Principal / Accouchement

Grossesse extra-utérine

Vous ne souhaiterez cela à aucune femme. De telles nouvelles vous choqueront certainement. De tels diagnostics sont toujours perçus sur les émotions. Mais on s'empresse de vous consoler au maximum: une grossesse extra-utérine n'est pas encore une phrase.

En fait, l'attachement ectopique de l'ovule n'est pas si rare: même s'il n'est pas agréable, mais en raison de la fréquence d'apparition, les médecins ont déjà appris à identifier rapidement une grossesse extra-utérine et à prendre les mesures nécessaires pour prévenir les risques et minimiser les conséquences. Cependant, les prévisions pour l'avenir d'une femme dépendront d'un certain nombre de facteurs..

Il est très important de savoir combien de temps une grossesse extra-utérine se fait sentir et comment. Malheureusement, dans 5 à 10% de tous les cas, une femme ne peut vraiment pas avoir plus d'enfants. Mais les mesures prises en temps opportun aident à éviter de nombreux problèmes, notamment en préservant la fonctionnalité du système reproducteur féminin. Donc, l'essentiel est de ne pas perdre de temps.

Pourquoi l'œuf n'est pas dans l'utérus?

Lorsque le sperme féconde l'ovule, ce dernier commence à se déplacer le long de la trompe de Fallope et à la fin du chemin est attaché à la paroi de l'utérus pour un développement et une croissance ultérieurs - l'implantation se produit. C'est ainsi qu'une grossesse normale commence, au cours de laquelle l'ovule s'améliore, se divise constamment, un fœtus se forme, à partir duquel un enfant à part entière grandit à la fin du terme, prêt à vivre en dehors de l'utérus. Pour que ce processus complexe ait lieu, il faut un certain «logement» pour l'œuf et un espace pour sa croissance. La cavité utérine est idéale.

Cependant, il arrive que l'œuf n'atteigne pas sa destination et s'installe plus tôt. Dans 70% des cas, il est attaché à la trompe de Fallope, mais d'autres options sont également possibles: aux ovaires, au col de l'utérus, à l'un des organes abdominaux.

Causes d'une grossesse extra-utérine

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'œuf ne peut pas atteindre l'utérus:

  • Violations de l'état des parois et du fonctionnement des trompes de Fallope (lorsqu'elles se contractent mal et sont incapables de déplacer l'œuf plus loin). Cela se produit souvent en raison de maladies antérieures des organes pelviens, ainsi que de maladies inflammatoires chroniques des organes génitaux, en particulier des MST..
  • Caractéristiques anatomiques de la trompe de Fallope (p. Ex. Infantilisme): une trompe trop étroite, tordue, cicatrisée ou cicatrisée rend la tâche difficile et ralentit l'ovule.
  • Chirurgie de la trompe de Fallope précédemment transférée.
  • Avortements antérieurs, surtout si la première grossesse de la femme a été interrompue par des moyens artificiels.
  • Lenteur des spermatozoïdes: l'ovule «attend» la fécondation, à cause de quoi il n'a pas le temps d'arriver au bon endroit dans le temps, c'est-à-dire à l'utérus - la faim le force à s'installer plus tôt.
  • Troubles hormonaux dans le corps d'une femme enceinte.
  • Tumeurs de l'utérus et des appendices.
  • Changer les propriétés de l'ovule.
  • Femme portant un dispositif intra-utérin contraceptif.
  • Quelques technologies d'insémination artificielle.
  • Surexcitation nerveuse constante d'une femme, en particulier, la peur de tomber enceinte et les méthodes de protection peu fiables ne lui permettent pas de se détendre, ce qui entraîne un spasme des trompes de Fallope.

Bien sûr, idéalement, il est nécessaire d'essayer d'exclure toutes les causes possibles du développement d'une grossesse extra-utérine au stade de sa planification..

Symptômes de grossesse extra-utérine

Comment savoir que le début de la grossesse est extra-utérin? En fait, il n'est pas facile de le «voir». Les symptômes de cette grossesse sont exactement les mêmes que ceux d'une grossesse physiologique normale: les règles régulières ne se produisent pas, le sein se remplit, l'utérus se développe et peut siroter, une toxicose est possible, un changement d'appétit et de préférences gustatives, etc. Mais il y a des choses qui peuvent encore soulever des soupçons..

Avec une grossesse extra-utérine, dès les premiers jours, des taches, des taches sombres peuvent être observées. Il arrive que la prochaine menstruation se produise à l'heure ou avec un léger retard, seule la décharge est plus faible que d'habitude. Dans le même temps, la douleur tirante dans le bas-ventre irradie dans l'anus et si la trompe de Fallope se rompt, elle devient insupportablement forte, aiguë, jusqu'à perte de conscience, des saignements commencent. Avec des saignements internes, la faiblesse et la douleur sont accompagnées de vomissements et d'une pression artérielle basse. Dans de tels cas, la femme doit être transportée d'urgence à l'hôpital pour une intervention chirurgicale urgente..

Une grossesse extra-utérine est plus facilement confondue avec une menace de fausse couche. Mais c'est exactement ce qu'il se fait sentir: il commence à s'interrompre, ce qui se produit généralement à 4-6 semaines. Pour éviter que le pire ne se produise, vous devez poser un diagnostic à temps. Et donc, dès que vous apprenez que vous êtes enceinte, subissez immédiatement un examen par un gynécologue et une échographie. Cela vous permettra de dormir paisiblement, car dans de tels cas, l'emplacement de l'ovule devient immédiatement connu (dans la plupart des cas).

Comment identifier une grossesse extra-utérine?

Le succès de la résolution de la situation lors d'une grossesse extra-utérine dépendra du stade de son développement auquel le diagnostic est posé. Les femmes enceintes sont inscrites au deuxième ou troisième mois, et c'est déjà trop tard... Par conséquent, dès que vous avez le moindre soupçon que quelque chose n'allait pas, vous devez immédiatement vous assurer qu'il y a un problème ou l'exclure. Cela se fait par examen.

Vous devez d'abord vous assurer que la grossesse est bien arrivée. Le moyen le plus simple et le plus rapide est de faire un test de grossesse à domicile. Cependant, vous ne devez en aucun cas vous fier uniquement au test: le gynécologue pourra confirmer les suppositions sur la conception lors d'un examen interne. Cependant, ce n'est pas toujours le cas: si le terme n'est pas assez long ou si l'ovule est encore trop petit, le seul moyen de savoir de manière fiable si une grossesse est survenue ou non sera une échographie du bassin avec l'introduction d'un capteur transvaginal et un test sanguin pour l'hCG..

S'il est trop tard pour le deviner - il y a tous les signes de rupture tubaire ou de saignement abdominal - appelez immédiatement une ambulance: cette condition met la vie en danger! Et en aucun cas, n'agissez vous-même: ne buvez pas d'analgésiques, ne mettez pas de coussin chauffant à glace, ne mettez pas de lavements!

Symptômes de grossesse extra-utérine

La grossesse extra-utérine survient souvent chez des femmes d'âges différents, les premiers symptômes peuvent être remarqués dès les premiers stades, mais il arrive également que les filles ne prêtent pas attention aux symptômes alarmants. Si vous ne demandez pas l'aide d'un médecin à temps, l'embryon se développera, exerçant ainsi une pression sur les parois des tubes, ce qui peut les briser, provoquant de graves saignements.

