Principal / Infertilité

[Drug Review] Comment traiter la cystite post-partum avec l'allaitement

Date de publication: 16.07.2018 | Vues: 20294

La cystite est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie, qui s'accompagne de symptômes et de troubles caractéristiques du travail de cet organe. Après l'accouchement, une femme qui allaite est souvent sujette à ce problème, surtout si le processus d'accouchement s'est accompagné de ruptures ou d'autres complications..
Un traitement compétent de la cystite pendant l'allaitement (HB) aide non seulement à maintenir la lactation, mais aussi à aider la mère à se débarrasser des manifestations douloureuses de la maladie sans nuire à l'enfant.

Manifestations cliniques de la pathologie

Les experts distinguent différents types de cystite: aiguë et chronique, primaire et secondaire, allergique et infectieuse. Chacune des formes a ses propres caractéristiques, mais il est possible de distinguer des caractéristiques communes qui accompagnent toute forme d'inflammation de la vessie:

  • Besoin fréquent de vider la vessie. L'intervalle entre les envies peut être différent: de 5 à 7 minutes à une demi-heure ou une heure. Ce symptôme ne permet pas à une femme de quitter la maison en cas de maladie, car il est presque impossible de retenir la miction..
  • Sensations douloureuses lors de la miction. Lorsque la vessie se vide, la douleur peut devenir insupportable et se propager à l'abdomen et au rectum..
  • Sentiment de vidange incomplète après l'acte de miction.
  • Changement de couleur et de clarté de l'urine. Avec la cystite, l'urine devient trouble, des impuretés étrangères y apparaissent, parfois des traces de sang peuvent être vues sur du linge ou du papier toilette.
  • Changement d'état général. La température d'une femme passe de valeurs subfébriles à fébriles, en fonction de la forme de cystite. Les patients notent une douleur persistante dans l'abdomen, une diminution de l'appétit, des troubles du sommeil et d'autres symptômes d'intoxication générale du corps.

Le spécialiste établit un diagnostic basé sur le tableau clinique caractéristique de la maladie. En outre, la liste des examens comprend l'analyse d'urine, sa culture pour la flore et la sensibilité, ainsi que, selon les indications, des tests d'infections sexuellement transmissibles, l'échographie des organes pelviens, la cystoscopie, etc..

Causes et facteurs contribuant au développement de la maladie

La cause la plus fréquente de cystite est la bactérie, parmi lesquelles la première place est occupée par E. coli et Haemophilus influenzae, ainsi que par les staphylocoques, les pneumocoques, la chlamydia, les mycoplasmes, etc. L'inflammation peut commencer sous l'influence de virus ou d'allergènes.

Facteurs qui contribuent au développement de la cystite chez les femmes qui allaitent:

  • les changements des niveaux hormonaux, qui se produisent invariablement chez les femmes pendant la grossesse et l'allaitement;
  • hypothermie, mauvaise nutrition. Pour améliorer le tonus de l'utérus, un sac de glace est souvent placé sur le ventre, cela peut devenir une condition préalable au développement de l'inflammation;
  • stagnation du sang dans les organes pelviens;
  • violation de l'écoulement de l'urine;
  • non-respect des règles d'hygiène intime;
  • pathologie gynécologique, etc..

Chez la femme, en raison des caractéristiques structurelles de l'uretère (il est court et large), la cystite se développe plus souvent, car l'infection pénètre rapidement dans la muqueuse de la vessie.

Les principes du traitement de la cystite chez une mère qui allaite

Il existe plusieurs directions pour le traitement de la cystite chez les femmes qui allaitent. Ils comprennent:

  1. Prendre des médicaments approuvés pour la lactation. Le médecin qui observe et soigne la femme (urologue, néphrologue ou thérapeute) aide à faire le choix;
  2. Régime de boisson et régime.
  3. Remèdes homéopathiques à base de plantes.
  4. Méthodes de médecine traditionnelle.
  5. Physiothérapie.

Pour obtenir le résultat, une approche intégrée du traitement est utilisée, qui combine la prise de comprimés, de décoctions, de régime et d'autres méthodes..

Complications possibles

Les complications de la cystite comprennent:

  • Le passage de la maladie à une forme chronique.
  • Pyélonéphrite - inflammation des reins.
  • La cystite interstitielle. Dans ce cas, l'inflammation capture toutes les couches de la vessie..

Médicaments contre la cystite, autorisés avec l'hépatite B

Comme la cystite est généralement causée par des bactéries, des agents antibactériens sont utilisés pour le traitement. Pensez à ceux qui peuvent être pris par les mères allaitantes.

Pénicillines

Groupe de médicaments relativement sûr et approuvé pour l'allaitement. Ils ont des propriétés bactéricides et une large gamme d'activité antimicrobienne. Récemment, aux pénicillines courantes, de nombreuses bactéries produisent des enzymes qui les détruisent. Par conséquent, les pénicillines protégées (en association avec l'acide clavulanique) sont choisies pour le traitement de la cystite. Ces fonds sont stables et ont un large effet antibactérien..

Amoxiclav (Amoksiklav ®)

Le représentant des pénicillines est Amoxiclav [2] (analogues: Amklav, Augmentin, Flemoklav, Panklav, etc.). Ce remède est une combinaison d'amoxicilline et d'acide clavulanique. Pour les adultes, il est produit en deux dosages (875/125 - 2 fois par jour ou 500/125 - 3 fois par jour). Le médicament est bien toléré, mais il peut provoquer des effets secondaires au niveau du tube digestif: nausées, diarrhée, inconfort épigastrique, ainsi que des réactions allergiques, des étourdissements, des maux de tête et d'autres réactions négatives.

L'amoxicilline en petites quantités pénètre dans le lait maternel, elle est donc prescrite avec précaution, après consultation du médecin traitant. Si l'enfant développe une réaction allergique ou d'autres effets secondaires, l'allaitement est interrompu pendant la durée du traitement. Le cours du traitement et la posologie sont fixés uniquement par un spécialiste.

Céphalosporines

Les médicaments de ce groupe sont chimiquement similaires aux pénicillines. Ils ont un large spectre d'activité et tuent la plupart des bactéries responsables de la cystite. En même temps, ils sont relativement sûrs et peuvent être prescrits à une mère qui allaite. Il existe 4 générations de céphalosporines, parmi lesquelles les médicaments suivants sont autorisés pour l'HB.

Zinnat (Zinnat ®)

Zinnat [2] est l'une des pilules autorisées pour l'allaitement. L'ingrédient actif est le céfuroxime axétil, à une dose de 125 ou 250 mg. Il s'agit d'une céphalosporine de 2ème génération avec un effet bactéricide actif sur les microbes. Il pénètre dans le lait maternel à l'état de traces, par conséquent, il est prescrit pour l'HS, mais avec prudence.

Ceftazidime

Céphalosporine 3 générations pour administration parentérale [3]. Pénètre dans le lait en petites concentrations.

Les médicaments de ce groupe peuvent provoquer des réactions allergiques, des maux de tête, des troubles du système gastro-intestinal et d'autres réactions secondaires. L'apparition d'une jaunisse ou de manifestations d'allergies chez un bébé nécessite l'arrêt de l'allaitement.

Monural ®

C'est un agent antibactérien à large spectre [4]. Une caractéristique distinctive est la capacité à créer des concentrations élevées dans la vessie, ce qui la rend efficace dans le traitement de la cystite. Moyens à base de fosfomycine trométamol. Possède des propriétés bactéricides contre de nombreuses bactéries. Les effets indésirables comprennent les allergies, les éruptions cutanées, l'indigestion.

Pendant le traitement, les experts recommandent d'augmenter la quantité de liquide consommée afin de conduire à une augmentation du débit urinaire..

Remèdes homéopathiques

En plus des antibiotiques, les mères allaitantes atteintes de cystite peuvent se voir prescrire des remèdes homéopathiques, tels que Solidago compositum S - il s'agit d'une préparation complexe à base de plus de 10 ingrédients naturels (berberis, argentum, orthosiphon, etc.). L'outil a la capacité de soulager l'inflammation et d'accélérer les processus de récupération. Il a également un effet antispasmodique, diurétique et antiseptique. Le médicament est disponible sous forme d'ampoules pour administration intramusculaire. Il est utilisé dans le traitement complexe de la cystite chronique et aiguë. Autorisé pendant l'hépatite B en l'absence d'allergie aux composants du médicament.

