Principal / Infertilité

Comment comprendre que le travail a commencé: signes importants

Les derniers jours de grossesse sont généralement très anxieux et mouvementés. Quel que soit le type d'enfant qu'une femme attend, elle s'inquiète de la façon dont la naissance va commencer. Le fait est que chaque naissance consécutive peut commencer d'une manière différente, et par conséquent l'expérience ne garantit pas que le scénario de la naissance précédente sera répété avec une précision de contraction. Les primipares sont plus expérimentés que les autres, ils n'ont aucune expérience de naissance. Dans cet article, nous vous expliquerons comment comprendre que l'accouchement approche et comment déterminer qu'il a déjà commencé..

Comment déterminer l'approximation?

La date de naissance est un grand secret de la nature. Malgré le fait que les obstétriciens indiquent le PDD (jour de naissance estimé) sur la carte d'échange, personne ne dira la date exacte à laquelle le bébé décide de naître. Seulement 5% des bébés naissent exactement dans l'AD. Tous les autres choisissent des dates différentes pour eux-mêmes - avant ou même après la période spécifiée.

C'est pourquoi les femmes enceintes ont si peur de ne pas remarquer, manquer, confondre le début du travail avec d'autres sensations, pour lesquelles le troisième trimestre le plus difficile est si riche..

Le meilleur assistant et prompteur pour une femme enceinte est son propre organisme. Habituellement, il commence à donner des «indices» à l'avance que l'accouchement approche.

Officiellement, la phase prénatale débute à 38 semaines obstétricales complètes. C'est à partir de cette période que vous devez écouter aussi attentivement et anxieusement que possible les changements de votre propre état. L'enfant est déjà assez mature, il est prêt à naître à tout moment.

Habituellement, même chez les femmes qui n'ont pas eu de contractions d'entraînement pendant la période de gestation, elles commencent à 38 semaines. Ils apparaissent comme de courtes tensions spontanées des muscles de l'utérus, qui reculent assez rapidement, n'ont pas d'intervalle fixe entre eux. Cela signifie qu'après un entraînement, un autre peut se produire en une demi-heure, et en trois heures, et seulement le lendemain. Les douleurs de travail sont cycliques et toujours avec un certain intervalle caractéristique d'une certaine période de travail se répètent dans le temps.

Après 38 semaines, en moyenne, les signes avant-coureurs de l'accouchement apparaissent. C'est là que la future mère doit être extrêmement prudente - certains signes préliminaires peuvent être très similaires aux complications de la grossesse. Par exemple, en raison d'une augmentation de la quantité de pertes vaginales, il est facile de manquer la fuite de liquide amniotique, et une infection vaginale avec un écoulement gélatineux jaunâtre peut être confondue avec le début de la séparation du bouchon muqueux..

Un trait distinctif du processus générique des diverses «activités» préparatoires est l'irréversibilité. Si le travail commence, il ne peut être arrêté, ralenti ou affaibli, puisqu'il s'agit d'un acte exclusivement réflexe. Une femme peut influencer les précurseurs et changer leur caractère avec des médicaments et d'autres méthodes.

Quand commencent-ils?

L'accouchement est la conclusion logique de processus complexes et en plusieurs étapes qui se déroulent dans le corps féminin à la veille de la naissance d'un enfant. Chacun de ces processus est étroitement lié aux autres. Lorsqu'on lui demande quand le travail commencera, il n'y a qu'une seule réponse - lorsque tous les processus internes atteignent leur développement maximal.

L'utérus devient grand. L'organe reproducteur féminin prend du poids et atteint une taille solide. L'appareil neuromusculaire de l'utérus commence à se préparer aux douleurs d'accouchement à venir quelques semaines avant l'accouchement. Dans les cellules du myomètre (tissu structurel de l'utérus), une substance commence à être produite qui aidera les tissus à se contracter - l'actomyosine. À 38 semaines et un peu plus tard, le tissu utérin se débarrasse de l'excès de fibres nerveuses. C'est un mécanisme physiologique naturel de soulagement de la douleur.

Le placenta doit être complètement mûr pour l'accouchement. Une semaine avant le début du travail, elle commence à produire de l'ocytocine. La glande pituitaire l'aide à cela. La bonne concentration de cette hormone dans le corps féminin entraîne l'apparition de contractions. Le facteur hormonal est crucial - pour que le travail commence, les niveaux de progestérone doivent baisser. Cette hormone était responsable pendant les neuf mois du maintien de la grossesse, de la création des conditions optimales pour le développement du fœtus. À l'accouchement, ce n'est plus nécessaire et la progestérone diminue proportionnellement à l'augmentation des œstrogènes et de l'ocytocine.

Avant d'accoucher, le corps d'une femme commence à accumuler du glycogène, de l'ATP, des composés du phosphore et des électrolytes. Ils rendent l'utérus plus résistant aux contractions à venir et augmentent généralement le potentiel énergétique de la femme enceinte..

L'état du système nerveux est l'un des facteurs importants qui ont un effet direct sur le moment du début du travail. En cas d'échec, la préparation de l'utérus pour l'accouchement ralentit, l'équilibre hormonal change, ce qui peut provoquer à la fois une naissance prématurée et une grossesse prolongée.

Harbingers - mythes et réalité

Le fait que l'accouchement soit proche, une femme peut être incitée par les soi-disant «précurseurs» - les premiers signes, dont la totalité suggère l'approche d'une naissance imminente. Pour toutes les femmes, il n'y a pas de liste unique de symptômes, les «signes avant-coureurs» dépendent des caractéristiques individuelles du corps féminin. Les signes les plus courants sont.

Prolapsus abdominal

Le ventre de la femme enceinte se déplace vers le bas, sa forme change visuellement. Cela est dû à l'établissement de la tête fœtale dans le pharynx interne - la sortie de la cavité utérine. Une femme peut remarquer que son estomac est tombé d'elle-même. Il devient beaucoup plus facile de respirer, car le bas de l'utérus n'appuie plus sur le diaphragme, les brûlures d'estomac, qui épuisent une femme, diminuent - l'utérus cesse de soutenir l'estomac. Mais la pression sur la vessie et les intestins augmente, en raison de laquelle l'envie d'uriner de la femme augmente et devient plus fréquente, des fuites d'urine incontrôlées peuvent survenir en toussant ou en riant, et la constipation augmente également.

Le prolapsus abdominal chez les primipares survient généralement 3 à 4 semaines avant l'accouchement. Chez les multipares, le signe apparaît 1 à 4 jours avant le début du travail, et parfois déjà au cours des premières douleurs du travail ou juste quelques heures avant eux.

Changement de démarche, douleur pelvienne

Une fois que le bébé a pris une «position de pré-lancement» dans l'utérus, une charge accrue tombe à la fois sur les os et les muscles du bassin. Par conséquent, la démarche devient maladroite, la femme «se dandine» de plus en plus lorsqu'elle marche. Il y a de faibles douleurs tiraillantes et cassantes dans les os du bassin, dans les ligaments. Si la symphysite a déjà commencé, la douleur dans la région de l'articulation pubienne augmente.

Le plus souvent, une femme peut ressentir de l'inconfort lorsqu'elle doit rester debout pendant une longue période, lorsqu'elle sort du lit d'une position couchée, lorsqu'elle monte des escaliers.