Une telle pathologie ne donne pas à une femme la possibilité de porter un enfant et de le mettre au monde pleinement. Dans ce cas, l'emplacement ectopique de l'embryon présente un danger pour la vie et la santé de la fille. Par conséquent, dès les premiers symptômes, vous devriez demander l'aide d'un gynécologue.

TYPES POSSIBLES DE PATHOLOGIES

Les symptômes d'une grossesse extra-utérine sont difficiles à identifier, en particulier dans les premiers stades. Nous allons maintenant parler de ce qu'est la pathologie. Ce type de grossesse est subdivisé en formes distinctes, elles dépendent de l'endroit où l'ovule est fixé et commence à se développer.

Plusieurs types peuvent être distingués:

  1. Tuyau. Dans ce cas, l'œuf est fixé dans le tube et y commence son développement. Cette forme est considérée comme la plus courante et la plus dangereuse..
  2. Cervical. L'embryon atteint le col de l'utérus et y reste, dans ce cas, il est nécessaire de retirer l'ovule le plus tôt possible.
  3. Abdominal. Ce n'est pas si courant, l'embryon peut être dans la cavité abdominale très rarement.
  4. Ovaire. Ici, l'ovule est fécondé directement à côté de l'ovaire et est attaché directement à cet organe. Peut provoquer une rupture ovarienne et des saignements à mesure qu'il se développe.
  5. Rudimentaire. L'ovule fécondé passe dans la corne utérine, et y commence son développement, en médecine moderne, les médecins ont appris à maintenir ce type de grossesse, mais cela ne fonctionne pas toujours.

Au début, il est presque impossible de déterminer la présence d'une grossesse pathologique, car il n'y a pas de symptômes et la fille croit que l'embryon est dans l'utérus. Vous ne pouvez vous renseigner sur une telle pathologie dans les premières semaines que si vous subissez une échographie.

QUAND VOUS POUVEZ CONNAÎTRE LA PATHOLOGIE

Habituellement, les médecins diagnostiquent une grossesse extra-utérine après son interruption, auquel cas une femme peut subir un avortement spontané ou une sonde rompue. L'âge gestationnel peut varier, mais généralement entre quatre et six semaines.

Mais il y a aussi des cas où la grossesse continue de se développer et une pathologie est détectée à l'échographie. En médecine, il y a des cas où une grossesse extra-utérine a été portée jusqu'à 27 semaines.

RAISONS POSSIBLES

Avant de traiter les symptômes d'une grossesse extra-utérine, vous devez savoir pourquoi une telle pathologie se produit à un stade précoce. Plusieurs facteurs provoquent la fixation de l'ovule à l'extérieur de l'utérus:

  1. L'utilisation de contraceptifs hormonaux. C'est une raison assez courante pour laquelle un ovule fécondé reste dans l'ovaire ou se fixe dans la trompe de Fallope..
  2. L'histoire d'une femme d'une grossesse extra-utérine.
  3. Perturbation des trompes de Fallope. Cela peut se produire avec des maladies gynécologiques chroniques. Les trompes de Fallope ne peuvent pas se contracter complètement, de sorte que l'œuf n'entre pas dans l'utérus. En conséquence, l'embryon reste dans le tube et y est fixé, commençant son développement..
  4. Maladies de l'endométriose. Habituellement, avec une telle pathologie, l'ovule ne peut pas du tout être fixé dans l'utérus et une fausse couche se produit, mais l'embryon peut prendre pied dans l'utérus cervical.
  5. Processus tumoraux dans les appendices utérins.
  6. La structure anormale des trompes de Fallope, elles peuvent être trop étroites ou alambiquées, puis l'ovule ne peut pas se déplacer complètement le long des trompes de Fallope et y est fixé.
  7. Cicatrices qui se sont formées sur les trompes de Fallope après une intervention chirurgicale. En outre, de telles cicatrices se forment après l'avortement, ce qui rend difficile le déplacement de l'œuf..
  8. La femme prend des médicaments spéciaux qui stimulent l'ovulation ou utilise d'autres méthodes de reproduction.
  9. Sperme lent. Dans ce cas, l'œuf attend trop longtemps la fécondation dans la trompe de Fallope, il y est donc fixé..
  • Avez-vous eu une grossesse extra-utérine??
    Non Malheureusement, oui... Oui

Pour exclure une éventuelle pathologie, les médecins recommandent fortement de subir un examen avant de planifier une grossesse, ainsi qu'à titre prophylactique tous les six mois. Il est difficile d'identifier les symptômes d'une grossesse extra-utérine, en particulier dans les premiers stades, cette pathologie est donc très dangereuse.

PRINCIPAUX SIGNES DE LA PATHOLOGIE

Les experts disent qu'il est difficile de détecter les symptômes d'une grossesse extra-utérine, en particulier aux premiers stades. La détection de la pathologie se produit généralement si une femme reçoit une échographie à un stade précoce de la grossesse ou lorsque la trompe de Fallope se rompt.

Mais quand même, plusieurs symptômes peuvent révéler une telle pathologie et si une fille rencontre de tels signes, elle doit demander l'aide d'un médecin dès que possible..

La première chose à noter n'est pas seulement un retard des règles, mais leur légère libération. Dans ce cas, un retard peut être présent pendant plusieurs jours, et alors seulement une maigre décharge se produit. Il peut également y avoir des accès de douleur dans le bas de l'abdomen, c'est ainsi que le corps réagit à l'étirement de la trompe de Fallope.

Le syndrome douloureux est caractérisé par un caractère tirant et douloureux, le plus souvent la douleur est donnée à la région lombaire et à l'anus.

Comme le montrent les statistiques, avec une grossesse extra-utérine, les femmes présentent les symptômes suivants:

  • un retard de la menstruation avec une telle pathologie est observé chez près de 80% des femmes;
  • près de 70% des patients présentent des crises de douleur localisées dans le bas de l'abdomen et ayant un caractère différent;
  • les premiers signes de toxicose sont présents chez plus de la moitié des femmes ayant une grossesse extra-utérine;
  • une légère augmentation des glandes mammaires est observée chez environ 35% des femmes confrontées à une mauvaise fixation de l'ovule.

Les médecins notent que la pathologie peut être identifiée par certains signes lors de l'examen:

  • la trompe de Fallope a une taille agrandie, ce qui est clairement visible à la palpation des appendices, cela indique que l'embryon n'est pas correctement fixé;
  • le col de l'utérus devient bleuâtre et plus lâche;
  • si le médecin tente de dévier l'utérus, cela conduit à un syndrome douloureux aigu chez le patient.

À l'examen, le gynécologue peut noter que la taille de l'utérus ne correspond pas à la période réelle de grossesse, cela peut indiquer que l'ovule n'est pas correctement fixé. Il convient de noter qu'aucun médecin ne peut diagnostiquer avec précision sans effectuer un examen complet..

Pour clarifier le diagnostic, une échographie est effectuée et la femme effectue également un test sanguin pour les hormones. Si la quantité de progestérone est inférieure à ce qui est nécessaire, cela indiquera une grossesse pathologique..

