Principal / Conception

Hypoxie fœtale pendant la grossesse

Nous savons tous que pendant la grossesse, les pensées d'une femme sont dirigées dans une seule direction. Elle rêve d'un futur bébé, d'une vie heureuse ensemble, elle se soucie déjà de sa condition et de son confort et souhaite que le bébé naisse fort, en bonne santé et à l'heure.

Pour que le fœtus se développe pleinement pendant la grossesse et l'accouchement, tous les processus dans les deux organismes - l'enfant et la mère - doivent se dérouler normalement, comme prévu. Toute violation peut affecter l'état du bébé. Et une telle situation peut survenir pour de nombreuses raisons. Souvent, les femmes enceintes reçoivent un diagnostic d'hypoxie fœtale. Et c'est une raison sérieuse de penser et d'agir..

Que ce passe-t-il?

Le mot «hypoxie» signifie une carence en oxygène. Autrement dit, en ce qui concerne l'hypoxie fœtale, cela signifie que le bébé reçoit moins d'oxygène du corps de la mère et que la privation d'oxygène du fœtus commence, comme le disent les médecins. Cette condition peut se développer pendant la grossesse (puis diagnostiquée avec une hypoxie chronique) ou directement lors de l'accouchement (on parle d'hypoxie aiguë).

Que se passe-t-il lorsqu'il n'y a pas assez d'oxygène? Bien sûr, le bébé commence à s'étouffer. Mais ce n'est pas immédiat. Avant, dans son petit corps, il y a un certain nombre de violations dont les conséquences, si l'hypoxie n'est pas détectée et que des mesures thérapeutiques ne sont pas prises à temps, peuvent être irréversibles.

Le manque d'oxygène aux premiers stades de la grossesse (lors de la ponte et de la formation des organes et des systèmes) peut provoquer une violation du développement de l'embryon, allant jusqu'à des anomalies et des blessures. Et dans les derniers stades, le système nerveux central et le développement physique de l'enfant en souffrent: un retard de croissance se produit, le nouveau-né s'adapte moins bien au nouvel environnement et peut avoir des anomalies physiques et mentales. Les enfants nés avec une hypoxie ont des troubles du système nerveux autonome, une hypertonicité musculaire, le bébé est agité, méchant, mange et dort mal. Un tel enfant devrait être sous la surveillance constante d'un neurologue..

Lorsque le fœtus souffre d'un manque d'oxygène, tous ses organes et systèmes commencent à fonctionner de manière améliorée, essayant d'obtenir un gaz vital pour lui-même. Cela est possible en raison des capacités compensatoires accrues du petit organisme. La femme ressent cette activation par la mobilité accrue du bébé. Mais cela ne durera peut-être pas longtemps. Et si l'apport normal d'oxygène n'est pas rétabli et que le métabolisme n'est pas normalisé à temps, la dépression s'installe rapidement - le bébé se calme, car sans oxygène, il ne peut plus bouger. Les conséquences de cette condition peuvent être irréversibles. Par conséquent, si après une augmentation soudaine d'activité, votre bébé gèle soudainement (vous ne ressentez pas plus de 3 mouvements par heure), vous devez consulter immédiatement un médecin! Il est possible d'identifier l'hypoxie avec la plus grande fiabilité grâce à des études complémentaires: cardiotocographie et Doppler.

Pourquoi cela arrive?

L'oxygène pénètre dans tous nos organes et systèmes avec le sang. L'hémoglobine transporte l'oxygène et sans fer, elle n'est pas produite. Autrement dit, avec l'anémie (carence en fer), la production d'hémoglobine et, par conséquent, le flux d'oxygène dans le sang et dans tout le corps diminue naturellement. Cependant, un manque de fer dans le sang de la mère n'est pas la seule cause d'hypoxie..

Pendant la grossesse, le volume de sang circulant dans le corps de la mère augmente considérablement, car il alimente le fœtus à travers le placenta. Si le métabolisme utéroplacentaire s'aggrave, l'embryon ne peut pas recevoir la quantité requise de tous les nutriments, y compris l'oxygène, qui lui sont fournis par le sang maternel. Un trouble métabolique entre la mère et le fœtus survient avec une insuffisance placentaire. Bloque le flux d'oxygène vers le fœtus et le tabagisme pendant la grossesse, car la nicotine resserre les vaisseaux sanguins et la circulation sanguine est altérée. On sait également que la fumée de tabac pénètre dans l'embryon à travers le placenta et se termine par un écran de fumée - comment ne pas suffoquer... Cela ne fonctionne pas bien sur les vaisseaux sanguins et l'alcool.

En général, le développement de l'hypoxie peut provoquer un certain nombre de maladies (en particulier les maladies chroniques d'une femme) et de troubles dans les organismes du fœtus et de la mère et dans le placenta:

  • maladies cardiovasculaires d'une femme enceinte;
  • anémie;

Hypoxie fœtale - symptômes et conséquences pour l'enfant

L'hypoxie fœtale est un syndrome d'organes multiples associé à la privation d'oxygène du fœtus au cours du développement intra-utérin, caractérisé par un complexe de changements pathologiques de la part de nombreux organes et systèmes.

  1. Les raisons
  2. Classification
    1. Échelle d'Apgar
  3. Symptômes
  4. Diagnostique
  5. Traitement

L'hypoxie fœtale est enregistrée à différents stades du développement intra-utérin et est diagnostiquée tous les dix cas de grossesse. Le développement du fœtus dans son ensemble et le processus de formation des organes et systèmes individuels dépendent du degré et de la durée de la carence en oxygène. Une hypoxie sévère et prolongée peut entraîner la mort du fœtus ou la formation de diverses anomalies congénitales graves. Tout d'abord, le cerveau, le système nerveux central et les capacités d'adaptation du nouveau-né sont affectés, mais les changements peuvent affecter tous les autres organes.

Jusqu'à la naissance de la respiration spontanée chez le fœtus, les poumons sont remplis de liquide jusqu'à la naissance. La seule source de nutrition et de respiration pour le fœtus est le placenta, qui reçoit les nutriments et l'oxygène du sang de la mère. Si le transport de l'oxygène est altéré à un stade quelconque, le fœtus manque d'oxygène, une hypoxie se développe.

