Principal / Analyses

Qu'est-ce qui cause la diarrhée chez un bébé?

Chaque mère se soucie du bien-être de son enfant. L'état de santé peut être jugé par de nombreux facteurs, dont l'un est les selles. La diarrhée chez les nouveau-nés n'est pas rare en raison de divers facteurs. L'essentiel est de reconnaître les signes à temps et de prescrire un traitement adéquat, car des violations parfois plus graves se cachent derrière cette condition. À cet égard, chaque parent doit savoir pourquoi un bébé peut avoir la diarrhée..

La diarrhée chez un nouveau-né est un phénomène extrêmement désagréable

Diarrhée chez les bébés

Diarrhée ou diarrhée - selles molles qui surviennent plus de 2 fois par jour. La diarrhée n'est pas une maladie, juste le signe d'une autre pathologie plus grave. Les médecins distinguent 6 types principaux de diarrhée:

  • Diarrhée alimentaire. La raison de l'apparition de cette condition est associée à une mauvaise alimentation de l'enfant, ainsi qu'à des réactions allergiques aux médicaments ou à tout aliment..
  • Diarrhée infectieuse. L'étiologie de la diarrhée est associée à des maladies infectieuses telles que la dysenterie, la salmonellose, une infection toxique, etc..
  • Diarrhée toxique. Cela se produit, en règle générale, lorsque le corps est empoisonné par des substances inorganiques (arsenic, mercure, etc.).
  • Diarrhée dyspeptique. La raison de son apparition est la production insuffisante de certaines enzymes par le corps du bébé..
  • Diarrhée d'origine médicamenteuse. Elle est diagnostiquée chez un enfant après avoir pris certains médicaments (ce sont des antibiotiques, des sulfamides, des nitrofuranes) qui affectent la flore intestinale.
  • Diarrhée non maligne. La cause de son apparition est la régulation problématique de l'activité motrice intestinale. Autrement dit, la diarrhée dans ce cas peut survenir en raison de la peur ou d'une excitation intense..

En raison de la diarrhée chez un bébé, seul un pédiatre expérimenté peut le dire avec certitude

La diarrhée chez les bébés est un phénomène courant et très dangereux. Avec cette pathologie, le corps des miettes perd beaucoup de liquide et de nutriments. Ceci est lourd de déshydratation. Dans ce cas, les yeux de l'enfant peuvent couler, les muqueuses se dessèchent et les lèvres peuvent se fissurer. La couleur de l'urine peut également changer: elle deviendra jaune foncé, sa quantité diminuera considérablement. En plus de la déshydratation, les vomissements (un symptôme concomitant de diarrhée) sont également dangereux pour un bébé, car, étant constamment en décubitus dorsal, le bébé peut s'étouffer avec ses vomissements..

Le mécanisme de développement de la diarrhée

Les cellules épithéliales intestinales produisent un mucus spécial, qui contient des mucopolysaccharides. Ils protègent la muqueuse intestinale des effets des microbes pathogènes sur celle-ci. Les agents infectieux détruisent la structure des cellules épithéliales, de sorte qu'elles deviennent plus vulnérables. Pour restaurer le fonctionnement normal du canal gastro-intestinal, le corps de l'enfant commence à produire plus de liquide, ce qui aide à éliminer les toxines du corps.

Important! Tous les signes d'apparition de la diarrhée ne peuvent être connus que par un pédiatre. Lui seul peut distinguer la diarrhée des selles physiologiques normales d'un bébé avec une probabilité de 100%..

Symptômes de la diarrhée chez les nouveau-nés

Lorsque vous changez une couche, vous devez faire attention à son contenu. La nature des selles peut en dire long sur la santé du bébé. Les symptômes de la diarrhée chez les nourrissons peuvent être différents:

  • La mousse, le sang dans les selles est un signe clé du développement d'une infection dans le corps. Les symptômes supplémentaires dans ce cas comprennent une rougeur de la peau, des douleurs abdominales, de la fièvre et des vomissements..
  • Des selles privées avec des taches blanches, des morceaux d'aliments non digérés peuvent indiquer que l'enfant mange trop.
  • Une diarrhée décolorée et structurée après l'alimentation peut être une réaction à des aliments complémentaires.
  • La diarrhée avec de la mousse et du mucus indique une composante allergique. Des éruptions cutanées sont possibles.
  • La défécation avec un contenu mousseux se produit en cas d'infection par une entérocolite staphylococcique.
  • Des matières fécales de consistance modifiée, mais sans impuretés pathologiques, indiquent une poussée dentaire. Augmentation possible de la température corporelle jusqu'à 38 ° C, hypersalivation et gonflement des gencives.
  • Les matières fécales liquides, qui présentent du mucus, de la mousse et des stries de sang, peuvent indiquer le développement d'une dysbiose, qui est causée par une antibiothérapie.

Examen clinique de l'enfant

Quelle selle est anormale

Dans les premiers jours de la vie après la naissance d'un enfant, le méconium (excréments d'origine) quitte les intestins. Cette substance a une consistance visqueuse. Si le méconium continue à sortir le 3ème jour, le pédiatre doit en être informé, car cela peut être un signe d'atrésie intestinale - un développement anormal d'une ou plusieurs sections du tube intestinal. Dans le contexte de cette pathologie, une occlusion intestinale se développe..

Dans des conditions normales, les selles ont une consistance jaune pâteuse. Aux premiers stades du développement postembional, le système digestif immature ne remplit pas toujours pleinement ses fonctions, par conséquent, il peut y avoir de petites inclusions caillées et des caillots de mucus transparent dans les selles.

Un autre indicateur du fonctionnement normal du système digestif est la fréquence des selles. Sur HB, le bébé peut faire caca après chaque tétée et même parfois dans le processus. Ceci est absolument normal, en raison de deux facteurs: d'une part, les intestins du nouveau-né ne sont pas encore complètement formés et, d'autre part, le processus de succion lui-même se détend légèrement.

L'alimentation artificielle affecte inévitablement la structure des matières fécales. Les matières fécales deviennent plus foncées, des inclusions brunâtres ou verdâtres peuvent y être trouvées. Cela est dû au fait que du fer est souvent ajouté au mélange, ce qui permet d'éviter l'anémie chez les nouveau-nés..

Comment reconnaître la diarrhée

Les symptômes suivants aideront à établir la diarrhée chez un bébé:

  • détérioration ou manque d'appétit;
  • augmentation de la fréquence des selles;
  • l'apparition dans les matières fécales d'impuretés de sang, de mucus, de mousse et d'eau;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • coliques;
  • l'apparition d'une odeur putride de matières fécales;
  • perte de poids;
  • augmentation de la température.

La diarrhée obstructive est caractérisée par des selles molles avec du mucus

Causes de la diarrhée chez un nourrisson

La diarrhée chez un nouveau-né peut survenir pour diverses raisons. Cette condition n'est pas toujours associée à une infection. Le plus souvent, la diarrhée chez les nourrissons est déclenchée par des changements physiologiques dans leur corps..

Si le bébé commence à déféquer avec des selles aqueuses sans symptômes d'accompagnement, vous devez alors réfléchir à l'étiologie de cette affection. Les raisons de la diarrhée sont multiples. Les principaux seront présentés ci-dessous..

