Principal / Nouveau née

S'il devient difficile de respirer pendant la grossesse ou s'il n'y a pas assez d'air périodiquement, cela vaut-il la peine de s'inquiéter

Une femme enceinte sur trois présente des symptômes d'essoufflement. L'essoufflement est une violation du rythme et de la fréquence de la respiration. Quand cela se produit, la femme enceinte ressent un manque d'air, une faiblesse, des vertiges apparaissent.

  1. Manque d'air pendant la grossesse
  2. Caractéristiques du changement de position des organes internes pendant la grossesse
  3. La difficulté à respirer est dangereuse.?
  4. Processus physiologique
  5. Causes de la pathologie
  6. La nature de la manifestation de l'essoufflement
  7. Il est difficile de respirer tard
  8. Essoufflement avant l'accouchement
  9. Se sentir à court d'air
  10. Ce que le médecin dira
  11. Vidéo utile

Manque d'air pendant la grossesse

Les causes de l'essoufflement diffèrent selon les moments. Une femme confrontée à un tel problème doit savoir ce qui se passe dans son corps, ce qui pourrait servir d'élan à une fonction respiratoire altérée. Il est important d'identifier et d'éliminer la cause d'une telle pathologie à temps..

Caractéristiques du changement de position des organes internes pendant la grossesse

Avec une plainte similaire, le plus souvent les femmes enceintes postulent à une date ultérieure, à partir de 30 semaines. En plus des difficultés respiratoires, les femmes enceintes peuvent ressentir des douleurs dans la poitrine, le dos, le plexus solaire, sous la clavicule.

Au cours du dernier trimestre, une violation du rythme complet de l'inspiration et de l'expiration est associée à un déplacement des organes internes. Cela est dû à la croissance intensive du fœtus. Le bébé prend activement du poids, l'utérus se développe et appuie sur le diaphragme des poumons. Leur volume est réduit, le rythme de la respiration est perturbé.

En plus des poumons, d'autres organes sont touchés au cours des derniers mois précédant l'accouchement. Le déplacement temporaire est en cours:

  • estomac;
  • vésicule biliaire;
  • intestins;
  • rate;
  • vessie;
  • reins.

Chez une femme en bonne santé, la compression d'organe ne provoque pas de symptômes graves. Normalement, il peut se manifester:

  • brûlures d'estomac;
  • urination fréquente;
  • selles molles;
  • satiété de la restauration rapide;
  • nausées légères.

La difficulté à respirer est dangereuse.?

Les difficultés respiratoires peuvent sembler un symptôme insignifiant. Cependant, les femmes ne doivent pas ignorer les signaux de leur corps - l'essoufflement peut indiquer de graves troubles systémiques.

Dans les premiers stades, ce symptôme peut indiquer une violation d'un mode de vie sain, une exacerbation des maladies chroniques. Au deuxième trimestre, l'essoufflement limite considérablement les capacités motrices de la femme. La raison peut être: une perturbation du cœur, des vaisseaux sanguins, un déplacement des poumons.

Un dysfonctionnement respiratoire entraîne:

  • la privation d'oxygène de la mère et de l'enfant;
  • déficience en fer;
  • hypoxie fœtale;
  • vieillissement précoce du placenta;
  • retard de croissance intra-utérin.

Processus physiologique

Le véritable mécanisme de l'essoufflement n'est toujours pas clair. Le plus souvent, son apparence est associée à des perturbations du fonctionnement du système respiratoire ou à une insuffisance cardiaque..

Une diminution symptomatique du volume pulmonaire entraîne une diminution de la prise d'air. Le signal de manque d'oxygène entre dans la zone motrice du cerveau, à partir de là - le long des nerfs vagues jusqu'aux voies respiratoires. Les intervalles d'inspiration et d'expiration sont raccourcis, la respiration devient superficielle. En augmentant le nombre de respirations, le corps compense le déficit du volume entrant d'oxygène.

Causes de la pathologie

Même une jeune femme en bonne santé peut avoir des difficultés à respirer. Chaque cas est individuel et dépend de l'état de santé de la mère, des caractéristiques de l'évolution de la grossesse.

Les principales causes d'essoufflement comprennent:

  1. Activité physique excessive.
  2. Stress.
  3. Fumeur.
  4. Boissons alcoolisées.
  5. Troubles hormonaux.
  6. Anémie.
  7. Maladies des poumons, des bronches.
  8. Maladies cardiovasculaires.
  9. Porter des vêtements serrés.

Un dysfonctionnement respiratoire peut survenir pour diverses raisons. Le plus souvent, les femmes sont confrontées à un problème similaire dans la seconde moitié de leur grossesse. Pendant de longues périodes, l'enfant est assez grand. Il grandit et bouge activement. La pression fœtale entraîne des problèmes respiratoires.

Dans la seconde moitié de la grossesse, un essoufflement apparaît en raison de:

  • le fœtus prend du poids;
  • l'utérus agrandi appuie sur les organes voisins;
  • le fornix supérieur de la poitrine repose sur le diaphragme, réduisant le volume des poumons;
  • aggraver les symptômes de l'essoufflement, de l'anémie, de l'œdème, du tabagisme, de l'asthme, de la suralimentation.

La nature de la manifestation de l'essoufflement

Les médecins distinguent les troubles respiratoires chez les femmes enceintes en 3 types:

  1. Symptomatique, temporaire. L'essoufflement se manifeste sporadiquement, après l'accouchement disparaît complètement.
  2. Biologique. Dans le contexte de la grossesse, une femme peut exacerber des maladies systémiques. Porter un enfant peut devenir un catalyseur du développement de pathologies cardiovasculaires et pulmonaires.

Pour déterminer avec précision le degré de danger d'essoufflement, la femme enceinte doit observer le début des défaillances respiratoires. Il vaut la peine de reconsidérer le mode de vie, la nutrition et les habitudes de sommeil.

Il est difficile de respirer tard

Les 2-3 derniers mois de gestation chez de nombreuses femmes s'accompagnent d'un essoufflement constant. La zone à risque comprend les femmes enceintes:

  • être en surpoids;
  • souffrant de gonflement;
  • les fumeurs;
  • plus de 35 ans;
  • avec des maladies systémiques des poumons, des vaisseaux sanguins.

Le poids élevé du fœtus perturbe la fonction des poumons, lorsqu'ils sont inhalés, ils se dilatent mal, ne sont pas saturés d'oxygène. Cette situation peut persister jusqu'à la date de livraison. Le soulagement survient une semaine avant l'accouchement, lorsque l'utérus descend dans la région pelvienne.

Essoufflement avant l'accouchement

Une femme sur deux éprouve un essoufflement au cours du dernier mois précédant l'accouchement. Le poids du fœtus continue d'augmenter, l'utérus gagne une masse critique, son fond appuie sur les organes de la poitrine.

L'essoufflement n'apparaît souvent que lorsque vous bougez, pliez ou marchez. Au repos, le rythme respiratoire est rétabli. Ce dysfonctionnement est temporaire. Tous les symptômes disparaîtront immédiatement après l'accouchement.

Se sentir à court d'air

Le manque de consommation adéquate d'oxygène aggrave le bien-être d'une femme. Les attaques s'accompagnent d'une grave pénurie d'air.

Pour réduire ou supprimer un symptôme désagréable, il est recommandé:

  • marcher plus souvent;
  • manger souvent en petites portions;
  • faire des exercices de respiration;
  • porter des vêtements amples;
  • arrêter de fumer.

Ces règles doivent être suivies tout au long de la grossesse pour soulager les dysfonctionnements respiratoires..

