Principal / Conception

Pourquoi l'arythmie sinusale est-elle dangereuse pour les femmes enceintes?

La grossesse est l'une des périodes les plus belles, mais les plus difficiles pour la femme enceinte. L'enfant grandit, la charge sur le système musculo-squelettique augmente considérablement et le deuxième cercle de circulation sanguine est un test. C'est pourquoi les arythmies sinusales du cœur pendant la grossesse deviennent fréquentes. Quelle est la dangerosité de cette pathologie, ce qui conduit à son développement, comment le traitement est-il effectué?

Description de la maladie

L'arythmie sinusale chez la femme enceinte est une violation de la fréquence de contraction du muscle cardiaque. Les périodes où le cœur bat moins souvent alternent avec une fréquence accrue, ce qui entraîne un déséquilibre et le corps ne reçoit pas la quantité requise d'oxygène. La pathologie se développe chez l'enfant et l'adulte, cependant, c'est lors du portage d'un enfant que les facteurs de restructuration du corps sont au cœur du développement.

La situation est aggravée par les violations qui l'accompagnent:

  • Immunité affaiblie, en conséquence - maladies infectieuses fréquentes;
  • Nervosité et stress chez le patient;
  • Prise de poids, ce qui augmente le stress sur les systèmes organiques.

L'arythmie sinusale pendant la grossesse comporte également un danger car le traitement doit être effectué avec prudence, tous les médicaments ne peuvent pas être prescrits à la mère. Le risque pour l'enfant est également augmenté, dans certains cas, la pathologie conduit à un avortement ou à des troubles congénitaux dans le développement de l'enfant.

Pour quelles raisons l'arythmie se développe?

La maladie pendant la gestation est provoquée non seulement par des facteurs standard caractéristiques des arythmies, mais également par des facteurs spécifiques dus à la restructuration du corps:

  • Un cercle supplémentaire de circulation sanguine est créé - le volume de sang circulant dans les artères augmente, en conséquence, la charge sur le cœur augmente considérablement;
  • Le mode de fonctionnement des systèmes organiques est perturbé - des écarts peuvent survenir au niveau du taux d'hémoglobine, du fonctionnement des systèmes endocrinien et nerveux. Le fond hormonal change, ce qui provoque des conséquences négatives pour le muscle principal;
  • Les maladies chroniques sont exacerbées - si la mère a déjà souffert de problèmes cardiaques, des pathologies peuvent réapparaître pendant la grossesse;
  • Les processus métaboliques sont perturbés - il y a un manque de potassium et de magnésium dans le corps ou, au contraire, leur teneur accrue. Les cellules ne peuvent pas fonctionner comme d'habitude, donc même un résultat mortel est possible.

La surexcitation nerveuse de la femme a également une influence - le contexte émotionnel change, la femme enceinte peut tomber dans la dépression sans raison, s'inquiéter des bagatelles, ce qui affecte négativement le travail du cœur.

Quels symptômes devraient être alarmants?

Pendant la grossesse, la patiente doit écouter très attentivement son corps. À ce stade, tout appel d'alarme est une raison de consulter un médecin, car il ne s'agit pas seulement de votre bien-être, mais également de la santé de l'enfant. La maladie peut évoluer sans symptômes, mais vous devez être alarmé par les phénomènes suivants:

  • Il y a des crises de battements cardiaques fréquents;
  • Vous ressentez régulièrement des tremblements dans le corps et une faiblesse générale;
  • Parfois, il y a un sentiment inexplicable de peur, accompagné de transpiration;
  • Vous perdez conscience sans raison, ou vous avez l'impression d'être sur le point de vous évanouir, mais cela ne se produit pas;
  • Les étourdissements deviennent fréquents;
  • Dans le rythme cardiaque, vous pouvez remarquer des pauses - comme si le muscle cessait de fonctionner pendant un certain temps;
  • Vous ou vos proches êtes inscrit auprès d'un cardiologue, car vous avez déjà souffert d'une malformation cardiaque ou d'une fibrillation auriculaire.

Bien sûr, ce n'est pas une liste complète des symptômes. Avec le développement de la maladie, les patients ressentent un inconfort thoracique, une faiblesse, une perte de force - lorsque de tels signes apparaissent, un besoin urgent de consulter un médecin.

Même la présence d'un symptôme est une raison de subir un examen, car un équipement moderne vous permet de le faire rapidement, sans douleur et aussi précisément que possible. La meilleure méthode de diagnostic est l'ECG, ce n'est pas par hasard que pour les femmes enceintes, un électrocardiogramme est l'une des mesures obligatoires dans un établissement médical..

Comment se déroule le traitement chez la femme enceinte??

L'arythmie doit être traitée avec une extrême prudence - pendant la gestation, de nombreux médicaments ne peuvent pas être bu, d'autres peuvent provoquer des effets secondaires, le médecin sélectionne donc les médicaments en tenant compte de ces exigences.

Pas dans toutes les situations, l'arythmie est une violation, dans les stades ultérieurs, son apparition n'est pas rare et la norme, mais une surveillance médicale est quand même nécessaire. Dans d'autres cas, un ensemble de mesures peut être nécessaire, notamment:

  • Examen régulier par des spécialistes. Vous devrez consulter un cardiologue et passer des tests pour éliminer les tendances négatives;
  • Prendre des médicaments. Les médicaments doivent être prescrits par un conseil de médecins, en tenant compte non seulement des intérêts de la mère, mais également de l'enfant. Vous ne pouvez pas prendre de médicaments seul et sans rendez-vous avec un médecin;
  • Contrôle de l'excès de poids - des kilogrammes supplémentaires provoquent le développement d'une pathologie, mais vous ne devez pas vous priver de nourriture. Vous devez suivre le régime, éviter les régimes rigides, manger non seulement savoureux, mais aussi sain;
  • Activités sportives - l'activité physique est pratiquée de manière économe. Ils visent à normaliser le travail du corps, à préparer la mère à l'accouchement, à améliorer l'humeur et le bien-être;
  • La thérapie vitaminique - pour les femmes enceintes est une méthode de traitement irremplaçable. Il est nécessaire d'inclure des fruits et des noix dans l'alimentation, ainsi que de prendre des complexes minéraux qui normalisent l'équilibre dans le corps.

Les femmes enceintes devront se limiter à la consommation de café et de thé fort, car elles exercent un stress supplémentaire sur le muscle cardiaque.

De plus, vous avez besoin d'un régime doux, de promenades régulières au grand air et d'un traitement rapide du rhume. Maman devrait se reposer davantage, éviter les tensions nerveuses, contrôler son état émotionnel et psychologique.

Les conséquences de l'arythmie pour un enfant

Comment la maladie transférée affectera-t-elle la santé du bébé? Cette question inquiète absolument toutes les mères. Les cardiologues rassurent: dans la plupart des cas, l'arythmie n'a aucune conséquence sur les miettes. En ce qui concerne les écarts dangereux, la maladie peut affecter l'enfant:

  • Souvent, une césarienne est prescrite, ce qui s'accompagne de difficultés dans le développement du fœtus;
  • La prise de médicaments antiarythmiques affecte le cœur non seulement de la mère, mais aussi du bébé;
  • L'enfant a besoin de contrôles réguliers par un cardiologue.

En général, le pronostic est positif, si vous avez une arythmie, il est trop tôt pour s'inquiéter: pour les femmes enceintes ce phénomène peut être la norme et n'affectera en rien la santé du bébé.