OPTIONS DE TRAITEMENT POSSIBLES

Si le médecin a identifié les symptômes d'une grossesse extra-utérine, même à un stade précoce, il ne sera pas possible de sauver le fœtus. Cette pathologie est grave, elle nécessite donc une intervention chirurgicale immédiate. Dans certains cas, les médecins se dispensent de médicaments. Ces deux méthodes sont utilisées pour retirer l'ovule de la trompe de Fallope..

TRAITEMENT MÉDICINAL

Si le problème a été identifié tôt, alors que la vie de la femme n'est pas en danger, les médecins peuvent utiliser une méthode de traitement médicamenteux. Habituellement, un médicament appelé méthotrexate est utilisé, ces comprimés aident à interrompre une grossesse dans les premières semaines et contribuent également à la résorption de l'ovule.

Cette méthode présente de nombreux avantages, par exemple, les médecins ne retireront pas la trompe de Fallope, ce qui permet de tomber enceinte normalement à l'avenir..

CHIRURGIE

Il existe plusieurs options pour l'ablation chirurgicale de l'ovule, la laparoscopie est considérée comme la plus sûre. L'opération est réalisée sous anesthésie générale, tandis que le médecin surveille en permanence le processus à l'aide d'un appareil à ultrasons.

Mais cette option de retrait de l'embryon n'est possible que dans les premiers stades de la grossesse, plus tard, il sera nécessaire de procéder à une opération de bandelette à part entière, au cours de laquelle la trompe de Fallope de la femme est retirée, ce qui réduit les chances d'une grossesse normale à l'avenir. La période de récupération après la laparoscopie est significativement plus courte qu'après une chirurgie abdominale.

Qu'est-ce qu'une grossesse extra-utérine et à quel point elle est dangereuse

Une grossesse typique va comme ça. Le spermatozoïde pénètre dans l'ovule, qui est libéré pendant l'ovulation dans la trompe de Fallope. Ce dernier commence à se contracter, poussant l'œuf fécondé dans l'utérus. Là, l'œuf est attaché à la paroi utérine et commence à se transformer en un embryon en croissance active.

Avec une grossesse extra-utérine, comme son nom l'indique, l'œuf n'entre pas dans l'utérus. Le plus souvent, il persiste dans la trompe de Fallope - trop sinueux, étroit ou faible pour pousser l'ovule si nécessaire. Mais il y a des moments où l'ovule est implanté dans le col de l'utérus, l'ovaire ou un autre endroit dans la cavité abdominale.

La grossesse extra-utérine ne se termine pas bien avec quoi que ce soit. L'embryon en croissance brise tôt ou tard les parois de l'organe auquel il s'est attaché. Le résultat est une hémorragie interne massive, une infection dans la cavité abdominale et une péritonite (cependant, vous pouvez ne pas vivre pour le voir).

Selon l'American Pregnancy Association, chaque cinquantième grossesse est extra-utérine.

Quels sont les signes d'une grossesse extra-utérine, vous devriez aller chez le médecin

Au début, une grossesse extra-utérine ressemble presque à une grossesse normale. Règles retardées, inconfort dans le bas de l'abdomen, douleur dans la poitrine, deux bandelettes lors d'un test à domicile - il semble que tout soit normal.

Les troubles peuvent se manifester à tout moment entre la cinquième et la quatorzième semaine de grossesse. Mais le plus souvent, cela se produit environ deux semaines après le retard. C'est pendant cette période que des signes avant-coureurs apparaissent:

  1. Douleurs et crampes piquantes dans le bas de l'abdomen.
  2. Accompagnant les douleurs nausées et vomissements.
  3. Vertiges constants, faiblesse.
  4. Douleur dans le rectum ou irradiant vers l'épaule et le cou.
  5. Décharge similaire au flux menstruel.

Pour l'un de ces symptômes, il est important de consulter un gynécologue le plus tôt possible..

Quand appeler une ambulance

N'attendez pas et consultez un médecin d'urgence si:

  1. Vous avez une douleur intense qui dure plus de quelques minutes.
  2. Vous saignez.
  3. Douleur rectale aiguë accompagnée d'une sensation de besoin insupportable d'aller aux toilettes.
  4. L'épaule fait mal pendant une longue période (plus de quelques minutes). Parfois, le sang qui se précipite dans la cavité abdominale après une rupture de la trompe de Fallope s'accumule près du diaphragme et irrite les nerfs associés à l'épaule.
  5. Vous avez des étourdissements extrêmes - au point que vous semblez sur le point de vous évanouir.

Pourquoi, si vous soupçonnez une grossesse, vous devez aller chez le médecin

Il est impossible de déterminer une grossesse extra-utérine à la maison. Au moins jusqu'à ce qu'il se fasse sentir avec des symptômes dangereux évidents.

Conclusion: lorsque vous voyez deux bandelettes sur le test, ne retardez pas une visite chez le gynécologue. Le médecin saura dès le départ si tout est en ordre. Pour ce faire, il:

  1. Examen des organes pelviens. Il s'agit de savoir s'il existe une sensibilité inhabituelle ou des formations douloureuses dans la cavité abdominale..
  2. Il fera une échographie pour déterminer l'endroit où l'ovule est attaché. Dans les premiers stades (jusqu'à 5-6 semaines), les examens sont effectués avec un capteur intravaginal - cela donne un résultat plus précis. Cependant, il y a des moments où le lieu d'implantation ne peut pas être déterminé. Ensuite, le médecin vous prescrira une échographie supplémentaire pour une période de 8 à 9 semaines.
  3. Il vous suggérera de faire des analyses de sang ou d'urine pour déterminer le niveau de l'hormone hCG (gonadotrophine chorionique humaine). Au début d'une grossesse extra-utérine, la quantité de cette hormone est nettement inférieure à celle d'une grossesse normale, et les tests le montreront.

La deuxième bandelette du test de grossesse extra-utérine semble souvent très pâle. Il est associé à de faibles niveaux de hCG.

Comment traiter une grossesse extra-utérine

Il n'y a pas d'options - la grossesse devra être interrompue. Mais de quelle manière dépend du timing.

Traitement médical

Il est utilisé si l'attachement anormal de l'œuf a pu être détecté à un stade précoce. Le spécialiste injectera du méthotrexate (Trexall), qui arrête la croissance du placenta et oblige le corps à se débarrasser de la grossesse par lui-même.

Remarque: plusieurs traitements peuvent être nécessaires, il est donc important de rester en contact avec votre médecin et de suivre ses recommandations.

Laparoscopie

Il s'agit d'une petite opération au cours de laquelle le chirurgien va retirer l'ovule. Très probablement, la trompe de Fallope ne sera pas blessée..

Chirurgie

C'est une option d'urgence. Si la trompe de Fallope a été rompue, le chirurgien en retirera une partie ou la totalité pour sauver la vie de la femme.

Est-il possible de tomber enceinte après une grossesse extra-utérine

Cela dépend de la cause exacte de la violation. Les causes courantes de grossesse extra-utérine sont:

  • Infections de la trompe de Fallope. En raison de l'inflammation, le tube ne peut pas déplacer l'ovule dans l'utérus.
  • L'endométriose.
  • Cicatrices et adhérences. En règle générale, ce sont les conséquences d'opérations antérieures (les mêmes avortements) ou d'infections. Ils interfèrent également avec le mouvement d'un œuf fécondé..
  • Caractéristiques personnelles. Chez certaines femmes, la trompe de Fallope est trop étroite ou tordue.

