation, et dans certains cas même plus tôt - à partir de la première semaine de conception.

Certaines femmes affirment avoir des nausées et même vomir le lendemain d'un rapport sexuel non protégé. Mais les experts sont sceptiques face à de telles affirmations. La «toxicose» dans de tels cas, très probablement, a d'autres causes qui n'ont aucun rapport avec la grossesse: par exemple, un empoisonnement ou un malaise dû à des changements de pression artérielle. Le facteur psychologique n'est pas non plus exclu: la fille commence à s'inquiéter, à s'inquiéter et à ressentir sur les émotions les «signes» de grossesse.

La toxicose au cours du premier trimestre de la grossesse est la plus courante. Mais il existe aussi une toxicose tardive beaucoup plus dangereuse. La toxicose est également appelée gestose, mais le terme «gestose de la femme enceinte» est souvent utilisé pour désigner une toxicose tardive..

La toxicose pendant la grossesse est un phénomène physiologique et ne nécessite pas de traitement (contrairement à la gestose). Mais si vous vous sentez très mal, que les vomissements se répètent souvent et qu'une perte de poids est observée, vous devez alors demander l'aide d'un gynécologue..

La norme absolue est aussi l'absence de toute toxicose et même la moindre trace de celle-ci. L'opinion selon laquelle une femme enceinte doit certainement se sentir malade est fausse.

Combien de temps dure la toxicose pendant la grossesse?

Tout est très individuel: des manifestations de toxicose, en terminant par sa durée. Certaines femmes ne ressentent que de légères nausées, d'autres sont obligées de se rendre à l'hôpital pour se faire soigner. Il en va de même avec la durée: la toxicose pendant la grossesse chez différentes femmes est observée pendant une période différente, mais le plus souvent elle disparaît progressivement au début du deuxième trimestre.

La toxicose pendant la grossesse dure jusqu'à la période où le placenta est complètement formé, c'est-à-dire des semaines jusqu'au 12-14. Vient ensuite le deuxième trimestre, calme en termes de bien-être. Au troisième trimestre de la grossesse, la toxicose peut reprendre, puis on l'appelle déjà gestose. Il arrive également que la toxicose pendant la grossesse se manifeste d'abord à la fin du terme. La gestose est beaucoup plus dangereuse que la toxicose précoce, il est donc impératif d'avertir le médecin de son apparence.

Les signes de gestose sont également quelque peu différents. En particulier, il y a une formation accrue d'œdème et une augmentation de la pression artérielle..

Parfois, une toxicose tardive peut commencer au deuxième trimestre, ce qui n'est pas sans danger pour le fœtus et la femme enceinte. Mais, heureusement, tout disparaîtra après l'accouchement - c'est sûr!

Causes de toxicose pendant la grossesse

On pense que la toxicose est une conséquence des changements hormonaux qui se produisent dans le corps de la mère, qui sont nécessaires au développement normal et à la portance de l'enfant. Pourquoi les toxicoses agacent les femmes enceintes, il n'est toujours pas possible de répondre avec certitude. Mais il a été constaté que les femmes enceintes atteintes de maladies du tractus gastro-intestinal, du foie, de la glande thyroïde, ainsi que les fumeurs, les femmes qui travaillent beaucoup et souffrent de surmenage nerveux, sont sensibles à la toxicose..

Parmi les autres raisons probables du développement de la toxicose pendant la grossesse, divers chercheurs citent ce qui suit:

  • maladies chroniques;
  • grossesse à un très jeune âge;
  • manque de préparation psychologique à la maternité;
  • prédisposition héréditaire.

Certains scientifiques pensent que la toxicose est une défense naturelle du fœtus contre les effets probables de facteurs négatifs (par exemple, de mauvaises habitudes et une alimentation malsaine).

Beaucoup de gens pensent que les nausées et les vomissements sont tout à fait normaux pour une femme enceinte. Mais en fait, cette condition peut être dangereuse pour la mère et le fœtus. C'est bien si vous voulez constamment dormir et que vous devenez extrêmement irritable pendant une minute. Mais les vomissements débilitants, la famine systématique et la perte de poids rapide ne sont pas du tout ce que l'on peut appeler normal. Même et surtout pour une femme enceinte.

En principe, il est considéré comme normal si, pendant un certain temps, une femme enceinte éprouve des épisodes de nausées et de vomissements pas plus de deux fois par jour - le matin, principalement à jeun. Mais seulement à condition que l'état général de la femme ne se détériore pas. Si votre état empire, vous ne pouvez pas manger et vous avez des crises fréquentes et la perte de poids est très dangereuse. Par conséquent, il est préférable de ne pas autoriser un tel état, mais de commencer à traiter la toxicose à temps..

Remèdes contre la toxicose pendant la grossesse

Il existe de nombreux traitements différents pour la toxicose. Mais tous ne sont pas inoffensifs, sûrs et efficaces. Alors, on répète encore une fois: il vaut mieux ne pas déclencher la maladie.

Traitement médical. Parmi tous les médicaments utilisés pour traiter la toxicose (et il y en a une vingtaine), seuls le no-shpa, les vitamines et les oligo-éléments sont, dans une certaine mesure, inoffensifs pendant la grossesse. Le reste est très dangereux et toxique. Mais dans certaines conditions, vous devez recourir à leur aide - lorsque les avantages d'un tel traitement pour la mère l'emportent sur le risque potentiel pour le fœtus. Le traitement médicamenteux de la toxicose doit nécessairement être complexe et inclure un certain nombre de médicaments différents. Un tel traitement est toujours effectué en milieu hospitalier, mais malheureusement, il ne réussit pas toujours..

Habituellement, si le traitement a été commencé à temps, la toxicose passe avec succès et la femme est libérée. Mais dans de rares cas, aucune amélioration ne se produit:

  • les vomissements ne s'arrêtent pas;
  • la déshydratation du corps augmente;
  • la perte de poids progresse;
  • l'acétonurie progresse en 3-4 jours;
  • une tachycardie sévère est observée;
  • les fonctions du système nerveux sont altérées (faiblesse, apathie, délire, euphorie);
  • la coloration ictérique de la sclérotique et de la peau est caractéristique.

Cette condition d'une femme enceinte est une indication d'interruption de grossesse. Mais, heureusement, aujourd'hui, cela se produit extrêmement rarement..

Immunocytothérapie fait référence aux méthodes modernes de traitement invasives. Il s'agit du fait qu'une femme enceinte est injectée dans la peau de l'avant-bras avec les lymphocytes de son mari. Une amélioration du bien-être d'une femme enceinte se produit généralement dans les 24 heures. L'immunocytothérapie nécessite également une hospitalisation et même un examen approfondi du père de l'enfant pour des infections (hépatites B et C, VIH, réaction de Wasserman). Mais quand même, cette méthode est dangereuse: il y a une menace d'infection par l'hépatite, par exemple.

Homéopathie est absolument sans danger pour la femme enceinte et le fœtus et très efficace, et donc la méthode préférée de traitement de la toxicose. Il vous permet de sélectionner des médicaments individuellement et en même temps de guérir tout le corps dans son ensemble, non seulement pour les femmes, mais, si nécessaire, pour les enfants. La probabilité d'effets secondaires et de surdosage toxique est exclue, et les médicaments homéopathiques eux-mêmes ne créent pas de dépendance.

Aromathérapie. La menthe poivrée peut aider à prévenir les nausées matinales en versant une goutte de cette huile essentielle sur un oreiller ou un mouchoir près de la tête de votre lit. Cet extrait a un effet apaisant bénéfique non seulement sur tout le corps dans son ensemble, mais aussi spécifiquement sur votre estomac, empêchant ses «émeutes» matinales. Répétez cette procédure plusieurs nuits d'affilée et vous remarquerez un soulagement clair..

