Principal / Conception

Insuffisance isthmique-cervicale pendant la grossesse

La fausse couche est un problème grave en obstétrique moderne. Environ 10 à 20% des grossesses se terminent par des fausses couches spontanées ou une naissance prématurée. Il existe de nombreuses causes possibles de fausse couche. Il s'agit des troubles hormonaux, des maladies maternelles, des troubles génétiques et de l'impact des facteurs environnementaux. L'un des problèmes graves menant à une fausse couche est la soi-disant insuffisance isthmique-cervicale.

L'utérus a la forme d'une poire. Dans sa structure, le corps et le cou se distinguent. Pendant la grossesse, le fœtus est situé à l'intérieur du corps de l'utérus et, en raison de la présence de cellules musculaires, le corps de l'utérus augmente considérablement pendant la grossesse. Le col de l'utérus a la forme d'un cylindre. Du côté du corps de l'utérus, il est limité par le pharynx interne, dans la zone duquel, en plus des cellules musculaires, il y a une grande quantité de tissu conjonctif et un anneau se forme qui aide à maintenir le fœtus dans l'utérus (sphincter). Le site de transition du corps de l'utérus vers le col de l'utérus s'appelle l'isthme (isthme). Dans le vagin, le col de l'utérus s'ouvre par un os externe. Pendant le travail, le col de l'utérus est lissé, les cellules musculaires se détendent et le col de l'utérus s'ouvre, ce qui forme le canal de naissance.

En cas de violation de l'intégrité ou de la fonction du sphincter et de l'os interne du col de l'utérus, de la fonction de fermeture insuffisante de l'isthme, la soi-disant insuffisance isthmique-cervicale se développe.

En cas d'insuffisance isthmique-cervicale pendant la grossesse, un lissage et une dilatation spontanés du col de l'utérus se produisent, non associés à l'activité contractile de l'utérus. Dans le même temps, l'ovule fécondé est privé du soutien nécessaire dans le segment utérin inférieur. Avec une augmentation de la pression à l'intérieur de l'utérus, les membranes commencent à faire saillie dans le canal dilaté du col de l'utérus, ce qui conduit à une naissance prématurée. Le travail commence généralement par une rupture prématurée du liquide amniotique. En effet, les membranes fœtales faisant saillie dans le canal cervical peuvent être infectées par des bactéries faisant partie de la microflore vaginale. En conséquence, les membranes perdent leur élasticité, leur rupture spontanée se produit, le liquide amniotique s'écoule et le bébé est infecté par voie intra-utérine par des bactéries dans le vagin d'une femme enceinte..

Causes de l'insuffisance isthmique cervicale
Tout d'abord, ce sont des blessures antérieures. Ils conduisent à l'ICI dite traumatique ou organique. Le plus souvent, il s'agit d'une naissance traumatique, dans laquelle il y a une rupture du col de l'utérus, des avortements antérieurs ou un curetage diagnostique de la cavité utérine, au cours duquel une expansion instrumentale du col de l'utérus est réalisée. Dans ce cas, une violation de l'intégrité de l'anneau isthmique du cou et la formation de tissu cicatriciel rugueux sur le site de la blessure sont possibles.
L'insuffisance isthmique-cervicale fonctionnelle se forme à la suite de troubles hormonaux dans le corps d'une femme enceinte. Cela peut être un sous-développement prononcé des organes génitaux internes, une carence en hormones sexuelles, une diminution de la fonction normale des ovaires, parfois ICI se forme avec une augmentation du niveau d'hormones sexuelles mâles dans le sang. Toutes ces raisons entraînent une violation du rapport entre le muscle et le tissu conjonctif dans l'isthme et le col de l'utérus, la réaction des cellules musculaires du col de l'utérus aux impulsions nerveuses change.

Dans de rares cas, avec des malformations de l'utérus, une insuffisance isthmique-cervicale congénitale peut survenir.

Il n'y a pas de symptômes spécifiques d'insuffisance isthmique-cervicale. Une femme enceinte peut être dérangée par la lourdeur dans le bas de l'abdomen ou dans la région lombaire, l'envie d'uriner peut devenir plus fréquente en raison de la pression du fœtus sur la vessie. Cependant, le plus souvent, la future mère ne s'inquiète de rien..

