Principal / Conception

Conséquences possibles d'une césarienne pour un enfant et une mère

La césarienne est le processus d'accouchement par chirurgie. Une telle procédure peut être à la fois planifiée et d'urgence. Une opération planifiée est réalisée lorsqu'il existe des contre-indications médicales à l'accouchement naturel (présentation incorrecte, maladies de la femme en travail, bassin étroit, etc.). Une opération d'urgence est effectuée lorsque des problèmes imprévus surviennent lors de l'accouchement et qu'une action urgente est nécessaire. Dans les deux cas, une césarienne a des conséquences et est lourde de complications.

Conséquences d'une césarienne pour la mère:

La plupart des mères qui optent délibérément pour une césarienne ne réalisent pas que les conséquences d'une telle étape peuvent être les plus imprévisibles..

- conséquences de l'anesthésie

L'anesthésie pour une césarienne augmente le risque de baisse de la pression artérielle, qui à son tour peut entraîner une hypoxie fœtale..

Il y a eu des cas de rétention urinaire chez des femmes après une anesthésie péridurale.

La moindre erreur de l'anesthésiste peut entraîner de graves conséquences, telles que:

  • Maux de tête sévères.
  • Arrêt de la respiration et du cœur chez une femme en travail.
  • Une forte baisse de la pression artérielle.
  • Issue fatale.

Il existe également une possibilité de réactions allergiques.

De plus, l'anesthésie péridurale comporte les complications suivantes:

  • Mal au dos.
  • Lésion médullaire ou nerveuse à proximité.
  • Liquide céphalo-rachidien entrant dans l'espace épidural.
  • Développement d'un syndrome de compression prolongée, à la suite duquel la femme ne sent pas les jambes.
  • Hypoxie fœtale, résultant d'une altération de la circulation sanguine du placenta sous l'influence d'un anesthésique.

- points de suture après la chirurgie

Comme vous le savez, après toute opération, des points de suture restent sur le corps et une césarienne ne fait pas exception..

Et cela, à son tour, peut entraîner des complications:

  • Divergence des bords de suture entre les muscles abdominaux (diastasis). Si une diastase survient, vous devriez consulter un chirurgien.
  • L'aspect inesthétique de la couture peut être corrigé soit par une méthode chirurgicale, soit dans un institut de beauté (excision, resurfaçage, lissage, etc.).
  • La formation de cicatrices chéloïdes (forte prolifération du tissu conjonctif) sur la suture nécessite un traitement long et laborieux.
  • Une suppuration de la suture peut survenir, auquel cas un antibiotique est prescrit.
  • À la suite de l'entrée de cellules endométriales dans la suture externe, l'endométriose se développe et la suture commence à faire mal.
  • Processus de soudage dans le joint extérieur.

Pour éviter de telles conséquences, essayez d'observer les recommandations suivantes:

  • Ne soulevez pas de poids.
  • Essayez d'éviter la surcharge physique.
  • Bougez plus.
  • Portez un bandage spécial.
  • Consultez régulièrement votre médecin, car lui seul peut évaluer l'exactitude du processus de guérison des sutures.

- restrictions sur l'activité physique

Après qu'une femme a subi une césarienne, elle est fortement déconseillée de commencer l'entraînement physique plus tôt que 6 semaines après l'opération. Puisque cela menace des complications et peut prolonger le temps de guérison.

Une fois la date d'échéance atteinte, contactez votre gynécologue pour vous assurer que le processus de guérison s'est bien passé et que vous pouvez commencer à vous entraîner.

Si le médecin a donné le feu vert, commencez à faire de l'exercice en respectant les règles suivantes:

  1. Commencez par un exercice léger sans stress ni effort. Dans les premiers couples, les cours ne doivent pas vous fatiguer et encore plus provoquer une gêne au niveau de l'abdomen.
  2. Assurez-vous de vous échauffer pendant 10 minutes avant de faire de l'exercice.

Avantages et inconvénients de la césarienne

Qu'est-ce qu'une césarienne?

La césarienne est une intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie générale. Dans les temps anciens, la manipulation n'était pratiquée que pour les femmes qui n'avaient aucune chance de vivre. Au cours de la procédure, un enfant viable a été retiré de l'utérus, après quoi le patient est décédé des suites d'une perte de sang. Au fil du temps, les possibilités de la médecine se sont améliorées et les spécialistes sont devenus plus expérimentés. La césarienne moderne n'est pas une méthode d'accouchement aussi barbare qu'auparavant. Cette procédure permet de sauver la vie de l'enfant et de sa mère en cas de menace ou de complications.

Après une césarienne, une cicatrice reste sur l'abdomen

La chirurgie est réalisée à l'aide d'une incision abdominale. L'épiderme, les muscles, la paroi utérine sont disséqués en couches. Après cela, l'enfant naît et le placenta est séparé. Une fois la procédure terminée, la toilette de la cavité abdominale et l'assainissement sont effectués, puis la suture couche par couche des tissus est effectuée dans l'ordre inverse.

Les statistiques montrent que ces dernières années, il y a eu une tendance croissante à avoir des enfants avec l'aide d'une césarienne. C'est parce que les femmes ont peur de la douleur pendant un processus naturel. Les gynécologues tentent de convaincre leurs patients et expliquent que la césarienne n'est pas la meilleure alternative à l'accouchement naturel.

L'intervention chirurgicale évite les problèmes pouvant entraîner une naissance naturelle. Cependant, cela ne signifie pas que tout le monde doit choisir la césarienne. L'opération a ses propres avantages et inconvénients, qui doivent être appréciés par toutes les femmes..

Comment se déroule l'opération

L'intervention est réalisée dans les murs d'un établissement médical, qui dispose de l'équipement nécessaire, des conditions et des spécialistes qualifiés. Sur la base de l'évolution de la grossesse, le gynécologue local peut anticiper la nécessité d'une intervention. S'il y a des raisons de nommer une manipulation, ses conditions sont discutées à l'avance.

La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale. Cela évite tout inconfort. La chirurgie moderne permet l'utilisation de l'anesthésie générale ou de l'anesthésie péridurale. Cette dernière option est de plus en plus choisie par les femmes en travail, car elle leur permet d'être conscientes et de voir le processus de naissance d'un enfant..

L'opération est réalisée sous anesthésie générale

Une césarienne dure de 20 à 60 minutes. La préparation et le post-traitement nécessitent la plupart du temps. Le bébé est retiré de la cavité utérine immédiatement après la dissection des tissus. Les chirurgiens essaient de ne pas hésiter à retirer le bébé, car les analgésiques pénètrent dans le corps de l'enfant par la circulation systémique.

Indications pour la procédure

La raison de la nomination de la manipulation est la condition particulière de la mère ou de l'enfant..

