Principal / Infertilité

Comment et quand la douleur après une césarienne disparaît?

Aujourd'hui, l'accouchement par césarienne est loin d'être rare et l'opération est souvent réalisée non pas selon les indications, mais à la demande de la femme enceinte. Personnellement, je connais des femmes confiantes: elles n'accoucheront que sous anesthésie, car elles ont peur des douleurs de l'accouchement. Mais les femmes enceintes ne pensent pas qu'elles ne peuvent pas éviter la douleur pendant la période post-partum, car une césarienne est une intervention chirurgicale, à la suite de laquelle la cavité abdominale est coupée, le bébé est sorti de là, puis la coupure est suturée. Presque toutes les femmes après une césarienne éprouvent beaucoup plus d'inconfort et de douleur plus intense qu'une femme en travail lors d'un accouchement naturel.

Aujourd'hui, l'accouchement par césarienne est loin d'être rare et l'opération est souvent réalisée non pas selon les indications, mais à la demande de la femme enceinte. Personnellement, je connais des femmes confiantes: elles n'accoucheront que sous anesthésie, car elles ont peur des douleurs de l'accouchement. Mais les femmes enceintes ne pensent pas qu'elles ne peuvent pas éviter la douleur pendant la période post-partum, car une césarienne est une intervention chirurgicale, à la suite de laquelle la cavité abdominale est coupée, le bébé est sorti de là, puis la coupure est suturée. Presque toutes les femmes après une césarienne éprouvent beaucoup plus d'inconfort et de douleur plus intense qu'une femme en travail lors d'un accouchement naturel. La période post-partum est beaucoup plus difficile pour ceux qui accouchent «sous anesthésie».

Néanmoins, il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles une femme, avec tout son désir, ne peut pas accoucher seule, et doit passer sous le couteau. Par conséquent, nous n'effrayerons ni l'un ni l'autre avec la douleur post-partum, mais essayerons de comprendre ce qui fait exactement mal après une césarienne, pourquoi et comment gérer cette douleur..

Pourquoi des douleurs apparaissent après une césarienne??

Il est clair que la douleur après une césarienne accompagnera la femme en travail pendant les premiers jours, voire beaucoup plus longtemps, car elle a subi une intervention chirurgicale et la période postopératoire n'est pas indolore. Quelles peuvent être les causes de la douleur «post-césarienne»?

Première raison: suture post-partum. Après l'opération, vous ne sentirez pas votre estomac pendant un certain temps, car l'anesthésie continue d'agir, mais bientôt l'anesthésie passera et la plaie suturée commencera à faire mal sans cesse. L'intensité de ces sensations douloureuses dépend en grande partie de votre seuil de douleur et du nombre de coupes effectuées. Si vous avez été saisi pour la première fois, les blessures feront plus mal et dureront plus longtemps. La douleur de suture disparaît généralement 3 à 4 jours après la chirurgie, mais pendant 1 à 2 semaines, vous ressentirez parfois une sensation de picotement dans la zone de la cicatrice.

Deuxième raison: les intestins. Le problème le plus ennuyeux après une césarienne est la douleur intestinale due à l'accumulation de gaz. À la suite de l'opération, le péristaltisme intestinal est perturbé, c'est-à-dire que la nourriture se déplace plus lentement, ce qui crée un inconfort dans l'abdomen. La douleur causée par l'accumulation de gaz est très grave et ne disparaît qu'après avoir libéré le gaz. Une autre cause de douleur est les adhérences postopératoires qui surviennent après la chirurgie (des adhérences se forment entre les anses intestinales et d'autres organes internes, et elles provoquent de la douleur).

Douleur après césarienne

Articles d'experts médicaux

Aujourd'hui, les femmes de plus en plus souvent, au moment de l'accouchement, ont recours à des soins médicaux - elles pratiquent une césarienne pour éviter les douleurs du travail. Sur les douleurs de la naissance, après tout, des légendes sont faites! Mais les jeunes mères ne pensent tout simplement pas aux pièges et aux douleurs après une césarienne..

Qu'est-ce qu'une césarienne? Il s'agit d'une naissance non naturelle, lorsque le bébé est retiré de l'utérus de la femme par une incision abdominale.

Une césarienne planifiée est prescrite par les deux médecins et choisie par les femmes en travail. Dans de tels cas, une incision horizontale est pratiquée dans l'utérus. Les indications pour une césarienne sont:

  • la petite taille du bassin, qui empêche le libre passage du bébé lors de l'accouchement naturel;
  • emplacement incorrect du placenta, qui bloque le chemin de sortie de l'enfant;
  • diverses excroissances et formations dans l'utérus;
  • rupture possible de l'utérus, causée, par exemple, par une déhiscence d'une cicatrice laissée lors d'une naissance précédente;
  • les maladies associées à divers systèmes et organes du corps, telles que le décollement de la rétine ou les maladies cardiovasculaires - dans ce cas, les maladies peuvent constituer une menace pour la vie de la femme enceinte;
  • diverses complications pendant la grossesse, qui peuvent également menacer la vie de la mère;
  • mauvais placement du fœtus avant l'accouchement;
  • si le bébé n'est pas seul;
  • la présence de maladies virales ou allergiques sur les organes génitaux externes, qui menacent le nouveau-né d'infection.

Il y a le concept d'une césarienne d'urgence, qui est pratiquée pendant l'accouchement naturel, lorsque des complications surviennent qui menacent de nuire à la santé et à la vie de la mère et de l'enfant. Dans ce cas, les médecins pratiquent une incision verticale. Les indications de la césarienne d'urgence sont:

  • activité de travail insignifiante, sa suspension ou même son licenciement;
  • décollement soudain du placenta, menaçant le fœtus de la mort de l'accouchement;
  • trop d'étirement des tissus, suggérant une rupture de la peau ou de l'utérus lui-même;
  • apport d'oxygène insuffisant à l'enfant - hypoxie.

Le premier ou les deux premiers jours après la césarienne, la femme en travail est sous la surveillance d'un médecin 24 heures sur 24. Pour rétrécir l'utérus et arrêter la perte de sang, ainsi que pour l'anesthésie externe, une poche de glace est placée sur l'incision par césarienne. En plus de la glace, d'autres médicaments sont également attribués, qui non seulement soulagent la douleur et contractent l'utérus, mais aident également à restaurer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Des antibiotiques sont également prescrits pour prévenir le développement de maladies après la chirurgie. Les médecins considèrent toujours un excellent outil pour la récupération et la restauration les plus rapides des organes féminins pour commencer l'allaitement plus tôt, car cela stimule la contraction des organes internes de la femme et favorise la production de lait..

Bébé mère

L'involution utérine post-partum provoque beaucoup d'anxiété chez les jeunes mères: est-ce que tout va bien? Surtout si l'enfant est né à la suite d'une opération chirurgicale. Il est important de savoir comment l'utérus doit se contracter après une césarienne. En effet, dans ce cas, il existe des différences par rapport à ce qui se passe après l'accouchement habituel. Et plus de possibilités d'obtenir des complications.

Le principal organe féminin n'est pas pressé de retrouver sa taille d'origine. C'est naturel, car dans ses muscles lisses, il y a de nombreuses cellules devenues superflues, qui s'atrophient progressivement. Les muscles de l'utérus sont étirés et affaiblis. La surface interne est une plaie, elle doit aussi récupérer.

