Principal / Infertilité

Grossesse avec endométriose de l'utérus - est-il possible de supporter et de donner naissance à un bébé en bonne santé

L'une des maladies génitales féminines est l'endométriose. C'est le nom de la prolifération de l'endomètre (membrane muqueuse) - le tissu qui tapisse normalement l'intérieur de l'utérus.

Vraisemblablement, la pathologie se développe lorsque le fond hormonal et le cycle menstruel échouent. Une membrane muqueuse anormale se développe à différents endroits - vessie, intestins, poumons, yeux, ovaires.

Pendant la menstruation, l'endomètre saigne, mais le sang reste dans les tissus, appuie sur les terminaisons nerveuses et provoque des accès de douleur intense.

Cette maladie dans la moitié des cas devient la cause de l'infertilité. Cependant, une grossesse avec endométriose de l'utérus est possible et améliore souvent l'état de la patiente..

  1. Degrés et types d'endométriose de l'utérus
  2. Raisons de développement
  3. Symptômes
  4. L'endométriose et la grossesse sont-elles compatibles?
  5. Pourquoi l'endométriose de l'utérus est-elle dangereuse pendant la grossesse?
  6. Diagnostique
  7. Traitement
  8. La prévention
  9. Caractéristiques de l'accouchement avec endométriose de l'utérus
  10. Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus
  11. Vidéo: Une grossesse est-elle possible avec l'endométriose

Degrés et types d'endométriose de l'utérus

En médecine, il existe 4 degrés de la maladie:

  • L'endomètre se développe à un ou deux endroits des couches superficielles de l'utérus.
  • Il y a une lésion dans les tissus profonds.
  • Nombreuses lésions dans les couches profondes de l'organe génital, adhérences intestinales mineures, kystes sur les ovaires.
  • De gros kystes ovariens apparaissent, fusion des organes internes.
  • génital - affecte le système reproducteur;
  • extragénital - d'autres organes humains sont impliqués dans le processus pathologique.

Le génital est subdivisé en:

  • interne (adénomyose) - le processus se déroule dans l'utérus, affectant ses couches profondes;
  • externe - affecte le col de l'utérus, les ovaires, le vagin.

Bien que la maladie soit connue depuis longtemps, on ne sait toujours pas si la grossesse guérit l'endométriose. L'amélioration de la santé en attendant un enfant est un fait fiable..

À ce moment, les fluctuations cycliques des hormones féminines et masculines (œstrogène et progestérone) s'arrêtent, les tissus muqueux restent dans une position stable.

Raisons de développement

Les causes de la pathologie ne sont toujours pas bien comprises. La croissance des cellules muqueuses est affectée par le cycle menstruel.

À ce moment, un changement dans l'équilibre des hormones se produit..

Au début du cycle, l'hormone féminine œstrogène prédomine, sous l'influence de laquelle le tissu muqueux se développe rapidement et s'épaissit progressivement.

Dès la seconde moitié du cycle, le corps est affecté par la progestérone. La croissance cellulaire s'arrête, les vaisseaux sanguins se dilatent.

Il y a quelques hypothèses sur les raisons pour lesquelles la maladie se développe:

  • les cellules endométriales pénètrent dans d'autres organes avec le flux sanguin pendant les opérations, les blessures et les menstruations;
  • sont transformées à partir de cellules épithéliales utérines;
  • l'endomètre se développe à partir du tissu embryonnaire qui n'a pas été impliqué;
  • rétrécissement anormal du canal cervical.

Certains facteurs contribuent au développement de la pathologie:

  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire - infectieuses, vénériennes, bactériennes;
  • un grand nombre d'avortements;
  • utilisation d'un dispositif intra-utérin;
  • maladies du système endocrinien;
  • Déséquilibre hormonal;
  • obésité;
  • des situations stressantes;
  • opérations chirurgicales sur les organes du système reproducteur.

Symptômes

Avant un examen médical programmé, une femme ignore souvent la présence de la maladie. Mais certains signes indiquent une pathologie possible..

  • menstruations abondantes prolongées;
  • règles douloureuses;
  • repérer au milieu du cycle;
  • le cycle n'a ni début ni fin prononcés;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • douleur dans la région pelvienne qui s'aggrave avant la menstruation;
  • douleur pendant la miction et les selles;
  • prononcé PMS;
  • anémie, qui se manifeste par une faiblesse, une somnolence, des étourdissements;
  • l'apparition d'adhérences dans les organes pelviens.

Les femmes ressentent souvent une douleur dans le bas du dos et l'abdomen avant les règles, qui irradie vers le rectum, les organes génitaux et la cuisse.

Des symptômes sévères sont observés à n'importe quel cours de la maladie.

L'endométriose et la grossesse sont-elles compatibles?

La pathologie affecte négativement la possibilité de conception, réduisant de moitié les chances. On sait de manière fiable pourquoi la grossesse ne se produit pas avec l'endométriose.

Cela se produit pour plusieurs raisons:

  • manque d'ovulation - la menstruation se produit en temps voulu, mais cela se produit en raison du rejet de tissus pathologiques. L'ovulation ne se produit pas parce que l'ovule ne peut pas quitter l'ovaire ou passer par les trompes de Fallope;
  • avec l'adénomyose, la fécondation de l'œuf se produit, mais sa fixation est difficile. Souvent, avec une telle pathologie, une grossesse extra-utérine se produit..
  • excès d'hormones féminines œstrogènes et œstradiol inhibent le fonctionnement du corps jaune.

Cependant, la possibilité de conception demeure et dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Si la santé globale est bonne, l'ovulation se produit et une conception réussie se produit.

Si une femme réussit à tomber enceinte avec une endométriose, elle doit être observée par des spécialistes dès les premiers jours afin d'éviter une interruption spontanée.

Avant la conception, il est nécessaire de subir un examen médical, de consulter un gynécologue et de suivre un traitement. En outre, le médecin vous expliquera comment se déroule la grossesse avec endométriose en termes généraux et à quoi s'attendre dans un cas individuel spécifique..

Habituellement, la conception élimine les symptômes de la maladie, car pendant cette période, il y a un changement du fond hormonal, une croissance anormale est suspendue.

L'état du patient s'améliore, une rémission stable se produit.

La compatibilité dépend du degré de la maladie:

  • Avec une forme rétrocervicale, la possibilité de conception et de portage réussi est difficile.
  • Avec les troisième et quatrième degrés génitaux, la conception et la gestation sont impossibles en raison de modifications pathologiques des organes internes.

Souvent, une femme apprend la maladie pendant la grossesse et ne sait pas ce qu'est l'endométriose. Elle doit suivre les recommandations du médecin et suivre strictement les instructions médicales. Dans ce cas, l'enfant naîtra sans complications..

Pourquoi l'endométriose de l'utérus est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Avec l'endométriose, la planification de la grossesse est nécessaire. Cela aidera à réussir à tomber enceinte, à éviter les complications de santé et à donner naissance à un bébé en bonne santé à temps..

Une césarienne peut être recommandée pour un accouchement en toute sécurité.

Diagnostique

Pour le diagnostic, les méthodes habituelles sont utilisées:

  • enquête auprès des patients;
  • inspection visuelle du vagin;
  • Échographie des organes génitaux internes;
  • colposcopie;
  • contrôle des marqueurs tumoraux;
  • laparoscopie.

