Principal / Nutrition

Symptômes et traitement de la bronchite pendant la grossesse

Traitement de la bronchite pendant la grossesse. La bronchite est une affection dans laquelle les muqueuses des bronches deviennent enflammées. Une infection bactérienne ou virale est souvent la cause de la maladie. L'automne et l'hiver sont les périodes où la bronchite peut être facilement contractée. Il est particulièrement facile pour le virus de pénétrer dans le corps d'une femme enceinte, car son immunité est dans un état affaibli.

Approche individuelle du traitement de la bronchite chez la femme enceinte

Le traitement de la bronchite pendant la grossesse nécessite une approche individuelle. Seul le médecin traitant pourra déterminer ce qui sera efficace dans la lutte contre la maladie. Médicaments prescrits en fonction de la gravité de la maladie, du degré de son développement, des médicaments pouvant être pris au cours d'un trimestre particulier de la grossesse. En outre, la façon de traiter la bronchite pendant la grossesse dépend de l'état général de la femme enceinte et de son fœtus. Les médicaments doivent être choisis avec une extrême prudence, car la vie et la santé du bébé à naître en dépendent..

Afin de surmonter le problème de la bronchite, vous devez prendre des expectorants et des préparations à base de plantes, ainsi que l'inhalation. Si nous parlons d'une forme aiguë de bronchite, seuls les antibiotiques issus de médicaments peuvent résoudre le problème.

Le traitement de la bronchite pendant la grossesse doit être accompagné de beaucoup de boisson. Parce qu'il peut soulager la toux et éliminer l'intoxication du corps, qui est un syndrome de malaise et de faiblesse.

Traitement de la bronchite pendant la grossesse

Afin de récupérer plus rapidement, vous devez boire du thé au citron, à la framboise, au gingembre et au miel. Ne négligez pas les compotes et le lait chaud. Les décoctions d'herbes telles que la guimauve, le tussilage, le thym sont très efficaces. Les infusions à base de plantes sont le meilleur moyen de traiter la bronchite chez les femmes en position. Avec leur aide, vous pouvez soulager le bronchospasme, l'irritation de la membrane muqueuse. Ils sont également efficaces pour les toux sèches et prolongées..

Le traitement de la bronchite pendant la grossesse devrait principalement consister en des remèdes populaires.

Plusieurs façons de traiter la bronchite pendant la grossesse

  • vous devez constamment ajouter deux cuillères à café de sirop de réglisse au thé.
  • boisson à la racine de guimauve seulement chaude.
  • consommer du sirop de feuilles de néflier japonais.
  • s'il y a une toux humide et des expectorations, il est impératif d'utiliser des expectorants.
  • trois fois par jour, vous devez boire du thé à la réglisse.
  • boire des potions, seulement dans les premiers mois de la grossesse, vous pouvez boire de la potion de l'ipéca, car elle a un effet indésirable sur l'estomac.
  • vous devez boire du sunupret deux comprimés trois fois par jour.

Le traitement de la bronchite pendant la grossesse aiguë doit être effectué avec les médicaments suivants:

  • la mucaltine doit être prise trois fois par jour, trente grammes.
  • la bromhexine doit être bu quatre fois par jour, cinquante grammes.
  • l'amroxol est pris uniquement au cours du premier trimestre, seize milligrammes quatre fois par jour.

L'inhalation de fines herbes est très efficace pour la toux sévère. Les meilleures herbes sont:

  • jus de plantain.
  • propolis, avant utilisation doit être dissoute dans de l'eau minérale (alcaline).
  • menthe.
  • calendula.
  • eucalyptus.

Le traitement de la bronchite pendant la grossesse est possible avec des antibiotiques des groupes suivants. Les céphalosporines ne peuvent être prises qu'à partir du deuxième trimestre. Groupes de pénicilline, qui comprennent des antibiotiques tels que l'amoxicilline, la flemoxine solutab et l'ampicilline. Tous ces médicaments ne nuiront pas au bébé à naître..

Les médicaments sont contre-indiqués dans le traitement de la bronchite pendant la grossesse:

  • codéine.
  • préparations contenant de l'iode.
  • chlorhydrate d'éthylmorphine.
  • aspirine.
  • antibiotiques du groupe tétracilline, parmi lesquels la streptomycine, les fluoroquinols et la lévométhicine.

Mais encore, avant d'utiliser tout médicament, vous devez consulter un médecin..

Comment traiter la bronchite pendant la grossesse

La bronchite aiguë pendant la grossesse n'est pas aussi dangereuse que désagréable. L'essentiel est le bon traitement.

La situation est quelque peu différente dans le cas de la bronchite chronique, notamment obstructive.

Processus de développement de la maladie

Tout commence comme un rhume, mais le processus se propage à la muqueuse bronchique. Il gonfle, devient enflammé, la lumière se rétrécit, la séparation des expectorations commence.

L'inflammation des bronches peut être causée par:

  • microorganismes (virus, bactéries);
  • beaucoup moins souvent - une réaction allergique.

Avec la bronchite aiguë, qui est plus souvent diagnostiquée que d'autres types pendant la grossesse, une toux apparaît - le corps essaie de se débarrasser de l'infection. Au début, il est sec, après quelques jours, le mucus commence à cracher.

La température peut augmenter, c'est une réaction au processus inflammatoire. En règle générale, les lectures du thermomètre ne dépassent pas 38 à 38,5 degrés. Très souvent un nez bouché, il y a des signes d'une détérioration générale du bien-être - fatigue accrue, faiblesse, transpiration.

Signes spéciaux de bronchite, par lesquels vous pouvez le distinguer d'un rhume, y compris pendant la grossesse:

  • toux forte, «profonde» et obsessionnelle;
  • douleur douloureuse dans l'os thoracique;
  • sensation constante de fatigue;
  • la respiration peut être difficile, "siffler";
  • de grandes quantités de crachats.

Détérioration générale du bien-être

C'est pire lorsque la bronchite pendant la grossesse est compliquée par des processus purulents. Cela se produit si vous commencez une maladie. Un environnement favorable est créé pour la croissance des bactéries, qui provoquent la suppuration..

La toux est le principal symptôme de la maladie. C'est mauvais si le patient est tourmenté par une toux sèche et persistante, alors que les expectorations ne sont pas séparées. Il est bon que la toux soit «humide» avec un écoulement de mucus. Au début, c'est un peu, mais avec une évolution favorable, la quantité augmente, les expectorations s'éclaircissent, le processus de tousser est plus facile.

Le diagnostic de la bronchite pendant la grossesse et la détermination de la façon de la traiter sont effectués par un médecin en fonction des plaintes et de l'examen de la patiente. La respiration est entendue, la gorge est examinée. Cela suffit généralement pour un diagnostic..