L'enfant n'a pas besoin d'être suralimenté, car cela peut provoquer le développement de nombreux phénomènes indésirables

Erreurs d'alimentation

Les nourrissons peuvent présenter une intolérance à certains aliments ou à leurs composants, ce qui entraîne des troubles intestinaux sous forme de diarrhée. Cette intolérance concerne l'alimentation d'une mère qui allaite. Très souvent, il y a une intolérance aux protéines du lait de vache, ainsi qu'au gluten - une protéine qui fait partie des céréales. L'utilisation constante de tels produits par la mère entraîne une diarrhée prolongée chez l'enfant, les résultats sont une perte de poids, des manifestations allergiques, des flatulences, des douleurs abdominales et, par conséquent, une anxiété générale.

Pour ton information. Cette condition, en règle générale, ne nécessite aucune thérapie particulière. Lorsque le produit est exclu de l'alimentation, toutes les manifestations disparaissent. Mais il est difficile de déterminer quel aliment cause un dysfonctionnement intestinal..

Les changements fréquents de sein pendant l'allaitement conduisent au fait que le bébé ne tète que le lait avant, sans atteindre le dos. En l'absence de production de lait postérieur, le lait antérieur ne peut pas être digéré normalement, car c'est dans le lait postérieur que le lactulose est contenu - une enzyme spéciale pour la digestion du sucre du lait. En conséquence, le premier lait se déplace trop rapidement dans le canal gastro-intestinal et n'est pas digéré correctement, ce qui provoque des selles molles prononcées et leur couleur verdâtre..

Infection

L'étiologie de la diarrhée est souvent associée à une composante infectieuse. Dans de tels cas, la diarrhée commence généralement brusquement, des douleurs abdominales prononcées, de la fièvre et des vomissements, généralement répétés, se rejoignent. Une diarrhée verte peut apparaître chez un nouveau-né avec des stries de sang, ainsi que du mucus et de la mousse. Dans ce cas, il vaut mieux hospitaliser l'enfant..

Les maladies infectieuses des nouveau-nés ont une évolution particulièrement sévère. Tout retard ou assistance sous une forme insuffisamment professionnelle est lourd de conséquences fatales ou du moins le passage en réanimation. Il existe de nombreuses infections bactériennes et virales qui affectent les intestins des enfants. L'infection à rotavirus est l'une des plus courantes.

Il est très difficile d'identifier un type mixte de diarrhée

Dysbactériose lors de la prise d'antibiotiques

Souvent, après une antibiothérapie, le bébé a la diarrhée. Les médicaments antibactériens ne possèdent pas de sélectivité d'action quantitative et qualitative. Ils détruisent non seulement les micro-organismes pathogènes, mais également bénéfiques. En conséquence, une dysbiose se produit. Pour restaurer la fonction intestinale normale, les médecins prescrivent des pro, - et des prébiotiques: Bifidumbacterin, Linex, Acipol.

Pathologie chirurgicale aiguë

Des selles fréquentes peuvent être un symptôme d'appendicite. Chez les enfants, non seulement de la période néonatale, l'inflammation de l'appendicite s'accompagne de symptômes du tractus gastro-intestinal.

Que faire pour les parents souffrant de diarrhée chez un bébé

Chaque mère doit savoir clairement de quoi son bébé peut avoir la diarrhée et ce qui doit être fait dans cette situation. Après chaque selle, la mère doit bien laver le bébé. Dans ce cas, les médecins ne recommandent pas d'utiliser des lingettes humides, car elles peuvent provoquer le développement d'allergies chez le bébé. Le traitement médicamenteux est prescrit à un enfant uniquement après qu'un médecin a diagnostiqué.

Premiers secours pour la diarrhée chez un enfant

Si l'enfant a la diarrhée sans vomissements, la jeune mère devrait essayer d'arrêter la diarrhée en mettant le bébé au sein aussi souvent que possible. Le fait est que de cette manière, le bébé pourra recevoir à la fois des boissons et de la nourriture. Les pédiatres souffrant de diarrhée sont autorisés à donner des bébés Smecta ou Enterosgel. Le mélange doit être administré en petites portions toutes les 15 à 20 minutes. Vous pouvez également utiliser du thé à la camomille. Il a des effets anti-inflammatoires. À des températures élevées, un agent antipyrétique (Panadol, Nurofen) peut être administré avant l'arrivée du médecin.

Lorsqu'il est urgent de montrer l'enfant au médecin

Si la diarrhée chez les nourrissons pendant l'allaitement ou l'alimentation artificielle est observée pendant plus de deux jours, vous devez consulter un médecin. Le pédiatre doit être appelé dans les cas suivants:

  • fusible fontanelle;
  • l'enfant a la diarrhée et des vomissements;
  • température basale - 38 ° С;
  • le bébé a l'air léthargique, apathique, refuse de manger;
  • les lèvres sont sèches, il n'y a pas de larmes en pleurant;
  • les matières fécales présentent des stries de sang et de mucus.

Que donner à un bébé souffrant de diarrhée

Si un enfant a la diarrhée et des vomissements, il aura probablement besoin de médicaments, mais seul un pédiatre devrait le lui prescrire. Les médicaments suivants sont considérés comme les meilleurs remèdes contre la diarrhée:

  • Enterofuril. Peut être administré aux bébés à partir de 1 mois (contre-indiqué chez les prématurés). C'est un excellent médicament antimicrobien qui soulage rapidement la diarrhée et d'autres symptômes d'infections intestinales..
  • Lopéramide. Il arrête bien la diarrhée, mais ce médicament ne peut être utilisé par les enfants qu'à partir de deux ans. Les médecins ne recommandent pas d'utiliser ce remède pour la colite et la diarrhée avec hyperthermie..
  • Enterol. Attribuer aux enfants à partir de 1 an. Un excellent agent antimicrobien qui a un effet antitoxique sur le corps.
  • Phtalazol. Il peut être administré aux bébés à partir de deux mois. Possède un large éventail d'effets. Utilisé pour diverses infections intestinales, telles que, par exemple, la dysenterie.
  • Tannakp. Peut être administré aux nouveau-nés. C'est un agent antidiarrhéique qui a un effet astringent. En même temps, il a toujours un effet antispasmodique..
  • Sulgin. Conçu pour les bébés à partir de 6 mois. Ce médicament est excellent pour la diarrhée, ainsi que la colite et la dysenterie..
  • La lactobactérine est un probiotique qui peut être utilisé même par les nouveau-nés. Ce médicament peut améliorer l'activité intestinale, les processus métaboliques et restaurer l'immunité.
  • Hilak Forte - le médicament résiste parfaitement à la diarrhée et régule également la microflore intestinale.
  • Bifiform est une excellente source de vitamines B et de microorganismes probiotiques.

Quel est le danger de diarrhée chronique ou aiguë

La diarrhée est un phénomène dangereux pour le corps du bébé. Dans la diarrhée aiguë et chronique, les conséquences suivantes peuvent survenir:

  • intoxication;
  • déshydratation;
  • violation de l'équilibre eau-sel dans le corps;
  • convulsions;
  • cachexie (émaciation);
  • perturbation du système cardiovasculaire;
  • douleur musculaire;
  • développement de la dysbiose;
  • dysfonctionnement du système neuroendocrinien;
  • hypovitaminose;
  • prolapsus du rectum;
  • diminution de la résistance immunitaire du corps;
  • fissures dans le rectum.

