Principal / Accouchement

Les femmes enceintes peuvent-elles être vaccinées contre l'encéphalite à tiques

Une morsure de tique constitue une menace sérieuse pour la santé humaine et la vie en général, car elle est à l'origine du développement d'une maladie dangereuse qui affecte le système nerveux.

Pour se protéger du processus pathologique, les professionnels de la santé conseillent de vacciner les personnes, ce qui est considéré comme le remède le plus efficace..

Cependant, personne n'est à l'abri du parasite et tout le monde peut être mordu. Ceci est le plus dangereux pour les femmes enceintes. Cela soulève la question chez les femmes de savoir s'il est possible de se faire vacciner contre l'encéphalite à tiques pendant la grossesse.

Quelle maladie

Les tiques d'encéphalite sont assez dangereuses pour les humains. Sa morsure peut agir comme un facteur provoquant l'apparition de divers troubles du fonctionnement du système nerveux et le développement de processus inflammatoires qui affectent le cerveau.

Le principal agent causal de la maladie est un virus transporté par des insectes.

Chacun sait qu'il est plus facile de prévenir une maladie que de perdre du temps et de l'énergie à son élimination. Par conséquent, partout dans le monde, la vaccination contre l'encéphalite à tiques est effectuée selon le calendrier de vaccination généralement accepté..

Puis-je être vacciné pendant la grossesse?

La plupart des femmes enceintes sont horrifiées d’entendre le mot «vaccination». En fait, une telle peur et une telle réaction négative sont associées à toute l'opinion bien connue selon laquelle il est absolument impossible de vacciner pendant la période de procréation, car cela peut affecter négativement le développement et la santé du bébé.

Cela est dû à une mutation, à la présence d'un troisième membre inférieur ou supérieur et à d'autres problèmes.

Personne ne blâmera une femme enceinte d'avoir averti, elle essaie intuitivement de se protéger elle-même et l'enfant des conséquences désagréables possibles.

Avant de prendre une décision basée uniquement sur les arguments d'étrangers, vous devez vous assurer que les données sont correctes..

Bien que la grossesse soit l'une des contre-indications de la vaccination contre les tiques, cette situation et le vaccin sont des concepts compatibles..

Bien sûr, il existe un risque insignifiant et personne n'a annulé la probabilité de changements irréversibles chez le fœtus à la suite de l'ingestion d'une souche vivante. Quand il s'agit de la vie, alors vous devez réfléchir attentivement.

Une femme enceinte peut refuser la vaccination pendant les premiers stades de la grossesse, en particulier au premier trimestre, lorsque la formation des tissus, des organes vitaux et des systèmes de l'enfant à naître se produit.

Les vaccinations contre les tiques de l'encéphalite ne sont autorisées qu'au cours du deuxième ou du troisième trimestre. Il est nécessaire de prendre en compte les indicateurs vraiment importants.

Par exemple, lorsqu'un représentant du beau sexe vit dans une zone avec une situation épidémiologique turbulente, où le risque d'infection est considérablement augmenté, ou a été exposé à la piqûre d'un insecte porteur du virus, la vaccination est obligatoire..

Comme mentionné ci-dessus, le danger de la vaccination pendant la grossesse réside dans la probabilité de pénétration du médicament à travers le placenta, ce qui peut provoquer des complications chez le fœtus..

Pour le moment, cette question n'a pas été complètement étudiée, il n'y a pas non plus de données confirmant le fait du danger du vaccin introduit. Pour cette raison, la vaccination dans des cas exceptionnels peut être effectuée.

Les femmes qui portent un enfant ne reçoivent pas d'injection de vaccin anti-encéphalite, mais d'anticorps prêts à l'emploi sous forme d'immunoglobuline, ce qui permet au corps de vaincre rapidement le virus.

Il est important de se rappeler que l'injection doit être administrée au plus tard 72 heures après la morsure. En outre, le traitement médicamenteux approprié est prescrit..

Vaccination au stade de la planification de la conception

De plus en plus de couples modernes abordent la question d'avoir des enfants de manière suffisamment approfondie et raisonnable. Il est important de prendre en compte non seulement les capacités matérielles, mais également physiques..

Lors de la planification d'une grossesse, vous devez penser aux difficultés que la femme enceinte peut rencontrer par la suite pendant la période de naissance du bébé. La prudence vous permettra de réduire au minimum les aspects négatifs de la grossesse, rendra également cette période la plus inoubliable, qui à l'avenir ne provoquera que des émotions positives.

Plus important encore, une préparation minutieuse à une période importante de la vie vous permettra de porter et de donner naissance à un enfant en bonne santé et fort..

Avant de commencer à penser à concevoir, il est important de passer les tests nécessaires et de se faire vacciner, qui n'étaient pas disponibles auparavant. La vaccination occupe presque la première place dans la protection du corps contre le développement de diverses maladies d'origine infectieuse..

L'encéphalite transmise par les tiques ne fait pas exception, c'est une maladie assez grave qui peut nuire à la femme enceinte et au fœtus, en particulier aux premiers stades..

Pour éviter que cela ne se produise, la vaccination doit être envisagée à l'avance..

La vaccination contre les tiques de l'encéphalite est un garant de la sécurité contre les pathologies insidieuses.

Lorsque la grossesse devrait avoir lieu au printemps et en été, le besoin de vaccination augmente considérablement. Mais toutes les femmes ne pensent pas à elle avant de concevoir un enfant..

Cependant, vous ne devez pas le négliger. Cela permettra au corps de maximiser sa préparation pour une rencontre avec un virus dangereux..

Combien de temps après l'administration du vaccin grossesse

Selon la plupart des experts, vous pouvez planifier une grossesse au plus tôt deux mois après la vaccination. Cela est dû au fait que cette période est nécessaire au corps pour développer pleinement le système immunitaire contre une infection virale, et aussi pour le restructurer..

Pour calculer correctement le timing, il ne faut pas oublier que trois injections sont nécessaires pour effectuer une vaccination complète.

Le premier coup est donné à la fin de la saison des tiques, vers novembre. 14 semaines après la deuxième vaccination, une réaction protectrice commence à se développer.

L'introduction du troisième vaccin tombe au début de la saison des insectes.

L'efficacité de la vaccination est d'environ 97%. Dans le cas où la vaccination n'a pas épargné le développement du processus pathologique, le degré de danger sera beaucoup plus faible que si la vaccination n'était pas du tout administrée.

Il est important de se rappeler qu'après la vaccination, la grossesse doit survenir un peu plus tard (au moins un mois). Cela mettra en garde contre les effets négatifs du médicament sur le fœtus..

Malgré le fait qu'il n'y ait aucune information sur les effets secondaires du vaccin, il vaut mieux ne pas vous exposer ou exposer votre bébé à naître à des conséquences graves..

Conclusion

L'encéphalite à tiques est une maladie plutôt mortelle.

Lorsque la question de la vaccination d'urgence se pose, dans ce cas, il est interdit d'injecter des souches vivantes dans le corps d'une femme enceinte. En règle générale, ils sont remplacés par des anticorps prêts à l'emploi présentés par l'immunoglobuline.