Emportez de l'huile essentielle de gingembre avec vous: lorsque soudainement elle tombe malade et commence à vomir, déposez une goutte d'huile de gingembre dans la paume de votre main, frottez-la, portez-la à votre nez et prenez quelques respirations profondes calmement. Cette huile aide également à vomir: déposez une goutte dans 0,5 litre d'eau bouillie et effectuez l'inhalation de vapeur.

Pour éviter l'apparition de nausées et de vomissements pendant la journée, il est recommandé de frotter le mélange d'huile dans la région supra-ombilicale le matin: ajouter une goutte d'huile de gingembre à une cuillère à dessert (10 ml) de toute huile végétale.

Lorsque vous utilisez des huiles aromatiques, faites attention à leur qualité: vous ne pouvez acheter que les huiles essentielles pour lesquelles il existe un certificat d'hygiène et un certificat de conformité. Mieux vaut le faire à la pharmacie.

En plus des types de traitement décrits, la physique et la phytothérapie sont utilisées pendant la toxicose. Ils recourent aussi souvent à des méthodes de traitement plus exotiques: hypnose, électrochirurgie, acupuncture..

Cependant, avec de légères manifestations de toxicose, les femmes enceintes peuvent réussir à la freiner à la maison..

Comment faire face à la toxicose pendant la grossesse à la maison?

  1. Ne sortez pas brusquement du lit le matin. Mangez d'abord une poignée de noix ou un biscuit cuit près du lit le soir.
  2. Mangez de façon fractionnée tout au long de la journée, petit à petit, de préférence toutes les 2-3 heures.
  3. Une mastication fréquente est très utile pour les nausées. Snack sur le citron, les noix, les fruits secs, les bonbons à la menthe, les mandarines. Mâcher des graines de carvi ou de la gomme ordinaire est utile pour les nausées.
  4. Essayez d'éliminer les aliments frits, les cornichons, le chocolat et les aliments non digestibles de votre alimentation..
  5. Il a été prouvé que la vitamine B6 réduit les manifestations de toxicose, de sorte que le régime alimentaire doit inclure des aliments riches en elle: poisson, œufs, poulet sans peau, noix et légumineuses (haricots, pois, lentilles). Les avocats sont riches en vitamine B6.
  6. Le gingembre a un effet antiémétique: il peut être ajouté au thé ou simplement mâché. Tous les aliments avec du gingembre ajouté (comme les biscuits au pain d'épice) aideront à surmonter les vomissements..
  7. La nourriture doit être légère, mais nutritive et contenir toutes les substances utiles: fruits, céréales sans levain dans l'eau, pain.
  8. Mais si tu veux vraiment - mange ce que tu veux.
  9. Vous devez manger en position couchée. Ou immédiatement après un repas, allongez-vous un moment pour vous reposer.
  10. Avec la toxicose, il est nécessaire de manger des aliments chauds ou réfrigérés.
  11. Apprenez à boire un verre d'eau chaque matin à jeun - cela réduira la sensation de nausée et aidera à faire face au malaise.
  12. Boire de l'eau minérale encore alcaline, préchauffée.
  13. En général, buvez beaucoup de liquides, mais en petites portions. Le thé à la camomille, le jus de canneberge, le jus de pomme fraîchement pressé, le thé vert au citron, l'infusion d'églantier, l'eau avec du jus de citron et du miel sont particulièrement utiles.
  14. En bave, il est bon de se rincer la bouche avec une infusion de camomille, sauge, menthe.
  15. Prenez également des infusions de calendula, de valériane, d'achillée millefeuille et de menthe: ces plantes arrêtent les spasmes, ont un effet bénéfique sur le tractus gastro-intestinal et sont excellentes pour calmer les nerfs..
  16. Un remède éprouvé pour lutter contre la toxicose est la menthe. Sur sa base, vous pouvez préparer une teinture pour la toxicose. Prenez deux cuillères à café de menthe sèche, une cuillère à café de racine de valériane, deux cuillères à café de fleurs de calendula et la même quantité de millefeuille. Le mélange doit être versé avec 400 ml d'eau bouillante, insisté pendant 30 minutes et filtré. Prendre deux à trois cuillères à soupe six fois par jour en trois cours de 25 jours avec des pauses de 15 jours.
  17. Plus à l'extérieur.
  18. Aérez toujours la cuisine et utilisez une hotte pour éviter les odeurs irritantes.

Ne désespérez pas et croyez au meilleur: cela se terminera très bientôt. La toxicose précoce s'arrête généralement au début du deuxième trimestre de la grossesse. Cependant, il existe également une toxicose tardive - la gestose (au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse). Par conséquent, tous nos conseils peuvent toujours vous être très utiles. Et après avoir accouché, tout partira sûrement!

Toxicose: symptômes, causes, traitement de la toxicose

La toxicose est un groupe de conditions pathologiques qui ne surviennent que pendant la grossesse. La toxicose entraîne une détérioration du bien-être de la femme enceinte, car elle se manifeste par des symptômes extragénitaux (syndromes et conditions d'une femme enceinte, qui ne sont pas de nature gynécologique et ne sont pas des complications obstétricales). Les symptômes peuvent apparaître avant même que vos règles ne soient retardées et que le test de grossesse soit positif. Par conséquent, de nombreuses femmes considèrent la toxicose comme le premier signe fiable d'une conception réussie. Considérez les symptômes principaux et les plus fréquents de la toxicose, qui ne se manifeste pas seulement par des vomissements et des nausées, comme beaucoup le pensent.

Symptômes de toxicose précoce chez la femme enceinte

La toxicose précoce combine plusieurs conditions:

  1. Vomissements de femmes enceintes. Il est observé chez 50 à 60% de toutes les femmes enceintes. Les vomissements varient de légers à graves.
  • Les vomissements sont considérés comme des vomissements légers - pas plus de 2 à 5 fois par jour. Il apparaît le plus souvent lorsqu'il a faim ou après avoir mangé. Ce type de toxicose n'a pas besoin de traitement, elle disparaît d'elle-même après 12 semaines de grossesse. Avec une forme légère de toxicose, des repas fractionnés et fréquents en petites portions sont recommandés. De plus, après le réveil, un petit-déjeuner léger est recommandé..
  • Des vomissements modérés surviennent 5 à 9 fois par jour. Les vomissements apparaissent quelle que soit l'heure de la journée: matin, après-midi, nuit. L'état d'une femme enceinte avec des vomissements modérés est souvent faible, irritable, les palpitations sont rapides. Il est recommandé d'exclure les aliments gras, épicés et frits de l'alimentation. Il est également souhaitable de manger de manière fractionnée, environ 5 à 6 fois par jour en petites portions.
  • Des vomissements sévères se produisent plus de 10 fois par jour. Les vomissements chez la femme enceinte apparaissent sans raison, elle se sent constamment malade, à cause de cette condition, la femme est souvent épuisée et épuisée. La perte de liquide et, par conséquent, la déshydratation du corps, est une condition dangereuse pour une femme et un enfant. Par conséquent, la femme enceinte est placée dans un hôpital pour traitement..

Causes de toxicose chez la femme enceinte

L'apparition de la toxicose pendant la grossesse dépend des caractéristiques individuelles du corps de la femme - dans l'une elle commence presque à partir du premier jour du retard ou peu de temps avant la date prévue des règles, et dans l'autre au plus tôt 6 à 7 semaines. Selon les statistiques obstétriques et gynécologiques, la toxicose se fait d'abord sentir entre 6 à 8 semaines de grossesse.