Caractéristiques de la structure de l'intestin

Déshydratation du corps avec diarrhée

La déshydratation est une condition extrêmement dangereuse pour un bébé. Pour éliminer les conséquences de la déshydratation, les médecins prescrivent un certain nombre de médicaments:

  • Hydrovit;
  • Électrolyte Humana;
  • Tour;
  • Oralite.

Le dosage des solutions est calculé sur la base de 100 ml pour 1 kg de poids corporel de l'enfant. Vous devez boire après chaque acte de selles liquides ou de vomissements. Les médecins ne recommandent pas d'utiliser Rehydron pour les enfants de moins d'un an, car la concentration de substances actives qu'il contient est élevée pour la petite enfance. S'il n'y a rien sous la main, sauf Regidron, avant utilisation il doit être dilué dans un double volume d'eau.

Les enfants de plus de 6 mois peuvent recevoir une compote de fruits secs. Si nécessaire, l'enfant doit être nourri de force, à partir d'une pipette ou d'une seringue sans aiguille. La déshydratation peut s'aggraver, puis ses conséquences seront déjà éliminées à l'hôpital au moyen de compte-gouttes contenant du glucose, ce qui est beaucoup plus douloureux pour l'enfant et les parents.

Les médecins praticiens pensent que les enfants de moins d'un an n'ont pas d'immunité stable, par conséquent, divers facteurs influencent l'apparition de la diarrhée. Tout changement affecte l'état des selles: bronchite, otite moyenne, choc nerveux, surchauffe, hypothermie. Avant de traiter une maladie, vous devez comprendre pourquoi elle est survenue, c'est-à-dire déterminer son étiologie. Seul un spécialiste qualifié peut établir la cause exacte de la diarrhée. Il est impossible de guérir un enfant sans diagnostic..

Quelle est la dangerosité de la diarrhée chez un enfant âgé de 3 mois?

Chez les bébés dans les premiers mois de la vie, les selles liquides sont normales. Mais parfois, il y a des troubles du fonctionnement des intestins, se manifestant de l'extérieur sous la forme de diarrhée. Les dysfonctionnements du tube digestif chez un nourrisson peuvent entraîner de tristes conséquences. Par conséquent, vous devez être attentif à toutes les manifestations inhabituelles des selles du bébé..

Ce que la diarrhée chez un bébé peut signaler?

La diarrhée peut être accompagnée de sautes d'humeur

Nous devons apprendre à distinguer les selles normales de tout changement pathologique. La réponse rapide des parents aux changements peut sauver la santé et même la vie d'un enfant. Après tout, les échecs peuvent être la preuve de maladies graves. Et juste la diarrhée, qui est une conséquence d'une maladie, par exemple, un ARVI commun, peut rapidement conduire à une déshydratation.

Ce qu'il faut chercher?

Si le bébé a des selles molles accompagnées de vomissements, une ambulance doit être appelée immédiatement. Voici les cas où vous ne pouvez pas retarder l'appel d'une ambulance en cas de diarrhée néonatale:

  • l'enfant n'a pas un an, et encore plus 6 mois et il a la diarrhée (plus de 3 à 5 cas);
  • température supérieure à 38 ° C;
  • le bébé a vomi plus de 3 fois;
  • l'enfant présente des signes de déshydratation: la fontanelle est enfoncée, pas de larmes en pleurant, lèvres sèches, orbites enfoncées.

Il est nécessaire de contacter le médecin local s'il existe les signes de violation suivants:

  • mucus, mousse dans les selles;
  • beaucoup de gaz sortent au moment de la défécation;
  • la diarrhée arrive souvent, à cause de cela, le bébé est faible, ne prend pas de poids;
  • des traînées de sang dans les selles sont visibles;
  • une éruption cutanée est apparue dans l'abdomen, sur les joues, sur les coudes et les jambes; les éruptions cutanées ont une surface rugueuse;
  • diarrhée apparue après la prise d'acide acétylsalicylique avec augmentation de la température due aux ARVI,
  • même si plusieurs jours se sont écoulés;
  • la diarrhée a commencé après un traitement avec des antibiotiques pour d'autres maladies.

Quelles devraient être les matières fécales «normales»?

Les premiers mois chez les nourrissons, les selles molles sont la norme.!

Dans les premiers mois de la vie, tous les bébés ont des selles molles. Ceci est considéré comme normal. Ne réagissez pas aux conseils des «sympathisants» qui prétendent que la chaise doit être décorée. Peut-être que ces personnes ne se souviennent tout simplement pas comment cela devrait être ou ne savent rien, mais elles veulent paraître compétentes en la matière..

Un nouveau-né ne peut pas avoir formé d'excréments, auquel cas il ne peut tout simplement pas faire un acte de défécation. L'enfant ne peut ni s'asseoir ni se tenir debout, reçoit exclusivement de la nourriture liquide, il ne devrait donc avoir que des selles liquides. Le corps ne peut pas former les excréments habituels pour un adulte, car les particules d'aliments solides ne pénètrent pas et les excréments formalisés n'ont tout simplement nulle part où venir.

Par conséquent, les parents doivent être calmes à propos des selles molles, ce qui chez les adultes est considéré comme un écart par rapport à la norme. Pour les bébés, ce n'est pas grave. Mais si le bébé a des matières fécales dures, la constipation commencera, qui devra être traitée avec vos propres moyens. Après tout, les retards dans les selles ne causent pas moins de problèmes que la diarrhée..

Les parents doivent surveiller la consistance et la couleur des matières fécales, ces indicateurs peuvent changer avec l'âge. De plus, des changements peuvent avoir lieu tous les jours. Cette mobilité des indicateurs est plus fréquente chez les enfants allaités. Le régime alimentaire de votre mère aura un effet notable sur la couleur des selles. Par conséquent, même lorsqu'une couleur inconnue apparaît, vous n'avez pas besoin de paniquer, vous devez d'abord analyser ce que la femme qui allaite a mangé. Les indicateurs standard sont indiqués ci-dessous.

L'augmentation de la température devrait alerter!

Les premières heures, les jours après la naissance. La couleur des selles est sombre, plus proche du vert foncé. C'est le soi-disant méconium - les matières fécales d'origine. Il doit définitivement quitter le corps du bébé. Si cela ne se produit pas, vous devez en informer le personnel médical. L'absence de sécrétions de méconium est souvent le signe d'une pathologie. Par exemple, à propos de l'atrésie intestinale.

Premiers mois. La norme est des selles molles, la couleur peut varier: du verdâtre au doré. Toutes les nuances de brun sont acceptables. Une petite quantité d'écoulement muqueux est également la norme. Les selles doivent avoir une odeur caractéristique rappelant le lait aigre. Une odeur désagréable se développe si le bébé est un aliment artificiel ou mélangé. Dans ce cas, il est impossible de prédire quel type d'odeur sera..

Après six mois, des changements significatifs de cohérence se produisent. Les matières fécales s'épaississent, deviennent crémeuses. La couleur varie également. Le vert, le marron et le jaune sont acceptables. Si le bébé est nourri au biberon, la couleur peut être à la fois vert foncé et jaune-brun.

Combien de fois peut-il y avoir une chaise?

Avec la poussée dentaire, la diarrhée est également possible.

La quantité est l'une des mesures les plus importantes. Au début, l'enfant peut déféquer jusqu'à 10 fois par jour. Ceci est courant chez les bébés de moins de 4 mois. Mais il y a une condition: le bébé doit se sentir bien, la prise de poids doit être constante..

