Principal / Conception

État de l'utérus après une césarienne

Des changements importants après l'accouchement se produisent dans tout le système reproducteur de la mère, et surtout dans l'utérus. Après la naissance du bébé, le corps de la femme revient à la normale pendant une longue période. Dans les premières semaines du post-partum, l'utérus ressemble à un énorme sac musculaire étiré. Peu à peu, tous les mécanismes et organes internes sont restaurés. Mais il faut comprendre que ce processus peut durer plusieurs mois voire un an ou deux. Par conséquent, des soins appropriés, une hygiène quotidienne, la supervision d'un obstétricien et une attitude optimiste devraient devenir votre règle quotidienne..

Il n'est pas toujours possible pour une femme de donner naissance à un enfant naturellement. Aujourd'hui, le nombre de femmes en travail qui ont donné naissance à un bébé par césarienne est en augmentation. Cette opération n'est plus difficile, une intervention chirurgicale peut être réalisée sous anesthésie totale et partielle. Mais après une césarienne, une femme devra être patiente, car la restauration de son corps, en particulier de l'utérus, prendra plus d'une semaine.

L'état de l'utérus pendant la période post-partum

Immédiatement après l'accouchement, l'utérus de chaque femme est agrandi en volume, étiré en taille et ressemble à une plaie hémorragique continue. Son fond est à environ 4-5 cm sous le nombril, et son diamètre est de 10-12 cm.Peu à peu, les contractions utérines contribuent à sa réduction et à la guérison de la surface interne.

Tant après l'accouchement naturel qu'après la césarienne, les contractions du col de l'utérus sont très faibles et augmentent jusqu'à la fin de la période post-partum. Cependant, chez une femme qui a subi une intervention chirurgicale, l'utérus récupère plus lentement, son poids diminue progressivement. Pendant un certain temps, de légers saignements post-partum sont observés à partir de l'utérus, qui sont scientifiquement appelés lochies.

La période post-partum après la césarienne dure jusqu'à 60 jours. Pourquoi l'utérus n'est-il pas pressé de se contracter? Après l'opération, l'intégrité des fibres musculaires de l'utérus, de ses vaisseaux et des terminaisons nerveuses est perturbée. C'est pourquoi le taux de contraction, ou d'involution (c'est ce que les médecins appellent ce processus), ralentit. Si nécessaire, la femme se voit prescrire un traitement médicamenteux spécial. Les médicaments doivent stimuler l'activité contractile des muscles de l'utérus et réduire les saignements des vaisseaux endommagés lors de la coupure.

L'utérus se contracte lentement, de sorte que la femme ne récupère pas très rapidement. Cela peut être la raison pour laquelle la mère et l'enfant après une césarienne sortiront de l'hôpital un peu plus tard. À la maison, un autre inconfort survient: il est difficile pour une femme de se retourner sur le côté, ça fait mal de tousser et d'éternuer, de se lever, de marcher. Les gaz intestinaux tourmentent, l'estomac gonfle, parfois une douleur aiguë apparaît. Un tel inconfort entraîne des difficultés d'allaitement, car trouver une position confortable est extrêmement difficile..

Complications possibles après une césarienne

Si, lors d'un accouchement naturel, une femme perd jusqu'à 300 ml de sang, alors lors d'une césarienne, le volume de la perte de sang augmente en moyenne de 500 à 1000 ml. Dans le premier cas, le corps de la mère restaure indépendamment le volume sanguin perdu, dans le second, il ne peut pas faire face au problème seul. C'est pourquoi, pendant et après l'opération, une femme reçoit une injection de solutions de remplacement sanguin..

Il faut comprendre qu'une césarienne est la même opération que les autres, et après cela certaines complications sont possibles:

  • l'intégrité du péritoine intestinal est perturbée;
  • des adhérences se produisent - adhérences entre les anses intestinales et d'autres organes internes. Cela provoque des douleurs abdominales, une gêne en position assise, en marchant ou tout autre mouvement;
  • endomyométrite - inflammation de l'utérus. Pendant l'opération, il y a contact direct de la cavité utérine avec de l'air, dont la stérilité complète est difficile à obtenir. Pour la prévention de l'endomyométrite après la chirurgie, des antibiotiques sont prescrits à la mère;
  • la sous-involution est une violation de la contraction utérine. Dans ce cas, le médecin prescrit une thérapie de 2 à 5 jours visant à améliorer la contractilité de l'utérus..

Reconstruction de l'utérus après une césarienne

Quelle que soit la naissance, dans tous les cas, ils peuvent être comparés à un travail acharné, après quoi le corps féminin a besoin d'un bon repos..

Césarienne: récupérer sans perte!

Récupération après césarienne: utérus, suture, analgésique et autres problèmes

Ekaterina Venediktova obstétricienne-gynécologue, endocrinologue

Les césariennes sont effectuées lorsque l'accouchement vaginal est impossible ou met la vie de la mère ou du fœtus en danger. Il s'agit de l'opération la plus courante en obstétrique. À quoi une femme qui a subi cette intervention doit faire attention pour que la période postopératoire se passe en toute sécurité?

Quand une intervention chirurgicale est nécessaire?

Lors d'une césarienne, la paroi utérine est disséquée. Les indications de la chirurgie peuvent être de la part de la mère, lorsque, en raison de l'une ou l'autre maladie, l'accouchement constitue une menace pour sa santé, et de la part du fœtus, lorsque l'acte de travail est un fardeau exorbitant pour lui. Le plus souvent, les indications sont à la fois du côté de la mère et du fœtus.

Des indications chirurgicales peuvent survenir pendant la grossesse (placenta praevia complet, décollement prématuré d'un placenta normalement situé, incohérence de la cicatrice utérine après une césarienne précédente ou d'autres opérations sur l'utérus, bassin étroit, toxicose sévère dans la seconde moitié de la grossesse, maladies maternelles sévères (malformations cardiaques, diabète sucré, myopie élevée), FIV, etc.). Dans de tels cas, une césarienne planifiée est réalisée. Il arrive que des indications chirurgicales apparaissent lors de l'accouchement (travail faible, non susceptible de traitement spécial, hypoxie fœtale aiguë, etc.), lors d'une césarienne d'urgence.

Quelle est la période post-partum?

La période post-partum est la période au cours de laquelle se termine le développement inverse des organes et systèmes qui ont subi des changements dus à la grossesse et à l'accouchement. Habituellement, cette période, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'évolution de la grossesse et de l'accouchement, dure 6 à 8 semaines. L'exception est les glandes mammaires, dont la fonction atteint son développement maximal pendant les premiers jours de la période post-partum et se poursuit pendant la lactation..

La tâche principale de la période post-partum est la prévention des complications infectieuses chez les femmes et les nouveau-nés. À cet égard, il est particulièrement important pour une femme de respecter les règles d'hygiène personnelle. La pénétration de l'infection dans les voies génitales et les glandes mammaires est un grand danger pour la santé de la mère et du bébé..

Mesures nécessaires après césarienne

Immédiatement après la fin de l'opération, un sac de glace est placé sur le bas de l'abdomen pendant 2 heures pour mieux contracter l'utérus et éviter les saignements de l'utérus. Elle est transférée à l'unité de soins intensifs, où dans les 12 à 24 premières heures après l'opération, l'état général, la taille et l'état de l'utérus, la décharge du tractus génital, la fonction de la vessie sont surveillés, le pouls et la pression artérielle sont mesurés. Les solutions qui améliorent l'état du sang sont injectées par voie intraveineuse, en fonction de la quantité de sang perdu (pour une opération simple, il s'agit de 500 à 800 ml). Si nécessaire, la mère est transfusée avec des composants sanguins - masse érythrocytaire, plasma frais congelé. La nécessité de cela est déterminée par l'état de la femme - le taux d'hémoglobine avant et après l'opération, la quantité de sang perdue, etc..

Des analgésiques sont prescrits. La fréquence de leur introduction dépend de l'intensité de la douleur. Un soulagement de la douleur est généralement nécessaire dans les 1 à 3 jours suivant la chirurgie.

Pour éviter les complications infectieuses, des antibiotiques sont administrés à une femme: pendant l'opération, 12 et 24 heures après l'opération. En cas de risque élevé de complications infectieuses (en présence de maladies infectieuses chroniques, d'amygdalite, de sinusite, de cystite, etc., de mauvais résultats des frottis vaginaux), des antibiotiques sont administrés pendant 5 à 7 jours.

Après des opérations modernes, après quelques heures, il est recommandé de se retourner dans son lit, de bouger les bras et les jambes. Vous pouvez vous asseoir et vous promener dans le service en 5 à 6 heures. Première fois qu'une femme en post-partum est élevée par une infirmière en soins intensifs.

12 à 24 heures après l'opération, la femme est transférée au service post-partum.

La suture postopératoire est examinée par un médecin une fois par jour. Chaque jour, l'infirmière le traite avec une solution brillante de vert ou de manganèse pour éliminer les éventuelles bactéries susceptibles de provoquer une inflammation, et le scelle avec un bandage stérile spécial. Le 5-7ème jour, les sutures sont retirées de la paroi abdominale et une échographie est réalisée, ce qui permet de juger de la taille de l'utérus, de sa cavité, de son contenu et de l'état des sutures. Après avoir enlevé les points de suture le 5-7ème jour, ils peuvent continuer à être traités avec les mêmes solutions et appliquer un pansement stérile à la maison jusqu'à guérison complète. L'application d'un bandage empêche la suture de frotter avec le linge et assure une meilleure cicatrisation. Des solutions et des pansements stériles sont disponibles dans les pharmacies. Lorsque la croûte (croûte) sur la suture postopératoire a complètement disparu, le bandage ne peut plus être porté. En cas de douleur après le retour à la maison, tout écoulement de la suture postopératoire, surtout si la température augmente, la femme doit immédiatement consulter un médecin..