Des examens supplémentaires pendant la grossesse seront nécessaires en cas de maladie prolongée, lorsque le traitement n'aide pas pendant plus d'un mois. Il peut être nécessaire de changer le cours des médicaments, d'exclure la présence d'autres maladies.

Le rétablissement des femmes enceintes peut être retardé en raison de la stagnation des expectorations associée à de tels changements dans le corps:

  • au 3ème trimestre de la grossesse, l'utérus hypertrophié pousse le diaphragme, réduisant sa mobilité, la bronchite est retardée en raison d'une toux inefficace;
  • sous l'influence des hormones, la membrane muqueuse tapissant les bronches gonfle.

La bronchite chronique, qui peut devenir dangereuse pendant la grossesse, est considérée séparément. Le diagnostic est posé si, pendant au moins deux ans consécutifs, au moins trois mois par an, il y a une toux récurrente. Cela se produit principalement le matin, lors d'une vague de froid, après un effort physique..

Les raisons du développement d'une maladie chronique:

  • rhumes fréquents;
  • faible immunité;
  • tendance congénitale;
  • tabagisme actif ou passif;
  • alcoolisme;
  • environnement pollué - gaz, poussière, travail dangereux.

La bronchite chronique pendant la grossesse peut s'aggraver. Une exacerbation se développe presque de la même manière qu'une forme aiguë. Il existe deux types de maladies chroniques. Non obstructif est caractérisé par l'expectoration des crachats légers en petites quantités.

Cela suggère que le mucus est excrété par le corps. Il n'y a pas de spasmes dans les bronches. Habituellement, pendant la grossesse, le traitement de ce type de bronchite n'est pas nécessaire, seule l'observation est effectuée aux 1er, 2ème et 3ème trimestres. Apprenez également tout sur la thrombophilie chez la femme enceinte et le traitement de la toxoplasmose pendant la grossesse.

Le deuxième type, obstructif, se développe à partir du premier. Le processus inflammatoire prolongé provoque la croissance du tissu conjonctif - la fibrose. Il rétrécit la lumière, rend la respiration difficile et la toux devient improductive..

Besoin d'une consultation avec un médecin

Malheureusement, le parcours obstructif est irréversible. Des mesures spéciales ne peuvent que suspendre ce processus.

Méthode de traitement des femmes enceintes

Il est nécessaire non seulement de savoir comment traiter la bronchite, mais de suivre les recommandations générales, en particulier pendant la grossesse. Le repos au lit est recommandé. Pour faciliter l'évacuation des expectorations, il est nécessaire de boire chaud en grande quantité. Il adoucit également la gorge et les bronches, réduisant l'inconfort..

La pièce ne doit pas être plus de 22 degrés Celsius et pas moins de 19. Il est nécessaire de l'aérer souvent, assurez-vous que l'air n'est pas sec. Le niveau normal est d'environ 70%, mais un peu plus élevé est meilleur que inférieur.

Les médicaments prescrits par les médecins pour la bronchite peuvent varier, en particulier, beaucoup d'entre eux sont interdits en début de grossesse.

Indication de rendez-vousMédicaments approuvésMédicaments interdits
"Toux sècheAmbroxol - uniquement à partir du 2ème trimestre; antitussifs antispasmodiques: Euphylline, décoction de guimauve, réglisseCodéine, chlorhydrate d'éthylmorphine, iode, aspirine; Ambroxol (interdit pour le traitement de la bronchite au 1er trimestre de la grossesse)
"Toux moiteExpectorants: Mukaltin, herbe de thermopsis, Sinupret; sirop d'ipéca - avec prudence, il peut provoquer des vomissements avec toxicose
Cours prolongé, pus dans les expectorationsAntibiotiques à base d'amoxicilline, céphalosporines, pénicillineLévomycétine, Biseptol, Streptomycine, tétracycline, sulfamides, fluoroquinolones

L'une des meilleures options pour traiter la bronchite pendant la grossesse est l'inhalation. Pour eux, des décoctions des mêmes herbes expectorantes sont utilisées, une solution de soude aide bien. Des substances antiseptiques sont ajoutées - eucalyptus, huiles de menthe.

Les aides accélèrent la récupération. Vous pouvez mettre des canettes, des pansements à la moutarde. Les compresses chauffantes fonctionnent également bien. Frotter aide.

Il ne sera pas superflu d'utiliser des recettes folkloriques convenues avec le médecin. Peut-être que ce sera la solution dans le traitement de la bronchite au début de la grossesse, lorsque les médicaments ne sont pas souhaitables et au 3ème trimestre, ils sont déjà pris sans crainte.

Un mélange expectorant est efficace. Obligatoire:

  • miel - une partie;
  • pomme râpée - une partie;
  • oignon moulu - deux parties.

Préparation et application.

  1. Mélanger les ingrédients.
  2. Mangez une cuillère à soupe six fois ou plus par jour.

La teinture expectorante aide. Ingrédients:

  • grand radis;
  • mon chéri.
  1. Grattez la "tasse" à l'intérieur du radis.
  2. Remplis-le de miel.
  3. Attendez quelques heures que le miel se dissolve.
  4. Prendre une cuillère à soupe trois fois par jour avant les repas.

Vous pouvez utiliser une compresse de farine de miel. Tu auras besoin de:

  • mon chéri;
  • farine - autant que le miel.
  1. Mélanger le miel avec la farine.
  2. A mettre sur le dos.
  3. Enveloppez avec une écharpe chaude, un châle.
  4. Gardez une heure trois fois par jour.

Actions préventives

Pendant la grossesse, la bronchite peut être dangereuse:

  • amener l'utérus à tonifier en raison d'une toux sévère (menace de fausse couche);
  • infection intra-utérine;
  • hypoxie fœtale (en particulier sous forme chronique obstructive);
  • anomalies du développement intra-utérin.

N'utilisez que des médicaments éprouvés et sans danger pour les enfants

L'évolution aiguë de la maladie entraîne très rarement de telles conséquences. Il est important de commencer le traitement à temps, en évitant le passage à un stade prolongé ou chronique. Ceci, ainsi que l'ajout d'un processus purulent, augmente le risque de complications..

Mais généralement après une bronchite pendant la grossesse, aucune conséquence ne subsiste. Des médicaments éprouvés et sans danger pour le bébé sont maintenant utilisés, y compris des antibiotiques. Même ils sont prescrits lorsque cela est absolument nécessaire..

Il est plus facile de prévenir la bronchite pendant la grossesse, en particulier au 1er trimestre. Les mesures de prévention sont simples et courantes pour toute maladie infectieuse.

