Principal / Accouchement

Grossesse après la varicelle

Bonne journée. Les filles, j'espère vraiment pour vos conseils et l'expérience de ceux qui sont tombés sur. J'ai planifié une deuxième grossesse avec mon mari, 4 mois de préparation pour cela. Il restait 16 jours avant l'ovulation et ils voulaient tomber enceinte à la mi-octobre. Mais je suis tombé malade il y a 2 jours avec la varicelle, l'enfant a apporté ce byaka de la maternelle, est tombée malade elle-même et m'a infecté. Maintenant, si je comprends bien, en octobre, je ne tomberai pas enceinte, bien sûr. Combien de temps faut-il passer après la fin de la varicelle et jusqu'au moment où vous pouvez déjà planifier une grossesse? Et il s'est avéré également que je n'avais pas contracté la rubéole et la rougeole dans mon enfance. Les vaccins ont été délivrés en 1997 et le dernier en 2007. Dois-je mettre répété avant la grossesse? J'ai maintenant 26 ans. Si vous avez besoin de parier, attendez au moins 3 mois et ne tombez pas enceinte? (((Je l'espérais déjà, je rugis pour la deuxième journée consécutive. Aidez-moi avec des conseils, s'il vous plaît. Je serai très reconnaissant à tout le monde.

Quand pouvez-vous planifier une grossesse après la varicelle? ?

La plupart des femmes qui ont eu la varicelle dans l'enfance ne sont pas sensibles à l'infection; en âge de procréer, jusqu'à 10% restent sensibles au virus. Bien qu'en raison d'une mauvaise écologie et d'une immunité réduite, le risque augmente, tant de femmes essaient de se faire vacciner dans le cadre de la planification de la grossesse avant la conception. Cependant, si vous avez récemment souffert de cette maladie, la question se pose logiquement quand une grossesse est possible après la varicelle et comment l'infection transférée peut affecter la santé du bébé..

Quelques mots sur le virus

L'agent causal de cette maladie est le virus à ADN du groupe de l'herpès. Bien que beaucoup considèrent la maladie comme "enfantine", selon les statistiques, à l'âge de procréation, environ 8% de la population ne sont toujours pas protégés contre l'infection..

Le virus est transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air, la période d'incubation est de 15 à 25 jours. À partir du moment où l'infection se propage dans tout le corps jusqu'à l'apparition d'une éruption cutanée prononcée sur le corps, 2-3 jours passent.

Les femmes enceintes ne l'obtiennent pas plus souvent que les autres personnes, mais le risque de complications chez les femmes enceintes est plus élevé. Par conséquent, la plupart des femmes essaient de tomber malades avant la conception ou de se faire vacciner afin que la grossesse après la varicelle soit aussi sûre que possible pour l'enfant à naître..

Planification compétente

Les médecins conseillent de régler le problème de planification après la vaccination contre le virus. Cependant, si l'infection est déjà survenue, il est préférable de demander à votre médecin à quel point vous ne pouvez pas tomber enceinte après la varicelle. L'abstinence dès la conception est due non seulement pour que les virus vivants opprimés cessent de fonctionner dans le corps, mais aussi pour qu'une réaction protectrice à part entière se forme dans le corps de la mère. Les experts recommandent qu'il n'y ait pas de grossesse après la varicelle pendant au moins 25-30 jours.

La particularité du fait que les médecins conseillent d'attendre un certain temps est qu'avec la virémie primaire - phénomène de pénétration de l'infection dans le sang, le virus traverse tout le corps à travers le sang et la lymphe. Cela se produit pendant la période d'incubation..

Le stade secondaire de la virémie se forme 15 jours après l'infection, moment auquel une éruption cutanée et une irritation cutanée deviendront très visibles.

Lorsque la dernière éruption cutanée sur le corps enflammé sèche, la victime n'est plus contagieuse. Cela suggère qu'il n'y a pas d'infection virale dans le sang et les autres liquides organiques. Cela signifie que la femme a développé une immunité et que la conception sera désormais totalement sûre..

Pour répondre avec précision aux questions après combien de temps vous pouvez tomber enceinte après la varicelle, il est préférable de consulter votre médecin.

Quand pouvez-vous concevoir un enfant?

La planification de la grossesse et la varicelle sont des processus complexes.Si vous ne traitez pas le problème de près, ils peuvent se transformer en tristes conséquences. La conception peut déjà commencer immédiatement après la disparition de l'éruption cutanée sur le corps. Ceci est acceptable lorsque la maladie est passée sous une forme standard, sans complications supplémentaires..

Si une infection bactéricide a rejoint le virus et que des antibiotiques ont été prescrits pendant le traitement, la conception est recommandée un mois après la guérison complète et le retrait des médicaments puissants.

La planification de la grossesse et la varicelle sont des questions importantes qui ne doivent jamais être ignorées. Mais malgré le fait que les médecins permettent de planifier immédiatement après la disparition de la croûte sur les ampoules, à ce moment le corps de la femme est encore trop faible, il est épuisé par l'infection. Par conséquent, pour une mère et un bébé en pleine santé, il est recommandé de restaurer la force, d'enrichir le corps en vitamines, en minéraux, puis de continuer à concevoir..

Ainsi, le moment où vous pouvez tomber enceinte après la varicelle dépend des indicateurs généraux de la santé de la femme, de l'évolution de la maladie et des médicaments utilisés pour le traitement. Pour vous protéger et protéger votre bébé des conséquences négatives, des médecins expérimentés recommandent de planifier une grossesse après au moins 3-4 mois.

Ayant eu la varicelle, combien de temps pouvez-vous tomber enceinte?

Elle est tombée enceinte un mois après avoir eu la varicelle. Le médecin de la consultation a déclaré que le virus de la varicelle n'affecterait pas directement l'enfant après un tel intervalle, mais je devrais essayer de ne pas attraper un rhume.

Bien que j'ai transféré la varicelle très facilement, cela a considérablement gâché mon immunité.

Si pour la première grossesse j'étais malade deux fois en 9 mois et que c'était au premier trimestre, maintenant je prends un rhume avec de la morve et tout le reste tous les mois.

Dans le même temps, le gynécologue, le thérapeute et l'immunologiste ont catégoriquement interdit l'utilisation d'immunostimulants, car cela peut ruiner le système immunitaire du bébé avant même sa naissance..

L'immunologiste a déclaré qu'après la varicelle, l'immunité était complètement rétablie après 5 à 6 mois. Par conséquent, s'il ne brûle pas, il est préférable d'attendre la grossesse..

Grossesse planifiée après la varicelle

Bonjour Elena Petrovna! Nos amis prévoyaient une grossesse, mais ma femme a «attrapé» la varicelle et est maintenant à l'hôpital des maladies infectieuses. 22 ans - naturellement, la maladie est très difficile. Ils ne savaient pas qu’ils n’étaient pas malades - ils auraient pris racine. Une infection bactérienne (selon AK) s'est jointe, il prend donc des antibiotiques (ceftriaxone). Veuillez me dire combien de temps devrait s'écouler après la guérison, afin que vous puissiez passer directement de la planification de la grossesse à elle?