La cicatrice cutanée se forme environ le 7ème jour après l'opération; par conséquent, dans la semaine suivant la césarienne, vous pouvez prendre une douche complètement calmement. Ne frottez pas la couture avec un gant de toilette - vous pouvez le faire dans une semaine. Dans les 7 jours, jusqu'à ce que la cicatrice cutanée se soit formée, vous pouvez utiliser des lingettes humides ou vous laver jusqu'à la taille par le haut, en vous penchant au-dessus de la baignoire ou du receveur de douche.

Du 7 au 10ème jour, une femme peut être renvoyée chez elle sous la supervision d'une clinique prénatale.

Le médecin de la maternité accorde une attention particulière à la nature de l'écoulement du tractus génital et au changement de la taille de l'utérus. Les lochies (écoulement post-partum) au cours des 3 premiers jours ont un caractère sanglant, les jours 4-9, ils deviennent séreux-sanglants (brun jaunâtre) et à partir du 10ème jour environ, ils prennent la forme d'une décharge de lumière liquide. À la fin de la deuxième semaine, les lochies deviennent très rares et à la 6-8e semaine, la décharge du tractus génital s'arrête. Pendant l'allaitement au début, les taches peuvent augmenter.

Il est nécessaire de laver les organes génitaux à l'eau tiède après chaque miction avec des mouvements d'avant en arrière - de l'urètre et du vagin au rectum - pour empêcher les bactéries intestinales de pénétrer dans le canal urinaire et génital. S'il n'y a pas de réactions allergiques, vous pouvez utiliser des produits spéciaux pour l'hygiène intime avec des additifs antibactériens.

Problèmes postopératoires

Contraction de l'utérus. La taille de l'utérus à l'hôpital est mesurée tous les jours et au 10e jour après la césarienne, sa taille est légèrement supérieure à la taille de l'utérus avant la grossesse. Chez les femmes qui allaitent, la taille de l'utérus se normalise plus rapidement..

Quelques jours après l'accouchement, l'utérus devrait normalement se rétrécir considérablement. De telles contractions de l'utérus provoquent de légères douleurs de traction dans le bas de l'abdomen, comme lors des menstruations. La douleur peut s'aggraver avec l'allaitement. pendant l'alimentation, l'hormone ocytocine est produite, ce qui contribue à la contraction de l'utérus. Mais après un accouchement opératoire, en raison de la présence d'une suture, parfois l'utérus ne se contracte pas assez bien. En conséquence, des résidus sanguins peuvent s'y accumuler et l'inflammation et la température corporelle peuvent augmenter. Les contractions de l'utérus peuvent être douloureuses et, comme lors d'un accouchement naturel, s'intensifier avec l'alimentation. Dans de tels cas, la femme reçoit des analgésiques et des médicaments qui améliorent la contraction utérine sous forme de comprimés ou d'injections. En règle générale, la durée d'un tel traitement est de plusieurs jours et dépend de l'état d'une femme en particulier. Le traitement débute dans une maternité sous le contrôle d'une échographie de l'utérus, il peut être complété en ambulatoire sous la supervision d'un médecin de la clinique prénatale. Pour une meilleure contraction de l'utérus, il est conseillé de s'allonger périodiquement sur le ventre, un léger massage de l'abdomen est utile, vous devez porter un bandage, des selles régulières, il est également recommandé d'appliquer de la glace sur le bas de l'abdomen 3 à 5 fois par jour pendant 7 à 10 minutes.

Constipation. Après une césarienne, une diminution de la fonction intestinale normale est possible - constipation.

Le 2ème jour après l'opération, un lavement nettoyant est placé pour stimuler l'activité intestinale et une meilleure contraction de l'utérus, car après l'opération, les intestins sont dans un état détendu, ce qui contribue à l'accumulation de gaz, empêche le mouvement normal des aliments dans les intestins.

Une femme après une césarienne convient à un régime avec l'utilisation d'une grande quantité de produits laitiers fermentés avec une teneur accrue en bifidobactéries et lactobacilles (kéfir, yogourt). Les produits à base de farine (pain, pâtes) dans l'alimentation doivent être réduits au minimum. Les fruits et légumes crus sont exclus car leur utilisation dans le lait maternel peut entraîner une formation de gaz et une diarrhée sévères chez l'enfant, ainsi qu'une augmentation de la production de gaz chez la mère. Une activité physique raisonnable stimule bien les intestins. Si la fonction intestinale ne se normalise pas, il est nécessaire de consulter un médecin. Maintenant, dans les pharmacies, vous pouvez acheter le médicament domestique Lactusan. Il est approuvé pour une utilisation chez les femmes enceintes et allaitantes. Le principe de fonctionnement de Lactusan est d'attirer le liquide dans la lumière intestinale, grâce à quoi les selles sont ramollies et le processus de défécation est facilité. Il a également la propriété de normaliser la microflore intestinale et de lutter contre la dysbiose, ce qui est particulièrement important pour les femmes après une césarienne et l'utilisation d'antibiotiques..

La nutrition d'une femme après une césarienne, ainsi qu'après une naissance normale, doit être riche en calories et variée et contenir 2500-2800 kcal par jour. La préférence doit être donnée aux aliments protéinés (viande, lait, kéfir, etc.) comme source principale pour la synthèse de la quantité de lait requise et la récupération du corps après la grossesse et l'accouchement.

Le premier jour après l'opération, vous pouvez boire de l'eau minérale sans gaz. Le deuxième jour, vous pouvez manger des bouillons, des céréales, de la viande bouillie, des biscuits, de la confiture, du fromage cottage, de la crème sure, boire du thé. Dès le troisième jour, des repas normaux sont possibles à l'exception des produits déconseillés pour l'allaitement (bouillies de lait, gelée de fruits, bouillons et accompagnements de légumes, escalopes cuites à la vapeur, viandes et poissons bouillis, les légumes sont recommandés). Il faut exclure de votre alimentation les gras, frits, fumés, salés, farineux et sucrés, sodas, chips, hamburgers, etc..

Récupération des muscles abdominaux. Dans la période post-partum, il est recommandé de porter un bandage postopératoire spécial, ce qui contribue à une meilleure récupération des muscles abdominaux étirés et affaiblis.

Après l'accouchement, pendant plusieurs semaines, même sans stress particulier, les muscles de la paroi abdominale se contractent d'eux-mêmes. Immédiatement après la césarienne, vous ne pouvez pas faire pivoter la presse, car les points peuvent se séparer, - vous devez attendre 2 mois. Pendant ce temps, vous pouvez soutenir les muscles en portant un bandage post-partum plusieurs heures par jour. Le bandage est porté selon les indications pendant 1 mois ou plus de la période postopératoire. Vous pouvez commencer à porter un bandage postopératoire dès les premiers jours après la chirurgie. Les bandages modernes sont faits de tissu élastique respirant. Il peut être porté sur un pansement de suture stérile. Le bandage post-partum postopératoire apporte un soutien aux muscles abdominaux, à leur fixation, en exerçant sur eux une pression régulée modérée pour leur contraction plus rapide et la restauration de leur tonus en période postopératoire, assurant ainsi la normalisation de la pression intra-abdominale. Le bandage protège contre le développement des hernies et une augmentation de leur taille, stabilise la position des organes internes et de l'utérus, offre à la femme post-partum des mouvements et une marche plus confortables. En outre, le bandage fixe les sutures après la césarienne et pendant la période postopératoire aide à réduire la douleur dans la zone de la suture postopératoire.

Lactation. La production de lait après une césarienne est généralement la même qu'après un accouchement naturel, à l'exception du moment du début et de l'établissement de la lactation. Après l'opération, en appuyant sur le mamelon, le colostrum commence à être libéré, puis le lait. Il n'y a pas beaucoup de colostrum, mais il est 10 fois plus nutritif que le lait, donc même une petite quantité de colostrum suffit pour nourrir un bébé dans les tout premiers jours après la naissance.

Le lait vient de la même manière qu'après un accouchement spontané, le 3ème au 10ème jour (en règle générale, après des opérations d'urgence effectuées dans le contexte du début du travail, un peu plus tôt - le 3-4ème jour, après les opérations planifiées - le 5 -10e). Après avoir été transférée au service post-partum, une femme doit porter un soutien-gorge spécial pour éviter un engorgement excessif des glandes mammaires. Pour éviter un engorgement excessif causé par la production de lait, limitez la consommation à 800 ml par jour. Le premier attachement au sein est possible déjà dans l'unité de soins intensifs le premier jour après l'opération, si cela est prévu par les conditions de la maternité, ou dans le service post-partum. Vous devez examiner attentivement les mamelons à la surface desquels il ne devrait pas y avoir de fissures.

La condition principale pour une lactation réussie, en particulier après un accouchement chirurgical, est le séjour de la femme dans une atmosphère de repos psychologique et physique complet et son attitude correcte..