  1. Endroits moins fréquentés.
  2. Avant de sortir, lubrifiez l'intérieur du nez avec une pommade oxolinique.
  3. En cas de risque de contact avec le patient, portez un bandage de gaze.

À propos de l'auteur: Borovikova Olga

Bronchite chez la femme enceinte - quel est son danger?

La bronchite est un processus inflammatoire diffus ou focal localisé dans l'arbre bronchique. Il se caractérise en n'affectant que la membrane muqueuse ou toutes les couches de la paroi bronchique.

Peut se développer en tant qu'unité nosologique distincte ou en tant que complication d'une maladie chronique existante ou d'une infection antérieure.

Le mécanisme de développement de la bronchite

La bronchite, comme tout autre processus inflammatoire, se caractérise par le développement de plusieurs étapes successives du cours.

Parmi eux, les principaux points doivent être soulignés:

  • Une fois dans le corps, un agent chimique ou bactérien s'installe à la surface de la bronche, ce qui commence à entraîner le développement d'une irritation de la membrane muqueuse. La bronchite entraîne un gonflement et une production accrue de mucus.
  • Les cils qui tapissent la surface de la paroi bronchique commencent à ne pas faire face à la tâche, ce qui entraîne une augmentation de la charge et une accumulation de mucus dans la cavité bronchique. Ce moment est prédisposant au fait que les agents bactériens conduisent à une reproduction accrue..
  • Pour éliminer le mucus, les parois bronchiques sont activement contractées, une personne a une toux douloureuse.
  • La stagnation du mucus provoque une violation des processus de ventilation dans l'arbre bronchique. Dans le tissu pulmonaire, des zones se forment qui sont laissées sans apport d'oxygène. Cela conduit à un essoufflement.
  • À la suite d'exacerbations fréquentes de la bronchite pendant la grossesse, une inflammation persistante se développe avec la formation de tissu fibreux et de zones avec des cicatrices..

Symptômes de bronchite

Les symptômes de la bronchite chez une femme enceinte sont de nature individuelle, car ils dépendent du type d'agent pathogène et du type de bronchite:

  • Le processus pathologique commence par une détérioration du bien-être général, le développement d'un malaise, une faiblesse dans tout le corps et des signes de malaise général se rejoignent progressivement.
  • La température corporelle augmente, cela peut passer d'un caractère subfébrile à la fièvre.
  • Il y a un développement progressif d'une toux sèche, qui peut être douloureuse et n'apportera aucun soulagement. La nature sèche de la toux passe progressivement à une toux humide, accompagnée de la libération de crachats, ce qui conduit à une amélioration du bien-être général.
  • Les expectorations peuvent être rares ou abondantes. Une attention particulière doit être portée à ses caractéristiques, car ces indicateurs indiqueront l'une ou l'autre cause de bronchite. Un mélange d'une teinte verte est un indicateur de la nature bactérienne de l'inflammation; la couleur jaune peut être chez les personnes qui fument un nombre suffisant de cigarettes ou celles qui ont un soupçon de pneumonie. Une teinte brune indique la décomposition du tissu pulmonaire.
  • Il y a une violation des caractéristiques de la voix, chez certains patients, elle peut complètement disparaître. Dans certains cas, il n'est limité que par l'apparition d'une respiration sifflante ou d'une lourdeur en parlant.
  • Le patient peut avoir des ronflements sévères la nuit.

Types de bronchite

Il existe plusieurs types de bronchite, qui diffèrent par leur évolution, ainsi que par le degré d'augmentation des manifestations cliniques..

Parmi eux se trouvent:

  • Bronchite aiguë. Ce type de bronchite est caractérisé par un épisode de manifestation aigu et principalement primaire. Sa manifestation peut survenir à la suite de complications d'autres processus inflammatoires dans les voies respiratoires..
  • Cours chronique. Cette condition est une variante de l'évolution prolongée du processus inflammatoire. Il se déroule sous forme d'exacerbations, dont les cas sont enregistrés plusieurs fois par an.
  • Bronchite récurrente. Bronchite qui se produit avec des exacerbations survenant plus de trois fois par an.
  • Une option prolongée. L'inflammation dans la paroi de la bronche dure jusqu'à un mois et se manifeste par des symptômes pathologiques.

En fonction de la présence ou de l'absence d'obstruction, il existe:

  • Parcours obstructif. Une variante de la bronchite, qui s'accompagne du développement d'un fort rétrécissement de la paroi bronchique. Il se caractérise non seulement par des difficultés respiratoires, un essoufflement sévère et des crises d'étouffement.
  • Parcours non obstructif. Il n'y a pas de rétrécissement significatif de la paroi bronchique.

Selon le niveau de localisation de l'inflammation, il existe:

  • Inflammation locale. Une lésion limitée à une petite zone.
  • Inflammation diffuse. Une maladie qui affecte diverses parties de l'arbre bronchique sur toute sa longueur.

Le type d'inflammation est distingué:

  • Catarrhe. La bronchite est localisée uniquement sur les couches supérieures de la membrane muqueuse.
  • Inflammation purulente. Caractérisé par l'apparition de masses purulentes.
  • Lésion fibreuse. Après l'œdème, des filaments de fibrine se forment sur la membrane inflammatoire.
  • Lésion hémorragique. Dans le contexte d'une membrane muqueuse enflammée, des zones d'éruptions hémorragiques apparaissent.
  • Processus atrophique. Dans le contexte d'un processus inflammatoire prolongé, un amincissement de la membrane muqueuse apparaît avec une production insuffisante de mucus et le travail de l'épithélium sécrétoire et cilié.

L'étiologie distingue:

  • Viral.
  • Bactérien.
  • Allergique.
  • Fongique.
  • Asthmatique.
  • Inflammation spécifique.

Diagnostique

Afin de diagnostiquer la bronchite chez une femme enceinte, des problèmes importants peuvent survenir en raison des méthodes de diagnostic limitées..

Le diagnostic de bronchite doit commencer par une conversation initiale avec le patient, la clarification de toutes les plaintes, les conditions d'apparition, la dynamique de la manifestation des symptômes, ainsi que l'efficacité de la prise de tous les moyens.