Les femmes enceintes sont-elles vaccinées contre l'encéphalite?

Vaccination contre l'encéphalite et contre-indications

L'encéphalite à tiques est un danger très grave pour l'homme. Sa morsure peut provoquer divers troubles du système nerveux, provoquer une inflammation du cerveau. L'encéphalite à tiques est causée par des virus véhiculés par ces insectes.

Il est beaucoup plus facile et moins coûteux de prévenir une maladie que de la guérir. De plus, l'encéphalite est un danger grave et peut entraîner une paralysie complète voire la mort..

Pour éviter le développement de la maladie, il est impératif de se faire vacciner. Dans ce cas, vous pouvez choisir un vaccin national ou importé.

On pense que les médicaments importés contre l'encéphalite sont plus facilement tolérés par l'organisme en raison de leur degré élevé de purification..

Quelque temps après la première vaccination, une administration répétée du médicament est nécessaire. Le vaccin ne doit pas être administré aux personnes qui ont récemment eu une maladie. Pour la vaccination, le corps doit devenir plus fort.

La vaccination contre l'encéphalite est contre-indiquée chez les enfants de moins de 2 ans, les femmes enceintes et certaines autres catégories de citoyens.

De nos jours, les médecins parlent de plus en plus de la nécessité de planifier une grossesse. Cela évite de nombreux problèmes associés au fait de porter un fœtus..

2-3 mois avant la conception prévue, il est conseillé de visiter des spécialistes et de passer tous les tests nécessaires. Une analyse des anticorps contre l'encéphalite à tiques n'est pas obligatoire pour l'accouchement, mais les médecins conseillent de passer ce test afin que vous puissiez davantage peser tous les risques et, si nécessaire, vous faire vacciner.

Il faut se rappeler que le vaccin protège contre l'infection par l'encéphalite transmise par les tiques, mais pas contre toutes les maladies transmises par les tiques. Les piqûres de tiques ne sont pas souhaitables même après avoir administré la vaccination.

Vaccinations pendant la grossesse

Malgré les contre-indications à l'administration du vaccin contre l'encéphalite à tiques pendant la grossesse, les experts estiment que dans certains cas, les vaccinations sont tout à fait acceptables. Cela s'applique aux situations où le risque de contracter une encéphalite l'emporte largement sur le risque de préjudice causé par le vaccin. Par exemple, la vaccination est requise après la suspicion d'une morsure de tique..

La vaccination est interdite car le médicament peut pénétrer la barrière placentaire et nuire au bébé. Cependant, à l'heure actuelle, cette question n'a pas encore été complètement étudiée et les scientifiques ne disposent pas de données fiables confirmant le danger de l'administration du vaccin chez les femmes enceintes. C'est pourquoi, dans des cas exceptionnels, la vaccination est encore possible..

En règle générale, les femmes enceintes ne reçoivent pas l'injection du vaccin lui-même, mais des anticorps prêts à l'emploi. Cela permet au corps de lutter plus rapidement contre le virus. Vous pouvez vous faire vacciner à la clinique, mais avant cela, vous devez absolument consulter le médecin responsable de la grossesse.

Les femmes enceintes peuvent-elles être vaccinées contre une tique?

Chaque année, 500 000 résidents de la Fédération de Russie se tournent vers un établissement médical pour se plaindre d'une morsure de tique. La panique se développe du fait que ces insectes sont porteurs d'infections dangereuses, le plus souvent d'encéphalite. Cette maladie se manifeste par un état fébrile, une intoxication grave du corps et des lésions du cerveau ou de la moelle épinière. Par la suite, une personne qui a subi une telle infection peut remarquer des troubles du système neurologique ou psychologique et parfois une encéphalite est mortelle..

Pour prévenir une telle pathologie, les immunologistes et les pharmacologues ont mis au point un vaccin spécial qui, lorsqu'il est introduit dans le corps, provoque la synthèse d'anticorps spéciaux contre la maladie. Cependant, il existe des situations où une femme a besoin d'être vaccinée pendant la période où elle porte un enfant. Et comme il existe actuellement de nombreuses contre-indications dans la vie, le beau sexe s'intéresse à la question de savoir s'il est sûr de procéder à la vaccination pendant la grossesse..

Vaccination contre les tiques pendant la grossesse

En règle générale, lors de la planification de la grossesse, les experts médicaux recommandent à la femme enceinte de faire plusieurs vaccinations vaccinales, dont la liste comprend également une injection contre l'encéphalite à tiques. Cette méthode de prévention vous permet d'empêcher l'entrée et le développement de maladies graves dangereuses non seulement pour la mère, mais également pour le bébé..

Dans le cas où la vaccination n'a pas été effectuée pendant la période de planification de la conception, puis pendant la grossesse elle-même, les médecins qualifiés ne recommandent pas la vaccination. Cela est dû au fait qu'au cours d'une période de vie donnée, les composants contenus dans la préparation peuvent nuire au développement de l'embryon. Cette opinion n'a pas été prouvée, mais pour éviter les complications, les médecins recommandent de ne pas risquer la vie future du bébé. Cependant, il existe des exceptions lorsque les médecins répondent positivement à la question de savoir si les femmes enceintes peuvent être vaccinées contre une tique. Il est nécessaire de vacciner en cas de suspicion de piqûre de tique. Dans une telle situation, la femme enceinte doit immédiatement se rendre à l'hôpital et consulter son médecin, qui sélectionnera l'agent immunologique le plus doux contre l'encéphalite à tiques..

Il convient de rappeler qu'une maladie infectieuse fait beaucoup plus de mal au corps de l'enfant qu'un médicament préventif.

Les conséquences d'une morsure de tique pendant la grossesse

Si une femme a été exposée à une encéphalite à tiques pendant la grossesse, des médecins qualifiés recommandent d'effectuer immédiatement un certain nombre de procédures thérapeutiques nécessaires qui aideront à prévenir de graves conséquences pour la santé de la mère et de l'enfant..

Tout d'abord, si une piqûre de parasite a été constatée, il est nécessaire de contacter l'institution médicale la plus proche pour la retirer du corps de la femme enceinte. Il n'est pas recommandé de retirer la tique vous-même - des actions non professionnelles peuvent conduire à une extraction incomplète du parasite - sa tête peut rester de l'intérieur. Une fois la tique excisée de la peau, rendez-vous au laboratoire le plus proche pour l'étudier et identifier les micro-organismes pathogènes qu'elle contient.

Dans le cas où des analyses ont montré que la tique est porteuse d'une maladie infectieuse dangereuse, les médecins prescrivent les médicaments antibactériens les plus sûrs ou la vaccination contre l'encéphalite à tiques et la grossesse peut dans ce cas être sauvée. Si les mesures de traitement ne sont pas prises à temps, l'infection peut entraîner des conséquences irréversibles non seulement pour la femme enceinte, mais également pour le bébé. Au cours des deux premiers trimestres de la période de grossesse, une infection par une encéphalite peut provoquer une interruption involontaire de grossesse. En outre, la maladie peut entraîner un développement anormal de l'embryon ou la paralysie ultérieure de l'enfant..