Traitement

Étant donné que l'endométriose affecte négativement la conception, il est indiqué de suivre un traitement avant.

La maladie ne peut pas être complètement guérie, mais il est tout à fait possible d'obtenir une rémission stable en recourant à une aide médicale. Traiter avec des méthodes conservatrices et chirurgicales.

Le traitement conservateur est symptomatique et hormonal. Des immunomodulateurs et des anti-inflammatoires sont prescrits.

Le traitement chirurgical est effectué par laparoscopie. Grâce aux plus petites incisions possibles, les foyers de tissus pathologiquement envahis sont éliminés, les adhérences sont éliminées. Après la laparoscopie, le risque de tomber enceinte double.

La thérapie n'élimine pas les causes de la pathologie, mais elle aide à améliorer la santé et à donner naissance à un bébé en bonne santé.

La prévention

La principale question pour les femmes est de savoir comment maintenir une grossesse avec l'endométriose, car tous les dangers se résument à une seule menace: perdre un enfant.

Les mesures préventives comprennent:

  • contrôles réguliers avec un gynécologue;
  • observation par un médecin en période postopératoire (avortement, césarienne);
  • traitement rapide des maladies inflammatoires gynécologiques et vénériennes;
  • refus d'utiliser un dispositif intra-utérin.

Caractéristiques de l'accouchement avec endométriose de l'utérus

Même si le déroulement de la grossesse avec l'endométriose n'a été perturbé par rien, l'accouchement dans ce cas nécessite une attention particulière des médecins.

Dangers possibles de livraison:

  • naissance prématurée;
  • grande perte de sang avant ou pendant l'accouchement;
  • prééclampsie - prééclampsie sévère;
  • réduction des chances de survie d'un bébé prématuré;
  • probabilité accrue d'anomalies congénitales chez l'enfant;
  • une césarienne peut être nécessaire.

Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus

Souvent, les femmes se demandent si l'endométriose affecte la conception. L'infertilité est une complication courante. Cependant, chez environ la moitié des femmes en âge de procréer, la capacité de concevoir demeure.

La membrane muqueuse, caractérisée par des changements pathologiques, ne contribue pas à l'implantation normale de l'embryon.

Même si l'œuf fécondé parvient à prendre pied, des saignements et une fausse couche spontanée sont possibles à l'avenir..

Endométriose: une grossesse possible... et même recommandée!

On sait que la grossesse et l'allaitement sont d'excellents remèdes contre l'endométriose et conduisent souvent à une rémission stable. Cependant, le triste paradoxe est que c'est l'endométriose qui interfère avec la conception. Pourquoi cette maladie survient-elle? Comment est-il diagnostiqué? Comment traiter? Evgeniya BONDARENKO, obstétricienne-gynécologue de la première catégorie du réseau des centres de médecine familiale "Zdravitsa", consulte Sibmam sur le traitement de l'endométriose.

Qu'est-ce que l'endométriose?

L'endométriose est aussi courante qu'une maladie mystérieuse. Pour une raison peu claire, le tissu endométrioïde qui tapisse l'utérus de l'intérieur commence à se comporter étrangement. Il se développe en excès dans le corps de l'utérus, sur d'autres organes génitaux - sur le col de l'utérus, dans les trompes, les ovaires, ou commence même à «voyager» à travers le corps, et il se trouve dans des endroits complètement inattendus et inappropriés pour cela - dans les intestins, les voies urinaires, poumons, et même dans les tissus des yeux.

Tout irait bien, mais l'endomètre est un tissu spécial, conçu par la nature pour recevoir un ovule fécondé et lui créer des conditions confortables. À ces fins, chaque mois au début du cycle, l'endomètre se développe et s'épaissit activement sous l'influence de l'hormone œstrogène. Vers le 15e jour du cycle, une autre hormone, la progestérone, est connectée au processus: les tissus de l'endomètre commencent à sécréter beaucoup de mucus, les vaisseaux se dilatent et deviennent à sang plein afin de fournir le meilleur accueil pour une nouvelle vie. Si la conception n'a pas eu lieu, à la fin du cycle, le contenu des deux hormones diminue brusquement, la couche envahie de l'endomètre est détruite et rejetée - la menstruation commence.

Une croissance excessive de l'endomètre à l'intérieur de l'utérus ou sa présence dans d'autres organes conduit à une pathologie - l'endométriose. Comme la muqueuse utérine normale, ces tissus se développent au début de chaque cycle et sont détruits pendant la menstruation. Cela peut entraîner la formation d'adhérences et de kystes de l'endomètre..

Commentaire de spécialiste

L'endométriose est une maladie dyshormonale, immuno-dépendante et génétiquement déterminée, caractérisée par une prolifération bénigne de tissu similaire en structure morphologique et fonction à l'endomètre, mais à l'extérieur de la cavité utérine. L'endométriose est l'une des maladies gynécologiques les plus courantes, en particulier chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. Selon la localisation des foyers, il est divisé en génital et extragénital.

L'endométriose génitale est interne - lorsque le tissu se développe dans le corps de l'utérus, l'isthme et les parties interstitielles des tubes, et externe - lorsque la partie vaginale du col de l'utérus, le vagin, les ovaires, les tubes et le péritoine pelvien sont affectés.

L'endométriose extragénitale est une lésion de tous les autres organes, à l'exception des organes génitaux. Les foyers d'endométriose sont soumis à des influences hormonales au cours du cycle menstruel et ce sont ces changements cycliques qui provoquent les principaux symptômes et plaintes des femmes souffrant de cette pathologie..

Causes de l'endométriose

Il n'y a pas d'opinion sans équivoque sur les raisons pour lesquelles l'endométriose se produit dans la communauté médicale. On suppose que les cellules de l'endomètre pénètrent dans la cavité abdominale pendant la menstruation à partir des trompes de Fallope, ou sont transportées à travers le corps avec la lymphe et le flux sanguin de l'utérus.

Il existe des cas connus d'endométriose chez les hommes sous œstrogénothérapie, ce qui prouve la nature hormonale de cette maladie..

Commentaire de spécialiste

Il existe plusieurs théories qui expliquent l'endométriose, dont aucune n'a été clairement prouvée. Actuellement, la théorie principale est devenue le déplacement des particules endométrioïdes «vers l'intérieur», c'est-à-dire avec l'écoulement rétrograde du sang menstruel à travers les trompes de Fallope dans le péritoine; les cellules viables de la muqueuse de l'utérus dans le sang menstruel se fixent au péritoine et se développent. Il a été constaté que ce phénomène est particulièrement fréquent dans les avortements et les interventions médicales (curetage de la cavité utérine, césarienne).

Cependant, en raison de la prévalence de l'endométriose chez les filles, une théorie génétiquement déterminée de l'origine de l'endométriose arrive actuellement en deuxième place: les changements qui se produisent au stade de la formation du fœtus dans l'utérus. Souvent à un jeune âge, la maladie est associée à des malformations des organes génitaux..

Les facteurs de risque d'endométriose comprennent:

troubles hormonaux, lorsque les récepteurs capturent des hormones avec une activité accrue;

interventions intra-utérines fréquentes;

état de stress chronique du corps.

Symptômes de l'endométriose

Souvent, l'endométriose ne se manifeste d'aucune façon et les signes de cette maladie ne sont visibles qu'à l'échographie.

