Principal / Nouveau née

Signes de travail

Comment savez-vous que c'est ici - le moment où il est temps de se précipiter à l'hôpital? Dès le début de la grossesse, les femmes commencent à imaginer le moment où le bébé commence à naître. Souvent, une femme a une peur: «comment savoir que ce moment, maintenant je dois aller à la maternité». Tout d'abord, votre médecin doit vous préparer à cela. Expliquez comment cela se produira et quels sont les premiers signes de votre accouchement. Les spécialistes identifient généralement plusieurs signes principaux qui apparaissent lors de l'accouchement. Une femme n'a pas besoin de tous les avoir, mais au moins l'un d'entre eux apparaîtra à coup sûr. Mais il y avait des cas où tous ces signes criaient simplement: "Vous allez bientôt accoucher!"

Harbingers: Signes importants d'un travail imminent

Le corps de la femme est conçu de telle manière qu'il est en principe impossible de manquer le début du travail. Une surveillance étroite de votre propre état permettra à une femme de se préparer à l'avance. L'essentiel est d'écouter attentivement et d'entendre votre propre corps. Dans cet article, nous parlerons des signes de l’approche de l’accouchement, les soi-disant «précurseurs», qui suscitent très souvent de nombreuses interrogations tant pour les primipares que pour les femmes qui vont accoucher à nouveau..

Ce que c'est?

Bien avant le développement de la médecine, les femmes pouvaient distinguer entre autres des sensations particulières qui leur permettaient de comprendre que l'accouchement allait bientôt commencer. Pour les représentants de certains peuples, c'était un signe qui ordonnait de quitter le village, car les traditions ordonnaient d'accoucher loin de chez eux et de ne revenir que lorsque le bébé est né. D'autres femmes ont reçu pour instruction de chauffer les bains, de négocier avec la sage-femme, d'avertir leurs proches, de se rendre à l'église pour détecter les signes d'un accouchement imminent..

Les signes avant-coureurs sont une combinaison de symptômes qui indiquent directement ou indirectement que l'accouchement approche. Pour chaque femme, cet «ensemble» de sensations peut être différent, tout dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme de la femme enceinte.

Les messagers ne sont pas un terme médical, mais plutôt un terme populaire. Ils sont directs et objectifs, et ils sont subjectifs et indirects. Le premier groupe de symptômes comprend des signes qui ne peuvent être interprétés de deux manières, par exemple la préparation et la maturation du col de l'utérus. Le deuxième groupe de signes - symptômes remarqués par de nombreuses générations de femmes, qui n'ont pas toujours d'explication médicale et ne sont pas toujours directement liés à l'accouchement, mais nous permettent également de reconnaître le début de la préparation du corps féminin à la naissance d'un enfant.

Justification physiologique - Causes

Les "Harbingers" n'apparaissent pas comme ça, à partir de rien. Ils sont toujours dus à la restructuration globale qui a lieu dans le corps de la femme enceinte pendant la grossesse aux derniers stades. Le principe «externe reflète les œuvres internes». En d'autres termes, tous les changements internes qu'une femme ne réalise parfois même pas se manifestent d'une manière ou d'une autre à l'extérieur. Ce sont ces manifestations qui dictent la nature des «signes avant-coureurs» en tant que tels.

Les processus à l'intérieur du corps féminin se préparant à l'accouchement sont très complexes et à grande échelle. Tous, en tant que progrès et développement, mènent au début du travail - un acte de réflexe, non soumis aux efforts de la volonté. Pour que le travail commence, une préparation suffisante de l'utérus est nécessaire. L'organe reproducteur féminin, plus proche de l'accouchement, gagne en masse et en taille. L'appareil utérin nerveux-contractile commence à se préparer. À elles seules, les cellules du myomètre, dont se compose l'utérus, ne sont pas trop capables de se contracter. Mais avant d'accoucher, ils s'approvisionnent en une protéine spéciale, qu'ils produisent eux-mêmes: l'actomyosine. C'est lui qui va permettre aux cellules de se contracter, ce qui apparaîtra au niveau physique sous forme de contractions.

Le vieillissement du placenta, qui débute inévitablement après 34 à 35 semaines de gestation, atteint son apogée. Au cours des derniers jours de la grossesse, elle commence, avec la glande pituitaire, à produire l'hormone ocytocine, qui est nécessaire pour assurer la contractilité de l'utérus. L'équilibre des hormones dans le corps d'une femme change. La progestérone devient moins, les œstrogènes et l'ocytocine - plus, ce qui affectera certainement le fonctionnement du système nerveux.

Quelques semaines avant l'accouchement, l'organe reproducteur féminin se débarrasse de la partie excédentaire des fibres nerveuses. Ce mécanisme est fourni par la nature pour réduire la douleur. Le système nerveux central se prépare également - l'excitabilité du cerveau diminue et la colonne vertébrale - augmente. Les récepteurs myométriaux deviennent extrêmement sensibles à l'ocytocine.

Au niveau énergétique, il y a une accumulation de glycogène, de composés phosphorés, d'électrolytes. Certains produits métaboliques d'un bébé mûr déclenchent également les processus de préparation à la naissance dans son corps..

Les changements préparatoires couvrent tous les systèmes du corps féminin. C'est pourquoi l'apparition de certains marqueurs de symptômes est justifiée et a des explications physiologiques. Personne ne peut prédire comment le corps féminin devrait répondre aux processus cellulaires et humoraux internes. C'est pourquoi les signes chez deux femmes enceintes qui ont le même âge gestationnel peuvent différer..

Première et deuxième naissance - différences fondamentales

Plus que d'autres, les femmes sur le point de donner naissance à leur premier enfant s'inquiètent de la gravité des signes indiquant l'approche de l'accouchement. Cette préoccupation découle d'un manque d'expérience générique. Il est à noter que pour la première fois les femmes enceintes, des «signes avant-coureurs» peuvent apparaître plus tôt que celles qui accouchent à nouveau. Tous les processus de préparation à l'accouchement chez une femme primipare se déroulent plus lentement en raison du fait que les tissus de l'utérus sont plus serrés et moins élastiques;.

Lors de la deuxième grossesse, lors de la troisième ou quatrième naissance, la femme enceinte est toujours plus calme et plus équilibrée. Elle connaît déjà la procédure, elle connaît les caractéristiques de son corps et sait déjà l'écouter. La période précédant l'accouchement chez ces femmes enceintes dure plus uniformément, avec des marqueurs plus petits. Les personnes multipares savent distinguer les symptômes de l'approche du travail de la masse des autres sensations pour lesquelles le troisième trimestre est si riche..

Le tissu musculaire de l'utérus, le col de l'utérus est moins élastique, plus étiré, élastique, de sorte que la préparation physiologique se déroule moins sensiblement et plus rapidement. Par conséquent, les signes d'approche du travail doivent être attendus plus tard que lors de la première grossesse. Les sentiments ont une couleur émotionnelle moindre et sont donc parfois presque impossibles à distinguer. Cela peut expliquer les situations où les femmes affirment ne pas avoir ressenti de «présage».

Après l'apparition des symptômes de l'approche du travail au cours de la première grossesse, cela peut prendre jusqu'à un mois avant le début du travail. Avec une grossesse répétée, les signes peuvent apparaître juste une semaine ou quelques jours avant le développement du travail réflexe, et parfois des signes apparaissent en quelques heures seulement ou avec le début des contractions.

