Principal / Nutrition

Causes de vomissements chez un nouveau-né après l'allaitement: préparation, lait maternel

Le réflexe nauséeux est une fonction protectrice du corps, qui aide à débarrasser le tractus gastro-intestinal des masses pathologiques. Si, après l'allaitement, le bébé vomit avec une fontaine, cela indique des pathologies dangereuses du corps de l'enfant.

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation

Un bébé subit un phénomène physiologique normal - la régurgitation. Contrairement aux vomissements, le processus est complètement naturel et permet au bébé de se débarrasser de l'excès d'air emprisonné dans le processus d'alimentation. Les vomissements surviennent généralement chez les nourrissons après avoir été nourris avec du lait maternel ou du lait maternisé après 10 à 30 minutes. La provocation de l'éjection de nourriture de l'estomac dans l'œsophage peut être associée à des bouffées d'air, à une suralimentation ou à une forte excitation.

Le processus physiologique de régurgitation s'accompagne des symptômes suivants:

  1. Les éructations ne causent pas de bâillonnement.
  2. La masse rejetée est petite.
  3. L'enfant se sent bien.
  4. Un gain de poids normal se produit.
  5. Le liquide libéré contient un mélange de lait et d'eau.

La régurgitation est un phénomène temporaire, ne nécessite aucun traitement et disparaît d'elle-même à mesure que l'enfant grandit.

  1. Le bébé se comporte de manière agitée, est capricieux avant le début des vomissements. Les pleurs et l'inquiétude indiquent un inconfort..
  2. Le nourrisson a des envies répétées.
  3. Le contenu gastrique prend une teinte verdâtre ou jaune.
  4. Il y a un mélange de bile.
  5. Accompagné de la température.

Les vomissements sont un réflexe régulé par le cortex cérébral. Le processus implique les muscles de l'abdomen et du diaphragme. L'enfant se crispe, une salive abondante commence. Une crise de nausée s'accompagne d'une pâleur et d'une respiration rapide de l'enfant. Les vomissements dépassent la quantité de nourriture consommée - en plus de la consommation, le suc gastrique est sécrété.

Causes des vomissements chez les nourrissons

L'apparition de symptômes chez les nourrissons peut être déclenchée par de nombreux facteurs, de la poussée dentaire aux maladies dangereuses..

  • Ce que les vomissements de bile accompagnés de fièvre chez les enfants peuvent indiquer
  • Que faire si les vomissements de votre enfant continuent
  • Aperçu des médicaments essentiels pour le traitement des vomissements chez un enfant après la mer

Il arrive que quelques épisodes passent sans suspicion: vomissements sans impuretés sanguines, le bébé est actif et n'a pas l'air malade. Ces phénomènes rares sont causés par des causes primaires, dont la condition préalable est les réflexes du bébé. Cela pourrait être:

  1. Trop manger.
  2. Appareil vestibulaire sous-développé, lorsque, à la moindre élévation, le bébé vomit.
  3. Grosses particules d'aliments complémentaires.
  4. Surexcitation.
  5. Pénétration de grandes quantités d'air.

Si les crises de vomissements provoquent une gêne et une douleur chez l'enfant, nous parlons de causes secondaires associées non seulement au système digestif. Les causes symptomatiques comprennent:

  1. Maladies infectieuses.
  2. Virus.
  3. Blessure à la tête, y compris commotion cérébrale.
  4. Appendicite.
  5. Hernie.

Après l'allaitement

Lorsque des vomissements surviennent chez un bébé après l'allaitement et que la quantité de masses dépasse ce qui a été mangé, c'est une raison de consulter un médecin. La suralimentation peut en être la cause. Dans les premiers mois de la vie, le bébé ne connaît pas le sens des proportions et la suralimentation est courante. Un estomac débordant ne s'étire pas, le contenu appuie sur la valve supérieure, ce qui provoque un réflexe nauséeux. Dans ce cas, les médecins conseillent de suivre plusieurs règles d'alimentation:

  • ne mettez pas le bébé en position horizontale, mais portez-le pendant un moment dans les bras en position verticale;
  • nourrir le bébé en position assise;
  • limiter les jeux actifs immédiatement après la tétée;
  • pomper du lait dans une bouteille pour éviter de trop manger.

Un petit pourcentage de nouveau-nés est incapable d'absorber les composants du lait maternel. Certaines enzymes provoquent un rejet. La lactation est terminée et le bébé est transféré dans un mélange approprié qui ne contient pas d'allergène.

Après le mélange

Les vomissements chez un nouveau-né qui surviennent après la tétée peuvent être causés par une intolérance aux aliments artificiels. Il est nécessaire de reconsidérer les principes de la nutrition. Très probablement, vous devrez passer à un autre type de mélange. Il est important d'exclure la neurologie.

Les pathologies neurologiques ont leurs origines dans la période de développement intra-utérin. En cas de trouble neurologique, l'envie apparaît régulièrement. Les bébés prématurés et de faible poids à la naissance, les bébés souffrant d'asphyxie sont à risque.

Les bébés transfèrent leurs vomissements avec une fontaine à des mélanges sans lait et sans produits laitiers. Parfois, la cause peut être des médicaments administrés par voie orale au bébé. La réaction aux médicaments s'accompagne d'une toux et d'un état faible.

S'il est nécessaire de changer le mélange, le processus doit être effectué progressivement. Le tractus gastro-intestinal du nourrisson est imparfait, avec une microflore non formée. Contrairement aux produits artificiels, les bébés qui se nourrissent de lait maternel reçoivent, en plus de l'allaitement, les lactobacilles nécessaires, qui contribuent à l'absorption des aliments. Les mélanges n'ont pas un tel privilège, vous devez être sensible au choix des aliments. L'alimentation mixte doit être maintenue dans la mesure du possible.

Comment aider un enfant

Il est difficile d'observer l'état grave du bébé, mais il est important de se comporter correctement avant l'arrivée de l'ambulance. Il est nécessaire de surveiller en permanence la dynamique de l'état du bébé. Si les parents attendent une aide qualifiée, les principales actions seront:

  • garder l'enfant «dans une colonne» en position verticale;
  • éviter les virages brusques et les secousses, le bébé doit être aussi confortable que possible;
  • si la cause du vomissement n'est pas établie, une mise au sein fréquente, malgré le refus de l'enfant, n'est pas recommandée;
  • l'auto-rinçage de l'estomac est interdit, il peut entraîner des dommages mécaniques aux intestins;
  • il est impossible de sélectionner des médicaments sans la recommandation d'un médecin.

Le Dr Komarovsky conseille de prendre les mesures suivantes en attendant l'arrivée d'un médecin:

  • pour assurer la paix à l'enfant, si possible, mis au lit;
  • en vomissant, asseyez le bébé et inclinez le torse vers l'avant. Cette action aidera à protéger les voies respiratoires. Si l'état de l'enfant ne lui permet pas de s'asseoir seul, allongez-vous sur le côté après avoir retiré l'oreiller;
  • puis rincez la bouche de votre bébé. Vous pouvez utiliser une seringue avec de l'eau bouillie refroidie;
  • arroser l'enfant avec des solutions qui reconstituent l'équilibre eau-sel.

Quand voir un médecin

S'il vomit avec une fontaine à basse fréquence, environ 2 fois par heure, une telle réaction du corps indique des processus pathologiques possibles.