L'utérus après la césarienne a des caractéristiques encore plus grandes. Il y a une couture dessus, longitudinale ou transversale, cela dépend du type d'intervention effectuée. Autrement dit, les tissus sont interconnectés par des fils chirurgicaux, généralement auto-résorbables. Mais dans tous les cas, le corps dépense également de l'énergie pour guérir la couture, et pas seulement la surface de la plaie muqueuse. Fibres nerveuses et musculaires, les vaisseaux sanguins doivent se développer ensemble, ce qui rend l'involution de l'utérus plus complexe et prolongée.

Les sensations douloureuses qui accompagnent le processus, dues à la blessure involontaire de l'organe, sont plus fortes qu'après un accouchement normal.

Restauration d'organes après césarienne

La récupération de l'utérus après une césarienne a 3 aspects interdépendants:

  1. Réduction de la taille d'un organe, accompagnée de contractions de ses muscles lisses.
  2. Guérison des sutures.
  3. Nettoyage de l'espace interne des tissus inutiles et régénération de la membrane muqueuse, qui se produit avec l'élimination des écoulements sanglants.

Tous les processus se déroulent simultanément. Mais l'opération effectuée les ralentit. Cela peut également entraîner des complications, de sorte que la femme reste plus longtemps à l'hôpital. Mais suit ensuite la sortie à domicile, puis la possibilité de demander au médecin l'incompréhensible est supprimée. Surtout, les femmes s'intéressent à la durée pendant laquelle l'utérus se contracte après une césarienne. En moyenne, le processus prend jusqu'à 60 jours.

À la fin de l'accouchement, l'utérus est nettoyé avec n'importe quelle méthode d'accouchement. Une femme découvre en elle-même un écoulement avec du sang, d'abord abondant, puis quantitativement décroissant et changeant de couleur. Dans les premiers jours, des caillots y sont également remarqués..

Avec un comportement inhibé des muscles de l'organe, les sécrétions sont retenues à l'intérieur pendant une période plus longue. Par conséquent, ils iront également plus longtemps, tout en conservant un volume considérable. Mais leur diminution de la norme est toujours perceptible..

La couture sur l'utérus, bien sûr, n'est pas visible, mais empêche ses contractions. Une cicatrice doit se former sur le site de l'incision sur l'organe. Autrement dit, un morceau de tissu conjonctif est formé dans cette zone. Il est plus rigide que le muscle lisse, il s'étire moins bien et les mouvements de l'utérus pendant la contraction et la relaxation provoquent des douleurs. La suture doit avoir évolué en cicatrice 6 mois après l'accouchement. Autrement dit, un processus indépendant est également en cours sur le site de la coupe..

L'état de la couture externe sur la peau de l'abdomen, sur la paroi abdominale est également important. Les blessures causées lors de l'opération affaiblissent ces muscles, ce qui ne contribue pas non plus à la réduction rapide de l'utérus.

La façon dont l'utérus se contracte après une césarienne est également d'une grande importance. La même chose lui arrive qu'à la fin d'une naissance normale. Mais comme l'organe est blessé, les sensations lors des contractions seront plus fortes. Pour les enlever, les femmes reçoivent des analgésiques. Mais à l'avenir, l'inconfort se fera toujours sentir, en particulier lors de l'alimentation..

Les mouvements des muscles de l'utérus entraînent la disparition des fibres en excès, la constriction des vaisseaux sanguins. Et le 10-11ème anniversaire du bébé, l'organe, malgré la césarienne reportée, se fait un peu plus qu'avant la grossesse.

La durée de contraction de l'utérus après une césarienne dépend de la présence ou de l'absence de complications, qui ne se produisent pas lors d'un accouchement naturel, ou qui surviennent moins souvent:

  • perte importante de sang, rendant la femme plus faible et plus passive, et l'utérus - sujet à l'hypotonie;
  • introduction d'une infection dans une cavité d'organe, qui interfère avec la restauration de sa surface interne et les mouvements musculaires;
  • adhérences qui violent l'emplacement de l'organe, empêchant les contractions;
  • problèmes de coutures résultant d'une activité physique excessive à ce stade.

L'hormone ocytocine contrôle les mouvements des muscles lisses de l'utérus. Il est produit par le corps seul, mais seulement si vous faites un effort pour cela. Il s'agit du désir de nourrir l'enfant. Vous devez établir le processus dès les premiers jours.

Plus l'enfant est appliqué sur le sein, plus la restauration des organes reproducteurs de la mère est active..

Il existe d'autres méthodes qui favorisent les contractions utérines:

  • vous avez besoin de bouger, malgré l'inconfort et la faiblesse;
  • plusieurs fois par jour, il est nécessaire de se retourner sur le ventre et de s'y allonger pendant 20 minutes;
  • appliquer brièvement une serviette enveloppée de glace sur la zone située entre le nombril et le pubis;
  • éviter le débordement de la vessie et la constipation.

Les difficultés sont principalement liées au mouvement. Sortir du lit, tousser, marcher sont plus difficiles qu'après un accouchement normal. Et cela peut provoquer la passivité de la nouvelle maman, ce qui signifie qu'elle peut encore ralentir les contractions de l'utérus. La même chose se produit pour des raisons supplémentaires:

  • l'accumulation de gaz dans les intestins en raison d'un ralentissement de la motricité à la suite de l'opération;
  • difficultés de lactation, car le bébé n'est amené que le 3ème jour;
  • couture externe qui empêche de se coucher sur le ventre.

De plus, les lochies peuvent persister dans la cavité de l'organe, ce qui provoquera une inflammation.

Mais malgré toutes les difficultés, la contraction de l'utérus après une césarienne dépend de son propriétaire. La plupart des problèmes avec ceci peuvent être résolus. Pour aider une femme - régime, port d'un bandage, soin attentif de la couture, régime correct.

Après une césarienne, l'utérus de la mère récupère un peu plus lentement qu'après une naissance normale. Cela est principalement dû au fait que la césarienne est encore une opération abdominale, ce qui n'est pas naturelle pour le corps, mais plutôt, au contraire, traumatisante. Ainsi, pendant la chirurgie, les vaisseaux, les fibres musculaires et les terminaisons nerveuses sont endommagés. Après la procédure, l'utérus a une cicatrice, qui nécessite un certain temps et des soins particuliers pour guérir.

La durée pendant laquelle l'utérus peut se contracter après une césarienne dépend de nombreux facteurs. Avec une opération planifiée et en l'absence de complications, pour que le corps de la femme dans son ensemble et l'utérus en particulier, se trouvent dans un état satisfaisant, il ne faut pas moins de 2 mois, soit la quasi-totalité de la période post-partum. Avec un bon résultat, le processus de contraction se produit tout seul. Cependant, dans certains cas, la nomination de médicaments est nécessaire, ce qui inciterait ce processus à aller un peu plus vite. Ces médicaments ont un effet stimulant sur l'activité contractile et ont également un effet hémostatique sur les vaisseaux endommagés..

En général, le processus de récupération complète du corps d'une femme après une césarienne prend environ deux ans. Combien de temps cela prend-il, demandez-vous? Saviez-vous que pendant la grossesse, l'utérus féminin augmente près de 500 fois? Donc votre corps aura quelque chose sur quoi travailler.

En attendant, lorsque l'utérus après césarienne est encore assez étiré et fait 10 à 12 cm de diamètre, lorsque la cicatrice est encore assez fraîche, la femme ressent un certain inconfort. Elle peut être associée à des douleurs dans la zone d'incision, à la peur et à des difficultés à aller aux toilettes, à la toux, à se retourner d'un côté à l'autre, etc..

