Principal / Infertilité

Lyamusik

Blog sur la grossesse et la parentalité

  • Planification de la grossesse
  • Grossesse
  • Nutrition
  • Santé de l'enfant
  • Repos et développement de l'enfant
  • Avantages

Quelles pathologies peut montrer 1 dépistage??

Le dépistage est un concept large. Il est prescrit non seulement aux femmes enceintes, mais également à d'autres groupes de population afin d'identifier des pathologies cachées ou d'éventuelles maladies. Le dépistage prénatal est effectué aux mêmes fins. Seule toute l'attention est dirigée vers le bébé à naître. Examinons de plus près pourquoi 1 dépistage chez les femmes enceintes est nécessaire.

Quand et comment 1 dépistage est-il effectué

Vers l'âge de 12 semaines, le bébé passe de l'embryon au fœtus. Par conséquent, le dépistage du 1er trimestre est recommandé entre 11 et 13 semaines. À une date antérieure, de nombreux indicateurs sont encore impossibles à déterminer.

L'étude comprend une échographie et un test sanguin biochimique. Le sang est prélevé dans une veine, environ 10 ml

L'échographie peut être réalisée de deux manières:

  • Transabdominal (extérieurement, à travers la paroi abdominale);
  • Transvaginal (le capteur est inséré dans le vagin).

La deuxième méthode est plus informative, mais n'est acceptable que lors du premier dépistage.

Est-il obligatoire de faire le premier dépistage

Le premier dépistage n'est pas obligatoire, mais il est généralement prescrit à toutes les femmes enceintes. Car un diagnostic précoce des anomalies génétiques vous permet de corriger au maximum les conséquences. En outre, l'examen peut donner lieu à un suivi attentif de la grossesse, empêchant le développement de complications ou une éventuelle fausse couche. Si les pathologies sont graves et incompatibles avec la vie, le médecin ordonne à la femme d'interrompre la grossesse. La femme enceinte a le droit de refuser le dépistage en soumettant une demande appropriée. Mais il ne faut pas oublier qu'il existe un groupe à risque qui a intérêt à subir un examen complet. Ceux-ci inclus:

  • Femmes enceintes de moins de 18 ans ou de plus de 35 ans;
  • Les femmes qui ont eu des maladies virales ou infectieuses pendant la grossesse;
  • Les parents ayant des déviations génétiques ou les enfants plus âgés avec des pathologies du développement;
  • Femmes avec de mauvaises habitudes;
  • Les femmes enceintes qui sont obligées de prendre des médicaments puissants pendant la grossesse ou juste avant son apparition;
  • Grossesse résultant d'une relation étroite;
  • Femmes avec des grossesses déjà gelées, des fausses couches.

L'examen lui-même ne présente aucune menace pour la santé de la future mère et de l'embryon.

Comment se préparer à l'examen

Pour l'échographie transvaginale, la vessie doit être vidée juste avant l'examen..

Lors d'un examen transabdominal, la vessie doit être pleine. Il est recommandé de boire environ un litre d'eau plate et de ne pas aller aux toilettes quelques heures avant l'échographie.

La formation de gaz dans le tractus gastro-intestinal peut fausser les résultats de l'étude, il est donc préférable de ne pas manger d'aliments gazeux un jour avant le dépistage.

  • 2 projection
  • 3 projection

Un test sanguin biochimique est effectué après un examen échographique. Cela vaut également la peine de s'y préparer. La veille du prélèvement sanguin, excluez les aliments qui peuvent provoquer des allergies et des aliments malsains (restauration rapide, aliments trop gras, épicés, frits). Il est nécessaire de donner du sang à jeun; vous ne devez pas boire le matin. Pour le résultat le plus précis, essayez d'éviter les situations stressantes, l'effort physique à la veille de l'analyse

Ce qu'ils regardent à 1 dépistage et test sanguin biochimique

Le dépistage du premier trimestre permet de déterminer un âge gestationnel plus précis, le lieu d'attachement à l'utérus de l'ovule, l'état du placenta, de l'utérus, le volume de liquide amniotique, le nombre d'embryons et leurs paramètres.

Quant à l'enfant directement, l'attention est attirée sur:

  • Taille coccyx-pariétale;
  • L'état des organes internes (y compris la symétrie du développement des hémisphères cérébraux, la taille du cœur);
  • Rythme cardiaque;
  • Épaisseur du collier;
  • La taille de l'os nasal;
  • Longueur de l'os foetal;
  • État et nombre de vaisseaux dans le cordon ombilical.

Toutes les données obtenues sont comparées aux normes de développement existantes et des conclusions appropriées sont tirées sur le déroulement de la grossesse et l'état du fœtus..

Les principaux indicateurs auxquels une prise de sang fait attention sont la concentration sanguine d'hCG (gonadotrophine chorionique humaine) et de PAPP-A - protéine-A.

Il est extrêmement important de collecter du sang après l'échographie, car la composition sanguine d'une femme enceinte change quotidiennement. Et pour comprendre si les tests correspondent aux normes, vous ne pouvez connaître exactement que la durée de la grossesse.

Quels problèmes peuvent être détectés au cours de l'étude à 1 dépistage?

Sur la base du niveau de certaines substances dans le sang, les médecins peuvent émettre des hypothèses sur les problèmes qui accompagnent la grossesse. Par exemple, un niveau accru d'hCG peut indiquer un diabète sucré maternel, une toxicose grave ou une grossesse multiple. Chez le fœtus, cela peut indiquer le syndrome de Down. Avec un taux réduit, une grossesse extra-utérine, une insuffisance placentaire, le risque de fausse couche peut être suspecté, chez le fœtus - syndrome d'Edwards.

Lors de l'évaluation des niveaux de protéine A, seuls les niveaux inférieurs sont importants. Ils peuvent indiquer un mauvais fonctionnement du placenta, certaines anomalies génétiques chez le fœtus ou la menace d'interruption de grossesse.

Lors de l'exécution d'un examen échographique, les problèmes suivants peuvent être détectés:

  • Un écart par rapport à la taille normale de la tête bipariétale aide à identifier le développement cérébral retardé ou l'hydrocéphalie;
  • Une incohérence avec le temps de la taille coccygienne-pariétale indique des pathologies génétiques, un développement fœtal retardé;
  • Une épaisseur trop importante de l'espace de la collerette est considérée comme un signe d'anomalies génétiques sévères (syndrome de Down ou syndrome d'Edwards);
  • L'emplacement du chorion (enveloppe externe du fœtus) sur la paroi inférieure de l'utérus indique le risque de fausse couche;
  • Malformations cardiaques.

Les faux résultats sont-ils possibles et pourquoi

Cette enquête n'est pas tout à fait exacte. De nombreux facteurs influencent son résultat. Parmi eux, le facteur humain (erreur du médecin) et une mauvaise préparation élémentaire au dépistage, qui peuvent fausser considérablement les données. Aussi, les résultats obtenus sont influencés par l'état de santé de la femme enceinte (par exemple, diabète sucré, surpoids), la méthode de fécondation (FIV), la grossesse multiple.

Si, à la suite du premier dépistage, il y a des soupçons d'écarts, des examens complémentaires et des consultations de spécialistes (génétique, cardiologue, etc.)

premier dépistage - mauvais résultat. Que faire dans ce cas?

Les filles, bonsoir à tous! J'écris ce post pour tous ceux qui ont été confrontés à une situation similaire - des résultats médiocres dès la première projection - et tout comme moi, je cherchais des réponses sur Internet à mes questions. Bref historique: J'ai 35 ans, j'ai été observé à Sechenovka (sur Elansky) avec un médecin assez expérimenté (KMN) en assurance des entreprises. La première projection a eu lieu à 12 semaines à Sechenovka. Du sang pour l'hCG libre et PAPP-A a été donné le même jour avec une échographie, qui a mesuré les données sur la TP foetale et la présence d'un os nasal. L'échographie a duré exactement 3 minutes, sur la base de cet examen, les paramètres ont été renseignés dans le document joint à mes données sur le formulaire de don de sang. Données échographiques: TVP - 1 mm, os nasal - N (normal). Un don de sang vendredi.

Maintenant l'histoire elle-même: mercredi la semaine prochaine, après m'être mis d'accord avec le médecin qui me regarde par téléphone pour discuter des résultats d'une prise de sang, j'appelle à peine le médecin.

Le médecin ne dit rien, sauf une chose: les résultats sont mauvais, de toute urgence pour la génétique! A toutes mes questions (pour le moins dire, j'étais juste en transe), elle a répondu à une seule chose: vous ne comprenez toujours rien, allez voir un généticien. La conversation a lieu à 18 heures. Après cette conversation, je me précipite tête baissée à Sechenovka pour prendre rendez-vous avec un généticien et voilà! elle n'est pas encore rentrée chez elle et a accepté de m'accepter.

Résumé de la conversation: risque combiné accru de diabète (1: 182). Risque sanguin 1:50, risque d'âge 1: 208. La recommandation est une recherche invasive supplémentaire. Le médecin a dit que j'avais à peine le temps pour une biopsie chorionique et que l'analyse est donnée pour 5 anomalies géniques seulement, il faut faire amnio à 16 semaines. Elle a particulièrement recommandé l'amnio, car cette étude est considérée comme l'étalon-or de la médecine (le résultat de l'analyse de 42 anomalies génétiques). J'ai posé une question sur un test génétique non invasif (effectué en Fédération de Russie pendant environ 2 ans) et elle m'en a parlé, en notant que cela est fait à la clinique mère-enfant (envoyée aux États-Unis) et quelque part à l'Université d'État de Moscou (effectuée dans notre laboratoire russe)... Encore une fois, j'ai remarqué que l'analyse n'est effectuée que pour 4 anomalies géniques (dont le diabète).

