Principal / Analyses

Caractéristiques du 3ème trimestre de grossesse: quelle semaine commence-t-il, ce que vous devez savoir quand une échographie est effectuée?

Le troisième trimestre de la grossesse est la dernière étape de la naissance d'un bébé. Derrière les premières semaines les plus dangereuses et les plus alarmantes, une période de repos relatif - le deuxième trimestre et à venir - l'événement le plus important et le plus excitant: la naissance d'un bébé tant attendu. Quelle semaine commence le 3ème trimestre de grossesse? Que se passe-t-il avec maman et bébé? Quelles caractéristiques de cette période devez-vous connaître? Comment savoir quand le travail est sur le point de commencer?

Quand le 3ème trimestre de grossesse commence-t-il et se termine-t-il?

Néanmoins, vous ne devriez pas essayer d'accélérer le développement d'événements en utilisant diverses méthodes traditionnelles de stimulation du travail. Plus le bébé reste longtemps dans l'utérus (mais pas plus de 42 semaines obstétriques), mieux il pourra s'adapter aux nouvelles conditions.

Caractéristiques du dernier trimestre

Au troisième trimestre, le bébé prend rapidement du poids. Pour cette raison, le poids et le volume de l'abdomen de la femme augmentent. Les principaux inconvénients rencontrés par la femme enceinte sont précisément liés à l'augmentation du volume de l'abdomen. Vous pouvez commencer à porter une attelle prénatale pour vous aider à vous sentir mieux..

Le troisième trimestre termine la mise au monde du bébé. Cela se termine par l'accouchement et la naissance d'un bébé. La femme a très peu de temps pour se préparer à l'accouchement et à l'apparition d'un nouveau-né dans la maison..

28-32 semaines - période critique du troisième trimestre

Au début du troisième trimestre, la dernière période critique de grossesse a lieu. Si, aux premiers stades et au deuxième trimestre à certaines périodes, il y avait une forte probabilité d'évanouissement de la grossesse ou d'avortement spontané, alors à 28 à 32 semaines, il y a une menace de naissance prématurée (voir aussi: comment un bébé se développe-t-il à 28 semaines de gestation?). Ils peuvent commencer sous l'influence des facteurs suivants:

  • insuffisance placentaire;
  • rupture du placenta;
  • gestose sévère, prééclampsie, éclampsie;
  • insuffisance isthmique-cervicale;
  • Déséquilibre hormonal;
  • étirement excessif de l'utérus en raison de polyhydramnios ou de grossesses multiples.

Un nouveau-né né pendant cette période ne pèse que 1 à 1,8 kg, mais tous les organes et systèmes vitaux sont formés et, avec des soins et une assistance médicale appropriés, la plupart des bébés survivent. Cependant, les efforts des sages-femmes viseront à prolonger la grossesse le plus longtemps possible, augmentant ainsi les chances de survie et de santé de l'enfant..

Qu'arrive-t-il au fœtus?

Au début du trimestre, le fœtus pèse environ 1 kg, sa taille est d'environ 35 cm et entre 27 et 30 semaines. le bébé se développe intensivement, en particulier le cerveau et les poumons. Ses muscles se développent rapidement, il bouge activement, alternant périodes d'éveil et de sommeil. Une mère attentive connaît bien la «routine quotidienne» du bébé: à quelle heure il préfère dormir et combien. Dans la clinique prénatale, on demande à une femme enceinte de surveiller les mouvements du fœtus et de les marquer dans un tableau spécial «Comptez jusqu'à dix».

À partir de la 29e semaine. les bébés prennent du poids avec diligence. Le fœtus est principalement formé, à l'exception des poumons - ils continuent à mûrir jusqu'au milieu du troisième trimestre de la grossesse. Dans les poumons, la production de surfactant commence - une substance qui recouvre les alvéoles pulmonaires de l'intérieur. Grâce à lui, après la naissance, l'enfant pourra respirer - assimiler et transférer l'oxygène entrant dans les tissus, tandis que les parois des alvéoles ne colleront pas ensemble.

À ce stade, le fœtus n'a toujours pas assez de graisse sous-cutanée pour se réchauffer.Par conséquent, en cas de naissance prématurée, le nouveau-né sera placé dans un incubateur avec des conditions optimales pour lui. Cependant, à la 36e semaine, la situation va changer: le bébé va acquérir des formes arrondies caractéristiques et sa peau sera lissée.

À 37 semaines, le fœtus ressemble à n'importe quel nouveau-né (voir aussi: 37 semaines de grossesse - quel mois s'agit-il?). Le lanugo a pratiquement disparu de la peau, l'épaisseur de la couche de lubrifiant primordial diminue, ce qui protège la peau du fœtus des effets du liquide amniotique. Cependant, il ne disparaît pas complètement, normalement une petite quantité persiste jusqu'à l'accouchement et aide le fœtus à se déplacer le long du canal génital..

La plupart des bébés naissent entre 38 et 40 semaines. À ce moment-là, ils gagnent en moyenne 3 à 3,5 kg et atteignent environ 48 à 56 cm La mobilité des os du crâne est préservée - cela est nécessaire pour passer par le canal génital. La grossesse post-terme est lourde d'ossification des coutures entre les os du crâne. Dans ce cas, le bébé ne pourra pas naître seul, la femme aura besoin d'une césarienne.

Quand est-il effectué et ce qui détermine une échographie?

Pour une période de 30 à 34 semaines. le troisième examen échographique prévu est effectué. L'échographie révèle:

  • le degré de développement fœtal et la conformité à l'âge gestationnel;
  • la présence ou l'absence de manque d'oxygène;
  • le poids et la taille estimés du fœtus;
  • la localisation du bébé (longitudinale, oblique, transversale) et sa présentation (pelvienne, tête);
  • la présence d'un enchevêtrement du cordon ombilical, multiplicité (simple, double, triple);
  • maturité du placenta;
  • état et volume du liquide amniotique.

Habituellement, une échographie est réalisée simultanément avec une étude Doppler. Il vise à évaluer l'état du flux sanguin fœtal..

S'il y a des problèmes avec la position du fœtus dans l'utérus ou l'état du placenta, une échographie au 3ème trimestre est à nouveau effectuée - à la toute fin de la grossesse, immédiatement avant l'accouchement. Sur la base des résultats de la dernière étude, une décision est prise sur le mode de livraison..

Quelles analyses et quels examens sont effectués, à l'exception de l'échographie?

Au tout début du 3ème trimestre, le sang de la femme enceinte avec le premier groupe ou Rh négatif est examiné pour la présence d'anticorps. Ceci est fait pour prévenir la maladie hémolytique chez le nouveau-né. Si une telle menace est détectée, la femme recevra une injection d'immunoglobuline anti-Rh, puis elle fera de même dans les trois jours après l'accouchement (en cas de conflit Rh).

À partir de la 30e semaine de grossesse, chaque semaine avant de consulter le médecin, une femme doit prélever un échantillon d'urine pour analyse générale (OAM). Cela ne doit pas être négligé. L'évaluation des résultats de l'OAM aidera à temps à identifier les problèmes dans le travail des reins et à prévenir le développement de la gestose - une toxicose tardive sévère des femmes enceintes, qui peut entraîner la mort de l'enfant et l'état grave de la mère.

A la 30e semaine, des tests sanguins pour le VIH / SIDA et la syphilis, les taux de glucose, la coagulation, des analyses biochimiques et générales sont également effectués. Une colposcopie est effectuée, des frottis sont effectués:

  • du vagin à la microflore;
  • du col de l'utérus pour la cytologie;
  • de la cavité nasale pour la présence de staphylocoques.

À ce moment, la femme enceinte visite régulièrement un thérapeute et un ophtalmologiste. Les résultats de toutes les analyses et consultations sont inscrits sur la carte d'échange. Dans la même semaine, une femme reçoit un certificat de naissance et un congé prénatal, s'il n'a pas été délivré plus tôt pour des raisons médicales..

A partir de la 33ème semaine, une étude cardiotocographique est réalisée tous les 14 jours, qui consiste en la fixation simultanée de la fréquence cardiaque foetale et du tonus utérin (voir aussi: 33ème semaine de grossesse - quel mois s'agit-il?). Au cours du CTG, un test sans stress est effectué pour évaluer les changements de fréquence cardiaque au cours de ses mouvements. Pendant la procédure, une femme appuie sur un bouton spécial au début et à la fin des mouvements du bébé. Si le rythme cardiaque augmente avec le mouvement, cela indique un bien-être fœtal normal..

Un autre test sanguin pour la syphilis est effectué à 38–40 semaines. La femme est examinée chaque semaine pour s'assurer que le col de l'utérus est prêt pour l'accouchement. Si le travail ne commence pas à 40-42 semaines, une échographie supplémentaire est effectuée.

Comment se sent une femme?

Au troisième trimestre, la fatigue de la femme augmente. Il lui est plus difficile de marcher, il est difficile de respirer, car le bébé grandit rapidement, ajoutant 300 à 350 g par semaine, en appuyant sur les os pelviens et le diaphragme. Une femme ne doit pas dormir sur le dos pour ne pas pincer la veine cave - cela peut entraîner des évanouissements et une hypoxie aiguë chez le fœtus.

À la 36e semaine, la femme enceinte peut développer des brûlures d'estomac: le fœtus en croissance «soutient» l'estomac, et il ne retient pas le suc digestif, le jetant dans l'œsophage. Pendant cette période, la hauteur debout la plus élevée du fond utérin est notée..

Cependant, déjà la semaine prochaine, l'état de la femme enceinte change dans la plupart des cas. Son corps commence à se préparer activement à la naissance à venir..

Signes d'approche du travail

14 à 20 jours avant l'accouchement (chez les multipares - 10 à 14), les femmes enceintes commencent à montrer des signes d'un début précoce du travail - les signes avant-coureurs. Ceux-ci inclus:

  • Prolapsus abdominal. Le fœtus prend normalement une position longitudinale avec une présentation céphalique, la tête est fermement pressée contre l'entrée du petit bassin. La femme a l'impression qu'il lui est devenu plus facile de respirer, les brûlures d'estomac et une sensation de lourdeur dans l'estomac disparaissent. Cependant, il y a une augmentation de l'envie de vider la vessie, car l'utérus affaissé appuie maintenant dessus, tirant des douleurs dans le périnée, le bas du dos et le bas de l'abdomen..
  • Décharge du bouchon muqueux (pour plus de détails voir l'article: décharge du bouchon muqueux chez les primipares et multipares). Toutes les femmes ne remarquent pas qu'elles ont du mucus épais du vagin, parfois avec des stries sanglantes. Cela laisse la sécrétion cervicale qui protégeait l'utérus pendant la grossesse contre l'infection. Le fœtus descendu appuie sur le segment inférieur de l'utérus, contribuant à la tension des parois du canal cervical, et le bouchon muqueux cesse d'être retenu dans le col de l'utérus.
  • Contractions d'entraînement (pour plus de détails, voir l'article: à quel stade de la grossesse commencent les contractions d'entraînement et en quoi diffèrent-elles des vraies?). En règle générale, des contractions utérines indolores, courtes et irrégulières se produisent le soir ou la nuit, lorsque des prostaglandines sont activement produites - des substances qui provoquent une augmentation du tonus du myomètre. De telles contractions ne conduisent pas à l'ouverture du col de l'utérus, mais préparent seulement l'organe..

Les changements dans les niveaux hormonaux affectent le comportement d'une femme. Elle se concentre sur les sensations internes, réagit moins à ce qui se passe autour d'elle. Beaucoup commencent à nettoyer ou précipitent le conjoint pour effectuer les réparations dans la crèche, acheter des choses pour le bébé et des articles pour les soins du nouveau-né. C'est ainsi que se manifeste «l'instinct de nidification» - un autre signe avant-coureur de l'accouchement.

Le début imminent du travail est indiqué par l'écoulement de liquide amniotique et des contractions régulières avec une augmentation de leur durée et une réduction de l'intervalle entre elles. À partir de la 38e semaine, la femme devrait être prête pour l'accouchement. Il est nécessaire de rassembler toutes les choses et tous les documents nécessaires pour elle et le bébé, pour ne pas faire d'histoires et au bon moment pour faire rapidement ses valises et se rendre à l'hôpital.

Quelle semaine commence le 3ème trimestre de grossesse??

Vous êtes déjà familier avec les étourdissements, les nausées du matin, les petits tremblements en vous, le sommeil agité et un ventre gonflé qui ne peut plus être caché sous des vêtements amples. Et peu importe le type de grossesse que vous avez. Tout cela vous fait prendre un calendrier afin de ne pas perdre de vue des points importants..