L'accouchement lui-même diffère également en fonction de l'expérience de la naissance. Chez les premiers-nés, toutes les étapes durent plus longtemps. Chez les mères expérimentées, le corps dans son ensemble, et le canal génital en particulier, sont mieux préparés pour la naissance d'un bébé et, par conséquent, les périodes d'accouchement sont considérablement réduites.

Quand commencer et quand s'attendre?

Cette question est l'une des plus importantes pour les femmes. Ils recherchent une réponse sur Internet et dans des conversations avec d'autres femmes enceintes et auprès du médecin traitant, mais ils ne la reçoivent pas. Il n'y a pas de norme unique pour commencer la préparation prénatale. Quand il se manifeste, cela dépend de nombreux facteurs, qui sont pour la plupart purement individuels.

En moyenne (à tel point que cela ne vaut pas la peine d'être essayé dans ces conditions), chez les femmes primipares, les premiers «signes avant-coureurs» peuvent apparaître à 35-36 ou 36-37 semaines de grossesse. En multipare - plus tard. Le plus tôt - à 38 semaines, mais le plus souvent à 39-40 semaines. Ces deux signes et d'autres peuvent ne pas apparaître du tout, et une femme doit également être prête à cela, car dans ce domaine, tout dépend de la sensibilité individuelle..

La deuxième question non moins importante est celle de savoir combien après les précurseurs l'activité de travail à part entière commencera. Les statistiques indiquent que pas plus de 5% des bébés naissent dans le PDD (jour de naissance estimé). Lors de la première naissance, une femme peut amener une grossesse et jusqu'à 42 semaines, elle ne sera pas considérée comme reportée. Le plus grand nombre de bébés préfèrent naître entre 39 et 40 semaines, c'est-à-dire quelques jours avant le TED. Ainsi, de l'apparition des symptômes - marqueurs de la préparation au début de l'accouchement lors de la première grossesse, cela peut prendre de 3-4 à 2 semaines (les données, encore une fois, sont assez moyennes).

Au cours de la deuxième grossesse ou des suivantes, de l'apparition de «précurseurs» au développement du travail peut prendre une semaine, voire plusieurs heures. Selon les statistiques, jusqu'à 70% des deuxième, troisième et suivants enfants de la famille sont nés entre 38 et 39 semaines. Jusqu'à 40 à 41 semaines, pas plus de 2% des bébés multipares portent leur bébé. Un bébé sur dix, qui doit devenir le deuxième ou le troisième d'une famille, apparaît avant 38 semaines. Le reste des bébés, comme les primipares, préfèrent 39 à 40 semaines.

L'absence de «précurseurs» évidents et discernables ne doit pas induire en erreur - le travail n'est pas retardé. L'apparition précoce de signes indiquant que l'accouchement approche devrait alerter une femme, surtout si elle fait partie des multipares - il est possible qu'il y ait des signes avant-coureurs d'une naissance prématurée. L'apparition précoce est considérée comme l'apparition des symptômes avant 36 semaines chez les multipares et jusqu'à 34 semaines lors du premier travail.

Dans tous les cas, l'apparition de deux ou plusieurs signes signifie que la naissance d'un bébé est proche. Il est temps d'avoir le temps de terminer tout ce qui a été reporté à plus tard, d'acheter tout ce dont vous avez besoin pour le bébé, de choisir une maternité et de signer une carte d'échange, si cela n'a pas été fait auparavant, de récupérer un sac avec des choses à la maternité et de vous connecter mentalement pour un accouchement facile et positif.

Symptômes courants

Les futures mères particulièrement impressionnables peuvent «inventer» des signes pour elles-mêmes. Par conséquent, vous devez savoir exactement quels symptômes peuvent indiquer à une future femme en travail qu'il est temps de se préparer et lesquels n'apparaissent que lorsque des problèmes de santé apparaissent. Dans les derniers stades, la grossesse peut également être compliquée, car le corps féminin est soumis à un stress important.

Prolapsus abdominal

Ce signe est considéré comme assez fiable, il est l'un des premiers à se manifester. À la fin de la grossesse, le gros utérus occupe presque tout l'espace de la cavité abdominale, violant les revendications territoriales d'autres organes internes, leur travail. Mais un jour, cela devient nettement plus facile - la femme peut à nouveau respirer profondément, les côtes cessent de faire mal et de faire mal. Cela signifie que le ventre est tombé.

Au niveau physiologique, ce qui suit se produit: sous l'influence de facteurs inconnus, l'enfant commence à prendre la position la plus appropriée pour le «départ» - il s'enfonce le plus bas possible dans la cavité utérine et appuie sa tête aussi fermement que possible sur le pharynx interne. Immédiatement, dès qu'après la période de contractions, le cou s'ouvre, le bébé pourra commencer son mouvement le long du canal génital vers une vie nouvelle et intéressante parmi nous.

En raison du changement de position du corps des miettes, l'utérus est quelque peu étiré, il devient plus ovale. Le ventre, et c'est dans la plupart des cas assez évident pour les autres, semble plus petit qu'il y a même une semaine.

Le diaphragme est libéré - la respiration de la femme est à nouveau rétablie et l'essoufflement diminue. Il n'y a plus de pression sur l'estomac, donc les brûlures d'estomac disparaissent pratiquement. Mais la pression sur les os pelviens, sur la vessie et les intestins augmente. À cet égard, chez une femme, après avoir abaissé l'abdomen, le périnée commence à faire très mal, l'articulation pubienne, s'il y avait une symphysite, ses manifestations s'intensifient. La démarche change - la pression sur les os du bassin rend une femme très maladroite et drôle, elle se dandine des pieds aux pieds, comme un canard. Il y a une douleur tiraillante et cassante dans le bas du dos.

La femme commence à se rendre aux toilettes plus souvent pour peu de besoins, car la tête du bébé appuie sur la vessie. Dans certains cas, l'incontinence urinaire physiologique commence - le contenu de la vessie fuit lors de la toux, du rire et des mouvements brusques. La constipation peut s'aggraver ou une autre «crise» peut apparaître - selles molles dues à une pression sur les intestins.

Chez les femmes primipares, le prolapsus abdominal survient le plus souvent 2 à 3 semaines avant l'accouchement, chez celles qui accouchent à nouveau - soit 1 à 3 jours, soit quelques heures avant l'accouchement, ou déjà au début de la première période latente de travail..

Il convient de noter que toutes les femmes qui se préparent à l'accouchement n'ont pas un ventre bas. Ainsi, pour les femmes enceintes qui portent deux ou trois enfants à la fois, le prolapsus est physiquement presque impossible, ou il est si indiscernable qu'une femme ne ressentira certainement pas la différence.

La position du fœtus dans l'utérus, si elle est différente de la tête (c'est-à-dire que le bébé est assis ou couché à travers la cavité de l'organe reproducteur), empêchera également le prolapsus abdominal. Une autre raison courante de l'absence totale d'un tel marqueur de l'approche du travail est le polyhydramnios..

Perte de poids

Peu de temps avant d'accoucher, une femme perd du poids. Cette fonctionnalité a été remarquée il y a longtemps. La perte moyenne est de 1 à 3 kilogrammes. Avec ce que cela est lié, il n'est pas difficile de le deviner. Premièrement, des changements hormonaux ont lieu. Il y a moins de progestérone, et c'est lui qui était responsable des réserves de nutriments et de liquides pour l'avenir pendant toute la durée de la grossesse, puisque son rôle est de préserver la grossesse et de nourrir le bébé. Avec une diminution des taux de progestérone, un excès de liquide commence à être excrété des tissus, ce qui contribue à la perte de poids.

