Principal / Conception

Accouchement naturel après césarienne: est-ce possible?

Après l'apparition de l'anesthésie et des antiseptiques au 19e siècle, les obstétriciens ont commencé à pratiquer activement des opérations de césarienne. Plus tard, avec l'avènement des antibiotiques et l'amélioration de la chirurgie, la césarienne est devenue une opération médicale assez courante. Dans les grands hôpitaux confrontés à des accouchements compliqués, la proportion de ces opérations peut atteindre 40 à 50%. La césarienne a sauvé de nombreuses vies maternelles et infantiles.

Mais l'opération d'une césarienne remettait en question la portée d'une nouvelle grossesse, et résolvait automatiquement la question d'une seconde naissance: seule une césarienne était suivie d'une césarienne. Il était formellement déconseillé de tomber enceinte pour la troisième fois: les risques sont trop grands.

Comment ça se passe aujourd'hui? Est-il possible de donner naissance à des enfants naturellement après une césarienne??

Quand pouvez-vous planifier une nouvelle grossesse après une césarienne??

Une planification plus approfondie est particulièrement importante pour la grossesse après une césarienne. Après votre première césarienne, il est important de prendre soin de votre santé et de discuter de la contraception avec votre médecin. Vous devez vous protéger soigneusement de la grossesse pendant au moins deux ans, afin qu'une cicatrice riche et à part entière puisse se former sur l'utérus. Cela est nécessaire si vous envisagez de devenir maman au moins une fois de plus..

La capacité de concevoir chez les femmes après une césarienne revient avec l'arrivée de la première menstruation (et même plus tôt), mais la capacité de porter pleinement et de donner naissance à un bébé dépendra de l'état du corps. Il existe des cas connus d'accouchement et de naissance réussis d'enfants conçus plusieurs mois après la césarienne, mais cela est associé à un risque élevé.

Le moment le plus favorable pour le début de la prochaine grossesse est considéré comme étant de deux à trois à dix ans après la césarienne..

Habituellement, si une grossesse après CS survient dans les premiers mois après l'accouchement, les médecins recommandent d'y mettre fin. Il est important de se rappeler que même si vous voulez vraiment un autre enfant après une CS, une grossesse précoce après une chirurgie peut vous mettre, vous et vos médecins, dans une situation de choix très difficile. Il sera dangereux à la fois de porter une grossesse avec une cicatrice immature et non formée et d'interrompre la grossesse. Parfois, seul un avortement médical précoce pendant six semaines maximum est acceptable. L'interruption instrumentale, en revanche, peut remettre en question votre fertilité en général. Par conséquent, le moment de la planification du deuxième bébé après la COP doit être abordé de manière très responsable..

Après le premier accouchement chirurgical, l'utérus doit se reposer et avoir la possibilité de réparer les tissus de la cicatrice. La suture elle-même guérit assez rapidement, mais les tissus qui l'entourent, en particulier le long de la ligne d'incision, seront très délicats et fragiles pendant longtemps, et les risques de complications graves en début de grossesse augmentent considérablement.

Dans les deux à trois ans à compter du moment de l'opération, la suture est complètement formée et devient un tissu musculaire, mixte ou conjonctif. La première option pour l'accouchement naturel sera idéale à l'avenir, mais avec une suture de tissu conjonctif, ils ne seront pas autorisés à accoucher seuls, une telle suture ne résistera pas à l'étirement. Idéalement, la planification devrait commencer par une visite chez le médecin et un examen détaillé..

Mais cela ne vaut pas la peine de reporter la grossesse pendant une longue période. Avec l'âge, l'élasticité des tissus diminue et le risque d'accouchement sévère augmente. Après 35 ans, il est conseillé à de nombreuses femmes enceintes ayant déjà subi une césarienne de subir une deuxième opération selon les indications relatives.

Gestion de la grossesse après une césarienne

Avoir une césarienne dans le passé n'affecte pas la conception et la grossesse, elle se manifeste comme d'habitude. Mais l'apparition des premiers signes de grossesse est une raison pour une visite immédiate chez un médecin et une inscription.

En présence d'une cicatrice sur l'utérus, l'examen de la femme enceinte sera effectué plus souvent que d'habitude, elle sera enregistrée auprès d'un médecin, une échographie sera réalisée plus souvent pour déterminer l'état de la suture et évaluer la santé du bébé. Les échographies seront particulièrement fréquentes en fin de grossesse, ainsi que lors d'une grossesse multiple ou compliquée. Dans ces situations, les parois de l'utérus peuvent s'étirer plus rapidement que d'habitude et la cicatrice sera plus difficile à adapter au stress toujours croissant..

Est-il possible d'accoucher naturellement après une césarienne??

Auparavant en médecine, il y avait une règle sans ambiguïté selon laquelle après une césarienne, un accouchement répété ne peut également se faire que par césarienne. Heureusement, cette déclaration a perdu de sa pertinence aujourd'hui. Aujourd'hui, en relation avec la conduite du CS selon les normes modernes, il existe une possibilité d'accouchement naturel avec une cicatrice sur l'utérus. Cela est dû à l'introduction généralisée dans la pratique des fils semi-synthétiques et synthétiques pour les coutures, offrant une récupération plus complète. De plus, aujourd'hui, une incision physiologique de l'utérus dans le segment inférieur est utilisée à la place d'une incision longitudinale. Selon un certain nombre de spécialistes, un accouchement réussi après CS est possible dans 60 à 70% des cas..

Figure 1. Une incision corporelle est pratiquée verticalement au sommet de l'utérus. Actuellement, cela se fait en cas de menace pour la vie du fœtus, le placenta praevia et la position transversale du fœtus. Après une incision corporelle de l'utérus, la naissance par voie vaginale est impossible.

Figure 2. La section transversale inférieure de l'utérus est plus physiologique et est associée à moins de pertes de sang et à un risque moindre d'infection post-partum. Un travail ultérieur avec une guérison favorable peut passer par le canal génital naturel.
Photos du site http://www.9months.ru/press/1_02/13/index.shtml

Ainsi, en soi, la présence d'une cicatrice sur l'utérus après une naissance antérieure n'est pas encore une indication absolue pour d'autres césariennes. Au contraire, un certain nombre d'organisations d'experts en Europe, en Amérique et en Russie déclarent que l'accouchement naturel est encore plus souhaitable pour les femmes qui ont déjà subi une césarienne..

Mais, en règle générale, l'accouchement naturel n'est possible qu'après un CS, et s'il y a eu deux ou plusieurs césariennes d'affilée, il devient trop dangereux d'accoucher naturellement..

Gestion du travail après une césarienne

Accoucher après une césarienne antérieure uniquement dans un hôpital. L'accouchement à domicile avec une cicatrice sur l'utérus est un risque très élevé, car il existe toujours un risque de rupture de la suture lors de l'accouchement. C'est mortel pour la mère et le bébé et seuls des soins médicaux immédiats peuvent les sauver..

Conscientes du risque éventuel, les maternités ne prennent pas toutes en charge la prise en charge de l'accouchement naturel chez les femmes ayant déjà accouché par césarienne. Mais il existe des hôpitaux obstétricaux, où, si indiqué, l'accouchement naturel est pratiqué chez les femmes ayant une cicatrice sur l'utérus.

Si la question de l'accouchement naturel est résolue positivement, ils sont généralement effectués comme prévu un certain jour. Les différends entre médecins sur ce sujet ne disparaissent pas, car il existe deux opinions diamétralement opposées..

Certains experts estiment qu'une hospitalisation planifiée dans une maternité est nécessaire, où la vessie fœtale est percée et provoquée artificiellement pendant le travail. Ceci est nécessaire pour que la naissance ait lieu pendant la journée, lorsque l'équipe d'exploitation est sur place. Les médecins disent que cela est nécessaire pour la sécurité du fœtus et de la femme en travail, au cas où une césarienne d'urgence serait nécessaire.