Une femme après une césarienne reçoit une injection d'un grand nombre de médicaments différents. Malgré l'utilisation d'analgésiques, d'antibiotiques et d'autres médicaments qui passent dans le lait, une femme peut allaiter complètement son bébé après une césarienne. Dans la période post-partum, des médicaments compatibles avec l'allaitement sont utilisés. Le régime alimentaire (sur demande ou horaire) est déterminé par les conditions de la maternité et le désir de la femme. Mais dans chaque cas spécifique, une femme doit également consulter un médecin sur la possibilité d'une telle combinaison..

La posture la plus confortable lors de l'alimentation d'un bébé pour une femme après une césarienne dans les premiers jours après la chirurgie est couchée sur le côté, car dans cette position, il n'y a aucun effet sur la suture postopératoire. Plus tard, lors de la récupération de la chirurgie, d'autres postures sont possibles - debout, assis.

S'il est impossible d'allaiter (dans un état grave de la mère ou de l'enfant), il est nécessaire d'exprimer le lait en fonction du nombre de tétées prévues.

Après la récupération

Toutes les femmes après une césarienne avec une cicatrice sur l'utérus doivent être enregistrées à la clinique prénatale immédiatement après leur sortie de l'hôpital. L'enregistrement au dispensaire est une observation préventive régulière d'une femme et la détection précoce de maladies ou de complications après une intervention chirurgicale, ce qui permet un traitement plus rapide et donc efficace. Les femmes devraient y être pendant au moins 2 ans après l'opération, car il a été établi que la restauration de la structure complète de la couche musculaire de l'utérus après une césarienne se produit dans les 1-2 ans. Ceci est également fait afin de diagnostiquer et de commencer le traitement plus tôt en cas d'irrégularités menstruelles, de maladies inflammatoires de la région génitale, d'adhérences dans la cavité abdominale, possibles après une césarienne, et pour la restauration rapide de la fonction de reproduction normale..

La fonction menstruelle après une césarienne n'est pas très différente de celle après un accouchement naturel. Dans le cas de l'allaitement maternel à part entière à la demande plus de 11 à 12 fois par jour (y compris les tétées de nuit), les règles sont absentes pendant 6 à 12 mois après la naissance. Si, pour une raison ou une autre, il n'y a pas d'allaitement, les premières règles après l'opération surviennent environ 8 semaines après l'accouchement..

Pendant 1 à 2 ans après une césarienne, une contraception fiable est nécessaire. L'avortement postopératoire aggrave gravement le pronostic d'une nouvelle grossesse planifiée.

Un accouchement spontané répété après une césarienne est possible, mais seulement dans un certain groupe de femmes. Cette possibilité dépend principalement de l'état de la cicatrice après la césarienne précédente, de la préparation du canal de naissance pour que l'enfant y passe, de l'expérience des médecins de la maternité, des indications qui ont provoqué la césarienne, etc..

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance

Contraction de l'utérus après césarienne: qu'arrive-t-il à l'utérus après ce type d'accouchement?

Lors d'une césarienne, une incision est pratiquée dans la paroi abdominale antérieure et l'utérus pour retirer le bébé. Dans ce cas, non seulement les tissus sont endommagés, mais les vaisseaux sanguins et les nerfs.

L'utérus est coupé dans sa partie inférieure avec une incision transversale d'environ 12 cm de long.S'il y a de sérieuses difficultés à retirer l'enfant, alors l'incision peut être faite dans le sens de la longueur, ce qui est très traumatisant.

Contraction de l'utérus après césarienne

L'utérus après une césarienne est affaibli et surchargé, sa surface interne est une plaie continue. Dans la partie inférieure de la cicatrice, suturée avec des sutures synthétiques résorbables, qui devraient guérir.

En attendant, il ne permettra pas à l'utérus de se contracter aussi rapidement que nous le souhaiterions.

Immédiatement après l'accouchement, l'utérus pèse environ 1000 grammes. Son fond se fait sentir à travers le ventre au niveau du nombril. Les murs avant et arrière s'emboîtent étroitement.

En raison d'une forte diminution du volume de l'utérus après le retrait du fœtus et du placenta, il y a une compression des vaisseaux sanguins et un arrêt du saignement.

Chaque jour, sa taille deviendra de plus en plus petite. Le deuxième jour, il peut être ressenti à 2 cm sous le nombril, dans un troisième à 4 cm plus bas, et donc tous les jours à 2 cm.Au bout de 7 à 8 jours, il se cache derrière la poitrine et ne peut être détecté à travers la paroi abdominale antérieure.

Son poids diminue également très rapidement. Les fibres musculaires deviennent beaucoup plus petites en volume. À la fin de la première semaine, l'utérus pèse 500 g, à la 2ème semaine - 350 g et à la 3ème semaine - 250.

Si vous avez subi une césarienne pendant l'accouchement, le col de l'utérus, qui a eu le temps de s'ouvrir, subit également un développement inverse. Ainsi, au 10e jour, le canal cervical est presque fermé. Il récupère complètement à 3 semaines.

Lochia

Après l'accouchement, le sang, le mucus, les restes du placenta sont libérés vers l'extérieur - ce sont des lochies. Ils sont importants car par leur couleur, leur odeur et leur quantité, on peut diagnostiquer et déterminer si l'utérus se contracte correctement.

  1. Dans les 3 premiers jours, ils sont rouge vif et très abondants. Les joints doivent être changés toutes les heures.
  2. De 4 jours au milieu de 2 semaines, ils deviennent sanglants et sanglants. Leur couleur est brun-rose ou marron. Chaque jour, le nombre de lochies diminue et leur couleur devient plus claire..
  3. Au jour 10, ils sont jaunâtres ou blancs et peu abondants, mais maculés.
  4. Contient des stries de mucus du canal cervical de 3 semaines.
  5. La décharge s'arrêtera complètement de 6-8 semaines.

Pourquoi la contraction de l'utérus après une césarienne n'est pas aussi rapide que nous le souhaiterions?

Après une césarienne, l'utérus récupère lentement. Il y a 7 raisons à cela.

  • La première raison est une cicatrice sur l'utérus. Les vaisseaux et les nerfs sont endommagés. La nutrition des organes est perturbée. Le corps doit dépenser de l'énergie non seulement pour la restauration de l'utérus, mais aussi pour la guérison de la cicatrice.
  • La seconde est que la perte de sang pendant la césarienne est beaucoup plus importante que celle pendant l'accouchement. Avec un faible taux d'hémoglobine, une hypoxie se produit - une privation d'oxygène des organes et des tissus, ce qui nuit à la récupération du corps après l'accouchement, l'utérus se rétablira pendant une longue période.
  • La troisième raison est l'inactivité physique. Après une césarienne, la femme est obligée de rester au lit le premier jour. Dans les jours suivants, ses mouvements sont limités en raison de la douleur..
  • La quatrième raison est qu'il est nécessaire de surveiller attentivement la vidange des intestins et de la vessie. S'il n'y a pas de selles le troisième jour après la césarienne, un lavement doit être administré. La vessie et le rectum débordants empêchent l'utérus de rebondir.
  • La cinquième raison est un utérus surchargé: s'il y avait polyhydramnios, un gros fœtus, des jumeaux ou des triplés, si la naissance n'est pas la première, mais 3 et suivantes.
  • La sixième raison est si la césarienne est pratiquée en raison de la faiblesse de la main-d'œuvre. L'utérus n'est pas assez sensible aux hormones qui contribuent à sa récupération.
  • La septième raison est la flexion antérieure de l'utérus, qui peut interférer avec la sortie des lochies.

Par conséquent, il est important de surveiller la façon dont l'utérus se rétablit et, dès les premiers signes d'une violation, de prendre des mesures.

Ce qu'il est important qu'une femme sache?

  1. Assurez-vous de pratiquer soigneusement votre hygiène intime. Changez régulièrement les joints. Utilisez du savon ou du gel pour l'hygiène intime.
  2. Si l'écoulement est très abondant, ou a une odeur désagréable de choucroute ou de poisson pourri, assurez-vous d'en informer votre médecin..
  3. Si vous êtes préoccupé par un malaise, une faiblesse, des douleurs dans le bas de l'abdomen, de la fièvre - consultez un médecin
  4. Pendant l'allaitement, l'écoulement augmente, car l'ocytocine est produite dans le corps lors de la succion du mamelon. Cette hormone stimule simultanément la production de lait et la réparation utérine. C'est pourquoi l'allaitement est si important. À propos, pendant l'alimentation, des douleurs dans le bas de l'abdomen, rappelant des contractions, mais pas si intenses, peuvent vous déranger. Ça devrait être comme cela.
  5. Si vous allaitez, vos règles peuvent être absentes pendant toute la durée de l'allaitement. Mais pour obtenir l'effet contraceptif, il faut respecter la règle 6. Si vous nourrissez l'enfant 6 fois par jour à intervalles réguliers, l'ovulation n'aura pas lieu dans les 6 mois. Mais cela est très difficile à faire dans la pratique, utilisez donc une protection supplémentaire. Après une césarienne, l'utérus a besoin de 2 à 3 ans pour se rétablir complètement.

Comment accélérer la contraction utérine et la récupération après une césarienne

Les deux premières heures après la césarienne sont les plus dangereuses, car les saignements peuvent commencer.

Le médecin vous prescrira un médicament raccourcissant - l'ocytocine.

Combien de temps faut-il pour contracter et réparer l'utérus après une césarienne?

