Principal / Conception

Hémorroïdes après l'accouchement - causes et méthodes de son traitement

Les hémorroïdes sont des agrandissements anormaux des veines hémorroïdaires qui forment des nœuds autour du rectum. C'est l'un des problèmes les plus désagréables auxquels les femmes sont souvent confrontées après l'accouchement. La grossesse provoque l'apparition d'hémorroïdes. Et parfois, les hémorroïdes après l'accouchement s'aggravent. Si vous devez faire face à ce problème délicat, il est recommandé de le résoudre immédiatement. Les formes négligées d'hémorroïdes peuvent provoquer une anémie après l'accouchement et sont également une porte ouverte pour que diverses infections pénètrent dans un corps affaibli.

Dans cet article, nous parlerons de la façon de traiter les hémorroïdes après l'accouchement, des raisons de son apparition. Nous proposerons également des conseils pour aider à faciliter l'évolution de la maladie..

Raisons de l'apparition d'hémorroïdes après l'accouchement

Facteurs provoquant une exacerbation de la maladie pendant la grossesse:

  1. L'utérus augmente de taille. Appuie sur le périnée et le rectum. La pression intra-abdominale augmente. Les vaisseaux sanguins ne peuvent pas résister et augmenter en taille. Et la jeune maman remarque que les hémorroïdes sont sorties après l'accouchement.
  2. Un mode de vie sédentaire est une cause indirecte de constipation. À son tour, la constipation entraîne des tensions pendant l'acte de défécation. Et cela provoque la chute des nœuds..
  3. L'augmentation des taux d'œstrogènes pendant la grossesse, y compris la progestérone, entraîne une augmentation des niveaux de l'hormone relaxine. Relaxin ralentit la digestion. À cet égard, la constipation et les hémorroïdes surviennent souvent après l'accouchement..
  4. Pendant la période de tension, une tension excessive des muscles du périnée se produit, les veines hémorroïdales s'étirent et tombent. Il est rarement possible d'éviter l'apparition d'hémorroïdes lors d'un accouchement naturel..

Stades de la maladie

En règle générale, les hémorroïdes après la grossesse disparaissent sous une forme aggravée. Signes d'hémorroïdes chez la femme après l'accouchement: démangeaisons, saignement de l'anus, douleur pendant l'acte de défécation.

Il y a plusieurs étapes dans le développement de la maladie:

  • Étape I. À ce stade, les hémorroïdes se trouvent le plus souvent à l'intérieur. Premièrement, il y a une sensation de brûlure et de démangeaison, ainsi qu'une sensation de lourdeur dans l'anus.
  • Étape II. Dans la deuxième étape, des sensations douloureuses et même des saignements sont notés pendant l'acte de défécation. Les hémorroïdes tombent.
  • Stade III. Cela devient douloureux de marcher et de s'asseoir. Les nœuds grossissent et deviennent enflammés. Il y a des saignements et du sang dans les selles.
  • Stade IV. Les hémorroïdes sont constamment à l'extérieur. Il est impossible de les corriger par vous-même dans le rectum..

Les hémorroïdes externes après l'accouchement gâchent beaucoup la vie d'une jeune mère. C'est une maladie qui doit être traitée. Et le proctologue doit choisir la meilleure option de traitement.

Méthodes de traitement non chirurgicales

La médecine moderne propose un traitement non chirurgical des hémorroïdes après l'accouchement:

  • Alliage
    L'anneau en latex est mis sur l'hémorroïde et resserré à la base. Après 2 semaines, la bosse disparaît. La procédure est indolore et ne nécessite pas d'hospitalisation.
  • Cryodestruction
    Méthode d'élimination des cônes avec de l'azote liquide. Cette méthode est utilisée à tous les stades de la maladie, sauf IV. Supprimer les nœuds externes et internes.
  • Photocoagulation infrarouge
    Le rayonnement infrarouge chauffe les tissus de l'hémorroïde, la masse se recouvre d'une croûte comme après une brûlure et disparaît après quelques jours.

Les méthodes modernes minimalement invasives de traitement des hémorroïdes peuvent éliminer le problème dès que possible. Aucune hospitalisation requise pour ces procédures.

Traitement de la maladie avec des agents externes

La question de savoir comment traiter les hémorroïdes après l'accouchement doit être sous la supervision d'un proctologue. Il faut garder à l'esprit que les femmes pendant l'allaitement utilisent indépendamment certains moyens: onguents, suppositoires rectaux pour les hémorroïdes après l'accouchement, les lotions doivent être utilisées avec prudence. Certains des médicaments peuvent passer dans le lait, ce qui n'est pas souhaitable pendant l'allaitement.

Traitement des hémorroïdes à domicile à l'aide d'agents externes:

  • Pommade à l'héparine pour les hémorroïdes après l'accouchement.
    Augmente le tonus vasculaire. A un effet anti-inflammatoire.
  • Pommade Vishnevsky.
    En raison de la teneur en composants tels que le goudron de bouleau, l'huile de ricin et l'antiseptique, il soulage bien l'inflammation. Favorise la régénération cellulaire active.
  • Troxevasin. Soulage les poches, les démangeaisons. Renforce les petits vaisseaux sanguins.
  • Les suppositoires à la glycérine pour les hémorroïdes après l'accouchement ont un effet laxatif. Utilisé pour la constipation.
  • Bougies à l'huile d'argousier. Soulager la douleur, les démangeaisons. Avoir un effet curatif.
  • Bougies à la propolis. Ils ont un effet anti-inflammatoire prononcé. Ne convient pas à ceux qui sont allergiques au miel.
  • Plateaux avec infusion antiseptique.
    Des bains chauds avec infusion de camomille, d'écorce de chêne, de sauge ou d'une solution faible de permanganate de potassium sont séchés et désinfectés. Il est recommandé que la procédure soit effectuée dans les 10 minutes par jour..
  • Appliquer de la glace.
    L'application de morceaux de glace sur l'hémorroïde devrait durer quelques secondes. L'essentiel est de ne pas refroidir la zone d'entrejambe..

Les remèdes populaires pour les hémorroïdes après l'accouchement donnent souvent de bons résultats aux stades I et II de la maladie. Les stades III et IV sont traités sous surveillance médicale.

Le bain chaud, le bain, le sauna en cas d'évolution exacerbée de la maladie sont interdits.

Recommandations sur la façon de soulager l'évolution de la maladie

Tout le monde sait que toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Mais si les hémorroïdes post-partum sont devenues un problème pour vous, nous vous proposons une liste de recommandations qui aideront à soulager l'évolution de la maladie:

  1. Ajuster le régime.
    Mangez des aliments riches en fibres (légumes verts, fruits, légumes). Réduisez l'utilisation de féculents, de sucreries, d'épices, de viandes fumées et d'aliments gras. L'objectif principal est d'éviter la constipation..
  2. Observez le régime de consommation d'alcool.
    Vous devez boire au moins 1,5 litre d'eau par jour. Il favorise également la normalisation des selles..
  3. Bougez plus, faites de la gymnastique, menez une vie active.
    Pendant le mouvement, la circulation sanguine dans le bassin augmente. Pour cette raison, la constipation et les hémorroïdes sont rares par la suite..
  4. Ne portez pas de sous-vêtements serrés.
    Les tongs ne font qu'aggraver la maladie.
  5. Lavez à l'eau froide au lieu d'utiliser du papier toilette.
  6. Faites des exercices de Kegel.
    L'ensemble d'exercices vise à renforcer les muscles du périnée. Contractez et détendez les muscles à des rythmes différents. Les exercices peuvent être répétés tout au long de la journée tout en faisant les tâches ménagères.
  7. La position «accroupie» pendant l'acte de défécation est plus physiologique que la position «assise sur une chaise».
    Cela est dû à la structure du rectum. Dans la position «à la nature», les muscles intestinaux se relâchent de manière à faciliter le transit intestinal. Pour en savoir plus, lisez le livre de Julia Enders "Adorable Gut". Dans les cas extrêmes, vous pouvez obtenir une position similaire "assis sur une chaise de toilette" en remplaçant un repose-pieds.

Se débarrasser des hémorroïdes avec la gymnastique

Un ensemble spécial d'exercices améliore la circulation sanguine dans le petit bassin, est une bonne prévention des hémorroïdes après l'accouchement.

Jetons un coup d'œil à quelques exercices efficaces:

  • Position de départ: couché sur le dos, pliez les jambes au niveau des genoux et remontez jusqu'aux fesses, les bras le long du corps. Levez la tête et les épaules - serrez les muscles de l'anus. On descend au sol - on détend les muscles.
  • Balancez les jambes en position couchée sur le dos. Par le type d'exercice "ciseaux".
  • Exercice "vélo" couché sur le dos.
  • Position de départ: couchée sur le dos, les jambes pliées aux genoux et remontées jusqu'aux fesses. Les mains le long du corps. En sollicitant les muscles de l'anus, soulevez les fesses. Tenez pendant 10 secondes. Descends au sol.