L'arythmie sinusale chez la femme enceinte nécessite la consultation d'un cardiologue. Pour éviter les problèmes, il est nécessaire de remarquer les symptômes à temps, de subir un examen et de ne pas ignorer les prescriptions du médecin. L'auto-traitement et la prise de remèdes populaires sans surveillance médicale sont inacceptables - vous courez le risque de vous faire du mal, vous et votre bébé.

Arythmie sinusale pendant la grossesse

L'arythmie sinusale pendant la grossesse survient assez souvent. Ceci est causé par les changements en cours dans le corps de la femme enceinte. Cependant, il existe des cas de processus pathologiques qui amènent le cœur à modifier son rythme. Seul un médecin est capable de comprendre la situation, par conséquent, aux premières manifestations de la maladie, il est urgent de consulter le médecin traitant. Cette condition peut affecter négativement le fœtus, nuire à la femme et parfois disparaître d'elle-même, sans l'utilisation de médicaments..

La description

L'arythmie sinusale est un trouble des caractéristiques rythmiques du cœur, à la suite duquel la fréquence du rythme de son activité est perturbée. Avec ce type de maladie, le travail de l'organe n'est pas noté pendant les mêmes périodes de temps, mais la séquence correcte de contraction de toutes les parties du cœur reste normale.

Toute personne peut avoir une condition qui est déclenchée par le stress, la peur ou un autre facteur, qui est considéré comme une variante de la norme. Pendant la période de tels changements, le corps humain éprouve un fort besoin d'oxygène et d'autres nutriments, de sorte que le cœur accélère son rythme, cherchant, avec le sang, à fournir ces éléments nécessaires à tous les tissus corporels. La grossesse est caractérisée par certains changements qui surviennent chez la femme. En raison de ces réarrangements, le rythme cardiaque peut également augmenter, ce qui n'est parfois pas dangereux et, dans certains cas, parle d'une pathologie grave.

À la suite de la restructuration du corps de la femme enceinte, des changements se produisent dans le fonctionnement du système nerveux autonome, ainsi que dans le contexte hormonal. Si une femme a tendance à des troubles du rythme cardiaque, cette maladie se manifestera activement pendant la grossesse. Le groupe à risque comprend les patients présentant des malformations congénitales de l'organe, car même après un traitement chirurgical, il existe une forte probabilité d'arythmie sinusale du cœur chez ces femmes enceintes..

Le traitement de cette affection ne présente pas de difficultés particulières chez les patients ordinaires, mais porter un enfant crée un problème de prescription de médicaments. La maladie aggrave le bien-être de la femme et peut même la menacer de mort. La pathologie affecte également négativement le bébé dans l'utérus, perturbant son développement et menaçant sa vie.

Le pouls des contractions cardiaques commence précisément dans le nœud sinusal, qui est un groupe de cellules spéciales situées à l'intérieur des parois de l'organe. Ces cellules sont responsables de la production d'un signal électrique, distribué dans toutes les zones de l'organe à travers les fibres nerveuses. L'ensemble de ce processus, qui se déroule correctement, affecte la fréquence cardiaque, qui ne dépasse normalement pas 60 à 90 battements par minute. Lorsqu'il y a des troubles dans ce système, le résultat est certaines maladies, par exemple - arythmie sinusale, y compris chez les femmes enceintes.

Causes d'occurrence

La plupart des médecins ont tendance à croire que la manifestation du syndrome chez la femme enceinte est associée à des réarrangements corporels. Déjà dès les premiers stades de la naissance d'un enfant, le rythme cardiaque d'une femme augmente, mais il existe certaines normes pour cet indicateur.

Trimestre de grossesseTaux de contraction
1 trimestre70 à 95 bpm
2 trimestre100 à 105 bpm
3 trimestre110 à 115 bpm

Si la fréquence cardiaque est devenue plus rapide chez une femme en position, il ne s'agit pas toujours de pathologie. Le corps de la femme enceinte change radicalement de rythme. Il s'agit d'un processus naturel fourni par la nature pour fournir au bébé dans l'utérus tout ce dont il a besoin..

Pour un développement complet, le fœtus a besoin de tous les nutriments que l'enfant reçoit par le sang. C'est cette raison qui fait battre le cœur de la mère plus rapidement, pompant le sang dans le corps afin que le bébé soit nourri dans les bons volumes. Des changements importants de la fréquence cardiaque sont surtout observés au cours du deuxième trimestre de la gestation, lorsque tous les organes internes de la future personne ont déjà été posés.

Modifications provoquant un crash:

  1. création d'un cercle supplémentaire de circulation sanguine;
  2. exacerbation de maladies chroniques;
  3. trouble métabolique dans les cellules cardiaques;
  4. carence ou excès de certains nutriments dans les cellules;
  5. violations qui se sont produites dans le myocarde;
  6. anémie.

Pendant la grossesse, un cercle supplémentaire de circulation sanguine se forme, qui relie le bébé à la mère. Dans le même temps, le volume total de sang circulant dans le corps de la femme augmente d'environ 20%. Une telle restructuration peut s'accompagner d'une excitation excessive du système nerveux, réduisant la résistance de la femme enceinte au stress. Ces facteurs affectent directement le taux de contraction du cœur et leur fréquence..

Les maladies chroniques qui étaient présentes chez une femme avant la grossesse sont susceptibles de se manifester pendant la période de gestation. Ce processus peut s'accompagner d'une modification de la fréquence cardiaque, surtout si de telles pathologies sont liées à l'organe lui-même.

Le nœud sinusal est capable de modifier son travail si le corps manque ou trop de magnésium, potassium, sodium ou calcium. Ces éléments affectent la perméabilité de l'influx nerveux ou l'excitabilité dans cette partie du cœur, provoquant des contractions extraordinaires du myocarde. L'activité du nœud sinusal peut devenir excessive ou insuffisante. S'il y a trop de potassium dans le corps, l'arythmie peut être mortelle..

Dans de rares cas, les modifications du myocarde sont à l'origine d'un dysfonctionnement du cœur, surtout si elles sont de type structurel. Avec un tel déroulement du processus, non seulement une défaillance du rythme, mais également des lésions ischémiques peuvent être observées. Une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang et une toxicose chez une femme enceinte deviennent des moments de provocation supplémentaires qui affectent l'activité du cœur.

Quoi d'autre peut causer une pathologie:

  • prédisposition génétique;
  • stress émotionnel et physique;
  • troubles névrotiques;
  • maladies de nature infectieuse;
  • perturbations du système digestif;
  • violations de la synthèse des hormones par la glande thyroïde;
  • problèmes avec les gros vaisseaux ou avec le muscle cardiaque, congénitaux.

L'arythmie sinusale pendant la grossesse est généralement perçue par les médecins comme une variante de la norme, mais parfois cette condition se développe sous l'influence de perturbations dans le corps. Seul un spécialiste est capable de comprendre avec précision ces changements, par conséquent, la maladie ne peut être ignorée. Une femme devrait accoucher avec une santé et un bien-être normaux. Lorsque la pathologie présente le moindre danger pour la femme enceinte, les médecins la recommandent par césarienne au lieu d'un accouchement naturel.

Symptômes

Souvent, l'anémie ne se manifeste pas, le patient ne ressent pas de changements dans son état. Mais les femmes enceintes sont des patients plus vulnérables, elles peuvent immédiatement ressentir les signes de la maladie. Il convient de garder à l'esprit que l'intensité des symptômes dépend de la gravité de la maladie. Lorsque la maladie est légère ou modérée, ses manifestations sont subtiles et n'apportent pas d'inconfort significatif au patient, et si un processus pathologique prononcé est observé, cela signifie que la femme ressentira toutes sortes de signes. Les modifications respiratoires surviennent généralement en premier chez ces patients..