Si une tique infectée mord une mère qui allaite, l'allaitement est immédiatement arrêté et un traitement antibiotique est administré.

Complications

Une morsure de tique peut provoquer les violations suivantes:

  1. Dommages au fonctionnement du système nerveux.
  2. Changements dans la force et la structure des capsules articulaires, le développement de l'arthrite.
  3. Travail instable du système cardiovasculaire.
  4. Détérioration du fonctionnement des reins, des poumons et du foie.

Les conditions ci-dessus, en règle générale, se développent à la suite d'un traitement inopportun ou inapproprié après un contact avec une tique infectée. Avec une approche rapide et professionnelle, de telles complications peuvent être évitées.

La prévention

Afin de se protéger, ainsi que son enfant à naître, des conséquences graves qui surviennent après avoir été mordue par des parasites, il est conseillé à la femme enceinte de respecter les recommandations préventives suivantes:

  • au préalable, lors de la planification de la conception, vous devez subir une vaccination immunologique contre toutes sortes de maladies infectieuses;
  • essayez de ne pas visiter les endroits où un grand nombre de parasites s'accumulent sans protection spéciale (sprays, onguents, etc.) - forêts, réservoirs, chalets d'été, etc.
  • si vous avez encore besoin de visiter l'habitat des tiques, portez des vêtements fermés de couleur claire. Les vêtements fermés font obstacle à la pénétration de l'insecte dans la peau et, dans les couleurs claires, il sera plus facile de les détecter à temps;
  • avant d'entrer dans la nature, vaporisez votre corps et vos objets avec des produits chimiques spéciaux qui offrent une protection fiable contre tous les types de parasites. Avant de choisir un agent pharmacologique, consultez un médecin spécialiste. Le médecin vous aidera à choisir le spray le plus sûr qui ne nuira pas à l'embryon en développement.

En respectant les règles ci-dessus, vous pouvez réduire de 80% la probabilité d'une attaque et d'une piqûre de tique encéphalite.

Vaccination contre les tiques et grossesse

Chaque femme enceinte essaie autant que possible de préserver sa santé et celle de son enfant à naître. Même les maladies infectieuses simples accompagnées de fièvre sont assez problématiques. Le léger effet de l'infection peut nuire au développement du fœtus ou provoquer une réaction indésirable. Que dire de maladies aussi graves que l'encéphalite ou la borréliose. Dans le traitement de ces maladies, des antibiotiques suffisamment puissants sont utilisés pendant une longue période, la réaction à laquelle la réaction peut être imprévisible et préjudiciable à la santé du fœtus.

Notez que certaines régions de Russie sont constamment exposées à un risque élevé de contracter cette maladie. Dans le même temps, absolument personne n'est à l'abri d'une piqûre de tique, en particulier pendant la période d'avril à mai, lorsque les insectes sont particulièrement agressifs. Dans ces régions, les médecins recommandent de vacciner tous les adultes et enfants à partir de 3 ans..

Selon la réglementation, les vaccins contre l'encéphalite peuvent être administrés aux enfants à partir de 3 ans. Les femmes enceintes et allaitantes ne sont pas vaccinées. Dans l'utérus, le bébé est protégé des effets indésirables de la quantité minimale d'infection contenue dans le vaccin, mais le corps d'un adulte et d'une femme en bonne santé peut réagir différemment à la vaccination, et c'est tout le problème. Une simple fièvre ou réaction allergique nécessite un traitement. Dans tous les cas, un certain nombre de médicaments affecteront le corps de l'enfant, ce qui n'est pas souhaitable dans les premiers stades de développement..

Dans la pratique médicale, les médecins prescrivent des vaccins aux femmes enceintes uniquement en cas de besoin urgent. Étant donné que tous les vaccins sont divisés en urgence et en routine, les vaccinations d'urgence sont prescrites aux femmes enceintes. Il n'est pas souhaitable de procéder à celles planifiées, ainsi que de vacciner les femmes enceintes contre toute autre infection..

En cas de morsure de tique, une vaccination d'urgence est nécessaire, ce qui aidera le corps à surmonter rapidement la quantité minimale d'infection et à l'empêcher de se propager dans tout le corps. Vous devez savoir que si une femme enceinte est vaccinée, il sera nécessaire d'effectuer des tests supplémentaires et de surveiller la santé de l'enfant..

Étant donné que les vaccinations de routine doivent être effectuées en 3 étapes, il est possible de planifier la grossesse dans les intervalles entre les deuxième et troisième vaccins. La troisième étape de revaccination a lieu un an après la deuxième étape.

Quand pouvez-vous tomber enceinte après avoir été vaccinée contre la rougeole, le tétanos, la varicelle, la diphtérie ou la coqueluche et vaut-il la peine de faire un test de mantoux pendant la grossesse

La période de grossesse est très importante pour chaque femme. Les vaccinations de routine ou non programmées ne sont pas toujours disponibles. Quand une femme enceinte doit-elle refuser les vaccinations??

  1. Vaccinations pendant la grossesse: les principaux avantages et inconvénients
  2. Est-ce possible ou pas pendant la grossesse?
  3. Vaccinations sûres: pouvez-vous le faire pendant la grossesse
  4. De tick
  5. Est-il possible de faire la rubéole
  6. Tétanos pendant la grossesse
  7. Rougeole et coqueluche
  8. De la rage
  9. Grippe
  10. Pour la diphtérie
  11. Est-il possible de faire pour l'hépatite
  12. De la varicelle
  13. Règles et exigences
  14. Si vacciné tôt
  15. Vidéo utile

Vaccinations pendant la grossesse: les principaux avantages et inconvénients

La plupart des gens se font vacciner de routine dès l'enfance et l'adolescence. Ainsi, au moment de la grossesse, une femme a déjà une liste de vaccinations effectuées..

Mais que faire si un vaccin d'urgence est nécessaire pour certains indicateurs?

Beaucoup de médicaments sont contre-indiqués lors du port d'un bébé. Que faire dans ce cas et ce que les experts en pensent?

Est-ce possible ou pas pendant la grossesse?

Le problème de la vaccination est toujours le plus demandé. Aujourd'hui, il y a un grand nombre d'épidémies de maladies infectieuses, avec la participation de souches mutées d'agents pathogènes. Ainsi, les vaccinations précoces n'améliorent pas la réponse immunitaire et le corps ne peut pas résister totalement au pathogène. La maladie la plus dangereuse pour les femmes pendant la grossesse est le virus de la rubéole. Dans ce cas, le risque de fausse couche ou de naissance d'un enfant atteint de pathologies augmente..

Les discussions se poursuivent aujourd'hui concernant la vaccination lors du portage d'un bébé. De nombreux experts recommandent d'abandonner cette procédure si possible..

Cela est dû au fait qu'après l'introduction du vaccin, l'immunité de la femme diminue fortement, elle devient sensible aux maladies infectieuses. En conséquence, le risque de développer des complications indésirables augmente. Par conséquent, il est recommandé de se soumettre à une vaccination de routine bien avant de planifier une grossesse..