Des questions tournent dans ma tête:

    • 3ème trimestre de grossesse... quelle semaine commence cette période?
    • Combien de jours vous n'aurez pas à aller travailler?
    • Quand pouvez-vous vous concentrer pleinement sur vous et votre bébé??
    • Quand aura lieu la rencontre tant attendue avec le bébé? Comment ne pas rater ce moment?

Il y a des mamans qui, après avoir traversé plusieurs grossesses, ne connaissent pas les réponses à toutes ces questions. Et il est important de connaître les changements dans le corps chaque mois. Cela minimisera les risques..

Quelle semaine commence le 3ème trimestre de grossesse??

La grossesse, qui dure neuf mois, est classiquement divisée en trois périodes, dont chacune dure environ trois mois - un trimestre. Une semaine - 7 jours calendaires d'un mois. Cette séparation est principalement associée aux trois étapes du développement fœtal.

Le premier trimestre commence le premier jour de la dernière période menstruelle et dure jusqu'à 13 semaines. Pendant ce temps, les grappes de cellules se transforment rapidement en un futur petit homme.

Le deuxième trimestre dure quatorze semaines (14 semaines - 27 semaines). Au cours de ce trimestre, les organes et les systèmes se développent et se forment chez le fœtus..

Le troisième trimestre dure treize semaines (semaine 28 - semaine 40). Au cours de ce trimestre, l'enfant se prépare à la naissance avec des organes déjà formés et la possibilité d'exister en dehors du ventre de la mère. À n'importe quel jour de cette période, le bébé peut naître. En cas de naissance prématurée, seul un équipement médical spécial aidera le bébé à survivre, mais il sera préférable qu'il reste dans le ventre de la mère jusqu'à la fin du troisième trimestre.

Pendant la grossesse, une femme remarque les caractéristiques suivantes au début du troisième trimestre:

  • envie fréquente d'uriner;
  • constipation;
  • dyspnée;
  • parfois un manque d'oxygène;
  • attention distraite;
  • fatigue;
  • augmentation de la pression;
  • mal au dos;
  • gonflement;
  • varices dans les jambes;
  • l'apparition de vergetures sur l'abdomen;
  • gain de poids hebdomadaire (environ 300 grammes);
  • vertiges;
  • sécheresse de la cornée, augmentation de la pression intraoculaire, qui provoque une déficience visuelle.

Quand faire une échographie au 3ème trimestre de la grossesse?

Toute grossesse est accompagnée de nombreux tests et examens. L'examen échographique est considéré comme l'une des méthodes les plus responsables et les plus sûres. Chaque maman veut savoir que tout va bien avec le petit homme en elle, car aucun médecin sans équipement spécial ne dira ce qui arrive au fœtus à l'intérieur..

S'il n'y a pas de complications et de pathologies, trois études sont prescrites à toutes les femmes enceintes, sans exception, dans:

  • 11-14 semaines;
  • 18-21 semaines;
  • 30-34 semaines.

Dans les premiers stades, une étude transvaginale est réalisée. Il vous permet de confirmer la grossesse dans les trois semaines à compter du moment de la conception et d'exclure la menace de fausse couche à l'aide d'un capteur spécial inséré dans le vagin de la femme enceinte.

L'examen transabdominal est utilisé au cours des deuxième et troisième trimestres. Ici, le capteur est entraîné le long de la paroi externe de l'abdomen.

L'examen échographique au troisième trimestre ne peut être ignoré, car il offre les possibilités suivantes:

  • mesurer la taille du fœtus, sa localisation dans l'utérus, le niveau de son développement physique, ainsi que l'activité motrice et respiratoire du fœtus;
  • évaluer le liquide amniotique;
  • déterminer l'état du placenta;
  • analyser l'état du cordon ombilical et vérifier la présence d'enchevêtrement avec le fœtus;
  • mener une étude Doppler des vaisseaux sanguins de la mère et du fœtus;
  • déterminer l'état du col de l'utérus;
  • détecter les anomalies dans le développement du fœtus apparues après la deuxième échographie;
  • évaluer l'état des organes féminins.

Quelles sont les caractéristiques du 3ème trimestre de grossesse?

La grossesse s'accompagne de changements quotidiens dans le corps de la future mère et du bébé.

  1. L'enfant grandit, ce qui signifie qu'il y a de moins en moins d'espace pour bouger. Son activité diminue.
  2. À la fin du huitième mois, le bébé tombe généralement. La tête fœtale est fixée dans le petit bassin. Cela permet à maman de mieux respirer..
  3. Des contractions «d'entraînement» apparaissent, de sorte que l'utérus se prépare à l'accouchement. Ces contractions sont généralement indolores et non prolongées..
  4. Maman peut déjà distinguer les périodes d'éveil et de sommeil du bébé. Les mouvements rythmiques en vous signifient que le fœtus a le hoquet..

Les éléments suivants peuvent indiquer une rencontre imminente avec un bébé:

  • maman devient active, apporte la propreté et l'ordre dans la maison;
  • une douleur persistante dans la région lombaire apparaît;
  • l'envie d'uriner augmente;
  • l'estomac tombe;
  • le bouchon muqueux se détache.

Beaucoup de gens se posent la question: est-il possible de ne pas faire d'échographie pendant cette période?

Il vaut mieux le faire, car le médecin pourra alors:

  • évaluer les risques et complications possibles lors de l'accouchement;
  • décider du mode de livraison.

De plus, selon les statistiques, le taux de survie des enfants au cours des 50 dernières années a augmenté des centaines de fois grâce aux nouvelles technologies. Et la communauté médicale estime que les avantages de l'échographie sont bien supérieurs aux effets de l'échographie sur le fœtus..

auteur-expert: Ekaterina Nikolaevna Merezhko,
hôte de cours pour les femmes enceintes se préparant à l'accouchement

Avez-vous aimé l'article? Cliquez simplement sur les boutons des réseaux sociaux et partagez avec vos amis!

3e trimestre de grossesse

En pratique obstétricale, toute la période de gestation est divisée en trois périodes - trimestres. Le 3ème trimestre de la grossesse est la dernière étape de la naissance d'un bébé. Classiquement, la période de gestation dure 40 semaines, mais cet indicateur est très individuel, car le calcul obstétrical de la grossesse ne commence pas à partir du moment de la conception, mais à partir du moment du début des dernières règles. Le développement de la grossesse et son résultat logique - l'accouchement, chez chaque femme, est causé par un large éventail de facteurs. Le travail peut normalement commencer à 38 et 42 semaines obstétricales.

Caractéristiques du troisième trimestre de la grossesse

Le troisième trimestre de la grossesse est une période spéciale de la vie d'une femme, dont l'entrée sera marquée par la formation finale du bébé et une préparation active à l'événement principal - la naissance d'un enfant. Au cours du 3ème trimestre de la grossesse, les organes internes et les systèmes fonctionnels du fœtus sont améliorés.

Quand commence le 3ème trimestre de grossesse? Selon le calendrier obstétrique, le troisième trimestre commence à la semaine 27 et se poursuit jusqu'à l'accouchement. Les changements dans le corps d'une femme et le développement du fœtus deviennent chaque jour de plus en plus visibles et évidents. L'abdomen, arrondi au deuxième trimestre, augmente désormais chaque jour, l'utérus se dilate et l'enfant prend activement du poids. Ce processus crée certaines difficultés pour la future mère, complique la mise en œuvre des activités et des tâches quotidiennes les plus ordinaires..

La prise de poids au 3ème trimestre de la grossesse diffère considérablement en vitesse et en volume par rapport aux périodes précédentes. Ces derniers mois, le bébé grandit activement, le tissu musculaire et la couche de graisse sous-cutanée augmentent. En plus de la croissance de l'enfant à naître, il y a une augmentation du volume de liquide amniotique et un épaississement du placenta. Après 35 semaines de grossesse, une femme peut perdre du poids et cela ne devrait pas la déranger. Ce fait s'explique par le fait que pendant la période prénatale, le volume de liquide amniotique diminue..

La gestion de la grossesse au 3ème trimestre se réduit à une observation plus attentive de l'état de la femme et à une surveillance constante du développement fœtal. Le plan des visites chez le gynécologue-obstétricien au troisième trimestre change à l'approche de la date de naissance prévue:

  • jusqu'à 30 semaines, une femme consulte un médecin une fois par mois;
  • de 30 à 36 semaines - une fois toutes les deux semaines;
  • de 36 semaines à l'accouchement - 1 à 2 fois par semaine.

Le plan des visites dépend directement de l'état de la femme enceinte et de son enfant à naître; si des écarts par rapport à la norme ou des facteurs dangereux sont identifiés, un horaire individuel peut être défini pour chaque patiente. À chaque rendez-vous, le médecin effectue une série de manipulations obstétriques standard - il écoute le rythme cardiaque du fœtus, mesure la circonférence abdominale et la hauteur de l'utérus, effectue un contrôle dynamique de l'œdème, vérifie l'état du système urinaire et des reins en analysant l'urine. Si nécessaire, un test sanguin général peut être prescrit avant chaque visite chez le gynécologue pour surveiller l'état et le fonctionnement des organes et systèmes internes..

A la veille de 30 semaines, un examen détaillé de la femme est prévu. Cette période marque le début du congé de maternité. L'examen complet comprend une liste étendue d'examens de laboratoire, ECG, la dernière échographie programmée, CTG et dopplerométrie supplémentaire (tel que prescrit par un médecin).

États normaux et anxieux au troisième trimestre

La condition d'une femme enceinte au cours du dernier trimestre de la grossesse est compliquée non seulement par une augmentation du stress physique sur le corps, mais également par des expériences émotionnelles causées par la naissance à venir. Certaines affections sont considérées comme naturelles pendant cette période de grossesse, d'autres sont un facteur dangereux nécessitant l'identification des causes et la correction. Examinons de plus près les problèmes auxquels une femme peut être confrontée au cours du dernier trimestre:

  • Un mal de tête pendant la grossesse au 3ème trimestre peut être causé par divers facteurs - changements hormonaux, troubles métaboliques, faible taux de sucre dans le sang, déshydratation, maladies infectieuses, stress sur la colonne vertébrale et mauvaise posture. Si un mal de tête au 3ème trimestre de la grossesse est intense et régulier, cela peut indiquer le développement d'une toxicose tardive, d'une gestose ou d'une prééclampsie. Toutes ces conditions sont une grande menace, elles peuvent provoquer une privation d'oxygène et la mort ultérieure du fœtus. Quelle que soit la nature des maux de tête chez une femme enceinte au cours du dernier trimestre, il est très important d'en découvrir la cause et d'éliminer les éventuelles conséquences négatives.
  • Changements de pression - au 3ème trimestre, comme tout au long de la grossesse, la pression artérielle d'une femme doit varier dans la plage normale de 110/70 à 140/90. Une augmentation ou une diminution de la pression peut indiquer des perturbations dans le travail des organes internes et des systèmes fonctionnels. Une pression artérielle basse pendant la grossesse au 3ème trimestre peut indiquer des problèmes de fonctionnement du système cardiovasculaire, un manque de vitamines et de fer et du stress. Une pression accrue se produit dans les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, des reins, des troubles du système endocrinien. Les changements de pression sont l'un des signes de la prééclampsie et nécessitent une correction médicale, le respect du régime alimentaire et du repos.
  • Les douleurs abdominales au 3ème trimestre de la grossesse sont le plus souvent causées par l'étirement des parois et des muscles de l'utérus. La deuxième et la plus probable cause de douleur abdominale au troisième trimestre de la grossesse est le tonus utérin. À partir de la semaine 36, la douleur peut s'intensifier, en particulier dans la région pelvienne, et devenir souvent spasmodique lorsque les contractions d'entraînement commencent. Les symptômes du tonus utérin pendant la grossesse au 3ème trimestre se manifestent sous la forme de convulsions, au cours desquelles les muscles abdominaux et les muscles de l'utérus sont très tendus, l'estomac se transforme en pierre, devient très dur. Cette condition est accompagnée de douleurs dans l'abdomen, irradiant vers le sacrum et le bas du dos. En général, si les attaques sont de nature à court terme, ne vous inquiétez pas, le corps se prépare simplement au travail. Comment soulager l'augmentation du tonus au 3ème trimestre de la grossesse? Les médecins recommandent de ne pas être nerveux, prescrivent le repos au lit, une alimentation riche en vitamines et minéraux. Il est urgent de consulter un médecin si le tonus de l'utérus pendant la grossesse du 3ème trimestre s'accompagne d'un écoulement brunâtre ou sanglant. Ce symptôme peut indiquer un décollement du placenta, qui menace de naissance prématurée et de manque d'oxygène du fœtus..
  • Les allocations au 3ème trimestre de la grossesse sont autorisées, leur apparence et leur consistance sont importantes. Normalement, la décharge pendant la grossesse doit être transparente ou blanchâtre (leucorrhée). Une telle décharge est le secret de la muqueuse vaginale, contenant des cellules mortes et la microflore naturelle du tractus génital féminin. S'il n'y a pas de leucorrhée ou si elles sont très rares, vous devez consulter votre médecin. Les écoulements sanglants brunâtres et purulents-séreux sont considérés comme un type d'écoulement dangereux pendant la grossesse..
  • Les hémorroïdes sont une pathologie à laquelle les femmes sont souvent confrontées pendant la grossesse au 3ème trimestre. Au stade initial, cette maladie se manifeste par un inconfort, des démangeaisons et des douleurs dans l'anus, aggravées par les selles et après une position assise prolongée. La cause du développement des hémorroïdes est tout un ensemble de facteurs - activité physique accrue, gain de poids important, mode de vie sédentaire sédentaire, troubles hormonaux et vasculaires, conduisant à des processus stagnants dans les organes et les vaisseaux du petit bassin. Le traitement des hémorroïdes pendant la grossesse au 3ème trimestre est important pour commencer dès ses premières manifestations. Pendant le travail, la pathologie peut devenir plus complexe (saignement, prolapsus des ganglions, infection et développement du processus inflammatoire). Comment traiter les hémorroïdes pendant la grossesse au 3ème trimestre? Les principaux stades des hémorroïdes répondent bien au traitement avec des suppositoires et des onguents rectaux - suppositoires à la propolis, à l'huile d'argousier, à base d'huile de requin Relief, pommade à l'héparine. Un traitement médicamenteux est prescrit pour les deuxième et troisième degrés d'hémorroïdes comme prescrit par le proctologue.
  • Les troubles digestifs et intestinaux ne sont pas courants en fin de grossesse et peuvent indiquer de graves problèmes de santé. Les brûlures d'estomac sont un malaise explicable pendant la grossesse au 3ème trimestre. Son apparition est due à une augmentation significative de l'utérus, qui comprime les organes digestifs par le bas, ce qui entraîne le reflux du suc gastrique dans l'œsophage. Les nausées et les vomissements au 3ème trimestre de la grossesse sont des signes dangereux pouvant indiquer le développement d'une toxicose tardive. Avec de tels symptômes, vous devez de toute urgence contacter le gynécologue responsable de la grossesse afin d'éliminer le danger pour le fœtus. La constipation au 3ème trimestre de la grossesse est un phénomène fréquent, les changements hormonaux, la pression de l'utérus sur les intestins, le stress et un mode de vie sédentaire peuvent la provoquer. La constipation est facilement éliminée à l'aide d'un régime spécial (avec une teneur élevée en légumes et en produits laitiers fermentés), en corrigeant le régime de boisson, en médicaments approuvés et en phytothérapie.
  • L'œdème pendant la grossesse au 3ème trimestre est fréquent. Il existe de nombreuses raisons à l'apparition d'un gonflement des jambes en ce moment - la pression de l'utérus sur les voies urinaires, les changements hormonaux. Si l'œdème n'est pas trop important, ils sont facilement éliminés à l'aide de la phytothérapie, de la correction du repos et de l'activité physique. Un gonflement sévère des membres et du visage est une source de préoccupation et de soins médicaux immédiats. Ces symptômes peuvent être des signes de gestose et des perturbations du fonctionnement du système cardiovasculaire ou endocrinien, qui ne peuvent être identifiés qu'à l'aide d'études spéciales..

Diagnostic et recherche au troisième trimestre

À la veille de l'enregistrement du congé de maternité, une femme enceinte, selon le plan, subit un deuxième examen complet, un suivi de contrôle et une évaluation de son état et de celui de l'enfant. Au 3ème trimestre de la grossesse, la liste des tests est presque la même que lors du premier examen lors de l'inscription dans une clinique prénatale. Le complexe d'études comprend à la fois des analyses standard et des types supplémentaires de diagnostics:

  • L'analyse clinique de l'urine est l'une des études standard (composition biochimique, indicateurs organoleptiques et physico-chimiques, examen microscopique des sédiments), qui donne une image générale de l'état et du travail des organes internes. L'un des indicateurs les plus importants est la présence de protéines dans l'urine. Une personne en bonne santé ne devrait pas avoir de protéines dans l'urine. Au 3ème trimestre de la grossesse, les protéines dans l'urine sont autorisées à très petites doses (jusqu'à 0,033 g / l). Cela est dû à des expériences émotionnelles, à la teneur en aliments protéinés non transformés dans l'alimentation, à une légère hypothermie ou à une surchauffe et à une augmentation du stress sur les reins. Si l'indicateur de la teneur en protéines de l'urine est plus élevé que la normale, un processus inflammatoire se développe dans le corps. D'autres études aident à clarifier la nature et l'emplacement de l'inflammation..
  • Un test sanguin clinique est une étude approfondie qui détermine la composition qualitative et quantitative du sang. Les indicateurs les plus importants au 3ème trimestre de la grossesse sont le taux d'hémoglobine, les leucocytes, les érythrocytes, l'évaluation ESR. La norme d'hémoglobine pendant la grossesse au 3ème trimestre est de 110 à 140 g / l. Une diminution de l'hémoglobine en dessous de l'indicateur établi pendant la grossesse au 3ème trimestre indique un manque de fer et un risque d'anémie. Avec l'anémie, il y a également une diminution du taux de globules rouges. En fonction du degré d'anémie, il peut y avoir un risque de décollement placentaire, une menace de naissance prématurée, des complications (saignements) lors de l'accouchement..
  • Un test sanguin biochimique donne une image générale du travail des organes internes et des processus métaboliques dans le corps. L'étude comprend la mesure du niveau de protéines, de cholestérol, de lipides, de bilirubine, de glucose, d'enzymes, d'urée, de créatine, d'oligo-éléments. En raison de la croissance intra-utérine active de l'enfant et de l'accumulation de graisse sous-cutanée en lui, une attention particulière est accordée au taux de cholestérol pendant la grossesse au 3ème trimestre. La norme de cholestérol chez une femme non enceinte de 16 à 45 ans devrait être de 6,02 à 13,8 (plus l'âge est âgé, plus la norme admissible est élevée). Au cours du dernier trimestre, ce chiffre peut augmenter de 1,5 à 2 fois. C'est ce qu'on appelle une augmentation naturelle admissible, un niveau plus élevé indique une violation du métabolisme eau-lipide et nécessite une correction en suivant un régime spécial.
  • Frottis de microflore - évaluation de l'état de l'appareil génital et étude de la microflore pour la détection d'agents pathogènes infectieux pathologiquement dangereux.
  • Un coagulogramme est un test sanguin spécial, qui est très important pendant la grossesse au 3ème trimestre, pour évaluer le degré de coagulation sanguine. Le travail est souvent associé au risque de saignement, de sorte qu'un test de coagulation sanguine est un indicateur important pour la gestion du travail..
  • Tests pour les infections TORCH (VIH, syphilis, hépatites B et C) - un nouveau test pour les infections virales est nécessaire, car de nombreuses infections ont une longue période d'incubation. Au premier examen, ils pourraient ne pas avoir été trouvés. Le placenta peut protéger le bébé des virus, mais le risque d'infection est très élevé lors du passage par le canal génital. Par conséquent, lorsqu'un virus est détecté dans le sang, une femme se voit souvent offrir un accouchement par césarienne..
  • Un test sanguin pour les hormones est une étude qui évalue l'équilibre hormonal et les fonctions du système endocrinien. Les principaux indicateurs sont le niveau d'hormone thyréostimuline (TSH), de gonadotrophine (hCG), de vasopressine, de progestérone, d'œstrogènes. Une attention particulière est portée aux hormones TSH et hCG. Le premier indicateur vous permet d'évaluer le travail de la glande thyroïde. La norme de TSH pendant la grossesse au 3ème trimestre est de 0,4 à 3,5 mU / p. Une augmentation ou une diminution de cet indicateur peut indiquer divers troubles de la glande thyroïde. La gonadotrophine est la principale hormone des femmes enceintes et la production de progestérone et d'œstrogènes qui favorisent la grossesse en dépend. La norme de l'hCG au 3ème trimestre est de 10 000 à 6 000 mU / ml. HCG est également impliqué dans la sécrétion de progestérone et d'œstrogène, son taux monte jusqu'à la naissance même, le taux maximal est de 128000 UI / ml.

En plus des tests de laboratoire, des diagnostics instrumentaux sont effectués:

  • ECG - une étude traditionnelle montrant le rythme et le travail du cœur;
  • Échographie - au 3ème trimestre de la grossesse est réalisée selon le plan à 32-34 semaines;
  • CTG - analyse et enregistrement de l'activité cardiaque fœtale au repos, pendant les mouvements et la contraction de l'utérus, normalement au repos, le pouls d'un enfant au 3ème trimestre de la grossesse est de 120 à 160 battements par minute;
  • Échographie Doppler - une étude du flux sanguin de l'enfant, qui vous permet d'évaluer la largeur de la lumière et la pression à l'intérieur des vaisseaux, d'écouter le rythme cardiaque du bébé.

Si nécessaire, certains types de tests peuvent être répétés avant l'accouchement..

Caractéristiques du traitement des maladies au troisième trimestre

La période prénatale est une période extrêmement inappropriée pour les maladies, mais personne n'en est à l'abri. Le traitement de toutes les maladies, affections et pathologies au 3ème trimestre doit être abordé avec prudence et une attention particulière. Chez de nombreuses femmes, les fonctions protectrices du placenta à ce stade sont réduites, de sorte que les agents pathogènes et les médicaments peuvent pénétrer dans la cavité utérine.

Du froid

Même un rhume inoffensif pendant la grossesse au 3ème trimestre peut avoir un impact négatif sur la santé de la femme enceinte, affecter l'état de l'enfant et le déroulement du travail. Pourquoi un rhume pendant la grossesse au 3ème trimestre est-il dangereux? Le degré de danger d'un rhume augmente en fonction de l'intensité et de la nature des manifestations, ainsi que de la période.

Le plus dangereux est un rhume au 3ème trimestre des dernières semaines de grossesse. Si une femme tombe malade avec des infections respiratoires aiguës sous quelque forme que ce soit pendant la grossesse 3 trimestres, à partir de la semaine 36, elle est hospitalisée d'urgence. Cette précaution est due au fait qu'une immunité affaiblie et un vieillissement progressif du placenta peuvent entraîner une infection du liquide amniotique. De plus, le corps d'une femme affaiblie peut mal supporter le travail. Vous devez également faire attention aux symptômes d'un rhume pendant la grossesse au 3ème trimestre:

  • Une toux n'est pas seulement un compagnon désagréable, mais très dangereux pour un rhume. Cela est particulièrement vrai pour la toux thoracique sèche, improductive et profonde. Ces types de toux ont un effet spasmodique sur les muscles abdominaux, la contraction fréquente des muscles de l'utérus conduit au tonus et peut à terme provoquer une naissance prématurée. Comment traiter une toux pendant la grossesse au 3ème trimestre? Les méthodes les plus sûres pour traiter le rhume pendant la grossesse comprennent l'inhalation de plantes médicinales. Il est important de se rappeler que les inhalations ne doivent pas être chaudes; si possible, il est préférable d'utiliser un nébuliseur spécial ou des appareils similaires pour cela. Le choix de la composition pour l'inhalation dépend du type de toux, des herbes les plus couramment utilisées, des frais et des huiles essentielles. Il est préférable de ne pas choisir vous-même la composition pour inhalation, car même les herbes et les éthers peuvent provoquer des allergies. Il vaut mieux consulter votre médecin. Les comprimés et sirops contre la toux dans les derniers stades de la grossesse sont utilisés dans les cas extrêmes, strictement selon la prescription du médecin.
  • Un mal de gorge pendant la grossesse au 3ème trimestre peut apparaître comme l'un des symptômes d'un rhume et d'un mal de gorge. Si la gorge fait mal pendant la grossesse au 3ème trimestre, elle ne doit être traitée qu'après examen et consultation d'un thérapeute. La méthode la plus acceptable pour traiter la gorge pendant la grossesse est de se gargariser avec des plantes médicinales (sauge, camomille, plantain), des solutions antiseptiques, anti-inflammatoires et antibactériennes (Miramistin, Chlorhexidine, Chlorophyllipt). Selon la prescription du médecin, les antiseptiques et les antibiotiques topiques peuvent être utilisés sous forme d'aérosols et de sprays. Comme pour une toux, avec un mal de gorge, l'inhalation donne un bon effet thérapeutique..
  • Un nez qui coule pendant la grossesse au 3ème trimestre ne peut être ignoré. Le risque d'écoulement nasal est que des problèmes respiratoires peuvent empêcher le bébé d'obtenir de l'oxygène. Les médicaments vasoconstricteurs sont contre-indiqués tout au long de la grossesse, vous pouvez donc utiliser des gouttes à base d'extraits de plantes et d'huiles essentielles telles que le pinosol, l'eau de mer Aqua Maris, vous pouvez vous laver le nez avec de l'eau bouillie froide avec l'ajout de sel de mer, huiles essentielles d'arbre à thé, sapin, thuya, eucalyptus.
  • La température pendant la grossesse au 3ème trimestre est une condition très dangereuse, car elle peut provoquer un décollement placentaire et une naissance prématurée. Il vaut mieux ne pas permettre une augmentation de la température corporelle au-dessus de 37,5 degrés. Il est strictement interdit d'abaisser la température corporelle à l'aide de médicaments à base d'aspirine et d'analgine; parmi les médicaments antipyrétiques approuvés, des médicaments contenant du paracétamol (Panadol) et de l'ibuprofène (Nurofen) peuvent être utilisés.

