Principal / Nutrition

Comme en témoigne une sensation de picotement dans le bas de l'abdomen

Quelle est la raison de l'inconfort dans le bas de l'abdomen?

Les picotements dans le bas de l'abdomen sont le problème le plus courant chez les femmes. Des symptômes similaires peuvent survenir à différents moments de la vie: avant la menstruation, au milieu du cycle ou pendant la grossesse. L'inconfort dans le bas de l'abdomen est le plus souvent associé à des problèmes gynécologiques. Certes, dans certains cas, cela peut également être un signe de problèmes avec le système urinaire ou avec les intestins. Essayons de vous en dire plus sur les causes du problème..

Causes d'occurrence

Il arrive qu'une femme pique dans le bas de l'abdomen avant ses règles. C'est un phénomène complètement naturel causé par le processus de menstruation. Le problème peut apparaître au milieu du cycle. Tout est question d'ovulation. Un œuf mature non fécondé est libéré de l'ovaire. Le processus s'accompagne d'une rupture du follicule, qui devient la principale cause de picotements dans le bas de l'abdomen.

Inconfort dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse

Les cas les plus courants de plaintes de picotements dans le bas de l'abdomen sont observés pendant la grossesse. Il convient de rappeler ici que les picotements peuvent en être le premier signe. L'utérus change, ses parois commencent à prendre une forme ovoïde et à s'étirer. L'inconfort s'intensifie lorsque la femme enceinte met ses muscles à rude épreuve: lors des rires, des éternuements, de l'effort. Une légère sensation de picotement dans le bas de l'abdomen est normale dans ce cas. Si cela provoque une gêne ou si la douleur s'intensifie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Une bonne nutrition pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps subit des changements spéciaux. Le fond hormonal est en train de changer. Cela entraîne des problèmes de fonction intestinale. Si la femme enceinte a une sensation de picotement dans le bas de l'abdomen, il est possible qu'elle ne mange tout simplement pas correctement. Les aliments qui causent des flatulences doivent être exclus. Vous devez également surveiller la quantité de liquide que vous consommez. Le fœtus grandit et se développe, la pression sur la vessie augmente et, par conséquent, une gêne dans la région pelvienne. Limiter votre consommation d'alcool aidera également à éviter un gonflement inutile. Ainsi, il n'est pas nécessaire de déclencher l'alarme pour chaque signal lumineux du corps. Il n'y a que quelques cas où les coliques dans le bas-ventre peuvent menacer la santé de l'enfant, et vous devriez vous rendre à l'hôpital: d'abord, si la douleur est intense ou pire; deuxièmement, s'il apparaît fréquemment; troisièmement, si des picotements dans le bas de l'abdomen s'accompagnent d'une augmentation de la température corporelle, de l'apparition de sécrétions pathologiques et d'autres signes de maladies.

Sensations de picotements non liées à la gynécologie

Les sensations de picotements dans le bas de l'abdomen peuvent ne pas être associées à la gynécologie. Pour les filles qui ne vont pas devenir mères dans un proche avenir, une sensation de picotement peut indiquer un rhume. Jupes courtes, «assis» sur le sol, nageant en eau libre - tout cela peut provoquer une gêne dans les organes pelviens. La maladie ne doit pas être laissée au hasard - si vous pensez que vous avez froid, vous devez agir immédiatement. L'un des remèdes populaires les plus efficaces est un châle en laine sur le ventre et des décoctions d'airelles, de camomille et de busserole. Des coliques peuvent survenir lorsque les intestins ne fonctionnent pas correctement. Augmentez la quantité de produits laitiers fermentés, surveillez le régime alimentaire. Pendant un certain temps, vous devriez vous limiter à l'utilisation d'aliments riches, les légumineuses. Si l'inconfort dans le bas-ventre est de courte durée et ne se reproduit pas trop souvent, il n'est pas nécessaire de sonner l'alarme. Mais si la sensation de picotement dans le bas-ventre est intense, dure plus d'une journée ou tout au long de la journée, vous devez alors consulter un médecin pour identifier les raisons, qui peuvent être nombreuses.

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal et tire-t-il après l'ovulation??

Par Rebenok.online Publié 17.12.2016 Mis à jour 14.02.2019

L'ovulation se produit dans la plupart des cas chez les femmes deux semaines avant le début des règles. Ce processus peut être accompagné de nombreux symptômes, dont une gêne dans le bas de l'abdomen.

Afin de comprendre qu'une telle condition est considérée comme une norme ou un écart, il est nécessaire d'analyser la nature des sensations de douleur et l'état général du corps.

Pourquoi l'inconfort survient?

Les douleurs abdominales basses surviennent le plus souvent pour des raisons naturelles. Ils peuvent être de nature, de régularité et d'intensité différentes. La principale raison de ce facteur est les caractéristiques individuelles du corps féminin, le mode de vie et certaines influences extérieures qui doivent être soumises quotidiennement. Selon la description de la douleur, il est possible de déterminer l'état normal de la femme ou il y a une raison de consulter un médecin.

Causes possibles de douleur et leur relation avec la période postovulatoire:

    la libération de l'ovule du follicule et le processus naturel de son mouvement dans le corps;

Personnage

L'inconfort qui survient après l'ovulation peut être caractérisé de différentes manières. Les douleurs abdominales basses peuvent être:

    en alternance (une gêne peut survenir dans le bas-ventre droit ou gauche, en raison de cet état de formation d'un œuf dans l'ovaire droit ou gauche);

Durée

Les périodes postovulatoires et prémenstruelles sont des processus différents dans le corps. Ne confondez pas la douleur qui survient avant la menstruation avec l'inconfort qui apparaît pendant l'ovulation. L'inconfort dans le premier cas n'a rien à voir avec la deuxième option..

La durée de la douleur postovulatoire peut durer de plusieurs heures à une journée. Dans de rares cas, les symptômes persistent pendant plusieurs jours.

Que faire pour soulager la douleur?

Il est recommandé de consulter votre gynécologue au sujet de la prise de médicaments contre la douleur. L'assortiment moderne présenté sur les comptoirs de pharmacie comprend des dizaines de variétés de médicaments spécialement conçus pour soulager la douleur. Cependant, ces médicaments ne guérissent pas d'éventuelles maladies..

Vous pouvez vous débarrasser du symptôme par les méthodes suivantes:

    médicaments conventionnels en vente libre (aspirine, paracétamol, ibuprofène, kétorol);

Quand voir un médecin?

Des douleurs dans le bas du torse peuvent être des symptômes de maladies graves chez une femme: la présence d'une grossesse extra-utérine ou un déséquilibre hormonal. Une crise de douleur peut coïncider avec la fin de l'ovulation et être un compagnon au développement d'une cystite ou d'une appendicite.

Vous devez consulter un médecin dès que possible si vous présentez les symptômes suivants:

    la douleur est de nature spasmodique et s'accompagne d'une affection sévère (étourdissements, vomissements, nausées, léthargie, etc.);

Si la condition après l'ovulation provoque un inconfort important et perturbe la qualité de vie, une visite chez un spécialiste ne doit pas être reportée. Les maladies gynécologiques affectent directement la capacité de concevoir un enfant. Les stades avancés de la maladie ou le diagnostic tardif peuvent conduire à l'infertilité.

Que signifient les picotements dans le bas de l'abdomen chez les femmes

Les douleurs piquantes dans le bas de l'abdomen chez les femmes peuvent avoir différentes causes - de la physiologie naturelle aux premiers signes d'une maladie grave. Dans tous les cas, il est important de ne pas ignorer le problème, mais d'essayer de trouver et d'éliminer les facteurs qui causent la douleur. L'accès rapide à un médecin et un diagnostic précoce sont la clé d'un traitement réussi et la capacité de mener une vie normale sans corriger une détérioration du bien-être.