Dans d'autres cas, l'endométriose peut entraîner des conséquences telles que:

  • douleur dans le bas de l'abdomen, en particulier dans la seconde moitié du cycle;
  • inconfort pendant les rapports sexuels;
  • spotting entre les périodes;
  • violation du cycle menstruel;
  • difficulté à concevoir.

Commentaire de spécialiste

Les symptômes de l'endométriose sont extrêmement divers. Le symptôme le plus courant est une douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen qui survient de manière cyclique. Souvent, son intensité augmente dans la seconde moitié du cycle menstruel et pendant la menstruation. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur devient débilitante, devient permanente, irradiant vers le périnée et les jambes. Cela réduit souvent l'humeur, les performances, la dépression et la fatigue chronique. L'un des symptômes de l'endométriose est une violation de la fonction menstruelle: spotting avant et après la menstruation, menstruation irrégulière. Il a été établi qu'environ 40% des femmes atteintes d'endométriose souffrent d'infertilité, qui survient à la fois en raison d'un déséquilibre hormonal et en raison d'une altération de l'endomètre, et dans certains cas en raison d'adhérences (avec localisation de foyers dans la cavité abdominale).

Diagnostic de l'endométriose

Toute une gamme de méthodes permet de diagnostiquer avec précision l'endométriose:

Indicateurs de marqueurs tumoraux dans le test sanguin. Dans l'endométriose ovarienne, les indicateurs des marqueurs CA 125, CEA et CA 19-9 sont souvent augmentés plusieurs fois.

À l'échographie, le diagnosticien peut voir les foyers et les kystes de l'endomètre.

La plus haute précision a méthode laparoscopique - il vous permet de déterminer avec précision la présence et la localisation des foyers d'endométriose, des adhérences et des kystes. De plus, à l'aide de la laparoscopie, les foyers et les kystes diagnostiqués peuvent être enlevés à la fois et les adhérences peuvent être séparées.

Commentaire de spécialiste

Dans le diagnostic de l'endométriose, en plus d'évaluer les plaintes et le statut objectif, le gynécologue est aidé par une image de diagnostic échographique, qui peut être effectuée pour clarifier le diagnostic non seulement le jour standard 5-7 du cycle, mais également répété les jours 21-24 du cycle, lorsque les signes indirects sont plus clairement visibles cette maladie. Le sang pour les marqueurs CA-125 et CA-19-9 est souvent légèrement élevé dans l'endométriose, mais ils ne sont pas spécifiques, car ce sont des marqueurs de tous les processus oncologiques. Leur combinaison augmente la sensibilité du diagnostic, mais donne également 10% de faux positifs. Ainsi, aucun des biomarqueurs n'est spécifique pour le diagnostic de la maladie. La seule méthode précise est la laparoscopie avec détection des foyers endométrioïdes.

Traitement de l'endométriose

Malheureusement, dans certains cas, l'endométriose est un obstacle à la conception: des foyers étendus de la maladie peuvent provoquer la formation d'adhérences dans les organes pelviens. Cela empêche la fécondation et l'avancement de l'œuf fécondé dans l'utérus. De plus, les adhérences peuvent provoquer une grossesse extra-utérine. Par conséquent, dans certains cas, avant de planifier une grossesse, un traitement contre l'endométriose est nécessaire..

Aujourd'hui, il existe deux méthodes principales de traitement de la maladie:

Hormonale - le médecin recommande de prendre des médicaments hormonaux (dans certains cas, des contraceptifs hormonaux correctement sélectionnés suffisent), qui bloquent temporairement le travail des ovaires, arrêtant la croissance cyclique et la destruction des cellules endométriales;

  • Chirurgie - s'il existe de grands foyers d'endométriose, des kystes et des adhérences qui empêchent la grossesse, les médecins recommandent une intervention chirurgicale. L'opération est réalisée à l'aide d'une méthode laparoscopique mini-invasive. Le chirurgien supprime précisément les foyers de la maladie, tout en préservant soigneusement les organes.
  • Commentaire de spécialiste

    Le traitement de la maladie endométrioïde dépend de l'étendue de la lésion, de l'emplacement des foyers et de la nécessité de préserver la fonction de reproduction. Chez les jeunes femmes, il s'agit le plus souvent d'une hormonothérapie, qui vise à supprimer les menstruations et à réduire les symptômes cliniques de la maladie. Le traitement chirurgical est indiqué en cas d'infertilité concomitante comme étape de préparation avant une grossesse planifiée.

    Endométriose et grossesse

    En règle générale, les médecins permettent de planifier la conception le plus tôt possible après le traitement. Il ne doit pas être resserré, car les foyers rétrécis ou enlevés chirurgicalement peuvent revenir à nouveau. Si l'endométriose n'interfère pas avec la conception, le médecin peut recommander la femme nullipare comme thérapie... grossesse et allaitement. Pendant la grossesse et l'allaitement, les processus hormonaux cycliques dans le corps de la femme s'arrêtent et sont remplacés par des processus complètement différents, destinés à porter et à maintenir la grossesse. La prolifération de l'endomètre s'arrête également et, dans certains cas, s'inverse même.

    Les signes d'endométriose diminuent ou disparaissent complètement pendant toute la durée de la grossesse et de l'allaitement, cependant, après la fin de l'allaitement, des processus pathologiques dans l'endomètre peuvent réapparaître, il est donc nécessaire de contrôler cette maladie..

    Commentaire de spécialiste

    Étant donné que l'endométriose de la cavité abdominale conduit souvent à la formation d'adhérences, la probabilité d'une grossesse extra-utérine dans cette situation est assez élevée. La grossesse elle-même affecte favorablement l'évolution de l'endométriose, ainsi que la lactation prolongée, car c'est à ce moment que les fluctuations hormonales cycliques ne se produisent pas, entraînant une aggravation de l'évolution de la maladie.

    Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus et d'accoucher

    Les concepts d'endométriose et de grossesse sont souvent considérés comme mutuellement exclusifs. Cependant, les femmes avec ce diagnostic parviennent à concevoir, endurer, donner naissance à un enfant. Il est important de pré-effectuer un traitement en temps opportun, qui peut être conservateur ou chirurgical.

    Les chances de grossesse avec endométriose au stade sévère sont réduites, mais la maladie hormono-dépendante ne peut pas être considérée comme un contraceptif fiable, car la conception est toujours possible. Les prévisions dépendent entièrement de la forme, de l'emplacement et de l'étendue de la maladie..

    L'endométriose est une maladie hormonodépendante de type tumoral de nature bénigne, qui s'accompagne de la propagation de cellules de la paroi interne de l'utérus vers des organes qui ne sont pas destinés à sa croissance et à son fonctionnement..

    Endométriose: formes de la maladie

    Avec une maladie, une prolifération pathologique de l'endomètre se produit, causée par des facteurs externes et internes défavorables. Il est considéré comme un provocateur de la maladie des troubles hormonaux dans le corps. Les autres causes de l'endométriose sont:

    • avortement, interventions instrumentales dans la cavité utérine;
    • rapports sexuels pendant les saignements menstruels;
    • traitement hormonal incorrectement prescrit pour d'autres pathologies;
    • auto-administration de médicaments hormonaux;
    • infections des voies génitales;
    • prédisposition héréditaire;
    • mauvaises habitudes.