Ce que le médecin dira

Cela vaut la peine de consulter un médecin si l'essoufflement dure plus de deux semaines Si une femme n'a pas de pathologies organiques, le médecin donnera les recommandations suivantes:

  1. Prendre des teintures apaisantes. Herbes telles que: valériane, agripaume, menthe - détendent les muscles, soulagent les spasmes.
  2. Faire de la gymnastique légère. Le yoga, les étirements, la marche contribuent à une meilleure oxygénation du sang.
  3. Ventilation régulière de l'espace de vie.
  4. Dormez sur des oreillers hauts. La position allongée libère plus d'espace pulmonaire.

Si les recommandations n'aident pas, le médecin prescrira des examens cliniques supplémentaires.

Pour réduire ou éliminer le symptôme d'essoufflement, la femme enceinte doit adopter un mode de vie sain et consulter rapidement un médecin. Des recommandations simples pour éliminer l'essoufflement aident les femmes à porter leur bébé jusqu'à la fin du trimestre.

Que faire en cas d'essoufflement pendant la grossesse

Que faire si vous avez un essoufflement au cours du premier trimestre

Il est important d'identifier les raisons pour lesquelles la respiration devient désordonnée. Ils peuvent être différents pour chaque terme. La progestérone joue un rôle particulier dans l'apparition de l'essoufflement. Il est essentiel au développement normal du fœtus. Les hormones, qui commencent à être produites en plus grande quantité, maintiennent les parois des vaisseaux sanguins du système respiratoire tendues. Ils ont périodiquement des spasmes et cela ressemble à un manque d'air. La progestérone dans les premiers stades provoque également un œdème des muqueuses et provoque une congestion nasale et une sécheresse. La respiration est également altérée..

Au cours du premier trimestre, un essoufflement survient dans les cas suivants:

  • changements hormonaux;
  • une augmentation du volume de sang circulant;
  • activité physique;
  • fumeur;
  • consommation d'alcool;
  • porter des vêtements inappropriés;
  • instabilité émotionnelle;
  • la présence de maladies pulmonaires et cardiaques.

Dans ce dernier cas, vous devez consulter un médecin.

Cependant, l'essoufflement dans les premiers stades est l'exception plutôt que la règle. Les femmes le ressentent généralement plus tard..

Le fœtus en croissance exerce une pression supplémentaire sur le cœur. Il commence à pomper plus de sang, car un autre cercle de circulation sanguine apparaît - entre le bébé et la mère. À mesure que le cœur se contracte plus souvent, le rythme respiratoire augmente également. Plus il conduit de sang, plus il faut d'oxygène. Cela signifie que la femme commence à respirer plus souvent..

Une charge supplémentaire sur le cœur apparaît lorsque vous marchez à un rythme rapide, courez, montez des escaliers. Si vous êtes habitué à des sports actifs réguliers, réduisez la charge. Privilégiez la marche, le yoga, la natation.

Excluez le thé fort, le cacao, le café, le coca-cola du menu. Même le chocolat devra être limité, car il contient des alcaloïdes excitants - la caféine et la théobromine..

Il est temps que les mauvaises habitudes disparaissent de la vie. Cela s'applique à l'alcool et à la nicotine. Il est temps de commencer une nouvelle vie et d'arrêter de fumer et de boire. Supprimez la caféine de votre alimentation. Il stimule les récepteurs qui accélèrent le rythme cardiaque. La pression de la femme monte, le système nerveux est excité. En conséquence, le corps a besoin de plus d'oxygène..

L'alcool a un effet excitant. Même si la bouteille de bière dit "sans alcool", cela ne garantit pas l'absence totale d'alcool éthylique. Il est toujours là, même si en quantité minime..

Évitez les endroits où les gens fument. Même la fumée secondaire a un impact négatif sur la santé. La nicotine et le dioxyde de carbone entrent dans la circulation sanguine par les poumons et détruisent l'oxygène, qui est transporté par le sang à travers le corps. Ils provoquent également un vasospasme. Le corps de maman réagit en augmentant la pression, en accélérant la fréquence cardiaque et en essoufflement.

Révisez votre garde-robe. Ne laissez que des vêtements en matières naturelles, de préférence une silhouette ample ou semi-ajustée, qui ne restreignent pas les mouvements. Cela s'applique également aux sous-vêtements. Lors de l'achat, tenez compte de la fonctionnalité du soutien-gorge, pas de sa beauté. Choisissez un modèle avec de larges bretelles et sans monture rigide.

Certaines affections pulmonaires ou cardiaques graves provoquent également un essoufflement.

Ceux-ci incluent l'asthme, la pneumonie, la tuberculose, l'alvéolite. Si l'essoufflement survient au repos ou au sommeil, et s'accompagne parfois d'arythmie, il s'agit d'une dyspnée cardiaque. Pour exclure ces facteurs, il est préférable de consulter un médecin et de passer les tests nécessaires..

Essoufflement au deuxième et troisième trimestre

L'essoufflement est fréquent pendant cette période. Cela est dû au fait que le fœtus grandit, que l'utérus s'étire et appuie sur les organes, y compris le diaphragme - le septum qui sépare la poitrine et les cavités abdominales. C'est pourquoi un essoufflement apparaît. Plus l'utérus s'élève, plus il est essoufflé..

Parfois, l'essoufflement pendant la grossesse s'accompagne des symptômes suivants:

  • battements cardiaques fréquents;
  • fréquence cardiaque inégale;
  • étourdissements réguliers;
  • transpiration des pieds et des paumes.

Pour exclure l'anémie, le médecin enverra un test supplémentaire pour le fer.

Sinon, les causes de la respiration lourde sont les mêmes: mauvaises habitudes, vêtements serrés et activité excessive..

Une à deux semaines avant l'accouchement, le fœtus tombe, l'utérus exerce moins de pression sur le diaphragme et l'essoufflement n'est plus si inquiet pour la femme.

Les éléments suivants devraient vous alerter:

  • douleur thoracique;
  • lèvres bleues;
  • essoufflement sévère;
  • respiration sifflante fréquente.

Si vous ressentez ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin. Dans certaines situations, une tomodensitométrie est prescrite pour exclure la présence de thrombose.

Comment éliminer vous-même l'essoufflement pendant la grossesse

Les modifications du fonctionnement des systèmes respiratoire et cardiovasculaire pendant la grossesse sont un processus naturel. Grâce à cela, l'oxygène est fourni au petit organisme. Si l'essoufflement ne survient qu'occasionnellement, aucune mesure particulière ne doit être prise. Après l'accouchement, tout retournera à sa place.

Si un essoufflement apparaît régulièrement, il ne sera pas complètement éliminé. Cependant, il est en votre pouvoir de prendre certaines mesures et d'éliminer les causes du symptôme. Redéfinissez votre style de vie. Éliminez les expériences émotionnelles négatives. Connectez-vous à une vague positive et nourrissez-vous régulièrement de la bonne énergie de vos proches. Jouez des films amusants, lisez de bons livres et ayez un passe-temps. Parfois, le médecin prescrit des pilules de valériane ou d'agripaume pour soulager le stress émotionnel.

Si la cause de l'essoufflement est un fœtus en croissance, faites des exercices de respiration régulièrement ou chantez plus souvent. Surveillez votre posture. Gardez vos épaules droites et ne vous affaiblissez pas. Les poumons dans cette position sont redressés autant que possible. Un dos droit éloigne également l'utérus du diaphragme autant que possible. S'il est difficile de respirer, levez les deux bras au-dessus de votre tête: dans cette position vous ouvrez votre poitrine et respirez plus facilement.

Marchez dans le parc à un rythme détendu tous les jours. Aérez la pièce le soir avant de vous coucher.