L'intervention est prescrite à la mère dans les conditions suivantes:

  • complication de grossesse nécessitant un accouchement immédiat;
  • une infection qui peut être transmise à un enfant par un chemin vertical;
  • maladies graves du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • pathologie des organes de la vision;
  • bassin étroit;
  • poids fœtal élevé;
  • grossesse multiple;
  • placenta praevia ou proche du pharynx;
  • blessures graves au dos et périnéales;
  • caractéristiques anatomiques de la structure du petit bassin;
  • processus tumoraux qui compliquent l'accouchement naturel;
  • accouchements infructueux répétés dans le passé.

Indications pour un enfant:

  • une détérioration rapide de la santé;
  • faible activité cardiaque;
  • privation aiguë d'oxygène;
  • emplacement non naturel;
  • anomalies congénitales qui vous empêchent de naître naturellement.

Une intervention chirurgicale urgente est pratiquée lorsque des raisons inattendues surviennent: rupture de la cavité utérine, hémorragie interne, forte probabilité de décès de l'enfant, absence de travail.

Contre-indications à la chirurgie

Les contre-indications à l'intervention sont des maladies du sang chez la mère. En cas d'altération de la coagulation, il existe un risque élevé de perte de sang, par conséquent, la décision sur la possibilité d'une procédure auxiliaire est prise individuellement, en évaluant tous les risques.

L'opération n'est pas effectuée si le fœtus est décédé. Vous ne pouvez pas effectuer de césarienne chez les femmes présentant des processus infectieux aigus. Des maladies vasculaires et cardiaques sévères peuvent justifier le refus d'intervenir. La césarienne n'est pas pratiquée en cas de naissance prématurée à court terme, car il existe un risque élevé de décès de l'enfant en dehors de l'utérus de la mère.

Types de césarienne

La technique de l'intervention dépend de la durée de l'intervention et des raisons.

La grossesse après une césarienne peut être planifiée au plus tôt 2-3 ans

Selon l'urgence de la manipulation, elle est divisée en urgence et planifiée:

  • planifié - est prévu, nommé à l'avance et vous permet de vous préparer soigneusement;
  • urgence - effectuée rapidement, l'objectif principal est de sauver la vie d'une femme et d'un enfant.

Selon la méthode de réalisation de l'incision, la césarienne est longitudinale et transversale:

  • longitudinal - utilisé pour la naissance prématurée, l'abdomen est disséqué le long d'une ligne verticale;
  • transversal - utilisé le plus souvent, la paroi abdominale est coupée dans le segment inférieur à travers.

La durée de la césarienne - est-elle rapide et planifiée ou se prolonge-t-elle - dépend du déroulement de la procédure. En cas de complications, la période d'intervention chirurgicale augmente.

Effets

La probabilité de conséquences désagréables est toujours là. Des complications peuvent apparaître pendant la chirurgie, immédiatement après, ou même après plusieurs années.

Risques d'un accouchement chirurgical pour une femme:

  • dommages aux organes voisins situés près de l'utérus;
  • l'apparition d'une maladie adhésive;
  • infection du péritoine, de l'utérus ou des appendices;
  • dysfonctionnement intestinal;
  • réactions allergiques à l'anesthésie;
  • inflammation du système respiratoire lors de l'utilisation d'un ventilateur;
  • douleur chronique postopératoire;
  • séparation difficile du contenu de l'utérus;
  • long processus de récupération;
  • risque élevé de césarienne répétée lors de la prochaine grossesse;
  • période prolongée de cicatrisation tissulaire.

Un inconvénient important de cette manipulation est l'inconfort esthétique. Après l'intervention, la femme a une suture visible dans la cavité abdominale inférieure.

Risques pour l'enfant:

  • maladies inflammatoires du système respiratoire inférieur;
  • une augmentation de la période d'adaptation aux nouvelles conditions;
  • absence d'allaitement pendant plusieurs jours pendant que la mère reçoit une injection d'antibiotique;
  • risque élevé de troubles neurologiques;
  • tendance à augmenter la pression intracrânienne;
  • score faible sur l'échelle APGAR.

Malgré les risques élevés, la plupart des bébés, après la naissance par césarienne, rattrapent rapidement leurs pairs. Si les malformations congénitales et les anomalies génétiques n'étaient pas à la base d'une intervention chirurgicale, alors à la fin des six premiers mois, les enfants se développent à peu près de la même manière.

Avantages

De nombreuses femmes décident volontairement de subir une intervention chirurgicale, la considérant comme une option plus sûre pour l'accouchement. La base de cette décision est les avantages de la procédure:

  • tous les processus sont soigneusement contrôlés par des spécialistes;
  • il n'y a pas de sensations douloureuses pendant l'accouchement;
  • il n'est pas nécessaire de pousser et d'éprouver des contractions douloureuses;
  • il devient possible de connaître à l'avance la date de naissance de l'enfant et même de la choisir soi-même;
  • le bébé naît rapidement, la durée de l'opération ne dépasse pas une heure;
  • le risque d'hémorroïdes, de prolapsus de l'utérus, ainsi que d'autres complications désagréables de l'accouchement indépendant diminue;
  • le vagin reste élastique, ce qui évite les complexes lors de l'activité sexuelle ultérieure.

En comparant les avantages et les inconvénients de cette procédure, il est nécessaire d'évaluer sobrement les risques. Dans la pratique, tout ne se passe pas aussi bien qu'il le semble pour les femmes enceintes. Les dommages causés par une césarienne pour le corps sont plus graves que les difficultés du processus naturel. Lors du choix d'un mode d'accouchement, il est impératif d'écouter l'avis du gynécologue, car le médecin prend en compte toutes les nuances de la grossesse et assume des risques.

Quelles peuvent être les conséquences d'une césarienne pour la mère et l'enfant?

De nombreuses femmes ont peur de la douleur qui survient lors de l'accouchement, elles décident donc souvent d'une césarienne. Ce mode d'accouchement est utilisé à la fois pour des raisons médicales et à la demande de la femme enceinte..

Aujourd'hui, environ 15% des naissances ont lieu par césarienne. Malgré le fait que la procédure est effectuée assez souvent, chacune de ces opérations peut entraîner des complications. De plus, après une césarienne, les conséquences sont de nature différente..

Une césarienne est-elle dangereuse??

Des conséquences négatives surviennent à la fois lors de l'accouchement naturel et dans les cas où un nouveau-né naît par césarienne. Par conséquent, il est assez difficile de prédire à l'avance le degré d'influence de la méthode chirurgicale sur le bébé ou la mère..

Selon les statistiques, les conséquences négatives lors de l'accouchement naturel se produisent 12 fois moins souvent que dans les cas où les médecins sont obligés de pratiquer une césarienne. Le corps de la femme est soumis à un stress sévère pendant l'opération et il a besoin de plus de temps pour se rétablir complètement.

Cependant, la grossesse et l'accouchement ne se passent pas toujours bien. Dans certains cas, l'opération est effectuée pour éviter des conséquences négatives pour la mère et le fœtus..

Il existe les indications suivantes pour la césarienne:

  • malposition;
  • pathologie fœtale ou grande taille de l'enfant;
  • dommages à la paroi utérine, rupture tissulaire;
  • décollement prématuré du placenta;
  • processus de naissance compliqué;
  • problèmes avec le placenta;
  • maladies des organes du système reproducteur chez la mère;
  • bassin étroit;
  • processus oncologiques.