Regardez une vidéo contenant des informations utiles sur le sujet de l'article:

Alors, comment se débarrasser des hémorroïdes après l'accouchement? Adoptez une approche holistique du traitement. Adhérez à une alimentation saine et à un mode de vie actif. Il est important d'éviter la constipation. Et en cas d'exacerbation de la maladie, consultez un médecin qui vous prescrira un traitement adapté.

Hémorroïdes après l'accouchement

La période post-partum est toujours une période difficile pour une femme..

Malgré le fait que l'accouchement est un processus tout à fait naturel, il s'agit néanmoins d'un stress sévère pour le corps, ainsi que pour la grossesse elle-même..

Les hémorroïdes sont l'un des effets secondaires les plus désagréables de la grossesse. Il se développe en raison d'une combinaison de causes physiologiques et d'un mode de vie inapproprié d'une femme enceinte.

Compte tenu de la prévalence de ce problème, il nécessite un diagnostic et un traitement en temps opportun, ce qui aidera à éviter de nombreuses complications..

Causes des hémorroïdes après l'accouchement

Malgré le son même du terme «hémorroïdes post-partum», chez la plupart des femmes, il apparaît pendant la grossesse. Cela se produit généralement à la fin du deuxième et du troisième trimestre..

Souvent, une femme enceinte peut n'avoir que des symptômes mineurs, mais pendant l'accouchement, lorsque la pression intra-abdominale augmente considérablement, des nœuds et des fissures peuvent se former. La gravité des lésions dans ce cas dépend des caractéristiques individuelles de la femme en travail, du poids de l'enfant, du déroulement du travail.

La constipation est une autre cause fréquente d'hémorroïdes après l'accouchement. Un problème similaire est présent chez un grand nombre de femmes enceintes. La constipation est principalement associée à un excès de progestérone, la soi-disant hormone de grossesse. Une augmentation du taux de cette hormone dans le sang entraîne une diminution du tonus musculaire et une légère atonie intestinale..

À la suite de tels changements, le processus de digestion devient plus lent, provoquant ainsi la constipation. La constipation, à son tour, augmente la pression sur le rectum, contribue à la stase sanguine. Cela se traduit par l'apparition d'hémorroïdes..

Ce phénomène contribue à l'inactivité physique, ainsi qu'à l'excès de poids, dont souffrent très souvent les femmes enceintes. En outre, les hémorroïdes après l'accouchement peuvent être provoquées par certains médicaments hormonaux, qui sont souvent prescrits par les médecins pour une grossesse compliquée..

Les symptômes de la maladie

Les hémorroïdes qui apparaissent après l'accouchement ou pendant la grossesse sont caractérisées par un tableau clinique typique de cette maladie. La présence de certains symptômes dépend du stade auquel la maladie est.

Au tout début du développement hémorroïdes, à son premier stade, une femme commence à ressentir une gêne dans l'anus. Elle s'inquiète d'une sensation de lourdeur, de démangeaisons et de brûlures, qui s'intensifient après une selle. Parfois, en visitant les toilettes, vous pouvez voir la présence de sang dans les selles. Au début, les symptômes des hémorroïdes sont irréguliers, ils peuvent disparaître pendant un certain temps, puis ils se font sentir à nouveau.

Dans la deuxième étape les nœuds commencent à se former. Ils provoquent souvent des sensations douloureuses et provoquent un inconfort sévère chez la femme. Et si pendant la grossesse, la deuxième étape peut persister pendant une période assez longue, alors pendant l'accouchement, la troisième étape se forme souvent..

Elle se caractérise par la perte de nœuds de l'anus. Si vous ne prenez pas les mesures appropriées à ce moment-là, la maladie passera à l'étape suivante, lorsque les hémorroïdes sont presque impossibles à installer à la main, elles augmentent considérablement de taille, saignent constamment et deviennent enflammées.

Traitement des hémorroïdes après l'accouchement

Le traitement des hémorroïdes post-partum est compliqué lorsque la mère allaite son bébé. Étant donné que de nombreux médicaments, à la fois internes et externes, pénètrent dans le lait, il est hautement indésirable de les utiliser. Dans ce cas, vous devez rechercher des solutions alternatives.

Pour les hémorroïdes après l'accouchement, des agents externes sont le plus souvent utilisés - onguents, suppositoires, crèmes. En règle générale, ils ont un effet complexe puissant - soulagent la douleur et l'irritation, favorisent la guérison des fissures, améliorent la microcirculation sanguine.

Parmi les principaux médicaments (suppositoires) dont l'utilisation est approuvée figurent:


  • Bougies à l'argousier;
  • Le soulagement;
  • Hepatrombin G;
  • Procto-glivenol;
  • Posterisan.

Des précautions doivent être prises avec les laxatifs, qui sont souvent recommandés pour les hémorroïdes. Pour les femmes enceintes et allaitantes, ces fonds sont strictement contre-indiqués..

Dans le cas où les hémorroïdes post-partum en sont à leur dernier stade et ne répondent pas aux méthodes de traitement traditionnelles, elles ont recours à la chirurgie. L'intervention chirurgicale dans ce cas consiste en l'élimination des hémorroïdes. Comme le montrent les statistiques, je diagnostique rarement des formes sévères de cette maladie après l'accouchement. En règle générale, dans de tels cas, il se présente sous une forme aiguë, mais répond bien au traitement..

Traitement avec des remèdes populaires

Étant donné que de nombreux médicaments de la médecine traditionnelle sont contre-indiqués pour les femmes enceintes et allaitantes, la gent féminine doit recourir aux recettes de la médecine traditionnelle. En particulier, les recettes folkloriques à usage externe sont très populaires: bains, pommades, lotions, lavements.

Comment traiter les hémorroïdes après l'accouchement: les composants suivants peuvent être utilisés à la maison:


  1. 1) Un très bon remède populaire pour les hémorroïdes après l'accouchement est l'huile d'argousier, elle est utilisée à la fois pour les fissures et en présence de nœuds. Dans la pharmacie, vous pouvez acheter des bougies à l'argousier prêtes à l'emploi, elles ne sont pas contre-indiquées pendant la lactation.
  2. 2) Des écouvillons imbibés d'huile peuvent également être utilisés. Les bains assis donnent un bon résultat. Pour leur préparation, une décoction d'écorces d'oignon ou d'herbes médicinales est utilisée: camomille, écorce de chêne, tilleul, calendula. Les lotions peuvent être utilisées pour soulager la douleur et d'autres symptômes. En particulier, la décoction de prêle et les feuilles d'épines ont un très bon effet..
  3. 3) Avec les hémorroïdes post-partum, il est également recommandé d'utiliser des lavements, qui aideront non seulement à se débarrasser des symptômes de la maladie, mais également à atténuer la constipation. Pour un lavement, vous pouvez utiliser soit de l'eau bouillie ordinaire, soit une décoction d'herbes ou l'une des huiles végétales. Les lavements sont contre-indiqués pour les femmes enceintes..
Lire aussi, méthodes de traitement des hémorroïdes à la maison.

Prévention des hémorroïdes après l'accouchement

La prévention des hémorroïdes est une technique efficace qui, si elle ne permet pas d'éviter complètement les hémorroïdes post-partum, empêche au moins son évolution sévère. Des mesures préventives doivent être prises même pendant la grossesse.

Il est conseillé aux femmes qui attendent un bébé de surveiller attentivement leur alimentation pour éviter la constipation et d'autres problèmes..

Ils devraient diversifier leur alimentation avec des aliments naturels, des légumes frais et des fruits. Mais il vaut mieux éviter le café, le chocolat, les pâtisseries et les aliments gras. Il vaut également la peine d'abandonner les aliments épicés qui peuvent irriter la muqueuse rectale et les légumineuses, car ils provoquent une forte formation de gaz.

Dans la prévention des hémorroïdes, la routine quotidienne correcte est considérée comme très importante. Il est recommandé de visiter les toilettes en même temps, de préférence le matin. Pendant les selles, ne poussez pas trop fort pour ne pas provoquer de gonflement des veines hémorroïdales. De plus, l'hygiène personnelle est très importante. Les médecins conseillent, après chaque acte de selle, de laver à l'eau claire et fraîche et d'essuyer la zone de l'anus avec du papier toilette doux ou une serviette.

Un point important dans la prévention des hémorroïdes, en particulier post-partum, est l'activité physique. Malgré le fait que les charges lourdes soient contre-indiquées pour les femmes enceintes, la gymnastique légère leur sera bénéfique. De plus, il est conseillé aux femmes enceintes de marcher beaucoup à l'air frais, ce qui aidera non seulement à prévenir les hémorroïdes, mais également à renforcer le système immunitaire..

Les exercices de Kegel sont considérés comme une autre méthode de prévention. Leur essence consiste à alterner tension et relaxation des muscles autour de l'anus et du vagin. Si vous faites ces exercices régulièrement, vous pouvez éviter non seulement les hémorroïdes post-partum, mais également le prolapsus de l'utérus et la paresse des muscles vaginaux..

Quel médecin contacter pour un traitement?

Si, après avoir lu l'article, vous supposez que vous présentez des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous devriez demander l'avis d'un proctologue..

