Principal / Nutrition

Une grossesse est-elle possible avec l'endométriose??

L'endométriose est un problème majeur de la médecine reproductive moderne. Selon les statistiques, 40% des femmes ne peuvent pas tomber enceintes seules avec cette maladie. Le plus souvent, cela est dû à un processus d'adhésion avancé dans la cavité abdominale ou les trompes de Fallope..

Le diagnostic et le traitement précoces de l'endométriose sont essentiels dans la planification de la grossesse. Malheureusement, dans la plupart des cas, cette pathologie est diagnostiquée tardivement ou accidentellement lors des longues tentatives infructueuses de la femme pour tomber enceinte. Retarder la fertilité jusqu'à un moment plus tardif après le diagnostic de l'endométriose et retarder le traitement peut entraîner une infertilité grave et l'incapacité de concevoir de manière indépendante à l'avenir. La meilleure façon naturelle de traiter l'endométriose est la grossesse elle-même.!

Une grossesse est-elle possible avec l'endométriose??

Une grossesse avec endométriose est possible, malgré le mauvais pronostic de son apparition dans cette maladie. Plus de la moitié des femmes ont de fortes chances de tomber enceinte et de porter normalement un bébé en bonne santé. La complexité est présentée par des cas négligés, aggravés par le processus adhésif, mais même dans de telles situations, la médecine moderne aide les femmes à ressentir la joie de la maternité. La grossesse n'est impossible que dans des situations extrêmes, lorsque l'endométriose a provoqué l'ablation de l'utérus et des ovaires.

Pathomorphologie de l'endométriose

Avec l'endométriose, il y a une prolifération cyclique de tissu similaire à l'endomètre de l'utérus en dehors de l'utérus lui-même. Les zones endométriosiques passent par toutes les étapes de formation, comme l'endomètre, par conséquent, les jours où il est rejeté et où la femme a ses règles, les foyers endométriosiques saignent également. L'endométriose affecte les jeunes femmes en âge de procréer de 20 à 40 ans (parfois plus âgées). Les foyers d'endométriose peuvent être génitaux (situés dans les ovaires, le vagin, les trompes de Fallope, le péritoine) et extragénitales (à la surface des intestins, des yeux, des poumons). Les changements dyshormonaux constants dans les zones situées dans des endroits atypiques entraînent la formation d'un processus adhésif.

Théories de l'apparition de la maladie

Les causes de l'endométriose ne sont pas entièrement comprises, mais il existe deux théories concernant son développement..

Selon la première théorie, la cause des kystes ovariens endométrioïdes ou de l'endométriose péritonéale est le mouvement rétrograde du sang menstruel, dans lequel les particules endométriales sont déplacées et attachées à un autre endroit (ovaires, péritoine), après quoi elles se développent et forment des zones endométrioïdes. Un problème similaire est observé lors des actes médicaux (curetage de l'utérus, césarienne).

La deuxième théorie est que l'endométriose est causée par un facteur génétique. Dans le même temps, des changements se produisent chez le fœtus féminin au stade du développement intra-utérin. Il est impossible d'influencer le facteur génétique.

Causes des problèmes de fertilité dans l'endométriose

Quels sont les problèmes liés à la conception avec l'endométriose? Un processus inflammatoire à long terme dans les ovaires, les trompes et la cavité abdominale conduit finalement à la formation d'adhérences - des bandes denses de tissu conjonctif qui empêchent le mouvement de l'œuf le long du tractus génital interne et réduisent la fonction contractile des trompes de Fallope.

La deuxième raison de l'impossibilité de conception dans l'endométriose est le déséquilibre hormonal, dans lequel beaucoup d'œstrogènes et peu de progestérone sont synthétisés. En conséquence, l'endomètre de l'utérus est trop mince et l'ovule fécondé ne peut pas être implanté dans son épaisseur et se développer normalement.

Grossesse avec endométriose

Si une femme atteinte d'endométriose tombe enceinte, elle présente certains facteurs de risque, notamment les conditions suivantes:

  • Grossesse extra-utérine, nécessitant une ablation chirurgicale urgente de l'ovule;
  • Déséquilibre hormonal associé à une faible concentration de progestérone, pouvant entraîner une fausse couche au 1er et au 2ème trimestre. Pour éviter cela, des analogues de progestérone sont prescrits;
  • Rupture de l'utérus, à condition qu'il y ait un fort amincissement de la couche musculaire dans les derniers stades. Dans de tels cas, une césarienne est pratiquée..
  • Diminution de l'élasticité du col de l'utérus. Pour cette raison, l'auto-accouchement devient impossible, le col de l'utérus ne s'ouvre pas, une césarienne est nécessaire.

Une femme enceinte souffrant d'endométriose doit être sous la surveillance d'un médecin tout au long de la grossesse..

Diagnostic de l'endométriose

L'endométriose est le plus souvent diagnostiquée accidentellement lors d'une échographie, dans laquelle des kystes ovariens sont détectés. Les femmes ont recours à cette méthode de diagnostic après des tentatives infructueuses prolongées de tomber enceinte ou lorsque des pathologies concomitantes sont détectées. L'endométriose génitale peut imiter de manière symptomatique la menstruation classique et ne se manifester en rien. L'échographie pour le diagnostic de l'endométriose est recommandée pendant 5 à 7 jours et 21 à 24 jours du cycle.

La laparoscopie est une méthode de diagnostic plus précise pour identifier les petits foyers d'endométriose. En utilisant cette méthode, il est également possible de diagnostiquer les kystes et les adhérences. La méthode est pratique en ce que lors de sa mise en œuvre, l'élimination des zones endométrioïdes et la dissection des adhérences peuvent être effectuées.

De plus, une femme peut se voir prescrire: hystéroscopie, curetage diagnostique, tomodensitométrie, IRM. L'identification des marqueurs tumoraux dans le sang est d'une grande importance dans le diagnostic, en présence d'une maladie, la concentration de marqueurs responsables de l'endométriose augmente plusieurs fois.

Aujourd'hui, il existe deux principaux traitements de l'endométriose:

  • hormone;
  • chirurgical.

Pendant l'hormonothérapie, à l'aide d'un apport équilibré d'hormones, il est possible de normaliser la fonction des ovaires et de former une couche de l'endomètre d'épaisseur normale, nécessaire à l'implantation d'un ovule fécondé.

Au cours du traitement chirurgical, les grands foyers d'endométriose, les adhérences, les kystes qui empêchent la grossesse sont supprimés. Toutes ces manipulations sont effectuées aujourd'hui dans une méthode laparoscopique mini-invasive. La mini-chirurgie est réalisée avant la grossesse planifiée, car des zones d'endométriose peuvent réapparaître avec le temps. La suppression de zones restaure la capacité d'une femme à concevoir et à porter un enfant. Après une chirurgie laparoscopique et avant une grossesse planifiée, une femme se voit prescrire un traitement d'entretien d'hormonothérapie.

Dans les situations où l'endométriose n'est pas un obstacle à la conception, les médecins recommandent la grossesse comme traitement de cette affection. Pendant la grossesse, l'équilibre hormonal dans le corps change, la synthèse des œstrogènes diminue, la progestérone augmente, ce qui a un effet bénéfique sur les foyers endométrioïdes, arrête le processus de leur croissance et l'empêche parfois complètement.