Si le bébé allaite, les selles peuvent être rares. Il n'y a rien de mal à cela. Même si le bébé marche «gros» une fois tous les quelques jours et se sent bien, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Cependant, il faut faire attention à la consistance des selles, elles doivent rester molles..

Si les matières fécales sont dures, c'est déjà une violation de la norme, alors il y a des troubles digestifs. Cela peut entraîner des perturbations du régime alimentaire autorisées par une femme qui allaite. Maman doit surveiller attentivement son alimentation, alors tout reviendra à la normale.

Comment identifier la diarrhée nécessitant des soins médicaux?

Ce qui précède sont les symptômes qui nécessitent une attention immédiate. En règle générale, ces signes indiquent le développement de la maladie. Après tout, les troubles associés aux selles indiquent presque toujours que telle ou telle maladie commence. Même l'otite moyenne chez les bébés se fait sentir avec la diarrhée. Cependant, la diarrhée ne peut pas déterminer ce qui s'est exactement passé..

Nous avons besoin d'outils de diagnostic supplémentaires pour savoir: la bronchite ou la sinusite ont provoqué des selles molles. Voici quelques situations courantes qui signalent le développement de certaines maladies..

Combinaison de diarrhée et de fièvre (les selles peuvent contenir du mucus, du sang)

Le nombre de selles et la fréquence sont tous deux importants.

Très probablement, il s'agit de la pénétration d'une infection dans les intestins, elle peut être à la fois bactérienne et virale. Les symptômes peuvent indiquer qu'une intoxication alimentaire a commencé. L'infection parasitaire se manifeste de la même manière. En particulier, la giardiase donne souvent ces symptômes..

Pour déterminer les changements pathologiques, il faut observer quels changements dans la composition des selles. Les changements doivent être prononcés. Par exemple, auparavant, il n'y avait pas d'écoulement mousseux, puis ils sont apparus soudainement. La chaise était en forme, alors trop liquide. De plus, si la température augmente, les vomissements commencent, la faiblesse se développe, le bébé est attiré vers le sommeil. La condition décrite ci-dessus menace la déshydratation..

Plus l'enfant est jeune, plus vite il peut perdre ses fluides vitaux..

Une combinaison de diarrhée régulière avec ballonnements, éruptions cutanées sur le corps, faible gain de poids

Ces symptômes peuvent être une conséquence d'une carence en lactase, d'allergies à divers composants alimentaires, y compris la protéine de soja, d'une manifestation de dysbiose. Il existe une certaine liste de maladies qui interfèrent avec l'assimilation normale des aliments, y compris la fibrose kystique, la maladie cœliaque et similaires. Ces maladies sont accompagnées d'une combinaison des symptômes ci-dessus. Vous ne pouvez pas démarrer la situation, vous ne pourrez pas faire face au problème vous-même. Par conséquent, il est nécessaire d'être examiné et traité de manière exhaustive..

La dentition est la cause de la diarrhée

La diarrhée est dangereuse en raison d'une déshydratation rapide

Le moment de la dentition est une période spéciale. Certains ne répondent pas à ce processus. Mais le corps de la plupart des enfants réagit brusquement aux changements en cours, la diarrhée, accompagnée de fièvre, de salivation, accompagne souvent l'apparition des dents.

Si les selles molles sont causées uniquement par la poussée dentaire, il n'est pas nécessaire de les traiter. Ceci est considéré comme une variante de la norme. Mais cela n'est typique que pour les situations où aucun autre symptôme ne devrait alerter les parents. Il est nécessaire de faire attention ici, car les parents imprudents considèrent souvent de nombreux problèmes graves de santé de l'enfant comme des «dents»..

L'enfant a plus d'un an. Qu'indique la diarrhée??

Les enfants de plus d'un an mangent respectivement des aliments solides, leurs selles devraient déjà être formées. Si les selles deviennent liquides, tout n'est pas en ordre dans le corps. Les causes de la diarrhée chez les enfants de plus d'un an sont les mêmes que chez les adultes. Certes, il est nécessaire d'exclure certaines maladies qui ne sont caractéristiques que des patients adultes..

Si la diarrhée est occasionnelle, cela ne devrait pas être préoccupant. Dans ce cas, il y a un seul tabouret en vrac, qui n'affecte en rien l'état de santé. Et les selles suivantes sont déjà normales..

Il est nécessaire de prendre des mesures si la diarrhée se répète plusieurs fois ou même commence à apparaître constamment. Dans ce cas, la condition s'aggrave, d'autres symptômes désagréables apparaissent. Dans cette situation, vous devez suivre toutes les recommandations pertinentes pour les adultes..

Comment traiter la diarrhée chez les enfants de moins d'un an

La diarrhée est le signe d'un problème!

La diarrhée est un moyen que le corps utilise pour se protéger des effets négatifs des manifestations externes. Par conséquent, la diarrhée elle-même n'a pas besoin d'être traitée; il est nécessaire d'identifier la cause de l'apparition d'une telle affection et de l'éliminer. Mais avant cela, vous devez protéger le bébé des conséquences dangereuses de la diarrhée. Nous parlons de déshydratation, qui se traduit par la perte de sels et de liquide. Cette condition entraîne de graves perturbations dans le fonctionnement des organes internes..

Tout d'abord, tout doit être fait pour compenser la perte de liquide et de sel. Les parents sont tenus de le faire avant de recevoir des conseils spécialisés. Deuxièmement, il est nécessaire de prendre un ensemble de mesures que le médecin prescrira. Il est préférable de ne pas pratiquer l'automédication, car le corps de l'enfant peut réagir de manière inattendue même au remède le plus connu.

À partir de cette vidéo, vous apprendrez quelle peut être la menace et comment traiter la diarrhée chez un enfant:

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous dire.

Diarrhée chez un nourrisson: comment reconnaître et arrêter

Maman apprend très vite à reconnaître ce qui fait exactement pleurer son bébé: que ce soit la faim, une couche mouillée ou un inconfort dans le ventre. Mais si dans les deux premiers cas, le problème est facile à résoudre, il est malheureusement beaucoup plus difficile de déterminer la cause profonde de l'inconfort abdominal..

Souvent, les jeunes mères perdent la paix et le sommeil, se blâment pour l'hypothermie des miettes, le non-respect du régime alimentaire et, par conséquent, le lait avarié, et trouvent également des milliers d'autres raisons probables. Nous mettons en garde les parents contre les conclusions prématurées et proposons de régler ce problème délicat.

Signes de diarrhée chez un nourrisson

Comment comprendre si la digestion de l'enfant est normale ou doit-elle être ajustée? Combien de fois par jour les bébés devraient-ils aller à la selle et quelle est la consistance acceptable des selles? Découvrons-le.