Hémorroïdes après l'accouchement: traitement approuvé pour l'allaitement

Raisons du développement des hémorroïdes

Les veines hémorroïdales sont causées par plusieurs facteurs. Pendant la grossesse, l'utérus appuie sur les vaisseaux du petit bassin, aggrave le flux veineux. La réduction de l'activité physique favorise également la congestion sanguine dans le bas du corps. La faiblesse de la paroi veineuse se développe en raison d'une activité accrue de l'hormone relaxine. Sa synthèse stimule la progestérone, et l'action vise à affaiblir le tissu conjonctif, il devient plus lâche. Cela détend la symphyse pubienne et augmente le volume du canal de naissance. Mais en même temps, les veines souffrent également, y compris les hémorroïdes..

Le traitement des hémorroïdes après l'accouchement avec l'allaitement est prescrit par un médecin

Les hémorroïdes externes sont les plus courantes. Il se manifeste par une sensation de démangeaisons et de brûlures dans l'anus, de petites franges et des nodules apparaissent visuellement. Les symptômes sont complétés par des saignements écarlates qui surviennent après une selle. Si la maladie progresse, les ganglions sont souvent endommagés, infectés, il existe une menace de thrombophlébite..

Les hémorroïdes internes se développent lorsque les veines au-dessus du sphincter anal se dilatent. Ils peuvent également endommager, saigner et entraîner une thrombophlébite..

La pression fœtale lors de la poussée au moment de l'expulsion provoque une éversion de la muqueuse rectale, augmente la pression sur les veines.

Avec la constipation dans la période post-partum, ce sont les principaux facteurs de survenue d'hémorroïdes..

Changez votre alimentation

La constipation est la principale cause des symptômes d'hémorroïdes après l'accouchement. La stagnation des matières fécales dans le rectum et le côlon sigmoïde entraîne l'absorption de liquide. Les matières fécales deviennent sèches, acquièrent des arêtes vives. La constipation augmente la congestion veineuse et l'apparition d'hémorroïdes. Une tentative d'aller aux toilettes se transforme en sensations douloureuses, l'apparition de fissures dans l'anus et des saignements. Par conséquent, il est nécessaire de commencer le traitement en éliminant les causes de la constipation..

Après l'accouchement, la femme reçoit un régime laxatif. Il comprend des aliments riches en fibres et réduit le nombre de ceux qui réduisent le péristaltisme. Assurez-vous d'inclure dans le régime:

  • betteraves, choux, céleri, carottes;
  • abricots secs, pruneaux;
  • produits laitiers fermentés à faible teneur en matières grasses;
  • fruits frais: prunes, abricots, melon.

Les soupes sont préparées avec du bouillon de légumes, vous pouvez ajouter des viandes maigres. Salades recommandées de légumes frais, vinaigrettes, assaisonnées avec n'importe quelle huile végétale. La bouillie est cuite dans l'eau.

Les suppositoires d'allaitement sont sans danger pour la mère et le bébé

Tout aliment doit être préparé par ébullition, ragoût, cuisson. Il n'est pas recommandé de manger des aliments frits. Limitez autant que possible les aliments qui contiennent des colorants, des conservateurs, des marinades avec beaucoup de sel. Réduire ou exclure complètement du régime:

  • café, thé fort et autres boissons contenant de la caféine;
  • chocolat, cacao;
  • pâtisseries riches, biscuits, bonbons, pain blanc;
  • viandes grasses;
  • les légumineuses;
  • lait gras;
  • confiserie avec crème grasse;
  • fruits astringents - coings, myrtilles, poires, grenades;
  • oignons, radis, navets;
  • soupes riches en gras.

Conserver les sauces, la mayonnaise n'est pas recommandée pour toutes les femmes allaitantes. Les amateurs d'assaisonnements chauds et d'épices pendant l'allaitement et le traitement des hémorroïdes doivent les refuser. Augmenter la constipation avec de la gelée, de la marmelade, de la gelée.

L'alcool est nocif pour toutes les femmes qui allaitent en raison de sa pénétration dans le lait maternel..

Pour ceux qui souffrent d'hémorroïdes, l'alcool éthylique est également nocif, il perturbe le péristaltisme, affecte le fonctionnement des veines et l'état du tissu conjonctif.

Aide à faire face aux hémorroïdes en maintenant l'équilibre hydrique. Une femme allaite doit boire au moins 1,5 à 2 litres d'eau par jour. Cela aidera les matières fécales à maintenir la consistance requise..

Les changements de style de vie sont recommandés. Que faire:

  • augmenter l'activité physique: marcher plus, vous pouvez faire du jogging;
  • moins debout et assis, cela augmente la charge sur les jambes et les veines;
  • faire des exercices spéciaux;
  • normaliser le sommeil et le repos.

Il n'est pas recommandé de se tenir debout, de s'asseoir longtemps, surtout avec les jambes baissées. Ainsi, le sang veineux s'écoule pire, augmentant la charge sur les parois vasculaires.

Médicaments contre la constipation

Si le régime est inefficace, des médicaments sont nécessaires. La façon de traiter la constipation et les hémorroïdes doit être décidée par le médecin. Pour les mères qui allaitent, les produits à base de lactulose sont sans danger. Il se présente sous forme de gel ou de sirop pour administration orale. Le lactulose est sûr et n'est pas absorbé par les intestins. Mais il accélère le péristaltisme, retient l'eau et aide à soulager la constipation. Le médicament ne provoque pas d'effet perçant, les matières fécales se ramollissent et sortent naturellement.

L'huile de ricin peut être utilisée pour accélérer le péristaltisme et ramollir les selles. Il est pris par voie orale, une cuillère à soupe suffit pour se débarrasser de la constipation. Mais il est optimal de le combiner avec un régime pour éviter la récurrence des symptômes..

Si un effet rapide est requis, après l'accouchement, il est permis d'utiliser des microclysters microlax. Ils sont disponibles en emballage individuel pour une application.

Comment soulager la maladie et arrêter la progression des hémorroïdes

Le traitement des hémorroïdes après l'accouchement avec l'allaitement ne peut être effectué qu'avec des médicaments à action locale. Les fonds utilisés ne sont pas absorbés dans la circulation systémique et n'affectent que les veines dilatées. Le médecin vous aidera à choisir une pommade qui ne nuit pas à la mère qui allaite. Pour les hémorroïdes, les médicaments suivants sont utilisés:

  • troxevasin - le principe actif troxérutine, un flavonoïde végétal, a un effet veinotonique et protecteur, ne peut pas être appliqué sur les nœuds endommagés ou saignants;
  • héparine - empêche la formation de thrombus, améliore le tonus de la paroi vasculaire, empêche le sang de stagner;
  • onguents à l'huile de foie de requin - réduisent la gravité des hémorroïdes, soulagent la maladie, accélèrent la récupération;
  • hépatrombine - un médicament contenant de l'héparine et de l'allantoïne dans la composition, ils améliorent l'écoulement veineux, empêchent la formation de caillots sanguins et l'inflammation des parois veineuses.

La composition des crèmes et des gels recommandés pour le traitement des hémorroïdes comprend des anesthésiques locaux. Par conséquent, après l'application, il y a une sensation d'engourdissement et plus tard, la douleur disparaît..

Des bougies de différentes compositions sont utilisées, qui sont sélectionnées en fonction des symptômes dominants. Pendant la période d'allaitement, les médicaments suivants sont autorisés:

  • Natalsid est une préparation à base d'extrait d'algue, il a des effets anti-inflammatoires et cicatrisants, améliore la fonction intestinale;
  • Le néoanuzole est une préparation complexe, qui comprend de l'iode, du tanin, de l'oxyde de zinc, du sous-nitrate de bismuth, ils ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques, réduisent la perméabilité vasculaire, réduisent le risque d'infection;
  • Procto-Glivenol - un médicament à effet complexe, soulage la douleur, tonifie la paroi veineuse, accélère la sortie du sang, réduit les démangeaisons et les brûlures;
  • Soulagement - les bougies contenant de l'huile de foie de requin peuvent en outre contenir un anesthésique qui soulagera la maladie, éliminera les démangeaisons et les brûlures;
  • Bechtiol est une préparation à base de plantes, contient des extraits de belladone et d'ichtyol, a des effets anti-inflammatoires et analgésiques.

Pendant l'allaitement, certains médicaments sont interdits, ce qui, en raison de leur composition, peut nuire au bébé. Ceux-ci inclus:

  • Nurofen;
  • Anestezol;
  • Diclofénac;
  • Hépazolone;
  • Proctosan;
  • Proctosedil M.

Ceux qui souhaitent utiliser les médicaments énumérés doivent arrêter d'allaiter..

La pommade aidera à réduire les symptômes désagréables.

Dernier recours - traitement chirurgical

Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Les veines hémorroïdales dilatées sont retirées pour une femme s'il y a des signes de thrombose, et avec des hémorroïdes internes progressives, une intervention chirurgicale est nécessaire après le pincement des ganglions prolapsus. Pour les soins chirurgicaux, une hospitalisation est requise dans le service de proctologie. L'élimination des hémorroïdes se produit sous anesthésie et la récupération dure plusieurs jours.

