Principal / Nouveau née

Césarienne: complications et conséquences

Toute opération obstétricale est un facteur de risque pour la vie et la santé de la mère et du bébé - les complications après une césarienne sont divisées en complications immédiates et distantes. Un spécialiste expérimenté est capable de minimiser les conséquences négatives, mais tout ne dépend pas toujours du médecin: certains des problèmes sont dus à la méthode d'accouchement non physiologique, certaines complications surviennent dans le contexte de maladies chroniques ou de conditions pathologiques dans le corps de la femme.

La vie et la santé du bébé dépendent du mode d'accouchement.

Complications après une césarienne - options possibles

La technique de retrait du fœtus de l'utérus par une incision dans la paroi abdominale antérieure est utilisée chez 15 à 30% des femmes. Les indications de la chirurgie peuvent être absolues et relatives - dans chaque cas, le choix entre un accouchement naturel et un accouchement chirurgical dépend de nombreux facteurs. La priorité est toujours du côté du bébé: s'il y a un risque avéré pour la vie du bébé, le médecin effectuera une césarienne pour éviter la mort du fœtus. Les complications après une césarienne peuvent être:

  1. Peropératoire (pendant l'accouchement);
  2. Précoce (premiers mois);
  3. À long terme (problèmes de santé générale et reproductive d'une femme).

La césarienne ne passe pas inaperçue. À tout le moins, une cicatrice sur la peau de l'abdomen. Au maximum, les maladies gynécologiques et l'infertilité secondaire. Les pires options sont le blocage des vaisseaux vitaux par des emboles amniotiques ou un empoisonnement du sang (les deux complications sont la cause du décès maternel).

Problèmes pendant la chirurgie

Il est impossible de prévoir toutes les nuances et les risques possibles lors d'une intervention chirurgicale - il y a toujours une possibilité que des problèmes de divers degrés de danger puissent survenir. Avec une césarienne, il existe les situations dangereuses suivantes:

  • dissection de la paroi de la vessie;
  • dommages aux organes internes;
  • embolie amniotique;
  • saignements utérins sévères avec diminution de l'activité contractile de l'utérus;
  • dangers de l'anesthésie;
  • blessure fœtale traumatique.

Dans chaque cas, l'issue de l'opération dépend de nombreux facteurs et le risque de complications peropératoires est relativement faible: le risque de problèmes postopératoires est beaucoup plus grave..

Conséquences immédiates

Dans les premières semaines suivant l'accouchement chirurgical, les conséquences suivantes sont à craindre:

  • divergence partielle ou complète des coutures;
  • suppuration de la plaie;
  • saignement de l'utérus;
  • thromboembolie;
  • l'endométrite post-partum;
  • péritonite;
  • état septique.

Les maladies inflammatoires surviennent dans 60% de toutes les complications. Extrêmement dangereux - péritonite, conditions septiques et hémorragie post-partum massive.

Avant l'opération, le médecin parlera des complications et des conséquences possibles

Conséquences à long terme

Chez certaines femmes, les complications après une césarienne apparaissent après des années. La chirurgie de livraison peut causer:

  • infertilité secondaire (facteur utérin, tubaire ou péritonéal);
  • maladie endométrioïde (adénomyose, endométriose cicatricielle postopératoire);
  • adhérences du petit bassin;
  • accouchement chirurgical répété (pas plus de 30% des femmes ayant une cicatrice sur l'utérus pourront accoucher elles-mêmes après une césarienne);
  • défauts cosmétiques (cicatrice chéloïde rugueuse et antipathique).

Il est important de respecter les indications - si la femme enceinte va bien et qu'il n'y a aucune raison pour l'opération, il est préférable d'accoucher de la manière habituelle. Les complications après une césarienne sont réelles et dangereuses, vous devez donc écouter l'avis du médecin et ne pas demander une opération pour des contractions douloureuses.

Conséquences possibles d'une césarienne pour un enfant et une mère

La césarienne est le processus d'accouchement par chirurgie. Une telle procédure peut être à la fois planifiée et d'urgence. Une opération planifiée est réalisée lorsqu'il existe des contre-indications médicales à l'accouchement naturel (présentation incorrecte, maladies de la femme en travail, bassin étroit, etc.). Une opération d'urgence est effectuée lorsque des problèmes imprévus surviennent lors de l'accouchement et qu'une action urgente est nécessaire. Dans les deux cas, une césarienne a des conséquences et est lourde de complications.

Conséquences d'une césarienne pour la mère:

La plupart des mères qui optent délibérément pour une césarienne ne réalisent pas que les conséquences d'une telle étape peuvent être les plus imprévisibles..

- conséquences de l'anesthésie

L'anesthésie pour une césarienne augmente le risque de baisse de la pression artérielle, qui à son tour peut entraîner une hypoxie fœtale..