Le diagnostic est le suivant:

  • L'examen externe est effectué avec l'étude de la cavité buccale, des amygdales et du larynx. Il est possible d'identifier les zones d'hyperémie, d'élargissement des amygdales et de gonflement de la membrane muqueuse, qui peuvent indirectement indiquer une inflammation.
  • À la palpation, la douleur thoracique est déterminée, ainsi que la présence d'un gonflement dans les espaces intercostaux. Ces études excluent l'inflammation du parenchyme pulmonaire et la présence d'emphysème.
  • Palpation des ganglions lymphatiques caractéristiques des lieux typiques d'écoulement lymphatique de l'arbre bronchique. Leur palpation peut être douloureuse et élargie..
  • Auscultation. Cette méthode vous permet d'écouter le passage de l'air dans les voies respiratoires. Avec un processus obstructif, une respiration sifflante est détectée et des difficultés respiratoires. De plus, à l'aide de l'auscultation, la participation de toutes les parties des poumons au processus respiratoire est déterminée..
  • Pour confirmer le diagnostic, des méthodes de laboratoire sont nécessaires, qui aident non seulement à poser un diagnostic précis, mais également au traitement. Un test sanguin de laboratoire peut indiquer indirectement la présence d'une inflammation dans le corps, cela ne fournit pas de données sur la localisation. Il y a une augmentation de la liaison leucocytaire et une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.
  • Examen des expectorations. Cette méthode de laboratoire vous permet d'identifier l'agent causal du processus et la nature possible de l'inflammation. Dans le cas où l'agent pathogène est identifié, il est recommandé de déterminer la sensibilité aux agents antibactériens. Cette étude augmente encore les chances de guérison rapide et de prescription d'antibiotiques inefficace pour les femmes enceintes. L'examen des expectorations n'est pas seulement nécessaire pour le traitement, mais est également effectué à des fins de diagnostic différentiel.
  • La méthode de diagnostic par rayons X n'est utilisée qu'après le premier trimestre de la grossesse et est réalisée de toute urgence. Ceci est particulièrement important lorsque la santé d'une femme se détériore fortement et qu'une menace pour sa vie est créée. Cette méthode a un effet négatif sur le développement du fœtus, en particulier au cours du premier trimestre, et peut entraîner la mort du fœtus ou des anomalies irréversibles. Une étude similaire devrait être menée pour le diagnostic différentiel des processus tumoraux, de la tuberculose ou des processus infectieux..

Le danger de bronchite pendant la grossesse pour l'enfant

Un enfant pas moins qu'une femme enceinte souffre elle-même d'une bronchite.

Même en dépit d'un bien-être général satisfaisant d'une femme, des changements initiaux peuvent apparaître, qui se reflètent chez le fœtus dans le.

En raison du processus inflammatoire chez une femme, l'acte de respiration peut être perturbé et un apport insuffisant en oxygène peut également être causé par un œdème et une toux persistante..

Le sang d'une femme n'est pas rempli d'oxygène dans la quantité appropriée, et si son corps peut compenser une telle condition, le corps de l'enfant commence à ressentir l'effet stressant associé à l'hypoxie.

Dans le contexte d'un long processus, de telles réactions peuvent entraîner un retard de développement, une malnutrition, un développement insuffisant du cerveau..

Pourquoi est-il dangereux pour la mère?

La bronchite pour une femme ne constituera pas moins de menace que pour un fœtus.

Cela est largement dû au fait que les femmes ne commencent pas immédiatement à suivre un traitement adéquat, ce qui entraîne le développement de complications graves..

En outre, de grandes difficultés surviennent avec la conduite en temps opportun des procédures de diagnostic..

Par exemple, l'utilisation d'études aux rayons X est une étape extrême en cas de suspicion d'un processus inflammatoire généralisé..

En raison des particularités du corps d'une femme enceinte, le processus inflammatoire dans un court laps de temps peut passer à d'autres services et, en peu de temps, commence à se propager dans tout le corps.

Par conséquent, la bronchite bactérienne et virale peut entraîner le développement de foyers d'inflammation dans d'autres organes. Une femme enceinte atteinte de bronchite a une incidence accrue de pneumonie ou d'inflammation chronique.

Traitement

Inhalation

Le traitement commence avec des méthodes non médicamenteuses. Une grande importance est attachée à l'utilisation de formes locales, notamment sous forme d'inhalation. De telles méthodes pendant la grossesse permettent, sans absorption dans l'environnement interne, d'influencer le foyer de l'inflammation.

Moyens d'inhalation:

  • Eau minérale. L'utilisation d'eau minérale contenant divers oligo-éléments dans sa composition contribue non seulement à soulager l'inflammation, mais également à l'effet sur les muqueuses et les mucosités, entraînant une modification de ses propriétés physiques et une meilleure décharge. L'eau minérale contribue aux effets antiviraux et antibactériens.
  • Un soda. Cette substance est largement utilisée comme inhalation pour la bronchite pendant la grossesse, car elle aide non seulement à soulager l'inflammation, mais également à réduire la gravité de l'œdème, à nettoyer les muqueuses des expectorations et à les éclaircir et à améliorer la décharge. L'effet est observé après une seule application.
  • Saline. Cet outil est largement utilisé pour traiter la bronchite pendant la grossesse en raison de l'absence de contre-indications à tout moment, ainsi que de l'action anti-inflammatoire. Pour améliorer l'effet, il est permis de dissoudre divers médicaments dans une solution saline..

Remèdes à base de plantes

L'utilisation de remèdes à base de plantes est plus efficace au cours du premier trimestre de la grossesse. Étant donné qu'un grand nombre de médicaments sont contre-indiqués. Pour obtenir cet effet, il est nécessaire de commencer le traitement de la bronchite le plus tôt possible..

Les remèdes à base de plantes suivants peuvent être utilisés:

  • Camomille. Cette préparation à base de plantes diffère en ce que lors de son utilisation, il y a un minimum d'effets secondaires de l'utilisation. En raison de la teneur en acide ascorbique, en acides organiques, en carotène et en huiles essentielles, le médicament aide à soulager la gravité de l'inflammation, présente une action antibactérienne, dilate les vaisseaux sanguins et soulage les spasmes des cellules musculaires. En conséquence, la bronchite a non seulement un effet anti-inflammatoire, mais élargit également la lumière de la paroi bronchique pour améliorer l'accès à l'air. La camomille peut être utilisée dans les décoctions ou le thé, dans certains cas, l'utilisation de l'inhalation est utilisée.
  • Calendula. Ce composant à base de plantes contient un grand nombre de substances utiles qui ont des effets anti-inflammatoires, cicatrisants et antibactériens, améliorent également l'expectoration et réduisent la gravité de l'essoufflement. Ceci est réalisé principalement par les caroténoïdes, les acides, les phytoncides et les alcaloïdes. Différentes formes de dosage peuvent être préparées à partir de cette plante, parmi lesquelles les thés et les décoctions sont les plus populaires, mais des infusions peuvent également être utilisées. Pour les femmes enceintes, le plus efficace est l'utilisation d'inhalations et de décoctions. Il ne doit pas être administré aux femmes en grande quantité, ainsi que pendant le premier trimestre de la grossesse. En cas de brûlures d'estomac pendant le traitement par bronchite au calendula, vous devez arrêter d'utiliser.