Causes des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen chez la femme

Les experts distinguent les causes physiologiques et organiques des picotements dans le bas de l'abdomen. Les premiers comprennent la formation excessive de gaz dans les intestins, la restructuration de l'appareil musculaire pendant la grossesse au cours du dernier trimestre, une augmentation de l'activité physique quotidienne, le début du cycle menstruel, etc. En règle générale, ces sensations douloureuses sont tout à fait naturelles et ne nécessitent pas de consultation médicale, car passer pour un court laps de temps.

Les raisons organiques causées par le développement de maladies des organes internes dans le corps d'une femme sont plus graves. Le plus souvent, lors du traitement de patients souffrant de douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen, les médecins diagnostiquent:

  • troubles du fonctionnement des organes du système reproducteur - ovaires et utérus, développement de kystes, prolifération des tissus conjonctifs, etc.
  • maladies du système excréteur et du tube digestif, développement de processus inflammatoires dus à une infection, à une hypothermie et à d'autres raisons;

Selon les raisons de l'apparition de douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen chez la femme, elles ont un caractère et une intensité différents. Les douleurs peuvent être vives ou à peine perceptibles, ternes et douloureuses, rappelant les douleurs de travail pendant l'accouchement, poignardées, irradiant à travers le corps comme des vagues, précisément localisées ou incertaines, etc..

Dans certains cas, la nature de la douleur sert de signe indirect d'un trouble particulier dans le corps, vous permettant de compléter le diagnostic en peu de temps et de déterminer avec précision la cause des symptômes désagréables:

  • Des sensations douloureuses aiguës aiguës indiquent une pathologie grave et nécessitent une attention médicale immédiate. Ils accompagnent souvent les traumatismes internes avec des saignements, des ruptures ou des déformations des organes internes. Moins fréquemment, ces douleurs sont des signes d'une infection des voies urinaires..
  • La nature rythmique de la douleur est le signe d'une augmentation de la pression interne dans les organes internes creux.
  • Douleur ondulante qui augmente puis diminue, indique le développement d'un processus inflammatoire ou une obstruction des voies excrétrices.

La durée des crises de douleur et la fréquence de leur apparition peuvent indiquer une nature aiguë ou chronique de la maladie, aidant à définir avec précision les tactiques du traitement futur.

Symptômes alarmants

La charge de travail au travail et à la maison oblige souvent les femmes à ignorer la douleur à l'aine, reportant leur demande d'aide médicale. Cependant, il existe un certain nombre de signes qui nécessitent une visite immédiate chez le médecin. Parmi eux:

  • une augmentation notable de la douleur de faible à plus forte, accompagnant même des mouvements légers;
  • la durée de la douleur qui ne disparaît pas pendant plusieurs jours et se fait constamment sentir;
  • l'apparition d'écoulements sanglants ou purulents, une odeur désagréable, des irrégularités dans le cycle menstruel;
  • signes douloureux accompagnant: nausées, étourdissements, fièvre, faiblesse, sensations douloureuses à la miction ou avant.

Souvent, les symptômes concomitants associés à une douleur lancinante dans le bas de l'abdomen indiquent avec précision le développement d'une maladie particulière.

  • Si la douleur est causée par un trouble gastro-intestinal, elle s'accompagne de nausées, de vomissements et d'épuisement..
  • Une forte augmentation de la température corporelle, les frissons sont des signes d'infection des organes pelviens.
  • La douleur avec saignement interne dans la cavité abdominale s'accompagne d'évanouissements et de choc.
  • La douleur pendant la miction indique une maladie des organes du système excréteur.

L'un des facteurs énumérés nécessite une recherche rapide de l'aide et un diagnostic rapide pour établir la cause exacte de la douleur.

Diagnostic de la douleur de couture dans l'abdomen

Si vous ressentez des picotements dans le bas de l'abdomen, vous devez consulter un médecin. Les spécialistes qui vous aideront à identifier la cause de l'inconfort sont un gynécologue, un urologue, un proctologue ou un traumatologue. La patiente peut choisir l'une des spécialisations énumérées en fonction de problèmes de santé précédemment diagnostiqués ou en fonction de ses propres sentiments. Dans certains cas, il est nécessaire de consulter plusieurs médecins à la fois afin d'exclure les maladies secondaires et d'effectuer le diagnostic le plus rapide et le plus précis..

Au premier stade, un examen visuel et gynécologique, une palpation de la zone douloureuse est effectuée. Un examen approfondi plus approfondi comprend nécessairement des diagnostics échographiques des organes pelviens, des reins et du foie; analyse générale du sang et de l'urine; frottis gynécologique; électrocardiogramme; des mesures diagnostiques supplémentaires si vous soupçonnez le développement de maladies concomitantes.

Premiers secours

Si les sensations de douleur augmentent et qu'une visite immédiate chez le médecin doit être reportée, vous pouvez soulager votre bien-être à l'aide d'analgésiques et d'anti-inflammatoires - cétonal, ibuprofène, nimésulide. Vous pouvez réduire l'intensité de la douleur en appliquant un sac d'eau froide ou de glace sur votre estomac..

Essayer d'éliminer la douleur lancinante dans le bas de l'abdomen en utilisant des remèdes populaires afin d'éviter une visite chez le médecin peut avoir des conséquences très graves. Les bains chauds, les infusions aux herbes, les poignées de médicaments de la trousse de premiers soins ne soulageront pas, mais intensifieront seulement les sensations désagréables et peuvent même provoquer des saignements graves et la propagation de l'infection aux organes voisins.

Il n'est pas toujours possible d'éliminer le résultat négatif d'une telle auto-médication et de préserver la fonction reproductrice d'une femme. Surtout lorsqu'il s'agit de jeunes filles et de femmes enceintes au début de la naissance d'un enfant.

Thérapies

La base d'un traitement réussi de la douleur de couture dans l'abdomen est un diagnostic précis et l'élimination de la maladie sous-jacente. Parallèlement à ses manifestations, un certain nombre de symptômes de problèmes connexes disparaîtront également. Dans certains cas, après l'examen, une intervention chirurgicale immédiate est prescrite. Son résultat dépend de l'âge du patient, des caractéristiques de l'évolution de la maladie et de sa nature - aiguë ou chronique. Plus l'intervalle de temps entre l'apparition de la douleur et l'opération est court, plus les chances de guérison complète sont élevées avec la préservation des fonctions des organes internes.

Pour un rétablissement rapide et la prévention du risque de complications, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du médecin en période postopératoire. En règle générale, il s'agit d'un traitement médicamenteux, d'un régime alimentaire, d'une restriction de l'activité physique et d'un repos nocturne d'au moins 8 heures par jour. Une condition préalable après la chirurgie est de porter un bandage qui accélère la guérison des tissus abdominaux.

Ça fait mal et des picotements dans le bas de l'abdomen. Picotements dans le bas de l'abdomen: gauche et droite - quelle est la raison

Les cas les plus courants de plaintes de picotements dans le bas de l'abdomen sont observés pendant la grossesse. Des douleurs piquantes et des picotements dans l'abdomen apparaissent avec une maladie telle que la diverticulite intestinale. Les sensations de picotements dans le bas de l'abdomen peuvent ne pas être associées à la gynécologie. L'inflammation des appendices peut également accompagner une sensation de picotement dans l'abdomen.

Des symptômes similaires peuvent survenir à différents moments de la vie: avant la menstruation, au milieu du cycle ou pendant la grossesse. L'inconfort dans le bas de l'abdomen est le plus souvent associé à des problèmes gynécologiques. Certes, dans certains cas, cela peut également être un signe de problèmes avec le système urinaire ou avec les intestins. Il arrive qu'une femme pique dans le bas de l'abdomen avant la menstruation.