Les vomissements chez un nouveau-né après la tétée indiquent une condition dangereuse lorsque des symptômes sont présents:

  • rejet du sein de la mère;
  • le corps montre des signes de déshydratation;
  • le vomi de l'enfant a des impuretés suspectes;
  • l'apparition de diarrhée ou de traînées de sang dans les selles;
  • augmentation de la température corporelle locale;
  • état tendu des muscles abdominaux;
  • faiblesse et pâleur de la peau.

Les symptômes pathologiques ci-dessus devraient être une bonne raison de demander l'aide d'un médecin. Une livraison prématurée est lourde de conséquences désastreuses. Surtout s'il y a des signes de déshydratation, ce qui est dangereux à l'âge d'un mois et peut même entraîner la mort. Les jeunes parents ne doivent pas paniquer ni s'automédiquer. La meilleure option serait d'appeler une ambulance ou un pédiatre à la maison. Les actions de spécialistes qualifiés réduisent le risque de complications et augmentent les chances d'un rétablissement rapide.

Vomissements chez un bébé après avoir été nourri

  • Différences entre régurgitation et vomissement
  • Les raisons
  • Symptômes pour une visite immédiate chez le pédiatre
  • Que faire avant l'arrivée du médecin
  • Hygiène

Les vomissements chez un nourrisson peuvent être un symptôme très grave qui nécessite une réponse parentale immédiate. Tout d'abord, il est dangereux en raison de la déshydratation. Quelles sont les causes des vomissements? Quand est-il important de montrer immédiatement l'enfant au médecin?

Différences entre régurgitation et vomissement

La régurgitation est un processus normal qui ne nécessite aucun traitement, tandis que les vomissements sont plus fréquents en cas de maladie. Dans les deux cas, l'écoulement du contenu de l'estomac se produit, ce qui entraîne des difficultés lorsqu'il est nécessaire de distinguer les deux processus..

Vous pouvez savoir si un enfant crache ou vomit grâce aux signes suivants:

  • Lors de la régurgitation, une petite quantité est libérée, alors qu'elle est facilement séparée. L'enfant après lui se comporte comme d'habitude;
  • Le bébé crache généralement après la tétée et des vomissements surviennent quelle que soit l'heure de la tétée.
  • Les vomissements sont très rarement répétés plusieurs fois et les crises de vomissements ne sont plus souvent uniques, mais multiples.
  • Les enfants régurgitent généralement des aliments inchangés (mélange ou lait) ou légèrement caillés, et avec des vomissements, il peut y avoir des aliments digérés et du suc gastrique avec de la bile (liquide jaunâtre).
  • Le bien-être de l'enfant pendant les crachats est presque toujours bon, et avec les vomissements, il est souvent aggravé.

Les raisons

De nombreux enfants vomissent parfois, mais, en règle générale, cela ne se produit qu'une fois et n'indique pas la présence d'une maladie grave, vous pouvez donc aider l'enfant à la maison. Mais parfois, cela peut être le signe d'une maladie qui nécessite des soins médicaux..

L'apparition de vomissements chez les nourrissons peut être le résultat de ces raisons:

  • Alimentation rapide et suralimentation;
  • Changements de mélange;
  • Non-respect des règles d'hygiène par maman;
  • Les troubles alimentaires de maman;
  • Introduction d'aliments complémentaires;
  • Intolérance au lait;
  • Pleurs longs et forts;
  • Piloresthenose;
  • Toux;
  • Infection intestinale, gastro-entérite;
  • Empoisonnement;
  • Commotion cérébrale;
  • Méningite;
  • Appendicite.

Les vomissements dus à une suralimentation ou à une alimentation rapide sont tout à fait inoffensifs et apparaissent lorsque plus de nourriture est entrée dans l'estomac des miettes qu'elle ne peut en accueillir et digérer. Pour éviter l'apparition de tels vomissements, vous n'avez pas besoin de nourrir le bébé plus qu'il ne le devrait (si le bébé est nourri avec un mélange), et après avoir mangé, vous ne devez pas baigner le bébé ou jouer activement avec lui pendant une demi-heure. S'il semble par ailleurs en bonne santé, il n'y a pas lieu de s'inquiéter..

Chez les enfants de moins d'un an, un nouveau mélange peut provoquer des vomissements. Vous ne devez changer votre alimentation que pour une bonne raison après avoir consulté votre pédiatre. De plus, le nouveau mélange doit être introduit progressivement..

Si la mère ne suit pas les règles d'hygiène et ne surveille pas son alimentation, il s'agit alors de facteurs de risque de développement de maladies infectieuses se manifestant par des vomissements. Manger une mère qui allaite des aliments gras, épicés et salés peut perturber la digestion des miettes.

Le bébé peut réagir avec des vomissements et des aliments complémentaires. Dans ce cas, vous n'avez pas besoin de paniquer si l'épisode de vomissements était unique. Ainsi, le corps du bébé pourrait réagir à un produit inconnu. Il est important de commencer les aliments complémentaires avec des produits à un composant, de ne pas donner au bébé des aliments ouverts depuis longtemps et de toujours vérifier les dates de péremption..

Des vomissements surviennent particulièrement souvent lors d'infections intestinales. La diarrhée s'y joint, ce qui est particulièrement dangereux avec de grandes pertes de liquide. La maladie menace la vie du bébé, par conséquent, nécessite une attention médicale immédiate. L'empoisonnement est une cause tout aussi dangereuse de vomissements..

Des vomissements peuvent se développer chez les enfants et dans des maladies graves telles que l'appendicite, la méningite, la pneumonie, l'atteinte à la hernie et autres.

Avec la pyloresthénose, l'anneau musculaire, qui se trouve à la transition de l'estomac au duodénum, ​​est épaissi, ce qui empêche la nourriture de passer dans le petit estomac. La nourriture reste dans l'estomac puis vomit. Par conséquent, l'enfant veut manger et, malgré une alimentation fréquente, le poids du bébé diminue, tandis que le lait n'est pas absorbé. Avec ce diagnostic, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Une commotion cérébrale peut entraîner des vomissements. Si l'enfant est tombé d'une grande hauteur, a perdu connaissance, ses mouvements sont décoordonnés, il est important de consulter immédiatement un médecin.

Symptômes pour une visite immédiate chez le pédiatre

Vous devez consulter immédiatement un médecin si votre enfant:

  • refuse la nourriture;
  • somnolent et léthargique;
  • sa température corporelle a augmenté;
  • les crises de vomissement sont répétées plus souvent 3 fois par jour ou il y a eu une répétition dans les 6 heures;
  • selles molles;
  • le bébé a l'estomac enflé ou fait mal;
  • s'il y a des signes de déshydratation: lèvres, langue sèches, mictions rares ou peu fréquentes et urine plus foncée que d'habitude;
  • s'il y a du sang dans le vomi;
  • il y a du sang ou du mucus sur la couche.

Ne perdez pas de temps et ne traitez pas le bébé vous-même, mais appelez immédiatement une ambulance.

Que faire avant l'arrivée du médecin

Étant donné que les vomissements sont dangereux en raison du développement rapide de la déshydratation, les parents ne doivent pas simplement attendre une ambulance ou un médecin local, mais doivent s'assurer que les miettes du liquide dont ils ont besoin pénètrent dans le corps. Il est important de commencer à reconstituer la perte de liquide immédiatement après une crise de vomissement. Pour les nourrissons, la meilleure façon de reconstituer le liquide perdu lors des vomissements est de l'appliquer sur le sein..