L'hypoxie fœtale est une condition dangereuse qui nécessite une intervention médicale immédiate et une correction de la santé de la femme enceinte afin de prévenir le développement de complications et de préserver la vie et la santé du fœtus.

Les raisons

Le développement de l'hypoxie est provoqué par de nombreux facteurs.Il n'est donc pas toujours possible d'indiquer clairement la cause et de l'exclure à l'avance. Il existe des facteurs et des risques de développement de l'hypoxie, des causes relatives identifiées avant l'apparition d'un état dangereux. C'est à la lutte contre eux que s'oriente le travail préventif de l'obstétricien-gynécologue et de la femme enceinte elle-même.

L'hypoxie fœtale se développe avec l'apparition d'un certain nombre de facteurs associés à l'état de santé de la mère, du fœtus ou des dommages au placenta.

Les causes les plus courantes d'hypoxie sont:

  • anémie;
  • hypertension artérielle;
  • maladies cardiaques, insuffisance cardiaque et autres maladies du système cardiovasculaire;
  • maladie rénale, insuffisance rénale chronique;
  • maladies respiratoires - bronchite, tuberculose, emphysème pulmonaire, oncologie, etc.;
  • l'asthme bronchique;
  • maladies du système immunitaire, immunodéficience;
  • Diabète;
  • les maladies endocriniennes;
  • grossesse multiple;
  • Les IST;
  • toxicose;
  • dystrophie alimentaire, épuisement par manque de nutrition de la mère, etc..

Une alimentation en oxygène insuffisante du fœtus est provoquée par une intoxication chronique, y compris une intoxication industrielle (par conséquent, il est extrêmement indésirable pour les femmes enceintes de travailler dans une production avec des émissions élevées de substances nocives dans l'atmosphère, dans la production de peintures et de vernis, dans de nombreuses entreprises où il y a un contact avec une grande quantité de substances nocives). Autres sources d'intoxication chronique du corps de la mère et, par conséquent, du fœtus - abus d'alcool, nicotine et toxicomanie.

Du côté de la santé fœtale, les causes de l'hypoxie peuvent être:

  • anomalies congénitales déterminées génétiquement;
  • maladie hémolytique;
  • infection intra-utérine;
  • enchevêtrement du cordon ombilical;
  • insuffisance foetoplacentaire;
  • compression de la tête;
  • traumatisme intra-utérin.

Un conflit Rh avec un facteur Rh différent chez la mère et l'enfant à naître se trouve généralement dans la deuxième grossesse et les suivantes, si la mère et le premier enfant avaient déjà des facteurs Rh différents. Si les facteurs Rh de la mère et du premier enfant coïncident, la probabilité d'un conflit Rh pendant la deuxième grossesse n'est pas si grande.

Après 6 à 11 semaines de grossesse, l'hypoxie provoque des troubles de la formation du cerveau et du système nerveux central, des troubles de la structure des vaisseaux sanguins et de la barrière hémato-encéphalique. Les problèmes de maturation et de formation peuvent affecter les reins, le squelette, le cœur, les poumons, les intestins et d'autres organes.

L'hypoxie n'entraîne pas toujours de graves problèmes. Le manque d'oxygène à court terme et insignifiant est compensé avec succès dans les semaines suivantes, mais si l'hypoxie devient chronique ou prolongée, le risque de complications augmente plusieurs fois.

Classification

Selon la durée du cours et le taux de développement, l'hypoxie est généralement divisée en aiguë et chronique.

L'hypoxie aiguë est plus souvent observée lors d'un travail compliqué et difficile et est associée à un travail prolongé ou, au contraire, rapide, à un prolapsus ou à une pression du cordon ombilical, à une fixation prolongée et à une compression de la tête. Une hypoxie aiguë se développe avec un décollement placentaire et une rupture utérine.

L'hypoxie chronique est associée à une altération à long terme de l'apport d'oxygène au fœtus. L'un de ces facteurs provoque une violation de l'apport sanguin au fœtus par le placenta ou une déplétion d'oxygène dans le sang, une altération de l'absorption d'oxygène par le fœtus. Tout cela conduit au développement d'une hypoxie chronique et de ses complications..

Échelle d'Apgar

En 1952, la médecin américaine Virginia Apgar a proposé une échelle d'évaluation de l'état d'un nouveau-né dans les premières minutes après la naissance..

Les scores faibles sur l'échelle d'Apgar ne sont pas toujours causés précisément par l'hypoxie du fœtus ou du nouveau-né, mais très souvent le mauvais état du nouveau-né est dû à un manque d'oxygène.

Selon l'échelle d'Apgar, cinq critères objectifs font l'objet d'une évaluation de 1 à 3 points:

  1. Coloration de la peau.
  2. Rythme cardiaque.
  3. Activité réflexe.
  4. Tonus musculaire.
  5. Souffle.

Un score de 8 à 10 points est considéré comme excellent, c'est la norme, lorsque vous n'avez pas à vous soucier de la santé de votre bébé. Un score de 4 à 7 points nécessite l'attention de l'obstétricien. La réévaluation est effectuée cinq minutes après la naissance. Habituellement, il passe à 8-10 points, sinon, un examen attentif du bébé par un néonatologiste et une décision sur des mesures supplémentaires sont nécessaires. Il s'agit d'une hypoxie modérée, qui nécessite une compensation, mais qui n'entraîne généralement pas de conséquences graves. 0-3 points - asphyxie, hypoxie sévère, nécessitant des mesures d'urgence, réanimation.

Symptômes

Dans les premières semaines, il est très difficile de reconnaître l'hypoxie, elle ne se manifeste pratiquement d'aucune façon. La présence de facteurs de risque oblige une femme et un obstétricien-gynécologue avec une attention accrue à surveiller la santé de la femme enceinte, à faire une évaluation indirecte de l'état du fœtus. Il est nécessaire de compenser une éventuelle anémie, de fournir une alimentation adéquate, de se reposer et de rester à l'air frais.