    Il existe deux formes principales de maladies hormono-dépendantes:

    1. génital - la prolifération du tissu endométrioïde se produit dans la cavité pelvienne;
    2. extragénitale - la propagation des cellules de la muqueuse utérine se produit dans la zone des organes abdominaux.

    La forme génitale de la pathologie, à son tour, est interne et externe. Dans le premier cas, une femme reçoit un diagnostic de prolifération atypique et excessive de l'endomètre dans la cavité de l'organe génital. Contrairement à l'hyperplasie (lorsque la membrane muqueuse se développe en une grande couche dans la cavité interne), l'adénomyose est caractérisée par la pénétration de cellules de la couche fonctionnelle dans la couche musculaire. L'endométriose interne (adénomyose) par son type est:

    • diffus - les cellules pénètrent uniformément dans la couche musculaire, occupant toute la zone;
    • focal - l'endomètre se développe dans une sorte de faisceaux, affectant des zones individuelles du myomètre;
    • nodulaire - les cellules fonctionnelles pénètrent dans la couche musculaire par le type de croissance fibrome.

    Avec la forme externe du génie répandu des cellules de la couche muqueuse, les organes génitaux internes sont endommagés.

    Les menstruations rétrogrades ou les rapports sexuels pendant la menstruation sont souvent la cause de cette condition. Sous pression, les particules endométrioïdes pénètrent dans les trompes de Fallope et pénètrent dans les ovaires. Dans ces zones, ils sont implantés et continuent à fonctionner par analogie avec la surface interne de l'utérus..

    À quoi conduit la maladie

    La maladie en l'absence de traitement conduit à une infertilité associée à une perturbation complexe du système reproducteur. Les foyers résultants de l'endomètre dans des endroits non destinés à cette fonction sous l'influence des niveaux hormonaux. Dans la première phase du cycle menstruel, les cellules subissent une prolifération - elles se développent activement, augmentent en échelle. Avec le début de la deuxième phase du cycle menstruel, leur croissance s'arrête et la maturation commence - préparation de l'endomètre pour l'implantation.

    Avec le début d'un nouveau cycle, la couche fonctionnelle de l'utérus est renouvelée. Un processus similaire commence dans les zones pathologiques - les foyers du saignement de l'endomètre, un liquide visqueux s'accumule dans la cavité abdominale et les trompes de Fallope, ce qui provoque en outre la formation d'adhérences.

    Avec une prolifération massive de l'endomètre sur les gonades, un kyste ovarien apparaît.

    Le néoplasme perturbe leur travail et modifie considérablement le fond hormonal, empêchant les follicules de mûrir. Le long de cette route, le travail de tous les organes pelviens change. Au fil du temps, le système urinaire, les intestins commencent à souffrir.

    Pour une femme aux premiers stades du développement de la maladie, les signes peuvent ne pas être perceptibles. Au fil du temps, la pathologie conduit aux conditions suivantes:

    • douleur dans l'abdomen, le bas du dos;
    • saignements menstruels prolongés;
    • violation du cycle menstruel;
    • inconfort pendant les rapports sexuels;
    • taches brunes une semaine avant et une semaine après la menstruation.

    Pouvez-vous tomber enceinte avec l'endométriose?

    Voici comment l'endométriose affecte la conception:

    • obstrue les trompes de Fallope, empêche le passage d'un œuf (y compris un œuf fécondé) à travers elles;
    • perturbe le travail des glandes sexuelles, provoque des cycles anovulatoires;
    • ne permet pas à la couche fonctionnelle de l'utérus de recevoir un ovule pour l'implantation;
    • supprime la production de progestérone par les ovaires, ce qui entraîne souvent une grossesse gelée.

    Il est possible de devenir enceinte avec une endométriose, mais la conception ne se termine pas toujours par une naissance naturelle réussie. Même en cas de fécondation, l'ovule (embryon) peut être implanté dans des foyers pathologiquement localisés - sur la cavité abdominale, l'ovaire, dans la trompe de Fallope. Le résultat est une grossesse extra-utérine qui menace la vie d'une femme..

    Une réponse négative est donnée à la question de savoir s'il est possible de devenir enceinte avec une endométriose de l'utérus. La germination de la couche fonctionnelle dans la couche musculaire ne permet pas à l'embryon de prendre pied dans la cavité de l'organe génital. Si l'implantation se produit, des conditions défavorables sont créées pour son développement. Les statistiques médicales montrent que la plupart des femmes atteintes d'adénomyose ont eu au moins une fois une grossesse gelée ou une fausse couche spontanée.

    Une femme est beaucoup plus susceptible de devenir enceinte avec une endométriose ovarienne si les trompes de Fallope sont praticables et que l'état de l'organe génital n'est pas perturbé.

    L'opération m'aidera-t-elle à tomber enceinte?

    Si, à la suite de la planification d'une grossesse avec endométriose, le résultat souhaité n'est pas atteint dans les 6 à 12 mois, un traitement est prescrit à la femme. La technique est choisie en fonction du stade et de la forme de la pathologie. Si le patient a des kystes sur les ovaires ou si la propagation des lésions est importante, une intervention chirurgicale est recommandée.

    La correction chirurgicale implique la laparoscopie - une opération endoscopique. Au cours de la procédure, 2 à 4 ponctions sont effectuées dans le bas de l'abdomen du patient, à travers lesquelles l'instrumentation est insérée. Par cautérisation, exposition à un faisceau laser ou coagulation, les zones pathologiques sont éliminées. Dans le même temps, les trompes de Fallope sont vérifiées pendant la laparoscopie. S'ils ont des adhérences, ils sont disséqués avec des instruments miniatures. S'il y a des kystes sur les ovaires, ils sont enlevés.

    Les chances de tomber enceinte après un traitement contre l'endométriose sont considérablement augmentées.

    Lorsque les zones pathologiques sont supprimées, la fonction reproductrice sera restaurée de manière naturelle: l'ovulation est activée, l'état de la couche fonctionnelle de l'organe génital est normalisé, le bien-être de la femme s'améliorera considérablement.

    L'endométriose interne ne se prête pratiquement pas au traitement et une grossesse même après l'intervention est peu probable. Pour le traitement de cette forme de pathologie, une thérapie combinée est recommandée, complétée par la prise d'agents hormonaux..

    Comment tomber enceinte avec l'endométriose

    Être enceinte avec une endométriose nécessite un traitement préalable. Pour améliorer l'efficacité de la thérapie, divers schémas sont sélectionnés, adaptés à un patient particulier. Celles-ci incluent l'hormonothérapie, la chirurgie, la physiothérapie, l'utilisation de la médecine alternative, etc..

    Les statistiques montrent que 6 patientes sur 10 tombent enceintes après une endométriose et ont terminé le traitement complet. Il est important de ne pas perdre de temps, mais immédiatement après avoir terminé le cours, commencez à atteindre l'objectif visé. La maladie hormono-dépendante est insidieuse et peut réapparaître dans la première année après l'ablation complète des lésions.

    Avec l'endométriose chronique récurrente et la grossesse est pratiquement exclue.

    Si, dans un certain laps de temps, qui est défini pour chaque patient individuellement, la conception ne se produit pas indépendamment, il est recommandé de recourir à l'aide des technologies de procréation assistée. La fécondation in vitro est prescrite aux femmes qui approchent de la ménopause. S'il y a des foyers d'endométriose génitale externe et qu'une grossesse après 40 ans est peu probable, la FIV est réalisée 1 à 3 mois après le traitement chirurgical, en choisissant un protocole long pour cela.