Les opposants à l'accouchement planifié sont convaincus que pour les femmes ayant une cicatrice sur l'utérus, il est particulièrement important que l'accouchement commence spontanément et se déroule sans intervention médicale de manière naturelle. Cela permet d'éviter d'éventuelles complications, dont la pire est la rupture de l'utérus le long de la cicatrice. Et c'est le moins probable avec une ouverture douce du col de l'utérus et l'accouchement le plus naturel.

De telles naissances prennent généralement plus de temps, conduisez-les très soigneusement et essayez de ne pas utiliser de méthodes de stimulation et de soulagement de la douleur. Après la naissance du bébé et du placenta, la cicatrice sera soigneusement évaluée à la main sous anesthésie générale.

Qu'un accouchement naturel est meilleur que opérationnel?

Il semblerait, pourquoi les femmes en travail devraient-elles souffrir lorsqu'une incision peut être pratiquée sous anesthésie péridurale, sauvant ainsi le bébé d'un éventuel traumatisme à la naissance? Pourquoi tout le monde n'accouche-t-il pas sans douleur ni effort?

Mais tout n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Premièrement, l'opération CS, qui semble simple et rapide pour le profane, est en fait une manipulation chirurgicale complexe, avec un fort pourcentage de complications, dont certaines sont assez sévères, voire, dans de rares cas, mortelles pour la mère..

L'une des complications courantes est le saignement dû à une mauvaise contraction de l'utérus et à une inflammation de la paroi interne de l'utérus - l'endométrite. Des complications chirurgicales graves telles qu'une péritonite (inflammation du péritoine) peuvent également se développer. Avec CS répétée, le pourcentage de complications augmente invariablement, car il s'agit d'une intervention répétée au même endroit et d'un traumatisme tissulaire. Par conséquent, les médecins ne recommandent pas d'effectuer une césarienne plus de deux fois..

Deuxièmement, il a été prouvé que l'accouchement naturel est un stress physiologique nécessaire pour le bébé, lui permettant de se préparer à la première respiration et à la vie extra-utérine. Il a été prouvé que les bébés nés naturellement sont moins sujets au rhume et aux allergies et qu'ils s'adaptent plus rapidement à l'environnement extérieur. Par conséquent, même avec des indications pour une césarienne, de nombreux médecins essaient d'attendre l'apparition naturelle des contractions et donnent à la femme «d'être en travail», et seulement avant le début de la période de travail, ils ont recours à la chirurgie..

Quand une césarienne est-elle nécessaire??

Les indications de la césarienne peuvent être divisées en absolues et relatives.

Les conditions absolues comprennent les conditions dans lesquelles l'accouchement naturel est impossible: présentation ou décollement placentaire prématuré, bassin anatomiquement étroit, tumeurs du petit bassin, gestose sévère menaçant la vie, pathologies graves des organes internes pouvant entraîner la mort lors de l'accouchement.

Les indications relatives incluent des difficultés dans cette grossesse particulière, associées à un risque très élevé d'accouchement naturel. Ceux-ci incluent des anomalies à l'accouchement (par exemple, un travail gelé), une présentation anormale, une post-maturité, une myopie chez la mère et bien d'autres.

La deuxième naissance dans le futur dépendra des indications du premier COP. Avec des indications absolues de l'anatomie, le deuxième travail se produira également par chirurgie. Mais si le premier CS était pour des indications relatives, suffisamment de temps s'est écoulé et la cicatrice est bien formée, le problème peut être complètement résolu en faveur de l'accouchement naturel.

Le désir d'une femme en travail ou d'un médecin n'est pas une indication chirurgicale. Par conséquent, si votre médecin insiste pour une césarienne sans donner aucune explication, consultez un autre médecin..

Vais-je pouvoir accoucher naturellement?

Vos chances d'avoir une naissance naturelle sont suffisamment élevées si:

  • le premier CS a été réalisé selon des indications relatives;
  • après l'opération, la récupération s'est déroulée sans complications;
  • l'enfant né est en bonne santé;
  • une cicatrice sur l'utérus dans le segment inférieur;
  • une grossesse répétée se déroule sans complications;
  • selon l'échographie, le placenta est en dehors de la zone cicatricielle;
  • la cicatrice est en bon état, il n'y a pas d'amincissement des parois de l'utérus;
  • le poids de l'enfant ne dépasse pas 3,8 kg;
  • Vous êtes d'humeur pour un accouchement naturel.

Comment récupérer rapidement d'une césarienne?

Une femme ne peut pas toujours donner naissance à un enfant seule. Les raisons peuvent être multiples: un fœtus trop gros, un placenta praevia plein, un degré élevé de myopie, d'autres maladies et caractéristiques pour lesquelles seule une intervention chirurgicale est indiquée. Mais personne ne supprime la responsabilité de prendre soin du bébé des épaules des femmes, de sorte que la question de savoir comment revenir rapidement à la normale et récupérer après la chirurgie inquiète tous les patients..

Les premiers jours après une césarienne:

RÉFÉRENCE! La césarienne est une intervention chirurgicale majeure au cours de laquelle le tissu d'une femme enceinte est excisé afin d'extraire le fœtus vers l'extérieur. Il est réalisé sous anesthésie générale et rachidienne.

- quand se lever après la chirurgie?

Le patient passe le premier jour après l'opération dans l'unité de soins intensifs. Les 12 premières heures, elle n'est pas autorisée à se lever, mais se coucher à plat dans son lit n'est pas non plus recommandé. Pour que les caillots sanguins sortent et que le processus d'adhésion ne commence pas à l'intérieur, une femme doit absolument bouger - se retourner d'un côté à l'autre, bouger ses jambes. Essayez de reposer vos pieds sur le lit et soulevez légèrement vos hanches, balancez-les d'avant en arrière, puis abaissez-les. Tournez ensuite la cage thoracique d'abord vers la gauche, puis vers la droite. Faites tout en douceur et proprement!

Votre médecin surveillera en permanence votre état de santé: vérifier la pression et le pouls, la quantité de sécrétions, la contractilité de l'utérus. Cela dépend de ces indicateurs - quand vous êtes autorisé à vous lever et à vous asseoir.

Vous ne serez autorisé à vous lever la première fois qu'en présence d'une infirmière. Si vous vous sentez étourdi, ne vous inquiétez pas, c'est normal. Asseyez-vous pendant quelques minutes en respirant profondément. Vous ne pourrez pas vous redresser tout de suite, alors ne vous fatiguez pas. Vous devrez marcher dans les premiers jours en vous penchant un peu en avant pour ne pas déranger à nouveau la couture.

ATTENTION! Dès que la femme et le bébé sont transférés en post-partum et laissés seuls, la mère doit déjà s'occuper elle-même du bébé. Par conséquent, cela ne fonctionnera pas. Vous devriez marcher plus le long du couloir (au moins sur de courtes distances) - de cette façon, l'utérus se contractera plus rapidement.

- combien vous ne pouvez pas pousser après une césarienne?

Une femme sur deux fait face à une nuisance telle que la constipation après l'accouchement. Les hémorroïdes se produisent souvent (surtout dans les derniers stades, lorsque le fœtus appuie sur le rectum avec toute sa masse). Vous ne pouvez pas pousser dans ces cas! Premièrement, il est possible de provoquer l'apparition de fissures dans la membrane muqueuse, de saignements et même de prolapsus du rectum. Et deuxièmement, en raison de la forte tension des muscles du péritoine et de l'utérus, une suture fraîche peut commencer à saigner.

IMPORTANT! Les points de suture après la césarienne sont généralement bien cousus et ne peuvent pas se disperser aussi facilement, mais les efforts auront un effet négatif sur la guérison.