Dans la même section, rappelons deux remèdes à base de plantes populaires autorisés pour l'alimentation.

Kanephron N

Remède à base de plantes, qui comprend la livèche, la centaurée et le romarin. Disponible sous forme de pilules et de gouttes pour administration orale. Possède de légères propriétés diurétiques, antiseptiques et anti-inflammatoires.

Phytolysine

Pâte brun-vert pour administration orale avec un arôme végétal spécifique. Il comprend plus de 7 principes actifs: prêle, verge d'or, persil, fenugrec, huile d'orange, etc. Il est utilisé dans la thérapie complexe des maladies infectieuses et inflammatoires des voies urinaires.

Attention! Les preuves de l'efficacité de l'homéopathie sont insuffisantes, et encore moins d'essais cliniques ont été menés sur la sécurité des médicaments homéopathiques..

Moyens interdits pour le SH

Il existe des médicaments qui sont activement utilisés pour traiter la cystite, mais qui ne sont pas recommandés pour l'allaitement. Si ce remède est prescrit à une mère qui allaite, l'allaitement doit être interrompu jusqu'à ce que le médicament soit complètement éliminé du corps..

Norfloxacine (Norfloxacine)

Noms commerciaux Norfatsin, Nolitsin, Norbactin, etc. Le médicament appartient au groupe des fluoroquinolones. Il est largement utilisé pour traiter les infections des voies urinaires mais est interdit pendant la grossesse et l'allaitement..

Sultasin

Association d'ampicilline et de sulbactam. Un médicament du groupe des pénicillines avec un composant protecteur - sulbactam. Il est prescrit par voie intramusculaire et intraveineuse et le lait pénètre. Contre-indiqué pendant l'hépatite B.

Longidaza

Un agent enzymatique qui se présente sous la forme de suppositoires rectaux. Possède des propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices. Il est utilisé dans le traitement de la cystite de diverses étiologies. Non utilisé chez les mères allaitantes.

Tinidazole avec ciprofloxacine

Montré dans la cystite aiguë et chronique. Cette association est interdite pendant la grossesse et l'allaitement..

Traitements alternatifs

Des méthodes alternatives associées au régime aident à éliminer rapidement les symptômes de la cystite chez les jeunes mères. Une telle thérapie doit être associée à des médicaments. Méthodes les plus efficaces:

  • Régime. En cas de maladie, une mère qui allaite doit limiter la quantité de sel consommée afin de ne pas provoquer d'œdème. Les aliments sucrés, fumés, épicés et frits sont exclus du menu. Un tel régime aidera non seulement à vaincre la maladie, mais aussi très utile pour la production de lait maternel de haute qualité..
  • Régime de consommation. Une femme qui allaite doit consommer plus de 2 litres de liquide. Il peut s'agir de boissons aux fruits, de compotes de fruits secs, d'eau minérale plate ou d'eau plate. Le café, les boissons gazeuses et sucrées sont exclus.
  • Décoctions d'herbes médicinales. Les tisanes et tisanes aux propriétés antiseptiques et diurétiques (camomille, verge d'or, bourgeons de bouleau, canneberges, busserole, etc.) aident à apaiser la muqueuse de la vessie irritée et à vaincre la maladie.

La prévention

Afin d'éviter le développement de complications, le traitement doit être instauré dès les premières manifestations de la maladie, après avoir consulté un médecin. Pour prévenir la cystite, des règles simples doivent être suivies:

  1. S'en tenir à une alimentation intelligente.
  2. Observez le régime de consommation d'alcool.
  3. Ne négligez pas les règles d'hygiène intime.
  4. Traiter la pathologie gynécologique à temps.
  5. Évitez l'hypothermie et ne retenez pas l'envie d'uriner pendant une longue période.

La cystite chez les mères allaitantes répond bien au traitement précoce. Pour la thérapie, des moyens efficaces et sûrs sont choisis qui vous permettent de ne pas interrompre l'allaitement. Le traitement doit être sous surveillance médicale.

Liste de références:

  1. Antibiotiques et allaitement - Chimiothérapie 61 (3): 134-143, janvier 2016.
  2. L'innocuité de l'amoxicilline / acide clavulanique et du céfuroxime pendant l'allaitement - Ther Drug Monit 2005; 27: 499-502.
  3. Ceftazidime - Bethesda (MD): Bibliothèque nationale de médecine (États-Unis); 2006.
  4. Fosfomycine - Bethesda (MD): Bibliothèque nationale de médecine (États-Unis); 2006.

Cystite pendant l'allaitement: comment traiter

La cystite - une inflammation de la vessie - peut se développer à tout moment dans la vie d'une femme, y compris pendant l'allaitement. La question se pose: "Est-il possible d'allaiter avec une cystite?" Examinons de plus près les problèmes qui peuvent survenir si vous allaitez pendant que vous prenez des médicaments.

Il est impossible de refuser le traitement, car il y a un risque que l'infection se propage aux voies urinaires supérieures et qu'une pyélonéphrite aiguë se développe. Dans ce cas, une femme peut être hospitalisée dans un hôpital, s'il sera possible de conserver la lactation dans ce cas est une grande question.

Toutes les pilules contre la cystite ne peuvent pas être prises par une mère qui allaite, assurez-vous de prendre vos médicaments avec un médecin. Il convient de garder à l'esprit que dans les cas simples, un traitement local peut être supprimé, ce qui signifie qu'aucune substance ne pénètre dans le lait. Ainsi, lors du versement de solutions antiseptiques dans la vessie, il n'y a pas d'effet systémique.

Pourquoi la cystite survient

Les facteurs prédisposants sont les suivants:

• antécédents d'accouchement compliqué indépendant;
• changements des niveaux hormonaux;
• début plus précoce de l'activité sexuelle après l'accouchement;
• une mauvaise hygiène;
• porter des sous-vêtements synthétiques serrés;
• la nécessité d'utiliser un temps de pose long;
• hypothermie;
• compression prolongée de la vessie par la tête du bébé pendant l'accouchement avec altération de la circulation sanguine;
• cathétérisme;
• appliquer des chauffe-glace sur le bas de l'abdomen après l'accouchement;
• antécédents de rhume;
• manipulations médicales dans la région périnéale;
• troubles du système immunitaire;
• proximité de l'urètre par rapport au vagin (traumatisme pendant les rapports sexuels);
• utilisation de détergents agressifs pour l'hygiène intime;
• abus de nourriture épicée;
• infections chroniques des organes du tractus urogénital;
• uronéphrolithiase (formation de calculs), etc..

Le plus souvent, la cystite est provoquée par des micro-organismes opportunistes qu'une personne en parfaite santé possède. Si le système immunitaire remplit ses fonctions, le processus inflammatoire ne se développe pas. Chez une femme qui a récemment accouché, son corps a travaillé avec une double charge pendant les 9 mois, les réactions immunitaires se sont déroulées différemment, pour récupérer, cela prend du temps. Et si pendant cette période il y a une rencontre avec l'agent pathogène, le développement du processus inflammatoire est attendu. Le plus souvent, la cystite est causée par Escherichia coli, Proteus, Staphylococcus. De plus, la candidose urogénitale (muguet) peut être un facteur provoquant..

Important! Il est impossible de s'automédiquer, car les symptômes de la cystite peuvent provoquer un certain nombre de maladies qui ne sont pas liées à une inflammation de la vessie.

Signes et symptômes de la cystite

Ceux-ci incluent presque tous les symptômes de la dysurie et des manifestations générales:

• crampes avec mictions fréquentes;
• incapacité à garder l'urine;
• fausse envie d'aller aux toilettes;
• odeur désagréable, décoloration de l'urine;
• douleur à la projection de la vessie;
• inconfort après l'acte de miction;
• malaise, faiblesse générale;
• température subfébrile;
• refroidissement.

La gravité dans la région lombaire avec une augmentation de la température au-dessus de 38 C indique l'ajout d'une inflammation rénale.

Si du sang apparaît dans les urines, nous parlons de cystite hémorragique. La membrane muqueuse et les vaisseaux sanguins sous l'influence du processus pathologique sont très facilement blessés, suffisamment de contractions musculaires pendant l'acte de miction, pour que le sang apparaisse dans l'urine sur fond de douleur ou de coupures.