Toutes ces nuances sont discutées et résolues avec le médecin, dont la maman est observée pendant la période post-partum.

En tant que mesures qui aident à traverser plus confortablement la période post-partum, en plus des médicaments, la femme se voit prescrire un régime alimentaire acceptable pour elle et le bébé, ainsi que le port d'un bandage spécial qui protège les tissus de tout étirement supplémentaire tandis que des exercices physiques efficaces pour la femme sont toujours au-delà du pouvoir. La première fois, alors que l'utérus après la césarienne n'a pas encore rétréci et que la suture n'a pas guéri correctement, une femme devrait avoir un assistant qui l'a soulagée de ses tâches ménagères, en soulevant des poids, ce qui peut affecter considérablement la qualité et la vitesse du processus de récupération..

Après une césarienne, cependant, comme après une naissance normale, l'utérus est une plaie hémorragique continue. Dans ce cas, le plus grand dommage à l'organe se situe au niveau de la fixation du placenta et de la zone d'incision. Il y a encore des restes de caillots sanguins et de membranes fœtales ici. Sur 3-4 jours, la majeure partie de la décharge sanglante (lochies) sort. Une fois que la couleur de la décharge devient progressivement plus claire, ils acquièrent le caractère d'un ichor (environ la troisième semaine après l'opération) et après 6-7 semaines, ils devraient s'arrêter complètement. À ce stade, le processus de régénération épithéliale se termine..

Combien de temps faut-il à l'utérus pour se contracter après une césarienne? Nous avons déjà dit qu'en 9 mois, il augmente près de 500 fois. Immédiatement après l'accouchement ou la césarienne, le poids de l'organe est de 1 kg. Dans une semaine - déjà moitié moins, soit un demi-kilogramme. Après 7 jours supplémentaires - environ 350 grammes, et à la fin du troisième mois, elle devra atteindre sa taille et son poids prénataux.

Ainsi, nous voyons que l'utérus se contracte le plus activement dans les premiers jours après l'accouchement. De plus, ce processus ralentit progressivement..

Parfois, la période de contraction de l'utérus s'accompagne de crampes et de douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen. Ils ne sont généralement pas préoccupants et ne sont pas permanents. Cependant, parfois, en particulier après des accouchements répétés, ces sensations peuvent entraîner certains inconvénients, et certaines femmes ne peuvent pas mener une vie normale en raison du syndrome douloureux. Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin. Le plus souvent, de telles situations sont résolues par la nomination de médicaments antispasmodiques..

Parfois, il y a des cas où l'utérus ne se contracte pas ou ce processus est trop lent. De telles situations peuvent devenir des signes avant-coureurs de saignements ou d'autres complications, ce qui signifie qu'il vous suffit de demander l'aide d'un spécialiste..

Qu'est-ce qui peut affecter le moment de la contraction utérine après une césarienne? Tout d'abord, il convient de mentionner les grossesses multiples ou le poids élevé du fœtus. Dans ce cas, l'utérus s'étire davantage et, par conséquent, le corps de la mère a besoin de plus de force et de temps pour se contracter.

Le processus de contraction peut également être ralenti si le placenta était bas, si la césarienne n'était pas prévue, mais en raison d'un mauvais travail, et si la femme après l'accouchement mène une vie très passive, trop peu de mouvement. Entre autres, l'état de santé général d'une femme, sa préparation à la césarienne, les maladies concomitantes (hyper ou hypotension, néphropathie, etc.) ne peuvent être écartées..

En parlant de la durée pendant laquelle l'utérus peut se contracter après une césarienne, on ne peut qu'attirer votre attention sur les processus inflammatoires, les caractéristiques physiologiques du développement (comme la flexion ou le sous-développement de l'utérus), qui, en passant, peuvent empêcher l'utérus de se contracter du tout. Cela est également possible dans le cas d'un canal génital blessé, de la présence de formations fibreuses dans les parois de l'utérus, d'une inflammation des appendices du présent ou même du passé, avec une violation de la coagulation sanguine ou des polyhydramnios, accompagnant la grossesse. Ensuite, le temps nécessaire à la contraction utérine ne peut être affecté que par un traitement opportun et correctement prescrit..

Le médecin doit déterminer dans quelle mesure le processus de contraction utérine se déroule avant la sortie..

S'il le juge nécessaire, maman se verra prescrire des médicaments stimulant la contractilité - ocytocine ou prostaglandines.

Parfois, un massage du fond de l'utérus est également prescrit, qui est effectué à travers la paroi antérieure du péritoine.

L'allaitement est un excellent stimulateur de contraction, au cours duquel de l'ocytocine est également libérée. C'est pourquoi, pour que l'utérus se contracte plus activement, il est conseillé aux femmes qui ont accouché (ici - tousser) de commencer à allaiter leur bébé le plus souvent possible. Dans certaines maternités, dans les premiers jours, les mères sont autorisées à se reposer et des antibiotiques sont prescrits pour prévenir l'infection postopératoire, et pour ces raisons, les bébés sont nourris artificiellement pendant les premiers jours. Par conséquent, étant conscient de ces problèmes, vous pouvez discuter de ces nuances avec votre obstétricien-gynécologue à l'avance.

Un mode de vie actif, dans ce cas - promenades ordinaires au grand air - marche.

Une telle activité physique aide non seulement à réduire le temps de contraction utérine, mais constitue également une mesure préventive pour le démarrage des adhérences après la chirurgie..

De plus, pour que l'utérus se contracte mieux après l'accouchement par césarienne, il est recommandé aux femmes de s'allonger plus souvent sur le ventre, idéalement (si le sein le permet) - pour dormir dessus.

Vous devez également prendre très au sérieux les procédures d'hygiène, traiter la couture à temps et correctement, en empêchant la pénétration et la propagation des infections.

Un facteur important affectant la contraction normale du corps de l'utérus après une césarienne est la vidange rapide de la vessie et la mise en œuvre d'actes de défécation. Souvent, ces processus, tout à fait naturels pour un corps sain, provoquent chez une femme qui a accouché (indépendamment ou par césarienne) beaucoup de sensations désagréables. Néanmoins, ces nuances sont extrêmement importantes non seulement pour la contraction normale de l'utérus, mais également pour le fonctionnement d'autres systèmes et organes, la récupération du corps après la chirurgie dans son ensemble. Malheureusement, de nombreuses femmes sont gênées par ces problèmes et tardent à contacter un médecin. En aucun cas, vous ne devez le faire pour éviter des problèmes à l'avenir, pour assurer une bonne qualité de vie à vous-même et à votre bébé. Après tout, les enfants en bonne santé grandissent le plus souvent avec des mères en bonne santé..

Il y a des moments où le temps de contraction utérine est trop long et la femme éprouve un certain inconfort et des inconvénients. En règle générale, cela se produit parce que les lochies restent dans la cavité, qui aurait dû progressivement sortir naturellement. Cependant, le pharynx utérin peut être bloqué et cela ne se produit pas. Ensuite, les médecins ont recours au nettoyage (également appelé grattage), lorsque les restes de travail sont éliminés mécaniquement.

Si cela n'est pas fait, divers types de processus inflammatoires peuvent commencer à se développer, qui entraînent de graves complications (endométrite, septicémie).