Vaccinations sûres: pouvez-vous le faire pendant la grossesse

Les immunologistes établissent un calendrier de vaccination de routine spécial, selon lequel chaque personne est vaccinée à l'âge approprié. Pour certains, une seule injection suffit, pour d'autres, une revaccination est obligatoire. Si une femme a suivi attentivement ce calendrier avant la grossesse, alors au moment de la grossesse, il ne devrait pas être nécessaire de vaccinations imprévues. Cependant, il existe certains types de vaccins que les médecins recommandent aux femmes enceintes..

De tick

Ces insectes sont porteurs d'une maladie aussi grave que l'encéphalite ou la borréliose (maladie de Lyme). Les tiques sont activées pendant la saison printemps-été et une femme peut même ne pas remarquer la présence d'un insecte sur elle-même.

Par conséquent, si une femme enceinte se trouve souvent dans ses habitats (parcs, forêts, zones herbeuses, etc.), les médecins recommandent de se faire vacciner contre l'encéphalite à tiques. Cette injection n'a pas de contre-indications directes pendant la grossesse, elle est utilisée comme prophylaxie des maladies causées par le virus de l'encéphalite.

Est-il possible de faire la rubéole

Ce type de vaccin est classé comme «vivant», il est donc contre-indiqué chez la femme enceinte. Chaque femme reçoit la première dose de rubéole à l'âge de 12 mois, suivie d'une revaccination à 6 et 18 ans. En règle générale, cette quantité est suffisante pour développer une immunité naturelle contre le virus..

Si une femme dans son enfance n'a pas eu la rubéole, les médecins recommandent de se faire vacciner au plus tard 2 mois avant la grossesse prévue.

Pendant cette période, le corps développera une quantité suffisante d'anticorps contre le virus..

Si cela n'est pas fait, au contact d'un patient potentiel, le risque de développer des pathologies chez un enfant double.

La vaccination au début de la grossesse est catégoriquement contre-indiquée.

Tétanos pendant la grossesse

La maladie se développe après une blessure ou du vinaigre d'un animal lorsque des bactéries pathogènes pénètrent dans le corps. La vaccination contre le tétanos est interdite lors du transport d'un enfant.

Rougeole et coqueluche

La vaccination contre la rougeole pendant la grossesse est interdite. Si une femme tombe malade avec cette maladie pendant la grossesse, elle a un risque accru de naissance prématurée ou de fausse couche. Si une vaccination non programmée contre la rougeole est nécessaire, les femmes enceintes se voient dans la plupart des cas prescrire un avortement.

Dans le cas de la coqueluche, les effets négatifs sont davantage sur la santé de l'enfant. Le vaccin contre la coqueluche est considéré comme relativement sûr et acceptable pendant la grossesse. Le dernier trimestre est considéré comme optimal, à ce moment, le corps de la mère produit une quantité suffisante d'anticorps et les transfère à travers le placenta à l'enfant.

De la rage

Le virus est transmis après avoir été mordu par un animal infecté. Le risque de développer des conséquences négatives est de presque 100%, de sorte qu'une femme reçoit une injection urgente d'un vaccin contre la rage. Ils sont classés comme relativement sûrs, car ils sont constitués de composants inactivés. Important! Le refus de vacciner peut être fatal.

Grippe

Si la période de portage d'un bébé tombe pendant la saison hiver-printemps, lorsque le plus grand nombre d'épidémies de grippe est enregistré, les médecins recommandent à la femme de se faire vacciner contre la grippe. Cela aidera à renforcer le système immunitaire et à éviter une éventuelle infection. Le vaccin ne donne pas une garantie à 100%, car la souche grippale mute et change de forme.

Pour la diphtérie

Si la dernière injection a été faite au moins 5 ans avant le début de la grossesse, l'immunité de la femme contre cette maladie a été préservée. La vaccination est prescrite en cas d'urgence, dans la plupart des cas, des injections d'immunoglobulines non spécifiques sont utilisées pour la prévention.

Est-il possible de faire pour l'hépatite

L'hépatite A ou B peut être contractée par contact domestique. Les composants de ces vaccins sont inactivés et sont donc considérés comme sûrs pour les femmes enceintes. Cependant, la vaccination non programmée n'est effectuée que s'il existe des indications strictes..

De la varicelle

La varicelle fait partie des maladies infantiles, la plupart d'entre elles tombent malades même à l'âge préscolaire. Dans ce cas, la personne développe une immunité à vie, la vaccination n'est donc pas nécessaire..

Cependant, si une femme en position tombe malade avec cette maladie, elle a un risque accru de problèmes avec le déroulement de la grossesse et le développement de pathologies de développement intra-utérin. Par conséquent, il est recommandé aux patientes non malades de faire deux injections de varicelle (avec un intervalle d'un mois) avant même la grossesse..

Règles et exigences

Après avoir consulté un obstétricien-gynécologue, il est impératif de mentionner les maladies dont la femme avait souffert auparavant. Cela est particulièrement vrai pour la rubéole et la varicelle. Il est également recommandé d'avoir votre propre dossier médical pour enfants (si possible), où les vaccinations sont clairement prescrites. A ce stade, le spécialiste décide d'une vaccination non programmée.

Cela ne s'applique pas aux urgences (tétanos ou rage) lorsque les vaccinations sont obligatoires pour maintenir la mère et son bébé en vie. Avant la vaccination, tous les risques potentiels doivent être pris en compte et seuls les vaccins inactivés doivent être utilisés.

Si vacciné tôt

Une vaccination précoce multiplie par plusieurs les risques de fausse couche, en particulier pour les vaccins «vivants». Au cours du premier trimestre de la grossesse, le placenta n'a pas encore complètement mûri, de sorte que le fœtus reste sans protection contre les effets des facteurs négatifs.

Si une femme a été vaccinée pendant une période allant jusqu'à 24 semaines, l'obstétricien-gynécologue doit surveiller de près l'évolution de la grossesse, orienter la patiente vers des tests de laboratoire (pour la détection rapide du développement d'éventuelles anomalies chez le fœtus). Si nécessaire, elle est placée dans un hôpital pour maintenir la grossesse en cours..

La vaccination des femmes enceintes est une procédure très responsable. Les vaccinations sont interdites en raison de la présence de formes virales «vivantes» dans la composition. Certains vaccins sont autorisés et même prescrits pour une administration non programmée (grippe, rage, etc.). Toutes les manipulations sont effectuées selon les prescriptions d'un médecin et en l'absence de risque potentiel pour la santé de la mère et de son enfant à naître.

Les femmes enceintes sont-elles vaccinées contre l'encéphalite?

Vaccination contre l'encéphalite et contre-indications

L'encéphalite à tiques est un danger très grave pour l'homme. Sa morsure peut provoquer divers troubles du système nerveux, provoquer une inflammation du cerveau. L'encéphalite à tiques est causée par des virus véhiculés par ces insectes.

Il est beaucoup plus facile et moins coûteux de prévenir une maladie que de la guérir. De plus, l'encéphalite est un danger grave et peut entraîner une paralysie complète voire la mort..