La principale cause de toxicose est les changements hormonaux, qui surviennent immédiatement après la conception et l'implantation réussies de l'embryon. Un tel changement dans le fond hormonal d'une femme enceinte entraîne des perturbations dans le travail de divers organes et systèmes. Par exemple, les hormones qui soutiennent la grossesse peuvent détendre les muscles lisses de l'œsophage, ce qui fait que les aliments passent plus lentement, restent dans l'œsophage et provoquent une gêne..

Une autre cause de toxicose est l'hérédité, si les parents les plus proches du côté maternel ont présenté des symptômes similaires, il y a une forte probabilité qu'ils puissent également survenir chez une femme enceinte. Autres causes de toxicose:

  • mauvaises habitudes (consommation d'alcool, tabagisme), qui peuvent provoquer la manifestation de symptômes de toxicose. Pour protéger le fœtus des toxines accumulées, le corps, en vomissant, tente d'éliminer les substances nocives accumulées.
  • la présence de maladies chroniques;
  • état psycho-émotionnel non préparé pour la maternité;
  • l'âge de la future mère;
  • faible immunité;
  • maladies du tube digestif.
retour au contenu ↑

Recommandations dans la lutte contre la toxicose pendant la grossesse

De nombreuses mères confrontées à la toxicose donnent de précieux conseils pour atténuer considérablement cette situation difficile. Les médecins, à leur tour, proposent des recommandations pour éliminer la toxicose

  1. Après le réveil, il est recommandé de boire un verre d'eau avec quelques gouttes de jus de citron à jeun, cela réduira les crises de nausée et éliminera le malaise. Vous pouvez également ajouter une cuillère à café de miel ou un quartier de gingembre à l'eau, ce qui est un bon remède contre les vomissements..
  2. Les produits suivants réduisent les épisodes de vomissements: et mber, agrumes (citron vert, citron, oranges), miel, pommes, craquelins, biscuits, abricots secs, céréales, menthe, concombres, tomates canneberges, jus de tomate, citrouille, etc..
  3. De nombreuses femmes enceintes sont aidées à réduire les symptômes de toxicose par des vitamines spéciales pour les femmes enceintes, qu'elles boivent avant le coucher.
  4. Vous ne devez pas sortir immédiatement du lit le matin, vous réveiller pour manger des noix ou du yaourt, de la banane ou d'autres fruits, des biscuits, du pain, à votre discrétion. Préparez le petit déjeuner "sec" le soir et prenez le petit déjeuner au lit, après une collation, vous pouvez vous allonger. Cela peut améliorer considérablement la condition et éviter le malaise et la faiblesse..
  5. Limitez la consommation d'aliments frits, salés, gras, sucrés et difficiles à digérer. Mangez des repas petits, fractionnés et fréquents, de préférence toutes les 2-3 heures. Grignotez des fruits secs, des menthes, des mandarines, des noix de kéfir, etc. pour réduire les nausées.
  6. La vitamine B6 réduit les manifestations de toxicose, alors mangez plus d'aliments dans lesquels ils sont présents en grande quantité (poulet sans peau, poisson, noix, œufs, légumineuses et avocats, produits laitiers).
  7. Pendant les premiers mois de grossesse, il est avantageux de manger plus d'aliments liquides et semi-liquides, chauds plutôt que chauds. Manger de la nourriture ne doit pas être combiné avec des boissons en même temps.
  8. Pas trop souvent, si vous le souhaitez, de l'eau minérale alcaline doit être présente dans l'alimentation d'une femme enceinte.
  9. En bave, il est recommandé de se rincer la bouche avec une infusion de camomille, sauge, menthe.
  10. Avec la toxicose, il est important de boire beaucoup de liquides, mais en petites portions. Il peut s'agir de thé à la camomille, de jus de canneberge, de jus de pomme fraîchement pressé, de thé vert au citron, d'infusion d'églantier.

Si les conseils énumérés n'ont pas aidé la femme enceinte, cela signifie qu'elle est confrontée à une forme sévère de toxicose, qui, comme indiqué ci-dessus, avec des vomissements fréquents, qui atteignent parfois 20 fois par jour.

Toxicose sévère

Une forme sévère de toxicose est une condition dans laquelle une femme enceinte a une faiblesse et un malaise. Cela se produit en raison du fait que la nourriture et les liquides ne s'attardent pas dans l'estomac, le sommeil est perturbé. La femme se plaint de maux de tête et de douleurs musculaires, de vertiges. Une perte de poids est notée, parfois jusqu'à 3 kg par semaine. La couche de graisse sous-cutanée s'amincit, la peau et la langue sont sèches, l'odeur d'acétone se fait sentir de la bouche. La température monte jusqu'à 38 degrés. Tachycardie et hypotension importantes (inférieures à 90/60 et supérieures à 110 battements par minute).

Une condition aussi grave et dangereuse ne peut pas toujours être corrigée par vous-même, vous ne devriez donc pas endurer une forme grave de toxicose et vous devriez consulter un médecin qui enverra très probablement la femme enceinte à l'hôpital. Une surveillance à l'hôpital est nécessaire, car au cours des premières semaines de grossesse, l'enfant développe tous les systèmes vitaux du corps. Et si la femme enceinte ne peut pas fournir tous les nutriments, l'enfant court le risque de ne pas obtenir tous les éléments essentiels..

Dans un hôpital, une femme enceinte atteinte d'une forme sévère de toxicose recevra une perfusion intraveineuse afin que les nutriments puissent pénétrer dans l'organisme. Peut-être que la femme enceinte se verra offrir des médicaments qui bloquent les vomissements, la salivation et aident à améliorer la condition.

La femme enceinte sera libérée lorsque les résultats du test s'amélioreront, que le poids et l'état général se stabiliseront et, surtout, les vomissements fréquents cesseront de tourmenter

Il convient de noter que toutes les femmes enceintes ne développent pas de toxicose. Même pour la même femme, porter le premier enfant et les suivants peuvent différer. Si avec le premier elle a déjà eu une toxicose, lors de la deuxième grossesse, ses symptômes peuvent ne pas déranger. Et cela ne dépend pas du sexe de l'enfant attendu, comme beaucoup le pensent. Dans les premières semaines de grossesse, tous les embryons se développent de la même manière, à ce moment l'embryon n'a pas encore de système reproducteur développé, cela ne se produira qu'à partir de 8 semaines. Ainsi, l'absence de toxicose pendant la grossesse peut également être observée, car le corps d'une femme enceinte peut réagir à un enfant de différentes manières.

Pourquoi n'y a-t-il pas de toxicose pendant la grossesse?

  • La femme enceinte a le bon régime alimentaire;
  • Elle a une forte immunité;
  • Il n'y a pas de pathologies et de maladies chroniques;
  • L'enfant et le corps ont suffisamment de vitamines;
  • Il n'y a pas de déviations génétiques;
  • Le mode repos et sommeil est pleinement respecté.

Il existe une autre opinion qui dépend beaucoup de la composante psychologique. Si une femme a planifié une grossesse et s'y est préparée avec une attitude positive, la toxicose, même si elle se manifeste, se déroulera presque imperceptiblement, sans assombrir les attentes..

Dans tous les cas, même si la toxicose vous tourmente, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un phénomène temporaire. Attendez que le corps s'adapte à la nouvelle condition. Connectez-vous au fait que la grossesse se déroule bien et très bientôt vous ressentirez la joie de rencontrer votre bébé, en oubliant certains des moments désagréables de son attente!

Toxicose précoce pendant la grossesse

Qu'est-ce que la toxicose et la toxicose précoce?

