Principal / Conception

Toxicose pendant la grossesse: les nausées et les vomissements sont des troubles temporaires

La toxicose est une condition pathologique qui complique le déroulement de la grossesse. Le développement de la toxicose chez la femme enceinte est directement lié au développement de l'ovule et au développement qui l'accompagne de changements hormonaux, vasculaires et immunologiques dans le corps de la femme enceinte. La toxicose précoce de la grossesse, qui sera discutée, se développe au cours du premier trimestre de la grossesse et, en règle générale, se termine après 12 semaines.

Pourquoi la toxicose se développe?

La raison du développement d'une toxicose précoce n'a pas encore été clairement établie. Pourquoi certaines femmes ne ressentent aucune gêne pendant la grossesse, tandis que d'autres sont vouées à souffrir? Il n'y a toujours pas de consensus sur cette question. De nombreuses théories ont été avancées pour tenter d'expliquer les mécanismes d'apparition de la toxicose. Le rôle principal dans le développement de cette complication de la grossesse appartient évidemment au système nerveux central. Avec le début de la grossesse, le fonctionnement du système nerveux change, son effet sur le tractus gastro-intestinal se manifeste par des nausées, des vomissements, une salivation accrue, etc. On note également la coïncidence du niveau maximal de la principale hormone de la grossesse - la gonadotrophine chorionique - avec le début de la toxicose, ce qui suggère un lien de cette hormone avec le développement de symptômes de toxicose.

La présence de toute maladie du tractus gastro-intestinal chez une femme augmente également le risque de développer une toxicose précoce. Récemment, des informations ont commencé à apparaître selon lesquelles la toxicose précoce pourrait être une sorte de mécanisme qui limite l'ingestion de substances inutiles pour le fœtus pour le moment. Mais, malgré ces hypothèses, la toxicose des femmes enceintes reste une condition pathologique et non normale, car cela peut avoir un effet négatif sur le fœtus, qui ne recevra pas le plein oxygène et les nutriments. De plus, une toxicose sévère est un facteur de risque d'interruption de grossesse..

Symptômes

Les manifestations de la toxicose précoce sont assez diverses. Mais, en règle générale, lorsqu'ils parlent de toxicose précoce, ils parlent de sa forme la plus courante - le vomissement des femmes enceintes. Très souvent, de tels vomissements sont accompagnés de salivation ou de ptyalisme (ce symptôme peut également se manifester).

Les formes rares de toxicose précoce comprennent la tétanie de la femme enceinte (se manifestant par des convulsions), les dermatoses (lésions cutanées), l'ostéomalacie (ramollissement des os), l'asthme bronchique des femmes enceintes, la jaunisse des femmes enceintes.
Les vomissements surviennent chez plus de la moitié des femmes enceintes. Cependant, environ 10% des personnes souffrant de toxicose ont besoin d'un traitement. Des vomissements récurrents pas plus de 2-3 fois par jour, à jeun ou associés à la prise de nourriture, ainsi que des nausées pendant la grossesse et une réponse inadéquate aux odeurs se produisent chez un grand nombre de femmes enceintes; ils sont sans danger pour la future mère et le bébé, ne nécessitent pas de médicaments.

Ces symptômes apparaissent, en règle générale, à partir de 5 à 6 semaines de grossesse et n'ont pas d'effet significatif sur l'état de la femme. Ne vous inquiétez pas si vous présentez ces symptômes. Comme déjà mentionné, le système nerveux joue le rôle le plus important dans la formation de la toxicose. Par conséquent, plus vous vous inquiétez, plus ces manifestations sont prononcées..

Le degré de manifestation de la toxicose

La toxicité pendant la grossesse est de trois degrés de gravité.

Léger - les vomissements surviennent 4 à 5 fois par jour, généralement après les repas et le matin. Cela réduit l'appétit et déprime l'humeur de la femme enceinte. L'état général ne souffre généralement pas, mais il y a une légère diminution du poids corporel, généralement jusqu'à 3 kg. Avec une sévérité de toxicose donnée, le traitement est effectué en ambulatoire. En plus des recommandations générales, le médecin peut prescrire divers médicaments qui réduisent l'excitabilité du système nerveux, améliorent le métabolisme, ainsi que des médicaments qui assurent l'élimination des substances toxiques du corps.

Le degré moyen est caractérisé par une augmentation des vomissements jusqu'à 10 fois par jour. Dans le même temps, l'état général de la femme s'aggrave sensiblement. Elle perd du poids. Il peut y avoir une légère augmentation de la température, une augmentation de la fréquence cardiaque jusqu'à 90 battements par minute. Une toxicité de gravité modérée peut également être attribuée à des situations où des vomissements surviennent une fois tous les quelques jours, mais la nausée est exprimée de manière significative et interfère avec la prise alimentaire. L'acétone peut apparaître dans l'urine. Dans une telle situation, il est nécessaire d'hospitaliser une femme ou, dans un premier temps, d'effectuer une thérapie par perfusion (administration intraveineuse de liquides à l'aide d'un compte-gouttes) dans un hôpital de jour. Avec son aide, le manque de liquide et de nutriments dans le sang de la femme est rétabli. Avec la progression des manifestations de toxicose, des médicaments peuvent être utilisés pour supprimer l'excitabilité du centre de vomissement. Ces médicaments ne sont prescrits que par un médecin, après avoir pesé tous les avantages et inconvénients possibles d'un tel traitement.!

Un degré sévère est une indication d'hospitalisation urgente. Dans ce cas, les vomissements deviennent multiples, l'état de la femme se détériore fortement. Une femme enceinte ne peut même pas ingérer d'eau, ce qui conduit rapidement à une déshydratation. Le métabolisme est considérablement perturbé. Il y a des changements prononcés dans les données des études de laboratoire (de l'acétone, des corps cétoniques se trouvent dans l'urine, des changements dans le test sanguin biochimique sont observés). En l'absence d'effet de traitement, similaire à celui effectué avec une sévérité modérée de toxicose, il est même possible d'interrompre une grossesse pour des raisons médicales.

Avec le début de la grossesse, le fonctionnement du système nerveux change, son effet sur le tractus gastro-intestinal se manifeste par des nausées, des vomissements, une salivation accrue, etc..

Comment se débarrasser du ptyalisme?

Bave, ou ptyalisme, accompagne souvent les vomissements des femmes enceintes, peut le précéder, moins souvent c'est la seule manifestation de toxicose. Une légère augmentation de la production de salive pendant la grossesse est une conséquence naturelle d'une augmentation du taux d'hormone œstrogène dans le sang d'une femme enceinte, ainsi que d'une violation du fonctionnement normal du système nerveux. Mais avec le développement du ptyalisme, la production quotidienne de salive peut dépasser 1 litre. Baver déprime la psyché du patient, causant des dommages à la membrane muqueuse des lèvres et de la peau autour de la bouche. Dans les cas graves, une déshydratation peut se développer..

Si des symptômes de ptyalisme apparaissent, vous pouvez vous rincer la bouche avec une décoction d'écorce de chêne, de sauge, de camomille ou de jus de citron diluée avec de l'eau. Il est également recommandé de prendre une infusion de millefeuille (g cuillères à soupe d'herbes avec des fleurs versez 0,5 litre d'eau bouillante, laissez reposer 30 minutes), qui doit être prise 10 minutes avant les repas et deux heures après les repas, 2 cuillères à soupe chacune. Il est recommandé de lubrifier la membrane muqueuse des lèvres et la peau autour de la bouche avec de la vaseline ou de la pâte de Lassar. Sinon, toutes les recommandations concernant les vomissements des femmes enceintes sont également efficaces pour la salivation. En cas de salivation sévère, une thérapie par perfusion est également effectuée.