Il est également recommandé que les enfants reçoivent des solutions de préparations pharmaceutiques contenant les électrolytes nécessaires. Si vous n'avez pas la possibilité d'acheter un médicament en pharmacie, préparez son analogue chez vous en dissolvant du sel (une cuillère à café sans lame) et du sucre (4 à 6 cuillères à café) dans un litre d'eau bouillie. Cette solution peut être conservée jusqu'à 24 heures..

Un enfant ne doit pas recevoir de thé, de soda, de bouillon de poulet, de jus de fruits, de lait de vache ou même d'eau de riz. Ces boissons ne contiennent pas d'électrolytes perdus lors des vomissements, elles ne feront donc qu'aggraver la condition..

Alors, que faut-il faire en cas de vomissement chez un bébé allaité avant l'arrivée du pédiatre:

  • Allaiter plus souvent (si vous allaitez).
  • Offrez plus souvent au bébé un mélange (si le bébé est nourri au biberon). Pas besoin de changer le mélange.
  • En plus du lait et du lait maternisé, donnez à votre bébé 60 à 120 ml. solution avec des électrolytes après chaque crise de vomissement. Vous devez administrer une telle solution à petites doses dans un biberon avec une tétine ou à partir d'une cuillère. Vous pouvez également administrer la solution en utilisant une seringue sans aiguille..
  • Si le bébé a bu la quantité spécifiée de la solution, mais qu'il a encore soif, donnez-lui la solution jusqu'à ce que sa soif soit étanchée.
  • Si le bébé a arraché la solution qui venait d'être ivre, essayez à nouveau d'arroser le bébé en lui donnant quelques millilitres de liquide avec de courtes interruptions..
  • À partir d'aliments complémentaires, un bébé de plus de 6 mois peut recevoir du riz, de la purée de pommes, des craquelins et des bananes.
  • Il n'est pas recommandé de donner au bébé des médicaments avant l'arrivée du médecin - antibiotiques, médicaments contre la diarrhée, sorbants, prébiotiques, antiémétiques et autres. Bon nombre de ces médicaments peuvent non seulement «lubrifier» le tableau général de la maladie, mais aussi entraîner des complications de l'état du bébé..

Si vous pensez que le bébé a été empoisonné par des médicaments ou de la nourriture, vous devez immédiatement appeler le médecin et l'informer des causes possibles. Emportez avec vous un échantillon de la substance ou de l'emballage sous celui-ci.

Pourquoi les nouveau-nés vomissent-ils après avoir été nourris??

Lorsqu'un bébé vomit après avoir été nourri, les parents inexpérimentés commencent à paniquer et appellent immédiatement un médecin. Une telle précaution était-elle nécessaire ou était-ce juste une régurgitation régulière, comment pouvez-vous le dire? Aujourd'hui à l'ordre du jour - Quelles sont les causes des vomissements pathologiques chez les nouveau-nés et quelles devraient être les premiers secours d'urgence en cas de vomissements chez un bébé?

Pourquoi des vomissements surviennent-ils chez les nouveau-nés??

Le premier mois de la vie d'un bébé est une période incroyable et difficile pour lui, lorsqu'il s'habitue à un nouvel environnement pour lui, lorsque ses organes internes subissent un ajustement final. Cette période est encore plus difficile pour ses parents, qui perçoivent les problèmes mineurs comme des problèmes graves. Si le bébé vomit, les parents pensent qu'il est gravement malade..

Le vomissement en soi n'est pas une maladie indépendante, mais c'est un symptôme (et souvent le plus important) de diverses maladies. Il n'est possible d'en identifier la cause qu'après une étude détaillée..

Attention! Les pédiatres considèrent que des vomissements uniques sans autres symptômes sont la norme pour tous les nouveau-nés. Il est confondu avec la réaction du corps de l'enfant à de nouveaux aliments ou à d'autres stimuli externes, et il est souvent imprévisible..

Causes des vomissements chez les nourrissons

Si des vomissements chez un nouveau-né après avoir été nourri ou à tout autre moment se produisent fréquemment, en combinaison avec d'autres symptômes alarmants, sa santé se détériore, alors cette condition ne peut plus être considérée comme inoffensive. Les vomissements répétés de déshydratation sont particulièrement dangereux..

Important! Il existe de nombreuses maladies qui provoquent des vomissements fréquents chez les bébés, toutes sont très dangereuses. Au premier soupçon de problème, vous devez contacter un établissement médical pour obtenir de l'aide afin de commencer le traitement le plus rapidement possible.

Les raisons les plus courantes sont:

  • carence en lactose;
  • SRAS, grippe;
  • pneumonie;
  • otite moyenne;
  • diverses blessures;
  • maladie métabolique;
  • intoxication alimentaire;
  • obstruction intestinale;
  • Pression intracrânienne;
  • néoplasmes;
  • acidocétose diabétique;
  • hydrocéphalie;
  • encéphalite;
  • urémie;
  • SDS (syndrome infantile de commotion cérébrale);
  • gastro-entérite sévère;
  • hernie étranglée;
  • méningite;
  • état septique;
  • infections des voies respiratoires;
  • infections des voies urinaires;
  • commotion cérébrale;
  • appendicite;
  • entérocolite nektorichesky;
  • intussusception;
  • sténose pylorique.

Vomissements ou régurgitations - comment dire?

Les problèmes, comme vous pouvez le voir, sont différents, mais selon les statistiques, toutes ces maladies dans les premiers mois de la vie ne sont pas si courantes. Beaucoup plus souvent, il y a un léger vomissement dans les miettes après la tétée en raison du fait qu'il n'a pas encore complètement formé le péristaltisme de l'estomac. Cette condition est appelée régurgitation et survient chez presque tous les nouveau-nés..

Comment distinguer les vomissements des régurgitations chez un bébé? Le processus physiologique diffère du processus pathologique comme suit:

  • en régurgitant, il n'y a pas de vomissements;
  • la quantité de nourriture rejetée est très faible;
  • la régurgitation ne se produit pas plus de 3 fois par jour;
  • le bébé prend normalement du poids;
  • la régurgitation disparaît progressivement sans aucun traitement.

Attention! Déterminer les vomissements ou les régurgitations n'est pas difficile, même pour les parents ayant une expérience minimale. La régurgitation se produit immédiatement après avoir mangé ou dans l'heure. C'est ponctuel, il produit du lait ou de l'eau. Les vomissements peuvent être répétés, dans le vomi un écoulement jaunâtre dû à la bile.

Vomissements pathologiques chez les nourrissons

Les mères doivent veiller à découvrir à temps que quelque chose ne va pas avec leur bébé. En raison du fait que les vomissements chez les bébés après la tétée sont assez fréquents, les parents n'attachent parfois pas d'importance à de nombreux autres faits inquiétants, à savoir:

  • le bébé ne prend pas bien du poids ou le poids a complètement cessé;
  • les vomissements durent trop longtemps, parfois jusqu'à trois heures;
  • la nausée de l'enfant est constante, sans raison apparente;
  • en vomissant, le nouveau-né commence à s'étouffer, à tousser.

Attention! Si les vomissements disparaissent avec une peau pâle et que la température augmente, l'enfant est léthargique, refuse de manger - ce sont des symptômes très dangereux. Une ambulance doit être appelée de toute urgence!