Le diagnostic d'insuffisance isthmique-cervicale est posé principalement pendant la grossesse, car ce n'est que pendant la grossesse qu'il existe des conditions objectives pour évaluer la fonction du col de l'utérus et sa section isthmique. En dehors de la grossesse, les médecins entreprennent une série de tests spéciaux pour détecter les ICI. Un examen radiographique de l'utérus est effectué le 18-20ème jour du cycle, le degré d'expansion du canal cervical dans la deuxième phase du cycle menstruel est évalué à l'aide d'instruments spéciaux.
Pendant la grossesse, l'échographie transvaginale est utilisée pour surveiller l'état du col de l'utérus. Dans ce cas, la longueur du col de l'utérus est mesurée. La longueur du col de l'utérus inférieure à 3 cm avec un âge gestationnel inférieur à 20 semaines nécessite l'inclusion d'une femme dans un groupe à haut risque d'ICI et une surveillance attentive d'une telle patiente. Chez les femmes porteuses de jumeaux ou de triplés avant 28 semaines de grossesse, la longueur du col de l'utérus est considérée comme normale pour être supérieure à 37 mm chez les femmes enceintes primipares et à plus de 45 mm chez les patientes à nouveau enceintes. Chez les femmes multipares, la longueur du col de l'utérus à 17-20 semaines de grossesse doit être supérieure à 29 mm. Un signe absolu de la présence d'une insuffisance isthmique-cervicale est le raccourcissement du col de l'utérus à 2 cm ou moins. Divers facteurs affectent la mesure de la longueur du col de l'utérus, par exemple, le tonus de l'utérus et la hauteur du placenta. En outre, il est important de savoir de quelle manière le médecin spécialiste en échographie évalue la longueur du col de l'utérus. Les résultats les plus corrects sont obtenus avec un accès transvaginal (c'est-à-dire un examen avec une sonde insérée dans le vagin du patient). Cette méthode d'examen du col de l'utérus est absolument sans danger pour la suite de la grossesse et ne peut pas entraîner de menace d'interruption ou d'autres complications. Lors de l'examen du col de l'utérus à travers la paroi abdominale, c'est-à-dire par voie transabdominale, les mesures de la longueur du col de l'utérus sont environ un demi-centimètre plus élevées que celles de l'examen transvaginal, en outre, le degré de remplissage de la vessie affecte le changement de sa longueur. En plus de la longueur du col de l'utérus, lors de l'échographie, l'état du pharynx interne est évalué, s'il y a une ouverture du pharynx et un renflement dans le canal cervical de la vessie fœtale.

Cependant, il n'est pas correct de diagnostiquer l'insuffisance ischémique-cervicale en se basant uniquement sur les résultats de l'échographie. Des informations plus précises sont fournies par un examen du col de l'utérus par un gynécologue. L'examen est effectué dans le fauteuil gynécologique. Dans ce cas, le médecin évalue la longueur de la partie vaginale du col de l'utérus, sa densité, le degré d'ouverture du canal cervical.

Méthodes de traitement
Afin de prévenir une naissance prématurée avec insuffisance isthmique-cervicale, des préparations de progestérone (DUFASTON, UTROZHESTAN) sont prescrites de 20 à 34 semaines de grossesse - une hormone produite dans le placenta et favorisant la grossesse.

Il existe deux façons de traiter l'insuffisance cervicale. Ce sont des méthodes non chirurgicales et chirurgicales.

Les méthodes non chirurgicales comprennent l'introduction de pessaires obstétriques spéciaux dans le vagin - des anneaux qui sont placés sur le col de l'utérus et empêchent sa divulgation ultérieure, soutenant la partie de présentation du fœtus. Les méthodes non chirurgicales présentent un certain nombre d'avantages: elles ne nécessitent pas d'hospitalisation, d'anesthésie et sont faciles à utiliser. Les pessaires sont généralement utilisés après 28 semaines de grossesse. Avant l'introduction de l'anneau, il est nécessaire de réaliser un frottis sur la flore pour identifier et traiter un éventuel processus inflammatoire. Après l'introduction d'un pessaire obstétrical, il est nécessaire de traiter le vagin et les anneaux avec des solutions antiseptiques toutes les 2-3 semaines pour éviter le développement d'une infection. Cependant, cette méthode peut ne pas toujours être applicable. En cas d'insuffisance isthmique-cervicale sévère, l'utilisation d'anneaux est inefficace. Ils ne sont pas non plus utilisés lorsque la vessie fœtale est enflée dans le canal cervical..

Dans ces cas, le traitement est effectué en suturant le col de l'utérus.

Indications pour la correction chirurgicale de l'ICI:

  • la présence de fausses couches précédemment spontanées et de naissances prématurées dans 2-3 trimestres
  • insuffisance cervicale progressive selon l'examen clinique, longueur cervicale inférieure à 25 mm selon l'échographie transvaginale.

Contre-indications au traitement chirurgical:

  • augmentation de l'excitabilité de l'utérus, tonus
  • maladies qui constituent une contre-indication au maintien de la grossesse, par exemple, une maladie grave du foie, du système cardiovasculaire, des maladies infectieuses et génétiques,
  • saignement,
  • malformations fœtales,
  • la présence d'une flore pathogène dans le vagin, une inflammation du vagin.

La suture du col de l'utérus se fait généralement entre 13 et 27 semaines de gestation. Le moment de l'opération est déterminé individuellement par le médecin traitant. La période de 15 à 19 semaines de grossesse est la plus favorable pour le traitement chirurgical, lorsque l'ouverture du col de l'utérus n'est pas très prononcée et que la vessie fœtale ne fait pas saillie dans le canal.
La suture du col de l'utérus est réalisée sous anesthésie générale. Dans certains cas, par exemple, lorsque le pôle inférieur de l'ovule se gonfle dans le canal cervical, après une intervention chirurgicale, afin de prévenir une éventuelle infection des membranes, une cure d'antibiotiques est prescrite. Avec un déroulement sans complication de la période postopératoire, la femme enceinte est renvoyée chez elle 5 à 7 jours après l'opération. Cependant, toutes les 2 semaines, le médecin de la clinique prénatale doit examiner le col de l'utérus et faire des frottis pour la flore..