Je tiens à noter que le médecin a été aussi correct que possible et a tout expliqué en détail, mais je n'appellerais pas notre conversation encourageante. Plutôt informatif. Il me semble que cela devrait être un peu plus doux avec les femmes enceintes, mais si je comprends bien, tous les généticiens sont des réassureurs et ils doivent couvrir leurs risques. Et ils ne peuvent les couvrir qu'en envoyant une femme enceinte à amnio.

J'ai décidé de faire un test américain non invasif et une échographie experte.

J'ai fait le test à la clinique mère-enfant (j'ai donné du sang, le père de mon enfant a gratté la joue). L'échographie d'experts a été réalisée par Te Sergei Alexandrovich (il existe de nombreuses critiques sur cet uziste sur Internet). Je constate de moi-même qu'il est un excellent spécialiste dans son domaine, il m'a parfaitement expliqué tout, vérifié tous les clignotants, rassuré et même dit la parole (il ne s'était pas trompé.). C'est dommage qu'il n'y ait que quelques médecins de ce type.

L'analyse a coûté 50000 roubles (j'ai fait une longue), les résultats étaient au bout de 13 jours (Dieu merci, faible risque pour tous les indicateurs).

Conclusions: filles, les résultats du dépistage ne sont pas un verdict, c'est juste une définition de la population de femmes enceintes à risque accru (âge, etc.). Des recherches supplémentaires devraient être faites pour être calme. Il existe une alternative aux procédures invasives!

Merci de votre attention! Tous les enfants en bonne santé!

Mauvais dépistage génétique (((contrarié ((

  • 18 juillet 2017
  • Réponses

Notre choix

En quête d'ovulation: la folliculométrie

conseillé

Les premiers signes de grossesse. Les sondages.

Sofya Sokolova a publié un article dans Symptômes de la grossesse, 13 septembre 2019

conseillé

Wobenzym augmente la probabilité de conception

conseillé

Massage gynécologique - l'effet est fantastique?

Irina Shirokova a publié un article dans Gynécologie, le 19 septembre 2019

conseillé

AMG - hormone anti-müllérienne

Sofya Sokolova a publié un article dans Analyses et enquêtes, 22 septembre 2019

conseillé

Sujets populaires

Auteur: maman dans un cube)))
Créé il y a 7 heures

Auteur: TanyaParf
Créé il y a 20 heures

Auteur: // Ira //
Créé il y a 1 heure

Auteur: Impulse
Créé il y a 14 heures

Auteur: Sasha95
Créé il y a 17 heures

Auteur: Qwerty30
Créé il y a 2 heures

Auteur: Ekaterina19
Créé il y a 23 heures

Auteur: Alena_1985
Créé il y a 21 heures

Auteur: Sunny Angel
Créé il y a 13 heures

Auteur: DocaBudet
Créé il y a 20 heures

À propos du site

Liens rapides

  • À propos du site
  • Nos auteurs
  • Aide du site
  • La publicité

Sections populaires

  • Forum sur la planification de la grossesse
  • Graphiques de température basale
  • Bibliothèque de santé reproductive
  • Avis sur les cliniques sur les médecins
  • Communication dans les clubs pour PDR

Les documents publiés sur notre site Web sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et le choix d'une méthode de traitement restent la prérogative exclusive de votre médecin traitant!

Mauvaise première projection (que faire?

Reçu les résultats du 1er dépistage à 12 semaines, je suis sous le choc
PAPPA 1,04 MoM (796 ng / ml aux débits 362-2768)
HCG 1,60 MoM (79 UI / ml à des débits de 27,8 à 210,6)
TVP 1,81 (2,6 mm)

Risque de syndrome de Down 1:79, risque d'âge 1: 287 (35 ans moi)

Que faire. Visez une crevaison? Dis quelque chose s'il te plaît!!

Autant que je sache, il est trop tard pour donner du sang et des échographies - aujourd'hui, c'est 13 semaines et 3 jours en théorie, mais selon ce dépistage il y a une semaine (la CTE était alors de 68 mm), maintenant il est déjà 14 semaines. Attendez la deuxième projection?
Très probablement, je n'irai pas pour l'invasion ((((

Merci pour la réponse!!

Voici ce que j'ai lu sur les capteurs et TVP:
La présence du syndrome de Down chez un enfant peut être suspectée si l'espace du collet est de plus de 2,5 mm d'épaisseur si l'examen a été réalisé avec une sonde vaginale et de plus de 3 mm si l'examen a été réalisé à travers la paroi abdominale antérieure

Ce n'est pas comme vous l'avez dit, mais au contraire, comme

Premièrement, un risque de 1:79 signifie que sur 79 femmes avec ces taux, ONE aura un bébé atteint du syndrome de Down..
Ceux. risque un peu plus de 1%.

Deuxièmement, si vous faites des recherches supplémentaires et que le syndrome de Down est confirmé (encore une fois, pas à 100%, mais à 90-95%), que ferez-vous - accoucher ou avorter?

questions vraiment étranges..
il ne faut pas seulement penser à soi et à ses tourments, mais aussi aux enfants. Nous ne sommes pas éternels et ces enfants ont besoin de soins constants.
Je ne prendrais pas un tel risque. Parce que toute ma vie souffrirai alors pour qui je le quitterai quand je serai parti ?? Par conséquent, les gens réfléchis font de tels examens et, après des vérifications minutieuses, prennent déjà une décision importante. Et pas par hasard, comme toujours tout en Russie.

L'auteur, il ne s'agit pas de vous, ni de votre situation pendant une minute, c'est généralement un raisonnement sur le sujet..

Et si, en raison d'une invasion, un enfant en bonne santé fait une fausse couche.

Ou l'invasion montrera un risque de 95% - la femme décide d'interrompre la grossesse - et ensuite il s'avère que l'enfant était en bonne santé.

Puis mords mes coudes toute ma vie.

Vous voyez, aucune méthode ne donne une garantie à 100%, surtout avec un risque de complications nul..

Dépistage - c'est à cela que sert le dépistage, pour donner une évaluation STATISTIQUE des risques:
votre risque est faible et votre risque est élevé.

Proposer des études coûteuses et sur les effets secondaires non pas à tout le monde, mais uniquement aux femmes à haut risque de dépistage.

Dans le même temps, en effet, même avec un dépistage «idéal», un enfant atteint de pathologies génétiques peut naître.
Et avec un dépistage «médiocre», des bébés en bonne santé naissent généralement (car un risque supérieur à 1% est considéré comme élevé).

Le risque de fausse couche est de 1 à 5% (selon la méthode). Autrement dit, il est tout à fait comparable au risque de syndrome de Down chez l'auteur.
Et la précision de la recherche invasive n'est pas à 100%.

Et surtout, toutes les anomalies génétiques connues ne sont pas testées, mais seulement un certain nombre des plus courantes / étudiées.

Dans le même temps, la précision de l'amnio n'est pas de 100%, mais légèrement inférieure. Cette fois.

Deuxièmement, il y a des cas où le caryotype n'a pas pu être déterminé.

Troisièmement, il existe un certain nombre d'anomalies génétiques dans lesquelles le caryotype est normal.

Partager avec des amis

Célébrités à la mode

Eva.Ru

Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience et améliorer les performances du site. La désactivation des cookies peut entraîner des problèmes avec le site Web. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies. clair

conseils nécessaires! qui a eu une mauvaise première projection, allez au sujet pliz.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance. Comment devenir une fiducie.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

absurdité
comment le sang est contaminé par le dentifrice?

si vous avez été malade pendant quelques semaines auparavant, nettoyez, ne nettoyez pas - le résultat du dépistage n'est pas bon

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Car le sujet est archivé.

Je l'ai fait, les deux projections sont mauvaises. ce que j'ai fait - je suis désolé, tant de nerfs étaient épuisés, des monstres, ils ont piqué deux fois (en une seule procédure). J'avais beaucoup de douleur et j'ai pleuré après.
la probabilité d'une fausse couche après la procédure est de 1%, ma probabilité sur le SD était de 0,3% quelque part (si, par exemple, 1 sur 150, divisez donc 1 par 150 et multipliez par 100 - ce sera en% pour vous).

avant les projections, je souffrais de sinusite, je pense que cela a joué un rôle. il n'y a plus d'options. Le deuxième dépistage était généralement purement pour le sang 1 à 30 ou quelque chose, combiné de 1 à 56, le premier semblait être quelque chose dans la région de 1 à 150. La première échographie était excellente (zone du col cervical). si le collier est bon, j'irais pas.

Car Vous n'êtes pas connecté. Entrer.

Car vous n'êtes pas un utilisateur de confiance (numéro de téléphone non vérifié). Entrez et confirmez le numéro de téléphone. En savoir plus sur la confiance.

