Principal / Nouveau née

Où est-il sécuritaire pour les femmes enceintes de nager??

Par Rebenok.online Publié 17/10/2017 Mis à jour 14/02/2019

Pendant la grossesse, même les procédures à l'eau nécessitent une attitude prudente. Nous parlons à la fois de baignade à domicile et de visites de plans d'eau ouverts. Le bain renforce le corps et prépare une femme à la naissance prochaine. Et la natation régulière entraîne le système respiratoire..

Est-il possible pour les femmes enceintes de nager?

Les scientifiques ont prouvé que la présence d'une femme enceinte dans l'eau avait un effet bénéfique sur le déroulement de la grossesse. La natation peut réduire le stress sur la colonne vertébrale et renforcer les muscles sans nuire au fœtus. Les médecins approuvent le bain. Mais il y a des nuances qui doivent être observées lors des procédures d'eau..

Nager en eau libre signifie beaucoup de monde et un temps chaud. En cas de violation de la pression artérielle, il est contre-indiqué d'être sous le soleil pendant une longue période. Dans les étapes ultérieures, la vigilance est nécessaire. Le centre de gravité de la femme se déplace. Cela augmente le risque de chutes, qui contribuent à un accouchement prématuré..

Avant d'effectuer des procédures d'eau, il est conseillé d'analyser l'environnement. Il n'est pas recommandé de visiter les grands rassemblements de personnes seules. Lorsque vous nagez, vous devez vous concentrer sur les paramètres suivants:

    la température de l'eau;

Dans la mer

L'eau de mer a un effet bénéfique sur une femme enceinte et son bébé. La concentration élevée de sel protège contre l'infection par des maladies infectieuses. L'eau de mer est riche en nutriments. Ils affectent la qualité de la peau, empêchant l'apparition de vergetures.

Avant de nager dans la mer, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de blessures sur le corps. L'eau salée les ronge, provoquant des sensations douloureuses. La baignade en mer est bénéfique pour la prévention des varices. La composition de l'eau a un effet positif sur la circulation sanguine.

Dans la rivière

Nager dans la rivière apporte de nombreuses émotions positives, ce qui est bénéfique pour l'enfant. Mais dans un tel réservoir, une infection peut être présente. Pour réduire le niveau de danger, la femme enceinte doit respecter les règles suivantes:

    Vous ne pouvez pas plonger dans l'eau avec votre tête. L'eau pénétrant dans le nasopharynx et les yeux peut provoquer des maladies infectieuses.

Dans le lac

Les réservoirs stagnants ne sont pas propres. L'espace confiné et les températures élevées favorisent la croissance d'un grand nombre de bactéries qui peuvent être dangereuses pour une femme enceinte. Il existe un risque d'infestation parasitaire. S'il n'y a pas d'alternative, il est conseillé à la femme de passer des vacances sur le rivage.

Dans la piscine

Nager dans la piscine est plus sûr que nager en eau libre. L'eau contient du chlore, ce qui empêche la croissance des bactéries. Malgré cela, la femme doit être prudente. Des chaussons doivent être portés car il existe un risque de contracter des infections fongiques.

Il existe des cours pour les femmes enceintes visant à renforcer le corps et à se préparer à l'accouchement. Ils se déroulent dans des piscines sous la supervision d'un instructeur. Pour les femmes enceintes, c'est une excellente occasion de passer un bon moment, ayant un effet bénéfique sur le bébé. Les cours sont autorisés à assister à tout moment.

Dans le bain

Les procédures de bain débarrassent le corps des toxines et normalisent le système respiratoire. Être dans le hammam élimine les symptômes de toxicose et améliore la circulation sanguine. Malgré cela, visiter les bains pendant la grossesse n'est pas souhaitable. La baisse de température affecte négativement l'état de la femme. Avant de visiter le bain, vous devez consulter votre médecin..

Dans les sources chaudes

Les sources chaudes sont un excellent moyen d'équilibrer le système nerveux d'une femme enceinte. Ils normalisent le métabolisme et améliorent l'apparence de la peau. La composition unique de l'eau des sources sature le corps en calcium, chrome, magnésium, sodium et potassium. Les aspects négatifs de la visite des sources chaudes comprennent les températures élevées..

Dans la salle de bain

Prendre un bain pendant la grossesse n'est pas souhaitable. L'eau trop froide et trop chaude ont un effet négatif sur le fœtus. Il est très difficile d'atteindre la température optimale. Pendant la procédure, il est nécessaire d'utiliser un tapis antidérapant pour éviter les blessures.

L'eau chaude affecte négativement la condition de la femme enceinte. La température de l'eau ne doit pas dépasser 37 degrés. Un bain chaud provoque le tonus de l'utérus, ce qui entraîne le rejet du fœtus. La durée totale du bain ne doit pas dépasser 15 minutes.

Un bain froid augmente le risque de rhume. Pour éviter l'hypothermie, il est nécessaire d'ajouter périodiquement de l'eau chaude en refroidissant. Dans les étapes ultérieures, vous devriez refuser de prendre un bain et le remplacer par une douche fraîche..

Contre-indications

Dans certains cas, le bain est totalement interdit pendant la grossesse. Cette interdiction réduit considérablement le risque de fausse couche. Les contre-indications pour les procédures d'eau comprennent:

Lors de la visite de plans d'eau, il est important de prêter attention à la qualité de l'eau. Il doit être aussi propre que possible, exempt d'inclusions étrangères. La température optimale n'est pas supérieure à 37 degrés. La profondeur la plus appropriée du réservoir n'est pas supérieure à la hauteur de la femme enceinte. Il devrait toujours y avoir une personne proche à proximité, prête à aider à tout moment.

Il y a une opinion que tout contact avec l'eau élimine l'énergie négative. C'est très bénéfique pour une condition de grossesse. Mais n'oubliez pas les dangers qui accompagnent le processus de baignade. La femme enceinte doit avoir les compétences appropriées pour éviter les situations imprévues..

Est-il possible de nager dans la piscine pendant la grossesse

Quels sont les bienfaits de la piscine pour une femme enceinte

Il n'y a pas si longtemps, les médecins interdisaient catégoriquement aux patientes enceintes de se rendre dans une piscine publique. La raison principale de cette limitation était le risque élevé d'infection par une eau insuffisamment pure. Cependant, aujourd'hui, la situation a radicalement changé: une piscine pendant la grossesse n'est plus dangereuse. Cela est dû à l'émergence de systèmes de traitement de l'eau innovants de haute qualité qui minimisent le risque d'infection. Dans de nombreuses institutions, les femmes enceintes travaillent dans une zone spécialement clôturée et séparée et ne peuvent pas entrer en collision avec d'autres visiteurs.

La piscine pendant la grossesse améliore le bien-être de la femme enceinte

Les avantages de la natation l'emportent largement sur les risques. De telles activités ont un effet bénéfique sur le bien-être du fœtus dans l'utérus et le déroulement de la grossesse. Les principaux avantages de la visite de la piscine:

  • Lorsqu'une femme est immergée dans l'eau, la tension musculaire disparaît. La colonne vertébrale, les articulations et les os pelviens peuvent se reposer un peu. Ceci est très important, car pendant presque toute la grossesse, ce sont ces organes qui sont soumis à un stress important. Après une courte baignade, une femme oublie pendant un certain temps la douleur et l'inconfort que le processus de portage d'un enfant provoque.
  • Des exercices réguliers dans la piscine renforceront les muscles de la poitrine, apprendront à respirer correctement pendant l'exercice. Cela sera utile pour la femme enceinte pendant l'accouchement..
  • La natation augmente l'endurance du corps, renforce la défense immunitaire. La grossesse n'est pas une raison de s'allonger sur le canapé tout le temps. Les femmes qui mènent une vie active sont très rarement infectées par le rhume..
  • L'eau chaude de la piscine a un effet bénéfique sur le système nerveux et l'état psychologique. Pendant la baignade, une femme se détend, se calme, se débarrasse du stress. Pendant l'entraînement, vous pouvez oublier tous les problèmes qui inquiètent au quotidien.

Malgré les nombreux avantages, assurez-vous de consulter votre médecin avant de visiter la piscine. Le médecin vous dira exactement si vous savez nager, vous recommandera le temps d'entraînement optimal.

La natation peut-elle nuire à une femme enceinte?

