Principal / Infertilité

Signes d'une grossesse manquée

Ce sujet est très passionnant et délicat. Il est toujours difficile et joyeux d'en parler. Mais il est également impossible de se taire, car une grossesse non en développement, malheureusement, n'est pas si rare aujourd'hui..

Une grossesse non en développement (grossesse manquée) est une grossesse au cours de laquelle l'embryon ou le fœtus arrête spontanément son développement dans l'utérus. Le plus souvent, le malheur survient au début de la grossesse (au premier trimestre). Mais pour un certain nombre de raisons, cela peut arriver au deuxième et même au troisième trimestre..

Si vous en croyez les statistiques, environ 15% des grossesses se terminent prématurément pour cette raison. Les femmes atteintes de maladies infectieuses (herpès, toxoplasmose, chlamydia, cytomégalovirus et autres) qui fument, abusent de l'alcool ou prennent des drogues, sont très nerveuses ou prennent des antidépresseurs, ont déjà avorté dans le passé, ainsi que les femmes de plus de 40 ans sont particulièrement exposées au risque de congélation fœtale., avec des troubles hormonaux et autres. Mais en général, toute femme peut faire face à une grossesse non développée - il est impossible de prédire.

Les médecins émettent un pronostic favorable pour l'avenir pour les femmes qui ont une décoloration fœtale. Mais le problème réside souvent dans le fait que pendant longtemps la femme enceinte ne soupçonne même pas ce qui s'est passé. Les signes d'une grossesse non en développement peuvent apparaître seulement 5 à 8 jours après la décoloration, et même dans ce cas pas toujours.

Si une femme visite régulièrement un gynécologue, il établira certainement un écart entre la taille de l'utérus et l'âge gestationnel: dans ce cas, l'utérus sera beaucoup plus petit que la norme. Lors de la surveillance du niveau d'hCG, une baisse de la concentration de l'hormone gonadotrophine chorionique deviendra immédiatement perceptible. Lors d'une échographie, les soupçons de congélation fœtale entraîneront un manque de rythme cardiaque et d'activité motrice. Mais si la tragédie s'est produite pendant la période où l'échographie prévue n'était pas prévue et que la prochaine visite chez le médecin n'est prévue qu'après 2-3 semaines, alors seuls ses propres sentiments peuvent l'aider à identifier une grossesse non développée. C'est pourquoi une femme enceinte doit toujours écouter son corps et, au moindre symptôme alarmant, contacter un gynécologue.

Au tout début, une femme doit être alertée par la disparition brutale des signes de grossesse qui se manifestaient activement auparavant. Si la poitrine est enflée et douloureuse, si de la somnolence, de la fatigue, des nausées sont apparues, puis que tout s'est arrêté ou a disparu soudainement, alors avec un degré élevé de probabilité, on peut juger que quelque chose s'est mal passé.

Le repérage est considéré comme un mauvais signe tout au long de la grossesse, ce qui, entre autres, peut indiquer un arrêt du développement de l'embryon. La probabilité d'un résultat défavorable augmente avec une augmentation de la température corporelle à 38 degrés et plus, l'apparition de frissons, des douleurs tiraillantes dans le bas-ventre et dans la région lombaire.

Si le fœtus a gelé à un moment où un ventre assez gros était déjà visible, sa taille peut légèrement diminuer. À une date ultérieure, l'évanouissement sera indiqué par l'absence de perturbations pendant une période prolongée..

Chaque fois qu'un malheur survient, une femme peut se sentir très mal sans raison apparente, comme il lui semble..

Les signes décrits d'une grossesse non en développement peuvent se manifester individuellement ou en combinaison, plusieurs à la fois, ou être complètement absents - dans chaque cas individuel, tout se passe de différentes manières.

Nous espérons sincèrement que ces informations resteront à jamais théoriques et non réclamées pour vous. Mais si Dieu nous en préserve, ne vous découragez pas: 80 à 90% des femmes portent en toute sécurité la prochaine grossesse. De plus, les chances de réussite augmentent si la grossesse est planifiée à l'avance, subit les examens nécessaires et se prépare correctement à la maternité (et à la paternité aussi).

Grossesse non en développement

Causes, signes, traitement de la grossesse manquée

La grossesse non en développement est une pathologie dans laquelle, pour une raison quelconque, l'embryon (ou le fœtus) cesse de se développer et meurt.

Les raisons de cette pathologie sont multiples. Au premier trimestre, ce sont de graves «ruptures» chromosomiques. À tout moment - infections, manque de progestérone et excès d'androgènes, syndrome des antiphospholipides - lorsqu'un enfant meurt à cause de caillots sanguins formés dans les vaisseaux. De plus, les raisons d'une grossesse manquée peuvent résider dans divers effets toxiques sur le fœtus. Les radiations, l'utilisation de médicaments interdits aux femmes enceintes, le tabagisme, la consommation de boissons alcoolisées peuvent entraîner une perte de grossesse ou de graves malformations chez le fœtus.

Comment reconnaître une grossesse gelée

1. Arrêt de la croissance de l'hCG ou de sa diminution. HCG est l'hormone produite par le chorion. Et selon la dynamique de l'augmentation de l'hCG, diverses conclusions importantes peuvent être tirées. Cependant, la croissance de l'hCG n'est généralement pas contrôlée chez toutes les femmes, car cela n'est pas nécessaire dans la pratique. Uniquement dans les cas où le risque d'avortement spontané est élevé. Par exemple, lors de la conception avec FIV ou avec une fausse couche récurrente. Le taux d'hCG est déterminé par un test sanguin. Mais un test de grossesse aidera également à tirer des conclusions. Les signes d'une grossesse manquée peuvent apparaître dans un test de grossesse négatif (en raison de faibles taux d'hCG). Cependant, ce symptôme est plus prononcé aux tout premiers stades de la grossesse..

2. Manque de croissance de l'utérus. Ce symptôme peut être remarqué par un médecin lors d'un examen gynécologique, lorsqu'un écart entre la taille de l'utérus et l'âge gestationnel est révélé. Ou lors de la mesure de la longueur de l'utérus sur le canapé avec un ruban d'un centimètre - ces mesures sont généralement effectuées à partir du deuxième trimestre de chaque femme enceinte lors d'une visite programmée chez le gynécologue. Une grossesse gelée peut être suspectée si le fond de l'utérus est bas.

3. Une disparition brutale des signes de toxicose. Ils disparaissent généralement progressivement, au deuxième trimestre de la grossesse. Si l'embryon meurt, la nausée disparaît presque instantanément. Les glandes mammaires peuvent être molles, indolores, ce qui est rare pendant la grossesse.

4. Écoulement sanglant et étalé du tractus génital, douleur dans le bas de l'abdomen. En règle générale, ces symptômes se produisent déjà avec l'apparition d'une fausse couche. Cependant, ce n'est pas du tout un fait qu'avec ces signes, l'enfant soit déjà mort..

5. Diminution de la température basale. Certaines femmes enceintes mesurent la température dans le rectum avant et pendant la grossesse. Cette méthode, qui n'est pas très précise, peut aider à déterminer l'ovulation, la grossesse et à suivre son évolution. Pendant la grossesse, la température basale est généralement supérieure à 37 degrés. Mais son déclin ne peut être considéré comme un signe absolu de gelée.