Aujourd'hui, la menace que représente l'intervention pour la mère et l'enfant est minimisée, en particulier avec une césarienne planifiée. Cependant, il est important de comprendre que la chirurgie n'est pas une méthode d'accouchement totalement sûre..

Les conséquences d'une césarienne pour la mère

Les risques associés à un accouchement chirurgical augmentent à chaque césarienne.

En effet, pendant la procédure, les tissus qui composent les organes internes de la cavité abdominale et du petit bassin sont endommagés. Pour cette raison, le tonus des fibres musculaires diminue, ce qui augmente la probabilité de développement d'un prolapsus (prolapsus) des parois du vagin et de l'utérus.

En outre, les complications après une césarienne se développent souvent en raison d'erreurs médicales..

Le non-respect de la technique de l'opération entraîne plusieurs conséquences:

  • infection des organes pelviens;
  • hémorragie interne;
  • l'endométriose;
  • l'endométrite;
  • affaiblissement des muscles abdominaux;
  • problèmes de miction et de défécation.

L'utilisation de l'anesthésie pour la césarienne contribue au développement de troubles nerveux. Chez les femmes, un jour après la procédure, des maux de tête, des crises de vertiges et des nausées surviennent. La confusion survient pendant un certain temps en raison de l'anesthésie générale.

Complications sur les organes internes

Après une césarienne, les conséquences pour la mère affectent souvent les organes internes. À la fin de la procédure, une suture est appliquée sur l'utérus et la cavité abdominale, ce qui laisse une cicatrice prononcée.

  • La présence d'une cicatrice sur l'abdomen après la chirurgie impose certaines restrictions à la vie. Pendant un mois après l'opération, il faut éviter de soulever des objets lourds et se limiter à la consommation de certains aliments, cette pratique évitera des conséquences négatives sous forme de prolapsus des organes pelviens. Afin de prévenir l'infection, des médicaments antibactériens sont prescrits.
  • Une cicatrice amincie sur l'utérus à l'avenir peut provoquer un avortement ou la rupture d'un organe. De plus, les signes de divergence de couture ne sont pas toujours possibles à identifier en temps opportun. Par conséquent, quelques mois après l'opération, la femme est envoyée pour un diagnostic par ultrasons. Habituellement, une ligature des trompes de Fallope est recommandée pour la réopération. Dans la troisième grossesse, cette procédure est effectuée en fonction des signes vitaux. Sinon, les conséquences de l'opération représentent une menace sérieuse pour la santé du patient..
  • En raison d'une mauvaise couture de la cavité utérine, des hernies surviennent souvent dans la région pelvienne. Cela conduit à une diminution du tonus musculaire, qui devient plus tard la cause du prolapsus du système reproducteur. Pour éviter le développement de telles conséquences, il est recommandé d'effectuer régulièrement des exercices de Kegel après l'accouchement chirurgical pour renforcer les tissus pelviens..

L'endométriose

Il est impossible de prédire à l'avance quelles complications peuvent survenir après un accouchement chirurgical. L'endométriose est l'une des conséquences imprévisibles..

Cette maladie se développe lorsque les cellules de l'endomètre (la muqueuse de l'utérus) se développent dans des zones atypiques - les fibres musculaires et la couche séreuse. Une caractéristique importante de la pathologie est qu'elle se manifeste pour la première fois des années plus tard..

Avec la maladie, il y a des douleurs sévères dont l'intensité varie en fonction de la phase du cycle menstruel. L'infertilité se développe souvent après l'endométriose.

L'endométrite

L'endométrite est une autre raison pour laquelle une césarienne est dangereuse pour une femme. La pathologie est caractérisée par l'évolution du processus inflammatoire dans la couche muqueuse interne de l'utérus. La maladie se développe en raison d'une infection tissulaire par des bactéries pathogènes.

Les conséquences de l'endométrite sont dangereuses pour les futurs enfants. La maladie provoque des fausses couches et une insuffisance placentaire. De plus, le processus inflammatoire des tissus de l'utérus se propage finalement à d'autres organes du petit bassin, provoquant le développement d'une maladie adhésive.

Embolie amniotique

Lorsqu'elle envisage de devenir mère, une femme doit comprendre que la grossesse est parfois accompagnée d'embolie amniotique. Cette condition pathologique constitue une menace pour la vie et la santé du patient. Cela se produit en raison de la pénétration de liquide amniotique dans la circulation sanguine..

Chez la femme, l'embolie provoque des conséquences sous forme de:

  • augmentation de la pression veineuse;
  • troubles de la coagulation sanguine;
  • thromboembolie.

Les causes d'embolie sont multiples, parmi lesquelles les erreurs médicales commises lors de l'opération. En raison de cette pathologie, environ 70% des patients meurent. La probabilité d'une embolie ne dépend pas du fait que la césarienne soit pratiquée pour la première fois ou à nouveau.

Saignement

Avec la césarienne, le saignement est une conséquence courante. Son apparence s'explique par le fait que pendant l'opération, les vaisseaux sont blessés et le sang s'accumule à l'intérieur de la cavité utérine. Dans les 4-6 semaines, le corps élimine indépendamment une telle conséquence.

Cependant, si une divergence de couture se produit, ce processus se poursuit. Dans ce cas, une deuxième opération est nécessaire pour éliminer l'hémorragie interne, qui doit être effectuée dans les 24 heures.

Pourquoi une césarienne est-elle dangereuse pour un enfant??

Les médecins identifient plusieurs types de conséquences d'une césarienne pour un enfant. En passant par le canal de naissance, les enfants s'adaptent progressivement aux conditions extérieures. À ce stade, les processus physiologiques dans le corps de l'enfant ralentissent..

Les bébés après une césarienne sont très stressés. Cela est dû au fait que le niveau de pression externe et intra-utérine est différent, en raison des micro-lésions qui se produisent dans le cerveau..

Une césarienne pour un enfant est également dangereuse car les conséquences négatives se développent parfois après plusieurs années.

Complications précoces

L'opération affecte l'enfant de différentes manières:

  1. Le danger de césarienne pour un enfant est que pendant la procédure, des analgésiques sont utilisés. Les composants du médicament par la circulation sanguine pénètrent dans le corps du bébé. Sous l'influence de l'anesthésie, le travail du centre respiratoire est inhibé, ce qui entraîne une asphyxie (suffocation). De plus, en raison des médicaments, les enfants sont souvent mal nourris le premier jour..
  2. Le deuxième danger de la procédure réside dans le fait que les poumons de l'enfant sont remplis de mucus qui, lors de l'accouchement naturel, est expulsé des organes. Mais lors de l'accouchement par intervention chirurgicale, le liquide pénètre dans le tissu local, à cause de cela, une maladie de la membrane hyaline et des pathologies du système respiratoire se développent à l'avenir.
  3. Chez certains enfants, en raison du stress causé par les chutes de pression, les catécholamines ne sont pas produites, qui sont responsables de l'adaptation du bébé aux conditions extérieures..