Après avoir étudié tous les avertissements des médecins, nous pouvons conclure que nager dans la piscine n'est pas toujours sécuritaire. Parfois, nager dans un lieu public peut nuire à la santé d'une femme et d'un enfant à naître. Les situations les plus dangereuses:

  • Utiliser la mauvaise technique en nageant sur de longues distances. Dans ce cas, immédiatement après la fin de la séance, la femme ressentira une détérioration de son bien-être, une douleur intense ou des crampes peuvent survenir..
  • Réaction allergique aux médicaments contenant du chlore dans l'eau. Pour éviter cela, privilégiez les piscines dans lesquelles l'eau est désinfectée aux ultrasons, aux ultraviolets ou à l'ozone..
  • Infection par une infection ou un champignon. Ce danger guette les femmes qui visitent des établissements bon marché où l'hygiène ne suffit pas..
  • Hypothermie du corps due à une eau trop froide dans la piscine. Un tel bain "rafraîchissant" provoque souvent des convulsions, des inflammations, des rhumes.

Ne surchargez pas le corps avec de l'exercice dans l'eau. Cela peut entraîner une augmentation du tonus utérin et, par conséquent, une fausse couche ou une naissance prématurée. Les médecins ne recommandent pas de s'impliquer dans la plongée, car retenir votre souffle sous l'eau provoque une privation d'oxygène du fœtus.

Quand est-il interdit de nager dans la piscine

Les médecins identifient un certain nombre de contre-indications pour visiter la piscine tout en portant un enfant. Ces restrictions incluent:

  • la menace d'interruption spontanée de grossesse ou d'accouchement avant la date prévue de l'accouchement;
  • le risque de saignement dû au placenta praevia;
  • la présence de maladies infectieuses des organes génitaux;
  • écoulement mélangé avec du sang du vagin;
  • inconfort dans le bas de l'abdomen;
  • toxicose sévère, sensation de malaise;
  • gestose et épilepsie.

Une femme doit assumer la responsabilité de sa propre santé. Ne commencez jamais à nager dans la piscine sans consulter votre médecin. Cette règle doit être particulièrement strictement observée par les patients qui ont eu des cas de fausse couche. Dans les derniers stades, vous devez également traiter l'activité physique avec prudence..

Caractéristiques de la visite de la piscine à différentes périodes de naissance d'un enfant

Si la grossesse se déroule sans pathologies ni complications et que la femme se sent bien, vous pouvez visiter la piscine à n'importe quel stade de la gestation. Il est conseillé de commencer la formation même pendant la planification de la conception. Ensuite, votre corps sera préparé au stress et de nouvelles compétences vous permettront de supporter facilement tout inconfort..

Les piscines peuvent aider à soulager les maux de dos en fin de grossesse

Au début, la natation aide à renforcer les muscles, entraîne le système respiratoire et renforce le système immunitaire. Si les cours sont réguliers, avec une charge admissible, la patiente tolérera plus facilement la toxicose, pourra facilement s'habituer à son nouveau poste.

Le troisième trimestre est le moment où la natation devient non seulement utile, mais aussi très agréable. Il soulage le stress sur la colonne vertébrale, permet aux muscles de se détendre, soulage les maux de dos.

Restrictions pendant les cours

La natation ou l'aquagym pour les femmes enceintes doivent être sous la stricte supervision d'un entraîneur professionnel avec une formation médicale. Si pendant l'exercice vous ressentez de la douleur ou de l'inconfort, arrêtez immédiatement de faire de l'exercice.

Étudiez attentivement les recommandations des médecins concernant les cours en piscine:

  • En aucun cas, le corps ne doit être hypothermique. Pour ce faire, plongez-vous dans une eau d'au moins 28 ° C.
  • La leçon ne doit pas durer plus de 40 minutes.
  • Sauter de la borne et plonger dans la piscine depuis un départ courant est strictement interdit. Un fort impact sur l'eau peut nuire à la santé de la future mère et du fœtus.
  • Selon les règles de sécurité, il est impossible de s'accrocher aux flotteurs des délimiteurs.
  • Si vous n'avez pas les compétences appropriées, n'allez pas trop loin. N'oubliez pas qu'une crampe peut commencer à tout moment..
  • Évitez les mouvements saccadés dans l'eau, et il est interdit de faire des entraînements intenses avec un rythme croissant.
  • Il est recommandé de manger 1 à 2 heures avant de visiter la piscine. Faire de l'exercice à jeun ou juste après un repas peut nuire à votre bien-être.
  • Apportez des chaussures antidérapantes avec vous pour éviter les blessures accidentelles.

Le strict respect de toutes les règles ci-dessus vous permettra de profiter de la baignade dans la piscine sans vous soucier de votre santé et du bien-être du fœtus dans l'utérus.

Même si vous n'avez jamais visité la piscine auparavant, pendant la grossesse, vous devez penser à la nécessité d'un entraînement aussi sain et agréable. Des études ont montré qu'en l'absence de contre-indications, la natation a un effet bénéfique non seulement sur la santé de la mère, mais également sur le bien-être de l'enfant. La circulation active du sang et de la lymphe vous permet de saturer le corps du bébé en oxygène, il prend facilement la bonne position, ressent les émotions agréables que traverse la mère.

Nager pendant la grossesse: des règles de sécurité souvent oubliées

En été, les procédures d'eau sont non seulement agréables, mais également utiles pour la femme enceinte. Par conséquent, la natation reste l'une des activités physiques les plus douces et les plus agréables, en particulier pendant la grossesse. Cependant, pour qu'une femme enceinte entre hardiment dans l'élément eau, il est nécessaire de prendre en compte certaines règles et nuances.

Elena Kurbatova
Médecin-thérapeute, Voronej

Pourquoi la natation est-elle utile pour les femmes enceintes? L'un des points les plus importants est que dans l'eau, le corps devient plus léger et le poids de la femme enceinte, qui augmente progressivement avec la croissance et le développement du bébé, n'est pratiquement pas ressenti. En effet, la densité de l'eau est supérieure à la densité de l'air (en particulier l'eau salée), de sorte que l'eau expulse les corps moins denses et le corps humain est dans un état de semi-gravité. Cela provoque l'entrée de signaux pas tout à fait familiers dans le cortex cérébral du système musculo-squelettique, du cœur, des poumons et d'autres organes. Par conséquent, les réponses du cerveau changent également: la profondeur de la respiration augmente, le travail du système cardiovasculaire, les biorythmes, le sommeil s'améliore, le métabolisme est activé, etc. Par conséquent, la natation pendant la grossesse est considérée comme le meilleur «médicament» à la fois contre l'insomnie et contre la tension nerveuse excessive.

Une telle activité physique pendant la grossesse ne provoque pas de commotions cérébrales, ce qui peut être dangereux dans une position intéressante. Vous pouvez, par exemple, même courir ou sauter dans l'eau sans nuire au bébé. Il n'y a pas d'effet prononcé sur la colonne vertébrale, les articulations, l'appareil ligamentaire; les muscles se détendent, en particulier les muscles du dos, qui sont très stressants pendant la grossesse.

La résistance de l'eau lors de l'exécution de mouvements joue le rôle de massage, augmentant le flux sanguin dans tous les organes et systèmes, activant les processus métaboliques, la fourniture d'oxygène et de nutriments à la mère et au bébé, en raison de cet effet, le travail des valves veineuses des jambes s'améliore (prévention des varices, des hémorroïdes) et, en conséquence, l'écoulement du sang est normalisé. Tout cela empêche l'apparition d'œdèmes, compagnons fréquents de la grossesse..

Pendant la baignade pendant la grossesse, le travail des systèmes respiratoire et cardiovasculaire s'améliore et s'entraîne, car pour inspirer et expirer, il est nécessaire de vaincre la résistance de l'eau, de sorte que les muscles respiratoires sont progressivement renforcés. Cet effet est également sur les muscles du dos et de l'abdomen..

Si vous nagez régulièrement pendant la grossesse, le système nerveux central commence à réguler plus complètement l'activité du cœur: le volume systolique du cœur augmente, le tonus des vaisseaux artériels se normalise, de ce fait, la pression artérielle, si elle a été abaissée, augmente et si elle a été augmentée, elle peut se normaliser.

La natation sur les femmes enceintes a également un excellent effet de durcissement: la résistance du corps aux conditions environnementales défavorables (principalement au froid et aux fortes variations de température) augmente. Ainsi, l'eau a une température inférieure à celle du corps humain, irritant les récepteurs du froid, par conséquent, avec une immersion régulière dans l'eau, la régulation de la chaleur s'améliorera, la résistance au froid, le changement des conditions de température augmentera, réduisant ainsi la sensibilité au rhume, ce qui affectera positivement le bien-être et la santé de la mère et bébé.