Des questions. Quand pouvez-vous planifier une grossesse après la varicelle? Quand pouvez-vous tomber enceinte après la varicelle

Varicelle (varicelle) - fait référence aux maladies infectieuses infantiles, que presque tout le monde a le temps de tomber malade à l'âge de 7 à 10 ans. Il est extrêmement rare qu'un adulte ne soit pas immunisé contre cette infection. La combinaison grossesse et varicelle n'est pas très compatible, cependant, les médecins ne considèrent pas la maladie de la varicelle pendant la grossesse comme une raison de l'interrompre, même si cela s'est produit à un stade précoce..

On pensait auparavant que vous ne pouvez pas attraper la varicelle une deuxième fois. Une immunité à vie est développée. Dans certains cas, après l'infection, le virus qui la cause reste dans le corps pour toujours, mais les exacerbations de cette infection latente ne se déroulent pas comme la varicelle ordinaire, mais comme le zona - des cloques douloureuses le long des fibres nerveuses de l'un ou l'autre nerf. Cela se produit généralement lorsque le système immunitaire est affaibli, et à partir d'un tel patient, une personne qui n'a jamais eu la varicelle peut contracter une infection à la varicelle commune avec une éruption cutanée sur tout le corps, car le virus est le même..

Aujourd'hui, en raison d'une baisse générale du niveau de santé humaine, d'une écologie médiocre, de l'utilisation généralisée d'antibiotiques qui réduisent l'immunité, du VIH, ainsi que de l'intoxication et d'une mauvaise nutrition, la varicelle a cessé d'être l'infection que les gens ne tombent malades qu'une seule fois. Sous le stress, avec un affaiblissement brutal de l'immunité pour une autre raison, même ceux qui ont déjà été malades peuvent être à nouveau infectés, c'est pourquoi vous pouvez attraper la varicelle pendant la grossesse, même si vous avez déjà été malade auparavant..

Lire aussi

La réponse à cette question se trouve dans les instructions de tout médicament, car dans la colonne «contre-indications», des situations sont toujours prescrites dans lesquelles il vaut mieux ne pas l'utiliser ou une consultation préalable avec un spécialiste est nécessaire, un test de sensibilité.

La varicelle, dans la vie quotidienne, la varicelle, appartient à la catégorie des maladies virales aiguës. Les principaux signes de la maladie sont de nature dermatologique: la peau d'un malade est recouverte d'une éruption cutanée qui démange, constituée de bulles remplies de liquide. Parfaitement sans danger pour les enfants, la varicelle se comporte de manière très insidieuse envers les adultes, les menaçant de graves conséquences. La catégorie de patients la moins protégée comprend les femmes enceintes, les personnes âgées et celles dont l'immunité, pour une raison quelconque, ne peut résister aux maladies. Tenez compte des spécificités de l'évolution de la varicelle pendant la grossesse, des conséquences possibles pour maman et bébé, ainsi que des mesures préventives contre un virus dangereux.

La varicelle est un type d'herpès qui est classé comme le troisième type des huit étudiés. Le principal contingent de cas concerne les enfants de moins de 6 ans. Les personnes âgées qui n'ont pas d'immunité spécifique contre la varicelle sont très difficiles à tolérer la maladie. Le corps, confronté pour la première fois au virus de la varicelle, n'est pas en mesure de faire face rapidement à l'intoxication extensive qui survient après l'infection. Un danger encore plus grand est l'infection pour les filles et les femmes en position. Les statistiques indiquent que la varicelle pendant la grossesse survient dans 1 cas sur 1000, cependant, en l'absence de vaccination ou d'immunité acquise chez une femme, ce chiffre augmente considérablement.

Varicelle pendant la grossesse: à quoi faire attention

Le sexe et l'âge n'ont pas d'importance lorsqu'une personne qui n'a jamais rencontré le virus de la varicelle communique avec une personne infectée - la probabilité d'infection pour elle est de 100%. L'agent causal de l'infection pénètre dans le corps par l'air et par des gouttelettes de salive lorsqu'une personne en bonne santé:

  • se trouve dans une pièce fermée bondée avec un contingent spécifique - par exemple, dans un hôpital ou un jardin d'enfants;
  • est en contact étroit avec le porteur de la maladie, dans lequel la pathologie subit une période de développement d'incubation;
  • utilise la literie ou les articles d'hygiène personnelle d'un patient atteint de varicelle;
  • communique avec une personne atteinte de zona aigu.

L'agent causal de l'infection, le virus de l'herpès, vit et se propage activement dans la couche épithéliale des muqueuses de la cavité buccale et du nasopharynx dans la période de 7 à 21 jours et reste inaperçu. Le micro-organisme pénètre dans l'environnement externe à partir du porteur par la toux, les éternuements et pendant la communication. 2 jours avant l'apparition de bulles spécifiques, signe distinctif de la pathologie, le porteur de la maladie infecte un grand nombre de personnes où il a réussi à se rendre pendant cette période. Il est possible qu'il y ait des femmes à côté de lui dans une position pour qui la perspective de «contracter» la varicelle est extrêmement indésirable.

Varicelle pendant la grossesse: caractéristiques du cours et conséquences

Déjà quelque temps après la conception, une femme devient une proie facile pour de nombreuses maladies infectieuses, car son système immunitaire subit des changements dramatiques immédiatement après la fécondation de l'ovule. Si une femme n'a pas eu la chance de transmettre la varicelle dans l'enfance ou déjà à l'état adulte avant la grossesse, sa communication avec une personne malade devient le principal moteur du développement de la maladie. La période latente est en moyenne de 20 jours, puis des signes spécifiques de pathologie apparaissent.

La présence du virus dans le corps de la femme enceinte est confirmée par le tableau clinique suivant:

  • dans les premiers jours, une femme est envahie par la faiblesse, qui est également compliquée par des maux de tête, une irascibilité déraisonnable, un refus total de nourriture, une indifférence à tout;
  • au milieu de la première semaine, le bien-être de la femme enceinte continue de se détériorer. De plus, la température corporelle de la femme augmente;
  • à la fin de la première semaine, la peau de tout le corps est recouverte de bulles caractéristiques de ce type d'infection.

En raison du corps affaibli pendant la période d'attente de l'enfant, la maladie est difficile. La varicelle et la grossesse précoce ne sont en aucun cas la meilleure combinaison: la femme enceinte est dans un état d'intoxication grave et le mal de tête atroce ne disparaît pas même après avoir utilisé des médicaments qui aident habituellement. Au milieu et à la fin de la grossesse, l'intensité des signes diminue, mais le risque potentiel pour le bien-être du fœtus demeure.

Notez que la varicelle ne menace pas tant une femme que son bébé. Une telle nuisance pendant la grossesse est une véritable raison de craindre que l'évolution de la maladie ne soit compliquée par une fausse couche, la naissance d'un bébé mort, ou l'apparition d'anomalies congénitales chez le fœtus:

  • si l'infection d'une femme enceinte est survenue au cours des premiers mois, le danger pour la santé du fœtus et de la femme est minime et n'est que de 0,3%;
  • le contact avec le virus au cours du deuxième trimestre entraîne un risque de 2% de développer des conséquences graves;
  • peu de temps avant la naissance du bébé (34 à 36 semaines), la pathologie n'est plus si terrible, mais la femme a besoin d'une thérapie complexe et son enfant a besoin d'une surveillance constante.

Examinons de plus près les effets de la varicelle pendant la grossesse..