Il y a eu des cas de rétention urinaire chez des femmes après une anesthésie péridurale.

La moindre erreur de l'anesthésiste peut entraîner de graves conséquences, telles que:

  • Maux de tête sévères.
  • Arrêt de la respiration et du cœur chez une femme en travail.
  • Une forte baisse de la pression artérielle.
  • Issue fatale.

Il existe également une possibilité de réactions allergiques.

De plus, l'anesthésie péridurale comporte les complications suivantes:

  • Mal au dos.
  • Lésion médullaire ou nerveuse à proximité.
  • Liquide céphalo-rachidien entrant dans l'espace épidural.
  • Développement d'un syndrome de compression prolongée, à la suite duquel la femme ne sent pas les jambes.
  • Hypoxie fœtale, résultant d'une altération de la circulation sanguine du placenta sous l'influence d'un anesthésique.

- points de suture après la chirurgie

Comme vous le savez, après toute opération, des points de suture restent sur le corps et une césarienne ne fait pas exception..

Et cela, à son tour, peut entraîner des complications:

  • Divergence des bords de suture entre les muscles abdominaux (diastasis). Si une diastase survient, vous devriez consulter un chirurgien.
  • L'aspect inesthétique de la couture peut être corrigé soit par une méthode chirurgicale, soit dans un institut de beauté (excision, resurfaçage, lissage, etc.).
  • La formation de cicatrices chéloïdes (forte prolifération du tissu conjonctif) sur la suture nécessite un traitement long et laborieux.
  • Une suppuration de la suture peut survenir, auquel cas un antibiotique est prescrit.
  • À la suite de l'entrée de cellules endométriales dans la suture externe, l'endométriose se développe et la suture commence à faire mal.
  • Processus de soudage dans le joint extérieur.

Pour éviter de telles conséquences, essayez d'observer les recommandations suivantes:

  • Ne soulevez pas de poids.
  • Essayez d'éviter la surcharge physique.
  • Bougez plus.
  • Portez un bandage spécial.
  • Consultez régulièrement votre médecin, car lui seul peut évaluer l'exactitude du processus de guérison des sutures.

- restrictions sur l'activité physique

Après qu'une femme a subi une césarienne, elle est fortement déconseillée de commencer l'entraînement physique plus tôt que 6 semaines après l'opération. Puisque cela menace des complications et peut prolonger le temps de guérison.

Une fois la date d'échéance atteinte, contactez votre gynécologue pour vous assurer que le processus de guérison s'est bien passé et que vous pouvez commencer à vous entraîner.

Si le médecin a donné le feu vert, commencez à faire de l'exercice en respectant les règles suivantes:

  1. Commencez par un exercice léger sans stress ni effort. Dans les premiers couples, les cours ne doivent pas vous fatiguer et encore plus provoquer une gêne au niveau de l'abdomen.
  2. Assurez-vous de vous échauffer pendant 10 minutes avant de faire de l'exercice.

Quelles peuvent être les conséquences d'une césarienne pour la mère et l'enfant?

De nombreuses femmes ont peur de la douleur qui survient lors de l'accouchement, elles décident donc souvent d'une césarienne. Ce mode d'accouchement est utilisé à la fois pour des raisons médicales et à la demande de la femme enceinte..

Aujourd'hui, environ 15% des naissances ont lieu par césarienne. Malgré le fait que la procédure est effectuée assez souvent, chacune de ces opérations peut entraîner des complications. De plus, après une césarienne, les conséquences sont de nature différente..

Une césarienne est-elle dangereuse??

Des conséquences négatives surviennent à la fois lors de l'accouchement naturel et dans les cas où un nouveau-né naît par césarienne. Par conséquent, il est assez difficile de prédire à l'avance le degré d'influence de la méthode chirurgicale sur le bébé ou la mère..

Selon les statistiques, les conséquences négatives lors de l'accouchement naturel se produisent 12 fois moins souvent que dans les cas où les médecins sont obligés de pratiquer une césarienne. Le corps de la femme est soumis à un stress sévère pendant l'opération et il a besoin de plus de temps pour se rétablir complètement.

Cependant, la grossesse et l'accouchement ne se passent pas toujours bien. Dans certains cas, l'opération est effectuée pour éviter des conséquences négatives pour la mère et le fœtus..

Il existe les indications suivantes pour la césarienne:

  • malposition;
  • pathologie fœtale ou grande taille de l'enfant;
  • dommages à la paroi utérine, rupture tissulaire;
  • décollement prématuré du placenta;
  • processus de naissance compliqué;
  • problèmes avec le placenta;
  • maladies des organes du système reproducteur chez la mère;
  • bassin étroit;
  • processus oncologiques.