Considérez les principaux types de vomissements pathologiques chez les nourrissons:

  • La nausée est accompagnée d'une fièvre extrêmement élevée. Les symptômes existants indiquent le développement d'une infection virale, d'un rhume, d'un empoisonnement. Le bébé est saisi de vomissements soudains, son appétit est perdu et une faiblesse apparaît. Après avoir évalué l'état des miettes, le médecin dirige la thérapie pour traiter la maladie sous-jacente, faire baisser la température, reconstituer le liquide dans un petit corps et une nutrition légère.
  • Parfois, les vomissements et la fièvre peuvent avoir des origines différentes. Si, par exemple, un antibiotique a été prescrit au bébé, le vomissement est une réaction allergique à ce médicament. Le médecin traitant doit en être informé afin de prescrire un autre remède, et le médicament doit être arrêté avant de consulter le médecin..
  • Les vomissements peuvent être associés à la diarrhée. L'apparition de ces symptômes indique un empoisonnement, une infection intestinale ou virale, une introduction précoce d'aliments complémentaires. S'ils sont intenses, une ambulance doit être appelée. Un bébé perd du liquide beaucoup plus rapidement qu'un adulte, il doit donc être protégé de la déshydratation. Le traitement se concentre sur la réhydratation. Les antibiotiques sont prescrits dans les cas graves, dans les cas moins graves - médicaments antimicrobiens.
  • Chez un bébé, les vomissements peuvent être une fontaine. La raison en est l'aérophagie. Ce phénomène d'avaler de l'air et cela appartient aux névroses. La régurgitation est considérée comme un processus normal, mais elle est parfois le signe de certaines affections associées à des anomalies de la structure du système digestif. Les parents doivent être alertés des vomissements avec une fontaine avec beaucoup plus de vomi excrété que l'enfant n'en a mangé. Si le bébé est méchant en même temps, cela devrait servir de signal pour appeler un médecin.

Que faire si votre bébé vomit?

La régurgitation physiologique peut être normale, mais peut-elle être évitée? Les mères expérimentées recommandent:

  • Assurez-vous que le bébé est calme avant de le nourrir. Maman ne doit pas non plus être nerveuse, car l'enfant ressent tout. Il est bon de mettre le bébé sur le ventre ou de le caresser sur le ventre. Vous pouvez masser la zone du nombril.
  • Il est nécessaire de s'assurer que lors de l'allaitement, la tête du bébé n'est pas rejetée en arrière, que son nez soit propre, respire librement.
  • Nous nous assurons que le bébé prend correctement le sein de sa mère. Il doit le saisir avec l'aréole pour que sa lèvre inférieure soit légèrement tordue.
  • Avec l'alimentation artificielle, il est conseillé d'utiliser des biberons spéciaux, qui ont pour fonction d'empêcher l'ingestion d'un excès d'air.
  • Après la tétée, vous n'avez pas besoin d'effectuer d'actions actives avec le bébé. Il est important de l'attacher à ce moment verticalement au cœur et de tapoter doucement le dos..
  • Assurez-vous que le bébé ne mange pas trop, car la régurgitation résulte d'une suralimentation élémentaire.

La régurgitation est facilement corrigée, mais avec des vomissements pathologiques, tout est différent. Les vomissements peuvent durer jusqu'à 1 à 2 jours. À ce moment, le bébé court un risque de déshydratation, il est donc important de s'assurer qu'il reçoit suffisamment de liquides..

Attention! Si le bébé dans un état douloureux ne refuse pas d'allaiter, il est nécessaire de continuer à le nourrir comme d'habitude. L'eau doit être donnée en très petites portions (une cuillerée à la fois) afin que les attaques ne se reproduisent pas.

Toutes les méthodes à domicile pour traiter les vomissements ne conviennent que pour les cas où cela se produit une fois, n'est pas systémique. Si le mauvais état des miettes persiste pendant longtemps, il n'y a pas d'amélioration, vous devez alors consulter un médecin.

Tous les médicaments existants pour le traitement des vomissements ne conviennent pas aux plus petits citoyens, ils ne peuvent donc pas être utilisés seuls. Seul un pédiatre devrait évaluer l'état du bébé et prescrire certains médicaments. Les parents peuvent entourer leur enfant d'attention et d'amour, et c'est la meilleure façon de faire face aux situations difficiles. Ne soyez pas nerveux, tout ira bien! être en bonne santé!

Vomissements chez un nouveau-né après l'allaitement et le lait maternisé

Les nouveau-nés naissent avec un système digestif peu développé. Dans les premières semaines de vie, ils s'adaptent à de nouvelles conditions de vie. Presque tous les bébés crachent après avoir été nourris. Ceci est normal pour les bébés de moins de 1 an. Cependant, le processus peut également être pathologique. Dans ce cas, vous devez contacter immédiatement votre pédiatre..

Bébé dans les bras de maman

Comment distinguer les régurgitations des vomissements chez un nourrisson après la tétée

La régurgitation, ou reflux, survient chez 80% des nouveau-nés. Cela est dû à une sonde d'alimentation sous-développée, à une suralimentation ou à une ingestion d'air pendant l'allaitement. Dans ce cas, le volume du liquide régurgité ne doit pas dépasser 2 cuillères à soupe. C'est facile à vérifier. Pour cela, 2 cuillères à soupe sont versées sur la couche. cuillères à soupe d'eau et comparez la taille des taches. S'ils sont identiques, c'est la norme. Si le point de crachat est beaucoup plus grand, il s'agit de vomissements..

La régurgitation se produit au plus tard une heure après la tétée. Si le volume de liquide est plus grand, cela est considéré comme un vomissement. Dans le même temps, le bébé ressent une gêne, pleure et ne prend pas bien du poids. La peau du bébé devient sèche, le bébé ne dort pas bien. Les vomissements peuvent être une fontaine et répétés.

Important! Si vous constatez des signes de vomissements, vous devez consulter d'urgence un pédiatre pour obtenir des conseils.

Comment se débarrasser de la régurgitation

Il existe quelques conseils utiles pour empêcher votre bébé de régurgiter fréquemment. Des pédiatres et des spécialistes expérimentés en parlent.

Que faire avant de nourrir

Il est recommandé de le poser sur le ventre avant de commencer à nourrir le nouveau-né. Maintenez cette position pendant plusieurs minutes. Il stimule les processus de digestion et d'absorption du lait maternel et du lait maternisé.

Nourrissez pour que le bébé n'avale pas d'air

Une cause fréquente de régurgitation est l'ingestion d'air par un bébé. Le lait monte avec les bulles. Par conséquent, les médecins conseillent de nourrir les bébés dans une position telle que la tête soit légèrement plus haute que le corps. Cela aidera à garder la nourriture dans l'estomac du bébé..

Que faire après avoir mangé

Une fois que le bébé a mangé, il est pris dans ses bras, fixé en position verticale sur l'épaule de la mère. Portez-le pendant 10 à 15 minutes. Cela aidera les bulles d'air, l'excès de lait à s'échapper et à retenir la quantité de nourriture requise dans l'estomac des miettes..

Le bébé de maman à genoux

Causes possibles de vomissements

Pourquoi un enfant vomit est une question difficile. Parfois, les médecins ne peuvent pas poser le bon diagnostic du premier coup. Les raisons sont associées à des dysfonctionnements des organes internes ou à une infection. Les vomissements sont uniques et systématiques. Dans le premier cas, le traitement peut ne pas être nécessaire, dans le second, vous devez découvrir et éliminer la cause des vomissements fréquents.