Causes des douleurs abdominales

Le problème peut apparaître au milieu du cycle. Tout est question d'ovulation. Le processus s'accompagne d'une rupture du follicule, qui devient la principale cause de picotements dans le bas de l'abdomen. Il convient de rappeler ici que les picotements peuvent en être le premier signe. Si la femme enceinte a une sensation de picotement dans le bas de l'abdomen, il est possible qu'elle ne mange tout simplement pas correctement..

Violation du tube digestif

Pour les filles qui ne vont pas devenir mères dans un proche avenir, une sensation de picotement peut indiquer un rhume. Si l'inconfort dans le bas de l'abdomen est de nature à court terme, ne se reproduit pas trop souvent, il n'est pas nécessaire de sonner l'alarme.

Les picotements et l'inconfort dans le bas de l'abdomen sont un symptôme courant chez les femmes et les hommes. Chez la femme, une sensation de picotement dans l'abdomen peut indiquer un processus naturel tel que les règles ou la grossesse. L'appendicite est l'une des causes courantes de picotements dans le bas de l'abdomen. Cela peut survenir chez les femmes et les hommes.

Pathologies de la grossesse

En plus de la maladie de Crohn, les intestins peuvent signaler d'éventuels diverticules et tumeurs. Dans l'appendicite aiguë, l'inconfort dans le bas-ventre est remplacé par une douleur vive. La personne peut ressentir des épisodes de nausées et de vomissements. Une élévation de température est également possible.

Contrairement aux hommes, les picotements dans le bas de l'abdomen chez les femmes sont un symptôme caractéristique du premier trimestre de la grossesse. Cependant, dans une grossesse normale, une femme peut ressentir une légère sensation de picotement à droite. Des picotements dans le bas de l'abdomen, dans ce cas, accompagnés d'une douleur intense. Les sensations douloureuses viennent de la droite et ont un caractère tirant ou douloureux.

Diverticulite intestinale

Parfois, une douleur juste et des picotements dans le bas de l'abdomen sont des signes de la maladie de Crohn. Cette maladie est dangereuse pour les femmes et les hommes. En plus de la douleur à droite, cette maladie est caractérisée par un processus inflammatoire dans les intestins. La maladie de Crohn provoque des troubles du système immunitaire.

Le danger d'une telle maladie réside dans les ulcères qui se forment sur l'intestin au cours du développement de la maladie. En outre, avec les tumeurs intestinales, des problèmes tels que l'obstruction et les saignements sont possibles. Dans de nombreux cas, ces symptômes indiquent des tumeurs malignes..

Cependant, il se caractérise par une constipation fréquente et se situe dans l'abdomen gauche. Une maladie telle que la diverticulite est particulièrement dangereuse par la formation de suppuration dans l'intestin et le développement de fistules.

Des picotements dans l'abdomen s'accompagnent d'un syndrome de douleur paroxystique. Au cours du développement de maladies des voies urinaires supérieures, des douleurs et des picotements dans l'abdomen irradient vers l'aine. Parfois, le patient ressent une douleur vive en urinant. Je suis maintenant enceinte, âgée de 8 semaines, je ressens des picotements dans le bas de mon abdomen. Les douleurs abdominales basses peuvent survenir en raison de facteurs qui servent d'irritants.

Notez que la douleur et les picotements dans le bas de l'abdomen proviennent souvent du surmenage ou de l'exercice. Les douleurs abdominales basses sont de nature différente, mais peuvent être une conséquence de la maladie. Ils sont divisés en types: - tranchants et ternes; - coupants; - pulsants; - coliques; - douloureux; - éclatants. La douleur peut se propager à toutes les parties de l'abdomen. Très souvent, les femmes se rendent au cabinet gynécologique avec des plaintes d'inconfort dans le bas-ventre: douleurs tiraillantes, picotements dans le bas-ventre, etc..

En cas de pathologie grave, la sensation de picotement dans l'abdomen est vive et parfois aiguë. Une légère sensation de picotement dans le bas de l'abdomen est normale dans ce cas..

Que doit faire une femme si elle ressent une légère sensation de picotement dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse: sonner l'alarme et consulter immédiatement un médecin ou prendre des mesures indépendantes pour éliminer l'inconfort? Il est difficile de donner une réponse sans ambiguïté à une telle question, car toute femme enceinte ressent sa responsabilité envers le bébé et ne peut donc pas rester calme, ressentant une sensation de picotement dans le bas-ventre pendant la grossesse..

Lorsque des picotements se produisent?

Dès qu'une femme le découvre, elle doit immédiatement aller chez le médecin. Cela est nécessaire non seulement pour vérifier sa santé, mais aussi pour obtenir des recommandations complètes sur le style de vie requis dans de telles situations. Cependant, certaines femmes notent qu'elles pensaient que les picotements dans le bas de l'abdomen étaient un signe de grossesse, car elles ont dû faire face à ce phénomène bien avant de voir les deux bandes chéries sur le test..

Alors, quel est le moment normal des picotements et quand est-il temps de sonner l'alarme? Les experts notent que la durée de la grossesse ne joue pas un rôle clé à cet égard, car de telles sensations peuvent survenir à n'importe quel trimestre. Une autre chose est que de petites sensations de picotements dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse peuvent être sans danger ou nécessiter des conseils spécialisés..

Vaut-il la peine de s'inquiéter?

Si la douleur survient au cours du premier trimestre, une femme n'a pas à s'inquiéter si les picotements ne sont pas accompagnés d'un écoulement des organes génitaux et ne durent pas plus d'une heure. Pour se débarrasser des sensations désagréables et effrayantes, il est recommandé à la femme enceinte de s'allonger dans une position confortable. Les exercices sur le ballon seront également efficaces, sauf si l'activité physique est interdite par un médecin..

Les picotements dans le bas de l'abdomen à gauche pendant la grossesse au deuxième semestre, ainsi qu'à droite, sont le plus souvent le résultat de problèmes au niveau du tube digestif de la femme (ballonnements, constipation, etc.). Des soins médicaux spécialisés ne sont pas nécessaires ici: il suffit de changer de régime pour améliorer la digestion. Si l'inconfort ne disparaît pas pendant une longue période ou si d'autres symptômes dangereux (écoulement, étourdissements, évanouissements) s'y sont ajoutés, il est préférable d'appeler un médecin.

Au troisième trimestre, des picotements dans le bas-ventre droit pendant la grossesse (et à gauche aussi) peuvent être à la fois une conséquence des mouvements actifs de l'enfant et un signal de début du travail. Si vous avez pris une position confortable, mais que la douleur ne fait que s'intensifier, il est probable que le bébé soit pressé de naître et il vaut mieux consulter un médecin.

Sensation de picotement "dangereux"

Malheureusement, la situation n'est pas toujours aussi simple et facile à résoudre: la femme enceinte s'est reposée sur le canapé - et la douleur a disparu comme si elle était à la main. Dans certains cas, des soins médicaux doivent être fournis dès que possible..

Quelle que soit la durée de la grossesse, une femme qui ressent une gêne dans le bas de l'abdomen doit immédiatement appeler une ambulance ou se rendre seule à l'hôpital si:

Pendant la grossesse, le bébé peut être menacé par de nombreux dangers, cependant, l'attitude prudente de la femme enceinte envers sa santé minimisera le risque, permettant une détection rapide du problème et son élimination..