    Grossesse avec endométriose de l'utérus

    La possibilité de grossesse avec endométriose de l'utérus est faible en raison du fait que les foyers pénètrent dans l'épaisseur de la couche musculaire de l'organe génital, d'où il est presque impossible de les retirer. Les cellules pathologiques de la couche fonctionnelle perturbent la contractilité du myomètre, ne permettent pas à la membrane muqueuse de recevoir l'embryon.

    Avec la propagation focale de la couche fonctionnelle, la probabilité de conception est plus élevée, car l'ovule a la capacité de se fixer dans la zone des tissus sains. Cependant, tout au long de la grossesse, la maladie constituera une menace. Dans les premiers stades, il existe un risque élevé d'interruption, et dans les stades ultérieurs, la probabilité d'altération de la circulation sanguine et de la nutrition des embryons.

    Comment se déroule la grossesse?

    Si la grossesse survient après l'endométriose, l'état de la patiente au cours des premiers mois est sous observation spéciale. Comme déjà mentionné, la maladie s'accompagne d'une violation de la production d'hormones. Les femmes sont souvent confrontées à une carence en progestérone, lorsque le corps jaune formé après l'ovulation ne produit pas la quantité requise de cette substance. De faibles niveaux de progestérone améliorent la fonction contractile du myomètre - la couche musculaire. En conséquence, il existe une menace d'interruption et en l'absence de correction, un décollement et un hématome se forment - une accumulation de sang entre l'ovule et la couche fonctionnelle de l'utérus. Le point culminant de ce processus peut être une fausse couche. Par conséquent, toutes les femmes atteintes de cette maladie reçoivent un apport supplémentaire de progestérone sous forme de comprimés, de médicaments vaginaux ou d'injections..

    Si l'endométriose est détectée au début de la grossesse et qu'un kyste endométrioïde est présent sur les gonades, les médecins adoptent une position attentiste avec un soutien hormonal. Avec une augmentation active du néoplasme, ce qui n'est pas rare pendant la grossesse, un traitement chirurgical est prescrit. Dans d'autres cas, le traitement de l'endométriose pendant la grossesse n'est pas effectué.

    À propos de la nature de l'accouchement

    L'endométriose peut affecter la grossesse en modifiant son issue. Avec la propagation externe extragénitale et génitale des foyers, une femme peut accoucher seule, s'il n'y a pas d'autres contre-indications à cela.

    Des difficultés peuvent survenir s'il était possible de devenir enceinte après avoir traité la forme interne de la maladie - l'adénomyose. En raison de la pénétration de foyers dans la cavité de la couche musculaire, sa fonction contractile est perturbée. Les statistiques montrent que les patients atteints de maladies hormono-dépendantes nécessitent souvent une stimulation. Une faible activité de travail due à une défaillance du myomètre est une indication d'une césarienne. Pendant la chirurgie, les lésions peuvent être enlevées en même temps après accord préalable avec la femme enceinte.

    À la suite d'une césarienne, une cicatrice se forme sur l'utérus. Au fil du temps, les cellules de la couche fonctionnelle peuvent s'y développer, ce qui aggrave l'évolution de la maladie. Par conséquent, l'endométriose interne est considérée comme une condition particulièrement défavorable pour la conception, la gestation et l'accouchement ultérieur..

    Grossesse après le traitement

    S'il n'est pas possible de concevoir avec une endométriose, une correction hormonale est prescrite au patient. Cette méthode de traitement peut être utilisée après une intervention chirurgicale impliquant la séparation des adhérences et l'élimination des foyers de l'endomètre pathologiquement localisé.

    Le traitement conservateur consiste à prendre des contraceptifs oraux à effet antiandrogénique (par exemple, Janine), pendant 6 à 9 mois sans pauses hebdomadaires. En raison de la création d'un fond hormonal artificiel, la couche fonctionnelle de l'utérus ne subit pas de prolifération et les ovaires cessent de produire de fortes doses d'œstrogènes. En tant que technique alternative, un traitement hormonal de libération de gonadotrophine est utilisé. Les médicaments sont administrés par injection ou par voie intranasale (Buserelin Depot). Pendant toute la période d'utilisation des médicaments, la femme n'a pas de règles. Cette condition est causée par le blocage des ovaires et la prévention de la prolifération endométriale. La prévention des changements hormonaux au cours du mois supprime l'activité des foyers.

    Le traitement conservateur donne de bons résultats si une femme n'a pas de kystes et d'adhérences endométrioïdes.

    La planification simultanée de la grossesse au cours du traitement hormonal n'apportera pas de succès, car les ovaires ne fonctionnent pas et, par conséquent, n'ovulent pas. Cependant, après la fin du traitement, la patiente a une chance de devenir enceinte. Après un long repos, les gonades deviennent plus actives. Il y a plus d'un cas connu où, après correction hormonale, la patiente a ovulé les deux ovaires à la fois et une grossesse avec des jumeaux s'est produite..

    Traitement de l'endométriose pendant la grossesse

    Dans la pratique médicale, il existe un concept tel que le traitement de l'endométriose pendant la grossesse. L'efficacité de cette méthode dépendra du stade, de la localisation et de la forme de la maladie. La théorie de cette technique de correction est due à l'influence de la période gestationnelle (période de gestation de l'embryon) sur l'état de l'organe génital et des gonades.

    Avec le début de la grossesse, la progestérone commence à être synthétisée activement dans le corps de la femme. Son niveau augmente progressivement et atteint son apogée en 10-12 semaines. Cette hormone a un effet bénéfique sur le corps, atténuant l'activité de la maladie.

    En gynécologie, à l'aide de médicaments à base de progestérone, des maladies telles que l'endométriose de l'utérus, des ovaires, des fibromes, des kystes fonctionnels sur l'ovaire et d'autres sont traitées.

    Pendant la gestation, le travail des glandes sexuelles s'arrête. Jusqu'à environ 12 à 14 semaines, ils produisent une hormone qui maintient le tonus utérin normal. Par la suite, le placenta reprend cette tâche. Le manque de synthèse des œstrogènes oblige les foyers d'endométriose à commencer la transformation inverse.

    Si la patiente après l'accouchement allaite le bébé, cela a également un effet bénéfique sur son état de santé intime. Pendant la lactation, de la prolactine est produite - une hormone pour la synthèse du lait maternel. Il supprime le niveau d'oestrogène, ce qui provoque l'absence d'ovulation. C'est pour cette raison qu'une femme ne peut pas devenir enceinte pendant la période d'allaitement actif. Cependant, à mesure que l'enfant grandit, son besoin de lait maternel diminue. Par conséquent, le fond hormonal naturel peut récupérer assez rapidement..

    La rechute de la pathologie après la grossesse se produit généralement avec la croissance de la couche fonctionnelle dans la cavité du myomètre. La forme génitale externe répond assez bien au traitement de la grossesse, en particulier dans les premiers stades de la maladie. Les kystes endométrioïdes ne peuvent pas être guéris par la grossesse.

    Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose ovarienne

    L'endométriose ovarienne se développe généralement en conjonction avec d'autres formes de prolifération pathologique de l'endomètre. Lorsque les gonades sont endommagées, des capsules particulières se forment dessus - des néoplasmes kystiques. L'intérieur contient plusieurs chambres remplies d'une substance épaisse et brun foncé. Les tumeurs sont d'origine bénigne, mais en l'absence de traitement et de progression de la maladie, la possibilité d'une tumeur maligne ne peut être exclue.

    La défaite des tissus de la glande sexuelle s'accompagne souvent d'une violation de leur fonctionnalité. À la suite de la pathologie, un déséquilibre du fond hormonal se produit, un échec de la deuxième phase se forme et, dans certains cas, il n'y a pas du tout d'ovulation. La grossesse dans une telle situation ne peut pas venir.

    L'effet de la maladie ovarienne sur la réserve ovarienne doit être noté - le nombre de follicules prêts à libérer un ovule à l'avenir. Lors du traitement chirurgical du kyste, l'ovaire est réséqué dans le tissu sain. À la suite de la chirurgie, la moitié de l'ovaire ou la totalité de la gonade est retirée du patient. Les chances de tomber enceinte dans ce cas sont considérablement réduites..

    Après le traitement, il est conseillé aux patientes prévoyant une grossesse de ne pas retarder la conception. En un an, les chances de succès sont élevées et commencent à décliner. Une rechute de l'endométriose, qui survient généralement 10 à 12 mois après un traitement complexe, ne peut être exclue. Pour augmenter les chances de grossesse, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas d'autres obstructions et que l'ovulation se produit régulièrement. En l'absence de maturation folliculaire, le patient se voit prescrire une stimulation, mais uniquement avec des médicaments qui ne provoquent pas de croissance active de l'endomètre.

    Compatibilité endométriose et grossesse

    Toute la surface interne de l'utérus est recouverte d'une membrane muqueuse appelée endomètre. En raison d'une prédisposition génétique ou de divers troubles menstruels ou hormonaux, l'endomètre peut se propager à l'extérieur de l'utérus. Une telle maladie sera appelée endométriose, à laquelle les femmes de plus de 40 ans sont les plus sensibles, bien que cette maladie se retrouve souvent chez les filles plus jeunes qui n'ont pas encore accouché. Fait intéressant, certains médecins affirment que l'endométriose et la grossesse sont incompatibles, tandis que d'autres pensent qu'elles peuvent coexister avec succès, mais uniquement avec un traitement obligatoire et cohérent de la maladie..

    Très souvent, avec cette maladie, des kystes peuvent apparaître dans les organes où ils ne devraient pas être. C'est pourquoi il est nécessaire d'aborder le traitement de cette maladie le plus tôt possible afin d'éviter des conséquences désagréables..

    Les symptômes de la maladie

    Tout d'abord, les symptômes de toute maladie féminine dépendent des caractéristiques fonctionnelles du corps. Assez souvent, une femme ne sait même pas qu'elle souffre d'endométriose, c'est tellement asymptomatique. Mais cela se produit assez rarement, de sorte que certains symptômes de la maladie seront toujours présents..

    Les principaux signes de l'endométriose sont des douleurs pelviennes, indépendantes du cycle menstruel..

    Pendant les rapports sexuels, des sensations douloureuses de force variable peuvent apparaître, ainsi qu'un certain inconfort. En outre, les symptômes de cette maladie peuvent être un écoulement ressemblant à du lait des mamelons et une douleur extrêmement intense pendant la menstruation. La même douleur associée à la période menstruelle se produit avec une autre maladie gynécologique grave, comme un utérus à deux cornes, il est donc impératif de poser le bon diagnostic. Après tout, la grossesse avec endométriose de l'utérus et la combinaison - un utérus à deux pattes et une grossesse - tout cela conduit le plus souvent à une fausse couche du bébé.

    Diagnostic et traitement de la maladie

    Pour déterminer correctement le diagnostic, il est nécessaire de réaliser toutes les études nécessaires, qui dépendront de la présence des principaux symptômes de la maladie.

    Après avoir posé un diagnostic et déterminé le stade actuel de la maladie, le médecin prescrit un traitement, qui peut être doux ou agressif. Actuellement, 2 méthodes de traitement sont utilisées:

    1. chirurgical - dans ce cas, toutes les zones de tissu touchées par la maladie sont découpées chirurgicalement;
    2. conservateur - traitement médicamenteux de la maladie à l'aide de divers médicaments et immunomodulateurs.

    Si une femme a reçu un diagnostic d'endométriose et de grossesse, le traitement de la maladie est reporté en prescrivant un traitement hormonal de soutien. Le traitement principal ne sera effectué qu'après la naissance du bébé, lorsqu'il ne menacera pas l'état du corps de l'enfant.

    Dans quelle mesure l'endométriose et la grossesse sont-elles compatibles?

    Puisqu'il n'y a pas d'ovulation normale dans l'endométriose, des concepts tels que l'endométriose ovarienne et la grossesse sont le plus souvent considérés comme incompatibles. Bien qu'il soit assez problématique de devenir mère avec une telle maladie, cela reste possible. Après tout, il peut être difficile de concevoir un enfant en raison du fait que l'anatomie des ovaires est gravement perturbée, des adhérences apparaissent dans les trompes de Fallope, ce qui signifie que leur perméabilité se détériore considérablement, ce qui entraîne une libération difficile de l'ovule. Après la fin du traitement, les chances de réussite de la naissance du bébé augmentent considérablement..

    Complications possibles de la grossesse avec l'endométriose

    Les femmes qui ont reçu un diagnostic d'endométriose et de grossesse courent un risque accru. Ils peuvent avoir une mortinaissance - lorsque le fœtus gèle après 20 semaines de grossesse. En outre, en raison des changements structurels et inflammatoires qui se produisent avec l'endométriose, les femmes ont souvent un tonus utérin accru pendant la grossesse, ce qui peut entraîner une fausse couche, c.-à-d. perte d'un bébé jusqu'à 20 semaines.

    Si une femme atteinte de cette maladie tolère en toute sécurité un bébé, alors très probablement, comme aide obstétricale, elle aura besoin d'une césarienne, qui est également une condition indispensable si, simultanément à l'endométriose, une femme en travail a l'herpès génital pendant la grossesse.

    Grossesse avant et après l'endométriose

    Il faut se rappeler que porter un bébé est une étape assez sérieuse qui nécessite une analyse préalable approfondie. Et bien que de nombreuses femmes croient que le traitement de l'endométriose pendant la grossesse est tout à fait possible, c'est complètement faux. C'est juste que les hormones que le corps reçoit en portant un bébé peuvent avoir un effet positif sur les symptômes de la maladie. Le même effet peut persister pendant l'allaitement, mais ce n'est que parce que l'accouchement affaiblit la maladie. Mais quelque temps après la naissance du bébé, les symptômes de la maladie réapparaîtront certainement et continueront avec une vigueur renouvelée..

    Par conséquent, si une femme a été diagnostiquée avec cette maladie, il est préférable de planifier une grossesse après l'endométriose au plus tôt 6 à 8 mois après un traitement réussi. Le respect de ce délai est nécessaire pour que le corps de la femme enceinte ait le temps de se rétablir complètement.

    Indépendamment du moment exact où l'endométriose a été détectée chez une femme, elle doit surveiller attentivement sa santé et suivre toutes les recommandations du médecin pour un traitement réussi de la maladie. Ce n'est que dans ce cas qu'elle pourra éviter une éventuelle fausse couche d'un bébé ou même l'infertilité, et une femme pourra profiter de tous les plaisirs de la maternité..