Aujourd'hui, la menace que représente l'intervention pour la mère et l'enfant est minimisée, en particulier avec une césarienne planifiée. Cependant, il est important de comprendre que la chirurgie n'est pas une méthode d'accouchement totalement sûre..

Les conséquences d'une césarienne pour la mère

Les risques associés à un accouchement chirurgical augmentent à chaque césarienne.

En effet, pendant la procédure, les tissus qui composent les organes internes de la cavité abdominale et du petit bassin sont endommagés. Pour cette raison, le tonus des fibres musculaires diminue, ce qui augmente la probabilité de développement d'un prolapsus (prolapsus) des parois du vagin et de l'utérus.

En outre, les complications après une césarienne se développent souvent en raison d'erreurs médicales..

Le non-respect de la technique de l'opération entraîne plusieurs conséquences:

  • infection des organes pelviens;
  • hémorragie interne;
  • l'endométriose;
  • l'endométrite;
  • affaiblissement des muscles abdominaux;
  • problèmes de miction et de défécation.

L'utilisation de l'anesthésie pour la césarienne contribue au développement de troubles nerveux. Chez les femmes, un jour après la procédure, des maux de tête, des crises de vertiges et des nausées surviennent. La confusion survient pendant un certain temps en raison de l'anesthésie générale.

Complications sur les organes internes

Après une césarienne, les conséquences pour la mère affectent souvent les organes internes. À la fin de la procédure, une suture est appliquée sur l'utérus et la cavité abdominale, ce qui laisse une cicatrice prononcée.

  • La présence d'une cicatrice sur l'abdomen après la chirurgie impose certaines restrictions à la vie. Pendant un mois après l'opération, il faut éviter de soulever des objets lourds et se limiter à la consommation de certains aliments, cette pratique évitera des conséquences négatives sous forme de prolapsus des organes pelviens. Afin de prévenir l'infection, des médicaments antibactériens sont prescrits.
  • Une cicatrice amincie sur l'utérus à l'avenir peut provoquer un avortement ou la rupture d'un organe. De plus, les signes de divergence de couture ne sont pas toujours possibles à identifier en temps opportun. Par conséquent, quelques mois après l'opération, la femme est envoyée pour un diagnostic par ultrasons. Habituellement, une ligature des trompes de Fallope est recommandée pour la réopération. Dans la troisième grossesse, cette procédure est effectuée en fonction des signes vitaux. Sinon, les conséquences de l'opération représentent une menace sérieuse pour la santé du patient..
  • En raison d'une mauvaise couture de la cavité utérine, des hernies surviennent souvent dans la région pelvienne. Cela conduit à une diminution du tonus musculaire, qui devient plus tard la cause du prolapsus du système reproducteur. Pour éviter le développement de telles conséquences, il est recommandé d'effectuer régulièrement des exercices de Kegel après l'accouchement chirurgical pour renforcer les tissus pelviens..

L'endométriose

Il est impossible de prédire à l'avance quelles complications peuvent survenir après un accouchement chirurgical. L'endométriose est l'une des conséquences imprévisibles..

Cette maladie se développe lorsque les cellules de l'endomètre (la muqueuse de l'utérus) se développent dans des zones atypiques - les fibres musculaires et la couche séreuse. Une caractéristique importante de la pathologie est qu'elle se manifeste pour la première fois des années plus tard..

Avec la maladie, il y a des douleurs sévères dont l'intensité varie en fonction de la phase du cycle menstruel. L'infertilité se développe souvent après l'endométriose.

L'endométrite

L'endométrite est une autre raison pour laquelle une césarienne est dangereuse pour une femme. La pathologie est caractérisée par l'évolution du processus inflammatoire dans la couche muqueuse interne de l'utérus. La maladie se développe en raison d'une infection tissulaire par des bactéries pathogènes.

Les conséquences de l'endométrite sont dangereuses pour les futurs enfants. La maladie provoque des fausses couches et une insuffisance placentaire. De plus, le processus inflammatoire des tissus de l'utérus se propage finalement à d'autres organes du petit bassin, provoquant le développement d'une maladie adhésive.

Embolie amniotique

Lorsqu'elle envisage de devenir mère, une femme doit comprendre que la grossesse est parfois accompagnée d'embolie amniotique. Cette condition pathologique constitue une menace pour la vie et la santé du patient. Cela se produit en raison de la pénétration de liquide amniotique dans la circulation sanguine..

Chez la femme, l'embolie provoque des conséquences sous forme de:

  • augmentation de la pression veineuse;
  • troubles de la coagulation sanguine;
  • thromboembolie.

Les causes d'embolie sont multiples, parmi lesquelles les erreurs médicales commises lors de l'opération. En raison de cette pathologie, environ 70% des patients meurent. La probabilité d'une embolie ne dépend pas du fait que la césarienne soit pratiquée pour la première fois ou à nouveau.