Mangez de petits repas cinq fois par jour. La nutrition fractionnée n'alourdit ni ne submerge l'estomac. Comme il sera détendu, il n'exercera pas beaucoup de pression sur l'utérus..

Si vous avez un essoufflement pendant la grossesse, reposez-vous en position allongée. Placez des oreillers sous votre dos si nécessaire. Changez votre posture plus souvent lorsque vous lisez ou regardez la télévision.

Évitez l'anxiété et le stress. Dans de telles situations, le corps libère de l'adrénaline et la respiration s'accélère. La tension soulage le massage de la tête, des épaules et du cou.

S'il n'y a pas de contre-indications, utilisez de l'huile de mélisse pour rétablir la respiration. Pour ce faire, mettez quelques gouttes dans une lampe aromatique.

Au deuxième trimestre, incluez des aliments riches en fer, comme les abats, les légumineuses. En l'absence de ce minéral, le niveau d'hémoglobine diminue, ce qui est responsable du transfert d'oxygène..

Informez régulièrement votre gynécologue de vos sentiments, en particulier de ceux qui ont soudainement commencé à vous déranger. Organisez votre style de vie pour réduire les influences négatives causées par l'essoufflement.

Difficulté à respirer pendant la grossesse

Au cours des neuf longs mois de grossesse, une femme doit endurer de nombreux inconvénients, difficultés et inconforts, c'est pourquoi, dans les dernières étapes, la grossesse lui semble pour une éternité. Tous sont associés à des changements colossaux que le corps de la mère subit en portant un bébé. Ce processus se poursuit des premières semaines aux derniers jours, dans le cadre desquels un «effet secondaire» est remplacé par d’autres.

Différentes femmes éprouvent des sensations différentes pendant la grossesse dans la même mesure. Certains s'inquiètent des brûlures d'estomac, d'autres - des ballonnements, quelqu'un - de la constipation et de l'enflure. Démangeaisons, taches de vieillesse, vergetures, maux de dos, bas du dos, jambes, périnée, réseau veineux, congestion nasale et autres manifestations peuvent apparaître tour à tour ou en même temps. Et dans les dernières étapes, l'essoufflement est particulièrement gênant. Avec une augmentation du terme, il devient de plus en plus difficile pour une femme enceinte de respirer, et parfois il semble qu'il n'y ait pas assez d'air du tout - ni pour elle ni pour le bébé.

Pourquoi est-il difficile de respirer pendant la grossesse?

En règle générale, la difficulté à respirer apparaît déjà au troisième trimestre, lorsque le ventre se développe décemment (bien que cela soit possible plus tôt). Et ce phénomène a une explication tout à fait logique..

À mesure que l'utérus et le fœtus se développent, tous les organes qui les entourent se séparent. Cela affecte l'estomac (des brûlures d'estomac apparaissent), la vessie (sous la pression du poids de la miction, cela devient nettement plus fréquent), les intestins (en raison de l'oppression, le péristaltisme ralentit - et la constipation apparaît) et, bien sûr, les poumons. Le diaphragme est presque le dernier à venir, ce qui s'avère être un moment positif dans ce phénomène désagréable..

Avec chaque semaine de grossesse, l'utérus augmente non seulement en taille, mais monte de plus en plus haut. Au troisième trimestre, elle commence à presser le diaphragme, ce qui rend la respiration difficile: il est de plus en plus difficile de se pencher en avant, de monter les escaliers, d'effectuer des tâches simples - quel que soit l'effort, vous vous sentez essoufflé. Plus la pression est forte, plus l'essoufflement est grave. Heureusement, ce phénomène est temporaire et dans la plupart des cas, 2 à 4 semaines avant l'accouchement, le bébé commence à descendre dans la région pelvienne, prenant une position de départ. Maman ressent cela principalement comme un soulagement: elle peut enfin respirer profondément! Il semble que la dernière fois, c'était il y a cent ans!

Cependant, toutes les femmes n'ont pas d'estomac avant d'accoucher. Mais tout le monde n'a pas non plus des difficultés respiratoires similaires - ici, quelle chance a-t-il. On a observé que les femmes de grande taille éprouvaient moins d'essoufflement et dans une moindre mesure que les petites mamans..

Que faire en cas d'essoufflement pendant la grossesse?

En fait, un bon gynécologue devrait avertir une femme primipare des problèmes respiratoires probables dans les derniers stades. De plus, il devrait également vous donner des recommandations sur la façon d'atténuer la condition lors des crises d'essoufflement. Mais si vous n'êtes pas très chanceux avec un médecin ou si vous n'avez pas ces informations utiles pour une autre raison, nous essaierons de vous aider..

Tout d'abord, je voudrais dire qu'avec l'apparition de l'essoufflement, vous pouvez trouver un moment positif et utiliser ces difficultés pour entraîner la respiration pendant l'accouchement. Si à ce moment-là vous ne maîtrisez pas encore les techniques de respiration, il est temps de prendre le problème au sérieux. Différents types et méthodes de respiration vous aideront non seulement à vous sentir mieux et à fournir à votre bébé suffisamment d'oxygène dans ces moments difficiles, mais vous seront également utiles lors de l'accouchement lorsque les contractions devront alterner avec des tentatives..

Donc, s'il est difficile de respirer pendant la grossesse, mettez-vous à quatre pattes, essayez de vous détendre le plus possible, puis inspirez profondément et lentement et expirez de la même manière. Répétez l'exercice plusieurs fois jusqu'à ce que vous ressentiez un soulagement.

Au moment de l'essoufflement, il deviendra plus facile de respirer si vous vous asseyez sur une chaise ou au moins vous accroupissez, ou mieux encore, allongez-vous. Essayez de dormir à moitié assis si vous manquez également d'air la nuit. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas vous allonger sur le dos, et qu'il est également nécessaire de changer souvent de posture, sans s'asseoir au même endroit, pour marcher de temps en temps. Contrôlez vos portions et essayez de ne pas trop manger - cela peut également provoquer un essoufflement.

Ne vous arrêtez pas de marcher, même et surtout lorsque la respiration devient difficile. Emmenez votre conjoint ou petite amie avec vous, mais allez au parc ou sur la place tous les jours: l'enfant doit recevoir de l'oxygène.

Ne paniquez pas lorsque vous avez soudainement du mal à respirer pendant la grossesse. Rappelez-vous: c'est un phénomène complètement physiologique. Mais si soudainement il vous semble que vous êtes sur le point d'étouffer et que les membres et les lèvres sont un peu bleus, il vaut mieux appeler une ambulance et consulter. Cependant, cela arrive rarement..

Si vous ressentez un essoufflement même dans un état calme ou si vous avez des difficultés à respirer même lorsque vous parlez, vous devez absolument en informer votre médecin. L'essoufflement peut être associé à une anémie ou à une dystonie végétative-vasculaire.

Remerciez Dieu qu'il y ait peu à supporter. Travail facile pour vous!

Essoufflement pendant la grossesse: causes et que faire?

Chaque femme enceinte se plaint d'essoufflement, à un degré ou à un autre. En obstétrique, il est considéré comme un phénomène physiologique: normal et transitoire. Comment apprendre à prévenir l'essoufflement et quels sont les moyens disponibles pour soulager une crise.

  • Pourquoi cela arrive-t-il?
  • Comment prévenir l'essoufflement?
  • Que faire?
  • Gymnastique respiratoire pour les femmes enceintes (vidéo)
  • Signes de complications graves

Pourquoi cela arrive-t-il?