6. Absence de rythme cardiaque chez le fœtus à l'échographie ou l'embryon dans l'ovule. Si l'enfant n'a pas de rythme cardiaque à 5-6 semaines de grossesse, cela peut indiquer la mort de l'embryon.
Il y a des cas où l'embryon n'est pas retrouvé dans l'ovule, c'est-à-dire qu'il meurt très tôt, alors qu'il n'est pas encore visible lors de l'échographie. Cette pathologie est appelée anembryonie..

7. Manque de mouvements fœtaux. Les primipares ressentent des mouvements fœtaux tous les jours à partir de 20 semaines de grossesse, multipares - à partir de la 18e semaine. En cas d'absence ou d'arrêt des mouvements, une femme est envoyée d'urgence pour une échographie.

Interrompre la grossesse et de quelle manière

Grossesse non en développement, que faire - un avortement ou attendre une fausse couche spontanée? À l'étranger, les médecins ont adopté une tactique d'attente. Une femme chaque semaine, dans certains cas encore plus souvent, effectue une échographie et rend visite à un gynécologue afin de reconnaître à temps le début du processus inflammatoire - la base de l'intervention chirurgicale. Dans notre pays, un avortement est généralement immédiatement recommandé s'il n'y a aucun signe de fausse couche spontanée naissante..

En règle générale, les médecins «traitent» les grossesses non développées aux premiers stades par aspiration sous vide, c'est-à-dire en aspirant le contenu de l'utérus à l'aide d'une canule spéciale. Cette intervention peut être réalisée sous anesthésie locale, sans anesthésie générale. Une autre option consiste à provoquer une fausse couche par des médicaments. La femme prend des médicaments donnés par le médecin et après 1 à 3 jours, elle fait une fausse couche spontanée. Cette procédure est efficace dans les premiers stades. Plus la période est longue, plus il y a de chances que la fausse couche soit incomplète et vous devrez faire une aspiration sous vide.

Si une grossesse non en développement est prouvée par un examen, un grattage est recommandé si le fœtus est déjà assez gros et ne passe pas à travers la canule (l'aspiration sous vide n'est pas possible). Le grattage (communément "nettoyage") est toujours effectué dans un hôpital. La durée du séjour à l'hôpital après la procédure peut aller jusqu'à plusieurs heures, s'il n'y a pas de complications.

Que faire après une grossesse gelée

En l'absence de contre-indications, il est recommandé à une femme de prendre des contraceptifs oraux pendant au moins 3 à 6 mois. On pense qu'ils aident à restaurer les hormones et à protéger de manière fiable contre la grossesse. S'il existe des contre-indications à la prise de la pilule, une contraception barrière (préservatif) est recommandée. L'enfant doit être planifié après le traitement (si nécessaire), mais pas plus tôt que 3 mois après celui qui a été congelé, sinon il y a un risque élevé de répétition de la situation.

Quant à l'examen médical, les médecins le considèrent comme obligatoire uniquement si une grossesse non en développement se reproduit plus de 2 fois (si l'embryon cesse de se développer au cours du premier trimestre de la grossesse). Puisque dans ce cas, le plus souvent, des anomalies chromosomiques aléatoires deviennent la faute, ce qui est presque impossible à éviter. Il convient de noter que les anomalies chromosomiques deviennent plus fréquentes avec l'âge de la femme..

Si la situation se répète. Il est nécessaire de subir un examen pour identifier et éliminer la cause de la décoloration de la grossesse. Une femme doit passer des tests sanguins, des frottis pour diverses infections et maladies virales, subir une échographie des organes pelviens, passer des tests pour certaines hormones, passer un coagulogramme sanguin et une analyse des anticorps aux phospholipides, aller à une consultation avec un endocrinologue.

Lors de la planification d'une grossesse, on lui prescrit une dose accrue d'acide folique et d'iodure de potassium.

Quelles sont les causes d'une grossesse non en développement dans les premiers stades et que faire dans cette situation?

Bonjour mes lecteurs!

Dans le monde, des millions de couples mariés rêvent d'un enfant, mais ils ne peuvent toujours pas réaliser ce rêve. Les raisons peuvent être différentes, l'une d'elles est une grossesse manquée aux premiers stades..

Un test psychologique sérieux pour un couple - d'une part, la conception s'est bien déroulée, ainsi que les premières semaines de la "situation intéressante", puis quelque chose se passe dans le corps, ce qui conduit à une pathologie. Quelle en est la raison et est-il possible d'éviter cette situation? Aujourd'hui, nous répondrons à ces questions et à d'autres..

Que signifie cette pathologie??

Presque toujours, une femme se blâme dans cette situation, en fait, l'homme peut également être à blâmer. C'est pourquoi il est si important de planifier l'apparition d'un bébé, de subir un examen pour les deux conjoints, ce qui peut révéler des facteurs négatifs.

En les éliminant, vous pouvez être sûr du succès de la naissance d'un bébé. Selon les statistiques, les grossesses manquées sont diagnostiquées dans 20% de tous les cas de «situation intéressante». La violation a son propre code ICD - 10.

Alors, qu'est-ce qu'une grossesse non développée? Il s'agit d'une situation où le fœtus se fige soudainement, sa croissance s'arrête, cela conduit nécessairement à sa mort. Mais en même temps, l'embryon continue d'être dans l'utérus, dont le corps ne rejette pas l'enfant..

Par conséquent, vous pouvez souvent entendre un autre nom pour cette pathologie - une fausse couche ratée. Bien que cette situation puisse survenir littéralement à n'importe quelle semaine de grossesse, elle survient encore le plus souvent dans les premiers stades..

Les pires à cet égard sont les 3-4 premières semaines, puis 8-10 semaines et 16-18 semaines. La question est souvent posée - quelle est l'origine de la pathologie? Nous savons tous qu'après la fécondation, l'ovule est transporté vers l'utérus, où il se développe davantage.

Mais si la pathologie se développe en fonction du type d'anembryon, cela indique l'absence de l'embryon lui-même. Bien que tous les signes de sa présence soient présents. Autrement dit, il y a des membranes fœtales, l'hCG augmente, ce qui rend le test positif. Le plus souvent, cela est dû à des pathologies chromosomiques..

Ce qui conduit à la pathologie

Comme vous pouvez l'imaginer, en fait, les causes de la pathologie peuvent être différentes. Et ce ne sont pas seulement des anomalies chromosomiques, que j'ai mentionnées ci-dessus. Bien que je voudrais m'attarder sur eux plus en détail, car ils sont les plus courants.

Leur essence est la suivante: lorsque le fœtus essaie de se développer avec un chromosome supplémentaire ou une pathologie génique, des malformations y apparaissent dès les premiers jours.

Ils sont généralement incompatibles avec la vie, la nature a donc veillé à ce que cela soit interrompu. D'où est ce que ça vient? Les raisons peuvent être externes, par exemple, un rayonnement élevé, de mauvaises habitudes.