Dans les derniers stades, il est physiologiquement nécessaire de réduire la quantité de liquide amniotique. L'enfant grandit, il prend activement du poids tous les jours en fin de grossesse, si le volume de liquide amniotique reste inchangé, l'utérus éclatera simplement. Réduire la quantité d'eau vous permet d'équilibrer la pression intra-utérine. Leur réduction affecte également le poids de la femme enceinte..

Presque toujours, avant l'accouchement, le corps d'une femme est nettoyé de tout ce qui est superflu et inutile pour entrer dans une période cruciale. Par conséquent, les femmes commencent souvent à se plaindre de selles molles. Quelques jours avant la naissance du bébé, le corps de la mère fait tout pour que rien n'interfère avec l'utérus, y compris les intestins débordant de matières fécales..

Une femme ressent très bien la perte de poids. Elle va un peu mieux. Mais le poids corporel peut ne pas changer ou augmenter. Il peut rester inchangé chez les femmes atteintes de prééclampsie sévère, pendant la grossesse avec des jumeaux ou des triplés, avec des pathologies des reins et du système urinaire.

Si la nausée commence, la diarrhée apparaît, une femme doit absolument en informer son médecin. Pas nécessairement, ce symptôme désagréable signifiera l'approche du travail..

Cela peut être à la fois une intoxication alimentaire et une infection intestinale, et donc seul un spécialiste peut reconnaître ce qui se passe réellement. Les vomissements et la diarrhée sont tous deux très dangereux, car ils entraînent une déshydratation..

Décharge et bouchon muqueux

À mesure que le corps de la femme s'approche de l'état de préparation avant l'accouchement, la nature de la décharge des organes génitaux change. Une diminution de la progestérone rend la décharge plus abondante et plus mince en consistance. Mais le principal signe fiable qui vous permet d'évaluer la préparation à l'accouchement et de déterminer leur approche précoce est la libération du soi-disant bouchon muqueux.

C'est un caillot de mucus épais et gélatineux. Immédiatement après la conception du bébé, le canal cervical à l'intérieur du col de l'utérus est étroitement fermé par une accumulation de ce mucus, d'où son nom - le liège. La tâche de ce bouchon est de protéger la nouvelle vie qui se développe dans la cavité utérine contre une éventuelle entrée non autorisée de bactéries, virus, organismes fongiques..

Lorsque le corps commence à se préparer à l'accouchement, le col de l'utérus devient plus court d'environ un centimètre et demi, le muscle rond se ramollit progressivement. En conséquence, les parois du canal cervical commencent à se dilater progressivement. Un jour, le liège perd sa capacité physique à rester à l'intérieur du canal et il sort par le tractus génital..

La décharge peut être complète, dans laquelle un gros caillot sort immédiatement, ou elle peut être lente, progressive, dans laquelle des fragments ressemblant à de la gelée seront trouvés dans la décharge. Le bouchon semble assez reconnaissable - c'est un caillot de teinte laiteuse, beige ou jaunâtre avec ou sans traces de sang.

Lors de la première grossesse, le bouchon se détache généralement 5 à 6 jours avant l'accouchement. Avant les accouchements répétés, ce symptôme se fait sentir le plus souvent en un ou deux jours. Il n'est pas considéré comme quelque chose d'extraordinaire si le bouchon laisse sa place légitime déjà en cours d'accouchement.

Ce "signe avant-coureur" est considéré comme assez informatif, mais l'autodiagnostic peut être difficile. Par exemple, une femme peut ne pas remarquer qu'un bouchon se détache pendant les rapports sexuels, en se baignant sous la douche ou en allant à la selle. Ces difficultés surviennent le plus souvent lors d'un travail répétitif, car leur canal cervical se dilate plus rapidement. Les primipares remarquent le plus souvent le passage du bouchon, car dans plus de 60% des cas il s'écarte progressivement.

Après la disparition du bouchon muqueux ou le début de sa libération progressive, vous devez non seulement vous préparer à l'accouchement et à l'hospitalisation, mais également vous rappeler que le bébé à l'intérieur de l'utérus est sans défense - il est possible que des virus et des bactéries, une flore opportuniste, puissent pénétrer dans la cavité utérine par un canal cervical vaguement fermé vit en grand nombre dans les intestins.

Vous ne pouvez pas laver de l'anus au pubis, les mouvements doivent être exclusivement inversés. Vous ne pouvez pas prendre de bain pour exclure la pénétration d'un agent infectieux dans l'utérus de l'eau du robinet, et il n'est pas non plus recommandé d'avoir des relations sexuelles.

Préparation des seins

De nombreuses femmes enceintes remarquent que leurs seins commencent à faire mal quelques semaines avant l'accouchement. Plus précisément, certaines sensations douloureuses chez une femme enceinte sont présentes tout au long de la période gestationnelle, juste avant l'accouchement elles s'intensifient.

Les glandes mammaires semblent enflées, grandes, gonflées, avec un maillage veineux bleu prononcé et une aréole élargie. Avant d'accoucher, les femmes primipares commencent souvent à excréter du colostrum - une substance épaisse spéciale qui n'est pas encore le signe de l'arrivée du lait. L'excrétion du colostrum indique que la préparation des glandes mammaires est également entrée dans sa phase finale..

Les femmes multipares ont généralement une relation particulière avec le colostrum. Après l'allaitement du premier enfant, les conduits des glandes sont plus larges que ceux des primipares, les lobules supplémentaires se développent plus rapidement, et par conséquent, la libération de liquide nutritif par les mamelons peut commencer presque au premier trimestre et se poursuivre pendant toute la période de gestation. Par conséquent, pour les multipares, ce "signe avant-coureur" n'est pas considéré comme trop informatif.

Après l'apparition du colostrum, une femme ne doit pas le presser. Une attention particulière doit être portée à l'hygiène des seins. Si vous ignorez ses exigences, il est possible que l'infection pénètre dans les canaux galactophores, car le colostrum est un environnement nutritif et favorable à la reproduction des bactéries. Vous devez laver votre poitrine au moins deux fois par jour avec de l'eau tiède. Si les mamelons font mal, il est préférable de garder l'eau fraîche - cela aidera à réduire l'inconfort. Il est recommandé de porter un soutien-gorge spécial qui soutiendra les seins lourds.

Si le colostrum s'écoule de manière intensive et en grande quantité, vous pouvez utiliser des sous-vêtements pour allaiter - dans les bonnets d'un tel soutien-gorge, il y a des «poches» spécialement prévues, dans lesquelles vous pouvez insérer des tampons absorbants jetables.

Cela n'a aucun sens de considérer ce «précurseur» séparément en raison de sa grande subjectivité. Mais en combinaison avec 2-3 autres symptômes, il pourrait bien suggérer que l'accouchement est imminent..

L'instinct de nidification

Un «signe avant-coureur» très douteux qui a été vu depuis des temps immémoriaux. Un syndrome ou instinct de nidification est un état psychologique particulier dans lequel la future mère devient littéralement obsédée par la propreté et l'ordre dans sa maison, elle est prête à pratiquer la beauté chez elle toute la journée, et pratiquement sans se sentir fatiguée et lourde..

Un instinct similaire, qui «s'allume» peu de temps avant la naissance de la progéniture, est caractéristique des femelles de nombreux mammifères. Et chez certains amphibiens et oiseaux, la responsabilité de créer des conditions confortables pour la femelle et la progéniture incombe au mâle..