Prévention nécessaire

Vous devez vous réveiller lentement, sans sauter du lit du réveil. Il est nécessaire de permettre au corps de passer progressivement à un état d'éveil.
Allongé au lit (même si vous vous sentez nauséeux et n'avez pas du tout envie de manger), mangez des glucides non sucrés - des craquelins, du pain, une tranche de pain noir. Il est utile de boire une infusion de fleurs de camomille: cela a un effet bénéfique sur le processus de digestion. Manger des aliments acides tels qu'une tranche de citron, une pomme non sucrée, le kiwi aide à prévenir les nausées. Il faut manger souvent, mais en petites portions. Habituellement, les femmes savent elles-mêmes quels aliments elles tolèrent bien et lesquels provoquent inévitablement des vomissements. Vous devez vous écouter. Souvent, même penser à un produit indésirable provoque des nausées. Fondamentalement, les aliments végétaux et les céréales sont bien tolérés. Il est nécessaire de limiter l'utilisation d'aliments difficiles à digérer - viandes fumées, viandes grasses, épicées et salées. Bien que certaines femmes, au contraire, veulent des aliments salés. Vous pouvez les utiliser en petites quantités - si cela apporte un soulagement. N'oubliez pas: les aliments trop chauds ou trop froids irritent l'estomac.

Boire est alcalin souhaitable, car avec des vomissements, en règle générale, il y a une accumulation de produits métaboliques acides dans le corps. L'eau minérale sans gaz est utile, ainsi que les tisanes, le thé faible au citron. Les boissons doivent également être à température ambiante ou fraîches. La menthe, la mélisse et la valériane ont un bon effet sur les nausées et les vomissements. Tous, en plus de cela, ont un effet calmant. Il est conseillé de toujours avoir des bonbons à la menthe, du chewing-gum dans votre sac à main, et au travail et à la maison, vous pouvez boire du thé à la menthe. La menthe et la mélisse sont disponibles dans des sacs filtrants qui peuvent être infusés à la place du thé. La valériane peut également être utilisée sous forme de tisane, ce qui soulagera les tensions et améliorera le sommeil. Il peut être pris le soir avant d'aller au lit ou plus souvent au besoin. Pour normaliser le travail du tractus gastro-intestinal, vous pouvez utiliser la collection: 8 parties d'absinthe, 2 parties de millepertuis, 2 parties d'achillée millefeuille. Verser 1 cuillère à soupe du mélange haché avec 1 tasse d'eau bouillante, insister dans un récipient scellé dans un bain-marie pendant 15 minutes. Prendre 1/3 tasse 3 fois par jour avant les repas. Dans certains cas, l'iode contenu dans les vitamines pour les femmes enceintes peut provoquer des nausées. Par conséquent, il est souvent conseillé aux femmes enceintes souffrant de toxicose de prendre des multivitamines sans cet oligo-élément. L'acide folique, en revanche, réduit les manifestations de toxicose. De plus, dans les premières semaines de grossesse, cette vitamine est vitale pour la formation normale de l'embryon, principalement de son système nerveux. Par conséquent, assurez-vous de prendre des vitamines prénatales qui contiennent de l'acide folique ou cette vitamine séparément. Un bon effet est donné par des cours de physiothérapie utilisant des exercices de respiration et des exercices d'étirement des muscles. La gymnastique active la circulation sanguine, sature les tissus en oxygène, ce qui améliore l'humeur et le bien-être d'une femme enceinte. Il est très utile de masser le cuir chevelu et la zone du cou: cela détend parfaitement et réduit l'excitabilité des centres du cerveau, y compris l'émétique.

Dans le cas où les vomissements deviennent quotidiens, plus de 3 fois par jour, et n'ont aucun lien avec la prise alimentaire, ils parlent du développement d'une toxicose chez la femme enceinte. Mais l'indicateur le plus important du développement de la sycose est une détérioration du bien-être d'une femme enceinte ou l'identification d'anomalies de son état de santé en fonction des résultats de tests de laboratoire (analyse d'urine, prise de sang biochimique). Dans ce cas, vous devez demander l'aide d'un médecin et, si vous êtes déjà sous surveillance pendant la grossesse, informez votre médecin de l'apparition de ces symptômes. Peu importe à quel point les symptômes de la toxicose précoce sont désagréables, rappelez-vous toujours: cela disparaît assez rapidement. Pendant ce temps, votre bébé grandit et se développe. Et ne laissez pas les pensées vous venir maintenant sur les raisons pour lesquelles vous avez besoin de tout ce tourment. Tout cela n'est qu'une petite nuisance par rapport au bonheur que vous ressentirez en tenant votre bébé dans vos bras. Pensez-y - et la toxicose passera, comme tout dans ce monde, sauf pour l'amour de votre enfant.

Vomissements pendant la grossesse

Si une jeune femme vomissait soudainement, la première chose à laquelle les témoins penseraient serait la grossesse. En effet, les nausées et vomissements pendant la grossesse ne sont pas rares. Le plus souvent, cela survient aux tout premiers stades et est l'un des signes de toxicose, mais il arrive que les femmes enceintes vomissent au cours du dernier trimestre, lorsqu'elles développent une gestose. Dans la plupart des cas, les vomissements pendant la grossesse sont un symptôme temporaire et disparaissent d'eux-mêmes, mais des prévisions moins optimistes sont également possibles.

Toxicose des femmes enceintes

Plus de la moitié des femmes enceintes souffrent de nausées et de vomissements pendant la grossesse. Dans le même temps, les femmes enceintes vomissent le plus souvent le matin, mais le reste de la journée se produit également. Les vomissements matinaux pendant la grossesse avec la salivation sont la manifestation la plus courante de la toxicose. Le phénomène, bien sûr, est le plus désagréable, mais, selon les résultats d'études américaines, il peut être considéré comme un bon signe: des vomissements pendant la grossesse indiquent son cours normal, disent des scientifiques américains. Leurs études ont montré que les femmes qui souffrent de nausées et de vomissements pendant la grossesse ont de grandes chances de réussir, tandis que les femmes enceintes qui ne souffrent pas de toxicose font souvent des fausses couches. Juste au cas où, je note que si vous ne vomissez pas, cela ne veut pas dire que les choses vont mal. Au contraire, les vomissements pendant la grossesse ne sont pas encore un sujet de préoccupation, plus précisément, ils sont loin d'être toujours.

Il existe plusieurs degrés de gravité des vomissements pendant la grossesse. Dans la grande majorité des cas, les femmes sont confrontées au degré le plus léger, lorsque les vomissements se produisent jusqu'à 4 fois par jour. Dans le même temps, malgré l'inconfort évident, la femme enceinte ne souffre pas de problèmes de santé évidents associés aux vomissements. Cette condition ne nuit pas non plus au futur bébé..

Il semblerait que ce phénomène désagréable ait été suffisamment étudié. Cependant, on ne sait pas avec certitude pourquoi les femmes enceintes vomissent. Les médecins ne suggèrent que certaines causes de toxicose, dont la plus probable semble être des changements hormonaux dans le corps d'une femme.

Comment soulager la condition?

Et bien que les causes de la toxicose n'aient pas été suffisamment étudiées, chaque femme s'intéresse à la façon d'arrêter de vomir pendant la grossesse? La condition peut souvent être atténuée en apportant de légers changements à vos habitudes quotidiennes. Commencez par vous réveiller. C'est le matin pour de nombreuses femmes enceintes qui peut être le plus difficile à survivre. Si vous vomissez violemment le matin, apprenez à calmer votre estomac avant de sortir du lit. Il peut s'agir de biscuits secs ou de craquelins et de quelques gorgées d'eau - faites-les cuire le soir pour une collation le matin sans sortir du lit. Levez-vous seulement après un certain temps pour que tout «s'installe». Et il est préférable de se coucher en position semi-assise, en soulevant le haut du corps.