D'autres raisons incluent:

  • la présence d'infections;
  • troubles hormonaux;
  • pathologies auto-immunes;
  • tératozoospermie.

Parmi ceux-ci, il y a d'autres facteurs. Plus en détail, la rubéole, la toxoplasmose et d'autres devraient être mentionnées parmi les infections. Si une femme manque de progestérone, nous parlons de troubles hormonaux. La pathologie auto-immune est assez intéressante, c'est à ce moment que les cellules de la mère combattent l'embryon, le confondant avec un corps étranger.

Si le premier gagne, une grossesse gelée ne peut être évitée. Cela est généralement dû au fait que la mère a un facteur positif et que l'enfant a un facteur Rh négatif. Sur de nombreux forums de femmes, vous pouvez en apprendre davantage sur d'autres causes de pathologie..

L'une des plus intéressantes est la tératozoospermie. C'est à ce moment-là qu'un homme est en fait stérile, mais en raison de diverses circonstances, la fécondation se produit toujours. Cependant, la grossesse ne se développe pas, ce qui conduit à une situation déjà connue..

Comment découvrir une violation?

Beaucoup sont intéressés par les symptômes de cette maladie. Tout d'abord, une femme cesse de ressentir tous les signes d'une «situation intéressante» qu'elle a eue récemment: nausées, tensions dans les glandes mammaires, etc. Mais cela n'est pas toujours associé à une grossesse ratée..

Les autres signes de pathologie sont les suivants:

  • la température monte, la faiblesse se fait sentir;
  • une décharge apparaît, le bas-ventre fait mal, la douleur est donnée au bas du dos.

Que faire? Consultez immédiatement votre médecin. Il examinera d'abord dans le fauteuil. C'est à ce moment que le médecin peut dire - une grossesse non en développement dans votre cas peut être une erreur ou est-ce une pathologie. Mais l'inspection visuelle ne donne pas toujours une réponse à 100% à la question..

Le plus souvent, le médecin envoie une échographie. Après 6 semaines de grossesse, le spécialiste entendra déjà le rythme cardiaque fœtal. S'il est absent, il s'agit certainement d'une pathologie associée à la congélation fœtale. Si vous êtes sûr de ne pas avoir enfreint le code ICD-10, en vous appuyant simplement sur le test, je peux vous décevoir.

Le test peut également être positif à un moment où votre embryon est déjà congelé. Le fait est que le niveau de hCG, sur la base duquel le résultat du test est obtenu, peut encore être assez élevé. Comment l'hCG se développe-t-elle avec la pathologie congelée? En aucune façon. Dans un premier temps, il reste au même niveau, puis diminue progressivement.

Lors du webinaire d'Irina Zhgaryova "Interruption spontanée de grossesse à un stade précoce", vous pouvez obtenir des réponses à toutes vos questions concernant les causes d'une grossesse interrompue, ainsi que les signes par lesquels vous pouvez déterminer la pathologie.

Un obstétricien possédant une vaste expérience de travail vous expliquera comment se préparer à une future conception et comment restaurer la fertilité du corps après un avortement spontané. Les commentaires de ceux qui ont déjà assisté au webinaire sont les plus positifs. Les femmes notent que les connaissances acquises les ont aidées à surmonter leur peur d'essayer de redevenir mère.

Que faire?

Si le médecin a le moindre soupçon d'échec de grossesse, il doit nécessairement hospitaliser la femme. En cas de doute, même après la recherche, la femme est suivie pendant environ deux semaines supplémentaires. S'il y a des signes de fausse couche spontanée, l'utérus est nettoyé.

C'est essentiellement un avortement. Si la période peut aller jusqu'à 7 semaines, les spécialistes peuvent prescrire des moyens spéciaux pour le nettoyage des médicaments. Un traitement supplémentaire est prescrit. Le premier est l'hystéroscopie. Et le médecin peut également prescrire des antibiotiques pour éviter l'endométrite et la chorionamnionite. Mais ce n'est pas tout.

Le médecin est obligé de répondre à la question principale - pourquoi la grossesse ne se développe-t-elle pas? Par conséquent, après le nettoyage, le matériel est envoyé pour la recherche, il doit exclure ou confirmer les anomalies chromosomiques. Des recherches supplémentaires sur la génétique des tissus fœtaux peuvent être nécessaires.

Les médecins recommandent fortement une protection après une pathologie pendant au moins six mois. Pour cela, des contraceptifs oraux sont prescrits. Pendant cette période, maman devra subir tous types d'examens, comme son mari, afin d'exclure la possibilité d'une répétition de la situation.

La prochaine grossesse après la détection d'une grossesse non en développement devrait survenir dans environ un an. Pas de mauvaises habitudes, juste un mode de vie sain, éliminez toutes les infections. Pendant la période de planification et dans les premières semaines, la femme enceinte doit prendre de l'acide folique et de la vitamine E.

Si vous avez entendu beaucoup d'histoires effrayantes sur une grossesse ratée, ne paniquez pas. Vous savez maintenant que la pathologie peut être traitée.

Parlez-en à vos amis sur les réseaux sociaux, la connaissance les aidera dans les moments difficiles. Et si vous avez envie d'en apprendre davantage sur d'autres troubles pendant la grossesse, inscrivez-vous au blog. Jusqu'à de nouveaux sujets! Au revoir.

Respectueusement vôtre, Tatyana Chudutova, mère de trois merveilleux enfants!

Grossesse gelée: signes et causes

Comment réduire le risque de fausse couche.

Igor Makarov Docteur en sciences médicales, professeur, docteur de la catégorie de qualification la plus élevée

Ce que vous devez savoir sur une grossesse gelée, comment réduire le risque de fausse couche - dit le docteur en médecine, le professeur Igor Makarov.

Dans une grossesse non en développement, également appelée «grossesse gelée», la mort de l'embryon / du fœtus survient, mais il n'y a aucun signe clinique de fausse couche spontanée.

Causes de grossesse manquée

Les raisons d'une grossesse manquée sont variées. Ainsi, l'arrêt du développement de l'embryon / fœtus peut être dû au processus inflammatoire résultant de l'action de divers micro-organismes. Les agents responsables de l'inflammation les plus courants sont: streptocoques, staphylocoques, E. coli, Klebsiella, virus de la rubéole, cytomégalovirus, virus de l'herpès simplex, virus Coxsackie, mycoplasme, chlamydia, tréponème, mycobactéries, toxoplasme, plasmodes, champignons (muguet).

Les maladies infectieuses chroniques chez une femme n'entraînent le plus souvent pas directement la mort fœtale intra-utérine, mais provoquent certains troubles qui y contribuent. Par exemple, en raison de l'influence directe d'un facteur infectieux, une anomalie cardiaque se forme chez le fœtus, ce qui empêche son développement normal. Cependant, ce ne sont pas toujours et toutes les infections qui entraînent la mort de l'embryon. L'influence de l'infection dans ce cas dépend du chemin de sa pénétration, de l'implication dans l'infection du fœtus et des membranes amniotiques, du type et de l'activité de l'agent pathogène, du nombre de micro-organismes pénétrants, de la durée de la maladie de la mère, de l'activité des capacités de protection du corps et d'autres facteurs.