Les facteurs suivants peuvent indiquer un trouble des selles chez un enfant de la première année de vie:

    • selles vertes aqueuses. Les selles liquides gris-vert, souvent mélangées à du mucus, sont typiques des enfants au cours de la première semaine et demie de vie et ne devraient pas inquiéter les parents. Le corps du bébé est dans une période de transition, lorsque l'intestin s'adapte aux produits laitiers et acquiert sa propre microflore.
      La dureté des selles ne devrait pas être attendue pendant au moins les trois prochains mois. Le lait maternel a un effet laxatif, provoquant des selles molles qui ressemblent à du lait cuit fermenté ou de la bouillie liquide en consistance. La couleur normale des matières fécales dans les premiers mois de la vie est le jaune ou la moutarde. La présence d'une odeur de protéine de lait est perceptible.
      Ainsi, les selles molles en elles-mêmes ne sont pas un symptôme de diarrhée, mais devraient alerter en conjonction avec une odeur piquante de matières fécales, de ballonnements et de crampes dans le ventre;
    • selles fréquentes et abondantes. La fréquence des selles est également un signe très conditionnel. Le taux moyen à ce moment est considéré comme des «grandes randonnées» de quatre à huit fois par jour. Cependant, le bébé peut tacher les couches et littéralement après chaque «collation», c'est-à-dire jusqu'à 12 fois par jour.
      Dans le même temps, même une selle trop liquide huit fois par jour peut indiquer des problèmes si, par exemple, avant cela, le bébé a fait caca quatre fois ou moins par jour, tout en ayant un bon appétit et un sommeil sain;
    • faiblesse, anxiété, pleurs. Le moindre changement d'humeur et de comportement de l'enfant ne se cachera pas de l'attention de la mère sensible. Si un bébé actif et souriant est devenu léthargique, refuse de jouer à l'habitude et dort plus que d'habitude, c'est une raison de se méfier. Une faiblesse physique dans le contexte d'une envie fréquente d'utiliser les toilettes peut signaler un manque de bactéries bénéfiques dans la microflore, qui aident à digérer les aliments et à assimiler les nutriments.
      Les troubles digestifs sont assez douloureux même pour les adultes. Et pour les enfants, c'est un test du tout. Des sensations douloureuses dans l'abdomen peuvent provoquer des caprices, des pleurs prolongés, des réveils nocturnes. Même en l'absence d'autres symptômes, si cela dure plus d'un jour, vous devez consulter un médecin;
    • l'apparition de sang, de mucus ou de mousse dans les selles. Les impuretés sanglantes et mousseuses et le mucus dans les selles peuvent sérieusement alarmer les mères. Dans ce cas, la mousse dans les selles liquides peut se produire en raison d'une mauvaise fixation à la poitrine, ce qui n'est pas si difficile à éliminer. La formation de mousse est possible si le bébé ne reçoit que du lait maternel, c'est-à-dire qu'il n'est pas admis suffisamment longtemps à la «source de nourriture» ou que la mère alterne trop souvent les seins. Lorsque l'alimentation est établie, les bulles et la mousse dans les selles ne sont plus détectées.
      Le mucus à doses modérées ne devrait pas non plus inquiéter les parents. C'est une autre question si le mucus contient des flocons orange ou verts. C'est ainsi que se manifeste souvent la salmonellose ou l'infection coli - E. coli.
      Diarrhée dangereuse avec éclaboussures de sang écarlate brillant. Cela peut indiquer une colite intestinale, qui provoque des changements inflammatoires-dystrophiques dans l'intestin, ou une dysenterie - une infection intestinale aiguë;
    • augmentation de la température. Une température élevée associée à des selles molles peut être un symptôme de diarrhée non infectieuse: c'est ainsi que le corps réagit, par exemple, à la poussée dentaire, qui est également indiquée par des gencives gonflées et une salivation abondante. Dans ce cas, il vous suffit d'aider le bébé à se distraire et à endurer deux ou trois jours douloureux, après quoi les premières dents apparaîtront. Mais la diarrhée infectieuse nécessite une attention médicale immédiate..

Comme vous pouvez le voir, les symptômes de la diarrhée chez les nourrissons sont parfois une variante de la norme, mais ils peuvent également indiquer des conditions dangereuses pour la santé. Lorsque vous pouvez vous débrouiller seul et que vous devez absolument consulter un médecin, la façon de traiter la diarrhée chez un enfant dépend de la cause profonde du trouble des selles..

Pourquoi un enfant a-t-il la diarrhée: causes possibles

La diarrhée infantile peut être causée par diverses raisons. La diarrhée peut se manifester par une grippe ou un mal de gorge - un test sérieux pour l'immunité fragile du bébé. Il est possible de supposer des infections respiratoires aiguës en présence de toux, de congestion nasale, de rougeur et de gonflement des organes nasopharyngés. La solution la plus sûre est d'appeler un pédiatre à domicile. Si les parents remarquent également une éruption cutanée, il vaut la peine d'appeler immédiatement un médecin: peut-être que le bébé a attrapé la scarlatine, la rougeole ou la rubéole.

La diarrhée peut également indiquer une infection intestinale ou une intoxication alimentaire, par exemple lorsqu'un enfant a mangé des aliments périmés ou allergiques. Les selles d'un nouveau-né peuvent également être provoquées par l'utilisation d'aliments «non désirés» par une mère qui allaite, comme des champignons, des saucisses, des sodas, des agrumes.

La diarrhée, associée à une augmentation de la température, se retrouve dans des problèmes chirurgicaux graves: péritonite, appendicite, volvulus. Souvent, les pathologies du tractus gastro-intestinal s'accompagnent également de vomissements..

L'une des causes les plus courantes de selles molles chez un bébé est la dysbiose - une violation de la quantité et de la composition de la microflore intestinale bénéfique. Neuf bébés de moins d'un an sur dix sont confrontés à ce phénomène, l'OMS ne le classe même pas comme une maladie. Une diarrhée plus fréquente et plus longue dans le contexte de la dysbiose survient chez les bébés prématurés affaiblis.

Les causes de la dysbiose et, par conséquent, de la diarrhée chez les nourrissons peuvent être les suivantes:

  • attachement tardif au sein. Même un délai d'une demi-heure entre l'accouchement et la première tétée peut nuire à la santé du bébé. Le colostrum est riche en composants qui stimulent le développement et la croissance des bifidobactéries, et leur carence peut se manifester par une diarrhée chez un nouveau-né. Pour la mère, les conséquences sont également désagréables: elle s'accompagne d'une diminution voire d'une disparition du lait, d'une période de rééducation post-partum plus longue et douloureuse;
  • alimentation artificielle. Une formule de lait de haute qualité et soigneusement sélectionnée est une alternative valable au lait maternel, mais elle ne peut pas le remplacer complètement. Avec le lait maternel, le bébé reçoit une protection immunitaire, qui aide ses intestins à supprimer la croissance de bactéries pathogènes et à augmenter le nombre de micro-organismes bénéfiques;
  • malnutrition ou malnutrition. Une alimentation équilibrée et une alimentation régulée sont à la base du bon développement physique, du bien-être et de l'humeur du bébé;
  • Intolérance au lactose. Le rejet par l'enfant des protéines du lait, l'un des fondements de la nutrition des bébés de moins d'un an, est un gros problème. En assimilant le lactose, le corps reçoit les «briques» nécessaires à la croissance et au développement des cellules. Et les selles molles sont encore le moindre des maux de l'intolérance au lactose;
  • maladies qui provoquent une malabsorption dans l'intestin. Le syndrome de maldigestion (mauvaise digestion) peut être causé par diverses causes. Les plus évidentes sont les maladies inflammatoires ou chroniques du tractus gastro-intestinal: estomac, pancréas, intestin grêle. Parmi eux: la gastroduodénite, l'ulcère gastro-duodénal, la colite ulcéreuse. Mais la malabsorption des nutriments peut également être causée par des dysfonctionnements d'autres organes et systèmes, tels que le foie ou le système cardiovasculaire. Seuls les diagnostics médicaux et les résultats des tests peuvent indiquer la cause profonde des problèmes de santé;
  • les maladies allergiques. Les allergies alimentaires et la dermatite atopique entraînent également souvent des selles molles. Malheureusement, les allergies sont un fléau du monde moderne et une personne rare n'a pas rencontré les manifestations de cette maladie auto-immune. La diarrhée est l'une des tentatives d'un petit organisme pour résister aux allergènes, pour s'en débarrasser physiquement. Malheureusement, cela est loin d’être toujours une mesure efficace dans la lutte contre une maladie - bien au contraire. En raison d'un apport insuffisant en nutriments, le corps épuise rapidement les réserves d'énergie, s'affaiblit. Si vous soupçonnez une allergie, vous devez contacter votre pédiatre dès que possible et consulter un allergologue;
  • maladies infectieuses aiguës. Un enfant peut également réagir aux infections intestinales, à la grippe et à d'autres maladies gastro-intestinales avec des selles molles. Il s'agit d'un mécanisme d'auto-nettoyage, la libération de microbes pathogènes du corps. Cependant, les efforts d'un organisme infantile fragile ne suffisent généralement pas, une assistance médicale est nécessaire;
  • l'utilisation à long terme d'antibiotiques et d'autres médicaments affaiblit le système immunitaire et détruit la microflore saine impliquée dans la dégradation et l'absorption des aliments. Les antibiotiques sont tout aussi impitoyables contre les bactéries pathogènes et bénéfiques. Une fois le traitement terminé, le nombre de micro-organismes «corrects» doit être restauré de toute urgence.