En général, lors de vomissements pendant la grossesse, il est extrêmement important de ne pas mourir de faim et de boire suffisamment de liquides. Mais avec l'utilisation de l'eau et de la nourriture, il y a souvent des problèmes: tout revient immédiatement. Les médecins exhortent les femmes enceintes dans de tels cas à ne manger que les plats désirés, mais certainement fractionnés: littéralement un peu, mais assez souvent. Il est préférable d'exclure tous les aliments frits, épicés, fumés et autres aliments agressifs (même si, très probablement, cela vous dégoûte déjà) et de choisir quelque chose de léger comme collation: légumes, fruits, boissons lactées fermentées. Pour le petit déjeuner, les protéines (un œuf ou un morceau de viande maigre bouillie) sont bonnes. Essayez d'incorporer des vitamines B dans votre alimentation, en particulier la vitamine B6 (ou pyridoxine) - cela peut éliminer les nausées et prévenir les vomissements. La pyridoxine se trouve dans les grains entiers, le sarrasin, le blé germé, les pommes de terre, les carottes, le chou, les bananes, les noisettes, les arachides, les noix, les graines de tournesol, le poulet et le poisson. La vitamine B6 est également vendue comme médicament dans une pharmacie. Cependant, avant de l'utiliser, assurez-vous de consulter votre médecin (la dose recommandée pour les femmes enceintes ne dépasse pas 25 mg 3 à 4 fois par jour).

Pour la toxicose, les premiers plats sont utiles - soupes légères et bouillons. La nourriture chaude liquide est généralement acceptée avec gratitude dans l'estomac..

Toxicose: symptômes, causes, traitement de la toxicose

La toxicose est un groupe de conditions pathologiques qui ne surviennent que pendant la grossesse. La toxicose entraîne une détérioration du bien-être de la femme enceinte, car elle se manifeste par des symptômes extragénitaux (syndromes et conditions d'une femme enceinte, qui ne sont pas de nature gynécologique et ne sont pas des complications obstétricales). Les symptômes peuvent apparaître avant même que vos règles ne soient retardées et que le test de grossesse soit positif. Par conséquent, de nombreuses femmes considèrent la toxicose comme le premier signe fiable d'une conception réussie. Considérez les symptômes principaux et les plus fréquents de la toxicose, qui ne se manifeste pas seulement par des vomissements et des nausées, comme beaucoup le pensent.

Symptômes de toxicose précoce chez la femme enceinte

La toxicose précoce combine plusieurs conditions:

  1. Vomissements de femmes enceintes. Il est observé chez 50 à 60% de toutes les femmes enceintes. Les vomissements varient de légers à graves.
  • Les vomissements sont considérés comme des vomissements légers - pas plus de 2 à 5 fois par jour. Il apparaît le plus souvent lorsqu'il a faim ou après avoir mangé. Ce type de toxicose n'a pas besoin de traitement, elle disparaît d'elle-même après 12 semaines de grossesse. Avec une forme légère de toxicose, des repas fractionnés et fréquents en petites portions sont recommandés. De plus, après le réveil, un petit-déjeuner léger est recommandé..
  • Des vomissements modérés surviennent 5 à 9 fois par jour. Les vomissements apparaissent quelle que soit l'heure de la journée: matin, après-midi, nuit. L'état d'une femme enceinte avec des vomissements modérés est souvent faible, irritable, les palpitations sont rapides. Il est recommandé d'exclure les aliments gras, épicés et frits de l'alimentation. Il est également souhaitable de manger de manière fractionnée, environ 5 à 6 fois par jour en petites portions.
  • Des vomissements sévères se produisent plus de 10 fois par jour. Les vomissements chez la femme enceinte apparaissent sans raison, elle se sent constamment malade, à cause de cette condition, la femme est souvent épuisée et épuisée. La perte de liquide et, par conséquent, la déshydratation du corps, est une condition dangereuse pour une femme et un enfant. Par conséquent, la femme enceinte est placée dans un hôpital pour traitement..

Causes de toxicose chez la femme enceinte

L'apparition de la toxicose pendant la grossesse dépend des caractéristiques individuelles du corps de la femme - dans l'une elle commence presque à partir du premier jour du retard ou peu de temps avant la date prévue des règles, et dans l'autre au plus tôt 6 à 7 semaines. Selon les statistiques obstétriques et gynécologiques, la toxicose se fait d'abord sentir entre 6 à 8 semaines de grossesse.

La principale cause de toxicose est les changements hormonaux, qui surviennent immédiatement après la conception et l'implantation réussies de l'embryon. Un tel changement dans le fond hormonal d'une femme enceinte entraîne des perturbations dans le travail de divers organes et systèmes. Par exemple, les hormones qui soutiennent la grossesse peuvent détendre les muscles lisses de l'œsophage, ce qui fait que les aliments passent plus lentement, restent dans l'œsophage et provoquent une gêne..

Une autre cause de toxicose est l'hérédité, si les parents les plus proches du côté maternel ont présenté des symptômes similaires, il y a une forte probabilité qu'ils puissent également survenir chez une femme enceinte. Autres causes de toxicose:

  • mauvaises habitudes (consommation d'alcool, tabagisme), qui peuvent provoquer la manifestation de symptômes de toxicose. Pour protéger le fœtus des toxines accumulées, le corps, en vomissant, tente d'éliminer les substances nocives accumulées.
  • la présence de maladies chroniques;
  • état psycho-émotionnel non préparé pour la maternité;
  • l'âge de la future mère;
  • faible immunité;
  • maladies du tube digestif.
retour au contenu ↑

Recommandations dans la lutte contre la toxicose pendant la grossesse

De nombreuses mères confrontées à la toxicose donnent de précieux conseils pour atténuer considérablement cette situation difficile. Les médecins, à leur tour, proposent des recommandations pour éliminer la toxicose

  1. Après le réveil, il est recommandé de boire un verre d'eau avec quelques gouttes de jus de citron à jeun, cela réduira les crises de nausée et éliminera le malaise. Vous pouvez également ajouter une cuillère à café de miel ou un quartier de gingembre à l'eau, ce qui est un bon remède contre les vomissements..
  2. Les produits suivants réduisent les épisodes de vomissements: et mber, agrumes (citron vert, citron, oranges), miel, pommes, craquelins, biscuits, abricots secs, céréales, menthe, concombres, tomates canneberges, jus de tomate, citrouille, etc..
  3. De nombreuses femmes enceintes sont aidées à réduire les symptômes de toxicose par des vitamines spéciales pour les femmes enceintes, qu'elles boivent avant le coucher.
  4. Vous ne devez pas sortir immédiatement du lit le matin, vous réveiller pour manger des noix ou du yaourt, de la banane ou d'autres fruits, des biscuits, du pain, à votre discrétion. Préparez le petit déjeuner "sec" le soir et prenez le petit déjeuner au lit, après une collation, vous pouvez vous allonger. Cela peut améliorer considérablement la condition et éviter le malaise et la faiblesse..
  5. Limitez la consommation d'aliments frits, salés, gras, sucrés et difficiles à digérer. Mangez des repas petits, fractionnés et fréquents, de préférence toutes les 2-3 heures. Grignotez des fruits secs, des menthes, des mandarines, des noix de kéfir, etc. pour réduire les nausées.
  6. La vitamine B6 réduit les manifestations de toxicose, alors mangez plus d'aliments dans lesquels ils sont présents en grande quantité (poulet sans peau, poisson, noix, œufs, légumineuses et avocats, produits laitiers).
  7. Pendant les premiers mois de grossesse, il est avantageux de manger plus d'aliments liquides et semi-liquides, chauds plutôt que chauds. Manger de la nourriture ne doit pas être combiné avec des boissons en même temps.
  8. Pas trop souvent, si vous le souhaitez, de l'eau minérale alcaline doit être présente dans l'alimentation d'une femme enceinte.
  9. En bave, il est recommandé de se rincer la bouche avec une infusion de camomille, sauge, menthe.
  10. Avec la toxicose, il est important de boire beaucoup de liquides, mais en petites portions. Il peut s'agir de thé à la camomille, de jus de canneberge, de jus de pomme fraîchement pressé, de thé vert au citron, d'infusion d'églantier.