Pour éviter le développement de la maladie, il est impératif de se faire vacciner. Dans ce cas, vous pouvez choisir un vaccin national ou importé.

On pense que les médicaments importés contre l'encéphalite sont plus facilement tolérés par l'organisme en raison de leur degré élevé de purification..

Quelque temps après la première vaccination, une administration répétée du médicament est nécessaire. Le vaccin ne doit pas être administré aux personnes qui ont récemment eu une maladie. Pour la vaccination, le corps doit devenir plus fort.

La vaccination contre l'encéphalite est contre-indiquée chez les enfants de moins de 2 ans, les femmes enceintes et certaines autres catégories de citoyens.

De nos jours, les médecins parlent de plus en plus de la nécessité de planifier une grossesse. Cela évite de nombreux problèmes associés au fait de porter un fœtus..

2-3 mois avant la conception prévue, il est conseillé de visiter des spécialistes et de passer tous les tests nécessaires. Une analyse des anticorps contre l'encéphalite à tiques n'est pas obligatoire pour l'accouchement, mais les médecins conseillent de passer ce test afin que vous puissiez davantage peser tous les risques et, si nécessaire, vous faire vacciner.

Il faut se rappeler que le vaccin protège contre l'infection par l'encéphalite transmise par les tiques, mais pas contre toutes les maladies transmises par les tiques. Les piqûres de tiques ne sont pas souhaitables même après avoir administré la vaccination.

Vaccinations pendant la grossesse

Malgré les contre-indications à l'administration du vaccin contre l'encéphalite à tiques pendant la grossesse, les experts estiment que dans certains cas, les vaccinations sont tout à fait acceptables. Cela s'applique aux situations où le risque de contracter une encéphalite l'emporte largement sur le risque de préjudice causé par le vaccin. Par exemple, la vaccination est requise après la suspicion d'une morsure de tique..

La vaccination est interdite car le médicament peut pénétrer la barrière placentaire et nuire au bébé. Cependant, à l'heure actuelle, cette question n'a pas encore été complètement étudiée et les scientifiques ne disposent pas de données fiables confirmant le danger de l'administration du vaccin chez les femmes enceintes. C'est pourquoi, dans des cas exceptionnels, la vaccination est encore possible..

En règle générale, les femmes enceintes ne reçoivent pas l'injection du vaccin lui-même, mais des anticorps prêts à l'emploi. Cela permet au corps de lutter plus rapidement contre le virus. Vous pouvez vous faire vacciner à la clinique, mais avant cela, vous devez absolument consulter le médecin responsable de la grossesse.

Vaccination contre la grossesse et l'encéphalite à tiques

À propos des vaccinations

Données sur les réactions et complications après les vaccinations prophylactiques partie 1

Merci pour votre travail. Je ne vais pas tout lire - ça fait mal. Je peux ajouter que mes connaissances les plus proches ont eu les réactions suivantes: décès (six mois, vaccination contre l'hépatite), diabète (insuline a été injectée dans la semaine après la priv., Avant que l'enfant était considéré comme sain) réanimation (telle dermatite d'akds), infection à Pseudomonas aeruginosa coli (akds, empoisonné aux antibiotiques 2 mois après la vaccination), arrêt de la parole, sp. - cela vient de mes connaissances directes, une réaction instantanée aux vaccins, 1-3 jours. Qui est responsable. - Les parents soignent et bricolent un enfant malade.

De quel plafond sont prélevés les résultats de la «recherche» sur les bénéfices et les conséquences de la vaccination, si aujourd'hui les pédiatres de district ont, apparemment, pour instruction directe de ne reconnaître aucune conséquence. Pas si lointain, comme l'intoxication cérébrale, qui peut apparaître dans un an, mais même immédiat, survenant pendant les premiers jours. Réponses typiques: «Cela ne peut pas provenir du vaccin. Après ne veut pas dire pour une raison. L'enfant était donc déjà malade. »Et cela malgré le fait que les médecins eux-mêmes n'ont aucune idée de la composition spécifique de l'ampoule et de la manière dont elle a été conservée.

Je suis toujours tellement intéressé par la logique de ces statistiques. Buvez, et où est l'histoire de ces enfants?! La responsabilité des vaccinations incombe non seulement aux médecins, mais également aux parents. Il y a des mesures avant les vaccinations qui doivent être observées:

1. Surveiller de près l'état de l'enfant deux semaines avant la vaccination

2. Réussir les tests généraux

3. Visitez des spécialistes restreints

4. Trois jours avant la vaccination pour surveiller la température de l'enfant

5. Quelques jours avant la vaccination, ne visitez pas les endroits bondés et les événements sociaux afin de ne pas récupérer les ARVI

6. Donner des antihistaminiques trois jours avant la vaccination

7. Surveiller de près l'état de l'enfant après la vaccination.

8. Voir les conditions de stockage pour les vaccinations, les certificats, la date d'expiration

Et pourquoi n'est-il pas donné dans cet article des statistiques sur la mortalité des enfants à un âge précoce des maladies contenues dans les vaccinations ?!

La propagande de "stopper la vaccination" a déjà atteint le point d'absurdité. Les mamans très impressionnables sont intimidées et c'est tout! La merde est collectée ici, pas les statistiques

Morsure de tique pendant la grossesse - que faire

Les tiques sont très dangereuses pour les humains. Ils provoquent le développement de maladies graves. Souvent mortel. La fin du printemps et le début de l'été sont une période très chargée. A ce moment, la tique se réveille et commence sa chasse. Tout le monde sait qu'il faut prendre des mesures préventives contre les morsures. Assurez-vous de vous faire vacciner. Évitez les zones avec des plantations d'arbres. N'allez pas en forêt pendant cette période.

Les femmes enceintes doivent être particulièrement prudentes. Les conséquences d'une morsure de tique pendant la grossesse peuvent ne pas être réparables. Non seulement pour la mère, mais aussi pour l'enfant. Particulièrement effrayant si vous êtes attaqué par une tique infectée par une encéphalite.

Toutes les tiques ne sont pas infectées par le virus de l'encéphalite. Et par leur apparence, il est impossible de déterminer. La tique est infectée par des animaux infectés. Ensuite, en attaquant une personne, elle pénètre dans la circulation sanguine avec de la salive d'insecte.

Une morsure de tique peut vous infecter avec plus qu'une simple encéphalite. Mais aussi, borréliose, ehrlichiose, anaplasmose.

Signes d'une morsure de tique

Il est important de trouver une tique sur le corps en temps opportun et de la retirer si elle n'a pas eu le temps de creuser. Site d'aspiration

l'insecte commence à faire mal, mais pas immédiatement. Faiblesse, somnolence apparaît. La température peut augmenter. Fièvre ou vice versa, frissons. Courbatures. Une réaction allergique est parfois observée. Le site de la morsure devient rouge et s'enflamme.

La personne commence à avoir peur de la lumière. C'est l'un des principaux signes d'infection. Si le virus de la borréliose est entré dans la circulation sanguine, une éruption cutanée rouge est visible sur la peau. Comme un grand spot.