La grossesse s'accompagne de certains changements qui affectent divers organes et fonctions du corps de la femme. Cela conduit souvent à des sensations peu agréables pendant la période de portage d'un bébé. Mais cette situation est tout à fait normale et ne nécessite pas de préoccupation accrue. C'est une autre question quand il y a un risque de conditions pathologiques qui se manifestent dans un tableau clinique similaire. Dans ce cas, vous devez être prudent et consulter un médecin si vous avez des inquiétudes..

Cela se produit également lorsque les femmes craignent des picotements dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse. Cela peut se produire à différents moments et sous l'influence d'un grand nombre de facteurs. Il est toujours nécessaire d'évaluer le risque de certaines manifestations, car la santé de la femme enceinte et de l'enfant peut en dépendre. Il est possible de dire ce qui provoque réellement de telles sensations uniquement après avoir consulté un médecin..

Lors d'un coup de couteau dans l'abdomen pendant la grossesse, toutes les causes de telles manifestations doivent être prises en compte.

Les raisons

Dans la plupart des cas, la sensation de picotement dans l'abdomen d'une femme pendant la grossesse est due à des raisons physiologiques. Alors ne vous inquiétez pas, mais essayez de survivre calmement à ces phénomènes. Ils ne peuvent porter aucun danger. Mais vous devez agir complètement différemment si la douleur est associée à des processus pathologiques qui affectent souvent le processus même de porter un enfant. Par conséquent, au stade de l'examen initial, il est extrêmement important de connaître les raisons de cette condition. Et les douleurs abdominales peuvent être le résultat des facteurs suivants:

  1. Changements physiologiques.
  2. Grossesse extra-utérine.
  3. Avortement spontané.
  4. Maladies du système digestif.
  5. Pathologie du système urinaire.
  6. Maladies gynécologiques.
  7. Maladies infectieuses.

Compte tenu de la variété des causes d'inconfort dans le bas-ventre pendant la grossesse, le médecin doit se concentrer sur le diagnostic différentiel des conditions présentant des symptômes similaires. Un examen clinique complet de la femme y contribue..

L'origine des douleurs abdominales lancinantes pendant la grossesse est difficile à prédire. Si pour certaines femmes c'est la norme, alors pour d'autres c'est un signe de pathologie. Par conséquent, vous devez toujours demander l'avis de votre médecin..

Symptômes

Lors de l'examen et de la recherche objective, tous les symptômes sont analysés afin d'avoir une vision holistique du tableau clinique. Le diagnostic correct peut être posé sur la base d'un examen médical et des méthodes supplémentaires peuvent être utilisées pour le clarifier..

En ce qui concerne les sensations de douleur, tout d'abord, vous devez établir leurs caractéristiques:

  • Par localisation: dans le bas de l'abdomen, dans les parties latérales ou supérieures.
  • Par durée: court terme et long terme.
  • Par fréquence: périodique ou constante.

De plus, il faut tenir compte de leur dépendance vis-à-vis de facteurs externes, de l'apport alimentaire et des mouvements. Il est également nécessaire de prendre en compte d'autres symptômes qui accompagnent la sensation de picotement dans l'abdomen. Chaque détail compte pour un diagnostic. Cela permettra de différencier des états similaires entre eux. Par conséquent, il convient de considérer les signes des conditions les plus courantes pouvant provoquer des picotements dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse..

Changements physiologiques

Pendant la grossesse, des changements hormonaux sont observés dès les premiers stades, qui consistent en une augmentation de la concentration de progestérone, d'œstrogène et de relaxine. Le résultat est une relaxation des muscles, un ramollissement des ligaments et des tendons, qui prépare le corps à la croissance de l'utérus. Déjà au deuxième trimestre, une augmentation de la taille de l'abdomen devient perceptible, ce qui entraînera naturellement l'apparition de diverses sensations désagréables, y compris des douleurs lancinantes.

Dans les derniers stades, la situation peut empirer, car l'utérus commence à serrer les organes environnants. Les femmes s'inquiètent de la constipation, des mictions fréquentes et de l'essoufflement. Au moment de l'accouchement, des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen peuvent indiquer le début du travail..

Si la grossesse se déroule normalement, ne faites pas attention aux légers picotements dans le bas de l'abdomen..

Grossesse extra-utérine

Dans les premiers stades, la douleur dans le bas-ventre peut indiquer une grossesse extra-utérine. Cela se produit lorsque l'ovule est attaché dans d'autres zones: tube, ovaire, cavité abdominale. La première option est la plus courante. Dans ce cas, tout se déroule normalement jusqu'à ce que la paroi du tube commence à s'étirer au fur et à mesure que l'embryon grandit. Ensuite, les symptômes suivants apparaissent:

  • Douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen.
  • Problèmes sanglants.
  • Douleur à la palpation et à l'examen gynécologique.

Dans cette situation, il existe un risque d'éclatement du tuyau. Ensuite, il y a des signes d'hémorragie interne: pâleur, augmentation du rythme cardiaque, diminution de la pression, vertiges. Les muscles de l'abdomen sont tendus, il y a des signes d'irritation du péritoine.

Avortement spontané

Une autre pathologie obstétricale, l'avortement spontané, ne peut être exclue. Cela peut être pensé lorsque l'inconfort dérange une femme avant 20 semaines de grossesse. Ensuite, les symptômes suivants apparaissent:

  • Douleur abdominale basse.
  • Problèmes sanglants.
  • Hypertonicité de l'utérus.
  • Ouverture du pharynx utérin.

Cette situation est la plus facile à arrêter au stade de la menace de fausse couche. Si cela n'est pas fait, le processus se développera davantage - jusqu'à la perte complète du fœtus..

Maladies du système digestif

Il est raisonnable de supposer que les douleurs abdominales peuvent être associées à des maladies du système digestif. Le plus souvent, le processus pathologique implique l'estomac, les intestins, la vésicule biliaire ou le pancréas. Selon la pathologie, le tableau clinique présentera des différences caractéristiques, cependant, les symptômes les plus courants sont les suivants:

  • Douleur dans diverses parties de l'abdomen: épigastre, hypocondre, parties latérales ou inférieures.
  • La nausée.
  • Vomissement.
  • Éructations.
  • Constipation ou diarrhée.
  • Ballonnements.

Il est également nécessaire de noter certaines des caractéristiques de la symptomatologie dans diverses maladies. La pancréatite est accompagnée de douleurs à la ceinture, avec une cholécystite, elle irradie souvent vers la zone de la ceinture scapulaire droite et en cas d'ulcère gastroduodénal, en règle générale, elle est localisée en un point avec une irradiation possible vers le dos.

Les maladies du tractus gastro-intestinal sont souvent exacerbées pendant la grossesse. Comme toute pathologie, ils nécessitent un traitement adéquat..

Pathologie du système urinaire

Une sensation de picotement dans l'abdomen d'une femme pendant la grossesse peut également être associée à des maladies des organes urinaires. Le plus souvent, il faut faire face aux phénomènes de pyélonéphrite ou de cystite. Cela est dû à l'influence d'un utérus élargi et des niveaux hormonaux. Dans ce cas, vous pouvez remarquer l'apparition de tels signes:

  • Douleurs au bas du dos ou suprapubiennes.
  • Urination fréquente.
  • Décoloration de l'urine.
  • Augmentation de la température corporelle.

Ces maladies sont principalement d'origine microbienne et, par conséquent, le diagnostic est confirmé non seulement cliniquement, mais également par les résultats de l'analyse d'urine avec l'identification des bactéries..

Traitement

Après avoir identifié les causes des picotements dans l'abdomen d'une femme pendant la grossesse, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement. Leur volume et leur nature dépendront du diagnostic et de l'état de l'organisme. Le plus souvent, ils sont limités aux agents conservateurs, mais il existe des situations où une intervention chirurgicale est nécessaire.