    Endométriose - une maladie de la civilisation et de l'accouchement tardif

    Causes et options de traitement

    L'endométriose est une maladie dans laquelle l'endomètre (la soi-disant paroi interne de la cavité utérine est appelée) se développe dans l'épaisseur de la paroi utérine ou à l'extérieur de l'utérus. Normalement, l'endomètre est situé uniquement dans la cavité utérine, il réagit aux effets hormonaux des ovaires et fonctionne de manière cyclique, subissant des changements dystrophiques et un rejet de la paroi utérine 1 fois 28-30 jours, ce qui se manifeste par la menstruation. Cependant, les cellules de l'endomètre peuvent migrer vers des endroits inhabituels: la cavité abdominale, la cavité pelvienne, la paroi de la vessie et même les poumons, les intestins, la peau. Les cellules endométriales sont capables de s'enraciner dans des endroits atypiques et de former des infiltrats jusqu'à plusieurs centimètres de diamètre. Les foyers de l'endomètre situés de manière atypique fonctionnent de la même manière que l'endomètre situé dans l'utérus: au début du cycle menstruel, il se développe, puis subit des processus nécrotiques, qui s'accompagnent d'un léger saignement dans le foyer. Ces phénomènes conduisent à la formation d'adhérences et au développement de la douleur..

    À propos de la façon dont l'endométriose est diagnostiquée et traitée aujourd'hui, nous discutons avec Tatyana Anatolyevna Obskalova, docteur en sciences médicales, professeur, chef du département d'obstétrique et de gynécologie de l'Université médicale de l'Oural..

    - Tatyana Anatolyevna, l'endométriose est vraiment nettement plus jeune aujourd'hui?

    - Oui, on retrouve aujourd'hui l'endométriose chez les jeunes femmes de moins de 30 ans, et même parfois chez les adolescentes. Dans ce dernier cas, nous parlons très probablement d'endométriose congénitale, lorsque les cellules endométriales qui se trouvent à l'extérieur de la cavité utérine, peut-être même à partir de la période de développement intra-utérin de la fille, commencent leur activité immédiatement après le début de la puberté. Cependant, l'endométriose est plus fréquente entre 25 et 40 ans. Avec le début de la ménopause et l'arrêt des règles, les foyers cessent leur activité.

    - On croyait autrefois que l'endométriose est une conséquence des avortements et, très probablement, des avortements répétés. Cette opinion n'a pas changé maintenant?

    - Parmi les facteurs de risque d'endométriose figurent non seulement les avortements, mais également les maladies inflammatoires des organes génitaux. De nos jours, une grande attention est portée aux facteurs de stress qui conduisent à une perturbation du système immunitaire. Le transfert des cellules endométriales dans la cavité abdominale se produit chez chaque femme pendant la menstruation, mais toutes ne prennent pas racine. Normalement, le système immunitaire reconnaît ces cellules et empêche l'endométriose de se développer. À certains égards, l'endométriose est similaire à un processus tumoral, car la base de son développement est un affaiblissement des défenses de l'organisme, mais ce n'est toujours pas un cancer, mais une maladie qui, dans la très grande majorité des cas, peut être traitée avec succès..

    - Tatyana Anatolyevna, quel est le rôle de l'hérédité? Par exemple, si maman, grand-mère ou sœur a déjà une endométriose, que devrait faire une femme alors??

    - Le moyen le plus fiable de prévenir l'endométriose, quels que soient les facteurs de risque et la «mauvaise» hérédité, est la naissance de deux, ou mieux, de trois enfants. Il est très important d'allaiter les enfants pendant au moins 6 mois, et de préférence pendant toute la première année de leur vie. Si une fille ou une jeune femme ne planifie pas encore d'enfants, la contraception hormonale sera une prévention efficace de l'endométriose dans ce cas. Tous les contraceptifs hormonaux sont efficaces pour prévenir l'endométriose, mais le moyen le plus approprié contient du diénogest. Le diénogest est un médicament gestagène qui bloque efficacement l'ovulation et toute la chaîne des changements hormonaux dans le corps de la femme, ce qui conduit à la croissance de foyers d'endométriose. Le même effet est observé pendant la grossesse et l'allaitement - à ce moment, une femme n'a pas de règles, ce qui signifie qu'il n'y a aucune raison pour le développement de l'endométriose ou pour sa rechute.

    - Comment diagnostique-t-on l'endométriose? Examen cytologique, laparoscopie, hystéroscopie sont-ils ici obligatoires??

    - Les principaux symptômes de l'endométriose sont les douleurs pelviennes associées aux menstruations, aux saignements, à l'anémie et à l'infertilité. Par conséquent, le médecin doit d'abord interroger soigneusement la patiente, en particulier s'il existe un soupçon de localisation atypique de foyers d'endométriose: dans l'intestin, les poumons ou d'autres organes. Des douleurs et des saignements dans ces organes se produiront également périodiquement, certains jours du cycle. Après examen sur la chaise gynécologique, une échographie est obligatoire. Pour le diagnostic de l'endométriose interne de l'utérus, lorsque des foyers de tissu endométrioïde se trouvent dans la paroi de l'utérus (c'est ce qu'on appelle l'adénomyose), il est nécessaire de procéder à une hystéroscopie avec examen histologique obligatoire. L'hystéroscopie est un examen de la cavité utérine de l'intérieur à l'aide d'un appareil spécial. Cette méthode vous permet de visualiser les foyers d'endométriose et de vérifier le diagnostic. Avec l'endométriose externe, lorsque les lésions sont situées dans la cavité abdominale, la méthode de diagnostic la plus fiable est un examen laparoscopique avec une biopsie. En général, le diagnostic d'endométriose ne peut être considéré séparément de son traitement et l'examen laparoscopique doit être prescrit avec beaucoup de soin. Les spécialistes de l'endométriose du monde entier disposent d'une installation dans laquelle un médecin devrait effectuer une laparoscopie pour un patient avec une suspicion d'endométriose, qui, pendant la laparoscopie, pourra effectuer non seulement des diagnostics, mais également un traitement chirurgical - c'est-à-dire exciser les adhérences formées et éliminer complètement les lésions. Cela peut être une tâche très difficile que seul un chirurgien expérimenté et habile peut faire..

    - Tatyana Anatolyevna, quelles complications y a-t-il avec l'endométriose? L'endométriose peut-elle se transformer en une tumeur maligne??

    - Les complications les plus importantes de l'endométriose sont la formation d'adhérences dans la cavité pelvienne, dans la cavité abdominale et l'infertilité. De plus, les adhérences dans la cavité abdominale et l'infertilité peuvent être les seuls signes d'endométriose - même en l'absence d'autres signes, par exemple des douleurs et des saignements. Il faut y porter une attention toute particulière en termes de diagnostic. La malignité dans l'endométriose (c'est-à-dire la transformation de ses foyers en néoplasmes malins) est extrêmement rare.

    - Dans quels cas une intervention chirurgicale est-elle nécessaire pour l'endométriose? Et la laparoscopie est-elle dangereuse pour l'endométriose - après tout, il existe une opinion selon laquelle la croissance des foyers peut commencer après toute intervention chirurgicale?