Vous devez vous préparer pour la période post-partum bien avant l'accouchement. Et le meilleur de tous, même avant la grossesse. Qu'est-ce que ça veut dire? Les muscles qui ont bien fonctionné avant l'accouchement sont mieux restaurés. Nous parlons des muscles de la presse, du petit bassin, du dos. Si vous planifiez une grossesse ou êtes déjà enceinte, il est très important de prêter attention à une activité physique raisonnable et correcte. Un remède merveilleux dans ce cas est le yoga pour les femmes enceintes ou de simples exercices physiques. Mais vous ne devez pas non plus ignorer les promenades régulières au grand air, sans faire de gros devoirs.

(4 vote (s), soit 4,00 sur 5)

Après l'accouchement, le corps féminin subit un certain nombre de changements, mais la plupart se produisent dans l'utérus. La récupération prend beaucoup de temps et l'utérus retrouve progressivement sa taille d'origine. Cependant, ce processus peut prendre du temps. Combien de temps l'utérus se contracte-t-il après une césarienne? Ceci est individuel et dépend de l'âge, de l'immunité de la femme, ainsi que de la complexité de l'opération..

À quoi ressemble l'utérus après une césarienne? Il est allongé, très grand, ressemble à un sac. Son diamètre est d'environ 12 cm et sa surface interne saigne constamment. Cela continue jusqu'à ce que la suture sur l'utérus après la césarienne soit complètement guérie. Les lésions les plus importantes sont observées dans la zone d'incision et à l'endroit où le placenta était attaché. L'état de l'utérus après l'opération peut être vu sur la photo ci-dessous..

État de l'utérus après la chirurgie

Si la réduction ne se produit pas d'elle-même, le patient se voit prescrire une cure de médicaments spéciaux. Ils le stimulent et réduisent également les saignements. En effet, après l'opération, une femme peut présenter des saignements mineurs, appelés lochies. La plupart des écoulements sont observés 3-4 jours après l'opération. Il contient des restes de membranes et des caillots sanguins. Ensuite, la décharge devient transparente et ne s'arrête complètement qu'après 5-7 semaines.

Les femmes après une césarienne sont plus lentes que celles qui ont accouché naturellement. Cela prend généralement jusqu'à 60 jours. S'il n'y a aucune contraction, la mère et l'enfant peuvent sortir de l'hôpital un peu plus tard. Après la chirurgie, une femme peut ressentir un inconfort sévère. Une douleur intense l'empêche de se retourner, de marcher et de faire ses activités habituelles.

La contraction de l'utérus après une césarienne est un phénomène très important qui permet à l'organe de récupérer. En effet, pendant la grossesse, elle augmente d'environ 500 fois. Après une césarienne, elle pèse environ 1 kg, après une semaine - moitié moins, et après 2 semaines - environ 300 g. La récupération complète de l'utérus après une césarienne devrait se produire dans environ 3 mois, quand il revient à sa taille normale.

Combien de temps l'utérus se contracte-t-il après une césarienne? Normalement, ils durent toute la période de récupération, c'est-à-dire 3 mois. Les contractions de l'organe l'aident à retrouver sa taille normale. Au début, ils sont très faibles, car pendant l'opération, l'intégrité des tissus, des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses de l'organe est perturbée. Cela conduit à un rythme plus lent des contractions. Mais progressivement ça devient plus fort.

Si l'utérus se contracte pendant très longtemps après une césarienne, cela peut être causé par plusieurs facteurs:

  • Lorsque vous portez des jumeaux ou si le fœtus est trop gros, l'utérus s'étire beaucoup. Par conséquent, la période de récupération peut être prolongée de plusieurs semaines..
  • L'utérus se contracte mal ou ne se contracte pas du tout si le placenta était trop bas pendant la gestation. Par conséquent, une zone trop grande pourrait être blessée pendant l'opération. En conséquence, la contraction normale de l'utérus commencera un peu plus tard..
  • En raison d'une douleur intense, la femme bouge peu, ment presque toujours et ne se lève pas. Pendant la période de récupération, une activité physique réalisable est requise.
  • Maladies concomitantes qui affectent la santé d'une femme. À cause d'eux, l'immunité d'une femme peut être réduite..

De plus, une mauvaise contraction peut être associée à des anomalies congénitales. Par exemple, une femme a un utérus sous-développé. Dans ce cas, l'organe peut ne pas commencer à se contracter du tout..

D'une manière ou d'une autre, une femme doit être observée par un gynécologue pendant toute la période de récupération. Si, à l'échographie, le médecin remarque des anomalies dans l'activité contractile de l'utérus, le patient se verra attribuer un cours thérapeutique. Le massage du fond utérin est également efficace, que le médecin effectue en appuyant sur la paroi abdominale..

Que peut faire une femme si l'utérus se contracte mal après une césarienne? Dans ce cas, l'allaitement est un excellent stimulant. Ainsi, la lactation est bénéfique non seulement pour le bébé (il reçoit une grande quantité d'éléments utiles du lait maternel), mais aussi pour la mère. Si la mère se voit prescrire des antibiotiques après une césarienne, l'allaitement est interdit pendant cette période. Par conséquent, pendant un certain temps, le bébé sera nourri artificiellement..

De plus, les directives suivantes aident à contracter l'utérus:

  1. Vous devez marcher au grand air le plus souvent possible. Pour cette raison, le système immunitaire est renforcé, ce qui permet de prévenir diverses maladies. En outre, il contribue à augmenter l'activité utérine et empêche également le développement d'adhérences dans le système reproducteur..
  2. Vous devriez vous allonger sur le ventre plus souvent, ou mieux encore, dormir dessus. Bien sûr, si après l'opération, le point fait très mal ou si la poitrine est trop grande, vous pouvez choisir une autre position plus confortable..
  3. Vous devez vider votre vessie et vos intestins immédiatement après avoir voulu utiliser les toilettes. S'ils se remplissent, cela comprimera l'utérus, ce qui affectera négativement son état. Même si ces processus physiologiques font souffrir une femme, elle doit aller aux toilettes aussi souvent que possible. Si les problèmes de miction et de défécation sont très prononcés et durent longtemps, un examen urgent par un médecin est nécessaire.

De plus, assurez-vous de surveiller votre hygiène corporelle. Après l'accouchement, il est recommandé de se doucher deux fois par jour. Il est impératif de traiter la couture postopératoire avec du vert brillant pour éviter l'apparition du processus inflammatoire.

Même si le fœtus est petit et que l'accouchement est rapide et facile, la femme a besoin de repos après lui. Et après une césarienne, la période de récupération peut être retardée. Le lendemain de l'opération, la femme est dans un service spécial sous la surveillance constante du personnel médical. Le médecin change le bandage après avoir prétraité la couture avec une préparation antiseptique spéciale. Immédiatement après une césarienne, un sac de glace est placé sur l'estomac de la femme, ce qui empêche l'apparition de saignements utérins et stimule la contraction de l'organe.

Pour soulager la douleur, une femme se voit prescrire des analgésiques. En outre, dans les premiers jours, le médecin peut prescrire des fonds pour stimuler l'utérus et restaurer les fonctions du tractus gastro-intestinal. Les 7 à 10 jours après l'opération, la femme en travail est libérée.