Si les conseils énumérés n'ont pas aidé la femme enceinte, cela signifie qu'elle est confrontée à une forme sévère de toxicose, qui, comme indiqué ci-dessus, avec des vomissements fréquents, qui atteignent parfois 20 fois par jour.

Toxicose sévère

Une forme sévère de toxicose est une condition dans laquelle une femme enceinte a une faiblesse et un malaise. Cela se produit en raison du fait que la nourriture et les liquides ne s'attardent pas dans l'estomac, le sommeil est perturbé. La femme se plaint de maux de tête et de douleurs musculaires, de vertiges. Une perte de poids est notée, parfois jusqu'à 3 kg par semaine. La couche de graisse sous-cutanée s'amincit, la peau et la langue sont sèches, l'odeur d'acétone se fait sentir de la bouche. La température monte jusqu'à 38 degrés. Tachycardie et hypotension importantes (inférieures à 90/60 et supérieures à 110 battements par minute).

Une condition aussi grave et dangereuse ne peut pas toujours être corrigée par vous-même, vous ne devriez donc pas endurer une forme grave de toxicose et vous devriez consulter un médecin qui enverra très probablement la femme enceinte à l'hôpital. Une surveillance à l'hôpital est nécessaire, car au cours des premières semaines de grossesse, l'enfant développe tous les systèmes vitaux du corps. Et si la femme enceinte ne peut pas fournir tous les nutriments, l'enfant court le risque de ne pas obtenir tous les éléments essentiels..

Dans un hôpital, une femme enceinte atteinte d'une forme sévère de toxicose recevra une perfusion intraveineuse afin que les nutriments puissent pénétrer dans l'organisme. Peut-être que la femme enceinte se verra offrir des médicaments qui bloquent les vomissements, la salivation et aident à améliorer la condition.

La femme enceinte sera libérée lorsque les résultats du test s'amélioreront, que le poids et l'état général se stabiliseront et, surtout, les vomissements fréquents cesseront de tourmenter

Il convient de noter que toutes les femmes enceintes ne développent pas de toxicose. Même pour la même femme, porter le premier enfant et les suivants peuvent différer. Si avec le premier elle a déjà eu une toxicose, lors de la deuxième grossesse, ses symptômes peuvent ne pas déranger. Et cela ne dépend pas du sexe de l'enfant attendu, comme beaucoup le pensent. Dans les premières semaines de grossesse, tous les embryons se développent de la même manière, à ce moment l'embryon n'a pas encore de système reproducteur développé, cela ne se produira qu'à partir de 8 semaines. Ainsi, l'absence de toxicose pendant la grossesse peut également être observée, car le corps d'une femme enceinte peut réagir à un enfant de différentes manières.

Pourquoi n'y a-t-il pas de toxicose pendant la grossesse?

  • La femme enceinte a le bon régime alimentaire;
  • Elle a une forte immunité;
  • Il n'y a pas de pathologies et de maladies chroniques;
  • L'enfant et le corps ont suffisamment de vitamines;
  • Il n'y a pas de déviations génétiques;
  • Le mode repos et sommeil est pleinement respecté.

Il existe une autre opinion qui dépend beaucoup de la composante psychologique. Si une femme a planifié une grossesse et s'y est préparée avec une attitude positive, la toxicose, même si elle se manifeste, se déroulera presque imperceptiblement, sans assombrir les attentes..

Dans tous les cas, même si la toxicose vous tourmente, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un phénomène temporaire. Attendez que le corps s'adapte à la nouvelle condition. Connectez-vous au fait que la grossesse se déroule bien et très bientôt vous ressentirez la joie de rencontrer votre bébé, en oubliant certains des moments désagréables de son attente!

Pourquoi il y a une toxicose pendant la grossesse et comment la traiter

Que vous ayez une toxicose ou non dépend de nombreux facteurs, même sociaux.

Qu'est-ce que la toxicose

Les nausées matinales, les vomissements, la faiblesse, familiers à de nombreuses femmes enceintes, sont appelés toxicose du premier ou du deuxième trimestre de la grossesse. Les médecins occidentaux préfèrent un autre terme - NVP Nausées et vomissements de la grossesse (Nausées et vomissements de la grossesse; TRP - «nausées et vomissements des femmes enceintes»). Et cela a sa propre raison.

Le mot «toxicose» vient du grec «toxique». C'est ainsi que le corps réagit à une sorte de poison potentiellement mortel. Mais il n'y a rien de toxique dans les nausées pendant la grossesse. De plus: les médecins américains considèrent les nausées pendant la grossesse comme l'un des signes du développement normal du fœtus..

Les nausées et les vomissements sont fréquents et affectent statistiquement jusqu'à 70 à 80% de toutes les femmes enceintes.

Mais encore, parfois la toxicose devient dangereuse.

Quand la toxicose pendant la grossesse est normale

Voici les principaux signes:

  • Des sensations désagréables surviennent 2 à 6 semaines après la conception.
  • Dure jusqu'à environ 12-14 semaines, diminuant progressivement.
  • Le plus souvent, les nausées surviennent à jeun, le matin.
  • À d'autres moments de la journée, la femme ne remue pas, c'est-à-dire que la toxicose n'affecte pratiquement pas la qualité de sa vie.

Quand la toxicose peut être dangereuse

Dans de rares cas, les nausées et les vomissements du premier ou du deuxième trimestre sont aigus, forts, presque constants. Cette condition est appelée hyperemesis gravidarum. Elle survient chez 0,3 à 2% des femmes enceintes.

En raison de nausées incessantes, une femme ne peut pas manger, elle perd du poids, son corps ne reçoit pas les nutriments essentiels, ce qui menace la santé et même la vie de la femme enceinte et de son bébé. Il y a souvent des cas où une victime épuisée de toxicose décide même de se faire avorter - juste pour arrêter la torture.

L'hyperémèse nécessite une consultation obligatoire avec un médecin. Vous pourriez avoir besoin d'un traitement à l'hôpital, de travailler avec un psychothérapeute et de faire appel à des services sociaux qui aideront une femme à traverser une période difficile (ceci est important si une femme enceinte vit seule, et plus encore seule élève des enfants plus âgés).

Il existe un autre type de toxicose - tardive. La toxicose tardive (ou gestose) survient dans la seconde moitié de la grossesse, généralement après 28 semaines, et est considérée comme une pathologie. Ses symptômes: œdème sévère, y compris les organes internes, une forte augmentation de la pression artérielle, des convulsions. Cette condition est traitée exclusivement dans un hôpital ou même une unité de soins intensifs, et c'est une autre histoire..