Complications tardives

Les conséquences de la procédure peuvent apparaître après plusieurs mois ou années. L'enfant né prend alors mal du poids.

Les enfants après une césarienne ont:

  • hyperactivité;
  • excitabilité accrue;
  • allergies alimentaires.

En raison du fait que l'opération est réalisée sous anesthésie locale ou générale, les savons sont nourris avec des mélanges pendant plusieurs jours après la naissance, car il est nocif d'allaiter pendant cette période. Par conséquent, à l'avenir, les enfants refusent le lait maternel..

Parmi les conséquences de la procédure, il faut noter l'absence de lien psychologique entre une femme et son enfant, qui survient au moment de la naissance et de l'allaitement. Dans ce cas, les médecins peuvent mettre le bébé sur le corps d'un père ou d'un proche..

Est-il possible de prévenir les complications?

Pour éviter le développement de conséquences négatives à l'avenir, une femme a besoin:

  • subir un examen de contrôle par ultrasons;
  • traiter régulièrement les coutures avec des antiseptiques;
  • porter un bandage pendant plusieurs semaines;
  • vivre une vie active;
  • ajuster la nutrition.

Le respect de ces règles réduit la probabilité de divergence des coutures et l'apparition d'autres conséquences négatives..

En cas d'inconfort et d'autres phénomènes indiquant un dysfonctionnement des organes internes tant chez la mère que chez l'enfant, il est recommandé de consulter un médecin.

Le corps après l'opération est entièrement restauré en 2 ans. Pendant cette période, la re-conception est contre-indiquée pour des raisons médicales..

Les conséquences de la césarienne, qui peuvent affecter après des années

Quelque chose passe plus tard, mais quelque chose reste pour la vie.

Texte: Olga Maslova · 21 avril 2019

Beaucoup de gens pensent que l'accouchement par césarienne est beaucoup plus facile que naturellement. Elle s'est endormie et s'est déjà réveillée avec un enfant dans ses bras. Il n'y a pas de coupures dans le lieu causal, rien n'est étiré à cet endroit même. Bien sûr, pour certaines femmes, une césarienne est une nécessité, mais il y a celles qui passent délibérément sous le couteau. Les mamans sont sûres qu'une telle opération est aussi simple que de décortiquer des poires, mais à quel point elles se trompent. Voici 13 conséquences qui peuvent survenir après une césarienne.

1. Problèmes de menstruation

Après une période césarienne, vos règles peuvent être plus douloureuses, lourdes et irrégulières. Vous devrez attendre que la cicatrice de l'utérus soit complètement guérie. Pendant la menstruation, la couche musculaire de la paroi utérine dans la zone de la cicatrice se contracte, ce qui provoque une douleur.

Cependant, certaines femmes ne remarquent pas beaucoup de différence dans les périodes avant et après la chirurgie. Cela signifie que leur corps a pu récupérer rapidement après une césarienne.

2. Manque d'instinct maternel

Lors de l'accouchement naturel, dès la naissance du bébé, il est immédiatement appliqué sur le sein de la mère. Malheureusement, pour les femmes qui accouchent sous anesthésie, ce n'est pas possible. Les mères ne voient leur enfant qu'après un certain temps et ressentent parfois une sorte de barrière entre elles et le bébé. Cela peut prendre un certain temps à certains pour ressentir de l'affection maternelle, et pour certains, cela peut ne jamais arriver..

3. Saignement

Habituellement, l'utérus d'une femme qui a accouché commence immédiatement à se contracter, ce qui protège la jeune mère des saignements excessifs. Cependant, il arrive qu'à la naissance d'un gros bébé, après une naissance prolongée ou une césarienne, l'utérus reste dans un état détendu (atonie de l'utérus), ce qui menace de pertes sanguines importantes. Les médecins traitent cette condition avec des médicaments à base de prostaglandines..

4. Prise de poids

La césarienne est une opération majeure dont la récupération prendra du temps. Et la récupération de vos muscles abdominaux peut prendre des années. Certaines femmes, à la vue de leur propre corps, tombent dans la dépression et au lieu de prendre soin d'elles-mêmes, elles s'appuient sur des sucreries, saisissant leurs expériences. Pour les mamans qui souhaitent renforcer leurs muscles après l'accouchement, la thérapie physique peut être une excellente option..

5. Endométrite

Environ 7% des femmes qui ont accouché par césarienne ont une complication telle que l'endométrite. Une infection pénètre dans l'utérus et l'inflammation commence. Dans la plupart des cas, l'endométrite peut être traitée avec des antibiotiques, mais dans de très rares cas, l'infection entraîne l'ablation de l'utérus.

6. Problèmes avec la vessie

Ils arrivent aussi aux mères qui ont accouché naturellement. Cela est dû à la faiblesse des muscles du plancher pelvien. Cependant, les femmes récupèrent souvent plus longtemps après une césarienne. Pour cette raison, les mères sont plus susceptibles de souffrir de spasmes de la vessie, de douleurs et crampes inattendues et d'incontinence..

Un autre problème dû à des muscles affaiblis est la rétention urinaire dans les voies urinaires, qui entraîne souvent une infection. Faites attention aux symptômes: fatigue, fièvre, douleurs pelviennes, envie fréquente et forte d'aller aux toilettes, qui sont inefficaces.

7. Cicatrice

De nos jours, les médecins font un tel travail de joaillerie qu'une cicatrice de césarienne est souvent invisible sous un petit maillot de bain. Et dans l'une des cliniques en Israël ont déjà appris à faire une césarienne sans coutures. Cependant, après une césarienne, la cicatrice reste non seulement sur la peau, mais également sur l'utérus. Et une femme doit faire extrêmement attention à ne pas lui faire de mal - cela peut entraîner de graves conséquences, ainsi que des problèmes lors de grossesses ultérieures..

Parfois, une infection peut se développer autour des couches de peau qui entourent la cicatrice, et si elle est retardée avec le traitement, elle entraînera une inflammation purulente. De plus, il est possible que le site de la cicatrice et les tissus environnants ne guérissent pas correctement. Pour cette raison, même des années après l'accouchement, il existe un risque de nouvelle infection.

8. Placenta praevia

C'est une complication qui peut survenir pendant la grossesse. Le placenta bloque le pharynx interne de l'utérus, et donc le chemin de la naissance du bébé. Si la présentation n'est pas détectée à temps, tout peut aboutir à un traumatisme à la naissance, de graves problèmes de santé pour la mère et l'enfant, et parfois même sa mort. L'une des principales raisons du placenta praevia est la formation de cicatrices sur l'utérus après une césarienne.

9. Maintenant seulement césarienne

Avoir une césarienne ne signifie pas qu'une femme ne pourra plus accoucher. Cependant, dans la plupart des cas, elle devra refaire la césarienne. Bien sûr, il y a une chance d'accoucher naturellement, mais la plupart des médecins ne recommandent pas cette méthode en raison du risque de rupture utérine..