La tâche principale dans le traitement de l'endométriose est de restaurer la perméabilité des trompes de Fallope et de préserver leur intégrité, sans que cette conception naturelle ne devienne problématique. Un point important est également la restauration du fonctionnement complet des ovaires (maturation des follicules à part entière, ovulation). En présence d'adhérences et de dommages massifs aux trompes, la grossesse naturelle est difficile, car le sperme ne peut pas féconder l'ovule en raison de la fermeture de l'accès à la trompe de Fallope. Cependant, même dans les situations les plus difficiles, il y a toujours une solution au problème, par exemple, les technologies de tube artificiel (FIV).

De nombreuses femmes parviennent à devenir enceintes après avoir souffert d'endométriose ou dans le contexte de cette maladie.

Par conséquent, l'endométriose n'est pas un facteur d'infertilité complète. L'apparition de la grossesse nécessite une surveillance médicale attentive, elle doit souvent être soutenue par la prise d'hormones. Mais ce n'est pas un obstacle pour porter et donner naissance à un bébé à part entière..

Les kystes ovariens endométrioïdes sont des difficultés à gérer la grossesse. En présence d'une torsion du kyste ou en cas de danger de rupture, la femme subit une opération planifiée dans une période sans danger pour le fœtus - pendant une période de 16 à 20 semaines.

Étude de cas: grossesse avec endométriose

Mon histoire est unique. Pourquoi? Oui, parce que j'ai réussi à tomber enceinte avec tout un tas de problèmes. J'ai été diagnostiqué avec une endométriose, une adénomyose et une obstruction des trompes de Fallope. De plus, on m'a diagnostiqué simultanément une hypothyroïdie et des paramètres hormonaux imparfaits..

Lorsque mon mari et moi nous sommes mariés, au début, comme beaucoup de jeunes couples, nous ne voulions pas avoir d'enfants. Mais un an plus tard, ils ont décidé et ont commencé à planifier une grossesse, mais cela n'est jamais venu. Après un an de tentatives infructueuses, nous sommes allés chez le médecin. J'ai subi un examen complet et au début, ils ont trouvé un kyste endométrioïde, et plus tard, après la laparoscopie, ils ont révélé une endométriose massive dans la cavité abdominale et un deuxième kyste dans le deuxième ovaire. C'était l'horreur.

Pendant 6 mois, j'ai bu Visanne et un tas d'autres pilules, mais des adhérences dans les tubes, une mauvaise croissance folliculaire et une fine couche d'endomètre m'ont encore empêché de tomber enceinte. Partout je ne me tournais pas: vers les grands-mères, et vers les guérisseurs, et vers les médiums. Mon mari et moi voulions vraiment un enfant, mais il semblait que rien ne pouvait nous aider..

À cette époque, le spermogramme du mari n'était pas tout à fait parfait, ce qui réduisait les chances de tomber enceinte. Ensuite, nous avons opté pour l'insémination artificielle. Après 2 tentatives infructueuses, j'ai dû arrêter, car un polype malin a été révélé dans ma cavité utérine, qui a dû être enlevé. Les tentatives de grossesse ont dû être reportées. Pendant tout ce temps, j'étais assis sur des doses de duphaston, d'acide folique et d'autres médicaments.

Enfin, mon mari et moi avons opté pour la FIV. La première tentative a échoué. Mon ovule n'a pas pu se réunir avec le sperme et est mort dans le tube à essai. La deuxième tentative a également échoué - le médecin est décédé subitement, qui pendant tout ce temps était engagé dans mon problème de grossesse. Un autre médecin de la clinique a refusé de retirer l'ovule, invoquant l'état faible du follicule. J'ai été gonflé d'hormones et renvoyé chez moi pour m'allonger. Le plus étonnant, c'est qu'après 2 semaines, le test de grossesse était positif.

Et puis tout était parfait: grossesse sans toxicose, développement normal du fœtus, manque de «conservation», accouchement facile, rapide et sans douleur. Mais l'essentiel: j'ai donné naissance à un bébé en parfaite santé. Je suis une jeune maman depuis 6 mois. Je suis très heureuse et je considère la naissance de mon enfant comme un vrai miracle.

Filles et femmes! Ne vous découragez jamais. Pour certains d'entre nous, la maternité a un prix très élevé, mais cela en vaut la peine. Une femme qui n'est pas devenue mère n'est qu'une demi-femme, j'en suis convaincu!

Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus et d'accoucher

Les concepts d'endométriose et de grossesse sont souvent considérés comme mutuellement exclusifs. Cependant, les femmes avec ce diagnostic parviennent à concevoir, endurer, donner naissance à un enfant. Il est important de pré-effectuer un traitement en temps opportun, qui peut être conservateur ou chirurgical.

Les chances de grossesse avec endométriose au stade sévère sont réduites, mais la maladie hormono-dépendante ne peut pas être considérée comme un contraceptif fiable, car la conception est toujours possible. Les prévisions dépendent entièrement de la forme, de l'emplacement et de l'étendue de la maladie..

L'endométriose est une maladie hormonodépendante de type tumoral de nature bénigne, qui s'accompagne de la propagation de cellules de la paroi interne de l'utérus vers des organes qui ne sont pas destinés à sa croissance et à son fonctionnement..

Endométriose: formes de la maladie

Avec une maladie, une prolifération pathologique de l'endomètre se produit, causée par des facteurs externes et internes défavorables. Il est considéré comme un provocateur de la maladie des troubles hormonaux dans le corps. Les autres causes de l'endométriose sont:

  • avortement, interventions instrumentales dans la cavité utérine;
  • rapports sexuels pendant les saignements menstruels;
  • traitement hormonal incorrectement prescrit pour d'autres pathologies;
  • auto-administration de médicaments hormonaux;
  • infections des voies génitales;
  • prédisposition héréditaire;
  • mauvaises habitudes.

Il existe deux formes principales de maladies hormono-dépendantes:

  1. génital - la prolifération du tissu endométrioïde se produit dans la cavité pelvienne;
  2. extragénitale - la propagation des cellules de la muqueuse utérine se produit dans la zone des organes abdominaux.

La forme génitale de la pathologie, à son tour, est interne et externe. Dans le premier cas, une femme reçoit un diagnostic de prolifération atypique et excessive de l'endomètre dans la cavité de l'organe génital. Contrairement à l'hyperplasie (lorsque la membrane muqueuse se développe en une grande couche dans la cavité interne), l'adénomyose est caractérisée par la pénétration de cellules de la couche fonctionnelle dans la couche musculaire. L'endométriose interne (adénomyose) par son type est:

  • diffus - les cellules pénètrent uniformément dans la couche musculaire, occupant toute la zone;
  • focal - l'endomètre se développe dans une sorte de faisceaux, affectant des zones individuelles du myomètre;
  • nodulaire - les cellules fonctionnelles pénètrent dans la couche musculaire par le type de croissance fibrome.

Avec la forme externe du génie répandu des cellules de la couche muqueuse, les organes génitaux internes sont endommagés.

Les menstruations rétrogrades ou les rapports sexuels pendant la menstruation sont souvent la cause de cette condition. Sous pression, les particules endométrioïdes pénètrent dans les trompes de Fallope et pénètrent dans les ovaires. Dans ces zones, ils sont implantés et continuent à fonctionner par analogie avec la surface interne de l'utérus..

À quoi conduit la maladie

La maladie en l'absence de traitement conduit à une infertilité associée à une perturbation complexe du système reproducteur. Les foyers résultants de l'endomètre dans des endroits non destinés à cette fonction sous l'influence des niveaux hormonaux. Dans la première phase du cycle menstruel, les cellules subissent une prolifération - elles se développent activement, augmentent en échelle. Avec le début de la deuxième phase du cycle menstruel, leur croissance s'arrête et la maturation commence - préparation de l'endomètre pour l'implantation.