Les hommes humains sont indifférents à la disposition des locaux avant la naissance d'un enfant, pour le moins dire. Mais chez les femmes, un ancien instinct se réveille assez souvent, dont la tâche est de créer les conditions les plus confortables pour la croissance et le développement des sans défense après la naissance de la progéniture..

On pense que la manifestation d'un tel instinct améliore sensiblement l'état psychologique et émotionnel de la future femme en travail - pour les tâches ménagères et l'aménagement de la crèche pour le bébé tant attendu, le temps passe vite et il ne reste plus de temps pour les inquiétudes, l'anxiété et les peurs..

Changements de comportement de l'enfant

L'activité motrice du bébé avant l'accouchement diminue. Habituellement, même les bébés très mobiles et actifs se calment et se calment environ 4 à 5 jours avant leur naissance. Les mouvements deviennent difficiles pour le petit homme, car il n'y a presque pas d'espace libre dans l'utérus.

De plus, les scientifiques suggèrent que l'enfant commence à gagner en force et à accumuler de l'énergie à l'avance, car pour lui, le passage par le canal génital est également un test important et sérieux qui nécessitera une force maximale..

Lors de l'évaluation du comportement d'un bébé, il est important pour une femme de ne pas manquer les moments qui indiquent une pathologie possible et ne sont pas le signe de l'approche du travail. Alors, tu devrais continuer à compter les mouvements.

Si dans 12 heures 10 épisodes d'activité ne sont pas typés, il est impératif de consulter un médecin, il est possible que l'état du bébé nécessite un accouchement ou un traitement précoce.

Changements d'humeur et d'état psychologique

Quelques jours avant l'accouchement, selon les critiques de femmes en travail, l'humeur change de manière presque incontrôlable. Une femme peut être drôle et positive, mais après une demi-heure, elle se sentira malheureuse et ressentira une anxiété sévère. Le sommeil nocturne est perturbé - la femme enceinte est tourmentée par l'insomnie. De tels changements dans le fond émotionnel sont dus à des changements hormonaux, qui ont été mentionnés ci-dessus..

Les problèmes de sommeil ont des conditions préalables supplémentaires - il est difficile de trouver une position dans laquelle il serait pratique de s'endormir et de ne pas se réveiller, car l'utérus est grand et appuie fortement sur les os pelviens.

Peu importe la difficulté, vous devez dormir suffisamment et mettre de l'ordre à tout prix. Pour l'accouchement, une femme a besoin de beaucoup de force et d'énergie, la pression artérielle doit être stable. Par conséquent, il est impératif de demander au médecin de vous prescrire des sédatifs légers à base de plantes, ainsi que de marcher dans les airs avant de vous coucher et de bien ventiler la chambre..

Maturation du col de l'utérus

C'est le signe le plus fiable du début du travail. C'est juste à la maison, il est impossible d'évaluer par vous-même comment le col de l'utérus s'est préparé au début du travail. Besoin d'un examen par un obstétricien-gynécologue.

Le cou mature est raccourci à 1-1,5 cm, il est assez doux et ses contours sont quelque peu «flous». Elle se prépare donc à la divulgation ultérieure, qui commence par la première contraction du travail..

Parfois, lorsque le col de l'utérus mûrit, les femmes ressentent des picotements à l'intérieur, les écoulements du tractus génital deviennent plus abondants. Si 39 à 40 semaines de grossesse conviennent et que le col de l'utérus est immature et qu'il n'y a aucun signe de début de maturation, il est recommandé à la femme d'être hospitalisée dans un hôpital où le col de l'utérus est préparé pour l'accouchement en utilisant divers médicaments et techniques médicales.

Changer la nature des fausses contractions

Toutes les femmes n'ont pas de fausses contractions pendant la grossesse. Mais ceux qui savent de première main ce que sont les contractions d'entraînement peuvent remarquer une semaine avant l'accouchement que les tensions à court terme des parois utérines ont augmenté. Si pendant toute la période une femme n'a rien vécu de tel, alors 7 à 10 jours avant l'accouchement, les contractions préparatoires peuvent commencer pour la première fois.

On ressent une sensation de lourdeur dans l'abdomen, l'utérus se serre, devient comme une pierre, puis la tension diminue. Surmonter les éventuelles sensations inconfortables est assez simple - vous pouvez prendre une douche, boire un médicament antispasmodique, marcher, changer de position, respirer profondément et de manière mesurée, comme enseigné dans les cours pour les femmes enceintes.

Lorsque les douleurs du travail commencent, tous ces conseils n'auront aucun effet, car ils seront répétés à intervalles réguliers et s'intensifieront avec le temps..

Autres symptômes

Les précurseurs prénataux peuvent être multiformes. Selon les critiques de femmes, certaines ont de la fièvre quelques jours avant l'accouchement, alors qu'aucun signe d'ARVI ou d'une autre maladie n'apparaîtra. Pour certains, l'appétit augmente, tandis que pour certains, au contraire, il disparaît. Selon les critiques, des démangeaisons peuvent même apparaître sur les nerfs..

Quoi qu'il en soit, deux événements peuvent être considérés comme des signes fiables de l'accouchement: l'écoulement d'eau et le début des douleurs du travail. Dans le premier cas, une femme doit se rendre immédiatement à l'hôpital. Dans la seconde, vous pouvez rester à la maison jusqu'à ce que l'intervalle entre les contractions soit réduit à 5-10 minutes pour les nullipares et 10-15 minutes pour les multipares. À ce stade, vous devez appeler une ambulance et vous rendre à l'institution obstétricale.

Pour savoir comment comprendre que le travail a commencé et déterminer les contractions, voir la vidéo suivante.

Comment savoir si le bébé arrive bientôt? Harbingers: 9 signes d'une naissance imminente

Signes du début du travail: fausses contractions, prolapsus abdominal et autres changements dans le corps

Marina Ershova obstétricienne-gynécologue, médecin diagnostique par échographie

Les questions les plus fréquentes que se posent les femmes enceintes et leurs connaissances qui ont déjà accouché sont: «Comment savoir que le travail a commencé? Je ne manquerai pas le début du travail? Y a-t-il des signes que le travail est sur le point de commencer? " Bien sûr, il est difficile de prédire avec précision la date de naissance, mais il existe néanmoins des signes qui vous permettent de déterminer qu'un bébé peut naître bientôt.

Habituellement, l'accouchement ne se produit pas soudainement, notre corps ne peut pas changer du jour au lendemain - il ne se produit pas qu'il y a une heure, rien n'annonçait le début du travail, et tout à coup cela a commencé brusquement. L'accouchement est toujours précédé de quelques changements dans le corps. À quoi la future mère doit-elle faire attention??

Il existe des soi-disant précurseurs de l'accouchement - des changements externes tangibles dans le corps, qui indiquent une préparation au début de l'accouchement. La raison de leur apparition est une forte augmentation de la quantité d'oestrogène avant l'accouchement. L'activité de ces hormones affecte à la fois le bien-être et le comportement d'une femme. Pour certains, les précurseurs apparaissent 2 semaines avant la naissance prochaine, et pour d'autres, quelques heures avant eux. Pour certains, les précurseurs de l'accouchement sont intensément exprimés, pour d'autres ils passent inaperçus. Il y a plusieurs signes avant-coureurs de l'accouchement, mais pour comprendre que l'accouchement va bientôt commencer, un ou deux d'entre eux suffisent.

