Principal / Conception

Combien de temps le corps récupère-t-il après l'accouchement?

L'organe reproducteur féminin est sagement arrangé par nature: après la fin de la grossesse avec l'accouchement, des processus de restauration spéciaux commencent dans l'utérus, appelés «involution». Ces processus sont nécessaires pour qu'une femme retombe finalement enceinte et donne la vie à un autre enfant..

Comment se déroule la reprise et comment y contribuer, nous le dirons dans cet article.

Termes et normes

Alors que le bébé grandissait dans l'utérus, l'utérus est devenu le seul organe du corps féminin qui a changé au-delà de la reconnaissance: il a augmenté de taille, son appareil ligamentaire s'est étiré et aminci. Par conséquent, il ne faut pas penser qu'immédiatement après l'accouchement, l'organe reproducteur acquiert sa taille habituelle. L'utérus reste élargi, mais déjà vide. L'involution commence immédiatement après que le bébé et le placenta ont quitté sa cavité.

Le premier jour après l'accouchement, l'utérus pèse environ un kilogramme, a un volume d'environ 5000 ml. L'organe mesure 23 à 24 cm de long et la taille transversale est de 13 à 14 cm. Il n'est pas situé dans le petit bassin, mais toujours dans la cavité abdominale. Pendant 6-8 semaines, qui, en moyenne, l'organe reproducteur féminin est restauré après la naissance de l'enfant, l'utérus devra atteindre les paramètres initiaux qui en étaient caractéristiques avant la conception de l'enfant (5 ml en volume et 65 grammes en poids), c'est-à-dire se contracter complètement.

La récupération commence par une réduction du nombre de fibres musculaires utérines. Au cours des premiers jours, le myomètre se débarrasse de l'excès de fibres, les muscles diminuent progressivement en raison de la fermeture des vaisseaux sanguins et les fibres en excès meurent. Ils sortent dans des caillots sanguins avec des lochies - écoulement post-partum du tractus génital.

Chaque jour, l'utérus descend progressivement. Auparavant, une femme surveillait sa croissance et, après l'accouchement, le développement inverse se produisait. En moyenne, l'utérus se déplace plus bas d'un centimètre par jour et, dans les dix jours suivant l'accouchement, il revient complètement à sa place légitime - dans le petit bassin.

La récupération du col de l'utérus prend plus de temps, même s'il n'y a pas eu de blessures à la naissance. Le premier jour, elle ferme avec diligence, elle parvient à surmonter environ cinq centimètres en un jour, la fermeture complète du col de l'utérus se produit en 7-8 semaines.

Un temps de récupération légèrement plus long peut être nécessaire pour les femmes qui ont accouché plusieurs fois, car les muscles de leur organe reproducteur sont étirés.

La durée de la sortie ne dépend pas du nombre de naissances. La plaie placentaire saigne sur la paroi de l'utérus, c'est elle qui reste à l'endroit de la séparation du placenta, avec lequel l'utérus s'est développé avec un réseau fiable de vaisseaux sanguins. Dans les 3-4 premiers jours, le saignement est plus fort, avec des caillots. L'utérus se contracte, l'estomac et le bas du dos font mal. Ensuite, la plaie placentaire commence à guérir, au cinquième jour, les sécrétions deviennent muqueuses, puis - muqueuses, légèrement colorées.

Normalement, les lochies devraient s'arrêter en même temps que le processus de développement inverse de l'utérus est terminé - à 6-8 semaines.

Si une femme a subi une césarienne, le temps de récupération de l'utérus peut être plus long, car sur la paroi de l'organe reproducteur, il y a non seulement une plaie placentaire, mais également une incision chirurgicale suturée. En moyenne, le processus de récupération prend de quatre mois à six mois.

En outre, le temps de récupération peut être prolongé pour des raisons naturelles si des ruptures cervicales se produisent pendant l'accouchement..

Les écarts

Dans environ 1 à 2% de toutes les naissances, la période post-partum précoce est accompagnée d'un comportement utérin anormal - sous-involution. Avec lui, la contraction est incomplète, l'utérus se contracte trop lentement, ce qui entraîne le développement d'une inflammation sévère. Assez souvent, la sous-révolution elle-même est associée à un processus inflammatoire déjà commencé.

Les raisons peuvent être multiples: d'une violation de la contractilité des muscles du tissu utérin en raison de certaines caractéristiques individuelles ou d'un étirement excessif (gros fœtus, grossesse multiple) à une lésion infectieuse des membranes internes de la cavité utérine.

La probabilité que la contraction et la récupération se poursuivent avec des perturbations et des anomalies augmente si une femme a une décharge incomplète du placenta (particules de la «place de l'enfant»), ainsi que des membranes fœtales, qui peuvent rester dans l'utérus et provoquer un processus inflammatoire qui interfère avec la contractilité normale... Aussi, la faiblesse des contractions peut dépendre de la taille du bébé, des naissances multiples, du nombre de naissances (plus il y en a, plus l'organe reproducteur peut s'involution après la naissance du prochain bébé).

Influence sur la réduction et l'hérédité, et la nature du processus générique (avec une naissance rapide et rapide, la probabilité d'une sous-évolution ultérieure est plus élevée). Chez les femmes courtes, l'utérus peut se contracter plus mal que chez les femmes de grande taille et la récupération peut être difficile chez les femmes de moins de 19 ans et de plus de 35 ans..

Si une femme n'allaite pas son bébé pour une raison quelconque dans les premiers jours après sa naissance, il y a un manque d'ocytocine dans son corps - une hormone nécessaire aux contractions de l'organe reproducteur (son involution). Dans ce cas, la femme post-partum doit absolument recevoir cette hormone en injections..

Comment récupérer plus rapidement?

Il est possible d'accélérer l'involution de l'utérus après l'accouchement dans un seul cas - s'il y a des violations de son cours. Dans ce cas, la femme est traitée, des médicaments antibactériens sont utilisés pour traiter le processus inflammatoire, l'ocytocine est prescrite en injections pour stimuler les contractions utérines.

Si le processus de contraction et de restauration de l'utérus se déroule sans caractéristiques, il n'y a ni besoin ni opportunité de l'accélérer. Toutes les femmes à risque d'une éventuelle sous-évolution reçoivent une injection d'ocytocine à la maternité après l'accouchement pour éviter des conséquences désagréables.

Une femme qui a donné naissance à un bébé doit se rappeler que la restauration normale de l'organe reproducteur est la clé de sa santé féminine à l'avenir, de sa fertilité et de la capacité de redevenir enceinte et d'avoir un enfant le moment venu. Par conséquent, la question de savoir comment restaurer rapidement l'utérus, que le beau sexe aime tellement poser aux médecins, est inappropriée. L'utérus se régénérera dans les délais normaux (6 à 8 semaines) si la femme suit les recommandations.

Tout d'abord, il est important de se rappeler que lorsqu'un bébé est allaité, le corps produit suffisamment d'ocytocine pour assurer la contractilité du myomètre. C'est pourquoi il est important d'attacher le bébé au sein de la mère le plus tôt possible..

Par la suite, la lactation doit être ajustée pour que le bébé puisse recevoir le lait maternel dont il a besoin toutes les 3-4 heures. Un tel régime profitera également à la mère: son organe reproducteur, sous l'influence de l'ocytocine naturelle, se contractera à intervalles réguliers..

Il est important de ne pas soulever de poids, de ne pas commencer une vie intime avant que la cavité utérine ne soit complètement auto-nettoyante, c'est-à-dire que le processus d'excrétion est terminé et que le col de l'utérus se ferme. C'est pourquoi les médecins recommandent l'abstinence après l'accouchement pendant 7 à 8 semaines..

Après l'accouchement, vous devez vous laver afin qu'aucune eau brute ne pénètre dans le vagin. Il est également préférable de refuser la douche vaginale, car avec l'eau, des virus et des bactéries pathogènes peuvent pénétrer dans les voies génitales, ce qui provoquera le processus inflammatoire.