  1. sensation de pouls dans les tempes;
  2. augmentation du rythme cardiaque, qui se fait sentir au contact de la poitrine;
  3. douleur dans la région du sternum gauche;
  4. difficulté à respirer, essoufflement même au repos et la nuit;
  5. faiblesse générale, perte de force;
  6. douleur dans la tête;
  7. vertiges.

Chez une femme, pendant la période de manifestations de cette maladie, la pulsation est considérablement augmentée, il suffit de mettre un doigt sur le poignet et le battement du cœur sera entendu. Il est important qu'un tel état de la femme enceinte affecte négativement le développement de l'enfant, la nutrition du bébé est perturbée, l'apport d'oxygène à celui-ci, car la circulation sanguine est perturbée.

Souvent, des signes graves de la maladie peuvent apparaître - troubles de la conscience et évanouissements. Dans ce cas, nous parlons d'une menace pour la vie de la future mère et du bébé, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Diagnostique

En contactant un médecin, la patiente doit parler en détail de son état: lorsque les premiers symptômes d'arythmie sont apparus, s'il y a eu des cas de cette pathologie chez des proches, et bien plus encore. Les mauvaises habitudes et le mode de vie d'une personne jouent un rôle important, cela devrait également être mentionné lors d'une conversation avec le médecin. Sur la base des données obtenues, les médecins prescrivent certaines méthodes de diagnostic afin d'établir avec précision le tableau clinique de la maladie..

  1. ECG (électrocardiogramme). Cette procédure est nécessaire pour détecter la fréquence cardiaque. Le diagnostic est effectué en quelques minutes, ce qui est très pratique.
  2. Cardiogramme endocardique. Cette méthode détecte les anomalies dans différentes zones du cœur. Des électrodes spéciales sont amenées à l'orgue, ce qui vous permet d'obtenir ces informations.
  3. Surveillance Holter. Cet examen est utilisé pour les troubles temporaires du cœur. Un électrocardiogramme ne peut pas enregistrer les violations si elles ne sont pas présentes pendant la procédure, et cette méthode examine le taux de contraction d'un organe pendant 24 heures ou plus.
  4. Échocardiographie ainsi que l'échocardiographie de stress. Lors de l'examen par cette méthode, les médecins créent artificiellement des conditions, provoquant le cœur à changer de rythme, après quoi ils fixent les causes de la pathologie.
  5. Etude électrophysiologique transoesophagienne, au cours de laquelle l'organe est stimulé par le tube digestif. Les résultats de ce diagnostic permettent d'évaluer la conduction cardiaque et les caractéristiques rythmiques du cœur..
  6. Un test sanguin pour aider à déterminer la présence de maladies chroniques concomitantes qui affectent l'activité du cœur.

Les femmes enceintes sont examinées à peu près de la même manière que les patients ordinaires. Beaucoup dépend des diagnostics. Parfois, il n'est pas nécessaire de traiter la maladie, il suffit d'éliminer les moments provoquants (stress, activité physique excessive, suralimentation), puis le rythme de la contraction cardiaque ralentira et deviendra normal.

Traitement

Le traitement des femmes enceintes souffrant d'arythmie sinusale est effectué avec beaucoup de soin, car les médicaments peuvent avoir un effet négatif sur le corps de l'enfant dans l'utérus. Il existe des médicaments totalement contre-indiqués pour les femmes en position. L'essentiel est d'éliminer les pathologies de fond et les facteurs à l'origine de cette maladie. En outre, il est important de surveiller l'état du patient pendant le traitement afin d'identifier en temps opportun les conséquences graves du traitement et d'arrêter immédiatement les crises anémiques..

L'utilisation de médicaments n'est généralement pas recommandée pour les femmes enceintes, ils ne sont prescrits que dans les cas difficiles.

Important! Dans les cas compliqués d'arythmie sinusale, l'accouchement ne se fera probablement pas naturellement, mais par césarienne.

Un mode de vie sain, une alimentation adéquate et une réduction du stress sont les méthodes de traitement originales pour ces patients. Cependant, si de telles méthodes n'ont pas l'effet approprié, des médicaments sont nécessaires..

Les médicaments prescrits plus souvent que les autres:

  • "Adrénaline";
  • "Aspirine";
  • «Nifédipine»;
  • Furosémide;
  • «Verapamil».

Vous devez prendre ces fonds avec soin, en surveillant attentivement votre état. Si vous ressentez des effets indésirables, vous devez immédiatement arrêter d'utiliser ce médicament.

Conséquences et complications

Beaucoup ignorent les risques d'arythmie sinusale pendant la grossesse. Ignorant les symptômes et ne rendant pas visite au médecin à temps, les femmes aggravent leur état et la santé du bébé à naître. Les conséquences les plus dangereuses sont la fibrillation des ventricules et des oreillettes de l'organe, car si une telle complication se produit, une issue fatale est possible.

Dans tous les cas, avec l'arythmie, la circulation sanguine dans le corps de la femme enceinte est perturbée, ce qui affecte négativement le développement de l'enfant. Il est nécessaire de stabiliser l'état d'un tel patient. L'insuffisance placentaire est l'une des manifestations graves les plus courantes de la maladie, lorsque le placenta est incapable de remplir sa fonction. Une telle complication entraînera certainement une hypoxie du bébé dans l'utérus..

Si l'arythmie sinusale est sévère, on peut s'attendre à une interruption de grossesse à n'importe quelle période de gestation.

Pendant l'accouchement, cette maladie peut provoquer une grave détérioration de l'état de la femme, le rythme cardiaque peut être excessivement augmenté, ce qui affectera négativement le processus complexe.

Prévention et pronostic

Pour éviter le développement d'une maladie pendant la grossesse, vous devez suivre les recommandations du médecin. Une bonne nutrition est l'un des facteurs les plus importants pour améliorer la condition d'une future femme en travail. Il est important d'organiser la consommation des aliments, de retirer du régime les repas et les ingrédients qui augmentent le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Les aliments contenant beaucoup de graisses ont un effet négatif sur le système cardiovasculaire humain, ce qui entraîne diverses perturbations, y compris une perturbation du rythme des organes.

Une consommation excessive de nourriture provoque également des manifestations d'arythmies, vous devez donc respecter certaines normes dans ce domaine. La suralimentation affecte le nœud sinusal, affectant les récepteurs nerveux responsables du travail de cette partie du cœur. Les produits contenant de la caféine améliorent l'activité des organes et ne sont donc pas recommandés pour les personnes sujettes aux arythmies. Il est préférable pour les femmes enceintes d'arrêter complètement de boire du café et du thé noir. Les boissons alcoolisées sont totalement contre-indiquées pour les femmes portant un enfant, mais certaines personnes du beau sexe se permettent de boire un peu de vin. Même l'alcool léger peut provoquer des palpitations cardiaques. Marcher dans l'air frais doit être quotidien et le sommeil doit être plein, puis l'état de la femme enceinte se stabilisera.

Le pronostic de l'arythmie sinusale est généralement favorable, les manifestations de la maladie disparaîtront dès que la femme accouchera. Cependant, il existe des cas complexes dans lesquels la femme enceinte a un avortement, une naissance prématurée ou des conséquences graves sur la santé.

Il est à noter: si une femme enceinte développe une toxicose à la fin de la période de naissance d'un bébé, la probabilité d'arythmie augmente plusieurs fois.

Lorsque la maladie est causée par des processus pathologiques de type organique, la grossesse devra être interrompue à tout moment, car il existe un risque élevé de décès pour une femme. Même une césarienne peut menacer un tel patient de thromboembolie.