10. Adhésions

Après la chirurgie, le corps essaie de restaurer lui-même l'intégrité de l'organe. Le processus de cicatrisation active est lancé, la substance protéique fibrine est libérée, qui colle les tissus ensemble. Cependant, il arrive que la fibrine affecte les anses intestinales et les organes pelviens, c'est pourquoi des adhérences apparaissent. Douleurs pelviennes et abdominales, troubles intestinaux, constipation, flatulences apparaissent.

Si vous ignorez le problème, à l'avenir, tout peut entraîner de graves complications, ainsi qu'une grossesse extra-utérine et même une infertilité. Une étude a révélé que les femmes qui avaient eu trois césariennes ou plus étaient deux fois plus susceptibles d'avoir des adhérences serrées que celles qui avaient eu leur première ou deuxième césarienne..

11. Trouble de stress post-traumatique

Ou sept mères sur cent souffrent du SSPT après avoir accouché. De plus, les femmes après une césarienne sont plus sensibles à ce trouble que celles qui ont accouché naturellement. La peur, le manque de soutien avant, pendant ou après l'accouchement peuvent être mauvais pour le psychisme de la mère.

Les symptômes du SSPT comprennent un mauvais sommeil, des cauchemars, de l'irritabilité, de l'anxiété, des crises de panique et un sevrage. Les souvenirs de l'accouchement sont horribles et la femme essaie de toutes les manières possibles d'oublier ce jour..

12 problèmes à concevoir

Des scientifiques écossais ont découvert que 20% des mères ayant subi une césarienne avaient du mal à essayer de retomber enceinte.

13. Sentiments de culpabilité

Une femme enceinte rêve du jour où elle rencontre son bébé pour la première fois. Cependant, les mamans qui ont subi une intervention chirurgicale pendant l'accouchement peuvent avoir des émotions très différentes..

Certaines femmes après une césarienne, notamment en raison d'hormones et de stress, éprouvent des sentiments de culpabilité, de perte, de détachement, ainsi que de la colère, du ressentiment et même une faible estime de soi.

Parfois, les mères ont l'impression de laisser tomber deux bébés, car elles ne peuvent pas accoucher de manière naturelle. Quelqu'un doit endurer les commentaires haineux et condescendants de la part de femmes qui ont accouché à l'ancienne. Ils disent qu'elle-même n'a pas accouché, ce qui signifie qu'elle n'était pas mère. Essayez de vous distraire de tout cela et ne pensez qu'à votre bébé. Quelle différence cela fait-il comment il est né? L'accouchement naturel n'est pas encore une garantie qu'une femme deviendra une bonne mère..

Types de complications après une césarienne

L'accouchement chirurgical est une intervention chirurgicale sérieuse qui a ses propres facteurs de risque. Les complications après une césarienne sont associées aux organes internes, aux sutures ou causées par l'influence des anesthésiques. Ils sont dus aux caractéristiques individuelles du corps de la femme ou à des soins médicaux de mauvaise qualité..

Complications sur les organes internes

Perte de sang de haut grade

Une incision verticale entraîne souvent une perte de sang importante. Cela est dû à la destruction de gros vaisseaux situés dans la partie supérieure de l'utérus. En moyenne, la perte de sang lors d'une césarienne peut être d'environ 1 litre. Avec l'accouchement naturel, ce chiffre diminue à 250 ml..

La cause de cette complication est la pathologie du développement du placenta ou des adhérences formées lors d'opérations précédentes..

Pour restaurer la perte de sang, l'introduction de substituts sanguins est nécessaire.

Processus adhésifs

La formation d'adhérence est une réaction anti-inflammatoire naturelle du corps après une césarienne. Il y a un "collage" de l'utérus, des ovaires et des anses intestinales dû à la prolifération du tissu conjonctif. Cela provoque des dysfonctionnements de ces organes..

Les adhérences sont difficiles à diagnostiquer. L'examen échographique ne peut confirmer ou nier leur présence.

Les adhérences sont éliminées par laparoscopie - chirurgie pour les disséquer.

Pour la prévention des adhérences, une activité physique précoce après une césarienne est recommandée..

Violation de la motilité intestinale

Un autre problème courant après une césarienne est la constipation, qui s'accompagne d'une douleur aiguë dans les intestins. La complication peut être due à plusieurs facteurs:

  • Parésie intestinale - paralysie de la musculature intestinale. Fondamentalement, la parésie est caractéristique des premiers jours de la période postopératoire, elle est traitée par un lavement
  • Adhésions - la fusion des sections intestinales provoque une obstruction et des flatulences
  • Muscles abdominaux affaiblis

L'endométrite

L'endométrite est une inflammation de la paroi interne du corps de l'utérus. La cause du processus inflammatoire est le contact des tissus avec l'air et la pénétration d'agents pathogènes pendant l'opération. L'endométrite se manifeste par les symptômes suivants:

  • Augmentation de la température
  • Insomnie et perte d'appétit
  • Miction douloureuse
  • Décharge avec des impuretés purulentes et une odeur désagréable

La maladie est diagnostiquée par échographie et examen par un gynécologue. En tant que traitement, un traitement antibiotique est prescrit. Une maladie négligée nécessite une intervention chirurgicale.

Complication au niveau des coutures

Saignement de couture

Des sutures lâches, des vaisseaux mal suturés pendant le traitement postopératoire de la plaie provoquent l'apparition de saignements et la formation d'hématomes sous-cutanés.

Inflammation de la suture

Des soins inappropriés ou une infection peuvent provoquer une inflammation de la zone de couture. Symptômes typiques:

  • Augmentation rapide de la température
  • Rougeur et gonflement de la suture et des tissus adjacents
  • Décharge de la couture de liquide sanguin purulent

Les premiers signes d'inflammation suggèrent un traitement avec des médicaments antibactériens. Le processus lancé nécessite une intervention chirurgicale.

Divergence de couture

La complication se manifeste par la divergence de l'incision chirurgicale lors du retrait des fils (ligature). Elle peut être causée par une infection asymptomatique du corps d'une femme ou d'une femme en travail en surpoids..

Complications tardives

Dans les derniers stades de la période postopératoire, les complications suivantes sont possibles:

  1. Fistule (fistule) - inflammation autour de la ligature, qui est cousue ensemble. Cela se produit lorsque le fil est infecté ou que le corps a une réaction allergique au matériau de suture. Une complication se manifeste par la formation d'un joint et des sensations douloureuses dans la zone de couture, une couleur violet-bleuâtre, une décharge de liquide purulent du joint
  2. La chéloïde est une croissance semblable à une tumeur du tissu conjonctif sur le site d'une cicatrice postopératoire. La cicatrice ne constitue pas une menace pour la santé. Pour réduire la taille de la suture, vous pouvez utiliser une thérapie au laser ou par ultrasons, des hormones ou une méthode chirurgicale d'excision de la cicatrice. Lors du choix d'une méthode, vous devez consulter un dermatologue
  3. La hernie est une complication extrêmement rare. La cause la plus fréquente est une césarienne utilisant une méthode d'incision verticale ou plusieurs opérations consécutives

Complications associées aux médicaments anesthésiques

L'anesthésie pendant le travail opératoire est assurée par une anesthésie générale, une anesthésie rachidienne et péridurale. L'anesthésie générale implique un arrêt complet de la conscience de la mère. Avec d'autres types d'anesthésie, seule la partie inférieure du corps perd sa sensibilité. Tous les types d'anesthésie ont leurs propres complications en raison de l'introduction de médicaments puissants.