Les hémorroïdes chez les femmes qui ont récemment accouché sont une complication courante de la période post-partum. Mais il peut être traité avec succès avec des médicaments topiques sans recourir à la chirurgie. Un traitement chirurgical est nécessaire lorsque des complications sont ajoutées et qu'il n'y a aucun effet sur le traitement.

Comment traiter les hémorroïdes après avoir donné naissance à une mère qui allaite

Si vous faites partie de ces femmes qui ont des hémorroïdes après l'accouchement, voyons pourquoi cela se produit et comment traiter les hémorroïdes après avoir donné naissance à une mère qui allaite à domicile. La bonne nouvelle est que, pour la plupart, les hémorroïdes ne sont pas une maladie grave et peuvent disparaître complètement avec un traitement soigneux à domicile. Voici quelques points pour vous aider à comprendre ce qui cause les hémorroïdes et comment vous pouvez les traiter à la maison.

Qu'est-ce que les hémorroïdes?

Les hémorroïdes sont des agrandissements des veines du rectum inférieur (les veines gonflent, s'engorgent et saignent parfois). Le résultat est un tissu gonflé dans la zone rectale qui peut varier en taille (de la taille d'un pois à la taille d'un raisin). Il existe deux types d'hémorroïdes:

  1. Hémorroïdes internes (les veines touchées sont à l'intérieur du sphincter).
  2. Hémorroïdes externes (les veines touchées dépassent de l'anus).

Selon le corps, les hémorroïdes peuvent ressentir des démangeaisons, mais d'autres personnes peuvent également ressentir de la douleur. Dans certains cas, en particulier après une selle, cette condition peut provoquer des saignements rectaux..

Si vous avez eu des hémorroïdes avant la grossesse, le risque d'hémorroïdes chez les femmes après l'accouchement augmente considérablement. Bien que cette condition provoque certainement un inconfort et des douleurs importants, la bonne nouvelle est que les hémorroïdes peuvent le plus souvent être traitées à la maison..

Quelles sont les causes des hémorroïdes pendant la grossesse et l'accouchement?

Chez la femme enceinte ou chez la femme après l'accouchement, les hémorroïdes sont souvent le résultat d'un stress sur le périnée un mois avant et pendant l'accouchement. Les veines fonctionnent comme des valves qui poussent le sang vers le cœur.

Lorsque ces "valves" s'affaiblissent, elles peuvent gonfler et s'engloutir..

Vous pouvez probablement imaginer à quel point la pression lors du port d'un fœtus, puis le fait de pousser le bébé pendant le travail peuvent entraîner des hémorroïdes. De plus, la production de l'hormone progestérone est augmentée chez les femmes enceintes, ce qui entraîne également un relâchement des veines, ce qui fait gonfler encore plus les veines..

Pour plusieurs raisons, les mamans ont également tendance à souffrir de constipation après l'accouchement. Cette constipation peut déclencher un cercle vicieux qui nécessite un effort important lors des selles, ce qui provoque une épidémie d'hémorroïdes, et peut également provoquer la peur d'aller aux toilettes et un désir de durer plus longtemps, ce qui conduit à l'apparition de selles encore plus dures, qui, lors de la vidange des intestins, aggravent les hémorroïdes, etc..ré.

Facteurs de risque

Faites attention aux facteurs de risque. Les varices qui causent les hémorroïdes sont généralement causées par la pression. Les facteurs de risque qui contribuent à une pression accrue sur la zone rectale sont:

  • grossesse
  • obésité
  • pousser pendant les selles
  • constipation
  • sexe anal
  • soulever des objets lourds
  • assis sur les toilettes trop longtemps

Pour réduire le risque de développer des hémorroïdes après l'accouchement pendant l'allaitement ou pour soulager les symptômes, essayez d'éviter certains de ces points..

Symptômes et signes d'hémorroïdes chez les femmes après l'accouchement

Les hémorroïdes chez les femmes surviennent généralement pendant la grossesse, mais elles peuvent également se développer à tout autre moment de la vie d'une femme. La seule différence est le type de pression qui provoque la formation d'hémorroïdes. Les hémorroïdes sont une bosse (bosse) dans l'anus qui est souvent sensible ou douloureuse au toucher. Les symptômes des hémorroïdes comprennent:

  • Démangeaisons, irritation et inconfort dans l'anus dus à l'inflammation d'une veine enflée.
  • Un morceau de la taille d'un pois.
  • Douleur lors des selles sans saignement et autour de l'anus.
  • Douleur à tout autre moment.
  • Saignement mineur dû à la pression des selles sur les veines.
  • Inconfort.
  • Légère fuite de matières fécales dans les sous-vêtements à partir d'un anus qui n'est pas complètement fermé lorsque les hémorroïdes sont situées près de l'entrée du rectum.

Comment soigner les hémorroïdes après l'accouchement pendant l'allaitement

Le traitement des hémorroïdes d'allaitement après l'accouchement se résume à prendre un certain nombre des mesures suivantes.

Appliquer de la glace

Appliquez des blocs de glace molle sur les hémorroïdes enflammées pour réduire l'inflammation et l'enflure et soulager les symptômes des hémorroïdes (de la glace enveloppée dans une fine serviette douce peut être utilisée). N'appliquez pas de glace pendant plus de 10 à 15 minutes à la fois. Il peut également réduire la douleur et le gonflement des points de suture si vous avez subi une épisiotomie pendant le travail..

Essayez un bain de siège

Un bain de siège est une petite baignoire peu profonde qui peut être placée sur le sol. Ces bains se trouvent généralement dans les pharmacies. Pour utiliser le bain, remplissez-le 10 centimètres d'eau tiède après chaque selle et asseyez-vous dans l'eau pendant environ 20 minutes. Vous pouvez également faire cette procédure deux à quatre fois par jour pour apaiser la douleur et l'inconfort des hémorroïdes. Cette méthode aide à soulager les irritations, les crampes musculaires et les démangeaisons..

  • Éponger la zone douloureuse avec une serviette douce et sèche, mais ne pas la frotter. Si les hémorroïdes sont douloureuses, essayez d'utiliser un sèche-cheveux aux températures les plus froides pour sécher la peau sensible.
  • Si vous n'avez pas de bain de siège, remplissez une baignoire ordinaire ou un bassin propre avec un peu d'eau tiède et asseyez-vous dedans pendant 20 minutes.
  • Si vous avez subi une épisiotomie, demandez à votre médecin si cette méthode peut être utilisée pour soulager les symptômes des hémorroïdes ou non. Une exposition prolongée à l'eau peut affecter vos points de suture et la fréquence à laquelle vous pouvez prendre un bain de siège dépend du type de point utilisé par votre médecin..

Gardez-le propre et sec

Le traitement des hémorroïdes chez les femmes après l'accouchement nécessite également de garder les hémorroïdes aussi propres et sèches que possible. Éviter les irritants et l'humidité avec les hémorroïdes peut vous aider à vous sentir mieux. Baignez-vous quotidiennement pour nettoyer votre peau avec de l'eau tiède. Évitez d'utiliser trop de savon (ou de savon contenant des produits chimiques agressifs et des parfums) car cela peut aggraver le problème, provoquant des démangeaisons, un gonflement et une irritation. Après avoir lavé la zone douloureuse, séchez-la doucement avec une serviette douce.

Utilisez des lingettes humides

Pour rester propre entre les bains, utilisez des lingettes humides pour nettoyer votre anus après chaque selle. Vous pouvez acheter des lingettes humides pour enfants ou adultes, mais assurez-vous qu'elles ne contiennent ni alcool ni parfums synthétiques.

  • N'utilisez pas de papier hygiénique sec. Si vous n'avez pas de lingettes humides, humidifiez le papier toilette.

Aller aux toilettes rapidement

Comment se débarrasser des hémorroïdes après l'accouchement et quoi d'autre peut aider à soulager les symptômes? Pour soulager les douleurs hémorroïdes, évitez de vous asseoir sur les toilettes pendant de longues périodes. Cela augmente la pression sur les veines du rectum. Si vos intestins ont déjà été vidés, sortez des toilettes dès que possible. Ne lisez pas, n'utilisez pas Internet, ne regardez pas de vidéos, etc..

Essayez l'hamamélis

Pour aider à apaiser la peau irritée et l'inconfort associé aux hémorroïdes, utilisez de l'hamamélis sur des cotons ou des tampons. Trempez un coton-tige ou un disque rond avec de l'hamamélis et appliquez-le sur l'hémorroïde. Certaines personnes trouvent que le fait de refroidir l'hamamélis avant l'utilisation augmente l'efficacité du remède..

  • L'hamamélis est un astringent couramment utilisé pour traiter les affections cutanées, mais a également été évalué en tant qu'agent antioxydant et anticancéreux.