L'évolution de l'arythmie sinusale est un processus purement individuel pour chaque patient, il ne sera donc pas possible de prédire avec précision la situation. Vous devez suivre les recommandations du médecin, alors il y a une chance de prévenir le développement de complications et de donner naissance à un bébé en bonne santé.

Les troubles du rythme cardiaque peuvent apparaître chez toute personne à des âges différents, mais les femmes enceintes sont particulièrement difficiles à tolérer cette affection. Le risque de conséquences graves est élevé, puisque le corps de la femme est surchargé en position, cela fonctionne pour deux. Un traitement approprié et des mesures préventives aideront à soulager l'état de la femme enceinte, l'essentiel est de voir un médecin à temps. Que faire avec l'arythmie sinusale appartient au médecin de décider, vous ne pouvez pas boire de médicament par vous-même. Toutes les méthodes traditionnelles de traitement doivent être coordonnées avec le gynécologue et le cardiologue traitants, car une telle approche peut affecter négativement la fréquence cardiaque et provoquer une réaction allergique.

Quelle est la dangerosité de l'arythmie sinusale pendant la grossesse pour un enfant et une femme enceinte?

L'arythmie sinusale (sino-auriculaire) est une violation du fonctionnement normal du cœur, dans laquelle il y a des interruptions de la fréquence et du rythme des contractions cardiaques. Cette condition indique souvent des changements pathologiques dans le corps. Le problème peut résulter d'une maladie grave ou être le résultat de circonstances extérieures. La suralimentation, le stress, les efforts physiques intenses sont souvent des provocateurs..

Symptômes

Avec le début de la grossesse, le cœur d'une femme bat plus vite, comme si elle travaillait pour deux. Cependant, cette condition est souvent un symptôme grave d'une violation de divers mécanismes du corps..

Le nœud sinusal est situé à l'intérieur des parois du cœur. C'est en lui que se produit le pouls de la contraction cardiaque..

Le nœud sinusal est constitué d'un groupe de cellules responsables de la génération d'une impulsion électrique. Sa distribution complète se produit pendant la période de mouvement à travers des fibres spéciales situées dans la paroi du cœur. Un tel système combine un grand nombre de fibres fines.

Ainsi, le muscle cardiaque crée des contractions rythmiques d'une certaine fréquence. Il est considéré comme normal lorsque le cœur humain fait 60 à 90 battements par seconde. Un écart par rapport à ces paramètres entraîne le développement de nombreuses maladies, y compris l'arythmie sinusale.

Cette maladie peut être identifiée par un certain nombre de symptômes:

  • battements cardiaques fréquents ou peu fréquents;
  • interruptions de la fréquence cardiaque;
  • vertiges;
  • douleur thoracique;
  • dyspnée;
  • faiblesse générale;
  • fatigue accrue;
  • évanouissement.

Parfois, les arythmies sont diagnostiquées au début de la grossesse. Elle ne nécessite souvent aucune intervention et disparaît d'elle-même..

Les interruptions du travail du cœur se manifestent plus souvent dans la seconde moitié de la grossesse et, en plus des symptômes ci-dessus, un œdème sur les jambes peut apparaître. La prévalence et la nature des troubles du rythme cardiaque et de la conduction chez la femme enceinte sont illustrées dans le diagramme ci-dessous.

Les causes de la maladie

Pendant la période de naissance d'un enfant, la quantité de sang circulant dans le corps d'une femme augmente de 20%. Cela conduit à la formation d'un autre système circulatoire supplémentaire qui relie la mère et l'enfant. Ce processus augmente le stress sur le cœur. En outre, les symptômes suivants réduisent la fréquence cardiaque:

  • irritabilité nerveuse élevée;
  • diminution de la résistance au stress;
  • l'apparition de toxicose;
  • diminution de l'hémoglobine;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Les troubles métaboliques dans les cellules cardiaques sont souvent la principale cause des arythmies sinusales pendant la grossesse. Ceci est possible en cas de manque de potassium, de magnésium et de sodium. Le contenu de ces minéraux à l'intérieur des cellules myocardiques doit être dans une certaine quantité. S'il est supérieur ou inférieur à la normale, cela affectera certainement l'état du nœud sinusal..

Ainsi, les facteurs provoquant la maladie peuvent être:

  • diverses pathologies du cœur;
  • hypertension;
  • maladie cardiaque congénitale;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • maladie surrénalienne;
  • Diabète;
  • empoisonnement toxique;
  • effets secondaires de la prise de médicaments;
  • stress;
  • trop manger;
  • grande activité physique;
  • diarrhée ou constipation.

Diagnostic cardiaque

À chaque visite programmée chez le gynécologue, le médecin doit surveiller la fréquence cardiaque. Suspectant des irrégularités, le médecin prescrit un examen supplémentaire pour confirmer le diagnostic.

  1. ECG. À l'aide d'un appareil spécial, la fréquence et la régularité des contractions cardiaques sont enregistrées. La technique vous permet d'identifier d'éventuelles irrégularités dans le travail du muscle cardiaque.
  2. Échocardiographie. Une méthode invasive qui provoque artificiellement une perturbation du rythme et détermine donc les raisons pour lesquelles elle se produit. Grâce aux études intracardiaques, des électrodes de cathéter spéciales sont délivrées au cœur. Quels électrogrammes endocardiques record. L'échocardiographie est effectuée dans différentes parties du cœur.
  3. La surveillance Holter 24 heures est une surveillance ECG pendant la journée. Grâce à cette étude, vous pouvez suivre la fréquence cardiaque d'une personne tout au long de la journée..
  4. Analyse sanguine générale. Il vous permet de déterminer les modifications de la circulation sanguine.
  5. Lipidogramme sanguin. L'analyse révèle des changements potentiellement dangereux dans le métabolisme des graisses qui sous-tendent les maladies cardiovasculaires.
  6. Analyse des hormones thyroïdiennes. Détermine le niveau d'hormones et diagnostique les pathologies dans le travail de la glande thyroïde.
  7. Échographie de la glande thyroïde - un moyen de diagnostiquer les processus pathologiques dans cet organe.

Méthodes de traitement

Il est impératif de traiter l'arythmie sinusale pendant la grossesse, mais ce processus doit être abordé avec une extrême prudence. De nombreux changements ont lieu dans le corps d'une femme, par conséquent, le choix des médicaments et leur posologie ne sont sélectionnés que par le médecin traitant, en tenant compte des caractéristiques individuelles. Le fait que la réaction du corps d'une femme enceinte aux médicaments puisse être imprévisible ne doit pas être négligé..

Approche médicamenteuse

Tout médicament doit être utilisé avec une extrême prudence pendant la grossesse. L'ajustement posologique est effectué directement par le médecin traitant et est calculé en fonction de l'état de la femme. Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

  • Aspirine. La posologie habituelle est de 100 à 300 mg par jour. Au cours du dernier trimestre de la grossesse, la dose doit être réduite. Il n'est pas recommandé d'utiliser ce médicament chez les personnes atteintes de pathologies rénales et hépatiques. En outre, le médicament a des effets secondaires: nausées, anorexie, éruption cutanée.
  • Adrénaline. Le médicament est administré par voie intramusculaire à 0,3-0,5-0,75 mg. Pendant la prise, il est possible d'augmenter les symptômes existants. Déconseillé aux personnes souffrant d'hypersensibilité et de diabète.
  • Furosémide. Il est administré par voie intraveineuse ou intramusculaire à 40 mg. Le médicament n'est pas recommandé pour une utilisation au cours du premier trimestre de la grossesse. Les effets secondaires comprennent les nausées, les vomissements, la diarrhée, les étourdissements et la dépression.