Allocations

L'écoulement vaginal change à la fois quantitativement et qualitativement. Ils deviennent plus abondants, plus minces, car la concentration de progestérone diminue chaque jour. L'écoulement doit être surveillé de près - si des impuretés ressemblant à de la gelée y apparaissent, cela peut signifier le début de l'écoulement du bouchon muqueux. Pendant la grossesse, le bouchon ferme le canal cervical situé dans le col de l'utérus afin que les bactéries et les virus ne pénètrent pas dans la cavité utérine, de sorte que l'environnement dans l'utérus reste stérile.

Le liège peut se détacher par parties ou sortir entièrement. Chez les primipares, cela peut arriver deux semaines avant l'accouchement, chez les multipares, le liège part quelques jours avant le début des douleurs du travail, déjà dans leur processus ou lorsque l'eau est versée.

Perte de poids

Une femme commence à perdre du poids avant d'accoucher. Ce signe a été remarqué il y a longtemps. Une telle "perte de poids" inattendue de quelques kilogrammes est associée à une diminution de la quantité de liquide intercellulaire. Ce processus commence également par une diminution des taux de progestérone. De plus, le corps de la femme commence à se nettoyer, de sorte que la diarrhée commence souvent quelques jours avant l'accouchement..

Comportement du bébé

Les miettes dans la très grande majorité des cas, avant l'accouchement, disparaissent en 4 à 5 jours, cessent de bouger activement. L'enfant emmagasine également de l'énergie, car le processus de naissance nécessitera de gros efforts de sa part. De plus, le bébé a déjà tellement grandi qu'il lui est difficile de bouger dans l'utérus - cela devient trop serré pour lui.

Il est important à ce stade de continuer à enregistrer les épisodes de baisse d'activité. S'il n'y a aucun mouvement pendant 12 heures, vous devez absolument consulter un médecin.

"Nesting"

Le syndrome de la nidification est la manifestation de l'instinct animal à aménager un «nid» - une habitation avant l'apparition de la progéniture. De nombreux oiseaux et animaux le font. Cela se manifeste par le fait qu'une femme est amenée à faire le ménage, à tout mettre en ordre, à réorganiser les affaires des enfants dans la chambre des enfants préparée. On pense que l'instinct a un effet bénéfique sur la psyché de la femme enceinte, aidant à faire face aux peurs de l'accouchement et aux pensées sombres. Il ne se manifeste pas chez tout le monde et n'est pas un signe obligatoire.

Maturation du cou

Il s'agit d'un signe objectif, considéré par les médecins comme pratiquement le seul fiable. Le col de l'utérus est normalement bien fermé pendant la grossesse. À l'accouchement, il commence à devenir plus court, le muscle rond se ramollit - il est important que le cou s'ouvre et libère le bébé avec le début du processus de travail. L'évaluation de l'état du col de l'utérus peut commencer dès 38 semaines de grossesse. Cela ne peut être fait que par un obstétricien-gynécologue lors d'un rendez-vous prévu, une femme ne peut pas examiner indépendamment le col de l'utérus.

Le col de l'utérus est sensible aux effets hormonaux et, par conséquent, si l'équilibre des hormones est perturbé, avec un certain nombre d'autres facteurs, une femme peut entendre du médecin un verdict selon lequel son col est immature. Dans ce cas, après 39 semaines, la maturation du médicament sera effectuée - ils affecteront le corps de la femme avec des médicaments hormonaux et autres qui aideront le cou à devenir plus court et plus doux. Normalement, avant l'accouchement, le col de l'utérus est raccourci à 1-1,5 cm. Dans ce cas, ils disent que le col de l'utérus est mature et que l'accouchement est en cours..

Autres signes et symptômes

Les autres signes comprennent un grand groupe de symptômes qui ont longtemps été remarqués par les femmes enceintes comme des signes avant-coureurs - insomnie et augmentation de la somnolence, et des troubles de l'appétit - excessifs ou absents, et des nausées, voire des vomissements quelques jours avant l'accouchement, un état d'anxiété accrue, de l'irritabilité, sensibilité, larmoiement.

Il est à noter que les signes avant-coureurs de l'accouchement sont enveloppés d'une masse de mythes loin de la médecine. Par conséquent, il est conseillé de ne pas attribuer de changement de bien-être et de condition aux signes décrits par quelqu'un sur les forums, mais d'en discuter avec votre médecin. Lui seul peut distinguer un précurseur d'une pathologie dans le temps..

Symptômes du début du travail

Malgré tous les signes qui peuvent accompagner les deux dernières semaines avant l'accouchement, il n'y a que deux signes fiables permettant de juger du début du travail - le début des douleurs du travail et le passage de l'eau. Grâce à eux, la femme et le médecin pourront déterminer avec précision que le travail a commencé. Tous les autres symptômes et précurseurs présumés de valeur diagnostique sont essentiellement sans valeur. Il est donc temps de parler plus en détail de deux signes fiables qui symbolisent le début du travail..

Contractions

Alors que toutes les conditions préalables - nerveuses, hormonales, humorales, physiologiques - se développent, les véritables douleurs du travail commencent. Ce sont des contractions rythmiques des fibres de l'utérus, elles ont un schéma clair, une fréquence, les contractions ne se développent pas. C'est cette caractéristique qui aidera à distinguer les vraies contractions des fausses, qui peuvent être répétées comme activité d'entraînement du corps féminin au cours des dernières semaines avant la naissance prochaine..

Si les contractions ne s'atténuent pas après la pilule No-Shpy, une douche chaude, si elles ne changent pas d'intensité après un changement de position du corps, alors nous pouvons dire avec une forte probabilité que le travail a commencé.

Les premières contractions ne sont pas douloureuses. Ce n'est que dans les films que sont montrées des femmes qui, avec un gémissement, "se plient" inopinément en deux lorsque le travail commence. Les premières contractions utérines sont assez indolores et ressemblent à des douleurs pendant la menstruation..

Le plus souvent, les premières contractions sont répétées toutes les 30 à 40 minutes. Chaque contraction dure quelques secondes - généralement pas plus de 20. Après cela, une femme a suffisamment de temps pour se reposer, ce qui devrait être utilisé autant que possible pour la relaxation, la relaxation, afin que les pinces musculaires ne se produisent pas. Avec de telles contractions, il n'est pas nécessaire d'aller à l'hôpital, la femme peut être à la maison jusqu'au moment où les contractions commencent à se reproduire plus souvent. Avec un intervalle de 5 à 10 minutes entre les contractions, vous devez appeler une ambulance et vous rendre à l'hôpital. Les premières contractions sont dites latentes, elles peuvent durer 8 à 10 heures, la dilatation du col de l'utérus à la fin des règles ne sera que de 3 centimètres.

La deuxième période de contractions est dite active. Les contractions sont plus fortes, plus fréquentes - à la fin de cette étape, elles sont répétées toutes les 2-3 minutes, la durée de chaque contraction peut atteindre 50 secondes. L'ouverture du cou mesure jusqu'à 7 centimètres. Il est conseillé de passer cette période sous la supervision de médecins, car la naissance d'un bébé approche déjà inévitablement. Les contractions actives sont généralement observées dans les 3-5 heures.