Utilisez des pommades pour les hémorroïdes

Avant d'utiliser une crème ou une pommade pour hémorroïdes post-partum, qui est également utilisée sous forme de suppositoire, demandez à votre obstétricien les effets secondaires ou d'autres problèmes possibles. Ces remèdes peuvent aider à soulager les démangeaisons et l'inconfort. La plupart des suppositoires et crèmes en vente libre contiennent 1% d'hydrocortisone, ce qui aide à réduire l'inflammation, les démangeaisons et la douleur associées aux hémorroïdes.

  • Suivez toujours les instructions du fabricant pour respecter le bon dosage de crème au bon moment.
  • Discutez avec votre médecin de l'utilisation de ces remèdes pendant la grossesse ou l'allaitement.
  • N'utilisez qu'un seul approuvé par votre médecin. Ceci est particulièrement important si vous avez subi une épisiotomie ou si vous avez eu une lacération périnéale pendant le travail..

Prenez des probiotiques

Comment éliminer les hémorroïdes après l'accouchement? Les suppléments probiotiques peuvent aider à soulager la constipation. Le probiotique remplit votre tractus gastro-intestinal avec les bactéries bénéfiques nécessaires à la digestion et à la formation adéquate des selles. Les probiotiques doivent être pris avec les repas et sont le plus souvent recommandés avec le petit-déjeuner.

Bien que certains yaourts contiennent des probiotiques, ils contiennent généralement tellement de sucre que leur consommation stimule la croissance de mauvaises bactéries. Vérifiez toujours l'étiquette pour la quantité de sucre présente avant de consommer du yogourt inconnu. Même le yogourt grec nature peut être riche en sucre (voir Combien de sucre vous pouvez manger par jour sans nuire à votre santé).

Que pouvez vous faire d'autre?

Si vous souhaitez accélérer votre récupération, vous pouvez faire quelques autres choses..

  • Application alternée de blocs de glace et de bains de siège chauds.
  • Après une selle, nettoyez votre anus doucement mais soigneusement. Utilisez un sac de douche rempli d'eau tiède pour nettoyer la zone. Au lieu d'utiliser du papier toilette sec, essuyez la zone avec un tissu humide. Les lingettes hémorroïdes contenant de l'hamamélis sont souvent recommandées.
  • Évitez les irritants. Tous les produits d'hygiène que vous utilisez, tels que le papier hygiénique, les serviettes hygiéniques, etc., doivent être inodores et incolores.
  • Mettez-vous en position couchée. Allongez-vous autant que vous le pouvez pour soulager la pression de la région anale.
  • Prenez un analgésique. Pour un soulagement temporaire, vous pouvez prendre du paracétamol (acétaminophène) ou de l'ibuprofène à la posologie recommandée. Les deux sont des analgésiques sans danger pour les mères qui allaitent.
  • Mangez des aliments riches en fibres, tels que les fruits frais biologiques, les légumes, les grains entiers et les légumineuses.
  • Boire beaucoup d'eau (8 à 10 verres par jour).
  • Évitez et / ou traitez la constipation.
  • Faites de l'exercice régulièrement, même si vous n'avez le temps que pour une courte marche rapide.
  • Lorsque vous avez envie de déféquer, allez immédiatement aux toilettes. Ne soyez pas patient, craignez de vous blesser. Plus vous attendez, plus vos selles seront dures et lourdes, et plus elles peuvent aggraver vos hémorroïdes..
  • Faites des exercices de Kegel pour renforcer votre entrejambe. Les exercices de Kegel augmentent la circulation sanguine dans le rectum et renforcent les muscles de l'anus, réduisant ainsi le risque d'hémorroïdes. Ils renforcent et tonifient également les muscles autour du vagin et de l'urètre, ce qui peut aider votre corps à se remettre de l'accouchement..

Lorsque vous avez besoin de voir un médecin

Si vous faites preuve de diligence dans vos soins à domicile, vous devriez remarquer une amélioration progressive au cours des semaines suivant l'accouchement. Cependant, si vos hémorroïdes sont agressivement persistantes ou si vous présentez des saignements rectaux, vous devez absolument en parler à votre médecin ou à votre sage-femme. Dans certains cas, les femmes peuvent avoir besoin de consulter un spécialiste qui peut aider à traiter les hémorroïdes après l'accouchement. Encore moins souvent, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le avec d'autres!

Que faire des hémorroïdes après l'accouchement, comment se débarrasser de la douleur et des saignements à la maison?

La grossesse et l'accouchement sont les principales raisons de l'apparition chez les femmes d'une maladie aussi délicate et désagréable que les hémorroïdes. La maladie est une insuffisance veineuse des veines anorectales associée à une stagnation du sang artériel dans les cavités (accumulations vasculaires du rectum), qui conduit à un débordement de sang dans les formations caverneuses, à leur expansion ultérieure et à l'apparition de cônes hémorroïdaires.

En outre, le travail se caractérise par une relaxation des muscles anaux, des troubles du péristaltisme intestinal et une surcharge générale du corps, ce qui l'affaiblit et le rend vulnérable à divers troubles..

Les hémorroïdes post-partum, leur traitement et la restauration de la fonctionnalité intestinale nécessitent une approche particulière, car la lactation rend impossible l'utilisation de nombreux médicaments dont les substances actives ont tendance à être excrétées dans le lait. Par conséquent, le passage du traitement doit être accompagné de l'avis d'un médecin..

  1. Les principales raisons de l'apparition d'hémorroïdes après l'accouchement
  2. Symptômes d'hémorroïdes post-partum
  3. Méthodes de traitement des hémorroïdes après l'accouchement
  4. Utilisation de pommades et de suppositoires, une liste et leurs caractéristiques
  5. Méthodes traditionnelles de traitement des hémorroïdes post-partum

Les principales raisons de l'apparition d'hémorroïdes après l'accouchement

Il n'est pas possible de déterminer la cause exacte menant à la formation de cônes hémorroïdaires. Le plus souvent, une femme a déjà cette maladie, mais elle se manifeste après l'accouchement en raison de toute une série de raisons:

  • augmentation de la pression intra-abdominale de l'utérus en croissance,
  • augmentation de la pression dans l'abdomen scellé pendant la poussée, ce qui favorise le dégonflage des veines ano-rectales,
  • augmentation du poids corporel, ce qui signifie une charge accrue sur le corps,
  • activité physique limitée,
  • constipation,
  • serrant les veines anorectales avec un utérus énorme et une stagnation de sang en eux.
Le travail comme cause du développement des hémorroïdes

Toutes ces raisons sont caractéristiques de la grossesse tardive (2e trimestre et au-delà) et du travail lui-même.

Important! Les signes d'hémorroïdes peuvent ne pas apparaître pendant la période de naissance d'un enfant et même quelques jours après l'accouchement, mais apparaître après une semaine.

Si rien n'est fait en cas de suspicion d'hémorroïdes, le risque de complications est élevé:

  • l'augmentation des saignements des cônes hémorroïdaires peut entraîner une anémie qui, en raison d'une diminution du nombre de globules rouges dans le sang, est lourde de faiblesse, d'étourdissements, de fatigue accrue et d'une diminution de la production de lait maternel,
  • typique des derniers stades de développement de la maladie, prolapsus des hémorroïdes, lorsqu'elles ne peuvent plus s'adapter par elles-mêmes, entraînent leur inflammation et leur nécrose, puis la nécrose se propage aux tissus voisins et commence à empoisonner tout le corps avec des toxines,
  • le développement ultérieur des hémorroïdes est lourd de la formation, en plus de la masse hémorroïdaire (nœud), des fissures anales internes, qui ont tendance à saigner constamment sous l'influence des matières fécales, ce qui entraîne une infection dans le sang.

Symptômes d'hémorroïdes post-partum

Les hémorroïdes sont divisées en internes, lorsque les cônes hémorroïdaires sont toujours dans le canal rectal, externes, dans lesquels les nœuds tombent déjà, et combinés, combinant les deux types précédents.

En médecine, on note 4 stades de développement des hémorroïdes post-partum, qui dépendent de la gravité et présentent un complexe de symptômes différent:

  • La première étape caractérise le processus de début du développement des cônes hémorroïdaires dans le canal rectal. Elle se caractérise par l'apparition de brûlures, des démangeaisons, un gonflement de l'anus, une sensation de corps étranger dans le rectum,
  • Pour la deuxième étape, il est courant que des douleurs et des saignements dans les selles apparaissent en plus des symptômes déjà existants.,
  • Au troisième stade, les hémorroïdes peuvent sortir du canal rectal avec une surcharge physique ou pendant la défécation, mais elles s'ajustent également d'elles-mêmes,
  • La quatrième étape est caractérisée par l'incapacité de l'appareil musculo-ligamentaire du sphincter anal à garder à l'intérieur des cônes hémorroïdaires, qui ont tendance à ramper constamment. Cela provoque une douleur et une gêne accompagnant la marche et la position assise. Se débarrasser de la maladie à ce stade n'est possible que par une intervention chirurgicale. Stades de développement

    Important! Jusqu'au troisième stade, la maladie peut être traitée par correction: mode de vie (activité physique accrue), addictions alimentaires (exclusion des aliments «nocifs»), ainsi que lutte contre la constipation, puis ablation chirurgicale des hémorroïdes post-partum n'est pas nécessaire.