Une femme doit être particulièrement prudente le premier mois après l'accouchement. Si l'écoulement est trop abondant après la première semaine, s'il dure trop longtemps, change de couleur en jaune-vert, devient une odeur désagréable, des démangeaisons apparaissent, des douleurs dans le bas de l'abdomen, la température corporelle augmente, le saignement s'ouvre - il est important de consulter immédiatement un médecin. Il est possible que l'endométriose ait commencé, et c'est une complication post-partum très dangereuse.

Utérus post-partum

Le corps de la femme ne revient pas immédiatement à la normale après l'accouchement: le travail de tous les systèmes et organes est restauré progressivement sur plusieurs mois. Surtout, l'utérus «obtient», qui «grandit» avec le bébé (cet organe peut augmenter plus de 500 fois), il est donc le plus blessé. Pour restaurer l'utérus après l'accouchement, les soins appropriés, le temps et le contrôle d'un gynécologue sont nécessaires.

L'utérus commence à se contracter progressivement après la naissance d'un enfant, et ce processus est purement individuel pour chaque femme, car chaque organisme a besoin de «son propre» temps pour se rétablir.

Quel est l'utérus après l'accouchement?

De l'intérieur, l'utérus après l'accouchement ressemble à une énorme plaie, qui est au maximum endommagée au niveau de l'attache placentaire. De plus, des caillots sanguins et des restes de membranes restent sur sa surface interne. La cavité utérine doit normalement être nettoyée pendant les 3 premiers jours après l'accouchement.

Après l'accouchement, l'utérus s'étire et augmente de volume. Les lochies (écoulement post-partum) en sont libérées, sanglantes dans les premiers jours, plus légères au 4ème jour, à la fin de la 3ème semaine post-partum, elles deviennent plus liquides et légères et disparaissent complètement à la 6ème semaine.

Il est possible de parler de la restauration de la muqueuse interne de l'utérus après l'accouchement au plus tôt la 3ème semaine, et du lieu de fixation du placenta - à la fin de la période post-partum.

Le bas de l'utérus après l'accouchement est situé sous le nombril de 4 à 5 cm et, comme sa partie supérieure, a la plus grande épaisseur.

Combien de temps faut-il pour contracter l'utérus après l'accouchement?

Habituellement, ce processus prend 1,5 à 2,5 mois, alors qu'il est plus actif pendant les premiers jours du post-partum. Par exemple, le diamètre du pharynx utérin immédiatement après l'accouchement est d'environ 12 cm, ce qui permet au gynécologue d'insérer la main dans l'utérus afin d'éliminer les restes du placenta. Mais à la fin des deux premiers jours, cette «entrée» se rétrécit progressivement, grâce à laquelle seuls 2 doigts peuvent être insérés dans l'utérus et 1 - le troisième jour.

La fermeture complète du pharynx utérin externe se produit vers la 3e semaine.

Le poids de l'utérus après l'accouchement est de 1 kg. Le 7ème jour, elle pèse déjà environ 500 grammes, le 21 - 350 grammes et plus près de la fin de la période post-partum, l'utérus retrouve sa taille prénatale (poids approximatif 50 grammes).

Dans le processus de contraction de l'utérus après l'accouchement, les femmes ressentent de petites crampes dans le bas de l'abdomen, qui sont plus intenses et prononcées après un accouchement répété. Si ces contractions sont accompagnées de douleurs intenses, vous devez tout d'abord consulter un médecin, après quoi il pourra vous prescrire l'antispasmodique ou analgésique nécessaire pour réduire la douleur. Mais si possible, il vaut mieux tout endurer et se passer de drogues..

Atonie et hypotension de l'utérus après l'accouchement

Malheureusement, toutes les femmes en travail n'ont pas un utérus qui se contracte après l'accouchement. Cette condition est appelée atonie utérine (en d'autres termes, elle est une conséquence directe de la fatigue de ses muscles), à la suite de laquelle elle ne se contracte pas et des saignements utérins se produisent. L'atonie survient le plus souvent chez les femmes multipares, également à la naissance d'un gros fœtus, avec polyhydramnios ou avec des grossesses multiples.

Période post-partum

Chaque femme enceinte se prépare pour un bébé, et plus la date d'accouchement est proche, plus l'attente est forte. Mais souvent, la femme enceinte ne sait rien de ce qui se passe dans les premières heures et les premiers jours après la naissance de l'enfant. Mais la période post-partum est un moment privilégié pour une femme qui apprend désormais en pratique à être mère, à allaiter, à prendre soin d'un bébé, à comprendre la maternité.

Parlons plus en détail de ce qui arrive au corps pendant la période post-partum, de ce que c'est, des phénomènes auxquels on peut s'attendre et de ce à quoi il faut se préparer.

«La période post-partum est appelée une période d'environ 6 à 8 semaines, qui commence immédiatement après la naissance du placenta. Pendant cette période, le développement inverse (involution) de tous les changements survenus lors de la grossesse et de l'accouchement se produit, jusqu'à ce que l'état initial du corps de la femme soit rétabli..

En obstétrique, la période post-partum est classiquement divisée en début et fin.

  • La période post-partum précoce ne dure que 4 heures après la fin du travail. À ce stade, la femme qui a accouché doit être étroitement surveillée, car c'est dans les premières heures après l'accouchement que les complications post-partum les plus graves sont les plus susceptibles de se manifester. Le plus souvent, il se déroule sous la supervision du personnel médical de la maternité.
  • La période post-partum tardive commence 4 heures après l'accouchement et se termine par une restauration complète des organes génitaux, nerveux, cardiovasculaires et autres systèmes du corps féminin, ainsi que des modifications du système endocrinien et des glandes mammaires qui assurent la fonction de lactation. En même temps, des changements psychologiques se produisent: une femme doit comprendre ce qui s'est passé, s'habituer à de nouveaux sentiments et sensations.


Changements physiologiques qui se produisent dans le corps après l'accouchement


Nous listons les changements physiologiques qui se produisent nécessairement dans le corps d'une femme après l'accouchement et sont associés à la fin de la grossesse et au début de la lactation.

  • L'utérus se contracte et retrouve sa taille d'origine, sa membrane muqueuse est restaurée. La taille transversale de l'utérus immédiatement après l'accouchement est de 12-13 cm, le poids est de 1000 g. Au bout de 6 à 8 semaines après l'accouchement, la taille de l'utérus correspond à sa taille au début de la grossesse et le poids est de 50 à 60 g.
  • Les blessures aux tissus mous sont guéries: fissures et déchirures. Les fissures guérissent sans laisser de trace et des cicatrices se forment sur les sites de ruptures.
  • L'œdème des organes génitaux externes, qui s'est formé au cours des dernières semaines de grossesse et pendant l'accouchement, disparaît.
  • Les ligaments, qui pendant la grossesse et l'accouchement portaient de lourdes charges, perdent leur élasticité. Perte de mobilité des articulations et autres articulations osseuses, qui portaient également des charges pendant la grossesse et l'accouchement.
  • Les organes internes qui ont été déplacés en raison de la grande taille de l'utérus (estomac, poumons, intestins, vessie, etc.) reprennent leur position antérieure.
  • Peu à peu, tous les organes qui avaient une double charge pendant la grossesse (reins, foie, cœur, poumons, etc.) reprennent leur travail dans leur mode précédent.
  • Des changements sont en cours dans le système endocrinien. Les glandes endocrines, qui ont été agrandies pendant la grossesse, reviennent progressivement à leur état normal. Cependant, les organes du système endocrinien continuent de fonctionner activement, ce qui assure la lactation..
  • Les glandes mammaires augmentent en taille. Maintenant, ils doivent assurer l'alimentation du nouveau-né et apprendre à produire du lait en fonction des besoins d'âge du corps en croissance de l'enfant..