L'impact potentiel du traitement sur le fœtus est toujours pris en compte. Seuls les plus sûrs sont utilisés.

Régime

Tout le monde sait qu'une femme doit bien manger pendant la grossesse. Mais lorsqu'il existe des conditions préalables au développement ou à l'exacerbation de certaines maladies, vous devez accorder une attention particulière au régime alimentaire. Cela aidera non seulement au développement du fœtus, mais assurera également le bien-être de la femme. Donc, vous devez suivre ces règles:

  1. Mangez régulièrement et pleinement.
  2. La nourriture doit être variée et de haute qualité.
  3. Élimine les aliments épicés, frits, gras et fumés.
  4. Limitez les cornichons et les marinades, les pâtisseries.
  5. Donner la préférence aux aliments cuits au four, bouillis ou mijotés.
  6. Limiter la consommation de chou, légumineuses, boissons gazeuses.
  7. Boire beaucoup de liquides.
  8. Arrêtez de boire de l'alcool.

Thérapie médicamenteuse

Dans le traitement des maladies, les médicaments sont de première importance. Mais pendant la grossesse, il est nécessaire d'aborder soigneusement leur utilisation, ce qui est dû à l'effet possible sur l'état du fœtus. Une femme, cependant, ne devrait pas s'inquiéter, car les médecins n'utilisent que des médicaments éprouvés qui ont une grande base de preuves confirmant leur sécurité. Selon la situation, les groupes de médicaments suivants sont recommandés:

  • Antispasmodiques.
  • Tocolytiques.
  • Les hormones.
  • Adsorbants.
  • "Anti-mousse".
  • Les enzymes.
  • Antisécrétoire.
  • Viamins.
  • Phytopréparations.

Quel médicament spécifique à prescrire, sa posologie et son mode d'administration, le médecin vous indiquera. Vous ne pouvez pas prendre de médicaments par vous-même - de cette façon, vous pouvez non seulement vous blesser, mais aussi vous faire du mal à l'enfant.

Physiothérapie

Dans certains cas, la physiothérapie est indiquée. Le plus souvent, ils sont recommandés dans le complexe de traitement de la fausse couche. De plus, certaines méthodes peuvent être utilisées pour diverses maladies chroniques en rémission. Par conséquent, les procédures suivantes doivent être envisagées:

  1. Électrophorèse.
  2. Electro-relaxation.
  3. Réflexologie.
  4. Balnéothérapie.

Le traitement optimal sera prescrit par un physiothérapeute en collaboration avec un gynécologue. Si des sensations désagréables surviennent pendant les procédures, vous devez consulter un spécialiste.

Opération

Lorsqu'une femme reçoit un diagnostic de grossesse extra-utérine ou d'avortement en cours, des méthodes chirurgicales sont indispensables. Dans le premier cas, une opération laparoscopique est utilisée avec l'ablation de l'ovule. S'il y a des complications sous forme d'hémorragie interne, vous devrez alors vous rendre à l'intervention depuis le libre accès. Après un avortement qui a eu lieu, il est impératif de subir un grattage de la cavité utérine afin qu'il ne reste plus de membranes. Sinon, des saignements abondants ou une infection peuvent être attendus..

Lorsqu'une sensation de picotement apparaît dans l'abdomen d'une femme pendant la grossesse, cela nécessite l'avis d'un spécialiste. Seul un médecin peut dire à quoi ils sont associés, et si une pathologie est détectée, prescrire le traitement approprié.

Aimé?

Cliquez sur le bouton si vous avez aimé l'article, cela nous aidera à développer le projet. remercier!

Picotements dans le bas de l'abdomen

Une sensation de picotement dans le bas de l'abdomen doit être ressentie par toutes les personnes, quel que soit leur sexe. Cela peut signaler la présence de problèmes avec les intestins ou le système urinaire. Chez la femme, il peut également accompagner les processus naturels, sans être un signe de maladie. Un tel inconfort survient souvent les jours critiques et pendant la période de grossesse. Mais si une douleur intense se joint à la sensation de picotement, n'hésitez pas à consulter un médecin..

Cycle menstruel et grossesse

Une sensation de picotement désagréable dans le bas de l'abdomen est observée avant la menstruation et au milieu du cycle menstruel, qui est associée au processus d'ovulation. Une légère sensation de picotement est naturelle pendant le premier trimestre de la grossesse. S'il devient aigu ou aigu, il peut y avoir une pathologie grave..

Souvent, une sensation de picotement indique que le fœtus se développe dans la trompe de Fallope ou l'abdomen (grossesse extra-utérine). Dans une telle situation, une ablation chirurgicale urgente du fœtus est nécessaire..

Inflammation des appendices

Le processus d'inflammation des appendices se réfère également à des problèmes purement féminins. De fortes douleurs s'ajoutent à la sensation de picotement dans le bas de l'abdomen. Dans le même temps, les femmes ressentent une somnolence accrue, une perte d'appétit, des changements d'humeur se produisent souvent, l'irritabilité et la fatigue augmentent.

Appendicite

La présence d'une sensation de picotement dans le bas de l'abdomen et une douleur, plus souvent ressentie à droite, peuvent être des symptômes d'appendicite. Avec le développement de sa forme aiguë, la sensation d'inconfort dans le bas-ventre est remplacée par une douleur vive, la température augmente souvent de manière significative, des crises de nausées et de vomissements apparaissent, la diarrhée est possible. L'appendicite aiguë nécessite une assistance chirurgicale urgente.

la maladie de Crohn

Une douleur à droite, associée à une sensation de picotement dans le bas de l'abdomen, peut signaler une maladie de Crohn dangereuse, provoquée par un dysfonctionnement du système immunitaire. À la suite de la maladie, une inflammation intestinale se produit, éventuellement une lésion de sa membrane.

Les tumeurs

Des picotements, associés à des douleurs douloureuses, accompagnent souvent le développement de tumeurs intestinales de nature différente. La douleur au cours du développement des processus tumoraux est localisée à droite. Les hommes et les femmes sont également affectés par l'apparition de néoplasmes. Le succès du traitement dépend de la détection précoce du problème.

Maladies du système urinaire

Les maladies des voies urinaires affectent souvent les hommes. Cela est dû aux caractéristiques structurelles du système urinaire masculin. Ces maladies se caractérisent par des picotements accompagnés d'épisodes de douleur. Avec le développement de phénomènes pathologiques dans les voies urinaires supérieures, des douleurs et des picotements sont donnés à l'aine. Le processus de miction devient douloureux. Pour les derniers stades du développement de la lithiase urinaire, il est possible de détecter des impuretés sanguines dans l'urine..

Il est nécessaire d'écouter les signaux que le corps donne, d'informer sur le danger et d'y répondre à temps. En commençant le traitement de la lithiase urinaire à un stade précoce, il sera possible d'éviter la nécessité de résoudre le problème avec des méthodes chirurgicales, et le traitement d'autres pathologies sera plus efficace.

Douleur et picotements dans le bas de l'abdomen: causes possibles

Le contenu de l'article

  • Douleur et picotements dans le bas de l'abdomen: causes possibles
  • Ce qui est indiqué par un léger picotement dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse
  • Pourquoi des douleurs abdominales basses apparaissent-elles?

Notez que la douleur et les picotements dans le bas de l'abdomen proviennent souvent du surmenage ou de l'exercice. Dans le même temps, les muscles internes sont étirés et comprimés, ce qui donne un effet de tension. L'essentiel est de ne pas en faire trop à l'entraînement..