Après la 20e semaine, le fœtus déjà mûr commence une vie active, selon la gravité et l'intensité dont on peut juger de son état. Si le fœtus devient soudainement moins actif, bouge moins et «donne un coup de pied», cela peut indiquer le début du développement d'un manque d'oxygène, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un diagnostic complet.

Les étapes initiales du développement de l'hypoxie se manifestent par une tachycardie - une augmentation de la fréquence cardiaque. La progression de la privation d'oxygène est mise en évidence par une bradycardie (diminution du pouls) et une activité réduite, les bruits cardiaques sont étouffés. Dans le liquide amniotique, des impuretés des matières fécales d'origine, du méconium peuvent apparaître. Cela indique une hypoxie fœtale sévère et nécessite des mesures d'urgence pour sauver la vie de l'enfant à naître..

Diagnostique

Aux premiers signes d'hypoxie, le médecin effectue une auscultation des bruits cardiaques et de la fréquence cardiaque fœtale. Avec des symptômes sévères de tachycardie ou de bradycardie, un examen plus ciblé est nécessaire.

La cardiotocographie et la phonocardiographie peuvent déterminer la fréquence cardiaque fœtale, son activité. En utilisant la dopplerométrie du flux sanguin utéro-placentaire, il est possible d'évaluer l'état de l'apport sanguin au fœtus en raison de la vitesse et des caractéristiques du flux sanguin dans le lit vasculaire du cordon ombilical et du placenta. Un examen échographique révèle un retard dans le développement et la croissance du fœtus, une inhibition de l'activité motrice. Des niveaux d'eau élevés ou faibles sont des preuves indirectes et des facteurs prédisposant au développement de la privation d'oxygène..

Grâce à l'amnioscopie et à l'amniocentèse, il est possible d'évaluer le liquide amniotique, sa couleur, sa transparence, la présence d'impuretés, et de faire des tests biochimiques.

Traitement

Lors du diagnostic d'hypoxie fœtale, une femme doit être hospitalisée. La lutte contre les pathologies obstétricales-gynécologiques et somatiques d'une femme enceinte et la correction de la circulation sanguine foeto-placentaire est réalisée sur une base stationnaire. Repos complet, bonne nutrition, exclusion de tout irritant externe est nécessaire.

Pour corriger l'hypertonicité utérine, la papavérine, l'aminophylline, la drotavérine et d'autres médicaments antispasmodiques sont prescrits. Pour réduire la coagulation intravasculaire du sang - dipyridamole, pentoxifylline, etc..

Médicaments qui aident à normaliser la perméabilité intracellulaire - vitamines E, C, B6, glucose, acide glutamique, antioxydants, neuroprotecteurs.

En tant que méthode de traitement supplémentaire et à des fins de prophylaxie, les ovnis, la gymnastique respiratoire, l'inductothermie sont prescrits.

Après l'accouchement, tous les enfants sont soumis à une surveillance constante par un neurologue, un pédiatre, selon les indications - par un orthopédiste, un cardiologue pédiatrique, un gynécologue pédiatrique, un orthophoniste, un pédopsychiatre.

La prévention correcte et opportune de l'hypoxie fœtale consiste en la sélection préliminaire de l'obstétrique et la gestion correcte de l'accouchement, une surveillance constante de l'état de la femme enceinte et la prévention des blessures à la naissance et des infections intra-utérines, mais tout d'abord, il est nécessaire de prêter toute l'attention voulue au recueil de l'anamnèse de la femme et à son examen..

Hypoxie fœtale intra-utérine - symptômes et conséquences

Au cours du développement intra-utérin, l'enfant a un besoin urgent de nutriments et d'oxygène.

Lorsqu'il est dans l'utérus, le fœtus dépend complètement de la mère. Il n'a aucun lien avec le monde extérieur.

Par conséquent, l'enfant reçoit de l'oxygène non pas de l'air, mais par le cordon ombilical du placenta.

Si la quantité d'oxygène fournie est insuffisante, cela provoque un certain nombre de troubles dans les organes et une hypoxie fœtale est diagnostiquée.

Mais qu'est-ce que ce diagnostic d '«hypoxie fœtale intra-utérine chronique», qu'est-ce que cela signifie? Ce qui est traité et ce qui est dangereux pour la mère et l'enfant?

Dans l'article d'aujourd'hui, nous examinerons de plus près les causes d'une telle maladie, ainsi que ses symptômes et ses conséquences..

Qu'est-ce que l'hypoxie?

L'hypoxie est une affection pathologique du corps ou de ses organes individuels associée à une diminution de l'oxygène dans le sang.

Cela se produit en raison d'une quantité insuffisante d'oxygène dans l'air ou en cas de perturbations dans les processus biochimiques du corps.

L'hypoxie fœtale est causée par l'apport insuffisant d'oxygène du corps maternel au fœtus.

L'oxygène au bébé, comme d'autres substances nécessaires au développement, entre par le cordon ombilical qui relie le fœtus et le placenta. En raison d'un manque de certains éléments dans le corps de la femme, y compris l'oxygène, le fœtus ne reçoit pas la nutrition nécessaire, ce qui a un effet très négatif sur son développement.

Les cellules cérébrales réagissent particulièrement fortement au manque d'oxygène. Par conséquent, l'hypoxie provoque souvent des troubles neurologiques et si les cellules du système nerveux central sont endommagées, ce qui ne peut pas être restauré, des pathologies graves peuvent survenir..

L'état d'hypoxie pendant la grossesse est assez courant. Selon les statistiques, 1 femme sur 10 est diagnostiquée avec cette condition pendant la grossesse..

L'hypoxie peut être légère, modérée ou sévère.

Si la privation d'oxygène est insignifiante, elle ne peut avoir aucun effet sur le bébé. Les formes modérées et sévères de la maladie nécessitent une intervention médicale, car elles peuvent causer de graves dommages à la santé de l'enfant et même entraîner sa mort.

Ainsi, au premier trimestre - cela provoque un retard dans la formation de l'embryon, le développement du fœtus, des pathologies peuvent survenir chez l'enfant à naître et un avortement peut également survenir.

Au cours des deuxième et troisième trimestres, le fœtus peut développer des pathologies dues à un manque d'oxygène dans les tissus d'un certain organe, des lésions du système nerveux central, un retard de développement, une diminution des réactions pour s'adapter à l'environnement.