Le manque d'air, l'essoufflement sont ressentis par presque toutes les femmes enceintes, et même à de courtes périodes. Certaines personnes ne peuvent pas rester dans des pièces étouffantes pendant une minute, aiment l'air froid et passent la nuit à moitié assis. L'essoufflement commence lors de la marche, de la montée des escaliers, des tâches ménagères normales et de la moindre excitation.

L'essoufflement chez la femme enceinte peut être causé par une cause physiologique. Pour soutenir la vie de la mère et du fœtus, le corps de la femme est reconstruit et le volume de sang en circulation augmente. Le système cardiovasculaire apprend à fonctionner de manière améliorée, le fond hormonal change et les processus métaboliques sont activés. Il est de plus en plus difficile pour une femme de respirer profondément..

L'essoufflement est souvent accompagné de palpitations et de légers vertiges. Au début de la grossesse, l'essoufflement peut être déclenché par des maladies chroniques, un mode de vie inapproprié, des expériences psycho-émotionnelles et de mauvaises habitudes. Même les soutiens-gorge serrés banaux ou les vêtements synthétiques peuvent provoquer une sensation d'oppression dans la poitrine et un manque d'air, surtout si le début de la grossesse survient en été.

Ne pas respirer profondément tout en se sentant bien n'est pas dangereux. Mais si de tels symptômes surviennent au repos et s'accompagnent de vertiges, d'évanouissements, il est préférable de consulter un médecin. Peut-être que la raison est l'apparition d'une anémie, d'un déséquilibre hormonal ou d'une carence en minéraux et en vitamines.

Au deuxième trimestre, une femme enceinte sur trois souffre d'essoufflement. Cela est dû à plusieurs facteurs:

  • le fœtus a déjà suffisamment grandi et il a besoin de plus d'espace, par conséquent, le bas de l'utérus, se levant, appuie sur le diaphragme et les poumons (plus il appuie, plus il y a d'essoufflement);
  • augmentation du volume de liquide amniotique (polyhydramnios).

Le plus souvent, ces symptômes se développent chez les femmes courtes avec un gros fœtus..

Une femme éprouvera des difficultés avec une respiration profonde jusqu'à environ 38 semaines. Après, plus près de l'accouchement, l'estomac tombe et la respiration devient beaucoup plus facile..

Normalement, la fréquence respiratoire d'une femme est de 16 à 20 cycles respiratoires par minute. Pendant la grossesse, le besoin en oxygène augmente d'un tiers, de sorte que la fréquence augmente à 22-25 cycles.

Comment prévenir l'essoufflement?

La difficulté à respirer ne sera probablement pas complètement soulagée. Mais si vous adhérez à quelques règles simples, cela peut être évité et contrôlé:

  1. Dose tout type d'activité physique. Ils doivent être adéquats et ne pas provoquer de palpitations cardiaques. En cas d'essoufflement, reposez-vous.
  2. Il est conseillé d'abandonner complètement les boissons contenant de la caféine. Ils augmentent la pression artérielle et excitent le système nerveux..
  3. Ne vous approchez pas des fumeurs. Avec le tabagisme passif, des substances nocives pénètrent rapidement dans la circulation sanguine, le système cardiovasculaire d'une femme et le bébé à naître souffre d'un manque d'oxygène.
  4. Dormez dans une pièce fraîche et bien ventilée avec 50 à 70% d'humidité.
  5. Lors des chaudes journées d'été, ne vous promenez que le soir, au coucher du soleil.
  6. Évitez les endroits étouffants et mal ventilés. N'allez pas dans des endroits bondés.
  7. Prenez une douche fraîche plusieurs fois par jour.
  8. Ne mangez pas trop. Pendant la grossesse, seuls des repas fractionnés conviennent: de petites portions fréquentes. Idéal: 5 à 6 fois par jour. Un petit-déjeuner léger est un must.
  9. Observez le régime de consommation d'alcool.
  10. Évitez tout contact avec les produits de parfumerie qui sentent les aérosols.
  11. Surveillez votre prise de poids. Les kilos en trop acquis peuvent être des facteurs de risque non seulement d'essoufflement, mais aussi d'hypertension, de prééclampsie, de manque d'oxygène du fœtus.
  12. Ne vous inquiétez pas, ne vous fâchez pour aucune raison. Même la moindre expérience peut provoquer une crise d'essoufflement..

Si une femme est régulièrement observée par un médecin, ses tests sont normaux, alors l'essoufflement ne menace en aucun cas le futur bébé, mais ne crée qu'un inconfort temporaire pour la femme elle-même. Tu dois être patient. Deux à trois semaines avant l'accouchement, le ventre tombera et la respiration deviendra plus facile..

Que faire?

Si une crise d'essoufflement commence, il vaut mieux s'allonger. Si cela n'est pas possible, vous devez vous asseoir confortablement et demander aux personnes à proximité d'ouvrir la fenêtre.

Assis dans une position confortable, détendez-vous et inspirez aussi profondément que possible pendant trois secondes. Essayez d'expirer pour que tout l'air soit hors des poumons.

Dormir sur le dos n'est pas recommandé, surtout depuis le début du troisième trimestre. Si les problèmes respiratoires commencent la nuit, il est préférable de prendre une position semi-assise avec quelques oreillers sous le dos..

Si, la plupart du temps, pendant la journée, une femme s'assoit ou ment, vous devez périodiquement vous lever et faire un léger échauffement, en le combinant avec une série d'exercices de respiration:

  1. Mettez-vous dans une position confortable. Placez une paume sur le ventre, l'autre sur la poitrine. Inspirez lentement par le nez afin de sentir la plénitude de l'air dans votre estomac. Tenez pendant 3 secondes, expirez par la bouche. Assurez-vous que l'estomac se lève et que la poitrine est immobile.
  2. Prenez une position confortable et respirez comme un chien pendant 1 à 2 minutes: 1 à 2 inspirations et expirations par seconde (l'inspiration est calme, l'expiration est bruyante). Cet exercice aidera non seulement à soulager l'essoufflement, mais également à soulager la douleur pendant l'accouchement..

Lorsque vous effectuez des exercices de respiration, vous ne pouvez pas retenir votre souffle pendant une longue période. La durée maximale des cours est d'une demi-heure par jour.

En consultation avec le médecin responsable de la grossesse, pour éviter les crises, vous pouvez utiliser:

  • l'aromathérapie;
  • asseyez-vous pas des bains chauds aux huiles essentielles;
  • valériane, agripaume (à partir de la seconde moitié de la grossesse);
  • thés apaisants à la menthe, mélisse, aubépine, camomille (à partir de la seconde moitié de grossesse);
  • cocktails à l'oxygène.

Gymnastique respiratoire pour les femmes enceintes (vidéo)

La vidéo couvre une série d'exercices pour éviter l'essoufflement. Ces exercices auront un effet bénéfique sur le travail du système cardiovasculaire et nerveux..

Signes de complications graves

Le principal symptôme qui devrait alerter une femme est l'essoufflement au repos.

Quels sont les signes dont vous avez besoin pour obtenir une aide médicale urgente:

  1. L'exercice n'aide pas, la respiration reste difficile. Avoir des accès de toux sévère.
  2. L'attaque s'accompagne d'étourdissements, de vertiges, de bourdonnements d'oreilles et de clignotements de mouches devant les yeux.
  3. Le cœur "saute" hors de la poitrine, tachycardie (fréquence cardiaque supérieure à 100 par minute).
  4. Le manque d'air s'accompagne d'une douleur aiguë dans la poitrine lors de l'inhalation, irradiant vers le bras.
  5. Peau et muqueuses pâles, lèvres et doigts bleus.
  6. Fièvre.
  7. Douleur au bas du dos de la ceinture.
  8. Attaque de panique, agitation extrême.