Nager pendant la grossesse: attention aux détails

En allant nager, une femme enceinte doit faire attention à certains points:

  • Une femme enceinte ne doit pas nager trop souvent (quotidiennement ou plusieurs fois par jour) et plus de 30 minutes, cela peut entraîner un surmenage de la future mère.
  • Il n'est pas souhaitable de rester longtemps en maillot de bain mouillé après le bain: un environnement chaud et humide, susceptible de contenir des agents pathogènes, contribue à l'exacerbation de la candidose ou de la cystite.
  • Après avoir décidé de nager, vous devez vous rappeler que vous devez entrer dans l'eau progressivement, ce processus devrait prendre environ 5 à 7 minutes, afin de ne pas provoquer d'hypothermie et de convulsions. Il est également indésirable d'aller immédiatement dans l'eau après un long séjour au soleil, il est recommandé de se rafraîchir à l'ombre afin qu'il n'y ait pas de forte baisse de température.
  • Il n'est pas souhaitable pour une femme enceinte de nager dans des réservoirs avec de l'eau stagnante: il existe un risque élevé d'infection de l'urètre avec le développement ou l'exacerbation de la cystite, du muguet et l'apparition d'autres maladies. De plus, il n'est pas souhaitable de visiter la piscine avec un grand nombre de personnes et un nettoyage de très mauvaise qualité. Il peut également entraîner l'apparition ou l'exacerbation de nombreuses maladies urogénitales (muguet, cystite, chlamydia, etc.) et allergies. De plus, avec une grande foule de personnes, la femme enceinte sera mal à l'aise pour nager ou elle peut être accidentellement poussée. Par conséquent, il est préférable de choisir des piscines où les cours sont organisés spécifiquement pour les femmes enceintes ou de visiter les piscines générales le matin, lorsque l'eau est plus propre et qu'il y a moins de visiteurs. Vous devez faire attention à la façon dont l'eau est désinfectée. Il vaut mieux que ce soient des méthodes modernes sans utilisation de chlore (ozonation, ionisation) avec des changements d'eau réguliers.
  • Lors du repos et de la baignade pendant la grossesse dans des réservoirs naturels, il est conseillé de choisir une zone familière (où il n'y a pas de reliefs de fond inconnus et dangereux, de trous, de tourbillons, de pierres, de courants rapides ou froids).
  • Lorsque vous nagez dans la piscine pendant la grossesse, vous devez faire attention à la présence de mains courantes spéciales le long du côté afin qu'il soit confortable à tenir dans l'eau (lorsque vous faites des exercices d'aquagym ou si la femme enceinte est fatiguée). Afin de ne pas glisser, il est conseillé à la future maman d'être dans la piscine dans des chaussons de natation caoutchoutés spéciaux qui tiennent bien sur le pied et ne glissent pas.
  • Vous ne devez pas nager dans l'eau froide. La température de l'eau doit être d'au moins 22 ° С.
  • Avant d'aller nager, surtout avant d'assister à des cours dans la piscine, vous devriez consulter un obstétricien-gynécologue qui surveille la grossesse.
  • De plus, les femmes enceintes ne doivent pas nager si elles ne se sentent pas bien..

Nager pendant la grossesse: attention, convulsions!

Les crampes de grossesse sont des contractions musculaires involontaires et douloureuses. Assez souvent, ils surviennent chez les femmes enceintes et en nageant. Dans la plupart des cas, cela concerne les muscles du mollet. Les sensations douloureuses aiguës dans un muscle contracté par un spasme durent généralement plusieurs minutes, puis la tension diminue, la douleur diminue, devient douloureuse, mais l'inconfort peut persister jusqu'à plusieurs jours. De telles crises, même si elles ne sont pas très prononcées, sont assez dangereuses, car ayant succombé à la panique, la future mère peut perdre le contrôle de son corps et les conséquences peuvent ne pas être les plus favorables..

Premiers secours pour les crampes chez la femme enceinte

  • Tout d'abord, vous devez vous calmer, car la panique peut encore augmenter les spasmes musculaires..
  • Essayez de sortir de l'eau le plus tôt possible, car il est beaucoup plus facile de soulager une crampe sur terre. Appelez quelqu'un pour obtenir de l'aide si vous ne pouvez pas sortir seul.
  • Si un spasme musculaire se produit, par exemple, loin de la côte (cela s'applique aux réservoirs naturels), ne nagez pas fébrilement en arrière. Vous pouvez donc vous fatiguer rapidement et la crampe ne diminuera pas. Il est nécessaire d'essayer de se détendre, de respirer profondément et lentement (car une respiration fréquente et nerveuse peut altérer l'apport d'oxygène au bébé ou entraîner une contraction excessive des muscles de l'utérus, ainsi que nuire à la circulation sanguine dans le muscle spasmodique et rendre difficile la relaxation).
  • Il y a deux façons de se débarrasser d'une crampe dans l'eau: allongez-vous sur le dos, respirez profondément afin de pouvoir rester sur l'eau. Ensuite, en tirant le genou vers la poitrine, en saisissant le pied, vous devez le tirer brusquement vers vous. Il est conseillé de maintenir la jambe dans cette position le plus longtemps possible - si possible jusqu'à ce que les crampes disparaissent, respirez à nouveau profondément et essayez d'étirer le muscle autant que possible (cependant, cela convient mieux aux femmes enceintes dont le ventre n'est pas très gros et la manipulation est facile à faire). La deuxième option convient à presque tout le monde: vous devez prendre une profonde inspiration, plonger votre tête dans l'eau, prendre la position d'un flotteur, saisir le gros orteil du pied fermé avec la main opposée, tirer votre orteil vers vous, en même temps il est souhaitable d'essayer de redresser la jambe au niveau du genou.
  • Sur le rivage, le muscle contracté doit également être étroitement tiré, puis étiré. Pour ce faire, attrapez les orteils, tirez-les brusquement vers vous (tout en éloignant le talon de vous) et, malgré la douleur, essayez de garder le pied dans cette position. Dans le même temps, il est nécessaire de masser fortement le muscle tendu. Alternativement, de la glace peut être appliquée après la libération du spasme pour soulager la douleur (10-15 minutes).
  • Si la jambe n'est pas très serrée ou si la femme enceinte sent qu'elle est sur le point de contracter un muscle et qu'elle peut atteindre librement le bas, alors vous pouvez simplement vous tenir debout sur des jambes droites avec un pied plein..
  • Après avoir fait face à une crampe dans l'eau, il est conseillé de boire de l'eau: cela normalise l'équilibre eau-sel dans le corps et réduit la douleur dans la jambe après une crampe, et empêche également les crises ultérieures (c'est-à-dire la probabilité de crises récurrentes après l'élimination d'une crise existante). Pour éviter l'apparition de crampes musculaires soudaines, il est conseillé de prendre des suppléments de magnésium en association avec de la vitamine B6: cela améliorera les impulsions neuromusculaires dans les muscles et, par conséquent, les normalisera. Cependant, avant de le prendre, il est impératif de consulter le médecin qui observe la femme enceinte..

Pourquoi les femmes enceintes ont-elles des convulsions??

Le plus souvent, les crises chez les femmes enceintes se développent pour les raisons suivantes:

  • fatigue, stress physique prolongé pendant la natation, charge intense ou forte prolongée sur les muscles des jambes pendant la natation (cela est particulièrement vrai pour les muscles non entraînés et mal entraînés, par exemple après une forte poussée des jambes du côté de la piscine ou du fond);
  • déshydratation du corps (par exemple, avec une toxicose précoce, lorsque des vomissements abondants et fréquents entraînent une perte de liquide dans le corps et, avec lui, de potassium, de calcium, de sels de sodium, un déséquilibre de leur équilibre, entraînant une contraction et une relaxation musculaires altérées);
  • blessures antérieures aux muscles et aux ligaments;
  • constriction des vaisseaux sanguins due à une exposition à de basses températures lors de la baignade dans l'eau froide ou lors de l'entrée dans l'eau après une exposition prolongée au soleil (avec un fort refroidissement, un spasme aigu des vaisseaux sanguins se produit). La circulation sanguine dans les muscles des jambes, leur innervation est perturbée et un spasme se produit;
  • plus souvent dans l'eau froide, il réduit les muscles chez les femmes enceintes qui ont des maladies chroniques de la colonne vertébrale, car il existe déjà des facteurs prédisposant à la survenue de crises (en raison de changements dystrophiques dans les vertèbres, de la présence de hernies, de saillies, et ainsi de l'innervation et du flux sanguin dans les muscles des jambes peuvent être perturbés, pour auquel ils répondent, et dans l'eau fraîche cela peut être aggravé);
  • manque dans l'organisme de certains oligo-éléments (en particulier le calcium), qui sont impliqués dans le processus des contractions musculaires normales.