Anesthésie générale

Ce type d'anesthésie est rarement utilisé. Les recommandations pour l'anesthésie générale sont la mauvaise position du fœtus, ainsi que les contre-indications à l'anesthésie péridurale. Les complications pour maman peuvent être:

  • Lésion laryngée due au tube respiratoire
  • Maux de tête et maux de dos
  • Excitabilité accrue
  • Abaisser la tension artérielle
  • Nausée et vomissements
  • Affaiblissement de la motilité intestinale
  • Ingestion de suc gastrique dans les voies respiratoires (peut provoquer une pneumonie et un arrêt respiratoire)

L'anesthésie générale est également dangereuse pour le nouveau-né. L'action des médicaments déprime le système nerveux, affaiblit la respiration et le tonus musculaire.

Anesthésie rachidienne

Cette méthode de soulagement de la douleur vise à supprimer les impulsions nerveuses en injectant des médicaments dans la colonne vertébrale. En conséquence, la sensibilité du bas du corps disparaît. Les types de complications suivants sont possibles:

  • Augmentation des maux de tête
  • Abaisser la tension artérielle
  • Action à court terme des médicaments

Anesthésie péridurale

La procédure consiste à injecter des analgésiques dans l'espace qui entoure la moelle épinière. La ponction se fait au niveau de 3-4 vertèbres. L'anesthésie peut être partielle (les sensations restent avec la contraction de l'utérus) et complète. Complications de l'anesthésie:

  • Maux de tête sévères
  • Coups de bélier
  • Si des médicaments pénètrent dans la circulation sanguine, ils peuvent provoquer des convulsions et une perte de conscience.

Une dose importante d'anesthésiques peut nuire à l'enfant, provoquer des difficultés respiratoires, des réactions inhibées ou des réflexes congénitaux mal exprimés.

Prévention des complications

Des mesures préventives doivent être prises à la fois en milieu hospitalier et après le congé.

En milieu hospitalier, après la fin de l'anesthésie, la femme en travail doit progressivement commencer à bouger afin d'éviter le développement de processus adhésifs. À ce moment, une récupération médicale des systèmes corporels est effectuée. La couture est traitée avec des antiseptiques et les pansements sont changés.

Pour tout symptôme suspect dans la période post-partum, vous devriez consulter un médecin, car les complications à un stade précoce sont plus faciles à traiter sans conséquences graves.

La période de récupération pour la césarienne est plus longue que pour l'accouchement naturel. À la maison, vous devez vous concentrer sur la nature des pertes vaginales, l'état des coutures et la température corporelle. L'hygiène et le traitement des coutures sont essentiels. Les écarts par rapport à la norme, les douleurs aiguës et la mauvaise santé nécessitent un diagnostic médical immédiat. Limitez l'activité physique, mais menez une vie active et faites des exercices de restauration spéciaux.

La césarienne est une opération assez courante, mais difficile et dangereuse. Il est impossible de prédire son issue et ses complications. L'étude des informations aidera à éviter l'apparition de complications après une césarienne ou à les diagnostiquer à temps.

Récupération après césarienne

La récupération post-partum n'est pas un processus facile, même pour les femmes qui ont accouché par voie naturelle. Que dire de la césarienne, quand les postopératoires rejoignent tous les problèmes post-partum! Nous vous expliquerons ce qu'une jeune maman peut prendre pour récupérer plus rapidement après cette chirurgie..

Lyudmila Petrova
Obstétricien-gynécologue de la catégorie de qualification la plus élevée, chef du service de maternité de la maternité n ° 16, Saint-Pétersbourg

Conséquences possibles de l'opération

La césarienne consiste à délivrer le fœtus en enlevant la paroi abdominale et l'utérus par une incision. L'utérus post-partum revient à son état d'origine dans les 6 à 8 semaines. Traumatisme de l'utérus pendant la chirurgie, œdème,

la présence d'hémorragies dans la zone de suture, une grande quantité de matériel de suture ralentissent l'involution de l'utérus et prédisposent à l'apparition de complications purulentes-septiques postopératoires dans la zone pelvienne avec implication de l'utérus et des appendices dans le processus. Ces complications après une césarienne surviennent 8 à 10 fois plus souvent qu'après un accouchement vaginal. Des complications telles que l'endométrite (inflammation de la couche interne de l'utérus), l'annexite (inflammation des appendices), la paramétrite (inflammation du tissu péri-utérin), affectent en outre la fonction reproductrice d'une femme, car peut entraîner des irrégularités menstruelles, un syndrome de douleur pelvienne, une fausse couche, une infertilité.

L'état initial de santé de la femme, le choix d'une méthode et d'une technique rationnelles pour effectuer l'opération, la qualité du matériel de suture et du traitement antibactérien, ainsi que la gestion rationnelle de la période postopératoire, la prévention et le traitement des complications associées à l'accouchement chirurgical, déterminent le résultat favorable de l'opération..

Une incision transversale dans le segment inférieur de l'utérus est faite parallèlement aux fibres musculaires circulaires, à un endroit où il n'y a presque pas de vaisseaux sanguins. Par conséquent, il blesse le moins de tous les structures anatomiques de l'utérus, ce qui signifie qu'il perturbe dans une moindre mesure le processus de guérison dans la zone opératoire. L'utilisation de sutures résorbables synthétiques modernes favorise la rétention à long terme des bords de la plaie sur l'utérus, ce qui conduit à un processus de guérison optimal et à la formation d'une cicatrice riche sur l'utérus, ce qui est extrêmement important pour les grossesses et l'accouchement ultérieurs.

Prévention des complications après césarienne

Actuellement, afin de prévenir la morbidité maternelle après une césarienne, des antibiotiques modernes hautement efficaces d'un large spectre d'action sont utilisés, car le rôle des associations microbiennes, des virus, des mycoplasmes, de la chlamydia, etc. est important dans le développement de l'infection. Lors d'une césarienne, des antibiotiques prophylactiques sont administrés après le cordon ombilical réduire leur impact négatif sur l'enfant. En période postopératoire, la préférence est donnée à des traitements antibiotiques de courte durée afin de réduire l'apport de médicaments au bébé par le lait maternel; avec une évolution favorable de la césarienne après la chirurgie, les antibiotiques ne sont pas du tout administrés.