Les micro-organismes peuvent pénétrer dans l'utérus à partir des parties inférieures du système reproducteur, infectant le liquide amniotique, qui est ensuite avalé par le fœtus. L'infection peut se propager à travers les membranes amniotiques et plus loin au fœtus, causant des dommages à ses organes internes, qui, à leur tour, sont la cause de sa mort. L'infection peut atteindre le fœtus et des foyers d'inflammation chroniques dans les trompes de Fallope et dans les ovaires.

La mort de l'embryon / fœtus peut être due à une violation de la relation immunitaire, étant donné que l'ovule est à moitié étranger à l'organisme maternel. Dans ce cas, des réactions de rejet sont activées, visant à affecter l'ovule et à le retirer de l'utérus. Une grossesse non en développement peut être causée par diverses anomalies chromosomiques: dans les premières semaines de grossesse, des modifications chromosomiques sont présentes en cas d'avortement spontané, c - c c - avec l'âge, la probabilité d'anomalies chromosomiques augmente. Les raisons du développement d'anomalies chromosomiques sont également des facteurs externes défavorables. L'arrêt de la croissance et du développement de l'embryon / fœtus peut entraîner des complications thrombotiques causées par des anomalies génétiques du système de coagulation sanguine chez une femme enceinte. Les plus courants d'entre eux sont: la mutation du facteur V Leiden, la mutation de la prothrombine G202110A, la mutation de la méthyltétrahydrofolate réductase, le polymorphisme du gène activateur du plasminogène, le polymorphisme des récepteurs plaquettaires.

Les troubles du système de coagulation sanguine causés par le syndrome des antiphospholipides déterminent également le développement défavorable de l'embryon / fœtus. Dans les premiers stades de la grossesse, le rôle de l'effet nocif direct des anticorps antiphospholipides sur les structures de l'ovule avec un avortement spontané ultérieur n'est pas exclu. Avec cette pathologie, le processus d'implantation de l'ovule est perturbé. De plus, avec le syndrome des antiphospholipides, il y a une diminution de la formation de vaisseaux sanguins du placenta et une diminution de sa fonction, ce qui peut entraîner une grossesse manquée. Une autre cause de développement altéré de l'embryon et du placenta dans le syndrome des antiphospholipides est la thrombose et les lésions des vaisseaux utéroplacentaires.

Parmi les causes de fausse couche, on distingue également les changements hormonaux. Une formation altérée et une fonction diminuée du corps jaune dans l'ovaire entraînent une diminution de la progestérone et une préparation inadéquate de l'utérus pour l'implantation de l'ovule. À cet égard, la formation de la circulation utéro-placentaire est perturbée, ce qui entraîne une diminution de l'apport sanguin à l'embryon / fœtus et sa mort. Souvent, de telles violations se produisent avec une accumulation excessive d'hormones sexuelles mâles dans le corps d'une femme (syndrome de Stein-Leventhal, syndrome adrénogénital), avec une fonction thyroïdienne diminuée ou augmentée.

Plus la période de gestation est courte, plus la sensibilité de l'embryon / fœtus à l'action de facteurs dommageables est élevée. Cependant, il diminue de manière inégale au cours du développement intra-utérin. On distingue les périodes critiques pendant la grossesse dans lesquelles l'ovule, l'embryon et le fœtus sont particulièrement vulnérables aux effets indésirables: la période d'implantation, la période d'embryogenèse, la période de formation du placenta (jusqu'à 12 semaines), la période de formation des systèmes fonctionnels les plus importants du fœtus

Signes cliniques d'une grossesse gelée

On distingue un certain nombre de troubles séquentiels caractéristiques d'une grossesse non en développement: diminution et arrêt de la circulation sanguine utéro-placentaire dans le contexte d'une lésion des structures du placenta; arrêt de la circulation utéro-placentaire; violation de la structure de la couche interne de l'utérus (endomètre) causée par la présence d'éléments morts de l'ovule dans la cavité utérine.

Les signes cliniques de grossesse non en développement peuvent être extrêmement rares dans le contexte de l'arrêt de l'augmentation de la taille de l'utérus et de leur incompatibilité avec l'âge gestationnel. Cependant, l'utérus peut être de taille normale, peut être réduit et peut même être agrandi s'il est rempli de sang pendant le détachement de l'ovule.

Pendant un certain temps après la mort de l'embryon / du fœtus, la patiente peut se sentir enceinte. Cependant, au fil du temps, les signes subjectifs de grossesse disparaissent progressivement. Des taches sur les voies génitales et des crampes abdominales sont périodiquement notées. En règle générale, la gonadotrophine chorionique dans le sang d'une femme est à un niveau extrêmement bas, voire complètement absente.

Diagnostic de grossesse non en développement

L'identification la plus fiable d'une grossesse non en développement peut être basée sur les résultats d'un examen échographique en l'absence de rythme cardiaque fœtal. L'un des types les plus courants de grossesses manquées est l'anembryonie, c.-à-d. l'absence d'embryon dans la cavité de l'ovule après des semaines de grossesse. Dans ce cas, l'ovule est plus petit qu'il ne devrait l'être et l'embryon n'est pas visualisé.

Dans d'autres cas de grossesse non en développement, selon l'échographie, la taille de l'ovule correspond ou est en retard dans son développement, l'embryon peut être visualisé, mais sans rythme cardiaque. Souvent, un hématome rétrochoriel peut être détecté, qui est une accumulation de sang au site de détachement de l'ovule de la paroi utérine.

Avec un séjour plus long de l'embryon mort dans l'utérus, la visualisation de l'embryon est impossible, il n'y a aucun signe de son activité vitale. La taille de l'utérus est en retard sur l'âge gestationnel, il y a une déformation de l'ovule avec des contours flous.

Enlèvement de l'ovule mort

La mort d'un embryon / fœtus ne s'accompagne pas toujours de son expulsion spontanée de l'utérus. Des cas sont souvent observés lorsqu'un œuf fécondé mort persiste dans l'utérus pendant une durée indéfinie. La raison de ce retard peut être: une fixation primaire serrée de l'ovule à la paroi utérine lors de l'implantation, une insuffisance des réactions de rejet immunitaire de l'ovule mort, une diminution de l'activité contractile de l'utérus.

Lorsqu'un embryon mort est dans l'utérus pendant plus de 4 semaines, les éléments de la décomposition de l'ovule pénètrent dans la circulation sanguine maternelle, ce qui peut provoquer des saignements massifs lors de la tentative d'interruption de grossesse. Par conséquent, avant le curetage de l'utérus, il est nécessaire de réaliser des études sur l'état du système de coagulation sanguine et, si nécessaire, d'effectuer un traitement approprié..