Parlons maintenant du déroulement de la période post-partum et des caractéristiques des soins post-partum, sur la base des connaissances sur les changements qui se produisent dans le corps d'une femme..


L'évolution de la période post-partum et les caractéristiques des soins post-partum

  • Pour une contraction utérine réussie, il est très important de mettre le nouveau-né au sein dans la première heure après la naissance et des tétées fréquentes (une fois toutes les 2 heures pendant la journée) et prolongées par la suite..
  • La succion du sein par le bébé stimule la production de l'hormone ocytocine et est donc très efficace pour contracter l'utérus. Pendant les tétées, l'utérus se contracte activement, c'est pourquoi une femme peut ressentir des douleurs semblables à des crampes dans le bas de l'abdomen. Dans les premiers jours après l'accouchement, pour contracter l'utérus, vous devez mettre un coussin chauffant avec de la glace pendant 30 minutes et vous allonger le plus souvent sur le ventre.
  • Il vaut également la peine d'utiliser une phytothérapie préventive visant à réduire l'utérus, à partir du 4ème jour après l'accouchement. Vous pouvez utiliser l'herbe de la bourse de berger, l'ortie, l'achillée millefeuille et les feuilles de bouleau pour cela. Les herbes peuvent être alternées (par exemple, bourse de berger pendant 3 jours, puis pendant une semaine alterner l'ortie et l'achillée millefeuille tous les deux jours, puis les feuilles de bouleau; ou changer toutes les herbes à tour de rôle tous les deux jours) ou mélanger dans des proportions égales.

1 cuillère à soupe d'herbes est versée avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 30 minutes, puis filtrée. Le bouillon prêt à l'emploi se boit ¼ tasse 4 fois par jour.

  • Un impact trop fort sur l'utérus et d'autres organes abdominaux, qui n'ont pas encore pris leur position d'origine, peut entraîner un changement de position de ces organes ou provoquer un processus inflammatoire. Par conséquent, il n'est pas recommandé de porter des bandages serrés et de se livrer à des exercices physiques actifs visant à resserrer la presse abdominale.
  • En relation avec la contraction de l'utérus dans la première semaine après l'accouchement, un écoulement post-partum abondant - des lochies - en est libéré. En se levant ou en changeant de position du corps, la décharge peut s'intensifier. Cette décharge passera progressivement du rose sanglant au rose pâle et disparaîtra finalement 6 semaines après l'accouchement. Pour maintenir la propreté, ainsi que pour accélérer la guérison des déchirures ou des blessures des tissus mous, il est nécessaire de nettoyer soigneusement les organes génitaux externes. Dans la première semaine après l'accouchement, trois fois par jour, le lavage à l'eau tiède est terminé en lavant les organes génitaux externes avec une décoction d'écorce de chêne.

4 cuillères à soupe d'écorce de chêne dans un bol en émail, versez 500 ml d'eau bouillante. Faire bouillir pendant 15 minutes en ajoutant de l'eau bouillante. Retirer du feu et laisser reposer encore 15 minutes, filtrer.

De la deuxième semaine jusqu'à l'allégement de la décharge, vous pouvez utiliser une décoction de camomille deux fois par jour à ces fins..

Versez 2 cuillères à soupe de camomille avec 1 litre d'eau bouillante, laissez reposer 20 minutes, filtrez.

  • Pour la fusion tissulaire, il est très important de sécher les coutures après le lavage et de les traiter avec des agents cicatrisants supplémentaires. Il est recommandé d'utiliser des sous-vêtements uniquement à partir de tissus naturels et, si possible, les mêmes coussinets tout au long de la période post-partum..

Commencer l'allaitement

Il est important d'établir un allaitement complet dès les premiers jours. Les processus de lactation normale contribuent à la normalisation des niveaux hormonaux dans le corps féminin, grâce à quoi la période de récupération post-partum sera également plus réussie..

Le port d'un soutien-gorge n'est pas recommandé dans les premiers jours après l'accouchement. Pendant ce temps, seule une petite quantité de colostrum est excrétée du sein, ce qui est extrêmement bénéfique pour le bébé..

Les jours 2 à 7, selon la nature du déroulement de l'accouchement, il y a un afflux de lait. Désormais, il est pratique d'utiliser des hauts ou des t-shirts pour l'allaitement pour soutenir le sein. Dans certains cas, l'écoulement du lait peut être accompagné d'une forte fièvre, de douleurs et de bosses dans les glandes mammaires. Dans ce cas, il est nécessaire de réduire l'apport hydrique. Vous ne devez recourir au pompage que lorsque des sensations douloureuses surviennent dans le sein entier, 1 à 2 fois par jour, et vous ne devez exprimer le sein que jusqu'à ce qu'une sensation de soulagement apparaisse. La fièvre du lait dure 1 à 3 jours.

Dès l'apparition du lait, il est important d'appliquer le bébé au sein assez souvent, cela améliore l'activité contractile de l'utérus et contribue au développement de la lactation.
Si l'enfant est avec la mère, vous devez essayer de l'appliquer au sein au moins une fois toutes les 2 heures. En cas de logement séparé, il est nécessaire d'établir un pompage régulier toutes les 3 heures, sauf pour l'intervalle de nuit de 24h00 à 6h00 du matin. A ce moment, une femme a besoin de repos..

Avant que le bébé n'ait des rythmes de succion, il peut y avoir une succion agitée, où il n'y a pratiquement pas de pauses, ou, au contraire, une succion lente lorsque le bébé dort et ne tète pas. Par conséquent, à partir de la troisième semaine après l'accouchement, la mère doit surveiller le nombre de pièces jointes afin que la perte de poids et la déshydratation ne se développent pas et permettre au bébé de rester au sein aussi longtemps qu'il a besoin de compenser le stress du travail..

Il est important dès les premiers jours de s'assurer que l'enfant tète non seulement le mamelon, mais capture également l'aréole autant que possible, afin d'éviter l'apparition d'écorchures ou de fissures dans le mamelon.

Vous devez nourrir votre enfant dans une position confortable pour ne pas vous fatiguer. Au début, surtout si une femme a des larmes, ce sera une pose «couchée sur le bras». Ensuite, la mère peut maîtriser les poses «assise», «debout», «sous le bras» et commence à les alterner. À la septième semaine, les glandes mammaires s'adaptent au processus de lactation et d'alimentation.

Prévention de la dépression post-partum

Le terme «dépression post-partum» est familier à tout le monde à notre époque, même ceux qui n'ont jamais accouché. Il y a de nombreuses raisons à cela, et un article séparé est nécessaire pour les énumérer. Par conséquent, il est impératif de mener une prévention de la dépression post-partum, à partir de 6 jours après l'accouchement, pendant au moins deux semaines.

  • Pour ce faire, prenez une infusion d'agripaume, de valériane ou de pivoine, 1 cuillère à café 3 fois par jour.
  • Le soutien et la compréhension des parents et amis, en particulier du mari, sont également d'une grande importance..
  • Il vaut la peine de limiter l'accueil des invités le premier mois, même avec les meilleures intentions, car cela nécessite des efforts supplémentaires de la part de la femme.
  • Il est important de ne pas surcharger la femme qui a accouché de tâches ménagères, de lui permettre de retrouver ses forces, de s'adapter à son nouveau rôle de mère..
  • Il est utile de dormir suffisamment, notamment de se coucher 1 à 2 fois par jour. Pour bien dormir, une mère doit apprendre à dormir avec son bébé. Lorsqu'elle dort ensemble, une femme a la possibilité de se détendre et de ne pas sauter à chaque grincement d'un nouveau-né, et les enfants eux-mêmes dorment beaucoup plus calmement à côté de leur mère.
  • Il est très important de trouver une personne qui aidera la jeune mère à s'habituer à de nouvelles responsabilités pour elle, l'incitera et lui apprendra à gérer le bébé, écoutera calmement les conversations sur les événements et les expériences liés à l'enfant..