La toxicose (gestose) fait référence à l'état de la femme enceinte résultant d'une intoxication par des substances nocives qui se forment dans le corps de la mère au cours du développement de l'embryon, caractérisé par une pluralité de symptômes, dont les plus constants et les plus prononcés sont un dysfonctionnement du système nerveux central, des troubles vasculaires et des troubles métaboliques. Avec l'interruption de grossesse, les symptômes de la maladie disparaissent également.

Ces conditions des femmes enceintes sont classées selon le moment de leur survenue. Distinguer la toxicose précoce et la gestose tardive (toxicose). Ils diffèrent dans leur évolution clinique..

Une toxicose précoce est généralement observée au premier trimestre et passe au début du deuxième trimestre de la grossesse, c'est-à-dire qu'elle survient au cours des 12 premières semaines de grossesse..

La gestose survient au deuxième ou au troisième trimestre.

La prévalence de la toxicose précoce est si grande que très souvent ses symptômes sont considérés comme des signes classiques de grossesse, tandis que le développement de la toxicose indique une violation des mécanismes de régulation du métabolisme et des réactions comportementales dans le corps d'une femme enceinte, ce qui signifie que les fondements de la toxicose précoce sont pathologiques. Une grossesse qui se déroule normalement, contrairement à la toxicose, est considérée comme un état physiologique (normal) spécial du corps de la femme, et non comme une pathologie (c'est-à-dire une maladie).

Causes et facteurs de risque de toxicose précoce chez la femme enceinte

La cause exacte et les mécanismes de développement de la toxicose précoce chez la femme enceinte n'ont pas été complètement établis. Il ne fait aucun doute que la toxicose est une manifestation de la réaction pathologique du corps d'une femme à une grossesse qui s'y développe..

Les facteurs de risque de développement d'une toxicose précoce chez la femme enceinte sont le manque de sommeil, le surmenage, une mauvaise alimentation, le tabagisme, l'abus d'alcool.

Les symptômes de la toxicose précoce des femmes enceintes

Une femme se plaint de faiblesse, de somnolence, d'irritabilité, de dépression, de malaise, de salivation accrue, de perte d'appétit, de changement de goût, de nausées, de vomissements, de perte de poids.

Beaucoup moins souvent, la toxicose précoce prend la forme de dermatoses (lésions cutanées), d'asthme de la femme enceinte (modifications de la réactivité bronchique), d'ostéomalacie (ramollissement de la substance osseuse), de tétanie (spasmes des muscles squelettiques).

Vomissements de femmes enceintes

Les vomissements des femmes enceintes sont l'une des manifestations les plus fréquentes de la toxicose précoce pendant la grossesse. La prévalence des vomissements chez les femmes enceintes atteint 60%, dont jusqu'à 10% nécessitent un traitement. Les vomissements surviennent généralement au cours des 20 premières semaines de grossesse. Habituellement, plus le vomissement apparaît tôt, plus il est grave. La gravité des vomissements peut être différente; à cet égard, on distingue trois degrés de gravité des vomissements pendant la grossesse:

Le premier degré est un léger vomissement. Les vomissements ne surviennent pas plus de 5 fois par jour, plus souvent après les repas. L'état général de la femme enceinte reste normal et la perte de poids ne dépasse pas 3 kg.

Deuxième degré - vomissements de gravité modérée. Les vomissements surviennent jusqu'à 10 fois par jour (à jeun ou après les repas) et la perte de poids en 2 semaines peut atteindre 3 kg. L'état général d'une femme enceinte s'aggrave. Le pouls augmente, mais la pression artérielle, au contraire, diminue..

Troisième degré - vomissements excessifs et indomptables. Les vomissements surviennent jusqu'à 25 fois par jour. De tels vomissements provoquent une déshydratation du corps et une perte de poids brutale de la femme enceinte (la perte de poids peut atteindre 10 kg). Sa peau devient sèche et molle, une odeur désagréable apparaît dans la bouche, la température corporelle augmente, le pouls s'accélère, la pression artérielle diminue et une léthargie générale est notée. Les tests montrent une fonction rénale altérée. Dans certains cas, avec des vomissements excessifs, la question de l'interruption artificielle de grossesse se pose.

Aux premiers stades de la toxicose, les vomissements sont généralement précédés de nausées, qui peuvent également être considérées comme l'un des symptômes de la toxicose précoce. À l'avenir, des vomissements peuvent apparaître sans nausées. Dans certains cas, la nausée est un symptôme indépendant d'une toxicose précoce et n'entraîne pas de vomissements..

Salivation

La bave (ptyalisme) est le deuxième symptôme le plus courant de la toxicose précoce de la grossesse et accompagne souvent les vomissements des femmes enceintes. Dans certains cas, la salivation est si intense qu'une femme enceinte perd plus de 1,5 litre de salive par jour. Les protéines et les sels minéraux sont excrétés du corps avec la salive. C'est pourquoi une salivation intense entraîne rapidement une détérioration de l'état général d'une femme enceinte et nécessite un traitement..

Dermatose des femmes enceintes

Il s'agit d'une manifestation moins courante, mais extrêmement désagréable, de toxicose précoce chez la femme enceinte. Le plus souvent, la dermatose des femmes enceintes se manifeste sous la forme de démangeaisons diffuses de la peau, qui peuvent également se propager à la région génitale. Les démangeaisons provoquent des troubles du sommeil, une irritation, une dépression. Dans tous les cas de démangeaisons pendant la grossesse, il faut exclure la présence de muguet (candidose), d'allergies, de diabète sucré, qui peuvent également provoquer des démangeaisons.

Asthme bronchique des femmes enceintes

Cela se produit rarement, mais c'est difficile. Les principaux symptômes de l'asthme pendant la grossesse sont les crises d'asthme et une toux sèche chronique. L'asthme bronchique des femmes enceintes doit être distingué de la forme habituelle d'asthme bronchique, qui est généralement présente avant la grossesse..

Ostéomalacie et tétanie

Ce sont des manifestations d'une altération du métabolisme du calcium et du phosphore dans le corps d'une femme enceinte. L'ostéomalacie se manifeste par un relâchement du tissu osseux et menace de fractures osseuses. La tétanie se manifeste par des crampes musculaires des membres supérieurs («main de l'obstétricien»), moins souvent des membres inférieurs («jambe de ballerine»), du visage («bouche de poisson»).

Prévention de la toxicose précoce chez la femme enceinte

La prévention de la toxicose précoce consiste en un traitement rapide des maladies chroniques, l'élimination du stress mental, les effets néfastes de l'environnement externe.

Que pouvez-vous faire?

N'oubliez pas que toute toxicose est un signe de trouble. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, contactez immédiatement un obstétricien-gynécologue (le traitement de la toxicose précoce est effectué dans la clinique prénatale). Dans la plupart des cas, le traitement commencé à temps vous permet d'éliminer les problèmes. Pendant cette période, les promenades sont très utiles..

Au début de la toxicose, il est très important de manger souvent et en petites portions. La nourriture doit être fraîche et agréable. Pesez-vous régulièrement si votre poids baisse ou augmente fortement - c'est un signal de détresse. Des vomissements indomptables peuvent apparaître. Il est impossible d'y parvenir et donc de consulter immédiatement un médecin. Malgré la mauvaise santé, il est conseillé de préserver la grossesse, car la prochaine fois la toxicose réapparaîtra, et sous une forme plus sévère.

Un enfant qui n'arrête jamais une minute de grandir et de se développer, dont vous ressentirez très vite les mouvements, est une joie incomparable..

Ce qu'un médecin peut faire?

Le diagnostic de toxicose précoce chez la femme enceinte est généralement basé sur les symptômes de la maladie (nausées, vomissements, salivation, etc.). Cependant, même en présence de symptômes «classiques», le diagnostic final nécessite des études complémentaires pour exclure d'autres maladies présentant des symptômes similaires (infections, maladies du système nerveux central, maladies du tube digestif).