La maladie peut affecter de manière déplorable l'état du bébé au début et à la fin de la grossesse, mais à des degrés divers. Immédiatement, nous notons que la varicelle ne sert pas de raison à un avortement délibéré - aux 1er et 2ème trimestres, elle ne provoque pas le développement d'anomalies fœtales dangereuses, telles que la rubéole. Heureusement, les femmes enceintes ne rencontrent pas cette infection si souvent, il est donc assez difficile de déterminer un schéma clair pour le développement de conséquences graves dues à la varicelle. Certes, certaines observations ont quand même donné des résultats, et les scientifiques ont découvert si la varicelle était dangereuse pendant la grossesse, lorsqu'ils ont déterminé quels troubles congénitaux se trouvaient dans les miettes, si la maladie avait vaincu sa mère au début ou à la fin de la gestation..

Varicelle pendant la grossesse au 1er trimestre

Dans les premières semaines après le début de la grossesse, toute infection, même la plus insignifiante, est indésirable pour une femme et une nouvelle vie sous son cœur. Avec le développement de la grossesse, l'immunité d'une femme est affaiblie à la limite, car son corps accepte un extraterrestre, en fait, un objet pour lui sous la forme d'un petit homme.

Voici ce que la varicelle menace avant 20 semaines de gestation:

  1. Infection de l'embryon dans l'utérus et sa mort au tout début de la grossesse.
  2. Fausse couche.
  3. Troubles graves dans la formation de la structure de divers tissus, ce qui provoque des anomalies dans le développement des organes.
  4. Défauts irréversibles dans la formation du système nerveux central.
  5. Muscle et tissu conjonctif pas complètement développés.
  6. Corps fœtal développé de manière disproportionnée avec des bras et des jambes courts.
  7. Défauts de mise en forme des yeux ou cécité complète.
  8. Anomalies incompatibles avec la vie entraînant la mort du bébé dans les premiers jours ou semaines après la naissance.

Comme vous pouvez le voir, si une femme tombe malade de la varicelle pendant la grossesse, le risque pour l'enfant est assez élevé, cependant, dans la pratique, avec l'évolution complexe de la grossesse et de l'infection, des bébés tout à fait normaux naissent avec la varicelle congénitale. L'infection chez un nouveau-né est difficile. Si une femme attrape la varicelle la veille de l'accouchement, les médecins font tout leur possible pour retarder la naissance du bébé d'une semaine. S'il n'est plus possible de retarder le moment de l'accouchement, une mère qui allaite et son bébé reçoivent un vaccin immunoglobuline immédiatement après l'accouchement. Cette mesure permet d'éviter la mort du nourrisson, ce qui est possible sans traitement dans 35% des cas. Le bébé infecté est immédiatement placé dans le service des maladies infectieuses et un traitement antiviral intensif est prescrit..

Varicelle pendant la grossesse au 2e trimestre

Au milieu de la grossesse, la varicelle n'est plus aussi dangereuse pour la santé du fœtus qu'au tout début. Le placenta est déjà complètement formé et est capable de protéger le bébé de l'infection. La pratique médicale montre que même une évolution sévère de la varicelle chez une femme enceinte n'affecte en aucun cas le bien-être de son bébé. La femme enceinte reçoit un traitement complexe..

Varicelle pendant la grossesse au 3ème trimestre

À la fin de la grossesse, la probabilité de conséquences graves de la varicelle chez une femme enceinte revient à nouveau. La maladie se déroule sous une forme compliquée: plus la future mère est infectée tardivement, plus le risque d'infection grave chez l'enfant augmente. Les conséquences d'une infection tardive peuvent être des lésions cérébrales, du système nerveux central et diverses anomalies des organes internes..

Comment la varicelle est-elle traitée chez la femme enceinte?

Pour le traitement de la varicelle pendant la grossesse, des médicaments antiviraux sans danger pour la position délicate de la femme sont utilisés et l'éruption est traitée avec des solutions antiseptiques. Un traitement spécifique n'est justifié que dans les cas compliqués. Fondamentalement, le traitement est symptomatique: la femme enceinte se voit prescrire des médicaments qui soulagent les démangeaisons et l'irritation de la peau, ainsi que des médicaments qui abaissent la température et renforcent le système immunitaire..

Voici à quoi ressemble un programme de traitement standard:

  • la femme enceinte se voit prescrire un médicament antiviral Acyclovir;
  • il est recommandé de traiter les zones touchées de la peau avec du vert brillant ou une solution de permanganate de potassium;
  • après l'accouchement, une injection d'immunoglobuline est administrée à la mère et au bébé.

Une femme atteinte de varicelle peut commencer à allaiter son bébé en toute sécurité - le médicament antiviral qui lui sera prescrit n'aura pas d'effet négatif sur la composition du lait.

Comment ne pas attraper la varicelle pendant la grossesse

Ayant surmonté une infection dans l'enfance, une personne reçoit une protection à vie contre cette maladie, par conséquent, elle ne peut recourir à aucune mesure préventive: même une communication étroite avec une personne infectée n'est pas dangereuse dans son cas.

Si vous n'avez pas eu la chance de transmettre cette maladie infectieuse pendant l'enfance, observez les précautions suivantes:

  1. Essayez de limiter la communication avec les jeunes enfants.
  2. Évitez les endroits bondés.
  3. Évitez tout contact avec des personnes qui ont remarqué des signes de rhume ou d'éruption cutanée sur la peau du visage ou du corps.
  4. Si vous avez des enfants dans votre famille qui n'ont pas eu la varicelle, faites-les vacciner contre la varicelle..

Lors du transport d'un enfant, la vaccination ne peut pas être effectuée - cela doit être fait immédiatement après l'accouchement. Ainsi, vous vous protégerez vous-même et votre enfant à naître si vous tombez à nouveau enceinte..

Vaccin contre la varicelle

En Russie, la vaccination contre la varicelle est effectuée avec les médicaments Okavax et Varilix. Les vaccins contiennent un virus de l'herpès affaibli, auquel le corps peut facilement faire face, développant une immunité spécifique contre la varicelle. Il existe un risque de contracter la varicelle après la vaccination, mais heureusement, il est minime. Ainsi, sur 55 millions de personnes vaccinées, des signes de varicelle n'ont été trouvés que chez 5 d'entre eux..

Là encore, la vaccination contre la varicelle est interdite pendant la grossesse. Si vous êtes sur le point de tomber enceinte, du moment de la vaccination à la conception, vous devez attendre 1 mois, voire mieux - 3 mois.

Grossesse après la varicelle

Lors de la planification d'une grossesse après la varicelle, il est important de considérer que l'infection supprime fortement les défenses de l'organisme, tout en augmentant le risque de contracter une autre maladie infectieuse. La grossesse après la varicelle se déroule généralement sans complications, mais la femme enceinte peut facilement attraper un rhume ou une autre maladie qui peut interférer avec le port normal du fœtus. Pour éviter que cela ne se produise, la grossesse après la varicelle est reportée de 3 à 4 mois. C'est une période suffisante pour l'amélioration de la santé. Et bien que la varicelle soit plutôt difficile chez un adulte, lors de la planification d'une grossesse, une femme qui a eu la varicelle n'a pas besoin de vaccinations, de médicaments ou de procédures. Avant la conception prévue, elle a juste besoin de mener une vie saine, de bien manger et de se reposer beaucoup..