La complication la plus courante après correction chirurgicale de l'insuffisance ischémique-cervicale est l'incision du tissu cervical avec un fil. Cela peut se produire si le col de l'utérus est affecté par un processus inflammatoire ou si des contractions de l'utérus commencent, c'est-à-dire un travail. Pour éviter les contractions utérines après la suture, de nombreux patients se voient prescrire des tocolytiques - des médicaments qui soulagent le tonus utérin.

Les points de suture du col de l'utérus sont retirés entre 37 et 38 semaines de grossesse. Cela se fait en examinant le col de l'utérus dans une chaise gynécologique. La procédure de retrait de point est généralement totalement indolore..

Prévoir
Le diagnostic opportun de l'insuffisance ischémique cervicale et la correction chirurgicale ou non chirurgicale rapide de cette affection contribuent à prolonger la grossesse et le pronostic de la naissance d'un fœtus est favorable.

La prévention
La prévention de l'ICI comprend le maintien d'un mode de vie sain, la prévention de l'avortement, la prévention des maladies inflammatoires du vagin et du col de l'utérus.

Quel est le danger de l'isthmique - insuffisance cervicale pendant la grossesse

La grossesse est parfois compliquée. Pendant cette période, le corps d'une femme est testé pour la santé - les maladies chroniques sont exacerbées, les maladies latentes sont trouvées. Certaines pathologies ne surviennent que pendant la grossesse. Ceux-ci incluent l'insuffisance isthmique - cervicale.

  1. Qu'est-ce que ICN
  2. Pourquoi la maladie est-elle dangereuse?
  3. Raisons de développement
  4. Symptômes et manifestations
  5. Méthodes de diagnostic
  6. Cervicométrie ICN
  7. Traitement ICI
  8. Thérapie médicamenteuse
  9. Intervention chirurgicale
  10. Correction non chirurgicale
  11. Prévention et recommandations pour les patients atteints d'ICI
  12. Vidéo: insuffisance cervicale isthmique

Qu'est-ce que ICN

Face à un diagnostic d'ICI pendant la grossesse, toutes les femmes ne savent pas ce que c'est..

L'affaiblissement prématuré du col de l'utérus, son raccourcissement, le prolapsus de la vessie fœtale dans la cavité utérine s'appelle isthmique - insuffisance cervicale.

L'utérus se compose d'un corps et d'un col de l'utérus. Le col de l'utérus du côté du corps est limité par le pharynx interne, et de l'extérieur - par l'extérieur.

Le pharynx est un anneau musculaire.

À la conception, le col de l'utérus se rétrécit et se ferme avec un bouchon muqueux.

Il s'agit de maintenir la grossesse et de prévenir l'infection du fœtus et de l'utérus lui-même. Le col de l'utérus maintient un siège bébé fermé et ne permet pas à la membrane fœtale de descendre.

Plus près de l'accouchement, les muscles du cou se relâchent progressivement. Se préparer au prochain processus d'accouchement.

Pourquoi la maladie est-elle dangereuse?

En ICI, la proximité des membranes avec le canal génital entraîne une infection et une naissance prématurée ou une fausse couche, selon la durée de la grossesse.

Le principal danger est l'absence de signes précoces de pathologie..

Même l'activité physique habituelle d'une femme peut provoquer une rupture de la vessie fœtale et conduire à la naissance d'un bébé prématuré et, dans certains cas, à sa mort..

Selon diverses sources, 1 à 9 femmes sur cent présentent une insuffisance isthmique-cervicale pendant la grossesse. ICI provoque des fausses couches récurrentes chez un quart des femmes avec ce diagnostic.

Raisons de développement

Les causes de l'ICI peuvent être grossièrement divisées en deux groupes:

  1. Organique (traumatisant). Ce groupe comprend les facteurs à l'origine de l'échec du canal cervical: opérations du col de l'utérus, ruptures, déformations cicatricielles, avortements. La chirurgie peut causer des dommages traumatiques au canal cervical.
  2. Fonctionnel. Les raisons fonctionnelles sont basées sur une violation du fond hormonal d'une femme enceinte - un faible taux de progestérone ou une testostérone trop élevée (hyperandrogénie). Ce groupe comprend également les grossesses avec un gros fœtus, les grossesses multiples.

Symptômes et manifestations

À tout moment de la période gestationnelle, la phase initiale de la maladie est asymptomatique.

Ce n'est qu'avec un examen gynécologique que le médecin peut détecter un ramollissement et un raccourcissement du col de l'utérus. Ceci est une manifestation d'insuffisance isthmique-cervicale.