D'où vient la toxicose pendant la grossesse

Les scientifiques ne sont toujours pas au courant. Ils n'ont jamais réussi à découvrir quel facteur déclenchait la toxicose. Les nausées pendant la grossesse sont-elles un bon signe? que la cause de TRB est complexe:

  • Changements hormonaux dans le corps dus à la grossesse.
  • Adaptation évolutive. Dans les temps anciens, une femme malade restait à la maison, près du feu dans sa grotte natale, ce qui signifie qu'elle avait moins de risques d'être mangée avant de devenir mère..
  • Moments psychologiques. La grossesse, même attendue depuis longtemps et joyeuse, est toujours stressante. Et la nausée est un effet secondaire..

Qui a plus souvent une toxicose

  • c'est votre première grossesse;
  • vous avez eu une toxicose sévère lors de grossesses précédentes;
  • vous êtes sujet au mal des transports;
  • vous avez des migraines;
  • vous ne vous sentez pas bien lorsque vous prenez des contraceptifs oraux contenant des œstrogènes;
  • il y a des jumeaux parmi vos enfants plus âgés;
  • vous êtes obèse (indice de masse corporelle supérieur à 30).

Il existe également des données issues de Nausées et vomissements pendant la grossesse selon lesquelles les femmes présentent un risque accru de toxicose:

  • sans enseignement supérieur;
  • travailleurs domestiques ou travaillant à temps partiel ou à distance;
  • faible revenu.

Comment traiter la toxicose pendant la grossesse

Malheureusement, les causes de la toxicose n'étant pas encore claires, il n'y a pas non plus de traitement spécifique. Vous ne pouvez essayer de surmonter les symptômes désagréables qu'en modifiant votre mode de vie.

Voici ce que les médecins recommandent de faire les vomissements et les nausées matinales pendant la grossesse avec la toxicose du premier ou du deuxième trimestre de la grossesse:

  • Reposez-vous plus. La fatigue peut déclencher ou aggraver des nausées.
  • Évitez les aliments ou les odeurs qui vous rendent malade.
  • Le matin, immédiatement après être sorti du lit, mangez une tranche de pain grillé ou des biscuits nature sans additifs. Ne soyez pas actif l'estomac vide.
  • Mangez plus souvent de petits repas. Les aliments idéaux pour la TRD sont les aliments riches en glucides et faibles en gras. Par exemple, pain, riz, craquelins, pâtes.
  • Boire beaucoup d'eau. Portez la bouteille avec vous et sirotez-en un peu tout au long de la journée. L'eau peut être remplacée par une compote de fruits secs, une décoction d'églantier, des agrumes frais.
  • Incluez des aliments et des boissons contenant du gingembre dans votre alimentation: il est prouvé que le gingembre peut aider à réduire les nausées et les vomissements.
  • Essayez l'acupuncture. Il existe des preuves de l'effet de l'acustimulation sur les nausées et les vomissements et sur l'hyperémèse pendant la grossesse: une revue systématique de la littérature occidentale et chinoise selon laquelle une pression sur le poignet en un point situé 2 à 3 cm au-dessus du pli du poignet, entre deux tendons faciles à sentir, peut soulager les symptômes du TRP. Appuyez sur ces points sur les deux poignets pendant 5 à 10 minutes au moins une fois par jour. Il existe sur le marché des bracelets d'acupuncture anti-nausées qui utilisent le même principe, mais vérifiez auprès de votre médecin avant d'acheter..

Si, malgré des changements de mode de vie, les symptômes de toxicose ne diminuent pas, assurez-vous d'en informer votre gynécologue. Medic recommandera des médicaments antiémétiques sans danger pour les femmes enceintes.

Encore nauséeux. Toxicose pendant la grossesse

La nausée comme l'un des symptômes de la toxicose pendant la grossesse: gravité, causes et méthodes d'élimination de la maladie.

Marina Ershova obstétricienne-gynécologue, médecin diagnostique par échographie

Beaucoup considèrent la nausée comme un incontournable pour une grossesse précoce. Mais est-ce vraiment le cas? Et lorsque les manifestations de toxicose nécessitent une visite urgente chez le médecin?

Qu'est-ce que la nausée

La nausée est une sensation extrêmement désagréable dans le pharynx ou l'épigastre (haut de l'abdomen) qui précède souvent les vomissements et peut être accompagnée d'une mauvaise santé, d'une peau pâle, d'une diminution de la pression artérielle, d'une augmentation de la salivation, d'une augmentation du rythme cardiaque et d'une respiration profonde.

La nausée est une sorte d'avertissement sur la possibilité de vomissements. L'acte de vomissement est une séquence complexe de différents réflexes et se compose de trois phases successives: la nausée, l'envie de vomir et le vomissement lui-même. Mais les nausées ne se terminent pas toujours par des vomissements. Avec les nausées, la nature normale des contractions du tractus gastro-intestinal change: le tonus et le péristaltisme (contractions) de l'œsophage et de l'estomac diminuent et le tonus intestinal augmente, ce qui fait que le contenu de l'estomac pénètre dans l'œsophage, puis dans la cavité buccale. Deux structures de la moelle allongée sont responsables de l'apparition de vomissements: le centre des vomissements et la zone de déclenchement des chimiorécepteurs («trigger»). Le rôle principal est joué par le centre du vomissement: c'est lui qui envoie des signaux et coordonne l'activité des muscles impliqués dans le vomissement. Il existe deux manières de nausées et de vomissements. Le premier est associé à la réception de stimuli émétiques des organes du tractus gastro-intestinal, des voies biliaires, du pharynx, de l'appareil vestibulaire, du cerveau, des vaisseaux sanguins, du cœur. Le second - avec stimulation du centre de vomissement avec des médicaments, manque d'oxygène (hypoxie), excès d'acide urique dans la pathologie rénale, corps cétoniques (produits du métabolisme des glucides dans le diabète sucré), toxines bactériennes.

Sur la base des mécanismes des nausées et des vomissements, il devient clair pourquoi il existe de nombreuses raisons à ces symptômes et pourquoi la nausée est un symptôme non spécifique caractéristique de nombreuses maladies..

Manifestation de toxicose

Pendant la grossesse, la nausée est l'un des symptômes de la toxicose chez la femme enceinte - complications de la grossesse, qui apparaissent généralement dans la première moitié de la grossesse et se caractérisent par des troubles dyspeptiques (troubles digestifs du tractus gastro-intestinal, qui comprennent des nausées, des brûlures d'estomac, des vomissements, des éructations, une sensation de lourdeur dans le haut de l'abdomen, flatulences) et troubles de tous types de métabolisme (protéines, graisses, glucides et minéraux). Les nausées et les vomissements au début de la grossesse sont assez courants - chez 60 à 80% des femmes. Le plus souvent, ces symptômes sont bénins, ne changent pas l'état général de la femme et ne nécessitent aucun traitement. La cause exacte de la nausée pendant la grossesse n'a pas encore été établie, bien qu'il existe de nombreuses théories expliquant son origine. Les causes des nausées et des vomissements aux premiers stades de la grossesse sont considérées, d'une part, un changement prononcé du fond hormonal (la quantité d'œstrogènes - les hormones sexuelles féminines augmente, une «hormone de grossesse» apparaît - gonadotrophine chorionique) et, d'autre part, une violation de l'interaction entre le système nerveux central (système nerveux central système - le cerveau) et le tractus gastro-intestinal. En conséquence, le centre de vomissement est activé, ainsi que les centres de salivation et d'odeur, ainsi que le tonus vasculaire. Ces centres sont situés dans la moelle allongée les uns à côté des autres, c'est pourquoi les vomissements en «toxicose précoce» sont précédés de nausées, d'une augmentation de la salivation, d'une augmentation du rythme cardiaque, d'une peau pâle, d'une respiration plus profonde..