Combien de temps faut-il pour commencer à avoir des relations sexuelles? La couture doit guérir complètement et une cicatrice épaisse doit se former à sa place. De plus, le corps de la femme doit récupérer complètement. Par conséquent, les gynécologues ne recommandent pas d'avoir des relations sexuelles pendant 2-3 mois après la chirurgie. Une nouvelle grossesse ne doit pas être planifiée avant 2 ans plus tard. Sinon, porter un enfant peut s'accompagner de certaines complications..

Complications et conséquences possibles de l'opération

Lors d'une césarienne, une femme perd beaucoup de sang - une moyenne de 500 à 1000 ml. C'est beaucoup, le corps ne peut donc pas restaurer seul la perte de sang. Le patient doit recevoir une injection de solutions qui remplacent le sang. À la suite d'une importante perte de sang, une femme peut développer une anémie, son appétit diminuera, elle deviendra léthargique et faible..

De plus, les complications suivantes sont possibles après la chirurgie:

  • L'émergence d'adhérences postopératoires. Ils peuvent être désagréables pour une femme. La douleur s'aggrave lors de la marche, de la course et d'autres mouvements brusques.
  • L'endométrite. Pendant la chirurgie, l'utérus peut s'infecter et devenir enflammé. Pour éviter cela, une femme reçoit des injections d'antibiotiques..
  • La sous-involution est une faible activité contractile de l'utérus. Pour sa prévention, un traitement spécial est indiqué pendant 2 à 5 jours..

Vous devez régulièrement consulter votre médecin, subir une échographie programmée. Le médecin doit surveiller la façon dont l'utérus se contracte après une césarienne. En outre, le médecin doit être consulté sur la restauration de l'activité sexuelle, ainsi que sur les moyens optimaux de contraception..

Aujourd'hui, l'accouchement par césarienne est une pratique courante. De plus, une telle procédure est effectuée non seulement en présence d'indications spéciales, mais même à la demande de patients qui, par peur des contractions, décident d'un accouchement chirurgical. Seulement, ils ne comprennent pas qu'ils ne pourront de toute façon pas éviter la douleur. L'accouchement sera indolore, mais vous devrez alors faire face aux conséquences postopératoires, car de nombreux patients ont mal à l'estomac pendant longtemps après une césarienne.

L'accouchement chirurgical est une opération abdominale à part entière avec coupe de l'abdomen et de l'utérus et retrait du bébé, après quoi toutes les incisions sont suturées. Par conséquent, après un tel accouchement, le patient ressent un inconfort beaucoup plus prononcé qu'après un accouchement naturel traditionnel. La récupération est particulièrement difficile pour les mères dont l'accouchement a eu lieu sous anesthésie générale..

Mais les patients ne se trouvent pas toujours sous le scalpel de leur plein gré. Assez souvent, des circonstances telles qu'un bassin inutilement étroit, une présentation placentaire complète, une rupture de la paroi utérine ou une gestose sévère, des saignements vaginaux dangereux et d'autres conditions dangereuses pour la vie du fœtus ou de la femme en accouchement obligent à accepter l'opération. Même des degrés élevés de myopie maternelle peuvent devenir un obstacle à un accouchement normal, car un décollement de la rétine peut survenir en cas de tension..

Pendant l'opération, le chirurgien ouvre la paroi abdominale et l'utérus en couches. Dans ce cas, une anesthésie locale de type rachidien ou épidural ou une anesthésie générale traditionnelle est utilisée. Après l'accouchement habituel, les femmes en travail commencent à se lever après 3-4 heures, mais après une césarienne, un tel exploit ne peut être décidé qu'avec l'aide d'une infirmière et seulement un jour après l'opération. Pour réduire la douleur causée par les incisions sur l'abdomen, pendant plusieurs jours, les mères reçoivent des injections anesthésiques, après une semaine, les points de suture sont retirés et après 2-3 jours supplémentaires, ils sont délivrés pour décharge. L'une des conséquences désagréables les plus courantes de la césarienne est des sensations douloureuses assez fortes dans l'abdomen..

Les sensations douloureuses postopératoires dérangent absolument toutes les femmes postopératoires qui ont survécu à un accouchement chirurgical. De nombreux facteurs expliquent la survenue de douleurs abdominales après une césarienne. Mais il y a aussi les plus courants.

  • La couture cause de la douleur. Les deux premières semaines assombriront les sensations douloureuses de la maternité dans la zone de la couture sur l'abdomen. Ils apparaîtront au moindre mouvement. C'est juste que la structure dense de la couture appuie sur le tissu, ce qui provoque des sensations douloureuses. Au début, après l'opération, la femme ne ressent pas d'inconfort douloureux, mais lorsque l'effet anesthésique s'estompe, la douleur se manifeste pleinement. C'est normal. C'est pourquoi dans les premiers jours, le patient reçoit des injections anesthésiques. Après avoir enlevé les points de suture, la douleur persiste lors des rires, de la toux, des mouvements brusques ou des éternuements. C'est le signe qu'il est trop tôt pour assumer les tâches ménagères..
  • Douleur de la cicatrice. Lorsque les tissus guérissent, le site de suture devient une cicatrice dense, ce qui provoque parfois également un inconfort douloureux sous forme de picotements ou de douleur sourde. Ce phénomène est sûr et complètement naturel..
  • Douleur de l'abdomen. Cela se produit généralement lorsque les processus de contraction utérine commencent. Une douleur utérine similaire est également causée par une cicatrice fraîche qui se forme après une césarienne. Ce sont les contractions utérines et la couture intérieure qui provoquent de telles sensations douloureuses. La douleur est particulièrement forte dans les premiers jours..
  • Intestins douloureux. L'intervention chirurgicale affecte l'activité intestinale, provoquant une augmentation de la production de gaz. Un phénomène similaire s'accompagne souvent de douleurs intenses.Par conséquent, pour éliminer l'inconfort, une normalisation de l'activité intestinale est nécessaire à l'aide d'un régime alimentaire et de médicaments. Ces douleurs entraînent souvent des difficultés de défécation..
  • Mal de dos irradiant vers l'abdomen. Un phénomène similaire se produit en raison d'une surcharge prolongée des structures vertébrales, des nerfs pincés, etc. Certains experts considèrent ce fantôme de douleur, juste à cause de la grossesse, le corps s'y habitue, et après l'accouchement, il fait déjà mal "par habitude".

Ces sensations douloureuses dans la région abdominale sont assez typiques de la période postopératoire des patientes qui ont accouché à l'aide d'une césarienne. Ils ne durent pas éternellement, après un certain temps ils reculent.

De nombreuses mères sont inquiètes, même avant l'opération, elles apprennent par le médecin à quel point l'estomac fait mal après une césarienne. Chaque organisme est individuel, il est donc impossible de déterminer la durée des sensations douloureuses avec une précision du jour. Tout dépend de l'état du patient et du bien-être de l'opération. Normalement, après environ une semaine et demie, les sensations douloureuses aiguës devraient s'atténuer, mais une douleur sourde reste dans la couture. Elle peut déranger pendant plusieurs semaines.

Si une douleur aiguë survient plus tard et s'accompagne d'une odeur désagréable ou d'un écoulement vaginal écarlate, de manifestations hyperthermiques et d'autres symptômes pathologiques, vous devez immédiatement contacter un spécialiste..

Le soulagement de la douleur est le seul moyen de gérer la douleur. Chaque maman reçoit des analgésiques dans les premiers jours. Si la douleur ne s'arrête pas et ne diminue pas une semaine après l'accouchement, un examen est indiqué afin d'identifier d'éventuelles complications. En plus des analgésiques, l'ocytocine est parfois prescrite, ce qui accélère la contraction utérine, qui s'accompagne de sensations douloureuses.