Après un examen approfondi et une préparation appropriée de la femme (mise en place de mesures thérapeutiques et préventives visant à réduire le risque de développer d'éventuelles complications), il est nécessaire de mettre fin à une grossesse gelée. À cette fin, une dilatation instrumentale ou médicamenteuse du col de l'utérus et une élimination instrumentale du contenu de l'utérus sont effectuées. Il est également possible d'utiliser des médicaments spéciaux pour l'ablation non opératoire de l'ovule de l'utérus. Immédiatement pendant l'avortement ou immédiatement après son achèvement, une échographie est nécessaire pour s'assurer que les parties du fœtus et du placenta sont complètement retirées. Après l'ablation de l'ovule pendant la grossesse non en développement, quelle que soit la méthode d'interruption choisie, il est conseillé d'effectuer un traitement anti-inflammatoire.

Dans chaque cas, avec une grossesse non en développement, un examen approfondi est nécessaire pour identifier les causes possibles de l'interruption de grossesse avec leur élimination ou affaiblissement ultérieur de l'action.

Comment réduire la probabilité de mort embryonnaire?

Pour réduire la probabilité d'action d'éventuels facteurs néfastes sur le déroulement de la grossesse, il est nécessaire de procéder à un examen de dépistage des patientes prévoyant une grossesse, ainsi que des femmes en début de grossesse pour une infection urogénitale. Il est également important de mener des conseils médicaux et génétiques afin d'identifier les groupes à haut risque de pathologie congénitale et héréditaire. En présence de causes endocriniennes de fausse couche, un traitement hormonal correctif approprié doit être sélectionné.

Il est également important d'identifier diverses maladies auto-immunes et leur correction. Une re-grossesse est possible lorsque les causes identifiées de décès de l'embryon / du fœtus sont éliminées et après le traitement nécessaire. Avec une nouvelle grossesse, un examen échographique est effectué, la détermination des marqueurs dans le sang d'éventuels troubles du développement fœtal, notamment: α - fœtoprotéine, gonadotrophine chorionique, test PAPP-A dans les termes les plus informatifs. Selon les indications, des diagnostics prénatals invasifs sont également réalisés, y compris la biopsie chorionique, l'amniocentèse ou la cordocentèse pour déterminer les chromosomes et un certain nombre de maladies fœtales monogéniques. En outre, ils mettent en œuvre des mesures thérapeutiques et prophylactiques visant à éliminer le processus infectieux, effectuent un traitement anti-inflammatoire spécifique en association avec des immunocorrecteurs, corrigent les troubles du système de coagulation sanguine et préviennent l'insuffisance placentaire à partir des semaines de grossesse.

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance

Grossesse non en développement: causes et conséquences

Attendre la naissance d'un bébé est l'une des périodes les plus heureuses de la vie des futurs parents. Ils endurent courageusement toutes les épreuves et les épreuves de la grossesse, espérant voir bientôt un miracle - leur nouveau-né. Cependant, certaines femmes peuvent éprouver de manière inattendue un grand chagrin, qui s'appelle une grossesse manquée. Le plus souvent, ce problème survient au 1er trimestre, bien qu'il puisse survenir à tout moment.

Qu'est-ce qu'une grossesse non développée?

Une grossesse non en développement ou gelée est un arrêt du développement du fœtus en raison de sa mort, dans laquelle il n'y a aucun signe de fausse couche. Le plus souvent, cette pathologie survient aux premiers stades - au 1er trimestre. Un autre type de celui-ci est une grossesse non en développement de type anembryonnaire. C'est une situation dans laquelle la fécondation a eu lieu et les membranes ont commencé à se former, mais il n'y a pas d'embryon dans l'œuf fécondé..

Une grossesse gelée est un coup très terrible à l'état psychologique et émotionnel. Cependant, les informations sur la façon dont le corps d'une femme peut s'en remettre sont très importantes pour augmenter les chances d'avoir un bébé en bonne santé à l'avenir..

Causes d'une grossesse gelée

Malheureusement, il n'est pas toujours possible d'établir pourquoi telle ou telle femme a une grossesse non développée. Si la mort fœtale survient dans un délai d'un trimestre, elle est généralement causée par un problème chez le bébé à naître. Environ 3/4 des fausses couches surviennent pendant cette période.

Si le fœtus meurt au cours du 2e ou 3e trimestre, cela peut être dû à la présence de maladies chez la mère.

Causes d'une grossesse gelée au 1er trimestre

Le plus souvent, une grossesse précoce manquée est causée par des problèmes avec les chromosomes fœtaux. Ils sont constitués d'ADN, qui contient un ensemble d'instructions détaillées qui contrôlent un large éventail de facteurs différents - du développement des cellules du corps de l'enfant à naître à la couleur de ses yeux..

Parfois, au moment de la conception, une erreur se produit, en raison de laquelle l'embryon reçoit trop ou trop peu de chromosomes. La cause de ce phénomène reste inconnue, mais ses conséquences sont un développement anormal du fœtus et une fausse couche..

Les médecins estiment qu'environ 2/3 des fausses couches précoces sont associées à des anomalies chromosomiques. Il faut se rappeler que le re-développement d'une grossesse non développée pour cette raison est très rare, car le plus souvent, il n'y a pas de problèmes de chromosomes chez les futurs parents.

La mort fœtale intra-utérine au 1er trimestre peut également entraîner des problèmes de développement du placenta - l'organe qui relie la circulation sanguine de la mère au bébé.

Les facteurs suivants peuvent augmenter le risque de grossesse manquée dans les premiers stades:

  • La mère a plus de 35 ans.
  • Obésité.
  • Fumer pendant la grossesse.
  • Consommation de drogues et d'alcool pendant la grossesse.
  • Boire de grandes quantités de caféine, que l'on trouve dans le café, le thé, le chocolat, les boissons énergisantes et certains sodas.

Causes d'une grossesse gelée aux 2ème et 3ème trimestres

En règle générale, aux 2e et 3e trimestres, les problèmes de santé de la femme enceinte peuvent entraîner une grossesse manquée..

Causes de grossesse manquée aux 2ème et 3ème trimestres:

Type de raisonMaladies
Maladies chroniques chez une femmeDiabète mal contrôlé

Hypertension artérielle sévère

Le lupus érythémateux disséminé

Hyperthyroïdie ou hypothyroïdie

Maladies infectieusesRubéole

Paludisme

Toxicoinfections d'origine alimentaireListériose - se développe le plus souvent avec l'utilisation de produits laitiers non pasteurisés

Toxoplasmose - peut se développer en mangeant de la viande infectée crue ou insuffisamment cuite, en particulier de l'agneau, du porc ou du chevreuil

Salmonellose - le plus souvent causée par la consommation d'œufs crus ou insuffisamment cuits

Problèmes avec l'utérusLa présence de fibromes

Structure anormale de l'utérus

Mythes sur les causes d'une grossesse manquée

Malgré les stéréotypes courants, la fausse couche n'est pas associée à:

  • l'état émotionnel de la mère pendant la grossesse;
  • la frayeur;
  • Exercice (cependant, le type et l'intensité de l'exercice doivent être discutés avec votre médecin);
  • travailler pendant la grossesse;
  • avoir des relations sexuelles;
  • Voyage en avion;
  • manger de la nourriture épicée.

Symptômes d'une grossesse manquée

Malheureusement, dans la plupart des cas, une femme ne sait pas que son enfant est déjà décédé, car une grossesse non en développement à un stade précoce ne présente pas de symptômes vifs caractéristiques d'une fausse couche. Avec cette pathologie, le placenta n'arrête pas de produire des hormones, c'est pourquoi la femme continue de se sentir enceinte.