Mauvais dépistage, mauvaise échographie. Références pour amniocentèse. Aidez-moi! qui est-ce

  • Thanksgiving 4

J'ai eu une situation similaire à la vôtre.
J'ai 37 ans, la première grossesse, le premier dépistage dans ma ville est mauvais, un voyage à Kharkov au centre de génétique médicale pour le deuxième dépistage à 16 semaines est encore mauvais, le risque est de 1 sur 50 pour le syndrome. Vers le bas. Direction pour amnicentez à Kiev.
Je suis retourné à Kharkov à Zhadan, elle a regardé l'échographie pendant un long moment et a dit - elle ne ressemble pas à une enfant malade, mais je dois aller à amnio, je ne peux pas donner une garantie à 100%.
Nous avons réfléchi longtemps, mais au départ, nous avons compris que si même à 17-18 semaines on me donnait un amnio, il faudrait attendre encore 3 semaines, ce qui signifie qu'avec un mauvais résultat, seulement un procès. accouchement. Je ne pouvais même pas l'imaginer. Donc nous ne sommes allés nulle part.
Son 2.7 maintenant)
Né en bonne santé, pas de diabète.
Ils ont mis ZPRR pour le moment, mais c'est une autre histoire) Double enchevêtrement autour du cou, l'enfant a été pressé lors de l'accouchement. Tout ira bien
sho.
Je vous souhaite, à vous et à votre bébé, la santé. Et pour que toi et lui soyez tous bons aussi.

Avant de tout écrire, j'ai lu votre sujet à mon mari. Il a dit - écrivez notre histoire (je ne voulais pas au début), afin qu'ils sachent qu'un bon résultat peut arriver

Le premier dépistage est mauvais

si ce dépistage a donné au moins 80% de fiabilité, alors oui.

Eh bien, je ne suis pas seul dans la famille non plus, mais mon mari et moi savions que nous accoucherions de toute façon..

blume, le dépistage n'est en aucun cas un diagnostic. Ce n'est qu'une probabilité et une direction pour des recherches ultérieures..
Il se compose de résultats échographiques et d'analyses hormonales. Et cela peut être mauvais pour des raisons complètement différentes: il y a l'hérédité, il y a l'âge, il y a des conditions de vie et un tas de tout le reste.

Et dans tous les cas, c'est volontaire, bien sûr.

Au début des années 2000, dans un petit village, mon amie avait une probabilité de dépistage de 2 d'avoir un bébé avec DM 1: 7, et le résultat était attendu depuis très longtemps, et à 26 semaines, la gynécologue l'a persuadée de faire une amniocentèse, lui faisant bien peur lors des rendez-vous et est même revenue à la maison. L'amniocentèse a été faite, et le lendemain il y a eu une fausse couche, il y avait un garçon en bonne santé

Je n'ai pas fait le dépistage, même si parfois c'était effrayant, et si quelque chose n'allait pas, d'autant plus, selon l'échographie, les reins avaient dilaté le bassin depuis longtemps, mais personne ne m'a fait peur, au contraire, ils ont soutenu de toutes les manières possibles que tout cela est facile à traiter, heureusement 30 semaines se sont écoulées toutes seules

pour les statistiques, avec le deuxième fils, le dépistage était un à un avec le premier, également mauvais et les indicateurs sont presque comme un plan. Je suis venu chez le généticien, elle a regardé toutes les copies du premier B et les résultats du second et a dit que mon sang en B donne de tels résultats et que 99% du bébé est en bonne santé, donc ça l'est. Pour que les deux B aient un risque élevé de diabète et des garçons en bonne santé.

Amurchanochka, un généticien m'a expliqué au CPiRS et à 24 semaines il y a eu un renvoi à la corocentèse. Nous sommes en 2007. Le dépistage a été effectué à 18 semaines.

Ce n'est pas une amniocentèse, mais une cordocentèse. Lui, comme je l'ai écrit ci-dessus, semble être plus en sécurité. Mais ils ne me l'ont pas proposé, apparemment, cela ne correspondait pas à la date limite..
J'ai refusé amnio pour des raisons évidentes:
1. Une échographie, qui est effectuée ici toutes les 4 semaines, a montré de bons résultats pour les marqueurs du diabète
2. On m'a dit que le laboratoire (de cette clinique) peut délibérément surestimer les indicateurs (risque accru) afin de gagner de l'amnio (pas un plaisir bon marché ici - 800-1000 $)
3. Âge - à l'époque où j'avais 34 ans
4. Le médecin a beaucoup insisté sur l'amnio (retour au point 2) et le contrat stipule que personne n'est responsable des conséquences.

Et sur les conseils de mon ami (médecin), je suis allé dans une autre clinique pour une échographie experte. Car On m'a crédité des risques uniquement pour le diabète, puis à l'échographie par des marqueurs, il a été définitivement déterminé qu'il ne l'était pas. Tout: l'os de la cuisse, l'os nasal (quoi d'autre?) Étaient de la taille appropriée. La zone du col n'est plus mesurée à ce moment-là, pas indicative.

mauvais premier dépistage

Questions et réponses sur: mauvais premier dépistage

Bonne journée! J'ai 38 ans, mon mari a 36 ans. C'est mon deuxième mariage, le premier de mon mari, dans mon premier mariage j'ai 2 enfants, le plus jeune a 6 ans, je n'ai jamais rencontré de problèmes de conception et de portage. Avec le deuxième mari, la grossesse a commencé au premier mois de planification (octobre 2009), mais malheureusement, j'ai dû l'interrompre par un avortement, car mon mari n'était pas tout à fait prêt pour les enfants, 7 mois après l'avortement, je l'ai fait. à nouveau - au cours du deuxième mois de planification et à la 9e semaine, il y a eu une fausse couche - la première de ma vie en raison d'un faible taux de progestérone (août 2010), depuis lors, je n'ai pas pu tomber enceinte avant octobre 2012, période pendant laquelle je me suis complètement examinée il y avait même une laparoscopie + hystéroscopie, surveillance des hormones et de l'ovulation - tout était en ordre, mais après avoir examiné mon mari, il s'est avéré qu'il avait un mauvais spermogramme et de faibles taux de testostérone, la conclusion du médecin n'était que FIV + ICSI, en novembre 2012 nous avons fait la procédure de FIV + ICSI en Israël, 15 œufs ont été prélevés, 9 embryons se sont avérés, 2 embryons ont été plantés en moi, un a pris racine, la grossesse se développait bien, nous avons même réussi à dépister le premier trimestre, tout allait bien, mais après quelques jours le fœtus a gelé, ce n'était pas clair raisons, mon mari et moi avons passé tous les tests nécessaires, caryotype, immunogramme, histocompatibilité, Nous avons obtenu deux résultats de test - le caryotype - tout est normal, la génétique - mon mari est normal, moi aussi, sauf pour le moment où j'ai une mauvaise assimilation L'acide folique entre, ai-je demandé, est-ce un problème acquis ou congénital? -Quelle a été la réponse pour moi que c'était congénital, j'ai alors pensé, puisqu'il s'agit d'un problème congénital, comment pourrais-je avoir deux enfants sans prendre du tout cet acide? Nous attendons maintenant l'analyse d'histocompatibilité, mais elle sera prête dans un mois, veuillez expliquer de quel type d'analyse il s'agit et comment son résultat affecte-t-il la gestation? y a-t-il un sens (n'est-il pas dangereux) d'utiliser les embryons restants après un nouveau protocole dans lequel une grossesse a eu lieu et a gelé ?
et à quel point leur qualité est bonne, et, par conséquent, leur capacité à s'enraciner, voici ce que les embryons sont restés, que pouvez-vous dire de leur qualité: 2c A, 2c A, 2C A B, 3c B C, 8c A B, 6c A B, 7s V., j'en ai deux identiques - 9s A
Et pourtant, je suis préoccupé par l'endomètre, de par mon expérience amère je sais qu'il n'est pas facile de le restaurer, avec
le deuxième jour après le grattage, j'ai recommencé à prendre yarina, probablement pendant trois mois, et que pouvez-vous me donner d'autre
conseiller pour sa récupération? Je suis très inquiet, car l’âge est compté, je dois me remettre au plus vite pour que
du temps à ne pas perdre, haut la main, j'ai toujours été en bonne santé, mais maintenant je n'ai plus de force pour toutes ces expériences
A B, 7s V., j'en ai deux identiques - 9s A, merci beaucoup!