Quelles autres maladies peuvent entraîner des symptômes similaires

La néphrolithiase - lithiase urinaire - est caractérisée par la formation périodique de calculs, souvent dans les reins. Parfois, avec l'écoulement de l'urine, la pierre pénètre dans la vessie, blessant la membrane muqueuse. Dans ce contexte, il y a des plaintes de sang dans les urines, des crampes, des mictions fréquentes, etc..

Néphropathie dysmétabolique

Un métabolisme incorrect entraîne une augmentation de la concentration urinaire et une précipitation des sels. Les formations de sel (caillots) ont des bords épineux inégaux, en raison desquels, lorsqu'ils sont en contact avec la paroi de la vessie, des érythrocytes apparaissent dans l'urine et une gêne.

Tumeur de la vessie

Le néoplasme malin se manifeste parfois par des plaintes similaires à celles de la cystite. Une caractéristique distinctive est des épisodes avec l'apparition d'une hématurie indolore. Veuillez noter qu'une femme ayant des antécédents de naissance récente se caractérise par des saignements vaginaux. Lors de la miction, les pertes vaginales peuvent facilement pénétrer dans l'urine, de sorte que l'analyse sera plus fiable après avoir inséré un coton-tige profondément dans le vagin et collecté la partie médiane de l'urine..

Plus le diagnostic est posé tôt, meilleures sont les chances de guérison complète. À noter que les tumeurs de la vessie sont rares chez les jeunes femmes..

Processus inflammatoires des organes génitaux chez une femme

L'endométrite

Chez certaines femmes, une contractilité myométriale insuffisante ou une séparation incomplète du placenta après l'accouchement entraîne une accumulation de sang dans la cavité utérine. Lorsqu'une infection est attachée, un processus inflammatoire se développe. L'utérus augmente de taille, appuie sur la vessie, ce qui entraîne des crampes et une envie fréquente d'aller aux toilettes. La température monte à 38 - 40 C. La femme a besoin d'une hospitalisation urgente. L'endométrite est diagnostiquée dans la première semaine après l'accouchement spontané.

Vulvovaginite

Déchirures au moment de l'accouchement, la suture du périnée peut être compliquée par l'ajout d'une infection.
Avec la vulvovaginite, le processus inflammatoire se produit dans le vagin, dans la zone des grandes et petites lèvres, du clitoris et de l'ouverture externe de l'urètre. Les tissus gonflent, des démangeaisons apparaissent, des crampes avec des mictions fréquentes.

Diagnostic de la cystite

Pour éviter des conséquences désagréables, vous devez subir un examen comprenant les éléments suivants:

• analyse générale de l'urine et du sang;
• examen échographique de la vessie et de l’utérus.

Si nécessaire, un examen non programmé par un gynécologue est possible. En tant que méthode supplémentaire, après la disparition de l'inflammation aiguë, une cystoscopie est effectuée, mais ce n'est qu'en cas de forme sévère de la maladie ou d'hématurie persistante.

Traitement de la cystite pendant l'allaitement

Si les symptômes ne sont pas très prononcés, la température est normale, un traitement de phytopréparation peut être essayé. Ceux-ci incluent Canephron et Fitolysin. Kanephron est pris 2 comprimés 3 fois par jour pendant 1 mois et Fitolizin 1 cuillère à café, préalablement dissous dans 150 ml d'eau, 3 fois par jour - 10 jours.

Important! Canephron pour la cystite pendant l'allaitement et Fitolizin en monothérapie (le seul remède) peuvent être utilisés s'il n'y a pas de température.

Si un enfant a tendance à des réactions allergiques (diathèse), les conséquences sont difficiles à prévoir. Dans ce cas, il est plus sûr d'utiliser une décoction à base de plantes de graines d'aneth: elle a des effets anti-inflammatoires et diurétiques. Préparez-le comme suit: prenez 1 cuillère à soupe pour 200 ml d'eau. l. graines d'aneth, laisser mijoter 10 minutes, refroidir à température ambiante, filtrer. Se prend par voie orale à jeun (30 minutes avant les repas ou 1,5 heure après) ½ tasse 3 fois par jour - 10 jours.

L'introduction d'une décoction chaude de calendula et de camomille dans le rectum aide bien.

Pour soulager les crampes, vous pouvez mettre un coussin chauffant chaud sur le bas de l'abdomen, mais cela ne peut pas être fait dans les premières semaines après l'accouchement, car des saignements peuvent être provoqués.

Si les symptômes de la cystite apparaissent clairement, il n'y a aucun soulagement dans le contexte du traitement à base de plantes, vous devez alors prendre des médicaments antibactériens.

Antibiotiques pour la cystite pendant l'allaitement

Les pénicillines protégées sont le plus souvent prescrites: Amoxiclav, Flemoklav, Augmentin, Flemoxin. Ils sont sans danger pour le bébé, bien qu'en petites quantités, ils passent dans le lait. La durée d'admission est d'au moins 5 jours, la nécessité de prolonger le traitement est jugée par des changements dans l'analyse générale de l'urine: si les protéines, les leucocytes, les bactéries sont conservés, le cours peut être prolongé jusqu'à 14 jours.

Un autre antibiotique populaire et «inoffensif» approuvé pour une utilisation pendant la lactation est Monural (fosfomycine). Il s'agit d'un médicament à action prolongée pour le traitement de la cystite non compliquée, une dose unique de 3 mg de poudre diluée suffit.

Zinnat (Cefuroxime) est un médicament de type céphalosporine, sauf dans les cas d'intolérance individuelle, le médicament est tout à fait approprié pour soulager l'inflammation de la vessie. Méthode d'application: 125 - 250 mg 2 r./jour. 5-7 jours.

La furadonine est un médicament antimicrobien synthétique, auparavant elle était souvent prescrite pour la cystite, mais il existe maintenant des médicaments plus efficaces avec une meilleure tolérance..

Pendant la thérapie, un régime de boisson accru et l'exclusion des aliments épicés, acides, salés et des épices de l'alimentation sont importants. Les viandes fumées, les marinades et l'alcool doivent également être jetés..

Vous pouvez continuer à allaiter dans le contexte des antibiotiques; pour prévenir la dysbiose chez un enfant, les médicaments suivants sont administrés avant chaque tétée:

• Bifilis;
• Bébé bififorme;
• Bifidumbacterin;
• Hilak-forte.

Si le bébé a une allergie, l'allaitement est annulé pendant la période de traitement et le pompage est recommandé. Après la récupération, il est possible de reprendre l'alimentation.

Suppositoires de cystite avec HB

AINS - les médicaments peuvent être utilisés avec l'allaitement, la pénétration de substances dans le lait ne dépasse pas 0,7%. Aucun effet toxique sur l'enfant n'a été établi.
Les suppositoires à base d'AINS (Diklovit, OKI) peuvent être injectés dans l'anus la nuit pendant 5 à 7 jours, en plus d'un bon effet anti-inflammatoire, les suppositoires ont des effets antipyrétiques et analgésiques.

Instillation dans la vessie

Les instillations sont le moyen le plus sûr et le plus efficace de guérir la cystite pendant l'allaitement. La manipulation est effectuée dans un cadre procédural et prend 1 à 2 minutes. À l'aide d'un cutter en silicone jetable, 10 à 20 ml de solution active sont versés dans la vessie. La composition peut être différente, en fonction des objectifs fixés: éliminer l'inflammation, la douleur ou renforcer les vaisseaux sanguins.

Nous listons les médicaments couramment prescrits:

• Émulsion de synthomycine avec Novocaïne;
• Metrogyl;
• Dioxidine;
• Chlorhexidine;
• Huile d'argousier;
• Furaciline.

Avant l'instillation, vous devez uriner, puis essayer de maintenir le médicament pendant 40 à 45 minutes. Après 2-3 procédures, cela devient beaucoup plus facile.

La cystite chez une mère qui allaite est une pathologie qui mérite attention et traitement, en fonction de la gravité, mais si vous vous approchez raisonnablement de la maladie, alors dans 99% des cas, la lactation peut être préservée.

Cystite chez une mère qui allaite

La question de savoir comment et comment traiter la cystite pendant l'allaitement est particulièrement importante pour les femmes. De nombreux médicaments peuvent être dangereux, et seul un médecin devrait décider s'il est possible pour une mère qui allaite de les boire avec une cystite ou non..