À des stades ultérieurs (36, 37, 38 ou 39 semaines), l'hypoxie peut être déclenchée par:

    Problèmes de santé maternelle

Maladies des systèmes cardiovasculaire et respiratoire, anémie, diabète sucré, malformations cardiaques, etc..

Certaines maladies et pathologies survenues chez un enfant pendant la période prénatale

Maladies infectieuses portées par le fœtus, anomalies congénitales, maladie hémolytique et autres.

Dysfonctionnement placentaire

Circulation sanguine altérée, rejet placentaire, autre.

  • Pathologie lors de l'accouchement
  • De par la nature de l'évolution de l'hypoxie, ils sont divisés en aigus et chroniques.

    Il est dangereux pour son évolution rapide, la nécessité de prendre d'urgence des mesures pour l'éliminer. Une hypoxie aiguë sévère entraîne souvent la mort de l'enfant.

    Forme chronique

    Le fœtus est protégé du manque d'oxygène par ses mécanismes adaptatifs.

    Par conséquent, pendant un certain temps, il peut tolérer la privation d'oxygène sans aucune conséquence..

    Avec un apport prolongé en oxygène insuffisant, ces mécanismes sont épuisés et une hypoxie chronique se produit.

    Cette forme d'état pathologique peut survenir avec une exposition prolongée à un facteur sur le flux d'oxygène du placenta dans le sang fœtal.

    Ces facteurs peuvent être: maladies maternelles, complications survenant pendant la gestation (menace d'avortement spontané ou d'accouchement prématuré, prolongation du fœtus), altération du flux sanguin placentaire, consommation de nicotine, d'alcool, de drogues et d'autres troubles par la femme enceinte.

    Actuellement, ce problème survient très souvent, littéralement chez un bébé sur trois. Pour savoir si c'est vraiment le cas, nous avons lancé un vote parmi les mères, participez-y.

    Panneaux

    Comment reconnaissez-vous cette condition? L'hypoxie chronique peut se développer à n'importe quel stade de la grossesse.

    Il est assez difficile de détecter une hypoxie au cours du premier trimestre..

    Le médecin peut suspecter la présence de cette pathologie dans certains problèmes de santé d'une femme, par exemple anémie.

    On sait que l'oxygène pénètre dans le fœtus par le sang. Il est transporté par l'hémoglobine.

    Si une anémie est observée, le taux d'hémoglobine diminue et, en conséquence, la quantité d'oxygène fournie au fœtus diminue..

    Pensez-vous comment le déterminer vous-même et pouvez-vous le faire? À la maison, ne compter que le nombre de mouvements du fœtus et l'attention à votre état vous aideront. Seul un médecin peut diagnostiquer avec précision.

    Au cours du premier trimestre de la grossesse, la détection de l'hypoxie est possible grâce à l'utilisation d'outils de diagnostic spéciaux. La présence d'un manque d'oxygène dans le corps des miettes est déterminée par la fréquence cardiaque (FC) et leur nature.

    Si une activité a été observée au moins 10 fois au cours de la journée, la condition est normale. Si les mouvements sont rares et faibles, il s'agit d'un symptôme d'hypoxie..

    Un mouvement fœtal trop actif est également un signe possible du degré initial de cette pathologie..

    Au stade initial de la carence en oxygène, l'enfant se déplace sans cesse dans l'utérus, le nombre et la force des chocs augmentent, et plus tard, avec la poursuite du jeûne et la progression de l'hypoxie, l'activité de ses mouvements, au contraire, diminue.

    Comment se manifeste l'hypoxie?

    Les signes indirects de manque d'oxygène foetal peuvent être les symptômes suivants du corps de la mère:

    • Nausées, étourdissements, faiblesse
    • Dépression
    • Trouble du sommeil
    • Essoufflement, troubles respiratoires
    • Rythme cardiaque rapide, modification de la fréquence cardiaque

    Lorsque de tels symptômes apparaissent, il est nécessaire de subir un examen afin d'identifier la cause des maux et de l'éliminer..

    La détérioration de la circulation placentaire est également un symptôme d'hypoxie..

    Un autre signe du développement de l'hypoxie fœtale est un retard de développement et de croissance par rapport aux normes acceptées. La croissance et la formation d'un enfant sont diagnostiquées par échographie.

    Diagnostique

    Le diagnostic de manque d'oxygène chez un enfant en période prénatale est associé au contrôle de son rythme cardiaque et de son développement en général.

    Parfois, le médecin peut poser ce diagnostic sur la base de ses propres observations et prescrire un traitement. Ce n'est pas vrai.

    Tout d'abord, vous devez subir un examen complet afin d'établir avec précision la présence d'hypoxie et seulement ensuite commencer le traitement afin d'éviter les conséquences négatives.

    Donc, pour évaluer l'utilisation du rythme cardiaque:

      Écouter le rythme cardiaque avec une méthode physique - auscultation.

    Le médecin, à l'aide d'un tube spécial, écoute le rythme cardiaque du bébé à travers le ventre de la femme enceinte, évalue son rythme, son niveau, sa fréquence cardiaque, la présence de bruit étranger.

    La cardiotocographie est une méthode de diagnostic moderne très efficace basée sur la surveillance cardiaque.

    Pour cela, des capteurs spéciaux sont utilisés pour enregistrer la fréquence cardiaque et le tonus utérin de l'enfant, qui sont attachés à l'abdomen de la mère. Enregistrement sur papier. Un cardiotocogramme de haute qualité ne peut être obtenu qu'à partir de 32 semaines de grossesse.

    Cela est dû au fait que c'est à ce stade du développement fœtal que l'activité motrice se produit selon un état d'équilibre (mouvement-repos).

    À l'aide des résultats d'une échographie, le médecin évalue l'état du fœtus, ses organes, le respect de l'âge gestationnel et la taille du fœtus. Détermine l'emplacement du fœtus. En outre, l'échographie évalue le degré de maturité du placenta, son épaisseur, la quantité de liquide amniotique.

    Au cours des premières semaines de grossesse, la présence d'un rythme cardiaque fœtal est déterminée à l'aide d'un capteur transvaginal. À partir de la huitième semaine de grossesse, le rythme cardiaque est entendu à travers l'abdomen.