Quelle est la raison de votre cas et que faire à ce sujet, il est préférable d'en discuter avec votre gynécologue. Le spécialiste lira votre dossier médical, effectuera des recherches complémentaires et élaborera un plan de rééducation qui vous aidera un jour à concevoir et à porter un bébé en bonne santé..

Diagnostic d'une grossesse extra-utérine

La grossesse extra-utérine est une condition où l'ovule est attaché à l'extérieur du corps de l'utérus. Il s'agit d'une pathologie grave, lourde de rupture de l'organe et de développement de saignements. Par conséquent, le diagnostic doit être effectué au début de la grossesse extra-utérine. Cela doit être fait avant l'expiration de 6 à 8 semaines de conception..

Premier examen par un gynécologue

Vous devriez commencer par un examen vaginal. Un gynécologue peut déterminer une grossesse extra-utérine lorsqu'il note un décalage dans la taille de l'utérus, des appendices élargis et indurés sans aucun signe d'inflammation.

Consultez régulièrement votre gynécologue

Pendant une période de 2-3 mois, le spécialiste peut suspecter une mauvaise fixation de l'embryon et recommander un examen supplémentaire à la femme. Avec une conception ectopique, une formation allongée dense est ressentie du côté gauche ou droit.

Dans de nombreux cas, les grossesses extra-utérines se terminent spontanément à 6-8 semaines. Puis, après examen, le médecin remarque des signes de fausse couche..

Un bon gynécologue peut déterminer une grossesse extra-utérine lors du diagnostic à l'aide d'une échographie et de la présence de certains symptômes, mais cela ne peut pas être fait par le toucher. Les informations seront peu fiables et non vérifiées; un tel diagnostic ne doit pas être cru. Après un examen médical, une confirmation par des méthodes instrumentales est requise.

Examens et analyses

Le diagnostic différentiel de la grossesse extra-utérine (tubaire) implique des tests de laboratoire.

Don de sang

Les examens suivants sont obligatoires.

  1. Analyse pour hCG. La gonadotrophine chorionique est synthétisée par le placenta, elle n'est donc pas trouvée chez une femme non enceinte. L'étude identifie une grossesse extra-utérine dans les premiers stades en surveillant la dynamique de la croissance hormonale. Avec une conception utérine jusqu'à 2 semaines, les valeurs de hCG devraient augmenter 2 fois tous les 1,5 jours. À partir de la semaine 3, le doublement se produit tous les deux jours. Avec une mauvaise fixation de l'ovule, l'hCG se trouve dans le sang, mais ses indicateurs ne se développent pas si rapidement. Pour une précision maximale, l'analyse de l'hCG utilise un algorithme de diagnostic double avec un intervalle de 48 à 72 heures. Si l'augmentation de l'hormone est notée moins de deux fois, la probabilité d'une évolution pathologique de la grossesse est élevée.
  2. Niveau de progestérone. Pendant la grossesse physiologique, sa valeur sanguine dépasse toujours 26 mg / l. Une concentration plus faible indique une pathologie, mais pas nécessairement une fixation cellulaire extra-utérine. Diagnostics détaillés requis.
  3. Test sanguin clinique. Méthode moins informative. Mais cela donne toujours des raisons de suspecter une grossesse extra-utérine. Avec la conception ectopique, une leucocytose est observée. Les écarts par rapport à la norme des indices d'hémoglobine et d'hématocrite indiquent des saignements intra-abdominaux massifs.

Échographie - aide à détecter la pathologie

Une méthode informative pour détecter la pathologie, qui vous permet d'identifier un ovule fécondé dans la cavité utérine ou à l'extérieur. La procédure est réalisée avec une sonde transabdominale ou transvaginale.

La méthode transabdominale peut reconnaître avec succès une conception extra-utérine à une période d'environ 6 semaines. La sonde transvaginale est plus précise, détecte une implantation incorrecte à partir de 4 semaines.

Le diagnostic par ultrasons vise à détecter l'embryon dans la cavité utérine. Dans environ 12% de l'évolution pathologique, un diagnostic incorrect est possible. Cela est dû au fait que l'ovule implanté dans le tube ou sur l'ovaire est confondu avec des caillots sanguins ou une accumulation de liquide. Et ce sont des maladies complètement différentes..

Il est possible de diagnostiquer une grossesse extra-utérine à un stade précoce, non seulement par échographie, mais également à l'aide de signes supplémentaires.

  1. Écoulement sanglant ou menstruations rares. La femme prend le saignement pour la menstruation et n'est pas au courant de la situation. Si vous avez des règles anormales, commencées avec un retard, faites un test de grossesse ou faites un don de sang pour l'hCG.
  2. Douleurs abdominales basses. Se produire périodiquement avec une grossesse extra-utérine ou ne pas déranger jusqu'à la rupture du tube (avec conception tubaire). Il y a une douleur vive irradiant vers le rectum. Pour référence: la douleur peut gêner à des moments différents, en fonction de la localisation de l'embryon. Par exemple, les grossesses tubaires ont plusieurs variétés. Si l'ovule est implanté dans sa partie la plus volumineuse, la gestation est interrompue au début du 2ème trimestre (6-8 semaines). Si l'œuf est attaché dans le segment le plus étroit du tube, la grossesse se termine au milieu du 1er trimestre (3-4 semaines).
  3. Test faiblement positif lorsque la deuxième bandelette est à peine visible. Parfois, il est négatif, mais il existe des symptômes caractéristiques. Ce phénomène s'explique par le fait que l'hCG est présente dans l'organisme, mais sa concentration est inférieure à celle de la grossesse utérine..

Diagnostic par ponction

Procédure de culdocentèse

Diagnostic sous la forme d'une ponction dans la cavité recto-utérine. Une ponction pendant une grossesse extra-utérine (extra-utérine) montre une accumulation de liquide mélangé à du sang, de petits caillots sanguins. S'il y a une augmentation des taux d'hCG en même temps, un diagnostic fiable est établi.

  • identification de l'hémorragie interne;
  • vitesse d'exécution élevée;
  • un peu envahissant.
  • douleur;
  • des résultats faux positifs sont possibles;
  • ne vous permet pas de connaître la date exacte de la conception extra-utérine.

Si, lors d'une ponction, un liquide trouble (séreux) ne contenant pas de sang a été trouvé, il ne s'agit pas d'une conception ectopique. Lorsque quelques ml de sang de coagulation sont alloués, le diagnostic est douteux et nécessite une confirmation supplémentaire..

Aujourd'hui, la culldocentèse est passée au second plan en tant que méthode de diagnostic en lien avec les options émergentes plus modernes.

Laparoscopie diagnostique

La procédure la plus informative qui vous permet de déterminer non seulement le fait d'une fixation d'embryon extra-utérin, mais également l'emplacement exact.

Lors du diagnostic, les organes pelviens sont examinés. S'il y a des adhérences, elles sont stratifiées. Les trompes de Fallope sont soigneusement étudiées comme le lieu le plus probable d'attachement de l'embryon. Avec un type ectopique, la forme du tube est en forme de fuseau. En cas de fausse couche spontanée, l'ovule peut être retrouvé dans la cavité abdominale.

Les diagnostics sous forme de laparoscopie sont sûrs, vous permettent de déterminer une grossesse extra-utérine, de l'éliminer immédiatement avec des conséquences minimes.

Tests de laboratoire supplémentaires

Dans certains cas,.