Ce qui suit permet d'éviter la constipation:

  • Respect d'un régime alimentaire particulier avec beaucoup de légumes frais et de céréales, produits laitiers fermentés, pain au son, beaucoup de liquide.
  • Prise de médicaments: Duphalac, Normase, Portalak (si la mère allaite); Guttalaks, Bisacodyl, Regulax (si le bébé est nourri artificiellement). Il est permis d'utiliser des bougies - Calciolax, Ferrolax, Glycelax, bougies à l'huile d'argousier.
  • Recettes folkloriques: une décoction à base de figues, tisanes et décoctions de fruits (ortie, racines de valériane, fenouil, anis, cumin).

- Combien de temps faut-il pour retirer le cathéter?

Un cathéter de dérivation d'urine est un must: il y a un risque élevé d'endommager la vessie pendant la chirurgie. Par conséquent, en surveillant le volume et la couleur de l'urine, et en particulier si du sang est entré dans l'urine, vous pouvez réduire ce risque..

Après la procédure, le cathéter reste dans la vessie pendant un jour ou deux et, en général, il ne provoque pas de sensations désagréables. Et le retrait est rapide et indolore: sur une profonde inspiration.

Règles de récupération après une césarienne:

Une femme doit être préparée au fait que la récupération après une césarienne durera plus longtemps qu'après une naissance naturelle..

- normalisation du cycle menstruel après césarienne

Le processus inverse de restructuration interne commence dès le jour même de la naissance du bébé, mais si pendant l'accouchement naturel, il dure environ six mois, le rétablissement complet du corps après la césarienne se produira dans les 3 ans. La menstruation viendra beaucoup plus tôt - le cycle normal est rétabli dans 3-4 mois.

Ne confondez pas les saignements post-partum - lochies - avec les menstruations. Ils ne sont pas si abondants, mais maculés, jour après jour, ils changent de couleur du brun au transparent, puis disparaissent complètement. L'apparition des lochies est un processus naturel, indiquant la guérison de la muqueuse utérine.

RÉFÉRENCE! L'allaitement accélère la récupération du corps et de l'utérus. Il a été constaté que le lait maternel contient 20 hormones, dont la prolactine. Il a un effet déprimant sur la production de progestérone, qui est responsable de la maturation de l'œuf et de sa fixation dans l'utérus. Plus une femme met souvent le bébé au sein, plus la prolactine est produite, respectivement, plus la période d'absence de menstruation est généralement longue. Parfois, ils ne viennent pas pendant 8 à 10 mois.

- normalisation de l'allaitement après la chirurgie

Les femmes qui ont subi une césarienne ont au départ un certain nombre de difficultés avec l'allaitement. L'attachement précoce (immédiatement après l'accouchement) ne peut pas être effectué, car la mère est assez souvent en soins intensifs par jour. Ils n'y apportent pas les miettes, c'est-à-dire il n'y a pas d'alimentation pendant 24 heures. Par conséquent, le lait n'arrive pas immédiatement, mais après 4 à 5 jours. Le bébé reçoit un mélange spécial d'un biberon ces jours-ci. Le mécanisme de succion du mamelon et du sein étant quelque peu différent, l'enfant doit s'adapter aux conditions modifiées. La condition physique de la mère et les changements hormonaux dans le corps qui ont commencé, affectent également. De plus, les compte-gouttes provoquent souvent un gonflement, et dans la poitrine aussi - ils gonflent, deviennent durs et réagissent douloureusement au toucher..

Par conséquent, rappelez-vous quelques règles importantes:

  • Assurez-vous de masser vos seins et d'exprimer le lait s'il arrive. Il suffit de le faire toutes les 3-4 heures pendant 15 minutes pour chaque glande. Faites tout proprement et soigneusement, sans serrer ni secouer.
  • Placez votre bébé au sein de sorte que non seulement lui, mais aussi vous vous sentiez à l'aise. Vous pouvez le faire en étant couché sur le côté ou en plaçant l'enfant sur le ventre et en appuyant fermement.
  • Vous ne devriez pas ressentir de douleur en suçant! Si la bouche du bébé est grande ouverte, le menton est pressé contre votre poitrine et la lèvre inférieure est tournée vers l'extérieur - vous faites tout correctement.
  • Vous devez nourrir le bébé à la demande, mais s'il dort plus de 4 heures la nuit, vous devez vous réveiller et le nourrir..

- restauration du corps

N'oubliez pas que la période de récupération dure différemment pour chaque femme. Ça dépend de plusieurs facteurs:

  • Caractéristiques individuelles de l'organisme. Comment s'est déroulée l'opération, s'il y a eu des complications (suppuration des sutures ou des restes du placenta dans la cavité utérine) - tout cela n'ajoute pas d'émotions positives et retarde le processus de guérison. Le seuil de la douleur mérite également d'être mentionné. Cet indicateur est différent pour chaque personne: quelqu'un oublie la douleur après quelques jours ou n'y prête pas attention, et quelqu'un n'est pas capable de dormir complètement et de prendre soin de lui-même, sans parler de l'enfant.
  • État psychologique. Cela dépend non seulement du caractère de la femme et de son état moral, mais aussi du climat dans la famille, des relations avec son conjoint et d'autres parents proches, et de l'attitude envers le nouveau-né.

Plus la mère est active, plus vite elle se remettra de l'opération. Cependant, il est important de ne pas nuire et de ne faire que ce que le médecin vous permettra! La modération est la condition principale. Un gros ventre affecte la posture et la démarche. Les muscles abdominaux perdent leur tonus et la démarche ressemble à un canard. Tout cela peut être réglé, mais pas immédiatement, mais progressivement. L'athlétisme est autorisé 10 semaines après la chirurgie. Le yoga et la natation sont autorisés. Marchez autant que possible, portez un corset et des talons bas. Un bon effet relaxant est donné par un massage du dos et du cou.

- faire du sport après une césarienne

Déjà quelques heures après l'opération, vous pouvez faire de l'auto-massage - caresser l'abdomen en mouvements circulaires de gauche à droite et de haut en bas. Obtenez une balle de tennis - écrivez des cercles avec elle, en commençant par le nombril, dans le sens des aiguilles d'une montre.

6-8 mois après la césarienne, vous pouvez faire des exercices pour renforcer les muscles des cuisses, de l'abdomen et de la taille, en commençant par les plus légers. Pilates, aquagym, danse, course à pied sont autorisés.

ATTENTION! Il est interdit d'utiliser des haltères et autres poids après une intervention chirurgicale pendant un an! Arrêtez le cyclisme, le volleyball et l'haltérophilie pendant un moment. Si pendant l'exercice vous ressentez des étourdissements, une divergence de la couture, des écoulements de celle-ci ou du vagin, des douleurs dans l'abdomen - arrêtez immédiatement de pratiquer et choisissez une autre méthode à l'avenir.

- hygiène après césarienne

À la maternité, les infirmières s'occuperont du traitement des coutures. Quand seront-ils retirés (après 5 à 8 jours - vous devrez le faire vous-même. La douleur au site d'incision pendant les 3 à 4 premiers jours est normale. Il est important de porter un pansement post-partum et d'aller aux toilettes à l'heure. Parfois, des analgésiques peuvent être nécessaires, ce n'est pas non plus le cas déviation.

Que faire à la maison:

  1. Se laver les mains avant chaque traitement.
  2. La couture est lavée en prenant une douche avec un gel spécial et tamponnée avec une serviette en papier jetable. Il vaut mieux ne pas utiliser de tissu éponge - les microbes peuvent s'accumuler dans ses plis.
  3. Après le bain, la zone endommagée est traitée avec de la chlorhexidine, de l'acide salicylique dilué ou un autre désinfectant.
  4. Portez des sous-vêtements en coton de taille appropriée. Il ne doit pas tirer la peau, appuyer et frotter.
  5. 2-3 semaines après la suture par césarienne, vous pouvez commencer à enduire un gel régénérant - cela aidera la peau à revenir à la normale plus rapidement.

IMPORTANT! Premier bain - pas plus tôt qu'une semaine après l'opération!