La troisième période de contractions ne durera qu'une demi-heure ou une heure ou plus. Ces contractions sont dites transitoires, elles se transforment en tentatives, dont une femme apprend par un désir aigu de vider les intestins - le cou est complètement ouvert, la tête commence à naître. Les contractions transitoires sont les plus fortes et les plus prolongées. Ils sont répétés toutes les 1 à 1,5 minutes et durent une minute..

Quiconque doute qu'il soit possible de reconnaître les véritables douleurs du travail lorsque le travail commence, je veux vous parler de la vieille blague obstétricale, qui dit qu'une femme qui doute que le travail ait commencé ne donne pas réellement naissance. Quand une femme accouche, elle n'a aucun doute. Les vraies contractions sont vraiment si spécifiques qu'il est très, très difficile de les confondre avec d'autres contractions utérines..

Il est à noter que le travail commençant par des contractions est classique, normal et sain. C'est ainsi que commencent jusqu'à 90% de toutes les naissances sur la planète, car c'est physiologiquement la meilleure option. L'eau avec eux ne laisse que dans la deuxième étape - avec des contractions actives, lorsque l'ouverture atteint 4-6 centimètres. Sous la pression de la tête fœtale, la vessie fœtale éclate et le liquide amniotique s'écoule.

Mais dans 10% des cas, l'accouchement commence par le passage de l'eau. Ils peuvent fuir par petites portions ou disparaître immédiatement en entier. L'accouchement dans ce cas est presque toujours considéré comme compliqué. Si les contractions ne se développent pas d'elles-mêmes après 6 heures, la femme reçoit un médicament de déclenchement du travail. Si cela n'aide pas, une césarienne d'urgence est effectuée.

Des tests spéciaux, des amniosystèmes, vendus dans les pharmacies et dans toutes les cliniques prénatales, où une femme peut entrer en contact avec un soupçon de fuite, et où elle recevra une évaluation expresse de la composition des sécrétions, peuvent aider à distinguer les fuites d'eau de l'urine. En cas de fuite, des signes tels qu'une augmentation des pertes vaginales doivent être alertés, en particulier lorsqu'une femme passe plusieurs heures en position horizontale puis s'assoit ou se lève. Des taches humides peuvent apparaître sur le linge, sur le lit.

L'effusion momentanée d'eau nécessite l'attention d'une femme. Il est nécessaire de ne pas paniquer, mais d'évaluer immédiatement le volume approximatif de liquide amniotique, sa couleur, son odeur et sa consistance. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'attendre que les contractions commencent à la maison. Après avoir vidé l'eau ou soupçonné le début d'une fuite, vous devez immédiatement vous rendre à l'institution obstétricale. La période anhydre doit être surveillée.

Si les eaux ne sont pas claires, mais verdâtres, avec du sang ou d'autres, assurez-vous d'en informer le médecin. C'est souvent un signe d'hypoxie fœtale et une indication directe de la césarienne sans temps d'attente pour les contractions et le déclenchement du travail..

Pendant la première grossesse répétée

Les signes avant-coureurs chez les primipares apparaissent à l'avance, tandis que chez les femmes multipares immédiatement avant l'accouchement. L'intervalle de temps dans le second cas est très petit, il peut être limité à plusieurs jours voire heures. Et l'accouchement lui-même commence de différentes manières. Les multipares perçoivent généralement tout plus calmement, ils ont une expérience générique, et ne montrent donc pas d'émotivité accrue à la veille de l'accouchement et ne prennent pas pour signes d'approche du travail des symptômes qui ne le sont pas du tout. La méfiance accrue est le lot des femmes qui vont accoucher pour la première fois.

Par conséquent, les femmes qui sont sur le point d'accoucher pour la première fois remarquent généralement le début du travail plus rapidement, tandis que les femmes multipares n'attachent tout simplement pas d'importance à de nombreux signes. La sévérité des sensations lors de la première naissance est plus forte et la durée de chaque étape est plus longue au total.

Si les deuxième, troisième naissances et les suivantes sont en cours, une femme devrait consulter un médecin pour obtenir des conseils si elle a trois ou plusieurs «signes avant-coureurs» en même temps, et elle doit arriver à l'hôpital plus tôt - lorsque les contractions seront répétées toutes les 10 minutes. Le canal génital de ces femmes en travail est mieux préparé, l'ouverture du pharynx interne et externe de l'utérus se déroule plus rapidement, il y a une probabilité plus élevée d'accouchement rapide et rapide.

Après la stimulation

Si une décision est prise pour stimuler le travail pour des raisons médicales, le début du travail se fera sous la supervision de médecins. L'induction du travail implique un large éventail de mesures médicales - préparation du col de l'utérus, amniotomie (ponction de la vessie et drainage du liquide amniotique), stimulation des contractions par l'administration de doses d'ocytocine. Une fois la vessie perforée, les contractions se développent généralement dans les 3-4 heures. Si cela ne se produit pas, le travail est stimulé par des médicaments. S'il n'y a aucun effet, une césarienne est pratiquée.

Prématuré

Comme déjà mentionné, l'accouchement ne se produit pas toujours à temps. Le fait que la naissance prématurée ait commencé peut être incité à une femme par une variété de symptômes, alors qu'il peut ne pas y avoir de précurseurs en tant que tels. Le travail prématuré est défini comme un travail qui commence entre 28 semaines et 37 semaines de gestation..

Dans la plupart des cas, les médecins voient les conditions préalables à une naissance prématurée, en informent la femme enceinte et veillent à proposer une hospitalisation et une surveillance constante. Dans certaines situations, une telle naissance prématurée commence soudainement et constitue une «surprise» désagréable à la fois pour la femme en travail et pour le médecin qui l'a observée pendant la grossesse.

Quels signes peuvent indiquer le début probable du travail plus tôt que la date limite prévue par les obstétriciens:

  • une sensation de lourdeur agaçante dans le bas de l'abdomen;
  • l'estomac tombe avant 35 semaines de grossesse;
  • l'utérus est souvent tonique et en tension depuis longtemps;
  • il y a un écoulement rose, sanglant ou sanglant des organes génitaux;
  • la femme ressent une forte pression dans le périnée et le bassin;
  • des crampes à la ceinture apparaissent.

La naissance prématurée en elle-même comporte de nombreux dangers et, par conséquent, si au moins l'un des signes ci-dessus apparaît, une femme devrait consulter un médecin et ne pas refuser l'hospitalisation si elle est proposée par des spécialistes. Lorsqu'un écoulement sanglant apparaît, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Est-il possible d'accélérer?

Les femmes qui ont déjà porté le bébé à 39-40 semaines sont presque toujours intéressées à savoir s'il est possible d'accélérer le travail, car le corps de la femme enceinte est surchargé et est très fatigué à la fin de la grossesse. La médecine a une opinion très précise à ce sujet - il est impossible d'accélérer le travail sans un besoin urgent en dehors de l'hôpital, cela peut entraîner de graves complications pour la mère et le bébé.

Il y a une croyance répandue parmi les gens que monter les escaliers et laver les planchers aide à rapprocher le début du travail. Les mêmes propriétés sont attribuées aux contacts sexuels - le sperme contient des prostaglandines naturelles, qui accélèrent la dilatation du col de l'utérus. On pense que les promenades de la mère à pied, ramassant des allumettes éparpillées sur le sol en s'accroupissant, aideront le bébé «en retard».