Bonjour!
J'ai 32 ans, je suis mariée depuis trois ans, mon mari souffre d'infertilité partielle - un nombre réduit de spermatozoïdes mobiles, nous nous sommes donc tournés vers la clinique pour la médecine de la reproduction.
Un examen complet a été effectué comme prévu. L'état de mon corps est excellent, je n'ai pas une seule maladie, au contraire, j'ai une immunité innée à un certain nombre de maladies, dont la moitié du globe souffre, je tombe généralement rarement malade même avec le rhume.
Mon mari, en général, va aussi bien, sauf pour le spermogramme, et comme le problème était en lui, il a été dépisté pour l'ADN, dans certaines sections, il a été trouvé une sorte de déviation, qui dans 1/13 des cas pourrait conduire à la naissance d'un enfant avec un syndrome au nom complexe, comme l'a dit le médecin, ce syndrome est attribué aux policiers et aux commerçants du bazar (les gens grandissent longs, maigres, muets et parlent fort).
Mon mari et moi avons un groupe sanguin différent et un facteur Rh différent, j'ai 2 négatifs, mon mari 1 positif.
Il y a eu deux tentatives de FIV (ICSI). La première tentative était pour un long protocole de stimulation (10-11 jours), la seconde pour un court (4-5 jours). Les deux tentatives ont échoué.
Lors de la première tentative après la greffe le tout premier jour, ma température est montée à 39 degrés. Le médecin a dit qu'il n'y avait rien de mal à cela, l'essentiel n'est pas d'être nerveux, mais pour autant que je sache, c'était simplement le rejet d'un corps étranger du corps. L'embryologiste a conclu qu'il y avait du mauvais matériel génétique à la fois de ma part et de la part de mon mari.
À la deuxième tentative, tout s'est très bien passé, même quelque part le troisième ou le quatrième jour, j'ai rugi à cause de certaines absurdités et je ne pouvais rien y faire, les sentiments hormonaux se sont renversés et tout a parlé en faveur d'une tentative réussie, mais après quelques jours, tout les sensations de changements hormonaux ont pris fin et après deux semaines, le test n'a montré aucune grossesse. L'embryologiste a déclaré que le matériel génétique est meilleur que la dernière fois, mais laisse beaucoup à désirer.
Lors des deux tentatives d'ICSI, le médecin m'a dit après la ponction que mes ovaires n'avaient pas raison. Ils doivent être aussi durs que du pain frit, mais ils sont mous, glissent et non percés. Il a dit qu'en fait c'est peut-être ma nature et c'est ce que j'ai.
Dans les deux tentatives, les follicules étaient d'environ 15 à 18, l'embryologiste en a sélectionné environ 10 à 9, 5 ont commencé à se diviser, 3. Tous les trois ont survécu et ont été transplantés les deux fois..
Lors des deux tentatives d'ICSI, des rougeurs sont apparues sur mes mains (à l'intérieur de l'articulation du coude). Ils démangent et surtout rougissent lorsque vous versez de l'eau dessus. À la première tentative, c'était toujours pendant la stimulation, à la seconde, c'était après la greffe. Pour la première fois, cependant, aucun test n'a été fait à ce sujet, le médecin a suggéré que c'était des vers, un chat vit chez moi, j'ai bu des anthelminthiques et tout est parti. Dans un deuxième cas, j'ai bu l'anthelminthique tout seul, mais j'ai toujours des rougeurs. En ce moment, pour savoir pourquoi mon fœtus ne s'enracine pas, un thérapeute de la même clinique expérimente mes hormones, ils m'ont injecté cinq médicaments sous la peau de mon bras et je tiens un journal, mesurant leurs tailles.
Dans ma clinique, la décision de transplanter a été prise en fonction des résultats de la division cellulaire. Les deux fois, la greffe était tous les deux jours. c'est-à-dire après-demain après la ponction.
Sur les sites d'autres cliniques et non pas des cliniques, mais simplement des sites qui parlent de FIV, ils écrivent qu'il vaut mieux que l'embryon s'enracine s'il est transplanté après 5 jours. lorsque la cellule ressemble à une framboise, cet état est déjà plus stable et plus propice à la survie dans le corps de la mère.
Je comprends que la décision de transplanter est prise pour une raison, mais en raison d'un certain nombre de facteurs qui peuvent affecter la cellule dans un tube à essai et le corps de la mère et l'ensemble peuvent être bénéfiques..
À la télévision, il y a à peine deux ou trois semaines, ils ont parlé de scientifiques étrangers (en Hollande, je pense) qui ont inventé un liquide dans lequel l'embryon se sent mieux tout en vivant dans une éprouvette..
Après la deuxième tentative infructueuse, il y a eu une consultation. où on m'a dit qu'il pouvait y avoir un milliard de raisons et que beaucoup de temps et d'argent pouvaient être consacrés à la découverte, et par conséquent, il se peut que ce qu'ils découvrent se révèle être un obstacle insurmontable pour avoir des enfants. Je suis d'accord qu'il peut y avoir de nombreuses raisons, mais je ne suis pas d'accord que le milliard de problèmes puisse m'appliquer, surtout si vous savez où chercher, ayant toutes mes analyses et l'expérience de deux tentatives de FIV.
À l'âge de 20 ans, j'ai eu une grossesse, que j'ai interrompue. Autrement dit, le fait que je puisse tomber enceinte a lieu.

Je fais confiance aux médecins de ma clinique et je ne changerai pas de clinique ni ne cesserai de vouloir tomber enceinte, mais je ne suis pas médecin moi-même et je n'ai nulle part où obtenir des conseils supplémentaires sauf Internet.

Je veux vous poser une question, à partir de tout ce qui précède, est-il possible de tirer des conclusions et de donner des conseils sur les manipulations à effectuer sur mon corps pour un résultat réussi? Pourquoi les ovaires ne sont-ils pas comme les autres? Il ne s'agit peut-être pas des ovaires, mais de notre incompatibilité avec mon mari? S'il y a une incompatibilité avec votre mari, pouvez-vous en quelque sorte la surmonter et tomber enceinte? Peut-être que ce n'est pas du tout à propos de moi?