Avec de tels symptômes, des maladies nécessitant des soins médicaux urgents se développent: embolie pulmonaire, pneumonie, asthme bronchique, insuffisance respiratoire, cardiovasculaire et rénale aiguë, anémie.

De tels cas sont extrêmement rares. Généralement, les problèmes respiratoires, en particulier au troisième trimestre, sont physiologiques et naturels. Mais si une femme ne peut pas faire face au problème et soulager seule son état, il est préférable de consulter un médecin.

Essoufflement pendant la grossesse: comment soulager la maladie

En attendant le bébé, les femmes enceintes se plaignent souvent de la "sensation d'inhalation incomplète", du "manque d'air", de la respiration rapide. Tout cela n'est rien de plus que des signes d'essoufflement pendant la grossesse. Pourquoi l'essoufflement survient-il pendant la grossesse et est-il possible de faire quelque chose pour faciliter la respiration?

Elena Kurbatova
Médecin-thérapeute, Voronej

L'essoufflement est une violation de la fréquence et de la profondeur de la respiration, accompagnée d'une sensation d'essoufflement. Normalement, une femme effectue environ 16 à 18 mouvements respiratoires par minute, avec un essoufflement, elle doit respirer plus souvent, et la femme enceinte prend plus de 18 respirations en même temps.

L'essoufflement peut s'aggraver, par exemple, avec une activité physique intense, de l'excitation, dans une pièce étouffante, allongé sur le dos ou des vêtements serrés. Cela peut survenir pour diverses raisons. Cependant, pendant la grossesse, l'essoufflement n'est le plus souvent associé à aucune condition médicale. Il apparaît en raison de réarrangements du système respiratoire en attendant le bébé et diminue généralement 2 à 4 semaines avant l'accouchement. Cela se produit parce que la tête du bébé s'enfonce dans le petit bassin, le ventre de la femme se déplace vers le bas, la pression sur le diaphragme (le muscle qui sépare la poitrine et la cavité abdominale) diminue et il devient plus facile pour la future mère de respirer.

Pourquoi il devient difficile de respirer pendant la grossesse?

Dans les parties supérieures du système respiratoire (cavité nasale, trachée, bronches) des changements se produisent dans la membrane muqueuse - elle devient œdémateuse, facilement traumatisée et ses cellules sécrètent beaucoup de mucus. Tout cela est une conséquence de l'augmentation de la sécrétion d'hormones œstrogènes. Le résultat est souvent une congestion nasale et des problèmes respiratoires. Les changements dans la configuration de la poitrine et l'emplacement du diaphragme en attendant le bébé commencent à se produire tôt et deviennent plus prononcés à mesure que la période de gestation augmente. L'utérus en croissance appuie sur le diaphragme, qui, à son tour, se soulève, appuyant sur les parties inférieures des poumons. Et le corps réagit à de telles circonstances contraignantes en modifiant la respiration. En même temps, cela devient superficiel et fréquent..

Il affecte la fréquence et la profondeur de la respiration et l'hormone progestérone, qui est produite de manière intensive dans le corps d'une femme enceinte. Une augmentation de son niveau provoque l'activation du centre respiratoire du cerveau, qui "donne l'ordre" de respirer plus souvent. En raison d'une respiration superficielle et fréquente, plus d'oxygène commence à pénétrer dans le corps - la femme enceinte est constamment en état d'hyperventilation des poumons et la quantité de dioxyde de carbone, au contraire, diminue. Une grande quantité d'oxygène semble être bonne. Mais ici un problème se pose: dans une telle situation, le sang est saturé d'oxygène et est moins disposé à le donner aux tissus. En conséquence, les organes, y compris le cerveau, ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène et les femmes enceintes peuvent ressentir des maux de tête, des étourdissements, de la peur, de l'anxiété, des bâillements, de la somnolence, une fatigue accrue, une gêne cardiaque, voire des nausées et des douleurs abdominales..

Une augmentation de la quantité d'œstrogène et de progestérone pendant la grossesse augmente la sensibilité des récepteurs adrénergiques, qui se trouvent principalement dans le cœur et les vaisseaux sanguins. Cela provoque une augmentation de la fréquence cardiaque. En conséquence, plus le sang passe dans le cœur, plus il a besoin d'oxygène et la femme enceinte commence à respirer plus souvent..

L'augmentation de la fréquence respiratoire pendant la grossesse est également affectée par une augmentation du volume de sang circulant chez une femme enceinte. Après tout, un troisième cercle supplémentaire de circulation sanguine apparaît entre elle et le bébé. Cela se produit déjà dès le premier trimestre de la grossesse. Maintenant, la charge sur le cœur augmente - il doit pomper plus de sang et il se contracte plus souvent, et le système respiratoire réagit à de tels changements en augmentant la fréquence respiratoire..

Lors de l'effort physique chez les femmes enceintes, l'apparition d'essoufflement est également associée à une augmentation du métabolisme de l'oxygène (en particulier, beaucoup d'oxygène est nécessaire pour les muscles pendant leur travail), ce qui s'explique par des processus d'oxydoréduction accélérés dans les tissus..

Essoufflement pendant la grossesse: un traitement est-il nécessaire??

Tous les processus de restructuration des systèmes respiratoire et cardiovasculaire, y compris l'augmentation de la ventilation des poumons, sont conçus pour assurer une distribution efficace d'oxygène au bébé. Par conséquent, l'essoufflement récurrent n'est pas une maladie et ne nécessite pas de traitement en tant que tel, et après l'accouchement, le corps de la femme enceinte reviendra indépendamment à son état antérieur et les difficultés respiratoires disparaîtront d'elles-mêmes. Cependant, une hyperventilation excessive et insuffisante des poumons peuvent entraîner une violation (diminution) du flux sanguin dans le placenta et une violation de l'évolution de la grossesse et du développement du bébé. Ainsi, bien que l'essoufflement en attendant un bébé ne soit généralement associé à aucune maladie, toutes les plaintes pendant cette période doivent être signalées à votre obstétricien-gynécologue..

Pas une once de caféine!
La femme enceinte devrait renoncer à la caféine sous quelque forme que ce soit, car elle peut provoquer un essoufflement en raison de l'effet sur le système cardiovasculaire. Le fait est que la caféine stimule l'activité de récepteurs adrénergiques spéciaux qui améliorent la contraction du cœur, augmente la pression artérielle, excite le système nerveux central, ce qui oblige le corps à avoir besoin de plus d'oxygène. Les aliments riches en caféine comprennent le café, le thé noir et vert, le cacao, le chocolat, le coca-cola.

De plus, il y a des moments où vous ne devez pas reporter une visite chez le médecin et vous devez demander conseil de toute urgence. Cela doit être fait si l'essoufflement chez une femme enceinte la dérange constamment ou apparaît au repos, accompagné d'évanouissements, de fièvre, de toux, de douleur, d'interruptions du travail du cœur, et également si les lèvres et la peau deviennent bleues. Ces signes peuvent être la manifestation de toute maladie cardiaque (par exemple, rythme cardiaque anormal, insuffisance cardiaque), des poumons (maladies inflammatoires des poumons et des bronches, asthme, embolie pulmonaire, etc.) ou de l'anémie. Ensuite, le médecin prescrira le traitement nécessaire à la femme enceinte, visant à éliminer ces problèmes..

Essoufflement pendant la grossesse: comment s'aider soi-même?