Si la tique est une encéphalite, la fille tombera malade. Quel est ce virus? À la suite d'une infection, une inflammation du cerveau se produit. Particulièrement dangereux pour les femmes enceintes. S'il n'y a pas de vaccination et une immunité faible, le virus pénètre dans la circulation sanguine et commence son travail.

Il est important, immédiatement, sans attendre les premiers symptômes de l'infection, d'emmener la femme à l'hôpital. Sinon, les conséquences seront désastreuses.

Signes d'infection. Des douleurs pressantes dans la tête, des nausées, une envie de vomir, une faiblesse, une somnolence apparaissent. Une crise d'épilepsie peut commencer. La température monte et ne baisse pas.

Le cerveau est affecté. La parole et le niveau intellectuel sont altérés. Il y a un manque de coordination et de démarche. Le virus affecte également la vision humaine.

Les conséquences d'une morsure de tique pendant la grossesse

Il n'est pas immédiatement possible de dire si les conséquences négatives affecteront le fœtus. Si vous êtes mordu par une tique pendant la grossesse, assurez-vous d'emmener l'insecte au laboratoire. Là, les experts déterminent s'il est porteur du virus. Et le degré d'infection de la femme. Le risque de décès est élevé. Pour la mère et l'enfant.

Mais comment cela affectera l'enfant, les obstétriciens ne peuvent pas le dire immédiatement. Le point important ici est de savoir si le vaccin a été administré avant la conception..

Une morsure de tique pendant la grossesse peut provoquer une maladie terrible - la toxoplasmose. Cela peut entraîner la perte d'un enfant. Il est important d'identifier l'infection par la toxoplasmose le plus tôt possible. Et prenez les mesures nécessaires. Le fœtus est infecté dans 20% des infections. Et seulement pendant la première grossesse. Depuis que le virus pénètre dans le placenta de la mère. À la deuxième conception, elle est déjà immunisée contre le parasite..

Si la grossesse dure moins de six mois, la toxoplasmose est dangereuse pour une fausse couche.

Vaccination contre les tiques pendant la grossesse

Il n'y a pas de vaccin contre la borréliose. La maladie est moins dangereuse pour l'homme. L'infection avec eux se produit extrêmement rarement. Les médecins prescrivent des antibiotiques lorsque des signes apparaissent. Ils surveillent l'état de la femme pendant plusieurs jours.

L'encéphalite à tiques est vaccinée chaque année. La vaccination contre les tiques pendant la grossesse n'est pas recommandée. Tous les vaccins nécessaires doivent être effectués avant la conception. Les médicaments peuvent nuire au fœtus et à son développement ultérieur..

Si une morsure de tique s'est produite pendant la grossesse et qu'il y a une suspicion d'infection par encéphalite, il est nécessaire

Il s'agit d'une préparation protéique active isolée du plasma sanguin des donneurs. Malheureusement, l'effet du vaccin sur le fœtus n'a pas été établi par la pratique médicale. Par conséquent, les obstétriciens considèrent la grossesse comme une contre-indication à l'injection d'immunoglobulines.

L'annotation du médicament permet son utilisation pendant la grossesse. Après un test d'infection positif, le vaccin peut être administré dans les quatre jours. Dans des cas particuliers, lorsque les signes du virus sont sur le visage, l'immunoglobuline est administrée quels que soient les résultats du test.

Livraison de tiques pour la recherche

À cet égard, les médecins traitent chaque cas spécifique de morsure de femme enceinte individuellement. Le degré d'infection, l'état général, les contre-indications d'une femme sont pris en compte. Les commentaires des obstétriciens sur les résultats de ces vaccinations sont positifs.

Que faire si une femme enceinte est mordue par une tique?

Dans tous les cas, la morsure ne peut être ignorée. Même si la vaccination a été effectuée.

Pendant les premiers jours, les médecins conseillent de surveiller la température corporelle. S'il monte, emmenez d'urgence la femme à l'hôpital. Un médecin doit surveiller la femme enceinte.

Assurer le repos au lit. Limitez l'activité physique. Donnez plus de fluide. Pour rendre l'infection plus active et plus rapide pour quitter le corps.

Le médecin choisit le traitement en fonction du type d'infection. Il doit considérer et calculer toutes les conséquences et les risques. Complications possibles pour l'enfant à naître.

Après avoir passé des tests, le médecin sélectionne des fonds qui ne devraient pas nuire au fœtus. Antipyrétique, analgésiques. Si une infection est détectée dans le sang, un traitement antiviral est effectué.

Des médicaments sont donnés pour stimuler le cerveau.

La prévention

Toute infection est plus facile à prévenir qu'à guérir.

  • Pendant la grossesse, vous devez respecter strictement les précautions contre les tiques. Essayez de rester à l'écart des arbres et des buissons pendant les périodes dangereuses de l'année. Il peut y avoir des tiques. Vous ne devriez pas voyager dans des pays où vous pouvez attraper une encéphalite.
  • Essayez de découvrir sur la photo à quoi ressemble une tique. Pour ne pas le rater, s'il tombe soudainement sur le corps.
  • Prenez soin de votre sécurité si vous prévoyez d'accoucher. Faites-vous vacciner à temps.

Il est nécessaire de s'inscrire pour une grossesse jusqu'à trois mois. Dans ce cas, l'obstétricien aura le temps de prévenir la grossesse.

Vaccin contre l'encéphalite à tiques

Malheureusement, à notre époque, l'encéphalite à tiques est devenue très répandue dans le monde. Des cas de cette maladie sont enregistrés en Autriche, en Allemagne, en Pologne, en Tchécoslovaquie, en Finlande, dans les pays baltes, en Italie et en Suisse. En Russie, les régions les plus dangereuses sont l'Oural, la Sibérie orientale et occidentale et l'Extrême-Orient. Cependant, ces dernières années, il y a eu une propagation de la tique dans les régions européennes de la Russie. Des maladies sont enregistrées dans les régions de Kaliningrad, Leningrad, Tver, Yaroslavl, dans la région de la Volga. Dans la région de Moscou, les tiques infectées sont encore, heureusement, très rares. Dans notre pays, ces dernières années, 6 000 à 7 000 cas d'encéphalite à tiques ont été enregistrés chaque année, jusqu'à 20% d'entre eux aboutissant à la mort. En l'absence de prévention et de traitement appropriés, cette maladie entraîne souvent un handicap..

Mikhail Kostinov
Chef du Centre d'immunoprophylaxie à l'Institut de recherche sur les vaccins et sérums. I. I. Mechnikova, MD.