Le traitement du rhume pendant la grossesse au 3ème trimestre doit être effectué sous la surveillance d'un médecin, en suivant strictement toutes ses recommandations. Le traitement du rhume à tous les stades de la grossesse doit être effectué de manière globale.En plus de soulager les symptômes douloureux, il est nécessaire d'éliminer l'inflammation bactérienne et de restaurer les fonctions de protection altérées du corps. Cette dernière tâche est bien gérée par une alimentation riche en divers légumes et fruits, prenant des complexes vitaminiques pour les femmes enceintes. Les antibiotiques pendant la grossesse au 3ème trimestre sont utilisés dans des cas extrêmement rares lorsque le risque de développer une complication de la maladie est reconnu comme supérieur au risque de consommation de médicaments.

SRAS et grippe

Les infections virales saisonnières peuvent provoquer de nombreux moments désagréables pour tout le monde. Si nous parlons d'une femme enceinte, les ARVI pendant la grossesse au 3ème trimestre sont compliqués par le fait qu'à la fin du terme, le corps de la femme est déjà affaibli par des charges et les fonctions du système immunitaire sont réduites. La procédure de traitement des ARVI pendant la grossesse au 3ème trimestre présente également des difficultés en raison du fait que de nombreux médicaments à l'heure actuelle sont contre-indiqués pour une femme.

Les maladies virales au stade initial sont accompagnées de faiblesse, de nez qui coule, de fièvre. À l'avenir, une infection bactérienne peut rejoindre l'infection virale, ce qui complique le processus de récupération du corps. Pour éviter cela, immédiatement après les premiers signes d'infections virales respiratoires aiguës, un traitement complexe doit être instauré, qui doit inclure des agents antiviraux, réparateurs et immunostimulants..

De nombreux médicaments antiviraux pendant la grossesse au 3ème trimestre sont strictement interdits, mais il est également dangereux de lutter contre les ARVI uniquement avec des remèdes populaires. Les médicaments antiviraux, officiellement approuvés pendant la grossesse du 3ème trimestre, comprennent les médicaments suivants:

  • Viferon - suppositoires rectaux avec des effets immunomodulateurs et antiviraux. Approuvé et indiqué pour une utilisation pour maintenir le système immunitaire tout au long de la grossesse. Le constituant principal est l'interféron alpha-2b recombinant, naturel pour le corps humain.
  • Anaferon est un médicament homéopathique approuvé pour les femmes enceintes et les enfants. Utilisé comme agent préventif et immunomodulateur.
  • Oscillococcinum est également un médicament prophylactique antiviral homéopathique. Le produit contient des extraits du cœur et du foie du canard barbare, porteur du virus de la grippe. Lorsqu'il est pris à titre prophylactique, il aide le système immunitaire à développer des anticorps anti-ARVI.
  • L'oseltamivir (Tamiflu) est un puissant agent efficace contre de nombreuses souches de grippe. Il ne peut être pris que selon les directives d'un médecin dans une évolution sévère de la maladie, pour éliminer le risque de complications.

Le premier symptôme de l'ARVI est le plus souvent une température de 37 degrés et plus; au 3ème trimestre de la grossesse, la température ne doit pas être autorisée à augmenter. Vous pouvez combattre la fièvre avec des médicaments contenant du paracétamol ou de l'ibuprofène. Afin de ne pas abuser des médicaments, vous pouvez utiliser des frottements au vinaigre, des boissons chaudes abondantes (thé avec de la confiture de framboises, avec du miel, boissons naturelles aux fruits de baies) pour soulager la température.

Muguet

Le muguet pendant la grossesse au 3ème trimestre se développe dans le contexte de changements hormonaux et d'un affaiblissement du système immunitaire. La cause du développement du muguet est le champignon Candida, qui se trouve en petites quantités dans la microflore naturelle du vagin. Le muguet ou la candidose commence dans un état dans lequel les conditions sont créées pour la reproduction active du champignon.

Le traitement du muguet pendant la grossesse au 3ème trimestre est effectué à l'aide de préparations topiques - suppositoires vaginaux, comprimés. Les antifongiques oraux pendant la grossesse ne sont utilisés que dans des cas extrêmes, par exemple en cas de menace de candidose généralisée. Comment traiter le muguet pendant la grossesse 3 au cours du trimestre? Les femmes enceintes peuvent utiliser les suppositoires Pimafucin et Hexicon, les comprimés vaginaux Clotrimazole. Pour renforcer l'immunité locale, vous pouvez boire un cours de probiotiques (Vagilak). La réception de complexes vitaminiques spécialisés est montrée.

Herpès

L'herpès pendant la grossesse au 3ème trimestre n'est pas seulement une condition désagréable, mais aussi une condition dangereuse. Cela est dû au fait que les fonctions protectrices du placenta au cours des dernières semaines de grossesse sont déjà réduites. L'activation du virus de l'herpès peut entraîner une infection intra-utérine du bébé.

L'herpès sur la lèvre pendant la grossesse au 3ème trimestre doit être traité plusieurs fois dans la journée avec des médicaments antiviraux à base d'acyclovir (Gerpevir, Zovirax). La pommade Viferon a fait ses preuves dans la lutte contre les éruptions cutanées virales. Pour vous débarrasser de l'herpès dès que possible, vous devez utiliser la pommade souvent, toutes les 1 à 1,5 heure, après avoir retiré la couche précédente de la surface de la peau. Pour restaurer l'immunité, il est recommandé d'enrichir l'alimentation avec des légumes et des fruits frais..

Régime

La nutrition au 3ème trimestre de la grossesse doit être traitée avec une attention particulière, car cette période est associée à plusieurs problèmes simultanément:

  • gain de poids actif;
  • gonflement des membres;
  • carence en fer et anémie folique;
  • phlébévrysme;
  • troubles digestifs (brûlures d'estomac, constipation, flatulences);
  • exacerbation de l'ostéochondrose.

Toutes ces violations pendant la grossesse du 3ème trimestre peuvent et doivent être corrigées à l'aide d'un régime spécialement conçu. Il est nécessaire de faire attention non seulement au régime alimentaire, mais également aux méthodes de cuisson et au régime alimentaire. Les experts recommandent de manger 5 à 6 fois par jour en petites portions, afin que vous puissiez facilement satisfaire votre faim et éviter les brûlures d'estomac. Les collations aux légumes, fruits, baies et lait aigre entre les repas sont les bienvenues.

Il est recommandé de cuire les aliments à la vapeur en les faisant bouillir, en les mijotant et en les faisant cuire. La composition du régime doit être calculée en fonction des exigences suivantes:

  • protéines (viande, poisson, œufs, fromage) - 100 g;
  • glucides (céréales, légumineuses, légumes) - 250-300 g;
  • graisses (huiles végétales, noix) - 60-80 g.

Les glucides recommandés comprennent la bouillie de sarrasin, la farine d'avoine, le riz, les pâtes de blé dur, le pain de grains entiers, le seigle et le son. Les produits protéinés sont mieux sélectionnés parmi les viandes maigres et le poisson - filet de poulet, bœuf, veau, merlu, saumon, saumon kéta. Vous devez exclure complètement les aliments épicés, marinés, frits, la restauration rapide, les pâtisseries sucrées, les sauces grasses. La consommation de lait au cours des dernières semaines doit être réduite, il est préférable de privilégier les produits laitiers fermentés. Le café pendant la grossesse au 3ème trimestre est strictement interdit, car il augmente le tonus vasculaire. Boire du thé fort n'est pas non plus recommandé..

Médicaments

Au cours des derniers mois de la grossesse, les médicaments doivent être utilisés avec beaucoup de prudence. Les propriétés protectrices du placenta avant l'accouchement sont réduites, le placenta lui-même devient plus mince, de sorte que le risque que des médicaments pénètrent dans la cavité utérine pendant la grossesse au 3ème trimestre est très élevé. Les médicaments les plus populaires sont:

  • Vitamines - pendant la grossesse au 3ème trimestre, vous pouvez continuer à prendre des complexes de vitamines et de minéraux précédemment prescrits par votre médecin. Il est également montré qu'il prend des préparations de fer et d'acide folique, ce qui aidera un spécialiste à choisir.
  • Apaisant - pendant la grossesse au 3ème trimestre, il est préférable de réguler l'état émotionnel à l'aide de préparations à base de plantes sûres. Ceux-ci comprennent Persen et Novo-Passit, et l'administration de comprimés d'extraits de valériane et d'agripaume est également indiquée. Les experts recommandent d'utiliser des méthodes d'aromathérapie (massage, bain, lampe aromatique, aromathérapie). Il est préférable de discuter de la sélection des huiles essentielles avec votre médecin. Les esters de lavande, de menthe, d'ylang-ylang, de cèdre, de pin, de rose ont des propriétés sédatives..
  • Analgésiques - pendant la grossesse au 3ème trimestre, il est préférable de se passer d'antalgiques ou de ne les prendre que dans des cas extrêmes. En cas de mal de dos, il est préférable d'utiliser des préparations topiques sous forme de pommades et de gels, le paracétamol aidera à soulager les maux de tête au 3ème trimestre de la grossesse, les douleurs abdominales - No-shpa, avec mal de dents sévère, Nurofen peut être utilisé. Cependant, il convient de garder à l'esprit qu'après 30 semaines, ces médicaments doivent être pris avec beaucoup de prudence..

Risques et dangers du troisième trimestre

Pourquoi le 3ème trimestre de grossesse est-il dangereux? Les principaux dangers de cette période sont:

  • toxicose tardive (gestose);
  • vieillissement précoce du placenta;
  • le risque de manque d'oxygène chez l'enfant;
  • prendre un excès de poids;
  • naissance prématurée.

Pour exclure le développement de telles déviations et pathologies, vous devez consulter régulièrement un médecin et passer des tests de contrôle. Aux premiers signes de violation pendant cette période, les experts recommandent de se rendre dans un hôpital sous surveillance médicale 24h / 24. En outre, pour éliminer les menaces possibles, vous devez suivre le bon régime, manger équilibré et opportun, éviter le stress, marcher régulièrement au grand air.

Qu'est-ce qui n'est pas autorisé au troisième trimestre de la grossesse? Une femme doit suivre les règles élémentaires de prudence - ne pas soulever de poids, ne pas trop solliciter, mais il est également impossible de mener une vie à la maison complètement sédentaire. Marcher au grand air, une activité physique légère et de l'exercice pendant la grossesse au 3ème trimestre aideront à éviter les processus stagnants dans le petit bassin, à améliorer la circulation sanguine et à renforcer le système immunitaire.