Avec le début d'un nouveau cycle, la couche fonctionnelle de l'utérus est renouvelée. Un processus similaire commence dans les zones pathologiques - les foyers du saignement de l'endomètre, un liquide visqueux s'accumule dans la cavité abdominale et les trompes de Fallope, ce qui provoque en outre la formation d'adhérences.

Avec une prolifération massive de l'endomètre sur les gonades, un kyste ovarien apparaît.

Le néoplasme perturbe leur travail et modifie considérablement le fond hormonal, empêchant les follicules de mûrir. Le long de cette route, le travail de tous les organes pelviens change. Au fil du temps, le système urinaire, les intestins commencent à souffrir.

Pour une femme aux premiers stades du développement de la maladie, les signes peuvent ne pas être perceptibles. Au fil du temps, la pathologie conduit aux conditions suivantes:

  • douleur dans l'abdomen, le bas du dos;
  • saignements menstruels prolongés;
  • violation du cycle menstruel;
  • inconfort pendant les rapports sexuels;
  • taches brunes une semaine avant et une semaine après la menstruation.

Pouvez-vous tomber enceinte avec l'endométriose?

Voici comment l'endométriose affecte la conception:

  • obstrue les trompes de Fallope, empêche le passage d'un œuf (y compris un œuf fécondé) à travers elles;
  • perturbe le travail des glandes sexuelles, provoque des cycles anovulatoires;
  • ne permet pas à la couche fonctionnelle de l'utérus de recevoir un ovule pour l'implantation;
  • supprime la production de progestérone par les ovaires, ce qui entraîne souvent une grossesse gelée.

Il est possible de devenir enceinte avec une endométriose, mais la conception ne se termine pas toujours par une naissance naturelle réussie. Même en cas de fécondation, l'ovule (embryon) peut être implanté dans des foyers pathologiquement localisés - sur la cavité abdominale, l'ovaire, dans la trompe de Fallope. Le résultat est une grossesse extra-utérine qui menace la vie d'une femme..

Une réponse négative est donnée à la question de savoir s'il est possible de devenir enceinte avec une endométriose de l'utérus. La germination de la couche fonctionnelle dans la couche musculaire ne permet pas à l'embryon de prendre pied dans la cavité de l'organe génital. Si l'implantation se produit, des conditions défavorables sont créées pour son développement. Les statistiques médicales montrent que la plupart des femmes atteintes d'adénomyose ont eu au moins une fois une grossesse gelée ou une fausse couche spontanée.

Une femme est beaucoup plus susceptible de devenir enceinte avec une endométriose ovarienne si les trompes de Fallope sont praticables et que l'état de l'organe génital n'est pas perturbé.

L'opération m'aidera-t-elle à tomber enceinte?

Si, à la suite de la planification d'une grossesse avec endométriose, le résultat souhaité n'est pas atteint dans les 6 à 12 mois, un traitement est prescrit à la femme. La technique est choisie en fonction du stade et de la forme de la pathologie. Si le patient a des kystes sur les ovaires ou si la propagation des lésions est importante, une intervention chirurgicale est recommandée.

La correction chirurgicale implique la laparoscopie - une opération endoscopique. Au cours de la procédure, 2 à 4 ponctions sont effectuées dans le bas de l'abdomen du patient, à travers lesquelles l'instrumentation est insérée. Par cautérisation, exposition à un faisceau laser ou coagulation, les zones pathologiques sont éliminées. Dans le même temps, les trompes de Fallope sont vérifiées pendant la laparoscopie. S'ils ont des adhérences, ils sont disséqués avec des instruments miniatures. S'il y a des kystes sur les ovaires, ils sont enlevés.

Les chances de tomber enceinte après un traitement contre l'endométriose sont considérablement augmentées.

Lorsque les zones pathologiques sont supprimées, la fonction reproductrice sera restaurée de manière naturelle: l'ovulation est activée, l'état de la couche fonctionnelle de l'organe génital est normalisé, le bien-être de la femme s'améliorera considérablement.

L'endométriose interne ne se prête pratiquement pas au traitement et une grossesse même après l'intervention est peu probable. Pour le traitement de cette forme de pathologie, une thérapie combinée est recommandée, complétée par la prise d'agents hormonaux..

Comment tomber enceinte avec l'endométriose

Être enceinte avec une endométriose nécessite un traitement préalable. Pour améliorer l'efficacité de la thérapie, divers schémas sont sélectionnés, adaptés à un patient particulier. Celles-ci incluent l'hormonothérapie, la chirurgie, la physiothérapie, l'utilisation de la médecine alternative, etc..

Les statistiques montrent que 6 patientes sur 10 tombent enceintes après une endométriose et ont terminé le traitement complet. Il est important de ne pas perdre de temps, mais immédiatement après avoir terminé le cours, commencez à atteindre l'objectif visé. La maladie hormono-dépendante est insidieuse et peut réapparaître dans la première année après l'ablation complète des lésions.

Avec l'endométriose chronique récurrente et la grossesse est pratiquement exclue.

Si, dans un certain laps de temps, qui est défini pour chaque patient individuellement, la conception ne se produit pas indépendamment, il est recommandé de recourir à l'aide des technologies de procréation assistée. La fécondation in vitro est prescrite aux femmes qui approchent de la ménopause. S'il y a des foyers d'endométriose génitale externe et qu'une grossesse après 40 ans est peu probable, la FIV est réalisée 1 à 3 mois après le traitement chirurgical, en choisissant un protocole long pour cela.

Grossesse avec endométriose de l'utérus

La possibilité de grossesse avec endométriose de l'utérus est faible en raison du fait que les foyers pénètrent dans l'épaisseur de la couche musculaire de l'organe génital, d'où il est presque impossible de les retirer. Les cellules pathologiques de la couche fonctionnelle perturbent la contractilité du myomètre, ne permettent pas à la membrane muqueuse de recevoir l'embryon.

Avec la propagation focale de la couche fonctionnelle, la probabilité de conception est plus élevée, car l'ovule a la capacité de se fixer dans la zone des tissus sains. Cependant, tout au long de la grossesse, la maladie constituera une menace. Dans les premiers stades, il existe un risque élevé d'interruption, et dans les stades ultérieurs, la probabilité d'altération de la circulation sanguine et de la nutrition des embryons.

Comment se déroule la grossesse?

Si la grossesse survient après l'endométriose, l'état de la patiente au cours des premiers mois est sous observation spéciale. Comme déjà mentionné, la maladie s'accompagne d'une violation de la production d'hormones. Les femmes sont souvent confrontées à une carence en progestérone, lorsque le corps jaune formé après l'ovulation ne produit pas la quantité requise de cette substance. De faibles niveaux de progestérone améliorent la fonction contractile du myomètre - la couche musculaire. En conséquence, il existe une menace d'interruption et en l'absence de correction, un décollement et un hématome se forment - une accumulation de sang entre l'ovule et la couche fonctionnelle de l'utérus. Le point culminant de ce processus peut être une fausse couche. Par conséquent, toutes les femmes atteintes de cette maladie reçoivent un apport supplémentaire de progestérone sous forme de comprimés, de médicaments vaginaux ou d'injections..

Si l'endométriose est détectée au début de la grossesse et qu'un kyste endométrioïde est présent sur les gonades, les médecins adoptent une position attentiste avec un soutien hormonal. Avec une augmentation active du néoplasme, ce qui n'est pas rare pendant la grossesse, un traitement chirurgical est prescrit. Dans d'autres cas, le traitement de l'endométriose pendant la grossesse n'est pas effectué.