Les signes que note la femme accompagnent le cours normal de la maladie:

  • tiraillement de la douleur dans l'utérus;
  • une sensation de plénitude dans le vagin;
  • augmentation des écoulements muqueux, du sang y est souvent présent;
  • douleur dans le sacrum et le bas du dos.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de l'insuffisance isthmique-cervicale est effectué par palpation du vagin. L'inspection par miroir et les données échographiques sont également utilisées..

À l'examen, le médecin verra une ouverture en forme de V de l'orifice interne. Il est déterminé à l'aide d'un test avec pression sur le bas de l'utérus ou toux.

Cervicométrie ICN

La cervicométrie est réalisée par échographie, l'étude consiste à surveiller la longueur du col de l'utérus.

Normalement, il devrait mesurer 4 cm, les tissus eux-mêmes sont normalement denses, le pharynx externe est bien fermé et légèrement rejeté en arrière.

Si la longueur est de 3 cm, une cervicométrie est effectuée afin de ne pas manquer la menace d'interruption de grossesse.

En cas de raccourcissement du col de l'utérus jusqu'à 2 cm, une intervention chirurgicale urgente est indiquée.

Prescrire une cervicométrie à toutes les femmes à risque d'insuffisance cervicale.

Le groupe de risque comprend:

  • grossesse multiple;
  • anomalies de la structure des organes génitaux internes;
  • déformation du cou, quelles qu'en soient les raisons;
  • manque de progestérone;
  • fausse couche habituelle;
  • fausse couche;
  • opérations chirurgicales sur le col de l'utérus.

Traitement ICI

Pour le traitement de l'insuffisance isthmique-cervicale, des méthodes chirurgicales et médicales sont utilisées.

Thérapie médicamenteuse

Si la cause de la maladie est des troubles hormonaux, un traitement est prescrit pour éliminer la cause profonde.

Prescrire des médicaments pour réduire le tonus de l'utérus - magnésie, ginipral, indométacine et antispasmodiques (no-shpa, papavérine).

Intervention chirurgicale

La méthode chirurgicale de traitement consiste à suturer le col de l'utérus - le pharynx externe est suturé et l'intérieur rétréci.

L'opération est réalisée selon les indications, généralement avant la 18e semaine de grossesse.

Si nécessaire, une intervention chirurgicale est réalisée à une date ultérieure, mais au plus tard 28 semaines.

La manipulation est effectuée dans un hôpital avec l'utilisation d'une anesthésie à court terme, sans danger pour le fœtus.

Avant la procédure, un examen en laboratoire d'un frottis du canal génital pour la présence de microflore pathogène est effectué et ils sont désinfectés.

L'état des coutures est vérifié toutes les deux semaines..

Ils sont supprimés dans certains cas:

  • plus proche de la date de naissance prévue - après 38 semaines de grossesse;
  • au début du travail, quelle que soit la période;
  • lors de la coupe à travers les coutures;
  • avec fuite de liquide amniotique;
  • avec écoulement mélangé avec du sang.

Avec les contre-indications existantes à l'intervention chirurgicale, une femme se voit prescrire un alitement strict et des tocolytiques - des médicaments utilisés pour prévenir une naissance prématurée.

Les opérations chirurgicales sont effectuées selon différentes méthodes:

  • Méthode de couture MacDonald;
  • couture circulaire selon Lyubimova;
  • Coutures en forme de U selon Lyubimova et Mamedalieva;
  • modification de la méthode Teryan d'Orekhov.

Contre-indications à la chirurgie:

  • maladies graves d'une femme enceinte - maladies du système respiratoire et cardiovasculaire, pathologie des reins, du foie, infections du système génito-urinaire;
  • placenta praevia;
  • grossesse gelée;
  • saignement utérin;
  • anomalies fœtales congénitales.

Complications des opérations chirurgicales:

  • infection secondaire;
  • rupture du col de l'utérus;
  • éruption de coutures;
  • difficulté de travail.

Il y a quelques caractéristiques de la période post-partum:

  • le repos au lit n'est pas nécessaire après la chirurgie;
  • le vagin est traité avec des agents antiseptiques - peroxyde d'hydrogène à 3%, chlorhexidine;
  • en prophylaxie, un traitement antispasmodique (drotavérine par voie intramusculaire ou orale) et des adrénomimétiques (hexoprénaline et vérapamil) sont effectués
  • antibiothérapie;
  • déchargé après 5 jours avec un déroulement réussi de la période postopératoire.

Correction non chirurgicale

La méthode la plus courante consiste à placer un pessaire de décompression, ou anneau de Meyer..

L'anneau de Meyer est une construction en plastique spéciale qui est installée dans le vagin à n'importe quel stade de la grossesse.

La tâche du pessaire est de répartir le poids du fœtus et de le maintenir dans la bonne position..

Étant donné qu'un corps étranger dans le vagin entraîne une violation de la microflore naturelle, un assainissement vaginal régulier avec de la furaciline ou de la boroglycérine est effectué.