Divers conseils populaires doivent être traités avec une grande prudence. Ainsi, le conseil de boire de l'huile de ricin peut entraîner une diarrhée débilitante sévère, une déshydratation, et le conseil de respirer les huiles essentielles peut conduire au développement d'une réaction allergique respiratoire..

Malgré la fatigue de la femme, qui est compréhensible et tout à fait naturelle pour tout le monde, les experts recommandent simplement d'être patient. Il est préférable que le travail commence sans aucune stimulation, par vous-même. Après tout, ni les méthodes traditionnelles ni l'induction médicamenteuse du travail ne garantissent que les contractions qui ont commencé seront suffisantes, coordonnées, qu'il n'y aura pas de faiblesse primaire, qui peut devenir la base d'une césarienne d'urgence..

Si une femme a déjà eu une endométrite ou une discordance des muscles abdominaux, il y a une cicatrice sur l'utérus, il n'est généralement pas question de stimulation du tout, car un bébé qui a été «pressé» peut naître rapidement, ce qui augmentera le risque de blessure à la fois pour la mère et le fœtus. et dans le cas d'une cicatrice, une rupture peut survenir en raison d'une activité contractile excessive des muscles.

La probabilité de complications post-partum est moindre, moins la femme fait d'efforts pour s'assurer que l'accouchement commence le plus tôt possible.

Pour savoir comment comprendre que le travail a commencé, regardez la vidéo suivante..

Quelle est la différence entre les premiers précurseurs chez les premiers-nés et les femmes multipares: quels symptômes indiquent un travail imminent et comment ressentir l'approche de l'accouchement

L'article abordera en détail le sujet de préoccupation des femmes enceintes - les signes d'une naissance imminente. Comment comprendre que le jour tant attendu viendra bientôt, et comment se comporter à la fin du trimestre, sera connu après avoir lu les informations fournies ci-dessous.

  1. Comment comprendre que la date d'échéance approche?
  2. Comment déterminer votre date d'échéance?
  3. Est-il possible de déterminer
  4. Combien de temps avant le travail pouvez-vous déterminer le travail précoce?
  5. Existe-t-il des analyses qui indiquent le début du travail?
  6. Les premiers signes avant-coureurs du début de l'accouchement chez les femmes primipares
  7. Comment comprendre que l'accouchement va bientôt commencer: signes d'un premier-né
  8. Symptômes et sensations prénatales directement pendant le travail
  9. Comment se déroule le travail pour la première fois??
  10. Signes de travail imminent chez les multipares
  11. Combien de temps avant l'accouchement vous pouvez savoir?
  12. Quelles sont les caractéristiques distinctives du premier-né?
  13. Comment se reproduit l'accouchement avec un petit intervalle entre les grossesses?
  14. Comment l'accouchement se produit avec une grande différence entre les enfants
  15. Quels sont les signes avant-coureurs de l'accouchement avec grossesses multiples
  16. Comment déterminer les signes avant-coureurs de l'accouchement plus tôt que prévu
  17. Quand aller à l'hôpital
  18. Vidéo utile

Comment comprendre que la date d'échéance approche?

Chaque femme enceinte a hâte de rencontrer un enfant.A la fin du trimestre, elle écoute les moindres changements dans le corps, à la recherche de sensations spéciales qu'elle n'a jamais ressenties auparavant. Il convient de noter que toute fille est individuelle, vous ne devez donc pas vous fier aux histoires d'amis et de cas d'Internet, en les comparant à vous-même..

Chaque fille en position veut connaître l'ensemble standard de précurseurs de l'accouchement, ce qui l'aidera à être à l'hôpital à l'heure. Il existe des indices connus de «sécurité» du corps, qui parlent du début imminent du travail. Ensuite, vous pouvez prendre votre temps pour récupérer un sac avec les choses nécessaires et vous rendre à l'hôpital. Mais il y a des signes qui nécessitent une attention médicale urgente, sans délai. L'article vous aidera à comprendre ce problème..

Comment déterminer votre date d'échéance?

Lorsqu'une femme découvre une grossesse, elle s'inscrit dans une clinique prénatale, où un examen supplémentaire est effectué et l'âge gestationnel est déterminé. La date d'échéance est fixée en comptant les semaines à partir de la dernière date à laquelle vos règles ont commencé. La date exacte est déterminée à l'aide d'ultrasons, où la taille de l'ovule est mesurée.

Lorsque l'âge gestationnel est connu, le médecin fixe le jour estimé de l'accouchement: la date du début de la dernière menstruation + 280 jours. Dans le cours normal de la grossesse, le travail aura lieu après environ 40 semaines. Lors de l'examen, le médecin ajuste la date en fonction des lectures échographiques.

Est-il possible de déterminer

Habituellement, les premiers signes apparaissent 2 semaines avant l'accouchement. Ils ne sont pas ressentis souvent, pas intenses. Cependant, une femme doit faire attention au comportement du corps, car le début d'un travail rapide n'est pas rare, en particulier chez les multipares.

Certaines filles ne veulent pas se rendre au service prénatal à l'avance, espérant l'apparition de signes avant-coureurs précis qui indiqueront la nécessité d'aller à l'hôpital. Mais toutes les femmes ne remarquent pas de nouveaux signes, en raison de leur faible manifestation. Il est sûr de répondre que la date exacte de naissance ne peut être déterminée à l'aide de précurseurs. Aux premières manifestations, cela vaut la peine d'être observé plus souvent par un médecin qui, à l'aide d'un examen, déterminera l'approximation exacte du processus de naissance.

Combien de temps avant le travail pouvez-vous déterminer le travail précoce?

Le travail rapide se distingue par la présence de signes vifs qui ne peuvent être négligés. Si une femme commence soudainement le travail, les symptômes seront intenses:

  • douleur abdominale sévère, contractions;
  • décharge du bouchon;
  • écoulement de liquide amniotique.

Ces symptômes indiquent la nécessité d'une hospitalisation d'urgence, car la naissance d'un enfant aura lieu dans les prochaines heures.

Existe-t-il des analyses qui indiquent le début du travail?

Il existe plusieurs analyses qui parlent de l'approche du processus générique:

  1. Un test sanguin pour la présence d'hormones. Pendant la grossesse, une grande quantité de progestérone est présente dans le corps de la femme, une hormone responsable du bon déroulement de la grossesse, une diminution du tonus de l'utérus. Quelques semaines avant l'accouchement, le niveau d'oestrogène augmente, ce qui est responsable de l'élasticité des parois du canal génital.
  2. Analyse des fuites d'eau. Pour le réaliser, un test spécial de fuite de liquide amniotique est acheté à la pharmacie. Si le résultat est positif, le travail commencera bientôt..

Les premiers signes avant-coureurs du début de l'accouchement chez les femmes primipares

Pour les filles qui sont enceintes pour la première fois, les symptômes apparaissent pendant une longue période avec une intensité variable. Il convient de prêter attention à un certain nombre de signes: la position de l'abdomen, la présence d'écoulement du tractus génital, l'inconfort dans l'abdomen. Cela aidera à identifier la livraison à venir..