«Traditionnellement, les neuf premiers jours après l'accouchement, une femme était considérée comme malade et elle avait droit à des soins post-partum particulièrement soignés. Jusqu'à 42 jours, on croyait que la femme et le bébé avaient encore besoin de soins spéciaux..

Par conséquent, elle n'a pas été autorisée à entrer dans le ménage, ce qui lui a permis d'établir des relations dans un couple «mère-enfant» et de s'habituer aux changements de vie. Et les gens autour se sont occupés de la femme elle-même, ont veillé à ce qu'elle n'ait besoin de rien et puisse se remettre complètement après l'accouchement..

  • Par conséquent, pendant 6 semaines après l'accouchement, vous n'avez pas besoin de vous promener. À ce stade, la mère et le bébé doivent se remettre de l'accouchement, commencer à allaiter et se reposer, et ne pas marcher. Surtout si le bébé est né pendant la saison froide. En raison d'une diminution des forces immunitaires, même un léger refroidissement peut entraîner le développement d'un processus inflammatoire..
  • Pour les mêmes raisons, il n'est pas recommandé à une femme de marcher pieds nus et en vêtements légers, et il est préférable de remplacer le bain par une douche..
  • Des moyens agréables sous forme de boissons aideront également à prendre soin de la santé de la femme qui a accouché. La boisson à base de chaga restaure bien.


Boisson aux champignons Chaga


Pour une meilleure récupération et maintien de l'immunité, une femme peut prendre des cynorrhodons, sous forme de sirop (2 cuillères à café 3 fois par jour) ou sous forme de compote, d'infusion, au thym.

2 cuillères à soupe d'églantier et 1 cuillère à soupe de thym versez 300-400 ml d'eau bouillante. Insister sur un thermos pendant 30 minutes, boire pendant la journée.


La période post-partum n'est pas moins importante pour une femme que la grossesse et l'accouchement lui-même. À ce stade, non seulement le fonctionnement du corps est rétabli, mais la transition de la femme vers un nouvel état se produit également. Elle apprend à prendre soin des nouveau-nés, à allaiter, jette les bases de la santé future de l'enfant, prend conscience de son rôle maternel et comprend la science maternelle.
Le succès de la période post-partum et, à l'avenir, de la santé physique et mentale de la mère et de l'enfant, dépend du respect des règles de conduite des soins post-partum et de l'application des recommandations traditionnelles à la prise en charge d'une femme en travail..

Le processus de récupération du corps après l'accouchement, ou pourquoi cette période s'appelle 10 mois de grossesse?

La période post-partum commence à partir du moment de la naissance du placenta et se poursuit jusqu'à la fin de l'involution (c'est-à-dire le développement inverse) de tous les organes et tissus du corps de la femme qui ont subi des modifications pendant la grossesse.

Ekaterina Svirskaya
Obstétricien-gynécologue, Minsk

Que se passe-t-il dans le corps d'une femme pendant la période post-partum?

1. Dans la période post-partum, l'état normal du cortex cérébral et des centres sous-corticaux est rétabli (rappelez-vous que pendant la grossesse, le cortex était quelque peu déprimé et les structures sous-corticales - au contraire, ces changements visaient le déroulement réussi de la grossesse). Les hormones de grossesse sont éliminées du corps et le fonctionnement du système endocrinien revient progressivement à la normale. Le cœur prend sa position normale, son travail est facilité.

2. Le volume sanguin diminue.

3. Pendant cette période, les reins fonctionnent activement, de sorte que la quantité d'urine dans les premiers jours après l'accouchement est généralement augmentée.

4. L'utérus se contracte et rétrécit quotidiennement. Au bout de 6 à 8 semaines après l'accouchement, sa taille correspond à la taille d'un utérus non enceinte. La paroi interne de l'utérus après la séparation du placenta est une vaste surface de la plaie sur laquelle se trouvent des restes de glandes, à partir desquelles la couverture épithéliale de l'utérus - l'endomètre - est ensuite restaurée. Dans le processus de guérison de la surface interne de l'utérus, un écoulement post-partum apparaît - les lochies, qui sont un secret de plaie.

Leur caractère change pendant la période post-partum: dans les premiers jours des lochies, ils ont un caractère sanglant; à partir du jour 4, leur couleur vire au brun rougeâtre; au 10e jour, ils deviennent légers, liquides, sans aucun mélange de sang. Le nombre total de lochies au cours des 8 premiers jours de la période post-partum atteint 500 à 1400 g, à partir de la 3e semaine, leur nombre diminue considérablement et à la 5-6e semaine, ils s'arrêtent complètement. Les lochies ont une odeur de pourriture particulière, qui diminue progressivement, une échographie est effectuée pour évaluer la contraction utérine et la décharge dans la période post-partum.

Dans les premiers jours après l'accouchement, la mobilité de l'utérus est augmentée, ce qui s'explique par l'étirement et le tonus insuffisant de son appareil ligamentaire. L'utérus se déplace facilement sur les côtés, en particulier lorsque la vessie et le rectum débordent, l'appareil ligamentaire de l'utérus acquiert le tonus habituel dès la 4e semaine après l'accouchement.

5. Les ovaires subissent également des modifications importantes. La régression du corps jaune se termine (la formation qui est restée à l'endroit où se trouvait l'œuf avant, avant la grossesse) et la maturation des nouveaux œufs commence. Chez la plupart des femmes non allaitantes, les règles surviennent 6 à 8 semaines après l'accouchement, le plus souvent sans la libération d'un ovule par l'ovaire. Cependant, l'ovulation et la grossesse peuvent survenir au cours des premiers mois après l'accouchement. Chez les femmes qui allaitent, le début de la première période menstruelle après l'accouchement peut être retardé de plusieurs mois si elles s'alimentent à la demande, l'alimentation est naturelle, mais non mixte.

6. Le tonus des muscles du plancher pelvien est progressivement rétabli. La tonicité des parois vaginales est restaurée, son volume est réduit et les poches disparaissent. Les abrasions, les fissures, les déchirures qui surviennent lors de l'accouchement guérissent. La paroi abdominale est progressivement renforcée, principalement en raison de la contraction musculaire.

7. Contrairement à la plupart des organes qui subissent un développement inverse après l'accouchement, les glandes mammaires, au contraire, fonctionnent activement. Déjà pendant la grossesse, ils commencent à produire un liquide épais jaunâtre contenant des protéines, des graisses, des cellules épithéliales provenant des vésicules glandulaires et des canaux lactifères. Il s'agit du colostrum, dont le bébé se nourrira pendant les deux premiers jours après l'accouchement. Il est riche en protéines, vitamines, enzymes et anticorps protecteurs, mais il est plus faible en glucides que le lait..

Le 2-3ème jour après l'accouchement, les glandes mammaires deviennent rugueuses, deviennent douloureuses et la sécrétion de lait de transition commence. Le processus de formation du lait dépend dans une large mesure des influences réflexes associées à l'acte de succion. A partir de la 2-3ème semaine après l'accouchement, le lait de transition se transforme en "mature", qui est une émulsion des plus petites gouttelettes de graisse du sérum. Sa composition est la suivante: eau - 87%, protéines - 1,5%, matières grasses - 4%, glucides (sucre du lait) - environ 7%, ainsi que sels, vitamines, enzymes et anticorps.