Ce qu'il ne faut pas faire la première fois après une césarienne?

  • Porter des poids
  • Le maximum que vous puissiez soulever est un enfant. Pas de sacs et de boîtes lourds, surtout du sol.
  • Filtrer la presse et effectuer des mouvements brusques (inclinaisons, tours).
  • Frottez la couture avec un gant de toilette.
  • Mangez des aliments gras, sucrés et frits. Les légumineuses, le chou, les conserves et le pain blanc sont interdits.
  • Avoir des relations sexuelles.
    L'interdiction est imposée pendant 1,5 à 2 mois, mais en présence de complications (inflammation interne, endométriose, suppuration des sutures, etc.) - jusqu'à l'autorisation du gynécologue.

RÉFÉRENCE! Planifiez votre prochaine conception au plus tôt 3 ans après la césarienne. Laisser la couture guérir complètement et le corps récupérer.

Conclusion

Préparez-vous à certaines difficultés après une césarienne, mais ne tremblez pas de peur, mais affrontez-les complètement armés. En suivant toutes les recommandations, vous pouvez rebondir assez rapidement et éviter les complications désagréables. Cela demande des efforts, mais les résultats en valent la peine..

Régime après une césarienne: comment y remédier

Régime alimentaire après césarienne: comment y remédier

La césarienne est une opération chirurgicale, et il faut donc un certain temps à une femme pour s'en remettre. Pour que le corps féminin récupère rapidement, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire spécial. Dans les premiers jours suivant la césarienne, les médecins surveillent l'utérus, les intestins et le système génito-urinaire. Pour éviter les complications, il est important de choisir une alimentation bien composée, qui vous permettra de démarrer la récupération de l'organisme dès les premiers jours après l'opération..

À quelle fréquence devez-vous manger par jour? Quelles pauses prendre entre les repas? Dois-je préférer de grandes ou petites portions? Que pouvez-vous manger dans les tout premiers jours après la chirurgie? Qu'est-ce qu'il ne faut pas manger? Donnons des réponses à toutes ces questions.

Le premier jour après la césarienne: caractéristiques nutritionnelles

Le premier jour après l'accouchement nécessite l'élimination de tout aliment solide de l'alimentation. Une fois que maman a repris ses esprits après l'anesthésie, il est recommandé de boire de l'eau minérale non gazeuse. En complément, vous pouvez utiliser du jus de fruits - de préférence du jus de citron, car il permet:

  • améliorer l'immunité;
  • récupérer des forces après la chirurgie;
  • arrêter tout processus inflammatoire.

Le reste des oligo-éléments et des vitamines, la femme reçoit déjà grâce à un compte-gouttes. Le médecin avertit toujours qu'après une césarienne le premier jour, vous ne pouvez pas manger de repas complets. Cependant, dès le deuxième jour, le régime deviendra plus varié..

Le régime alimentaire est loin d'être la seule chose importante à observer pour les femmes en travail. Vous devez également faire attention à l'hygiène personnelle. Les médecins conseillent d'éviter de laver les produits cosmétiques, car ils contiennent souvent des produits chimiques et des additifs qui peuvent entraîner des réactions allergiques et nuire à la guérison..

Si la composition des cosmétiques contient de nombreuses formules incompréhensibles, des silicones, des parabens, alors dans ce cas, vous devez laisser le produit jusqu'à des temps meilleurs. Une durée de conservation supérieure à un an indique également la présence de divers conservateurs, qui sont des additifs chimiques.

Vous pouvez utiliser des cosmétiques naturels pour minimiser les irritations et les réactions allergiques après une césarienne. Pour une guérison rapide, les cosmétiques contenant des extraits de calendula, de camomille et de macadamia conviennent. Colorants, sulfates - tout cela est superflu.

Le deuxième jour après la césarienne: caractéristiques nutritionnelles

Les femmes peuvent utiliser des repas spéciaux, ventilés par jour, pour les aider à se remettre plus rapidement de la chirurgie. Si la césarienne n'a pas entraîné de complications, dans ce cas, le deuxième jour, le régime deviendra beaucoup plus large. Par exemple, vous pouvez désormais inclure des aliments tels que:

  • bouillon de poulet avec un peu de légumes;
  • viande bouillie maigre, roulée dans une purée de pommes de terre;
  • fromage écrémé;
  • Yaourt nature;
  • jus, thés, boissons aux fruits, gelée, compotes.

Le volume de liquide que vous buvez le deuxième jour après la césarienne ne doit pas dépasser 1,5 litre.

Tous les cas sont individuels et il est donc préférable de consulter un médecin sur la nutrition. Tout autre aliment après la chirurgie ne peut nuire qu'à l'estomac et aux intestins de la femme en travail. Cependant, le troisième jour après la césarienne, d'autres ajouts au régime sont possibles..

Le troisième jour après la césarienne: caractéristiques nutritionnelles

Le troisième jour après la césarienne, c'est l'occasion de déguster des aliments plus variés. Par exemple, maintenant, le régime comprend:

  • escalopes à la vapeur;
  • bouillie sur l'eau;
  • fromage;
  • pommes cuites;
  • purée de bébé de légumes et de viande;
  • kéfir (en cas de constipation).

Les produits prescrits dans les trois premiers jours suivant la chirurgie sont aussi neutres que possible et n'entraînent pas de problèmes intestinaux. Ils ne doivent pas entraîner de constipation et de formation de gaz. Tous les aliments sont chauffés. Ne les utilisez ni trop froid ni trop chaud.

3 jours après l'opération, d'autres aliments utiles pour la lactation sont inclus dans le régime..

Constipation après césarienne: comment y faire face

Après une césarienne, les femmes souffrent de constipation constante, mais vous ne pouvez pas pousser, car cela peut endommager les points de suture. Tout commence avec la maternité et se poursuit à la maison, dérangeant la femme. Comment être dans une telle situation? Il est préférable de consulter votre médecin. La constipation est de deux types:

  • constipation atonique;
  • constipation spastique;

Avec la constipation atonique, une césarienne entraîne une diminution de la motilité intestinale. En conséquence, une parésie peut survenir, qui s'accompagnera de symptômes tels que des ballonnements et une aggravation de l'excrétion de gaz. Une bonne nutrition peut aider à faire face à ce type de constipation, qui comprend:

  • muesli;
  • les huiles végétales;
  • céréales, soupes aux céréales;
  • son d'avoine;
  • pain noir;
  • fruits et légumes, fruits secs;
  • kéfir, lait cuit fermenté et yaourts.

Dans ce cas, vous ne devez pas manger d'aliments tels que:

  • thé fort;
  • la semoule;
  • pain de blé;
  • pâte à beurre;
  • riz porrige;
  • myrtilles;
  • poire;
  • les légumineuses.

Après une césarienne, il est préférable de boire à petites doses à jeun une infusion à base de plantes qui comprend des graines de cumin, de l'anis et du fenouil. Vous pouvez trouver des mélanges prêts à l'emploi en vente. L'infusion doit être consommée fraîche environ une demi-heure avant les repas..

La constipation spastique est causée par le fait que dans le processus de césarienne, il pourrait y avoir des ruptures, conduisant à des pinces intestinales. Dans ce cas, l'alimentation doit être la suivante:

  • poisson bouilli;
  • plats de viande hachée;
  • fromage;
  • huile d'olive;
  • pâtes légères;
  • confitures;
  • purée de légumes;
  • fruits et baies sans fibres grossières.

En cas de constipation spastique, certains aliments seront contre-indiqués. Ceci comprend:

  • du boeuf;
  • Mayonnaise;
  • des biscuits;
  • tartes frites (et généralement tout frit);
  • Chocolat;
  • Pain blanc;
  • saucisses;
  • sauces.

Normaliser votre alimentation permet de résoudre rapidement le problème de la constipation. Dans le même temps, il est important de respecter un régime alimentaire afin que la lactation se déroule sans interruption..