Est-il possible d'attraper à nouveau la varicelle

Il est généralement admis qu'une personne qui a eu la varicelle développe une immunité à l'infection à vie. Chez certaines personnes qui se sont remises de la maladie, le virus de cette infection est à jamais fixé dans le corps sous une forme latente, mais avec une exacerbation, il se déclare non pas avec la varicelle, mais avec le zona. Le principal symptôme d'une telle maladie est l'apparition sur la peau le long de l'emplacement de l'un ou l'autre nerf d'amas de petites vésicules douloureuses. L'infection peut apparaître en raison d'une forte diminution des forces immunitaires du corps. Une personne atteinte de zona est dangereuse pour les personnes qui n'ont pas eu la varicelle, car si elles sont infectées, elles attraperont la varicelle habituelle - le virus est le même.

Aujourd'hui, il existe de nombreux facteurs en raison desquels la varicelle ne peut plus être qualifiée d'infection qui ne touche qu'une seule fois. Une mauvaise écologie, l'utilisation fréquente de médicaments antibactériens, le VIH, l'intoxication et la malnutrition réduisent l'état de santé général de la population. Un stress soudain ou une forte diminution des défenses de l'organisme peuvent provoquer la varicelle chez ceux qui ont déjà vaincu la maladie dans le passé. Cela signifie qu'il reste une certaine probabilité de contracter la varicelle pendant la grossesse, même si la femme enceinte l'a déjà eue..

Le danger de la varicelle pour une femme enceinte et un fœtus. Vidéo

Ce n'est un secret pour personne qu'une bonne préparation compétente est importante pour un déroulement favorable de la grossesse, qui doit être commencée au moins 6 mois à l'avance. Un point important d'une telle préparation est la prévention d'un certain nombre de maladies dangereuses qui peuvent affecter négativement le développement du fœtus et le déroulement de la grossesse. Du point de vue du système immunitaire, la grossesse est un choc grave: le fœtus, qui combine des caractéristiques génétiques maternelles et paternelles, est à moitié étranger au corps de la mère. Pour éviter que le système immunitaire de la femme ne rejette le bébé et que la grossesse ne se développe en toute sécurité, le corps doit toujours réduire ses défenses. Par conséquent, la grossesse est toujours une diminution de l'immunité. Dans cet état, le corps de la femme enceinte est facilement sensible à diverses maladies infectieuses. Il est nécessaire de prendre soin à l'avance de se protéger, ainsi que le bébé à naître des infections les plus courantes et les plus dangereuses - pour obtenir toutes les vaccinations nécessaires.

Mais comment décidez-vous des vaccinations nécessaires? Après tout, une femme peut ne pas savoir si elle a été atteinte de cette infection dans son enfance et si elle a déjà été vaccinée. Ou peut-être qu'elle a souffert d'une maladie latente et que ni elle-même ni ses proches ne s'en souviennent. Pour clarifier la situation, avant la vaccination, le médecin proposera de procéder à un examen pour la présence d'anticorps dans le sang contre des infections, telles que la rubéole, la rougeole et la varicelle - «varicelle». Dans ce cas, les immunoglobulines des classes G et M. sont déterminées dans le sang. Ce sont des protéines spéciales qui stockent des informations sur le contact avec un virus ou une bactérie en particulier. Les immunoglobulines de classe G indiquent qu'une femme a déjà eu cette maladie et qu'elle conserve son immunité contre elle.

Les immunoglobulines M sont des protéines qui indiquent un processus aigu, c'est-à-dire qu'au moment de la recherche dans le corps d'une femme, la maladie a un caractère aigu et continu. Si les tests sanguins révèlent des anticorps de classe G contre une infection, vous ne devriez pas en avoir peur et il n'est pas nécessaire de vacciner. S'il n'y a pas de tels anticorps, la vaccination protégera la femme de la maladie à l'avenir..

En outre, certaines infections sont vaccinées pendant l'enfance (par exemple, poliomyélite, diphtérie). Cependant, tous les 10 ans, il faut «rappeler» au système immunitaire ces maladies, car la protection contre elles s'affaiblit progressivement.

Vaccinations avant la grossesse: rubéole

Le virus de la rubéole est le plus dangereux pour un bébé au cours du développement intra-utérin. Il est connu pour traverser le placenta jusqu'au fœtus et provoquer de graves malformations. Le plus souvent, les enfants souffrent de rubéole. Le virus se propage par des gouttelettes en suspension dans l'air. La période d'incubation, ou latente, est de 2 à 3 semaines. Si une femme est infectée par cette maladie pendant la grossesse, en particulier à des périodes allant jusqu'à 16 semaines, les conséquences peuvent être tristes: la probabilité de malformations congénitales est très élevée, le virus de la rubéole provoque une perte auditive et une surdité, de nombreuses lésions oculaires, la cécité, des malformations cardiaques, des malformations du cerveau, des arriération.

Si l'infection survient au 1er ou au 2ème trimestre, c'est une indication d'interruption de grossesse. Dans ce cas, les médecins informent la femme des conséquences possibles et laissent à elle le soin de décider quoi faire ensuite. Si la maladie se développe à une date ultérieure, alors que la formation de tous les organes et systèmes est déjà terminée, le risque pour l'enfant sera minime, car pendant cette période, le virus de la rubéole n'est plus capable de provoquer de graves malformations..

Vous pouvez vérifier la présence d'une immunité contre la rubéole en détectant des anticorps dirigés contre cette infection dans le sang. Cependant, ce contrôle n'est pas une condition préalable à la vaccination. S'il n'est pas possible de donner du sang pour les immunoglobulines anti-rubéole, le vaccin peut être fait s'il y a déjà des anticorps dans le sang: le vaccin ne fera que renforcer les défenses de l'organisme.

Le schéma de vaccination consiste en une seule vaccination, il offre une protection contre l'infection pendant au moins 20-25 ans.

La vaccination contre la rubéole est administrée 3 à 6 mois avant la conception prévue. Puisqu'un vaccin vivant est utilisé pour la vaccination, le virus affaibli peut continuer à vivre et à se développer dans le corps de la femme pendant un certain temps sans provoquer de maladie, mais il a le potentiel d'infecter le fœtus. Par conséquent, au moins 3 mois après la vaccination, il est nécessaire de se protéger contre la grossesse..

Vaccinations avant la grossesse: varicelle

La varicelle, ou varicelle, est une maladie causée par un virus. Elle affecte le plus souvent les enfants âgés de 6 mois à 7 à 8 ans. À cet âge, la maladie est bénigne. La varicelle est rare chez les adultes, mais elle est extrêmement difficile à tolérer. La maladie est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air. La période de son développement latent est de 7 à 21 jours..

L'infection par la varicelle en attendant un bébé n'entraîne pas de conséquences aussi négatives que la rubéole, cependant, dans un faible pourcentage de cas, les femmes qui sont infectées au cours des 4 premiers mois de grossesse donnent naissance à des enfants atteints du syndrome de varicelle congénitale: elles ont des malformations des membres et du cerveau., lésions oculaires et pneumonie.

Afin de savoir si une femme est immunisée contre la varicelle, vous pouvez également donner du sang pour des immunoglobulines IgG à ce virus. Si la femme enceinte n'a pas eu la varicelle, cela vaut la peine de se faire vacciner. La vaccination est effectuée deux fois avec un intervalle d'injections de 6 à 10 semaines. Étant donné que le vaccin est vivant et que le virus varicelle-zona peut vivre dans le corps jusqu'à un mois, après la deuxième injection pendant un mois, il est nécessaire de se protéger contre la grossesse.