  1. Curetage diagnostique de la cavité utérine. Il se fait sous anesthésie générale. Le chirurgien insère un hystéroscope avec une caméra dans la cavité utérine, examine les parois de l'organe. À la fin de la procédure, un examen secondaire est effectué.
  2. Biopsie de l'endomètre - prélèvement d'un petit morceau de tissu utérin pour analyse. Elle est réalisée à l'aide d'un hystéroscope équipé d'un élément chirurgical. La conception pathologique est caractérisée par la présence de tissu décidual dans le grattage.

Après avoir diagnostiqué une grossesse extra-utérine, le médecin devrait parler de toutes les méthodes de traitement de la conception extra-utérine..

Diagnostic différentiel

Compte tenu des symptômes variés de la grossesse extra-utérine, il est important de la distinguer des autres pathologies:

  1. Apoplexie ovarienne. Dans ce cas, des symptômes désagréables surviennent immédiatement avant la menstruation ou l'ovulation..
  2. Fausse couche utérine. Elle s'accompagne d'épisodes de douleur dans le bas de l'abdomen. Lors de l'examen, le médecin note que la taille de l'utérus correspond à l'âge gestationnel, l'ouverture de la gorge est visible. Avec l'interruption utérine, il y a un saignement écarlate brillant avec des caillots. À l'échographie, l'ovule est visualisé dans la cavité de l'organe.
  3. Salpingo-ovariite aiguë. Il se caractérise par une augmentation de la température de 38 à 39 degrés et un test sanguin montre des signes d'un processus inflammatoire.
  4. Torsion des jambes de la tumeur. Elle s'accompagne de douleurs paroxystiques dans le bas-ventre. La taille de l'utérus n'est pas agrandie. À la palpation, une formation ressemblant à une tumeur d'une consistance dense est déterminée.
  5. Appendicite aiguë. Dans cette condition, il n'y a pas de saignement dans la cavité abdominale..

Quelle est la semaine du diagnostic de grossesse extra-utérine?

Grossesse extra-utérine à 5 semaines

Avec l'aide de méthodes modernes, le diagnostic de conception extra-utérine est possible dès 4-5 semaines. Raison de consulter un médecin - douleur, diminution inexpliquée de la pression artérielle, saignement du vagin.

Plus une grossesse extra-utérine est détectée tôt, plus les chances de traitement de préservation des organes sont élevées. L'embryon n'a aucune chance de survie. Les autres organes ne sont pas conçus pour son plein développement. Par conséquent, il n'est pas pratique de garder le fœtus pendant une grossesse extra-utérine..

Le plus souvent, le traitement est effectué par voie laparoscopique. Avec la détection précoce d'une grossesse extra-utérine, le médecin cherche à conserver le tube ou à le retirer partiellement afin de réduire les risques d'infertilité à l'avenir.

Traitement médicamenteux possible avec le méthotrexate. Le médicament empêche la division cellulaire et provoque le rejet de l'embryon. Un tel traitement est effectué si la taille de l'embryon ne dépasse pas 3,5-5 cm.

Avec le développement de complications, la rupture du tube et le saignement critique, une opération abdominale d'urgence est effectuée - laparotomie. Le tuyau est le plus souvent retiré.

Formulation du diagnostic

Pourcentage de diagnostic

Cela dépend de la forme localisée: cervicale, instigieuse, dans la corne utérine rudimentaire. Une grossesse extra-utérine (tubaire) signifie une fixation et un développement anormaux de l'embryon en dehors de l'utérus et est présentée avec le diagnostic suivant:

  • grossesse tubaire progressive (cervicale, abdominale, ovarienne);
  • grossesse interstitielle (ampullaire, isthmique).

Erreurs de diagnostic

Ils peuvent survenir lors de l'examen initial, lorsqu'il est nécessaire de savoir si la femme enceinte présente des anomalies. Si le médecin oublie un détail important du diagnostic, il est semé d'embûches..

Il existe divers facteurs qui provoquent des erreurs. Le plus souvent, le problème vient des équipements obsolètes installés dans les cliniques gouvernementales. Leur précision est faible. Même un médecin expérimenté peut faire des erreurs sur la base de données incorrectes..

À propos de l'auteur: Borovikova Olga

À quelle heure, dans quelle semaine une grossesse extra-utérine peut-elle être déterminée? Un gynécologue peut-il déterminer, comme le fait l'hCG?

Souvent, une grossesse extra-utérine est détectée lorsqu'une femme gravement malade est transportée à l'hôpital par ambulance. Un diagnostic tardif peut entraîner la mort ou l'infertilité du patient. Par conséquent, il est préférable de savoir à l'avance que le fruit s'est "installé" au mauvais endroit. Combien de temps faut-il pour déterminer une grossesse extra-utérine avec une précision de 100%??

Quand une grossesse extra-utérine peut-elle être identifiée avec précision??

Dans quelle semaine une grossesse extra-utérine est-elle déterminée par des méthodes de diagnostic médical? Une échographie conventionnelle (utilisant un gel) montrera que l'ovule est attaché à l'extérieur de l'utérus, 6 à 7 semaines à partir du moment de la conception. L'échographie vaginale aidera à détecter une telle pathologie un peu plus tôt - à une période de 4 à 5 semaines de grossesse. Un test sanguin de laboratoire pour l'hCG peut être effectué dès 2-3 semaines - ses résultats peuvent confirmer une grossesse pathologique.

Habituellement, le diagnostic d'une grossesse extra-utérine est effectué de 4 à 9 semaines.

Comment identifier une grossesse extra-utérine précoce par les symptômes et une bandelette de test?

Cela signifie-t-il qu'une femme ne soupçonnera en aucun cas une grossesse extra-utérine avant 4 semaines? Pas du tout. Elle peut remarquer des symptômes inquiétants qui distinguent une grossesse extra-utérine d'une grossesse normale..

Le premier signe de toute conception est un retard de la menstruation. Si une femme est sexuellement active et que les règles ne surviennent pas en temps voulu, cela indique généralement une grossesse. La confirmation de la «situation intéressante» (mais pas de grossesse extra-utérine) est un test de hCG. Il peut être complété après 1 jour de retard.

Si 2 bandes apparaissent (mais la seconde est faiblement colorée), mais que la menstruation commence soudainement (ou son apparence - frottis sombre et maigre) et des douleurs dans le bas de l'abdomen, alors courez chez le gynécologue! De telles manifestations peuvent être des signes indirects d'une grossesse extra-utérine. Il est préférable d'emporter une bandelette de test avec vous - cela aidera le gynécologue à poser un diagnostic.

S'il n'y a pas de mois, et que le test est négatif et que des douleurs, une faiblesse ou des signes de grossesse apparaissent, alors vous ne devez pas espérer de miracle et reporter la visite chez le médecin jusqu'à 4 semaines de retard. Il est préférable de prendre rendez-vous au plus tard 10-14 jours.

Lisez aussi:

Le gynécologue déterminera-t-il une grossesse extra-utérine à l'examen??

En l'absence de menstruation et en présence de résultats douteux de tests de grossesse à domicile, et surtout en cas de douleur, un examen par une femme médecin est nécessaire! Un gynécologue peut-il déterminer une grossesse extra-utérine sur la base de plaintes et d'un examen dans une chaise gynécologique? Cela dépend de l'endroit où le fœtus est attaché et des qualifications du médecin.