Qui ne sait pas nager?

Vous pouvez nager pour les femmes enceintes à n'importe quel stade de la grossesse, cependant, il existe des contre-indications pour un type d'activité physique aussi doux. Ne nagez pas:

  1. avec une toxicose sévère, lorsque des vomissements fréquents inquiètent, car cette condition peut entraîner un déséquilibre du potassium et du sodium dans le corps et provoquer des crampes dans l'eau ou entraîner une diminution de la pression artérielle dans un réservoir et une détérioration du bien-être général pendant la baignade;
  2. si la femme enceinte a déjà fait des fausses couches ou une naissance prématurée, afin de ne pas provoquer de changements dans le tonus de l'utérus, ce qui peut être dangereux pour le déroulement de la grossesse;
  3. avec exacerbation ou présence de maladies inflammatoires (par exemple, cystite, muguet), système musculo-squelettique, maladies cardiovasculaires (par exemple, hypertension avec augmentation fréquente de la pression artérielle de plus de 140/90 mm Hg, qui peut provoquer une pré- ou une éclampsie ), avec exacerbation de l'ostéochondrose, de l'arthrite, etc.
  4. avec diverses violations de l'évolution de la grossesse: saignements, polyhydramnios, augmentation du tonus de l'utérus (qui peut se manifester par des crampes pendant ou après la baignade, en particulier dans une eau relativement fraîche);
  5. si la femme enceinte s'inquiète des crampes fréquentes dans les muscles des jambes, cela ne vaut pas non plus la peine d'aller longtemps ou profondément dans l'eau, surtout s'il fait frais.

Est-il possible pour les femmes enceintes de nager


L'été tant attendu bat son plein! Le soleil est chaud et j'ai vraiment envie de me rafraîchir, d'aller à la plage pour me plonger dans des eaux revigorantes. Mais maintenant vous n'êtes plus seul, une nouvelle vie bat sous votre cœur. Par conséquent, vous devez savoir si vous pouvez nager et prendre le soleil, car les femmes enceintes doivent prendre soin du bébé, ne pas penser seulement à elles-mêmes.

Caractéristiques des procédures solaires-eau pour les femmes enceintes

Beaucoup connaissent le pouvoir curatif de l'eau et tout le monde aime nager, car l'eau nettoie la peau, donne fraîcheur et vigueur lors d'une chaude journée d'été. Le bain est sans aucun doute utile pour la future mère et le bébé. La procédure renforce le corps de la femme en le préparant à l'accouchement, qui deviendra moins douloureux et plus rapide, et la natation enseignera la respiration correcte.

Il faut se rappeler que les femmes enceintes peuvent prendre le soleil le matin. Mais les femmes enceintes peuvent-elles nager? Après tout, se reposer sur l'eau avec une visite aux attractions aquatiques est contre-indiqué pour les femmes enceintes. La natation, qui peut vous aider à résister plus facilement à la chaleur, doit également être traitée avec prudence..

Les bienfaits des bains de mer

Les traitements à l'eau sont utiles pour tout le monde, en particulier les femmes enceintes. Ils entraînent le système cardiovasculaire, détendent les muscles et vous aident à apprendre à respirer correctement. Nager dans la mer évite un stress inutile sur la colonne vertébrale, stimule la circulation sanguine, renforce les muscles abdominaux et assure une fonction intestinale régulière.

Les vagues affectueuses de la mer tonifient la peau et les vaisseaux qui s'y trouvent, aidant à faire face aux poches pendant la grossesse. L'eau de la mer a beaucoup de propriétés curatives, en plus de l'iode et du sel, elle est riche en minéraux et oligo-éléments.

Cependant, avant de se rendre dans une station balnéaire, une femme doit faire appel à un médecin observateur, après s'être familiarisée avec les règles de la baignade:

  • une grossesse tardive n'est pas le meilleur moment pour changer de zone climatique et il vaut mieux abandonner complètement les voyages longue distance;
  • si vous vous sentez normal au début de la grossesse, vous pouvez aller au bord de la mer, la baignade aidera à soulager les symptômes de toxicose;
  • il est important de se rappeler que l'eau de la mer doit être chaude d'au moins + 22 ° C et que la plage doit être équipée d'un point d'assistance médicale 24h / 24;
  • pour éviter l'hypothermie, vous ne devez pas plonger immédiatement, car le corps a besoin d'adaptation, 10-15 minutes à l'ombre suffisent amplement;
  • faites des procédures d'eau régulièrement, après avoir débarqué, vous devez vous réchauffer en vous enveloppant dans une serviette.

Important: vous n'êtes autorisé à nager dans la mer qu'après une période d'acclimatation. En nageant, vous devez vous méfier des méduses, elles sont toxiques. Le moindre inconfort (sensation de froid, crampes musculaires) est une bonne raison pour arrêter de nager et aller à terre. Pour vous détendre sur le rivage, choisissez une chaise longue, il n'est pas pratique de s'allonger sur des galets.

Caractéristiques de la baignade en eau douce

S'il n'y a aucun moyen d'aller à la mer et qu'il y a une rivière à proximité, c'est aussi une bonne option pour se détendre lors d'une chaude journée d'été. Mais vous devez d'abord savoir si une femme peut nager dans la rivière. Après tout, les femmes enceintes doivent se méfier des infections qui peuvent se cacher dans les eaux de tout réservoir naturel..

Dans certaines conditions pathologiques qui menacent la santé d'une femme enceinte et d'un fœtus, il est préférable de refuser les procédures d'eau, en choisissant de se reposer à l'ombre, mais près d'un réservoir. Nager dans la rivière, s'il n'y a pas de contre-indications, apportera beaucoup d'émotions positives; pour la femme enceinte, c'est un excellent remède contre la dépression. Les bienfaits de sa communication avec la nature pour le bébé se traduiront par un grand volume d'oxygène, mais certaines nuances ne doivent pas être oubliées:

  • une infection peut être présente dans la rivière, alors choisissez des plans d'eau salubres avec des lieux de baignade spécialisés;
  • même si le réservoir est vérifié, vous ne devez pas plonger la tête la première dans un lac ou une rivière, c'est la menace des microbes de l'eau entrant dans le nasopharynx de la femme;
  • lors du choix d'une plage, privilégiez les lieux peu fréquentés à l'atmosphère calme, loin de la zone industrielle;
  • vous devriez nager dans une rivière aux eaux courantes et choisir un lac propre et transparent, car les eaux stagnantes peuvent menacer la future mère, tomber malade du muguet;
  • il vaut mieux se détendre au bord du réservoir par temps chaud et calme afin d'éviter un rhume, c'est dangereux pour vous et votre bébé.

Important: il est strictement interdit de se reposer seul, notamment pour nager. Les courants sous-jacents du réservoir peuvent provoquer des crises d'épilepsie, et nager trop longtemps et trop loin est inutile. Vous ne pouvez pas nager l'estomac plein, cela peut provoquer un réflexe nauséeux, et à la moindre sensation de fatigue, vous devez immédiatement quitter l'eau.

Quel est le danger d'une étendue d'eau stagnante

S'il n'y a pas de rivière avec de l'eau courante à proximité et que les femmes enceintes sont loin de la mer, vous pouvez vous détendre au bord du lac. N'est-il pas dangereux pour une femme en position de nager dans le lac, car c'est un réservoir avec de l'eau stagnante et des courants sous-marins froids?

Bien entendu, il ne faut pas oublier que le lac, en raison de la température élevée de l'eau, peut être un refuge pour des micro-organismes dangereux qui se multiplient rapidement dans un réservoir fermé. Les mollusques vivant dans les lacs deviennent la cause de l'infection par la cercariose, et la végétation sous-marine molle du fond est l'habitat du ver parasite de la douve.

Important: si vous choisissez un lac, vous devez vous assurer qu'il est propre. Avant le bain, vos pieds doivent être généreusement lubrifiés avec une crème grasse pour vous protéger des parasites. Reposez-vous après avoir nagé sous un auvent sur un lit de bronzage ou une chaise pliante, vous pouvez attraper un rhume sur le sol et du sable trop chaud fera surchauffer votre corps. N'oubliez pas de vous couvrir la tête avec un chapeau.