Important! Le plus souvent, des vomissements systématiques avec une fontaine chez un nourrisson après avoir été nourri avec un mélange suggèrent que cela ne lui convient pas.

Pourquoi un enfant vomit-il comme une fontaine

Les vomissements chez un nouveau-né après l'allaitement sont souvent associés à des causes neurologiques. Ils apparaissent généralement clairement à l'âge de 2 semaines. Les raisons de ce phénomène:

  1. Encéphalopathie périnatale. C'est un trouble neurologique accompagné d'un comportement agité de l'enfant et de fréquents vomissements près d'une fontaine.
  2. Hydrocéphalie congénitale. Il y a une accumulation de liquide céphalo-rachidien dans le crâne, il serre le cerveau, le bébé pleure constamment, est capricieux, refuse de manger. Après avoir été nourri avec du lait ou un mélange, il vomit avec une fontaine. La nourriture n'est pratiquement pas digérée, le bébé ne prend pas bien du poids.
  3. Autres maladies du système nerveux. On observe généralement un développement incomplet du système nerveux central, un manque de circulation sanguine dans le cerveau et un traumatisme post-partum. Ils deviennent la cause de vomissements constants. Cela se produit après chaque gros repas..
  4. Problèmes gastro-intestinaux. Peut indiquer la présence d'une hernie dans le diaphragme et une ouverture rétrécie dans le duodénum. Le lait ne pourra pas pénétrer dans l'intestin grêle dans le volume requis, des vomissements se produisent.
  5. Maladies infectieuses. Même après la sortie de l'hôpital, il n'y a aucune garantie complète que le bébé ne puisse pas tomber malade. Les vomissements sont généralement accompagnés d'une forte fièvre.
  6. Maladies héréditaires. Cette condition survient dans la phénylcétonurie et le syndrome adrénogénital..

Important! En cas de vomissements systématiques, vous devez subir un examen complet par un neurologue, un gastro-entérologue et un médecin spécialiste des maladies infectieuses.

Garçon nouveau-né dans un chapeau

Pourquoi les vomissements sont dangereux pour les nouveau-nés

Si le nouveau-né a vomi après avoir été nourri avec une fontaine de lait, vous devez vous inquiéter de la présence d'une infection et des conséquences. Les vomissements sont dangereux pour le corps de l'enfant:

  • déshydratation;
  • un poids insuffisant;
  • peau sèche et muqueuses;
  • sommeil agité;
  • troubles des selles, constipation fréquente.

Chez les bébés de moins de trois mois, la déshydratation peut être presque mortelle. Cela se reflète dans le travail des organes internes et du cerveau. N'attendez pas, il vaut mieux jouer la sécurité et appeler une ambulance.

Quand voir un médecin

Si le nouveau-né, après avoir été nourri, a vomi avec une fontaine une fois et que les crises ne se reproduisent pas pendant la journée, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Si le bébé vomit constamment, vous devez faire attention aux symptômes secondaires. Raisons pour lesquelles vous devriez consulter d'urgence un médecin:

  • augmentation de la température au-dessus de 37,50;
  • décoloration de la peau;
  • pleurs constants;
  • constipation;
  • miction rare;
  • somnolence;
  • la diarrhée;
  • la faiblesse;
  • refus de manger;
  • il y a des traces de sang dans le vomi;
  • le vomi contient du suc gastrique;
  • les crises se produisent plus d'une fois par jour.

L'un de ces symptômes pourrait indiquer un problème de santé chez votre bébé. Après examen, le médecin prescrira un traitement temporaire jusqu'à ce qu'un diagnostic précis soit posé et qu'un traitement soit établi.

Important! L'émétique du lait ne doit pas être ignoré.

Premiers secours à domicile

Si un bébé vomit après l'allaitement sous la forme d'une fontaine, vous devez le soulever en colonne, retirer le vomi, appeler un médecin ou une ambulance à la maison. Pendant qu'ils sont en route, la mère doit mesurer la température corporelle, essayer de calmer l'enfant. Il est conseillé de le poser sur des surfaces surélevées afin que la tête soit légèrement plus haute que le corps. Il est interdit de donner des médicaments sans consulter un médecin. Les nouveau-nés se voient prescrire de très faibles doses de médicaments.

Nouveau-né dans les bras d'une colonne en jaune

Comment aider les bébés

Si le bébé a gonflé, vous devez le ramasser et le frotter dans une colonne. Si l'attaque est ponctuelle, le bébé restera vigoureux et joyeux. Le nouveau-né est calmé et observé pendant une journée. Si les vomissements réapparaissent, consultez un médecin. Il arrive que le lait maternel ne convienne pas à un nouveau-né, il est également examiné en laboratoire.

Aider les enfants nourris au lait maternisé / mixtes

Vomir chez un nouveau-né après une tétée au lait maternisé signale que cela ne lui convient pas. Il vaut la peine de changer de fabricant ou de type de produit laitier. Il arrive aussi que le bébé ne digère pas les protéines de vache, mais il tolère bien la chèvre.

Important! Les mélanges anti-vomissements, antireflux, sont de nature thérapeutique, ils ne peuvent être prescrits que par un pédiatre.

Comment aider les enfants qui ont déjà été initiés aux aliments complémentaires

Si le bébé a déjà six mois, qu'il a commencé à manger des aliments complémentaires et que les vomissements continuent, la quantité de nourriture pour adulte doit être augmentée progressivement, le lait ou le lait maternisé doit être moins administré. Cela aidera à se débarrasser de la régurgitation d'année en année..

Kid avec une cuillère dans sa bouche

Mesures de prévention

À titre préventif, il est conseillé de respecter des recommandations simples:

  • couchez le bébé sur le ventre avant de le nourrir;
  • ne tirez pas brusquement sur la poitrine de la bouche;
  • utilisez des biberons anti-coliques;
  • laver et stériliser tous les plats;
  • après la tétée, portez le bébé dans une colonne;
  • acheter des formules uniquement prescrites par un pédiatre.

La santé d'un enfant en bas âge est très importante pour son futur développement normal. Tous les problèmes doivent être éliminés à un jeune âge, car ils peuvent provoquer des maladies chez les adultes. Les régurgitations fréquentes dans certains cas sont de nature pathologique, nécessitant un examen et la prescription d'un traitement.

Que faire si le bébé commence à vomir après avoir été nourri, il n'y a pas de température

Bonjour chers lecteurs. Aujourd'hui, nous parlerons d'un phénomène tel que les vomissements chez les nourrissons sans fièvre ni diarrhée. Cette condition peut être causée par diverses raisons, en fait, personne n'est assuré. Par conséquent, il est très important de savoir comment agir dans de telles situations et d'être conscient des conditions préalables possibles à un tel état..

Les raisons

Les vomissements en eux-mêmes ne sont pas une pathologie, ils agissent comme la conséquence d'un trouble du corps ou sont une réponse à un stimulus.