    Méthodes de traitement des hémorroïdes après l'accouchement

    Une caractéristique des hémorroïdes post-partum est l'évolution rapide de la maladie: les démangeaisons et l'inconfort sont rapidement complétés par une augmentation, une inflammation et un prolapsus des hémorroïdes, des douleurs lors de la vidange et des saignements du canal rectal. Les différents stades de la maladie déterminent les méthodes pour se débarrasser des hémorroïdes. Selon ce principe, le traitement peut être classé comme suit:

    • La première étape répond le mieux au traitement, tandis que le complexe de symptômes qui l'accompagne peut complètement disparaître même en utilisant des recettes folkloriques. Mais afin d'éviter la manifestation de la maladie à l'avenir, il faut adhérer au traitement complexe prescrit par le médecin. Le plus souvent, des remèdes locaux (pommades, suppositoires) sont prescrits, ce qui sera sans danger pour l'enfant pendant l'allaitement. Parfois, la sclérothérapie peut être recommandée - il s'agit d'une opération peu invasive sans douleur,
    • Au deuxième stade, le traitement des hémorroïdes devient plus compliqué, car il existe déjà un processus inflammatoire en cours avec un complexe de symptômes correspondant, accompagné de saignements de cônes hémorroïdaires. Pour guérir la maladie, des onguents anti-inflammatoires et hémostatiques sont prescrits et, dans des situations exceptionnelles, une ligature au latex, qui consiste à serrer les nœuds avec les anneaux placés dessus. Le processus de dépérissement de la zone endommagée dans ce cas se produit dans les 14 jours.,
    Options de traitement pour les hémorroïdes post-partum
    • Il est beaucoup plus difficile de se débarrasser des cônes hémorroïdaires au troisième stade de développement des hémorroïdes post-partum, car ils peuvent ramper en cas de surmenage physique ou pendant la défécation. Dans ce cas, la maladie s'accompagne de douleurs, d'inconfort et de saignements intenses, ce qui rend l'utilisation de pommades et de gels inefficace. À ce stade, les procédures de sclérothérapie ou de cryothérapie aideront à éliminer les manifestations dérangeantes et à arrêter le développement des hémorroïdes, qui consistent à congeler les ganglions avec un réfrigérant, suivi de leur destruction et de leur retrait du canal rectal. Parfois, la situation nécessite une hémorroïdectomie, ce qui signifie faire une incision et enlever la zone à problème chirurgicalement sous anesthésie. Ensuite, l'état de la personne est évalué et une ligature par suture est prescrite,
    • Au quatrième stade, les hémorroïdes sont de taille considérable et de localisation principalement externe (sans possibilité de rétraction spontanée). Ceci s'accompagne, en plus des symptômes mentionnés ci-dessus, de selles involontaires. La thérapie médicale et les procédures chirurgicales (coupe des nœuds) dans le complexe aideront à corriger la situation. Habituellement prescrit: photocoagulation, traitement par faisceau infrarouge, chirurgie par ondes radio, hémorroïdectomie, ablation au laser.

    Avant d'utiliser des produits pharmaceutiques dans le traitement des hémorroïdes, il faut se rappeler que de nombreux médicaments sont contre-indiqués pendant l'allaitement, car ils sont excrétés dans le lait et peuvent nuire à l'enfant. Un médecin expérimenté vous aidera à trouver des produits sûrs.

    Utilisation de pommades et de suppositoires, une liste et leurs caractéristiques

    Les médicaments contre les hémorroïdes ne doivent pas seulement soulager la douleur, soulager l'inflammation, réduire les démangeaisons et l'irritation, arrêter le sang et renforcer les parois des vaisseaux sanguins, et également ne pas contenir d'éléments pouvant pénétrer dans le sang et le lait maternel. Les onguents (crèmes) suivants ont de telles propriétés:

  • Troxevasin, dont l'utilisation est pertinente pour la forme externe des hémorroïdes. Son effet est réduit à venoprotecteur, renforçant le réseau de petits vaisseaux sanguins, soulageant l'inflammation et soulageant également les démangeaisons avec gonflement,
  • Relief contenant du foie de requin (huile) avec de la benzocaïne. Dans le traitement des hémorroïdes, ces substances arrêtent l'inflammation, guérissent les plaies, éliminent la douleur et ont également un effet anesthésique. Le remède peut être utilisé pour toutes les formes d'hémorroïdes,
  • Bezornil contenant des éléments de musc (artificiel), bornéol, ambre, perles, bézoar artificiel, carbonate de zinc. La liste de ses actions comprend les propriétés de soulagement de la douleur, de régénération et d'anti-œdème, et cette pommade prévient également les saignements.

    Un effet similaire dans le traitement des hémorroïdes avec un ensemble minimum de contre-indications est également possédé par les onguents: Fleming, Vishnevsky, ichtyol et héparine.

    Et quant aux suppositoires rectaux sûrs pour le traitement des hémorroïdes, ils sont présentés:

    • Suppléments d'huile d'argousier, qui sont les plus appréciés pour leur efficacité. Ils ont des actions: régénératrice, anti-inflammatoire, cicatrisante, réduisant les démangeaisons. L'utilisation de ce suppositoire est pertinente pour les hémorroïdes internes, les fissures rectales et les ulcères,
    Traitement des hémorroïdes après l'accouchement avec des bougies à l'huile d'argousier
    • Hépatrombine contenant de l'héparine, du polidocanol et de l'acétate de prednisolone. Les suppositoires dans le traitement des hémorroïdes aident à éviter les démangeaisons, l'enflure, les caillots sanguins, aident à réduire l'inflammation et à renforcer les parois vasculaires. Cet effet est possible en raison des propriétés de l'héparine pour dissoudre les caillots sanguins déjà formés, en prévenir les nouveaux et les veines anorectales dilatées scléreuses, accélérant leur guérison. La prednisolone élimine l'œdème avec démangeaisons et le polidocanol soulage la douleur,
    • Natalside, y compris polysaccharide (extrait d'algue). Ces suppositoires se distinguent par leur action hémostatique et réparatrice, soulagent l'inflammation et suppriment les symptômes inquiétants. Le médicament est prescrit pour le traitement des hémorroïdes chroniques, avec des saignements sévères et des fissures dans le canal rectal, ainsi que lors de complications (proctosigmoïdite).

    En fonction du stade de développement des hémorroïdes et des caractéristiques individuelles du corps de la femme, Procto-Glivenol, Posterisan, Relief ou des bougies au calendula peuvent également être prescrits.

    Méthodes traditionnelles de traitement des hémorroïdes post-partum

    Comme mentionné ci-dessus, le traitement des hémorroïdes à domicile chez les femmes après l'accouchement aux premiers stades du développement de la maladie est tout à fait possible. Et les stades ultérieurs de la maladie doivent être traités avec des méthodes conservatrices et chirurgicales. Les recettes les plus populaires et les plus efficaces et sans danger pour les enfants sont les suivantes:

    • 3 fois par jour, buvez 100 g de jus de rowan (fraîchement pressé) en le diluant avec de l'eau bouillie,
    Jus de Rowan pour les hémorroïdes
    • trois fois par jour, une demi-heure avant les repas, buvez 200 g de saumure de choucroute,
    • l'huile de cèdre injectée dans le canal rectal à l'aide d'une seringue jetable en une quantité de 2 ml aide bien contre les cônes hémorroïdaires,
    • également efficace dans le traitement des hémorroïdes, en plaçant un coton-tige trempé dans du jus de chélidoine ou une décoction de feuilles d'épines (ou d'herbe de prêle) dans le rectum,
    • un résultat hémostatique sera avec un apport quotidien de 0,5 cuillère à café de jus: fumée médicinale ou herbe de concombre,
    • les carottes hachées (30 g), versées avec 1 litre d'eau bouillante et infusées pendant une demi-heure, qui sont divisées par 3 et prises par voie orale, peuvent être anesthésiées (vous devez préparer l'infusion tous les jours et la boire dans les 2 semaines).

    Important! Dans le traitement des hémorroïdes après l'accouchement, l'utilisation pratique de recettes folkloriques (y compris celles indiquées ci-dessus) doit être précédée d'une consultation avec un médecin, car elles présentent des contre-indications et peuvent provoquer des réactions secondaires. Ceci est particulièrement important lorsqu'il s'agit de la santé de la mère et de l'enfant..

    Pour résumer ce qui précède: en fonction du stade de développement des hémorroïdes, il peut être guéri à la fois avec des médicaments pharmaceutiques et à domicile (mais sous la supervision d'un médecin). Cependant, il est beaucoup mieux de prévenir l'apparition de la maladie par une prévention rapide de la constipation, une alimentation appropriée et saine (en donnant la préférence aux aliments riches en fibres), des procédures d'hygiène fréquentes et une activité physique..