Déjà fatigué de chercher et d'aller chez les médecins. Personne ne peut déterminer ce que j'ai. Peut-être que quelqu'un ici vous dira au moins de quelle manière «creuser»? Et maintenant dans l'ordre.
Données initiales: 32 ans, pas de maladies chroniques (au moins il n'y a pas de diagnostic et il n'y avait aucune raison de consulter un médecin auparavant). Je fume depuis plus de 15 ans.
Il y a 1,5 ans (9 janvier), il y avait des sensations douloureuses périodiques non fortes, similaires à des brûlures, dans la poitrine (sur le côté droit, plus près du centre de la poitrine, près du corps du sternum plus près du processus xiphoïde). Environ 2 semaines après le début des douleurs thoraciques, il y avait une sensation de boule dans la gorge, plus du côté droit. Dans le même temps, l'inconfort était uniquement dû à la déglutition «sèche», tandis que manger ou boire il n'y avait pas de sensations désagréables. Il y avait une faiblesse générale et une fatigue accrue.
Avec ces symptômes, je me suis d'abord tourné vers un pulmanologue (09 février), car à l'adolescence, il y avait une composante asthmatique, qui passait avec l'âge (23 ans). Le pulmanologue, pour sa part, n'a rien trouvé: l'image des poumons est nette, il y a un léger épaississement des racines des poumons, mais sans pathologie et ne pose pas de questions. Le spirogramme est excellent (selon le médecin, il semble qu'il n'ait jamais fumé), l'ECG est normal, la gastroendoscopie est normale. En général, le pulmanologue a fait l'hypothèse que c'était ma névralgie (douleurs thoraciques), et une boule dans la gorge à cause des nerfs (environ 2 mois avant qu'il y ait eu une période difficile dans ma vie avec une forte charge nerveuse).
Après un certain temps, les douleurs sont passées et la bosse a presque cessé de se faire sentir. Mais, en avril 2009. tombé malade (feutrage ARVI, feutrage de la grippe - la gorge a de nouveau mal, la température était faible 37,5-37,9), après quoi, pendant 3 semaines après la maladie, la température subfébrile (37,0-37,4) a été maintenue sans aucune puis les symptômes d'un rhume, et de nouveau il y eut une sensation de boule dans la gorge. Ajout de la douleur au cou à droite au-dessus de la clavicule. Dans le même temps, si la pomme d'Adam était déplacée mécaniquement vers le côté gauche, la douleur, la sensation de bosse et l'inconfort passaient pendant un certain temps.
Il s'est tourné vers un ORL, qui a référé à un endocrinologue (9 avril) avec une suspicion de glande thyroïde hypertrophiée. L'examen par un endocrinologue a montré que mes résultats de test pour TSH et ATTG étaient légèrement au-delà des valeurs de référence, et l'échographie a révélé une légère (si je me souviens bien d'une augmentation de 0,3 mm du lobe droit de la glande thyroïde, sans autres pathologies). Il a également été constaté à l'échographie que le ganglion lymphatique cervical droit était hypertrophié (il était palpable même à la palpation). L'endocrinologue a diagnostiqué une téréoïdite au degré initial, recommandé de boire de l'iodomarine et de manger plus d'aliments contenant de l'iode + du fromage cottage, etc. Toutes ces procédures n'ont apporté aucun résultat évident. La sensation de bosse et de douleur dans le cou à droite s'est parfois atténuée, puis s'est intensifiée. Dans le même temps, la température subfébrile a continué à se maintenir (généralement 36,6 le matin et 37,4 à 11 heures. Parfois (plus souvent le soir) elle est montée à 37,7).
En juin 09. s'est tourné vers une autre tradition. Ils ont lavé les amygdales (il y avait des bouchons mineurs), ont perforé une cure de Traumeel + rinçage au florfilipt + quelques autres comprimés homéopathiques. C'est devenu un peu plus facile, la sensation de grosseur s'est atténuée. Il y a eu une amélioration pendant environ un mois. Puis à nouveau tout est revenu à la normale.
En août 09. des douleurs dans la poitrine sont réapparues (cette fois elles étaient comme «flottantes» - parfois elles faisaient mal au même endroit que les premières fois, parfois plus près de l'épaule, parfois plus près de la clavicule, c'est-à-dire que les douleurs semblaient errer le long de la poitrine, avec cette sensation de douleur (parfois semblable à une sensation de brûlure) non pas à l'intérieur de la poitrine, mais comme si plus proche de la rupture de la peau et des muscles. Elle n'a eu aucun effet sur la respiration et la douleur due à l'inhalation / expiration ne dépendait pas) + la sensation de boule dans la gorge a augmenté à nouveau. A fait un autre rinçage de mendaline + injections de Traumeel C + rinçage + amexine IC. Du côté de la gorge elle-même, l'ORL n'avait pas de plaintes particulières. Il y a eu des embouteillages mineurs, mais l'état général de la gorge est assez satisfaisant. J'ai fait une deuxième radiographie des poumons (sur un bon équipement) - tout est propre, sans pathologie. J'ai repassé les analyses pour TSH et ATTG - les indicateurs sont revenus aux limites des valeurs de référence. L'ORL a suggéré que tout est très probablement normal avec la glande thyroïde, car la glande thyroïde ne peut pas grandir et descendre si rapidement pour donner une boule dans la gorge. Et la bosse que j'ai - donne un ganglion lymphatique cervical, des douleurs thoraciques - névralgie + stress nerveux (surmenage) et sous-fébralité - peut-être une sorte d'infection virale dans le corps. Elle a recommandé de boire de la valériane et de se reposer. En septembre, j'ai réussi à me libérer pendant 3 semaines et en effet à ce moment mon état général était meilleur: je n'ai presque pas ressenti une boule dans la gorge, la température ne dépassait pas 37,0, il n'y avait pas de douleurs à la poitrine.
En novembre 09. la condition s'est encore aggravée. La sensation de boule dans la gorge augmentait à nouveau (le ganglion lymphatique augmentait et était palpable), la température était constamment à 37,0 - 37,6 (sauf le matin), des douleurs thoraciques apparaissaient et disparaissaient périodiquement (encore une fois «flottant» - parfois brûlant, parfois juste des picotements, tout va bien côtés de la poitrine), fatigue accrue, douleur accrue dans les ganglions lymphatiques dans tout le corps (poplité, axillaire, occipitale), parfois «tordant» les articulations des bras et des jambes, anxiété générale et irritabilité.
En décembre 09. est allé dans une autre clinique. À l'examen général, le thérapeute n'a rien révélé. Il a prescrit divers tests et référé à l'urologue et à l'ORL. Nous avons fait une échographie de la glande thyroïde et des reins - tout est normal. Le transport du sel et l'analyse d'urine sont normaux. PSA est normal. L'urologue n'a rien trouvé. Les tests de la fonction hépatique sont normaux. Les tests rhumatismaux sont normaux. J'ai réussi tout un tas de tests et de PCR (CRP, HSV 1 2, EBV, CMV, Herpès type 6, CXV, hépatite C et B, facteur d'inhibition des leucocytes, réaction de Wasserman, plasmodium paludéen, mucoplasma, uréoplasma, dépistage de l'ADN IDP VKR, PLR, ADN IDP de 6 et 11 types, ADN de Trisomonas, ADN de Neisseria gonorrhea, ADN de Gardnerella vaginalis, ADN de Chmidia trachomatis - tous négatifs.
ORL a de nouveau prescrit un lavage des amygdales + échographie + quartz + rinçage au chlorphilipt + lymphomyosot + une autre homéopathie pour la gorge. J'ai fabriqué un réservoir d'ensemencement à partir de la gorge et du nez. Le bac de pâturage a montré la présence de Staphylococcus aureus dans le pharynx. ORL a prescrit Klacid SR 500 à boire en comprimés pendant 5 jours. En général, il ne se plaignait pas de sa gorge. J'ai supposé la présence d'une sorte d'infection dans le corps, ce qui me donne une image générale de la maladie, car seul Staphylococcus aureus, selon lui, ne peut rien donner qui m'inquiète. J'ai recommandé de contacter un spécialiste des maladies infectieuses et un oncologue-hématologue et un dentiste (tout va bien pour les dents).
En janvier 10g. fait un deuxième ensemencement en réservoir - encore une fois révélé Staphylococcus aureus. Je me suis tourné vers un spécialiste des maladies infectieuses, qui a également prescrit des tests de toxoplasmose (igG et IgM), du sang pour la stérilité et l'immunogramme. Toxoplasmose - négative (jamais même malade), le sang est stérile. Selon l'immunogramme, il n'y a pas non plus d'écarts, toutes les valeurs sont dans la plage de référence, la réserve fonctionnelle est de 92% (la référence est de 50-200%), aucun signe d'immunodéficience n'a été révélé. Pour le staphylocoque, l'infectiologue prescrit d'injecter la ceftriaxone pendant 14 jours à 2 r. / Jour. 2 semaines après la fin du traitement (fin février - début mars), j'ai refait la culture en cuve - propre, aucun Staphylococcus aureus n'a été détecté (il semble qu'ils aient gagné).
J'ai également parlé à l'oncologue-hématologue (10 février). Sur la base de tests sanguins, elle ne voit aucune raison de s'inquiéter dans le domaine de l'oncologie du sang. J'ai fait une prise de sang régulièrement (environ tous les 1,5 à 2 mois) pendant toute la période de malaise, j'ai fait des analyses de sang détaillées. En général, ils étaient tous à peu près identiques. Il y a des écarts répétés dans certains paramètres, mais selon l'hématologue, ces écarts sont insignifiants et ne sont pas préoccupants. Voici ce qui va au-delà des valeurs de référence de la dernière analyse (25/03/10): érythrocytes - 5,6 (réf 4,0-5,0); hémoglabine - 165 (réf 130-160); largeur de distribution des plaquettes en volume - 12,4 (réf 6-10); granulocytes neutrophiles - 37,4 (réf 47-72); lymphocytes - 47 (06/02/10 étaient 42,1) (réf 19-37), et les lymphocytes ont augmenté pendant toute la période; monocytes - 10,4 (réf 3-10).
En mars 10g. J'ai aussi fait une échographie des organes abdominaux - tout va bien, sans pathologie. J'ai à nouveau pris une photo des poumons - sans pathologie, tout est comme avant.

Il y a environ 1,5 à 2 semaines, la gorge a recommencé à faire mal (parfois elle donne aux oreilles, mais rarement), il y avait une sensation de brûlure dans la poitrine à droite (cela a duré 3-4 jours, puis est passée), une boule dans la gorge n'est pas apparue après la guérison du staphylocoque. Les brûlures d'estomac ont souvent commencé à se produire (parfois 3 à 4 fois par jour, plus souvent le soir, elles disparaissent d'elles-mêmes.) La température continue de se maintenir au niveau de 37,0 à 37,5, disparaît parfois, parfois elle dure 3-4 jours. Les 5 derniers jours, il y a un mal de gorge constant (un désir de tousser et une déglutition constante, comme si des mucosités s'y étaient accumulées), dans la bouche (sur la membrane muqueuse de la zone sublinguale est apparue, puis après 2 jours sont passées de petites bulles comme des cloques, incolores, transparentes). Il y a une sensation de mal de gorge, mais il n'y a pas de douleurs évidentes, juste un inconfort est ressenti.

Résumant tous les symptômes pendant 1,5 an, avec une fréquence ou une autre, c'était le suivant:
1. Douleur dans la poitrine du côté droit, plus souvent dans la région du processus xiphoïde et du corps du sternum. Parfois, c'était comme une sensation de brûlure, parfois comme une sensation de picotement. Les sensations ne sont pas ressenties à l'intérieur de la poitrine, mais comme à la surface - dans les muscles ou sous la peau. Parfois, les sensations de douleur semblent «errer» le long du côté droit de la poitrine - à l'épaule, à la clavicule, sur le côté. Ces douleurs n'affectent en aucun cas la respiration et ne dépendent pas de l'intensité de l'inhalation / expiration..
2. La température subfébrile presque constante - 36,6 le matin, 37,0-37,2 le midi, est parfois passée à 37,7 le soir (rarement). Récemment, j'ai même arrêté de mesurer, tk. c'est presque constamment et parfois je ne le remarque même pas.
3. Une boule dans la gorge. Il apparaît et disparaît. Il y avait une douleur dans le cou à droite au-dessus de la clavicule (ganglion lymphatique)
4. Douleur dans les ganglions lymphatiques dans tout le corps et "torsion" des articulations
5. Douleur au dos (généralement associée à une douleur dans les ganglions lymphatiques dans tout le corps, comme s'il s'agissait d'une attaque générale)
6. Douleurs et apparition de petits ulcères ou cloques (c'était 2 fois en 1,5 an) dans la gorge (+ transpiration, sensation de congestion, gonflement), qui irradient parfois vers les oreilles.
7. Malaise général, fatigue accrue, parfois faiblesse, anxiété, irritabilité.
Parfois, ces symptômes étaient séparés, parfois 2-3 ensemble. Je n'ai pas pu identifier de cohérence.

En conséquence, la question principale est: qu'arrive-t-il à mon corps et que faire? Tous les médecins avec qui j'ai parlé jusqu'à présent haussent simplement les épaules, tk. à en juger par les résultats d'analyses et d'examens, je peux être envoyé dans l'espace même maintenant. Mais pourquoi alors je me sens mal tout le temps?
Dites-moi quels diagnostics sont possibles dans mon cas et / ou où «creuser» davantage (analyses, examens)?

P.S. à propos de moi-même: pas alarmiste, je n’ai pas remarqué de phobies :) si ce n’était pas pour me sentir mal, je ne me contracterais pas (d’autant que j’ai déjà dépensé beaucoup de temps et d’argent pour toutes ces visites chez les médecins et les hôpitaux). Mais la raison inconnue est de plus en plus inquiète.