Pourquoi il y a une toxicose pendant la grossesse et comment la traiter

Que vous ayez une toxicose ou non dépend de nombreux facteurs, même sociaux.

Qu'est-ce que la toxicose

Les nausées matinales, les vomissements, la faiblesse, familiers à de nombreuses femmes enceintes, sont appelés toxicose du premier ou du deuxième trimestre de la grossesse. Les médecins occidentaux préfèrent un autre terme - NVP Nausées et vomissements de la grossesse (Nausées et vomissements de la grossesse; TRP - «nausées et vomissements des femmes enceintes»). Et cela a sa propre raison.

Le mot «toxicose» vient du grec «toxique». C'est ainsi que le corps réagit à une sorte de poison potentiellement mortel. Mais il n'y a rien de toxique dans les nausées pendant la grossesse. De plus: les médecins américains considèrent les nausées pendant la grossesse comme l'un des signes du développement normal du fœtus..

Les nausées et les vomissements sont fréquents et affectent statistiquement jusqu'à 70 à 80% de toutes les femmes enceintes.

Mais encore, parfois la toxicose devient dangereuse.

Quand la toxicose pendant la grossesse est normale

Voici les principaux signes:

  • Des sensations désagréables surviennent 2 à 6 semaines après la conception.
  • Dure jusqu'à environ 12-14 semaines, diminuant progressivement.
  • Le plus souvent, les nausées surviennent à jeun, le matin.
  • À d'autres moments de la journée, la femme ne remue pas, c'est-à-dire que la toxicose n'affecte pratiquement pas la qualité de sa vie.

Quand la toxicose peut être dangereuse

Dans de rares cas, les nausées et les vomissements du premier ou du deuxième trimestre sont aigus, forts, presque constants. Cette condition est appelée hyperemesis gravidarum. Elle survient chez 0,3 à 2% des femmes enceintes.

En raison de nausées incessantes, une femme ne peut pas manger, elle perd du poids, son corps ne reçoit pas les nutriments essentiels, ce qui menace la santé et même la vie de la femme enceinte et de son bébé. Il y a souvent des cas où une victime épuisée de toxicose décide même de se faire avorter - juste pour arrêter la torture.

L'hyperémèse nécessite une consultation obligatoire avec un médecin. Vous pourriez avoir besoin d'un traitement à l'hôpital, de travailler avec un psychothérapeute et de faire appel à des services sociaux qui aideront une femme à traverser une période difficile (ceci est important si une femme enceinte vit seule, et plus encore seule élève des enfants plus âgés).

Il existe un autre type de toxicose - tardive. La toxicose tardive (ou gestose) survient dans la seconde moitié de la grossesse, généralement après 28 semaines, et est considérée comme une pathologie. Ses symptômes: œdème sévère, y compris les organes internes, une forte augmentation de la pression artérielle, des convulsions. Cette condition est traitée exclusivement dans un hôpital ou même une unité de soins intensifs, et c'est une autre histoire..

D'où vient la toxicose pendant la grossesse

Les scientifiques ne sont toujours pas au courant. Ils n'ont jamais réussi à découvrir quel facteur déclenchait la toxicose. Les nausées pendant la grossesse sont-elles un bon signe? que la cause de TRB est complexe:

  • Changements hormonaux dans le corps dus à la grossesse.
  • Adaptation évolutive. Dans les temps anciens, une femme malade restait à la maison, près du feu dans sa grotte natale, ce qui signifie qu'elle avait moins de risques d'être mangée avant de devenir mère..
  • Moments psychologiques. La grossesse, même attendue depuis longtemps et joyeuse, est toujours stressante. Et la nausée est un effet secondaire..

Qui a plus souvent une toxicose

  • c'est votre première grossesse;
  • vous avez eu une toxicose sévère lors de grossesses précédentes;
  • vous êtes sujet au mal des transports;
  • vous avez des migraines;
  • vous ne vous sentez pas bien lorsque vous prenez des contraceptifs oraux contenant des œstrogènes;
  • il y a des jumeaux parmi vos enfants plus âgés;
  • vous êtes obèse (indice de masse corporelle supérieur à 30).

Il existe également des données issues de Nausées et vomissements pendant la grossesse selon lesquelles les femmes présentent un risque accru de toxicose:

  • sans enseignement supérieur;
  • travailleurs domestiques ou travaillant à temps partiel ou à distance;
  • faible revenu.

Comment traiter la toxicose pendant la grossesse

Malheureusement, les causes de la toxicose n'étant pas encore claires, il n'y a pas non plus de traitement spécifique. Vous ne pouvez essayer de surmonter les symptômes désagréables qu'en modifiant votre mode de vie.

Voici ce que les médecins recommandent de faire les vomissements et les nausées matinales pendant la grossesse avec la toxicose du premier ou du deuxième trimestre de la grossesse:

  • Reposez-vous plus. La fatigue peut déclencher ou aggraver des nausées.
  • Évitez les aliments ou les odeurs qui vous rendent malade.
  • Le matin, immédiatement après être sorti du lit, mangez une tranche de pain grillé ou des biscuits nature sans additifs. Ne soyez pas actif l'estomac vide.
  • Mangez plus souvent de petits repas. Les aliments idéaux pour la TRD sont les aliments riches en glucides et faibles en gras. Par exemple, pain, riz, craquelins, pâtes.
  • Boire beaucoup d'eau. Portez la bouteille avec vous et sirotez-en un peu tout au long de la journée. L'eau peut être remplacée par une compote de fruits secs, une décoction d'églantier, des agrumes frais.
  • Incluez des aliments et des boissons contenant du gingembre dans votre alimentation: il est prouvé que le gingembre peut aider à réduire les nausées et les vomissements.
  • Essayez l'acupuncture. Il existe des preuves de l'effet de l'acustimulation sur les nausées et les vomissements et sur l'hyperémèse pendant la grossesse: une revue systématique de la littérature occidentale et chinoise selon laquelle une pression sur le poignet en un point situé 2 à 3 cm au-dessus du pli du poignet, entre deux tendons faciles à sentir, peut soulager les symptômes du TRP. Appuyez sur ces points sur les deux poignets pendant 5 à 10 minutes au moins une fois par jour. Il existe sur le marché des bracelets d'acupuncture anti-nausées qui utilisent le même principe, mais vérifiez auprès de votre médecin avant d'acheter..

Si, malgré des changements de mode de vie, les symptômes de toxicose ne diminuent pas, assurez-vous d'en informer votre gynécologue. Medic recommandera des médicaments antiémétiques sans danger pour les femmes enceintes.

Toxicose pendant la grossesse

La toxicose est une affection assez courante chez les femmes enceintes, accompagnée de nausées et de vomissements. Il se produit en raison d'une intoxication par des toxines et d'autres substances nocives formées chez une femme enceinte pendant le développement du fœtus.

Elle peut également entraîner la manifestation de nombreux symptômes, les plus persistants étant les troubles du système nerveux central, du système cardiovasculaire et du métabolisme. Combien de temps dure la toxicose pendant la grossesse, tant la manifestation des symptômes se poursuit-elle.

Degré de toxicose

Il existe plusieurs degrés de toxicose:

  • Le premier - l'envie de vomir est rarement observée, jusqu'à 5 fois. Légère perte de poids jusqu'à 3 kg.
  • Le second vomit jusqu'à 10 fois et la perte de poids peut atteindre 3 à 4 kg sur une période de deux semaines, ce qui peut entraîner une diminution de la pression artérielle..
  • Le troisième - des épisodes de vomissements prolongés et fréquents, atteignant jusqu'à 25 fois par jour, il y a une perte de poids significative - plus de 10 kg, la température augmente et le pouls s'accélère.