Le premier jour après la césarienne, la femme en post-partum est dans l'unité de soins intensifs sous la surveillance étroite du personnel médical, tandis que les activités de tout son corps sont surveillées. Des algorithmes de prise en charge post-césarienne ont été développés: reconstitution adéquate des pertes sanguines, anesthésie, maintien des systèmes cardiovasculaire, respiratoire et autres. Il est très important dans les premières heures après l'opération de surveiller l'écoulement du tractus génital, car il existe un risque élevé de saignement utérin en raison d'une violation de la contractilité de l'utérus, causée par une blessure opérationnelle et l'action de médicaments. Dans les 2 premières heures après l'opération, une perfusion intraveineuse continue de médicaments réducteurs utérins est réalisée: OXYTOCINE, MÉTHYLERGOMÉTRINE, un sac de glace est placé sur le bas de l'abdomen.

Après une anesthésie générale, il peut y avoir douleur et mal de gorge, nausées et vomissements.

Le soulagement de la douleur après la chirurgie est d'une grande importance. Déjà après 2-3 heures, des analgésiques non narcotiques sont prescrits, 2-3 jours après l'opération, le soulagement de la douleur est effectué selon les indications.

Un traumatisme opérationnel, pénétrer dans la cavité abdominale pendant le fonctionnement du contenu de l'utérus (liquide amniotique, sang) provoque une diminution du péristaltisme intestinal, une parésie se développe - ballonnements, rétention de gaz, pouvant entraîner une infection du péritoine, des sutures sur l'utérus, des adhérences. Une augmentation de la viscosité du sang pendant et après la chirurgie contribue à la formation de caillots sanguins et à leur possible blocage de divers vaisseaux.

Afin de prévenir la parésie intestinale, les complications thromboemboliques, d'améliorer la circulation sanguine périphérique, d'éliminer la congestion dans les poumons après une ventilation artificielle, l'activation précoce de la femme post-partum au lit est importante..

Après l'opération, il est conseillé de se retourner dans le lit d'un côté à l'autre, à la fin du premier jour, il est recommandé de se lever tôt: vous devez d'abord vous asseoir au lit, baisser les jambes, puis commencer à vous lever et à marcher un peu. Vous devez vous lever uniquement avec l'aide ou sous la surveillance d'un personnel médical: après avoir couché suffisamment longtemps, des vertiges, des chutes sont possibles.

Au plus tard les premiers jours après l'opération, il est nécessaire de commencer la stimulation médicamenteuse de l'estomac et des intestins. Pour cela, PROZERIN, CERUKAL ou UBRETID sont utilisés, en plus, un lavement est effectué. Avec un déroulement sans complication de la période postopératoire, le péristaltisme intestinal est activé le deuxième jour après l'opération, les gaz partent d'eux-mêmes et le troisième jour, en règle générale, il y a une chaise indépendante.

Le 1er jour, le puerperant est amené à boire de l'eau minérale sans gaz, du thé sans sucre au citron par petites portions. Le 2ème jour, un régime hypocalorique est prescrit: céréales liquides, bouillon de viande, œufs à la coque. De 3-4 jours après une chaise indépendante, la puerpera est transférée à un régime général. Il n'est pas recommandé de prendre des aliments trop chauds ou trop froids, les aliments solides doivent être introduits progressivement dans votre alimentation.

Le 5-6e jour, des examens échographiques de l'utérus sont effectués afin de clarifier sa contraction opportune.

En période postopératoire, le pansement est changé quotidiennement, examen et traitement des sutures postopératoires avec l'un des antiseptiques (alcool éthylique à 70%, teinture d'iode à 2%, solution de permanganate de potassium à 5%). Les points de suture de la paroi abdominale antérieure sont retirés le 5-7e jour, après quoi le problème de la sortie à domicile est résolu. Il arrive que la plaie sur la paroi abdominale antérieure soit suturée avec une suture intradermique «cosmétique» avec un matériau de suture résorbable; dans de tels cas, il n'y a pas de coutures externes amovibles. La sortie est généralement effectuée le 7-8ème jour.

Établir l'allaitement après une césarienne

L'allaitement est souvent difficile après une césarienne. Ils sont causés par un certain nombre de raisons, y compris la douleur et la faiblesse après la chirurgie, la somnolence de l'enfant dans le contexte de l'utilisation d'analgésiques ou d'une altération de l'adaptation du nouveau-né lors de l'accouchement chirurgical, l'utilisation de mélanges pour donner du «repos» à la mère. Ces facteurs rendent difficile l'établissement de l'allaitement. En raison de la nécessité d'un régime hypocalorique pendant 4 jours, la formation de lactation se produit dans le contexte d'une carence dans le régime alimentaire d'une femme qui allaite en macro et micro-éléments, ce qui affecte non seulement la quantité, mais également la qualité du lait. Ainsi, la sécrétion quotidienne de lait après la césarienne est presque 2 fois inférieure par rapport à l'accouchement spontané; le lait contient une faible teneur en ingrédients principaux.

Il est important de s'assurer que le bébé prend le sein pendant les 2 premières heures après la chirurgie. Actuellement, la plupart des institutions obstétricales fonctionnent sur le principe du séjour conjoint de la mère et de l'enfant.

Par conséquent, si tout s'est passé sans complications, vous pouvez exprimer le désir de laisser le bébé à côté de vous et de commencer l'allaitement sous la supervision du personnel, dès que l'anesthésie disparaît et que vous avez la force de prendre votre bébé dans vos bras (environ 6 heures après l'opération). Les femmes qui allaitent dont l'allaitement est reporté pour diverses raisons (naissance d'enfants nécessitant un traitement spécial, survenue de complications chez la mère) devraient recourir à l'expression du lait pendant les heures d'alimentation pour stimuler la lactation.

L'une des principales conditions d'un allaitement réussi après une césarienne est de trouver une position dans laquelle la femme est à l'aise pour nourrir son bébé. Le premier jour après l'opération, il est plus facile de se nourrir couché sur le côté. Certaines femmes trouvent cette position inconfortable. cela étire les coutures, de sorte que vous pouvez nourrir tout en étant assis et en tenant le bébé sous le bras ("ballon de foot sous le bras" et "couché sur le lit"). Dans ces positions, les oreillers sont placés sur les genoux, l'enfant s'allonge dessus dans la bonne position, tandis que la charge est retirée de la zone de couture. À mesure qu'elle se rétablit plus tard, la mère peut nourrir le bébé en position couchée, assise et debout..

Afin de stimuler la lactation, des méthodes physiothérapeutiques de stimulation de la lactation sont utilisées (OVNI des glandes mammaires, UHF, massage par vibration, exposition aux ultrasons, stimulation sonore "bioacoustique"), phytothérapie: une décoction de graines de carvi, aneth, origan, anis, etc. Pour améliorer la composition de qualité du lait maternel, il est nécessaire d'introduire additifs alimentaires (produits protéinés et vitaminés spécialisés) dans l'alimentation d'une mère qui allaite: Femilak-2, Milky Way, Mama Plus, Enfimama. Toutes ces activités ont un effet bénéfique sur les indicateurs du développement physique des enfants pendant leur séjour à la maternité, et la mère sort avec une lactation bien établie..