Faux contractions

De fausses contractions peuvent apparaître après la 38e semaine de grossesse. Les fausses contractions sont plus intenses que les contractions de Braxton-Hicks (contractions d'entraînement), qu'une femme peut déjà ressentir à partir du deuxième trimestre de grossesse. Les fausses contractions, comme les contractions de Braxton Hicks, entraînent l'utérus avant la naissance à venir, elles sont irrégulières et indolores, les intervalles entre elles ne diminuent pas. Les véritables douleurs de travail, au contraire, sont régulières, leur force augmente progressivement, elles deviennent plus longues et plus douloureuses, et les intervalles entre elles se réduisent. Alors on peut déjà dire que l'accouchement a commencé pour de vrai. En attendant, il y a de fausses contractions, il n'est pas nécessaire d'aller à l'hôpital - vous pouvez facilement y survivre à la maison.

Ce sur quoi le médecin est le plus souvent interrogé avant l'accouchement:

Si tire dans le bas de l'abdomen pendant 38 semaines - que peut-il être?

L'obstétricienne-gynécologue Maria Malyarskaya répond:

Ce sont les précurseurs. Ils peuvent être absolument n'importe quoi et peuvent ne pas exister du tout. Si vous vous demandez si le travail a commencé, la réponse ne peut être donnée qu'après un examen de la main. La dilatation du col de l'utérus est le seul critère objectif qui distingue les précurseurs et les fausses contractions du vrai travail. Il n'y a pas d'autre.

Prolapsus abdominal

Environ deux à trois semaines avant l'accouchement, le bébé, en préparation de la naissance, appuie la partie de présentation (généralement la tête) sur le segment inférieur de l'utérus et la tire vers le bas. L'utérus, qui se trouvait auparavant dans la cavité abdominale, se déplace vers la région pelvienne, la partie supérieure de l'utérus (en bas), en descendant, cesse d'appuyer sur les organes internes de la poitrine et de la cavité abdominale. Dès que le ventre baisse, la future maman remarque qu'il lui est devenu plus facile de respirer, même s'il devient plus difficile de s'asseoir et de marcher. Les brûlures d'estomac et les éructations disparaissent également (après tout, l'utérus n'appuie plus sur le diaphragme et l'estomac). Mais, une fois descendu, l'utérus commence à appuyer sur la vessie - naturellement, la miction devient plus fréquente.

Pour certains, le prolapsus de l'utérus provoque une sensation de lourdeur dans le bas de l'abdomen et même une légère douleur au niveau des ligaments inguinaux. Les jambes et le bas du dos de quelqu'un semblent parfois traverser des décharges électriques. Toutes ces sensations surviennent également du fait que la partie de présentation du fœtus se déplace vers le bas et est "insérée" dans l'entrée du petit bassin de la femme, tout en irritant ses terminaisons nerveuses..

Lors de la deuxième naissance et des naissances suivantes, l'abdomen tombe plus tard - juste à la veille de la naissance. Il arrive que ce signe avant-coureur de l'accouchement ne soit pas du tout.

Perte de poids

Environ deux semaines avant l'accouchement, le poids peut diminuer, généralement de 0,5 à 2 kg. Cela se produit parce que l'excès de liquide est éliminé du corps et que le gonflement diminue. Si plus tôt pendant la grossesse, sous l'influence de l'hormone progestérone, le liquide dans le corps d'une femme enceinte s'est accumulé, maintenant, avant l'accouchement, l'effet de la progestérone diminue, mais d'autres hormones sexuelles féminines - les œstrogènes - commencent à travailler dur. Ce sont eux qui éliminent l'excès de liquide du corps de la femme enceinte. Très souvent, la femme enceinte remarque qu'à la fin de la grossesse, il lui est devenu plus facile de mettre des bagues, des gants, des chaussures - ce qui réduit le gonflement des mains et des pieds..

Changement de selles

De plus, les hormones détendent également les muscles intestinaux, ce qui peut entraîner des selles dérangées. Parfois, les femmes prennent une telle augmentation des selles (jusqu'à 2-3 fois par jour) avec liquéfaction des selles pour une infection intestinale. Cependant, s'il n'y a pas de nausées, de vomissements, de changements de couleur et d'odeur des matières fécales, de tout autre symptôme d'intoxication, ne vous inquiétez pas: c'est l'un des signes avant-coureurs de la naissance à venir..

Diminution de l'appétit

A la veille de l'accouchement, toute envie de manger à deux disparaît, et parfois on n'a pas envie de manger du tout. Tout cela est aussi la préparation du corps à l'accouchement naturel..

Changement d'état émotionnel

On a remarqué que de nombreuses femmes ont des changements d'humeur quelques jours avant l'accouchement. Habituellement, la femme enceinte se sent fatiguée, elle veut plus de repos, de sommeil, l'apathie apparaît. Cet état est tout à fait compréhensible - vous devez rassembler des forces pour vous préparer à l'accouchement. Souvent, juste avant l'accouchement, une femme cherche à prendre sa retraite, à la recherche d'un endroit isolé où vous pouvez vous cacher et vous concentrer sur vous-même et vos expériences.

Changement de comportement de l'enfant

Le bébé se calme également dans les derniers jours avant l'accouchement. Son activité physique diminue, alors que selon CTG, échographie et autres études, il est en parfaite santé. C'est juste que l'enfant a déjà pris un poids et une taille suffisants et qu'il n'a souvent nulle part où se retourner dans l'utérus. De plus, le bébé prend également de la force avant un long travail..

Sensations inconfortables

Quelques jours avant l'accouchement, de nombreuses femmes enceintes souffrent d'inconfort dans le bas de l'abdomen et dans la région du sacrum. Le plus souvent, ils sont similaires à ceux qui surviennent la veille ou pendant la menstruation - l'estomac ou le bas du dos tire périodiquement, parfois il s'agit de douleurs légères. Ils apparaissent lors de la décharge du bouchon muqueux ou avant. Un tel inconfort est dû à un étirement des ligaments pelviens, à une augmentation du flux sanguin vers l'utérus ou à un prolapsus du fond d'œil..

Décharge du bouchon muqueux

C'est l'un des principaux signes avant-coureurs de l'accouchement. Pendant la grossesse, les glandes du col de l'utérus produisent un secret (cela ressemble à une gelée épaisse et forme un soi-disant bouchon), qui empêche divers micro-organismes de pénétrer dans la cavité utérine. Avant l'accouchement, sous l'influence des œstrogènes, le col de l'utérus se ramollit, le canal cervical s'ouvre légèrement et le bouchon peut sortir - une femme verra qu'il y a des caillots de mucus de consistance gélatineuse sur le linge. Le liège peut être de différentes couleurs - blanc, transparent, brun jaunâtre ou rose-rouge. Il est souvent taché de sang - ceci est tout à fait normal et peut indiquer que l'accouchement aura lieu dans les 24 heures suivantes. Le bouchon muqueux peut se détacher immédiatement (à la fois) ou sortir par parties pendant la journée. Habituellement, le passage du bouchon n'affecte en aucune façon le bien-être de la femme enceinte, mais parfois au moment de sa décharge, un étirement dans le bas de l'abdomen se fait sentir (comme avant les règles).

Le bouchon muqueux peut s'éloigner deux semaines avant l'accouchement, ou il peut rester à l'intérieur presque jusqu'à la naissance du bébé. Si l'embouteillage est sorti, mais qu'il n'y a pas de contractions, vous ne devez pas vous rendre immédiatement à l'hôpital: il suffit d'appeler le médecin et de consulter. Cependant, si le bouchon s'est éloigné plus de deux semaines avant la date prévue d'accouchement ou s'il contient beaucoup de sang rouge vif, vous devez immédiatement contacter l'hôpital..