Si nécessaire, effectuez un traitement antibactérien.

Retirez l'anneau avant l'accouchement ou directement pendant la période de naissance.

Prévention et recommandations pour les patients atteints d'ICI

Les recommandations pour le traitement de l'ICI comprennent:

  • respect des prescriptions médicales;
  • diminution de l'activité physique;
  • éviter les rapports sexuels;
  • paix émotionnelle.
  • traitement rapide des maladies, en particulier hormonales;
  • planification de la grossesse - en cas d'insuffisance cervicale d'une grossesse précédente, la prochaine devrait avoir lieu au plus tôt 2 ans plus tard;
  • refus d'avortement;
  • enregistrement lors de la confirmation de la grossesse;
  • subir des examens médicaux programmés.

Qu'est-ce que l'insuffisance cervicale pendant la grossesse et comment la traiter?

L'insuffisance isthmique cervicale est une cause fréquente de perte d'un enfant pendant la grossesse. Surtout souvent en raison de cette pathologie, les fausses couches se produisent au milieu de la période gestationnelle..

À la fin de la période de mise bas, l'ICI conduit souvent à une naissance prématurée. Quelle est cette pathologie et quelles méthodes de correction existent pendant la grossesse, nous le dirons dans ce matériel.

Ce que c'est?

Le col de l'utérus a une fonction importante - il maintient le bébé en développement à l'intérieur de la cavité utérine. Le canal cervical, situé à l'intérieur du col de l'utérus, immédiatement après la fécondation est rempli d'un bouchon muqueux épais, qui ne permet pas aux infections et aux virus de pénétrer dans le bébé.

Si le cou ne répond pas pleinement aux objectifs qui lui sont fixés par la nature, on parle d'insuffisance isthmique-cervicale. Avec elle, le col de l'utérus n'est tout simplement pas capable de résister à la pression des miettes et du liquide amniotique qui grandissent, ce qui peut entraîner une fausse couche, un accouchement précoce et pendant une grossesse à terme, un accouchement avec ICI peut être dangereux et rapide..

Le cou lui-même en état d'insuffisance est raccourci, ramolli. Normalement, le processus de raccourcissement et de lissage ne commence qu'avant l'accouchement. En cas d'insuffisance isthmique-cervicale, le raccourcissement se produit beaucoup plus tôt. Le pharynx interne se dilate. Il existe un risque de perte de certaines parties des membranes de l'utérus et de décès ultérieur du bébé.

Selon les observations des obstétriciens et des gynécologues, l'état pathologique survient dans environ 2-3% de toutes les grossesses. Une femme sur trois avec ICI a un travail prématuré. Chaque seconde mort d'un enfant en fin de gestation est due à cette même raison.

Causes d'occurrence

Il existe trois grands groupes de causes pouvant conduire à une pathologie du col de l'utérus et de l'isthme..

Facteurs congénitaux

C'est la raison la plus rare. L'infantilisme du développement des organes génitaux, de l'utérus et de son col de l'utérus n'est pas si courant. Souvent, l'infantilisme sexuel est associé à d'autres anomalies et défauts congénitaux, comme le syndrome de Down, par exemple.

Facteurs fonctionnels

Si les tissus du col de l'utérus sont dans le mauvais équilibre entre les fibres conjonctives et musculaires, s'ils ne répondent pas correctement à la stimulation hormonale, les fonctions du col de l'utérus sont altérées. Cela peut arriver à une femme dont les ovaires sont épuisés, les fonctions des gonades sont réduites, les taux sanguins d'hormones sexuelles mâles, comme la testostérone, sont élevés..

Si une femme était préparée pour la conception en stimulant l'ovulation avec des hormones gonadotropes, son hormone relaxine peut être augmentée. Sous son action, les muscles du principal organe reproducteur féminin se détendent. La même hormone relaxante est également dépassée chez une femme qui porte plusieurs bébés sous son cœur en même temps..

Maladies gynécologiques

Souvent, la cause de l'insuffisance cervicale réside dans des maladies gynécologiques qui n'ont pas été traitées depuis longtemps et qui sont passées au stade chronique..

Le risque d'une ICI fonctionnelle augmente chez les femmes qui décident de devenir mères après 30 ans, chez les femmes en surpoids ou obèses, ainsi que chez les femmes qui deviennent enceintes par fécondation in vitro.

Facteurs organiques

C'est la cause la plus fréquente d'insolvabilité cervicale pendant la période de gestation. Cela peut être lié à des blessures antérieures au col de l'utérus.

Cela se produit généralement au cours du processus de naissance, si la dame a donné naissance à un grand enfant, des jumeaux ou des triplés naturellement, et que la naissance a été difficile. Les ruptures précédentes ne peuvent qu'affecter la santé du col de l'utérus pendant la grossesse ultérieure.

Si la grossesse précédente était accompagnée de polyhydramnios, si le processus de naissance était rapide, si le placenta devait être séparé manuellement, tout cela augmente également le risque de lésion cervicale et d'insuffisance isthmico-cervicale ultérieure.