Si une gêne respiratoire est associée à une congestion nasale, vous pouvez vous aider, par exemple, en aérant bien la pièce avant de vous coucher ou en ouvrant une fenêtre pour fournir de l'air frais. Il est important d'essayer de tourner votre attention sur autre chose (par exemple, feuilleter un magazine), de soulever l'oreiller plus haut, de ne pas s'allonger d'un côté pendant longtemps, afin de ne pas augmenter le flux sanguin d'un côté ou de l'autre, ce qui contribue au gonflement de la muqueuse nasale et à des difficultés respiratoires. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs, car elles contiennent une substance médicinale qui peut être absorbée dans la circulation sanguine et avoir des effets néfastes sur le bébé en pleine croissance. Mais si la congestion nasale devient complètement insupportable, les gouttes peuvent encore être utilisées occasionnellement, en privilégiant les bébés, car elles contiennent une concentration plus faible de la substance active..

Pour soulager l'essoufflement, il est conseillé d'adopter une position qui soulage la pression sur le diaphragme. Par exemple, asseyez-vous, mettez-vous à quatre pattes ou allongez-vous sur le côté.

Si la femme enceinte est allongée sur le dos, la compression de la veine cave inférieure par l'utérus élargi peut également être accompagnée d'un essoufflement accru, de vertiges et même d'évanouissements. Pour éviter de telles conséquences désagréables, il n'est pas recommandé de s'allonger sur le dos, en particulier dans la seconde moitié de la grossesse. Dormez de préférence sur le côté ou avec une tête haute (vous pouvez mettre plusieurs oreillers sous la tête).

Ne portez pas de vêtements serrés, en particulier avec une ceinture ou bien boutonnés sur la poitrine.

L'exercice doit être fait à un rythme qui ne cause pas d'essoufflement. Mais si cela survient, vous devez vous détendre, vous mettre à l'aise et mettre votre main gauche sur votre poitrine et votre main droite sur votre ventre. Inspirez à "un-deux-trois", expirez à "quatre" (tandis que les épaules et le cou doivent être aussi détendus que possible). Élever vos bras au-dessus de votre tête avec plusieurs inspirations et expirations profondes peut également aider (la croyance que les femmes enceintes ne devraient pas lever les bras est un mythe).

Réduire l'essoufflement pendant la grossesse aidera à «faire de l'exercice pour les poumons» - chanter. Par conséquent, les femmes enceintes peuvent chanter en toute sécurité leurs chansons préférées et il deviendra plus facile de respirer.!

Important
Afin de ne pas provoquer l'apparition d'essoufflement, il est conseillé de ne pas transmettre, surtout avant de se coucher! Manger une grande quantité de nourriture entraîne un débordement de l'estomac, une compression et une élévation du diaphragme, ce qui provoque un essoufflement.

En attendant le bébé, afin de ne pas provoquer d'essoufflement, il est nécessaire de se protéger de la fumée secondaire. La nicotine et le monoxyde de carbone contenus dans la fumée de tabac, pénétrant dans le sang, perturbent l'apport d'oxygène aux tissus et organes de la mère et du bébé, provoquent un spasme des vaisseaux sanguins, le corps réagit à cela en augmentant la pression et en augmentant la fréquence cardiaque, ce qui provoque alors une respiration accrue et un essoufflement..

L'utilisation d'huile essentielle de mélisse (par exemple, dans une lampe aromatique) aidera à détendre et à restaurer la respiration pendant la grossesse, vous pouvez également boire une tisane à base d'agripaume ou de valériane.

Il est nécessaire de prendre des complexes de vitamines et de minéraux pour les femmes enceintes contenant du fer. Il est également nécessaire de manger suffisamment de produits carnés riches en fer (bœuf, langue, foie) pour éviter le développement d'une anémie pendant la grossesse, ce qui contribue à l'essoufflement. En effet, avec un taux d'érythrocytes insuffisant, la quantité d'hémoglobine, qui délivre de l'oxygène aux tissus, diminue également, de sorte que le cerveau «donne un signal» au centre respiratoire pour envoyer plus souvent des impulsions aux poumons et, en conséquence, la fréquence des mouvements respiratoires augmente.

N'oubliez pas les activités physiques légères et les promenades. En plus de fournir de l'oxygène supplémentaire au corps de la mère et du bébé, le système respiratoire s'entraînera également. Le yoga pour les femmes enceintes aide à contrôler correctement la respiration, à apprendre à se détendre et à se calmer pour les femmes enceintes. De plus, faire du yoga facilite le report du travail et utilise des techniques de respiration pour soulager la douleur lors des contractions et des tentatives..

En attendant le bébé, la mère doit éviter les situations stressantes qui entraînent une augmentation de la libération d'adrénaline (et la sensibilité des récepteurs à celle-ci pendant la grossesse est déjà élevée) et une augmentation de la respiration et de la fréquence cardiaque..

Un massage relaxant de la tête, du cou et des épaules aide à soulager les tensions et à normaliser la respiration pendant la grossesse. Vous pouvez le faire vous-même, mais il vaut mieux impliquer, par exemple, un mari dans cette profession. Cela rendra la relaxation plus complète. Il peut s'agir de légers mouvements de caresses de haut en bas, le long du flux sanguin dans les vaisseaux (si cela est fait de bas en haut, cela augmentera la pression). Des mouvements circulaires légers conviennent également (notamment sur le cuir chevelu), comme si l'on dessinait une spirale sur la peau, il est conseillé de masser du centre de la tête vers la périphérie.

Si toutes ces mesures ne vous aident pas et que l'essoufflement pendant la grossesse continue de vous déranger, vous devriez consulter votre médecin qui surveille votre grossesse. Il comprendra les causes de cette condition, vous dira comment la soulager et, si nécessaire, vous prescrira un traitement.

Essoufflement chez la femme enceinte: causes, dangers et méthodes de traitement

Cause de l'essoufflement

Ces symptômes effrayants et désagréables surviennent chez les femmes enceintes pour un certain nombre de raisons, en fonction de la durée de leur apparition..

Dans le cas où la manifestation d'un essoufflement survient au tout début de la grossesse, cela peut être la mauvaise routine quotidienne et les mauvaises habitudes de la femme, qu'elle n'a pas encore réussi à surmonter en elle-même, ainsi que diverses maladies pathologiques.

Dans les premiers stades, un essoufflement peut survenir pour plusieurs raisons:

• Exercice physique intense; • Souffrance morale et nerveuse; • Une forte poussée d'hormones; • Le tabagisme, y compris le tabagisme passif; • Boissons alcoolisées; • anémie; • Une forte augmentation de la circulation sanguine; • Maladies pulmonaires: asthme allergique ou bronchique, ainsi que tuberculose; • Vêtements inconfortables en tissus synthétiques.

Mais, en règle générale, au début de la grossesse, une femme ne ressent pas d'essoufflement et apprécie sa position heureuse. Dans la plupart des cas, l'essoufflement se manifeste déjà au cours du deuxième trimestre, car le corps commence à changer rapidement.

L'enfant commence à grandir, il a besoin de plus d'espace, et donc l'utérus grossit et appuie sur les organes internes de la femme.

L'élargissement de l'utérus affecte directement le diaphragme, ce qui entraîne un essoufflement, qui au début est plutôt faible. La gravité de l'essoufflement au deuxième trimestre de la grossesse est liée à la hauteur de l'utérus. Dans le cas où la future mère n'a jamais fait face à ses mauvaises habitudes, ou souffre d'anémie, porte des vêtements synthétiques inconfortables ou souffre de maladies pulmonaires - les difficultés respiratoires se manifestent le plus fortement.

Les crises d'essoufflement les plus graves surviennent dans les derniers stades de la grossesse, en raison du fait que l'utérus atteint sa taille maximale et appuie de plus en plus sur le diaphragme.

La bonne nouvelle est que bientôt ce sentiment prendra fin.