Saignement

Avec la césarienne, le saignement est une conséquence courante. Son apparence s'explique par le fait que pendant l'opération, les vaisseaux sont blessés et le sang s'accumule à l'intérieur de la cavité utérine. Dans les 4-6 semaines, le corps élimine indépendamment une telle conséquence.

Cependant, si une divergence de couture se produit, ce processus se poursuit. Dans ce cas, une deuxième opération est nécessaire pour éliminer l'hémorragie interne, qui doit être effectuée dans les 24 heures.

Pourquoi une césarienne est-elle dangereuse pour un enfant??

Les médecins identifient plusieurs types de conséquences d'une césarienne pour un enfant. En passant par le canal de naissance, les enfants s'adaptent progressivement aux conditions extérieures. À ce stade, les processus physiologiques dans le corps de l'enfant ralentissent..

Les bébés après une césarienne sont très stressés. Cela est dû au fait que le niveau de pression externe et intra-utérine est différent, en raison des micro-lésions qui se produisent dans le cerveau..

Une césarienne pour un enfant est également dangereuse car les conséquences négatives se développent parfois après plusieurs années.

Complications précoces

L'opération affecte l'enfant de différentes manières:

  1. Le danger de césarienne pour un enfant est que pendant la procédure, des analgésiques sont utilisés. Les composants du médicament par la circulation sanguine pénètrent dans le corps du bébé. Sous l'influence de l'anesthésie, le travail du centre respiratoire est inhibé, ce qui entraîne une asphyxie (suffocation). De plus, en raison des médicaments, les enfants sont souvent mal nourris le premier jour..
  2. Le deuxième danger de la procédure réside dans le fait que les poumons de l'enfant sont remplis de mucus qui, lors de l'accouchement naturel, est expulsé des organes. Mais lors de l'accouchement par intervention chirurgicale, le liquide pénètre dans le tissu local, à cause de cela, une maladie de la membrane hyaline et des pathologies du système respiratoire se développent à l'avenir.
  3. Chez certains enfants, en raison du stress causé par les chutes de pression, les catécholamines ne sont pas produites, qui sont responsables de l'adaptation du bébé aux conditions extérieures..

Complications tardives

Les conséquences de la procédure peuvent apparaître après plusieurs mois ou années. L'enfant né prend alors mal du poids.

Les enfants après une césarienne ont:

  • hyperactivité;
  • excitabilité accrue;
  • allergies alimentaires.

En raison du fait que l'opération est réalisée sous anesthésie locale ou générale, les savons sont nourris avec des mélanges pendant plusieurs jours après la naissance, car il est nocif d'allaiter pendant cette période. Par conséquent, à l'avenir, les enfants refusent le lait maternel..

Parmi les conséquences de la procédure, il faut noter l'absence de lien psychologique entre une femme et son enfant, qui survient au moment de la naissance et de l'allaitement. Dans ce cas, les médecins peuvent mettre le bébé sur le corps d'un père ou d'un proche..

Est-il possible de prévenir les complications?

Pour éviter le développement de conséquences négatives à l'avenir, une femme a besoin:

  • subir un examen de contrôle par ultrasons;
  • traiter régulièrement les coutures avec des antiseptiques;
  • porter un bandage pendant plusieurs semaines;
  • vivre une vie active;
  • ajuster la nutrition.

Le respect de ces règles réduit la probabilité de divergence des coutures et l'apparition d'autres conséquences négatives..

En cas d'inconfort et d'autres phénomènes indiquant un dysfonctionnement des organes internes tant chez la mère que chez l'enfant, il est recommandé de consulter un médecin.

Le corps après l'opération est entièrement restauré en 2 ans. Pendant cette période, la re-conception est contre-indiquée pour des raisons médicales..

Complications après une césarienne: prévenu est avant-bras

Les complications après une césarienne ne sont malheureusement pas rares. Dans une large mesure, la présence de complications dépend de la qualité de l'opération et de la qualité des soins postopératoires fournis à la femme. Et si nous avons suffisamment de merveilleux chirurgiens, la qualité des soins laisse parfois à désirer..

À cet égard, toutes les femmes qui vont avoir un accouchement chirurgical doivent connaître les symptômes des principales complications afin de demander de l'aide à temps..

Les complications après une césarienne peuvent être conditionnellement divisées en 3 groupes:

  • complications sur les organes internes;
  • complications au niveau des coutures;
  • complications causées par l'anesthésie.

Complications sur les organes internes

1. Grande perte de sang. La complication la plus courante. C'est compréhensible, car lorsque le tissu est coupé, les vaisseaux sanguins sont perturbés. Par exemple, lors d'un accouchement naturel, une femme perd environ 250 ml de sang et avec un accouchement chirurgical - jusqu'à 1 litre. La cause d'un saignement sévère peut être des pathologies du développement du placenta, par exemple.