Après l'accouchement, les structures organiques d'une femme subissent des changements importants, et si l'accouchement a eu lieu par césarienne, la rééducation prend plus de temps. Une anxiété particulière chez de nombreux patients est causée par l'utérus après une césarienne - la récupération va-t-elle bien, y a-t-il des écarts, etc..

Caractéristiques de la période postopératoire

La période de rééducation post-partum est la période de temps consacrée à la récupération du corps en raison des changements causés par la grossesse et l'accouchement ultérieur. La récupération post-partum dure environ un mois et demi à deux mois. La seule exception est le sein, car déjà quelques jours après l'accouchement, la lactation commence, puis les glandes mammaires atteignent une fonctionnalité maximale.

Immédiatement après la césarienne, de la glace est placée sur l'abdomen du patient afin que l'utérus commence à mieux se contracter, ainsi que pour éviter les saignements utérins. Le premier jour, une femme est maintenue en unité de soins intensifs, surveillant sa pression et l'intensité des sécrétions utérines, l'état et la taille de l'utérus, le bien-être général, etc. Dans les trois premiers jours, la femme post-partum peut recevoir des injections d'anesthésie, et si nécessaire, une transfusion de composants sanguins, etc..

Pour éviter de probables lésions infectieuses, la mère se voit prescrire des antibiotiques, qui sont administrés avant la césarienne, 12 heures plus tard et après un jour après l'opération. Après quelques heures, les patients peuvent déjà se lever. Vous pouvez marcher après 6 heures s'il n'y a pas eu de complications pendant et après l'accouchement chirurgical..

Problèmes fréquents après une césarienne

Les problèmes les plus courants après une césarienne sont:

  1. Constipation. Occurrence assez fréquente après la chirurgie d'accouchement, associée à une diminution des fonctions intestinales et à une altération du péristaltisme. Par conséquent, à partir du deuxième jour de la période post-partum, il est conseillé aux femmes en couches de manger du yaourt et du kéfir. Les légumes crus, la farine et les fruits doivent être exclus. Une activité physique modérée aide à bien faire face au problème. Parfois, le médicament Lactusan est prescrit, ce qui ramollit les selles et restaure les selles sans nuire à l'enfant.
  2. Récupération du tissu musculaire abdominal. Après l'opération, le tissu musculaire de l'abdomen est dans un état déplorable. Après une césarienne, il est conseillé aux femmes de porter une ceinture de bandage spéciale, qui accélérera la guérison de la suture et aidera les muscles à récupérer plus rapidement. Il est recommandé de le porter pendant au moins un mois, avec des kilos en trop en plus. Le bandage aide à éviter les processus herniaires postopératoires, rend la vie de la mère plus confortable, éliminant la douleur dans la suture et l'utérus.
  3. Lactation. La production de lait après la césarienne commence à environ 3-5 jours. Après l'opération, des antibiotiques et d'autres médicaments peuvent être prescrits à la patiente, mais cela ne constitue pas un obstacle à l'allaitement, car dans la période de récupération post-partum, des médicaments compatibles avec l'hépatite B sont généralement utilisés.
  4. Contraction de l'utérus après une césarienne. Après l'opération, l'utérus est distendu. Peu à peu, il commence à rétrécir, revenant à sa taille précédente. La présence d'une couture peut affecter négativement l'activité contractile de l'organe, ce qui ralentira considérablement sa récupération.

L'utérus peut mettre du temps à retrouver sa taille précédente, il a donc parfois besoin d'un peu d'aide et de stimuler sa contraction.

État de l'utérus après un accouchement chirurgical

Après la chirurgie d'accouchement, l'utérus peut rester dans un état étiré pendant assez longtemps, ce qui n'est pas du tout surprenant. Pendant cette période, il ressemble plus à une plaie ouverte, et d'une taille assez grande (10-12 cm). Mais au fil du temps, la couche endométriale guérit et l'organe lui-même rétrécit sensiblement. Après l'accouchement chirurgical, les muscles utérins, les terminaisons nerveuses et les structures vasculaires sont endommagés, ce qui augmente la durée de l'involution des organes. Si une hypotension est observée, les muscles ne peuvent pas récupérer d'eux-mêmes, de sorte que la femme se voit prescrire des injections de médicaments qui réduisent l'utérus.

Les processus de contraction de l'utérus après césarienne sous l'influence de certains facteurs peuvent ralentir considérablement. Cela se produit particulièrement souvent en raison de polyhydramnios ou d'un travail affaibli, de processus tumoraux bénins ou de grossesses multiples, dans le contexte de lésions inflammatoires des ovaires ou de l'utérus. Elle affecte également la capacité contractile et la limitation temporaire de la mobilité, car la première fois après une césarienne, une femme est souvent obligée d'être sous compte-gouttes. Et à l'avenir, les mouvements sont limités aux sensations douloureuses résultant de la suture postopératoire.

Caractéristiques de la récupération de l'utérus

La rapidité avec laquelle l'utérus se contractera est déterminée par plusieurs facteurs. Si la césarienne a été planifiée à l'avance, pendant l'opération, il n'y a pas eu de complications ni d'interventions chirurgicales supplémentaires, il faudra alors environ deux mois pour restaurer le corps utérin. De plus, la contraction se déroulera spontanément, sans impact supplémentaire sur l'utérus..

Si l'opération d'accouchement s'est déroulée avec quelques écarts ou si la femme a eu des complications, une stimulation supplémentaire de l'activité utérine contractile par l'introduction de médicaments spéciaux peut être nécessaire. En plus d'améliorer la contraction, ces agents aident à arrêter les saignements des vaisseaux utérins endommagés..

Pendant toute la grossesse, la taille de l'utérus augmente près de 500 fois, il faut donc un certain temps pour sa récupération. Et dans le cas d'une césarienne, en plus de l'étirement, il y a aussi une plaie coupée, qui ne fait que compliquer les processus de récupération, qui se résument à trois aspects: décharge, cicatrisation des sutures et réduction aux paramètres d'origine.

Quelle décharge

En cours de récupération, les lochies changent sensiblement, de par leur nature, on peut même juger du degré de rééducation du patient.

  • Au début, après un accouchement chirurgical, la mère a des écoulements sanglants et muqueux, ce qui dérange pendant environ une semaine. La couleur d'un tel rouge profond lochy, il y a des caillots visibles.
  • Mais progressivement, les écoulements vont s'éclaircir et après quelques semaines, ils ressembleront à des écouvillons menstruels brunâtres..

La maman ne doit pas forcer les événements, car un arrêt trop rapide de la décharge (avant 6 semaines) est généralement considéré par les médecins comme un écart qui nécessite un examen supplémentaire du patient. Si un écoulement utérin est observé pendant trop longtemps (plus de 9 semaines), une consultation avec un gynécologue est également nécessaire.

Un arrêt rapide et une décharge trop prolongée sont tout aussi dangereux pour une femme. Ils peuvent entraîner des processus purulents à l'intérieur de l'utérus, le développement de l'endométrite et d'autres complications pathologiques..

État de la couture

Un autre indicateur de la récupération utérine est la guérison de la suture postopératoire. Aujourd'hui, les chirurgiens pratiquent la dissection de plusieurs manières: classique, transversale ou verticale. L'incision classique est pratiquée verticalement dans l'apex de l'utérus. Il y a beaucoup de vaisseaux dans cette zone, donc une telle incision s'accompagne de saignements abondants, c'est pourquoi les médecins utilisent rarement cette technique..

La dissection verticale est réalisée avec un accouchement prématuré ou un développement utérin anormal. La plus préférée est l'incision transversale, qui est située le long du pli abdominal inférieur, pratiquement au-dessus du pubis. Cette incision saigne moins et est moins traumatisante, réduit le risque d'infection post-partum et ne guérit pas aussi lentement que les autres types d'incisions. Après la guérison, une telle cicatrice n'affecte pas les futures grossesses et permet à la femme d'accoucher naturellement..

Lors de la réalisation d'une suture sur l'utérus, les médecins utilisent des sutures auto-résorbables telles que le vincryl, le dexon, etc. Dans les premiers jours, un pansement est appliqué sur la cicatrice tous les jours et la suture elle-même est nécessairement traitée pour éviter les complications inflammatoires. Après environ une semaine, une cicatrice se formera, puis la femme en travail pourra se laver sous la douche. Pour accélérer la guérison de la couture, il est recommandé à une femme de porter un short bandage spécial ou une ceinture.

Combien de temps l'utérus se contracte-t-il

Il est difficile de dire combien de temps durera la contraction de l'utérus. Chaque femme est individuelle et beaucoup dépend également du tableau clinique de la période de récupération après l'accouchement opératoire. Selon les recherches, après qu'une césarienne pèse environ un kilogramme, mais après une semaine, elle devient deux fois moins élevée, après deux semaines, l'utérus diminue à 350 grammes et après une période post-partum de trois mois, il reviendra à ses paramètres d'origine..

L'utérus se contracte le plus activement au cours des 14 premiers jours, bien que toute la période de récupération prenne plusieurs mois. La contraction est indiquée par des sensations douloureuses de traction et de crampes dans l'utérus. Si la douleur est trop insupportable, des médicaments antispasmodiques sont prescrits à la femme. Si l'utérus ne se contracte pas ou se contracte trop lentement, ces symptômes peuvent indiquer le développement de complications, un examen gynécologique est donc nécessaire.