Boire beaucoup de liquides

Cette méthode est largement utilisée dans le cadre de la thérapie complexe pour le traitement de la bronchite. Boire du liquide est nécessaire pour éliminer l'intoxication causée non seulement par l'action de l'agent pathogène, mais également par la prise de médicaments.

En raison d'un apport hydrique suffisant, la gravité du malaise diminue, la faiblesse se manifeste dans une moindre mesure et le bien-être s'améliore. De plus, cette méthode vous permet d'adoucir les parois irritées des bronches et d'autres muqueuses, ce qui conduit à une meilleure décharge des expectorations..

Pour le traitement peut être utilisé:

  • Thé au citron ou au miel,
  • Un mélange de lait avec du soda ou du lait avec du miel,
  • Eaux minérales chauffées telles que Borjomi ou autres solutions alcalines.
  • Aide à soulager l'intoxication et la fièvre pendant la grossesse, une décoction de divers médicaments, tels que le thym ou le thym, ainsi que la décoction de tilleul.

Agents antibactériens

La plupart des antibiotiques sont interdits pendant la grossesse, en particulier au cours du premier trimestre. Par conséquent, il est nécessaire d'aborder la sélection de ce type de fonds avec une attention particulière..

Les médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • Ampicilline. Cet agent antibactérien est largement utilisé pendant la grossesse, contrairement à de nombreux médicaments ayant un effet similaire. Son action couvre un large éventail d'agents pathogènes, ce qui offre une efficacité plus large. Une fois que l'ampicilline pénètre dans l'environnement interne du corps, elle est uniformément répartie sur divers organes, y compris l'arbre bronchique. Vous pouvez attendre le début de l'effet antimicrobien 20 minutes après l'application. L'ampicilline est approuvée pour une utilisation à tout âge gestationnel, en outre, elle doit être utilisée lorsqu'il existe un risque possible de propagation de l'infection au fœtus. L'utilisation doit être effectuée strictement sous la surveillance d'un médecin en raison du risque de développer une réaction allergique.
  • Cefodrx. Ce remède utilisé pour traiter la bronchite chez la femme enceinte est un antibiotique semi-synthétique. Il s'agit d'un groupe de médicaments à base de céphalosporines qui peuvent avoir un effet bactéricide en raison de l'acétylation de la transpeptidase dans la paroi du micro-organisme. Un grand nombre de bactéries, à la fois à Gram négatif et à Gram positif, sont sensibles au Cefodox. La flore anaérobie est moins sensible. Le médicament a un bon degré de distribution dans le corps, ce qui facilite son administration à tous les organes affectés. Le céfodox est largement utilisé pour diverses maladies du système bronchopulmonaire de nature inflammatoire, y compris la bronchite. Cefodox est approuvé pour une utilisation par les femmes enceintes à toutes les périodes de gestation, mais il ne doit être prescrit que dans les cas où il y a un besoin prononcé d'utiliser des antibiotiques..

Immunostimulants

Viferon est un médicament qui a un effet immunostimulant sur le corps, en raison de la présence d'interféron dans la composition.

Cette substance peut être produite indépendamment dans le corps pour combattre les virus ou les bactéries..

Viferon est très sûr, grâce à quoi il est largement utilisé pendant la grossesse.

Mais en plus de sa sécurité, le médicament ne doit être utilisé que lorsque cela est nécessaire. Pour cela, des indications strictes doivent être respectées..

Une mauvaise utilisation augmente le risque d'effets secondaires. Avec l'utilisation fréquente de l'interféron, une surcharge du corps peut survenir, ce qui augmente le risque de développer une maladie auto-immune en raison du travail accru du système immunitaire.

Viferon à une femme enceinte peut être prescrit non seulement aux stades initiaux de la maladie, mais également sous des formes chroniques, ainsi que pour la prévention de l'exacerbation de la bronchite chronique.

Agents antiviraux

Oscillococcinum - ce remède homéopathique est un extrait fabriqué à partir des cellules du foie et du cœur du canard de Barbarie.

Le médicament n'est pas capable d'exercer un effet médicinal prononcé, mais malgré le manque de recherche en cours, il convient de noter que de nombreux experts utilisent largement le médicament dans la pratique clinique..

En raison du fait que de nombreux médicaments sont contre-indiqués pendant les premier et deuxième trimestres, Oscillococcinum peut avoir un effet antiviral.

Dans la lutte contre la bronchite, il a moins d'effet, mais pour améliorer l'effet, il doit être pris dans les premières heures après l'apparition de ces symptômes..

Chez les femmes enceintes atteintes de bronchite chronique, Oscillococcinum peut également être utilisé à titre prophylactique.

Il est interdit d'utiliser le médicament seul, car la probabilité de développer des réactions indésirables sous forme d'allergies est possible. Dans les cas où la maladie s'accompagne d'une augmentation de la température, des signes de l'ajout d'une nature bactérienne ou virale d'inflammation, cela n'aura pas d'effet positif sur le corps.

Remèdes contre la toux

Les médicaments suivants sont distingués, en fonction du type de toux:

  • Avec toux sèche, l'euphylline est un médicament qui présente ses propriétés bronchodilatatrices, qui se développent à la suite de l'exposition au principal ingrédient actif aminophylline. Le mécanisme d'action est que l'activité contractile des fibres musculaires lisses diminue, conduisant à une amélioration de la fonction respiratoire et à une stimulation de la fonction de ventilation du tissu pulmonaire. Lors de la prise d'Euphyllin, l'apport d'oxygène aux tissus du corps augmente, le taux de formation des plaquettes diminue et l'excrétion du dioxyde de carbone augmente. Le médicament présente également des effets tocolytiques et diurétiques. En conséquence, l'activité contractile des muscles de l'utérus diminue et le flux sanguin rénal s'accélère. Malgré la limitation de l'utilisation d'Euphyllin selon les instructions, le médicament est largement utilisé dans la pratique médicale, en particulier pour le traitement des problèmes respiratoires. Pendant la bronchite, une femme enceinte ressent une amélioration de sa respiration pendant une courte période. Au cours du premier trimestre, le médicament n'est pas utilisé, dans les deux prochains, il est possible de l'utiliser, mais uniquement dans les situations où le bénéfice l'emportera sur le risque. En raison de la possibilité de passer par le flux sanguin placentaire, son utilisation est possible avec une extrême prudence et une surveillance régulière du fœtus.
  • Avec une toux humide.Sinupret - ce remède est une préparation à base de plantes qui a une composition combinée. Les composants inclus dans la composition aident à améliorer le processus d'expectoration, le mucus bronchique diminue sa viscosité, c'est pourquoi il est facilement éliminé de l'arbre bronchique. C'est pourquoi, dans le contexte de l'utilisation bien sûr, le développement d'effets anti-inflammatoires et immunomodulateurs sur le corps doit être observé. En raison du fait que la composition de Sinupret est à base de plantes, le médicament est donc officiellement approuvé pendant la grossesse. Mais, il existe une restriction sur la consommation d'une solution alcoolique en raison de la présence d'une base alcoolique dans la composition, ce qui n'est pas recommandé pour les personnes enceintes pendant le premier trimestre. Sinupret peut être utilisé non seulement pour la bronchite, mais également pour d'autres inflammations du système bronchopulmonaire. Pour prévenir le développement d'une bronchite, Sinupret peut être prescrit aux stades initiaux des processus inflammatoires, en particulier ceux associés à la congestion nasale, aux éternuements et au développement d'un œdème. Le médicament a un petit nombre de contre-indications, parmi lesquelles la principale est la manifestation d'une réaction allergique. Sinupret est bien toléré.