Traitement. Le sang perdu doit être remplacé artificiellement, car le corps ne sera probablement pas en mesure de remplacer efficacement une telle quantité. Dans les premières heures après l'opération, la femme reçoit une injection intraveineuse de substituts sanguins.

Cette complication survient particulièrement souvent si l'opération n'est pas effectuée pour la première fois. Cela est dû aux adhérences dans la cavité abdominale..

2. Adhésions. Ce sont des adhérences entre les organes internes de la cavité abdominale ou des anses intestinales, sous forme de cordes ou de films de tissu conjonctif. Les adhérences sont un mécanisme protecteur du corps qui empêche la propagation de processus inflammatoires purulents. Cependant, s'il y a de nombreuses adhérences, elles perturbent le travail des organes abdominaux..

En règle générale, des adhérences mineures accompagnent toute opération abdominale et ne se manifestent en aucune façon. Dans les cas sévères (douleur adhésive), ils perturbent la fonction intestinale et s'accompagnent de douleurs abdominales. Si des adhérences se forment sur les trompes de Fallope, vous devez vous méfier des grossesses extra-utérines. En savoir plus sur la grossesse extra-utérine →

Il est possible de détecter les adhérences de la cavité abdominale avant l'accouchement soit par laparoscopie, soit à l'examen par un spécialiste expérimenté, l'échographie ne les montre pas.

Traitement. Afin d'éviter la formation d'adhérences, il est nécessaire de subir une physiothérapie et une gymnastique spéciale immédiatement après l'accouchement ou aussi près que possible d'eux. De plus, le traitement des sangsues aide à se débarrasser des adhérences et, à en juger par les critiques, c'est la méthode la plus efficace. Dans un cas extrême, la laparoscopie est prescrite, mais il s'agit à nouveau d'une opération, ce qui signifie qu'après elle, la formation de nouvelles adhérences est possible..

3. L'endométrite est un processus inflammatoire dans la cavité utérine. Il se produit à la suite de son contact avec l'air et de la pénétration d'agents pathogènes. La maladie peut se manifester à la fois le premier jour après l'opération et après une semaine. Il présente les symptômes suivants:

  • douleur de l'utérus et du bas-ventre;
  • une augmentation de la température de 37 à 39 degrés;
  • faiblesse, frissons;
  • troubles du sommeil et de l'appétit;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • écoulement brun ou rempli de pus.


Certaines formes d'endométrite après une césarienne sont presque asymptomatiques et ne sont déterminées que par un test sanguin. Vous pouvez également identifier cette complication à l'examen par un gynécologue ou à l'échographie.

Pour prévenir l'inflammation après une césarienne, un traitement antibiotique est prescrit.

Complications au niveau des coutures

Les complications peuvent survenir presque immédiatement après une césarienne ou après une longue période - sur plusieurs années. À cet égard, ils sont divisés en début et en retard.

Complications précoces

1. Saignement et hématome. Ils se produisent si la suture n'est pas appliquée correctement, les vaisseaux sanguins ne sont pas suffisamment suturés. Habituellement, des saignements surviennent si la suture est perturbée, par exemple lors des changements de pansement et de pansement.

2. Phénomènes purulents-enflammés. Souvent, en raison de soins insuffisants ou de la pénétration de l'infection, les coutures deviennent enflammées, ce qui se manifeste par les symptômes suivants:

  • augmentation de la température corporelle;
  • rougeur de la couture;
  • œdème;
  • écoulement de suture purulent ou sanglant après une césarienne.

Tout d'abord, la couture deviendra rouge et gonflera un peu, si vous le remarquez à temps et commencez un traitement antibactérien (pilules, pommades), la complication s'arrêtera là. Cependant, si vous étirez le temps ou que vous vous livrez à une auto-médication infructueuse, il est fort probable que la suture s'infectera et une intervention chirurgicale sera nécessaire..

3. Divergence de couture. Une complication est assez rare et se traduit par le fait que l'incision diverge légèrement dans des directions différentes. Cela se produit généralement 7 à 10 jours après l'opération, c'est pendant cette période que les ligatures (fils) sont retirées. La raison peut être une infection asymptomatique à cause de laquelle les tissus ne se développent pas bien ensemble, ou la femme a soulevé beaucoup de poids (dans ce cas, tout ce qui pèse plus de 4 kilogrammes est considéré comme lourd).

Complications tardives

1. La fistule de ligature est un processus inflammatoire autour de la ligature - le fil utilisé pour coudre les vaisseaux sanguins. En règle générale, une fistule se forme là où la ligature est infectée ou le corps rejette simplement les matériaux de suture.

L'inflammation peut prendre des mois à se former et est une petite masse. Il peut être chaud, douloureux, rougi, ainsi qu'une petite section de la suture autour de la fistule. Le pus peut fuir périodiquement d'un petit trou dans le joint.