Comment comprendre que l'accouchement va bientôt commencer: signes d'un premier-né

Les symptômes suivants nécessitent une attention particulière:

  1. Prolapsus abdominal - vous pouvez visuellement vous tordre et vous sentir. L'utérus descend, la tête du bébé est située plus bas, la pression sur les organes digestifs diminue, ce qui réduit l'essoufflement et les brûlures d'estomac.
  2. Retrait du bouchon. Avant l'accouchement, un écoulement muqueux avec des impuretés sanguines est observé sur les sous-vêtements - il s'agit d'un bouchon qui ferme le canal cervical. Elle peut sortir à la fois ou petit à petit sur plusieurs semaines..
  3. Perte de poids. Avant l'accouchement, le corps se débarrasse de l'excès d'eau, de sorte que les chiffres sur la balance diminuent.
  4. L'apaisement de l'enfant. Avec n'importe quelle activité à l'heure habituelle, avant l'accouchement, le fœtus se calme, les tremblements et les mouvements sont moins ressentis.
  5. Contractions d'entraînement - douleurs abdominales sans fréquence, passant d'elles-mêmes.
  6. Dessin de douleurs dans le bas du dos et l'abdomen. Le fœtus est situé plus bas vers la fin du trimestre, ce qui met du stress sur le dos. Cela se manifeste par une fatigue rapide et une douleur dans le sacrum..

Symptômes et sensations prénatales directement pendant le travail

Une douleur dans le bas-ventre avec une certaine fréquence signifie le début des contractions. Dans le même temps, il existe des signes supplémentaires qui indiquent la nécessité de se rendre d'urgence à l'hôpital:

  • la présence de contractions avec une fréquence de 10 minutes, des sensations douloureuses dans l'abdomen;
  • ventre pétrifié;
  • écoulement de liquide amniotique;
  • le désir d'aller aux toilettes en grand;
  • ramollissement du col de l'utérus et dilatation.

Comment se déroule le travail pour la première fois??

Chez les primipares, le processus de travail dure plus longtemps que chez les multipares. À partir du moment où les contractions commencent à pousser, cela prend de 8 à 15 heures. Une dilatation complète du col de l'utérus indique que le corps est prêt à faire passer l'enfant dans le canal génital. Idéalement, un enfant naît en quelques tentatives - cela prend environ 10 à 15 minutes..

Signes de travail imminent chez les multipares

Chez les femmes qui accouchent pour la deuxième fois, l'accouchement est plus rapide, car le canal génital est déjà prêt. Les médecins conseillent souvent de se rendre à l'hôpital à l'avance, car il y a de fréquents cas de travail rapide, qui ont lieu en quelques heures. Parfois, une femme n'a pas le temps de se rendre à l'hôpital pour recevoir une assistance qualifiée.

Une fille qui est à nouveau enceinte ressent clairement et clairement l'apparition de précurseurs:

  • divergence des os pelviens, douleur lors de la marche;
  • augmentation de la miction, incontinence urinaire;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • cardiopalmus;
  • augmentation de la décharge de liquide du vagin.

Combien de temps avant l'accouchement vous pouvez savoir?

Pendant 1 à 2 semaines, certains changements vous aideront à vous préparer mentalement au début du travail:

  1. Une semaine avant l'accouchement, l'humeur et l'activité de la femme s'améliorent en raison des changements hormonaux. La fatigue se fait moins sentir, je veux terminer les travaux inachevés, et aller accoucher l'esprit tranquille. La période s'appelle la nidification: une femme fait des réparations à la maison, des réarrangements, prépare une dot pour le bébé.
  2. L'appétit diminue, la légèreté de l'estomac se fait sentir, les brûlures d'estomac diminuent. Cela indique un affaissement du ventre..
  3. Entraînement, des contractions inconstantes sont remarquées. Ils préparent le corps à de véritables contractions utérines..

Quelles sont les caractéristiques distinctives du premier-né?

Le processus générique ne dépend pas du type d'enfant de la femme. La deuxième fois, tout se passe selon le scénario bien connu, cependant, le rejet d'eau et une diminution de l'intervalle entre les contractions se produisent plus rapidement. Une femme sait se comporter, respirer pendant les contractions, donc pour beaucoup, la deuxième fois est moins douloureuse et plus rapide. Le canal de naissance est déjà prêt pour le passage du fœtus à travers eux, surtout si peu de temps s'est écoulé depuis la première naissance.

Comment se reproduit l'accouchement avec un petit intervalle entre les grossesses?

Les médecins disent que l'intervalle entre les grossesses devrait être d'au moins 3 ans. Pendant ce temps, le corps de la mère a le temps de récupérer et de se renforcer, les muscles reviennent en tonus.

Un petit intervalle entre les grossesses provoque un travail faible, car tous les muscles ne peuvent pas récupérer. S'il y a eu des déchirures ou une épisiotomie lors de la première naissance, la cicatrice peut se séparer.

Le deuxième accouchement est souvent douloureux, mais rapide. Il est également important d'avoir des maladies chroniques qui apparaissent après la première naissance: elles doivent être traitées..

Comment l'accouchement se produit avec une grande différence entre les enfants

Avec une longue pause entre les grossesses, le canal de naissance est entièrement restauré, de sorte que l'accouchement d'une femme se produit comme un primipare. Le processus générique dure jusqu'à 15 heures et la douleur est suffisamment forte. Dans la période après 36 semaines, il vaut la peine d'écouter le corps pour remarquer l'apparition de précurseurs. Ils ne sont pas différents des signes qui étaient à la première naissance, mais ils peuvent apparaître plus tôt, par exemple, des contractions d'entraînement sont souvent observées chez les femmes après 33 semaines.

Quels sont les signes avant-coureurs de l'accouchement avec grossesses multiples

Les enfants ayant des grossesses multiples naissent généralement prématurément. À partir de 36 semaines, les bébés sont considérés comme à terme. Les médecins se concentrent également sur l'état général du fœtus et son poids. Il est difficile de porter deux bébés ou plus dans le ventre. Par conséquent, avant d'accoucher, il y a des signes brillants de l'approche finale de la grossesse:

  1. La démarche va changer, la femme devient lente, les jambes divergent dans des directions différentes.
  2. L'estomac tombe, la respiration devient légère, mais l'essoufflement est remplacé par des mictions fréquentes, lorsque l'utérus appuie sur la vessie.
  3. Douleur perceptible dans le pubis, le sacrum et le bas du dos - en raison d'une pression accrue sur le bas de l'abdomen.

Comment déterminer les signes avant-coureurs de l'accouchement plus tôt que prévu

Si le travail commence beaucoup plus tôt, la cause est généralement une pathologie, il est donc difficile de déterminer à l'avance quand cela se produira. Les symptômes dans de tels cas apparaissent soudainement et se développent rapidement, conduisant à un accouchement précoce. Si la pathologie a été remarquée à un stade précoce, la femme enceinte est sous la surveillance étroite de médecins, souvent à l'hôpital. Dans de tels cas, il n'y a rien à craindre, les médecins fourniront une assistance qualifiée à temps..

Si les règles sont encore petites et que la fille observe certains symptômes en elle-même, il est urgent de consulter un médecin:

  • Écoulement vaginal sanglant;
  • Des crampes dans le bas de l'abdomen;
  • Malaise général.