Bonjour, Igor
Vous devez rechercher dans deux directions - "boule dans la gorge" et l'augmentation de la température. J'écris un plan d'examen supplémentaire:

• Tout d'abord, il est nécessaire d'observer l'état de la glande thyroïde (non seulement l'échographie, mais aussi le taux d'hormones)
• Faire des tests tuberculiniques
• Effectuer une intubation duodénale avec culture de la bile (+ détermination de la lamblia)
• Voir un bon gastro-entérologue (exclure le GERH)
• Consulter un spécialiste des maladies infectieuses (parfois la brucellose chronique peut être atypique, effacée ……).
• Réalisez un ECHO KG (examinez attentivement l'appareil valvulaire cardiaque)
• Peut nécessiter une ponction ganglionnaire
• Faites le soi-disant «test d'aspirine» - Buvez 0,5 g d'aspirine et contrôlez la température.
• Ce serait bien si vous faisiez une courbe de température (mesures de température toutes les 2 heures pendant une journée avec un graphique)
• Si toutes les causes sont exclues, il faut se rappeler qu’il existe un soi-disant «syndrome hypothalamique», qui se manifeste par une augmentation de la température

Dans la lettre suivante, essayez d'écrire en détail le type de votre profession (travail, y a-t-il un risque professionnel), les mauvaises habitudes, ce dont vos parents étaient malades..., en détail ce dont vous étiez malade dans l'enfance..... La présence de réactions allergiques.... Quelles formes de repos vous choisissez. Quand nous étions en vacances. Régime.......
En résumé, nous déclarons qu'au moins trois médecins (cardiologue, gastro-entérologue et spécialiste des maladies infectieuses) devraient vous examiner plus avant et que l'endocrinologue devrait observer.

Température basale de A à Z

Nos dirigeants sont des planificateurs. Essayez-le et donnez votre avis! ->

* Chers amis! Oui, c'est de la publicité, tourne comme ça!

Première projection. Résultats terribles.

Bonjour tous le monde! Je vis avec ça depuis presque trois semaines maintenant. Encore 10 jours à vivre. Je vais commencer dans l'ordre.
J'ai 39 ans. Il y a un fils de 11 ans. Pendant longtemps, mon mari et moi voulions un deuxième enfant, mais d'une manière ou d'une autre, tout n'a pas fonctionné. Et voici le test rayé tant attendu. Une grossesse extra-utérine a commencé à 6 semaines. Le tuyau a été enlevé et le second a été dit impraticable. Affligés, ils ont commencé à collecter des documents pour éco. Ils n'ont pris qu'un seul œuf, il s'est avéré être un embryon. Le spécialiste de la fertilité a déclaré qu'un miracle s'était produit. Cela arrive très rarement avec eux. À l'appui de 200 matin, 4 comprimés de dyufastone l'après-midi et 200 matin le soir, beaucoup de tout le reste. Tout allait bien, la toxicose ne me tourmentait pas beaucoup. À 12 + 4, j'étais à la première projection. J'ai d'abord fait une échographie. Le médecin a dit que tout allait bien. Os du nez - 2,8 mm, TVP - 1 mm, CTE - 65 mm, HR - 165. J'ai demandé si tout allait bien, elle a dit que tout était normal. La seule chose définie selon le CTE était de 13 semaines, soit 3 jours de plus. Ensuite, j'ai donné du sang et j'étais absolument sûr qu'il n'y aurait aucun problème. Le lendemain, j'ai reçu un appel du laboratoire et on m'a dit que j'étais à très haut risque. Si vous dites que j'étais sous le choc, c'est pour ne rien dire. J'ai marché dans la rue et j'ai sangloté bruyamment. Je suis allé à la génétique, les résultats étaient horribles. Risque de trisomie 21 - 1 h 21. Les autres risques ne sont pas élevés. Bêta hCG - 8,35 Mohm. (Norme 0,5-2), PAPP-A - 0,535 Mohm (norme 0,5-2). Peur effrayé. La pression a bondi à 170 sur 100. L'amniocentèse était prévue le 13 janvier. Je n'ai pas peur de la procédure, j'ai peur du résultat. Oui, j'ai oublié de dire que je suis très lourd, ils disent que ça affecte aussi la bêta hCG.
Les filles, adorables, pensez-vous qu'il y a une chance que mon bébé soit en bonne santé? J'ai relu un tas d'articles, je n'ai jamais vu un hCG bêta aussi élevé.
Soutenez si vous le pouvez.

Lisez 124 commentaires:

Dimamulenulya, j'ai aussi fait de l'amniocentèse parce que j'ai compris que jusqu'à la fin de B je perdrais la raison de l'inconnu, mais quand je l'ai fait et j'ai reçu les résultats, je me suis calmé et jusqu'à la fin de B j'ai marché calme comme un boa constrictor)

Dimamulenulya, et vous avez déjà accepté la procédure et il reste juste un peu plus à attendre. Attends, je suis sûr que le résultat sera bon

Dimamulenulya, mon ami a été mis à l'échographie et au dépistage à très haut risque. tous les médecins ont insisté sur le fait que le bébé était à terre et tout le monde a insisté pour casser le ber! Et mon ami a refusé et a donné naissance à une fille absolument en bonne santé. Et je te souhaite la même chose.

Mechtalka, vous pouvez tout dire, la décision doit être prise sur la base d'examens qui ne laissent aucun doute - prélèvement de liquide amniotique ou de villosités choriales ou tests génétiques sur le sang du bébé.

Eh bien, ou ne rien faire, si vous êtes prêt à élever un enfant, qui ne restera jamais habituel, mais pour cela, il n'a généralement pas besoin de ressources matérielles et de temps maladives, ni d'aide. Ressemblez à Bledans - chaque jour, il y a DEUX femmes spécialistes travaillant avec les duvet, qui enseignent et divertissent l'enfant. Et une femme ordinaire n'aura pas d'argent supplémentaire, car elle ne pourra pas travailler et aider.

Et pour que les médecins disent, mais elle n'a pas vérifié, mais a simplement décidé d'accoucher - c'est une folie totale ou vous devez être prêt pour un enfant handicapé.

ajouté après 6 minutes

Pusichka, je comprends que cela ne vous a pas affecté, mais vous sauriez combien de femmes ont regretté d'avoir rejeté les chèques, et les médecins avaient raison! Et puis leurs maris les ont jetés en disant "c'était ton choix".

Si quelqu'un dans votre environnement avait un enfant de Down, vous ne raisonneriez pas comme ça. L'une des nièces de mon collègue était malade, c'est beaucoup de travail et de responsabilité pour la vie. Et on ne sait pas ce qui arrivera à un tel enfant, ce qui est arrivé à sa mère.

Au fait, c'est exactement ce qui se passe avec HEALTHY!
La santé n'a rien à voir avec ça, c'est une panne génétique, qui peut arriver à n'importe qui!

édité après 5 minutes

Oska, tout est clair! Elle se résigna à l'idée que sa fille serait en bas et était prête à l'élever telle qu'elle est. Elle m'a dit - puisque Dieu m'a donné une telle fille - alors il devrait en être ainsi !! Elle ne pouvait tout simplement pas tomber enceinte pendant 12 à 13 ans et n'espérait plus. Et c'est pourquoi elle a refusé d'autres examens! Parce qu'elle a déjà décidé d'accoucher de toute façon !
Je viens de donner un exemple, lorsque les médecins parlaient de 98% de pathologie, mais il n'y en avait pas. Bien que, bien sûr, tout puisse arriver, et si l'auteur décide de se faire examiner, laissez-le faire, et continuez à porter calmement son bébé! Je suis sûr que tout va bien, puisque l'échographie est bonne! )))
Et je n’ai pas fait du tout de dépistage sanguin! N'a fait qu'une échographie! J'ai décidé moi-même - si tout va bien à l'échographie, je ne ferai pas de don de sang et ne me torturerai pas avec des risques))) Je suis juste cet alarmiste;)))

Oska, je suis d'accord. Je connais aussi beaucoup d'histoires sur les erreurs de dépistage. Récemment, j'ai regardé le programme seul avec tout le monde avec Leading Zeynalova. Son mari n'a pas pu résister à l'épreuve, sa fille est autiste. Avec ses capacités alors, il est encore irréaliste difficile. Elle ne lui en veut pas. Nous devons tout peser. Il est facile de parler lorsque l'enfant est en bonne santé. Dimamulenulya, je souhaite ne pas être confirmé

Dimamulenulya, mon ami a vécu cela, nous avons discuté tout ce temps et attendu les résultats ensemble, tout s'est bien terminé, une fille en bonne santé. J'exprimerai mes réflexions sur HCG, le dépistage est effectué strictement AVANT 12 semaines. En conséquence, toutes les normes de dépistage sont conçues pour un maximum de 12 semaines !! Et au moment de l'écran, vous en avez déjà 13. (Au fait, mon amie avait aussi tellement peur, elle a fait un écran à 12,5 semaines. Par conséquent, nous avons déjà tout déterré et sommes arrivés à cette conclusion). Creusez sur Internet et trouvez les tarifs pour 13. semaines. Dieu vous donne un bébé en bonne santé. Et aussi va prier Matronushka, elle va certainement m'aider, je sais avec certitude, elle m'aide beaucoup.