Lors de la prescription d'analgésiques, le médecin doit tenir compte du fait que la femme allaite, par conséquent, il sélectionne des médicaments sans danger pour le nouveau-né et ne pénètrent pas dans le lait du patient. Afin de récupérer rapidement et d'éviter la constipation et les adhérences, une femme doit surmonter la douleur, bouger, marcher, se retourner, c'est-à-dire faire de l'activité physique et suivre les recommandations du médecin. Ensuite, la rééducation postopératoire aura lieu sans complications..

Parfois, avec des sensations douloureuses avec l'abdomen des patients, des problèmes supplémentaires surviennent tels qu'un engourdissement ou une dureté, un gonflement ou des flatulences, une hypertrophie abdominale, etc. Parfois, c'est normal, mais chaque cas est individuel, vous devez donc faire plus attention à ces manifestations.

La dureté abdominale dans la zone de la cicatrice est normale. La cicatrice se ramollira et deviendra moins visible non pas immédiatement, mais après environ un an. Si l'incision a été faite verticalement, la rigidité de la cicatrice durera beaucoup plus longtemps. Et si l'incision a été faite transversalement et qu'une suture de type cosmétique a été appliquée, la dureté disparaîtra dans environ un an avec la cicatrice.

Important! Si un pli cutané apparaît au-dessus de la couture et qu'il n'y a pas de douleurs ni de signes d'inflammation, ce n'est pas effrayant. Si un gonflement violet apparaît au-dessus de la couture, il est urgent de consulter un spécialiste, car de tels signes peuvent indiquer des cicatrices chéloïdes, une suppuration, une inflammation ou des fistules.

Après une césarienne, l'estomac sera non seulement douloureux, mais aussi engourdi. Un symptôme similaire persiste assez longtemps. L'engourdissement de l'abdomen peut être troublant pendant six mois, un an ou même plus. La durée de ce phénomène est individuelle et est déterminée par la vitesse de restauration de l'innervation. Lorsque la récupération active des terminaisons nerveuses commence, l'engourdissement disparaîtra progressivement.

Un autre symptôme associé à la douleur après la césarienne est un gonflement de l'abdomen. En période postopératoire, c'est tout à fait normal. Pour éviter les adhérences et autres complications, un jour après l'opération, vous devez commencer à bouger, vous asseoir et vous lever. Et le premier jour, tu peux rouler prudemment de l'autre côté.

Les femmes en travail qui ont subi une césarienne sous anesthésie générale éprouvent souvent non seulement des douleurs abdominales, mais aussi une constipation atonique, dans laquelle il y a des ballonnements. Sauver de tels problèmes aidera l'activité physique, ce qui améliore l'activité intestinale. Le respect d'un régime postopératoire spécial est également requis. En général, le travail intestinal est rétabli en une semaine et demie..

En cours de gestation, les fibres musculaires abdominales sont fortement étirées et quelques kilos en trop s'accumulent également. Après une césarienne, les dépôts de graisse commencent à s'accumuler dans un ventre affaissé, ce qui change sérieusement la silhouette féminine pour le mieux. Pour éviter une augmentation de l'abdomen, vous devez suivre un régime et renforcer les muscles abdominaux. Mais tous les entraînements pour la presse ne peuvent être démarrés que 4 à 6 mois après la césarienne.

Beaucoup de mères, pendant la gestation, se refusent une telle joie que de dormir sur le ventre, alors après une naissance opératoire, elles ont hâte de savoir combien de temps il leur est encore interdit de dormir ainsi après l'opération. Les peurs sont vaines, car les mensonges fréquents sur le ventre après une césarienne aident à former un ventre net, beau et plat. Les médecins conseillent même aux mères elles-mêmes de dormir sur le ventre pour que l'utérus se contracte plus intensément et que les muscles se renforcent..

Pour éliminer les sensations douloureuses typiques et sûres après une césarienne, les experts recommandent:

  • Sortez du lit plus soigneusement dans les premiers jours postopératoires;
  • Suivez un régime spécial;
  • Suivez la couture;
  • Faites de la gymnastique légère pour les jambes;
  • Rouler doucement sur différents côtés après la césarienne;
  • Buvez plus de liquides, etc..

Mais les sensations douloureuses ne sont pas toujours sûres. Parfois, ils sont causés par le développement de certaines complications de l'accouchement chirurgical, qui ne sont pas si rares. La cause des complications est généralement un ensemble de facteurs tels que les qualifications des médecins, la santé de la femme en travail, le déroulement de la récupération postopératoire, etc. Habituellement, les complications affectent les coutures ou les organes du bas-pelvien et de l'abdomen.

Une complication courante, souvent accompagnée de douleurs à l'abdomen, sont les adhérences, qui sont des films et des cordes de tissu conjonctif qui épissent les structures intra-organiques dans la cavité péritonéale ou le petit bassin. Les adhérences se forment après toute intervention chirurgicale abdominale, elles ne peuvent donc être évitées qu'à l'aide d'une prophylaxie, qui consiste en une activité physique.

Une complication intra-utérine fréquente de la césarienne associée à des douleurs abdominales est l'endométrite, qui est un processus inflammatoire utérin étendu. Elle s'accompagne d'un inconfort douloureux dans l'utérus, d'une hyperthermie, de frissons et de faiblesse, de troubles du sommeil et de pertes vaginales brunes ou purulentes. Des signes similaires sont un signal pour un appel immédiat à l'écran LCD..

Les douleurs abdominales après une césarienne sont courantes. Suivez les instructions du médecin et prenez soin des points de suture, il n'y aura pas de complications.

Des changements importants après l'accouchement se produisent dans tout le système reproducteur de la mère, et surtout dans l'utérus. Après la naissance du bébé, le corps de la femme revient à la normale pendant une longue période. Dans les premières semaines du post-partum, l'utérus ressemble à un énorme sac musculaire étiré. Peu à peu, tous les mécanismes et organes internes sont restaurés. Mais il faut comprendre que ce processus peut durer plusieurs mois voire un an ou deux. Par conséquent, des soins appropriés, une hygiène quotidienne, la supervision d'un obstétricien et une attitude optimiste devraient devenir votre règle quotidienne..

Il n'est pas toujours possible pour une femme de donner naissance à un enfant naturellement. Aujourd'hui, le nombre de femmes en travail qui ont donné naissance à un bébé par césarienne est en augmentation. Cette opération n'est plus difficile, une intervention chirurgicale peut être réalisée sous anesthésie totale et partielle. Mais après une césarienne, une femme devra être patiente, car la restauration de son corps, en particulier de l'utérus, prendra plus d'une semaine.

Immédiatement après l'accouchement, l'utérus de chaque femme est agrandi en volume, étiré en taille et ressemble à une plaie hémorragique continue. Son fond est à environ 4-5 cm sous le nombril, et son diamètre est de 10-12 cm.Peu à peu, les contractions utérines contribuent à sa réduction et à la guérison de la surface interne.

Tant après l'accouchement naturel qu'après la césarienne, les contractions du col de l'utérus sont très faibles et augmentent jusqu'à la fin de la période post-partum. Cependant, chez une femme qui a subi une intervention chirurgicale, l'utérus récupère plus lentement, son poids diminue progressivement. Pendant un certain temps, de légers saignements post-partum sont observés à partir de l'utérus, qui sont scientifiquement appelés lochies.