À propos de la nature de l'accouchement

L'endométriose peut affecter la grossesse en modifiant son issue. Avec la propagation externe extragénitale et génitale des foyers, une femme peut accoucher seule, s'il n'y a pas d'autres contre-indications à cela.

Des difficultés peuvent survenir s'il était possible de devenir enceinte après avoir traité la forme interne de la maladie - l'adénomyose. En raison de la pénétration de foyers dans la cavité de la couche musculaire, sa fonction contractile est perturbée. Les statistiques montrent que les patients atteints de maladies hormono-dépendantes nécessitent souvent une stimulation. Une faible activité de travail due à une défaillance du myomètre est une indication d'une césarienne. Pendant la chirurgie, les lésions peuvent être enlevées en même temps après accord préalable avec la femme enceinte.

À la suite d'une césarienne, une cicatrice se forme sur l'utérus. Au fil du temps, les cellules de la couche fonctionnelle peuvent s'y développer, ce qui aggrave l'évolution de la maladie. Par conséquent, l'endométriose interne est considérée comme une condition particulièrement défavorable pour la conception, la gestation et l'accouchement ultérieur..

Grossesse après le traitement

S'il n'est pas possible de concevoir avec une endométriose, une correction hormonale est prescrite au patient. Cette méthode de traitement peut être utilisée après une intervention chirurgicale impliquant la séparation des adhérences et l'élimination des foyers de l'endomètre pathologiquement localisé.

Le traitement conservateur consiste à prendre des contraceptifs oraux à effet antiandrogénique (par exemple, Janine), pendant 6 à 9 mois sans pauses hebdomadaires. En raison de la création d'un fond hormonal artificiel, la couche fonctionnelle de l'utérus ne subit pas de prolifération et les ovaires cessent de produire de fortes doses d'œstrogènes. En tant que technique alternative, un traitement hormonal de libération de gonadotrophine est utilisé. Les médicaments sont administrés par injection ou par voie intranasale (Buserelin Depot). Pendant toute la période d'utilisation des médicaments, la femme n'a pas de règles. Cette condition est causée par le blocage des ovaires et la prévention de la prolifération endométriale. La prévention des changements hormonaux au cours du mois supprime l'activité des foyers.

Le traitement conservateur donne de bons résultats si une femme n'a pas de kystes et d'adhérences endométrioïdes.

La planification simultanée de la grossesse au cours du traitement hormonal n'apportera pas de succès, car les ovaires ne fonctionnent pas et, par conséquent, n'ovulent pas. Cependant, après la fin du traitement, la patiente a une chance de devenir enceinte. Après un long repos, les gonades deviennent plus actives. Il y a plus d'un cas connu où, après correction hormonale, la patiente a ovulé les deux ovaires à la fois et une grossesse avec des jumeaux s'est produite..

Traitement de l'endométriose pendant la grossesse

Dans la pratique médicale, il existe un concept tel que le traitement de l'endométriose pendant la grossesse. L'efficacité de cette méthode dépendra du stade, de la localisation et de la forme de la maladie. La théorie de cette technique de correction est due à l'influence de la période gestationnelle (période de gestation de l'embryon) sur l'état de l'organe génital et des gonades.

Avec le début de la grossesse, la progestérone commence à être synthétisée activement dans le corps de la femme. Son niveau augmente progressivement et atteint son apogée en 10-12 semaines. Cette hormone a un effet bénéfique sur le corps, atténuant l'activité de la maladie.

En gynécologie, à l'aide de médicaments à base de progestérone, des maladies telles que l'endométriose de l'utérus, des ovaires, des fibromes, des kystes fonctionnels sur l'ovaire et d'autres sont traitées.

Pendant la gestation, le travail des glandes sexuelles s'arrête. Jusqu'à environ 12 à 14 semaines, ils produisent une hormone qui maintient le tonus utérin normal. Par la suite, le placenta reprend cette tâche. Le manque de synthèse des œstrogènes oblige les foyers d'endométriose à commencer la transformation inverse.

Si la patiente après l'accouchement allaite le bébé, cela a également un effet bénéfique sur son état de santé intime. Pendant la lactation, de la prolactine est produite - une hormone pour la synthèse du lait maternel. Il supprime le niveau d'oestrogène, ce qui provoque l'absence d'ovulation. C'est pour cette raison qu'une femme ne peut pas devenir enceinte pendant la période d'allaitement actif. Cependant, à mesure que l'enfant grandit, son besoin de lait maternel diminue. Par conséquent, le fond hormonal naturel peut récupérer assez rapidement..

La rechute de la pathologie après la grossesse se produit généralement avec la croissance de la couche fonctionnelle dans la cavité du myomètre. La forme génitale externe répond assez bien au traitement de la grossesse, en particulier dans les premiers stades de la maladie. Les kystes endométrioïdes ne peuvent pas être guéris par la grossesse.

Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose ovarienne

L'endométriose ovarienne se développe généralement en conjonction avec d'autres formes de prolifération pathologique de l'endomètre. Lorsque les gonades sont endommagées, des capsules particulières se forment dessus - des néoplasmes kystiques. L'intérieur contient plusieurs chambres remplies d'une substance épaisse et brun foncé. Les tumeurs sont d'origine bénigne, mais en l'absence de traitement et de progression de la maladie, la possibilité d'une tumeur maligne ne peut être exclue.

La défaite des tissus de la glande sexuelle s'accompagne souvent d'une violation de leur fonctionnalité. À la suite de la pathologie, un déséquilibre du fond hormonal se produit, un échec de la deuxième phase se forme et, dans certains cas, il n'y a pas du tout d'ovulation. La grossesse dans une telle situation ne peut pas venir.

L'effet de la maladie ovarienne sur la réserve ovarienne doit être noté - le nombre de follicules prêts à libérer un ovule à l'avenir. Lors du traitement chirurgical du kyste, l'ovaire est réséqué dans le tissu sain. À la suite de la chirurgie, la moitié de l'ovaire ou la totalité de la gonade est retirée du patient. Les chances de tomber enceinte dans ce cas sont considérablement réduites..

Après le traitement, il est conseillé aux patientes prévoyant une grossesse de ne pas retarder la conception. En un an, les chances de succès sont élevées et commencent à décliner. Une rechute de l'endométriose, qui survient généralement 10 à 12 mois après un traitement complexe, ne peut être exclue. Pour augmenter les chances de grossesse, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas d'autres obstructions et que l'ovulation se produit régulièrement. En l'absence de maturation folliculaire, le patient se voit prescrire une stimulation, mais uniquement avec des médicaments qui ne provoquent pas de croissance active de l'endomètre.

Est-il possible de tomber enceinte avec l'endométriose

Endométriose: qu'est-ce que c'est et comment se manifeste-t-elle?

Toute maladie gynécologique met en péril la capacité de tomber enceinte, de porter et de donner naissance à un bébé à part entière. Les femmes en sont conscientes, elles essaient donc d'être traitées pour n'importe quel diagnostic, sans même en comprendre pleinement la signification:

  • inflammation des appendices;
  • l'endométriose;
  • myome;
  • kyste de l'ovaire;
  • déséquilibre hormonal, etc..
Prendre soin de la fonction reproductrice du corps n'est pas seulement son propre problème, mais aussi la garantie d'une vie personnelle établie avec une maternité heureuse. De nombreuses jeunes filles ont peur de tomber enceintes avant le mariage, sans penser à l'infertilité. Plusieurs années plus tard, ils commencent à s'interroger sur les chances de tomber enceinte avec l'endométriose..