Cependant, dans certains cas, une femme peut remarquer que ses symptômes tels que la sensibilité des seins, la nausée et la fatigue ont disparu. À une date ultérieure, la décoloration de la grossesse se caractérise par un manque de mouvement fœtal dans l'utérus.

Diagnostic de grossesse non en développement

Si vous avez des craintes et des soupçons quant à la possibilité d'une grossesse gelée, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un examen complet..

Le diagnostic d'une grossesse non en développement est le plus souvent établi après une échographie, qui détecte l'absence de battement de cœur chez le fœtus. L'échographie est réalisée à travers la paroi abdominale antérieure ou par voie transvaginale. Cette dernière technique est plus précise, mais elle s'accompagne d'un certain inconfort. Pour exclure une erreur dans le diagnostic, au moins deux procédures d'examen sont effectuées.

Le médecin peut détecter l'absence de rythme cardiaque chez le fœtus aux stades ultérieurs de la grossesse par auscultation avec un stéthoscope obstétrical. La cardiotocographie aidera à confirmer les préoccupations - méthodes d'enregistrement du rythme cardiaque fœtal et du tonus utérin.

Les taux de gonadotrophine chorionique et de progestérone, hormones associées à la grossesse, peuvent également être mesurés..

Dans certains cas, le diagnostic ne peut être posé immédiatement. Par exemple, il est difficile de confirmer une grossesse non en développement avant l'âge gestationnel de 6 à 7 semaines, car ce n'est qu'à ce moment que le fœtus bat son cœur. Dans ce cas, les médecins recommandent généralement un réexamen dans 1-2 semaines..

Parfois, la mort fœtale est découverte par accident, lors d'une échographie de dépistage.

Après un cas d'évanouissement de la grossesse, un homme et une femme doivent subir un examen complet, avec l'aide duquel des spécialistes tenteront d'identifier les causes possibles de la mort fœtale. Malheureusement, dans la moitié des cas, l'étiologie d'une grossesse non en développement ne peut être détectée..

En cas de fausse couche répétée, les femmes et les hommes subissent un examen encore plus détaillé, comprenant:

  • Le caryotypage est un test permettant de détecter des anomalies chromosomiques pouvant entraîner la mort du fœtus au cours du développement intra-utérin. Si des problèmes sont détectés, les partenaires sont envoyés pour une consultation avec un généticien, qui explique au couple leurs chances de réussir une grossesse à l'avenir et parle des solutions possibles - par exemple, la fécondation in vitro.
  • Procédure d'échographie. Pour étudier la structure de l'utérus et identifier sa pathologie, une échographie transvaginale est réalisée.
  • Des tests sanguins qui mesurent les niveaux d'anticorps antiphospholipides et d'anticoagulant lupique. Les anticorps antiphospholipides augmentent le risque de caillots sanguins et affectent la formation du placenta, ce qui peut altérer l'apport sanguin au fœtus, entraînant la mort du fœtus.

Traitement d'une grossesse non développée

Une fois le diagnostic établi, une femme est souvent confrontée à un choix difficile de la tactique à choisir pour le traitement d'une grossesse non développée. Dans tous les cas, un séjour prolongé dans l'utérus d'un fœtus décédé est dangereux pour la santé et la vie d'une femme, car cela augmente le risque de saignements graves et de complications infectieuses.

En règle générale, une femme se voit offrir l'une des options:

  1. Tactiques attentistes. Dans les premiers stades de la grossesse, avec la mort intra-utérine de l'embryon, il est possible de s'attendre au rejet naturel de ses tissus par le corps de la femme. À ce stade, une surveillance et une observation attentives sont effectuées. Néanmoins, vous ne pouvez pas attendre trop longtemps - c'est dangereux. En règle générale, le traitement actif ne peut être retardé que jusqu'à 2 semaines après le diagnostic. Les médecins n'aiment pas trop les tactiques futures avec une grossesse gelée.
  2. Tactiques chirurgicales. Après avoir établi et clarifié le diagnostic, une petite opération obstétricale est effectuée - dilatation du col de l'utérus et curetage (grattage de la cavité utérine). Lors de cette intervention chirurgicale, les tissus du fœtus, ses membranes et le placenta sont retirés de l'utérus. L'opération est généralement réalisée sous anesthésie générale.
  3. Tactiques médicamenteuses. L'interruption d'une grossesse non en développement dans les premiers stades (jusqu'à 8 semaines de gestation) peut également être réalisée de manière conservatrice. À cette fin, des médicaments sont utilisés pour faire contracter l'utérus et pousser le tissu fœtal et le placenta hors de sa cavité..

Avec la mort fœtale intra-utérine au 3ème trimestre, l'accouchement est nécessaire. À cette fin, les médecins stimulent le travail par le canal génital vaginal ou pratiquent une césarienne.

Il faut se rappeler qu'une grossesse manquée est un coup dur émotionnel. Par conséquent, la femme enceinte a grandement besoin du soutien du personnel médical et de ses proches..

Complications et conséquences d'une grossesse gelée

Un grave danger pour la santé et la vie d'une femme avec une grossesse manquée est le risque de saignements graves et d'infections..

Le plus souvent, une grossesse non développée a de graves conséquences émotionnelles non seulement pour la femme, mais aussi pour son partenaire, ainsi que pour ses proches. Pendant ce temps, ils peuvent avoir besoin d'un soutien psychologique..

Les personnes qui ont souffert de ce chagrin peuvent développer de la fatigue, une diminution de l'appétit et des troubles du sommeil, elles éprouvent des sentiments de culpabilité, de choc, de tristesse et de colère. Les gens souffrent de pertes de différentes manières. Certains d'entre eux trouvent réconfortant de parler aux autres de leurs sentiments, tandis que d'autres ne veulent pas parler de leur chagrin. Certaines femmes commencent à planifier leur prochaine grossesse dans quelques semaines, tandis que d'autres ne peuvent même pas y penser..

Le père de l'enfant peut également souffrir d'une perte. Il est plus difficile pour les hommes d'exprimer leurs émotions, surtout lorsqu'ils savent qu'ils doivent soutenir leur partenaire dans leurs actions. Une grossesse inégalée peut parfois causer des problèmes relationnels.

De nombreuses femmes qui ont souffert de ce chagrin sont préoccupées par la question de savoir si une grossesse pourra se reproduire après avoir subi une grossesse non en développement. Heureusement, dans la plupart des cas, un enfant en bonne santé leur naît après un certain temps, car le plus souvent, des anomalies chromosomiques se développent chez le fœtus lui-même et ne sont pas héritées de leurs parents. En règle générale, les médecins conseillent de planifier la prochaine grossesse 3 à 6 mois après la fin de la précédente..

Prévention de la mort fœtale prénatale

Dans la plupart des cas, la cause de la grossesse non développée reste inconnue, par conséquent, cette pathologie ne peut être évitée.