Oska, mon mari était solidaire avec moi et il a dit que nous refusions

ajouté après 3 minutes

Oska, et c'était mon choix. Je ne pouvais pas tuer un enfant qui remuait déjà en moi

ajouté après 7 minutes

Oska, et je n'ai dissuadé personne. Chacun décide par lui-même quoi faire

Oska,
Mechtalka, l'option d'abandonner simplement la procédure n'est pas pour moi. Nous avons écrit ci-dessus qu'ils ne pouvaient toujours pas TUER l'enfant. Je sais que je vais provoquer une vague d'indignation et d'indignation, mais je ne suis pas sûr de pouvoir donner la vie à un enfant malade.
Oska, merci. Il me semble que vous avez exprimé mes pensées, que je cache à moi-même et à tout le monde. C'est effrayant, mais il faut être prêt pour un enfant handicapé..
Encore une fois je suis devenu nerveux.

ajouté après 8 minutes

Les filles, toutes les opinions sont importantes pour moi. Merci à tous. Honnêtement, je voulais entendre des opinions différentes. Honnêtement, personne ne m'a offensé. Mon mari me soutient. La décision concernant l'amniocentèse a été prise par nous deux. Vous devez juste attendre. il reste 9 jours. J'espère que tu seras mentalement avec moi.

Dimamulenulya, calme! Il y a des milliers de fois plus de mauvais dépistages (pour diverses raisons) que de mauvaise amniocentèse!
Ça ne te touchera pas!

Je vais continuer mon histoire positive.Cet ami à moi était aussi constamment inquiet, pleurait et priait constamment Matronushka. Une fois que je n'ai pas pu dormir, j'ai pris du beurre du monastère, j'ai prié et je me suis endormi dans l'anxiété. Elle avait un rêve: la maison de ses parents, une balançoire pour jumeaux et une belle petite fille la chevauche, elle s'approche d'elle et lui dit, pourquoi roulez-vous seule? Et la fille a répondu, et c'est un endroit pour Lisa (sa première fille Lisa). Un mois plus tard, le résultat de l'amniocentèse est venu, 46xx. Je ne vous souhaite que de bons résultats.

Dimamulenulya, je suis aussi d'accord avec Oska, j'ai fait de l'amniocynthèse avec mes filles et maintenant je vais le faire, Dieu nous en préserve, quelque chose m'arrive (âge, après tout), qui a besoin d'un enfant malade, mais tout ira bien, l'échographie est merveilleuse

Dimamulenulya, je tiens à vous souhaiter que tout se passe bien à la fin! Croyez simplement en votre bébé et laissez cette foi devenir une CONNAISSANCE incontestable que le bébé est en bonne santé! Je n'aurais pas non plus pu attendre et j'aurais accepté l'amniocentèse. Les risques d'une procédure infructueuse, à mon avis, ne sont que de 1 à 2%, ce n'est rien comparé aux tracas que vous rencontrez actuellement..
Il y a Kadrina sur le site, elle avait aussi un risque élevé, et elle a fait une amniocentèse, du coup, tout va bien, elle a donné naissance à une fille en bonne santé. Ceci est un autre exemple positif pour vous))) tout ira bien!
Lilli, j'ai fait le dépistage à 13 + 1, et rien, j'avais de faibles risques

Dimamulenulya, et laissez-les me doucher aussi avec des pantoufles, mais les intérêts de l'enfant existant doivent également être pris en compte!
Si un frère / une sœur malade était né de lui, il perdra à jamais l'attention de sa mère dans le montant qui aurait été avec un frère / sœur en bonne santé.
Devient brusquement un adulte, devient brusquement un assistant, etc..
Il ne recevra pas de voitures supplémentaires de temps parental, de voyages / voyages communs, de jouets - oui, rien..
La réadaptation et l'adaptation d'un enfant malade en Russie mettent généralement la famille au bord de la survie.
Et nos hommes sont du sexe faible, ils ne commencent plus à gagner, ils tombent dans la dépression, je ne veux pas voir une personne malade, c’est douloureux / dégoûtant d’aider, je ne veux pas rentrer à la maison, etc..
Et cette femme courageuse (que Dieu lui accorde tout, tout) bat UN.

La vie de toute la famille est en train de se dégrader, vous devez comprendre cela, en supprimant les examens.

Je prie du matin au soir. J'ai lu à 22 heures une prière en accord avec une bénédiction. Et je prie Matronushka non seulement le soir, mais aussi le matin et l'après-midi et la nuit. Je ne demande qu'une seule chose pour que mes enfants soient en bonne santé. Vous savez qu'une fois j'ai prié le Seigneur et j'ai dit que je résisterais à tout, à toutes les épreuves, si seulement le bébé était en bonne santé d'âme et de corps. Le lendemain, je me suis versé sous pression et la nuit suivante, j'ai eu des coliques rénales, ce que je n'ai pas eu depuis mes 18 ans. C'est ce que c'est?

ajouté après 9 minutes

Oska, vous avez absolument raison! Mon fils aîné est un enfant très aimé. Nous l'attendons depuis longtemps, environ cinq ans. Fils de Mamkin, bien que l'âge de transition commence maintenant. Il cesse d'avoir besoin de moi. Il a pris les nouvelles du bébé très positivement! Beaucoup d'attente.

ajouté après 7 minutes

Yanochka1402, merci pour les exemples positifs et le soutien!

ajouté après 3 minutes

oxanella, j'ai regardé, mv avec vous du même âge. remercier!

ajouté après 2 minutes

Désolé pour mes erreurs. J'écris depuis le téléphone.

Je ne peux rien dire sur le sujet, je veux soutenir l'auteur et souhaite la santé du bébé, que tout se passe bien.
Dans de telles histoires, je suis plus préoccupé par le comportement des médecins, pourquoi dans la plupart des cas "les médecins insistent sur l'interruption"? Mon opinion est que les médecins devraient dire quels sont les risques, quelle est la probabilité que l'enfant attend, quel sera son état et TOUT. Ensuite, la décision doit être prise par les parents. Très souvent, j'entends dire que les médecins permettent d'insister sur une interruption ou insistent pour que les parents quittent l'enfant s'il est malade. De telles remarques provoquent toujours l'indignation.
Bien sûr, je comprends qu’il est difficile pour les parents d’élever un enfant ayant une déficience intellectuelle, je ne veux pas discuter avec cela et je ne discuterai pas, mais dans notre société, il y a une sorte de perturbation, un parti pris. Après tout, il est tout aussi difficile d’élever un enfant atteint d’une maladie ou d’une oncologie, mais personne n’appelle à le quitter, au contraire, si soudainement les parents abandonnent, alors la société condamne, condamne, appelle à se battre. Avec les enfants qui ont un handicap congénital ou un retard mental, c'est le contraire qui est vrai. Et, au fait, à propos des frères et sœurs, oui, cela les prive de quelque chose, ainsi que la naissance d'un frère en bonne santé, mais cela leur donne aussi beaucoup de choses: la tolérance, la capacité de prendre soin. Une personne dès son plus jeune âge perçoit l'inclusion comme une norme de vie.
Je n'ai le droit de condamner aucun choix, mais j'apprécierais beaucoup l'attitude des médecins dans leur manière de communiquer avec les femmes et les gens en ce qui concerne leur attitude envers ces enfants, afin qu'ils ne soient pas perçus comme un défaut. Nous avons maintenant l'image suivante: des personnes en bonne santé et belles devraient être en vue, et tout le monde devrait être dans des établissements spéciaux et ne pas être une horreur, ni embarrasser un public en bonne santé. cela rappelle le Moyen Âge, lorsque les estropiés et les lépreux étaient chassés de la ville avant l'arrivée d'une personne importante pour ne pas gâcher le tableau.
Toutes mes excuses à l'auteur pour le hors-sujet, juste des pensées sur ce sujet me dérangent depuis longtemps.

aveist, Ir, je ne peux vous dire qu'une chose: vous raisonnez pour raisonner, essayer de comprendre - et que feriez-vous vous-même?
Si vous ne connaissez pas étroitement les parents d'enfants malades, si devant vos yeux ils ne sont pas morts d'un cancer, ne frottez pas votre âme à celui qui a fait face à ce nez à nez..

ajouté après 1 minute

aveist, tu ne seras pas à côté de TS, elle sera seule, sanglotant sur le lit de son bébé, et tu ne l'aideras pas non plus financièrement.
Imaginez de manière très réaliste - ce qui vous arrivera, à vous, votre mari, Matvey, si vous donnez naissance à un enfant malade.
Votre carrière, vos rêves de logement, votre mariage - s'effondrera?

édité après 5 minutes

A l'échographie, tout va bien, de nombreux facteurs affectent le test sanguin, ce n'est souvent pas indicatif, surtout si toutes les conditions d'accouchement ne sont pas réunies. Je connais personnellement une fille dont le risque échographique était de 1:24, la TVP est très augmentée, ils ont fait une ponction, mais à la fin tout va bien avec eux. Je pense que tu vas bien, l'échographie est plus indicative. Patience pour vous et santé pour bébé

modifié il y a moins d'une minute

ajouté après 5 minutes

aveist, les filles, ont une conscience, la personne est déjà mauvaise, pourquoi ces arguments dans son blog sur le comportement des médecins et le choix des parents, si un enfant est malade, les intérêts des autres membres de la famille et autres. Je ne pense pas que ces commentaires lui donnent un résultat positif, et elle ne devrait pas s’inquiéter maintenant.

édité après 2 minutes

Dimamulenulya, j'ai une éco-grossesse à 36 ans. Le premier dépistage échographique était bon, tout comme le vôtre, et la bêta-hCG est 2 fois plus élevée que la normale, rapp 0,5. Ma gynécologue (elle est mon amie, a étudié ensemble à l'école) a dit que les dépistages utilisés sont très imprécis, ils sont confirmés dans 30% des cas. Les gynécologues considèrent l'échographie comme plus indicative. L'amniocentèse n'était même pas proposée. J'ai repris l'analyse une semaine plus tard, c'est devenu un peu mieux, mais toujours pas la norme. Et j'ai commencé à attendre la deuxième projection, et tout va bien là-bas. Ce que je te souhaite aussi.