Certaines femmes ne sont pas pressées de traiter une pathologie qui empêche la fécondation normale, en utilisant comme moyen naturel de «contraception». La maladie entre dans la phase chronique, après quoi il est beaucoup plus difficile de la combattre. Il arrive que des tissus pathologiques, en croissance, recouvrent les tissus voisins situés à partir de la cavité abdominale près de l'utérus, des ovaires et des appendices.

L'autre extrême est de rendre tout diagnostic tragique. Ayant appris la pathologie et le processus inflammatoire, ils veulent tout d'abord savoir si cela affectera la possibilité de tomber enceinte et de donner naissance à un bébé à l'avenir. Sur les forums de femmes, il y a souvent des sujets comme "est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose chronique?" ou "filles, veuillez partager qui est tombée enceinte de façon inattendue avec l'endométriose".

Ils sont beaucoup moins intéressés par les causes de la maladie et ses symptômes. Mais elles sont individuelles pour tout le monde, par exemple, des anomalies dans le fonctionnement du système immunitaire ou des hormones. Souvent, s'ajoutent à cela un facteur héréditaire, une écologie médiocre et une alimentation malsaine: la bière et les craquelins, qui sont abusés par les jeunes..

Dans la pratique médicale, des cas de maladies similaires ont été enregistrés chez des jeunes filles qui n’ont pas eu d’expérience sexuelle et chez des femmes mûres après l’arrêt des règles. Le plus souvent, l'endométriose survient chez les femmes en âge de procréer - de 30 à 45 ans. Ce n'est qu'après un traitement efficace que le médecin peut répondre à la question - est-il possible de tomber enceinte après le traitement de l'endométriose?

Comment se forme l'endométriose et ce qui affecte

Avec l'endométriose, il existe une prolifération pathologique de la membrane muqueuse et des tissus situés dans la couche interne de l'utérus. Mais un tel encrassement peut également envelopper d'autres organes, former des adhérences et rendre difficile leur plein fonctionnement..

Souvent, les tissus pathologiques forment des grappes entières à la surface de l'utérus, des ovaires et des organes voisins:

  • fibreux et kystique;
  • les polypes;
  • formations bénignes et malignes.
Des cellules anormales peuvent également se développer dans les passages ou à l'intérieur de l'utérus et se former dans les intestins et les poumons. Le rejet d'un tel tissu peut être observé les jours de menstruation, lorsque l'utérus «saigne». La couche muqueuse peut dépasser la norme de plusieurs fois, de sorte que l'œuf fécondé pénètre dans la membrane muqueuse envahie, mais il peut se développer normalement. Par conséquent, vous pouvez parfois tomber enceinte avec une endométriose et porter un enfant.

Toutes les femmes ne se plaignent pas de leurs pathologies auprès des médecins, même lors d'un examen de routine, en particulier lorsque les écarts par rapport à la norme ne s'accompagnent pas de douleur. Quelqu'un est dans une peur panique de la chirurgie et du nettoyage du matériel, donc ils ne sont pas pressés de résoudre les problèmes d'infertilité avec l'aide de la médecine traditionnelle. Dans le même temps, à chaque occasion, ils essaient de savoir s'il est possible de tomber enceinte avec un diagnostic d'endométriose..

Le plus souvent, les sensations douloureuses et les périodes prolongées sont appelées leur «norme» et «traitent» la douleur, et non la maladie elle-même. Avec la pathologie de l'utérus, de nombreuses femmes essaient de vivre jusqu'à la ménopause et de survivre, dans l'espoir que «cela passera par lui-même». Ils sont plus préoccupés par les spottings (entre les menstruations et après les rapports sexuels), ainsi que par l'échec du cycle, que par leur propre santé et par les raisons pour lesquelles l'endométriose interfère avec la grossesse..

Les nœuds muqueux se développent dans les organes reproducteurs - il s'agit de l'endométriose génitale, mais il existe également un processus extragénital ou externe. Les foyers de la maladie sont également détectés dans les organes de la cavité abdominale, des cicatrices postopératoires. Tout cela affecte négativement les organes reproducteurs féminins, affectant l'utérus. En fonction de la localisation, les médecins distinguent les variétés suivantes:

  • rétrocervical;
  • péritonéal;
  • endométriose extra-péritonéale.
Si la maladie n'est pas traitée, les cellules de l'endomètre ou de la membrane muqueuse se développent anormalement à l'extérieur de l'utérus. À partir de là, des néoplasmes kystiques ou focaux se forment, qui sont affectés par les niveaux hormonaux. Souvent, une solution chirurgicale est une lutte avec les conséquences, sans chercher les raisons du diagnostic. La maladie se manifeste de différentes manières, le plus souvent la maladie se fait sentir:

  • douleur abdominale basse;
  • douleur aiguë les jours de menstruation;
  • écarts dans la fréquence du cycle;
  • hémorragies après les rapports sexuels, qui interfèrent avec la vie conjugale normale;
  • douleur lors de la miction ou de la défécation;
  • problèmes sanglants;
  • infertilité (en l'absence de pathologies évidentes);
  • un grand volume d'écoulement sanglant pendant la ménopause.
Il est caractéristique que la majorité des pathologies gynécologiques soient hormono-dépendantes. Un excès d'hormones entraîne des changements organiques et une diminution de l'activité du sperme, capable de concevoir.

Pourquoi est-il impossible de tomber enceinte avec l'endométriose, ce qui interfère

Lorsqu'il y a des pathologies gynécologiques, beaucoup s'intéressent aux conséquences, ainsi que pourquoi ne pas tomber enceinte à cause de l'endométriose.

  1. Un déséquilibre hormonal avec une prédominance d'œstrogènes supprime le processus d'ovulation normal - il s'agit d'une anovulation.
  2. Le problème n'est pas seulement cela, la concentration accrue d'hormones féminines peut supprimer l'activité du «bétail», réduisant la probabilité de fécondation. C'est une autre raison pour laquelle il est impossible de tomber enceinte après une endométriose..
  3. Il existe également un obstacle au passage de l'œuf dans la cavité utérine à travers les tubes en raison d'adhérences. De tels écarts par rapport à la norme sont à l'origine d'une grossesse extra-utérine. Cela ne veut pas dire qu'elle est directement liée à l'endométriose, mais c'est comme des arbres d'une racine commune..
  4. Dans la pratique médicale, il existe également des cas fréquents de lésions étendues de la cavité utérine avec endométriose. Pour cette raison, un ovule fécondé ne peut pas se développer davantage sans implantation complète dans la paroi utérine. Le développement de l'ovule ci-dessous (dans la région cervicale de l'utérus) conduit à une fausse couche.
Le nœud du problème n'est pas la raison pour laquelle il n'est pas possible de devenir enceinte avec une endométriose, mais en relation avec laquelle il n'est pas possible de porter l'embryon avant l'accouchement. Une grossesse pathologique met la vie d'une mère en échec en danger en raison de la probabilité d'une grossesse extra-utérine et d'une congélation fœtale, ce qui n'est pas immédiatement perceptible.

Comment traiter l'endométriose pour tomber enceinte

Ce qui se passe dans la cavité abdominale avec des pathologies gynécologiques est déjà clair, il convient maintenant de clarifier comment traiter l'endométriose utérine afin de tomber enceinte.

Il ne faut pas être laissé seul avec un problème s'il n'y a pas d'enfant dans la famille, il est recommandé d'être traité efficacement. Le fond hormonal doit être corrigé. Mais la nature peut faire des ravages et l'endométriose se forme à nouveau, même pendant la grossesse..