Cependant, le respect de certaines conditions aidera à réduire le risque de grossesse manquée:

  • arrêter de fumer, d’alcool, de drogues;
  • suivre une alimentation saine et équilibrée riche en légumes et fruits;
  • tentatives pour éviter de contracter certaines maladies infectieuses pendant la grossesse (par exemple, la rubéole);
  • refus d'utiliser certains aliments qui peuvent nuire à une femme enceinte et à son bébé;
  • normalisation du poids avant la grossesse;
  • la prise de vitamines prénatales et de suppléments d'acide folique avant la grossesse peut également réduire le risque de mort fœtale prénatale et de malformations congénitales.

Si les raisons de la grossesse manquée sont identifiées, elles sont traitées pour éviter des cas similaires à l'avenir.

Auteur: Taras Nevelichuk, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Causes de grossesse manquée: ce qu'elles impliquent

La grossesse est un événement attendu depuis longtemps dans la vie de presque toutes les femmes. Cela n’a pas toujours une issue heureuse. Parfois, la grossesse s'arrête, le fœtus cesse de se développer. En règle générale, pour une femme, c'est un choc. La peur, le désespoir et l'incompréhension de la situation peuvent entraîner de graves complications pour la santé physique et psychologique. Pourquoi le fœtus ne se développe pas et comment agir correctement dans une telle situation. Les réponses à ces questions plus loin dans l'article.

  1. Qu'est-ce qu'une grossesse non développée
  2. Causes d'une grossesse gelée
  3. Symptômes
  4. Diagnostique
  5. Traitement
  6. Complications et conséquences
  7. La prévention
  8. Vidéo utile: pourquoi une grossesse non développée se produit

Qu'est-ce qu'une grossesse non développée

Le diagnostic de «grossesse non développée» est compris comme un processus pathologique dans lequel le développement embryonnaire s'arrête..

Elle peut être déclenchée par un certain nombre de facteurs externes et internes. Il s'agit d'une mort fœtale qui n'a pas les signes cliniques caractéristiques..

Souvent, une femme découvre que la grossesse a gelé après un certain temps lors d'un examen échographique planifié.

La pratique obstétricale moderne distingue 2 types de cette pathologie:

  • anembryonie (le développement s'arrête en raison de l'absence de l'ovule);
  • mort biologique d'un embryon normal.

L'arrêt du développement et la mort de l'embryon peuvent survenir à n'importe quel stade de la grossesse. Il a été constaté que le plus souvent, cette pathologie survient dans les 12 premières semaines de la période périnatale..

Les obstétriciens-gynécologues distinguent des périodes spéciales où le risque d'arrêter le développement de l'enfant est suffisamment élevé:

  • 3 semaines de grossesse;
  • 8-11 semaines de grossesse;
  • 16-20 semaines de grossesse.

Ces données n'excluent pas la probabilité d'une grossesse manquée à d'autres périodes..

Il y a des cas où un enfant meurt in utero quelques semaines avant la naissance.

Causes d'une grossesse gelée

Il existe de nombreuses raisons pour arrêter le développement de l'embryon.

La pathologie est provoquée par les facteurs suivants:

  • génétique;
  • endocrine;
  • infectieux;
  • auto-immune.

L'arrêt du développement de la grossesse est dû à des anomalies chromosomiques ou génétiques. Un dysfonctionnement de la structure de l'ADN peut être déclenché par de nombreux facteurs..

Les processus inflammatoires dans le corps de la mère peuvent arrêter le développement de l'embryon. La vaginose, le SRAS, les virus grippaux et de nombreuses autres maladies sont des facteurs négatifs pour l'évolution de la grossesse.

La grossesse se fige en raison d'un déséquilibre hormonal dans le corps de la femme enceinte ou en raison de la présence de maladies auto-immunes de nature inconnue.

Symptômes

L'arrêt du développement de l'embryon dans la cavité utérine est une pathologie qui peut entraîner de graves problèmes de santé chez la femme.

Signes d'une grossesse manquée aux premiers stades:

  • diminution de la température basale;
  • taches du vagin;
  • douleur tirante dans le bas de l'abdomen, qui ressemble aux sensations pendant la menstruation;
  • si la poitrine était douloureuse et enflée, cette symptomatologie disparaît;
  • arrêt brutal des manifestations de toxicose.

Lorsque la grossesse s'arrête au cours des 12 premières semaines, une femme ne sera pas en mesure de déterminer de manière indépendante qu'un problème est survenu. Elle ne peut être alertée que par des symptômes alarmants..

Signes de grossesse ne se développant pas au cours des 2e et 3e trimestres de la grossesse:

  • arrêter la croissance de l'abdomen;
  • les mouvements de l'enfant s'arrêtent brusquement;
  • la température corporelle générale de la femme augmente dès le début des processus inflammatoires;
  • saignement vaginal.

Une fois que la femme a commencé à sentir comment le bébé bougeait dans l'utérus, cela devrait devenir le signe principal de l'évolution normale de la période périnatale..

Si les mouvements deviennent rares ou disparaissent complètement, c'est une raison pour être au plus vite chez le médecin..

Diagnostique

En contactant un médecin avec des plaintes de symptômes caractéristiques d'une grossesse non en développement, une femme se verra assigner un examen complet, qui permettra d'établir avec précision le diagnostic.

Le diagnostic comprend:

  • un examen échographique, qui détermine la présence d'un rythme cardiaque chez un enfant;
  • examen gynécologique;
  • test sanguin de la mère pour la quantité d'hCG.

Un historique complet avec une grande précision vous permet de faire ce diagnostic.

Traitement

Le traitement d'une grossesse non développée dépend de la période périnatale à laquelle le diagnostic a été posé.

Souvent, une grossesse gelée se termine par une fausse couche spontanée. Cela est particulièrement vrai pour les premières semaines de la période périnatale..

Si le prélèvement de l'embryon mort n'a pas eu lieu dans les quelques jours, des soins médicaux seront nécessaires.

Jusqu'à la 8e semaine de grossesse, une méthode d'interruption médicale d'une grossesse non en développement est utilisée. Une femme reçoit un médicament spécial qui provoque une fausse couche.

À une date ultérieure, le retrait de l'embryon mort se produit chirurgicalement au moyen d'un grattage de la cavité utérine.

Après qu'une grossesse gelée a été retirée de l'utérus, la femme se voit prescrire un complexe de thérapie réparatrice.

Complications et conséquences

Avec le retrait rapide de l'embryon mort et des membranes pour une femme, il n'y a pas d'anomalies physiologiques graves. Il a lieu de ne parler que de la composante psychologique du problème.

Si une grossesse manquée est diagnostiquée assez tardivement, les complications suivantes peuvent survenir:

  • processus inflammatoires dans la muqueuse utérine;
  • état septique.

Dans la plupart des cas, une femme peut porter et donner naissance à un bébé en bonne santé après une précédente grossesse congelée.

Si la congélation fœtale s'est produite à plusieurs reprises, il est recommandé de subir un examen complet du corps et de consulter un généticien.