  1. Manque d'hygiène d'une femme qui allaite. Si la mère ne contrôle pas sa nutrition, elle ne se lave pas les seins avant d'allaiter.
  2. Le début de l'introduction des aliments complémentaires. Les vomissements peuvent être une réaction à l'introduction d'un nouveau produit ou un non-respect des recommandations d'alimentation correctes. Assurez-vous que la nourriture pour bébé a une durée de conservation inachevée, donnez des portions adaptées à l'âge du bébé, nourrissez le bébé uniquement avec des aliments frais et de haute qualité.
  3. Réactions au nouveau mélange. Un tout-petit qui est habitué à un type peut réagir négativement à un nouveau produit. Peut-être que le nouveau mélange contient un ingrédient auquel le corps du bébé réagit de cette manière.
  4. Suralimentation. Vomir chez un bébé après avoir été nourri est en fait une régurgitation. Cela se produit en raison du manque d'espace dans l'estomac pour accueillir toute la nourriture reçue, l'excès commence à revenir.
  5. Empoisonnement. L'une des causes dangereuses des vomissements. Ils surviennent après avoir mangé des aliments de mauvaise qualité. En règle générale, l'empoisonnement s'accompagne non seulement de vomissements, mais également de diarrhée. Un bébé dans cet état a besoin d'une hospitalisation obligatoire.
  6. Commotion cérébrale. Si des vomissements surviennent après que le bébé est tombé de quelque hauteur que ce soit, appelez une ambulance. Cependant, il faut garder à l'esprit que ce symptôme ne survient pas toujours immédiatement après une blessure, cela peut même prendre une semaine entière..
  7. Infection intestinale. Si les vomissements chez un bébé sont causés par une telle raison, le bébé a besoin d'un traitement hospitalier, il sera obligatoire de prendre des antibiotiques. La diarrhée peut accompagner les vomissements. Cette condition est lourde de perte de fluide dans de grands volumes. La tâche des parents est de prévenir l'apparition de la déshydratation.
  8. Appendicite.
  9. Sténose pylorique. Cette pathologie se caractérise par un rétrécissement du passage entre le duodénum et l'estomac. Désigne une maladie congénitale. Le vomissement de fontaine chez les nourrissons est un symptôme caractéristique de la sténose pylorique..
  10. Pylorospasme. L'essence de cette pathologie est le rétrécissement des muscles du pylore. En raison de la compression fréquente, un réflexe nauséeux apparaît.
  11. Corps étranger dans l'œsophage. Les vomissements surviennent à la suite de la compression des muscles de l'œsophage lorsque vous essayez de pousser un objet étranger.
  12. Expansion du sphincter cardiaque de l'estomac.
  13. Anomalies neurologiques.
  14. Obstruction intestinale.

Symptômes

Les vomissements chez les nourrissons sans fièvre s'accompagnent de signes caractéristiques. Par conséquent, il est important de savoir lesquels, afin d'être prêt à un tel phénomène..

  1. La peau devient pâle.
  2. L'enfant devient léthargique, faible. Dort beaucoup.
  3. Le tout-petit a une salivation accrue.
  4. L'enfant commence à transpirer beaucoup.
  5. Contraction involontaire caractéristique du pharynx, comme si un tout-petit avalait de la salive.
  6. Tachycardie.
  7. Changement du processus respiratoire.
  1. Le ventre du bébé devient brusquement dur, tendu.
  2. L'enfant a l'air absolument en bonne santé.
  3. La régurgitation se produit immédiatement ou après un certain temps après l'alimentation.

Les vomissements diffèrent de la régurgitation:

  1. Les volumes de liquide alloué sont beaucoup plus importants.
  2. Augmentation de température possible.
  3. Répété.
  4. Contrairement au contenu du caillé, lors de la régurgitation pendant les vomissements, du mucus ou de la bile peuvent être présents..
  5. Le bébé ne se sent pas bien. L'enfant devient maussade et agité.
  6. La fièvre et la diarrhée peuvent augmenter.

Si vous présentez les symptômes suivants, surtout s'ils ne sont pas liés aux tétées, vous devriez consulter votre médecin:

1 L'enfant devient maussade, agité.

  1. Cyanose de la peau.
  2. Diminution de la température corporelle.
  3. Si la régurgitation a un tableau clinique de vomissements répétés.

Au cours de la première année de sa vie, mon fils n'a pas eu de vomissements. Mais il y a eu régurgitation après la tétée. Cette condition a été observée jusqu'à trois mois et même alors pas constamment. Le médecin a expliqué qu'il s'agissait d'une norme physiologique et que vous ne devriez pas vous inquiéter.

Quel médecin contacter

Si les vomissements ne sont pas observés pour la première fois, mais qu'ils sont à court terme, vous devez vous rendre à la clinique pour un rendez-vous. Si cela se répète, des vomissements incessants, vous devrez appeler une ambulance..

Alors, qui est le médecin à contacter dans la clinique pour obtenir des conseils:

  1. Au départ, vous devrez consulter votre pédiatre. Il procédera à un examen initial de l'enfant, tirera ses propres conclusions et déterminera quel spécialiste étroit vous devez contacter.
  2. Gastro-entérologue. Le plus souvent, c'est vers ce spécialiste que le pédiatre redirige. Ce médecin s'occupe du traitement des pathologies du tractus gastro-intestinal, ainsi que des troubles du processus digestif.
  3. Neurologue. Vous serez dirigé vers un tel spécialiste si le pédiatre soupçonne des vomissements cérébraux, car ils seront directement liés à la névralgie.
  4. Chirurgien. Vous serez redirigé vers ce spécialiste si le bébé présente une obstruction intestinale, la présence d'un corps étranger dans le tractus gastro-intestinal, une sténose pylorique, un cardiospasme ou une appendicite.

Diagnostique

Afin de pouvoir diagnostiquer correctement, il est nécessaire de consulter un médecin et d'effectuer des recherches..

  1. Dans un premier temps, le médecin doit évaluer la nature des vomissements. En fonction de la présence d'impuretés, d'une odeur piquante ou de son absence, de sa consistance - les raisons présomptives qui ont provoqué des vomissements seront établies.
  2. Etude des vomissements en conditions de laboratoire.
  3. Échographie gastro-intestinale.
  4. Gastro-fibroscopie.
  5. Radiographie abdominale.
  6. En cas de suspicion de commotion cérébrale, radiographie de la tête.

Complications possibles

Si le bébé a des vomissements abondants ou répétés, cela peut entraîner les conséquences suivantes:

  1. En raison de la perte d'une grande quantité de liquide, la déshydratation peut se développer assez rapidement. Cela est dû à une violation de l'équilibre eau-sel. En cas de déshydratation, le développement de complications dans la performance des organes vitaux commencera. En cas de déshydratation sévère, des évanouissements et des convulsions se produiront..
  2. Pneumonie par aspiration. Cette condition est possible si le vomi pénètre dans le système respiratoire..
  3. Risque d'étouffement. Peut-être en raison de la pénétration de vomi dans la trachée.
  4. La survenue de saignements est possible, à la fois légère et plus grave. Ils surviennent à la suite d'une lésion de la membrane muqueuse, à partir de laquelle les vaisseaux éclatent. La présence de saignement est indiquée par la présence de sang dans le vomi.

Comment aider un enfant à vomir

Parfois, les parents ne savent pas quoi faire, un temps précieux est perdu et la santé du bébé se détériore considérablement. Et si vous ne prenez pas les mesures nécessaires, les choses peuvent très mal finir. De plus, il existe un certain nombre d'actions qui seraient contre-indiquées chez un nourrisson. Par conséquent, il est très important de savoir comment se comporter dans une telle situation..