Pourquoi un enfant a la diarrhée dans un cas particulier et individuel ne peut être répondu que par un médecin - pédiatre, spécialiste des maladies infectieuses, allergologue ou autre spécialiste étroit.

Que faire lorsqu'un enfant a la diarrhée

Le principal conseil aux mères: n'ayez pas peur d'informer le médecin du problème, même si vos amis et vos proches insistent sur le fait que c'est normal et que cela passera bientôt par lui-même. La diarrhée qui dure plusieurs jours peut être le symptôme d'une maladie grave qui doit être diagnostiquée et traitée le plus rapidement possible..

Que pouvez-vous donner à un bébé pour la diarrhée? Ne vous soignez pas: le corps de l'enfant est trop fragile et les expériences sont inacceptables. Vous pouvez donner des probiotiques vous-même, mais avant de les prendre, vous devriez toujours consulter un pédiatre.

Ci-dessous, nous fournissons des lignes directrices générales pour les parents qui sont confrontés au problème des selles molles chez les bébés. Donc, si le bébé a la diarrhée, vous avez besoin de:

  • changez les couches plus souvent. La diarrhée irrite la peau délicate des bébés et plus elle reste longtemps en contact avec les selles, plus l'inconfort du bébé est grand. De plus, même la couche la plus respirante crée un effet de serre, et des bactéries se développent dans la chaleur qui attaquent la peau et le système génito-urinaire des miettes. Cela provoque une inflammation et une infection telles que la cystite;
  • boire beaucoup. Si le bébé a des selles molles, il y a une grande perte d'eau, le corps se déshydrate. Le manque de fluide, qui sert de base à la vie, conduit à l'échec de nombreux processus importants. Il faut éviter la déshydratation et arroser l'enfant plus souvent que d'habitude. Un apport supplémentaire en eau est également bénéfique car les toxines et les bactéries seront évacuées du tube digestif avec elle, ce qui accélérera la récupération;
  • supprimer les aliments complémentaires. Si l'enfant commence à peine à s'habituer à de nouveaux aliments et que cela a coïncidé avec une crise de diarrhée, alors les aliments complémentaires doivent être abandonnés. La diarrhée peut être une réaction à des aliments inappropriés. Et même s'il ne s'agit pas d'elle, lors de la lutte contre la maladie, il vaut mieux revenir à la nourriture éprouvée et plus familière pour le bébé;
  • donnez de l'eau de riz. Cette astuce convient aux parents dont le bébé a plus de neuf mois. Le bouillon de riz est un remède éprouvé depuis des siècles pour améliorer la digestion et renforcer les selles. Le riz non seulement ne provoque pas d'allergies alimentaires, mais peut également aider à lutter contre celui-ci: il lie et élimine les toxines et les allergènes du corps;
  • utilisez des probiotiques. Pour restaurer la microflore intestinale normale, il sera utile pour un enfant de boire des probiotiques. La composition de la microflore intestinale étant variée, il est préférable de donner à l'enfant un complexe combiné de bifidobactéries et de lactobacilles. Il sera utile pour les mères qui allaitent elles-mêmes de boire un cours de probiotiques, qui pénètrera dans le système digestif du nourrisson avec du lait.

La présence de micro-organismes probiotiques est la norme pour la microflore intestinale humaine: ils suppriment la croissance de bactéries nocives, participent aux processus de digestion et augmentent la résistance du corps aux menaces infectieuses.

La digestion est l'une des fonctions les plus importantes du corps. Et le moindre problème sur le principe de la chute des dominos peut entraîner toute une série de conséquences désagréables. La diarrhée des enfants est avant tout une réaction protectrice du corps et un signal de troubles qui peuvent ne pas se révéler d'une autre manière. Il est important de porter une attention particulière à ce signal et d'y répondre à temps.

Les probiotiques pour bébés peuvent généralement être dissous dans de l'eau chaude, du lait maternel ou du lait maternisé. Mais vous devez surveiller attentivement la température du liquide: à des températures supérieures à 35-40 ° C, les bactéries bénéfiques meurent. De plus, seul un mélange frais doit être utilisé: les micro-organismes ne vivent pas plus d'une heure.

Causes et traitement de la diarrhée chez un nourrisson

L'un des troubles des selles est la diarrhée chez un enfant. Comment traiter un tel trouble et peut être la cause de cette condition?

Nadezhda Ilyintseva
Pédiatre, Cand. mon chéri. Sciences, Oulianovsk

Les changements dans les selles d'un nourrisson sont toujours alarmants pour leurs parents. L'une des violations les plus courantes de ce type est

Diarrhée chez un enfant: norme et pathologie

La diarrhée chez un enfant ou la diarrhée (du grec diarrheo - «je suis à court»), est une vidange rapide et abondante des intestins avec des masses fécales liquides.

Afin de comprendre si un enfant a réellement la diarrhée, il est nécessaire de connaître certaines des caractéristiques physiologiques caractéristiques des nourrissons..

Tout d'abord, nous soulignons que la fréquence des selles et leur nature chez les enfants de moins d'un an diffèrent de ceux de la tranche d'âge plus élevée et, en plus de cela, évoluent au cours de la première année de vie..

Les selles d'un nouveau-né dans les 1-2 premiers jours après la naissance ont un nom spécial - méconium. Ce terme est compris comme l'ensemble du contenu des intestins du bébé qui s'est accumulé avant l'accouchement, avant le premier attachement du bébé au sein. Le méconium est une masse épaisse et visqueuse de couleur olive foncée, inodore. Normalement, il part dans les 12 à 48 heures après la naissance de l'enfant. Ensuite, il y a un tabouret de transition d'une consistance légèrement plus liquide de couleur jaune verdâtre, et à partir du 5ème jour de la vie - selles ordinaires.