Toutes les opérations effectuées avec l'expansion mécanique du col affectent son état ultérieur. Ces opérations comprennent l'avortement, le curetage, y compris le diagnostic, ainsi que la chirurgie du col de l'utérus.

Symptômes et signes

La pathologie n'a pas de symptômes prononcés. Les femmes enceintes ne réalisent souvent pas qu'elles ont un cou faible, il y a des changements pathologiques et il y a un risque sérieux de fausse couche. L'ICC ne délivre aucune sensation désagréable aux patients.

Rarement, au tout début de la gestation, des symptômes de menace de fausse couche peuvent apparaître - une abondante «torchis» sanglante ou sanglante provenant du vagin, de légères sensations de traction dans le bas-ventre et dans la région lombaire.

Diagnostique

Il est très difficile de diagnostiquer une insuffisance isthmique-cervicale, car elle ne présente pas de symptômes évidents. Le médecin peut soupçonner que quelque chose n'allait pas lors d'un examen gynécologique, mais il est rarement effectué chez les femmes enceintes. Fondamentalement, uniquement lors de l'inscription.

Cependant, si une femme court un risque de développer une ICI, les examens peuvent être effectués plus souvent. Sur une chaise gynécologique utilisant des miroirs obstétriques et une palpation normale, le médecin ne peut déterminer que la consistance du cou, voir l'état du pharynx externe et l'état du canal cervical - il est fermé ou légèrement ouvert. Ces informations sont extrêmement réduites pour poser un diagnostic approprié..

Au tout début de la grossesse, une colposcopie est prescrite aux femmes et, dans cette étude, à l'aide d'un appareil spécial - un colposcope - il est possible d'obtenir plus d'informations sur le canal cervical et sur la structure des tissus cervicaux. Sur la base des résultats de cet examen, il peut y avoir des soupçons de faiblesse cervicale..

Le diagnostic échographique permet enfin de clarifier la situation. L'échographie vous permet de mesurer la longueur du cou, de la comparer aux valeurs moyennes normales et de confirmer ou de nier la présence d'un ICI.

Mesures d'un paramètre tel que la longueur du cou, il est raisonnable d'effectuer après 20 semaines, car à ce stade, cet indicateur devient important pour le diagnostic.

La longueur du col de l'utérus pendant la grossesse - la norme et les fluctuations dans la norme:

Période de gestation

(semaines)

Longueur moyenne, mm

Longueur en primipares, mm

Longueur en multipare, mm

Limites de la norme, mm

Fluctuations admissibles, mm

L'échographie est réalisée en interne, par voie intravaginale. C'est le seul moyen de trouver la réponse à la question principale - quel est l'état de l'orifice interne du col de l'utérus. S'il commence à s'ouvrir, l'utérus sur le moniteur de l'échographe acquiert une apparence caractéristique en forme de V.

Dans ce cas, un concept tel que le prolapsus de la vessie fœtale est considéré comme important pour le diagnostic. La bulle peut dépasser à des degrés divers et l'évaluation de la menace réelle pour la grossesse et les projections en dépendront.

  • Si la vessie fœtale est située au-dessus du pharynx interne, cela est considéré comme le premier degré de menace prévu le plus favorable.
  • Si la vessie est déjà au niveau du pharynx interne, on parle d'ICI de grade 2,.
  • Si la vessie dépasse déjà partiellement dans la lumière cervicale - environ ICI de grade 3.
  • Le degré le plus grave est le quatrième, avec lui, le prolapsus des membranes est déjà dans le vagin.

Lors du diagnostic, il faut tenir compte des antécédents obstétricaux de cette future mère - combien de naissances et d'avortements il y a eu, comment ils se sont déroulés, y a-t-il eu des complications, de quelles maladies gynécologiques chroniques elle souffre. Une attention particulière sera accordée aux faits de fausse couche habituelle, si chaque grossesse a été interrompue plus tôt que la précédente..

Si chez les femmes enceintes qui ne sont pas à risque de développer une insuffisance isthmique-cervicale, des examens cervicaux par exposition à des ondes ultrasonores sont effectués simultanément au dépistage prénatal au début de la grossesse, au milieu et au troisième trimestre, alors les femmes avec ICI ou conditions préalables à la survenue d'une telle insuffisance devra visiter la salle d'échographie plus souvent.

Dangers et complications

La complication principale et la plus dangereuse de l'insuffisance cervicale est la perte des miettes tant attendues à n'importe quelle semaine de gestation. Une fausse couche ou une naissance prématurée dans ce cas se développe rapidement, rapidement.

Très souvent, tout commence par la décharge de liquide amniotique, et cela peut être complet ou partiel. Un rejet aqueux abondant peut indiquer une fuite d'eau..

Souvent, l'insuffisance isthmique-cervicale entraîne une infection du fœtus à l'intérieur de l'utérus de la mère, car le canal cervical, qui est normalement étroitement fermé, s'ouvre légèrement et il n'y a pratiquement pas de barrières aux bactéries et virus pathogènes. L'infection intra-utérine est dangereuse pour le développement du bébé, elle peut entraîner la naissance d'un enfant atteint de pathologies graves, de maladies, ainsi que la mort de l'enfant avant la naissance.