Comment traiter la cystite chez une mère qui allaite

Le succès du traitement de la cystite chez les mères qui allaitent repose sur un diagnostic correct. Il est très important de savoir quelles bactéries ont déclenché le processus pathologique. Cela aidera à déterminer le médicament le plus efficace..

Il est possible de traiter la cystite chez une mère qui allaite avec des médicaments qui ont la permission d'être pris pendant l'allaitement. Certains médicaments sont totalement sûrs pendant cette période, qui ne nécessitent pas d'interruption temporaire de l'alimentation..

Pour exclure la chronicité du processus et les rechutes possibles, le cours antibactérien est effectué en totalité, en ignorant le soulagement rapide. Ayant trouvé une cystite en vous-même pendant l'allaitement, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Tout médicament arbitraire peut nuire au bébé..

Le traitement de la cystite d'une mère qui allaite est effectué uniquement dans le complexe. Tout d'abord, le patient a besoin de repos au lit et d'un régime alimentaire spécial. Sans faute, une femme qui allaite se voit prescrire les procédures de physiothérapie nécessaires. En l'absence de température élevée, un réchauffement de la zone touchée est prescrit.

Seul un médecin sait comment traiter la cystite chez une mère qui allaite. Il prescrira lui-même la méthode principale - prendre des antibiotiques. La douleur intense qui l'accompagne est éliminée par les analgésiques. Dans des cas extrêmes, très rares, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour éliminer la cause d'une vidange incomplète de la vessie.

Lorsque vous allaitez, vous devez être extrêmement prudent, car une fois dans le sang, certains médicaments finissent inévitablement dans le lait. Le célèbre pédiatre Komarovsky souligne notamment les règles à suivre lors de la prise de médicaments pendant l'allaitement.

Que pouvez-vous faire avec la cystite chez une mère qui allaite

Il existe des médicaments antibactériens qui peuvent être utilisés pour la cystite chez une mère qui allaite. Si le médecin est averti de la lactation, la sélection des médicaments sera effectuée parmi ceux qui pénètrent à peine dans le lait..

Les médicaments autorisés comprennent les groupes suivants:

  • Les céphalosporines;
  • Macrolides;
  • Nitrofuranes;
  • Pénicillines.

Le médicament sûr Zinnat appartient aux céphalosporines. Il peut être en lactation avec une cystite, car il ne présente aucun risque. La prise du médicament est entièrement compatible avec l'alimentation. Une certaine dose passe dans le lait, mais elle est si petite qu'elle n'a aucun effet sur l'enfant. Le groupe des macrolides comprend l'érythromycine bien connue. Il est souvent prescrit de boire pour la cystite, le considérant comme modérément sûr pendant la lactation..

Le médicament moderne Monural appartient aux nitrofuranes. Le médicament est entièrement compatible avec la lactation, il peut donc être bu par une mère qui allaite avec une cystite sans crainte. Les plus petites doses qui entrent dans le lait ne sont pas absorbées dans les intestins du bébé, car le calcium le bloque complètement. Amoxiclav mène des pénicillines sûres.

Tout d'abord, vous avez besoin d'un régime pauvre en sel pour réduire l'œdème muqueux. Il est recommandé de boire des décoctions, les mêmes qui éliminent la cystite chez la femme enceinte, qui ont un effet diurétique et antimicrobien. Ce sont les airelles, les canneberges, les cynorrhodons.

Il est impératif que pour éliminer l'acidité de l'urine, ils boivent de l'eau minérale alcaline, de l'eau purifiée. La cystite chez une femme qui allaite prescrit le bon choix de nourriture: exclusion du régime des aliments acides, frits et épicés, cornichons, cornichons. Abstenez-vous de café, thé, soda sucré. Une femme qui allaite doit se rappeler que les phytocomplexes eux-mêmes ne peuvent pas traiter la cystite, uniquement en association avec le traitement principal.

Comment traiter la cystite pendant l'allaitement

Le traitement de la cystite chez les femmes qui allaitent est effectué avec un traitement supplémentaire avec des phytopréparations. Il ne sera pas superflu de rappeler que les phytocomplexes ne peuvent être utilisés que ceux reconnus comme sûrs pendant la lactation. L'un des remèdes les plus sûrs est le canéphron, contenant de la centaurée, du romarin. L'action antimicrobienne du médicament accélère la récupération. Canephron est pris à la posologie la plus stricte indiquée par le médecin.

Vous pouvez également traiter la cystite pendant la lactation avec la phytolysine, qui a une composition complexe: cosses d'oignon, sauge, herbe de blé, livèche, oiseau montagnard, verge d'or et autres. Tout remède à base de plantes doit être pris pendant une longue période.

Un antibiotique sûr est pris sans faute. Safe est un concept relatif qui ne signifie pas une réception incontrôlée. Le traitement de la cystite pendant l'allaitement est effectué selon les instructions claires du médecin. Amoxiclav fait partie des antibiotiques semi-synthétiques combinés. Le médicament est utilisé pour traiter la cystite à hv, mais il est nécessaire de surveiller l'état du bébé. L'augmentation de la dose d'Amoxiclav nécessaire pour les mères allaitantes atteintes de cystite nécessite parfois une interruption temporaire de la lactation.

Il n'est pas rare que, en commençant à traiter la cystite pendant la grossesse, après l'accouchement, vous puissiez obtenir sa forte exacerbation. La cause peut être un sac de glace ordinaire appliqué sur le ventre de chaque femme qui accouche..

Vous pouvez traiter la cystite pendant l'allaitement avec des remèdes populaires. Ils boivent des préparations à base de plantes de camomille, de millepertuis, de bruyère et d'achillée millefeuille. Les boissons aux fruits à base d'airelles et de canneberges sont très utiles. Une excellente solution au problème est le bouillon d'églantier.

Playlist vidéo sur la cystite (sélection vidéo dans le coin supérieur droit)

Cystite chez une mère qui allaite: comment traiter

Pour une raison quelconque, les filles modernes ne jugent pas nécessaire de prendre au sérieux une maladie aussi désagréable que la cystite; cette maladie est considérée comme "celle de la grand-mère", qui a sombré dans l'été. Mais la dure réalité est que de nos jours, la cystite pendant l'allaitement touche de plus en plus de jeunes mères. Une attitude indifférente à un tel problème peut conduire au développement d'une pathologie, car l'immunité de la femme après l'accouchement n'est pas assez forte, le corps est affaibli et le risque de contracter une infection est élevé, surtout si l'accouchement a été compliqué ou si les tissus mous ont été gravement affectés.

Causes de la cystite

En règle générale, la cystite est une maladie infectieuse, se manifestant souvent par la candidose, la gonorrhée, la chlamydia et d'autres maladies passées. Une exacerbation peut survenir dans le contexte de:

  • le développement d'une infection virale;
  • hypothermie du corps;
  • changement de partenaire sexuel permanent;
  • le début de l'activité sexuelle ou l'apparition de jours critiques;
  • linge trop serré;
  • manger beaucoup d'aliments épicés et d'alcool.

Ce sont principalement des infections à E. coli ou à staphylocoques qui provoquent l'apparition d'une cystite chez la femme, et le développement de pyélonéphrite, une inflammation de la vessie, du sable et des calculs rénaux peuvent également servir de terrain fertile à la propagation de la maladie. Dans l'enfance, la cystite peut être détectée avec une hygiène médiocre ou insuffisante et pendant la grossesse - en raison de changements endocriniens dans le corps de la femme enceinte.

Symptômes et diagnostic de la maladie

Les premiers symptômes de la cystite (douleur en allant aux toilettes, écoulement parfois sanglant, petites courses fréquentes) sont en eux-mêmes un diagnostic de la maladie, car une femme doit écouter attentivement son état de santé, observer la dynamique du développement, évaluer ses sentiments lors de la miction, et seulement puis demandez aux médecins comment traiter la cystite? Il ne sera pas possible de cacher délicatement les détails; tout d'abord, le spécialiste effectuera une enquête approfondie:

  • combien de temps durent les symptômes?
  • ce qui inquiète exactement?
  • quelles sont les maladies chroniques?
  • de quelles maladies as-tu déjà souffert?