Le type et le nombre de selles chez les enfants de la première année de vie dépendent de manière significative de la nature du régime alimentaire. Lors de l'allaitement, les excréments ressemblent à une crème sure liquide de couleur jaune doré avec une odeur aigre. Avec l'alimentation artificielle, les matières fécales sont généralement plus épaisses, de consistance mastic, de couleur jaune clair, souvent avec une odeur désagréable. Le nombre de selles au cours des six premiers mois de la vie chez les enfants allaités atteint 7 fois par jour, alors qu'il est «artificiel» - 3-4 fois par jour. Dans la seconde moitié de la vie, le nombre de selles diminue progressivement à 3-4 avec une alimentation naturelle et à 1-2 - lors de l'alimentation avec un mélange. Dans le même temps, la consistance des matières fécales devient de plus en plus épaisse et la couleur et l'odeur dépendent en grande partie de la nature de la nourriture complémentaire reçue..

Il convient de noter que pendant la première année de vie, en particulier dans les premiers mois après la naissance, l'élimination des selles chez un enfant peut se produire par réflexe lors de la succion, ce qui est une norme absolue..

Des selles molles anormales chez un nourrisson peuvent être suspectées avec une augmentation de la fréquence des selles au-dessus de la norme physiologique, un changement de la consistance et de la couleur normales des selles, l'apparition d'impuretés pathologiques dans les selles, telles que le mucus, le pus, le sang.

La diarrhée chez un enfant est considérée comme aiguë si elle survient soudainement et s'arrête dans les 1 à 2 semaines. La diarrhée chronique dure plus de 2 semaines.

Il existe plusieurs mécanismes pour le développement de la diarrhée chez les enfants. Dans certains cas, la nourriture traverse les intestins trop rapidement en raison d'un péristaltisme accru - une contraction ondulatoire des parois. Dans d'autres, il y a une augmentation du volume des matières fécales en raison d'une violation de l'absorption dans le gros intestin de l'eau et des électrolytes - substances qui, en solution, sont partiellement ou complètement composées de particules chargées - ions. La diarrhée chez un enfant peut également commencer en raison d'une augmentation pathologique de la sécrétion de liquide dans la lumière intestinale.

La survenue fréquente de troubles digestifs, y compris la diarrhée, chez un nourrisson est due à:

  • immaturité du système digestif, qui se manifeste par une production insuffisante et une faible activité des enzymes digestives;
  • faibles capacités de compensation du système de transport d'électrolyte à travers la paroi intestinale;
  • immaturité de l'immunité des muqueuses;
  • faible fonction de barrière de l'intestin, qui consiste à empêcher la pénétration de substances nocives, d'allergènes, d'agents pathogènes, etc. à travers la paroi intestinale dans l'environnement interne du corps.

Diarrhée chez un enfant: causes

Caractéristiques de la nourriture pour bébé. Le facteur alimentaire ou nutritionnel est une cause fréquente de diarrhée chez les nourrissons. La diarrhée survient lorsque le système digestif immature de l'enfant est surchargé par une quantité accrue de nourriture, une quantité excessive de nutriments entrants ou leur proportion disproportionnée dans l'alimentation d'un bébé..

Chez les bébés allaités, les troubles intestinaux, y compris la diarrhée, sont souvent causés par les aliments suivants consommés par une mère qui allaite:

  • viandes fumées, saucisses, saucisses;
  • ketchups, mayonnaises;
  • boissons sucrées gazeuses;
  • aliments contenant des conservateurs;
  • bouillons de viande ou de poisson riches;
  • glucides raffinés - gâteaux, chocolat, semoule;
  • lait de vache entier, surtout lorsqu'il est consommé en quantités supérieures à 500 ml par jour;
  • certains légumes (chou, concombres, tomates, légumineuses) et des fruits comme le raisin;
  • aliments hautement allergènes: fraises, framboises, agrumes, chocolat, caviar, poisson rouge, fruits de mer.

Une autre raison est que l'enfant reçoit des quantités de nourriture trop importantes et non adaptées à son âge. Une violation flagrante consiste à nourrir un nourrisson avec du lait d'animaux domestiques, dont la composition est très différente de celle du lait maternel et est la raison de l'apport disproportionné de nombreux composants alimentaires dans le corps de l'enfant. Une disproportion se produit également lorsque les règles relatives aux préparations pour lait d'élevage sont violées, nourrissant un bébé avec un mélange qui ne correspond pas à son âge et à son état de santé.

Même des changements minimes dans la nutrition peuvent causer de la diarrhée chez un enfant: passer à une nouvelle formule, boire une composition d'eau différente - par exemple, lors du changement de région de résidence. Une autre raison courante est les aliments complémentaires qui ne sont pas adaptés à l'âge de l'enfant et la violation des règles de base pour leur introduction - gradualité, cohérence, etc. Il faut se rappeler que la diarrhée chez un enfant peut être l'équivalent d'une réaction allergique à des aliments, tels que le poisson, les œufs de poule, etc., et indiquer les intolérances alimentaires.

Habituellement, la diarrhée chez un enfant avec une violation à court terme de l'alimentation d'un nourrisson n'entraîne pas de conséquences graves et, lorsque les causes sont éliminées, elle est rapidement guérie.

Carence en lactase. Cette condition se développe à la suite d'une diminution ou d'une absence totale de l'enzyme lactase dans l'intestin grêle. Faire la distinction entre une carence en lactase primaire associée à une carence enzymatique congénitale et secondaire, qui se développe à la suite de lésions des cellules de la muqueuse intestinale dans le contexte d'une inflammation infectieuse et allergique, d'une atrophie ou d'un amincissement de la membrane muqueuse.

Les symptômes cliniques d'un déficit primaire en lactase sont les flatulences, les coliques, la diarrhée, l'anxiété du bébé pendant l'alimentation et immédiatement après. Ils apparaissent généralement chez un enfant à 3-6 semaines de vie, ce qui, apparemment, est associé à une augmentation du volume de lait ou de lait maternisé consommé. Les selles présentant une carence en lactase sont aqueuses, mousseuses, peuvent avoir une teinte verdâtre, avec une odeur aigre. Un faible gain de poids ou même une perte de poids est un symptôme important..

En cas de déficit secondaire en lactase, les selles sont souvent vertes et contiennent du mucus et des aliments non digérés.

Une carence en lactase peut être confirmée en passant des tests. Dans tous les cas, après avoir trouvé les symptômes ci-dessus, il est nécessaire de contacter le pédiatre, qui, après l'examen, prescrira un traitement adéquat. Il est important de comprendre qu'une carence en lactase n'est pas une raison pour refuser l'allaitement ou passer à une alimentation mixte. De plus, avec l'âge, à mesure que le système digestif mûrit, les manifestations de carence en lactase disparaissent souvent. Pour les enfants nourris au biberon, il existe des formules de lait thérapeutiques spéciales.

Infections. Une infection intestinale aiguë est provoquée par des bactéries pathogènes, des virus, des protozoaires. L'intoxication alimentaire diffère de l'infection intestinale aiguë en ce que la maladie n'est pas causée par les bactéries elles-mêmes, mais par leurs toxines. L'ingestion d'agents pathogènes et de produits de leur activité vitale dans le corps de l'enfant se produit lorsque les règles d'hygiène et de soins du bébé ne sont pas respectées, lorsque les règles de base d'hygiène de la mère et des autres personnes en contact avec l'enfant sont violées, lors de la consommation de produits de mauvaise qualité, par exemple, des aliments pour bébé avec un expiré ou à long terme stocké après ouverture de l'emballage. En outre, une cause fréquente de diarrhée chez les nourrissons et les jeunes enfants est une infection virale - rotavirus, adénovirus, etc., qui est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air lors de la visite de lieux surpeuplés, ainsi que lorsqu'un membre du ménage tombe malade.