La probabilité de nausées pendant la grossesse augmente si la femme enceinte:

  • moins de 18 ans et plus de 35 ans;
  • grossesse multiple (deux bébés ou plus devraient naître);
  • c prédisposition génétique (les parents proches avaient une toxicose précoce pendant la grossesse);
  • la grossesse précédente était accompagnée d'une toxicose précoce de la grossesse;
  • migraine;
  • dans les maladies du système endocrinien (diabète sucré, thyrotoxicose - augmentation de la sécrétion d'hormones thyroïdiennes);
  • obésité;
  • maladies gastro-intestinales (par exemple, gastrite chronique ou cholécystite);
  • Appareil vestibulaire "faible" et elle est bercée dans le transport;
  • une maladie associée au développement anormal de l'une des membranes de l'ovule - dérive kystique;
  • horaire de travail chargé, stress fréquent, sommeil court;
  • habitude de fumer continue.

Les nausées en début de grossesse surviennent le plus souvent le matin et disparaissent d'elles-mêmes (sans prise de médicaments) dans l'après-midi, bien qu'elles puissent continuer tout au long de la journée. En règle générale, les nausées surviennent entre 4 et 6 semaines de grossesse et se terminent au début du deuxième trimestre. La nausée est souvent accompagnée de vomissements. Les nausées et les vomissements jusqu'à 2-3 fois par jour ne nécessitent pas de médicaments. Les vomissements, qui surviennent plus souvent que 2 à 3 fois par jour, quelle que soit la prise alimentaire et qui sont associés à une diminution de l'appétit, un changement du goût et de l'odorat, une perte de poids, une sensation de faiblesse constante, sont considérés comme une manifestation de toxicose dans la première moitié de la grossesse et nécessitent une attention médicale et un traitement immédiats.

La gravité de la situation

Distinguer les nausées et les vomissements des femmes enceintes de légère, modérée et excessive.

Une légère toxicose se caractérise par une sensation constante de nausée, des vomissements 3 à 5 fois par jour, une légère diminution du poids corporel à 1 à 3 kg, une diminution de la capacité de travail, une légère apathie peut survenir - une attitude indifférente envers l'environnement. Dans le même temps, l'état général reste satisfaisant, le pouls et la pression artérielle ne changent pas. Lors de l'examen, tous les tests (analyse générale du sang et de l'urine, test sanguin biochimique) sont dans les limites normales. Le traitement de la toxicose légère est effectué en ambulatoire sous la supervision d'un obstétricien-gynécologue. Cependant, malgré le traitement en cours, dans 10 à 15% des cas, l'état peut s'aggraver et le développement d'une toxicose modérée.

Une toxicose de gravité modérée est caractérisée par des nausées constantes, des vomissements jusqu'à 10 fois ou plus par jour, accompagnés d'une salivation sévère. Dans ce cas, l'état général de la femme enceinte est perturbé, la diminution du poids corporel progresse rapidement jusqu'à 3-5 kg ​​jusqu'à l'épuisement, il y a une faiblesse et une apathie importantes, la peau devient sèche et pâle, parfois avec une légère teinte ictérique, le pouls devient plus fréquent jusqu'à 100 battements par minute, l'artère pression (TA), une légère augmentation de la température jusqu'à 37,5 ° C est possible, la quantité d'urine excrétée diminue à 900 ml par jour, il peut y avoir de la constipation. L'examen révèle les changements suivants: dans le test sanguin général - une légère diminution de l'hémoglobine (une substance qui transporte de l'oxygène), dans l'analyse générale de l'urine - la densité relative augmente, l'urine devient plus concentrée en raison de la déshydratation et des corps cétoniques apparaissent (substances qui se forment en conséquence troubles métaboliques des glucides); dans l'analyse biochimique du sang, une augmentation de la bilirubine totale (un pigment produit dans le foie) est révélée, ce qui indique une violation du foie. Le traitement de la toxicose modérée est effectué uniquement dans un hôpital. Avec un traitement rapide, le pronostic est généralement favorable..

Une toxicose sévère (vomissements excessifs) est rare. Cette condition est caractérisée par des nausées constantes, des vomissements jusqu'à 20 fois par jour avec une salivation accrue. L'état général de la femme est difficile, la fonction de tous les organes et systèmes importants est perturbée. Une perte de poids de plus de 5 kg, des maux de tête et des vertiges apparaissent, la peau devient sèche et molle, la langue et les lèvres sont sèches, la température monte à 38 ° C, le pouls est supérieur à 100 battements par minute, la pression artérielle systolique est inférieure à 100 mm Hg. Art., Moins de 700 ml d'urine sont libérés par jour. Dans l'analyse générale du sang, le nombre de leucocytes et d'hématocrite (le volume des éléments sanguins par rapport au plasma) augmente en raison de la déshydratation et de l'épaississement du sang, dans l'analyse générale de l'urine, un grand nombre de corps cétoniques est déterminé, ainsi que des protéines (normalement il n'y a pas de protéine dans l'urine), dans l'analyse biochimique dans le sang, il y a une diminution des protéines, du cholestérol, du potassium, des chlorures et une augmentation de la bilirubine totale, de l'urée, de l'azote résiduel (ce qui indique une violation des reins et du foie). Dans ce cas, le traitement est effectué uniquement dans un hôpital.

La nausée n'étant pas un symptôme spécifique caractéristique uniquement de la grossesse, il est souvent nécessaire de consulter un médecin pour écarter une autre pathologie..

Traiter les nausées et les vomissements

Le traitement des nausées et des vomissements chez les femmes enceintes légères doit commencer par un changement de régime alimentaire et le respect du travail et du repos..

  • Chaque jour doit être démarré lentement: ne sautez pas du lit lorsque l'alarme sonne et essayez de ne pas faire de mouvements brusques le matin. Refusez les exercices du matin (car la flexion, l'accroupissement et d'autres mouvements peuvent provoquer l'activation du centre de vomissement). Pour pouvoir rester au lit le matin, vous devez régler l'alarme 10 à 15 minutes plus tôt que d'habitude. Lorsque vous vous réveillez, vous devez rester au lit pendant 5 à 10 minutes et vous étirer lentement. Sans sortir du lit, en position couchée, vous devez manger des craquelins, des biscuits, des noix ou des fruits secs préparés à l'avance et allongés près du lit.
  • Il est nécessaire de manger souvent avec une toxicose précoce (au moins 5 à 6 fois par jour), mais en petites portions. Vous ne devez pas trop manger et mourir de faim, en aucun cas vous ne devez abandonner la nourriture, même si vous n'avez pas du tout envie de manger. Vous devriez toujours avoir quelque chose avec quoi manger, comme un sac de craquelins ou une bouteille de yaourt à boire. Dans ce cas, vous devez complètement abandonner les aliments gras, épicés et frits. Les aliments chauds et très froids doivent également être évités, car ils irritent l'estomac et peuvent augmenter les nausées. Vous devez privilégier les plats riches en protéines et en glucides (céréales, viande bouillie, fromage cottage, pommes de terre), et assurez-vous d'inclure dans votre régime des plats à base de légumes et de fruits. Vous ne pouvez pas boire beaucoup (plus de 200 ml) de liquide à la fois. Il est préférable d'utiliser de l'eau minérale alcaline non gazeuse, de la gelée.
  • Il faut arrêter de fumer car il peut non seulement avoir un effet négatif sur le développement de la grossesse, mais aussi provoquer des nausées et des vomissements.
  • Il est nécessaire d'éviter les odeurs fortes et fortes, vous pouvez même temporairement abandonner les parfums, les déodorants, les cosmétiques parfumés et les produits chimiques ménagers à odeur piquante. Si vous êtes intolérant aux odeurs de poudres et de produits de nettoyage, il est préférable de demander à votre famille de vous aider avec les travaux ménagers. Et vous devez également remplacer le dentifrice s'il provoque une gêne. Dentifrice généralement bien toléré avec une légère saveur de menthe. Si possible, évitez les pièces exiguës, étouffantes et enfumées et n'utilisez pas les transports en commun pendant les heures de pointe. N'hésitez pas à demander une place.
  • Assurez-vous d'observer le régime de travail et de repos, de ne pas trop travailler. Vous devriez dormir au moins 8 à 10 heures par jour. Reposez-vous pendant la journée si nécessaire. La faiblesse et la fatigue contribuent au développement des nausées.
  • Essayez d'éviter les situations stressantes et conflictuelles au travail et à la maison, distrayez-vous des pensées dérangeantes et désagréables - promenez-vous, allez au cinéma ou visitez, appelez votre meilleur ami.
  • En cas de nausée, inspirez et expirez lentement et profondément. La respiration profonde peut aider à soulager ou éliminer les nausées. Utilisez l'aromathérapie: appliquez quelques gouttes d'huile de gingembre, de basilic ou de citron sur les vêtements ou sur un gel douche. Les substances contenues dans ces huiles peuvent aider à réduire les nausées.
  • Préparez du thé au gingembre. Pour préparer du thé au gingembre, vous devez verser 1 cuillère à café de gingembre haché dans 200 ml d'eau bouillante et laisser reposer 20 à 30 minutes. Ce thé ne doit pas être bu plus d'une fois toutes les quatre heures, car une forte dose de gingembre peut augmenter le tonus de l'utérus.