    Traitement des hémorroïdes après l'accouchement

    Les hémorroïdes chez les femmes après l'accouchement sont un problème aigu dans la société moderne. Les jeunes mères, ne respectant pas les règles élémentaires d'hygiène et de prévention, se condamnent souvent aux épreuves et luttent contre une maladie insidieuse.

    Des études menées par les principaux centres proctologiques de Russie ont montré que l'utilisation de médicaments phlébotropes en combinaison avec des pommades, des gels, des crèmes est le moyen le plus sûr et le plus efficace de traiter les hémorroïdes après l'accouchement et pendant la grossesse..

    Caractéristiques de la pathologie
    Les raisonsConstipation, croissance fœtale, travail difficile, comportement sédentaire pendant la grossesse.
    ComplicationSi la maladie inquiète avant l'accouchement, même l'acte d'accouchement le plus réussi provoquera toujours une complication de la pathologie. Chez la plupart des patientes qui ont développé la maladie pendant la grossesse, les symptômes s'aggravent après l'accouchement..
    Développement1 trimestre de grossesse, la maladie est diagnostiquée dans 33%,
    au 2ème trimestre - 35%,
    au 3ème trimestre - dans 42%,
    après l'accouchement - dans 41%.
    Qui contacterLe médecin-proctologue ou le chirurgien doit aider.
    TraitementTechniques mini-invasives, prévention médicamenteuse prénatale conservatrice de la thrombose hémorroïdaire aiguë dans les premières semaines de grossesse, pharmacothérapie immédiatement après l'accouchement avant l'allaitement ou après.
    Selon les dernières données, plus de 50% des filles enceintes souffrent de cette pathologie! En période post-partum, leur nombre passe à 80%.

    Que sait-on de la pathologie? Les hémorroïdes sont des maladies associées à des blocages des plexus veineux situés au niveau de l'anus. Distinguer les types de maladies internes et externes. Le stade de développement des hémorroïdes internes est caractérisé par la localisation des hémorroïdes directement dans le rectum, des saignements et des douleurs lors des selles.

    Si vous n'agissez pas, la maladie passe au stade externe. Les hémorroïdes tombent et peuvent être ressenties à la main près de l'anus. Ils causent de la douleur non seulement lors d'un acte de défécation, mais également lorsqu'ils sont assis sur une chaise ou une chaise et marchent.

    Les hémorroïdes chez la femme enceinte sont dangereuses par le développement de saignements lors de l'accouchement!

    Par conséquent, il est préférable de résoudre le problème avant de planifier un bébé ou immédiatement après l'accouchement..

    Il existe de nombreuses raisons au développement de la pathologie. Parmi eux, les plus courants sont un mode de vie sédentaire, le manque de sport, l'obésité, la consommation d'aliments épicés et salés, l'hérédité.

    Symptômes de manifestation

    Les symptômes des hémorroïdes sont un signal important pour une femme de consulter immédiatement un médecin..

    En règle générale, la maladie se développe par étapes. Au départ, des démangeaisons apparaissent au niveau de l'anus.

    Ce symptôme est généralement ignoré ou la cause de son apparition est incorrectement identifiée. Des agents antiparasitaires sont souvent pris, surtout si les animaux domestiques vivent dans l'appartement. Beaucoup commencent à lubrifier l'anus avec des crèmes et, après avoir éliminé les démangeaisons, ils oublient le problème..

    À quoi ressemblent les hémorroïdes? Le plus souvent, il y a une bosse durcie dans la région anale qui fait mal et saigne..

    Dans le cas des hémorroïdes, les démangeaisons s'aggravent après avoir fait du sport, marcher pendant une longue période ou manger des aliments épicés. Puis la douleur apparaît. Ils s'intensifient progressivement et les hémorroïdes tombent. Souvent, ce processus s'accompagne de saignements après une selle. Une trace de sang écarlate restera sur le papier toilette, des caillots peuvent apparaître dessus.

    Si ces manifestations ne suffisent pas pour consulter un médecin, la maladie continuera à progresser. Les saignements se produiront non seulement pendant l'acte de défécation, mais également après avoir soulevé des poids, pendant le sport et même lors des éternuements. Les tissus perdus mourront lentement, provoquant une douleur intense.

    La classification de la maladie identifie 4 étapes dans le développement de la pathologie

    Il existe deux formes d'hémorroïdes: aiguës et chroniques. Nous avons décrit le pointu ci-dessus. La chronique est moins douloureuse pour une personne. Des sensations douloureuses apparaissent périodiquement et passent rapidement.

    Causes et facteurs de risque

    La grossesse n'est pas une pathologie, mais une condition particulière du corps. Pendant 9 mois, il met tout en œuvre pour protéger le bébé des influences externes et internes..

    Une image sédentaire provoque le développement de la pathologie

    Pourquoi la maladie survient-elle? Les femmes enceintes souffrent souvent de constipation, ce qui conduit à la formation d'hémorroïdes. À ce moment, le corps de la femme enceinte produit activement des hormones qui contribuent à la relaxation musculaire. Cela sauve le bébé d'une naissance prématurée, empêchant la contraction utérine. En conséquence, la musculature intestinale fonctionne beaucoup moins intensément..

    La deuxième cause de constipation est la croissance de l'utérus. Il déplace les organes internes et exerce une pression sur les intestins, empêchant la nourriture de passer à travers. Dans le même temps, l'utérus en croissance peut resserrer les veines et les vaisseaux sanguins, ce qui peut également entraîner la formation d'hémorroïdes..

    Les femmes qui ont déjà accouché et les femmes de plus de 30 ans sont à risque. Ils ont un risque plus élevé d'hémorroïdes que ceux qui ont accouché pour la première fois. Si la pathologie a été observée chez une femme avant la grossesse, elle peut être exacerbée pendant cette période. Et bien que la présence ou l'absence de cette maladie ne soit pas un facteur déterminant lors du choix d'un mode d'accouchement, les hémorroïdes peuvent compliquer la vie d'une jeune maman..

    Diagnostic de la maladie

    Vous pouvez vous soupçonner indépendamment du développement de la maladie, cependant, le diagnostic final doit être posé par un proctologue.

    Signes de maladie rectale:

    1. Sentez des démangeaisons autour de l'anus. Il s'intensifie en marchant, en faisant du sport, en soulevant des poids;
    2. Vous souffrez régulièrement de constipation, pour une selle complète, vous avez besoin d'au moins 5 minutes;
    3. Sur le papier toilette, vous remarquez du sang coagulé après une selle. Pendant le processus, vous ressentez souvent de la douleur ou de l'inconfort;
    4. Vous avez senti un joint en forme de boule près de votre anus;
    5. Parfois, il y a une sensation de brûlure dans l'anus. Il y a une tendance aux varices, à la thrombose, au blocage des vaisseaux sanguins;
    6. L'inconfort se manifeste dans l'anus. En même temps, vous préférez passer vos journées allongé sur le canapé. Vous avez un travail sédentaire au bureau ou en tant que chauffeur de transport. Ou passez toute la journée debout;
    7. Parfois, le rectum semble plein, même après la vidange.

    Dans le cas où vous auriez hoché la tête au moins une déclaration de la liste, c'est une raison pour voir un médecin. Il n'y a rien de honteux ou d'humiliant à cela. Du point de vue de la médecine, le rectum est le même organe que les poumons ou l'estomac..

    Lors du diagnostic, le médecin effectue soigneusement un examen et un examen numérique. En outre, le médecin peut prescrire des tests et des méthodes de diagnostic supplémentaires..

    Comment se préparer à un rendez-vous avec un proctologue

    Les recommandations sont les mêmes que pour les patients ordinaires. Avant de prendre, vous devez vider les intestins et faire un lavement nettoyant (Mikrolax). Si les hémorroïdes sont exprimées par des sensations douloureuses, il n'est pas nécessaire de mettre un lavement.

    Aide et traitement

    Quel traitement pour les hémorroïdes après l'accouchement est considéré comme sûr? Pendant la gestation, le traitement doit être limité aux préparations topiques à base d'herbes naturelles. Ce sont des crèmes rectales, des pommades et des suppositoires anti-inflammatoires. Après la période de lactation, la thérapie peut se transformer en procédures efficaces mini-invasives (excision des ganglions ou sclérothérapie).

    Important! Si des hémorroïdes ont été diagnostiquées, le traitement doit être effectué par un proctologue. Pendant l'allaitement, des tentatives indépendantes pour faire face à la maladie peuvent nuire à l'enfant lorsqu'il mange.

    Le traitement des maladies à domicile implique toute une gamme d'actions pour éliminer le processus inflammatoire. Si des hémorroïdes sont diagnostiquées, le traitement dépend du stade de développement de la maladie. Par exemple, les femmes qui ont une maladie détectée accidentellement au cours d'une étude diagnostique ne se voient prescrire que des schémas thérapeutiques préventifs. C'est un régime, une hygiène, une série d'exercices, un bain aux herbes.

    Afin de ne pas nuire au fœtus, le traitement doit être prescrit par le médecin traitant

    Si les hémorroïdes sont passées dans une phase aiguë, lorsque les ganglions tombent et que les saignements sont fréquents, un traitement chirurgical est recommandé pour ces patients.