Cela se passe comme ceci: la ligature sort avec du pus, mais attendre que cela se produise entraîne le développement d'un abcès. Un traitement superficiel dans ce cas est inefficace. La fistule ne disparaîtra pas tant que la ligature ne sera pas complètement retirée. Et cela ne peut être fait que par un médecin. Dans le cas où il y a plusieurs fistules, la suture est disséquée et réappliquée.

C'est une complication plutôt redoutable, mais si une femme l'a remarquée au début, il n'est pas difficile de faire face à une fistule ligature. L'essentiel est de surveiller de près les points de suture après une césarienne pendant plusieurs années après l'opération..

2. Hernie. Une complication assez rare. Elle survient principalement avec une incision longitudinale ou plusieurs grossesses et opérations consécutives (enfants du même âge).

3. Cicatrice chéloïde. La complication est un défaut esthétique et ne pose aucune menace pour la santé ou l'inconfort.

Une cicatrice est le résultat d'une prolifération tissulaire et est une cicatrice large et inégale. Dans la plupart des cas, son apparence est due aux caractéristiques de la peau. Cependant, ne vous fâchez pas si vous êtes «chanceux» de devenir propriétaire d'une cicatrice chéloïde après une césarienne. Il peut être rendu presque invisible. Il existe plusieurs méthodes:

  • conservateur: laser, hormones, cryo-exposition à l'azote liquide, onguents et crèmes, thérapie par ultrasons;
  • chirurgical: excision de la cicatrice (méthode pas très efficace, étant donné que la cicatrice s'est formée en raison des particularités des tissus tégumentaires).

Un dermatologue aidera à déterminer quelle méthode convient le mieux à une femme.

Prévention des complications après césarienne

Comme vous pouvez le voir, les complications après la chirurgie sont très diverses et leur fréquence d'apparition est plus élevée qu'avec l'accouchement naturel..

En tant que mesure préventive et détection précoce des complications, il est nécessaire de surveiller attentivement l'état du corps. Accorder une attention particulière aux coutures et aux décharges.

Il est nécessaire d'éviter les efforts physiques excessifs et le concept de poids, mais en même temps de pratiquer une gymnastique spéciale et de mener une vie active, uniquement sans fanatisme.

Et si vous remarquez l'un des symptômes énumérés ci-dessus, contactez immédiatement votre médecin. En règle générale, les complications après une césarienne se développent de plus en plus et peuvent avoir des conséquences désastreuses. De plus, ils sont les plus faciles à traiter au tout début..

Complications causées par l'anesthésie lors d'une césarienne

Les complications, ainsi que les avantages, les inconvénients et la technique de réalisation de l'anesthésie pendant la césarienne, ont été discutés dans l'article le plus détaillé de l'article correspondant, vous trouverez un lien vers celui-ci à la fin de cet article, mais maintenant nous allons simplement énumérer les complications possibles.

Complications de l'anesthésie générale

  • suppression de l'activité musculaire, nerveuse et respiratoire du bébé, due aux effets des médicaments, jusqu'au développement d'une encéphalopathie hypoxique-ischémique;
  • complications chez la mère du système cardiovasculaire;
  • traumatisme de la gorge et toux après insertion du tube trachéal;
  • aspiration - la pénétration du suc gastrique dans le système respiratoire, des conséquences graves sont possibles.

Complications de l'anesthésie régionale (rachidienne et péridurale)

  • une forte baisse du niveau de pression artérielle chez la mère, à cet égard, l'enfant a la complication suivante;
  • hypoxie ou manque d'oxygène;
  • complications neurologiques chez la maman: douleur à la tête et au dos. Les anesthésiologistes notent qu'avec l'anesthésie rachidienne avec césarienne, le mal de tête est noté plus souvent, mais moins intense qu'avec l'anesthésie péridurale;
  • empoisonnement avec des anesthésiques toxiques lorsqu'une grande quantité pénètre dans la circulation systémique. Ceci est possible en cas de lésion accidentelle des veines de l'espace péridural lors d'une anesthésie péridurale;
  • bloc spinal - douleur intense associée au fait que lorsque la membrane dure de la moelle épinière est perforée, de fortes doses d'anesthésiques pénètrent dans le liquide céphalo-rachidien. En règle générale, cette complication est observée avec l'utilisation de l'anesthésie péridurale, lorsque la ponction de la membrane est faite par erreur, ce qui permet à la femme d'arrêter de respirer et de battre si l'aide n'est pas fournie à temps.
  • suppression de l'activité du bébé, due à une exposition à des médicaments.

La césarienne, bien qu'elle soit élaborée, reste une opération abdominale complexe, dans laquelle on ne ressent pas un, mais deux organismes: la mère et le bébé. Comme pour toute intervention chirurgicale, des complications à des degrés divers sont possibles ici..