Quand les femmes enceintes commencent la toxémie?

De nombreuses femmes tentent de déterminer l'absence ou, au contraire, la présence d'une grossesse et commencent à écouter leur corps, chacun de ses changements. Toutes les femmes ne savent pas exactement quand la toxicose pendant la grossesse peut commencer. Les médecins fixent les délais suivants:

  • La toxicose précoce peut commencer dans les premiers jours du retard ou à 5-6 semaines de grossesse. Et la toxicose se termine dans une période précoce de 13 à 14 semaines, mais tout peut se terminer plus tôt, chaque cas est individuel.
  • Les manifestations de toxicose tardive commencent au tout dernier trimestre de la grossesse, et parfois au milieu du deuxième trimestre, ce qui est beaucoup plus dangereux pour le fœtus et la mère.

Signes de toxicose chez la femme enceinte

Dès la conception de l'enfant, le corps de la future maman commence à ajuster le rythme du travail à deux: la mère elle-même et le bébé. À partir de laquelle, au début, une femme commence à ressentir un inconfort appelé toxicose. Comment y faire face, vous pouvez le découvrir sur le forum, où chaque maman partage son secret.

Tout d'abord, une femme manifeste de l'irritabilité, une salivation accrue, une perte d'appétit, des nausées, une faiblesse, de la somnolence, des modifications des papilles gustatives, des vomissements et une perte de poids. Très rarement, avec une toxicose précoce, on peut observer le développement de dermatoses, d'asthme, d'ostéomalacie - ramollissement de la substance osseuse, tétanie - manifestations spasmodiques des muscles squelettiques. Les signes de toxicose sévère apparaissent indépendamment de ce que maman attend: un garçon ou une fille. Des symptômes de toxicose peuvent également être observés avec une grossesse gelée, qui se distingue par l'absence de mouvement fœtal et de rythme cardiaque.

Les signes les plus dangereux et désagréables de toxicose, à la fois au premier trimestre et au troisième.

Réflexe de vomissement chez la femme enceinte

Les vomissements sont l'une des manifestations les plus frappantes de la toxicose en fin et en début de grossesse. Le plus souvent, les vomissements sont actifs pendant 20 semaines et plus ils commencent tôt, plus c'est difficile. Il existe plusieurs degrés de gravité du réflexe nauséeux chez une femme enceinte:

  1. Nausées légères et une petite quantité de vomissements, qui ne se produit pas plus de 5 fois par jour, généralement après les repas. L'état de la femme est inchangé, la perte de poids est d'environ 3 kg, mais pas plus.
  2. Les vomissements augmentent jusqu'à 10 fois par jour, quelle que soit la prise alimentaire, et la perte de poids en 2 semaines peut déjà atteindre 3 kg et plus. Le bien-être d'une femme enceinte s'aggrave considérablement: une faiblesse se produit, le pouls augmente et la pression artérielle diminue.
  3. Des vomissements excessifs sont observés, pouvant aller jusqu'à 25 fois par jour. Un tel processus transitoire entraîne une déshydratation et une perte de poids brutale (plus de 10 kg.). La température augmente, une odeur désagréable de la bouche apparaît, le pouls s'accélère, la pression artérielle diminue et la femme devient inhibée. Dans certains cas, il est possible que les reins soient perturbés et avec des vomissements prolongés, qui deviennent déjà dangereux pour la vie de la mère, les médecins recommandent une interruption artificielle de la grossesse.

Éruptions cutanées

C'est la manifestation la plus désagréable de la toxicose à la 13e semaine de grossesse, sous forme de démangeaisons diffuses de la peau, elle peut également atteindre les organes génitaux. Cela conduit à l'irritabilité, aux troubles du sommeil et à la dépression..

Développement dangereux de la tétanie et de l'ostéomalacie

Le développement progressif se produit en raison de perturbations dans l'échange de phosphore et de calcium dans le corps de la femme enceinte. L'ostéomalacie provoque un ramollissement du tissu osseux, ce qui peut entraîner des fractures osseuses. La tétanie est dangereuse avec des crampes dans les muscles des membres supérieurs, très rarement observées dans les membres inférieurs et sur le visage.

Pourquoi n'y a-t-il pas de toxicose

Les femmes sont tellement habituées à l'idée que la toxicose est un cours normal de la grossesse que son absence a commencé à évoquer la peur et l'appréhension. Ne vous inquiétez pas, de tels soupçons sont totalement infondés et sans danger. Bien au contraire, cela signifie que la femme enceinte est en parfaite santé. S'il n'y a pas de toxicose, c'est normal. Le corps s'est facilement réarrangé au nouveau rythme de travail, supportant bien les charges, il s'est adapté au nouvel état sans manifestation de nausées, de vomissements et de perturbations de ses systèmes généraux.

Les aspects avantageux d'une grossesse «sans toxicité» sont évidents:

  • il n'y a pas de risque de fausse couche, puis de toxicose sévère;
  • reconstitution rapide du fœtus en développement avec des vitamines, ce qui améliore son développement, sans aucune pathologie;
  • excellente humeur et bien-être, vous permet de profiter de l'état unique du corps.

Types de toxicose

Pendant la grossesse, il existe plusieurs types de toxicose:

  • La toxicose staphylococcique est activée par des souches entérotoxigènes qui, lorsqu'elles se multiplient, peuvent libérer dans les produits alimentaires - une exotoxine résistante à la chaleur. Une consultation médicale urgente, un examen et un traitement supplémentaire sont nécessaires.
  • Toxicose du soir - après une journée épuisante et stressante et sans prendre suffisamment de nourriture, le corps s'épuise et succombe à l'attaque de la toxicose. La toxicité le soir rend difficile l'endormissement et le repos en paix. Les promenades en soirée, les jus fraîchement préparés ou les boissons aux fruits à base de baies fraîches ont un effet bénéfique sur le corps..
  • La toxicose au cours de la première moitié de la grossesse correspond approximativement à la période de 1 à 14 semaines de grossesse. Les médecins recommandent de ressentir calmement les symptômes de la toxicose au cours du premier trimestre. Dans le cas où les symptômes s'intensifient, les spécialistes peuvent prescrire des remèdes à base de plantes douces sans danger, ce qui soulagera considérablement la condition de la femme enceinte et réduira l'intoxication. Mais il convient de noter que pendant que maman utilise les médicaments prescrits, elle se sent bien, mais lorsque vous arrêtez de prendre ces médicaments, les signes de toxicose reprennent immédiatement. Pour réduire la toxicose pendant la grossesse, vous pouvez recourir à des remèdes populaires, qui seront plus sûrs pour le bébé..
  • Toxicose tardive - avec le développement normal de la grossesse, la manifestation répétée de toxicose au deuxième trimestre est exclue. Mais il y a des cas où la toxicose tardive provoque des épisodes de vomissements et de nausées, si les symptômes s'intensifient, une complication appelée gestose se produit. Elle se manifeste par un gonflement, la présence de protéines dans les urines, une hypertension artérielle et une prise de poids allant jusqu'à 400 grammes par semaine.Plus la toxicose progresse en fin de grossesse, plus elle est difficile et dangereuse pour la santé de la femme enceinte. Mais maman, qui visite régulièrement le médecin, sera informée à temps de la gestose et hospitalisée à temps. Le traitement est prescrit individuellement, tout dépend de la situation spécifique et du degré de manifestation des symptômes.
  • Toxicose avant le retard - Avez-vous eu des nausées juste après la conception? Ce n'est pas un signe que vous êtes déjà enceinte. La toxicose peut commencer 7 à 10 jours après le développement de l'ovule. Mais les nausées et les vomissements peuvent ne pas toujours apparaître, au contraire, de nombreuses femmes commencent à ressentir un appétit brutal.