Ces questions et bien d'autres faciliteront l'évaluation de la situation, mais vous ne pouvez toujours pas vous passer d'une enquête. Il est nécessaire de faire un test sanguin, qui montrera la présence d'une infection par le niveau de leucocytes et d'ESR. L'analyse d'urine dans de tels cas révèle la protéine apparue, les bactéries et une augmentation des globules rouges. Un nombre élevé de globules blancs vous obligera à prélever des échantillons d'urine supplémentaires. Seuls les tests de laboratoire ne montreront pas l'image complète, par conséquent, le patient est également examiné. Et si la cystite extérieurement ne se manifeste d'aucune façon, la pulsation aidera à identifier les endroits douloureux. La dernière étape du diagnostic de la maladie est une échographie, dans laquelle tous les organes du système urinaire sont visibles, des calculs et des néoplasmes possibles peuvent être détectés.

La cystite chronique ne peut également être détectée que pendant tout le complexe d'examens, car dans la vie quotidienne, elle peut ne pas déranger le patient, mais à un moment donné, entrer dans la phase aiguë. Ensuite, les premiers signes seront:

  • sensation douloureuse lors de la vidange;
  • mictions inhabituellement fréquentes;
  • une sensation désagréable que la vessie n'est pas complètement vide;
  • douleur mineure dans le bas de l'abdomen;
  • échec du cycle menstruel;
  • la couleur de l'urine changera définitivement (elle deviendra trouble, parfois avec du sang).

Antibiotiques pour le traitement de la cystite

L'une des questions les plus courantes est la suivante: comment guérir la cystite après l'accouchement? Après tout, de nombreuses mères refusent de prendre des médicaments puissants, craignant que des antibiotiques ne pénètrent dans le corps du bébé. Le traitement de la cystite en manifestation aiguë pendant l'allaitement n'est possible qu'avec une approche intégrée et avec l'administration obligatoire de médicaments, on ne peut pas faire avec un régime. Il ne sera possible de se débarrasser complètement d'une maladie infectieuse et de ne pas la noyer, uniquement si les recommandations du médecin sont strictement suivies. Pour lutter contre l'agent causal de la maladie, un spécialiste prescrit des antibiotiques, la prise de médicaments pendant l'allaitement dure au moins 4 jours. Remèdes de base pour le traitement de la cystite, sans danger pour le HV et non:

  • Cephalexin est un médicament de pénicilline qui est sans danger pour l'allaitement;
  • Monural - convient aux femmes enceintes et allaitantes, plus l'antibiotique est qu'il n'est utilisé qu'une seule fois, dans de petites proportions, il pénètre dans le corps du bébé et se dissout immédiatement sous l'influence du calcium du lait maternel;
  • Amoxiclav - l'un des meilleurs médicaments pour le traitement de la cystite pendant l'allaitement, tue un grand nombre de bactéries nocives et ne passe pratiquement pas dans le lait maternel;
  • le médicament puissant Bactrim, qui pénètre facilement dans le lait maternel, il n'est donc utilisé qu'à l'exclusion de l'allaitement;
  • drogues interdites - Nevigramon et Nitroxoline.

Traitement avec des remèdes populaires

La thérapie avec des remèdes populaires aidera également à surmonter l'infection des voies urinaires. Le traitement de la cystite à domicile est répandu chez les mères qui allaitent. Un excellent agent anti-inflammatoire est considéré comme une décoction à base de camomille, il est sans danger pour le bébé et a un puissant effet diurétique. La boisson aux fruits de canneberges ou d'airelles rouges élimine également bien les toxines et les bactéries du corps, en plus de traiter la vessie, elle convient également pour prévenir le rhume. Un autre remède peut être de l'eau minérale, meilleure que de bonne qualité, en verre et avec une teneur élevée en oligo-éléments utiles - potassium, fer, magnésium, à l'aide desquels l'acidité de l'urine diminuera et la microflore se normalisera plus tôt. Quelle que soit la médecine traditionnelle que les mères utilisent lors de l'allaitement, il est impératif de surveiller le comportement de l'enfant, car les canneberges et les airelles peuvent provoquer des allergies chez les bébés..

Traitement phytothérapie

Il vaut la peine de consulter un médecin non seulement sur le traitement avec des remèdes populaires, mais également sur les avantages du traitement avec des médicaments à base d'herbes naturelles naturelles. Bien que la phytothérapie soit une bonne chose, elle ne guérira pas la cystite; les infusions à base de plantes ne peuvent être utilisées qu'en complément d'antibiotiques. Les substances bénéfiques contenues dans les herbes remplaceront les antiseptiques et seulement légèrement anti-inflammatoires, les propriétés diurétiques de ces médicaments sont faibles et le cours d'administration dure au moins trois semaines. Il existe plusieurs médicaments à base de plantes:

  • Kanefron - ils utilisent diverses formes de libération - teinture ou gélules, entièrement composées d'ingrédients naturels. Il peut être utilisé pour l'allaitement, dans le traitement de la cystite, il améliore l'effet d'un antibiotique, a un effet antimicrobien et antispasmodique;
  • La phytolysine - produite sous la forme d'une pâte à mélanger avec de l'eau, est souvent utilisée pour soulager la douleur musculaire et les spasmes. Pour le traitement de la cystite, il est nécessaire d'utiliser le médicament pendant une longue période, jusqu'à 1,5 mois.

La prévention

Les mesures préventives de l'inflammation de la vessie sont les mêmes pour les femmes et les filles avant la grossesse et après l'accouchement. Tout d'abord, c'est une hygiène de haute qualité des organes génitaux féminins, ils disent même la bonne méthode d'essuyage avec du papier toilette pour les femmes de tout âge - uniquement en se déplaçant de l'avant vers l'arrière et rien d'autre. Cela empêchera les filles d'avoir des germes à travers l'entrejambe. Les sous-vêtements ou les strings trop serrés ont également un impact négatif sur la santé des femmes. À titre préventif, il est recommandé de ne porter de tels sous-vêtements que dans de rares cas, de sorte que E. coli risque moins de pénétrer dans les organes génitaux. Les médicaments recommandés par la phytothérapie peuvent également servir de bonne prévention contre la cystite, mais lors de l'allaitement, il est préférable de n'utiliser que des médicaments prescrits par un médecin..

Ne traitez pas la cystite à la légère, cette maladie peut dépasser tout le monde. Pendant l'allaitement, des mesures de diagnostic et de traitement doivent être prises dès que les premiers signes apparaissent ou que quelque chose commence à déranger la mère qui allaite. Les attaques de cystite aiguë doivent être arrêtées à la vitesse de l'éclair, pour empêcher le développement de la maladie et le passage au stade chronique. Pour le développement réussi du bébé chez la future mère, il est nécessaire d'agir et de prendre soin de sa santé dès les premiers stades de la grossesse et dans les premiers mois après l'accouchement, vous ne devez donc pas recourir à l'automédication. Il est préférable de suivre les conseils des professionnels, de subir un examen et un traitement complet, et seulement après que les tests négatifs aient fini de prendre des médicaments.

Méthodes de traitement de la cystite pendant l'allaitement

Un processus inflammatoire appelé «cystite» est une maladie que chaque femme a rencontrée au moins une fois dans sa vie. Certaines «femmes chanceuses» ont eu la chance de supporter tous les troubles de la maladie pendant la période post-partum. La cystite après l'accouchement peut assombrir la joie de la maternité et de l'allaitement avec des symptômes désagréables, et parfois faire un choix pour une mère qui allaite: continuer l'hépatite B, tout en ressentant une gêne, ou l'interrompre pour que le bébé ne reçoive pas de médicaments toxiques par le lait et soit complètement traité?

Important! Il est catégoriquement impossible de reporter le traitement de la cystite pendant l'allaitement, car la maladie devient rapidement chronique et dérangera son propriétaire beaucoup plus longtemps, avec des conséquences plus graves..

Comment traiter la cystite sans nuire aux bébés. Nous essaierons de répondre à cette question importante..

Inflammation de la vessie pendant l'alimentation

La cystite pendant l'allaitement est une conséquence de la pénétration de bactéries opportunistes dans le corps de la mère, qui, pénétrant à travers l'urètre dans la vessie, deviennent l'agent causal du processus inflammatoire.