Traitement

Le schéma thérapeutique dépend du degré et des caractéristiques de l'insuffisance cervicale chez une femme en particulier. Dans certains cas, il est possible de s'en sortir avec un traitement médicamenteux, il est souvent nécessaire de recourir à une correction chirurgicale.

Méthodes de correction chirurgicale

Suturer le col de l'utérus aide à amener le bébé à la date prévue. L'opération est fortement recommandée pour les femmes souffrant de fausse couche chronique, à la fois aux stades précoces et tardifs, ainsi qu'en cas de raccourcissement prématuré du col de l'utérus.

L'opération est contre-indiquée dans le cas où la femme enceinte souffre de maladies gynécologiques chroniques, de saignements abondants, si l'utérus est dans un état de tonus accru et ne peut être éliminé avec des médicaments.

Il est courant de suturer le col de l'utérus pendant une période de 14 à 15 semaines à 20 à 22 semaines. Appliquer après 22 semaines est considéré comme inapproprié. L'enfant grandit rapidement, les parois de l'utérus sont étirées, la suture peut entraîner l'incision des sutures et la déchirure des tissus.

La technique d'opération est assez simple. Les manipulations sont effectuées sous anesthésie générale ou péridurale. La posologie des médicaments pour le sommeil et l'anesthésie est choisie par l'anesthésiste, en tenant compte de la «position intéressante» du patient, afin de ne pas nuire au bébé. Les sutures peuvent être placées sur le pharynx externe ou interne.

Avant l'opération, la femme doit subir un examen approfondi pour les infections, si nécessaire, l'infection existante est traitée.

Seulement en étant sûr qu'il n'y a pas de processus inflammatoire dans la cavité utérine, les chirurgiens commenceront à suturer le col de l'utérus.

Après le retrait des points de suture, et cela se produit à une période de 36 à 37 semaines ou plus tôt, si la situation l'exige, le travail peut commencer dans un court laps de temps. Le col de l'utérus peut être gravement endommagé si le travail a déjà commencé et si les points de suture n'ont pas encore été retirés. Par conséquent, il est recommandé que les femmes ayant des points de suture cervicale se rendent à l'hôpital à l'avance.

Traitements conservateurs

L'une des méthodes les plus courantes pour corriger l'insuffisance ischémique-cervicale est l'installation d'un pessaire obstétrical. Cette méthode est largement utilisée si une femme a une déficience fonctionnelle de 14 à 15 semaines à 32 à 34 semaines de grossesse..

Le pessaire est un anneau en caoutchouc ou en latex qui est placé sur le cou de sorte que ses bords reposent contre les parois du vagin. Cela vous permet de maintenir le col de l'utérus dans une position stable et la charge du bébé qui grandit dans l'utérus est considérablement réduite.

Le pessaire n'est pas appliqué si le canal cervical est légèrement ouvert. Dans ce cas, des sutures sont appliquées et un pessaire peut être utilisé en complément de la méthode chirurgicale..

Le pessaire, comme les points de suture, est retiré avant l'accouchement en milieu hospitalier. Chez les femmes enceintes, la question se pose souvent de savoir si le col de l'utérus peut s'allonger après l'application du pessaire. Un tel allongement ne se produit pas, mais le risque d'interruption de grossesse après l'installation de l'anneau de fixation est considérablement réduit.

Le traitement conservateur comprend également des médicaments. Au stade initial, une femme diagnostiquée avec une incompétence cervicale est traitée avec des antibiotiques et de la «dexaméthasone»; des médicaments antibactériens spécifiques sont sélectionnés par un médecin. Cela aide à réduire le risque d'infection intra-utérine du bébé..

Pour réduire la pression à l'intérieur de la cavité utérine, des médicaments qui soulagent le tonus des muscles utérins aident. A cet effet, une femme se voit prescrire "No-shpu", "Papaverin". Si ces médicaments en comprimés, injections ou suppositoires n'aident pas, la femme peut se voir prescrire "Nifedipine".

Pour la prévention des fausses couches, un traitement hormonal est utilisé - "Dufaston", "Utrozhestan" à une posologie individuelle et selon un schéma individuel, parfois jusqu'à 34 semaines de grossesse.

Les médicaments prescrits par le médecin doivent être pris strictement, sans violer la dose et la fréquence, sans manquer le prochain rendez-vous.

La prévention

La meilleure prévention de l'insuffisance ischémique cervicale consiste à planifier une grossesse. Si vous allez chez un gynécologue non pas à cause d'une grossesse, mais même avant qu'elle ne survienne, avec un degré élevé de probabilité, le médecin pourra dire si une femme est menacée par un dysfonctionnement pathologique du col de l'utérus..

Le médecin insère un dilatateur spécial dans le col de l'utérus et mesure la largeur du pharynx interne. Il est conseillé de le faire les jours 19-20 du cycle..