Gymnastique après césarienne

6 heures après l'opération, vous pouvez commencer les exercices thérapeutiques les plus simples et masser la poitrine et l'abdomen. Vous pouvez les faire sans instructeur, couché dans le lit avec les genoux légèrement pliés:

    caresses circulaires avec une paume sur toute la surface de l'abdomen dans le sens des aiguilles d'une montre de droite à gauche, de haut en bas le long des muscles droits de l'abdomen, de bas en haut et de haut en bas obliquement - le long des muscles abdominaux obliques - pendant 2-3 minutes;

en caressant les surfaces avant et latérales de la poitrine du bas vers la région axillaire, le côté gauche est massé avec la main droite, la droite - avec la gauche;

les mains sont placées derrière le dos et la région lombaire est caressée avec les surfaces arrière et palmaire des mains dans la direction de haut en bas et sur les côtés;

respiration thoracique profonde, pour le contrôle, les paumes sont placées sur la poitrine: au détriment de 1-2, une respiration profonde est prise avec la poitrine (la poitrine se soulève), au détriment de 3-4, expiration profonde, tout en appuyant légèrement sur la poitrine avec les paumes;

respiration profonde dans l'abdomen, les paumes, tenant la zone des coutures, inspirez au nombre de 1-2, gonflez l'abdomen, expirez au nombre de 3-4, en tirant l'estomac autant que possible;

rotation des pieds, sans lever les talons du lit, alternativement dans un sens et dans l'autre, décrivant le plus grand cercle possible, pliant les pieds vers et loin de vous;

flexion et extension alternées des jambes gauche et droite, le talon glisse le long du lit;

tousser tout en soutenant la zone de couture avec vos paumes.

Répétez les exercices 2 à 3 fois par jour.

Récupération physique après césarienne

Le versement chaud du corps par parties de la douche est déjà possible à partir de 2 jours après l'opération, mais vous pouvez complètement prendre une douche après la sortie de la maternité. Lors du lavage de la couture, il est préférable d'utiliser du savon non parfumé pour éviter de blesser la croûte. Vous pouvez vous immerger dans le bain au plus tôt 6 à 8 semaines après l'opération. à ce stade, la surface interne de l'utérus guérit complètement et l'utérus revient à son état normal. Se rendre aux bains n'est possible que 2 mois après l'examen médical.

Pour que la cicatrice postopératoire se dissolve plus rapidement, elle peut être lubrifiée avec une pommade à la prednisone ou un gel CONTRACTUBEX. Dans la zone de la cicatrice, un engourdissement peut être ressenti pendant jusqu'à 3 mois, jusqu'à ce que les nerfs sectionnés pendant l'opération soient restaurés.

La restauration de la forme physique après une césarienne n'est pas sans importance. Dès le premier jour, il est recommandé de porter un bandage post-partum. Le bandage soulage les douleurs lombaires, aide à maintenir une posture correcte, accélère la restauration de l'élasticité musculaire et cutanée, empêche les sutures de diverger, aidant à guérir les plaies postopératoires. Cependant, il n'est pas souhaitable de le porter pendant une longue période. les muscles doivent travailler, se contracter. En règle générale, le bandage est porté pendant plusieurs semaines après l'accouchement, en se concentrant sur l'état des muscles abdominaux et le bien-être général. Les exercices thérapeutiques doivent être commencés 6 heures après l'opération, en augmentant progressivement son intensité. Après avoir enlevé les points de suture et consulté un médecin, vous pouvez commencer à faire des exercices pour renforcer les muscles du plancher pelvien et les muscles de la paroi abdominale antérieure (exercice de Kegel - compression et relaxation du plancher pelvien avec une augmentation progressive de la durée jusqu'à 20 secondes, rétraction de l'abdomen, soulèvement du bassin et autres exercices), ce qui provoque afflux de sang vers les organes pelviens et accélère la récupération. Lors de la réalisation d'exercices, non seulement la forme physique est rétablie, mais également des endorphines sont libérées - des substances biologiquement actives qui améliorent l'état psychologique d'une femme, réduisent la tension, un sentiment de dépression, une faible estime de soi.

Il n'est pas recommandé de soulever des poids supérieurs à 3-4 kg pendant 1,5 à 2 mois après l'opération. Vous pouvez commencer des activités plus actives 6 semaines après l'accouchement, compte tenu de votre niveau de forme physique avant la grossesse. La charge est augmentée progressivement, évitant les exercices de force sur le haut du corps, car cela peut réduire la lactation. Les types actifs d'aérobic et de course à pied ne sont pas recommandés. À l'avenir, si possible, il est conseillé de s'engager dans un programme individuel avec un coach. Après un entraînement de haute intensité, les niveaux d'acide lactique peuvent augmenter et, par conséquent, le goût du lait se détériore: il devient acide et le bébé refuse de téter. Par conséquent, la pratique de tout type de sport pour une femme qui allaite n'est possible qu'après la fin de l'allaitement, et non l'allaitement - après la restauration du cycle menstruel..

Les relations sexuelles peuvent être reprises 6 à 8 semaines après la chirurgie en visitant un gynécologue et en discutant d'une méthode de contraception.

Deuxième et troisième naissance après césarienne

La restauration progressive du tissu musculaire dans la zone de la cicatrice utérine se produit dans les 1 à 2 ans après l'opération. Environ 30% des femmes après une césarienne prévoient d'avoir plus d'enfants à l'avenir. On pense que la période après 2-3 ans après avoir subi une césarienne est plus favorable pour le début de la grossesse et l'accouchement. La thèse «après une césarienne, l'accouchement par voie naturelle est impossible» devient désormais hors de propos. Pour un certain nombre de raisons, de nombreuses femmes tentent un accouchement vaginal après une césarienne. Dans certaines institutions, le pourcentage de naissances naturelles avec une cicatrice sur l'utérus après une césarienne est de 40 à 60%.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

L'estomac peut-il faire mal dans les premiers jours après la grossesse??

Accouchement

Beaucoup de femmes enceintes se demandent: l'estomac peut-il faire mal dans les premiers jours de la grossesse? Oui, pour de nombreuses raisons.

Quel mélange de NAS choisir pour un nouveau-né?

Infertilité

Le lait maternisé «NAN» («NAN») est produit par la société Nestlé et continue de travailler à l'amélioration des formules laitières, en appliquant les connaissances théoriques et les résultats de recherches approfondies pour créer des produits aussi proches que possible en composition du lait maternel et permettant de fournir à l'enfant une alimentation en l'absence ou l'impossibilité d'allaiter.

Combien de temps l'enfant commence-t-il à bouger

Accouchement

La durée pendant laquelle le bébé commence à bouger dépend des caractéristiques de la grossesseLe moment de l'apparition de la première agitationLe premier mouvement de l'embryon se produit à 8-9 semaines, mais la femme ne ressent pas encore cette activité, car c'est insignifiant.

Miramistin pendant la grossesse dans la gorge, le nez et du rhume

Nutrition

L'article traite de la miramistine pendant la grossesse. Nous vous disons s'il peut être utilisé aux 1er, 2ème, 3ème trimestres et comment, dans quels cas il est interdit de l'utiliser.