Femme après l'accouchement: nouvelles sensations

Immédiatement après l'accouchement, presque toutes les nouvelles mères constatent une fatigue et une somnolence sévères. Mais peu à peu la fatigue disparaît, en général la santé de la femme est bonne. La température corporelle est généralement normale. Dans les premiers jours, des douleurs dans la région génitale externe et le périnée sont possibles, même en l'absence de ruptures. Cela est dû à un étirement important des tissus pendant l'accouchement. Habituellement, les douleurs ne sont pas très intenses et disparaissent après quelques jours, et s'il y a des déchirures ou une coupure dans le périnée - après 7 à 10 jours. Si une césarienne a été pratiquée, il y a une douleur dans la zone des sutures postopératoires.

Des contractions de l'utérus se produisent périodiquement, ce qui ressemble à de faibles contractions. Après des naissances répétées, l'utérus se contracte plus douloureusement qu'après la première. Les contractions s'intensifient pendant l'allaitement, cela est dû au fait que lorsque le mamelon est stimulé dans le sang, le niveau d'ocytocine - une substance qui contribue à la contraction de l'utérus.

Le premier jour après l'accouchement, une femme ne ressent pas l'envie d'uriner. Cela est dû à une diminution du tonus de la paroi abdominale, un œdème du col de la vessie à la suite de sa compression par la tête du fœtus lors de l'accouchement. Un certain rôle est joué par les sensations de brûlure désagréables lorsque l'urine pénètre dans la zone de ruptures et de fissures. Pour stimuler le travail de la vessie, vous devez bouger davantage, parfois le bruit de l'eau qui coule du robinet aide. Il est nécessaire de vider la vessie toutes les 2 à 3 heures, car une vessie débordante empêche l'utérus de se contracter normalement. Si la miction ne se produit pas dans les 8 heures, il est nécessaire de vider la vessie à l'aide d'un cathéter.

La chaise devrait être dans les trois premiers jours après l'accouchement. Dans les premiers jours après l'accouchement, une femme peut souffrir de constipation. Leur cause est le plus souvent le relâchement de la paroi abdominale, la limitation de l'activité motrice, une nutrition inappropriée et la peur de la séparation des sutures sur le périnée. Cette peur est totalement infondée, mais lors d'une selle, vous pouvez tenir la zone de suture avec une serviette, ce qui réduira l'étirement des tissus et les selles seront moins douloureuses. Vous avez juste besoin de bouger davantage et d'ajuster votre alimentation. Incluez les pruneaux dans votre alimentation, buvez un verre d'eau minérale sans gaz ni kéfir à jeun. S'il n'y a pas de selles le 4ème jour, vous devez utiliser un laxatif ou mettre un lavement nettoyant.

À partir de 2-3 jours après l'accouchement, il y a une forte augmentation de la quantité de lait dans le sein. En même temps, les glandes mammaires grossissent, durcissent et deviennent douloureuses. Parfois, la douleur est donnée à la région axillaire, où des nodules sont ressentis - lobules gonflés des glandes mammaires. Pour éviter un engorgement sévère, il est recommandé de limiter l'apport hydrique à 800 ml à partir du 3ème jour après l'accouchement. jour et essayez de nourrir le bébé plus souvent. Déjà après 1-2 jours, avec la mise en place de l'allaitement, à la demande, une application correcte (le bébé capte la pigmentation du mamelon et de l'aréole), l'engorgement disparaît progressivement.

Psychologie de la période post-partum

Qui pourrait être plus heureux qu'une femme qui accouche, allaite et embrasse son bébé? Pourquoi voyons-nous si souvent des larmes de désespoir sur les visages de jeunes mères qui ont tant attendu leur bébé? Pendant la grossesse, le niveau d'hormones sexuelles féminines atteint ses valeurs maximales dans toute la vie d'une femme. Immédiatement après la naissance du placenta, le niveau de ces substances est considérablement réduit. À cet égard, certaines jeunes mères notent de l'irritabilité, de la dévastation, de l'anxiété pour une raison quelconque, des troubles du sommeil. Ces phénomènes surviennent le 3-4ème jour après l'accouchement, le plus souvent ils disparaissent sans aucune intervention médicale après deux semaines. Chez 10% des femmes, ces phénomènes sont retardés et deviennent douloureux, entraînant une dépression post-partum.

Si les symptômes de la dépression post-partum persistent pendant plus de deux semaines, cela peut être le signe d'une condition médicale dans laquelle il est préférable de consulter un professionnel. Les signes que la dépression post-partum devient incontrôlable comprennent:

  • sentiment aigu de peur, peur du lendemain;
  • apathie, refus de manger, désir de solitude complète;
  • hostilité constante envers le nouveau-né;
  • insomnie, cauchemars récurrents;
  • un sentiment constant d'auto-infériorité, un sentiment de culpabilité devant l'enfant.

Écarts possibles par rapport à la norme

Malheureusement, le premier mois après l'accouchement ne se passe pas toujours sans heurts. Il peut y avoir des situations où l'aide d'un médecin est nécessaire. Surveillez votre bien-être, mesurez régulièrement votre température corporelle, car une élévation de température est le plus souvent le premier signe de complications post-partum. Toutes les complications de la période post-partum peuvent être divisées en plusieurs groupes..

Complications post-partum: utérus post-partum

La complication la plus redoutable des premiers jours après l'accouchement est l'hémorragie post-partum. Ils commencent immédiatement après l'accouchement, ne sont accompagnés d'aucune sensation douloureuse et sont très abondants, ils peuvent donc constituer un danger pour la vie d'une femme. Les causes des saignements sont diverses blessures lors de l'accouchement, des anomalies de la séparation du placenta et des membranes et des anomalies de la contraction utérine. Pour le traitement des saignements, diverses interventions chirurgicales, des médicaments et des préparations de sang de donneur sont utilisés. Afin d'observer une femme, elle est laissée à la maternité pendant les premières heures très dangereuses après l'accouchement. Le lendemain, le risque de saignement diminue.

Sous-involution de l'utérus - une diminution du taux de contraction de l'utérus, se produit plus souvent le 5-7e jour après l'accouchement en raison de la fermeture du canal cervical avec un caillot sanguin ou un morceau de membranes, ainsi que la flexion de l'utérus en raison de la relaxation de l'appareil ligamentaire.

L'infection du contenu de l'utérus peut entraîner un processus inflammatoire de la muqueuse utérine - l'endométrite. Les facteurs prédisposant à l'apparition de l'endométrite sont un accouchement compliqué, des anomalies de la séparation du placenta pendant l'accouchement, des infections de l'appareil génital transférées pendant la grossesse, une immunité altérée, un avortement. Les symptômes de la maladie sont considérés comme une augmentation de la température corporelle, une odeur désagréable de lochies, des douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen. Pour clarifier le diagnostic, une échographie est réalisée et, si nécessaire, une opération, au cours de laquelle le contenu est retiré de la cavité utérine (lavage utérin).

Complications post-partum: sein après l'accouchement

Lactostase - stagnation du lait dans la glande mammaire. Dans le même temps, la poitrine gonfle et devient douloureuse, des foyers de phoques apparaissent, une élévation à court terme de la température corporelle est possible. En soi, la lactostase n'est pas une maladie, nécessitant seulement une expression mammaire douce, limitant l'apport hydrique et une alimentation fréquente. Cependant, avec l'ajout d'une infection, elle se transforme en mammite lactationnelle, nécessitant une attention médicale immédiate, une antibiothérapie. La question de la possibilité d'allaiter avec une mammite est décidée individuellement, en fonction du stade de la maladie.

Une autre complication mammaire est l'apparition de mamelons fissurés. La principale raison de leur apparence est une mauvaise fixation du bébé au sein, lorsque le bébé ne capture que le mamelon et non l'aréole entière. La crise est donc très douloureuse pour la mère - et c'est le principal signal de danger. Nourrir un bébé devrait être douloureux. Le traitement des fissures consiste à traiter le mamelon avec des médicaments cicatrisants..

Complications post-partum: vagin après l'accouchement

Les plaies enflammées dans ces tissus sont appelées ulcères post-partum. Lorsqu'une infection est attachée, ces plaies gonflent, se couvrent d'une fleur purulente, leurs bords sont douloureux. Aux fins du traitement, ils sont traités avec divers antiseptiques..