Lorsqu'il reste quelques semaines avant l'accouchement, le bébé descend dans la région pelvienne et la pression de l'utérus sur le diaphragme s'arrête, et la femme peut respirer profondément. Chez un petit pourcentage de femmes, le ventre ne tombe pas et elles devront endurer jusqu'à la naissance. La femme enceinte ne doit pas avoir peur ni paniquer, car l'essoufflement pendant la grossesse est plus la règle que l'exception. Le plus important est de savoir comment vous pouvez vous aider et soulager les symptômes de l'essoufflement.

La prévention

Ce n'est un secret pour personne que de nombreux problèmes de santé sont plus faciles à prévenir qu'à surmonter. Et la condition où il est difficile de respirer pendant la grossesse peut être évitée, à condition qu'elle ne soit pas causée par des raisons pathologiques.

Cela aidera à prendre des multivitamines, à marcher au grand air, à limiter le stress physique et psycho-émotionnel, à refuser les arômes de parfumerie agressifs, à contrôler la prise de poids, à prendre des sédatifs.

Il faut se rappeler que les problèmes respiratoires survenus ne sont pas encore un motif de panique. La grossesse est un état physiologique de la femme, pas une maladie. Et de nombreux changements en cours sont tout à fait naturels. Si des problèmes respiratoires surviennent même au repos, vous devez consulter un médecin pour connaître la raison pour laquelle il est difficile de respirer pendant la grossesse et de suivre le traitement nécessaire..

Auteur: Olga Rogozhkina, obstétricienne-gynécologue, spécialement pour Mama66.ru

Que faire en cas d'essoufflement

Tout d'abord, il est nécessaire d'informer votre gynécologue des symptômes de l'essoufflement. Un spécialiste compétent devrait informer une femme enceinte des difficultés respiratoires possibles, ainsi que des conseils sur la façon d'atténuer cette condition sans médicament..

Cependant, un médecin rare donne des instructions détaillées sur la façon de faire face à l'essoufflement, par conséquent, nous vous expliquerons en détail à ce sujet: • Une respiration correcte. De nombreuses femmes apprennent à respirer correctement pendant l'accouchement dès le début de la grossesse. En cas d'essoufflement, cette pratique est juste utile. Si vous n'avez pas encore pensé au processus de l'accouchement et aux méthodes de respiration, vous pouvez commencer dès maintenant..

La technique de respiration améliorera votre bien-être, en même temps, le corps de l'enfant sera également saturé d'oxygène.

De plus, au moment de l'accouchement, vous serez un professionnel de la bonne respiration, ce qui aura un effet bénéfique sur le processus de naissance. Nous vous familiariserons avec l'une des nombreuses techniques d'exercices de respiration - mettez-vous à quatre pattes, baissez la tête pour que votre cou ne soit pas tendu, détendez tous les muscles possibles et essayez de respirer lentement et profondément. Respire comme ça jusqu'à ce que tu te sentes mieux.

• Dès que les premières manifestations d'essoufflement ont commencé, il est nécessaire de s'allonger, si cela n'est pas possible, de s'asseoir dans une position confortable. Si vous êtes dans les transports en commun, n'hésitez pas et demandez qu'ils vous donnent une place, aidez-vous à ouvrir la fenêtre. Si vous êtes à l'extérieur ou dans une zone où les sièges ne sont pas disponibles, accroupissez-vous. • Si des difficultés respiratoires surviennent la nuit pendant le sommeil, placez des oreillers et dormez à moitié assis. Nous attirons votre attention sur le fait que les femmes enceintes sont contre-indiquées pour dormir sur le dos, car c'est l'une des poses qui provoquent l'essoufflement et le bébé se sent également contraint. • Si vous vous asseyez presque toute la journée, essayez de vous lever et de vous échauffer, de faire de la gymnastique légère et de changer de position plus souvent. • Marcher à l'extérieur est très bénéfique pour une respiration normale, essayez de réserver au moins quarante minutes par jour à cet effet. Si vous avez un parc ou une forêt près de chez vous, il vous suffit de vous y rendre à pied. • Ne surchargez pas votre estomac! Mangez souvent, mais petit à petit, car les parois de l'estomac sont comprimées de tous les côtés par l'utérus, et si vous mangez trop, votre respiration sera sensiblement pire.


• Asseyez-vous sur une chaise confortable, asseyez-vous tranquillement pendant quelques minutes pour vous détendre complètement. Prenez une profonde inspiration pendant trois secondes, puis expirez jusqu'à ce que tout l'air soit sorti de vos poumons. Ces exercices de respiration doivent être effectués jusqu'à ce que la condition s'améliore. En général, quelques minutes suffisent. • En cas d'essoufflement, les herbes comme la valériane et l'agripaume sont une excellente aide pour se calmer. Mais n'oubliez pas que lorsque vous portez un enfant, avant d'utiliser les médicaments les plus inoffensifs, vous devez consulter un gynécologue. • L'aromathérapie est également indispensable pour détendre et normaliser votre respiration. Au début, vous pouvez vous allonger dans un bain chaud avec quelques gouttes d'huile de mélisse. À une date ultérieure, l'utilisation de bougies ou de lampes parfumées est recommandée..

Ça vaut le coup

S'il n'y a pas assez d'air lors de la respiration pendant la grossesse, la femme enceinte peut faire un peu d'exercice. Il ne sera pas possible de remédier complètement à cette condition. Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez en bénéficier. Les experts recommandent d'effectuer des exercices de respiration pour l'essoufflement. Cela permettra à la femme d'apprendre à respirer correctement pendant l'accouchement..

Il est à noter que cette pratique vous permettra d'effectuer plusieurs actions à la fois. Une femme, grâce à l'essoufflement, peut apprendre à respirer correctement pendant l'accouchement. De plus, des exercices de respiration peuvent améliorer le bien-être en cas de manque d'air..

Essoufflement en début de grossesse

Il n'est pas rare que les femmes enceintes au tout début de la grossesse éprouvent des difficultés à respirer.

Cela peut être dû au fait que le corps a du mal à faire face à de forts changements hormonaux. Les crises d'essoufflement peuvent également provoquer une toxicose habituelle. Il y a une opinion que la toxicose est une sensation constante de nausée, de brûlures d'estomac, de flatulences, cependant, l'essoufflement se produit également comme l'une de ses manifestations.

L'histose en fin de grossesse peut également provoquer un essoufflement.

Très souvent, pendant la première semaine de grossesse, une femme éprouve un essoufflement à chaque fois après un repas, même si elle n'a mangé qu'un peu. Elle peut également être accompagnée de douleurs à l'estomac, de brûlures d'estomac sévères et d'éructations. De telles manifestations apparaissent avec une grande accumulation d'acide chlorhydrique dans l'estomac et une augmentation de sa quantité est influencée par une poussée hormonale dans le corps d'une femme enceinte.

Essoufflement au deuxième trimestre de la grossesse

Si dans les premiers stades de la grossesse, l'essoufflement n'est pas si fréquent, alors au deuxième trimestre, cela se produit dans deux cas sur trois. Cela est dû au fait qu'à ce stade de la grossesse, le corps subit les changements les plus forts, ce qui entraîne des difficultés respiratoires et d'autres symptômes d'essoufflement..

Les facteurs suivants influencent la difficulté à respirer pendant cette période: • L'enfant grandit rapidement, il devient nécessaire beaucoup plus d'espace dans l'ovule qu'auparavant. En plus de cela, le liquide amniotique devient également beaucoup plus gros et la taille du placenta augmente. • La dyspnée est également causée par la croissance de l'utérus, qui commence à exercer une pression intense sur les organes internes de la femme enceinte. • L'utérus monte progressivement vers le haut, ce qui provoque également des difficultés respiratoires. Tous ces facteurs augmentent le risque d'essoufflement. Aussi, certaines mères peu scrupuleuses ne veulent pas se débarrasser des mauvaises habitudes et d'un mode de vie trépidant, malgré tous les avertissements des médecins.