Comme le montre la pratique, le traitement de la cystite pendant l'allaitement est une tâche difficile, car nourrir un bébé ne permet pas une thérapie avec des méthodes médicamenteuses traditionnelles. De plus, le tableau clinique est encore compliqué par une immunité réduite chez une mère qui allaite pendant la période post-partum, et c'est ce facteur qui est une sorte de point de départ pour l'apparition de la cystite..

La grossesse elle-même peut précéder la maladie lorsque, en raison de la localisation du fœtus, le flux sanguin dans les organes pelviens a été perturbé. La conséquence d'une telle violation est une miction irrégulière, qui conduit finalement à une stagnation de l'urine dans la vessie..

Le processus générique lui-même n'est pas moins dangereux, dont le déroulement est impossible à prévoir. Il existe trois facteurs de risque courants pour développer une cystite pendant l'accouchement:

  • infection non intentionnelle lors de la mise en place du cathéter;
  • violation de l'intégrité de la vessie;
  • hypothermie lorsque de la glace est appliquée après la naissance d'un bébé.

La cause la plus fréquente de la maladie est le stress prénatal et postnatal ou le déséquilibre hormonal associé à l'accouchement..

Important! Un médecin expérimenté aidera à traiter les causes de la maladie..

La nature et les formes de la maladie

Caractérisée par une croissance excessive de bactéries pathogènes sur la membrane muqueuse de la vessie, la maladie se développe beaucoup plus souvent chez le beau sexe et a une dynamique plus prononcée que chez l'homme. C'est pourquoi le diagnostic et le traitement de la cystite chez la femme doivent être traités avec le plus grand soin, après avoir analysé les causes possibles et la nature de la maladie..

Le corps d'une femme en bonne santé est capable de contrôler et de freiner indépendamment la croissance de la flore pathogène. Avec une diminution des propriétés protectrices, le corps perd sa capacité à réguler indépendamment la multiplication des bactéries pathogènes et elles commencent à attaquer littéralement les parois de la vessie.

Il convient de distinguer deux types d'évolution de la maladie:

Aigu

La cystite aiguë apparaît soudainement et douloureusement, cependant, avec un traitement adéquat, elle ne se reproduit pas. La cystite non compliquée n'apparaît que sur les parois de la vessie, sans toucher le canal urinaire et l'urètre.

Chronique

La transformation de la cystite aiguë en chronique est observée avec un choix de traitement incorrect. En conséquence, le patient a des rechutes de temps en temps et les épidémies de la maladie peuvent avoir des intensités différentes et des symptômes flous..

Si la maladie est négligée et que la cystite n'est pas traitée chez la femme, l'infection se propage au-delà de la vessie et peut affecter les reins, menaçant une pyélonéphrite potentiellement mortelle. Le plus dangereux est la cystite avec hépatite B, lorsque le corps d'une femme est le plus vulnérable à diverses bactéries et que le risque d'absorption de médicaments efficaces dans le lait ne permet pas d'éliminer les symptômes désagréables avec un seul comprimé..

Symptômes

L'apparition de la cystite ne peut être négligée, car elle présente des symptômes prononcés. Les signes les plus courants de la maladie comprennent:

  • mictions fréquentes, accompagnées de brûlures et de douleurs;
  • lourdeur dans le bas de l'abdomen et la région sus-pubienne;
  • incontinence / fuite urinaire;
  • Besoin ou écoulement "fantôme" de petites quantités d'urine;
  • augmentation de la température corporelle;
  • douleur lors du remplissage de la vessie;
  • la faiblesse.

La manifestation d'au moins deux symptômes ne doit pas passer inaperçue et est la raison de l'appel immédiat de la mère qui allaite à l'urologue pour le diagnostic et l'initiation du traitement.

Traitement

Compte tenu de l'origine bactérienne de la maladie, il est également nécessaire de traiter la cystite pendant l'allaitement avec des médicaments antibactériens. Après examen et clarification du tableau clinique, le médecin vous prescrira des analyses d'urine et de sang supplémentaires, et en cas de suspicion de modification de la structure de la vessie - diagnostic par ultrasons.

Les préparations classiques pour la cystite chez les mères allaitantes sont le kanefron et la phytolysine, qui comprennent des extraits de plantes - centaurée, romarin et livèche. Cette composition naturelle aide à traiter la cystite tout en se nourrissant doucement et efficacement. Ayant un effet anti-inflammatoire, ces médicaments améliorent la fonction rénale, éliminent la douleur et l'inconfort, et le bébé ne reçoit pas de composés chimiques par le lait maternel.

Les médicaments à base d'ingrédients à base de plantes ont non seulement un effet positif dans le traitement de la cystite avec hépatite B, mais préviennent également la formation de calculs rénaux et ont un léger effet diurétique, ils aident donc à faire face à l'œdème.

Thérapie antibactérienne

Selon la forme de la maladie, une antibiothérapie peut être nécessaire pour les mères qui allaitent avec des médicaments à base de plantes. Un tel traitement ne peut être prescrit que par un médecin, et uniquement après culture d'urine et détermination des micro-organismes à l'origine de la maladie. Ainsi, le médecin peut recommander des antibiotiques des groupes suivants:

  1. Pénicillines.
  2. Céphalosporines (céphalexine, céfazoline).
  3. Macrolides (médicaments wilprafen, érythromycine, rovamycine).
  4. Nitrofuranes (médicament monural et ses analogues - nolitsine, urolésane et amoxicilline).

Si les deux premiers groupes d'antibiotiques peuvent être pris sans interrompre l'allaitement, les troisième et quatrième groupes de médicaments ont besoin d'une pause. Tout en prenant des macrolides et des nitrofuranes, une mère qui allaite doit exprimer son lait exactement autant de fois qu'il n'y a pas de tétées par jour afin de continuer à allaiter à la fin du traitement..

Thérapie diététique

Beaucoup, en particulier les jeunes mères, après avoir lu divers forums et conseils, essaient de se débarrasser de la maladie par elles-mêmes à l'aide de régimes alimentaires, en prenant confiance dans les critiques des mères allaitantes «expérimentées». Pour un effet maximal, le régime ne peut être utilisé qu'en complément d'un traitement médicamenteux..

Que peut et ne peut pas être utilisé pour la cystite? Éliminez les aliments salés, fumés, frits et gras, ainsi que les fruits de mer et l'alcool, consommez des aliments cuits à la vapeur avec des légumes et de la viande. Un tel menu ne nuira pas aux petits ventres et aidera à faire face à l'inflammation..

En outre, le régime d'allaitement peut être complété par des boissons aux fruits aux canneberges et aux airelles, des bouillons d'églantier, des confitures de framboises et de cassis - des baies riches en vitamine C.Cependant, pour des raisons de sécurité, il convient de prêter attention aux fruits et légumes de saison..

En ce qui concerne le bilan hydrique, une mère qui allaite atteinte de cystite doit boire au moins 2 litres d'eau propre non gazeuse par jour. Ne buvez pas de boissons sucrées - café, thé, soda, compotes, mais eau. Le fait est que de nombreuses bactéries sont nourries précisément par l'environnement sucré, donc boire des boissons favorisera la croissance de bactéries pathogènes..

Vous pouvez boire des boissons aux fruits à base de baies fraîches - airelles, canneberges, cassis, qui contribuent à des mictions fréquentes, ce qui, à son tour, aidera à éliminer autant que possible la flore pathogène du corps et à soulager ainsi l'inflammation..

Médecine douce

Comment traiter la cystite pendant l'allaitement. De nombreuses femmes confrontées à une maladie insidieuse tentent de trouver une réponse à cette question, essayant sur elles-mêmes diverses compresses, bains et décoctions curatives. Il convient de rappeler que la médecine traditionnelle n'est pas la principale, mais plutôt une méthode auxiliaire pour le traitement de la cystite en soins infirmiers.

Ainsi, les bains de siège chauds sur les décoctions de fleurs de calendula, de sauge, de camomille sont très appréciés. Dans ce cas, la température de l'eau ne doit pas dépasser 37 degrés. Pour éliminer les bactéries pathogènes du corps, les décoctions de feuilles de bouleau, d'eucalyptus et d'origan sont largement utilisées. De tels fonds ne nuiront pas seulement à la santé de l'enfant, mais contribueront également à l'écoulement du lait chez les femmes qui allaitent..