  • La dopplerométrie est une méthode d'échographie qui vous permet d'évaluer la nature du mouvement du sang à travers les vaisseaux du cordon ombilical, de l'utérus, du fœtus, de détecter l'apparition de troubles circulatoires et de la fonction placentaire, ce qui peut entraîner une hypoxie chez l'enfant à l'intérieur de l'utérus.
  • Traitement

    Dans le traitement de la carence en oxygène intra-utérin, une thérapie complexe est utilisée.

    Traitement d'une maladie de la femme enceinte qui a provoqué une hypoxie (par exemple, traitement de l'anémie ou réduction de la pression avec prééclampsie) et mesures pour restaurer la fonction de la circulation sanguine dans le placenta, améliorer le métabolisme dans le corps.

    En fonction de la gravité de la maladie, le traitement est effectué en ambulatoire ou en hospitalisation. Les formes légères d'hypoxie peuvent être traitées à domicile en consultant un médecin. Le traitement de l'hypoxie modérée et sévère est le plus souvent effectué à l'hôpital.

    La femme est assignée au repos au lit, ce qui contribue à améliorer l'apport sanguin utérin. Il est important de garder la femme enceinte calme pour ne pas ressentir d'inconfort et de stress. Prescrire des médicaments et des vitamines qui améliorent les processus métaboliques et la circulation sanguine dans le corps.

    Pour normaliser les contractions utérines, des antispasmodiques sont utilisés (papavérine, no-shpa, ginipral). Montre la nomination de médicaments pour réduire la viscosité du sang et restaurer la circulation sanguine dans les petits vaisseaux.

    Cela contribue à améliorer l'apport d'oxygène du placenta au fœtus. Utilisez courantil, aspirine à faible dose, rhéopolyglucine.

    Prescrire des médicaments qui améliorent les propriétés rhéologiques du sang (Lipostabil, Essentiale).

    Si le traitement n'apporte pas de résultats et que la période de gestation est de 36 à 38 semaines, les médecins décident d'une autorisation précoce pour l'accouchement..

    Très souvent, après avoir souffert d'hypoxie, les enfants présentent de graves troubles du développement de la parole, par exemple une dysarthrie. Qu'est-ce que c'est et comment le traiter, vous apprendrez du matériel sur le lien.

    La prévention

    La prévention de la survenue d'une privation d'oxygène du fœtus et d'autres pathologies au cours de la grossesse est sa planification correcte..

    Comment éviter? Si, avant la conception, subissez un examen et traitez toutes les maladies existantes, le risque d'hypoxie diminuera considérablement.

    Un autre point important dans la prévention de l'hypoxie est le maintien d'un mode de vie sain pour les parents avant la conception et pendant la gestation..

    Il est impératif pour une femme enceinte d'arrêter de fumer, de boire de l'alcool, de bien manger, de bien se reposer, de maintenir une activité physique, mais pas de surmenage. Le stress et l'anxiété doivent être évités. La santé de l'enfant à naître dépend directement de la santé de la mère.

    Si une femme souffre de maladies chroniques incurables, elle doit en informer le médecin afin qu'il soit au courant des problèmes éventuels pendant la grossesse et puisse prendre les mesures nécessaires à temps pour les éliminer..

    De longues promenades à l'air frais, des exercices de respiration, l'aération de la pièce où se trouve la femme aident bien à la prévention de l'hypoxie. Après tout, pour que l'enfant à l'intérieur de l'utérus reçoive une quantité suffisante d'oxygène, une femme doit inhaler davantage de ce gaz..

    En milieu urbain, ce n'est pas toujours possible, car l'air des villes est saturé de dioxyde de carbone, un antagoniste de l'oxygène. Par conséquent, il vaut mieux se promener dans les parcs de la ville, près des plans d'eau, pour sortir de la ville.

    Les exercices en piscine entraînent les systèmes respiratoire et cardiovasculaire, saturent le sang en oxygène, ce qui constitue une bonne prévention de l'hypoxie. En outre, les exercices aideront à soulager la charge sur la colonne vertébrale, ce qui est très important pendant la grossesse, à entraîner de nombreux muscles, y compris le dos, les abdominaux et les hanches.

    Pour la détection rapide de l'hypoxie, il est important de passer tous les tests prescrits à temps, de surveiller la santé d'une femme enceinte et de consulter un médecin.

    Effets

    À quoi cela mène-t-il dans le futur?

    En l'absence de diagnostic rapide et de traitement adéquat, une privation prolongée d'oxygène peut entraîner les conséquences suivantes:

    • Au premier trimestre, la grossesse ralentit et s'estompe;
    • Mauvaise formation des systèmes et organes de l'enfant;
    • Retard du développement et de la croissance du fœtus;
    • Lésions du SNC;
    • Diminution de la fonction d'adaptation du nouveau-né à l'environnement.

    Pour éviter le développement d'une hypoxie, vous devez passer tous les examens à temps. Lire sur doppler pendant la grossesse - qu'est-ce que c'est?

    Forme aiguë

    L'apparition d'une forme aiguë de manque d'oxygène se produit soudainement et se développe rapidement. Le développement a lieu en quelques heures.

    Vous pouvez suspecter l'hypoxie qui en résulte lors de l'accouchement:

      Si le liquide amniotique est verdâtre, il est trouble avec un mélange d'excréments de l'enfant - méconium.

    En cas de carence en oxygène sévère dans le sang du fœtus, le système circulatoire du bébé redistribue l'oxygène afin qu'il pénètre dans les organes les plus importants. Dans ce cas, la fonction de l'intestin diminue et les matières fécales sont libérées dans le liquide amniotique. Dans le cours normal, le bébé défèque d'abord après la naissance..

  • Si la fréquence cardiaque de l'enfant augmente d'abord fortement (jusqu'à 170 battements par minute et plus), puis diminue (jusqu'à 120 battements par minute et moins).
  • Le rythme devient faible, le rythme cardiaque est étouffé, arythmique.