Les principales manifestations des infections intestinales sont les vomissements, la diarrhée chez l'enfant, la fièvre (cela ne se produit pas toujours) et les douleurs abdominales. Faiblesse, léthargie, perte d'appétit et, dans certains cas, une éruption cutanée apparaît sur le corps. La complication la plus grave des infections intestinales est la déshydratation due à la perte de liquides et d'électrolytes..

La nature de la diarrhée chez les enfants atteints d'infections intestinales peut être différente. La diarrhée aqueuse, également appelée sécrétoire, est causée par des agents pathogènes tels que le rotavirus, la salmonelle, E. coli entéropathogène, le vibrion cholérique, etc. mais, au contraire, il est libéré ou sécrété dans la lumière intestinale. La diarrhée aqueuse est caractérisée par des selles aqueuses fréquentes et abondantes, souvent avec des légumes verts.

Dans le cas de diarrhée invasive «sanglante», des agents pathogènes envahissent la muqueuse intestinale et détruisent les cellules qui la tapissent. Dans le même temps, une envie fréquente et douloureuse de déféquer est notée, les selles partent souvent dans un petit volume et contiennent du mucus, du sang. Les agents responsables d'une telle diarrhée chez les enfants peuvent être la shigella, qui provoque la dysenterie, la salmonelle, E. coli entéro-invasive, etc..

Dysbiose intestinale. Dans ses manifestations extrêmes, cette condition est également accompagnée de diarrhée. Surtout ici, il est nécessaire de noter la diarrhée, qui se produit dans le contexte de la prise de médicaments antibactériens à large spectre d'action, lorsque non seulement les agents pathogènes sont détruits, mais également une partie importante de la microflore intestinale normale et son remplacement par des bactéries anaérobies. Dans ce cas, la diarrhée chez un enfant se manifeste par des selles aqueuses fréquentes et abondantes avec le développement de la déshydratation et de l'intoxication du corps - une affection douloureuse causée par l'exposition du corps à des poisons microbiens - des toxines. Dans ce cas, le retrait immédiat du médicament causal et la nomination d'un traitement approprié sont nécessaires. Pour la prévention de la dysbiose intestinale lors de la prise d'antibiotiques, des médicaments sont utilisés pour normaliser la microflore intestinale (pré- et probiotiques) en parallèle avec l'antibiothérapie et après celle-ci.

La diarrhée infantile peut être un effet secondaire de certains médicaments. Voici une liste incomplète de médicaments dont la nomination peut entraîner une dilution des selles: antibiotiques, cholérétiques, antiacides, anti-inflammatoires non stéroïdiens, etc. L'apparition de selles molles lors de la prise de médicaments doit être une raison de consulter un médecin avec une éventuelle annulation du médicament causal.

Diarrhée chez un enfant. Comment traiter

La diarrhée chez les nourrissons nécessite un avis médical immédiat..

Dans les cas où, en plus de la diarrhée, l'enfant a une augmentation de la température corporelle au-dessus de 38 ° C, une faiblesse grave, de la somnolence; s'il y a des phénomènes de déshydratation du corps - lèvres et langue sèches, traits du visage pointus, globes oculaires enfoncés, peau affaissée; si l'enfant arrête d'uriner, une hospitalisation immédiate du bébé à l'hôpital est indiquée, où une «ambulance» vous conduira.

S'il est impossible d'obtenir rapidement des soins médicaux qualifiés - à la campagne, sur la route, etc. - tout d'abord, il est nécessaire de prendre des mesures pour éviter la déshydratation du corps, qui dans la petite enfance avec la diarrhée peut se développer très rapidement et provoquer un choc et la mort de l'enfant. La réhydratation, ou la reconstitution des fluides, est mieux effectuée avec les solutions salines standard GASTROLIT, ORALIT, REGIDRON, qu'il est toujours souhaitable d'avoir dans votre armoire à pharmacie à domicile. Vous pouvez préparer votre propre solution de réhydratation si vous n'avez pas de préparations toutes faites. Pour ce faire, dissolvez 1 à 2 cuillères à soupe dans 1 litre d'eau potable. cuillères à soupe de sucre, 1? /? 2 cuillères à café de sel et 1? /? 2 cuillères à café de bicarbonate de soude.

Si la diarrhée de l'enfant a commencé récemment et que des signes de déshydratation ne se sont pas encore développés, des solutions salines sont administrées à l'enfant à raison de 10 ml /? Kg de poids corporel après chaque épisode de selles molles ou de vomissements. Si les symptômes de déshydratation sont déjà présents, la quantité de liquide injecté est augmentée à 50-100 ml / kg pendant 6 heures, suivie d'un remplacement de liquide à raison de 10 ml / kg de poids corporel après chaque épisode de selles molles ou de vomissements. Il faut se rappeler que l'arrosage des miettes doit être effectué par portions minimales de solutions (1 cuillère à café - 1 cuillère à soupe toutes les 10-15 minutes), car un plus grand volume de liquide injecté à la fois peut provoquer des vomissements.

Lorsque la température corporelle dépasse 38,5 ° C, l'enfant doit recevoir un antipyrétique à base de PARACETAMOL - PANADOL, CALPOL, EFFERALGAN - par voie orale. L'utilisation de suppositoires est inappropriée, compte tenu des selles molles fréquentes. Si un enfant a eu des convulsions dans le passé, s'il souffre de maladies chroniques ou congénitales des systèmes cardiovasculaire et pulmonaire, ou si le bébé a moins de 3 mois, un antipyrétique doit déjà être administré à une température de 38 ° C.

Pour éliminer les toxines du tractus gastro-intestinal et fixer les selles, le bébé reçoit des sorbants - SMEKTU, NEOSMECTIN, DIOSMEKTID. Un sachet du médicament (3 g) est dissous dans 50 ml d'eau de boisson et les miettes sont bues par petites portions pendant la journée.

Il convient également de noter qu'un enfant souffrant de diarrhée doit être lavé après chaque selle pour éviter une irritation cutanée..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Dois-je donner de l'eau aux bébés

Analyses

Y a-t-il un avantage à ajouter de l'eau? Comment l'eau et la dysbiose sont-elles liées? Que faire si l'enfant a chaud? Quand donner de l'eau à votre bébé?Il est assez simple de répondre à la question de savoir si les nourrissons ont besoin d'eau.

Tout sur les tests

Conception

Test de grossesse Evitest
La popularité des tests rapides de grossesse est si élevée qu'il n'est même plus nécessaire d'expliquer le principe de leur action et l'opportunité de leur utilisation.

Pourquoi avoir des vertiges pendant la grossesse?

Nutrition

Les étourdissements pendant la grossesse sont fréquents. Elle s'accompagne souvent d'une sensation de faiblesse ou de fatigue. Il n'y a rien de dangereux là-dedans.

37 semaines de grossesse

Infertilité

Caractéristiques et sensations à la 37e semaine de grossesseMaux d'estomac à 37 semaines de grossessePériode de grossesse 37 semaines

37 semaines de grossesse combien de mois?

Certaines femmes peuvent être surprises d'apprendre qu'à 37 semaines de gestation, elles entrent dans leur dixième mois!