Recommandations générales

Les femmes enceintes au cours du dernier trimestre de la grossesse commencent à éprouver des difficultés et des limitations dans des domaines familiers à une personne ordinaire. Les problèmes les plus courants comprennent:

  • Pose de sommeil. Comment dormir pendant la grossesse au 3ème trimestre pour ne pas nuire au bébé et en même temps se reposer? Tout dépend de la forme de l'abdomen et de la hauteur de l'utérus. Il est préférable de dormir sur le côté ou sur le dos. Si l'utérus est haut, vous pouvez placer plusieurs oreillers sous votre dos, créant ainsi une tête haute. Dormir à moitié assis est plus confortable pour les brûlures d'estomac et autres problèmes digestifs.
  • Traitement dentaire. Les dents peuvent-elles être traitées au troisième trimestre de la grossesse? Avec un examen opportun, une femme est généralement désinfectée par la cavité buccale, mais des maux de dents pendant la grossesse au 3ème trimestre surviennent et offrent de nombreux moments désagréables. Les dents peuvent-elles être traitées au 3ème trimestre de la grossesse? Les gynécologues recommandent de terminer le processus de traitement dentaire avant le début du dernier trimestre. Le traitement et l'extraction des dents pendant la période prénatale ne sont effectués qu'en cas d'absolue nécessité. Il est également formellement déconseillé de faire une radiographie de la dent pendant la grossesse au 3ème trimestre..
  • Relations intimes. Vous ne pouvez pas refuser les relations sexuelles au 3ème trimestre de la grossesse, s'il n'y a pas de contre-indications particulières à cela. La satisfaction sexuelle améliore l'état émotionnel de la mère, soulage le stress, induit le flux sanguin vers l'utérus et fournit au bébé un supplément d'oxygène. La seule précaution dans le sexe est de choisir une position sûre sans pression sur l'abdomen..
  • Exercice physique. Vous pouvez faire des exercices simples sans charge de puissance. Il est utile pour améliorer le tonus du corps, stimuler la circulation sanguine. Des cours de yoga, des étirements légers, de la marche ou de la course lente sont recommandés, des exercices de Kegel comme préparation au travail.

Vidéo: Conseils pour les femmes enceintes. Grossesse confortable au troisième trimestre.

Attention! Cet article est publié à titre informatif uniquement et ne constitue en aucun cas un matériel scientifique ou un avis médical et ne peut pas servir de substitut à une consultation en personne avec un médecin professionnel. Consulter des médecins qualifiés pour le diagnostic, le diagnostic et la prescription de traitement!

Troisième trimestre de grossesse

Le 3ème trimestre comprend les 7ème, 8ème et 9ème mois de grossesse. C'est la période de la 29e à la 40e semaine avec la méthode obstétricale de calcul de l'âge gestationnel. Et bien que la durée normale de la grossesse soit de 280 jours, soit 40 semaines obstétriques, l'accouchement survenu entre 38 et 42 semaines se situe également dans la fourchette normale. Un bébé né à la 37e semaine et plus tôt est considéré comme prématuré et après la 42e semaine - retardé.

Que se passe-t-il dans le corps de la femme enceinte

Le 3ème trimestre est la dernière étape pour maman et bébé, les mois les plus difficiles pour les deux sont derrière. Le corps d'une femme enceinte se prépare à l'accouchement et certaines des caractéristiques du bien-être dues à l'attente d'un enfant lui sont déjà familières. Et certains ne se font sentir que maintenant et nécessitent l'attention d'un médecin.

Gonflement. Au 3ème trimestre, le gonflement est le plus prononcé. Le corps d'une femme enceinte augmente le volume de liquide amniotique en préparation à l'accouchement et retient également le liquide afin qu'il puisse être utilisé pour faire du lait maternel. L'eau est éliminée pire également en raison du fait que cela est empêché par la normale pour les femmes enceintes teneur accrue en hormone progestérone dans le sang. Le médecin, examinant une patiente présentant des plaintes d'œdème, doit exclure la gestose et les autres risques possibles pour sa santé et le bien-être de l'enfant.

Excrétion du colostrum. La production de lait maternel immature culmine au 3ème trimestre, en particulier dans les semaines proches de l'accouchement. Ce phénomène est dû à l'action de "l'hormone maternelle" - la prolactine.

Gain de poids. Le taux approximatif de gain de poids au 3ème trimestre est de 5 à 8 kg. En général, ce taux pour la femme enceinte est déterminé par le médecin qui surveille la grossesse, en tenant compte de divers paramètres.

Agrandissement de l'abdomen et des seins. Les proportions du corps de la femme enceinte continuent de changer: les seins augmentent, se préparant à l'alimentation, et l'estomac augmente considérablement en volume, à mesure que le bébé lui-même et les organes qui assurent sa vie grandissent. A la fin du 3ème trimestre, le bébé pèse en moyenne 3000 à 3500 g, l'utérus - au moins 1000 g, le placenta - 700 à 900 g. Le volume de liquide amniotique atteint son maximum: il est égal à 1 à 1,5 litre. Il faut tout de même prendre soin d'hydrater la peau pour minimiser les vergetures..

Dyspnée. L'utérus élargi appuie sur le diaphragme, empêche les poumons de se redresser et il devient difficile pour la future mère de respirer profondément.

Urination fréquente. Pour le 3ème trimestre, c'est la norme absolue. Un grand utérus appuie sur la vessie, ce qui provoque une envie accrue de la vider. De plus, les reins d'une femme fonctionnent de manière améliorée, car ils doivent également excréter les déchets de l'enfant. Le fond hormonal affecte également, à la suite de quoi les parois de la vessie sont si détendues que même une légère incontinence d'urine en riant, la toux est possible.

Des convulsions. Les contractions spontanées brusques des muscles des jambes, des bras et du cou au 3ème trimestre dérangent plus souvent les femmes enceintes qu'au 2ème. Les raisons en sont différentes: de la carence en vitamines et de l'anémie au syndrome de compression de la veine cave inférieure, aux varices et aux maladies des organes internes d'une femme, elle a donc besoin d'une consultation médicale.

Écoulement vaginal. Un écoulement blanc laiteux (s'il ne s'agit pas de muguet) est considéré comme normal et est causé par un changement des niveaux hormonaux. À la fin de la grossesse, sous l'influence des œstrogènes, leur volume augmentera et la consistance deviendra plus aqueuse. Un écoulement brun, vert et jaune brunâtre est un symptôme alarmant, indiquant peut-être le placenta praevia, des maladies infectieuses des voies urinaires. C'est une raison importante de consulter un médecin et de tout savoir..

Veines élargies. Les veines deviennent nettement prononcées, une sensation de lourdeur apparaît dans les jambes et 20 à 40% des femmes développent des varices au cours du 2-3ème trimestre. Une augmentation du volume sanguin et du poids corporel d'une femme enceinte, une modification des niveaux hormonaux et une compression des organes, des tissus et des veines de la cavité abdominale par un utérus lourd entraînent des problèmes de veines. La femme enceinte devrait consulter un phlébologue.

Douleurs articulaires et lombaires modérées. Causé par une augmentation de la masse et un changement du centre de gravité du corps de la femme enceinte - la charge sur ses genoux et sa colonne vertébrale augmente considérablement.

Ressentir les mouvements du bébé. Plus le bébé est grand et âgé, plus ses mouvements sont tangibles: coups de pied, secousses, culbutes. Le pic de son activité tombe le soir et la nuit, ce qui empêche souvent sa mère de se reposer complètement et de dormir suffisamment. À la 35-37e semaine, il prend la position finale dans l'utérus et, de plus, devient si gros qu'il est trop serré pour qu'il puisse manœuvrer dans le ventre de sa mère, donc il ne cause plus beaucoup d'inquiétude.

Contractions d'entraînement (contractions de Braxton Hicks). En raison de la préparation du corps à l'accouchement. Le contexte hormonal de la femme enceinte change à nouveau: la production de progestérone diminue et l'hormone féminine - les œstrogènes - augmente. L'œstrogène favorise l'ouverture progressive du col de l'utérus, augmente son tonus, ce qui se traduit par des contractions d'entraînement, irrégulières et généralement indolores.

Comment un enfant se développe

A partir de la 28e semaine, les médecins appellent le futur homme, qui naîtra environ 3 mois plus tard, non plus un fœtus, mais un enfant. Son corps a déjà été tellement formé qu'en cas de naissance prématurée (telles sont les naissances qui ont eu lieu de la 22e à la 37e semaine), le bébé est susceptible de survivre et avec des soins appropriés, s'il n'y a pas de troubles graves du développement, il sera en bonne santé, ne cédera pas en développement pour les pairs.

7ème mois. L'estomac, les intestins, les reins et le foie du bébé sont prêts pour sa vie en dehors du corps de la mère, mais les poumons ne le sont pas encore. Il fait des mouvements de respiration d'entraînement et une substance spéciale - un surfactant - empêche les poumons de s'effondrer pendant l'expiration. Le pancréas du bébé fabrique sa propre insuline, qui normalise la glycémie. Le système nerveux s'améliore: le nombre et la profondeur des circonvolutions du cortex cérébral augmentent. Le bébé a développé l'ouïe, le goût, le toucher, il reconnaît la voix de sa mère et «comprend» son intonation, il a des réactions émotionnelles à ce qu'il aime / n'aime pas ou à ce qui lui fait peur. Le bébé pousse activement, change de postures, les proportions de son corps sont proches des proportions d'un nouveau-né. Cependant, il ne prend pas moins de poids, donc très bientôt il se sentira à l'étroit dans sa propre «maison». À la fin du mois, l'enfant pèse 1500-1700 g avec une hauteur de 38-41 cm.

8ème mois. Le bébé développe son propre régime de sommeil et d'éveil, qui ne coïncide pas toujours avec celui de sa mère. Il lui est de plus en plus difficile de bouger dans le ventre de sa mère et l'activité du bébé est ressentie comme un étirement ou une rotation d'un côté à l'autre. À la fin du mois, il prend la position dans laquelle il sera prêt à naître (la présentation céphalique est la norme). Il y a une nouvelle amélioration des systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire du bébé. Les poils duveteux sur son corps commencent à disparaître, les ongles des doigts repoussent complètement, recouvrant le lit de l'ongle. Le bébé a déjà développé des réflexes de déglutition, de succion et de respiration afin qu'en cas de naissance prématurée, il puisse respirer et téter par lui-même. À la fin du mois, la taille de l'enfant est de 44 à 48 cm et son poids est de 2400 à 2700 g.

9ème mois. Votre bébé est prêt à naître. Une fois né, il pourra respirer seul, téter et assimiler le lait maternel. Si au cours du mois précédent le bébé n'a pas pris de position prénatale, cela se produit maintenant: la tête ou, moins souvent, les fesses du bébé sont en bas et pressées contre l'entrée du petit bassin de la mère. L'activité motrice s'affaiblit, il n'y a tout simplement pas de place pour un bébé adulte. Les poils duveteux - lanugo - disparaissent presque complètement, grâce à la graisse sous-cutanée accumulée au cours du 3ème trimestre, la peau de l'enfant devient plus lisse et plus élastique. Les ongles des mains et des pieds repoussent sur toute leur longueur, recouvrant le lit de l'ongle. Chez les garçons, les testicules descendent dans le scrotum (cela peut arriver un mois plus tôt, et parfois après la naissance), chez les filles, les petites lèvres sont couvertes de grandes. Les systèmes immunitaire, cardiovasculaire, respiratoire et nerveux sont améliorés. À la fin du mois, l'enfant pèse en moyenne 2500 à 5500 g avec une hauteur de 45 à 55 cm.

© Réseau Raising Children

Si vous avez des jumeaux

Le 3ème trimestre est le plus court et donc le plus excitant des grossesses multiples. Ce que vous devez savoir et à quoi vous préparer à la fin du trimestre, la future mère de deux bébés à la fois?

  • vous devez vous rendre à la clinique prénatale après la 28e semaine de grossesse 1 fois en 7 à 10 jours;
  • la teneur en calories de l'alimentation d'une femme enceinte avec les 5-6 repas recommandés par jour doit être d'au moins 3500 kcal / jour;
  • le gain de poids total pendant la grossesse avec des jumeaux du début du 1er à la fin du 3ème trimestre doit être d'au moins 18-22 kg;
  • au cours du 2-3ème trimestre, une supplémentation prophylactique en fer est nécessaire (comme prescrit par un médecin), car chez près de 100% des jumeaux enceintes, une anémie ferriprive se développe;
  • chez la femme enceinte de jumeaux, les symptômes tels que mictions fréquentes, prise de poids, constipation, anémie, essoufflement, brûlures d'estomac, maux de dos et douleurs articulaires, œdème, varices, troubles du sommeil et fausses contractions sont plus intenses;
  • la gestose, dite toxicose tardive, survient chez 45% des femmes ayant des grossesses multiples. Il se déroule plus sévèrement que celui des mères qui attendent un bébé, en raison de l'augmentation du volume de la masse placentaire (par conséquent, ce symptôme est également appelé hyperplacentose);
  • chez les bébés adultes, la force des secousses s'ajoute, mais l'amplitude des mouvements diminue: ils sont déjà à l'étroit dans le ventre de leur mère;
  • à la fin du troisième trimestre, les deux bébés atteignent environ 35 à 45 cm de longueur et pèsent environ 2 200 à 3 000 g chacun;
  • la naissance prématurée est la norme pour les grossesses multiples. Les jumeaux naissent, en règle générale, entre 36 et 37 semaines, bien qu'il existe des cas où des bébés en développement normal naissent plus tôt, entre 28 et 35 semaines;
  • pour éviter les naissances prématurées, les médecins recommandent deux fois un régime de protection pour les femmes enceintes: limitation de l'activité physique, repos obligatoire 1 à 2 heures trois fois par jour et autres mesures préventives;
  • lors du choix de la tactique d'accouchement, le médecin prend en compte la position intra-utérine des jumeaux: les bébés dans l'estomac de la mère avant la naissance peuvent être les deux tête en bas, les deux tête en haut, une tête en haut, l'autre en bas, l'un verticalement, l'autre horizontalement, les deux horizontalement;
  • la grossesse avec des jumeaux n'est pas une indication absolue d'une césarienne: le médecin peut recommander, en tenant compte de l'état de santé de la femme enceinte et du développement de ses bébés, et un accouchement naturel;
  • les indications pour une césarienne planifiée pour les jumeaux sont le poids total des bébés de 6000 g ou plus, polyhydramnios, faible travail, perte des anses du cordon ombilical en présentation céphalique, hypoxie aiguë des deux ou de l'un des bébés, décollement placentaire, etc.
  • l'accouchement avec grossesses multiples, en règle générale, est pris dans la position de la femme en travail de son côté pour éviter le syndrome de compression de la veine cave inférieure.