Vaccinations avant la grossesse: oreillons et rougeole

La rougeole est une maladie infectieuse causée par un virus. Il est transmis par les gouttelettes en suspension dans l'air d'une personne malade. La période d'incubation est de 8 à 14 jours. L'éruption rougeoleuse apparaît du 4ème au 5ème jour de la maladie, d'abord sur le visage, le cou, derrière les oreilles, le lendemain sur le tronc, et le 3ème jour, l'éruption couvre les plis des bras et les zones poplitées.

Chez les adultes, la rougeole est très difficile, souvent avec une pneumonie rougeoleuse - pneumonie - et diverses complications.

Lorsqu'une femme enceinte est infectée par la rougeole en début de grossesse, un avortement spontané se produit souvent. Des malformations du fœtus peuvent survenir - lésions du système nerveux, intelligence réduite, démence. Pour éviter les conséquences négatives de cette maladie, une femme doit être testée pour les anticorps anti-rougeole avant de planifier une grossesse et, si nécessaire, être vaccinée contre la rougeole.

Les oreillons sont une infection virale aiguë transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air et affectant les glandes salivaires parotides et sous-maxillaires. Sa période d'incubation est de 11 à 23 jours. La maladie est dangereuse pour ses complications: le virus peut infecter les membranes ou les tissus du cerveau, provoquant une inflammation - méningite et encéphalite. En outre, l'agent causal de la maladie affecte les tissus du pancréas, des articulations et chez les adultes - sur les ovaires et les testicules, ce qui peut conduire à l'infertilité.

Lorsqu'il est infecté par les oreillons au cours du premier trimestre de la grossesse, une fausse couche spontanée est possible.

Les femmes enceintes ne sont pas très souvent atteintes des oreillons, communément appelés «oreillons». Contrairement à la rougeole, la varicelle ou la rubéole, les «oreillons» sont beaucoup moins contagieux, de sorte que même un contact direct avec une personne malade ne donne pas 100% de chances qu'une femme enceinte tombe également malade..

Si vous ne savez pas si une femme a déjà eu la rougeole et les oreillons, vous devez soit faire un don de sang pour les IgG contre la rougeole et des tests pour les anticorps anti-oreillons, soit vous faire vacciner à nouveau. Si aucun anticorps n'est détecté dans le sang, la vaccination contre la rougeole est effectuée deux fois avec un intervalle d'un mois. Le vaccin contre la rougeole est également un vaccin vivant, il est donc nécessaire de se protéger contre la grossesse pendant 3 mois après la vaccination.

La vaccination contre les oreillons est effectuée une fois. Après cela, la contraception est nécessaire pendant 3 mois..

L'avantage de la vaccination est que les anticorps contre la rougeole et les oreillons sont transmis de la mère au nouveau-né et au cours de la première année de vie le protègent de l'infection. Lors de la vaccination, vous devez savoir qu'il existe des vaccins monocomposants contenant uniquement des virus affaiblis de la rougeole ou des oreillons, des vaccins à deux composants qui contiennent simultanément des virus de la rougeole et des oreillons et des vaccins à trois composants, qui incluent également la rubéole. Plusieurs vaccins sont administrés une fois.

Vaccinations avant la grossesse: hépatite B

L'agent causal de la maladie est le virus de l'hépatite B, qui est extrêmement persistant dans l'environnement. Le virus persiste longtemps lors du séchage, de la congélation, de l'ébullition. L'hépatite B est transmise par le sang: lors de manipulations médicales - injections, à travers des instruments dentaires, de manucure, lors de transfusion de sang et de ses composants, ainsi que de médicaments à base de sang, et sexuellement. Il existe un risque de transmission du virus de la mère à l'enfant pendant la grossesse et l'accouchement.

L'hépatite B est nettement plus contagieuse que le VIH. Cela peut prendre 2 à 6 mois entre le moment de l'infection et l'apparition des symptômes. La vaccination contre l'hépatite B est indiquée non seulement avant la grossesse - le virus est dangereux pour toute personne, par conséquent, la vaccination est souhaitable pour tout le monde. Pendant la grossesse, la fréquence des actes médicaux augmente, et donc le risque d'infection.

Le vaccin contre le virus de l'hépatite B ne contient pas de virus vivant - il a été créé artificiellement à l'aide du génie génétique et ne comprend que la protéine d'enveloppe des particules virales (antigène HBs). Selon le schéma standard, la vaccination contre l'hépatite B est effectuée trois fois: la deuxième - un mois après la première, et la troisième - 6 mois après la première. Idéalement, il est préférable de commencer la vaccination de manière à avoir le temps de se faire vacciner avant la grossesse - c'est-à-dire 7 mois avant la conception prévue. S'il n'est pas possible d'attendre six mois, il existe des programmes de vaccination accélérée, lorsque la troisième vaccination est administrée 1 ou 2 mois après la seconde. Dans ce cas, afin de créer une immunité plus forte, il est conseillé de faire la quatrième vaccination - un an après la première. Si seulement 2 vaccinations ont été effectuées avant la grossesse, la troisième vaccination est transférée à la période post-partum et se fait 12 mois après la première.

La grossesse est possible un mois après la vaccination contre l'hépatite B.

Vaccinations avant la grossesse: grippe

Il s'agit d'une infection aiguë des voies respiratoires causée par le virus de la grippe. Les personnes de tous âges sont sensibles à cette maladie. La source de l'infection est une personne malade avec une forme claire ou effacée de la maladie, qui sécrète un virus avec une toux, des éternuements. La période d'incubation peut aller de quelques heures à 3 jours, généralement de 1 à 2 jours.

Pendant la grossesse, la grippe est dangereuse pour ses complications. Cela peut entraîner des fausses couches et une naissance prématurée. De plus, il existe une possibilité d'infection de l'enfant.

Il est préférable de se faire vacciner contre la grippe un mois avant la grossesse prévue si des vaccins adaptés à la saison en cours et contenant une composition d'antigènes mise à jour sont disponibles à ce moment-là: ils apparaissent généralement en septembre.

Vaccinations avant la grossesse: diphtérie, tétanos, poliomyélite

Presque tout le monde a été vacciné contre ces infections dans l'enfance. Cependant, si tous les 10 ans vous ne rappelez pas à l'organisme ces maladies, le système immunitaire s'affaiblit rapidement.

La polio est une maladie virale qui affecte le système nerveux, en particulier la moelle épinière, et conduit à la paralysie. La transmission du virus se produit par voie fécale-orale, c'est-à-dire que l'agent pathogène pénètre dans le corps d'une autre personne à partir des intestins du patient à travers le sol, les mains non lavées et la nourriture par la bouche, provoquant la maladie. La transmission aérienne de la maladie est également possible. En Russie, la poliomyélite a été enregistrée pour la dernière fois il y a plus de 10 ans, cependant, étant donné la forte contagiosité de cette maladie et ses graves conséquences, il est préférable de revacciner avant la grossesse..

Il existe des vaccins vivants et inactivés contre la poliomyélite. Étant donné qu'avec l'introduction d'un vaccin vivant, le virus peut rester dans l'intestin pendant une longue période et qu'il existe en même temps un risque potentiel d'infection du fœtus avec formation de malformations, il n'est pas recommandé d'utiliser un tel vaccin avant une grossesse planifiée. Au moins un mois avant la grossesse, la vaccination est effectuée avec un vaccin antipoliomyélitique inactivé. Une seule vaccination suffit pour «rappeler» au système immunitaire l'existence du virus.