Médicaments bronchodilatateurs

Le salbutamol est un médicament qui a des effets bronchodilatateurs et mucolytiques. Il est classé comme agoniste adrénergique..

Le salbutamol pour la bronchite est principalement utilisé pour soulager une obstruction sévère, détendre les fibres musculaires dans les bronchioles et augmenter la lumière, assurant un flux d'air suffisant.

Avec un traitement précoce, il aide à prévenir l'apparition de complications causées par la bronchite..

En plus de l'effet sur le système bronchopulmonaire, le salbutamol agit également sur les fibres musculaires de l'utérus, les relaxant, empêchant ainsi le développement de la menace et l'apparition d'une naissance prématurée. Par conséquent, le salbutamol pour les femmes enceintes a plusieurs effets positifs à la fois..

Il est produit sous forme d'aérosol, ce qui contribue à assurer un flux de fonds plus profond avec une exposition locale. De plus, l'atomisation des particules conduit à leur dépôt uniforme sur la paroi de la membrane muqueuse..

Quels médicaments ne doivent pas être pris?

Pour le médecin et la femme enceinte, vous devez faire particulièrement attention au choix du médicament.

Il convient de garder à l'esprit que les antibiotiques du chloramphénicol ou du chloramphénicol, de la série des tétracyclines, de la streptomycine, du sulfanilamide et des dérivés du biseptol sont interdits pendant tous les trimestres. Ces substances médicinales ont un effet néfaste sur le fœtus.

Pour les femmes enceintes, les antitussifs tels que les dérivés de la codéine, le chlorhydrate d'éthylmorphine sont également interdits car ils peuvent pénétrer la barrière placentaire et entraîner la suppression du centre respiratoire chez le fœtus..

Caractéristiques du traitement par trimestre

Étant donné que pendant la grossesse, il y a une croissance et une pose actives de tous les systèmes vitaux, le traitement de la bronchite chronique est basé sur l'âge gestationnel de la femme, ou plutôt le trimestre..

Ainsi, parmi certaines des caractéristiques de la thérapie, il convient de souligner:

  • Au premier trimestre. Il est recommandé d'effectuer des mesures de traitement symptomatique et antibactérien. Dans le cas où le pansement se transforme en une version plus sévère du cours, le risque de développer une pathologie chez le fœtus augmente également. Dans ce cas, avec une perturbation prononcée du bien-être et la nécessité d'utiliser des agents antibactériens, il est recommandé à de nombreuses femmes enceintes d'interrompre leur grossesse.
  • Deuxième trimestre. Cette période prévoit une antibiothérapie, la liste des médicaments de ce groupe s'agrandit légèrement, car la formation finale de certains organes et systèmes est en cours. Pour améliorer l'effet, il est permis d'utiliser des immunoglobulines. De plus, les mesures devraient être renforcées pour maintenir la grossesse ou prévenir le développement de menaces.
  • Troisième trimestre. Dans ce cas, la gamme d'agents antibactériens est considérablement élargie, mais des précautions particulières doivent néanmoins être prises avec certains. En plus des moyens de thérapie immunostimulante, un traitement non médicamenteux peut également être utilisé. Vous devez faire attention à l'utilisation de l'eau, car pendant cette période, elle provoque le développement d'un œdème et une augmentation de la pression artérielle. Pendant le traitement, il est impératif de surveiller l'état du fœtus..

Bronchite chronique et grossesse

Ce processus inflammatoire peut être caractérisé par un développement assez fréquent d'exacerbations. Étant donné que dans le corps d'une femme enceinte, il y a une restructuration spéciale de tous les processus biologiquement importants, le risque d'exacerbation des pathologies chroniques est beaucoup plus élevé.

Dans les cas où une femme a un processus inflammatoire chronique dans l'arbre bronchique, elle doit être attentive à sa santé et se préparer à la grossesse à l'avance..

Pour cela, un traitement préventif et une réhabilitation des foyers d'infection chronique, qui pendant la grossesse peuvent exacerber le processus, sont effectués. Par conséquent, il est si important pour les femmes atteintes de bronchite chronique de désinfecter la cavité buccale avant la grossesse, de guérir les dents carieuses et de renforcer les forces immunitaires..

Dans les cas où la grossesse n'est pas planifiée, une femme atteinte de bronchite chronique doit être aussi prudente que possible quant à sa santé, suivre toutes les mesures préventives et en cas d'exacerbation de la bronchite, commencer le traitement immédiatement..

Prévention de la bronchite pendant la grossesse

Afin de prévenir le développement d'une bronchite, une femme prudente doit être aussi attentive que possible à sa propre santé. C'est la mise en place de mesures préventives qui aideront à prévenir le développement de cette maladie ou à réduire le risque de complications..

Parmi les principales mesures de prévention, il y a:

  • Une femme enceinte doit arrêter de fumer même au stade de la planification de la grossesse ou aux premiers stades d'une grossesse déjà en développement. La fumée pénétrant dans les parois bronchiques entraîne le développement d'une inflammation chronique, une diminution de l'immunité locale, ainsi qu'une violation de la libération d'agents bactériens par les cils.
  • Jusqu'au début de la grossesse, il vaut la peine d'effectuer des procédures qui aident à renforcer l'immunité générale. Ce groupe devrait inclure les méthodes de durcissement, d'exercice, ainsi que la consommation de médicaments qui ont un effet immunostimulant..
  • Pendant les périodes d'exacerbation des maladies virales ou bactériennes, vous devez limiter les visites dans les lieux publics et traiter les rhumes à temps pour qu'il n'y ait pas de conséquences.
  • Assurez-vous de porter un bandage en gaze de coton, ce qui en fait un changement régulier.
  • Lubrifiez la cavité nasale avec une pommade Oxolinic.