Photos du 3ème trimestre de grossesse

Examen médical

obstétricien-gynécologue (vous devez consulter un médecin au 3ème trimestre une fois par semaine jusqu'à l'accouchement)

consultations avec d'autres spécialistes (phlébologue, néphrologue, cardiologue, endocrinologue, etc.) si la femme enceinte a des maladies chroniques et / ou une grossesse compliquée

  • test sanguin général (pris régulièrement, les indicateurs les plus importants sont le taux d'hémoglobine, les leucocytes, la numération plaquettaire, la VS)
  • test sanguin biochimique (pris régulièrement, les indicateurs les plus importants sont le taux de sucre, de bilirubine, de créatinine et d'urée)
  • coagulogramme (remis à la 30e semaine, l'indicateur le plus important est le taux de coagulation sanguine)
  • analyse d'urine générale (prise régulièrement, les indicateurs les plus importants sont la transparence, la densité, l'acidité, la teneur en protéines, la présence / absence de bactéries et de levures)
  • un frottis sur la flore du vagin (à prélever à la 30e semaine, puis à la 36e puis 1 fois par semaine jusqu'à l'accouchement, l'indicateur le plus important est la présence / absence d'infections, y compris les infections sexuellement transmissibles)
  • un électrocardiogramme (pris à 32-35 semaines; révèle la présence / l'absence de violations du cœur de la femme enceinte dans des conditions de charge croissante)
  • Échographie (réalisée à 30-34 semaines; évalue l'état de l'enfant: développement général, taille, poids, position dans l'utérus, risque d'enchevêtrement du cordon, ainsi que l'état du placenta et du liquide amniotique; permet de recommander une méthode d'accouchement)
  • cardiotocographie (CTG) (réalisée à 32-35 semaines; il est nécessaire de diagnostiquer le système cardiovasculaire de l'enfant et d'évaluer son activité motrice)
  • dépistage (effectué à 32-36 semaines; comprend échographie, échographie Doppler - évaluation du flux sanguin de l'utérus, du placenta et de l'enfant, cardiotocographie, test sanguin pour l'hCG, test sanguin pour l'alpha-foetoprotéine (AFP), test sanguin pour PAPP-A, test sanguin pour le lactogène placentaire, test sanguin pour l'œstriol libre; détecte la présence / l'absence d'anomalies génétiques chez le bébé; vous permet de recommander la méthode et le moment de l'accouchement)

Difficulté à porter

Votre corps est le meilleur «chez-soi» pour un bébé depuis plus de six mois. L'observation des médecins et la mise en œuvre de leurs recommandations aideront à amener le bébé à l'accouchement en toute sécurité et à surmonter les complications qui surviennent en fin de grossesse..

Toxicose tardive. Chez 7 à 16% des femmes enceintes, l'achèvement de la grossesse est compliqué par une toxicose tardive, contrairement au malaise familier du 1er trimestre. Il se manifeste non seulement par des nausées et des vomissements (ces signes peuvent ne pas être présents), mais également par un œdème sévère (non seulement le visage et le corps sont enflés, mais également les organes internes, y compris l'utérus, le placenta), des migraines, des étourdissements, des troubles du sommeil et d'autres symptômes. Les complications les plus dangereuses sont la prééclampsie (il s'agit d'hypertension ou d'hypertension artérielle, associée à une protéinurie - l'excrétion de protéines dans l'urine au-delà de la norme, ce qui indique des lésions rénales de la femme enceinte) et une éclampsie se développant dans son contexte - convulsions. La prééclampsie et l'éclampsie surviennent après la 20e semaine de grossesse chez 3 à 7% des femmes enceintes. La toxicose tardive est dangereuse pour la santé et la vie de la mère et de l'enfant, elle nécessite donc une surveillance médicale et souvent une hospitalisation.

Syndrome de retard de croissance fœtale (FGRP) + insuffisance placentaire. Fréquemment rencontré dans les 2-3ème trimestres pathologie - syndrome de retard de croissance intra-utérin (malnutrition fœtale) dans le contexte d'une insuffisance placentaire. L'hypotrophie peut être symétrique, lorsque tous les organes de l'enfant sont réduits uniformément, et asymétrique, lorsque le cerveau et la taille du bébé correspondent à l'âge gestationnel et que les organes internes sont en retard de développement. La FGRP est causée par une détérioration du flux sanguin utéro-placentaire: avec un apport insuffisant en oxygène et en nutriments à travers le placenta, une hypoxie se développe - le bébé meurt de faim et suffoque au sens littéral du terme. Diverses raisons peuvent provoquer une détérioration du flux sanguin entre la mère et l'enfant: mauvaises habitudes et maladies infectieuses, toxicose tardive, hypertension / hypotension artérielle, anémie, maladie rénale, diabète sucré, ainsi que l'âge de la femme (moins de 18 ans et plus de 35 ans), anomalies génétiques bébé, grossesse multiple. Le FGRP est traitable et, par conséquent, avec sa détection et sa correction rapides, l'enfant naîtra en bonne santé.

Rupture du placenta. Le placenta, également connu sous le nom de post-accouchement, la place de l'enfant, est un organe temporaire en forme de pastille fait de tissu conjonctif qui se forme à l'intérieur de l'utérus à la 15-16e semaine de grossesse et sert à relier les organismes de la mère et de l'enfant, fournissant au bébé tout le nécessaire. Une séparation prématurée du placenta de la paroi de l'utérus peut survenir à la fois pendant le travail et pendant la période de gestation. Selon les statistiques, cela se produit dans 1 grossesse sur 120..

Les causes du détachement sont la gestose, l'hypertension artérielle, les polyhydramnios, les grossesses multiples et certains autres facteurs. Les symptômes sont une hypertonicité utérine, des douleurs abdominales, des saignements utérins et vaginaux, des troubles du système cardiovasculaire du bébé. Si le décollement est inférieur à 25% de la zone placentaire, l'enfant peut être mis au monde sans menacer son bien-être. Si le détachement dépasse 30% de la surface, il est dangereux pour la santé et la vie de la mère et de l'enfant, car il provoque des saignements internes sévères, des difficultés à fournir au bébé de l'oxygène et des nutriments. Une intervention chirurgicale urgente est nécessaire et, dans la seconde moitié de la grossesse, les médecins auront très probablement recours à une césarienne.

Placenta praevia. Le lieu de fixation du placenta est d'une grande importance. Au fur et à mesure que le bébé se développe, le «siège bébé» se déplace vers le haut à l'intérieur de l'utérus. Si, après la 32e semaine de grossesse, le placenta reste en bas, bloquant la sortie de l'enfant de l'utérus (pharynx utérin), on parle de présentation. La pathologie peut se manifester par des saignements utérins au cours du 2-3ème trimestre et est considérée comme une indication d'une césarienne.

Vieillissement prématuré du placenta. Après la 36e semaine de grossesse, le placenta commence à mourir progressivement, car l'enfant est déjà formé et viable. Si le vieillissement de la «place de l'enfant» commence avant cette période, des médicaments sont nécessaires ou, s'il y a des preuves, une stimulation du travail. La pathologie est détectée à l'aide d'une échographie conventionnelle et d'une échographie Doppler - une échographie spéciale, avec laquelle il est possible de diagnostiquer une violation du flux sanguin dans les vaisseaux.

Augmentation du tonus de l'utérus. La tension et les contractions involontaires des parois musculaires de l'utérus, conduisant à une divulgation incomplète de son col de l'utérus, sont appelées hypertonicité. En fin de grossesse, le tonus utérin est la norme - c'est ainsi que le corps se prépare à l'accouchement en organisant des contractions de répétition. Un traitement médicamenteux et une surveillance médicale sont nécessaires si l'hypertonicité survient avant la 37e semaine et affecte fortement le bien-être de la femme enceinte, accompagnée de pertes vaginales sanglantes ou aqueuses, de nausées et de vomissements. Pour un enfant, l'hypertonicité est dangereuse par le développement de l'hypoxie - un manque d'oxygène et de nutriments causé par des spasmes des vaisseaux sanguins de l'utérus. Les raisons de l'augmentation du tonus sont la surcharge physique, le stress, les maladies infectieuses et l'inflammation, les mauvaises habitudes et, dans certains cas, la vie sexuelle de la femme enceinte en fin de grossesse..

Faible teneur en eau / polyhydramnios. Le manque ou l'excès de liquide amniotique - liquide amniotique - est défavorable pour le bébé, bien que les médecins pensent qu'un oligohydramnios modéré au 3ème trimestre n'est pas si dangereux pour le bébé. L'indice de liquide amniotique (AFI) est calculé sur la base des données échographiques: par exemple, à 36 semaines, il est de 138 mm (c'est la distance entre l'utérus et la paroi antérieure de la cavité abdominale) avec une plage admissible de 68 à 279 mm. À la veille de l'accouchement, l'utérus de la femme enceinte ne doit pas contenir plus de 1,5 à 2 litres de liquide amniotique. Si le volume de liquide amniotique diffère significativement vers un côté plus petit / plus grand de l'AFI recommandé pour une semaine particulière de grossesse, un oligohydramnios / polyhydramnios est diagnostiqué. Il peut provoquer un décollement du placenta, une infection des voies urinaires, une position anormale du fœtus dans l'utérus (par exemple, présentation du siège), une hypoxie de l'enfant, des troubles du développement de ses systèmes nerveux et digestif, un travail prématuré et compliqué.

Maladies infectieuses, processus inflammatoires, maladies chroniques des reins et du système cardiovasculaire, hypertension artérielle, mauvaises habitudes et mauvaise nutrition de la femme enceinte, le conflit Rh entre son corps et l'enfant provoquent une carence ou un excès de liquide amniotique. Un manque d'eau peut également être un symptôme de fuite de liquide amniotique qui n'est pas sécuritaire pour le bébé. La supervision des médecins est nécessaire pour que le bien-être de la femme et de son enfant ne se dégrade pas et que l'accouchement se passe bien.

Naissance prématurée. Telle est la naissance qui a eu lieu de la 22e à la 37e semaine. Leurs causes sont le décollement placentaire, le déséquilibre hormonal, les grossesses multiples, les mauvaises habitudes de la femme, les infections génito-urinaires, la prééclampsie, l'insuffisance cervicale, l'anémie, le stress sévère, l'haltérophilie et d'autres facteurs. Symptômes du travail prématuré: contractions douloureuses qui réapparaissent à intervalles réguliers, écoulement sanglant ou aqueux, selles dérangées (diarrhée), crampes menstruelles, douleurs dans le bas du dos et l'aine. S'il y a plus de 4-5 contractions par heure, vous devez appeler le médecin qui vous observe et être prêt (ayez un sac pré-assemblé avec des choses et des documents) pour être envoyé à l'hôpital

Aujourd'hui, nous parlons de la peau pendant la grossesse, qui change en raison des hormones. Il faut être le plus attentif possible à...

Je me souviens d’être enceinte, je ne me suis pas coupé les cheveux, je marchais et j’avais mal, à quel point j’étais fatiguée de cette frange repoussée, tout le monde a dit: "Alors coupe tes cheveux"...

Aujourd'hui, nous allons parler d'exercices pour entraîner les muscles de la hanche, appelés exercices de Kegel. L'efficacité de e...