La diphtérie est une maladie infectieuse dangereuse causée par une bactérie - le bacille de la diphtérie. L'infection est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air. La maladie se manifeste le plus souvent par une inflammation des muqueuses de la bouche et du nasopharynx, ainsi que par des symptômes d'intoxication générale, des lésions des systèmes cardiovasculaire, nerveux et excréteur.

Pendant la grossesse, la diphtérie peut entraîner de graves complications, un travail prématuré ou une fausse couche..

Le tétanos est une maladie infectieuse aiguë causée par la bactérie Clostridium. La maladie est transmise par contact et provoque des lésions du système nerveux avec le développement de crises. L'agent pathogène forme la toxine tétanique - l'un des poisons bactériens les plus puissants, après la toxine botulique. Les toxines tétaniques traversent le placenta et peuvent affecter le fœtus - le plus souvent le système nerveux. Un enfant né avec le tétanos de la mère a parfois des convulsions au premier jour de sa vie. Dans le tétanos néonatal, le taux de mortalité atteint presque 100%.

La revaccination contre la diphtérie et le tétanos est réalisée avec le vaccin ADS-M, qui se compose de toxines diphtérique et tétanique purifiées. La vaccination est répétée tous les 10 ans.

La vaccination est effectuée au plus tard un mois avant la grossesse. Afin de prendre soin de la santé du bébé à l'avance, la femme enceinte pendant la période de planification de la grossesse doit contacter le gynécologue, ainsi que les spécialistes du centre de vaccination, au sujet des vaccinations nécessaires et souhaitables. Les médecins vous aideront à faire le bon choix, ce qui signifie concevoir, porter et donner naissance à un bébé en bonne santé.

La plupart des femmes qui ont eu la varicelle dans l'enfance ne sont pas sensibles à l'infection; en âge de procréer, jusqu'à 10% restent sensibles au virus. Bien qu'en raison d'une mauvaise écologie et d'une immunité réduite, le risque augmente, tant de femmes essaient de se faire vacciner dans le cadre de la planification de la grossesse avant la conception. Cependant, si vous avez récemment souffert de cette maladie, la question se pose logiquement quand une grossesse est possible après la varicelle et comment l'infection transférée peut affecter la santé du bébé..

Quelques mots sur le virus

L'agent causal de cette maladie est le virus à ADN du groupe de l'herpès. Bien que beaucoup considèrent la maladie comme "enfantine", selon les statistiques, à l'âge de procréation, environ 8% de la population ne sont toujours pas protégés contre l'infection..

Le virus est transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air, la période d'incubation est de 15 à 25 jours. À partir du moment où l'infection se propage dans tout le corps jusqu'à l'apparition d'une éruption cutanée prononcée sur le corps, 2-3 jours passent.

Les femmes enceintes ne l'obtiennent pas plus souvent que les autres personnes, mais le risque de complications chez les femmes enceintes est plus élevé. Par conséquent, la plupart des femmes essaient de tomber malades avant la conception ou de se faire vacciner afin que la grossesse après la varicelle soit aussi sûre que possible pour l'enfant à naître..

Planification compétente

Les médecins conseillent de régler le problème de planification après la vaccination contre le virus. Cependant, si l'infection est déjà survenue, il est préférable de demander à votre médecin à quel point vous ne pouvez pas tomber enceinte après la varicelle. L'abstinence dès la conception est due non seulement pour que les virus vivants opprimés cessent de fonctionner dans le corps, mais aussi pour qu'une réaction protectrice à part entière se forme dans le corps de la mère. Les experts recommandent qu'il n'y ait pas de grossesse après la varicelle pendant au moins 25-30 jours.

La particularité du fait que les médecins conseillent d'attendre un certain temps est qu'avec la virémie primaire - phénomène de pénétration de l'infection dans le sang, le virus traverse tout le corps à travers le sang et la lymphe. Cela se produit pendant la période d'incubation..

Le stade secondaire de la virémie se forme 15 jours après l'infection, moment auquel une éruption cutanée et une irritation cutanée deviendront très visibles.

Lorsque la dernière éruption cutanée sur le corps enflammé sèche, la victime n'est plus contagieuse. Cela suggère qu'il n'y a pas d'infection virale dans le sang et les autres liquides organiques. Cela signifie que la femme a développé une immunité et que la conception sera désormais totalement sûre..

Pour répondre avec précision aux questions après combien de temps vous pouvez tomber enceinte après la varicelle, il est préférable de consulter votre médecin.

Quand pouvez-vous concevoir un enfant?

La planification de la grossesse et la varicelle sont des processus complexes.Si vous ne traitez pas le problème de près, ils peuvent se transformer en tristes conséquences. La conception peut déjà commencer immédiatement après la disparition de l'éruption cutanée sur le corps. Ceci est acceptable lorsque la maladie est passée sous une forme standard, sans complications supplémentaires..

Si une infection bactéricide a rejoint le virus et que des antibiotiques ont été prescrits pendant le traitement, la conception est recommandée un mois après la guérison complète et le retrait des médicaments puissants.

La planification de la grossesse et la varicelle sont des questions importantes qui ne doivent jamais être ignorées. Mais malgré le fait que les médecins permettent de planifier immédiatement après la disparition de la croûte sur les ampoules, à ce moment le corps de la femme est encore trop faible, il est épuisé par l'infection. Par conséquent, pour une mère et un bébé en pleine santé, il est recommandé de restaurer la force, d'enrichir le corps en vitamines, en minéraux, puis de continuer à concevoir..

Ainsi, le moment où vous pouvez tomber enceinte après la varicelle dépend des indicateurs généraux de la santé de la femme, de l'évolution de la maladie et des médicaments utilisés pour le traitement. Pour vous protéger et protéger votre bébé des conséquences négatives, des médecins expérimentés recommandent de planifier une grossesse après au moins 3-4 mois.

La varicelle (comme il est correct d'appeler la varicelle) est une maladie infectieuse avec un indice de contagiosité élevé. Cela signifie que la varicelle est très facile à infecter..

Source d'infection

Que l'infestation de varicelle soit vraiment très simple. En communiquant avec une personne infectée, vous pouvez tomber malade vous-même. La maladie se propage par la toux et les éternuements. Depuis un certain temps, la maladie se déroule sous une forme latente: une personne ne soupçonne pas encore qu'elle est infectée, alors qu'elle peut être elle-même porteuse d'infection. La période infectieuse commence deux jours avant l'apparition des premiers symptômes.

La varicelle ne peut pas être transmise par des articles d'hygiène personnelle, la source de l'infection n'est que la personne malade elle-même.

Mécanisme d'infection

La période de développement du virus dans le corps dure de 10 à 23 jours. Mais une personne ne devine sa maladie qu'avec l'apparition de taches (petits boutons) sur tout le corps. Jusqu'à ce que de nouvelles taches cessent de se former, la période infectieuse se poursuit..

Ainsi, avec une simple communication avec une personne malade (même si sa maladie se déroule toujours sous une forme latente), une autre personne peut contracter la varicelle de sa part. Et plus encore, les éternuements et la toux accélèrent le processus d'infection..