    - Le traitement conservateur de l'endométriose n'est possible qu'avec des formes rares - lorsqu'il n'y a pas de grands foyers et que le diagnostic lui-même a été posé relativement récemment. Toutes les formes courantes d'endométriose, qui provoquent une douleur intense et la formation d'adhérences conduisant à l'infertilité, sont désormais considérées comme une maladie chirurgicale nécessitant un traitement chirurgical. Dans l'endométriose, l'efficacité du traitement conservateur dépend directement du traitement chirurgical effectué avant elle, et dans la plupart des cas, une opération ne peut être effectuée pour faire face à l'endométriose et à ses conséquences. De plus, pendant l'opération, une approche laparoscopique peu traumatique est préférable, au cours de laquelle le chirurgien peut non seulement évaluer avec précision la gravité du processus, mais également disséquer les adhérences et éliminer les foyers même dans les endroits difficiles à atteindre. La chirurgie laparoscopique à plusieurs reprises réduit le risque de développer un processus adhésif, qui est très élevé dans les opérations avec de grandes incisions. Et, bien sûr, ils ne contribuent pas à la progression de l'endométriose, mais, au contraire, constituent une méthode efficace pour la traiter..

    Par conséquent, avec l'endométriose, en règle générale, la première étape du traitement est la chirurgie. La deuxième étape est la thérapie conservatrice. Ici, nous prescrivons à une femme des médicaments - des agonistes d'hormones de libération, qui suppriment la synthèse des hormones sexuelles féminines, et les foyers d'endométriose commencent à se dégrader. Dans le contexte de ces préparations, une condition similaire à la période postménopausique se développe, mais elle disparaît à la fin du traitement. Les préparations de diénogest sont également recommandées, mais pas en combinaison avec des étrogènes, mais sous la forme d'une monopreparation. Ce médicament inhibe également efficacement la croissance des foyers d'endométriose, bloque l'ovulation. Dans ce cas, le corps d'une femme développe une condition similaire à la période de grossesse et d'allaitement, lorsque l'ovulation ne se produit pas non plus, le fonctionnement cyclique du corps féminin s'arrête et la croissance des foyers endométrioïdes s'arrête. Ces médicaments sont prescrits afin de consolider l'effet du traitement chirurgical et d'éviter une éventuelle rechute de la maladie. Ils sont utilisés pendant 3 à 6 mois, parfois pendant une période plus longue, puis la femme doit décider si elle va planifier une grossesse après le traitement ou passer à des contraceptifs hormonaux. Au troisième stade du traitement, qui peut plutôt être appelé rééducation, la contraception hormonale est réalisée avec n'importe quel médicament, mais vous pouvez également privilégier les médicaments contenant du diénogest. Et ils sont d'abord pris non pas certains jours du cycle, mais en continu par de longs cours de 3-4 mois pendant 1 an, puis vous pouvez passer au régime habituel ou rester sur le régime à volets. Cela ne fera pas de mal et de nombreuses femmes comprennent depuis longtemps la commodité d'un tel régime contraceptif. Le choix d'un contraceptif, bien sûr, doit être fait en collaboration avec un médecin, car dans ce cas, ce ne sera pas seulement une méthode de prévention des grossesses non désirées, mais également une méthode de traitement et de prévention des rechutes. Dans certains cas, la préférence est donnée aux produits contenant uniquement des progestatifs. Il peut s'agir de pilules, d'un système intra-utérin et d'un implant sous-cutané. En l'absence de contre-indications, des préparations combinées contenant deux types d'hormones peuvent être utilisées avec succès: les œstrogènes et les progestatifs, mais il est préférable d'utiliser des préparations combinées œstroprogestatives avec le moins d'œstrogènes..

    Si la patiente est intéressée par la grossesse, vous devez immédiatement passer à la résolution de ce problème. Une fois le traitement hormonal terminé, la grossesse peut survenir d'elle-même, cependant, si l'infertilité persiste depuis longtemps, l'âge de la patiente approche les 30-35 ans, il n'y a pas de temps à attendre, vous devez donc recourir à l'aide de technologies de procréation assistée..

    - Tatyana Anatolyevna, de nombreux patients atteints d'endométriose prennent le médicament dyufaston pendant une longue période. Que pouvez-vous dire sur l'utilisation de ce médicament dans le traitement de l'endométriose?

    Duphaston est un médicament similaire à la progestérone, il appartient donc également à l'arsenal des médicaments. Il doit être utilisé pendant la préparation à la grossesse et même au début pour garantir que les conditions optimales de conception sont atteintes..

    - Nous avons déjà dit que la grossesse est l'un des moyens les plus efficaces de prévenir l'endométriose. Y a-t-il une différence dans le mode de livraison dans ce cas? Autrement dit, quoi de mieux avec l'endométriose - accouchement naturel ou césarienne?

    - Le choix de la méthode d'accouchement dépend uniquement des indications obstétricales et de la présence d'autres maladies concomitantes chez une femme. En soi, une césarienne ou un accouchement naturel ne provoque pas de récidive de l'endométriose, et même après 9 mois de grossesse, les foyers d'endométriose disparaissent presque complètement.

    - Pourquoi y a-t-il des rechutes avec l'endométriose??

    - Des rechutes de l'endométriose surviennent chez presque toutes les femmes qui n'ont pas suivi de traitement de deuxième et troisième stade après la chirurgie ou qui n'ont pas utilisé de contraception hormonale. Malheureusement, il existe de nombreux cas de ce type. Une femme voit une amélioration, ou après un traitement à long terme, un enfant lui est né - et elle oublie sa maladie. Et c'est faux, car la maladie est sujette à des rechutes, il est donc beaucoup plus facile de maintenir un certain fond hormonal, déjà formé, que de recommencer le traitement, avec des opérations et des médicaments de la deuxième étape..

    En conclusion, on peut affirmer que l'endométriose est une maladie courante et désagréable, mais le niveau actuel de développement de la médecine permet de diagnostiquer de manière fiable, de déterminer le stade du processus, de mener un traitement adéquat et de réhabiliter pleinement une femme, en garantissant sa fonction reproductrice et une qualité de vie décente..

    Il Est Important De Savoir Sur La Planification

    Comment faire un massage pour ouvrir le canal lacrymal chez les nouveau-nés

    Conception

    Qu'est-ce qui cause le blocageLa perturbation du drainage lacrymal survient le plus souvent au cours des premières semaines de la vie d'un enfant.

    Mouvements fœtaux pendant la grossesse: les premiers tremblements de bébé

    Conception

    Le mouvement fœtal est l'un des moments les plus excitants de la grossesse. Ce que vous devez savoir?Ce moment incroyable survient pendant la grossesse pour chaque femme.

    La deuxième échographie pendant la grossesse est la décision finale concernant la santé de l'enfant

    Infertilité

    Tout au long de la période de naissance d'un enfant, les femmes subissent une échographie trois fois selon le calendrier.

    Evitest Ghost après séchage

    Nutrition

    Juli-ya,
    et s'il y a des soupçons, je fais d'abord un test pas cher (juste pour dix) et s'il est positif seulement alors je le fais cher
    seulement ni bon marché ni cher ne me trompaient, quand il n'y avait pas de grossesse et qu'il n'y avait qu'une seule bande, et quand il y en avait, il y avait des rayures à la fois bon marché et cher (mais pour une raison quelconque, c'était plus brillant à bon marché)