Je me souviens que pendant la grossesse, en tant que femme enceinte responsable, j'ai tourné la musique classique et instrumentale pour que l'ambassadrice...

La structure des cheveux, pendant la grossesse, peut devenir si imprévisible que vous vous demandez involontairement: "que faire avec eux?" À PROPOS…

La température corporelle peut changer constamment pendant la grossesse, vous devez donc la surveiller attentivement, car elle est...

Tout le monde a entendu le mot «certificat générique». Mais où il est, pourquoi et avec ce qu'il est mangé - de nombreuses femmes enceintes ont une mauvaise idée. Maintenant...

La grossesse est souvent une période difficile pour une femme, elle sera plus difficile à vivre si vous avez une grossesse multiple...

À faire et à ne pas faire pour une future mère

En fin de grossesse, il est recommandé:

  • abandonner les mauvaises habitudes (tabagisme, y compris passif, ainsi que la consommation d'alcool, de drogues)
  • dormir suffisamment (la norme est de 8 à 9 heures de sommeil)
  • manger régulièrement et correctement
  • observer la «règle des mains propres» pour la prévention des maladies infectieuses
  • éviter le surmenage et le stress
  • prenez des multivitamines et des suppléments uniquement en consultation avec votre médecin
  • porter des bas de compression pour la prévention des varices (ces sous-vêtements doivent être enlevés pendant le sommeil ou au repos pendant la journée)
  • porter un bandage
  • dormir sur le côté gauche, avec un oreiller séparé sous le ventre si vous le souhaitez
  • suivre un cours de massage (mais assurez-vous de convenir de cette décision avec votre médecin)
  • passer à des entraînements de fitness réguliers mais légers: marche, marche nordique, gymnastique pour femmes enceintes, natation et aquagym
  • faire des exercices de Kegel pour éviter l'incontinence urinaire et les déchirures musculaires pendant le travail

En fin de grossesse, il n'est PAS recommandé:

  • prendre des médicaments sans consulter un médecin
  • donnez-vous une activité physique intense
  • portez des vêtements, des sous-vêtements et des chaussures inconfortables et serrés, car ces éléments altèrent la circulation sanguine; doivent également exclure les chaussures à talons hauts
  • subir des radiographies
  • avoir des relations sexuelles en cas de risque de naissance prématurée, placenta praevia, grossesse multiple et autres facteurs de risque (cela doit être discuté avec votre médecin)
  • dormir sur le dos
  • soulever des poids de plus de 3 kg
  • boire plus de 1,5 litre de liquide par jour (son excès dans le corps augmente le gonflement)
  • visiter le sauna, le bain, prendre des bains chauds (à une température de l'eau supérieure à 37 degrés)
  • teindre les cheveux
  • voler en avion (à partir du 7ème mois de grossesse)

Principes nutritionnels

Le troisième trimestre est le moment où le bébé prend le plus de poids et de taille. Par conséquent, la future mère doit se nourrir elle-même de manière variée et saine, mais pas abondamment, afin d'éviter de prendre du poids, des problèmes digestifs et le développement d'un grand enfant. Il sera utile de coordonner l'alimentation avec votre médecin, surtout si vous avez des allergies alimentaires, des maladies chroniques.

Les principes de base d'une alimentation saine au 3ème trimestre sont les suivants:

  • la teneur quotidienne en calories du régime avec les 5 à 6 repas recommandés par jour ne doit pas dépasser 2 500 à 3 000 kcal (la fréquence des repas peut être augmentée à 8 repas par jour en réduisant la taille des portions);
  • le dernier repas 2 heures avant le coucher - un verre de kéfir ou de lait chaud;
  • selon la tendance à l'œdème, le volume de liquide absorbé quotidiennement, y compris les soupes, le thé, les jus de fruits, les boissons aux fruits, le kéfir, etc., doit être de 0,8 à 1,5 litre et le sel - jusqu'à 5 g, car il aide à retenir l'eau dans le corps;
  • boissons caféinées: thé, café, - il est préférable de les limiter, en les remplaçant par du thé à la camomille, des boissons aux fruits, de la gelée, des compotes (le thé et le café forts augmentent le tonus des vaisseaux sanguins, ce qui aide à augmenter la pression artérielle, la caféine élimine également le calcium du corps, favorise la déshydratation);
  • il est préférable de cuire à la vapeur, mijoter, bouillir ou cuire au four et limiter la friture au minimum;
  • le régime doit contenir des fruits, des baies, des légumes (en mettant l'accent sur les dons de la nature locaux plutôt qu'exotiques), des produits laitiers, du pain et des pâtes à base de farine de grains entiers, de viandes faibles en gras, de volaille et de poisson, des œufs, des céréales, des légumes et du beurre;
  • limiter l'utilisation de lait, de légumineuses (peut provoquer des ballonnements - flatulences), de fromages caillés et de masses avec des charges, de semoule, de sucre, de pain blanc, de pâtisseries, de bonbons, de jus sucrés non dilués (sources de glucides rapides et raison de la prise de poids), de fruits exotiques, miel, cacao, chocolat, caviar de poisson (des allergies sont probables);
  • les viandes grasses, les abats, les saucisses, les viandes fumées, les plats épicés, la restauration rapide et la malbouffe (plats semi-finis et préparés riches en sucre, sel, gras trans), certains assaisonnements et sauces (poivre rouge et noir, piment, raifort) doivent être exclus de l'alimentation, moutarde, mayonnaise, ketchup), viande en conserve, poisson et fruits et légumes, champignons, boissons gazeuses (aggrave le tube digestif, provoque des brûlures d'estomac et des flatulences).

Quelles vitamines sont nécessaires

À la fois grâce à une alimentation équilibrée et à l'aide d'un complexe multivitaminé sélectionné individuellement, la future mère doit se fournir, ainsi qu'à son bébé, toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Au troisième trimestre, de tels nutriments utiles sont particulièrement nécessaires, tels que:

Acide folique (vitamine B9): il est nécessaire pour la prévention de l'anémie et du décollement placentaire, assurant le développement normal des organes et des systèmes de l'enfant, y compris son cerveau, prévenant l'hydrocéphalie intra-utérine - œdème cérébral du bébé, soulageant la sensation de fatigue physique et psychologique chez la femme enceinte.

Vitamines B1, B2, B6, B12: nécessaires au bon fonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaire, métabolisme normal chez l'enfant et la mère, absorption de l'acide folique, hématopoïèse et atténuation des manifestations de toxicose tardive.

Vitamine C: renforce le système immunitaire et les parois des vaisseaux sanguins de la femme enceinte, stimule le système immunitaire du bébé.

Vitamine H (biotine): assure le métabolisme du glucose, est nécessaire au fonctionnement normal du système nerveux de la femme enceinte et de l'enfant.

Vitamine D: indispensable à la formation et au renforcement du tissu osseux, prévention du rachitisme chez l'enfant.

Vitamine PP (acide nicotinique): nécessaire au fonctionnement normal des systèmes cardiovasculaire et nerveux de maman et bébé.

Iode: important pour le fonctionnement normal de la glande thyroïde de la mère et de l'enfant, le plein développement mental et physique du bébé.

Calcium: nécessaire à la formation et au renforcement du tissu osseux de l'enfant, reconstitution des coûts de cet oligo-élément dans le corps de la mère.

Phosphore: avec le calcium, participe à la formation du tissu osseux de bébé.

Fer: essentiel pour l'hématopoïèse, l'échange d'hémoglobine et la prévention de l'anémie ferriprive chez la femme enceinte.

Zinc: antioxydant, contribue au développement intra-utérin normal de l'enfant, améliore le système immunitaire de la femme enceinte.

Magnésium: participe au métabolisme de la mère et de l'enfant.

Manganèse: régule la glycémie, améliore le fonctionnement du système nerveux d'une femme et de son enfant à naître.

Cuivre: participe au métabolisme du fer maternel, assure le fonctionnement du système respiratoire du bébé.

N'oubliez pas qu'un médecin doit vous prescrire le complexe multivitaminé qui vous convient..

Fitness pour les femmes enceintes

Une activité physique modérée est recommandée pour la femme enceinte en fin de grossesse. Une remise en forme facile mais régulière est un gage de bonne santé, de maintien du tonus, de prévention des œdèmes, du surpoids, des maux de dos chez la mère, ainsi que de l'hypoxie de l'enfant. Mais il est important de prendre en compte, d'une part, la modification de la taille du corps et du centre de gravité déplacé, et d'autre part, le risque accru de blessures aux articulations et aux ligaments en raison de leur ramollissement dû au travail prénatal des hormones progestérone et relaxine (les organes et les tissus deviennent plus élastiques non seulement dans la cavité abdominale d'une femme. ). De plus, l'activité physique est contre-indiquée en cas de menace de décollement placentaire et de naissance prématurée..

Assurez-vous de coordonner votre type et votre régime d'entraînement avec votre médecin et interrompez les cours (passez à une autre charge) s'ils vous apportent un inconfort, ainsi que votre bébé, et aggravent votre bien-être.

Permis:

  • exercices de respiration
  • marcher à un rythme tranquille
  • marche nordique
  • exercice avec fitball
  • aquagym
  • programmes de yoga et pilates pour femmes enceintes
  • étirement léger
  • gymnastique pour femmes enceintes

Interdit:

  • entraînements cardio intenses
  • entraînements avec torsions, squats, virages serrés, sauts, balançoires
  • sports de puissance, arts martiaux
  • cyclisme en salle, tennis, patins à roues alignées et cyclisme, équitation
  • courir pour la vitesse et l'endurance
  • étirements intenses, en particulier sur le bas du corps
  • cours de plus de 20 minutes par jour
  • activités qui augmentent la température corporelle et provoquent un essoufflement
  • exercices en position couchée sur le dos
  • exercices d'abdominaux
  • exercices avec haltérophilie de plus de 2 kg

bébé-conseille

Pourquoi cela se produit et comment identifier le problème vous-même, vous le découvrirez dans notre article.

Vous voulez donc que votre enfant naisse le plus sain et le plus intelligent! Et nous chérissons secrètement le rêve de devenir les parents du futur Lomonosov, Eh...

Les maladies les plus courantes des femmes enceintes

Le troisième trimestre de la grossesse oblige une femme à accorder la même attention à sa propre santé. Oui, le bébé est presque prêt à exister en dehors du corps de la mère, et par conséquent, les infections et autres raisons de la détérioration de son bien-être ne sont pas aussi effrayantes pour lui qu'aux 1er et 2ème trimestres. Mais des facteurs défavorables peuvent provoquer des problèmes de placenta, un travail prématuré et / ou compliqué. Il vaut la peine de prendre soin de vous et du bébé et de consulter immédiatement un médecin pour tout symptôme alarmant!

Les maladies les plus courantes des femmes enceintes au troisième trimestre de la grossesse sont les suivantes:

    ARVI (ARI). Les maladies respiratoires aiguës: grippe, amygdalite, rhinite, pneumonie, bronchite, etc., provoquent une inflammation des voies respiratoires. Ces infections augmentent le risque de développer des anomalies dans le développement de l'enfant, des grossesses manquées et des fausses couches. À une période de 24 semaines et plus, les virus et les bactéries qui provoquent des infections respiratoires aiguës ne sont plus en mesure de causer des dommages importants au bébé, car son corps est complètement formé, mais il existe un risque d'accouchement et d'infection plus grave du nouveau-né si la mère est malade à la veille de la naissance du bébé..

Prévention: vaccination contre la grippe; respect des règles d'hygiène personnelle; porter un masque de gaze dans les endroits bondés et à la maison, s'il y a une personne malade dans la famille; ventilation régulière; lubrification de la muqueuse nasale avec une pommade oxolinique, viferon Herpes. Une maladie virale sous forme d'éruptions cutanées-vésicules qui démangent, touchant la peau (pas seulement les lèvres!) Et les muqueuses avec un système immunitaire affaibli. Si le virus de l'herpès était déjà dans le corps de la mère et qu'il y a eu une rechute de la maladie, alors ce n'est pas dangereux pour le bébé. Si l'infection est primaire, il existe un risque de naissance prématurée..

Prévention: respect des règles d'hygiène personnelle; maintenir l'immunité; manque de contact avec les patients atteints d'herpès dans la phase aiguë Constipation. La difficulté à défécer est l'un des problèmes de santé les plus courants chez les femmes enceintes au 3e trimestre, car l'utérus atteint sa taille maximale pendant cette période et «serre» les intestins, ce qui empêche le passage des matières fécales. La constipation est également facilitée par le changement de contexte hormonal avant l'accouchement, le stress prénatal caractéristique de nombreuses femmes enceintes, l'alitement prolongé (si la femme enceinte est / était en stock), la dysbiose, les troubles de l'alimentation et les régimes de consommation d'alcool, ainsi qu'un certain nombre d'autres raisons.