Le plus souvent prescrit:

  • correction médicale (Duphaston et autres médicaments);
  • laparoscopie;
  • traitement anti-inflammatoire si un processus infectieux se développe dans la cavité abdominale;
  • traitement concomitant avec des teintures à base de plantes selon des recettes populaires et des remèdes homéopathiques;
  • grossesse possible après le traitement de l'endométriose.
On voit parfois un «gel» hormonal temporaire de la fonction reproductrice des ovaires. Dans ce cas, il est impossible de tomber enceinte, mais le processus de développement de l'endométriose est suspendu.

Il est souvent difficile de se débarrasser de la prolifération de la membrane muqueuse à l'intérieur de l'utérus, mais c'est la grossesse qui affecte positivement l'état de ces tissus. Certaines femmes présentes sur les forums indiquent qu'elles ont réussi à tomber enceinte de manière imprévue après la découverte de l'endométriose dans le péritoine. Dans le même temps, il n'y avait aucun problème avec le «voyage» de l'ovule à travers les trompes de Fallope. Il y avait également de nombreux cas où un enfant était entièrement conçu, porté et accouché après un traitement efficace et une correction des taux hormonaux..

Les femmes déterminées réussissent à tout, même à donner naissance à un bébé atteint de pathologies. Alors ne cherchez pas de réponse à la question "comment traiter l'endométriose pour tomber enceinte", il vaut mieux demander à votre médecin!

Endométriose: une grossesse possible... et même recommandée!

On sait que la grossesse et l'allaitement sont d'excellents remèdes contre l'endométriose et conduisent souvent à une rémission stable. Cependant, le triste paradoxe est que c'est l'endométriose qui interfère avec la conception. Pourquoi cette maladie survient-elle? Comment est-il diagnostiqué? Comment traiter? Evgeniya BONDARENKO, obstétricienne-gynécologue de la première catégorie du réseau des centres de médecine familiale "Zdravitsa", consulte Sibmam sur le traitement de l'endométriose.

Qu'est-ce que l'endométriose?

L'endométriose est aussi courante qu'une maladie mystérieuse. Pour une raison peu claire, le tissu endométrioïde qui tapisse l'utérus de l'intérieur commence à se comporter étrangement. Il se développe en excès dans le corps de l'utérus, sur d'autres organes génitaux - sur le col de l'utérus, dans les trompes, les ovaires, ou commence même à «voyager» à travers le corps, et il se trouve dans des endroits complètement inattendus et inappropriés pour cela - dans les intestins, les voies urinaires, poumons, et même dans les tissus des yeux.

Tout irait bien, mais l'endomètre est un tissu spécial, conçu par la nature pour recevoir un ovule fécondé et lui créer des conditions confortables. À ces fins, chaque mois au début du cycle, l'endomètre se développe et s'épaissit activement sous l'influence de l'hormone œstrogène. Vers le 15e jour du cycle, une autre hormone, la progestérone, est connectée au processus: les tissus de l'endomètre commencent à sécréter beaucoup de mucus, les vaisseaux se dilatent et deviennent à sang plein afin de fournir le meilleur accueil pour une nouvelle vie. Si la conception n'a pas eu lieu, à la fin du cycle, le contenu des deux hormones diminue brusquement, la couche envahie de l'endomètre est détruite et rejetée - la menstruation commence.

Une croissance excessive de l'endomètre à l'intérieur de l'utérus ou sa présence dans d'autres organes conduit à une pathologie - l'endométriose. Comme la muqueuse utérine normale, ces tissus se développent au début de chaque cycle et sont détruits pendant la menstruation. Cela peut entraîner la formation d'adhérences et de kystes de l'endomètre..

Commentaire de spécialiste

L'endométriose est une maladie dyshormonale, immuno-dépendante et génétiquement déterminée, caractérisée par une prolifération bénigne de tissu similaire en structure morphologique et fonction à l'endomètre, mais à l'extérieur de la cavité utérine. L'endométriose est l'une des maladies gynécologiques les plus courantes, en particulier chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. Selon la localisation des foyers, il est divisé en génital et extragénital.

L'endométriose génitale est interne - lorsque le tissu se développe dans le corps de l'utérus, l'isthme et les parties interstitielles des tubes, et externe - lorsque la partie vaginale du col de l'utérus, le vagin, les ovaires, les tubes et le péritoine pelvien sont affectés.

L'endométriose extragénitale est une lésion de tous les autres organes, à l'exception des organes génitaux. Les foyers d'endométriose sont soumis à des influences hormonales au cours du cycle menstruel et ce sont ces changements cycliques qui provoquent les principaux symptômes et plaintes des femmes souffrant de cette pathologie..

Causes de l'endométriose

Il n'y a pas d'opinion sans équivoque sur les raisons pour lesquelles l'endométriose se produit dans la communauté médicale. On suppose que les cellules de l'endomètre pénètrent dans la cavité abdominale pendant la menstruation à partir des trompes de Fallope, ou sont transportées à travers le corps avec la lymphe et le flux sanguin de l'utérus.

Il existe des cas connus d'endométriose chez les hommes sous œstrogénothérapie, ce qui prouve la nature hormonale de cette maladie..

Commentaire de spécialiste

Il existe plusieurs théories qui expliquent l'endométriose, dont aucune n'a été clairement prouvée. Actuellement, la théorie principale est devenue le déplacement des particules endométrioïdes «vers l'intérieur», c'est-à-dire avec l'écoulement rétrograde du sang menstruel à travers les trompes de Fallope dans le péritoine; les cellules viables de la muqueuse de l'utérus dans le sang menstruel se fixent au péritoine et se développent. Il a été constaté que ce phénomène est particulièrement fréquent dans les avortements et les interventions médicales (curetage de la cavité utérine, césarienne).

Cependant, en raison de la prévalence de l'endométriose chez les filles, une théorie génétiquement déterminée de l'origine de l'endométriose arrive actuellement en deuxième place: les changements qui se produisent au stade de la formation du fœtus dans l'utérus. Souvent à un jeune âge, la maladie est associée à des malformations des organes génitaux..

Les facteurs de risque d'endométriose comprennent:

troubles hormonaux, lorsque les récepteurs capturent des hormones avec une activité accrue;

interventions intra-utérines fréquentes;

état de stress chronique du corps.

Symptômes de l'endométriose

Souvent, l'endométriose ne se manifeste d'aucune façon et les signes de cette maladie ne sont visibles qu'à l'échographie.

Dans d'autres cas, l'endométriose peut entraîner des conséquences telles que:

  • douleur dans le bas de l'abdomen, en particulier dans la seconde moitié du cycle;
  • inconfort pendant les rapports sexuels;
  • spotting entre les périodes;
  • violation du cycle menstruel;
  • difficulté à concevoir.

Commentaire de spécialiste

Les symptômes de l'endométriose sont extrêmement divers. Le symptôme le plus courant est une douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen qui survient de manière cyclique. Souvent, son intensité augmente dans la seconde moitié du cycle menstruel et pendant la menstruation. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur devient débilitante, devient permanente, irradiant vers le périnée et les jambes. Cela réduit souvent l'humeur, les performances, la dépression et la fatigue chronique. L'un des symptômes de l'endométriose est une violation de la fonction menstruelle: spotting avant et après la menstruation, menstruation irrégulière. Il a été établi qu'environ 40% des femmes atteintes d'endométriose souffrent d'infertilité, qui survient à la fois en raison d'un déséquilibre hormonal et en raison d'une altération de l'endomètre, et dans certains cas en raison d'adhérences (avec localisation de foyers dans la cavité abdominale).