Habituellement, la femme enceinte a deux ou trois signes d'une naissance imminente. Mais il arrive qu'il n'y ait aucun signe avant-coureur. Cela ne veut pas dire que le corps ne se prépare pas à l'accouchement: il est fort possible qu'une femme ne remarque tout simplement pas les précurseurs, ou ils apparaissent immédiatement avant l'accouchement..

Et s'il y avait des précurseurs de l'accouchement? Habituellement, rien n'est à faire, car les précurseurs sont tout à fait naturels, ils disent simplement que le corps se reconstruit et se prépare à la naissance d'un enfant. Par conséquent, ne vous inquiétez pas et allez à l'hôpital dès que, par exemple, les contractions d'entraînement ont commencé ou que le bouchon muqueux s'est éloigné..

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance

10 signes certains d'une naissance proche - quand accoucher?

médecin praticien, obstétricien-gynécologue, gynécologue-endocrinologue, mammologue, spécialiste en échographie

Vérifié par des experts

Tout le contenu médical du magazine Colady.ru est rédigé et révisé par une équipe d'experts ayant une formation médicale afin de garantir l'exactitude des informations présentées dans les articles..

Nous établissons des liens uniquement avec les établissements de recherche universitaires, l'OMS, les sources faisant autorité et la recherche open source.

Les informations contenues dans nos articles ne constituent PAS un avis médical et ne remplacent PAS la recherche d'un spécialiste.

Temps de lecture: 5 minutes

Toute femme qui attendait un bébé sait que les dernières semaines avant la naissance à venir s'éternisent assez longtemps. Un sentiment particulier d'anxiété est inhérent aux femmes enceintes qui devront accoucher pour la première fois..

L'article parlera des signes avant-coureurs de la naissance - cette information sera utile à la fois aux femmes qui attendent la naissance de leur premier enfant et aux femmes qui ont déjà accouché.

Le contenu de l'article:

10 signes les plus sûrs d'une naissance proche

  1. Le ventre a coulé
    Environ quatorze jours avant le début du travail, une ptose abdominale peut être observée chez les femmes primipares. Cela se produit parce que le bébé, se préparant à la naissance, est poussé vers la sortie, tombant dans la région pelvienne. Chez les femmes qui n'attendent pas la naissance de leur premier enfant, l'estomac peut couler quelques jours avant l'accouchement..
    Après avoir abaissé l'abdomen, une femme peut ressentir une facilité de respiration, ainsi qu'une gêne associée à un gonflement et à des mictions fréquentes. Cependant, vous ne devriez pas avoir peur de cela. Un gonflement et des mictions fréquentes serviront de signe clé de l'approche du travail - c'est-à-dire que très bientôt votre petit naîtra.
  2. Perte de poids incompréhensible
    Pendant toute la période d'attente pour le bébé, la femme prend du poids, mais avant le début de l'accouchement, elle peut considérablement perdre du poids de plusieurs kilogrammes. Cela indique que vous rencontrerez bientôt votre bébé. La perte de poids est due à l'absorption d'eau fœtale et ne devrait pas causer d'anxiété chez la femme enceinte. La perte de poids est d'environ un à deux kilogrammes. Dans le même temps, les poches disparaissent..
  3. Sautes d'humeur
    La métamorphose psychologique se produit dans le corps féminin, avec des changements physiologiques. Une à deux semaines avant l'apparition du bébé, la femme sent l'approche de cette rencontre et s'y prépare. La force de faire les tâches ménagères apparaît. Je veux tout faire à la fois.
    L'humeur et le caractère de la future mère deviennent si changeants qu'elle rit ou pleure. Ce n'est pas très perceptible tout au long de la grossesse, mais c'est parfaitement visible avant l'accouchement. Ne négligez pas ce signe..
  4. Adieu les brûlures d'estomac!
    Dans les derniers jours avant l'accouchement, la pression du diaphragme et de l'estomac est éliminée, on a le sentiment qu'il devient beaucoup plus facile de respirer. L'essoufflement et les brûlures d'estomac qui ont hanté la femme tout au long de la grossesse disparaissent. Dans le même temps, des difficultés apparaissent - il devient plus difficile de s'asseoir et de marcher, il est difficile de trouver une position confortable, des difficultés de sommeil apparaissent.
  5. Appétit instable
    Pour celles qui ont eu un bon appétit tout au long de la grossesse et qui ont soudainement remarqué une diminution de celui-ci, ce signe sera un signal pour se préparer à l'accouchement. L'appétit accru de ceux qui mangeaient mal auparavant indiquera également l'approche de l'accouchement..
  6. Selles molles et mictions fréquentes
    Tous les neuf mois, la femme a réussi à courir dans les toilettes. Cependant, les choses se passent différemment maintenant. L'envie d'uriner devient plus fréquente. Les intestins commencent d'abord à se nettoyer - et voici la diarrhée. Les hormones qui détendent le col de l'utérus commencent à agir sur les intestins, entraînant des selles molles. Ces symptômes apparaissent généralement deux à sept jours avant l'accouchement. Certaines femmes peuvent même confondre le début du travail avec une sorte d'empoisonnement..
  7. Instinct de nidification
    Quelque temps avant d'accoucher, une femme a le désir de se replier sur elle-même, de se retirer de tout le monde. Si vous voulez vous pelotonner en boule ou vous cacher dans un endroit isolé, vous ne pouvez pas voir vos proches - félicitations, l'accouchement approche à grands pas et, peut-être, l'horloge a commencé. Le corps féminin ressentira cela et nécessitera une pause pour la future femme en travail, afin qu'elle s'accorde psychologiquement à l'apparence de l'enfant..
  8. Fading bébé
    Les mouvements du bébé dans l'utérus changent considérablement avant le début du travail. La miette grandit et il y a peu de place pour lui dans l'utérus. C'est pourquoi il ne peut pas donner de coups de pied ou pousser pendant longtemps. L'appareil CTG montrera à maman que l'activité et le rythme cardiaque de l'enfant sont normaux, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Au cours des quatre dernières semaines avant l'accouchement, il est recommandé de faire la CTG au moins deux fois par semaine, ou mieux - tous les jours.
  9. Dessin de la douleur dans l'os pubien
    Immédiatement avant la naissance du bébé, une femme commence à ressentir une douleur tiraillante dans l'os pubien. Cela est dû au fait que pour l'accouchement, un ramollissement des os est nécessaire pour faciliter le processus d'avoir un bébé. Une douleur sourde et douloureuse accompagne le processus. Ces symptômes ne sont pas du tout effrayants, vous pouvez préparer les choses pour l'hôpital.
  10. Sortie du bouchon muqueux
    Chaque femme a sans aucun doute entendu dire que le bouchon muqueux protège le bébé de diverses infections tout au long de la grossesse. Lors du processus d'ouverture du col de l'utérus, le bouchon sort. Rappelez-vous, lors de la première naissance, l'utérus s'ouvre assez lentement et beaucoup plus rapidement lors des naissances suivantes..

Ce sont tous des signes indirects du début du travail. Et seul un obstétricien-gynécologue lors de l'examen peut parler du début réel du travail - il juge par l'ouverture du col de l'utérus.