Le médecin écoutera les plaintes et, après examen, pourra trouver les caractéristiques suivantes:

  • une augmentation de l'utérus et un changement de sa couleur et de son élasticité (ce qui est caractéristique de la grossesse);
  • si l'œuf est attaché au tube, alors en appuyant sur la zone des appendices, une douleur se produira;
  • la taille de l'utérus peut ne pas correspondre à l'heure estimée de la conception.

Mais il est peu probable que le gynécologue soit en mesure de dire avec certitude s'il y a une grossesse extra-utérine. Un examen supplémentaire sera définitivement attribué.

Pouvez-vous faire confiance à l'échographie?

L'échographie conventionnelle ne convient pas au diagnostic précoce d'une grossesse extra-utérine. Il ne peut montrer une telle pathologie qu'à partir de 6 semaines et la rupture de l'organe où l'ovule est attaché se produit souvent plus tôt que cette période.

L'une des méthodes fiables permettant de détecter une grossesse extra-utérine suffisamment tôt (à partir de 4 semaines) est l'échographie transvaginale (le capteur est inséré directement dans le vagin). Un diagnosticien expérimenté reconnaît un faux œuf fœtal et détecte parfois même un embryon qui se développe dans la trompe de Fallope.

Mais ce n'est pas non plus un diagnostic à 100%. On pense qu'un résultat absolument fiable de l'échographie intravaginale ne donnera qu'à partir de la 5ème semaine de grossesse.

Comment déterminer la grossesse extra-utérine par hCG: évaluation du résultat d'un test sanguin

La question peut se poser: à quoi sert d'être testé pour la même hormone gonadotrophine chorionique (hCG), si une femme a déjà testé à domicile? Le fait est que le laboratoire vérifiera le contenu de l'hormone dans le sang, et l'analyse elle-même est effectuée non seulement sur la base de la présence d'une telle hormone: le rapport des indicateurs quantitatifs de ses différentes isoformes est également pris en compte.

Si l'œuf est situé à l'extérieur de l'utérus, l'hCG augmentera légèrement. Si pendant la grossesse normale, la quantité de cette hormone augmente tous les 2 jours, puis en cas de grossesse pathologique, environ une fois par semaine. Ainsi, la teneur en hCG sera significativement en retard par rapport à la norme..

La conclusion sera tirée sur la base d'un examen complet ou d'une laparoscopie.

Lisez aussi:

Il est important non seulement combien de temps une grossesse extra-utérine peut être déterminée, mais aussi combien de temps elle peut être traitée avec les méthodes les plus sûres. Le délai pour lequel cela est possible est de 10 semaines. Par conséquent, pour tout soupçon de grossesse extra-utérine, une consultation médicale s'impose! Attendre de nouveaux symptômes ou une date ultérieure met en danger votre santé et même votre vie..

Lire d'autres titres intéressants

Diagnostic d'une grossesse extra-utérine - comment reconnaître une maladie chez un médecin et à la maison

Le processus normal de fécondation implique le fait que l'ovule et le sperme se rencontrent dans la trompe de Fallope, la fécondation se produit, après quoi l'embryon se déplace dans la cavité utérine et y est fixé..

Cependant, en réalité, il arrive que des dysfonctionnements de ce mécanisme harmonieux commencent, et l'œuf est retenu dans le tube, se fixe à ses parois (ou dans l'ovaire) et y reste. Cette condition est appelée une grossesse extra-utérine (EG). C'est extrêmement dangereux pour une femme - nous ne parlons même pas d'un enfant ici, il ne peut pas être sauvé.

Il est important de diagnostiquer, d'identifier et de reconnaître une grossesse extra-utérine afin d'agir rapidement et de sauver la vie de la femme enceinte, ainsi que de lui conserver la possibilité de devenir mère à l'avenir..

Pourquoi une grossesse extra-utérine est-elle dangereuse?

Le problème constitue une menace pour la santé et la vie d'une femme. Il y a à la fois des problèmes psychologiques dus à l'arrêt du développement du fœtus et des problèmes physiologiques, car vous pouvez obtenir une rupture du tuyau et le perdre. De plus, certains d'entre eux peuvent apparaître immédiatement, tandis que d'autres au fil du temps..

Premières conséquences

Les premières conséquences et complications comprennent un problème tel que l'avortement tubaire. Dans ce cas, l'ovule s'exfolie des parois et passe dans l'utérus ou même la cavité abdominale. Ils définissent un tel problème, tout d'abord, par de graves douleurs - ils sont même qualifiés d'insoutenables. En parallèle, des saignements se développent. Et ici il faut agir vite, sinon il y a un risque de perdre une enceinte.

Lors d'une grossesse extra-utérine précoce, le tube peut également se rompre. Après cela, les saignements abondants commencent par de nombreuses pertes de sang. En règle générale, c'est interne et d'autant plus dangereux. En effet, dans ce cas, le sang ne coagule pas, pénètre dans le péritoine et y commence à pourrir, ce qui est dangereux avec la péritonite et la septicémie. Si le patient n'est pas opéré à temps, il est mortel..

Problèmes dans les étapes ultérieures

Il s'agit notamment de complications qui se sont développées un peu plus tard. Par exemple, l'infertilité - généralement le diagnostic est posé sur le fond des tubes retirés. L'état de choc dans lequel une femme tombe lorsqu'elle commence à saigner laisse également sa marque - après tout, à ce moment-là, un vasospasme se produit, de nombreux tissus restent sans énergie, ce qui perturbe leur travail..

Qu'est-ce qui provoque cette condition

Ce genre de problème a de nombreuses raisons. De plus, les médecins ne peuvent pas déterminer exactement pourquoi le problème se développe. Par conséquent, les médecins n'offrent que des options possibles..

Parmi eux:

  1. Dysfonctionnements des trompes de Fallope dus à des maladies chroniques existantes du tractus génital: dans un contexte de contraction insuffisante des trompes de Fallope, l'œuf ne peut tout simplement pas se déplacer le long d'elles et atteindre la cavité utérine.
  2. Anomalies structurelles et caractéristiques anatomiques des tubes. Ceux-ci comprennent: l'infantilisme, c.-à-d. sous-développement, étroitesse excessive, tortuosité.
  3. Cicatrices sur les chemises, telles que les chirurgies antérieures et les avortements.
  4. Lenteur du sperme: s'ils arrivent en retard à l'ovule en attente, alors elle n'a plus assez de temps pour atteindre la cavité utérine.
  5. La présence d'une spirale dans l'utérus - elle est généralement définie à des fins contraceptives.
  6. Utilisation de la contraception hormonale.
  7. L'endométriose.
  8. Stimuler l'ovulation.
  9. La présence de tumeurs.
  10. WB précédent.

Pour exclure le développement d'une telle situation, les médecins conseillent de planifier la conception. En effet, lors de sa préparation, vous identifierez la plupart des menaces potentielles.

Comment le problème est diagnostiqué

Les problèmes de diagnostic sont primordiaux pour le problème WB. Plus la pathologie est détectée tôt, plus les risques sont faibles. Pour ce faire, il est recommandé à une femme de s'inscrire tôt - dès qu'elle a vu deux bandelettes chéries sur le test.