    Les raisons

    Les causes les plus courantes de carence aiguë en oxygène chez le fœtus pendant le travail peuvent être:

      Décollement placentaire prématuré

    Se produit souvent avec une prééclampsie - hypertension artérielle prolongée chez une femme

    L'utérus se rompt pendant le travail

    Avec des changements pathologiques dans les parois de l'utérus ou par des dommages mécaniques). Dans ce cas, le fœtus, avec le placenta, entrera dans la cavité abdominale de la mère et mourra en quelques minutes.

    Accouchement difficile avec difficulté à quitter le bébé

    La tête du bébé est comprimée pendant une longue période, surtout si le bébé est lourd

    Le plus souvent causé par un enchevêtrement répété du cordon ombilical, en particulier autour du cou du bébé. Dans ce cas, une asphyxie peut se développer..

  • Travail prolongé, faible activité de travail.
  • Traitement

    Le traitement de l'hypoxie aiguë dépend des causes de son apparition. Dans tous les cas, une attention médicale urgente est requise, généralement rapide.

    Si une forme aiguë de violation survient pendant la grossesse, il est nécessaire d'accoucher d'urgence la femme enceinte à l'hôpital.

    Pour améliorer son état, vous pouvez utiliser du glucose intraveineux, des vitamines, des moyens pour stimuler la fonction respiratoire.

    Il est également recommandé d'utiliser l'inhalation humidifiée à l'oxygène, des médicaments pour réduire le tonus de l'utérus et rétablir l'apport sanguin. Si le temps le permet, la question de la livraison anticipée est tranchée.

    En cas d'hypoxie fœtale aiguë survenue lors de l'accouchement, il est nécessaire:

      Si possible, éliminez la cause qui a causé cette condition

    Par exemple, pour stimuler le travail en cas de nature prolongée ou pour effectuer une chirurgie d'urgence.

  • Fournir les mesures de réanimation nécessaires pour le nouveau-né immédiatement après l'accouchement.
  • Chez un nourrisson souffrant d'hypoxie aiguë, une asphyxie se produit généralement - manque de respiration. La famine en oxygène provoque l'accumulation de dioxyde de carbone dans les organes et les tissus du nouveau-né, il y a un ralentissement de la respiration et du rythme cardiaque jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent.

    À l'avenir, l'enfant est surveillé par des spécialistes, des examens sont prescrits pour détecter les organes, les systèmes et les tissus affectés en raison d'une carence en oxygène.

    Effets

    Le développement aigu d'une hypoxie en l'absence d'assistance urgente peut entraîner la mort d'un enfant.

    Les conséquences de la privation aiguë d'oxygène qui survient lors de l'accouchement sont évaluées à l'aide de l'échelle d'Apgar. Plus les scores sur cette échelle sont faibles, plus la probabilité de pathologies et de troubles de santé chez le nouveau-né est élevée..

    Les conséquences de la privation d'oxygène peuvent être exprimées par les pathologies suivantes:

      Lésions du système nerveux central du corps de l'enfant

    Le manque d'oxygène entraîne la mort des cellules nerveuses qui, comme vous le savez, ne peuvent pas être restaurées.

    Maladies ischémiques des organes et des tissus

    Qui ont souffert d'une carence en oxygène;

  • Hémorragies dans divers organes
  • Risque accru de mort subite du nourrisson
  • La prévention

    Il est impossible de prédire l'apparition d'une forme aiguë d'hypoxie. Cependant, vous pouvez prendre des mesures pour réduire le risque de développer cette pathologie..

    La prévention d'une carence aiguë en oxygène consiste à bien préparer la grossesse et l'accouchement, en évitant l'hypoxie chronique. Une activité physique modérée et un mode de vie sain réduisent le risque de complications lors de l'accouchement et, par conséquent, la survenue d'hypoxie.

    Il est important de choisir un obstétricien expérimenté qui assistera à l'accouchement. Informez-le sur le déroulement de la grossesse, les problèmes pendant ses règles, les maladies existantes pouvant entraîner des complications lors de l'accouchement.

    Le médecin vous aidera à prendre la bonne décision concernant la méthode de résolution de l'accouchement ou vous fournira une assistance rapide en cas de problèmes.

    Calme, seulement calme! Mécanismes de défense fœtale

    Bien que l'hypoxie fœtale soit un diagnostic assez courant, ne vous inquiétez pas prématurément. La famine en oxygène est bien sûr très nocive pour l'enfant, mais il n'y a pas lieu de paniquer à l'avance. Après tout, la nature assure les réactions compensatoires et adaptatives du fœtus. Ils sont exprimés par les caractéristiques physiologiques suivantes:

    • Augmentation de la fréquence cardiaque à 130-160 battements par minute,
    • Le sang contient beaucoup d'hémoglobine fœtale, jusqu'à 70% du total,
    • Il y a une capacité d'oxygène importante du sang,
    • le système cardiovasculaire du fœtus est conçu de sorte que presque tous les organes reçoivent du sang mélangé

    Ce qui permet une diminution plus lente du taux d'oxygène dans le sang pendant l'hypoxie.

    En cas de manque d'oxygène, le volume systolique du cœur augmente, la fréquence cardiaque et le volume de sang circulant augmentent, l'apport sanguin change de sorte que le volume principal de sang pénètre dans les organes vitaux - le cerveau, le cœur, les poumons - et la circulation sanguine dans la peau, les muscles et les intestins diminue.

    Le stress qui se produit chez le fœtus pendant l'hypoxie active les systèmes du corps, provoque la libération de glucocorticostéroïdes, qui augmentent la stabilité des membranes cellulaires.

    Ainsi, au premier stade de l'hypoxie, le fœtus est tout à fait capable de maintenir le niveau d'oxygène requis dans les tissus. Et ce n'est qu'en cas de carence en oxygène prolongée que les mécanismes adaptatifs du fœtus sont épuisés et la décompensation se développe, ce qui signifie que les cellules manquent d'oxygène..

    L'essentiel pour une femme enceinte est d'être calme, de ne pas céder aux émotions. Après tout, la santé de la mère et de l'enfant dépend de l'état émotionnel..