Diagnostic de l'endométriose

Toute une gamme de méthodes permet de diagnostiquer avec précision l'endométriose:

Indicateurs de marqueurs tumoraux dans le test sanguin. Dans l'endométriose ovarienne, les indicateurs des marqueurs CA 125, CEA et CA 19-9 sont souvent augmentés plusieurs fois.

À l'échographie, le diagnosticien peut voir les foyers et les kystes de l'endomètre.

La plus haute précision a méthode laparoscopique - il vous permet de déterminer avec précision la présence et la localisation des foyers d'endométriose, des adhérences et des kystes. De plus, à l'aide de la laparoscopie, les foyers et les kystes diagnostiqués peuvent être enlevés à la fois et les adhérences peuvent être séparées.

Commentaire de spécialiste

Dans le diagnostic de l'endométriose, en plus d'évaluer les plaintes et le statut objectif, le gynécologue est aidé par une image de diagnostic échographique, qui peut être effectuée pour clarifier le diagnostic non seulement le jour standard 5-7 du cycle, mais également répété les jours 21-24 du cycle, lorsque les signes indirects sont plus clairement visibles cette maladie. Le sang pour les marqueurs CA-125 et CA-19-9 est souvent légèrement élevé dans l'endométriose, mais ils ne sont pas spécifiques, car ce sont des marqueurs de tous les processus oncologiques. Leur combinaison augmente la sensibilité du diagnostic, mais donne également 10% de faux positifs. Ainsi, aucun des biomarqueurs n'est spécifique pour le diagnostic de la maladie. La seule méthode précise est la laparoscopie avec détection des foyers endométrioïdes.

Traitement de l'endométriose

Malheureusement, dans certains cas, l'endométriose est un obstacle à la conception: des foyers étendus de la maladie peuvent provoquer la formation d'adhérences dans les organes pelviens. Cela empêche la fécondation et l'avancement de l'œuf fécondé dans l'utérus. De plus, les adhérences peuvent provoquer une grossesse extra-utérine. Par conséquent, dans certains cas, avant de planifier une grossesse, un traitement contre l'endométriose est nécessaire..

Aujourd'hui, il existe deux méthodes principales de traitement de la maladie:

Hormonale - le médecin recommande de prendre des médicaments hormonaux (dans certains cas, des contraceptifs hormonaux correctement sélectionnés suffisent), qui bloquent temporairement le travail des ovaires, arrêtant la croissance cyclique et la destruction des cellules endométriales;

  • Chirurgie - s'il existe de grands foyers d'endométriose, des kystes et des adhérences qui empêchent la grossesse, les médecins recommandent une intervention chirurgicale. L'opération est réalisée à l'aide d'une méthode laparoscopique mini-invasive. Le chirurgien supprime précisément les foyers de la maladie, tout en préservant soigneusement les organes.
  • Commentaire de spécialiste

    Le traitement de la maladie endométrioïde dépend de l'étendue de la lésion, de l'emplacement des foyers et de la nécessité de préserver la fonction de reproduction. Chez les jeunes femmes, il s'agit le plus souvent d'une hormonothérapie, qui vise à supprimer les menstruations et à réduire les symptômes cliniques de la maladie. Le traitement chirurgical est indiqué en cas d'infertilité concomitante comme étape de préparation avant une grossesse planifiée.

    Endométriose et grossesse

    En règle générale, les médecins permettent de planifier la conception le plus tôt possible après le traitement. Il ne doit pas être resserré, car les foyers rétrécis ou enlevés chirurgicalement peuvent revenir à nouveau. Si l'endométriose n'interfère pas avec la conception, le médecin peut recommander la femme nullipare comme thérapie... grossesse et allaitement. Pendant la grossesse et l'allaitement, les processus hormonaux cycliques dans le corps de la femme s'arrêtent et sont remplacés par des processus complètement différents, destinés à porter et à maintenir la grossesse. La prolifération de l'endomètre s'arrête également et, dans certains cas, s'inverse même.

    Les signes d'endométriose diminuent ou disparaissent complètement pendant toute la durée de la grossesse et de l'allaitement, cependant, après la fin de l'allaitement, des processus pathologiques dans l'endomètre peuvent réapparaître, il est donc nécessaire de contrôler cette maladie..

    Commentaire de spécialiste

    Étant donné que l'endométriose de la cavité abdominale conduit souvent à la formation d'adhérences, la probabilité d'une grossesse extra-utérine dans cette situation est assez élevée. La grossesse elle-même affecte favorablement l'évolution de l'endométriose, ainsi que la lactation prolongée, car c'est à ce moment que les fluctuations hormonales cycliques ne se produisent pas, entraînant une aggravation de l'évolution de la maladie.

    Est-il possible de tomber enceinte avec l'endométriose

    Hélas, de nombreuses femmes ont des difficultés à concevoir. L'endométriose, une maladie qui touche 35% de la population féminine de la planète, occupe une place particulière parmi les maladies gynécologiques responsables de l'infertilité. De nombreuses patientes s'intéressent à la question - avec l'endométriose, pouvez-vous tomber enceinte ou non? Nous essaierons d'y répondre et de comprendre pourquoi cette maladie survient.

    L'endométriose - qu'est-ce que c'est?

    L'endométriose est une maladie qui survient chez les femmes en âge de procréer qui ont atteint 20 ans. Elle est génitale (localisée dans l'utérus et les trompes de Fallope) et extragénitale (les foyers de la maladie sont concentrés dans d'autres organes). En outre, les deux formes de la maladie peuvent être combinées et présentes chez une femme en même temps..

    Normalement, l'endomètre tapissant la surface interne de l'utérus est rejeté pendant la menstruation et, avec les sécrétions, sort. Mais ses plus petites particules atteintes de cette maladie migrent, pénètrent dans la couche musculaire de l'utérus ou «voyagent» à travers le système lymphatique, se déposant sur d'autres organes internes.

    Dans ces endroits, le tissu endométroïde se développe, gonfle et commence à saigner en synchronisation avec le cycle menstruel. Le sang ne peut pas sortir et, en conséquence, une douleur intense se produit, des adhérences se forment.

    Types d'endométriose

    Il existe une classification unifiée de l'endométriose, qui est construite en fonction de l'emplacement du processus pathologique. Il existe de telles formes d'endométriose:

    • Génital. Le lieu de localisation du processus pathologique est les organes génitaux internes d'une femme.
    • Extragénital. Avec cette forme, le processus pathologique est localisé en dehors des organes du système reproducteur..

    La forme génitale de la maladie est divisée en les types suivants:

    • Extraperitoneale. Ce type de pathologie est caractérisé par la localisation dans le vagin, dans la région génitale externe, dans la cloison recto-vaginale et dans la partie vaginale du col de l'utérus.
    • Péritonéale. La zone d'endométriose est constituée des trompes de Fallope, des ovaires et de la partie pelvienne du péritoine..
    • Intérieur. Avec ce type de maladie, le processus pathologique se développe dans la couche musculaire de l'utérus (myomètre).


    Avec un processus pathologique avancé, les foyers d'endométriose peuvent avoir une localisation mixte. Avec une localisation mixte, l'endométriose interne de l'utérus et la grossesse sont incompatibles.