Régime après la sortie

Si la césarienne n'a donné aucune complication et que l'état du tractus gastro-intestinal est satisfaisant, alors dans ce cas, le régime alimentaire de la femme peut être aussi varié que possible. Bien sûr, il existe encore des exceptions et doivent être respectées. Certains aliments sont interdits pendant la lactation. Des spécialistes déterminent la liste des produits autorisés après le déchargement:

  • lait et produits laitiers;
  • les légumes qui n'entraînent pas une augmentation de la production de gaz;
  • Cottage cheese;
  • Viande;
  • pommes, poires, pêches, bananes, prunes;
  • huiles végétales et de beurre;
  • des œufs;
  • complexes de vitamines;

Important: les bananes sont un produit assez controversé, car malgré leur vente généralisée, elles restent pour nous un fruit exotique. S'il y a des préjugés à leur encontre, il est préférable de les exclure du régime..

Les produits présentés ci-dessus ne nuiront en aucun cas à la femme et à sa santé, n'entraîneront aucune réaction allergique chez le bébé. Cependant, le régime a toujours ses limites. La période la plus difficile est la première semaine après la césarienne. À ce stade, il est préférable de supprimer du régime:

  • mon chéri;
  • Ail;
  • les agrumes;
  • Fruits exotiques;
  • fraises;
  • mayonnaise et épices;
  • carotte;
  • produits fumés;
  • nourriture en boîte;
  • saucisses;
  • Chocolat.

Une bonne nutrition à ce stade aidera à améliorer la qualité de la lactation et à raccourcir considérablement la période de récupération de la femme en travail. Ainsi, elle pourra reprendre rapidement une vie normale sans risquer sa santé et celle de son bébé..

Vous accouchez après une césarienne? je pouvais!

4 novembre 2010, 18.40. La voix de la sage-femme sonna de façon inattendue: "Nargiza, tu as une fille!" Une fille... Oui, oui, je savais qu'il y aurait une fille, même si je n'ai pas reconnu le sexe de l'enfant par échographie. Dans le tourbillon des sentiments d'amour et de tendresse pour la petite créature et la fatigue de tout ce qui s'est passé pendant près de 20 heures, une pensée a palpité dans ma tête comme un point lumineux: «J'ai accouché. Lui-même. "

Ma première naissance a eu lieu en janvier 2009, pour des raisons médicales, faute de travail, une césarienne d'urgence a été pratiquée. Par la suite, j'ai interrogé le gynécologue qui m'observait dans le service post-partum sur la possibilité d'un accouchement naturel après une césarienne, ce à quoi on m'a dit que c'était tout à fait possible. Pour être honnête, je n'y croyais pas et j'étais mentalement préparé à ce que notre deuxième enfant naisse grâce à une opération. Le deuxième que nous avons prévu dans cinq ans.

Quelque part à la mi-mars 2010, mon mari et moi avons appris que nous deviendrions bientôt parents pour la deuxième fois - le test a montré les deux bandes chéries. Je me souviens encore de l'état de choc et de dépression qui a pris possession de moi au moment où j'ai vu le résultat du test de grossesse: après tout, si peu de temps s'était écoulé après la première naissance, j'avais peur de ne pas porter le bébé à cause de la cicatrice «fraîche» sur utérus. Le mari, au contraire, était très heureux et a commencé à attendre sa fille..

Je suis allé à la consultation le lendemain. Notre médecin local m'a regardé avec une grande surprise lorsque la question: "Et alors, allez-vous économiser?" J'ai répondu oui.

«J'ai beaucoup entendu parler de l'attitude irresponsable envers ma propre santé, du grand risque de laisser le premier enfant sans mère, mais ni les« réprimandes »du médecin ni les offres des proches de me faire avorter n'ont changé ma décision d'accoucher.

Pour en savoir plus sur les difficultés auxquelles vous pouvez faire face pendant la grossesse après une césarienne, ainsi que pour obtenir le plus d'informations sur l'accouchement naturel après un accouchement chirurgical, je me suis déplacé vers l'immensité du réseau mondial. Il y avait, bien sûr, beaucoup d'informations, y compris des informations assez contradictoires: des informations selon lesquelles l'accouchement ultérieur après une césarienne n'est possible que par une opération, aux déclarations selon lesquelles l'accouchement naturel après une césarienne est possible, quelle que soit la manière indications opération précédemment effectuée.
Bien sûr, comme toujours, la vérité était quelque part entre les deux. Après avoir résumé toutes les informations étudiées, j'ai réalisé ce qui suit:

«La capacité d'une femme à accoucher seule après une césarienne est principalement due à la technique de réalisation d'une césarienne..

Dans le cas où la femme a subi une césarienne corporelle (suture verticale), l'accouchement naturel est malheureusement impossible. Heureusement, ce n'était pas mon cas, car ma suture est horizontale dans le segment inférieur de l'utérus, ce qui en soi donnait déjà une chance d'accoucher par moi-même.

Ce que les médecins craignent

De quoi les médecins ont-ils peur, pourquoi le problème du choix d'une méthode d'accouchement ultérieur pour les femmes qui ont subi une césarienne est-il si urgent? Bien sûr, tout est dû à la forte probabilité d'une complication telle que la rupture de l'utérus le long de la cicatrice.

Selon les statistiques que j'ai glanées sur le World Wide Web, le risque de rupture de l'utérus le long de la cicatrice est de 1% à 5% du nombre total de femmes qui accouchent seules après une césarienne. C'était la rupture de l'utérus que je craignais aussi. Le fait est qu'en raison d'une grossesse aussi inattendue, je n'ai pas eu le temps de mener une étude de la cicatrice, qui pourrait fournir les informations les plus fiables et complètes sur sa viabilité, et l'hystéroscopie pendant la grossesse est impossible..

"La rupture de l'utérus est probable lorsque la cicatrice est incompétente, ce qui est déterminé non seulement par son épaisseur (moins de 3,5 mm), mais aussi par le flou des contours, la discontinuité de la cicatrice.

La prise en charge de la grossesse des femmes ayant une cicatrice sur l'utérus, me semble-t-il, nécessite une attention plus particulière de la part du gynécologue. Cependant, en comparant avec la gestion de la grossesse précédente, je n'ai pas trouvé de différences frappantes. La seule chose, lors de la première échographie à 12 semaines, le médecin a soigneusement examiné la cicatrice, dans la mesure où la méthode de diagnostic échographique le permet. Il s'est avéré qu'il était mince (5 mm), mais en même temps, il était uniforme, avec un contour clair.

Choisir un médecin

Plus la date d'accouchement était proche, plus je commençais à réfléchir sérieusement à la possibilité d'accoucher par moi-même, au choix d'une maternité et d'un médecin. En fin de compte, j'ai pris la décision d'accoucher dans la même maternité que mon premier enfant, et sans accord préalable avec les médecins. Cependant, mon mari n'a pas appuyé ma décision et m'a cru sur parole que j'irais consulter un médecin-gynécologue que je connaissais afin de conclure par la suite un contrat de prestation de services..
Nous sommes allés chez le médecin. Au tout début de la conversation, le médecin m'a dit sans ambiguïté qu'il jugeait nécessaire de faire un deuxième accouchement par césarienne: "Il n'y a pas besoin de faire des exploits!" Je ne peux pas dire que j'étais motivé par une soif d'accomplissement, mais j'ai refusé les services de ce médecin. A cette époque, je n'avais aucune indication chirurgicale, il y avait toutes les conditions dans lesquelles un accouchement naturel est possible:

  1. Une femme enceinte n'a qu'une seule cicatrice utérine aisée.
  2. La première opération a été réalisée pour des indications «transitoires» - les soi-disant indications chirurgicales apparues pour la première fois lors de la naissance précédente et n'apparaissant pas nécessairement dans les.
  • hypoxie fœtale intra-utérine chronique - apport d'oxygène insuffisant au fœtus pendant la grossesse. Cette condition peut survenir pour diverses raisons, mais ne se reproduira pas lors de la prochaine grossesse;
  • faiblesse du travail - contractions insuffisamment efficaces qui ne conduisent pas à l'ouverture du col de l'utérus;
  • présentation du siège - le fœtus est situé avec l'extrémité pelvienne à la sortie de l'utérus. Cette position du fœtus en elle-même n'est pas une indication chirurgicale, mais ne sert de raison à une césarienne qu'en conjonction avec d'autres indications et ne se répète pas nécessairement lors de la prochaine grossesse. D'autres positions fœtales anormales, par exemple une position transversale (alors que le bébé ne peut pas naître spontanément), peuvent également ne pas être répétées lors de la prochaine grossesse;
  • gros fruits (plus de 4000 g);
  • naissance prématurée (on considère qu'une naissance prématurée se produit avant 36 à 37 semaines de grossesse);
  • les maladies infectieuses identifiées lors d'une grossesse précédente, en particulier une exacerbation de l'infection herpétique des organes génitaux, peu de temps avant l'accouchement, qui était à l'origine d'une césarienne, ne survient pas nécessairement avant la prochaine naissance.
  1. La première opération doit être réalisée dans le segment utérin inférieur avec une incision transversale.
  2. La période postopératoire doit être sans incident.
  3. Le premier enfant doit être en bonne santé.
  4. Cette grossesse devrait se dérouler sans complications..
  5. L'examen échographique effectué pendant la grossesse à terme ne montre aucun signe d'échec de la cicatrice.
  6. Il doit y avoir un fœtus en bonne santé.
  7. Le poids estimé du fœtus ne doit pas dépasser 3800 grammes.

Hospitalisation prénatale

A 38 semaines, j'ai pris une référence à l'hôpital, car dans mon cas c'était une hospitalisation prénatale obligatoire. Certes, je suis arrivé directement à l'hôpital à 39 semaines. Le 1er novembre 2010, je suis allé au service de pathologie de la femme enceinte pour une hospitalisation prénatale, mon PDD était le 7 novembre. Le médecin responsable de notre service s'est avéré être une jeune femme agréable. Après examen et tests, elle m'a soutenu dans ma volonté d'accoucher seule. La date d'échéance a été fixée au 5 novembre avec un gel stimulant.

Dans la nuit du 2 au 3 novembre, je me suis réveillé de légères contractions qui n'ont cessé que le matin, mais qui n'étaient pas très fortes et n'ont pas augmenté. Le 3 novembre, mon mari est venu me chercher et m'a ramené à la maison pour la journée, ce qui a rendu tout le monde incroyablement heureux, en particulier mon fils. Le soir, mon mari m'a emmenée à l'hôpital et nous avons décidé que le lendemain, il viendrait me chercher et m'emmener faire une promenade. Le temps passe lentement à l'hôpital, alors je me suis couché tôt, à 22 heures. Cependant, vers 11 heures, j'ai de nouveau eu des contractions, comme la nuit précédente. Je n'ai pas pu dormir et j'ai marché dans le couloir.

«A trois heures du matin, la sage-femme de service, voyant mon chancelant, m'a fait compter les contractions, il s'est avéré qu'elles étaient assez régulières et prolongées.

Ils ont appelé le médecin, l'examen a montré une ouverture de 1,5 doigt (en fait, c'était à peu près la même chose lors de l'examen du 1er novembre). Nous avons décidé d'attendre et de ne pas m'emmener à la maternité. Cependant, à six heures du matin, après examen par un autre médecin, il s'est avéré que l'ouverture de 3 doigts, et j'étais toujours envoyé pour accoucher (mon enfant n'a attendu aucune stimulation et il a lui-même déterminé quand il est né).

Salle de maternité

Dans la maternité, j'ai eu un surnom: je m'appelais "Scar". Le processus même de l'accouchement, je pense, n'était pas différent des autres femmes en travail. Des contractions, qui pour une raison quelconque se sont avérées non moins prolongées que lors du premier accouchement, j'ai enduré stoïquement: je respirais, écoutais de la musique et marchais tout le temps dans le couloir. Lors de l'accouchement, les médecins ont effectué les mêmes manipulations avec moi qu'avec d'autres femmes en travail: CTG, examen; inspection, CTG. La seule tête. département lors du premier examen a demandé: "Voulez-vous accoucher vous-même?" et, entendant une réponse affirmative, a dit: "Eh bien, donnez naissance!"

«Quand les tentatives ont commencé, j'étais penaud et j'ai demandé à me mettre sous le couteau, auquel on m'a dit:" Allons accoucher! " J'y suis allé, et quelque part dans le couloir j'ai pu entendre: "Allez vite, la cicatrice est née.".

Je ne décrirai pas le processus lui-même, même si je dois dire que lors du processus d'expulsion du fœtus, plusieurs moments amusants et dialogues avec des médecins ont eu lieu. Résultat: j'ai accouché, moi-même! Contrairement à toutes les données échographiques, le fœtus s'est avéré assez gros (4000 g), donc une épisiotomie a été nécessaire, sinon je n'ai pas eu de ruptures ou de blessures.

Après avoir accouché, alors que ma gentille petite fille était lavée, mesurée, pesée, j'ai reçu une anesthésie intraveineuse et un examen manuel de l'utérus, ce qui est nécessaire pour toutes les femmes ayant une cicatrice sur l'utérus qui ont accouché naturellement. Aucun défaut de couture n'a été trouvé.
La période post-partum n'était pas différente.
Pour ainsi dire, un post-scriptum: aujourd'hui, près de quatre mois après avoir accouché, je suis plutôt heureuse mère de deux enfants.

"En comparant les sentiments après l'accouchement à travers une césarienne et l'accouchement naturel, je peux dire sans équivoque qu'après la deuxième naissance j'ai un sentiment de naturel et d'exhaustivité du processus.

La récupération après l'accouchement dans le deuxième cas était plus rapide et plus facile. Dans mon exemple, on peut voir que la possibilité d'un accouchement naturel après une césarienne est bien réelle. J'espère que mon histoire aidera les femmes qui se trouvent dans la même situation avec moins de soucis à traverser toute la grossesse et à avoir au départ une attitude positive envers l'accouchement..

Tu vas réussir !! Santé pour vous et vos enfants!

Récupération après césarienne

La récupération post-partum n'est pas un processus facile, même pour les femmes qui ont accouché par voie naturelle. Que dire de la césarienne, quand les postopératoires rejoignent tous les problèmes post-partum! Nous vous expliquerons ce qu'une jeune maman peut prendre pour récupérer plus rapidement après cette chirurgie..

Lyudmila Petrova
Obstétricien-gynécologue de la catégorie de qualification la plus élevée, chef du service de maternité de la maternité n ° 16, Saint-Pétersbourg

Conséquences possibles de l'opération

La césarienne consiste à délivrer le fœtus en enlevant la paroi abdominale et l'utérus par une incision. L'utérus post-partum revient à son état d'origine dans les 6 à 8 semaines. Traumatisme de l'utérus pendant la chirurgie, œdème,

la présence d'hémorragies dans la zone de suture, une grande quantité de matériel de suture ralentissent l'involution de l'utérus et prédisposent à l'apparition de complications purulentes-septiques postopératoires dans la zone pelvienne avec implication de l'utérus et des appendices dans le processus. Ces complications après une césarienne surviennent 8 à 10 fois plus souvent qu'après un accouchement vaginal. Des complications telles que l'endométrite (inflammation de la couche interne de l'utérus), l'annexite (inflammation des appendices), la paramétrite (inflammation du tissu péri-utérin), affectent en outre la fonction reproductrice d'une femme, car peut entraîner des irrégularités menstruelles, un syndrome de douleur pelvienne, une fausse couche, une infertilité.