En cas de détection précoce d'une anomalie, le délai sera encore court, ce qui signifie qu'il y a une chance de préserver complètement et sans conséquences votre santé reproductive. Les médecins utilisent plusieurs techniques différentes pour découvrir la présence de WB. Parmi eux: examen hormonal, examen gynécologique, échographie.

Examen hormonal

Tout le monde sait qu'en portant un enfant, le contexte hormonal d'une femme change. Par conséquent, par les fluctuations du niveau d'hormones dans le corps, vous pouvez facilement déterminer le déroulement du processus et tout écart.

Il semble à beaucoup qu'un test puisse être utilisé pour déterminer le processus ectopique. Après tout, il est précisément construit sur la détermination des changements dans le fond hormonal des femmes. L'avantage de cette méthode de recherche est sa disponibilité. Cependant, les experts assurent que cette option ne convient pas du tout. En effet, en fait, la fécondation a eu lieu, les hormones ont changé, et le test montrera un résultat positif.

Si nous parlons des méthodes de recherche hormonale, seule la détermination quantitative de l'hormone hCG peut être tenue pour acquise. Lorsque l'embryon, comme il se doit, est situé dans l'utérus, le niveau de cette hormone augmente, selon les périodes, il augmentera de plus en plus.

Si des écarts par rapport aux valeurs spécifiées apparaissent, les médecins suspectent la présence d'une pathologie dans le processus. Il suffit de prélever du sang pour analyse pour clarifier le tableau..

Il convient de rappeler que, en règle générale, le WB perce déjà les tuyaux à 7-8 semaines, et à la 6ème situation, vous pouvez toujours économiser.

Examen gynécologique

Les gynécologues identifient et diagnostiquent souvent l'ectopique manuellement. Ainsi, par exemple, l'utérus de conception normale et d'implantation de l'ovule dans sa cavité devrait légèrement augmenter sa taille. Les médecins peuvent le sentir assez facilement..

Si l'implantation a eu lieu tardivement ou si une grossesse extra-utérine est toujours notée, le médecin ne ressentira pas d'augmentation caractéristique. Sur la base des résultats de l'examen, il envoie la femme enceinte passer une échographie. Et cette méthode détermine ce qui se passe le plus précisément possible. Sans échographie, le médecin ne posera pas de diagnostic final.

Est-ce visible sur l'échographie du WB, c'est intéressant pour toutes les femmes. Oui - les médecins répondent. C'est la manière la plus précise et la plus informative de savoir si tout est en ordre. La procédure est effectuée par voie transvaginale, c'est-à-dire un capteur spécial est inséré dans le vagin de la femme et l'utérus est examiné de l'intérieur. Si le fœtus n'y est pas retrouvé, mais qu'il y a tous les signes confirmant une position intéressante, et une augmentation des hormones caractéristiques, ils le chercheront dans les tubes et le péritoine.

L'ensemble de la procédure prend un peu de temps. Mais grâce à elle, les gynécologues apprendront en détail la présence d'une grossesse hors de l'utérus, la localisation de l'ovule et la présence ou l'absence de processus inflammatoires autour de l'embryon. Sur la base des résultats d'une telle enquête, il est généralement décidé d'interrompre.

Comment identifier une maladie à la maison - symptômes

Le caractère insidieux de cette situation réside dans le fait qu'il est assez difficile de déterminer indépendamment le problème dès les premiers stades. Et pourtant, WB donne quelques symptômes, remarquant que vous devez vous méfier.

Les premiers signes sont similaires à ceux qui accompagnent le parcours habituel de "position intéressante":

  • menstruation retardée;
  • augmentation de la sensibilité des seins;
  • mictions plus fréquentes;
  • toxicose;
  • somnolence;
  • nauséeux

Mais si l'implantation a eu lieu au mauvais endroit, des symptômes caractéristiques apparaissent également:

  1. Douleurs de tirage - elles sont ressenties non seulement au bas de l'abdomen, mais également du côté où l'œuf est fixé: par exemple, une femme peut ressentir des sensations douloureuses aiguës lors de la vidange dans les intestins, avec le temps, la douleur s'intensifie et peut même couvrir toute la cavité abdominale. Dans leur force, ils ressemblent à des contractions et sont assez vifs..
  2. L'apparition d'un écoulement maculé est de couleur si brune, ce qui indique que le saignement a commencé.
  3. Une augmentation de la température corporelle basale: en raison de la présence d'une inflammation, si l'ovule n'est pas correctement attaché, il augmentera.

Si tous ces signes sont notés, vous devriez consulter un médecin dès que possible. En effet, dans certaines situations, les heures et les minutes comptent..

Lorsque vous avez besoin de consulter un médecin de toute urgence

Si vous constatez l'un des signes ci-dessus, vous devez consulter votre médecin dès que possible.

Il est nécessaire de rechercher de toute urgence de l'aide en cas de saignement ou de douleurs abdominales aiguës. Ici, vous devez appeler une ambulance et vous rendre à l'hôpital. En aucun cas, vous ne devez utiliser des méthodes traditionnelles pour réduire la douleur. Cela signifie qu'il ne devrait y avoir aucun coussin chauffant sur l'estomac, aucun analgésique, aucune glace. Si une femme a déjà eu une rupture de tuyau, la seule option dans ce cas est de la retirer.

Comment se déroule une grossesse extra-utérine?

Une grossesse extra-utérine se déroule comme une autre aux premiers stades de son développement. Tout d'abord, la fécondation et la conception se produisent, puis les cellules commencent à se diviser, formant un embryon. Mais il n'est pas attaché à la cavité utérine. De plus, l'œuf, s'étant établi, commence à se développer comme d'habitude. En effet, en ce moment, il est tout à fait capable de se servir lui-même - il n'a pas besoin de placenta, il n'a pas encore de connexion mère-fœtus.

Toute la difficulté de la situation réside dans le fait que l'œuf grandit et augmente rapidement de taille. En conséquence, il étire simplement la cavité où elle se trouve puis la casse lorsque cet étirement atteint son maximum critique.

Dans certains cas, l'ovule peut cesser de se développer plus tôt, alors les dommages à la santé de la femme ne seront pas si forts. Mais vous ne pouvez pas non plus le laisser à l'intérieur, car il commencera à se décomposer, empoisonnant le corps de la mère défaillante avec des toxines.

Dans cette vidéo, le médecin parle des signes et symptômes de la WB:

Conclusion

Déterminer l'ectopique à temps est l'une des principales tâches des médecins. Après tout, la vie d'une femme et sa santé reproductive sont en jeu. Et ici, vous devez être très attentif à vous-même et comprendre que l'exigence des médecins de venir aux premiers stades des examens afin de s'inscrire n'est pas qu'un caprice.

Il est important de s'assurer que tout se passe comme il se doit. Si le processus est violé, il est plus facile de l'arrêter à une date précoce, afin de ne pas entraîner de pertes graves. Si l'œuf ne menace pas encore l'intégrité du tuyau, il sera simplement retiré. Dans le même temps, la pipe sera préservée et la femme restera en bonne santé sur le plan de la reproduction. Cela signifie qu'elle peut encore avoir de nombreuses tentatives pour accoucher..

10 signes de grossesse extra-utérine à ne pas manquer

Si vous ne demandez pas d'aide à temps, la grossesse peut se terminer par la mort..