Deux signes du début du travail

  1. Éjection de liquide amniotique
    Le rejet d'eau de chaque femme en travail peut avoir lieu de différentes manières. Pour certaines femmes, l'eau peut encore s'écouler à la maison, pour certaines elle fuit, et il y a aussi des cas où l'eau sort après une ponction de la vessie fœtale dans le fauteuil d'accouchement..
  2. L'apparition de contractions régulières
    Les contractions sont un signe précis d'une naissance imminente. Il est impossible de ne pas les remarquer. Les contractions sont similaires aux douleurs ondulatoires, commençant dans le bas du dos et jusqu'au bas de l'abdomen. Les douleurs apparaissent avec une certaine période, la sensibilité augmente avec le temps.

Symptômes du début du travail prématuré

  • La naissance prématurée est comparable à la menace d'interruption de grossesse. Le début du processus est l'écoulement de liquide amniotique à un âge gestationnel, encore loin de la date de naissance prévue.
  • Les signes avant-coureurs d'une naissance prématurée peuvent être des contractions utérines, des douleurs de dos, une certaine tension dans l'abdomen. Dans le même temps, la décharge s'intensifie, des traînées de sang apparaissent..

Ayant remarqué de tels signes en elle-même, une femme doit immédiatement consulter un médecin afin d'éviter une naissance prématurée. Si le col de l'utérus commence à s'ouvrir, rien ne peut être fait, vous devrez accoucher.

Comment comprendre qu'il est temps d'aller à l'hôpital?

Modalités de date de livraison

Bien sûr, vous devez connaître la date d'échéance approximative. Peut-être l'avez-vous déjà calculé sur la base du concept classique des «9 mois». Pour déterminer plus précisément votre date d'échéance, consultez certaines des méthodes ci-dessous..
À la date de la dernière menstruation. Au premier jour de la dernière menstruation, ajoutez 280 jours (40 semaines) et obtenez la date de naissance estimée.
Basé sur la date du premier mouvement fœtal. 20 semaines sont ajoutées à la date du premier mouvement fœtal. Cette méthode peut être vue plutôt comme un auxiliaire.
Mais plus tôt vous contactez la clinique prénatale, plus votre médecin déterminera avec précision l'âge gestationnel et la date prévue de l'accouchement..
Comment comprendre que l'accouchement a commencé?

Il existe plusieurs signes par lesquels vous pouvez déterminer le début du travail. La phase initiale (première étape) du travail dure plusieurs heures. S'il s'agit de votre première naissance, cela peut durer de 7-8 à 12-15 heures. Chez les femmes qui ont déjà accouché, cette phase est généralement plus courte..

Si vous comprenez que vous avez commencé la première phase du travail, ne paniquez pas, vous avez suffisamment de temps pour vous préparer calmement à un voyage à l'hôpital.

Symptômes de la première étape du travail:

1. Douleurs de crampes régulières dans le bas de l'abdomen et le bas du dos

Les crampes ou les crampes ressemblent à des crampes menstruelles. Vous pouvez ressentir des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. Parfois, ces spasmes sont accompagnés de selles molles, d'un léger malaise et de nausées..

Comment savoir si les contractions ne sont pas fausses?

Peut-être connaissez-vous déjà le phénomène des contractions de Braxton Hicks. Ils sont appelés par divers noms: «formation», «faux», «préliminaire» ou «contractions précurseurs». Voici quelques conseils pour vous aider à distinguer les fausses contractions des vraies:

Si les contractions sont uniques, leur fréquence et leur intensité n'augmentent pas, ce qui signifie très probablement qu'elles sont fausses..

Les contractions réelles sont beaucoup plus douloureuses que les contractions de Braxton Hicks.

S'il y a un certain schéma dans les contractions, elles apparaissent régulièrement plusieurs fois par heure et durent en moyenne 30 à 60 secondes, vous pouvez être sûr que le travail commencera bientôt.

Si vous avez encore des doutes, appelez votre obstétricien ou médecin traitant par téléphone, il vous aidera à déterminer s'il s'agit de fausses contractions ou de réelles.

2. Sortez les bouchons du tractus génital

Très probablement, vous avez déjà entendu parler du soi-disant «embouteillage». Ce bouchon est constitué de mucus qui recouvrait le col de l'utérus pendant la période de gestation et ressemble à un liquide épais, transparent, légèrement jaunâtre, souvent mélangé à du sang. La sortie du bouchon est un signe que le col de l'utérus se prépare à l'accouchement et que son ouverture commence. Parfois, le liège part quelques jours avant l'accouchement - vous ne devriez pas avoir peur de cela, vous devez être préparé au fait que votre bébé va bientôt naître.

3. Rejet d'eau

Le liquide amniotique (liquide amniotique) est généralement appelé l'environnement dans lequel se trouve l'enfant tout au long de la grossesse. Si les contractions n'ont pas encore commencé et que l'eau a commencé à fuir, nous vous conseillons de contacter votre médecin - il vous dira ce qu'il faut faire ou ne pas faire dans ce cas. Si l'eau est complètement sortie ou s'il y a une décharge lumineuse abondante, nous vous conseillons de vous rendre à l'hôpital.

Remarque! Une rupture précoce du liquide amniotique est considérée comme un gaspillage de liquide amniotique avec une légère dilatation du col de l'utérus. Dans ce cas, le risque d'infection augmente, alors n'oubliez pas de vous rappeler quelques règles:

N'insérez jamais rien dans le vagin, comme un tampon.

Ne fais pas l'amour.

Ne prenez pas de douches ou de bains chauds.

Contactez votre médecin ou obstétricien.

Quand est-il préférable d'aller à l'hôpital?

Lorsque vous ressentez vos premières contractions, commencez à compter leur intensité et leur fréquence. Des contractions régulières toutes les 15 à 20 minutes pendant 20 à 30 secondes sont un signe certain qu'il est temps d'aller à l'hôpital. Si les contractions se produisent plus d'une fois en 7 minutes, cela signifie que le col de l'utérus s'ouvre activement, vous devez donc vous dépêcher.

Certains symptômes doivent être signalés immédiatement à votre médecin ou à votre obstétricien. Si pour une raison quelconque un médecin n'est pas disponible, rendez-vous immédiatement à l'hôpital, même si vous devez appeler une ambulance pour cela, si:

Les contractions apparaissent à moins de 37 semaines de grossesse

Les contractions sont si fortes qu'il est difficile pour vous de contrôler

Vous n'avez pas ressenti les mouvements du bébé pendant 8 à 10 heures

En 24 heures, les mouvements de l'enfant étaient inférieurs à 10.

10 signes de l'approche du travail

Chaque femme enceinte pose la question: comment comprendre que le travail commence? À l'approche du jour chéri, vous écoutez de plus en plus votre corps, vos sentiments et tout changement de votre état, afin de ne pas manquer le début du travail et d'avoir le temps d'aller à l'hôpital à temps sous la supervision de médecins..

Dans de très rares cas, lorsque l'accouchement commence soudainement, dans la plupart des cas, les femmes remarquent l'apparition de certains signes indiquant que le processus de l'accouchement approche.

SYMPTÔME 1. Décharge du bouchon muqueux.

L'un des signes du début du travail est la décharge du bouchon muqueux. Sa libération peut survenir 2 semaines avant le début du travail, mais dans la plupart des cas, en moyenne, un jour avant la naissance..

Une femme peut trouver des écoulements sur ses sous-vêtements, ils peuvent être soit légèrement roses avec un léger mélange de sang, soit transparents ou jaunâtres.

Pendant toute la grossesse, le bouchon muqueux ferme étroitement le col de l'utérus et protège sa cavité et le fœtus de diverses infections. Lorsque les contractions utérines commencent à se produire et que le col de l'utérus se dilate, le bouchon muqueux est expulsé. Elle peut sortir à la fois en tout ou en partie.