Dimamulenulya, ma chère, priez! vous faites tout correctement! tout ira bien, vous verrez, l'essentiel est de ne pas s'inquiéter! Je tiens mes poings pour toi

Raton laveur, Nastya, qu'est-ce que tu écris? Prier?

Dites-moi, du même âge que les TS, qui ont grandi à l'ère de l'athéisme. Quelle habitude de pécher et de se repentir?
Et aller à Dieu non pas quand c'est bon, mais quand c'est mauvais?

Dimamulenulya, je voulais écrire plus tôt, mais le message n'est pas parti.
Pas besoin de prier, pas besoin d'aller aux extrêmes.
Tout est déjà arrivé. Il y a une grossesse et un mauvais test.
Et soit le test sera réfuté (j'aimerais bien!) Ou pas, et alors il faudra se prononcer sur une étape très difficile.
Rien ne peut désormais influencer la situation et changer la génétique. RIEN!

Le point est de prier si nous comprenons tous qu'en cas de mauvais test, un acte qui ne plaît pas sera fait?

Cela ne veut pas dire que je nie Dieu, et tous ces athées, non. J'avais déjà mes propres scores avec Dieu, le refusant, alors maintenant la compréhension est différente.
Je remercie Dieu plus souvent pour ce que j'ai et ce que j'ai pu endurer que je ne le demande.

Raton laveur, nestkat, je veux vraiment, merci!

Aveist, Ir, je t'ai aussi écrit, mais ça n'est pas parti non plus.

Ici vous écrivez:
"Et, en passant, à propos des frères et sœurs, oui, cela les prive de quelque chose, ainsi que la naissance d'un frère ou d'une sœur en bonne santé, mais cela leur donne aussi beaucoup de choses: la tolérance, la capacité de prendre soin. Une personne dès son plus jeune âge perçoit l'inclusion comme une norme de vie.. "

Rude, désolé.
Comprenez-vous - que dites-vous?
Que peut donner à quiconque le handicap du parent le plus proche??
Qu'est-ce que c'est que la TOLÉRANCE, la capacité de se soucier?
Et sans cela (sans enfant handicapé) vous ne pouvez pas enseigner cela?
Vous n'apprenez pas à votre fils à «considérer l'inclusion comme la norme».?

Quel bonus toute la famille recevra!
Oui, ils préfèrent apprendre à cracher sur les autorités et la société, pas sur eux, combien de rampes dans les institutions publiques, combien de pension d'invalidité.
Ils seront compatissants par défaut.

Eh bien, je suis vraiment choqué! Putain - combien d'aspects positifs pour un petit enfant!
Et vous ne pensiez pas qu'un enfant malade deviendrait un fardeau pour un enfant en bonne santé POUR TOUJOURS?
Que ça pourrait vraiment changer ou briser sa vie?
Je comprends que les parents ont vieilli, sont tombés malades, il faut les suivre. Le malheur est arrivé à un proche - vous devez le suivre.

Mais imaginez. Quelque chose deviendra des parents. et un gars de 20-25 ans recevra un ENFANT handicapé de 9-14 ans en charge, ou un homme de 35 ans recevra un enfant de 24 ans - peu importe!

Souhaitez-vous que votre mari amène une personne SD chez vous? Laisserait Matvey avec lui sans crainte?
Voudriez-vous vous occuper de lui? Ou préférerais changer un homme?

Cet homme peut être confronté à un choix - construire sa vie ORDINAIRE en plaçant quelque part un frère / une sœur malade, même dans un appartement loué avec une infirmière, ou BRISER sa vie, laisser passer sa femme bien-aimée, etc..
Et combien coûteront cet appartement loué et une infirmière - aimeriez-vous payer pour un tel parent de votre mari à partir de votre budget familial?
Et aussi, pour payer tout cela, il faut gagner beaucoup. construire une carrière, étudier. et où trouver du temps, si à la maison un enfant éternellement petit?

Ici, nous allons gratter! Sans haute morale!
J'ai vu cela dans ma vie que je peux parler honnêtement et ne pas prétendre être Mère Teresa.

Dans ma ville, ils réhabilitent des copains cérébraux, ici en été, il y a plus de poussettes et de vélos spéciaux ou de verticalisateurs que les gens ordinaires.
Je vois ces mères, leurs visages. Et je vois très peu de leurs maris. La plupart des enfants ne peuvent pas fermer la bouche, la langue ne tient pas, la bave coule, la tête est jetée.
Ils ne parlent pas, ils ne mangent pas normalement.
Ceci, bien sûr, ne fait pas le poids face aux bas et ils sont tous différents, mais c'est toujours un travail infernal.

Oska, vous savez, je ne suis pas venu à la prière maintenant, plus tôt, beaucoup plus tôt. Maintenant, après la prière, cela devient plus facile pour moi, je me sens tellement plus calme ou quelque chose comme ça. Malheureusement, je comprends tout sur l'acte déplaisant. Cela rend les choses encore pires. J'ai toujours été contre l'avortement, mais comme on dit: ne jugez pas, vous ne serez pas jugé. Je peux moi-même être du côté de ceux qui sont condamnés. Il peut vous sembler que je pleure, mais j'ai tout gardé pour moi pendant trois semaines. Et ici, il y a des gens qui me soutiennent. Et dans l'âme, les chats griffent.

Dimamulenulya, vous ne m'avez pas compris! Je suis de ton côté.
Je soutiendrai toute décision que vous prendrez, car cela changera votre vie..
J'essaye juste d'arrêter les moralisateurs.
Et je vous exhorte à ne pas vous cogner la tête contre le mur ou sur le sol en prière, car cela ne changera pas la génétique.

Il est maintenant temps de devenir fataliste, de faire quelque chose pour ne pas avoir le temps de rien, et d'attendre.

édité après 4 minutes

Oska, ma chère! J'ai bien compris. Je vous suis très reconnaissant, vous avez tout dit correctement. Je voulais juste vous expliquer pourquoi j'ai besoin de la prière. Croyez-moi, j'ai aussi été élevé en URSS, dans une société athée..
Merci!

Je n'ai pas lu les commentaires, désolé. Je n'ai pas fait du tout ce dépistage biochimique, pourquoi? Tout va bien sur Uzi, pourquoi nourrir ces putains de laboratoires et de médecins avec eux? J'ai eu une histoire à l'hôpital. La fille a eu une échographie terrible, puis le biochimiste en est arrivée une terrible. Le médecin a insisté pour un voyage dans une autre ville pour examen, suivi d'une interruption. La fille a d'abord rugi constamment, puis a décidé de procéder à un examen à 18 semaines, tout s'est avéré merveilleux, déjà en congé de maternité))
Oui, j'entends tout le temps que les projections de tout le monde sont mauvaises, surtout si elles ont déjà plus de 30 ans. Soyons plus sages!

Dimamulenulya, je suis sûr à 200% que vous avez un enfant en bonne santé. L'échographie est plus importante que les tests sanguins. les filles ont bien remarqué - tout peut influencer les résultats. Je ne ferais pas d'amniocentèse. À propos, la voisine a fait une sorte de procédure pendant la grossesse - pour Rh-conflit. ils ont dit qu'ils détermineraient également le sexe. déterminé - que la mère et l'enfant ont le même Rh, sexe - une fille. En fait, les rhésus sont différents, le nom de la fille est Seryozha))) alors croyez-les après cela.

J'ai fait une procédure légèrement différente - ils n'ont pas pris d'eau, mais du sang du placenta. Nous étions à haut risque de trisomie 21. Et selon l'échographie, trois diagnostics sont en cause: tératome de la pointe, atrésie de la vessie, atrésie de l'anus. Résultat de l'analyse d'urine: homme, le fœtus est en bonne santé mentale! Nous avons décidé d'accoucher, car le reste a été retiré rapidement. 4 chirurgies terminées! Et mon fils est en bonne santé, il a 8 ans!

ajouté après 3 minutes

savaanna, ce t9 a tout réglé! Tératome du cuivre, résultat du test sanguin.

et ils ont inclus les données échographiques pour le calcul. Je n'ai pas été incluse dans ma première grossesse et il y avait aussi un risque énorme, puis ils ont ajouté des numéros de la gorge et voilà, tout va bien

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Test de grossesse quand faire

Nouveau née

Quand faire un test de grossesse?Test de grossesse quand faire? Il semble que cette science n'est pas trop difficile - utiliser le sujet de l'autodiagnostic d'une situation intéressante, mais parfois les filles font des erreurs gênantes lors de la réalisation de tests, ce qui explique pourquoi le résultat est incorrect.

Comment choisir une poussette pour bébé

Conception

Comment choisir le bon transport pour enfantsLa poussette doit être sûre, confortable pour le bébé et la mère, pas trop lourde, avec une bonne maniabilité et également adaptée à la saison de marche.

Anémie post-partum: symptômes et traitement

Infertilité

Il existe de nombreuses raisons pour le développement de l'anémie chez une femme. Après l'accouchement, cette pathologie survient chez 10 femmes. Par quels signes peut-on juger de la présence d'un tel phénomène dans le corps, comment diagnostiquer et traiter l'anémie, est discuté en détail dans l'article.

Causes d'une éruption cutanée sur le visage pendant la grossesse

Infertilité

La santé des femmes enceintes nécessite une attention particulière et tout écart par rapport à la norme nécessite une attention particulière.