Médecine douce

Certaines personnes préfèrent recourir à la médecine traditionnelle. Mais cela peut être dangereux pendant la grossesse. Vous pouvez traiter la maladie à domicile, mais le processus doit être surveillé par un professionnel.

  1. Citron et miel. Un demi-kilo de citrons doit être finement haché et mélangé avec la même quantité de miel. Le mélange résultant est utilisé une cuillère à soupe deux fois par jour..
  2. Oignon à la pomme. Vous devez hacher un oignon et une pomme dans un état de bouillie. Le mélange résultant est pris une cuillère à soupe entre chaque repas pendant un mois..
  3. Céleri, persil et aneth. Le céleri-rave doit être haché et mélangé avec du persil et de l'aneth. Peut être assaisonné avec de l'huile d'olive et utilisé en salade.

Complications possibles

L'arythmie sinusale a des conséquences graves, par conséquent, la maladie ne doit en aucun cas être laissée sans surveillance..

La violation de la circulation sanguine dans le corps de la mère affecte négativement l'état du fœtus. Avec le sang, le bébé reçoit les oligo-éléments et la nutrition nécessaires, nécessaires à un développement normal. En outre, il existe une possibilité de développer une insuffisance placentaire, dans laquelle le placenta n'est pas capable de fonctionner normalement. Une telle conséquence menace le développement de l'hypoxie fœtale..

Une complication grave est le développement de l'insuffisance cardiaque. Cette condition dangereuse menace la vie de la mère et de l'enfant. La grossesse avec un tel diagnostic est très difficile..

Comme d'autres maladies cardiaques, les troubles du rythme peuvent devenir chroniques. Dans ce cas, les symptômes négatifs seront les compagnons constants d'une personne..

Un cours sévère d'arythmie conduit dans certains cas à un avortement. Lors de l'accouchement, les troubles du rythme peuvent également nuire au déroulement du processus..

Prévention pour les jeunes mères

Si une femme enceinte a reçu un diagnostic d'arythmie sinusale, tout d'abord, vous devez réviser votre alimentation:

  1. Abandonnez les aliments riches en cholestérol;
  2. Limitez la consommation de viande grasse;
  3. Éliminer la consommation de boissons riches en caféine, comme le thé et le café.

Le menu d'une femme enceinte doit contenir des aliments riches en potassium:

  • noix;
  • fruits secs (abricots secs, pruneaux);
  • bananes;
  • citrouille;
  • Zucchini.

Il est important de manger souvent, mais en petites portions, sans permettre la sensation d'un estomac plein. Une consommation excessive de nourriture entraîne une irritation des récepteurs nerveux responsables des fonctions du nœud sinusal. En conséquence, le risque d'arythmies augmente. De plus, les collations nocturnes ne sont pas recommandées..

Vidéo utile

De plus, il ne sera pas superflu de connaître l'avis de médecins qualifiés sur les arythmies pendant la grossesse..

Conclusion

Il est assez difficile de prédire comment la grossesse se déroulera avec un tel diagnostic. Tout dépend de la santé de la femme et de la réaction de son corps à certains facteurs. Pour prévenir les maladies, il suffit simplement d'abandonner les mauvaises habitudes, d'éviter les situations stressantes, de passer plus de temps à l'extérieur et de s'en tenir à une alimentation saine..

Arythmie pendant la grossesse

La grossesse, même si elle est légère, est un stress sérieux pour le corps de la femme enceinte. Charge constante, hormones déchaînées, nécessité de «travailler pour deux» - tout cela affecte d'une manière ou d'une autre l'état des organes. Il n'est pas surprenant qu'en 9 mois apparaissent de tels symptômes et maladies auxquels la femme enceinte n'avait jamais pensé auparavant. Bien sûr, le plus grand stress tombe sur les systèmes reproducteur et hormonal, mais le système cardiovasculaire n'en souffre parfois pas moins. L'une des pathologies courantes est l'arythmie - une violation du rythme cardiaque, qui peut se manifester à la fois avant la grossesse et après son apparition. Quelles sont les caractéristiques de la maladie, comment menace-t-elle la mère et le bébé et, surtout, que faire pour faire face aux symptômes dangereux? Essayons de comprendre le point sensible de nombreuses femmes enceintes!

Quelle est la pathologie du rythme cardiaque?

L'arythmie peut être à la fois une maladie indépendante et un symptôme d'autres problèmes plus graves dans le travail du système cardiovasculaire. La maladie est des crises répétées de rythme cardiaque irrégulier sans raison apparente. Cela signifie que périodiquement, le cœur peut battre plus vite ou, au contraire, ralentir son travail et que des changements de pouls se produisent spontanément. En conséquence, tous les organes internes d'une femme reçoivent moins de molécules d'oxygène, qui devraient normalement être transportées par le système circulatoire dans tout le corps. L'arythmie régulièrement récurrente provoque une privation d'oxygène chez le fœtus, ce qui, à son tour, affecte négativement le développement global et la formation rapide des miettes.

Le plus souvent, pendant la grossesse, l'arythmie apparaît chez les femmes sujettes à une pathologie similaire avant la conception, mais même les patientes qui ne se sont jamais plaintes de problèmes cardiaques ne sont pas à l'abri des attaques - la maladie est plutôt imprévisible et, de plus, insidieuse. C'est pourquoi les femmes enceintes doivent surveiller attentivement leur santé, écouter tout symptôme désagréable et consulter un médecin en temps opportun afin d'exclure l'aggravation de la situation..

Classification des maladies

Les particularités de l'évolution de l'arythmie, et donc du traitement ultérieur, dépendent principalement de la forme de la maladie. Les irrégularités de la fréquence cardiaque peuvent se manifester comme suit:

  • L'extrasystole est la forme la plus inoffensive de cardiopathologie, qui, dans la plupart des cas, ne pose pas de problèmes et ne se manifeste parfois pas du tout, à l'exception du flutter périodique dans la poitrine..
  • La fibrillation auriculaire est beaucoup plus dangereuse, en particulier pour le fœtus. C'est cette forme de déviation qui peut provoquer une hypoxie, provoquer un avortement spontané ou une naissance prématurée. Si vous n'agissez pas à temps, les attaques deviendront plus longues et plus profondes à chaque fois..
  • L'arythmie sinusale est de loin la forme la plus dangereuse du trouble. Le plus souvent, il ne s'agit pas d'une maladie indépendante, mais d'un symptôme de problèmes cardiaques beaucoup plus graves. Un risque particulier pour une femme enceinte est représenté par des symptômes imprévisibles d'apparition d'une crise, qui se caractérisent par une perte de conscience, une sensation d'étouffement, un assombrissement des yeux, etc..

Les raisons du développement de l'arythmie

Normalement, la fréquence cardiaque est contrôlée par le nœud sinusal de l'oreillette droite: l'impulsion électrique qui pénètre de l'oreillette dans les ventricules provoque une contraction musculaire, démarrant ainsi le cœur. Un échec conduisant à des arythmies peut survenir à n'importe lequel des stades de ce mécanisme - directement dans le nœud sinusal, sur le chemin de l'oreillette aux ventricules ou dans les myocytes du cœur. Examinons de plus près chacun des scénarios possibles:

1. Violation de l'automatisme

En cas de violation du nœud sinusal, plusieurs variantes du tableau clinique peuvent survenir:

  • trouble hétérotrope, dans lequel le nœud sinusal ne peut pas faire face à la fonction assignée, et la génération de fréquence cardiaque se produit dans d'autres zones;
  • tachycardie, caractérisée par un pouls élevé avec un rythme sinusal normal;
  • l'arythmie elle-même, c'est-à-dire une violation du rythme du cœur;
  • bradycardie avec un ralentissement de la fréquence du pouls jusqu'à 60 battements ou moins par minute.