Les nuances des cours dans les piscines

Si la saison n'est pas propice à la baignade dans un plan d'eau naturel, les femmes enceintes devraient aller à la piscine. Est-il possible pour une femme de nager dans la piscine?

Les déplacements dans l'environnement aquatique sont beaucoup plus faciles et la différence de température du corps et de l'eau stimule la fonction de transfert de chaleur. Pour la future maman, il s'agit d'une aide à brûler les graisses en excès, une protection contre une prise de poids rapide..

L'eau, en enlevant la charge de la colonne vertébrale, soulagera les maux de dos, se rechargera en santé et donnera des vagues de bonne humeur pendant longtemps. Nager et même plonger dans la piscine aidera la jeune maman à renforcer le système immunitaire, et pour le bébé, c'est l'occasion de changer la position du corps dans l'utérus.

Important: ayant souscrit un abonnement pour visiter la piscine, une femme n'a pas à s'inquiéter, car l'eau de la piscine est nettoyée et chlorée avec des moyens spéciaux pour éviter l'infection des baigneurs. Cependant, il est préférable de choisir une piscine avec ozonation d'eau pour ne pas dessécher la peau. N'oubliez pas de consulter un médecin et d'apporter des chaussons.

Les femmes enceintes devraient-elles renoncer aux bienfaits du bain? Bien sûr que non! Une femme peut suivre des procédures aquatiques et nager non seulement dans les eaux d'un réservoir naturel, mais également dans la piscine. La procédure donnera la joie de la bonne humeur, accélérera le métabolisme et augmentera l'immunité, qui s'affaiblit pendant la gestation. L'héliothérapie normalise les taux d'hémoglobine, protège contre le développement de l'ostéoporose et la natation sera une excellente préparation à l'accouchement.

Est-il possible de nager dans la piscine pendant la grossesse

La natation est une forme d'activité physique populaire qui engage tous les groupes musculaires et prévient de nombreuses maladies..

Nous déterminerons s'il est sécuritaire pour les femmes enceintes d'aller à la piscine et s'il vaut la peine de changer ses activités habituelles à chaque trimestre..

Nuances de temps

Pendant la grossesse, un bouchon muqueux se forme à la base du canal cervical, ce qui protège le bébé des infections et autres effets néfastes. Le danger existe:

  • aux premiers stades, lorsque le caillot protecteur et le placenta sont au stade de la formation;
  • à 9 mois, quand il ne reste pas plus de 3 semaines avant l'accouchement, ce qui augmente le risque que la fiche se détache.

En l'absence de contre-indications et en accord avec le gynécologue, vous pouvez visiter la piscine à n'importe quel stade de la grossesse, mais le deuxième trimestre est reconnu comme le plus sûr. À la semaine 14, les risques d'infection sont minimisés et le bien-être général s'améliore.

Avantages et inconvénients de la baignade dans la piscine pendant la grossesse

La natation pendant la grossesse est un moyen sûr et sain de rester actif. La répartition uniforme de la charge dans tout le corps élimine la sensation de douleur, réduit le risque de blessure ou de surmenage des muscles et des articulations.

Les principaux avantages de la natation comprennent:

  1. Formation du système respiratoire. Des tactiques respiratoires appropriées et une ventilation de haute qualité des poumons enrichissent le sang en oxygène. Les exercices de plongée prépareront le bébé à un manque temporaire d'oxygène lors du passage du canal génital.
  2. Fonction de protection stimulante. Le principal avantage de la natation est de renforcer le système immunitaire. Les femmes qui visitent la piscine pendant la grossesse sont moins susceptibles de tomber malades.
  3. Renforcer les muscles. Des muscles du dos puissants vous permettent de faire face au poids supplémentaire et aux muscles du bassin et du périnée - avec un accouchement naturel.
  4. Le contrôle du poids. Si vous nagez régulièrement dans la piscine, le corps ne perd pas de tonus musculaire, ce qui est important pendant la grossesse. Le péristaltisme intestinal est également activé, ce qui vous permet de vous débarrasser de la constipation..
  5. Normalisation de l'état psycho-émotionnel. L'activité soulage les tensions et active l'hormone de la joie.
  6. Amélioration de la circulation sanguine. L'augmentation de la circulation sanguine évite les poches, les varices et les hémorroïdes. Avec des visites régulières, la qualité de la lactation augmente, stimulée par le flux sanguin vers les poumons et le cœur.
  7. Correction de la présentation du siège. Avec une présentation anormale du fœtus, enregistrée après 30 semaines, les médecins conseillent de nager dans la piscine. L'enfant prend la présentation finale à 33-34 semaines, alors assurez-vous de surveiller les changements.

Malgré les avantages évidents des classes, la piscine a aussi ses inconvénients:

  1. Infection par des infections. Les piscines publiques sont dangereuses en raison de la dermatomycose, de la giardiase, de la légionellose, de l'hépatite A et d'autres maladies transmises par l'eau ou les surfaces contaminées. Il est important de respecter les règles de sécurité de base pour éviter l'infection..
  2. Manifestation de réactions allergiques. Le principal allergène à l'intérieur de la piscine est le chlore, qui est utilisé pour désinfecter l'eau.

Est-il sécuritaire pour les femmes enceintes de nager dans une piscine avec de l'eau de javel

L'eau de Javel est une méthode de nettoyage traditionnelle et relativement sûre. Le danger se manifeste dans les cas suivants:

  1. Cours fréquents. Avec les visites quotidiennes, la quantité de substances absorbées formées par l'eau chlorée au contact de la peau et des cheveux augmente, ce qui augmente le risque d'allergies.
  2. Augmentation de la teneur en chlore. La concentration de vapeurs peut provoquer de graves intoxications, donc en cas de signe de malaise, essayez de quitter la pièce.

Pour la sécurité des piscines avec de l'eau de javel, il vaut mieux éviter. Pour les cours fréquents, sélectionnez des complexes plus fiables équipés de méthodes de nettoyage modernes (ozonation, ionisation, irradiation UV, désinfection par ultrasons) et remplis d'eau thermale.

Contre-indications

La piscine pour femme enceinte est une préparation indispensable avant l'accouchement. Cependant, vous devez refuser de lui rendre visite s'il existe les contre-indications suivantes:

  1. Placenta praevia. Une pathologie rare, lourde de saignements sous un stress accru.
  2. Toxicose. Les nausées interfèrent avec la respiration, altérant la qualité de l'entraînement et un malaise général rend l'exercice difficile. Des nausées fréquentes perturbent l'équilibre potassium-sodium, provoquant des convulsions et une baisse de la pression artérielle.
  3. La présence d'une menace d'interruption de grossesse. Au cours du premier mois, il existe un risque d'hématome rétrochoriel et en fin de grossesse - naissance prématurée.
  4. Maladie aiguë ou chronique. Les maladies du système cardiovasculaire et du système musculo-squelettique, les helminthiases, les infections fongiques, l'épilepsie, la cystite, l'hypertension, la tuberculose, la cystite, le muguet et d'autres pathologies nécessitent un traitement obligatoire.
  5. Grossesse compliquée, y compris saignements, augmentation du tonus utérin et polyhydramnios.

Si vous ressentez des symptômes alarmants (douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, céphalalgie, apparition de taches), consultez un médecin et refusez de nager jusqu'à ce qu'un diagnostic soit posé.

Aide à la piscine pour femmes enceintes

Le certificat demandé dans la piscine est un document important qui garantit la santé du visiteur et la sécurité des autres. Les femmes enceintes, contrairement aux autres visiteurs, n'ont pas besoin de l'avis d'un médecin spécialiste des maladies infectieuses. L'aide est fournie par un gynécologue qui détermine les contre-indications possibles et les règles pour visiter la piscine.

Le certificat est mis à jour au moins une fois tous les six mois. Certains établissements soucieux de la sécurité des visiteurs resserrent les exigences et demandent de nouveaux documents chaque trimestre.

Règles générales pour visiter la piscine

Pour pratiquer dans la piscine, les femmes enceintes doivent prendre soin des choses suivantes:

  • chaussons en caoutchouc avec rainures sur les semelles pour protéger contre les infections fongiques et les sols glissants;
  • un maillot de bain une pièce, un bonnet en caoutchouc et des lunettes de natation, évitant les effets nocifs de l'eau de Javel;
  • serviettes de douche individuelles, à l'exclusion de l'infection par des serviettes partagées;
  • une collation légère et de l'eau potable pour refaire le plein d'énergie après l'entraînement.