Si vous avez bu ou mangé dans la vaisselle d'un patient, que vous l'avez séché avec une serviette, si vous avez dormi sur son oreiller - vous ne serez pas infecté.

Diagnostic de la maladie

Il est presque impossible de prévoir cette maladie. Il apparaît, pourrait-on dire, tout à coup.

Symptômes

Les symptômes les plus courants de la varicelle sont les éruptions cutanées et la fièvre. Un adulte peut même ne pas faire immédiatement attention aux petits nodules rougeâtres sur le visage, près de la zone des cheveux. Ensuite, ces taches commenceront à s'élever au-dessus de la surface de la peau, se transformant progressivement en boutons transparents.

Autres symptômes de la varicelle:

  • chaleur;
  • frissons;
  • perte d'appétit;
  • mal de crâne;
  • démangeaisons dans la région de l'éruption cutanée.

La température peut être très élevée et se transformer en fièvre.

Panneaux

Parfois, il n'y a aucune éruption cutanée, la maladie passe sous une forme latente. Mais le pourcentage de ces cas est encore faible. Parfois, le virus varicelle-zona peut «se cacher» même pendant plusieurs années dans le corps humain, puis se transformer en zona.

Un jour ou deux avant l'apparition de l'éruption cutanée, les signes suivants de la maladie peuvent apparaître:

  • douleur articulaire;
  • faiblesse et malaise;
  • augmentation de la température.

Chez les enfants, en passant, ces signes sont mal exprimés (peuvent être totalement absents), mais pour les adultes, c'est plus difficile. Plus il y a d'éruptions cutanées sur le corps d'un adulte, plus les démangeaisons le tourmentent. Mais ne vous inquiétez pas, après cette éruption cutanée, il y aura des cicatrices. Il se développe sur les couches supérieures de la peau.

La fièvre dure généralement de trois jours à une semaine, et des éruptions cutanées peuvent apparaître en deux jours et peuvent se former en neuf jours.

Lorsque cinq jours se sont écoulés depuis la formation de la dernière éruption cutanée, la personne n'est plus contagieuse. Par conséquent, les bébés dans le jardin avec des taches de verdure sur la peau ne sont pas contagieux - ce ne sont que des phénomènes résiduels d'une telle «peinture de guerre».

Pourquoi la varicelle est-elle dangereuse (et est-elle dangereuse?) Pendant la grossesse?

Pour maman

La varicelle chez une femme enceinte se déroule de la même manière que chez tous les adultes. La grossesse elle-même n'est pas un facteur de risque, des complications et autres.

Seul le régime de traitement change, de sorte que les craintes que la maladie soit beaucoup plus difficile sont sans fondement. Il y a, bien sûr, des cas où une femme enceinte est sensible à une infection secondaire, mais cela se produit assez rarement.

Pour bébé

Dans les premiers stades, l'infection par la varicelle peut être dangereuse: un retard du développement fœtal, l'apparition de malformations chez un enfant n'est pas exclue. Mais il ne faut pas avoir peur et paniquer: seulement dans 1% des cas, des malformations graves surviennent réellement. Il est impossible de comparer le danger de la varicelle et pendant la grossesse, l'infection par cette dernière maladie est plusieurs fois plus risquée pour le fœtus.

Pour une période de 20 à 36 semaines, il n'y a pratiquement aucun risque pour le bébé. Et si une immunoglobuline spécifique est utilisée comme traitement, tous les risques disparaissent pratiquement.

Mais la varicelle, qui est survenue au cours des dernières semaines de grossesse, est vraiment dangereuse. Dans un cas sur deux, l'infection est transmise au bébé, mais il reçoit également une partie des anticorps de la mère.

Traitement et prévention de la varicelle

En aucun cas, l'infection par la varicelle n'est une indication d'interruption de grossesse! Vous ne devriez pas paniquer et courir de médecin en médecin. Votre médecin vous rédigera des instructions pour les tests, vous devrez peut-être subir des tests supplémentaires.

Pour réduire le risque d'anomalies dans le développement du fœtus, une femme enceinte se verra probablement injecter une immunoglobuline spécifique. Le traitement de la varicelle elle-même est susceptible d'être effectué à l'aide du médicament Acyclovir (excellent soulage les démangeaisons), ainsi que de lotions calamines.

Si une femme attrape la varicelle quelques semaines avant l'accouchement, les médecins essaieront de retarder le plus possible la date d'accouchement. Après tout, une infection transmise à un enfant est dangereuse: les nouveau-nés sont très difficiles à tolérer la varicelle.

Vaccin contre la varicelle pendant la grossesse

Des règles simples s'appliquent ici:

  • Si la grossesse a déjà commencé, le vaccin ne peut pas être administré. Afin de se protéger contre cette maladie, il est préférable de vacciner après la naissance de l'enfant..
  • Si vous planifiez une grossesse et que vous savez que vous n'avez jamais eu la varicelle, il est logique de vous faire vacciner. Mais alors, il est préférable de retarder la conception de trois mois après la vaccination..
  • Après avoir été vacciné, évitez tout contact avec ceux qui n'ont pas encore eu la varicelle, car des éruptions cutanées peuvent apparaître après la vaccination. Cela signifie que vous êtes vous-même la source de l'infection..
  • Si une femme ne se souvient pas si elle a eu la varicelle dans son enfance, un test sanguin spécial peut être effectué pour rechercher des anticorps contre ce virus. Ensuite, il sera clair s'il faut vacciner ou non.

Grossesse après la vaccination contre la varicelle

Si peu de temps avant la conception, vous avez été vacciné contre la varicelle, vous ne devez pas vous inquiéter de l'évolution de la grossesse.

Comme nous l'avons dit, pour des raisons de sécurité, il vaut la peine de planifier le bébé trois mois après la vaccination, mais bien sûr, vous ne devriez pas interrompre la grossesse autrement.

Des études montrent qu'il n'y a pas eu de complications après l'administration du vaccin pendant la grossesse. Donc, ne vous inquiétez pas, mais il ne sera pas superflu d'informer le médecin de la récente vaccination.

Grossesse après avoir souffert de la varicelle

Vous ne devriez pas non plus vous inquiéter à ce sujet, surtout si plus d'un mois s'est écoulé après la maladie. Les anticorps contre le virus dans votre corps sont développés, ce qui signifie que vous êtes assuré contre une nouvelle infection.

Il existe de nombreux mythes selon lesquels les femmes enceintes peuvent à nouveau contracter la varicelle dans le contexte d'une immunité affaiblie, mais cela n'a aucun sens. Nous le répétons encore: la grossesse n'est pas une indication de l'apparition d'une forme compliquée de varicelle, et plus encore, d'une maladie réémergente.

Au lieu d'une conclusion

La varicelle pendant la grossesse peut être contractée par une femme qui n'a jamais eu la maladie auparavant. 90% des cas de varicelle surviennent dans l'enfance, de nombreuses femmes ne se souviennent même pas qu'elles avaient déjà la varicelle.

La varicelle est dangereuse en début de grossesse, comme les autres maladies infectieuses, elle peut affecter le déroulement de la grossesse pendant cette période. Mais le risque de développer des malformations fœtales, même dans ce cas, est très faible..

La varicelle au cours des dernières semaines de grossesse est une menace sérieuse pour la santé du bébé. Dans 50% des cas, le bébé est infecté par la mère, cette maladie est difficile pour les nouveau-nés. Les médecins essaient de reporter la date d'accouchement jusqu'à ce que la mère se rétablisse, si possible.