"Portrait" de la maladie

L'encéphalite à tiques est une maladie virale avec une lésion primaire du système nerveux central. En plus des humains, l'infection affecte également les animaux tels que les rongeurs, le bétail, les singes et certains oiseaux forestiers (qui peuvent également être porteurs du virus). À propos, les tiques sont infectées par l'encéphalite des animaux qu'elles attaquent pour boire du sang. L'agent causal de l'infection est un virus de la famille des Flaviviridae. Ce virus est assez sensible aux facteurs environnementaux: une fois hors du corps de son «hôte», il meurt rapidement à température ambiante, lorsqu'il est chauffé à 60 ° C - en 10-20 minutes, lorsqu'il est bouilli - après 2 minutes. Il est rapidement détruit par l'action de désinfectants (ceux-ci comprennent, par exemple, des composés contenant du chlore, ainsi que de l'iode, une solution de peroxyde d'hydrogène ou du permanganate de potassium - «permanganate de potassium», etc.). Cependant, le formavirus inactif peut persister pendant des années. Le virus persiste dans le lait et les produits laitiers jusqu'à 2 mois. La période d'incubation de la maladie peut durer de 1 à 5 à 30 jours. La maladie se développe de manière aiguë, en quelques jours. Le virus infecte la pie-mère, la matière grise (cortex) du cerveau, les motoneurones de la moelle épinière et les nerfs périphériques, ce qui se manifeste cliniquement par des convulsions, une paralysie de certains groupes musculaires ou des membres entiers et une altération de la sensibilité cutanée. Plus tard, lorsque l'inflammation virale couvre tout le cerveau, des symptômes cérébraux sont notés - maux de tête persistants, vomissements, perte de conscience pouvant aller jusqu'au coma ou, au contraire, agitation psychomotrice avec une perte d'orientation dans le temps et dans l'espace. Ensuite, il peut y avoir des violations du système cardiovasculaire (myocardite, insuffisance cardiovasculaire, arythmie), du système digestif - rétention des selles, hypertrophie du foie et de la rate. Tous ces symptômes sont observés dans le contexte de dommages toxiques pour le corps, accompagnés d'une augmentation de la température corporelle à 39-40 ° C.

Vaccins et vaccinations

À l'heure actuelle, les spécialistes russes disposent de 5 vaccins (trois russes et deux importés). En composition, ils sont tous à peu près identiques et sont préparés en utilisant une technologie similaire. Tous sont des embryons de poulet cultivés sur culture cellulaire et ensuite inactivés (rendus inoffensifs) des virus de l'encéphalite transmise par les tiques. Tous les vaccins protègent contre deux types d'infection - européenne et extrême-orientale - et sont assez efficaces. Parmi les effets indésirables du vaccin, les réactions au site d'injection (rougeur, induration, douleur) prévalent. Selon les caractéristiques individuelles de la réaction du corps, la température corporelle peut atteindre 38 ° C. Habituellement, la température corporelle se normalise au cours des 24 premières heures. Les différences entre les médicaments nationaux et importés sont principalement les suivantes:

  • Limite d'âge inférieure. De tous les vaccins, seul le vaccin FSME-Immun-Inject (produit par Immuno AG, Autriche dans le cadre de la société Baxter, États-Unis) ne fait l'objet d'aucune restriction, il est généralement utilisé à partir de l'âge de 6 mois. Le vaccin «Encepur» (Kyron Bring, Allemagne) est utilisé depuis l'âge de 12 ans, «Encevir» (Russie) - à partir de 18 ans, le vaccin concentré sec (Russie) - à partir de 4 ans.
  • Contre-indications. Les vaccins importés ont des contre-indications minimes (principalement une allergie aux protéines des œufs de poule). En cas de maladie infectieuse aiguë, la vaccination est effectuée deux semaines après la guérison. Ils peuvent être utilisés pendant la grossesse et l'allaitement, cependant, les vaccinations ne sont recommandées que dans les cas où le risque d'infection est élevé. Les contre-indications à l'introduction des vaccins russes comprennent: des antécédents de réactions allergiques graves aux aliments (en particulier aux protéines de poulet) et aux substances médicinales, l'asthme bronchique, les maladies systémiques du tissu conjonctif, une forte réaction (augmentation de la température au-dessus de 40 ° C, sur le site d'administration du vaccin - œdème, hyperémie plus 8 cm de diamètre) ou une complication de la dose précédente du vaccin, tuberculose et rhumatisme, épilepsie avec convulsions fréquentes, maladies chroniques du foie et des reins lors d'une exacerbation, insuffisance cardiovasculaire de 2-3 degrés, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, diabète, thyrotoxicose et autre endocrinien sévère troubles, néoplasmes malins, maladies du sang. La vaccination n'est pas administrée pendant la grossesse et pendant deux semaines après l'accouchement. Dans le cas de maladies infectieuses aiguës, le vaccin est administré 1 mois après la guérison. Les personnes qui ont eu une hépatite virale et une infection à méningocoque sont vaccinées au plus tôt 6 mois après leur guérison.
  • Schémas d'utilisation. Il est préférable de vacciner à l'avance - à l'automne, pour que l'immunité soit déjà formée au printemps. Dans le même temps, il existe également des schémas accélérés qui permettent au système immunitaire de se former en peu de temps. Avec l'utilisation de schémas thérapeutiques accélérés, les vaccins importés développent une immunité suffisante en 2-3 semaines, et dans les vaccins russes - pas moins d'un mois plus tard. Dans certaines situations (par exemple, lors de la planification d'un voyage dans une région à haut risque d'infection), cette différence de calendrier peut être importante.
  • Formes de libération. Les vaccins importés sont produits en seringues individuelles prêtes à l'emploi, tandis que les vaccins russes sont en ampoules, ce qui rend leur utilisation moins pratique..

Attention-tiques!

Elena Pavlovskaya

Médecin-pédiatre de la société médicale "Santé et maternité", Ph.D..

Chaque été, nous et nos enfants sommes exposés à de nombreux aléas «saisonniers». L'un d'eux rencontre des tiques forestières. Les parents traitent ce danger de différentes manières: quelqu'un accompagne courageusement les enfants lors de randonnées de plusieurs jours, et quelqu'un, même en ville, demande à faire vacciner l'enfant «contre les tiques». Afin d'évaluer le degré réel de risque, vous devez maîtriser la situation et nous essaierons de vous aider. Le début de la saison d'activité des tiques est avril, la saison se termine en septembre. La plus grande activité des tiques est observée de la seconde quinzaine de mai à la mi-juin. Les habitats préférés des tiques sont les forêts mixtes humides couvertes de sous-bois: la tique ne tolère pas la lumière directe du soleil et l'air sec. Assis sur l'herbe ou la brousse poussant le long des routes et des chemins, les tiques s'accrochent aux vêtements d'une personne qui passe. Ensuite, les insectes se déplacent vers des zones du corps exemptes de vêtements, le plus souvent vers celles à peau plus délicate, percent la peau avec une trompe acérée et boivent du sang. Le mouvement de la tique le long du corps et son aspiration ne sont pas ressentis, le plus souvent une tique déjà aspirée est trouvée. De plus, il faut se rappeler que les tiques sont les plus dangereuses le matin et le soir. Par temps chaud ou lors de fortes pluies, les tiques sont inactives, ce qui réduit le risque d'attaque. La tique peut également pénétrer dans la maison sur les poils d'animaux, dans des bouquets, des herbes apportées de la forêt ou achetées au marché.