En outre, une contraction utérine retardée peut être le résultat d'anomalies physiologiques du développement de l'organe (plis, courbures, sous-développement, etc.), de maladies inflammatoires, de fibromes ou de traumatismes du canal génital. Dans de telles situations, la durée de la récupération de l'utérus sera déterminée par le traitement approprié..

Ce qui contribue à la réduction

Pour améliorer l'activité utérine contractile, les patients se voient prescrire des médicaments comme les prostaglandines, l'ocytocine. Mais il existe de nombreuses méthodes à domicile qui permettront à l'utérus de se contracter beaucoup plus rapidement:

  1. Allaitement maternel. Lors de l'allaitement chez une femme, de l'ocytocine est libérée dans le corps, ce qui contribue à la contraction utérine. Par conséquent, il est conseillé aux femmes d'appliquer le bébé au sein plus souvent afin d'accélérer la récupération de l'utérus..
  2. Marche, randonnée, activité vigoureuse - tout cela contribue également à la contraction accélérée des muscles de l'utérus et empêche simultanément le développement de processus adhésifs.
  3. Allongez-vous et, si possible, dormez sur le ventre. Cette mesure la plus simple aide également l'utérus à retrouver sa taille normale plus rapidement..
  4. Vous ne pouvez pas vous retenir si vous urinez ou défécation. Mais après la césarienne, les femmes en travail éprouvent souvent des sensations douloureuses lors des selles, elles limitent donc souvent le désir d'aller aux toilettes. Ceci est inacceptable et affecte négativement l'état du patient, entraînant une constipation chronique et des complications lors de la restauration de l'utérus..

N'oubliez pas les normes d'hygiène, le traitement rapide de la couture, sinon des complications purulentes-inflammatoires peuvent commencer, ce qui ne fera que prolonger la récupération post-partum.

Options de complications postopératoires

Si la période de contraction s'étend sur une période assez longue, la cause en est peut-être un blocage du pharynx utérin, à la suite duquel les lochies s'accumulent à l'intérieur de l'organe et ne peuvent pas sortir naturellement. Dans une situation similaire, une femme se voit assigner un curetage ou un curetage, lorsque les résidus accumulés sont retirés mécaniquement de l'utérus. Une telle mesure est nécessaire, sinon il y a un risque élevé de développer une inflammation conduisant à une septicémie, une endométrite et d'autres complications.

Si pendant la césarienne une femme a perdu beaucoup de sang, cela peut entraîner une faiblesse et une hypotonie utérine, en raison de laquelle l'activité contractile est pratiquement absente. La pathologie adhésive, qui entraîne une mobilité réduite et interfère avec l'activité contractile de l'utérus, peut également compliquer l'opération d'accouchement, c'est-à-dire qu'elle provoque le développement d'une sous-involution utérine.

Signes dangereux

À la maternité, des spécialistes surveillent la femme en post-partum tous les jours, mais après avoir été renvoyée chez elle, la femme n'a pas le temps d'écouter sa propre condition, car elle est plongée dans la nouvelle vie de sa mère. Dans de telles situations, les symptômes alarmants ne sont souvent pas reconnus, ce qui entraîne de graves complications. Par conséquent, vous devez absolument contacter un spécialiste si:

  • L'écoulement utérin est anormal ou ne s'est pas arrêté 2 mois après la chirurgie. Normalement, les lochies sanglantes ne sont libérées que dans la première semaine post-partum, après quoi leur caractère se transforme en séreux-sacré. Plus près du 20e jour de la période postopératoire, la décharge devient liquide et légère, après quoi elle disparaît complètement.
  • Saignement utérin s'est ouvert. Une telle condition peut indiquer des restes de tissu étranger dans l'utérus ou une hypotension, dans laquelle l'utérus se contracte mal. Pour arrêter le saignement et déterminer sa cause, une intervention médicale est nécessaire.

L'essentiel n'est pas d'essayer de résoudre le problème avec les méthodes domestiques et folkloriques. Diverses teintures et décoctions peuvent être utilisées comme agents thérapeutiques supplémentaires, mais avec une complication telle que le saignement, elles ne peuvent que nuire.

Quand pouvez-vous retomber enceinte

En ce qui concerne les relations sexuelles, après la césarienne, vous pouvez les commencer au plus tôt 2 mois plus tard. Un délai similaire est établi si la livraison s'est écoulée sans aucun écart. Sinon, l'observance du repos sexuel est prolongée pendant une certaine période. Si une femme souhaite accoucher à nouveau, cela ne deviendra possible qu'après quelques années, lorsque la guérison complète et la formation de cicatrices sur la paroi utérine se produiront. Par conséquent, pendant cette période, il est nécessaire d'adopter une approche responsable de la question de la contraception. Il est recommandé de combiner des barrières mécaniques avec des contraceptifs oraux.

En cas de grossesse, les médecins recommandent un avortement médicamenteux, car les chances de porter et de donner naissance à un bébé viable ne dépassent pas 10%. Par conséquent, une femme doit adopter une attitude responsable face à la question de la rééducation postopératoire et des recommandations médicales. Après tout, la césarienne est une opération abdominale à part entière qui peut entraîner de nombreuses complications et des conséquences indésirables..

Combien de temps l'utérus se contracte-t-il après une césarienne??

  • État des organes après la chirurgie
  • Récupération
  • Complications possibles
  • Comment accélérer le processus?

Le processus le plus douloureux mais nécessaire après une césarienne est l'involution utérine. Le développement inverse est nécessaire pour l'organe reproducteur, car il n'y a plus besoin physiologique ni de grandes tailles ni de muscles étirés, car l'enfant est déjà né.

La contraction de l'utérus, si l'accouchement n'a pas eu lieu sans la participation des chirurgiens et que le bébé a été prélevé par une incision sur la paroi abdominale antérieure, a ses propres caractéristiques. Dans cet article, nous vous expliquerons comment se déroule la contraction, combien de temps une femme ressentira une gêne, comment accélérer ce processus..

État des organes après la chirurgie

Avec le début de la grossesse, l'utérus se développe et, à la naissance, sa taille dépasse les valeurs d'origine de 500 fois. Pendant la grossesse, elle subit de nombreux changements. Ainsi, le placenta est fermement attaché à sa paroi interne, à travers laquelle se produit le flux sanguin utéro-placentaire, les parois de l'utérus sont mieux alimentées en sang et deviennent donc plus épaisses, les ligaments utérins sont étirés.

Lors d'une césarienne, le chirurgien prélève le bébé par une incision dans l'utérus (verticale si l'opération est d'urgence, ou horizontale si l'opération est réalisée comme prévu), puis sépare manuellement le placenta de la paroi utérine. Ce n'est qu'après cela que l'organe reproducteur de la femme est suturé. Les fils sont auto-résorbables. Une suture séparée est faite sur la cavité abdominale.

Après l'opération, l'utérus est plus petit qu'avant la chirurgie, mais uniquement en raison du fait que le fœtus, le sac fœtal contenant du liquide amniotique et le placenta en ont disparu. Les parois de l'utérus elles-mêmes restent étirées, grandes. Il ressemble à un ballon dégonflé.

Le site de fixation du placenta sur la face interne de l'organe musculaire saigne, car lors de la séparation de la «place des enfants», l'intégrité des vaisseaux sanguins a été violée.

L'incision même dans l'utérus est un facteur qui ralentit sa période contractile. Peu à peu, sous l'influence de la production naturelle d'ocytocine, les cellules en excès de l'utérus (myocytes) meurent et sortent avec les lochies - des sécrétions sanguines qui commencent immédiatement après l'opération et durent en moyenne jusqu'à 8 semaines.

Récupération

Le déroulement normal du processus de développement inverse de l'utérus après l'opération est indiqué par le bien-être général de la femme, la nature de son écoulement.

Dans les premières heures après l'opération, la femme commence à recevoir des médicaments contre la contraction. L'ocytocine provoque des contractions intenses des muscles lisses de l'utérus, ce qui lui permet de se débarrasser rapidement des caillots sanguins et des particules d'épithélium mort. L'utérus se contracte assez douloureusement.Par conséquent, après une césarienne, des injections intramusculaires anesthésiques sont recommandées pour une femme après une césarienne pendant les 2-3 premiers jours. Des médicaments antibactériens peuvent être prescrits pour prévenir l'infection.

Dans les 3-4 premiers jours, la réduction est la plus active. La décharge a une couleur écarlate brillante, des caillots sanguins de différentes tailles sont autorisés. Après une injection d'ocytocine, l'écoulement augmente généralement, une douleur tiraillante dans le bas du dos et l'abdomen est également.

Au cours des deux semaines suivantes, la décharge devient plus visqueuse, sanglante, jaunâtre ou brunâtre - ce ne sont pas les globules rouges qui y prédominent, mais les leucocytes. La contraction de l'utérus pendant cette période est à un rythme plus lent, mais l'organe reproducteur féminin diminue invariablement à chaque heure. Les sensations de la femme sont plus faibles, certaines ne ressentent plus de douleurs de traction ni dans la région lombaire ni dans le bas de l'abdomen.

Un mois et demi après l'opération, l'écoulement devient transparent ou translucide avec une prédominance de mucus, car il existe un processus intensif de restauration de l'endomètre, y compris à l'endroit où l'ancien placenta adhère. Ce processus n'est normalement accompagné d'aucune douleur. L'utérus se contracte à sa taille d'origine 6-7 semaines après la césarienne.