La période post-partum après la césarienne dure jusqu'à 60 jours. Pourquoi l'utérus n'est-il pas pressé de se contracter? Après l'opération, l'intégrité des fibres musculaires de l'utérus, de ses vaisseaux et des terminaisons nerveuses est perturbée. C'est pourquoi le taux de contraction, ou d'involution (c'est ce que les médecins appellent ce processus), ralentit. Si nécessaire, la femme se voit prescrire un traitement médicamenteux spécial. Les médicaments doivent stimuler l'activité contractile des muscles de l'utérus et réduire les saignements des vaisseaux endommagés lors de la coupure.

L'utérus se contracte lentement, de sorte que la femme ne récupère pas très rapidement. Cela peut être la raison pour laquelle la mère et l'enfant après une césarienne sortiront de l'hôpital un peu plus tard. À la maison, un autre inconfort survient: il est difficile pour une femme de se retourner sur le côté, ça fait mal de tousser et d'éternuer, de se lever, de marcher. Les gaz intestinaux tourmentent, l'estomac gonfle, parfois une douleur aiguë apparaît. Un tel inconfort entraîne des difficultés d'allaitement, car trouver une position confortable est extrêmement difficile..

Si, lors d'un accouchement naturel, une femme perd jusqu'à 300 ml de sang, alors lors d'une césarienne, le volume de la perte de sang augmente en moyenne de 500 à 1000 ml. Dans le premier cas, le corps de la mère restaure indépendamment le volume sanguin perdu, dans le second, il ne peut pas faire face au problème seul. C'est pourquoi, pendant et après l'opération, une femme reçoit une injection de solutions de remplacement sanguin..

Il faut comprendre qu'une césarienne est la même opération que les autres, et après cela certaines complications sont possibles:

  • l'intégrité du péritoine intestinal est perturbée;
  • des adhérences se produisent - des adhérences entre les anses intestinales et d'autres organes internes. Cela provoque des douleurs abdominales, une gêne en position assise, en marchant ou tout autre mouvement;
  • endomyométrite - inflammation de l'utérus. Pendant l'opération, il y a contact direct de la cavité utérine avec de l'air, dont la stérilité complète est difficile à obtenir. Pour la prévention de l'endomyométrite après la chirurgie, des antibiotiques sont prescrits à la mère;
  • la sous-involution est une violation de la contraction utérine. Dans ce cas, le médecin prescrit une thérapie de 2 à 5 jours visant à améliorer la contractilité de l'utérus..

Quelle que soit la naissance, dans tous les cas, ils peuvent être comparés à un travail acharné, après quoi le corps féminin a besoin d'un bon repos..

Après l'opération, la mère est dans un service post-partum spécial pour le premier jour. Les médecins surveillent constamment la femme en travail. L'infirmière traite quotidiennement la suture postopératoire avec une solution antiseptique et change les pansements. Un sac de glace est placé sur le ventre de la mère: cela stimule la contraction de l'utérus et aide à arrêter le saignement. En outre, une femme se voit prescrire des analgésiques qui aident à contracter l'utérus et des médicaments pour restaurer la fonction du tractus gastro-intestinal. Maman doit se rappeler que son corps doit complètement récupérer et qu'une forte cicatrice doit se former sur l'utérus. Par conséquent, les médecins recommandent de reprendre l'activité sexuelle après une césarienne deux à trois mois après l'opération. Il est préférable de planifier votre prochaine grossesse dans un an ou deux, mais pas plus tôt. On pense que la cicatrice est finalement formée à la fin de la première année après la césarienne et ne change plus.

Consultez votre gynécologue, faites une échographie pour vous assurer que le processus de récupération du corps se déroule normalement, renseignez-vous sur les méthodes de contraception acceptables. Si vous envisagez une autre grossesse, votre médecin vous conseillera de faire une hystérographie - radiographies en projections frontales et latérales obtenues après l'injection d'un agent de contraste dans l'utérus. Vous pouvez également subir une hystéroscopie - il s'agit d'un examen visuel et d'une étude de la cicatrice sur l'utérus, qui est réalisée à l'aide d'un endoscope inséré dans la cavité utérine 8 à 12 mois après l'opération.

La récupération de l'utérus après l'opération dépend en grande partie du déroulement de la grossesse, de l'âge, du physique de la femme et même des conditions dans lesquelles l'opération a eu lieu. Malheureusement, chaque mère qui a accouché avec l'aide d'une césarienne devrait être psychologiquement préparée au fait qu'elle devra endurer la douleur pendant un certain temps. Des sensations désagréables peuvent résulter d'une plaie interne et de contractions utérines.

Lors d'un accouchement par césarienne, les médecins utilisent plusieurs incisions dans l'utérus. Actuellement, il en existe trois types:

  • coupe transversale de l'utérus. Les plus couramment pratiquées et produites mesurent 10 à 12 cm de long dans le segment inférieur. Il est moins traumatisant, avec moins de pertes de sang, de plus, il facilite la cicatrisation des plaies, réduit le risque d'infection post-partum. La cicatrice n'a pratiquement aucun effet sur les grossesses ultérieures et l'accouchement peut se produire naturellement;
  • coupe classique. Elle est réalisée verticalement dans la partie supérieure de l'utérus, où se trouvent un grand nombre de vaisseaux sanguins, elle s'accompagne donc de saignements sévères. Pour cette raison, les médecins le font rarement;
  • coupe verticale. Effectué uniquement dans les cas extrêmes, avec un développement anormal de l'utérus et une naissance prématurée.

L'opération de suture de l'utérus après l'incision est tout aussi importante.

L'incision utérine est généralement suturée avec une suture à une ou deux rangées sans interruption. Dans le même temps, les médecins utilisent des matériaux spéciaux qui se dissolvent complètement d'eux-mêmes au cours de plusieurs semaines à 3-4 mois. Cela peut être dexon, monocryl, vicryl, caproag et autres fils de suture. Après l'accouchement, les médecins surveillent le processus de cicatrisation des plaies et s'assurent que la suture après une césarienne ne s'enflamme pas.

La cicatrice postopératoire guérira plus longtemps: jusqu'à six mois, et chez certaines femmes, jusqu'à un an. Encore une fois, il s'agit d'un long processus, et il est lié au fait que l'intégrité des terminaisons nerveuses a été violée lors de l'incision chirurgicale..

Après l'opération, les analgésiques doivent être pris pendant plusieurs jours, car la suture provoque des douleurs. Une cicatrice cutanée se forme en 6 à 7 jours environ, de sorte qu'une femme ne peut prendre une douche seule qu'après une semaine. Pour soulager l'inconfort, il est conseillé aux femmes de se bander le ventre avec une couche ou de porter un bandage post-partum spécial..

L'activité physique peut être commencée au plus tôt 2-3 mois après l'accouchement. L'exercice ne doit pas être dur et indolore. Et rappelez-vous, après une césarienne, vous ne devez pas soulever d'objets lourds! Si vous étirez excessivement les muscles abdominaux, cela peut affecter le processus de guérison de la cicatrice postopératoire, jusqu'à la formation de hernies. Prenez soin de vous et de votre bébé!

Contraction de l'utérus après césarienne: qu'arrive-t-il à l'utérus après ce type d'accouchement?