Extérieurement, une telle pathologie est ressentie par le patient au niveau physiologique: elle commence à pulser dans les tempes (avec tachycardie) ou, au contraire, une faiblesse, des vertiges, des évanouissements (avec bradycardie).

2. Violation de la conductivité

Si l'impulsion électrique n'est pas entièrement transmise du nœud sinusal aux oreillettes et ensuite aux ventricules, le cardiologue diagnostique une violation de la conduction cardiaque, qui se manifeste par divers symptômes, y compris une arythmie.

3. Violation de l'excitabilité

Ce facteur est typique principalement pour l'extrasystole. Dans ce cas, il y a des déviations dans les myocytes, qui ne réagissent en aucun cas à une impulsion correctement transmise. Cependant, avec une pathologie particulièrement grave, une tachycardie jusqu'à 160 battements par minute est également possible, qui après un certain laps de temps s'arrête généralement d'elle-même..

Qu'est-ce qui contribue à l'apparition de la maladie? Facteurs de risque les plus courants

Les facteurs affectant le développement de l'arythmie sont:

  • Modifications du système circulatoire caractéristiques de la période de grossesse. Chez la femme «en position», le volume sanguin total augmente fortement et sensiblement: d'une part, cela permet d'assurer une circulation sanguine complète dans le système mère-placenta-fœtus, et d'autre part, évite les conséquences graves d'une perte de sang inévitable lors de l'accouchement. Cependant, une telle charge affecte le travail du cœur, provoquant des dysfonctionnements, y compris une arythmie..
  • Déséquilibre émotionnel. Tout stress ou surmenage psycho-émotionnel pendant la grossesse est ressenti d'une manière complètement différente, et une émotivité ou une excitation excessive conduit inévitablement à une augmentation de la fréquence cardiaque. Par conséquent, dans une période aussi sensible, il vaut mieux éviter tout choc..
  • Toxicose à long terme. Des nausées épuisantes et d'autres symptômes de toxicose épuisent le corps, le forçant à travailler dans des conditions «d'urgence». De telles charges, associées à un manque de nutriments, inévitable avec des nausées et des vomissements constants, peuvent entraîner des rythmes cardiaques anormaux..
  • Anémie. Pendant la grossesse, le taux d'hémoglobine diminue, ce qui peut entraîner un manque d'oxygène pour la mère et le bébé. Les mécanismes de défense, essayant de compenser la carence, activent la circulation sanguine en augmentant la fréquence cardiaque, ce qui provoque de fréquentes crises d'arythmies.
  • Manque d'oligo-éléments. La nutrition d'une femme enceinte doit être particulièrement soigneusement pensée et équilibrée, car les nutriments entrants doivent être suffisants non seulement pour la femme, mais aussi pour le fœtus. La carence en iode, en potassium, en fer affecte le bien-être du patient et les crises d'arythmie sont l'un des symptômes courants de cette maladie..
  • Raisons non liées à la grossesse. L'hérédité défavorable, les maladies chroniques dans l'histoire, la pathologie thyroïdienne, la dystonie végétative-vasculaire et des dizaines d'autres anomalies peuvent devenir des facteurs de risque concomitants pour le développement d'arythmies pendant la gestation.

Les symptômes de la maladie

Lors d'une crise d'arythmie, les symptômes suivants sont notés:

  • un changement brusque de la fréquence cardiaque - ralentissement ou, au contraire, accélération;
  • des étourdissements jusqu'à la perte de conscience;
  • faiblesse, vision floue, coups dans les tempes;
  • hyperémie de la peau (plus souvent sur le visage, les joues);
  • tremblements dans les doigts;
  • "Fluttering" dans la région du cœur;
  • nausées Vomissements.

Dans la plupart des cas, l'insuffisance cardiaque est ressentie physiquement, cependant, les crises légères peuvent être facilement confondues avec un épuisement normal ou une toxicose.Par conséquent, au moindre soupçon, vous devriez être examiné par un cardiologue au cas où - il déterminera avec précision la présence d'une arythmie.

Manipulations diagnostiques

Afin d'identifier l'arythmie pendant la grossesse, le tableau clinique et les sensations subjectives de la patiente sont loin d'être toujours suffisants - dans certains cas, des études spécialisées sont nécessaires pour poser un diagnostic. Le moyen le plus simple et le plus évident est de mesurer la fréquence cardiaque: si la fréquence cardiaque normale varie de 60 à 80 battements par minute, alors lors d'une crise d'arythmie, ces indicateurs peuvent considérablement diminuer ou, au contraire, augmenter. Cependant, tous les cas de tachy- ou bradycardie ne peuvent pas être considérés comme une arythmie - une telle pathologie ne se produit qu'avec un changement simultané de la fréquence et du rythme du pouls.

Pour clarifier les caractéristiques de l'évolution de l'arythmie pendant la grossesse, un cardiologue peut recommander les études suivantes:

  • électrocardiographie standard,
  • suivi quotidien de la dynamique des indicateurs ECG,
  • Échographie du cœur et de la glande thyroïde,
  • analyses sanguines générales et biochimiques,
  • étude du taux d'hormones thyroïdiennes.

Un tel diagnostic approfondi nous permet de déterminer non seulement la présence d'une arythmie, mais également les caractéristiques de son évolution, la forme et la gravité spécifiques, et donc d'élaborer un programme de traitement correct, ce qui est particulièrement important pendant la grossesse, lorsque la liste des médicaments approuvés est extrêmement petite.

Traitement des arythmies pendant la grossesse

Chaque cas de trouble du rythme cardiaque chez une femme enceinte est considéré individuellement, car l'essentiel est que les avantages du traitement prescrit soient combinés à l'absence de risques pour le développement du fœtus. Ils essaient d'arrêter les formes bénignes de pathologie en modifiant le mode de vie, car cette méthode est aussi sûre et efficace que possible. Les recommandations utiles qu'un spécialiste prescrit pour les arythmies non seulement ne nuiront pas, mais aideront également à améliorer le bien-être général d'une femme, à faciliter la grossesse et à soutenir le corps dans une période aussi difficile:

  1. Apport modéré de sel (pas plus de 5 g par jour), de sucre et de lipides animaux difficiles à digérer.
  2. Une alimentation riche en potassium, calcium et magnésium: produits laitiers fermentés, sarrasin, fruits à coque, graines de courge, fruits secs, cassis, chou, miel, etc..
  3. Repas fréquents, mais fractionnés en petites portions 5 fois par jour.

Un tel traitement n'est applicable que pour les crises d'arythmie peu fréquentes et légères et nécessite une surveillance médicale attentive. En l'absence de dynamique positive, un soutien médicamenteux plus sérieux du corps est nécessaire, dont les caractéristiques dépendent de la forme de la maladie et de la durée de la grossesse. Après avoir étudié l'anamnèse et le tableau clinique, le cardiologue peut prescrire des sympathomimétiques, des glycosides cardiaques et d'autres médicaments autorisés pendant la grossesse. Le médecin calcule également la posologie exacte et la régularité de la prise des pilules..

Dans les cas les plus graves, le traitement des arythmies peut inclure une intervention chirurgicale. La période la plus favorable pour de telles manipulations est de 26 à 30 semaines, cependant, si la vie est menacée, l'opération peut être effectuée à n'importe quel trimestre.