Malheureusement, nous ne pouvons pas prédire à l'avance comment le corps de la mère se comportera, quels facteurs supplémentaires se produiront pendant l'opération et comment la récupération aura lieu. Mais il est en notre pouvoir d'étudier les informations sur cette question, de savoir quelles complications surviennent après une césarienne et de surveiller de près notre état afin de reconnaître et de demander de l'aide à temps..

Les conséquences de la césarienne, qui peuvent affecter après des années

Quelque chose passe plus tard, mais quelque chose reste pour la vie.

Texte: Olga Maslova · 21 avril 2019

Beaucoup de gens pensent que l'accouchement par césarienne est beaucoup plus facile que naturellement. Elle s'est endormie et s'est déjà réveillée avec un enfant dans ses bras. Il n'y a pas de coupures dans le lieu causal, rien n'est étiré à cet endroit même. Bien sûr, pour certaines femmes, une césarienne est une nécessité, mais il y a celles qui passent délibérément sous le couteau. Les mamans sont sûres qu'une telle opération est aussi simple que de décortiquer des poires, mais à quel point elles se trompent. Voici 13 conséquences qui peuvent survenir après une césarienne.

1. Problèmes de menstruation

Après une période césarienne, vos règles peuvent être plus douloureuses, lourdes et irrégulières. Vous devrez attendre que la cicatrice de l'utérus soit complètement guérie. Pendant la menstruation, la couche musculaire de la paroi utérine dans la zone de la cicatrice se contracte, ce qui provoque une douleur.

Cependant, certaines femmes ne remarquent pas beaucoup de différence dans les périodes avant et après la chirurgie. Cela signifie que leur corps a pu récupérer rapidement après une césarienne.

2. Manque d'instinct maternel

Lors de l'accouchement naturel, dès la naissance du bébé, il est immédiatement appliqué sur le sein de la mère. Malheureusement, pour les femmes qui accouchent sous anesthésie, ce n'est pas possible. Les mères ne voient leur enfant qu'après un certain temps et ressentent parfois une sorte de barrière entre elles et le bébé. Cela peut prendre un certain temps à certains pour ressentir de l'affection maternelle, et pour certains, cela peut ne jamais arriver..

3. Saignement

Habituellement, l'utérus d'une femme qui a accouché commence immédiatement à se contracter, ce qui protège la jeune mère des saignements excessifs. Cependant, il arrive qu'à la naissance d'un gros bébé, après une naissance prolongée ou une césarienne, l'utérus reste dans un état détendu (atonie de l'utérus), ce qui menace de pertes sanguines importantes. Les médecins traitent cette condition avec des médicaments à base de prostaglandines..

4. Prise de poids

La césarienne est une opération majeure dont la récupération prendra du temps. Et la récupération de vos muscles abdominaux peut prendre des années. Certaines femmes, à la vue de leur propre corps, tombent dans la dépression et au lieu de prendre soin d'elles-mêmes, elles s'appuient sur des sucreries, saisissant leurs expériences. Pour les mamans qui souhaitent renforcer leurs muscles après l'accouchement, la thérapie physique peut être une excellente option..

5. Endométrite

Environ 7% des femmes qui ont accouché par césarienne ont une complication telle que l'endométrite. Une infection pénètre dans l'utérus et l'inflammation commence. Dans la plupart des cas, l'endométrite peut être traitée avec des antibiotiques, mais dans de très rares cas, l'infection entraîne l'ablation de l'utérus.

6. Problèmes avec la vessie

Ils arrivent aussi aux mères qui ont accouché naturellement. Cela est dû à la faiblesse des muscles du plancher pelvien. Cependant, les femmes récupèrent souvent plus longtemps après une césarienne. Pour cette raison, les mères sont plus susceptibles de souffrir de spasmes de la vessie, de douleurs et crampes inattendues et d'incontinence..

Un autre problème dû à des muscles affaiblis est la rétention urinaire dans les voies urinaires, qui entraîne souvent une infection. Faites attention aux symptômes: fatigue, fièvre, douleurs pelviennes, envie fréquente et forte d'aller aux toilettes, qui sont inefficaces.

7. Cicatrice

De nos jours, les médecins font un tel travail de joaillerie qu'une cicatrice de césarienne est souvent invisible sous un petit maillot de bain. Et dans l'une des cliniques en Israël ont déjà appris à faire une césarienne sans coutures. Cependant, après une césarienne, la cicatrice reste non seulement sur la peau, mais également sur l'utérus. Et une femme doit faire extrêmement attention à ne pas lui faire de mal - cela peut entraîner de graves conséquences, ainsi que des problèmes lors de grossesses ultérieures..