Quand aller à l'hôpital

Certaines femmes, en particulier les multipares, qui ont une expérience derrière elles, ne sont pas pressées de se rendre au service prénatal. S'appuyant sur le corps, la femme enceinte pense que l'enfant ne naîtra pas rapidement, par conséquent, les naissances se produisent souvent sur la route ou à la maison. Chaque fille doit connaître la liste des signes qui incitent à se rendre d'urgence à l'hôpital, sous la supervision d'obstétriciens-gynécologues:

  • hypertension artérielle;
  • Impulsion rapide;
  • vertiges;
  • diarrhée et vomissements;
  • des crampes dans l'abdomen, se manifestant après une période de temps égale;
  • écoulement de liquide amniotique;
  • l'apparition de sang du vagin.

Ces signes indiquent que l'enfant peut naître dans les prochaines heures, ne négligez pas l'examen des médecins.

Le début du travail est difficile à confondre avec une autre condition, les contractions et autres signes deviennent plus intenses avec le temps. Il est nécessaire d'être en contact avec le médecin traitant, de ne pas cacher une condition auparavant inconnue, de ne pas avoir peur de l'hôpital. Dans la plupart des cas, les femmes peuvent attendre à la maison des contractions, puis se rendre à l'hôpital. Il est important d'écouter le corps qui prépare chaque fille à l'événement important à venir.

Le début du travail - causes, signes avant-coureurs. Moyens d'accélérer le début du travail

Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

Introduction. Comment reconnaître le début du travail?

De nombreuses femmes enceintes s'interrogent souvent sur la date d'accouchement à venir et les femmes qui sont sur le point d'accoucher pour la première fois sont particulièrement inquiètes. En règle générale, ils ont très peur de ne pas reconnaître le début du travail à temps et de les confondre avec un malaise temporaire. Dans de nombreux cas, l'observation attentive par une femme des changements qui se produisent dans son corps aidera à résoudre ces troubles..

Déjà à 38 semaines, la période prénatale commence, lorsque les premiers signes avant-coureurs de l'accouchement et les premières contractions (d'entraînement) encore irrégulières apparaissent. De telles contractions apparaissent de manière irrégulière et disparaissent après un changement de position du corps ou un court repos. Chez les femmes primipares, ces contractions de formation de l'utérus peuvent durer cinq jours, et dans certains cas même plus, avant l'accouchement. Lorsqu'ils apparaissent, vous n'avez pas à vous inquiéter et à vous rendre d'urgence à l'hôpital, mais la femme enceinte doit informer son médecin, sa famille et ses amis de tels changements dans son corps..

Lorsque les premiers signes de fuite ou de rupture de liquide amniotique apparaissent, ce qui peut indiquer le début du travail ou un travail prématuré, une femme doit immédiatement en informer un médecin ou se rendre de manière indépendante dans un établissement médical pour résoudre le problème d'une nouvelle hospitalisation..

Si une femme a appris à reconnaître les contractions d'entraînement, elle sera alors en mesure de les distinguer du début du travail ou des vraies contractions. Ces sensations sont difficiles à confondre avec tout autre symptôme, car elles sont caractérisées par la périodicité et le rythme. Par exemple, un combat dure 20 à 30 secondes, puis il y a une pause de 20 minutes - cela se répète plusieurs fois de suite et les intervalles de temps changent à peine.

Au début des douleurs du travail, la femme en travail ou ses proches doivent informer le médecin du début du travail, appeler une ambulance ou se rendre seuls à la maternité.

Raisons du début du travail

Au début de l'accouchement, de nombreux processus complexes se produisent dans le corps d'une femme enceinte, qui, étant en étroite interconnexion, garantissent le début d'un tel réflexe comme travail.

La principale raison du début du travail est la préparation de l'utérus à la naissance de l'enfant à naître et la maturité du fœtus..

Utérus enceinte:

  • gagner un poids et une taille suffisants;
  • son appareil neuromusculaire est prêt pour l'activité contractile;
  • le placenta mûrit complètement.

2 ou 3 semaines avant le début du travail, l'utérus est libéré d'une partie excédentaire des fibres nerveuses. Cela réduit la douleur pendant le travail et augmente la contractilité des parois utérines..

Plusieurs facteurs influencent le début du travail:

  • neuro-réflexe - à la suite d'une diminution de l'excitabilité du cerveau, d'une augmentation de l'excitabilité de la moelle épinière et d'une augmentation de la sensibilité des fibres musculaires de l'utérus à l'ocytocine, une activité contractile accrue de l'utérus est produite;
  • hormonale - à la fin de la grossesse, la production de progestérone diminue et la production d'un complexe d'oestrogènes augmente, ce qui stimule le début du travail;
  • neurohumoral - à la fin de la grossesse dans le corps d'une femme, la synthèse d'ocytocine, de prostaglandines, de sérotonine et d'autres substances bioactives augmente, ce qui augmente la sensibilité de l'utérus aux substances qui provoquent une contraction active de ses muscles;
  • bioénergétique - une quantité suffisante de substances (glycogène, ATP, composés du phosphore, électrolytes et oligo-éléments) s'accumule dans le corps de la mère, ce qui rend l'utérus capable d'une activité contractile accrue;
  • mécanique - l'utérus mûr perd sa capacité à s'étirer et, en réponse à l'activité motrice du fœtus et à une augmentation du niveau d'hormones semblables à l'ocytocine, il commence à se contracter activement;
  • trophique et métabolique - l'accumulation de certains déchets dans le corps d'un fœtus mûr entraîne son mouvement actif, et des processus dégénératifs dans le placenta mature et la maturation complète des fibres musculaires de l'utérus contribuent au début du travail.

L'état du système nerveux de la femme en travail est d'une importance primordiale dans la formation de tous les mécanismes du début du travail, car c'est ce système qui assure la préparation de l'utérus à l'accouchement naturel.

Tous les facteurs ci-dessus, étant en étroite relation, contribuent à l'apparition de contractions, qui sont remplacées par des tentatives et se terminent par l'expulsion du fœtus de la cavité utérine et la naissance du placenta.

Signes annonciateurs du début du travail

Les signes avant-coureurs de l'accouchement sont appelés un ensemble de signes indiquant le début imminent d'un travail actif. Il existe de nombreux signes avant-coureurs du début du travail, mais pour chaque femme, leur totalité est individuelle et dépend des caractéristiques de l'organisme de la femme enceinte..