Prévention: Apport adéquat de liquides et d'aliments riches en fibres, ainsi qu'un léger effet laxatif (fruits secs, fruits, baies, légumes); exercice régulier Hémorroïdes. Cette maladie est en fait des varices, seuls les ganglions veineux se forment non pas sur les jambes, mais sur les parois de l'intestin. Chez les femmes enceintes, il est causé par des changements des niveaux hormonaux, une augmentation de la taille de l'utérus, qui exerce une pression sur tous les organes et vaisseaux sanguins du bassin, ainsi qu'un mode de vie sédentaire et une constipation fréquente. La probabilité d'apparition de la maladie augmente si une femme a déjà accouché. Les hémorroïdes provoquent une anémie et augmentent les pertes sanguines lors de l'accouchement, une infection bactérienne est possible, et c'est le risque d'infection intra-utérine de l'enfant. La maladie est le plus souvent traitée avec des médicaments (au 3ème trimestre, certains produits pharmaceutiques sont déjà autorisés), mais sous la surveillance d'un médecin.

Prévention: une alimentation équilibrée avec peu de farine et des aliments épicés; activité physique modérée et régulière; éviter la constipation et les efforts excessifs pendant les selles; respect des règles d'hygiène intime du muguet. Des pertes vaginales blanches comme du fromage provoquent des champignons du genre Candida, qui sont normalement présents dans la microflore du corps féminin, mais commencent à se multiplier activement dans le contexte d'une détérioration de l'immunité et de changements dans le contexte hormonal de la femme enceinte. La candidose complique le déroulement de la grossesse, y compris aux stades ultérieurs, car elle crée un risque de naissance prématurée et d'infection du bébé lors de son passage dans le canal génital. Les miettes peuvent présenter une septicémie, une dysbiose, une pneumonie et une femme après l'accouchement peut souffrir d'endométrite post-partum (inflammation de l'utérus).

Prévention: respect des règles d'hygiène intime; l'exclusion du régime des aliments raffinés riches en sucre et autres glucides; porter des sous-vêtements en coton; prendre des antibiotiques uniquement selon les directives d'un médecin; évitement de l'hypothermie Cystite. L'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie s'accompagne de mictions fréquentes et douloureuses, de sédiments troubles ou de sang dans les urines, de douleurs dans le bas de l'abdomen et de fièvre. Les changements des niveaux hormonaux et une diminution de l'immunité de la femme enceinte contribuent au développement de la cystite. Si elle n'est pas traitée, la maladie peut se transformer en pyélonéphrite, une maladie rénale inflammatoire dangereuse pour la future mère et l'enfant..

Prévention: respect des règles d'hygiène intime; respect du régime de consommation d'alcool et du régime alimentaire spécial; rejet des choses serrées, trop serrées; porter des sous-vêtements en coton; évitement de l'hypothermie Brûlures d'estomac. Si le contenu de l'estomac est périodiquement «jeté» plus haut, dans l'œsophage, une sensation de brûlure inconfortable apparaît. Chez les femmes enceintes, les brûlures d'estomac sont provoquées par un fond hormonal altéré (la progestérone détend les muscles du tractus gastro-intestinal et le suc gastrique pénètre dans l'œsophage), ainsi qu'un grand utérus, qui déplace l'estomac et les intestins de leurs endroits habituels et les contraint considérablement. Ce dérangement de la digestion de la mère ne nuit pas à la santé du bébé, et elle-même sera aidée en suivant les recommandations du médecin.

Prévention: une alimentation équilibrée avec limitation / exclusion des aliments épicés, gras, frits, aigres, marinés riches en glucides rapides, boissons gazeuses; rejet des objets trop serrés au niveau de la taille; abandonner l'habitude de se coucher immédiatement après un repas ou, au contraire, faire un travail associé à se pencher, soulever des poids Hypertension. Augmentation à court terme de la pression artérielle (TA) supérieure à 130/80 mm Hg. Art. est appelée hypertension gestationnelle et est familière à toutes les femmes enceintes, car elle est causée par des changements physiologiques dans son corps: une augmentation du volume de liquide et une charge accrue sur les reins, une augmentation du volume sanguin circulant, une prise de poids, une carence en certains nutriments dans l'alimentation et d'autres facteurs. L'hypertension est une maladie chronique du système cardiovasculaire, provoquant une augmentation constante de la pression artérielle (plus de 140 mm Hg). L'hypertension chez une femme peut se développer pendant la grossesse ou être présente plus tôt. Cette maladie provoque une hypertonicité de l'utérus, un décollement placentaire, une hypoxie fœtale (puisque l'apport sanguin entre le bébé et la mère se détériore), des saignements utérins et, en règle générale, conduit à une naissance prématurée. Une femme avec un diagnostic d'hypertension qui attend un enfant a besoin d'une surveillance médicale.

Prévention: surveillance quotidienne de la pression artérielle; alimentation équilibrée, activité physique modérée régulière, prise de médicaments vasoconstricteurs prescrits par un médecin Diabète sucré gestationnel. Violation du métabolisme des glucides, qui se développe dans le contexte de changements hormonaux, entraînant une diminution de la sensibilité du corps de la femme enceinte à sa propre insuline. Si une femme parvient à maintenir une glycémie normale pendant la grossesse à l'aide d'un régime spécial (dans les cas plus graves, en plus du régime, une insulinothérapie est prescrite), le bébé se développe normalement et l'accouchement se déroule en toute sécurité. S'il n'y a pas de traitement, l'enfant naît très gros (plus de 5 kg), avec une faible immunité, un risque de développement ultérieur de diabète et d'obésité, de maladies des systèmes respiratoire, cardiovasculaire et nerveux. Et une femme en l'absence de correction prénatale de la glycémie peut développer un diabète de type II. En attendant, il n'y a pas lieu de s'en inquiéter. »

Prévention: surveillance quotidienne de la glycémie (jusqu'à 5,1 mmol / l à jeun); contrôle du poids corporel; une alimentation équilibrée avec un minimum de glucides facilement digestibles; respect du régime de consommation d'alcool; activité physique modérée

Liste de contrôle du 3e trimestre

  1. Réussir les examens prescrits et passer des tests
  2. Lire la littérature sur les soins à un nouveau-né, l'éducation des enfants
  3. Obtenir un certificat de naissance (délivré en Fédération de Russie à la 30e semaine de grossesse)
  4. Choisissez un lieu d'accouchement, déterminez son budget, si vous optez pour l'obstétrique rémunérée
  5. Décidez du nom du bébé, si plus tôt vous et le père du bébé n'êtes pas parvenus à une opinion commune sur cette question
  6. Récupérez un sac pour la maternité avec les choses nécessaires, les documents et une carte d'échange pour une femme enceinte
  7. Déterminez si vous avez besoin de la présence d'une assistante lors de l'accouchement: mari, mère, petite amie, doula
  8. Pensez à l'aide à la maison et aux soins d'un nouveau-né (et des enfants plus âgés, des animaux de compagnie, des parents âgés vivant avec vous, le cas échéant) que vous pouvez faire appel au cours des premières semaines et des premiers mois de la naissance du bébé.
  9. Discutez d'un plan d'accouchement indicatif avec votre médecin, en particulier de votre attitude face à la césarienne, à l'accouchement hydrique, à l'accouchement à domicile, à l'anesthésie péridurale, etc..
  10. Obtenez un congé de maternité, étudiez les paiements uniques et à long terme auxquels vous avez droit et comment les obtenir (institutions auxquelles vous devez postuler, un ensemble de documents, etc.)
  11. Organisez un grand magasinage et réapprovisionnez votre maison en denrées non périssables, produits d'hygiène, produits chimiques ménagers, médicaments, achetez les articles manquants pour la dot d'un enfant, de sorte qu'après votre retour de l'hôpital, vous n'ayez pas besoin de fréquenter les magasins et les pharmacies
  12. Faites un cadeau créatif pour le futur bébé: achetez-en un papier ou créez un album électronique (des exemples et des modèles sont sur le Web) d'un nouveau-né, où placer, par exemple, une photo de votre ventre à une date ultérieure, vos impressions et expériences les jours d'attente pour une miette, exprimées sous forme d'entrées de journal, et puis - des informations sur les premiers jours, semaines et mois de la vie d'un fils ou d'une fille après la naissance

3 conseils utiles pour la femme enceinte

Trouvez des moyens de calmer doucement votre bébé lorsque ses mouvements sont trop douloureux pour vous. Par expérience, de nombreuses femmes enceintes sont aidées par une douche ou un bain avec de l'eau tiède, une marche de quelques minutes à quatre pattes dans la chambre ou la courte promenade habituelle, un auto-massage doux de l'abdomen.

Faites votre liste de ce dont vous avez besoin pour l'hôpital. Il existe une multitude de listes différentes sur le Web de ce que les femmes emportent avec elles à l'hôpital. Étudiez ces listes, interrogez les mamans de votre environnement sur ce qui leur a été utile et ce qui n'était pas nécessaire pendant les jours de séjour au centre périnatal, et ainsi vous vous ferez une idée claire de ce qui, en plus des documents, devrait être dans votre sac. maternité.

Exercices de Maître Kegel. Discutez avec votre médecin si vous avez des contre-indications et si le spécialiste ne vous dérange pas, commencez à faire des exercices pour renforcer les muscles du plancher pelvien. Ces exercices aident à normaliser le nombre de mictions et à prévenir l'incontinence urinaire, pendant le travail, ainsi qu'à restaurer la qualité de l'intimité après l'accouchement. Les exercices de Kegel sont également un moyen de calmer l'agitation dans votre ventre (voir le premier conseil utile à ce stade). Une description détaillée de la façon de faire les exercices peut être demandée à votre médecin et / ou trouvée sur le Web.

3 conseils utiles pour un futur papa

Aidez la future maman de votre bébé à rendre la maison plus confortable. La nécessité de «construire un nid» et de mettre de l'ordre chez une femme enceinte se réveille instinctivement afin de rendre la maison plus confortable, soignée et sûre pour le bébé. Votre aide sera nécessaire à la fois pour la réparation, pour le réaménagement des meubles, pour les gros achats et pour l'encombrement de la maison, et pour la génération et la mise en œuvre d'une variété d'idées, qu'il s'agisse de décorer une pépinière ou un ensemble de produits de congélation qui sont les plus demandés dans l'alimentation de votre famille..

Décidez si vous êtes prêt à assister à la naissance. Une conversation honnête sur ce sujet est nécessaire pour vous et la future mère, et le refus de voir le moment où le bébé est né ne signifie pas du tout votre aversion, votre lâcheté ou votre lâcheté. Mais tu fais partie de ces papas qui, jour et nuit, coupent le téléphone de la maternité, se tiennent sous ses fenêtres avec des ballons et des banderoles et rencontrent ta femme bien-aimée à la sortie avec un énorme bouquet de fleurs, après tout?

Explorez plusieurs itinéraires vers l'hôpital. Si vous décidez que vous emmènerez vous-même la femme enceinte à l'hôpital, assurez-vous à l'avance en maîtrisant les différentes manières d'y accéder. Tenir compte du temps de trajet estimé, en tenant compte des embouteillages, de la qualité de la chaussée en asphalte, des travaux routiers et d'autres circonstances.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

À quelle fréquence et à quelle heure faire une échographie pendant la grossesse?

Infertilité

Il y a à peine 40 à 50 ans, nos grands-mères n'avaient jamais rêvé de voir un bébé avant sa naissance. Maintenant, les visites périodiques avec un résident du ventre sont une chose courante.

À quoi sert un bandage prénatal??

Analyses

Pendant la grossesse, les médecins prescrivent à de nombreuses femmes de porter un bandage spécial. Il est également nécessaire pour soulager la condition de la future mère et du bébé.

Combien de semaines dure la première échographie pendant la grossesse

Nouveau née

Pendant la grossesse, le corps de la femme enceinte a besoin d'examens réguliers et de surveillance du processus de portage d'un enfant, vous devez donc savoir combien de semaines pour faire la première échographie pendant la grossesse.

Massage pour un bébé à 2 mois

Conception

La compétence la plus importante qu'un enfant devrait apprendre à 2 mois est de s'allonger sur le ventre pour lever la tête de la surface sur laquelle il est couché, également un système nerveux plus fort, le sommeil est plus court, la fixation du regard sur les jouets (objets) sont les principaux points qui distinguent un enfant 2- x mois d'un bébé en un mois.