  1. Donner tout médicament sans ordonnance du médecin.
  2. Le lavage gastrique avec des agents antiseptiques, en particulier le permanganate de potassium n'est pas autorisé.
  3. Certains parents décident immédiatement qu'une infection est la cause des vomissements et se précipitent pour commencer à prendre des antibiotiques. C'est absolument impossible à faire.
  1. Il est important de ne pas paniquer, le bébé peut ressentir votre humeur. Vous devez calmer votre tout-petit car les vomissements sont un stress important pour lui..
  2. Offrir au bébé une position calme. Vous ne pouvez pas le déplacer, et encore moins tirer. Au début, il vaut mieux que le petit soit en position verticale..
  3. Lors de spasmes et de vomissements directs, il est conseillé de tenir l'enfant face vers le bas, en inclinant légèrement le corps vers l'avant. Ceci est nécessaire pour empêcher la pénétration de vomi dans la trachée..
  4. Appelez immédiatement une ambulance, car les vomissements chez les enfants de la première année de vie peuvent entraîner des conséquences irréparables.
  5. Il est important de prendre soin de prévenir la déshydratation. Par conséquent, il est nécessaire de donner à boire au bébé, car en vomissant, le petit perd une grande quantité de liquide de son corps..
  6. Si le vomissement est provoqué par le processus d'alimentation, il doit être arrêté immédiatement..
  7. Après avoir vomi, assurez-vous de laver le visage de votre bébé. N'oubliez pas que l'odeur du vomi déclenche une nouvelle envie. Par conséquent, assurez-vous de tout supprimer en même temps. Il est également important de ventiler la pièce..
  8. Après chaque vomissement, il est nécessaire de nettoyer la cavité buccale des restes de vomi à l'aide d'un pansement.
  9. Ne buvez pas et ne nourrissez pas votre bébé immédiatement après avoir vomi. Sinon, cela provoquera une seconde attaque..

Vous savez maintenant quelles peuvent être les principales causes de vomissements chez un nourrisson. Essayez d'éviter de telles situations. Chaque vomissement est un stress pour le corps de l'enfant. Votre tâche est de tout faire pour éviter cela. Et si cela s'est déjà produit, prodiguez des soins et informez rapidement le médecin.

Régurgitation ou vomissements? Pourquoi un bébé se débarrasse-t-il de la nourriture

Cracher après avoir mangé chez un bébé est un phénomène courant, connu de nombreuses jeunes mères. Mais les vomissements après avoir nourri un nouveau-né inquiètent sérieusement les parents. Il s'agit d'une condition dans laquelle tout le contenu de l'estomac est expulsé par la bouche et il est important de le distinguer de la régurgitation..

Quelle est la différence entre les régurgitations et les vomissements chez les nourrissons

Après la naissance, le système nerveux central et le tractus gastro-intestinal du bébé sont encore immatures et continuent de se développer. Si des troubles ou des anomalies du développement du tractus gastro-intestinal n'ont pas été diagnostiqués à la maternité, la régurgitation n'est le plus souvent qu'un indicateur général de l'immaturité du système nerveux.

Si le volume de régurgitation ne dépasse pas le contenu de 2 cuillères à soupe, cela est considéré comme la norme..

Mais les vomissements chez un bébé après la tétée sont différents:

  • augmentation du volume des masses sortantes;
  • anxiété générale;
  • la présence d'aliments partiellement ou complètement digérés;
  • la nervosité de bébé.

La régurgitation commence quelques minutes après un repas, tandis que les vomissements se trouvent en plein milieu de la tétée ou après une heure et demie. La régurgitation n'a pas d'odeur prononcée, les vomissements sont offensants.

Avec des vomissements fréquents, le liquide est rapidement éliminé du corps de l'enfant.Par conséquent, le gain de poids n'est pas noté ou le bébé cesse complètement de gagner. Quant aux besoins alimentaires, les nouveau-nés se comportent différemment dans cet état. Ayant soif, le bébé demandera à manger. Mais si le trouble s'accompagne de nausées, il se tortillera dans ses bras et pleurera sur sa poitrine..

Les vomissements sont souvent une réaction à la suralimentation. Cette condition peut être déterminée par les symptômes suivants:

  • libération du contenu de l'estomac immédiatement après la tétée;
  • comportement nerveux irrité, bébé qui pleure;
  • vomissements une fois, au maximum une répétition;
  • aucun autre symptôme de maladie.

La régurgitation est répétée après chaque application, mais dans des volumes beaucoup plus petits..

Pourquoi un enfant crache-t-il comme une fontaine et comment l'aider

Les vomissements et les régurgitations ne sont pas en soi une maladie. Il s'agit de la réaction du tractus gastro-intestinal à certains stimuli - pathologies internes ou causes externes, notamment:

  • non-respect des règles d'hygiène d'une mère qui allaite - manque de contrôle sur la nutrition d'une femme, soins des seins inappropriés;
  • introduction d'aliments complémentaires - non-respect des recommandations concernant les aliments complémentaires appropriés, les aliments trop lourds à digérer;
  • réaction aux nouveaux aliments - introduction d'aliments à forte acidité, à forte teneur en matières grasses, à haute teneur en sucre dans l'alimentation;
  • suralimentation - une grande quantité de nourriture entraîne un ralentissement ou un arrêt de la digestion en raison d'un manque d'enzymes et d'une charge sur les tissus musculaires du tractus gastro-intestinal, ce qui entraîne des vomissements;
  • longs intervalles entre les repas (alimentation selon le régime) - après un manque prolongé de nourriture, l'enfant mange rapidement, ce qui conduit au point précédent;
  • faire ses dents - ressentir de la douleur et de l'inconfort, le bébé est nerveux, se sent mal et le travail du tube digestif dépend en grande partie de l'état du système nerveux;
  • grand stress émotionnel et mental - trop d'invités dans la maison, nage précoce, jouets très bruyants;
  • technique d'application incorrecte - si le bébé prend une position inconfortable lors de l'alimentation, il capte le lait avec de l'air, ce qui irrite les muqueuses, provoquant une régurgitation abondante.

Dans les cas où le bébé n'a pas de pathologies provoquant des vomissements, la mère peut l'aider. Ajustez le régime alimentaire, ainsi que le processus d'alimentation lui-même:

  • nourrir le bébé à la demande pour éviter des périodes de jeûne prolongées - le bébé peut avoir besoin de repas plus fréquents que n'importe quel horaire ne l'exige;
  • ajouter uniquement des produits frais, de haute qualité et naturels à l'alimentation, en vérifiant soigneusement les dates de péremption;
  • introduire des aliments faciles à digérer dans les aliments complémentaires, éviter les agrumes, les aliments gras et les desserts, les épices;
  • surveiller l'hygiène des seins;
  • voir quels objets autour du bébé sont trop bruyants, trop lumineux;
  • reporter la réception d'un grand nombre d'invités dans la maison;
  • assurez-vous que la fixation est correcte, offrez au bébé une position confortable.

Assurez-vous également que de trop gros morceaux de nourriture ne se retrouvent pas dans les aliments complémentaires. Le bébé ne pourra pas les mâcher de manière qualitative et dans l'estomac, ils seront digérés pendant longtemps, ce qui alourdit la digestion.