Il existe 3 options pour pratiquer dans la piscine:

  1. Aquagym. Des séances de groupe avec un entraîneur vous aideront à apprendre la bonne technique de respiration et des étirements en toute sécurité.
  2. Immersion. Retenir sa respiration pendant une courte période pendant la plongée est utile pour les grossesses multiples qui nécessitent plus de force pendant l'accouchement..
  3. Natation traditionnelle. Rampez, surveillez votre respiration et assurez-vous de faire de courtes pauses pour reprendre vos forces.

La durée de la baignade dépend de l'âge gestationnel:

  • au premier trimestre, concentrez-vous sur 20 à 30 minutes et prenez 1 jour de repos après chaque visite à la piscine;
  • au deuxième trimestre, le temps peut être augmenté à 45 minutes, mais il est impératif de se concentrer sur l'état général, en cas de signes avant-coureurs, réduire la fréquence des visites;
  • au troisième trimestre, soyez guidé par les règles du trimestre précédent, mais faites attention au liquide amniotique et au bouchon muqueux et réagissez à tout changement.

Recommandations

N'oubliez pas que si vous vous sentez bien et que vous n'avez aucune contre-indication, vous pouvez nager dans la piscine à n'importe quelle semaine de grossesse. Pour votre sécurité, assurez-vous de respecter les consignes suivantes:

  1. Mangez une heure et demie avant le cours. Un estomac vide est dangereux pour la faiblesse et les vertiges..
  2. Retirez le maquillage avant le cours et assurez-vous de prendre une douche. Les résidus chimiques ou protéiques peuvent réagir avec l'eau de Javel, provoquant des allergies..
  3. Organisez un échauffement. Étirez-vous doucement avant d'entrer dans l'eau, réchauffez les muscles et les ligaments.
  4. Restez à droite. Prenez votre temps sur la piste et donnez aux autres visiteurs la possibilité de doubler. Ne vous reposez pas au milieu du chemin, mais choisissez des endroits dans l'un des coins de la piscine.
  5. Nagez à des températures comprises entre 23 ° et 29 °. À des températures plus basses, des engelures peuvent être provoquées, et à des températures plus élevées, une poussée de pression ou une fausse couche.
  6. Arrêtez de sauter dans l'eau. Extrême pendant la grossesse n'est pas autorisé.
  7. Utilisez la crème après avoir nagé dans l'eau avec de l'eau de javel. Il protège contre les vergetures et la peau sèche.

Les femmes enceintes peuvent-elles nager et prendre le soleil? Règles de repos pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes devraient traiter le régime de repos avec encore plus d'attention..

«Mon mari et moi voulons partir en vacances en mer, mais je suis inquiet. Le fait est que je suis enceinte et j'ai lu que les femmes dans ma situation ne sont pas invitées à nager et à prendre le soleil. Est-ce vrai? Et quel est le meilleur endroit pour me reposer cet été? " Tamara, 28 ans

Le stéréotype est toujours vivant, disant que les femmes enceintes devraient prendre soin d'elles-mêmes et éviter les bains de soleil et les bains. Mais il ne faut pas oublier que la grossesse n'est pas une maladie et que les femmes pendant cette période doivent faire tout ce qui leur sera utile et pour le bébé..

La première règle est la modération!

La nature est une aide fidèle pour ceux qui se soucient de leur santé. Le plus important est de se rappeler que tout médicament n'est utile que lorsque la posologie est respectée. Ainsi, une tablette deviendra votre assistant, mais si vous prenez tout le paquet à la fois, les conséquences peuvent être imprévisibles..

La même chose peut être dite pour se détendre au soleil d'été et nager. Même si vous n'êtes pas enceinte, vous ne devriez pas passer toute la journée sous les rayons brûlants. Et les femmes enceintes devraient traiter le régime de repos avec encore plus d'attention..

Cependant, il n'y a rien de compliqué à cela. Et, en suivant les règles mentionnées dans cet article, vous pouvez avoir un repos agréable et productif..

Les coups de soleil ne sont pas l'ennemi des femmes enceintes

Les bains de soleil sont un excellent moyen de renforcer le corps. L'héliothérapie (c'est-à-dire la thérapie solaire) est un gage de bonne humeur, ce qui est important pour une future maman et son bébé.

Mais les rayons du soleil ont également d'autres avantages. Par exemple, ils aident à accélérer le métabolisme, à augmenter l'immunité, à améliorer le fonctionnement des organes internes et des glandes..

Les bains de soleil augmentent également la production de vitamine D3. C'est lui qui est responsable de l'absorption du calcium par l'organisme, nécessaire aux femmes enceintes. Certains des problèmes les plus courants auxquels les futures mamans sont confrontées sont la perte de cheveux, les ongles fendus et, bien sûr, les problèmes dentaires..

C'est pour cette raison que le médecin prescrit des préparations contenant du calcium pour les femmes enceintes, et les bains de soleil seront une excellente aide pour les prendre. Et ce n'est pas tout: la vitamine D3 est une garantie que l'enfant ne développera pas de rachitisme et que les os de son squelette se formeront correctement. Parce que - va au soleil!

Comment prendre un bain de soleil correctement et rentable pendant la grossesse

Le corps d'une femme enceinte est beaucoup plus exposé aux rayons du soleil que pendant les autres périodes. Le fait est que le fond hormonal change, et ce facteur améliore la formation de mélanine, un pigment qui donne à la peau un beau bronzage. La femme enceinte, en revanche, peut développer des taches de vieillesse sur les zones ouvertes de la peau..

Cependant, ce n'est en aucun cas la pire conséquence d'une exposition prolongée au soleil. La surchauffe est bien pire. Le fœtus n'a pas encore formé les mécanismes de thermorégulation, et par conséquent, la passion de la mère pour les bains de soleil peut causer des problèmes dans le fonctionnement du système nerveux et du cerveau de l'enfant à naître. Pour éviter que cela ne se produise, vous devez suivre un certain nombre de recommandations.

Règles de bronzage pour les femmes enceintes

  • Oubliez le solarium. Ton ami est le soleil.
  • La lumière directe du soleil est dangereuse pour les femmes enceintes. Sur la plage, il vaut mieux se cacher sous un parapluie, dans la nature - rester à l'ombre des arbres. Ne vous inquiétez pas des coups de soleil: vous n'avez pas besoin de rôtir au soleil pour obtenir un beau teint chocolaté.
  • Le meilleur moment pour prendre le soleil est le matin, avant 11h00, et le soir, après 15h00. Pendant la journée, lorsque le soleil est le plus intense, il est préférable de rester à l'intérieur..
  • Si la température dépasse 30 degrés, il est recommandé de ne pas aller à la plage. Les bains de soleil ces jours-là peuvent être pris lors de promenades tranquilles..
  • Sur la plage, asseyez-vous sur une chaise longue: les galets et le sable chauffent à 60 degrés et plus, ce qui menace de surchauffer. De plus, la chaise longue vous permet de garder la tête haute, ce qui est utile.
  • Choisissez les bons vêtements: ils doivent être spacieux et respirants. N'oubliez pas une coiffe (un chapeau à large bord est préférable, car vous devez cacher votre visage des rayons et éviter les taches de vieillesse) et des lunettes de soleil, et un rouge à lèvres hygiénique évitera à vos lèvres de se dessécher. Et, bien sûr, ne vous exposez pas au soleil sans crème solaire..
  • Boire abondamment - au moins 2-3 litres par jour. Assurez-vous d'avoir toujours de l'eau avec vous (pas de boissons sucrées et gazeuses, mais de l'eau ordinaire). Cela vous aidera à rester hydraté..

Nous voulons tous être belles, mais les femmes enceintes ne doivent pas oublier: prendre un bain de soleil pour elles n'est pas un moyen d'obtenir un teint chocolaté, mais une procédure utile pour un enfant à naître. Donc, vous devez prendre un bain de soleil correctement et pas trop longtemps..

Femmes enceintes et eau: pouvez-vous nager?

La natation est un sport formidable. Il entraîne tous les types de muscles (y compris les muscles abdominaux, qui aideront pendant l'accouchement) et la respiration, soulage la fatigue et l'enflure. Dans l'eau, la future maman peut à nouveau ressentir de la légèreté dans tout son corps..