L'état initial de santé de la femme, le choix d'une méthode et d'une technique rationnelles pour effectuer l'opération, la qualité du matériel de suture et du traitement antibactérien, ainsi que la gestion rationnelle de la période postopératoire, la prévention et le traitement des complications associées à l'accouchement chirurgical, déterminent le résultat favorable de l'opération..

Une incision transversale dans le segment inférieur de l'utérus est faite parallèlement aux fibres musculaires circulaires, à un endroit où il n'y a presque pas de vaisseaux sanguins. Par conséquent, il blesse le moins de tous les structures anatomiques de l'utérus, ce qui signifie qu'il perturbe dans une moindre mesure le processus de guérison dans la zone opératoire. L'utilisation de sutures résorbables synthétiques modernes favorise la rétention à long terme des bords de la plaie sur l'utérus, ce qui conduit à un processus de guérison optimal et à la formation d'une cicatrice riche sur l'utérus, ce qui est extrêmement important pour les grossesses et l'accouchement ultérieurs.

Prévention des complications après césarienne

Actuellement, afin de prévenir la morbidité maternelle après une césarienne, des antibiotiques modernes hautement efficaces d'un large spectre d'action sont utilisés, car le rôle des associations microbiennes, des virus, des mycoplasmes, de la chlamydia, etc. est important dans le développement de l'infection. Lors d'une césarienne, des antibiotiques prophylactiques sont administrés après le cordon ombilical réduire leur impact négatif sur l'enfant. En période postopératoire, la préférence est donnée à des traitements antibiotiques de courte durée afin de réduire l'apport de médicaments au bébé par le lait maternel; avec une évolution favorable de la césarienne après la chirurgie, les antibiotiques ne sont pas du tout administrés.

Le premier jour après la césarienne, la femme en post-partum est dans l'unité de soins intensifs sous la surveillance étroite du personnel médical, tandis que les activités de tout son corps sont surveillées. Des algorithmes de prise en charge post-césarienne ont été développés: reconstitution adéquate des pertes sanguines, anesthésie, maintien des systèmes cardiovasculaire, respiratoire et autres. Il est très important dans les premières heures après l'opération de surveiller l'écoulement du tractus génital, car il existe un risque élevé de saignement utérin en raison d'une violation de la contractilité de l'utérus, causée par une blessure opérationnelle et l'action de médicaments. Dans les 2 premières heures après l'opération, une perfusion intraveineuse continue de médicaments réducteurs utérins est réalisée: OXYTOCINE, MÉTHYLERGOMÉTRINE, un sac de glace est placé sur le bas de l'abdomen.

Après une anesthésie générale, il peut y avoir douleur et mal de gorge, nausées et vomissements.

Le soulagement de la douleur après la chirurgie est d'une grande importance. Déjà après 2-3 heures, des analgésiques non narcotiques sont prescrits, 2-3 jours après l'opération, le soulagement de la douleur est effectué selon les indications.

Un traumatisme opérationnel, pénétrer dans la cavité abdominale pendant le fonctionnement du contenu de l'utérus (liquide amniotique, sang) provoque une diminution du péristaltisme intestinal, une parésie se développe - ballonnements, rétention de gaz, pouvant entraîner une infection du péritoine, des sutures sur l'utérus, des adhérences. Une augmentation de la viscosité du sang pendant et après la chirurgie contribue à la formation de caillots sanguins et à leur possible blocage de divers vaisseaux.

Afin de prévenir la parésie intestinale, les complications thromboemboliques, d'améliorer la circulation sanguine périphérique, d'éliminer la congestion dans les poumons après une ventilation artificielle, l'activation précoce de la femme post-partum au lit est importante..

Après l'opération, il est conseillé de se retourner dans le lit d'un côté à l'autre, à la fin du premier jour, il est recommandé de se lever tôt: vous devez d'abord vous asseoir au lit, baisser les jambes, puis commencer à vous lever et à marcher un peu. Vous devez vous lever uniquement avec l'aide ou sous la surveillance d'un personnel médical: après avoir couché suffisamment longtemps, des vertiges, des chutes sont possibles.

Au plus tard les premiers jours après l'opération, il est nécessaire de commencer la stimulation médicamenteuse de l'estomac et des intestins. Pour cela, PROZERIN, CERUKAL ou UBRETID sont utilisés, en plus, un lavement est effectué. Avec un déroulement sans complication de la période postopératoire, le péristaltisme intestinal est activé le deuxième jour après l'opération, les gaz partent d'eux-mêmes et le troisième jour, en règle générale, il y a une chaise indépendante.

Le 1er jour, le puerperant est amené à boire de l'eau minérale sans gaz, du thé sans sucre au citron par petites portions. Le 2ème jour, un régime hypocalorique est prescrit: céréales liquides, bouillon de viande, œufs à la coque. De 3-4 jours après une chaise indépendante, la puerpera est transférée à un régime général. Il n'est pas recommandé de prendre des aliments trop chauds ou trop froids, les aliments solides doivent être introduits progressivement dans votre alimentation.

Le 5-6e jour, des examens échographiques de l'utérus sont effectués afin de clarifier sa contraction opportune.

En période postopératoire, le pansement est changé quotidiennement, examen et traitement des sutures postopératoires avec l'un des antiseptiques (alcool éthylique à 70%, teinture d'iode à 2%, solution de permanganate de potassium à 5%). Les points de suture de la paroi abdominale antérieure sont retirés le 5-7e jour, après quoi le problème de la sortie à domicile est résolu. Il arrive que la plaie sur la paroi abdominale antérieure soit suturée avec une suture intradermique «cosmétique» avec un matériau de suture résorbable; dans de tels cas, il n'y a pas de coutures externes amovibles. La sortie est généralement effectuée le 7-8ème jour.

Établir l'allaitement après une césarienne

L'allaitement est souvent difficile après une césarienne. Ils sont causés par un certain nombre de raisons, y compris la douleur et la faiblesse après la chirurgie, la somnolence de l'enfant dans le contexte de l'utilisation d'analgésiques ou d'une altération de l'adaptation du nouveau-né lors de l'accouchement chirurgical, l'utilisation de mélanges pour donner du «repos» à la mère. Ces facteurs rendent difficile l'établissement de l'allaitement. En raison de la nécessité d'un régime hypocalorique pendant 4 jours, la formation de lactation se produit dans le contexte d'une carence dans le régime alimentaire d'une femme qui allaite en macro et micro-éléments, ce qui affecte non seulement la quantité, mais également la qualité du lait. Ainsi, la sécrétion quotidienne de lait après la césarienne est presque 2 fois inférieure par rapport à l'accouchement spontané; le lait contient une faible teneur en ingrédients principaux.

Il est important de s'assurer que le bébé prend le sein pendant les 2 premières heures après la chirurgie. Actuellement, la plupart des institutions obstétricales fonctionnent sur le principe du séjour conjoint de la mère et de l'enfant.

Par conséquent, si tout s'est passé sans complications, vous pouvez exprimer le désir de laisser le bébé à côté de vous et de commencer l'allaitement sous la supervision du personnel, dès que l'anesthésie disparaît et que vous avez la force de prendre votre bébé dans vos bras (environ 6 heures après l'opération). Les femmes qui allaitent dont l'allaitement est reporté pour diverses raisons (naissance d'enfants nécessitant un traitement spécial, survenue de complications chez la mère) devraient recourir à l'expression du lait pendant les heures d'alimentation pour stimuler la lactation.

L'une des principales conditions d'un allaitement réussi après une césarienne est de trouver une position dans laquelle la femme est à l'aise pour nourrir son bébé. Le premier jour après l'opération, il est plus facile de se nourrir couché sur le côté. Certaines femmes trouvent cette position inconfortable. cela étire les coutures, de sorte que vous pouvez nourrir tout en étant assis et en tenant le bébé sous le bras ("ballon de foot sous le bras" et "couché sur le lit"). Dans ces positions, les oreillers sont placés sur les genoux, l'enfant s'allonge dessus dans la bonne position, tandis que la charge est retirée de la zone de couture. À mesure qu'elle se rétablit plus tard, la mère peut nourrir le bébé en position couchée, assise et debout..