    À savoir l'excision des nœuds. Dans certains cas, les méthodes mini-invasives peuvent être supprimées: sclérothérapie, photocoagulation, traitement au laser, ligature avec un anneau en latex.

    Médicaments

    Tous les patients reçoivent un traitement local des hémorroïdes.

    La thérapie se compose d'agents cicatrisants, antibactériens, vasoconstricteurs et d'agents qui réduisent la douleur et les démangeaisons. Les médicaments sont prescrits dans un ordre strict avant ou après la lactation.

    Les suppositoires de vasoconstricteur contiennent du tribénoside (Procto-glivenol) ou du chlorhydrate de phényléphrine (Relief). Leur action est complétée par la lidocaïne et diverses huiles (argousier, foie de requin, etc.). Ils aident à se débarrasser de la bosse rapidement et de manière fiable..

    Les onguents antibactériens complètent le traitement vasoconstricteur. En règle générale, des pommades à base de méthyluracile et de chloramphénicol (Levomekol) sont prescrites. Il est appliqué à l'extérieur sur la zone touchée, empêchant les infections de pénétrer dans les plaies. En cas de thrombose veineuse et de nécrose naissante, des gels d'héparine sont prescrits, ce qui les dissout. En cas de douleur intense et de démangeaisons, des onguents et suppositoires anesthésiques et antiprurigineux sont également prescrits.

    La durée du traitement doit être déterminée par le médecin afin que la maladie n'apparaisse pas immédiatement après l'arrêt du traitement. Le principe de base que tous les médecins doivent suivre lorsqu'ils prescrivent un traitement est de ne pas nuire. Vous devriez être guidé par le même principe si vous décidez de traiter vous-même les hémorroïdes avec des remèdes populaires.

    Remèdes populaires

    Comment traiter sans pilules? Porter un fœtus est le cas lorsque les remèdes populaires peuvent nuire à un enfant. Ceci s'applique également aux cas d'allaitement lorsque la mère allaite. Toutes les herbes médicinales ou teintures doivent être convenues avec votre médecin avant utilisation..

    Il faut garder à l'esprit que le traitement avec des méthodes folkloriques est basé sur l'utilisation d'herbes et d'ingrédients naturels. Ils contiennent de nombreuses substances différentes en plus de celles nécessaires au traitement. Chacun d'entre eux peut provoquer des allergies, même si elles ne se sont jamais produites auparavant. Tout simplement parce que la grossesse est une condition particulière du corps, au cours de laquelle le fond hormonal change considérablement.

    Les bains avec une décoction de calendula, de camomille, de pelures d'oignon ou simplement d'eau salée chaude aideront à soulager les démangeaisons et à soulager la douleur. Les huiles d'argousier, de tournesol, d'olive ou de lin adoucissent la peau et guérissent les plaies.

    Vous pouvez faire des suppositoires rectaux à la maison. Ils peuvent être fabriqués à partir de cire d'abeille en ajoutant du jus d'aloès ou de Kalanchoe, ou de la propolis. La propolis contient de nombreuses substances bénéfiques pour le corps, elle aidera donc non seulement à faire face aux hémorroïdes, mais aussi à améliorer le bien-être général.

    Beaucoup vous conseillent de faire régulièrement un remède à partir de compresse de miel, de feuilles d'aloès écrasées, de tremble ou de poux de bois bouillis. De plus, vous pouvez faire des lavements à base d'une décoction de sauge avec du miel (40 ml de décoction + 1 cuillère à soupe L. Miel). L'envie d'aller aux toilettes doit être endurée jusqu'au dernier afin d'obtenir l'effet thérapeutique de la procédure. Mais aucun moyen, ni la pharmacie ni les remèdes maison, n'aideront si vous ne suivez pas de régime et menez un mode de vie modérément actif et sain. Ce sera génial si vous arrêtez de fumer.

    Le corps humain utilise la vitamine C pour traiter les toxines qui y pénètrent à partir de la cigarette. Par conséquent, il lui manque pour maintenir les vaisseaux sanguins dans le ton requis. Pour cette raison, les hémorroïdes reviennent. De plus, si une femme attend un enfant, le tabagisme peut nuire à sa santé et à son développement intra-utérin..

    Pourquoi les hémorroïdes sont-elles dangereuses? Après l'accouchement, de nombreuses filles ne consultent pas le médecin pour obtenir de l'aide, mais essaient de résoudre elles-mêmes le problème en achetant un tas de crèmes à la pharmacie. En attendant, la maladie peut entrer dans un stade chronique. Une forme négligée d'hémorroïdes peut entraîner une diminution de l'hémoglobine, une thrombose veineuse, des maladies du système génito-urinaire. Pendant les contractions, des hémorroïdes peuvent sortir, ce qui provoque souvent des saignements.

    Il est important de consulter un médecin aux premiers stades du développement de la pathologie. Un schéma thérapeutique bien choisi peut minimiser le problème. ".

    La prévention des maladies

    Comme toute maladie, les hémorroïdes sont mieux prévenues que traitées. Et pour l'empêcher, vous devez éviter la constipation et améliorer la circulation sanguine dans les vaisseaux..

    Vous pouvez éviter la constipation en ajustant votre alimentation. Il est nécessaire d'inclure plus de légumes frais, de fruits, d'herbes, de manger des produits laitiers, de faire des compotes à partir de fruits secs et de pruneaux. Il n'est pas recommandé de consommer des aliments fortifiants pendant cette période. Par exemple, riz, pain blanc, petits pains. Assurez-vous de boire de l'eau propre. Il améliore non seulement la digestion, mais empêche également la formation de constipation..

    Les baies, les fruits et les légumes crus aideront à renforcer les vaisseaux sanguins

    Les huiles végétales fonctionnent bien pour faire face à la constipation, alors privilégiez l'huile pour la vinaigrette. Il vaut mieux refuser la mayonnaise pendant cette période. Ce sera meilleur pour votre santé et pour le bébé à naître..

    De nombreux médecins conseillent de se coucher sur le côté gauche pendant au moins 20 à 30 minutes toutes les cinq heures, réduisant ainsi la pression veineuse dans les organes pelviens.

    Pour la prévention, il n'est pas recommandé aux femmes de pousser pendant les selles. Cela peut conduire non seulement à la formation d'hémorroïdes, mais également à la contraction des muscles des organes pelviens. Un travail prématuré peut commencer. Si cela ne fonctionne pas sans forcer, les bougies à la glycérine vous aideront. Ils sont inoffensifs et sûrs, l'effet sera perceptible dans 10 minutes.

    La physiothérapie est le meilleur complexe pour lutter contre les hémorroïdes. Après l'exercice, la circulation sanguine s'améliore, augmente le tonus vasculaire, renforce les muscles de la région anale.

    Il est très utile de faire des exercices de gymnastique en position couchée sur le dos. Par exemple, faites de l'exercice "Bicyclette" en tournant des pédales imaginaires avec vos pieds.

    Vous pouvez simplement vous allonger plus souvent avec le bassin ou les jambes surélevés.

    Vous pouvez améliorer la circulation sanguine simplement en vous promenant au grand air, en effectuant des tâches ménagères simples et en vous déplaçant simplement. Le plus important est de ne pas mener une vie couchée passivement. Mais il n'est pas non plus recommandé de mener une vie trop active tout au long de la journée. L'utérus lourd avec le bébé appuie et pince les veines. Alterner de manière optimale entre les périodes de repos et de mouvement.

    Un ensemble d'exercices spéciaux aidera à prévenir les maladies

    L'hygiène doit être observée. Après une selle, il vaut mieux se laver que d'utiliser du papier toilette. Il irrite la peau et peut aggraver l'inconfort des hémorroïdes.

    IL Y A DES CONTRE-INDICATIONS
    CONSULTATION NÉCESSAIRE DU MÉDECIN ASSISTANT

    L'auteur de l'article est Egorov Alexey Alexandrovich, médecin-proctologue

  • Il Est Important De Savoir Sur La Planification

    Massage du cou - comment le faire à la maison. Technique de massage du cou, vidéo

    Analyses

    Lorsqu'une personne passe beaucoup de temps devant un ordinateur ou assise à un bureau, la colonne cervicale en souffre souvent.

    Pourquoi le bébé crache-t-il pendant et après la tétée?

    Infertilité

    Lorsqu'un bébé crache du lait maternisé ou du lait maternel, les jeunes parents commencent à s'inquiéter si tout va bien pour le bébé. Habituellement, la raison réside dans la physiologie, l'immaturité du système digestif.

    Tuniques pour femmes enceintes

    Accouchement

    La tunique allongée à la mode en tricot est parfaite pour être portée pendant la grossesse grâce à sa coupe droite gratuite. Le modèle est également parfait pour l'allaitement, il a un secret d'alimentation - "fermeture à glissière horizontale".

    Comment boire Duphaston et pourquoi il est prescrit aux femmes?

    Accouchement

    Bien sûr, l'une des principales destinations de toute femme est la maternité. C'est la naissance d'un bébé qui est un grand bonheur pour chaque famille..