La médecine traditionnelle dans la période post-partum peut aider à réduire les manifestations de la maladie, cependant, il ne faut pas se laisser emporter par l'automédication et en l'absence d'effet positif, vous devez immédiatement demander l'aide d'un spécialiste..

«Tous les yaourts ne sont pas créés égaux», a dit un jour la publicité. Ce principe s'applique également à l'utilisation de la médecine traditionnelle dans le traitement de la cystite des mères allaitantes, et au fait que pour l'un est un médicament, pour un autre peut être un poison.

Important! Toute décoction ou compresse à base de plantes a des contre-indications et peut nuire à la santé de l'enfant, elles doivent donc être utilisées strictement sous la surveillance d'un médecin..

Question Réponse

La cystite peut-elle être guérie sans antibiotiques?.

Le traitement de la cystite pendant l'allaitement, la nomination de certains médicaments et procédures dépendent de la négligence de la maladie. Le traitement antibiotique ne nécessite que la forme bactérienne de la cystite, et pour le confirmer, il est nécessaire de passer des tests d'urine et de sang.

De plus, des pilules sont utilisées pour traiter la cystite, dont l'utilisation avec l'allaitement est moins dangereuse que l'absence de traitement pour la maladie. Pour clarifier le diagnostic et le choix de la thérapie, un examen et une consultation spécialisée sont nécessaires.

Quels sous-vêtements choisir pour la cystite.

Vous devriez abandonner les sous-vêtements serrés synthétiques et en dentelle au profit du coton lâche. Cette recommandation s'explique par le fait que le lin fabriqué à partir de tissus naturels laisse passer l'air, absorbe la transpiration et ne permet pas de frotter dans la région génitale.

Comment déchiffrer les analyses et déterminer les écarts par rapport à la norme.

La cystite chez une mère qui allaite est un problème courant qui nécessite une approche qualifiée. Le diagnostic de la maladie est effectué uniquement par le médecin traitant. L'analyse d'urine selon Nechiporenko, qui est réalisée en combinaison avec une culture d'urine pour la stérilité, est la plus informative en cas de suspicion de cystite. Dans le même temps, la dernière analyse aide non seulement à identifier les micro-organismes pathogènes, mais également à choisir le médicament le plus efficace pour traiter la maladie..

Avec une maladie, l'urine devient terne, devient trouble avec un mélange de flocons ou même de particules de sang. Cette apparence d'urine s'explique par la forte activité des bactéries pathogènes, qui produisent des déchets sous forme de mucus, de sang et de cellules épithéliales. La présence de sang de couleur vive dans l'urine est le signe d'une blessure à la vessie.

Avec un test sanguin élargi, le nombre de leucocytes peut atteindre 50 à 60 cellules dans le champ de vision - un résultat qui est un signal pour commencer le traitement de la cystite. Dans ce cas, le médecin traitant prévoit le fait d'allaiter en prescrivant des médicaments qui ne nuiront pas à l'enfant.

Important! Pour prévenir la maladie, une attention particulière doit être portée à l'hygiène des organes génitaux et, dès les premiers symptômes de la cystite aiguë, contactez un urologue pour prescrire un traitement sûr et efficace.

Caractéristiques du traitement de la cystite pendant l'allaitement: pharmacothérapie et remèdes populaires

Qu'est-ce que l'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie

La cystite est une inflammation de la paroi de la vessie. La maladie est très courante et peut survenir chez les hommes et les femmes. Mais les femmes représentantes en sont le plus souvent touchées. La pathologie commence toujours sous une forme aiguë, si le traitement ne commence pas à temps, il peut se développer en une maladie chronique..

Le traitement de la cystite pendant l'allaitement nécessite une attention particulière. Les méthodes de thérapie doivent être abordées de manière intégrée. De nombreuses femmes pensent que la maladie n'est pas grave et ne vont pas chez le médecin. Et cela entraîne des complications sous forme de maladie rénale. Aux premiers symptômes, vous devez contacter un spécialiste, c'est-à-dire à l'urologue.

La cystite est divisée en deux types:

  1. Sans complication - l'inflammation ne s'étend qu'à la vessie. Parfois, il peut se propager à l'urètre.
  2. Compliqué - avec ce type, l'infection commence à augmenter et atteint les reins. Les lésions rénales peuvent provoquer une pyélonéphrite. La maladie est très dangereuse, car elle peut mettre la vie en danger..

Les femmes après l'accouchement font souvent face au développement d'une cystite en raison d'une diminution de l'immunité.

Causes de la pathologie

Les agents responsables de la cystite sont les organismes bactériens et fongiques, les staphylocoques, la chlamydia et Escherichia coli. Chez les femmes qui ont récemment accouché, la maladie peut survenir en raison de complications et d'un traumatisme à la naissance.

Les facteurs suivants conduisent au développement de l'inflammation:

  1. Manque d'hygiène - changement de sous-vêtements en temps opportun, l'utilisation de protège-slips réduira le risque de pathologie.
  2. Candidose vaginale, fréquente pendant la grossesse ou dysbiose prolongée.
  3. Violation de l'immunité - les propriétés protectrices du corps sont réduites, cela permet aux bactéries de pénétrer dans la vessie sans problème.
  4. Hypothermie.
  5. Perturbation du processus métabolique dans le corps, perturbation hormonale.

La grossesse fait également référence à un facteur prédisposant au développement de la pathologie. Dans le corps d'une femme enceinte, le fond hormonal, l'équilibre de la microflore vaginale sont perturbés. Tout cela se produit dans le contexte d'une diminution de l'immunité..

Premiers symptômes: que rechercher

La cystite a ses propres spécificités. Il peut être identifié par les symptômes suivants:

  • mictions fréquentes avec douleur intense;
  • sensation après la miction que la vessie n'est pas complètement vide;
  • faiblesse générale du corps;
  • haute température;
  • douleur abdominale basse;
  • décoloration de l'urine, elle devient trouble.

La cystite de forme simple ne provoque pas d'augmentation de la température. Il peut également y avoir les symptômes suivants:

Méthodes de diagnostic de l'inflammation de la vessie

La base du diagnostic de la cystite est la recherche clinique. Les patients subissent une analyse générale de l'urine et du sang. Une numération formule sanguine complète montrera des signes d'inflammation non spécifique. Des formes immatures de neutrophiles seront trouvées dans le sang et les leucocytes seront augmentés. Les études cliniques de l'urine montreront un niveau élevé de leucocytes, d'érythrocytes et de bactéries dans le matériel.

En plus des analyses, un examen général du patient est effectué. Lors de la palpation, le patient ressent une douleur dans le bas de l'abdomen. De plus, une échographie de la vessie peut être effectuée.

Caractéristiques du traitement pour l'allaitement

Le traitement de la cystite chez les femmes qui allaitent nécessite une attention particulière. Les méthodes de traitement ne peuvent être prescrites que par un médecin. Cela est dû au fait que de nombreux médicaments pénètrent dans le corps de l'enfant avec le lait. Les médicaments peuvent provoquer des réactions allergiques, des troubles du fonctionnement du tractus gastro-intestinal, par exemple des selles molles chez les nourrissons atteints d'hépatite B, des troubles du développement de l'enfant.

Il est important que le médicament contre la cystite pendant l'allaitement ne soit pas sélectionné indépendamment, l'automédication pour une telle pathologie est inacceptable. L'inflammation est le plus souvent traitée avec des antibiotiques. Il existe un certain nombre de médicaments que les femmes peuvent prendre pendant l'allaitement..

Les antibiotiques

Le médicament le plus sûr qui peut être pris par les femmes enceintes et allaitantes est Monural. Le traitement avec ce médicament est approuvé dans le monde entier.

Le médicament pénètre dans le corps de l'enfant en petites quantités et est immédiatement bloqué dans les intestins par le calcium, qui se trouve dans le lait maternel.

La cystite pendant l'allaitement est efficacement guérie avec Zinnat. Il contient des ingrédients entièrement compatibles avec l'allaitement. Le médicament pénètre dans le lait maternel en petites quantités. Il ne provoque pas d'effets indésirables chez le bébé, il est donc idéal pour les nouveau-nés.

Le traitement de la cystite pendant l'allaitement est souvent effectué avec l'antibiotique Amoxiclav. Le médicament ne pénètre pratiquement pas dans le lait maternel et est donc compatible avec l'allaitement. Les composants du médicament débarrassent rapidement le corps des bactéries.