L'introduction d'immunoglobulines spécifiques à une femme enceinte est l'une des mesures pour traiter une femme de la varicelle.

Vous ne pouvez pas vous faire vacciner contre la varicelle pendant la grossesse.!

Et après une maladie passée et après la vaccination, vous pouvez commencer à concevoir un bébé. Des anticorps ont déjà été développés, ni vous ni l'enfant ne serez infectés. Mais après le vaccin, il vaut mieux attendre 3 mois pour la conception..

Une femme enceinte souffre elle-même de la varicelle de la même manière que toutes les personnes ordinaires (c'est-à-dire non enceintes), le risque de complications est faible.

Quand planifier une grossesse après la varicelle?

La plupart des femmes qui ont eu la varicelle dans l'enfance ne sont pas sensibles à l'infection; en âge de procréer, jusqu'à 10% restent sensibles au virus. Bien qu'en raison d'une mauvaise écologie et d'une immunité réduite, le risque augmente, tant de femmes essaient de se faire vacciner dans le cadre de la planification de la grossesse avant la conception. Cependant, si vous avez récemment souffert de cette maladie, la question se pose logiquement quand une grossesse est possible après la varicelle et comment l'infection transférée peut affecter la santé du bébé..

Dans cet article, vous apprendrez:

Varicelle

La varicelle est considérée comme une maladie infantile. Les jeunes enfants de moins de dix ans sont susceptibles d'être infectés. Bien que cet âge puisse être considéré comme très arbitraire. La maladie est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air, les enfants la tolèrent assez facilement. Les adultes tombent malades beaucoup moins souvent, mais beaucoup plus graves.

La varicelle ne survient qu'une fois dans la vie et la grande majorité des adultes en ont déjà eu. Par conséquent, le risque possible de contracter la varicelle est faible. Cependant, si l'infection pénètre dans le corps au début de la grossesse, cela entraîne la naissance d'un enfant atteint de varicelle congénitale. Et une température élevée chez une mère pendant une maladie ne sera clairement pas utile pour un enfant à naître..

Si vous ne vous souvenez pas si vous avez eu la varicelle, vous devez faire un don de sang pour les anticorps contre ce virus. S'il manque des immunoglobulines, vous devez être vacciné. Grossesse planifiée - au moins un mois après le vaccin.

Risques de maladie

Les femmes pendant la grossesse ont un risque accru de contracter la varicelle de deux types:

  • varicelle aiguë "classique";
  • exacerbation de l'infection dans le corps avec l'apparition de symptômes de zona.
Risques de maladie

La source des virus actifs est une personne malade, plus souvent un enfant. Elle n'est pas contagieuse pendant toute la période de la maladie, mais seulement 24 heures avant le début de l'éruption cutanée et une autre semaine civile après l'apparition du dernier élément de l'éruption cutanée sur la peau. Après cela, une personne, même si les éruptions cutanées elles-mêmes ne sont pas encore passées, n'est pas contagieuse pour les gens qui l'entourent. D'une tierce personne (quelqu'un qui a été en contact avec le patient, mais qui est lui-même en bonne santé) le virus n'est pas transmis.

Caractéristiques de l'évolution de la maladie à différents stades de la grossesse

En soi, la «situation intéressante» n'aggrave pas l'évolution de la varicelle, ne conduit pas à une augmentation des complications chez la femme: le danger dans ce cas menace le fœtus. Après tout, la maladie est causée par un virus qui, pénétrant dans le sang et les tissus du corps féminin, est capable de pénétrer dans le placenta et d'y avoir des effets nocifs..

Le degré de menace que représente la varicelle pour le fœtus dépend en grande partie de la durée de la grossesse..

Varicelle pendant la grossesse au 1er trimestre

Dans les premières semaines après le début de la grossesse, toute infection, même la plus insignifiante, est indésirable pour une femme et une nouvelle vie sous son cœur. Avec le développement de la grossesse, l'immunité d'une femme est affaiblie à la limite, car son corps accepte un extraterrestre, en fait, un objet pour lui sous la forme d'un petit homme.

Voici ce que la varicelle menace avant 20 semaines de gestation:

  1. Infection de l'embryon dans l'utérus et sa mort au tout début de la grossesse.
  2. Fausse couche.
  3. Troubles graves dans la formation de la structure de divers tissus, ce qui provoque des anomalies dans le développement des organes.
  4. Défauts irréversibles dans la formation du système nerveux central.
  5. Muscle et tissu conjonctif pas complètement développés.
  6. Corps fœtal développé de manière disproportionnée avec des bras et des jambes courts.
  7. Défauts de mise en forme des yeux ou cécité complète.
  8. Anomalies incompatibles avec la vie entraînant la mort du bébé dans les premiers jours ou semaines après la naissance.

Varicelle au deuxième trimestre

Si la maladie se développe au cours du deuxième trimestre, le danger pour le bébé et la future mère est réduit. Le placenta est enfin formé, il protège donc l'enfant de l'infection.

Varicelle pendant la grossesse.

Dans la pratique médicale, il existe des cas où même une forme sévère de varicelle chez une femme enceinte n'a pas provoqué d'anomalie congénitale chez un bébé. Lors du contact avec un médecin, le patient se voit prescrire une thérapie complexe.

Varicelle pendant la grossesse au 3ème trimestre

À la fin de la grossesse, la probabilité de conséquences graves de la varicelle chez une femme enceinte revient à nouveau.

La maladie se déroule sous une forme compliquée: plus la future mère est infectée tardivement, plus le risque d'infection grave chez l'enfant augmente. Les conséquences d'une infection tardive peuvent être des lésions cérébrales, du système nerveux central et diverses anomalies des organes internes..

Traitement et prévention de la varicelle

En aucun cas, l'infection par la varicelle n'est une indication d'interruption de grossesse! Vous ne devriez pas paniquer et courir de médecin en médecin. Votre médecin vous rédigera des instructions pour les tests, vous devrez peut-être subir des tests supplémentaires.

Pour réduire le risque d'anomalies dans le développement du fœtus, une femme enceinte se verra probablement injecter une immunoglobuline spécifique. Le traitement de la varicelle elle-même est susceptible d'être effectué à l'aide du médicament Acyclovir (excellent soulage les démangeaisons), ainsi que de lotions calamines.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

"Pentalgin" pendant la grossesse: mode d'emploi

Nouveau née

Les analgésiques sont produits aujourd'hui dans un large assortiment, mais pendant la grossesse, la liste des moyens dont dispose la femme enceinte pour éliminer la douleur est considérablement réduite.

Comment la première naissance commence et se déroule

Nutrition

Signes de travail imminentLa première grossesse est toujours accompagnée d'excitation. Pour surveiller le développement du fœtus, il est important de s'inscrire en temps opportun, de consulter régulièrement un gynécologue et de subir des examens.

Pneumothorax chez le nouveau-né: une phrase ou un problème à résoudre?

Accouchement

Le syndrome de fuite d'air est l'un des problèmes les plus graves des premiers jours de la vie. Le pneumothorax est fréquent chez les nouveau-nés ventilés.

Insuffisance placentaire aiguë et chronique

Analyses

Formes et gravité de la pathologieL'insuffisance placentaire primaire survient au stade de la formation du placenta. Cela se produit au début de la grossesse, entre 16 et 18 semaines.