Mais ne vous précipitez pas pour entrer dans le premier réservoir que vous rencontrez. Assurez-vous d'abord qu'il est propre. Les experts ne recommandent pas de nager dans des eaux stagnantes, c'est-à-dire dans des étangs et des lacs. Le système immunitaire des femmes enceintes est affaibli et, par conséquent, diverses infections causées par des micro-organismes provenant de ces réservoirs sont les plus destructrices pour les femmes enceintes. Mais visiter la piscine sera totalement sûr.

Ne nagez pas même si la température de l'eau ne dépasse pas 20 degrés. L'hypothermie n'est pas moins dangereuse que la surchauffe.

Vous ne devriez pas nager pendant longtemps. Dès que vous ressentez les premiers signes de fatigue, allez à terre et faites une pause. Essayez de ne pas nager loin, car le risque de convulsions chez les femmes enceintes est considérablement augmenté.

Réchauffez-vous avant d'entrer dans l'eau. Frottez vos pieds et vos mollets, détendez et pliez vos jambes, tenez-vous debout sur vos orteils. De cette façon, vous éviterez les crises..

Il est utile non seulement de nager, mais aussi de faire des exercices physiques simples dans l'eau: virages, flexions, lever et abaisser les bras et les jambes. Mais la plongée et la plongée doivent être oubliées pendant un certain temps..

Et le plus important: les rayons UV vous affectent même dans l'eau. Additionnez donc le temps passé à la plage et le temps que vous passez à nager pour éviter d'être trop longtemps au soleil..

Mer, mer... Les femmes enceintes peuvent-elles y aller??

Non seulement c'est possible, mais aussi nécessaire! L'eau de mer contient beaucoup d'oligo-éléments et de sels qui renforcent et tonifient le corps.

Que rechercher lors d'une sortie en mer?

  • Le changement climatique dramatique est votre ennemi. Il est préférable de choisir des endroits au climat maritime doux. En Russie, des vacances dans la région de Kaliningrad sur la mer Baltique ou sur la mer Noire au début ou à la fin de la saison des vacances peuvent être une excellente option..
  • Vous ne devriez pas vous reposer sur les plages bondées populaires. Une immunité affaiblie des femmes enceintes nécessite de l'intimité, pas des foules.
  • Les fonds marins sont souvent rocheux et les coraux qui peuvent couper les jambes sont encore plus dangereux. Apportez des chaussons en caoutchouc spéciaux pour protéger vos pieds des blessures.
  • Il est nécessaire de se protéger d'éventuelles infections génitales. Des gels et des crèmes pour l'hygiène intime vous y aideront..

La mer est utile non seulement pour le corps, mais aussi pour l'âme (ou, si vous préférez, la psyché). La contemplation du surf calme et crée des pensées positives - et de quoi d'autre une femme enceinte a-t-elle besoin?.

Chaque grossesse est différente

Et enfin, nous vous dirons par où commencer. Plus précisément, la première chose à faire lors de la planification de vacances. Bien sûr, nous parlons d'aller chez le médecin.

Seul un spécialiste, après avoir pesé tous les avantages et inconvénients, vous dira s'il vous est possible de prendre un bain de soleil et de nager, si vous devez aller à la mer, et si oui, quel type de transport.

Les médecins de SMC Best Clinic donneront de manière responsable des recommandations sur la façon de préparer des vacances pour une femme enceinte. Suivez leurs conseils, suivez les règles pour être au soleil et dans l'eau, et vos vacances d'été deviendront non seulement agréables, mais aussi utiles et sûres..

Est-il possible pour les femmes enceintes de se baigner: à la mer, au lac, à la rivière, dans la piscine

Si la grossesse tombe en été, la question se pose de la possibilité de se baigner. Il y a une opinion selon laquelle la baignade est interdite pendant que l'enfant attend. Cependant, les experts pensent le contraire.

Puis-je nager?

L'attitude négative à l'égard de passer du temps sur la plage pendant la grossesse est principalement dictée par les superstitions populaires. Depuis l'Antiquité, on pense qu'une femme qui attend un bébé n'est pas seulement indécente d'apparaître dans les lieux publics, mais qu'elle est dangereuse pour sa santé. Ils ont essayé de cacher la grossesse. Les vêtements étaient mouillés pendant le bain. Le contour du ventre était frappant. On croyait que pendant la période où elle portait un enfant à une femme, une femme était vulnérable non seulement aux commérages humains, mais aussi aux mauvais esprits. Les gens pensaient qu'elle vivait en grand nombre dans des réservoirs..

Peu à peu, les superstitions ont commencé à s'estomper. Cependant, l'attitude négative a persisté. On pense toujours qu'en attendant un enfant, une femme doit rester aussi loin que possible de l'eau..

Cependant, les experts ont l'opinion exactement opposée. Les femmes enceintes peuvent nager dans la mer, la rivière et tout autre plan d'eau. Cependant, à condition qu'il soit propre. La décision sur la possibilité de nager dans le réservoir est prise par une commission spéciale. La plage doit être équipée de zones spéciales.

Pendant la grossesse, la charge sur la colonne vertébrale augmente. La natation peut le réduire. Il détend les muscles. Cela aide à normaliser le fonctionnement de tous les organes internes. Au cours des deuxième et troisième trimestres, le sang peut stagner dans la moitié inférieure du corps. L'état détendu qui peut être atteint en se baignant dans l'eau disperse le sang.

Le bain nécessite beaucoup de dégagement de chaleur. En conséquence, il y a une accélération des processus métaboliques dans le corps..

Certains experts autorisent même la plongée. Cependant, cela ne doit pas être fait à partir d'un démarrage courant, mais en plongeant dans l'eau dans des conditions calmes. Cette procédure vous permet d'entraîner la respiration. Il permet de restaurer et de renforcer le système respiratoire, ainsi que de se préparer aux contractions ultérieures..

Sur la mer

S'il n'y a pas de contre-indications à la baignade et à l'exposition au soleil, ne retardez pas un voyage en mer en raison d'une grossesse. L'eau de mer contient une grande quantité d'oligo-éléments. Ils pénètrent dans la peau et ont un effet bénéfique sur le corps des femmes et des enfants. Les substances aident à renforcer le système immunitaire. Ils protègent contre le rhume.

Cependant, certains facteurs connexes peuvent être nocifs. Pour cette raison, un certain nombre de précautions devront être prises. Vous devez donc choisir la période optimale pour voyager. Il est préférable d'aller à la mer au cours du deuxième trimestre de la grossesse. Pendant cette période, la toxicose douloureuse prendra déjà fin. Cependant, le ventre n'est pas encore très gros. Cela permet à la femme de rester mobile..

Pendant les heures de la plus grande activité solaire, la visite de la plage est interdite. Il vaut mieux nager dans la mer avant 10h00 ou après 17h00. Il est préférable de passer la plupart du temps à l'ombre. La surchauffe ne doit pas être autorisée pendant la grossesse.

Vous ne pouvez nager que dans la mer calme avec un fond de sable. Le respect de la règle évitera le stress et les blessures en nageant.

Prenez soin de la protection solaire. Il est impératif d'utiliser la crème appropriée. Il est appliqué sur toutes les zones exposées du corps. Il doit être renouvelé après chaque bain.

Dans le lac et la rivière

En général, vous n'avez pas besoin de faire de longs voyages pour vous détendre au bord de la rivière ou du lac. Par temps chaud, passer du temps au bord d'un réservoir naturel pendant la grossesse est même recommandé. Cependant, il est nécessaire de bien choisir l'heure de repos. Il faut se rappeler qu'une exposition trop longue au soleil pendant le port d'un bébé est nocive. Pour cette raison, il vaut mieux être placé sous un auvent. Pour éviter la surchauffe, la durée des procédures d'eau ne doit pas dépasser 15 minutes. La baignade n'est autorisée que si l'eau est propre et transparente.

Après avoir décidé de vous détendre au bord d'un lac ou d'une rivière, vous devez vous rappeler que les températures élevées de l'air entraînent la multiplication des agents pathogènes. Cette règle est particulièrement vraie pour les réservoirs avec de l'eau stagnante. Les microbes peuvent nuire à la santé des femmes et des enfants. La règle ne s'applique pas aux lacs salés. Le sel qu'ils contiennent agit comme un désinfectant. Lorsque vous vous baignez, vous devez surveiller votre propre bien-être. Si une femme se sent fatiguée et ne se sent pas bien, il est nécessaire d'arrêter immédiatement les procédures d'eau. Au lieu de cela, il vaut mieux se coucher à l'ombre..