Causes des douleurs abdominales

Les douleurs abdominales basses sont de nature différente, mais peuvent être une conséquence de la maladie. Ils sont divisés en types:
- pointu et terne;
- Coupe;
- palpitant;
- coliques;
- douloureux;
- éclatement.
La douleur peut se propager à toutes les parties de l'abdomen.

Les causes les plus courantes de douleur et de picotements dans le bas de l'abdomen

La nature et les spécificités des picotements dans le bas de l'abdomen peuvent révéler la cause réelle de leur apparition:

- douleur aiguë (infection intestinale, empoisonnement, suralimentation, appendicite, obstruction);
- douleur aiguë dans le bas de l'abdomen (cholécystite, colique rénale, appendicite aiguë, syndrome du côlon irritable, colite ulcéreuse);
- douleur douloureuse (lithiase urinaire, cholécystite chronique);
- douleur sourde tirante (grossesse extra-utérine, cystite, urétrite, inflammation ovarienne, polykystique, prostatite);
- douleur dans le bas de l'abdomen qui va dans le bas du dos (pyélonéphrite, tumeur rénale, insuffisance rénale, lithiase urinaire, inflammation).

Symptômes alarmants: ce qui est mis en évidence

Une forte sensation de picotement dans le bas de l'abdomen peut survenir en cas de suralimentation ou de ballonnements. Les causes courantes de douleur intense dans le bas de l'abdomen peuvent être:
- péritonite;
- gastrite;
- ulcère;
- infection intestinale;
- cystite;
- appendicite;
- colique rénale.
En cas d'intoxication alimentaire, des douleurs et des picotements dans le bas de l'abdomen peuvent survenir soudainement. Ce processus s'accompagne de fièvre, de nausées et de vomissements, de gaz abondants et de diarrhée..
Pour soulager les douleurs abdominales basses, vous devez prendre un absorbant. Le type de ces médicaments comprend le charbon actif conventionnel, "Creon" et "Mezim". Les médicaments soulagent la douleur aiguë, la diarrhée et les nausées.

Premiers secours pour la douleur dans le bas de l'abdomen

Pour soulager la douleur, donnez au patient la paix et la tranquillité, appliquez de la glace sur l'estomac, donnez 1-2 comprimés absorbants. Vous ne devez pas recourir aux remèdes populaires, boire des analgésiques, appliquer chaud sur l'estomac, boire des laxatifs, provoquer délibérément des vomissements, manger et boire. Ne connaissant pas la cause de la douleur dans le bas-ventre, la meilleure option serait d'appeler un médecin à domicile.

Picotements dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse

De nombreuses femmes enceintes pendant la grossesse se plaignent de picotements dans le bas de l'abdomen. Bien sûr, cela ne peut que s'inquiéter, donc afin de ne pas aggraver la situation, nous nous empressons de clarifier de quel type d'affection il s'agit et si c'est dangereux pour la santé du futur bébé et de la future mère..

Les picotements dans le bas de l'abdomen, selon les experts, sont le premier signe que votre utérus s'étire et change. Habituellement, de tels changements se produisent dans la période de 5 à 8 semaines de grossesse, parfois un peu plus tard. Cela signifie que si auparavant l'utérus ressemblait à une poire, maintenant, de plus en plus gros, il devient comme un œuf. Cette forme est optimale pour le développement du fœtus intra-utérin et correspond au cours normal de la grossesse. Les muscles qui soutiennent l'utérus sont étirés, provoquant ainsi une douleur de traction dans le bas de l'abdomen ou une sensation de picotement. Ça fait mal surtout en toussant et en éternuant. Si votre sensation de picotement est courte et pas très forte, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Dans ce cas, vous devriez, si possible, prendre une position horizontale ou, au contraire, vous promener tranquillement dans le parc. Ce que vous n'avez pas à faire, c'est de paniquer et de trouver des plaies impensables. Laissez le droit de diagnostiquer votre médecin, et ne recourez pas à des conclusions indépendantes, et souvent loin d'être roses.

Cette condition est correcte si elle est accompagnée de courtes sensations de picotements légers. Je comprends que la limite de douleur de chaque personne est purement individuelle, et si certains ne ressentent ni douleur ni inconfort, d'autres souffrent simplement de cette condition. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez devenir une alarmiste enceinte. Essayez de vous calmer et d'analyser votre douleur: est-ce si fort et durable? Et en général, est-ce une douleur ou un léger inconfort? Si les sensations de picotements disparaissent après une demi-heure, une heure, alors c'est un phénomène normal, qui doit être traité philosophiquement.

Pourquoi le bas-ventre pique-t-il pendant la grossesse et que faire à ce sujet?

Des picotements dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse peuvent indiquer à la fois des troubles pathologiques et un état normal pendant cette période. Le corps de la femme change au niveau physiologique: l'utérus se développe, le fœtus ressent une lourdeur, le fond hormonal change. Le plus important est d'identifier correctement la cause des picotements..

  • Causes possibles de picotements dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse
  • Que faire si des picotements d'estomac pendant la grossesse?
  • Lorsque vous avez besoin de soins médicaux?

Causes possibles de picotements dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse

Pendant la grossesse, une femme est particulièrement sensible à toute manifestation d'inconfort dans le corps. Par conséquent, même une légère sensation de picotement dans le bas de l'abdomen provoque de l'anxiété..

Les causes de ces symptômes ont 2 formes principales:

  1. La cause physiologique ne comporte aucune menace. Elle est associée à une restructuration du corps, se manifeste généralement la nuit et le soir et peut survenir à tout stade de la grossesse.
  2. Les causes pathologiques sont dangereuses, car elles impliquent le développement d'un trouble particulier. Cela pourrait être:
  • neurogénicité de la vessie, qui se produit en raison de changements dans les niveaux hormonaux et ne présente aucun risque particulier;
  • le développement de la cystite - un processus inflammatoire dans lequel la sensation de picotement est aiguë;
  • l'inflammation de l'appendice est une menace directe pour la vie du fœtus et de la mère (en savoir plus sur l'appendicite pendant la grossesse ici).

Ce sont des raisons courantes pour lesquelles le bas de l'abdomen peut picoter pendant la grossesse. Mais beaucoup dépend du moment choisi, car à chaque trimestre, diverses sensations de picotements physiologiques et pathologiques peuvent se former.

Premier trimestre

Des picotements dans le bas de l'abdomen surviennent souvent après la conception. Habituellement, pendant cette période, une femme ne fait pas beaucoup attention à cela, alors qu'elle ressent un peu de faiblesse et de somnolence. Elle peut être malade, ennuyant tout autour.

Après 3-4 semaines, la forme de l'utérus change - elle augmente et s'arrondit, car la circulation sanguine dans le système circulatoire de l'organe est accélérée. Dans ce cas, des sensations de picotements sont notées des deux côtés de l'abdomen..

Les sensations de picotements en début de grossesse provoquent une gêne, parfois accompagnée de petites sensations douloureuses de nature tiraillante et douloureuse. Par conséquent, une femme essaie de trouver la position du corps la plus confortable pour s'en débarrasser. Très souvent, les picotements ne sont pas ressentis dans un état calme, mais avec des mouvements brusques, il suffit parfois d'éternuer ou de tousser, et ce symptôme apparaît immédiatement.

Chaque organisme est individuel, donc une femme doit prendre une position confortable et l'autre, au contraire, se promener. Les deux options sont considérées comme la norme. La médecine recommande d'effectuer des exercices sur le ballon pour soulager l'inconfort, mais en même temps les charges lourdes doivent être exclues.

Si la sensation de picotement est légère et temporaire, ne vous inquiétez pas. Mais s'ils sont notés en permanence (pendant une heure ou plus), vous devez immédiatement contacter un gynécologue.