Si les vomissements se répètent malgré toutes les précautions, gardez le bébé debout, appelez une ambulance et déplacez moins le bébé..

Parlez à un conseiller en hépatite B pour des réponses personnalisées pour vous et votre enfant. Seule une approche individuelle permettra de comprendre les besoins alimentaires du bébé et d'éliminer les régurgitations abondantes.

Causes pathologiques

Le rejet abondant de la nourriture est également provoqué par diverses conditions pathologiques. Ils sont temporaires, causés par des bactéries pathogènes, ou congénitales, telles que des anomalies dans le développement du tractus gastro-intestinal. Le médecin diagnostique les troubles du développement du tractus gastro-intestinal plus près du deuxième mois de la vie de l'enfant.

Le diagnostic des maladies infectieuses peut être immédiat dès la livraison des tests. Si les vomissements sont accompagnés de fièvre, il y a des impuretés sanguines, une attention médicale urgente est nécessaire.

Toutes les causes pathologiques sont déterminées soit au stade de l'examen après la naissance, soit par un pédiatre, un néonatologiste et des spécialistes à profil étroit.

Problèmes de développement du tube digestif

Des anomalies dans le développement du tractus gastro-intestinal apparaissent déjà au cours des trois premiers mois de la vie d'un bébé. Une caractéristique distinctive est l'absence de symptômes inflammatoires caractéristiques des maladies infectieuses.

Parmi les anomalies dans le développement du tractus gastro-intestinal chez les bébés:

  • manque d'enzymes pour décomposer les aliments;
  • perturbation du sphincter - l'un relie l'estomac et le duodénum, ​​un autre - l'œsophage et l'estomac;
  • péristaltisme faible - ce sont des mouvements effectués par les muscles lisses de l'estomac et des intestins pour favoriser les masses alimentaires et absorber les nutriments;
  • anomalies de la structure de l'œsophage, de l'estomac, des intestins;
  • augmentation de l'acidité du suc gastrique.

Dans ce cas, les vomissements chez les nourrissons sans fièvre, ainsi que la douleur et l'anxiété ne sont pas notés.

Maladies du système nerveux central

Les vomissements avec une fontaine chez les nourrissons sont également causés par des troubles du travail du système nerveux central. Ceci s'applique à tout effet sur le centre de vomissement situé dans la moelle allongée. Le réseau de terminaisons nerveuses qui enveloppent l'estomac et les intestins peut également provoquer la libération de contenu..

Le bébé crache par petits volumes, mais très souvent et pas seulement après la tétée. Moins souvent, il y a une libération d'un grand volume de nourriture avec des impuretés de lait déjà caillé. Maladies qui provoquent de tels vomissements:

  • violation de la circulation sanguine dans le cerveau;
  • traumatisme, commotion cérébrale;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • néoplasmes.

Les vomissements en cas de trouble du système nerveux central s'accompagnent d'autres signes:

  • hypertonicité ou, au contraire, diminution du tonus musculaire;
  • tremblement des bras et des jambes, du menton;
  • sommeil intermittent, court et agité;
  • excitabilité élevée, hyperactivité ou manque d'intérêt pour le monde extérieur.

Même s'il n'y a pas de symptômes supplémentaires, une consultation avec un neurologue est nécessaire pour les vomissements fréquents chez un bébé.

Infections intestinales aiguës

Avec des pathologies infectieuses, des nausées, de la fièvre, des sueurs sont notées. Une infection intestinale aiguë se développe lorsque des bactéries et des virus pénètrent dans le tube digestif.

Les agents pathogènes pénètrent dans le tube digestif lorsque l'enfant essaie de manger des objets sales, de se lécher les mains, il est donc important de surveiller l'hygiène et l'ordre autour du bébé.

Symptômes supplémentaires des infections intestinales aiguës chez un nourrisson:

  • selles molles et nauséabondes;
  • douleurs vives dans l'abdomen - le bébé pliera ses jambes vers l'estomac, pleurera, essaiera de se retourner sur le côté;
  • augmentation de la température corporelle.

Lorsqu'un bébé a des nausées, il sera léthargique, peut pleurer tranquillement, s'endormir et se réveiller après quelques minutes. Soyez prudent - les selles molles et les vomissements entraînent une déshydratation rapide, en cas de maladie aiguë, vous devez vous rendre dans une ambulance!

Les vomissements chez un nourrisson sont causés non seulement par des infections intestinales, mais également par des agents responsables de l'amygdalite, des ARVI, de l'otite moyenne, de la pneumonie.

Les vomissements avec ARVI sont accompagnés des symptômes suivants:

  • rejet du contenu de l'estomac après l'alimentation;
  • le bébé est tourmenté par une température élevée;
  • léthargie, manque d'intérêt;
  • la peau est collante, humide;
  • anxiété.

Avec ARVI, le bébé refusera de manger, de pleurer et de se comporter de manière capricieuse. De plus, il y a une toux, un nez qui coule.

Vous devez commencer le traitement immédiatement, car l'immunité des enfants est encore trop faible pour faire face seule aux infections.

Un bébé avec de la fièvre doit appeler une ambulance, s'il y a d'autres symptômes, mais que la température est basse, contactez un néonatologiste, un pédiatre ou un médecin de famille.

Corps étranger dans l'œsophage

La cause des vomissements est également mécanique - il s'agit d'une irritation des muqueuses de l'œsophage par un corps étranger. La condition est dangereuse car l'enfant peut avaler complètement cet objet ou, au contraire, s'étouffer dessus lorsqu'il régurgite.

Symptômes de la présence d'un corps étranger dans l'œsophage:

  • comportement agité;
  • salivation abondante;
  • difficile, à bout de souffle;
  • la présence de mucus, des stries de sang dans le vomi.

Si vous soupçonnez un corps étranger dans l'œsophage, le bébé doit immédiatement appeler une ambulance!

La régurgitation est un processus physiologique normal associé à une maturité insuffisante du tube digestif et du système nerveux du bébé. Les vomissements, en revanche, sont une réaction à une mauvaise approche de la nutrition de l'enfant ou à la présence de maladies. Un pédiatre, néonatologiste, neurologue, gastro-entérologue aidera à déterminer la pathologie.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Interaction entre l'acide folique et le sorbifer durules lorsqu'ils sont pris simultanément.

Infertilité

Nos algorithmes ont automatiquement analysé les instructions d'utilisation des médicaments sélectionnés et trouvé les effets thérapeutiques et les effets secondaires de l'utilisation simultanée d'acide folique et de Sorbifer durules.

Comment apprendre à votre bébé à sucer une sucette: les méthodes les plus efficaces

Accouchement

Avantages et inconvénients de l'utilisation d'une sucetteLes pédiatres et les néonatologistes ont une attitude négative à l'égard de l'utilisation du mamelon, car cela contribue à la violation de la préhension du sein, à une diminution du nombre de pièces jointes et à une diminution du poids corporel chez les nourrissons.

Les femmes enceintes peuvent-elles boire du champagne?

Conception

Célébrer des événements spéciaux n'est pas complet sans boire de l'alcool. Elle ne découvre pas immédiatement qu'une femme est en position. Les premiers soupçons s'insinuent après un retard du cycle menstruel.

Tout sur les tests

Conception

Test de grossesse Evitest
La popularité des tests rapides de grossesse est si élevée qu'il n'est même plus nécessaire d'expliquer le principe de leur action et l'opportunité de leur utilisation.