La tique elle-même n'est pas un grand danger - sa morsure ne peut que provoquer une réaction allergique. Mais cela ne s'applique qu'aux tiques «saines». Nous savons tous que les tiques sont porteuses de nombreuses maladies infectieuses, et principalement d'encéphalite virale transmise par les tiques. Cependant, toutes les tiques ne sont pas dangereuses: selon les statistiques, les porteurs du virus dans différentes régions de notre pays sont de 2 à 15% de tiques ixodides, mais même dans ce cas, la probabilité d'infection est trop élevée. La Sibérie et l'Extrême-Orient sont en tête du classement des régions dangereuses, tandis que dans la partie européenne de la Russie, le pourcentage de tiques infectées est beaucoup plus faible.

Pour prévenir la maladie en cas de piqûre de tique, il est nécessaire d'introduire au plus vite une immunoglobuline antivirale spécifique.

Il faut se rappeler que cette mesure n'est efficace que dans les deux premiers jours suivant la succion de la tique infectée. Les vaccins contre l'encéphalite à tiques ne sont généralement nécessaires que pour les personnes vivant dans des zones à forte prévalence de la maladie et doivent être administrés au moins un mois avant le début de la saison des tiques..

Le moyen le plus simple de se protéger de l'encéphalite transmise par les tiques est d'éviter une morsure de tique. Tout d'abord, vous ne devez pas exposer votre enfant à des risques inutiles et l'emmener en voyage à travers la forêt, notamment avec une nuitée..

Lorsque vous êtes avec votre bébé dans la nature, rappelez-vous que les tiques sont éveillées et ne leur laissez pas trop de chance. Afin d'éviter que les tiques ne pénètrent sur le corps, assurez-vous de garder un œil sur les vêtements des enfants - vous devez serrer le col, il doit y avoir des bandes élastiques sur les poignets, la chemise doit être rentrée dans le pantalon et le pantalon dans les chaussettes ou les bottes. Les vêtements en laine, en carton ondulé ou en velours côtelé ne doivent pas être portés en forêt. une surface inégale rend la détection des tiques difficile.

En marchant dans la forêt, il faut essayer d'éviter les endroits humides et ombragés avec des sous-bois denses et des herbiers, sans qu'il soit nécessaire de ne pas grimper dans les jeunes arbres, dans les massifs de framboisiers, où les tiques sont les plus courantes. Choisissez un endroit pour vous reposer dans la forêt dans une clairière ouverte bien réchauffée par le soleil, ne marchez pas le long des sentiers parmi les buissons et les hautes herbes - l'ennemi peut vous y attendre. Toutes les deux heures, il est nécessaire de s'examiner soi-même et en particulier les enfants - les tiques, en règle générale, ne collent pas tout de suite, pendant un certain temps, elles «voyagent» à travers leur proie.

Dans la lutte contre les tiques, des répulsifs spéciaux - répulsifs - aideront. Choisissez ceux qui sont destinés aux enfants. Si le bébé n'a pas encore 3 ans, vous ne pouvez pas lubrifier la peau avec ces produits - vous aurez besoin de ceux qui sont appliqués sur les vêtements (en particulier, traitez soigneusement le col et les poignets). Dès l'âge de 3 ans, vous pouvez utiliser des crèmes et lotions pour bébé contre les moustiques et les tiques, et vous devez suivre attentivement les instructions. Il est préférable d'acheter des répulsifs dans les pharmacies pour éviter la contrefaçon. Si vous n'avez pas de chance et que vous trouvez toujours une tique aspirée sur la peau de l'enfant, vous devez éliminer correctement l'insecte. La méthode d'extraction classique consiste à enrouler une boucle autour de la tique et à égoutter de l'huile ou de la vaseline afin que la tique soit complètement couverte. Après environ cinq minutes, commencez à tirer sur le fil et retirez la tique avec des mouvements lents. Si possible, n'appuyez pas sur le corps de l'insecte, sinon le virus passera rapidement sous la peau. Assurez-vous de traiter la plaie avec de l'iode et de vous laver les mains avec de l'eau et du savon. Il est recommandé de conserver la tique retirée pour un examen de laboratoire ultérieur. Pour ce faire, l'insecte doit être soigneusement enveloppé dans de la gaze humide et placé dans une boîte ou un pot bien fermé. Dans tous les cas, après une morsure de tique, un besoin urgent de consulter un médecin. L'administration en temps opportun d'immunoglobulines spécifiques aidera à prévenir le développement de la maladie ou à faciliter son évolution.

Instamment! Vaccination et grossesse contre l'encéphalite à tiques

  • 12 novembre 2015
  • Réponses

Notre choix

En quête d'ovulation: la folliculométrie

conseillé

Les premiers signes de grossesse. Les sondages.

Sofya Sokolova a publié un article dans Symptômes de la grossesse, 13 septembre 2019

conseillé

Wobenzym augmente la probabilité de conception

conseillé

Massage gynécologique - l'effet est fantastique?

Irina Shirokova a publié un article dans Gynécologie, le 19 septembre 2019

conseillé

AMG - hormone anti-müllérienne

Sofya Sokolova a publié un article dans Analyses et enquêtes, 22 septembre 2019

conseillé

Sujets populaires

Auteur: maman dans un cube)))
Créé il y a 6 heures

Auteur: TanyaParf
Créé il y a 19 heures

Auteur: Impulse
Créé il y a 12 heures

Auteur: Sasha95
Créé il y a 15 heures

Auteur: Alena_1985
Créé il y a 19 heures

Auteur: Ekaterina19
Créé il y a 22 heures

Auteur: Sunny Angel
Créé il y a 11 heures

Auteur: DocaBudet
Créé il y a 19 heures

Auteur: Maria 84
Créé il y a 18 heures

Auteur: lolita87
Créé il y a 21 heures

À propos du site

Liens rapides

  • À propos du site
  • Nos auteurs
  • Aide du site
  • La publicité

Sections populaires

  • Forum sur la planification de la grossesse
  • Graphiques de température basale
  • Bibliothèque de santé reproductive
  • Avis sur les cliniques sur les médecins
  • Communication dans les clubs pour PDR

Les documents publiés sur notre site sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et le choix d'une méthode de traitement restent la prérogative exclusive de votre médecin traitant!

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Facteur Rh négatif

Infertilité

Chaque femme avec un facteur Rh négatif sait que cette circonstance peut affecter à la fois la conception et le déroulement de sa grossesse à l'avenir. Mais tout le monde ne sait pas qui est à risque et comment éviter le développement d'une incompatibilité immunologique entre la mère et le fœtus..

20 meilleures poussettes pour nouveau-nés

Accouchement

Mis à jour en 2019Il existe de nombreuses exigences pour le transport des enfants, en particulier des exigences strictes s'appliquent aux modèles pour nouveau-nés.

HCG pendant la grossesse est la norme - par semaine

Accouchement

HCG (gonadotrophine chorionique humaine) ou HCG (gonadotrophine chorionique humaine) est une hormone de grossesse spéciale. Le niveau d'hCG peut être surestimé non seulement pendant la grossesse et pas seulement chez la femme.