La prévention

Afin de donner naissance à un bébé en bonne santé à l'avenir, vous devez respecter des règles préventives simples:

  • assurez-vous de connaître les raisons pour lesquelles la grossesse s'est arrêtée la dernière fois;
  • être examiné pour la présence d'une infection urogénitale et, si nécessaire, la traiter;
  • obtenez une consultation avec un généticien qui peut vous informer des risques possibles;
  • subir un traitement hormonal pendant la période de récupération;
  • restaurer l'état psycho-émotionnel (s'il y a un besoin, alors demander l'aide d'un psychologue);
  • consultez régulièrement un gynécologue à des fins préventives.

Si vous suivez ces recommandations, la probabilité de savoir ce qu'est une grossesse non en développement est réduite à zéro..

La grossesse gelée est un scénario périnatal indésirable. Peu de femmes sont prêtes pour cette tournure des événements..

Si vous connaissez les causes et les conséquences d'une grossesse manquée, que faire de cette pathologie, les risques deviennent minimes..

Suite à des recommandations simples et des conseils préventifs, la future maman assure le développement normal de son enfant.

L'identification rapide du problème vous permet de le résoudre avec le moins de dommages pour la femme. Par conséquent, au premier signe d'anxiété, ne reportez pas la visite chez le médecin..

Grossesse non en développement

Selon les statistiques, aujourd'hui, une grossesse sur cinq diagnostiquée se termine par une fausse couche ou s'arrête dans le développement. 80% de toutes les grossesses non en développement surviennent au 1er trimestre.

Deux types de grossesses manquées

Sur la base des résultats de l'échographie, deux types de grossesses non en développement peuvent être déterminés: un œuf fécondé vide (anembryonie) et la mort fœtale.

L'anembryonie est l'absence d'embryon dans l'ovule.

La mort d'un embryon est dite lorsqu'elle s'est développée normalement au début de la grossesse, puis est décédée pour une raison quelconque. Si cela s'est produit récemment (plusieurs jours se sont écoulés depuis le décès), l'embryon et l'œuf ont les formes et tailles habituelles, mais il n'y a aucun signe de vie fœtale. Cette condition peut ne pas être accompagnée de symptômes cliniques de menace d'avortement..

Causes de grossesse manquée

1. Les anomalies génétiques et chromosomiques de l'embryon sont la principale cause de pertes aux stades précoces (80%).

2. Malformations des organes génitaux féminins (par exemple, doublement de l'utérus, septum complet de l'utérus, utérus bicorne, etc.).

3. Conditions pathologiques de la membrane muqueuse de l'utérus de la femme (atrophie de l'endomètre, syndrome d'Asherman - synéchies intra-utérines (adhérences, adhérences).

4. Violation du système de coagulation sanguine: thrombophilie héréditaire.

5. Autres raisons.

Selon l'American Society of Obstetricians and Gynecologists (ACOG), le lien entre les fausses couches précoces et deux facteurs de risque est le plus fiable:

1. Âge de procréation plus âgé et tardif de la mère. 2. Un grand nombre de fausses couches antérieures (3 ou plus).

Les maladies chroniques de la mère, à la fois gynécologiques (par exemple, l'endométriose) et générales (diabète sucré, hypertension artérielle, obésité), réduisent également les capacités de reproduction..

En outre, les facteurs de risque comprennent une violation de la santé reproductive d'un partenaire sexuel. Ils sont divisés en gérables (dépendance à la nicotine, toxicomanie, indice de masse corporelle faible ou élevé) et ingérables (âge de procréation plus avancé des parents, stress).

Diagnostique

1. Signes subjectifs:

- douleur abdominale basse,

- écoulement sanglant du tractus génital,

- disparition des signes de toxicose précoce (nausées, vomissements).

2. Signes objectifs:

- L'échographie est la méthode la plus informative pour diagnostiquer les grossesses non en développement; le diagnostic peut être posé avant le moment de l'apparition des plaintes. Avec une grossesse congelée, l'absence d'embryon dans la cavité de l'ovule après 7 semaines de grossesse ou l'absence de rythme cardiaque fœtal est détectée.

- un test sanguin pour déterminer le niveau de b-hCG. Son contenu lors d'une grossesse congelée est réduit plusieurs fois. Habituellement, cette analyse se fait en dynamique (plusieurs fois).

Solution médicale au problème

Cela peut être une tactique d'attente, c'est-à-dire une surveillance dynamique du patient jusqu'à ce que le fœtus soit exporté. En cas d'inefficacité, ils passent à l'ablation médicale ou chirurgicale du fœtus (aspiration sous vide ou curetage de la cavité utérine).

Examen après une grossesse manquée

Immédiatement après une fausse couche spontanée ou une ablation du fœtus, le caryotype de l'ovule est examiné. En présence de trois pertes ou plus, il est recommandé d'enquêter sur le caryotype des parents.

Le caryotypage est une analyse génétique qui étudie les anomalies quantitatives et structurelles des chromosomes.

Si des anomalies anatomiques sont détectées, un examen échographique approfondi et une hystéroscopie sont recommandés avec une élimination supplémentaire des défauts (si possible). Dans de rares cas, en présence d'une thrombose dans le cycle biologique de la patiente et de sa famille immédiate, un examen par un hématologue est recommandé.

En préparation pour une grossesse ultérieure

Il y a des situations prévisibles mais très difficiles à changer. Celles-ci incluent les grossesses non en développement. Malheureusement, il est impossible d'éliminer complètement le risque d'une grossesse non en développement, mais une grossesse non en développement, bien qu'un facteur psychologiquement difficile, n'exclut pas le cours normal des grossesses ultérieures..

Vous aurez besoin d'une période de récupération, après quoi il est logique de consulter un médecin et de vous assurer de restaurer l'arrière-plan mental.

1. prendre de l'acide folique - 400 mcg par jour (selon les recommandations de l'OMS) pendant 3 mois. avant la grossesse prévue;

2. changements de style de vie (perte de poids, arrêt du tabac, etc.);

3. révélation et traitement des maladies chroniques concomitantes (hypothyroïdie, hypertension, diabète, etc.).

Tout sera sans faute normal si la grossesse est soigneusement planifiée et se déroule sous la surveillance constante d'un médecin..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Tout sur l'alcool

Conception

Tout ce que vous devez savoir sur l'alcool: vin, bière, vodka, cognac, whisky, champagne, rhum...Frotter avec de la vodka à une températureAujourd'hui, les sociétés pharmaceutiques proposent une variété de médicaments antipyrétiques.

Est-il possible ou non pour une femme enceinte d'aller au bain?

Accouchement

De nombreux obstétriciens et gynécologues interdisent aux femmes enceintes d'aller aux bains ou au sauna. En fait, une femme a besoin d'un bain.

À propos de Curantil

Analyses

«Je peux vous assurer que vous n'avez pas à vous soucier de prendre Curantila. Ce médicament est en effet inclus dans la norme de prévention de l'insuffisance placentaire, de la malnutrition fœtale, etc., c'est-à-dire des conditions associées à une microcirculation altérée dans le système mère-placenta-fœtus.

La poussette est un transformateur

Conception

Poussettes Transformer: qu'est-ce que c'estLes modèles ont une base qui peut être facilement transformée en unité de marche. Tout d'abord, la poussette est utilisée comme une poussette classique.