Essoufflement en fin de grossesse

Peu importe à quel point il est difficile pour la future mère de respirer au cours des premier et deuxième trimestres, le pic de cette maladie survient aux derniers stades de la grossesse! Il est très simple d'expliquer cela - la physiologie d'une femme enceinte est telle que l'utérus se développe pendant toute la période et, de ce fait, il monte plus haut, le fœtus augmente également en taille et ensemble, ils pressent les organes internes.

Il n'y a pas non plus une petite pression sur les poumons, et ils ne peuvent, purement physiquement, s'ouvrir complètement. En plus de toutes ces raisons, le diaphragme est également contraint, ce qui affecte également le processus respiratoire..

Peu importe à quel point il est désagréable de ressentir un manque d'oxygène lors de crises d'essoufflement, une femme enceinte doit comprendre qu'elle a juste besoin d'être endurée..

Il y a aussi des cas où la future mère se resserre de plus en plus et commence simplement à s'étouffer, ce qui ne mène à rien de bon. Vous devez également prendre en compte le fait que si vous avez un grand enfant ou des grossesses multiples, les symptômes d'essoufflement apparaîtront assez souvent. C'est la soi-disant «croix» de la femme enceinte, qu'elle doit porter. Quelques semaines avant l'accouchement, le bébé entre dans le bassin de la femme, le ventre tombe et la respiration de la femme est rétablie.

Pourquoi les femmes enceintes ont-elles du mal à respirer??

Habituellement, les femmes enceintes ont du mal à respirer pendant toute activité physique. Ils peuvent se sentir essoufflés lorsqu'ils marchent, montent des escaliers ou effectuent des tâches ménagères. Les muscles ont besoin de plus d'oxygène et, par conséquent, il est difficile pour une femme de respirer profondément. L'essoufflement dans ce cas est considéré comme normal et peut se manifester chez toute personne. Ses principaux symptômes sont:

  • la faiblesse;
  • vertiges;
  • se sentir essoufflé;
  • lourdeur dans le sternum;
  • hors d'haleine.

INTÉRESSANT: faiblesse pendant la grossesse: causes et moyens de se tonifier

Pourquoi l'essoufflement est-il inquiet? Le manque d'air physiologique s'explique par le fait que l'utérus en croissance comprime les organes pelviens, puis l'estomac et les poumons. Cela soulève le diaphragme en dernier, conduisant à une respiration erratique au cours des deuxième et troisième trimestres. Les autres causes courantes de manque d'air chez les femmes enceintes au cours d'une semaine de gestation comprennent:

  • surpoids;
  • mauvaises habitudes: trop manger, boire de l'alcool, fumer;
  • mauvaise ventilation, excès de dioxyde de carbone dans la pièce;
  • étouffement dans la rue, dans les transports;
  • blessure à la poitrine.

Cependant, s'il est difficile pour une femme enceinte de respirer en position couchée, assise ou au repos, le problème ne doit pas être ignoré. Il est nécessaire de subir un examen médical afin d'exclure les pathologies dangereuses des organes internes, l'exacerbation des maladies chroniques.

Vous pourriez avoir l'impression d'être à court d'air indiquer un problème grave?

À notre époque, ces bronches sont courantes - maladies pulmonaires telles que l'asthme (bronchique ou allergique), ainsi que la pneumonie.

Si une mère enceinte reçoit un diagnostic similaire, elle ne peut pas éviter des difficultés respiratoires. Pour réduire le risque de telles maladies, les médecins insistent sur l'introduction d'un vaccin contre les virus grippaux, car c'est cette maladie qui peut provoquer les plus graves.

Le corps d'une femme subit des changements dramatiques pendant la grossesse, y compris la qualité de la coagulation sanguine change également, ce qui peut provoquer une maladie aussi grave que les thrombus pulmonaires (embolie).

Cette complication extrêmement dangereuse est cependant extrêmement rare. Dans le cas où les difficultés respiratoires de la femme enceinte n'ont pas augmenté progressivement, mais sont apparues brusquement et très prononcées, cela signale très probablement une grave déviation du corps de la femme. Contactez immédiatement votre professionnel de la santé. Dans le cas où la respiration directe est impossible, appelez d'urgence une ambulance!

Il n'est pas nécessaire de reporter une visite chez un spécialiste si: • Vous souffrez d'asthme chronique et vous sentez qu'une période d'exacerbation est arrivée; • La respiration est très rapide, mais en même temps lourde; • Augmentation du rythme cardiaque et du pouls; • État d'évanouissement; • Compresse la poitrine ou fait mal à respirer; • Les lèvres, ainsi que les doigts ont acquis une teinte bleue; • La peau du visage est devenue bleutée pâle; • Crise de panique; • Une toux a commencé, la température corporelle a fortement augmenté.

Si vous avez réussi tous les examens nécessaires qui n'ont révélé aucune maladie ni pathologie grave en vous, vous devez vous rassurer sur le fait que l'essoufflement n'est qu'une autre manifestation courante de la grossesse..

Presque toutes les femmes enceintes en font l'expérience, et tout cela passe sans laisser de trace lorsque le ventre tombe au fond ou après l'accouchement. Ne vous inquiétez pas, prenez soin de vous. être en bonne santé!

Comment résoudre un problème

S'il est difficile de respirer pendant la grossesse, vous devriez consulter un spécialiste pour obtenir des conseils. Habituellement, l'essoufflement avec cette condition du corps est normal. Mais si le manque d'oxygène se fait sentir même au repos, il existe un risque de développer une maladie grave..

Pour commencer, le médecin doit procéder à un examen complet. Une femme enceinte doit avoir une formule sanguine complète pour déterminer le taux d'hémoglobine. Si cet indicateur est faible, une préparation de fer ou un complexe de vitamines et de minéraux contenant du fer et du magnésium peut lui être prescrit..

Si une femme enceinte ressent un manque d'air, ainsi qu'une douleur aiguë et aiguë dans la poitrine, qui irradie vers le bras ou l'épaule gauche, vous devez immédiatement contacter un établissement médical pour obtenir de l'aide. Dans cette condition, le patient peut avoir des lèvres bleues. Il convient de noter qu'un tel phénomène pendant la grossesse est extrêmement rare..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Dépistage du 2ème trimestre, interprétation de l'échographie et des indicateurs normaux

Accouchement

DépistageSi l'échographie est une procédure de diagnostic indépendante, le dépistage pendant la grossesse comprend un certain nombre de mesures visant à identifier toutes les anomalies possibles dans le développement du fœtus.

Caractéristiques du traitement de l'amygdalite et de l'amygdalite pendant l'allaitement: prise d'antibiotiques et allaitement pendant la maladie

Nutrition

Toute maladie, même les infections respiratoires aiguës habituelles, qu'une mère a pendant l'allaitement provoque un certain inconfort et est potentiellement dangereuse pour le bébé.

Ce qui aide à la toxicose pendant la grossesse: moyens de se débarrasser des nausées sévères

Infertilité

Les nausées et les vomissements sont fréquents après la conception. Qu'est-ce qui aide à la toxicose au début de la grossesse?

Formule sans lactose pour nouveau-nés: les noms de bonne formule sans lactose et sans protéine de vache, huile de palme, gluten

Analyses

Presque tous les fabricants d'aliments pour bébés ont fait en sorte que les préparations sans lactose soient nécessairement présentes dans leur gamme de produits.