Il arrive souvent que la prise se détache directement lors de l'accouchement..

SYMPTÔME 2. Rejet d'eau

Le précurseur le plus évident du début immédiat du travail est la rupture du liquide amniotique et la décharge d'eau. Le travail commencera dans les 24 heures suivant la rupture du liquide amniotique.

L'eau peut s'écouler immédiatement ou s'écouler en petites quantités. Dans tous les cas, vous devez vous rendre immédiatement à l'hôpital et être sous la surveillance d'un médecin, car la barrière protectrice qui fermait la cavité utérine et le fœtus de diverses infections a maintenant été détruite. En cas de fuite d'eau en petite quantité, vous avez un peu de temps (plusieurs heures) en stock, mais il ne faut pas oublier que la période sans eau ne doit pas dépasser 12 heures, sinon il y a un risque de complications lors de l'accouchement et d'infection.

Assurez-vous de faire attention à la couleur de l'eau libérée. Il doit s'agir d'un liquide clair ou léger, éventuellement légèrement jaunâtre et inodore. Si vous remarquez des écarts, par exemple une turbidité, une couleur verte ou sanglante des eaux, il est impératif d'en informer le médecin, car cet indicateur indique un manque d'oxygène et d'autres complications possibles pour le bébé.

Dans les multipares, dans la plupart des cas, l'eau se retire avant même le début du travail..

SYMPTÔME 3. Contractions

Les contractions avant l'accouchement sont un autre signe clair du début du travail. Les contractions aident à ouvrir le col de l'utérus pour le passage du fœtus. Les contractions réelles de l'utérus à la naissance sont régulières, accompagnées de douleurs de traction dans le bas-ventre et se répètent à intervalles de 15 à 20 minutes. Au fil du temps, ils deviennent plus forts, plus prolongés, fréquents et douloureux. Les intervalles entre les contractions diminueront progressivement jusqu'à atteindre 3-4 minutes.

SYMPTÔME 4. Mal au dos

En outre, un signe de début précoce du travail peut être un mal de dos périodique. En règle générale, ce sont des contractions qui irradient dans la colonne lombaire. Cette douleur peut ressembler à une douleur prémenstruelle et survient souvent plusieurs jours avant l'accouchement..

Il faut faire attention, car la présence de maux de dos persistants peut également indiquer que le fœtus a pris une position incorrecte.

SYMPTÔME 5. Prolapsus abdominal

Environ 2 à 4 semaines avant le début du travail, une femme peut remarquer un abaissement de son abdomen. Cela est dû au fait que l'enfant s'enfonce un peu plus profondément dans la région pelvienne, ce qui entraîne à son tour une diminution de la pression sur le diaphragme et l'estomac. Une femme enceinte peut remarquer qu'il lui est devenu plus facile de respirer, que les brûlures d'estomac ont diminué ou ont complètement disparu et que le processus de digestion s'est amélioré..

D'autre part, le prolapsus abdominal entraîne une pression accrue sur les organes pelviens et la vessie. Vous remarquerez peut-être des mictions plus fréquentes et il devient plus difficile de marcher et de s'asseoir..

Nous voulons également noter que ce signe de début du travail est particulièrement perceptible chez les primipares, chez les femmes multipares, un prolapsus peut survenir immédiatement avant l'accouchement..

SYMPTÔME 6. Mictions et défécations fréquentes

En plus de l'augmentation de la miction causée par une augmentation de la pression fœtale sur la vessie et le rectum, avant le début de l'accouchement, l'hormone du travail - la prostaglandine - commence à augmenter progressivement dans le corps de la femme, ce qui détend le col de l'utérus et agit sur les intestins de la femme et provoque son nettoyage. Des selles plus fréquentes, que beaucoup confondent avec un trouble commun, et des crampes abdominales légères peuvent également survenir.

En règle générale, ce signe du début du travail survient quelques jours avant leur début..

SYMPTÔME 7. Modifications de l'activité fœtale

Un autre signe du début du travail est une modification de l'activité motrice du fœtus. Avant d'accoucher, la plupart des femmes peuvent remarquer que le bébé ne se comporte pas de la même manière qu'avant, puis il peut se calmer pendant longtemps, puis au contraire, il peut bouger activement.

SYMPTÔME 8. Changement d'appétit et perte de poids

La diminution de l'appétit est également le signe d'un début précoce du travail. Avant d'accoucher, une femme peut remarquer une perte de poids de 1 à 2 kg. En raison des changements hormonaux et d'une augmentation de la pression sur les organes pelviens, la miction a augmenté - c'est votre corps commence à se préparer à l'accouchement et élimine tout excès de liquide du corps.

SYMPTÔME 9. Syndrome de nidification et sautes d'humeur soudaines

Un autre signe d'un début imminent du travail est le «syndrome de nidification», qui peut généralement être détecté 1 à 2 semaines avant la naissance. La femme commence à créer énergiquement l'atmosphère la plus confortable autour d'elle, à rétablir l'ordre dans la maison, à repasser et à plier à nouveau la dot préparée pour les miettes.

Au cours de la même période, la femme elle-même et son entourage peuvent remarquer un changement brusque dans l'humeur de la femme enceinte. La joie, les larmes, l'irritation, la vigilance, le calme absolu, une activité incroyable, des explosions d'émotions et une apathie totale - peuvent changer complètement de manière inattendue et à une vitesse incroyable. La raison en est les processus hormonaux qui se produisent dans le corps d'une femme enceinte immédiatement avant l'accouchement..

SYMPTÔME 10. Cou doux

Ce signe d'une naissance imminente ne peut être remarqué que par un médecin lors d'un examen d'une femme enceinte. Avant l'accouchement, le taux d'œstrogènes et de prostaglandines dans le corps d'une femme enceinte augmente, ce qui contribue au ramollissement du cou.

Nous attirons votre attention sur le fait que la grossesse de chaque femme et le processus d'accouchement sont individuels et qu'il n'est pas du tout nécessaire qu'une femme note tous les signes ci-dessus avant le début de l'accouchement. Vous en trouverez certainement certains, et certains que vous ne remarquerez peut-être pas ou ne le seront peut-être pas du tout. Faites confiance à vous-même, à votre corps et à vos sentiments - ils ne vous laisseront pas tomber!

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Est-il possible de manger des radis pendant la grossesse?

Infertilité

Ce n'est un secret pour personne que pendant la grossesse, la femme enceinte doit manger autant d'aliments sains enrichis que possible. Par conséquent, dans le régime alimentaire d'une femme enceinte, des légumes et des fruits contenant des fibres, des vitamines, des sels minéraux et des acides doivent être présents.

Nutrilon Pre 1 - mode d'emploi

Nutrition

Nutrilon Pre 1 est spécialement formulé pour l'alimentation à long terme des bébés prématurés et de faible poids à la naissance pesant plus de 1800 g et répond à tous les besoins nutritionnels de votre bébé.

De combien de couches un enfant de 0 à 3 ans a-t-il besoin par jour?

Accouchement

Sans exception, tous les parents de petits enfants ont réfléchi au nombre de couches qu'ils prendraient par jour, par semaine, par mois.

TOP 10 des meilleurs tests de grossesse

Nouveau née

La plupart des femmes passent un test de grossesse au moins une fois. Il s'agit d'un outil pratique et simple qui vous permet de découvrir chez vous la présence d'une position intéressante dans les premiers stades.