Lors d'une césarienne, une incision est pratiquée dans la paroi abdominale antérieure et l'utérus pour retirer le bébé. Dans ce cas, non seulement les tissus sont endommagés, mais les vaisseaux sanguins et les nerfs.

L'utérus est coupé dans sa partie inférieure avec une incision transversale d'environ 12 cm de long.S'il y a de sérieuses difficultés à retirer l'enfant, alors l'incision peut être faite dans le sens de la longueur, ce qui est très traumatisant.

Contraction de l'utérus après césarienne

L'utérus après une césarienne est affaibli et surchargé, sa surface interne est une plaie continue. Dans la partie inférieure de la cicatrice, suturée avec des sutures synthétiques résorbables, qui devraient guérir.

En attendant, il ne permettra pas à l'utérus de se contracter aussi rapidement que nous le souhaiterions.

Immédiatement après l'accouchement, l'utérus pèse environ 1000 grammes. Son fond se fait sentir à travers le ventre au niveau du nombril. Les murs avant et arrière s'emboîtent étroitement.

En raison d'une forte diminution du volume de l'utérus après le retrait du fœtus et du placenta, il y a une compression des vaisseaux sanguins et un arrêt du saignement.

Chaque jour, sa taille deviendra de plus en plus petite. Le deuxième jour, il peut être ressenti à 2 cm sous le nombril, dans un troisième à 4 cm plus bas, et donc tous les jours à 2 cm.Au bout de 7 à 8 jours, il se cache derrière la poitrine et ne peut être détecté à travers la paroi abdominale antérieure.

Son poids diminue également très rapidement. Les fibres musculaires deviennent beaucoup plus petites en volume. À la fin de la première semaine, l'utérus pèse 500 g, à la 2ème semaine - 350 g et à la 3ème semaine - 250.

Si vous avez subi une césarienne pendant l'accouchement, le col de l'utérus, qui a eu le temps de s'ouvrir, subit également un développement inverse. Ainsi, au 10e jour, le canal cervical est presque fermé. Il récupère complètement à 3 semaines.

Lochia

Après l'accouchement, le sang, le mucus, les restes du placenta sont libérés vers l'extérieur - ce sont des lochies. Ils sont importants car par leur couleur, leur odeur et leur quantité, on peut diagnostiquer et déterminer si l'utérus se contracte correctement.

  1. Dans les 3 premiers jours, ils sont rouge vif et très abondants. Les joints doivent être changés toutes les heures.
  2. De 4 jours au milieu de 2 semaines, ils deviennent sanglants et sanglants. Leur couleur est brun-rose ou marron. Chaque jour, le nombre de lochies diminue et leur couleur devient plus claire..
  3. Au jour 10, ils sont jaunâtres ou blancs et peu abondants, mais maculés.
  4. Contient des stries de mucus du canal cervical de 3 semaines.
  5. La décharge s'arrêtera complètement de 6-8 semaines.

Pourquoi la contraction de l'utérus après une césarienne n'est pas aussi rapide que nous le souhaiterions?

Après une césarienne, l'utérus récupère lentement. Il y a 7 raisons à cela.

  • La première raison est une cicatrice sur l'utérus. Les vaisseaux et les nerfs sont endommagés. La nutrition des organes est perturbée. Le corps doit dépenser de l'énergie non seulement pour la restauration de l'utérus, mais aussi pour la guérison de la cicatrice.
  • La seconde est que la perte de sang pendant la césarienne est beaucoup plus importante que celle pendant l'accouchement. Avec un faible taux d'hémoglobine, une hypoxie se produit - une privation d'oxygène des organes et des tissus, ce qui nuit à la récupération du corps après l'accouchement, l'utérus se rétablira pendant une longue période.
  • La troisième raison est l'inactivité physique. Après une césarienne, la femme est obligée de rester au lit le premier jour. Dans les jours suivants, ses mouvements sont limités en raison de la douleur..
  • La quatrième raison est qu'il est nécessaire de surveiller attentivement la vidange des intestins et de la vessie. S'il n'y a pas de selles le troisième jour après la césarienne, un lavement doit être administré. La vessie et le rectum débordants empêchent l'utérus de rebondir.
  • La cinquième raison est un utérus surchargé: s'il y avait polyhydramnios, un gros fœtus, des jumeaux ou des triplés, si la naissance n'est pas la première, mais 3 et suivantes.
  • La sixième raison est si la césarienne est pratiquée en raison de la faiblesse de la main-d'œuvre. L'utérus n'est pas assez sensible aux hormones qui contribuent à sa récupération.
  • La septième raison est la flexion antérieure de l'utérus, qui peut interférer avec la sortie des lochies.

Par conséquent, il est important de surveiller la façon dont l'utérus se rétablit et, dès les premiers signes d'une violation, de prendre des mesures.

Ce qu'il est important qu'une femme sache?

  1. Assurez-vous de pratiquer soigneusement votre hygiène intime. Changez régulièrement les joints. Utilisez du savon ou du gel pour l'hygiène intime.
  2. Si l'écoulement est très abondant, ou a une odeur désagréable de choucroute ou de poisson pourri, assurez-vous d'en informer votre médecin..
  3. Si vous êtes préoccupé par un malaise, une faiblesse, des douleurs dans le bas de l'abdomen, de la fièvre - consultez un médecin
  4. Pendant l'allaitement, l'écoulement augmente, car l'ocytocine est produite dans le corps lors de la succion du mamelon. Cette hormone stimule simultanément la production de lait et la réparation utérine. C'est pourquoi l'allaitement est si important. À propos, pendant l'alimentation, des douleurs dans le bas de l'abdomen, rappelant des contractions, mais pas si intenses, peuvent vous déranger. Ça devrait être comme cela.
  5. Si vous allaitez, vos règles peuvent être absentes pendant toute la durée de l'allaitement. Mais pour obtenir l'effet contraceptif, il faut respecter la règle 6. Si vous nourrissez l'enfant 6 fois par jour à intervalles réguliers, l'ovulation n'aura pas lieu dans les 6 mois. Mais cela est très difficile à faire dans la pratique, utilisez donc une protection supplémentaire. Après une césarienne, l'utérus a besoin de 2 à 3 ans pour se rétablir complètement.

Comment accélérer la contraction utérine et la récupération après une césarienne

Les deux premières heures après la césarienne sont les plus dangereuses, car les saignements peuvent commencer.

Le médecin vous prescrira un médicament raccourcissant - l'ocytocine.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Comment déterminer la grossesse sans test

Infertilité

Chaque femme intéressée par ce problème souhaite trouver une réponse dans les plus brefs délais. Et chacun a ses propres raisons: quelqu'un avec inquiétude et espoir attend au moins le moindre soupçon de grossesse, et quelqu'un est choqué par la pensée de cela ou le soupçon.

Graisse pendant la grossesse

Analyses

Une bonne nutrition pendant la grossesseIl existe une idée fausse selon laquelle pendant la grossesse, une femme devrait manger pour elle-même et pour son enfant à naître. Cela ne mène à rien de bon, à part une forte prise de poids, ce qui complique finalement l'accouchement.

Quand et que montre le premier dépistage pendant la grossesse?

Nutrition

Le premier dépistage est un examen important que toutes les femmes doivent subir au cours de la 10 à 14 semaine de grossesse. Grâce à un ensemble de procédures, il est possible de déterminer les futures mères qui sont à risque de développement éventuel d'anomalies génétiques et de pathologies chez un enfant.