Causes de toxicose pendant la grossesse

Pourquoi la toxicose survient pendant la grossesse est encore un mystère et un phénomène inexploré. Avec une précision absolue, il est impossible de dire ce qui cause les symptômes de toxicose aux stades précoces et tardifs..

Mais encore, les médecins identifient plusieurs causes de toxicose chez la femme enceinte:

  1. Modifications du système hormonal. Dès les premières heures de fécondation d'un ovule dans la cavité utérine, une femme subit des changements hormonaux dramatiques. La composition des hormones change radicalement, ce qui se reflète dans le comportement, la santé et le bien-être de la femme enceinte. Dans le contexte de ces changements, elle devient irritable, sensible et pleurnichard, des nausées sont provoquées et son odorat est aggravé. Dans les premiers mois, l'embryon du corps de la mère est considéré comme un corps étranger dont il aimerait se débarrasser, ce qui affecte également le bien-être de la future mère. Mais quand prend fin la toxicose chez la femme enceinte? Après un certain temps, le niveau d'hormones se stabilise et le corps de la mère accepte calmement l'embryon et la lutte contre la toxicose s'arrêtera au deuxième trimestre..
  2. Développement placentaire. La probabilité de cette théorie est tout à fait logique. Il a été constaté que la toxicose épuise le corps féminin au cours du premier trimestre, jusqu'à environ 13 à 14 semaines. La nette disparition de la toxicose est due au fait que le placenta termine déjà sa formation. Et maintenant, l'accomplissement de nombreuses fonctions est transféré à ses fonctions, ce nombre comprend le retard des substances toxiques. En attendant, le processus de développement placentaire n'est pas terminé, le corps d'une femme enceinte lui-même est protégé d'une éventuelle intoxication, vomissements.
  3. Réaction défensive. Le refus de la femme enceinte de nombreux produits et une toxicose tardive pendant la grossesse n'est rien de plus qu'un acte naturel de protection naturelle. Maman a des nausées principalement à cause de la fumée de cigarette, des boissons au café, du poisson, de la viande et des œufs. Ils peuvent être dangereux pour la santé en raison des microorganismes pathogènes qu'ils contiennent. Le réflexe nauséeux et la nausée protègent le fœtus et le corps de la mère de la pénétration de substances nocives et dangereuses pour eux, auquel cas la toxicose chez la femme enceinte est biologiquement nécessaire. Outre les toxines et les poisons contenus dans les aliments consommés, l'insuline produite après chaque repas a un effet négatif sur le développement et la croissance de l'embryon..
  4. Infections et maladies chroniques. Les infections et les maladies qui ne sont pas guéries avant la fin entraînent un affaiblissement de l'immunité d'une femme enceinte. Cela peut provoquer une toxicose au cours du premier trimestre, et que faire ensuite? Il est nécessaire de connecter un complexe complet de vitamines au stade de la planification, de contacter un spécialiste et de subir un examen complet. Ensuite, suivez un traitement, en particulier pour les infections..
  5. Changement psychologique. Une toxicose sévère au 3ème trimestre peut commencer en raison de l'état psychologique et émotionnel de la mère. Les expériences nerveuses, le stress, le manque de sommeil, les bouleversements émotionnels et l'irritabilité sont les causes d'une toxicose sévère, entraînant des nausées et des vomissements. Selon les médecins, une toxicose tardive se développe chez les femmes qui tombent enceintes de manière inattendue et non planifiée. De plus, de nombreuses femmes se sont préréglées sur le fait que toutes les femmes enceintes ont une toxicose sévère au cours du premier trimestre ou plus tard. Et le principe de l'auto-suggestion est connu de tous. Selon les scientifiques, avec le début de la grossesse, le système nerveux subit de grands changements et les centres du cerveau, responsables du fonctionnement de l'odorat et du tractus gastro-intestinal, sont actuellement activés..
  6. Critères d'âge. Une grossesse qui survient après 30 à 35 ans est considérée comme dangereuse, surtout s'il s'agit de la première conception ou s'il y a eu plusieurs avortements auparavant. Le développement de la toxicose peut se manifester beaucoup plus fort et plus risqué. Les experts disent que plus la future maman est jeune, plus elle peut tolérer facilement les éventuels symptômes de toxicose. Mais ce n'est pas dans tous les cas, il y a des exceptions.
  7. Contexte génétique. L'apparition de la toxicose au deuxième trimestre due à l'hérédité a plus de chances de la développer. Dans le cas où une personne de la génération précédente souffrait de toxicose à 16 semaines ou à toute autre période, il y a 70% de chances que ce problème ne vous contournera pas non plus. Le risque d'augmentation des symptômes augmente si une femme a eu une toxicose lors d'une grossesse précédente.
  8. Grossesse multiple. Il y a certainement plus de joie dans de telles nouvelles, mais il y aura aussi plus de difficultés à supporter. Par exemple, la toxicose dans la seconde moitié de la grossesse chez une mère avec des jumeaux se manifeste beaucoup plus souvent et plus progressivement que chez une femme avec une grossesse unique. Mais les femmes enceintes qui ont subi une toxicose précoce ne sont pratiquement pas menacées de fausse couche, ce qui est important.

On peut également dire avec certitude qu'une femme en bonne santé est moins sensible à la toxicose pendant la grossesse qu'une maman atteinte de maladies chroniques, d'infections et menant un mode de vie malsain.

Quelle est la semaine de la toxicose?

Tous les cas associés à la toxicose dans la première moitié de la grossesse et les trimestres suivants sont individuels, donc personne ne peut répondre à la question exacte: «Quand la toxicose prendra-t-elle fin? Certaines mères éprouvent un léger signe de nausée, tandis que d'autres sont obligées de passer des semaines à l'hôpital afin de surmonter la toxicose. Le même facteur s'applique à la durée, car chez la femme enceinte, la toxicose est observée à différents trimestres, mais dans la plupart des cas, la toxicose disparaît d'elle-même à 14 semaines..

Les signes de toxicose peuvent persister jusqu'à la formation du placenta, et ce processus se termine vers 12 ou 14 semaines. Après cela, une grossesse calme commence au deuxième trimestre. La toxicose au troisième trimestre peut reprendre, alors elle a déjà un terme complètement différent - la gestose.

Il y a des moments où la toxicose de la femme enceinte commence au dernier trimestre, ce qui est beaucoup plus dangereux que la toxicose en début de grossesse. S'il y a des signes de toxicose tardive, vous devez immédiatement consulter un spécialiste.

Comment réduire la toxicose pendant la grossesse?

Ce qui aide exactement à la toxicose et comment atténuer ses symptômes ne peuvent être déterminés que par la femme enceinte elle-même, chacun ayant sa propre méthode de traitement de la toxicose. Les principaux symptômes de toxicose pendant la grossesse se manifestent le matin, car le taux de glucose dans le sang est abaissé pendant cette période. Si vous respectez les conseils suivants, l'activité de la toxicose peut diminuer.