Dans la piscine

Aujourd'hui, la natation dans la piscine pendant la grossesse et l'aquagym sont à la hausse. Il y a une redistribution des forces de gravité. En conséquence, le dos est déchargé. Une relaxation de tous les groupes musculaires est observée. En outre, le médecin prescrit la mise en œuvre d'exercices spéciaux dans l'eau si le fœtus dans l'utérus est placé dans la mauvaise position ou si son hypoxie est observée.

Selon les statistiques, les femmes qui ont nagé dans la piscine accouchent beaucoup plus facilement. Ils reviennent à leur forme précédente beaucoup plus rapidement. Cependant, il convient de garder à l'esprit que l'eau chlorée peut provoquer des réactions allergiques. Cela conduit souvent à un dessèchement des muqueuses. Pour cette raison, pendant la grossesse, il est nécessaire de privilégier les piscines qui utilisent des méthodes de nettoyage modernes. Ainsi, l'ozonation peut être une alternative à la chloration.

Lorsque le bain est contre-indiqué?

Il est nécessaire de refuser le bain en cas de risque de fausse couche, dans lequel la femme se voit prescrire un alitement. La baignade est interdite en cas de rhume, ainsi qu'en cas d'indicateurs de basse température d'eau et de mauvaises conditions météorologiques. Cependant, ce sont des interdictions générales qui s'appliquent à tous les amoureux de la plage..

Après 28 semaines, la baignade doit être effectuée avec une extrême prudence et uniquement dans les plans d'eau préalablement contrôlés et approuvés par une commission spéciale. Le fait est que pendant cette période, le bouchon muqueux commence à s'affaiblir. Il ne protège plus de manière fiable le fœtus des bactéries nocives. Les plages qui ne sont pas équipées pour la baignade doivent être évitées. Une règle similaire s'applique aux plans d'eau inconnus, si leur fond est recouvert d'algues ou de limon..

Il faut se rappeler que pendant la grossesse, le centre de gravité de la femme se déplace. Cela la rend maladroite et maladroite. Après la naissance de l'enfant, tout reviendra à la normale. Cependant, avant que cela ne se produise, les aires de repos dangereuses doivent être évitées..

Il est nécessaire de prendre une décision sur la possibilité de se baigner pendant la grossesse après consultation préalable d'un gynécologue et d'un thérapeute.

Nager selon l'âge gestationnel

Certains experts conseillent aux femmes de s'abstenir de se baigner au début de la grossesse. Le fait est que le premier trimestre est une période critique. Pendant ce temps, le risque de fausse couche est le plus élevé. Une activité physique excessive peut devenir un facteur de provocation. Dans les premiers stades, la formation d'un bouchon muqueux est observée. Cependant, il ne protège pas encore complètement l'entrée de l'utérus. Les bactéries sont plus susceptibles d'entrer. Sa formation complète n'est achevée qu'à 12 semaines de gestation..

Si une femme ne veut pas renoncer à nager dans la piscine, il est nécessaire de consulter un spécialiste. En l'absence de contre-indications, la baignade est possible, mais il est nécessaire de doser la charge. La surtension est strictement interdite. Pour une baignade confortable, vous pouvez utiliser des planches spéciales. La durée d'une leçon ne doit pas dépasser 20 minutes.

Le deuxième trimestre est considéré comme la période la plus propice à l'activité physique. À ce stade, une femme ne s'inquiète pas des nausées qui peuvent survenir lors de la toxicose. Le ventre n'est pas encore trop gros pour causer de l'inconfort.

Si une femme se sent bien, elle peut visiter la piscine jusqu'à trois fois par semaine. Dans ce cas, la durée de la session peut aller jusqu'à 45 minutes. Vous devez nager sans faire de mouvements brusques. Vous devez faire des pauses entre les approches. Le crawl est le style de nage le plus sûr pendant la grossesse. La respiration doit être libre. La distance maximale d'une nage ne peut excéder 200 m.

La baignade sur le dos est autorisée. Cela soulage la tension de la colonne vertébrale. De plus, il y a un renforcement des muscles des bras et des fesses. La plongée au deuxième trimestre est également possible. La capacité de réguler la profondeur de l'inspiration permettra à la femme de se préparer à l'accouchement à venir.

En fin de grossesse, le ventre augmente considérablement. Cela met une pression sérieuse sur le dos et les jambes. Si une femme est engagée dans la piscine pendant cette période, cela aidera à détendre les muscles, à soulager le stress sur la colonne vertébrale et à réduire la pression sur les articulations. Les entraînements peuvent être poursuivis comme d'habitude s'il n'y a pas de contre-indications. Les cours doivent être arrêtés au moment où le bouchon muqueux part. Une infection peut facilement pénétrer dans le col ouvert et le travail peut commencer à tout moment..

Règles de baignade pendant la grossesse

Si une femme décide de nager pendant la grossesse, un certain nombre de recommandations doivent être suivies. Donc, cela ne vaut pas la peine d'entrer dans l'eau si elle n'est pas transparente et que le patient ne nage pas bien. Cette situation ne nous permettra pas d'évaluer de manière réaliste la profondeur. La règle est particulièrement vraie si la plage n'est pas équipée pour la baignade. Une règle similaire s'applique s'il y a une grande quantité d'algues dans l'eau..

La température de l'eau doit dépasser 22 degrés. Si la valeur est inférieure, le risque de crises augmente. Cela ne vaut la peine de nager que s'il n'y a pas de taches du vagin. S'il y a un risque d'interruption de grossesse, mais que le repos au lit n'est pas prescrit, vous pouvez vous mouiller les pieds par une journée chaude.Cependant, il est préférable de refuser la baignade complète.

L'avis du médecin

L'activité physique est bonne pour le corps humain. La natation vous permet de garder votre corps en forme même pendant la grossesse. Ce type de sport est le plus optimal lorsque l'enfant attend. Les traitements à l'eau améliorent le bien-être général, aident à se détendre et à se débarrasser des maux. En se déplaçant dans l'eau, la femme respire profondément et rythmiquement. Cela lui sera plus tard utile lors de la naissance de l'enfant. La natation améliore la circulation sanguine et aide à détendre les muscles. Il y a une diminution de la charge sur les articulations et la colonne vertébrale. Cela évite le gonflement et réduit le risque de varices. Pendant l'exercice, le corps de la femme ne surchauffe pas. Dans ce cas, une charge modérée est exercée sur tous les groupes musculaires. En une heure de cours, vous pouvez brûler plus de 500 calories. C'est beaucoup plus efficace que la musculation au gymnase..

Vous pouvez aller nager à partir du moment où vous recevez des informations sur la grossesse jusqu'à la naissance. Cependant, un certain nombre de règles doivent être respectées. Ainsi, la durée des cours ne doit pas dépasser 1 heure. Il est interdit de se déplacer brusquement. Pour donner au corps la charge nécessaire, des coups légers suffisent. Lorsque vous ressentez les premiers signes de fatigue, vous devez immédiatement mettre fin à votre entraînement..

Il convient de garder à l'esprit qu'il existe un certain nombre de contre-indications à la natation. Pour cette raison, il est nécessaire de commencer la formation après avoir consulté un spécialiste. En cas de présentation placentaire ou de menace de fausse couche, les cours sont strictement interdits. Ils doivent être arrêtés même si la fiche s'est détachée avant la livraison..

De plus, il convient de rappeler les précautions. L'eau de la piscine doit être propre. Il est préférable de privilégier les endroits où le traitement de l'eau est effectué sans l'utilisation de chlore. Vous devez vous déplacer avec précaution dans la pièce sur le chemin de la piscine. Il existe un risque élevé de glissade. Les chaussures doivent être antidérapantes et confortables. Il vaut mieux travailler avec un ami ou un mari. Si un proche se trouve à proximité, il pourra s'assurer en cas de situations imprévues.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

24 semaines de grossesse

Nutrition

Déjà enceinte de 24 semaines. Votre bébé grandit constamment, il prend de plus en plus de place dans l'utérus. Il a maintenant assez de place pour bouger, donc vous pouvez très bien sentir le mouvement.

Lichen rose pendant la grossesse

Conception

La grossesse est une période merveilleuse et en même temps cruciale dans la vie d'une femme, où il y a beaucoup de soucis et de questions liés au bien-être et à la santé de la femme enceinte.

Est-ce possible Ergoferon pendant la grossesse?

Infertilité

La grossesse est une période difficile pour les femmes. Il y a beaucoup de peurs et de restrictions, une restructuration du corps, une baisse de l'immunité.