Afin de stimuler la lactation, des méthodes physiothérapeutiques de stimulation de la lactation sont utilisées (OVNI des glandes mammaires, UHF, massage par vibration, exposition aux ultrasons, stimulation sonore "bioacoustique"), phytothérapie: une décoction de graines de carvi, aneth, origan, anis, etc. Pour améliorer la composition de qualité du lait maternel, il est nécessaire d'introduire additifs alimentaires (produits protéinés et vitaminés spécialisés) dans l'alimentation d'une mère qui allaite: Femilak-2, Milky Way, Mama Plus, Enfimama. Toutes ces activités ont un effet bénéfique sur les indicateurs du développement physique des enfants pendant leur séjour à la maternité, et la mère sort avec une lactation bien établie..

Gymnastique après césarienne

6 heures après l'opération, vous pouvez commencer les exercices thérapeutiques les plus simples et masser la poitrine et l'abdomen. Vous pouvez les faire sans instructeur, couché dans le lit avec les genoux légèrement pliés:

    caresses circulaires avec une paume sur toute la surface de l'abdomen dans le sens des aiguilles d'une montre de droite à gauche, de haut en bas le long des muscles droits de l'abdomen, de bas en haut et de haut en bas obliquement - le long des muscles abdominaux obliques - pendant 2-3 minutes;

en caressant les surfaces avant et latérales de la poitrine du bas vers la région axillaire, le côté gauche est massé avec la main droite, la droite - avec la gauche;

les mains sont placées derrière le dos et la région lombaire est caressée avec les surfaces arrière et palmaire des mains dans la direction de haut en bas et sur les côtés;

respiration thoracique profonde, pour le contrôle, les paumes sont placées sur la poitrine: au détriment de 1-2, une respiration profonde est prise avec la poitrine (la poitrine se soulève), au détriment de 3-4, expiration profonde, tout en appuyant légèrement sur la poitrine avec les paumes;

respiration profonde dans l'abdomen, les paumes, tenant la zone des coutures, inspirez au nombre de 1-2, gonflez l'abdomen, expirez au nombre de 3-4, en tirant l'estomac autant que possible;

rotation des pieds, sans lever les talons du lit, alternativement dans un sens et dans l'autre, décrivant le plus grand cercle possible, pliant les pieds vers et loin de vous;

flexion et extension alternées des jambes gauche et droite, le talon glisse le long du lit;

tousser tout en soutenant la zone de couture avec vos paumes.

Répétez les exercices 2 à 3 fois par jour.

Récupération physique après césarienne

Le versement chaud du corps par parties de la douche est déjà possible à partir de 2 jours après l'opération, mais vous pouvez complètement prendre une douche après la sortie de la maternité. Lors du lavage de la couture, il est préférable d'utiliser du savon non parfumé pour éviter de blesser la croûte. Vous pouvez vous immerger dans le bain au plus tôt 6 à 8 semaines après l'opération. à ce stade, la surface interne de l'utérus guérit complètement et l'utérus revient à son état normal. Se rendre aux bains n'est possible que 2 mois après l'examen médical.

Pour que la cicatrice postopératoire se dissolve plus rapidement, elle peut être lubrifiée avec une pommade à la prednisone ou un gel CONTRACTUBEX. Dans la zone de la cicatrice, un engourdissement peut être ressenti pendant jusqu'à 3 mois, jusqu'à ce que les nerfs sectionnés pendant l'opération soient restaurés.

La restauration de la forme physique après une césarienne n'est pas sans importance. Dès le premier jour, il est recommandé de porter un bandage post-partum. Le bandage soulage les douleurs lombaires, aide à maintenir une posture correcte, accélère la restauration de l'élasticité musculaire et cutanée, empêche les sutures de diverger, aidant à guérir les plaies postopératoires. Cependant, il n'est pas souhaitable de le porter pendant une longue période. les muscles doivent travailler, se contracter. En règle générale, le bandage est porté pendant plusieurs semaines après l'accouchement, en se concentrant sur l'état des muscles abdominaux et le bien-être général. Les exercices thérapeutiques doivent être commencés 6 heures après l'opération, en augmentant progressivement son intensité. Après avoir enlevé les points de suture et consulté un médecin, vous pouvez commencer à faire des exercices pour renforcer les muscles du plancher pelvien et les muscles de la paroi abdominale antérieure (exercice de Kegel - compression et relaxation du plancher pelvien avec une augmentation progressive de la durée jusqu'à 20 secondes, rétraction de l'abdomen, soulèvement du bassin et autres exercices), ce qui provoque afflux de sang vers les organes pelviens et accélère la récupération. Lors de la réalisation d'exercices, non seulement la forme physique est rétablie, mais également des endorphines sont libérées - des substances biologiquement actives qui améliorent l'état psychologique d'une femme, réduisent la tension, un sentiment de dépression, une faible estime de soi.

Il n'est pas recommandé de soulever des poids supérieurs à 3-4 kg pendant 1,5 à 2 mois après l'opération. Vous pouvez commencer des activités plus actives 6 semaines après l'accouchement, compte tenu de votre niveau de forme physique avant la grossesse. La charge est augmentée progressivement, évitant les exercices de force sur le haut du corps, car cela peut réduire la lactation. Les types actifs d'aérobic et de course à pied ne sont pas recommandés. À l'avenir, si possible, il est conseillé de s'engager dans un programme individuel avec un coach. Après un entraînement de haute intensité, les niveaux d'acide lactique peuvent augmenter et, par conséquent, le goût du lait se détériore: il devient acide et le bébé refuse de téter. Par conséquent, la pratique de tout type de sport pour une femme qui allaite n'est possible qu'après la fin de l'allaitement, et non l'allaitement - après la restauration du cycle menstruel..

Les relations sexuelles peuvent être reprises 6 à 8 semaines après la chirurgie en visitant un gynécologue et en discutant d'une méthode de contraception.

Deuxième et troisième naissance après césarienne

La restauration progressive du tissu musculaire dans la zone de la cicatrice utérine se produit dans les 1 à 2 ans après l'opération. Environ 30% des femmes après une césarienne prévoient d'avoir plus d'enfants à l'avenir. On pense que la période après 2-3 ans après avoir subi une césarienne est plus favorable pour le début de la grossesse et l'accouchement. La thèse «après une césarienne, l'accouchement par voie naturelle est impossible» devient désormais hors de propos. Pour un certain nombre de raisons, de nombreuses femmes tentent un accouchement vaginal après une césarienne. Dans certaines institutions, le pourcentage de naissances naturelles avec une cicatrice sur l'utérus après une césarienne est de 40 à 60%.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Est-il possible pour une mère qui allaite de sécher des biscuits (Maria, biscuit, persistant, bébé)

Accouchement

Les biscuits secs sont l'un des rares aliments sucrés que les mamans sont autorisés pendant la lactation.

Que faire si la maternité perd l'acte de naissance?

Nutrition

en cas de perte du certificat générique, la délivrance d'un duplicata n'est PAS fournie.
MAIS il est dans l'intérêt du personnel de la maternité de trouver ce certificat afin que leur miel.

Déterminer la grossesse avec de l'iode

Nutrition

Maintenant, si vous avez le moindre soupçon d'être enceinte, cela peut être confirmé ou nié très facilement. Pour cela, il existe des tests spéciaux qui sont vendus dans n'importe quelle pharmacie.

8 règles de conception: comment concevoir un enfant

Nouveau née

Pour une famille qui veut avoir un enfant, le sujet de la conception devient le plus pertinent et intéressant.Pour une famille qui veut avoir un enfant, le sujet de la conception devient le plus pertinent et intéressant.