Traitement de la bronchite chez la femme enceinte

[caption align = "alignright" width = "209"] Bronchite pendant la grossesse [/ caption]

La bronchite est l'un des dix processus inflammatoires les plus populaires. La cause de l'inflammation de l'arbre trachéobronchique est une infection virale qui affecte la membrane muqueuse du système respiratoire, y compris les bronches. Elle se caractérise par une sécrétion accrue d'expectorations et des perturbations dans le processus d'auto-nettoyage bronchique. Comme pour la plupart des maladies infectieuses, il existe deux formes de bronchite: chronique et aiguë, différant l'une de l'autre par les symptômes et les caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Le principe de la bronchite

Le rhume est le groupe de maladies le plus populaire, en particulier pendant la saison froide. L'hypothermie, l'attitude peu scrupuleuse à l'égard du choix de vêtements pour marcher au grand air, la carence en vitamines et l'incapacité à exclure complètement le contact avec des personnes déjà malades sont des causes populaires de maladies habituellement classées comme inoffensives. C'est cette attitude qui entraîne souvent de graves conséquences: la dégénérescence d'un écoulement nasal banal ou une toux en bronchite.

La grossesse, affaiblissant les défenses du corps, est une période où même une maladie apparemment insignifiante est dangereuse. Le développement d'une bronchite dans le corps d'une femme enceinte passe beaucoup plus rapidement et entraîne des conséquences plus graves.

Le développement de la maladie est vertical. L'accumulation de mucus contenant des bactéries streptocoques ou pneumocoques, des virus de la grippe ou de la parainfluenza, qui sont les agents responsables les plus populaires de la bronchite, descend dans les voies respiratoires, affectant de nouvelles zones des membranes internes.

Les agents responsables de la maladie peuvent également être des rhinovirus ou des adénovirus, moins souvent Haemophilus influenzae et des spores fongiques, mais le principe de l'apparition de la maladie avec différents types d'agents pathogènes reste inchangé: il s'agit d'un traitement intempestif d'une évolution bénigne des infections. Le développement de la maladie s'accompagne de dommages et d'un œdème ultérieur des tissus muqueux, ce qui provoque à son tour la propagation de la mort des cellules épithéliales. Dans les formes complexes, ce processus s'accompagne même de suppuration tissulaire et d'hémorragies. Dans le cas d'une femme enceinte malade, la complexité du traitement réside dans l'impossibilité d'utiliser les antiviraux et les antibiotiques typiques de ces cas..

Le moyen le plus populaire de propager la maladie est par les gouttelettes en suspension dans l'air, comme dans la plupart des maladies ORL. Un autre porteur devient la source de la maladie. La bronchite allergique est beaucoup moins fréquente.

Symptômes de bronchite

Le point de départ lorsque la maladie est déjà classée comme "bronchite" est considéré comme la lésion d'une bactérie muqueuse associée à un pathogène viral. En règle générale, cela se produit 2-3 jours après l'infection. La forme aiguë avec un cours standard disparaît en 10-12 jours. Si pendant cette période la maladie ne peut être localisée, on peut parler de sa forme chronique.

Les premiers signes de bronchite sont:

  • toux sèche;
  • difficulté à respirer et mal de gorge;
  • une augmentation légère mais régulière de la température;
  • faiblesse, somnolence, léthargie et irritabilité en conséquence;
  • diminution de l'appétit en raison de changements dans le goût des aliments.

Les signes initiaux de bronchite diffèrent peu du premier stade de tout ARVI. Par la suite, les symptômes ci-dessus sont rejoints par:

  • toux continue et douleurs thoraciques associées;
  • écoulement de la membrane muqueuse, puis expectorations purulentes;
  • dyspnée;
  • chaleur.

Caractéristiques de l'évolution de la bronchite chez la femme enceinte

Les infections virales sont principalement dangereuses par infection du fœtus, ce qui peut entraîner des pathologies de son développement et la formation d'organes et de tissus. Mais même l'évolution de la maladie elle-même affectera négativement l'état du fœtus. La difficulté à respirer chez la mère entraîne une hypoxie fœtale, ce qui constitue une menace directe de fausse couche. Le pourcentage de probabilité de telles conséquences est assez élevé: dans la bronchite chronique obstructive, le chiffre atteint 10%. Il existe également un risque de rejet prématuré d'eau et de livraison elle-même en avance sur le calendrier. La complexité de l'évolution de la maladie est associée à des changements anatomiques dans le corps d'une femme enceinte. Le diaphragme, qui devient pratiquement immobile en raison de l'élargissement de l'utérus, ne peut pas expulser les mucosités par des contractions lors de la toux. Cela conduit à son accumulation, à s'écouler le long des murs et à une propagation supplémentaire de l'infection..

Par conséquent, malgré le fait que la bronchite n'appartient pas à des maladies qui excluent la possibilité d'un accouchement et d'un allaitement normaux, elle nécessite une observation attentive et un traitement rapide sous la supervision de médecins..

Diagnostic de la bronchite chez la femme enceinte

Le diagnostic initial de bronchite est basé sur le tableau clinique et les symptômes décrits par le patient (anamnèse minutieuse). L'examen visuel comprend l'examen du larynx, qui devient rougeâtre en cas de maladie, la palpation de la partie costale pour déterminer les zones de gonflement de la poitrine et les particularités de son mouvement lors de l'inspiration et de l'expiration. En outre, une grande attention est accordée à l'état des amygdales. La preuve de la maladie est des réactions douloureuses à la palpation des ganglions lymphatiques, qui, de plus, sont souvent hypertrophiés.

L'écoute de la respiration (auscultation) donne une idée de la quantité et de la profondeur de l'accumulation de mucus dans les voies respiratoires. Un diagnostic précis est fait sur la base des résultats des tests de laboratoire. Le plus souvent, l'étude est basée sur un test sanguin général et sur l'identification des signes d'inflammation et d'une augmentation de la quantité d'Hb et d'Ht, ainsi que sur l'étude de la composition des expectorations sécrétées. L'examen microscopique utilisant la méthode de coloration de Gram avec la détermination de la sensibilité aux antibiotiques donne des raisons de choisir une méthode de traitement de la bronchite, car elle détermine avec précision le type et le sous-groupe de l'agent pathogène.