Arythmie sinusale chez la femme enceinte

En raison de leur état délicat, les femmes enceintes sont souvent confrontées à un certain nombre de maladies plus graves qu'un rhume. L'arythmie sinusale est l'un de ces troubles. Pour la plupart, il est associé à des changements dans le corps de la femme enceinte. Cependant, dans certains cas, un changement soudain de la fréquence cardiaque indique le développement d'un processus pathologique. Quel est le problème, seul un spécialiste qualifié peut comprendre.Par conséquent, aux premiers signes d'un tel malaise, une femme enceinte doit subir un examen approprié. Les conséquences d'une violation sont imprévisibles: elle peut nuire à l'enfant ou elle passera d'elle-même, sans médicament.

Arythmie sinusale du cœur pendant la grossesse: caractéristiques du trouble

L'arythmie sinusale est comprise comme une violation de la fonctionnalité rythmique du muscle cardiaque, à la suite de laquelle il commence à se contracter à un rythme différent. Dans ce type de trouble, la séquence de travail de toutes les parties du cœur reste correcte, mais la contraction ne se produit pas après les mêmes intervalles de temps. Chez une personne en parfaite santé, une telle arythmie peut survenir à la suite d'une peur grave, d'un stress ou d'un autre facteur irritant, qui n'est pas considéré comme un trouble pathologique. Au moment du choc, le corps a un besoin urgent d'oxygène, par conséquent, efforcez-vous de compenser son manque par un travail cardiaque accéléré.

Après la conception, le fond hormonal du corps féminin change et le système nerveux autonome commence à fonctionner à un rythme différent. Si une femme est encline à un trouble du rythme cardiaque, elle sera inévitablement confrontée à ce problème dès qu'elle deviendra enceinte. Les femmes enceintes souffrant de malformations cardiaques congénitales sont également à risque: une arythmie sinusale se développe en elles, même malgré un traitement chirurgical antérieur.

L'arythmie sinusale peut être facilement corrigée chez les patients ordinaires, tandis que l'élimination du trouble chez les femmes en position «intéressante» est associée à certaines difficultés. Pendant la période de gestation, seule une petite partie des médicaments efficaces contre l'arythmie sinusale est autorisée. En revanche, le problème ne peut être ignoré: la maladie a un effet néfaste sur le bien-être de la mère et de son enfant et, dans des cas extrêmes, menace même leur vie..

L'impulsion qui fait battre le cœur est générée dans le nœud sinusal. Le nœud sinusal est une concentration de cellules spécifiques dans le tissu des parois cardiaques. Ils sont responsables de la production d'un signal électrique qui, grâce aux fibres nerveuses, couvre toutes les zones de l'organe. Si ce processus se déroule correctement, la fréquence cardiaque est de 60 à 90 battements en 1 minute. Mais lorsque le mécanisme de travail est perturbé pour une raison quelconque, certains écarts se développent, par exemple une arythmie sinusale, y compris chez les femmes enceintes.

Pourquoi une arythmie sinusale survient-elle pendant la grossesse?

De nombreux médecins attribuent le développement de l'arythmie sinusale chez une patiente enceinte à son état délicat. À partir du plus petit terme, le cœur d'une femme augmente la fréquence des battements. Normalement, les indicateurs sont les suivants:

  • au 1er trimestre - 70 à 95 battements en 1 minute;
  • au 2ème trimestre - 100-105 battements / min;
  • au 3ème trimestre - 110-115 battements / min.

Cela signifie qu'une fréquence cardiaque accélérée pendant la gestation n'est pas toujours un signe avant-coureur de maladie. Le muscle cardiaque commence à travailler plus activement afin que le sang du corps de la mère alimente le fœtus en oxygène et en d'autres substances importantes. Les changements les plus dramatiques dans le fonctionnement du cœur chez une femme enceinte sont observés au 2ème trimestre, lorsque tous les organes vitaux de l'enfant sont déjà formés.

Il existe plusieurs facteurs qui provoquent des modifications de la fréquence cardiaque chez la femme enceinte:

  • la formation d'un autre cercle de circulation sanguine;
  • rechutes de maladies chroniques;
  • troubles métaboliques dans les cellules du muscle cardiaque;
  • manque ou excès de certains éléments dans les cellules;
  • anémie;
  • modifications pathologiques du myocarde.

Analysons chaque facteur plus en détail. Le fœtus est connecté à la mère par un cercle supplémentaire de circulation sanguine, à la suite de quoi le volume de sang dans le corps de la femme augmente d'environ 20%. En raison de ces métamorphoses, le système nerveux est dans un état excité, ce qui rend automatiquement la femme enceinte plus vulnérable aux facteurs de stress. Dans une telle situation, la fréquence et la fréquence de la fréquence cardiaque changent..

Des maladies lentes qui ne dérangeaient pas une femme avant la grossesse sont susceptibles de se rappeler d'elle-même lorsqu'elle porte un bébé. Souvent, les pathologies chroniques affectent directement la qualité du muscle cardiaque, surtout si elles sont directement liées à l'organe lui-même.

Le fonctionnement du nœud sinusal va certainement changer si le corps d'une femme enceinte manque ou, au contraire, est "surchargé" en magnésium, potassium, sodium ou calcium. L'activité des impulsions nerveuses en mouvement dans chaque partie du cœur dépend de la quantité de ces éléments. En cas d'écart des indicateurs de produits chimiques par rapport à la norme, le myocarde commet des contractions extraordinaires - excessives ou insuffisantes -. S'il y a un excès de potassium dans le corps, l'arythmie est un danger mortel.

Les faibles taux d'hémoglobine et les malaises associés à la toxicose affectent souvent l'activité cardiaque. En outre, une perturbation du cœur peut être causée par des modifications pathologiques du myocarde lui-même. Fondamentalement, une arythmie sinusale se développe si ces changements sont de nature structurelle. Dans les cas extrêmes, l'insuffisance cardiaque est compliquée par des lésions ischémiques.

Les facteurs suivants peuvent contribuer à l'apparition d'une arythmie sinusale pathologique chez une femme enceinte:

  • pauvre hérédité;
  • fatigue mentale et physique aiguë;
  • troubles d'origine névrotique;
  • maladies infectieuses graves;
  • troubles du système digestif;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • troubles congénitaux associés à la perméabilité des gros vaisseaux ou au muscle cardiaque lui-même.

Seul un médecin peut identifier avec précision la nature d'un trouble cardiaque, de sorte que le problème est résolu dans les murs d'un établissement médical. S'il s'avère que l'arythmie sinusale menace considérablement la santé de la femme et du fœtus, il est recommandé à la femme enceinte d'abandonner l'idée d'accoucher seule au profit d'une césarienne.

Signes d'arythmie sinusale pendant la grossesse

Avec des arythmies cardiaques légères, une personne peut se sentir bien. Les femmes enceintes, en revanche, sont plus sensibles à de tels changements et se sentent souvent mal. Une forme faible ou modérée de perturbation du rythme cardiaque, bien que ressentie, ne provoque pas d'inconfort significatif pour le patient. Avec un écart significatif de la performance cardiaque par rapport à la norme, la femme enceinte est confrontée à toute une gamme de symptômes spécifiques:

  • essoufflement, essoufflement qui ne laisse pas même au repos. Ces signes apparaissent en premier;
  • sensation de pulsation prononcée dans la région temporale;
  • augmentation du rythme cardiaque, qui est ressentie si vous mettez votre main sur la poitrine;
  • sensations douloureuses dans le côté gauche du sternum;
  • malaise général, sensation constante de fatigue;
  • étourdissements;
  • mal de crâne.