Mais les processus de restauration de l'endomètre sont toujours en cours. La musculature de l'utérus après la première naissance reste plus élastique et étirée par rapport aux nullipares. Immédiatement après la chirurgie, la longueur de l'utérus est d'environ 20 centimètres. Une semaine plus tard, l'utérus «perd du poids» trois fois, au début de la 8e semaine après l'opération, il revient enfin à sa taille précédente, pèse environ 50-70 grammes, les membranes internes sont restaurées. Le site d'incision se développe ensemble, le tissu conjonctif dans la zone de la cicatrice devient plus fort.

Comme surveillé l'augmentation de la hauteur du fond utérin pendant la grossesse, suivez donc son développement inverse après la chirurgie. Il est considéré normal de réduire la hauteur du fond de l'utérus de 10 mm chaque jour..

Complications possibles

Les violations des fonctions contractiles du principal organe reproducteur féminin après une intervention chirurgicale peuvent être de deux types - hypotension ou atonie. Dans le premier cas, l'utérus se contracte trop lentement, le rythme de son involution est en retard par rapport aux normes acceptées en obstétrique. Dans le second cas, aucune contraction ne se produit.

L'hypotension se développe souvent chez les femmes qui ont donné naissance à leur premier enfant. Les mères trop jeunes (qui n'ont pas 19 ans) et les mères plus âgées sont à risque (si au moment de l'opération, la femme en travail a déjà 36 ans). Les avortements antérieurs, le curetage d'un sens diagnostique augmentent la probabilité d'une augmentation des contractions utérines dans le temps et d'un affaiblissement de leur intensité.

La présence d'une cicatrice en elle-même est un risque d'hypotension, c'est pourquoi des médicaments réducteurs sont indiqués.

Mais parfois, l'ocytocine, qui est administrée à une femme selon un certain schéma, n'a pas l'effet souhaité. La raison peut résider dans les maladies endocriniennes de la nouvelle mère, ainsi que dans la position basse du fœtus pendant la grossesse, dans laquelle le tonus utérin était initialement inégal (une partie des parois musculaires a subi plus de tension que d'autres).

L'atonie est extrêmement rare et pose presque toujours un grave danger pour la vie d'une femme, car elle s'accompagne de saignements prolongés et abondants. Les causes de l'atonie sont mal comprises, mais il y a des raisons de supposer que le groupe à risque comprend les femmes atteintes de tumeurs de l'utérus, d'un trouble anatomique congénital et d'un sous-développement d'un organe musculaire. De plus, l'absence de contractions peut être une conséquence de troubles sévères de la coagulation sanguine..

Dans les deux cas, en plus de la fonction contractile faible de l'utérus ou de son absence, des symptômes supplémentaires sont observés - l'écoulement est anormalement fort, moins souvent - au contraire, faible, improductif. Une femme a des douleurs dans la région péritonéale, la température corporelle augmente, des signes d'infection apparaissent - écoulement purulent, gris et mousseux des organes génitaux.

Le traitement est prescrit. Parfois, il est nécessaire de gratter - la cavité utérine doit être débarrassée des caillots sanguins et des cellules épithéliales mortes. Un traitement antibiotique et des médicaments réduisant l'ocytocine sont prescrits.

L'état de l'utérus est surveillé par échographie. Dans la plupart des cas, le problème peut être résolu. Ce n'est que dans des cas isolés que vous devez recourir au curetage, et très rarement il s'agit d'une amputation de l'utérus en raison de son atonie complète et inexplicable pendant plusieurs jours ou semaines..

Comment accélérer le processus?

La contraction de l'utérus est un processus défini par la nature. Mais une femme et des médecins peuvent bien influencer sa vitesse. Pour que l'utérus retrouve rapidement sa forme antérieure, une femme doit suivre strictement toutes les recommandations du médecin traitant.

Dans la première période de rééducation, une verticalisation précoce est recommandée. Déjà après 10 à 12 heures, idéalement, vous devez vous lever pour faciliter le passage des lochies de la cavité utérine. L'activité physique favorise la contraction, mais l'activité doit être modérée, adéquate et raisonnable. Cela devrait être combiné avec un bon repos. Plus une femme reste allongée dans son lit après la chirurgie, plus la probabilité de développer une inflammation et une altération de la fonction contractile de l'organe reproducteur est élevée..

Une fois que la femme post-partum est sortie du lit, a commencé à marcher, à s'asseoir, elle doit observer les recommandations suivantes.

  • Le débordement de la vessie et des intestins, l'augmentation de la production de gaz dans les intestins ne devraient pas être autorisées. La pression sur l'utérus sera plus forte et les contractions seront moins efficaces. Par conséquent, il est conseillé à une femme de vider sa vessie plus souvent..
  • Le premier jour, vous ne pouvez pas manger, le deuxième jour, vous pouvez manger de la gelée, du bouillon, le soir - des craquelins blancs. Le troisième jour, il est permis de manger des porridge-spreads, des purées de légumes. Le quatrième jour, vous pouvez tout manger, à l'exception des aliments qui provoquent la fermentation dans les intestins et la formation de gaz - pois, produits de boulangerie, chou blanc, etc..
  • Il est important d'éviter la constipation, d'utiliser des microclysters ou des suppositoires rectaux à effet laxatif sur le temps, si nécessaire..
  • Vous ne pouvez pas avoir de relations sexuelles et vous masturber. Pendant toute la période de contraction de l'utérus, la sécrétion des lochies par les médecins interdit catégoriquement les relations sexuelles pour les puerperas. L'utérus doit être relativement calme, sans l'afflux de sang, qui se produit pendant l'excitation sexuelle et l'orgasme. Si cette interdiction est violée, la probabilité d'infection, de blessure mécanique du tissu conjonctif dans la zone de la cicatrice interne de l'utérus augmente. Les rapports sexuels sont autorisés après l'arrêt de la décharge, au plus tôt 8 semaines après l'opération.
  • Ne soulevez pas de poids, et il est également conseillé de porter un bandage postopératoire.
  • L'allaitement fréquent augmente la contraction utérine.
  • Se coucher sur le ventre est bénéfique pour la récupération.
  • Remèdes populaires pour la réduction - une décoction de jus d'ortie et de bardane, passée dans un hachoir à viande.

Vous pouvez en savoir plus sur la période post-partum dans la vidéo suivante.

Comment l'utérus se contracte-t-il après l'accouchement?

Après avoir accouché de manière naturelle et lors d'une césarienne, l'utérus subit un certain nombre de changements: il rétrécit en taille, change la nature de la couche épithéliale et la suture postopératoire guérit pendant l'opération. Tous ces processus nécessitent un certain temps - de 1 à 2 mois.

Après césarienne, l'activité contractile de l'utérus est plus faible qu'après un accouchement normal, ce qui augmente la durée de la réduction de la taille de l'organe. Immédiatement après CS (césarienne), il est d'environ 1 kg en poids, puis diminue progressivement et se contracte. Pour le déroulement normal de cette involution naturelle de l'organe, un apport sanguin adéquat, une stimulation par l'ocytocine, est nécessaire. La présence de complications (inflammation, restes de membranes dans l'utérus, etc.) allonge et aggrave ce processus.

L'accélération de l'activité peut être influencée par les médicaments pendant l'accouchement par l'introduction d'ocytocine et de ses analogues, et également par la suite, en observant des recommandations simples pour le régime et l'activité physique.

Il est possible de déterminer si l'utérus s'est contracté lors d'un examen gynécologique, par échographie et par certaines sensations (pas de lochies, pas de douleur dans le bas de l'abdomen, etc.). Pour que le système reproducteur revienne à la normale le plus rapidement possible, il est nécessaire de préparer le corps avant la grossesse, pendant son apparition et après l'accouchement..

Qu'est-ce que la contraction utérine après l'accouchement, caractéristiques de récupération

Après l'accouchement, une contraction naturelle de l'utérus est normalement observée, ce qui signifie une diminution de sa taille, ainsi qu'une restructuration de l'épithélium de la muqueuse interne de l'organe génital.

L'utérus après l'accouchement pèse environ 1000 grammes et est assez grand. L'organe se compose de fibres musculaires lisses et elles sont capables de s'étirer de manière significative et de se contracter lentement jusqu'à la taille opposée. Ce processus nécessite un certain temps et l'absence de changements inflammatoires et infectieux..

Le canal de naissance, qui est étiré et modifié en raison de l'accouchement, subit également de grands changements. Après l'accouchement, le diamètre du col de l'utérus est de 10 à 12 centimètres et le vagin a une lumière 2 fois ou plus plus grande que d'habitude.

La restauration de l'utérus comprend également le rejet complet de sa couche fonctionnelle, ainsi que des restes de structures fœtales - le placenta, les villosités choriales, les éléments du cordon ombilical. Lorsque l'utérus se contracte, il s'exfolie, car la fine connexion entre l'épithélium de surface et le placenta cesse. Le saignement s'arrête de la même manière: l'activité contractile de l'organe contribue au vasospasme, et donc à l'arrêt du flux sanguin.

Avec un ralentissement de l'activité musculaire dans l'utérus, des processus pathologiques peuvent commencer. L'activité contractile normale comprend des contractions toniques qui atteignent une sévérité maximale pendant les 10 premiers jours, puis l'intensité et la fréquence des mouvements diminuent.