    Le degré de la maladie

    En fonction de l'intensité du processus pathologique, il existe 4 degrés de gravité de la maladie:

    1. Elle se caractérise par la formation de foyers superficiels et uniques d'endométriose.
    2. Les foyers pathologiques se propagent profondément dans la paroi utérine et acquièrent plusieurs caractères.
    3. Avec le troisième degré de la maladie, on observe la formation de foyers multiples et profonds de prolifération tissulaire. Plusieurs kystes peuvent apparaître sur les ovaires.
    4. Elle se caractérise par la formation de foyers profonds et multiples d'endométriose. Des adhérences denses et de gros kystes endométrioïdes se forment sur les ovaires. Des tissus anormaux peuvent se développer dans la paroi du rectum et du vagin.

    En raison de l'endométriose, un processus d'adhésion se développe souvent, conduisant à l'infertilité. L'endométriose chronique du corps utérin et la grossesse ne peuvent être combinées qu'avec un faible degré de gravité du processus.

    Causes de la maladie

    Il n'y a pas de point de vue généralement accepté sur la cause de la maladie. Selon la plupart des gynécologues, la maladie se manifeste sous l'influence de facteurs immunitaires, héréditaires et hormonaux..

    Il est également généralement admis que les conditions environnementales défavorables, le rythme de vie rapide et la présence de situations stressantes augmentent le risque de développer la maladie..

    La probabilité d'endométriose augmente si la vie d'une femme a eu lieu:

    • inflammation fréquente des organes génitaux;
    • a subi un accouchement difficile;
    • opérations sur l'utérus;
    • Avortement;
    • dépendance à l'alcool et tabagisme;
    • consommation excessive de produits contenant de la caféine;
    • les perturbations dans le fonctionnement du système endocrinien;
    • affaiblissement de l'immunité.

    Symptômes de l'endométriose

    La manifestation de la maladie et la possibilité de devenir enceinte avec l'endométriose dépendent de la prévalence du processus et de sa négligence. À un stade précoce, de tous les signes, seules des douleurs prémenstruelles, des saignements et des écarts mineurs dans le cycle peuvent être présents.

    À l'avenir, parmi les symptômes les plus courants, ils notent:

    • douleur accompagnant les rapports sexuels;
    • irrégularités menstruelles, dysménorrhée;
    • règles très douloureuses;
    • spotting prolongés et abondants entre les périodes;
    • douleur pendant la miction et les selles;
    • l'apparition de sang dans les urines.

    Une infertilité prolongée, en particulier en combinaison avec d'autres manifestations, est également un signe indirect d'endométriose. Le diagnostic peut être confirmé en effectuant une échographie 2-3 jours avant le début des règles, parfois une opération de diagnostic est nécessaire.

    Les conséquences de l'endométriose

    Sans traitement, la maladie progresse et peut s'aggraver, entraînant:

    • Adhésions dans le petit bassin, provoquant une douleur intense pendant la menstruation. Leur présence conduit souvent à l'infertilité. De plus, ils interfèrent avec la vie intime normale d'une femme, rendant les rapports sexuels douloureux..
    • Anémie post-hémorragique chronique. Le flux menstruel mensuel devient lourd, entraînant une perte de sang excessive.
    • Néoplasmes oncologiques. En grandissant, les cellules endométroïdes peuvent se transformer en tumeurs malignes.
    • Troubles neurologiques résultant d'une atteinte aux terminaisons nerveuses. En conséquence, cela peut provoquer une parésie, une paralysie des jambes..

    L'endométriose conduit-elle toujours à l'infertilité??

    Si l'endométriose est diagnostiquée, est-il possible de tomber enceinte?

    Cette maladie ne provoque pas d'infertilité à cent pour cent, mais réduit simplement les chances de concevoir un enfant..

    Le dysfonctionnement ovarien devient souvent un obstacle dans cette situation. Dans les organes affectés, les follicules ne mûrissent pas et l'ovulation est absente. Mais si au moins un ovaire fonctionne normalement et que la trompe de Fallope qui y mène est passable, les chances de fécondation restent.

    Le prochain obstacle est la défaite de la couche musculaire de l'utérus. En conséquence, l'ovule, après fusion avec le sperme, ne peut pas se fixer et se développer normalement. Au stade initial de la maladie, il est possible que l'implantation se produise.

    Dans les cas difficiles, un traitement médical ou chirurgical est nécessaire, après quoi les chances d'avoir un enfant augmentent. Vous devez comprendre que même si une femme peut devenir enceinte avec une endométriose, elle a besoin de l'aide de spécialistes pendant la période de grossesse afin d'éviter une fausse couche.

    Méthodes de traitement

    Comment tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus ou des ovaires? La solution au problème dépend du degré de développement de la maladie, de l'âge de la patiente et de ses antécédents hormonaux. Tout d'abord, des diagnostics sont effectués - échographie, tests de laboratoire, si nécessaire, laparoscopie et hystérographie.

    Pour le traitement, des approches conservatrices ou chirurgicales sont utilisées, parfois elles sont combinées pour obtenir un résultat optimal. Certaines femmes peuvent devenir enceintes avec une endométriose après avoir pris des hormones, tandis que d'autres nécessitent une intervention chirurgicale:

    • La pharmacothérapie consiste à prendre des médicaments contenant des hormones pendant 3 à 6 mois. Pendant cette période, une ménopause artificielle se produit, entraînant une régression de la maladie. Après la fin du traitement hormonal, le cycle menstruel reprend. Une rechute est possible, mais pendant la rémission, il y a un risque de tomber enceinte.
    • L'intervention chirurgicale est une opération laparoscopique réalisée sous anesthésie générale. Les adhérences sont disséquées et les formations endométroïdes enlevées. Les échantillons de tissus sont prélevés pour des tests de laboratoire pour confirmer le diagnostic et exclure la possibilité de cancer.

    Grossesse après l'endométriose

    Parmi les femmes traitées, 60% tombent enceintes dans les 6 à 13 semaines.
    Par conséquent, à la question de la patiente: "Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus?" les médecins répondent par l'affirmative, en précisant que les chances de chaque femme de concevoir sont différentes.

    Si une femme, malgré le diagnostic, souhaite avoir un enfant, les avancées médicales lui permettent de le faire. Des spécialistes qualifiés dans le domaine de la gynécologie affirment qu'avec l'endométriose, il est possible de tomber enceinte, mais pour une conception réussie et un développement intra-utérin normal du fœtus, vous devez suivre un traitement..

    Plus la maladie est détectée tôt, plus la naissance de l'enfant souhaité est probable. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin si des symptômes alarmants apparaissent et subir régulièrement des examens préventifs..

    Il Est Important De Savoir Sur La Planification

    Est-il possible de boire des cynorrhodons pendant la grossesse

    Accouchement

    En termes de teneur en acide ascorbique (vitamine C), le cynorrhodon est supérieur au citron et aux pommes. L'utilisation de boissons et d'infusions à base de celui-ci permet de renforcer tous les systèmes corporels et de se protéger contre le rhume.

    Tests d'ovulation. Recommandations d'utilisation

    Analyses

    La planification de la conception comprend un test d'ovulation général. La technologie est basée sur la détection de l'hormone lutéinisante dans l'urine.

    Curantil pendant la grossesse: avis

    Analyses

    Pourquoi le courantil est-il prescrit pendant la grossesse et pour quoi. Quelles sont les contre-indications et les effets secondaires. Action à différents stades de la grossesse et risques pour le fœtus.

    Acide nicotinique d'allaitement

    Infertilité

    L'acide nicotinique (aka vit. PP ou B3) régule le processus des réactions oxydatives, améliore le fonctionnement de tous les organes et systèmes. Il est possible de juger de l'efficacité et de la sécurité du médicament pendant l'allaitement uniquement après avoir étudié son effet sur le corps..