Parfois, une infection peut se développer autour des couches de peau qui entourent la cicatrice, et si elle est retardée avec le traitement, elle entraînera une inflammation purulente. De plus, il est possible que le site de la cicatrice et les tissus environnants ne guérissent pas correctement. Pour cette raison, même des années après l'accouchement, il existe un risque de nouvelle infection.

8. Placenta praevia

C'est une complication qui peut survenir pendant la grossesse. Le placenta bloque le pharynx interne de l'utérus, et donc le chemin de la naissance du bébé. Si la présentation n'est pas détectée à temps, tout peut aboutir à un traumatisme à la naissance, de graves problèmes de santé pour la mère et l'enfant, et parfois même sa mort. L'une des principales raisons du placenta praevia est la formation de cicatrices sur l'utérus après une césarienne.

9. Maintenant seulement césarienne

Avoir une césarienne ne signifie pas qu'une femme ne pourra plus accoucher. Cependant, dans la plupart des cas, elle devra refaire la césarienne. Bien sûr, il y a une chance d'accoucher naturellement, mais la plupart des médecins ne recommandent pas cette méthode en raison du risque de rupture utérine..

10. Adhésions

Après la chirurgie, le corps essaie de restaurer lui-même l'intégrité de l'organe. Le processus de cicatrisation active est lancé, la substance protéique fibrine est libérée, qui colle les tissus ensemble. Cependant, il arrive que la fibrine affecte les anses intestinales et les organes pelviens, c'est pourquoi des adhérences apparaissent. Douleurs pelviennes et abdominales, troubles intestinaux, constipation, flatulences apparaissent.

Si vous ignorez le problème, à l'avenir, tout peut entraîner de graves complications, ainsi qu'une grossesse extra-utérine et même une infertilité. Une étude a révélé que les femmes qui avaient eu trois césariennes ou plus étaient deux fois plus susceptibles d'avoir des adhérences serrées que celles qui avaient eu leur première ou deuxième césarienne..

11. Trouble de stress post-traumatique

Ou sept mères sur cent souffrent du SSPT après avoir accouché. De plus, les femmes après une césarienne sont plus sensibles à ce trouble que celles qui ont accouché naturellement. La peur, le manque de soutien avant, pendant ou après l'accouchement peuvent être mauvais pour le psychisme de la mère.

Les symptômes du SSPT comprennent un mauvais sommeil, des cauchemars, de l'irritabilité, de l'anxiété, des crises de panique et un sevrage. Les souvenirs de l'accouchement sont horribles et la femme essaie de toutes les manières possibles d'oublier ce jour..

12 problèmes à concevoir

Des scientifiques écossais ont découvert que 20% des mères ayant subi une césarienne avaient du mal à essayer de retomber enceinte.

13. Sentiments de culpabilité

Une femme enceinte rêve du jour où elle rencontre son bébé pour la première fois. Cependant, les mamans qui ont subi une intervention chirurgicale pendant l'accouchement peuvent avoir des émotions très différentes..

Certaines femmes après une césarienne, notamment en raison d'hormones et de stress, éprouvent des sentiments de culpabilité, de perte, de détachement, ainsi que de la colère, du ressentiment et même une faible estime de soi.

Parfois, les mères ont l'impression de laisser tomber deux bébés, car elles ne peuvent pas accoucher de manière naturelle. Quelqu'un doit endurer les commentaires haineux et condescendants de la part de femmes qui ont accouché à l'ancienne. Ils disent qu'elle-même n'a pas accouché, ce qui signifie qu'elle n'était pas mère. Essayez de vous distraire de tout cela et ne pensez qu'à votre bébé. Quelle différence cela fait-il comment il est né? L'accouchement naturel n'est pas encore une garantie qu'une femme deviendra une bonne mère..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Une bonne alimentation après l'accouchement: restrictions en fonction de l'âge du bébé

Analyses

L'importance d'une bonne nutrition après l'accouchementRègles générales de nutrition après l'accouchementL'allaitement est un processus naturel par lequel la mère fournit au nouveau-né les nutriments nécessaires, renforce son immunité et aide les organes digestifs à s'adapter à la nouvelle façon de manger.

Comment éviter le risque d'avoir un enfant autiste?

Infertilité

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées.

Massage pour enfants avec toux, vibrations, miel, ventouses, drainage

Accouchement

L'une des méthodes pour améliorer le processus de décharge des expectorations des voies respiratoires est un massage de drainage lors de la toux.

Extraction de dents pendant la grossesse - est-il possible pour les femmes enceintes de les retirer?

Infertilité

Un mal de dents peut survenir à tout moment, pas d'exception, et pendant la période de gestation. De plus, en raison de caractéristiques physiologiques pendant la grossesse, les dents d'une femme sont particulièrement vulnérables, et les situations où un traitement urgent ou une extraction dentaire est nécessaire pendant la grossesse ne sont en aucun cas rares..