La contraction de l'organe se produit sous l'influence du fond hormonal de la femme qui accouche sous l'influence de l'ocytocine. Après l'accouchement opératoire, ce processus peut se dérouler plus lentement, ce qui nécessite la nomination d'ocytocine déjà en travail pour stimuler la décharge du placenta.

Et voici plus sur la façon dont une césarienne planifiée est effectuée.

À quoi ressemble l'utérus après une césarienne

L'utérus après la césarienne ressemble à un organe arrondi élargi avec une suture sur la surface antérieure dans le segment inférieur. Après l'opération, l'utérus pèse environ un kilogramme, et ses dimensions dépassent largement celles avant l'accouchement: l'organe augmente plusieurs fois.

Le diamètre de la sortie, c'est-à-dire du col de l'utérus, est de 7 à 10 centimètres, ce qui est inférieur à celui de l'accouchement normal, car l'enfant n'est pas passé. La réduction de ce diamètre se produit beaucoup plus rapidement après une césarienne. Mais l'utérus diminue de taille plus lentement..

Sur la surface interne de l'organe, il y a une décharge de caillots sanguins, dans de rares cas, des éléments résiduels du placenta. Il n'est pas souhaitable de procéder à une révision manuelle de l'utérus lors d'une césarienne (KS à l'avenir), cependant, cela est parfois nécessaire avec une activité contractile très faible de l'organe, ce qui peut provoquer un traumatisme à la surface interne.

L'épithélium de l'utérus est généralement œdémateux, à sang plein. La surface externe de l'utérus est également différente: dans la zone de suture, une légère inflammation physiologique se développe, des saignements mineurs des petits vaisseaux. Ce gonflement diminuera 3-4 jours après l'accouchement. À l'échographie, la présence d'un œdème important après l'accouchement ou la persistance de l'inflammation pendant 7 à 10 jours sera significative sur le plan diagnostique.

La taille est normale après CS

Normalement, après CS, l'utérus est grand: la longueur est de 20-30 centimètres, la largeur - 15-20, le poids - 1000-1200 grammes. Le premier jour après l'opération, il a une forme sphérique et seulement une semaine plus tard commence à acquérir ses contours précédents en forme de poire. Le volume de l'utérus après l'accouchement augmente plusieurs centaines de fois: de 50 millilitres à près de 5 litres. Et l'épaisseur de la paroi de l'organe atteint 3 à 5 centimètres en 5 à 7 jours après l'accouchement.

Taille en un mois

Avec une activité contractile normale dans un mois, les paramètres de l'utérus seront aussi proches que possible des habituels: volume 50-70 millilitres, longueur 7-10 centimètres, largeur 5-7 centimètres, épaisseur de paroi 3-5 centimètres. Le pharynx interne est également restauré après un mois, mais l'externe peut récupérer en 2 à 2,5 mois.

Pendant l'accouchement chirurgical, le col de l'utérus ne change pas autant que pendant l'accouchement normal, de sorte que la lumière rétrécit plus rapidement. Cependant, l'apparence du pharynx change en s'étirant et en changeant pendant la grossesse..

Après un mois, l'utérus a déjà une taille normale, il diminue le plus intensément dans les premiers jours après l'opération, l'organe descend également: du nombril au niveau sous le pubis, à raison de 1 à 2 centimètres par jour. Après 10 jours, l'utérus a normalement une forme de poire et se trouve à sa place habituelle. L'involution de la taille de l'organe se déroule également de manière intensive la première semaine: à la fin, le poids de l'organe diminuera presque de moitié et la longueur diminuera de 5 à 7 centimètres.

Combien l'utérus fait mal

L'utérus ne fait pas mal après l'opération, cela est dû à son anatomie. Cependant, pendant les 2 à 4 premières semaines, lorsque la suture sur la paroi abdominale antérieure guérit, la femme se sent mal à l'aise et pense parfois que l'utérus est tellement inquiet. Les douleurs sont causées par un processus inflammatoire normal dans la zone de la couture, des lésions de la surface et de son mouvement, ainsi que par un vasospasme de la peau, de la graisse sous-cutanée et du péritoine. Ces douleurs réduisent progressivement leur gravité et ne gênent que les mouvements. Déjà une semaine après l'opération, une femme peut limiter considérablement l'utilisation d'analgésiques et, après un mois, elle peut bouger sans douleur..

Cependant, toute surcharge de la paroi abdominale antérieure provoquera une douleur pendant un temps assez long - dans les 1 à 3 mois, lorsque la cicatrice se formera le plus activement. La douleur est également favorisée par des complications de la période postopératoire de nature inflammatoire et infectieuse..

La difficulté à déplacer les lochies de la cavité utérine peut provoquer une douleur et une fièvre très intenses, ce qui fait référence à des interventions chirurgicales d'urgence. En outre, une douleur intense survient avec l'endométrite et des saignements intenses de l'utérus.

Combien l'utérus se contracte après une césarienne

L'utérus après césarienne est réduit dans les 2 à 4 semaines. Après cette période, l'organe est de taille normale, l'attribution de tous les lochies se termine, les mouvements de l'organe deviennent minimes. Les contractions les plus prononcées sont observées pendant les 10 à 14 premiers jours, lorsque la surface de l'utérus se contracte plusieurs fois par rapport à la taille à l'accouchement. De nombreux facteurs affectent l'activité contractile:

  • état de l'utérus;
  • le déroulement de l'opération;
  • la présence de complications;
  • la taille de l'organe lors de l'accouchement;
  • nombre d'enfants;
  • le nombre de naissances, notamment opérationnelles;
  • nombre de chirurgies génitales;
  • la présence d'adhérences dans la région pelvienne;
  • troubles hormonaux dans le travail de l'hypophyse et de l'hypothalamus.

Tous ces facteurs combinés affecteront la durée pendant laquelle l'utérus se contractera. Il est impossible de dire combien de jours d'activité motrice sera observée, car 1 à 2 semaines après l'accouchement, le rythme des contractions sera plus rare, impulsif. À ce stade, la contraction de l'organe vise le rejet des sécrétions de la cavité utérine..

Après la deuxième césarienne

Après la deuxième césarienne, l'activité contractile de l'utérus sera réduite en raison des modifications cicatricielles de l'organe après la première opération, de ses complications possibles, ainsi que du fait même de la deuxième opération. Souvent, pendant l'accouchement, de l'ocytocine est injectée dans le myomètre pour améliorer sa contraction. La période d'activité physique sera légèrement augmentée, cependant, la force et la régularité des contractions diminueront principalement après la deuxième opération.

Combien est complètement réduit

L'utérus rétrécit complètement en 2-4 semaines. Les contractions et les sécrétions des lochies prendront 6-8 semaines après la chirurgie césarienne.

Si la cavité utérine est dilatée après une césarienne

La cavité utérine peut être dilatée plus longtemps après une césarienne pour les raisons:

  • grossesse multiple;
  • polyhydramnios;
  • troubles de la coagulation;
  • traumatisme lors de l'accouchement;
  • l'endométrite;
  • une histoire d'endométriose;
  • une histoire de néoplasmes dans la région génitale;
  • maladie adhésive sévère.
Grossesse multiple

Toutes ces conditions contribuent à une augmentation de l'utérus pendant la grossesse et à une diminution du taux de sa contraction. Si l'organe conserve sa taille prénatale pendant une semaine, il s'agit des symptômes d'une violation prononcée de la contraction de l'organe, ainsi que du risque de changements internes. Tous les changements volumétriques et dysfonctionnels du petit bassin contribueront également à l'expansion de l'utérus..

La lactation est d'une grande importance pour son changement: la libération d'ocytocine contribue à une réduction de taille. Après la césarienne, la nutrition ne commence pas toujours immédiatement, ce qui ralentira également la diminution des paramètres des organes. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin et faire une échographie du bassin, faire des analyses de sang pour d'éventuelles complications.

Le suivi de l'état du système reproducteur est effectué avant la sortie après la chirurgie, ainsi que 4 semaines après l'hospitalisation de manière planifiée.

L'utérus ne se contracte pas après une césarienne: les principales raisons

Les principales raisons pour lesquelles l'utérus ne se contracte pas après une césarienne comprennent les complications de la grossesse, les complications de l'accouchement et des antécédents gynécologiques et somatiques généraux défavorables..

Complications de la grossesseComplications de l'accouchementAntécédents médicaux défavorables
  • gestose
  • éclampsie
  • saignement
  • syndrome de coagulation intravasculaire disséminée (coagulation intravasculaire disséminée)
  • dérive kystique
  • complications thrombotiques
  • diabète de grossesse
  • hypertension artérielle des femmes enceintes
Les effets toxiques sur le système reproducteur, les troubles métaboliques, la nutrition des tissus, les troubles de la coagulation sanguine entraînent des lésions ischémiques des organes
  • endométrite
  • complications infectieuses
  • placenta incarné
  • hématomètre
  • lochiomètre
  • l'endométriose
  • annexite
  • vaginose
  • maladie adhésive
  • mastite
  • lactation retardée, lactostase
Les processus inflammatoires et infectieux ralentissent les contractions musculaires même avec une stimulation normale à l'ocytocine, un manque d'ocytocine en cas de troubles de l'alimentation entraîne une diminution de la contractilité
  • l'endométriose
  • fibromes utérins
  • maladies oncologiques
  • tumeurs dans le petit bassin
  • un grand nombre d'opérations sur l'utérus
  • oblitération des vaisseaux d'alimentation en raison de dommages systémiques au processus auto-immun, athérosclérose
  • Diabète
  • pathologies hépatiques et rénales sévères
  • obstacles mécaniques
  • malnutrition des organes
  • les changements métaboliques, les propriétés rhéologiques altérées du sang interfèrent avec l'activité normale des fibres musculaires

Pourquoi se contracte-t-il mal

L'utérus se contracte mal en raison d'une violation de la stimulation de ce processus ou de sa mise en œuvre dans l'organe lui-même. Le premier est associé à un manque de libération d'ocytocine, qui peut être causé à la fois par une violation de la libération due au manque de lactation, et en raison de troubles hormonaux au site de formation de cette hormone dans l'hypothalamus et de son transport vers l'hypophyse. Le rythme de sécrétion de cette hormone est également influencé par l'état des autres glandes endocrines..