    Il est important d'étudier toutes les informations disponibles sur l'hypoxie pendant la grossesse, de connaître ses symptômes et de se préparer à ce problème. Ensuite, il sera possible d'identifier la violation à temps et de l'éliminer avant même que des conséquences graves n'apparaissent..

    Vidéo de prévention

    Dans la vidéo suivante, vous apprendrez comment augmenter le flux d'oxygène vers votre bébé:

    Hypoxie foetale

    L'hypoxie fœtale est un syndrome intra-utérin caractérisé par un complexe de changements de la part du fœtus en raison d'un apport insuffisant d'oxygène à ses tissus et organes. L'hypoxie fœtale est caractérisée par des violations des organes vitaux, principalement du système nerveux central. Le diagnostic de l'hypoxie fœtale comprend la cardiotocographie, la dopplerométrie de la circulation utéro-placentaire, l'échographie obstétricale, l'amnioscopie. Le traitement de l'hypoxie fœtale vise à normaliser le flux sanguin utéro-placentaire, à améliorer la rhéologie sanguine; parfois cette condition nécessite un accouchement précoce d'une femme.

    • Causes de l'hypoxie fœtale
    • Classification de l'hypoxie fœtale
    • Manifestations d'hypoxie fœtale
    • Diagnostic de l'hypoxie fœtale
    • Traitement de l'hypoxie fœtale
    • Complications de l'hypoxie fœtale
    • Prévention de l'hypoxie fœtale
    • Prix ​​des traitements

    informations générales

    L'hypoxie fœtale est enregistrée dans 10,5% du nombre total de grossesses et d'accouchements. L'hypoxie fœtale peut se développer à différentes périodes du développement intra-utérin, caractérisées par des degrés variables de carence en oxygène et des conséquences pour le corps de l'enfant. L'hypoxie fœtale, qui se développe aux premiers stades de la gestation, provoque des anomalies et ralentit le développement de l'embryon. En fin de grossesse, l'hypoxie s'accompagne d'un retard de croissance fœtale, de lésions du SNC et d'une diminution de la capacité d'adaptation du nouveau-né.

    Causes de l'hypoxie fœtale

    L'hypoxie fœtale peut être le résultat d'un large éventail de processus indésirables survenant dans le corps de l'enfant, de la mère ou dans le placenta. La probabilité de développer une hypoxie chez le fœtus augmente avec les maladies du corps maternel - anémie, pathologie cardiovasculaire (malformations cardiaques, hypertension), maladies des reins, du système respiratoire (bronchite chronique, asthme bronchique, etc.), diabète sucré, toxicose de la grossesse, grossesse multiple, IST... L'alcoolisme, la nicotine, la drogue et d'autres types de dépendance de la mère affectent négativement l'apport d'oxygène au fœtus.

    Le risque d'hypoxie fœtale augmente avec les violations de la circulation fœto-placentaire causées par la menace de fausse couche, de grossesse prolongée, de pathologie du cordon ombilical, d'insuffisance placentaire, d'anomalies du travail et d'autres complications de la grossesse et du travail. Les facteurs de risque de développement de l'hypoxie intra-partum comprennent la maladie hémolytique du fœtus, les malformations congénitales, les infections intra-utérines (herpès, toxoplasmose, chlamydia, mycoplasmose, etc.), l'enchevêtrement répété et serré du cordon ombilical autour du cou du bébé, une compression prolongée de la tête pendant l'accouchement.

    En réponse à l'hypoxie fœtale, le système nerveux souffre en premier lieu, car le tissu nerveux est le plus sensible au déficit en oxygène. À partir de 6 à 11 semaines de développement de l'embryon, un manque d'oxygène entraîne un retard dans la maturation du cerveau, des perturbations dans la structure et le fonctionnement des vaisseaux sanguins et un ralentissement de la maturation de la barrière hémato-encéphalique. De plus, l'hypoxie est ressentie par les tissus des reins, du cœur et des intestins du fœtus..

    Une hypoxie fœtale mineure peut ne pas causer de dommages cliniquement significatifs au système nerveux central. En cas d'hypoxie fœtale sévère, une ischémie et une nécrose se développent dans divers organes. Après la naissance, un enfant qui s'est développé dans des conditions d'hypoxie peut souffrir d'un large éventail de troubles, allant des troubles neurologiques au retard mental et aux troubles somatiques graves..

    Classification de l'hypoxie fœtale

    Selon le moment de l'écoulement et la fréquence d'apparition, on distingue l'hypoxie fœtale aiguë et chronique.

    L'apparition d'une hypoxie fœtale aiguë est généralement associée à des anomalies et des complications de l'acte d'accouchement - travail rapide ou prolongé, pression ou prolapsus du cordon ombilical, compression prolongée de la tête dans le canal génital. Parfois, une hypoxie fœtale aiguë peut se développer pendant la grossesse: par exemple, en cas de rupture utérine ou de décollement placentaire prématuré. Dans l'hypoxie aiguë, les violations des fonctions des organes vitaux du fœtus augmentent rapidement. L'hypoxie aiguë est caractérisée par une augmentation de la fréquence cardiaque fœtale (plus de 160 battements par minute) ou sa diminution (moins de 120 battements par minute), une arythmie, une surdité; renforcement ou affaiblissement de l'activité motrice, etc. Souvent, dans le contexte d'une hypoxie aiguë, une asphyxie fœtale se développe.

    L'hypoxie chronique est causée par une carence en oxygène modérée prolongée, dans laquelle le fœtus se développe. Avec une carence chronique en oxygène, une hypotrophie intra-utérine se produit; en cas d'épuisement des capacités compensatoires du fœtus, les mêmes troubles se développent que dans la variante aiguë du cours. L'hypoxie fœtale peut se développer pendant la grossesse ou l'accouchement; considéré séparément hypoxie qui survient chez un enfant après la naissance en raison d'une maladie des membranes hyalines, d'une pneumonie intra-utérine, etc..

    Compte tenu des capacités compensatoires et adaptatives du fœtus, l'hypoxie peut acquérir des formes compensées, sous-compensées et décompensées. Étant donné que dans des conditions défavorables, le fœtus subit non seulement une hypoxie, mais également tout un complexe de troubles métaboliques complexes, dans la pratique mondiale, cette condition est définie comme un «syndrome de détresse», qui se subdivise en prénatal, développé lors de l'accouchement et respiratoire..