  • Prolapsus abdominal.
    Un tel changement, qui est déterminé extérieurement par un léger déplacement vers le bas de l'abdomen, est individuel pour chaque femme enceinte et ne peut pas toujours être remarqué de manière indépendante. Chez les femmes primipares, ce signe avant-coureur peut apparaître 2 à 4 semaines avant le jour de l'accouchement et chez les femmes multipares - quelques jours ou immédiatement avant l'accouchement..
  • Changements de démarche.
    Le schéma de marche change après une ptose abdominale. La femme commence à se dandiner à cause de la pression de la tête du bébé sur les os pelviens et le bas de l'utérus.
  • Modifications de la miction et des selles.
    Le prolapsus abdominal peut entraîner une augmentation de la miction ou une incontinence urinaire, car l'utérus exerce une pression accrue sur la vessie. L'effet mécanique de l'utérus enceinte sur les parois intestinales peut provoquer une constipation et, dans certains cas, une diarrhée, plusieurs semaines ou jours avant l'accouchement.
  • Changement de la nature de l'écoulement du tractus génital.
    Les écoulements vaginaux sous l'influence de changements hormonaux deviennent plus abondants et plus fluides. Dans certains cas, pour exclure la décharge de liquide amniotique, un test spécial est effectué par un obstétricien.
  • Décharge du bouchon muqueux.
    Ce signe avant-coureur du travail peut survenir 2 semaines avant le début du travail et plusieurs heures avant le début du travail. Dans certains cas, le bouchon muqueux ne se détache pas entièrement, mais par petites portions. En pratique, ce symptôme ressemble à un écoulement vaginal (parfois mélangé à une petite quantité de sang). La femme enceinte doit informer son obstétricien-gynécologue de l'écoulement du bouchon muqueux.
  • Perte de poids de la femme enceinte.
    Quelques jours avant l'accouchement, une femme enceinte peut remarquer qu'elle pèse 1 à 2 kg de moins. Cette perte de poids peut s'expliquer par l'élimination de l'excès de liquide du corps sous l'influence de modifications du fond hormonal..
  • Réduire le nombre de mouvements fœtaux.
    Le fœtus, quelques semaines avant l'accouchement, bouge moins fréquemment. Cela est dû à sa croissance rapide. Le futur bébé devient à l'étroit dans la cavité utérine et ses mouvements sont difficiles.
  • Contractions d'entraînement.
    Plus près de la date de naissance, l'utérus commence à prendre de plus en plus un tonus accru, qui s'exprime par la sensation de contractions d'entraînement. Ils diffèrent des douleurs du travail par un certain nombre de caractéristiques: courte durée, irrégularité, sensations de douleur légères (rappelant la douleur pendant la menstruation), disparition spontanée après un changement de position corporelle ou de repos.
  • La manifestation de l'instinct de «nidification».
    Beaucoup de femmes dans les derniers jours et même quelques heures avant l'accouchement commencent à préparer leur maison pour la naissance prochaine d'un enfant. Ces actions peuvent être exprimées dans le fait qu'une femme commence à nettoyer, se laver et peut même commencer les réparations.
  • Changements dans le col de l'utérus.
    Seul un obstétricien-gynécologue peut remarquer un tel signe avant-coureur d'une naissance imminente lors de l'examen d'une femme sur une chaise gynécologique. Sous l'influence des hormones œstrogènes, le col de l'utérus se raccourcit et devient plus élastique à 38 semaines. L'os cervical externe commence à s'ouvrir avant le début des douleurs de travail.

Les annonciateurs de l'accouchement chez les femmes primipares et multipares ont leurs propres caractéristiques..

Signes annonciateurs du début du travail - vidéo

Signes de début du travail

Les signes fiables du début du travail sont:
1. Contractions;
2. Éjection de liquide amniotique.

Ces deux signes indiquent toujours le début du travail et chaque femme enceinte doit savoir comment il se déroule..

Contractions

Il est vrai que les douleurs de travail sont appelées contractions des fibres musculaires de l'utérus, qui se produisent à intervalles réguliers et qu'une femme ne peut pas contrôler. C'est ce signe qui marque le moment du début du travail..

Les premières vraies contractions sont accompagnées de sensations douloureuses mineures, que la plupart des femmes comparent à la douleur pendant les règles. La douleur est tolérable et peut irradier vers le bas du dos ou être localisée dans le bas de l'abdomen. La plupart des femmes en travail commencent à ressentir des contractions la nuit. Certaines femmes notent que pendant une contraction du travail, l'utérus «se transforme en pierre», c'est-à-dire que si une femme en travail place sa main sur son ventre pendant une contraction du travail, elle peut sentir l'utérus dur et tendu..

Vous pouvez déterminer la vérité des contractions à l'aide d'un chronomètre. Leur fréquence et leur occurrence constante, qui ne sont pas éliminées par un changement de position du corps, un bain chaud ou un repos, indiquent le début du travail..

Au début, les contractions se produisent à des intervalles d'une demi-heure (plus souvent dans certains cas). À chaque contraction, la femme en travail commence à ressentir non seulement des douleurs, mais également des contractions rythmiques des muscles de l'utérus. Peu à peu, les contractions deviennent plus perceptibles et leur fréquence, durée et intensité augmentent. A chaque contraction, le sac amniotique et la tête du fœtus appuient sur le bas de l'utérus, provoquant une dilatation progressive du col de l'utérus.

Éjection de liquide amniotique

Au cours de l'accouchement classique, l'écoulement du liquide amniotique se produit après l'ouverture du col de l'utérus jusqu'à 3-7 cm Sous la pression du fœtus, la membrane amniotique se rompt et une partie du liquide amniotique est déversée.

Une femme en travail, avec l'effusion classique d'eau, peut penser qu'elle a uriné involontairement. Dans certains cas, l'eau est versée progressivement, par petites portions. Dans le même temps, une femme peut remarquer l'apparition de taches humides sur les sous-vêtements ou la literie et ressentir des sensations telles que lorsque le flux vaginal ou menstruel est séparé..

Parfois, la rupture du liquide amniotique peut survenir avant le début des contractions régulières et l'ouverture du col de l'utérus, ou bien plus tard que l'ouverture complète du pharynx de l'utérus. Ces conditions ne signifient pas toujours qu'il y aura une pathologie de l'accouchement ou du fœtus, mais les gynécologues utilisent généralement diverses tactiques spéciales pour la gestion ultérieure de ce travail afin d'éviter d'éventuelles complications.

Signes du début du travail - vidéo

Contractions au début du travail

Les obstétriciens-gynécologues distinguent trois phases des douleurs du travail:

Phase initiale (masquée):

  • durée du combat - 20 secondes;
  • la fréquence des contractions est de 15 à 30 minutes;
  • dilatation du pharynx de l'utérus - 0 ou jusqu'à 3 cm.

La phase initiale dure de 7 à 8 heures.

Phase active:

  • durée du combat - 20-60 secondes;
  • la fréquence des contractions est de 2 à 4 minutes;
  • ouverture du pharynx de l'utérus - 3-7 cm.

La phase active dure de 3 à 5 heures. C'est généralement dans cette phase que s'écoule le liquide amniotique..

Phase transitoire (transitoire):

  • durée du combat - 60 secondes;
  • la fréquence des contractions est de 2-3 minutes;
  • ouverture du pharynx de l'utérus - 7-10 cm.

La durée de la phase de transition est d'une demi-heure à une heure et demie.

Les douleurs de travail surviennent au premier stade du travail (la période de divulgation).

Le début du travail chez les primipares

Les précurseurs probables de l'accouchement peuvent survenir 1 à 2 semaines avant l'accouchement et plusieurs jours avant leur apparition. La plupart des obstétriciens et gynécologues pensent que l'apparition même de deux ou trois précurseurs de l'accouchement est une raison de consulter un médecin..

Le début du travail est signalé de manière plus fiable par des signes d'activité du travail tels que des contractions et des effusions de liquide amniotique. Habituellement, si l'accouchement se déroule selon le scénario classique et que la femme en travail n'a pas de prédisposition à une naissance rapide et prématurée, la période de contractions et d'écoulement d'eau prend plus de temps chez les primipares que chez les multipares (environ 8 à 11 heures). Cela est dû au fait que le canal de naissance n'a pas encore connu le processus de l'accouchement, il est moins élastique et le corps de la femme en travail aura besoin de plus de temps pour ouvrir complètement le col de l'utérus..