Deuxième trimestre

Au cours du deuxième trimestre de la grossesse, l'estomac peut picoter pour des raisons complètement différentes. La principale raison sûre est que l'utérus élargi serre considérablement l'estomac et les intestins. Cela conduit à une perturbation du processus digestif, qui à son tour entraîne des brûlures d'estomac et de la constipation. En raison de la violation de la fonctionnalité du tube digestif, des picotements se produisent. Ce n'est pas dangereux, mais cela cause de l'inconfort.

Pour vous débarrasser de ces symptômes, vous devez porter une attention particulière au régime alimentaire au cours du deuxième trimestre:

  • il n'est pas souhaitable de manger des aliments qui provoquent une formation accrue de gaz - chou, haricots, pain de blé;
  • mangez plus de légumes et de fruits;
  • boire des compotes et des jus faits maison enrichis;
  • abandonner les pâtisseries sucrées, mais privilégier le pain complet;
  • consommez suffisamment de produits laitiers fermentés quotidiennement.

Assurez-vous de donner à votre corps une activité physique légère. Ils empêcheront la stagnation des organes du tractus gastro-intestinal..

Troisième trimestre

Au troisième trimestre de la grossesse, le fœtus est considéré comme complètement formé, de sorte que le corps commence à montrer des mesures préparatoires, c'est-à-dire à se préparer au travail à tout moment. Ces contractions d'entraînement se manifestent par une légère sensation de picotement dans le bas de l'abdomen. Ils ne devraient pas durer trop longtemps - juste quelques minutes. Sinon, vous devez appeler une ambulance..

Vidéo sur les causes des picotements dans le bas de l'abdomen

Voici ce que Pavel Andreevich Kuznetsov, professeur agrégé du département et chef du KDO Pavel Andreevich, pense des picotements dans l'abdomen pendant la grossesse - dans cette vidéo, vous en apprendrez plus sur les causes des picotements à chaque trimestre:

Que faire si des picotements d'estomac pendant la grossesse?

Si la sensation de picotement est très légère et ne provoque pas d'inconfort grave, ne vous inquiétez pas, mais vous devez en informer le médecin. Si la nature des picotements est étrange et vive, appelez immédiatement une ambulance.!

Vous pouvez atténuer la condition de cette manière:

  • La sensation de picotement commence généralement lorsque les muscles sont surchargés, des exercices sont donc nécessaires pour les détendre. Vous devez vous mettre à quatre pattes en prenant la position genou-coude. Gardez votre torse strictement parallèle au sol et au plafond. Pliez le dos et inclinez la tête vers le haut. Maintenant, commencez lentement et doucement à monter de vos coudes pour que vous reposiez vos paumes sur le sol. Fixez la position pendant 20 à 30 secondes. Si la sensation de picotement s'intensifie, vous devez vous rendre à la clinique, car c'est un mauvais signe. Si vous ressentez un soulagement, continuez l'exercice..
  • Ne prenez jamais d'analgésiques destinés à soulager la douleur. Premièrement, elles ternissent les sensations et vous ne pourrez pas reconnaître le début du travail et, deuxièmement, elles peuvent nuire au fœtus. Les seuls médicaments acceptables sont "Drotaverin" ou "No-shpa".
  • Assurez-vous de faire des exercices de respiration, qui aident non seulement à soulager les picotements, mais également à soulager les signes de toxicose. Vous devez être en position assise avec le dos droit et les épaules détendues. La respiration doit être rapide et rythmée. Il détend parfaitement le système musculaire de tout le corps..

Lorsque vous avez besoin de soins médicaux?

Il y a des moments où des soins médicaux urgents sont nécessaires. Il est nécessaire pour ces symptômes dangereux qui apparaissent avec des picotements, même légers:

  • Si vous remarquez des pertes vaginales sanglantes ou brunâtres. Ce symptôme signale un possible décollement placentaire et peut se manifester à n'importe quel stade de la grossesse. Si au début - une fausse couche est possible, à la fin - un avortement spontané.
  • En appuyant sur la zone utérine, une dureté accrue est ressentie. Cela ne parle que d'un niveau élevé de tonus utérin, ce qui conduit à une interruption prématurée de la grossesse..
  • Troubles dysuriques, c'est-à-dire douleur pendant la miction, lourdeur dans le bas de l'abdomen. C'est particulièrement dangereux si une femme urine trop souvent, mais par très petites portions. Ceci est la preuve d'une cystite et d'une autre infection du système génito-urinaire..
  • Avec une infection intestinale, une femme ressent non seulement une sensation de picotement dans le bas de l'abdomen, mais également d'autres symptômes. Ses nausées sont accompagnées de vomissements, les selles (diarrhée) sont perturbées et sa température corporelle augmente. Vous ne devez pas prendre de médicaments par vous-même, car le traitement doit être sous la surveillance d'un médecin. Tout d'abord, le spécialiste des maladies infectieuses découvrira l'étiologie de l'origine de l'infection.
  • Les picotements, accompagnés de douleurs intenses, sont également dangereux..

Des picotements dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse sont considérés comme normaux à n'importe quel trimestre. Dans le même temps, il est très important de surveiller les autres symptômes qui apparaissent, car les complications les plus imprévisibles sont possibles. Si une femme s'inscrit dans une polyclinique en temps opportun et visite régulièrement un gynécologue, aucun problème ne se posera..

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal et que faire pour y remédier

10 causes courantes, y compris les plus mortelles.

La douleur dans le bas de l'abdomen est assez courante. Cela peut être inoffensif et passe rapidement par lui-même. Mais pas toujours.

Lorsque vous avez un besoin urgent de consulter un médecin

Appelez l'ambulance au 103 immédiatement 15 causes possibles de douleurs abdominales si:

  • vous ressentez une douleur très intense qui semble être concentrée en un point;
  • une douleur aiguë et lancinante est plus facile si vous restez allongé sur le dos;
  • la douleur est accompagnée de fièvre (augmentation de la température à 38,8 ° C et plus);
  • la douleur devient de plus en plus forte;
  • il s'accompagne de vomissements et il est particulièrement dangereux s'il y a du sang dans le vomi;
  • selles noires ou striées de sang
  • en même temps que la douleur aiguë, vous ne pouvez pas uriner;
  • l'estomac est tendu, le toucher est douloureux;
  • vous êtes enceinte ou vous le soupçonnez;
  • vous avez récemment reçu un coup de poing dans l'estomac.

Vous ne devez pas appeler une ambulance, mais assurez-vous de Douleur abdominale et consultez un thérapeute ou un médecin traitant (gynécologue, urologue, gastro-entérologue) dès que possible si:

  • L'inconfort ou de légères sensations douloureuses dans l'abdomen durent une semaine ou plus.
  • Des douleurs abdominales perceptibles apparaissent et disparaissent, et cette condition dure plus de 24 à 48 heures. Ou cela s'aggrave ou s'accompagne de nausées et de vomissements.
  • Vous n'avez pas de douleur, mais vous avez des ballonnements qui durent plus de deux jours.
  • Il y a une sensation de brûlure en urinant, ou vous avez juste commencé à courir trop souvent aux toilettes d'une petite manière.
  • L'estomac ne semble pas faire beaucoup de mal, mais il y a une diarrhée qui dure plus de deux jours.
  • Vous ressentez une gêne abdominale depuis plusieurs jours, ce qui s'accompagne d'un manque d'appétit.
  • Vous avez des saignements vaginaux.
  • En plus de l'inconfort d'estomac, vous remarquez que vous perdez du poids.

S'il n'y a pas de conditions d'urgence énumérées ci-dessus ou si vous avez encore des doutes, nous traiterons les raisons qui causent des douleurs dans le bas de l'abdomen.