Les complications après l'accouchement nécessitent un traitement immédiat, car elles peuvent conduire à une généralisation du processus - péritonite post-partum et septicémie. Par conséquent, si vous êtes confus au sujet de votre état, assurez-vous de consulter un médecin..

Utérus post-partum

Contenu:

  • Contraction de l'utérus après l'accouchement
  • Comment accélérer la contraction utérine
  • Problèmes possibles
  • Prolapsus et prolapsus de l'utérus

Dès la naissance du placenta (membranes fœtales, cordon ombilical, place du bébé), la période post-partum commence. Distinguer les périodes post-partum précoces (dans les 2 heures après l'accouchement) et tardives (6-8 semaines). Il s'agit d'une étape importante dans la vie d'une femme, au cours de laquelle une restructuration de tout l'organisme a lieu, à savoir le développement inverse des changements associés à la grossesse et à l'accouchement. Les seules exceptions sont les glandes mammaires, dont la fonction ne fait que gagner du terrain pour le développement de la lactation. Les changements les plus évidents se produisent dans le système reproducteur et principalement dans l'utérus. Après tout, d'un énorme "fruit-holding", il doit à nouveau prendre des dimensions plus petites que la taille de son propre poing.

Information L'utérus est un organe creux de muscle lisse composé d'un corps (environ 4-5 centimètres) et d'un col de l'utérus (environ 2,5 centimètres). Dans sa forme, il ressemble à une poire inversée. Cet organe diffère de tous les autres organes musculaires du corps par sa capacité unique à s'étirer pour accueillir un bébé né à terme. Tout cela est assuré par un entrelacement spécial de fibres musculaires et de tissu conjonctif, un apport sanguin riche et l'action d'un certain nombre d'hormones pendant la grossesse.

Contraction de l'utérus après l'accouchement

Ainsi, ayant atteint sa taille maximale avant l'accouchement, l'utérus subit un certain nombre de modifications afin de revenir à l'état dans lequel il se trouvait avant la grossesse (ou presque). Immédiatement après la naissance du bébé et du placenta, la taille de l'utérus diminue fortement. Son fond devient 2 centimètres au-dessus du niveau du nombril, il est souvent déplacé vers la droite, a une structure dense et la cavité est remplie d'une petite quantité de sang. Chaque jour, le bas de l'utérus se déplace de 1 à 2 centimètres, le 5-7e jour, l'utérus descend presque complètement dans le petit bassin. Le poids de l'utérus de 1000 grammes immédiatement après l'accouchement diminue à 500 - après une semaine, à 325 - à la fin de la deuxième semaine, et à la fin de la période post-partum, son poids revient à son état normal - 50 grammes.

Des changements importants se produisent également dans la surface interne de l'utérus (endomètre). Après l'accouchement, il s'agit d'une grande surface de plaie, en particulier au niveau de l'attache placentaire. L'épithélialisation (guérison) de l'endomètre se termine par 10-12 jours, et l'endroit où le placenta était attaché - seulement à la fin de la troisième semaine après la naissance.

Le col de l'utérus ne se contracte pas aussi vite que le corps. 10-12 heures après la naissance, son diamètre diminue à 5-6 centimètres. Ce n'est qu'au 10ème jour que le pharynx interne du canal se ferme et le pharynx externe ne se forme finalement qu'à la 13ème semaine après l'accouchement. Sa forme précédente ne sera jamais restaurée en raison de l'étirement excessif des fibres lors de l'accouchement. Le pharynx utérin prend la forme d'une fente transversale. Et la forme même du col de l'utérus passe de conique à cylindrique.

La décharge de l'utérus pendant la période post-partum est appelée lochie. Dans les 2-3 premiers jours, ce sont des caillots sanguins. De 3-4 jours jusqu'à la fin de la première semaine, les lochies deviennent légèrement plus brunâtres et moins abondantes. Dès 10 jours après la naissance, ils acquièrent une couleur brun jaunâtre. Les lochies ont une odeur spécifique (mais pas désagréable!) Et un environnement alcalin. L'écoulement de l'utérus doit s'arrêter 5 à 6 semaines après l'accouchement.

Comment accélérer la contraction utérine

L'allaitement du bébé contribue à la contraction de l'utérus après l'accouchement, car l'hormone ocytocine est produite à ce moment. En mettant le bébé au sein, la femme éprouve des sensations similaires à celles des contractions, mais pas de la même intensité. Pendant cette période, l'utérus se contracte vraiment, diminue de taille, les caillots sanguins sont poussés hors de sa cavité. Par conséquent, plus le bébé est appliqué au sein le plus souvent, plus l'involution (développement inverse) de l'utérus se produira rapidement. La vidange de l'intestin et de la vessie affecte également la contraction. Par conséquent, il est important de surveiller vos selles et vos mictions..

De plus, chez les femmes après une césarienne, l'involution de l'utérus se produit plus lentement, car l'intégrité de la paroi est violée pendant l'opération. Par conséquent, on leur prescrit le médicament ocytocine.

En outre, une complication infectieuse peut ralentir la contraction avant, pendant ou après l'accouchement (endométrite, choréoamnionite), perte de sang importante.

Problèmes possibles

Malheureusement, la période post-partum ne se déroule pas toujours sans heurts. Parfois, la joie d'avoir un bébé est assombrie par des problèmes de santé chez la mère dans les jours qui suivent la naissance. Les complications affectant directement l'utérus sont:

  • Sous-involution de l'utérus (mauvaise contraction);
  • Accession d'une infection avec développement d'une inflammation (y compris l'endométrite);
  • Saignement utérin.

Tous ces processus peuvent s'enchaîner les uns dans les autres et être la cause ou l'effet l'un de l'autre. Ainsi, un utérus mal contracté peut provoquer des saignements, et lorsqu'une infection se joint, une inflammation de la paroi interne de l'utérus peut se développer - endométrite.

La prévention du développement de ces complications est une contraction normale de l'utérus, un bon écoulement des lochies, le respect des règles d'hygiène personnelle de la période post-partum. Avec une involution lente, les médecins prescrivent parfois de l'ocytocine. Cette hormone améliore la contraction de l'utérus. De plus, s'il y a des signes d'infection, la prescription d'antibiotiques est une condition préalable..

Prolapsus et prolapsus de l'utérus

Le prolapsus de l'utérus après l'accouchement est son déplacement vers l'extérieur. Et le prolapsus de l'utérus est un degré extrême de prolapsus, lorsque l'utérus sort complètement ou partiellement.

On pense que la principale raison du prolapsus de l'utérus est l'accouchement naturel. Bien sûr, c'est l'un des facteurs (surtout si la femme a accouché plus de deux fois et qu'il y a eu des ruptures des tissus mous lors de l'accouchement), mais pas le principal. Il existe de nombreux exemples où une femme nullipare a eu cette maladie. On pense que le facteur principal est la particularité du tissu conjonctif du corps (puisque l'utérus est fixé par certains ligaments), la flaccidité des muscles du périnée, la presse abdominale, les mauvaises déchirures plastiques du périnée.

Important Afin de réduire le risque de prolapsus utérin, les muscles du plancher pelvien doivent être exercés. Il existe des exercices spéciaux qui vous aident à le faire. Ils ont été inventés par le gynécologue américain Kegel. Les poids de levage doivent également être évités, car ils augmentent la pression intra-abdominale et la pression dans le petit bassin, ce qui, à son tour, aggrave le déplacement de l'utérus..

Récupération de l'utérus après l'accouchement

Après la naissance d'un enfant, les processus de récupération ont lieu dans le corps féminin. Tous les organes du système reproducteur subissent des changements. L'utérus après l'accouchement est très blessé.