À partir des médicaments, le médecin peut prescrire de la vitamine B6 (Pyridoxine) et préparations contenant du magnésium (Magne-B6, Magnerot), l'agent antiémétique Metoclopramide (Cerucal). Ainsi, si une toxicose de la première moitié de la grossesse de gravité modérée et sévère se développe, dans laquelle l'état général de la femme enceinte est perturbé, une hospitalisation est nécessaire et un traitement parentéral (administration intraveineuse et intramusculaire de médicaments) est nécessaire afin de supprimer les nausées et les vomissements, normaliser l'état général et restaurer l'eau composition minérale et tous types de métabolisme. À cette fin, on utilise des médicaments qui normalisent la fonction du système nerveux central et bloquent le réflexe nauséeux (Cerucal), la thérapie par perfusion (administration intraveineuse lente de 1 à 3 litres de solutions de glucose, d'acides aminés, de solutions salines, telles que Trisol. Chlosol, etc.) et des médicaments, normalisation du métabolisme (vitamines. Actovegin, Hofitol). Les critères d'efficacité du traitement sont considérés pour améliorer l'état de la femme enceinte, normaliser les résultats des analyses d'urine et de sang..

La nausée est une sensation désagréable en attendant un bébé, qui provoque beaucoup d'anxiété, mais néanmoins, si elle est causée par la grossesse, dans la plupart des cas, elle n'a aucun effet négatif ni sur la santé de la mère ni sur le développement de l'enfant et passe le plus souvent d'elle-même au début de la seconde. trimestre.

Marina Ershova, obstétricienne-gynécologue

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance

Vomissements pendant la grossesse

L'article décrit le type de nausées et de vomissements pendant la grossesse, tous les degrés de gravité et les moyens de les résoudre.

L'un des signes les plus précoces et les plus prononcés de la grossesse est la nausée et les vomissements. Une femme enceinte sur deux est confrontée au problème de la toxicose à un stade précoce. Quelqu'un a une toxicose plus légère.

Quelqu'un souffre avec lui tout au long de la grossesse. Parfois, les nausées et les vomissements pendant la grossesse sont si forts que la femme enceinte doit suivre un traitement médicamenteux ou même mettre des gouttes IV.

Vomissements pendant la grossesse

La toxicose est divisée en trois degrés: légère, modérée et sévère.

Dans son cas, la femme enceinte éprouve souvent des nausées, qui sont généralement associées à toutes sortes d'odeurs et d'arômes. Les vomissements à un stade léger sont généralement absents ou très rares 1 à 2 fois par jour.

Le plus souvent, la sensation de nausée survient pendant les repas. Les vomissements (qui surviennent le plus souvent le matin) surviennent 3 à 5 fois par jour. Faites face à ce degré de toxicose sous le pouvoir de toute future maman. Il existe de rares cas d'hospitalisation de jour à des fins de lutte intraveineuse contre la toxicose.

Nausée en mangeant

Elle est causée par des sensations constantes de nausées et de vomissements. Les vomissements surviennent 5 à 12 fois par jour. Une femme enceinte ne peut pas prendre de nourriture, est dégoûtée par les arômes (parfois même l'odeur de son propre corps).

Ce degré de toxicose ne se prête qu'à un traitement médicamenteux intraveineux. La femme enceinte reçoit des injections de préparations de glucose, de vitamines, de magnésium et, dans les cas extrêmement graves, de nutrition intraveineuse. Une telle toxicose peut être poursuivie par une femme enceinte pendant tout le temps..

Sensation constante de nausées et de vomissements

tout stade de toxicose d'une femme enceinte (même de simples nausées) doit être signalé à l'obstétricien-gynécologue traitant. Il vous dira comment y faire face et vous prescrira des examens complémentaires.

Vomissements pendant la grossesse

Dans la plupart des cas, la toxicose ne peut pas devenir une menace d'interruption de grossesse, cependant, dans certains cas, les vomissements peuvent être l'un des signes d'une menace pour le fœtus..
La méthode la plus connue pour traiter les vomissements matinaux est un petit déjeuner au lit..

Petit déjeuner au lit

Le point principal de la méthode est de boire une tasse de thé chaud (ou tiède) avec du citron et de manger un petit biscuit sans sortir du lit. Ensuite, vous pouvez sortir du lit en toute sécurité et prendre votre petit-déjeuner normalement.

N'oubliez pas que votre état et celui de votre bébé dépendent de ce que vous mangez..

Bien sûr, la toxicose est une chose désagréable et très fatigante. Cependant, ce sont tous des inconvénients temporaires sur le chemin du plus grand bonheur de la vie - le bébé désiré. Grossesse heureuse et facile.

Vidéo utile

Histose (toxicose) des femmes enceintes. Comment transférer ou éliminer facilement des symptômes désagréables.

Une femme sur deux souffre de toxicose pendant la grossesse. Pendant la grossesse, les nausées, les vomissements sont sévèrement tolérés.

Faire face à la toxicose chez les femmes enceintes est facile!

Chaque femme connaît la toxicose des femmes enceintes. Les plus chanceux sont ceux qui ne connaissent ce problème que par ouï-dire. À un degré ou à un autre, ce phénomène est vécu par presque une femme sur deux dans une situation - au mieux, la toxicose restreint la vie normale, au pire - elle les oblige à suivre un traitement spécifique dans un hôpital. Traitons plus en détail de la toxicose.

Table des matières

D'un point de vue médical, la toxicose de la femme enceinte est une complication de l'évolution de la grossesse. Le plus souvent, l'apparition de symptômes familiers survient au cours des premières semaines de grossesse. La toxicose commence par un trouble du système digestif (le symptôme dominant est la nausée, l'aversion alimentaire, le manque d'appétit), qui se produit dans le contexte d'une violation de tous les types de métabolisme. En règle générale, les nuits sont calmes, mais la matinée commence par des vomissements, qui disparaissent après le petit-déjeuner. Cette condition se produit 3-4 fois par jour..