Quelle est la menace d'arythmie sinusale pendant la grossesse

La femme enceinte devrait réagir à la maladie dès la première manifestation de ses symptômes. Un retard dans le cas d'arythmies sinusales pendant la grossesse entraîne de tristes conséquences:

  • évanouissement profond;
  • fibrillation des ventricules et des oreillettes de l'organe. Dans le cas le plus extrême de complications pour le patient, une issue mortelle est possible;
  • insuffisance placentaire - la place de l'enfant cesse de faire face à son objectif, ce qui entraîne une hypoxie intra-utérine sévère chez l'enfant;
  • avortement spontané à tout âge gestationnel;
  • diverses complications au moment de l'accouchement.

Comment diagnostique-t-on l'arythmie sinusale pendant la grossesse?

Au stade initial du diagnostic, le médecin discute avec le patient pour savoir:

  • lorsque les premiers signes de malaise ont été remarqués;
  • L'un des membres de la famille souffre-t-il de cette maladie?
  • la femme enceinte a-t-elle des maladies chroniques?
  • y a-t-il de mauvaises habitudes.

Pour confirmer l'hypothèse du médecin concernant l'arythmie sinusale, sur la base de ces informations, l'une ou l'autre méthode de diagnostic est prescrite:

  1. Électrocardiogramme - une méthode conçue pour déterminer la fréquence cardiaque. Le diagnostic prend 3 à 5 minutes..
  2. Cardiogramme endocardique - un examen est effectué pour identifier un dysfonctionnement de diverses parties du cœur. Les dysfonctionnements sont détectés à l'aide d'électrodes spéciales connectées au muscle cardiaque.
  3. Surveillance Holter - la technique est pertinente pour les violations temporaires de la fonctionnalité cardiaque. Un électrocardiogramme ne peut enregistrer aucune anomalie du travail du cœur si elle est absente au moment de la procédure, et cette méthode de recherche vous permet de suivre le taux de contraction du muscle cardiaque pendant 1 jour ou plus.
  4. Echo CG et échocardiographie de stress - dans le cadre de cette méthode, les spécialistes forcent le cœur à modifier le taux de contraction, créant les conditions nécessaires à cela, puis analysent les causes du développement de la violation.
  5. Étude électrophysiologique transoesophagienne - le travail du cœur est stimulé par des capteurs spéciaux à travers le tube digestif. La méthode vous permet d'analyser la qualité de la conduction et les propriétés rythmiques du cœur.
  6. Test sanguin - l'étude est réalisée pour identifier les pathologies chroniques qui pourraient nuire au travail du muscle cardiaque.

À la suite d'un diagnostic compétent, il devient clair si une femme enceinte a besoin d'une thérapie ciblée ou si cela suffit pour éliminer les facteurs à l'origine des arythmies sinusales (stress, poids corporel excessif, surmenage).

Traitement des arythmies sinusales pendant la grossesse

Ils abordent très soigneusement le traitement des femmes enceintes avec un tel diagnostic afin d'exclure les effets nocifs des médicaments sur le fœtus. L'objectif principal de la thérapie est d'éliminer les troubles de fond et les facteurs qui ont déclenché le développement de l'arythmie. Les médecins essaient de ne prescrire des médicaments que dans les cas les plus extrêmes..

Habituellement, il suffit que la femme enceinte adopte le mode de vie le plus sain, la nourriture diététique et évite les situations stressantes afin de normaliser le rythme cardiaque désordonné. Mais si ces mesures échouent, il ne sera pas possible de se passer d'un traitement médicamenteux. Le plus souvent, les femmes enceintes souffrant d'arythmie se voient prescrire les médicaments suivants:

  • Adrénaline;
  • Aspirine;
  • La nifédipine;
  • Furosémide;
  • Vérapamil.

La patiente les prend avec beaucoup de soin et informe régulièrement le médecin de son état. Si des effets secondaires apparaissent, le traitement est immédiatement arrêté et un remplacement efficace et sûr est recherché pour un médicament inapproprié.

Pronostic d'arythmie sinusale pendant la grossesse

Il est impossible de prédire comment l'arythmie sinusale se développera chez une femme enceinte. Le tableau clinique du trouble dépend en grande partie des caractéristiques individuelles de la santé et du corps de la femme enceinte. Pour que les mesures thérapeutiques soient aussi efficaces que possible, il est important d'écouter attentivement les recommandations du médecin.

Toute personne peut faire face à un changement de fréquence cardiaque, mais les femmes enceintes endurent cette condition plus durement que les autres. La probabilité de développer des conséquences graves de l'arythmie sinusale pour la mère et le fœtus est assez élevée, car le corps féminin travaille depuis 9 mois et est très affaibli. Il est catégoriquement impossible de résoudre ce problème par elle-même, la patiente doit donc se confier au gynécologue et au cardiologue.

Comme le montre la pratique, la toxicose en fin de grossesse est dans la plupart des cas un signe avant-coureur du développement de l'arythmie sinusale. Et lorsqu'une maladie apparaît sur la base de processus pathologiques de nature organique, il est préférable d'interrompre la grossesse, quelle que soit la période, car le risque de décès pour une femme augmente plusieurs fois. Cependant, dans la plupart des cas, l'arythmie sinusale disparaît dès que la femme accouche..

Comment éviter de développer des arythmies sinusales pendant la grossesse

Répondant aux questions sur la prévention du développement des arythmies sinusales chez les femmes enceintes, les scientifiques notent qu'une bonne nutrition est la mesure la plus importante pour supprimer «l'excitation» du cœur. Les aliments gras augmentent le taux de mauvais cholestérol dans le sang, ce qui affecte immédiatement l'état du muscle cardiaque. Afin de ne pas surcharger le corps, la femme enceinte doit réduire au minimum ou même abandonner les produits carnés gras, le café, le thé, le sucre et les bonbons. Au lieu de cela, le régime est régulièrement reconstitué avec des «bienfaits pour la santé» naturels:

  • Abricots secs;
  • citrouille;
  • noix;
  • les pêches;
  • raisins secs;
  • Ail;
  • pastèques;
  • pommes;
  • Zucchini.

Il est correct de satisfaire la sensation de faim avec des repas petits mais fréquents. La suralimentation est un facteur de provocation dangereux. Un débordement régulier de l'estomac stimule l'irritation des récepteurs nerveux qui contrôlent les fonctions du nœud sinusal. Dans de telles conditions, une arythmie se développe tôt ou tard. Manger le soir et boire des boissons alcoolisées est hautement indésirable..

De plus, des promenades quotidiennes à un rythme tranquille et une bonne nuit de sommeil contribuent à renforcer l'immunité de la femme enceinte..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

"Terzhinan" pendant la grossesse: mode d'emploi

Nutrition

L'affaiblissement des défenses, qui est souvent observé chez la femme enceinte, augmente le risque de maladies infectieuses, y compris dans la région génitale.

Comment choisir et porter une attelle post-partum

Conception

Ce que c'estL'appareil ressemble à une large ceinture élastique avec un insert épaissi sur le ventre.Le bandage post-partum aide à corriger la silhouette.

Quel devrait être le poids du fœtus par semaines de grossesse?

Conception

Le poids foetal est un critère très important pour évaluer son développement. Avec d'autres paramètres de diagnostic, il permet au médecin de tirer une conclusion sur le déroulement de la grossesse, si elle se développe en principe et si le bébé est exposé à des facteurs pathogènes.