L'utérus ressemble à une poire inversée. C'est un organe creux composé de muscles lisses. Il s'étire en raison de l'entrelacement des fibres musculaires et de l'action des hormones pendant la grossesse.

L'état de l'utérus pendant la période post-partum

L'organe creux se compose d'un corps qui, à l'état prénatal, mesure environ 5 cm et du col de l'utérus de 2,5 cm.Lorsque le bébé est né, les tissus s'étirent et se développent avec le fœtus.

La restauration (involution) des organes féminins après l'accouchement est un processus naturel. Si l'accouchement était naturel, l'utérus est restauré et rétrécit en 2 mois.

La période post-partum est:

  1. tôt - 2 heures après la naissance du placenta;
  2. tardif - jusqu'à 8 semaines après l'accouchement.

Les cicatrices sur l'utérus après l'accouchement sont normales. Des dommages graves se situent dans la zone de fixation du placenta. Cette zone contient le plus de vaisseaux sanguins thrombosés..

Des caillots sanguins dans l'utérus après l'accouchement et les restes du placenta sortiront du corps dans les trois jours. Cette décharge s'appelle les lochies..

L'épithélialisation (restauration du tissu endométrial) se produit 10 à 12 jours après la naissance. Et la cicatrice à l'attache du placenta guérit à la fin du premier mois.

L'utérus après l'accouchement est un organe stérile. Des processus tels que la phagocytose et la protéolyse ont lieu dans un organe creux pendant 3-4 jours. Au cours de celles-ci, les bactéries de la cavité utérine sont dissoutes par les phagocytes et les enzymes protéoliques..

Les premiers jours après la naissance de l'enfant, l'organe creux est trop mobile en raison d'entorses et d'un tonus insuffisant de l'appareil ligamentaire. Cela se remarque lorsque la vessie ou le rectum est plein. Tonus s'acquiert en un mois.

Combien de temps l'utérus se contracte-t-il après l'accouchement??

Les contractions de la cavité utérine ressemblent à des contractions. Le premier jour après l'accouchement, ils n'ont pas de caractère douloureux.

La libération de l'hormone ocytocine pendant l'allaitement provoque des spasmes musculaires. Pendant la contraction du tissu musculaire, les vaisseaux sanguins et lymphatiques sont comprimés et certains se dessèchent - oblitérés.

Les cellules tissulaires apparues pendant la grossesse meurent et se dissolvent, tandis que le reste diminue de volume. Il favorise la récupération de l'utérus après l'accouchement.

Changement de masse d'organe:

  • après l'accouchement - 1 kg;
  • après 7 jours - 500-525 grammes;
  • après 14 jours - 325-330 grammes;
  • à la fin de la période post-partum - 50-65 grammes.

Pour accélérer les contractions, de la glace ou un coussin chauffant froid est placé sur l'estomac immédiatement dans la salle d'accouchement après la naissance du placenta.

Paramètres post-partum de l'utérus:

  • l'organe mesure 15–20 cm de long;
  • sa taille transversale est de 12–13 cm;

Le bas de l'organe creux après la naissance chute brusquement, n'atteignant pas le nombril de 2,5 cm, et le corps touche étroitement la paroi abdominale. L'utérus est dense et se déplace souvent vers la droite.

En raison des contractions, il baisse de 1 cm par jour.A la fin de la première semaine, le fond atteint la distance entre le nombril et la région pubienne. Déjà au jour 10, l'utérus est sous le pubis.

Le col de l'utérus récupère plus lentement: 12 heures après l'accouchement, son diamètre sera de 5 à 6 cm. Vers le milieu de la deuxième semaine, le pharynx interne se ferme et le pharynx externe se forme à la fin du deuxième mois après l'accouchement.

Le pharynx n'est pas restauré à son aspect d'origine, car les fibres tissulaires sont trop étirées. Sur cette base, le gynécologue peut déterminer si une femme a accouché ou non..

Le pharynx a initialement une ouverture ronde. Après l'accouchement, il reste un espace transversal. La forme du col de l'utérus change: si auparavant il ressemblait à un cône, maintenant c'est un cylindre. Peu à peu, tous les organes reviennent à la normale.

Récupération après une césarienne

Étant donné que l'accouchement chirurgical implique une violation de l'intégrité de l'utérus, il se rétablit plus lentement. Les infections et les complications peuvent ralentir la contraction. La récupération de l'utérus après l'accouchement peut être lente en raison d'une importante perte de sang.

Atonie et hypotension

L'organe creux a besoin de récupération après l'accouchement, l'utérus ne peut pas toujours se contracter de lui-même. Certaines femmes ont cette situation..

Dans ces cas, vous ne pouvez pas vous passer d'une intervention médicale. Cette condition s'appelle l'atonie utérine. Si les contractions sont très faibles - hypotension.

Causes courantes d'atonie:

  • deuxième naissance;
  • première grossesse;
  • grossesse multiple; En savoir plus sur les grossesses multiples →
  • poids et taille importants de l'enfant;
  • diverses complications;
  • polyhydramnios;
  • traumatisme aux canaux ou aux appendices.

La flexion de l'utérus après l'accouchement ou la pathologie de son développement peut contribuer à l'absence de contractions.

Comment accélérer la contraction utérine après l'accouchement?

La vitesse de récupération dépend des facteurs suivants:

  • fond hormonal;
  • l'âge de la femme;
  • paramètres enfants;
  • nombre de grossesses antérieures;
  • type de travail;
  • polyhydramnios;
  • inflammation génitale.

La nature a pensé au corps féminin dans les moindres détails. La restauration d'un organe creux a lieu selon la taille standard de 1 à 2 cm par jour. Mais si des écarts mineurs par rapport à la norme commencent à être remarqués, vous pouvez recourir à l'accélération du processus de réduction.

La récupération de l'utérus après l'accouchement implique les actions suivantes:

  • Si le fond utérin est mou, l'utérus se contractera plus lentement. Une méthode efficace consiste à masser la surface de la paroi abdominale de l'extérieur..
  • Pour contracter l'organe après l'accouchement, un coussin chauffant froid ou de la glace est appliqué sur l'abdomen. Les médicaments qui stimulent les spasmes peuvent être utilisés.
  • Observez l'hygiène des organes génitaux. L'infiltration d'infections et diverses complications affectent la capacité de contracter.
  • Marche active.
  • Ne laissez pas la vessie et le rectum se remplir.
  • Lactation. Lors de l'allaitement, de l'ocytocine est libérée, ce qui provoque la contraction de l'utérus. Les mères qui allaitent restaurent l'utérus plus rapidement.
  • Gymnastique post-partum pour stimuler la contraction des muscles utérins.

La restauration de l'utérus doit avoir lieu sous la stricte surveillance d'un médecin. Tout écart par rapport à la norme est une pathologie et nécessite une intervention chirurgicale..

Écoulement post-partum

Le sang dans l'utérus après l'accouchement est formé par des plaies à la surface. La décharge s'appelle les lochies. Le secret pendant 3-4 jours est le rouge. À ce moment, les lochies ont une odeur sucrée de sang..

Ils sont constitués de liquide de glande utérine à 20% et le reste est du sang inchangé. La récupération du tissu muqueux de l'utérus commence immédiatement après l'accouchement.

De plus, les lochies deviennent plus pâles, semblables à l'ichor. Après 20 jours, la décharge acquiert une teinte claire et une consistance liquide. Les lochies s'éteignent normalement dans les 6 semaines. Puis ils s'arrêtent..

Si la décharge dure plus longtemps que la période spécifiée ou a une odeur désagréable, assurez-vous de consulter un médecin.

Cela peut se produire pour les raisons suivantes:

  • courbure du col de l'utérus;
  • contractions faibles dans l'utérus;
  • blocage de la gorge avec des caillots sanguins.