S'il n'y a pas de problème, la gorge interne est de taille normale (à moins de 2,5 mm). Si une expansion pathologique est présente, ce nombre sera dépassé. Le plus défavorable est la taille du pharynx interne supérieure à 6-7 mm.

Une femme qui souhaite se présenter normalement et donner naissance à un bébé à temps ne doit pas subir d'avortement et de curetage sans un besoin médical urgent. Pour ce faire, vous devez adopter une approche responsable des problèmes de contraception dès le début de l'activité sexuelle..

Toutes les maladies gynécologiques doivent être examinées et traitées à temps, sans "courir" vers un état chronique.

Lignes directrices cliniques

Il est conseillé aux femmes qui sont généralement prises au dépourvu par le diagnostic d'insuffisance ischémique-cervicale de demander l'aide d'un psychologue, qui accepte dans chaque clinique prénatale. Ce spécialiste sera en mesure de leur donner la bonne attitude et de leur expliquer que ce diagnostic n'est pas un verdict et que dans la plupart des cas, de telles grossesses se terminent en toute sécurité avec la naissance d'un bébé en bonne santé à terme..

L'attitude psychologique d'une femme enceinte est d'une grande importance dans le traitement, car le stress se reflète dans le fond hormonal, augmente le tonus des muscles utérins, ce qui complique la tâche des médecins.

L'activité physique doit également être réduite au point de limitation complète - en cas de menace grave, le repos au lit aide. Il est interdit aux femmes moins exposées de faire de longues marches et de soulever des objets de plus de 2 kilogrammes.

Plus la période de gestation est longue, plus la femme doit prêter attention à sa position dans l'espace. Vous ne pouvez pas rester assis ou debout pendant une longue période, cela augmente la pression dans la cavité utérine et la charge sur le col de l'utérus augmente considérablement.

Une femme doit également s'allonger correctement - sur le dos et en levant légèrement les jambes. Pour ce faire, vous pouvez mettre un petit oreiller ou un rouleau sous eux, cela aidera à réduire la pression utérine..

De 24 à 26 semaines de grossesse, une surveillance hebdomadaire de l'état du col de l'utérus est nécessaire. Après 30 à 31 semaines, une femme peut subir une hospitalisation préventive, car cette période représente un grand nombre de naissances prématurées.

À 37 semaines, vous devez vous rendre à l'hôpital à l'avance, car l'accouchement avec ICI passe souvent rapidement. Sans surveillance constante de la femme enceinte, des conséquences très négatives peuvent survenir..

Une femme souffrant d'insuffisance cervicale ne devrait pas faire l'amour.

En cas de douleur dans le bas de l'abdomen, de décharge atypique, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela ne signifie pas qu'une naissance prématurée ou une fausse couche a commencé, mais dans ce domaine, il vaut toujours mieux être en sécurité..

Commentaires

La plupart des femmes qui ont laissé leurs commentaires et histoires sur le dépassement de l'insuffisance isthmique-cervicale pendant la grossesse sur les forums dédiés à la maternité notent que les efforts des médecins ont été couronnés de succès et que le bébé a été sauvé et livré à la date prévue. En cas de grossesse répétée, la situation d'insuffisance cervicale se répète généralement, mais une femme qui est déjà prête à tout connaît exactement l'importance des examens diagnostiques et accepte de prendre sans condition tous les médicaments prescrits..

Une rétroaction positive a été laissée à la fois sur le pessaire et sur l'opération de suture. Dans les deux cas, les femmes qui ont reçu un diagnostic d'insuffisance cervicale après 18 semaines ont pu porter des bébés à 37-39 semaines..

En savoir plus sur ce qu'est un ICN dans la vidéo suivante.

examinatrice médicale, spécialiste en psychosomatique, mère de 4 enfants

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

"Femibion": critiques. "Femibion" lors de la planification d'une grossesse

Infertilité

Porter une grossesse et avoir un bébé est le but principal d'une femme. La médecine moderne ne permet pas à ces processus importants de se produire d'eux-mêmes, sans surveiller l'état de la femme et du fœtus, sans l'attention d'un gynécologue.

CE QU'IL FAUT PRENDRE ET POUR EN REJETER: LISTE DES CHOSES

Infertilité

Que devez-vous emporter avec vous à l'hôpital? Dois-je préparer mon sac de maternité à l'avance? Quand est-il préférable de se coucher et quand en sortiront-ils?

Can Mezim pendant la grossesse

Nouveau née

Parfois, la femme enceinte ne peut pas se priver de délicatesse, alors Mezim devrait toujours être sur votre trousse de premiers soins. La suralimentation entraîne souvent une sensation de lourdeur dans l'estomac, des ballonnements et une gêne abdominale.

Bioparox pendant la grossesse

Nutrition

Aucun de nous n'est à l'abri du rhume. Nous nous sommes même habitués au fait qu'au moins une fois par an, nous devons être traités. C'est bien si vous n'avez pas d'antibiotique.