La symptomatologie s'estompe progressivement et la vie s'épanouit avec des couleurs ordinaires. La toxicose se termine plus près de la 12e semaine de grossesse.

Il s'agit de l'option de développement la plus favorable qui ne nécessite pas de soins médicaux. C'est beaucoup plus dangereux si la toxicose commence au deuxième et au troisième trimestre. En règle générale, de telles situations nécessitent un traitement et une surveillance en milieu hospitalier. Mais une toxicose précoce peut littéralement jeter une femme au lit et assombrir considérablement les beaux jours du début de la grossesse..

Manifestations de toxicose nécessitant des soins médicaux

Un certain nombre de symptômes signalent la nécessité de consulter d'urgence un gynécologue, et toutes les femmes enceintes doivent connaître ces symptômes:

  • vomissements qui surviennent après chaque repas, c.-à-d. le volume entier de mangé revient;
  • perte de poids tangible, 300-1000 grammes par jour;
  • augmentation des manifestations de toxicose sans le moindre soulagement.

La toxicose dans cette manifestation est appelée sévère. Si une femme ne voit pas de médecin, les symptômes augmentent: des vomissements surviennent en dehors des repas, la peau et les muqueuses deviennent sèches, l'état général est jugé insatisfaisant. Les tests sanguins montrent des changements et cette condition menace le déroulement normal de la grossesse. Traitement uniquement en milieu hospitalier.

Ainsi, après avoir découvert quand vous ne pouvez pas vous passer d'un médecin, nous traiterons de la condition que vous pouvez prendre vous-même sous contrôle. Les toxicoses légères et modérées ne nécessitent pas de traitement hospitalier. Cela demandera un peu d'effort et le respect de certaines règles de comportement, et la toxicose passera d'un problème à une bagatelle.!

^ Règle un

Humeur positive. Souvent, la toxicose n'est que de nature psychologique, lorsque la joie non dissimulée de la nouvelle de la grossesse change avec une masse d'inquiétudes et d'expériences. Tout cela est normal, car une femme subit des changements hormonaux colossaux. Vous devez vous calmer, vous mettre à l'écoute du positif. Oui, il y a une période difficile de porter un enfant, qui est également assombrie par la toxicose, mais tous ces tests en valent la peine! Et l'heure ne sera pas longue où vous aurez dans vos bras l'enfant le plus attendu et le plus aimé!

^ Règle deux

Calme. Comme vous le savez, notre humeur ne dépend que de nous. Créez-le vous-même chaque matin. Lorsque complètement insupportable, imaginez votre bébé, distrayez.

Essayez de retenir le bâillonnement et ne vous précipitez pas pour soulager votre estomac avec chaque inconfort dans votre estomac. Les vomissements incontrôlables pendant la toxicose sont un événement rare, dans la plupart des cas, l'envie est gérable.

Avant d'aller manger, pensez à ce que le corps acceptera et à ce qui provoque même le dégoût mentalement.

Retirez de vos yeux tout ce qui provoque une aggravation de la maladie. C'est des yeux, parce que notre conscience, ayant perçu une certaine chose avec nos yeux, donne déjà une image du goût et de l'odorat.

Déplacer toutes les activités et procédures qui provoquent des nausées à un moment ultérieur de la journée, lorsque la condition est plus ou moins stabilisée.

Faites des choses qui vous plaisent - des achats, de bonnes actions. Faites ce à quoi vous pensez depuis longtemps, mais mettez-le en veilleuse. La libération dans le sang d'endorphines - hormones de la joie - aide à normaliser l'état général.

^ Règle trois

Sommeil suffisant et air frais. Ce sont les ennemis les plus terribles de la toxicose. L'oxygène active les processus métaboliques dans le corps, empêche les toxines de s'accumuler. Pendant le sommeil, le corps est «nettoyé» de tout ce qui est négatif, y compris les produits métaboliques toxiques. Idéalement, il y a un apport constant d'air frais pendant toute la période de sommeil, qui devrait être d'au moins 8 heures. Pendant la journée, vous devez marcher dans la rue pendant au moins 2 heures. Eh bien, c'est une bonne idée de faire une sieste ou deux pendant la journée..

^ Règle quatre

Régime. Rappelez-vous que le pic de toxicose se produit le matin. Par conséquent, vous ne devez pas sauter soudainement du lit, car avec 90% de chances que votre itinéraire change vers les toilettes. Un changement soudain de la position du corps, même dans un état normal, peut provoquer des nausées.

Assurez-vous qu'il y a quelque chose de comestible à côté du lit que vous aimez. Même une petite portion de nourriture occupera votre estomac, mais vous devez éviter les mouvements brusques après une collation. Essayez de garder les aliments liquides ou semi-liquides, chauds mais pas chauds.

Planifiez vos repas de manière à prendre souvent de petits repas. Assurez-vous de boire un verre de kéfir ou de yaourt avant de vous coucher pour réduire la sécrétion de suc gastrique.

Assurez-vous d'observer le régime de consommation d'alcool, qui doit être augmenté pendant la période de toxicose. Boire par petites gorgées, entre les repas, avant les repas, mais pas après. Choisissez quelque chose de neutre parmi les boissons: eau minérale sans gaz, jus non concentrés, thés légers.

Pour de nombreuses femmes, les menthes peuvent aider à soulager les nausées. Emportez-les toujours avec vous, ils vous aideront plus d'une fois dans les transports ou dans les files d'attente. Les abricots secs, ainsi que d'autres fruits secs, sont bons pendant cette période. Excellente source de minéraux et de vitamines.

Le gingembre résiste bien aux nausées. Vous pouvez l'ajouter au thé ou simplement mâcher un morceau de racine de gingembre lorsque la nausée s'installe..

Une procédure aussi agréable que l'aromathérapie aide à éliminer les crises de nausée. L'aromathérapie pour les femmes enceintes est largement utilisée dans les sanatoriums spécialisés. Cependant, vous devez faire attention ici, car Certaines huiles essentielles provoquent des contractions utérines, alors consultez un spécialiste avant d'utiliser des traitements d'aromathérapie. Cette méthode ne convient pas à tout le monde, car même les odeurs les plus agréables pendant la grossesse peuvent sembler dégoûtantes. Pour les allergies, l'aromathérapie est également contre-indiquée..

Peu importe le déroulement de votre grossesse, profitez de chaque jour et rappelez-vous que tout ce qui arrive au corps est le résultat du développement d'une nouvelle vie, qui va bientôt naître.!

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Musique pour femmes enceintes. Grossesse par semaine - que quand écouter?

Nutrition

C'est intéressant: Une expérience avec la musique de Debussy est considérée comme un classique: une femme enceinte l'écoutait constamment pendant ses heures de loisir.

Dr Komarovsky sur la jaunisse chez les nouveau-nés

Accouchement

Qu'est-il arrivé? Comment traiter? Situations pathologiques Traitement de la jaunisse pathologique Les conseils du docteur KomarovskyLe beau et tant attendu bébé qui est né est soudainement devenu jaune.

Quand pouvez-vous donner des haricots à votre enfant?

Conception

Les légumineuses sont des aliments très nutritifs, sains et riches. Cependant, ils sont suffisamment lourds pour la digestion encore fragile du nourrisson.

Comment choisir un mélange de lait fermenté pour les nouveau-nés

Analyses

Qui a besoin d'un régime spécialLes mélanges avec une composition de lait fermenté sont classés comme thérapeutiques et prophylactiques spéciaux.