Chez une femme primipare, le pharynx interne de l'utérus s'ouvre en premier, puis l'externe, c.-à-d. d'abord, le col de l'utérus est lissé et raccourci, puis seulement le col de l'utérus s'ouvre complètement.

Le début du travail chez les multipares

Les signes probables de l'accouchement chez les multipares dans la plupart des cas commencent à apparaître après 38 semaines de grossesse. Ils apparaissent plus rapidement et indiquent le début imminent du travail. Le canal génital des femmes qui n'accouchent pas pour la première fois est déjà préparé physiologiquement et anatomiquement pour le travail. Les femmes multipares connaissent déjà les sensations qui annoncent le début imminent de l'accouchement et, en règle générale, les remarquent facilement..

Contrairement aux primipares, ce n'est pas la première fois que des précurseurs apparaissent chez ceux qui accouchent un ou deux jours avant l'accouchement. L'une des caractéristiques est le fait que chez ces femmes enceintes, le ventre tombe presque immédiatement avant l'accouchement..

Chez les multipares, le début du travail est plus rapide que chez les primipares. La période de contractions et d'écoulement de liquide amniotique dure 6 à 7 heures, le col de l'utérus s'ouvre assez rapidement. Les os interne et externe de l'utérus s'ouvrent presque simultanément avec la période de lissage du col de l'utérus, puis le stade II du travail suit (période de tentatives).

Le début du travail prématuré

Le travail est considéré comme prématuré s'il commence à 28-37 semaines.

L'apparition d'une naissance prématurée peut être causée par divers facteurs et, en règle générale, la femme enceinte est informée de cette possibilité et se voit proposer de se rendre à l'hôpital à l'avance pour une surveillance médicale constante..

Mais dans certains cas, le début prématuré du travail peut survenir soudainement, et par conséquent, chaque femme enceinte devrait connaître les signes du début du travail précoce..

Signes et symptômes d'une naissance prématurée:

  • une sensation constante de lourdeur dans le bas de l'abdomen;
  • prolapsus abdominal avant 35 semaines;
  • découverte fréquente de l'utérus en bon état;
  • la présence d'un écoulement sanglant du canal génital;
  • forte pression sur le périnée et les os pelviens;
  • crampes.

Le travail prématuré peut souvent commencer beaucoup plus rapidement que le travail normal. Cette situation nécessite une hospitalisation immédiate de la femme enceinte, car une dilatation précoce du col de l'utérus peut provoquer le début d'un travail rapide et le développement de diverses complications dangereuses pour la future mère et l'enfant..

Comment accélérer le début du travail?

Dans certains cas, lorsque la grossesse est prolongée jusqu'à 41 à 42 semaines, il devient nécessaire de recourir à des méthodes qui accélèrent le processus de l'accouchement. Malgré leur large publicité dans les médias, ils ne peuvent être utilisés que sur recommandation d'un médecin, car leur utilisation analphabète peut entraîner des conséquences graves et dangereuses pour la santé du bébé ou de la mère..

Il existe plusieurs méthodes pour stimuler le travail..

Façons folkloriques

Sexe
De nombreux médecins et femmes notent que les rapports sexuels non protégés peuvent déclencher le début du travail. Cela s'explique par le fait que le sperme contient des prostaglandines (substances biologiquement actives) qui peuvent provoquer des contractions utérines. Les mouvements actifs, la caresse des mamelons et l'orgasme peuvent également provoquer le début du travail..

Renforcer l'activité motrice
Une longue marche, le nettoyage de la maison, une série d'exercices avec des flexions, des squats et des mouvements de rotation du bassin - toutes ces charges motrices peuvent provoquer l'apparition de contractions utérines et le début du travail.

Stimulation du mamelon
Masser les mamelons et la zone du sein peut libérer l'hormone ocytocine dans la circulation sanguine, ce qui stimule le travail. Il ne faut pas oublier que les mouvements pendant le massage doivent être doux et non traumatisants..

Amélioration de la fonction intestinale avec des lavements nettoyants ou un régime
Le péristaltisme actif (activité motrice) de l'intestin, qui est causé lors d'un lavement nettoyant ou lors de la consommation de légumes ou de fruits frais, peut provoquer des contractions de l'utérus et l'apparition de contractions. Un régime spécial pour stimuler le début du travail peut inclure des betteraves, du persil, des salades de légumes crus avec des huiles végétales ajoutées. Certains experts recommandent d'utiliser l'huile de ricin comme laxatif..

Aromathérapie
L'inhalation de certaines huiles aromatiques peut provoquer le début du travail. En l'absence de réaction allergique, vous pouvez verser de l'huile de rose ou de jasmin dans la lampe aromatique pour accélérer le début du travail.

Bains chauds
Prendre un bain chaud (à une température de l'eau de 40 à 42 o) peut provoquer une contraction utérine et le début du travail.

Méthodes médicales

Pour stimuler le travail lors de contractions faibles et s'il existe des indications pour leur stimulation, les obstétriciens-gynécologues réalisent:

  • Amniotomie - ponction de la vessie fœtale (réalisée à l'aide d'instruments chirurgicaux spéciaux; du liquide amniotique est versé et une diminution de leur volume provoque l'apparition de contractions).
  • Administration de médicaments à base de prostaglandines ou d'ocytocine qui provoquent l'apparition de contractions ou les intensifient (les médicaments peuvent être administrés sous forme de comprimés ou d'injections).

Ces techniques ne peuvent être utilisées qu'en milieu hospitalier après avoir exclu toutes les contre-indications à leur utilisation..

Avec un peu d'étirement, l'acupuncture (acupuncture) peut également être attribuée à des méthodes médicales d'accélération du début du travail. La stimulation de l'apparition des contractions est obtenue en introduisant une aiguille spéciale dans un point bioactif spécifique, qui active les contractions utérines. Dans les cas d'urgence, cette technique n'est pratiquement pas utilisée..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Faible placentation: chaque millimètre compte

Analyses

Le fond de l'utérus est situé... en haut. C'est là, plus près du bas (c'est-à-dire d'en haut) que le placenta doit être attaché. Mais cela ne se produit pas toujours, et dans environ 15% des cas, les femmes enceintes découvriront lors d'un examen échographique de routine la position basse du placenta..

Est-il possible de boire du jus de canneberge pendant la grossesse

Nouveau née

Les canneberges sont l'une des baies les plus riches en éléments précieux, et il est conseillé à presque toutes les femmes enceintes de boire du jus de canneberge.

Est-il possible pour les femmes enceintes de champagne: au deuxième trimestre, au premier et au troisième

Infertilité

Les médecins recommandent aux femmes qui portent un enfant de reconsidérer leur mode de vie et d'abandonner complètement l'alcool.

HCG pendant la grossesse

Nouveau née

Pendant la grossesse, des changements cardinaux ont lieu dans le corps de la femme: tout ce qui s'y trouve "s'adapte" au développement d'une nouvelle petite vie en lui. Désormais, chacun des systèmes et leurs composants seront prêts à signaler en un clin d'œil si quelque chose menace le développement de cette nouvelle vie.