Comment éviter la toxicose pendant la grossesse:

  • Avant de sortir du lit, vous devriez manger un petit morceau de pain, des biscuits ou, mieux encore, des fruits secs. Préparez du thé à la menthe, ajoutez-y une tranche de citron et une petite quantité de sucre, ce qui normalise la glycémie. Toutes ces méthodes aideront à soulager les symptômes de toxicose aux premiers stades ou au dernier trimestre, il n'y a pas de différence.
  • Vous pouvez dissoudre une tranche de citron ou d'orange; les fruits acides atténuent généralement les manifestations de nausées. Mais pour beaucoup, au contraire, la toxicose augmente, vous devez donc écouter votre corps et vérifier toutes les méthodes progressivement.
  • Vous devez boire uniquement les boissons et les jus qui vous conviennent: tisane, boissons fraîches, eau plate, bouillon de légumes.
  • Au lieu de boissons contenant une grande quantité de colorants, vous pouvez utiliser des fruits à forte teneur en liquide - le melon, la pastèque, le raisin et le gingembre, avec toxicose, seront la meilleure option. Parfois, vous pouvez vous offrir une portion de glace.
  • Remplacez les aliments lourds, épicés et frits par des aliments cuits à la vapeur. De plus, les aliments légers sous forme de produits laitiers, de fruits et de légumes crus sont moins stressants pour l'estomac et beaucoup plus sains..
  • Il est nécessaire de diviser le repas en plusieurs portions et de manger moins de nourriture, mais plus souvent. Pendant la journée, vous pouvez connecter des croûtons, une banane ou une pomme, pour que l'estomac ne soit pas vide. La lutte contre la toxicose ne sera pas vaine si vous ne laissez pas les vomissements et les nausées devenir une manifestation habituelle de votre corps..
  • Ce n'est pas recommandé, je vais me coucher après avoir mangé. Cela vaut la peine d'attendre quelques heures avant de s'endormir ou simplement de s'allonger..
  • Une recette éprouvée de grand-mère pour la toxicose pendant la grossesse - une cuillerée de miel au début des premiers symptômes de la toxicose.

Nutrition pour la toxicose des femmes enceintes

Alors, comment formuler correctement le régime alimentaire de la femme enceinte, avec toxicose en début de grossesse? La mauvaise opinion de beaucoup est de se limiter à la nourriture, moins on mange, moins on a de nausées et de vomissements. Premièrement, c'est dans les premiers mois que l'embryon a besoin de divers oligo-éléments et vitamines. Deuxièmement, même le régime le plus court, qui vise à n'utiliser qu'un seul produit, peut rapidement provoquer une réaction allergique, à la fois chez la mère et chez le fœtus..

Par conséquent, il est important d'élaborer une alimentation équilibrée pendant cette période:

  • Dès le début de la toxicose, il est nécessaire d'exclure précisément les aliments qui provoquent des nausées. Ceux-ci incluent le plus souvent les produits laitiers..
  • Et quels aliments sont nécessaires malgré la progression des nausées et des vomissements? Pour reconstituer les minéraux - sodium et chlore, il est recommandé - sel de table, mais avec modération. Par conséquent, le poisson salé et les concombres seront même utiles pendant cette période, mais n'oubliez pas la mesure, en particulier pour les femmes atteintes d'insuffisance rénale chronique.
  • Le menu de la toxicose en fin de grossesse est très différent. Tout d'abord, il est important de se souvenir de l'ennemi du dernier trimestre de la grossesse - le sel. Par conséquent, évitez de prendre du hareng et des concombres, cela peut provoquer une rétention d'eau dans le corps. Et saler moins tous les plats.

La meilleure prévention de la toxicose tardive est une prise alimentaire modérée. Les aliments les plus détestés pour le corps pendant cette période sont les viandes fumées, les cornichons et les marinades. Par conséquent, il est très important de suivre une alimentation saine et saine avant que la toxicose tardive ne commence..

Les protéines jouent un rôle important dans la toxicose tardive et un manque de protéines entraîne une diminution de celles-ci dans le sang. À cet égard, il est recommandé d'ajouter du poisson bouilli, du fromage cottage et de la viande maigre bouillie au régime alimentaire sain..

Traitement de la toxicose

Il existe de nombreux remèdes contre la toxicose, certains ne font que réduire les symptômes, tandis que d'autres la combattent. Mais il faut garder à l'esprit que tous les médicaments contre la toxicose ne sont pas sûrs et efficaces..

  • Traitement de la toxicose par la méthode médicamenteuse. Dans la lutte contre la toxicose, parmi une large gamme de médicaments utilisés, seuls la valériane, le nosh-pa et les oligo-éléments font partie d'un certain nombre de médicaments inoffensifs. Mais dans certaines situations, l'utilisation de médicaments plus graves est simplement nécessaire pour la santé de la mère et de l'enfant.Si inactif, une fausse couche peut survenir. Le traitement médical de la toxicose précoce et tardive doit être complet et inclure divers médicaments: enterosgel, essentiel, cérucal et bien d'autres..
  • L'immunocytothérapie est une méthode de traitement invasive moderne. Le principe de son action est le suivant: les lymphocytes de l'époux d'une femme enceinte sont injectés dans la peau de l'avant-bras. Le soulagement des symptômes de toxicose se produit dans les 24 heures. Cette méthode de traitement nécessite un examen attentif du père pour les infections. Il est important de savoir que l'immunocytothérapie peut être dangereuse car elle augmente le risque de contracter l'hépatite et d'autres infections.
  • Méthode de traitement homéopathique. Ce type de lutte contre la toxicose est considéré comme le plus sûr et le plus efficace. L'homéopathie vous permet de sélectionner des médicaments individuels qui peuvent guérir non seulement le corps féminin, mais également l'enfant. Les effets secondaires et le surdosage sont exclus, et il n'y a pas de dépendance aux médicaments utilisés.
  • L'aromathérapie est utilisée depuis l'Antiquité et a un effet bénéfique sur le bien-être de la femme enceinte. Ainsi, par exemple, pendant l'exacerbation matinale de la toxicose, vous pouvez déposer quelques gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir et le mettre à côté de vous. Si vous effectuez cette procédure plusieurs nuits d'affilée, le résultat ne sera pas long à venir..

Vous pouvez emporter de l'huile de gingembre avec vous et au moment où une crise de nausée s'aggrave, vous devez déposer de l'huile de gingembre sur votre paume, bien frotter et porter vos paumes vers votre nez et prendre une profonde respiration. L'inhalation de vapeur peut également être utilisée pour réduire l'envie de vomir..

À des fins préventives, chaque matin, il est nécessaire de frotter une solution d'huile dans la région péri-ombilicale: une goutte de gingembre est ajoutée à une cuillère à dessert d'huile végétale.

En plus des méthodes ci-dessus de traitement de la toxicose, la phytothérapie est également utilisée, et quelqu'un préfère les méthodes inhabituelles: acupuncture, hypnose, électro-sommeil et autres..

Vous ne devez pas vous accorder sur le fait que les manifestations de toxicose pendant la grossesse ne vous manqueront pas. Dites-vous plus souvent: "Tout ira bien, à la fois avec moi et avec l'enfant"!

Vérification de l'article: Lada Sergeeva,
gynécologue en exercice

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Comment prendre soin des bébés prématurés avec la méthode kangourou

Nutrition

Les avantages de la techniqueCette façon d'allaiter a été nommée d'après les petits kangourous, qui sont nés pratiquement non viables et gagnent en force dans le sac de leur mère.

Le pédiatre a expliqué s'il est possible de marcher avec l'enfant et de le baigner pendant l'ARVI

Infertilité

L'enfant est tombé malade... Les parents l'entourent d'attention et mettent tout en œuvre pour qu'il commence à se rétablir.

Augmentin est-il possible pendant l'allaitement

Nouveau née

Les maladies infectieuses et virales sont un phénomène courant chez une mère qui allaite. Cela est dû à une diminution de l'immunité après l'accouchement, à la grande consommation d'énergie du corps pour la production de lait.

Comment choisir une poussette pour bébé

Analyses

Comment choisir le bon transport pour enfantsLa poussette doit être sûre, confortable pour le bébé et la mère, pas trop lourde, avec une bonne maniabilité et également adaptée à la saison de marche.