La méthode d'examen aux rayons X pour les femmes enceintes, populaire dans les cas ordinaires, n'est utilisée que dans les cas extrêmes, lorsque le médecin doit déterminer avec précision l'étendue de la maladie, si la maladie est très difficile ou avec des complications. Cela est dû aux effets négatifs des radiations sur le fœtus..

Parallèlement à l'examen pour confirmer le diagnostic de «bronchite», la présence de signes d'autres maladies touchant le même groupe d'organes et présentant des symptômes similaires: tuberculose, pneumonie, coqueluche et autres est également en cours d'élucidation. Cet examen est appelé différencié. Il peut inclure des méthodes d'examen moins populaires, par exemple, la surveillance du volume de gaz expiré, ce qui donne une idée de la qualité de l'œdème..

Traitement de la bronchite chez la femme enceinte à différents trimestres

Une visite opportune chez un médecin dès les premiers symptômes de la bronchite est le moyen le plus fiable d'éliminer la maladie sans conséquences pour le fœtus et la mère. Lorsqu'un stade précoce de la maladie est détecté au cours du premier trimestre, un traitement anti-inflammatoire par inhalation est généralement prescrit.

Très populaire dans ce cas, le médicament BIOPAROX a un effet local et n'est efficace que dans les lésions d'organes peu profondes, son avantage est en toute sécurité pour le fœtus. S'il est nécessaire d'utiliser des antibiotiques, le groupe de médicaments pénicilline est le plus souvent préféré..

Au cours du deuxième trimestre, l'utilisation d'antibiotiques céphalosporines, considérés comme conditionnellement sans danger pour le fœtus, est autorisée. En parallèle, des médicaments sont pris pour améliorer l'expectoration et soulager l'enflure. Cela peut être la bromhexine, la mucaltine, l'ambroxol ou l'halixol. Il est à noter que des groupes de fonds spécifiques sont autorisés pour chaque trimestre, par exemple, Halixol ne peut pas être pris pendant les premiers mois de la grossesse. C'est pourquoi toutes les prescriptions du médecin doivent être suivies avec une précision littérale..

Au troisième trimestre, il est déjà possible de connaître le degré de menace d'infection du fœtus et d'ajuster le traitement en fonction de ces données. Si une infection intra-utérine est détectée, des immunoglobulines et des interférons peuvent être ajoutés par voie intraveineuse aux médicaments déjà prescrits. La prévention et le traitement de la menace de fausse couche et de naissance prématurée sont effectués dans des conditions stationnaires, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie.

L'accouchement sous une forme non aiguë de la maladie ne nécessite pas de précautions supplémentaires. Avec une exacerbation de la maladie, des médicaments anesthésiques sont administrés à la femme en travail, car les tentatives peuvent entraîner des ruptures des tissus affectés par la maladie.

La bronchite n'est pas une contre-indication à l'accouchement naturel. Une telle nomination peut être basée sur les indications d'un examen instrumental. Avec une réduction du volume pulmonaire à 60% du volume d'origine, la difficulté de l'accouchement naturel augmente. En outre, les indications d'une césarienne peuvent être une insuffisance cardiaque et d'autres pathologies non associées à la bronchite. L'état stable ne nécessite aucune mesure supplémentaire et l'accouchement sera programmé comme prévu et de manière standard.

Prévention et traitement de la bronchite avec des remèdes maison.

Les principales méthodes de prévention de la bronchite:

  • limiter les contacts avec les personnes malades;
  • respect des règles d'hygiène;
  • le contrôle de l'hypothermie, qui consiste en une sélection rigoureuse de vêtements appropriés pour la marche;
  • un mode de vie sain et abandonner les mauvaises habitudes.

Pommade oxolinique appliquée sur la muqueuse nasale avant de visiter les endroits bondés: les transports en commun, les magasins et les hôpitaux devraient devenir un agent de protection supplémentaire démontrant une bonne efficacité dans la prévention des infections par tout type d'infections virales respiratoires aiguës. Une augmentation de la quantité de fruits et légumes dans l'alimentation, ainsi qu'un apport supplémentaire en vitamines complexes, réduisent également le risque d'infection et augmentent la résistance générale du corps..

Les recettes populaires pour la bronchite sont pertinentes pour améliorer l'expectoration et réduire la douleur lors de la toux. Beaucoup d'entre eux sont basés sur l'apport interne d'infusions et de décoctions, les inhalations sont également pertinentes.

Le sirop de racine de réglisse est pris à la fois avant les repas et dans le cadre du thé habituel. Vous pouvez également le faire avec une teinture de racine de guimauve et avec une décoction de réglisse. Parmi les préparations pharmaceutiques finies à base de matières premières végétales, on peut citer Bronchipret, créé à partir de lierre, de thym et de primevère. Cependant, une collection similaire peut être préparée vous-même..

La recette connue depuis longtemps, «prescrite» par les grands-mères pour tout rhume, à base de lait et de miel, est également pertinente pour la bronchite. En plus des anti-inflammatoires, il a également un effet sédatif, il est donc recommandé avant le coucher..

La bouillie d'aloès au miel dans un rapport de 1/1 est également agréable au goût et saine. Lors du remplacement de l'aloès par du raifort râpé, un remède plus net mais efficace contre l'œdème est obtenu. Les deux recettes sont recommandées 15 minutes avant les repas. Aussi avec du miel, vous pouvez prendre le jus de plantain, de chélidoine ou de jeunes pommes de pin. La dernière collection se distingue également par une teneur élevée en vitamine C, ce qui est pertinent dans le traitement des maladies virales..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Accouchement vidéos

Nouveau née

Vidéo d'accouchement 16.10.2017La naissance ne doit pas être simple et agréable. C'est agréable de regarder cette vidéo d'une femme qui accouche..Vidéo d'accouchement 16.10.2017Regardez le cycle complet de vidéos d'accouchement à la maternité pour femmes du début à la fin.

Dépistage pendant la grossesse

Accouchement

Le nouveau mot «dépistage» apparaît dans le vocabulaire d'une femme dès le premier trimestre de la grossesse. Ce sont des tests qui montrent des anomalies hormonales lors du portage d'un bébé..

Déterminer le sexe de l'enfant par renouvellement sanguin

Analyses

On pense que le sexe de l'enfant dépend du parent qui a le sang le plus «frais». Chez les hommes, le sang est renouvelé tous les 4 ans, chez les femmes - une fois tous les 3 ans.

Antibiotiques pour l'allaitement: 8 choses que maman devrait savoir

Accouchement

Date de publication: 15.08.2018 | Vues: 35174 Les mères qui allaitent, comme tout le monde, peuvent avoir besoin d'antibiotiques pour traiter une infection bactérienne.