Phytothérapie

Beaucoup de femmes s'inquiètent de la question: que peut une mère allaitante atteinte de cystite? La plupart d'entre eux ont une préférence pour les médicaments à base de plantes. Ces fonds sont les plus efficaces à prendre au stade initial de la maladie..

Les préparations les plus populaires avec des ingrédients à base de plantes comprennent Fitolysin et Kanefron. Ils ont des propriétés anti-inflammatoires et diurétiques efficaces. Les composants du médicament soulagent la douleur et rétablissent la fonction rénale.

L'inconvénient de la phytothérapie est la durée du traitement. Pour une récupération complète, vous devez suivre un cours d'au moins trois semaines. Malgré la sécurité du médicament, il est nécessaire de consulter un spécialiste avant utilisation..

Il est préférable de privilégier les préparations à base d'ingrédients à base de plantes pendant l'allaitement. Je prescrit Kanefron à mes patients atteints de cystite. Il soulage bien les spasmes, élimine le processus inflammatoire.

Thérapie locale

De nombreux médecins recommandent un traitement local de la cystite avec hépatite B. C'est l'injection de médicaments directement dans la vessie.

Un cathéter est utilisé pour la procédure. L'agent y est introduit. Cela permet de traiter la maladie avec n'importe quel médicament sans interrompre l'allaitement. La procédure est désagréable, mais le gros avantage est l'absence totale de préjudice pour l'enfant. Cette méthode est considérée comme la plus efficace et la plus sûre..

Recettes folkloriques

Les méthodes traditionnelles de traitement de la cystite pendant la tétée viennent souvent en aide aux jeunes mères:

  1. Le remède le plus sûr est une décoction de camomille. Il a des effets anti-inflammatoires et diurétiques. Il peut être pris en toute sécurité après l'accouchement, car la camomille ne nuira pas au bébé..
  2. Au stade initial, les décoctions d'herbes médicinales et de boissons aux fruits sont efficaces. Le jus de canneberge et d'airelle a un effet diurétique (vous pouvez en savoir plus sur les symptômes et les causes de l'énurésie ici), ils sont bons pour éliminer les bactéries de la vessie. Les boissons aux fruits peuvent être consommées à titre préventif dans un délai d'un mois et demi. Ce ne sera pas seulement une bonne prévention de la cystite, mais aussi de nombreux rhumes..
  3. Vous pouvez traiter la cystite pendant l'allaitement avec de l'eau minérale. Choisissez une eau alcaline riche en potassium, fer et magnésium. L'eau minérale aide à réduire l'acidité de l'urine et à accélérer l'élimination de la microflore nocive.

Est-il possible d'utiliser des raisins de Corinthe pendant l'allaitement sous forme de compotes et de boissons aux fruits, lisez le lien. Toutes les mères doivent être conscientes des méfaits de l'alcool pendant l'allaitement, même au stade de la grossesse. Mais est-il possible de faire des exceptions, par exemple, sous la forme d'un verre de vin sec, est décrit dans cet article..

Régime

Lors du traitement de la cystite, il est important de suivre un régime. Dès qu'une femme ressent les premiers symptômes de la maladie, il est recommandé d'abandonner le sel. Un régime sans sel est très efficace pour soulager l'inconfort.

Il est nécessaire d'abandonner non seulement le sel, mais également les aliments fumés (y compris le poisson dans cette préparation), frits et épicés. Ce régime doit être respecté pour la digestion normale de l'enfant. Tous ces plats affectent négativement la santé des bébés. Les plats pendant la lactation doivent être principalement protéinés et végétaux.

Régime de boisson

Le respect du régime de consommation d'alcool contribue à accélérer le traitement de la cystite pendant l'allaitement. Il est recommandé d'augmenter votre apport hydrique quotidien. Si une grande quantité d'eau propre pénètre dans le corps, la miction devient plus fréquente et, par conséquent, les bactéries sont éliminées plus rapidement de la vessie.

Pendant l'allaitement, il est conseillé à la femme de suivre certaines règles:

  1. Refusez le thé et le café pendant l'allaitement, préférant l'eau pure.
  2. Le volume quotidien de liquide doit être d'au moins 2 litres.
  3. Il n'est pas recommandé de boire des boissons sucrées, le sucre crée des conditions favorables au développement de la microflore négative.

Il est préférable de boire des boissons aux fruits à base de baies naturelles pendant la lactation..

La prévention

Il est important non seulement de savoir comment traiter la cystite pendant l'allaitement, mais aussi de suivre des mesures préventives pour éviter une nouvelle maladie. Les principales mesures préventives sont:

  1. L'hypothermie du corps ne doit pas être autorisée, en particulier pendant la saison froide, par exemple lors de promenades avec un nouveau-né en hiver.
  2. L'hygiène personnelle est essentielle.
  3. Une bonne nutrition et une bonne alimentation jouent un rôle important dans la prévention.

À titre préventif, vous pouvez boire des tisanes et des boissons aux fruits de baies.

Avis de femmes

Volkova Anna, Saratov, 20 ans

J'ai fait face à une cystite il y a trois ans, ma fille avait 2 mois. Au début, je n'allais pas chez le médecin, j'avais peur qu'ils ne prescrivent des pilules. Mais la situation a empiré, je ne pouvais même pas dormir la nuit.

En conséquence, je suis allé chez l'urologue. On m'a prescrit du Zinnat. J'ai lu les instructions, les critiques, partout il est indiqué que le médicament peut être bu pendant l'allaitement. J'ai bu le cours, me suis débarrassé de la cystite. Et tout allait bien avec l'enfant, nous n'avons remarqué aucun problème.

Mikhailova Marina, Yaroslavl, 24 ans

Après l'accouchement, les douleurs dans le bas-ventre ont commencé à inquiéter presque immédiatement et sont souvent allées aux toilettes. Je ne suis pas allé chez le médecin, car je pensais que c'était dû à l'accouchement, c'est ainsi que le corps réagit.

Mais les symptômes empiraient, j'ai décidé d'aller chez un spécialiste. Il a ordonné des tests, diagnostiqué une cystite. Le médecin a prescrit des antibiotiques, mais je n'ai pas osé boire, bien qu'il soit écrit là-bas que c'est possible avec l'allaitement.

J'ai décidé d'essayer des remèdes à base de plantes. J'ai préparé une telle décoction: 2 cuillères à soupe de feuilles d'airelles, 1 cuillère à soupe d'échinacée, 1 millepertuis, 3 cuillères à soupe d'églantier, 2 cuillères à soupe de reine des prés. Tout mélanger, verser de l'eau bouillante. J'ai bu 1/3 tasse trois fois par jour. Mais le cours doit durer au moins un mois.

Conclusion

La cystite est une maladie grave qui ne peut être laissée sans traitement. Il n'est pas nécessaire d'espérer que les symptômes peuvent passer avec le temps et il sera possible d'oublier la pathologie. Il existe de nombreux traitements sûrs pour l'inflammation de la vessie pendant l'allaitement. Ils aideront une femme à se débarrasser des symptômes désagréables et ne nuiront pas au nouveau-né..

Le traitement de la cystite chez la femme chez l'homme est décrit dans cette vidéo. Veuillez noter qu'il existe des restrictions pour les mères allaitantes.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Quelle formule de lait sans lactose convient le mieux aux enfants, une liste des meilleurs et une liste par note

Nutrition

Parfois, les bébés ont des problèmes d'alimentation, la nourriture est mal acceptée par le corps.

Grossesse 33 semaines

Analyses

33 semaines de grossesse - combien de mois?Nous vous félicitons: vous êtes déjà enceinte depuis 8 mois! Mais il en reste encore deux, pas un. Rappelez-vous qu'en obstétrique, les mois sont calculés différemment?

Thé au tilleul pour les mères allaitantes

Conception

Lorsqu'un bébé naît, de nombreuses femmes sont sérieusement intriguées par la question d'une bonne nutrition. Il y a de nombreux aliments que vous devez abandonner lorsque vous allaitez.

Y a-t-il des avantages du massage anti-cellulite pendant la grossesse??

Nouveau née

Pour de nombreuses femmes, l'apparence et la forme sont de première importance, même pendant la période de gestation. Ces femmes enceintes essaient de maintenir l'élasticité de la peau, utilisent divers agents anti-cellulite et font des exercices.