Cette condition est dangereuse, car elle peut indiquer un processus inflammatoire. Si les lochies se terminent dans la cinquième semaine ou durent plus longtemps que la neuvième, vous devez contacter un gynécologue.

Flux de processus sans écarts:

  1. Les vaisseaux éclatent dans la cavité, à la suite de quoi la décharge sanglante pendant 2-3 jours a une couleur rouge vif.
  2. Au cours des 7 premiers jours, les restes du placenta et de l'endomètre atrophié sortent - écoulement avec caillots.
  3. Après 7 jours, les lochies liquides ont une teinte rosâtre..
  4. Progressivement, du mucus sort - le résultat de l'activité du fœtus à l'intérieur de l'utérus. Dans une semaine, ils s'arrêtent.
  5. Après un mois et demi, les lochies disparaissent, des écoulements apparaissent.

Quelles complications peuvent survenir

Après la naissance, diverses complications peuvent survenir..

Saignement post-partum

Il peut commencer immédiatement après la livraison. Les saignements ne sont pas douloureux et peuvent être très graves. La vie d'une femme sans chirurgie peut être en danger.

Causes des saignements:

  • lorsque le placenta et les membranes ont été séparés, des violations se sont produites;
  • traumatisme lors de l'accouchement;
  • contraction utérine altérée.

Pour le traitement, des médicaments et des dons de sang sont utilisés. En raison du risque de saignement, une femme est toujours laissée dans la salle d'accouchement pendant plusieurs heures.

Sous-involution de l'utérus

En raison d'un écoulement post-partum retardé, l'organe se contracte mal. Souvent, cette maladie apparaît le 6-7ème jour: des caillots dans l'utérus après l'accouchement ou une partie des membranes bloquent le canal cervical.

L'endométrite

L'inflammation de l'utérus est appelée endométrite. Il apparaît en raison d'une infection de la cavité.

Cet événement peut être dû aux facteurs suivants:

  • processus de naissance difficile;
  • le placenta lors de l'accouchement était mal séparé;
  • maladies des organes génitaux pendant la grossesse;
  • Avortement;
  • diminution de l'immunité.

Symptômes de l'endométrite:

  • chaleur;
  • après l'accouchement, l'utérus fait mal;
  • odeur putride de décharge post-partum.

Pour poser un diagnostic précis, une échographie de l'utérus est réalisée après l'accouchement. Avec l'endométrite, la cavité est retirée, lavée ou grattée du contenu. Après la chirurgie, des antibiotiques sont prescrits. Lire la suite: endométrite post-partum →

Prolapsus

Il peut arriver qu'après l'accouchement, l'utérus ait coulé. Cela se produit à la suite d'une lésion du tissu musculaire du plancher pelvien. Les femmes qui portent un deuxième enfant sont souvent sujettes à cette complication..

Normalement, l'utérus après l'accouchement à la sortie du placenta se trouve dans le nombril. Le fond tombe de 1 à 2 cm par jour.

Tout écart par rapport à la norme est considéré comme une pathologie. Dans les formes sévères, il peut y avoir un prolapsus de l'utérus après l'accouchement dans le vagin et sortir.

Il est nécessaire de traiter le prolapsus en temps opportun afin de ne pas être dans la zone de risque d'infection, de prolapsus des organes internes du système urinaire. Avec prolapsus de l'utérus, l'activité sexuelle est interdite.

Pour identifier les pathologies possibles 6 à 9 semaines après la naissance, il est recommandé de consulter un gynécologue. Même si vous vous sentez bien, il n'y a ni douleur ni inconfort.

Récupération de l'utérus après l'accouchement

Toutes les femmes s'intéressent à ce à quoi ressemble l'utérus après l'accouchement. Sa cavité diminue de 40 à 20 cm, et est restaurée de 1 à 2 cm chaque jour Pour que les contractions soient normales, il est nécessaire d'examiner périodiquement le gynécologue. Il existe de nombreuses techniques pour restaurer l'utérus.

La médecine traditionnelle

L'ortie a un bon effet sur la contraction utérine. Trois cuillères à soupe de la plante sont infusées dans 0,5 litre. eau bouillante. Laissez infuser et refroidir. Boire 1/2 tasse 3 fois par jour.

À la pharmacie, vous pouvez acheter une teinture de poivre d'eau. Il contribue également à la contraction utérine.

Les fleurs et l'herbe d'agneau blanc sont utilisées en décoction et aident à restaurer l'organe creux. Le bouillon ne provoque pas d'augmentation de la pression. Il peut être bu avec de l'hypertension.

L'usine de bourse du berger aide à saigner. En une journée, vous pouvez utiliser des feuilles de thé 3-4 cuillères à soupe. cuillères d'herbes pour 400 ml d'eau bouillante.

En outre, avec des lochies sanglantes abondantes, le géranium rouge aide. Buvez du thé froid à partir de 2 cuillères à café d'une plante sèche dans 2 tasses d'eau bouillante. Le liquide doit reposer toute la nuit. Boire en petites portions tout au long de la journée.

Le nettoyage post-partum aide à accélérer les feuilles de bouleau de mai. Trois cuillères à soupe de feuilles sont bouillies dans 600 ml d'eau bouillante. Ajoutez une pincée de bicarbonate de soude et buvez 200 ml 3 fois par jour. Le remède est efficace à partir de 12 jours après la naissance.

Méthodes de récupération physique

Nourrir le bébé libère de l'ocytocine, qui affecte les contractions utérines.

Dès le premier jour, vous pouvez faire des exercices physiques légers - gymnastique de rééducation post-partum. La charge doit être effectuée dans un endroit bien ventilé à une température optimale de 18 à 20 degrés.

Si vous ressentez de la douleur, vous devez arrêter l'exercice ou choisir un autre ensemble d'activités..

Toutes les mesures complexes visant à restaurer le corps féminin doivent être effectuées dans les 10 à 12 semaines. Il est recommandé d'aller aux toilettes avant de faire de l'exercice. Faire avec une vessie pleine n'est pas conseillé par les gynécologues. De plus, l'exercice doit être fait après l'allaitement..

S'il y a eu des complications, une intervention chirurgicale ou un accouchement après une rupture de l'utérus, l'exercice doit être convenu avec le gynécologue.

Pour éviter les complications lors de l'accouchement, vous devez consulter régulièrement votre gynécologue pendant la grossesse. La période de récupération pour chaque femme est différente, mais s'il y a des écarts par rapport à la norme, vous devez consulter un médecin.

Auteur: Khatuna Gabelia, pédiatre,
spécialement pour Mama66.ru

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Les enfants peuvent-ils utiliser de l'huile de lin?

Nutrition

L'huile de lin est considérée comme un cadeau unique de la nature, dont les propriétés bénéfiques sont depuis longtemps incontestables. Il contient des vitamines et des acides gras oméga, qui ont un effet positif sur le métabolisme et l'état général du corps, sur la santé du système immunitaire et la motilité intestinale.

Vêtements pour bébés prématurés

Conception

Les bébés prématurés doivent passer plusieurs semaines dans un petit incubateur pour survivre. Les vêtements pour nouveau-nés ne conviennent pas à ces petits bébés, cela leur apporte de l'inconfort, car ils sont de taille trop grande, et il devient également difficile de changer de vêtements à cause des tubes et des moniteurs attachés au bébé.

Indications de l'épisiotomie pendant l'accouchement

Conception

L'essence de l'épisiotomie pendant l'accouchementIl s'agit d'une mini-chirurgie qui consiste à couper le périnée et l'arrière du vagin pour élargir le canal génital et faciliter le passage du bébé.

Un nez qui coule chez une mère qui allaite

Nutrition

Traiter un nez qui coule pendant l'allaitementUn rhume chez une mère qui allaite s'accompagne souvent d'un nez qui coule, que faire, comment ne pas infecter l'enfant et récupérer le plus rapidement possible?