La violation du processus de contraction dans l'utérus lui-même peut être causée par une compression mécanique de l'organe par les formations environnantes, un changement de la position de l'utérus en raison de sa fixation par des adhérences, ainsi que des processus pathologiques dans sa paroi elle-même: inflammation, endométriose, germination des éléments du placenta, néoplasmes.

Adhésions dans le petit bassin

Les difficultés de nutrition de l'utérus dues à des maladies somatiques systémiques (pathologies cardiovasculaires, anémie, coagulopathie, etc.), ainsi que des troubles métaboliques (dus au diabète sucré, aux pathologies rénales et hépatiques) entraîneront une activité insuffisante des fibres musculaires, car la contraction nécessite à la fois de l'oxygène et de la nutrition substances.

Que faire

Tout d'abord, vous devez faire un examen du système reproducteur par un obstétricien-gynécologue. Il peut nommer:

  • Échographie du petit bassin;
  • détermination du niveau d'ocytocine, si nécessaire;
  • CT scan du cerveau;
  • hystérocospie.

Il est nécessaire de faire des tests sanguins généraux et biochimiques pour dépister d'éventuels troubles du travail d'autres organes et systèmes, ainsi que la possibilité d'un processus inflammatoire. Si nécessaire, nommez des sondages en fonction du profil.

Comment accélérer la contraction utérine après une césarienne

Pour accélérer la contraction de l'utérus après une césarienne, vous pouvez suivre des directives simples:

  • porter un bandage après la chirurgie;
  • allaiter;
  • dormir sur le ventre quand les médecins le disent;
  • essayez d'éviter l'inactivité physique si possible - marchez avec l'enfant;
  • faire de la gymnastique spéciale;
  • surveiller l'hygiène des organes génitaux;
  • contrôler la miction, en évitant les retards forcés si vous voulez aller aux toilettes;
  • suivre un régime afin de ne pas provoquer de flatulences, d'irritation des intestins;
  • ne soulevez pas de poids;
  • compenser toutes les maladies concomitantes.
Bandage après césarienne

Les exercices suivants sont utiles:

  • allongez-vous sur le dos, rapprochez vos jambes et redressez-vous, pliez et dépliez chaque jambe à tour de rôle 10 à 12 fois;
  • couché sur le dos avec les jambes droites, pliez et dépliez les pieds à la cheville;
  • couché sur le dos, pliez les genoux et posez vos pieds sur le sol, mettez la fumée sur votre ventre, soulevez votre estomac en inspirant et abaissez votre estomac en expirant;
  • serrez et desserrez les muscles du périnée pendant 30 à 50 secondes (exercices de Kegel);
  • asseyez-vous sur le fitball, faites des rotations circulaires avec le bassin dans un sens et dans l'autre 10 à 12 fois;
  • assis sur un fitball, serrez les muscles du périnée, dans cet état, soulevez et abaissez les jambes.

L'exercice doit être commencé au plus tôt 2 à 4 semaines après l'accouchement après avoir consulté un médecin.

Les remèdes populaires aident également.

L'utilisation de remèdes populaires a une limitation dans l'alimentation et certaines maladies, il est donc nécessaire de coordonner le traitement avec un thérapeute et un obstétricien-gynécologue.

Comment comprendre que l'utérus s'est contracté après une césarienne

Pour savoir que l'utérus s'est définitivement contracté après une césarienne, il est préférable de faire une échographie du bassin, mais vous pouvez comprendre que cela s'est produit, et selon certains signes de l'état général du corps. Les symptômes de la femme disparaissent tels que:

  • douleur dans le bas-ventre;
  • douleur des glandes mammaires;
  • écoulement du tractus génital;
  • perturbation du tractus gastro-intestinal;
  • inconfort et douleur dans la région génitale.

L'état général du corps est normalisé. Pour en être parfaitement sûr, vous devez consulter un médecin pour un examen: un examen dans une chaise gynécologique vous permettra également d'établir la taille de l'organe, et des méthodes de recherche instrumentales sont également nécessaires - diagnostic par ultrasons.

Examen bimanuel de l'utérus

Comment se préparer pour la période post-partum

Pour vous préparer à la période post-partum, vous devez:

  • surveiller l'état pendant la grossesse;
  • protégez-vous des infections, de l'hypothermie, du stress;
  • compenser toutes les maladies concomitantes, si possible, en tenant compte des médicaments autorisés pendant la grossesse;
  • être examiné régulièrement;
  • s'inscrire auprès d'une clinique prénatale;
  • passer tous les tests avant l'hospitalisation;
  • Portez une attelle prénatale et achetez une attelle post-partum;
  • suivre un régime;
  • pour prévenir la thrombose (porter des sous-vêtements de compression, prendre des médicaments selon les indications).

Il est important de s'accorder psychologiquement pour le déroulement de la période post-partum avec toutes ses caractéristiques et de ne pas avoir peur des changements possibles, y compris des sensations douloureuses. De plus, pendant la période post-partum, l'environnement de la mère doit être prêt, surtout si une césarienne doit être pratiquée. Une femme aura besoin de l'aide de ses proches pour s'occuper d'un enfant et pour les questions ménagères au début de la période postopératoire.

Et voici plus sur la façon de retirer l'estomac après une césarienne.

La contraction de l'utérus après l'accouchement se produit dans un mois ou deux, mais plus intensément au cours des deux premières semaines. Vous pouvez suivre le processus et détecter les écarts par échographie ou lors d'un examen gynécologique.

Vidéo utile

Regardez cette vidéo pour découvrir ce que vous devez savoir sur la période de récupération après une césarienne:

Les principales façons de retirer le ventre après une césarienne, s'il est volumineux. Combien de temps faut-il pour récupérer, est-il possible de se coucher sur le ventre. Comment se débarrasser et perdre du poids avec un rouleau, des enveloppements, un aspirateur. Chirurgies abdominales populaires après une césarienne.

Quelle décharge après césarienne sera normale et quelle couleur et odeur pathologiques. Combien de temps durent les lochies, quel est leur caractère dans les jours suivant l'accouchement. Dois-je m'inquiéter si des caillots, peu nombreux ou abondants, rouge vif, noir, jaune, ont commencé puis se sont terminés.

Ce qu'il faut savoir et à quoi se préparer en cas de césarienne planifiée. Combien de temps dure l'opération, quelle préparation est nécessaire à la maison et à l'hôpital. Le déroulement de l'opération, ses caractéristiques, le temps qu'il faut pour effectuer une césarienne planifiée, une fois mis à l'hôpital. En quoi est-ce différent d'une urgence.

Quelle est la couture après la césarienne - verticale, transversale longitudinale, leurs caractéristiques, leur apparence, laquelle est la meilleure. Dans quelle mesure une couture guérit-elle après une césarienne, comment la manipuler correctement et comment la frotter. Complications possibles avec la couture: enflammée, infectée, démangeaisons, dures, dispersées. Combien de temps la couture guérit-elle, comment la retirer.

Comment se fait l'anesthésie rachidienne pour une césarienne, les complications et les conséquences qui en découlent pour une femme et un enfant. Quelle est la meilleure anesthésie pour CS - épidurale, générale. Contre-indications à la rachianesthésie. Combien de temps dure l'anesthésie, combien de temps elle disparaît. Ce qu'une femme ressent avec lui.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Comment ne pas prendre de poids pendant la grossesse, le taux d'augmentation par semaine dans le tableau, les caractéristiques nutritionnelles

Conception

La grossesse pour chaque femme enceinte se déroule à sa manière: pour quelqu'un les beaux 9 mois se donnent facilement, quelqu'un souffre d'une toxicose insupportable, de maux de dos, de maux de tête, d'œdème, de constipation, etc.

Comment bien boire de l'eau pendant la grossesse?

Nutrition

Plus récemment, chaque femme enceinte a reçu une recommandation d'un médecin pour limiter l'apport hydrique. Cependant, de plus en plus d'experts affirment désormais qu'une femme a besoin de suffisamment d'eau pour réussir sa grossesse et avoir un enfant en bonne santé.

Température en début de grossesse

Nutrition

La température pendant la grossesse peut augmenter en raison de facteurs internes et externes. Pendant la grossesse, une femme doit traiter son bien-être avec une attention particulière.

Les premiers signes et symptômes d'une fausse couche précoce

Analyses

Selon les statistiques médicales, une grossesse sur cinq se termine par une fausse couche. Le plus souvent, une fausse couche survient à un stade précoce, lorsqu'une femme ne connaît pas encore sa situation: une fausse couche au cours d'une grossesse de 2 semaines ne présente pratiquement aucun symptôme.