Qu'est-ce qu'une grossesse extra-utérine et à quel point elle est dangereuse

Une grossesse typique va comme ça. Le spermatozoïde pénètre dans l'ovule, qui est libéré pendant l'ovulation dans la trompe de Fallope. Ce dernier commence à se contracter, poussant l'œuf fécondé dans l'utérus. Là, l'œuf est attaché à la paroi utérine et commence à se transformer en un embryon en croissance active.

Avec des symptômes de grossesse extra-utérine et quand appeler le 911 grossesse, comme son nom l'indique, l'ovule n'entre pas dans l'utérus. Le plus souvent, il persiste dans la trompe de Fallope - trop sinueux, étroit ou faible pour pousser l'ovule si nécessaire. Mais il y a des moments où l'ovule est implanté dans le col de l'utérus, l'ovaire ou un autre endroit dans la cavité abdominale.

La grossesse extra-utérine ne se termine pas bien avec quoi que ce soit. L'embryon en croissance brise tôt ou tard les parois de l'organe auquel il s'est attaché. Le résultat est une hémorragie interne massive, une infection dans la cavité abdominale et une péritonite (cependant, vous pouvez ne pas vivre pour le voir).

Selon la grossesse extra-utérine: symptômes, causes, risques et traitement de l'American Pregnancy Association, chaque cinquantième grossesse est extra-utérine.

Quels sont les signes d'une grossesse extra-utérine, vous devriez aller chez le médecin

Au début, une grossesse extra-utérine ressemble presque à une grossesse normale. Règles retardées, inconfort dans le bas de l'abdomen, douleur dans la poitrine, deux bandelettes lors d'un test à domicile - il semble que tout soit normal.

Les troubles peuvent se manifester à tout moment entre la cinquième et la quatorzième semaine de grossesse. Mais le plus souvent, cela se produit après environ deux semaines de grossesse extra-utérine après le retard. C'est pendant cette période que des signes avant-coureurs apparaissent:

  1. Douleurs et crampes piquantes dans le bas de l'abdomen.
  2. Accompagnant les douleurs nausées et vomissements.
  3. Vertiges constants, faiblesse.
  4. Douleur dans le rectum ou irradiant vers l'épaule et le cou.
  5. Décharge similaire au flux menstruel.

Pour l'un de ces symptômes, il est important de consulter un gynécologue le plus tôt possible..

Quand appeler une ambulance

N'attendez pas et consultez un médecin d'urgence si:

  1. Vous avez une douleur intense qui dure plus de quelques minutes.
  2. Vous saignez.
  3. Douleur rectale aiguë accompagnée d'une sensation de besoin insupportable d'aller aux toilettes.
  4. L'épaule fait mal pendant une longue période (plus de quelques minutes). Parfois, le sang qui se précipite dans la cavité abdominale après une rupture de la trompe de Fallope s'accumule près du diaphragme et irrite les nerfs associés à l'épaule.
  5. Vous avez des étourdissements extrêmes - au point que vous semblez sur le point de vous évanouir.

Pourquoi, si vous soupçonnez une grossesse, vous devez aller chez le médecin

Il est impossible de déterminer une grossesse extra-utérine à la maison. Au moins jusqu'à ce qu'il se fasse sentir avec des symptômes dangereux évidents.

Conclusion: lorsque vous voyez deux bandelettes sur le test, ne retardez pas une visite chez le gynécologue. Le médecin saura dès le départ si tout est en ordre. Pour ce faire, il:

  1. Examen des organes pelviens. Il s'agit de savoir s'il existe une sensibilité inhabituelle ou des formations douloureuses dans la cavité abdominale..
  2. Il fera une échographie pour déterminer l'endroit où l'ovule est attaché. Dans les premiers stades (jusqu'à 5-6 semaines), les examens sont effectués avec un capteur intravaginal - cela donne un résultat plus précis. Cependant, il y a des moments où le lieu d'implantation ne peut pas être déterminé. Ensuite, le médecin vous prescrira une échographie supplémentaire pour une période de 8 à 9 semaines.
  3. Il vous suggérera de faire des analyses de sang ou d'urine pour déterminer le niveau de l'hormone hCG (gonadotrophine chorionique humaine). Au début d'une grossesse extra-utérine, la quantité de cette hormone est nettement inférieure à celle d'une grossesse normale, et les tests le montreront.

La deuxième bandelette du test de grossesse extra-utérine semble souvent très pâle. Il est associé à de faibles niveaux de hCG.

Comment traiter une grossesse extra-utérine

Il n'y a pas d'options - la grossesse devra être interrompue. Mais de quelle manière dépend du timing.

Traitement médical

Il est utilisé si l'attachement anormal de l'œuf a pu être détecté à un stade précoce. Le spécialiste injectera du méthotrexate (Trexall), qui arrête la croissance du placenta et oblige le corps à se débarrasser de la grossesse par lui-même.

Remarque: plusieurs traitements peuvent être nécessaires, il est donc important de rester en contact avec votre médecin et de suivre ses recommandations.

Laparoscopie

Il s'agit d'une petite opération au cours de laquelle le chirurgien va retirer l'ovule. Très probablement, la trompe de Fallope ne sera pas blessée..

Chirurgie

C'est une option d'urgence. Si la trompe de Fallope a été rompue, le chirurgien en retirera une partie ou la totalité pour sauver la vie de la femme.

Est-il possible de tomber enceinte après une grossesse extra-utérine

Cela dépend de la cause exacte de la violation. Les causes courantes de grossesse extra-utérine sont:

  • Infections de la trompe de Fallope. En raison de l'inflammation, le tube ne peut pas déplacer l'ovule dans l'utérus.
  • L'endométriose.
  • Cicatrices et adhérences. En règle générale, ce sont les conséquences d'opérations antérieures (les mêmes avortements) ou d'infections. Ils interfèrent également avec le mouvement d'un œuf fécondé..
  • Caractéristiques personnelles. Chez certaines femmes, la trompe de Fallope est trop étroite ou tordue.

Quelle est la raison de votre cas et que faire à ce sujet, il est préférable d'en discuter avec votre gynécologue. Le spécialiste lira votre dossier médical, effectuera des recherches complémentaires et élaborera un plan de rééducation qui vous aidera un jour à concevoir et à porter un bébé en bonne santé..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Pourquoi il est impossible d'annuler brusquement le traitement par Utrozhestan en portant un enfant

Accouchement

Habituellement, en cas de menace de grossesse, le médecin prescrit Utrozhestan pendant une longue période et à fortes doses.

Comment donner naissance à des jumeaux

Conception

Les gens ont toujours montré un grand intérêt pour les jumeaux et les jumeaux. Deux enfants similaires évoquent l'affection et la joie, beaucoup de questions. Certaines femmes veulent délibérément donner naissance à des jumeaux, mais est-il possible de le faire d'une manière ou d'une autre?

Le taux de fer sérique dans le sang chez les femmes avec et sans grossesse

Nutrition

Que sont les érythrocytes, objectifLe taux de fer sérique dans le sang chez la femme est fourni par le nombre requis de globules rouges dans la circulation sanguine

Allocation de maternité 2020

Analyses

L'allocation de maternité (ou, comme on l'appelle souvent, "maternité") est l'un des types de couverture d'assurance pour l'assurance sociale obligatoire. Nous déterminerons à qui et à quel montant le paiement de maternité est dû, quelle est la durée et les caractéristiques de sa réception.