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal?

1. En raison de crampes menstruelles

C'est l'une des causes les plus courantes d'inconfort abdominal inférieur récurrent chez les femmes. L'utérus se contracte pour pousser l'œuf et l'endomètre non fécondés, entraînant parfois une douleur qui ressemble à de légères crampes.

Que faire

Le plus souvent, les douleurs menstruelles n'ont pas besoin de traitement, vous pouvez simplement les endurer. Si vous n'en avez pas envie, prenez un analgésique en vente libre avec de l'ibuprofène ou du paracétamol. Et consultez votre gynécologue si vos douleurs menstruelles empoisonnent votre vie. Le médecin vous prescrira un remède plus efficace ou des contraceptifs hormonaux appropriés.

2. En raison de l'endométriose et d'autres maladies de l'utérus, les kystes ovariens

Également un problème purement féminin commun. Avec de telles maladies, l'inconfort de traction dans la région pelvienne n'est pas nécessairement associé à la menstruation: ils peuvent apparaître à tout moment du cycle. Les menstruations avec de telles violations s'allongent et deviennent plus douloureuses..

Que faire

Si vous soupçonnez une maladie du système reproducteur, assurez-vous de consulter un gynécologue. Vous pourriez avoir besoin d'une intervention chirurgicale.

3. En raison d'une grossesse extra-utérine

Avec une grossesse extra-utérine, l'ovule fécondé se fixe et commence à se développer non pas dans l'utérus, comme il se doit normalement, mais dans la trompe de Fallope, le col de l'utérus ou l'ovaire. Cela ne mène à rien de bon: tôt ou tard, l'embryon en croissance brise les parois de l'organe auquel il est attaché. Le résultat est une hémorragie interne massive et mortelle..

Que faire

Au premier soupçon de grossesse, assurez-vous de contacter votre gynécologue. Surtout si, avec une augmentation du terme, vous ressentez de plus en plus clairement une douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen.

4. En raison de l'augmentation du gazage

Lorsque les bactéries de l'intestin grêle décomposent les aliments entrants et partiellement transformés, elles libèrent du dioxyde de carbone et d'autres gaz. S'il y a trop de gaz, la pression dans les intestins augmente. Les zones de l'intestin grêle se dilatent, appuyez sur les terminaisons nerveuses dans la cavité abdominale, cela provoque des ballonnements et des douleurs - parfois aiguës.

Que faire

En règle générale, le corps fait face seul à de telles situations: un excès de gaz s'échappe par l'anus. Si le ventre gonfle régulièrement après avoir mangé, il vaut la peine de revoir le régime alimentaire et d'abandonner les aliments qui entraînent une augmentation du travail des bactéries..

Il est également utile de consulter un gastro-entérologue - peut-être qu'il vous prescrira des prébiotiques et vous recommandera d'autres moyens de faire face au problème.

5. En raison de calculs ou d'une maladie rénale

La pyélonéphrite, la lithiase urinaire ou d'autres problèmes rénaux provoquent une douleur soudaine et atroce dans le bas de l'abdomen, plus près du bas du dos. Cette douleur augmente et diminue.

Que faire

Si vous soupçonnez un problème avec les reins, consultez le néphrologue dès que possible. Le médecin établira un diagnostic précis et prescrira les médicaments nécessaires. Dans certains cas, vous pouvez être hospitalisé pour une intervention chirurgicale.

6. En raison d'infections des voies urinaires et de la vessie

Le plus souvent, de telles violations se font ressentir par des problèmes lors de la miction: sensation de brûlure, douleurs coupantes, envie fréquente d'aller aux toilettes.

Que faire

La plupart de ces infections sont causées par des bactéries. Si rien n'est fait, ils se multiplient, ce qui peut entraîner des dommages irréversibles à la vessie. Consultez immédiatement un urologue ou un néphrologue!

7. En raison de douleurs musculaires

Peut-être que vous venez d'essayer trop fort de pomper vos abdominaux inférieurs. Ou ils ont surmené leurs muscles abdominaux, chantant trop activement avec leur groupe préféré lors d'un concert. La myalgie (la soi-disant douleur musculaire) peut être causée par d'autres causes qu'il n'est pas toujours possible d'établir.

Que faire

Si une douleur musculaire apparaît après un effort physique, vous pouvez simplement la supporter. Mais s'il y a des sensations désagréables, et que vous n'avez pas sommeil sur leurs causes, allez chez le thérapeute: du coup il s'agit d'une inflammation musculaire.

8. En raison d'une appendicite

La rupture de l'appendice commence par une douleur tiraillante dans le nombril ou le bas-ventre droit, irradiant parfois vers la cuisse. Si, avec de tels symptômes, votre température augmente, votre appétit disparaît, des nausées et des ballonnements apparaissent, le diagnostic d'appendicite devient de plus en plus réel.

Que faire

L'appendicite est une urgence chirurgicale: une opération est nécessaire pour retirer l'organe endommagé. Sinon, le risque de péritonite mortelle est élevé. Par conséquent, si vous soupçonnez une rupture d'appendice, consultez un chirurgien ou, selon la gravité de vos symptômes, appelez une ambulance..

9. En raison d'une maladie inflammatoire de l'intestin

Divers facteurs peuvent entraîner une inflammation de la muqueuse intestinale:

  • infections bactériennes ou virales (eau de lac avalée ou produit périmé);
  • intoxication alimentaire et alcoolique;
  • l'influence des parasites - les mêmes vers helminthes;
  • abus d'antibiotiques;
  • maladies du tractus gastro-intestinal - gastrite, pancréatite, cholécystite, colite ulcéreuse, maladie de Crohn, hépatite.

En règle générale, les lésions inflammatoires de l'intestin s'accompagnent de diarrhée ou de constipation, de ballonnements, de nausées, de fièvre.

Que faire

Consultez un médecin ou un gastro-entérologue. Le médecin établira un diagnostic précis, le traitement en dépendra. Dans certains cas, il suffit de s'allonger et d'observer le régime de consommation d'alcool. D'autres nécessiteront des antibiotiques et d'autres médicaments.

10. En raison d'un cancer de l'intestin

Cette maladie mortelle au stade initial ne se fait presque pas sentir. Il ne se manifeste que par un certain inconfort, une légère douleur dans l'abdomen et des symptômes - souvent peu prononcés - des troubles digestifs.

Que faire

Si une gêne dans le bas de l'abdomen vous dérange régulièrement, assurez-vous de consulter un médecin ou un gastro-entérologue. Le médecin vous posera des questions en détail sur les symptômes, prescrira des tests et, en fonction de leurs résultats, diagnostiquera. Peut-être que l'alarme sera fausse. Mais c'est le cas même lorsqu'il vaut mieux négliger.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Poudre pour bébé pour toutes les occasions

Conception

Auteur: Alexey Shevchenko 12 novembre 2017 23:23 Catégorie: Mode de vie sain Bonjour, chers lecteurs du blog d'Aleksey Shevchenko "Mode de vie sain". De temps en temps, nous devons tous adapter les autres à la cause, faute des choses nécessaires.

Quels médicaments sont autorisés pour soulager la douleur liée à l'hépatite B

Nutrition

Des analgésiques pendant l'allaitement peuvent être nécessaires à tout moment. Le plus souvent, les spasmes et la douleur surviennent aux moments les plus inopportuns.

À quoi sert la fœtométrie fœtale??

Infertilité

Les médecins déterminent la taille de l'embryon à l'aide d'une échographie. Une pratique riche a permis d'identifier et d'établir des normes. La fétométrie du fœtus par semaine montre comment l'enfant doit être à différents stades de son développement.