    Manifestations d'hypoxie fœtale

    La gravité des changements qui se développent chez le fœtus sous l'influence de l'hypoxie est déterminée par l'intensité et la durée de la carence en oxygène ressentie. Les manifestations initiales de l'hypoxie provoquent une augmentation de la fréquence cardiaque chez le fœtus, puis - son ralentissement et ses bruits cardiaques étouffés. Le méconium peut apparaître dans le liquide amniotique. Avec une hypoxie légère, l'activité motrice du fœtus augmente, avec une hypoxie sévère, les mouvements sont réduits et ralentis.

    En cas d'hypoxie sévère, le fœtus développe des troubles circulatoires: il y a une tachycardie à court terme et une augmentation de la pression artérielle, suivies d'une bradycardie et d'une baisse de la pression artérielle. Les troubles rhéologiques se manifestent par un épaississement du sang et la libération de plasma du lit vasculaire, qui s'accompagne d'un œdème intracellulaire et tissulaire. En raison de la fragilité et de la perméabilité accrues des parois vasculaires, des hémorragies se produisent. Une diminution du tonus vasculaire et un ralentissement de la circulation sanguine entraînent une ischémie d'organe. Avec l'hypoxie, une acidose se développe chez le fœtus, l'équilibre électrolytique change et la respiration des tissus est perturbée. Des changements dans les organes vitaux du fœtus peuvent provoquer sa mort intra-utérine, l'asphyxie, un traumatisme intracrânien à la naissance.

    Diagnostic de l'hypoxie fœtale

    Le soupçon que le fœtus souffre d'hypoxie peut survenir lorsque son activité motrice change - comportement agité, mouvements accrus et plus fréquents. Une hypoxie prolongée ou progressive entraîne un affaiblissement des mouvements fœtaux. Si une femme remarque de tels changements, elle doit immédiatement contacter le gynécologue responsable de la grossesse. Lors de l'écoute du rythme cardiaque fœtal avec un stéthoscope obstétrique, le médecin évalue la fréquence, la sonorité et le rythme des bruits cardiaques, la présence de bruit. Pour détecter l'hypoxie fœtale, la gynécologie moderne utilise la cardiotocographie, la phonocardiographie fœtale, la dopplerométrie, l'échographie, l'amnioscopie et l'amniocentèse, les tests de laboratoire.

    Au cours de la cardiotocographie, il est possible de suivre la fréquence cardiaque fœtale et son activité motrice. Par le changement du rythme cardiaque, en fonction du repos et de l'activité du fœtus, on peut juger de son état. La cardiotocographie, avec la phonocardiographie, est largement utilisée lors de l'accouchement. L'échographie Doppler du flux sanguin utéro-placentaire examine la vitesse et la nature du flux sanguin dans les vaisseaux du cordon ombilical et du placenta, dont la violation entraîne une hypoxie fœtale. La cordocentèse guidée par échographie est réalisée pour collecter le sang du cordon ombilical et étudier l'équilibre acido-basique. Un signe échoscopique d'hypoxie fœtale peut être un retard détectable de sa croissance. En outre, dans le processus d'échographie obstétricale, la composition, le volume et la couleur du liquide amniotique sont évalués. Des polyhydramnios prononcés ou un faible niveau d'eau peuvent signaler des problèmes.

    Effectuer une amnioscopie et une amniocentèse à travers le canal cervical vous permet d'évaluer visuellement la transparence, la couleur, la quantité de liquide amniotique, la présence d'inclusions (flocons, méconium) dans celui-ci, d'effectuer des tests biochimiques (mesure du pH, étude des hormones, des enzymes, de la concentration de CO2). L'amnioscopie est contre-indiquée pour le placenta praevia, la colpite, la cervicite et la menace d'avortement. Une évaluation directe du liquide amniotique est effectuée après son effusion au cours de la première phase du travail. Une impureté dans le liquide amniotique du méconium et leur couleur verdâtre témoigne en faveur de l'hypoxie fœtale..

    Traitement de l'hypoxie fœtale

    Si une hypoxie fœtale est détectée, la femme enceinte est hospitalisée dans un hôpital obstétrico-gynécologique. La présence d'une hypoxie fœtale nécessite la correction de la pathologie obstétricale et extragénitale existante de la mère et la normalisation de la circulation sanguine fœtoplacentaire. La femme enceinte reçoit un repos strict, une oxygénothérapie. La thérapie vise à réduire le tonus de l'utérus (papavérine, drotavérine, aminophylline, hexoprénaline, terbutaline), à ​​diminuer la coagulation intravasculaire (dipyridamole, dextran, hémodérivat de veau, pentoxifylline).

    L'hypoxie fœtale chronique nécessite l'administration de médicaments améliorant la perméabilité cellulaire à l'oxygène et le métabolisme (phospholipides essentiels, vitamines E, C, B6, acide glutamique, glucose), des antihypoxants, des neuroprotecteurs. Avec une amélioration de la condition d'une femme enceinte et une diminution des phénomènes d'hypoxie fœtale, une femme enceinte peut être recommandée des exercices de respiration, de l'aquagym, des ovnis, de l'inductothermie. Avec l'inefficacité des mesures complexes et la préservation des signes d'hypoxie fœtale pendant une période de plus de 28 semaines, un accouchement d'urgence est indiqué (césarienne d'urgence).

    L'accouchement dans l'hypoxie fœtale chronique est effectué à l'aide d'une surveillance cardiaque, ce qui permet d'appliquer des mesures supplémentaires en temps opportun. En cas d'hypoxie aiguë qui se développe lors de l'accouchement, l'enfant a besoin d'une assistance de réanimation. La correction rapide de l'hypoxie fœtale, la gestion rationnelle de la grossesse et de l'accouchement permettent d'éviter le développement de troubles macroscopiques chez l'enfant. À l'avenir, tous les enfants qui se développent dans des conditions d'hypoxie sont observés par un neurologue; ils ont souvent besoin de l'aide d'un psychologue et d'un orthophoniste.

    Complications de l'hypoxie fœtale

    Un degré sévère d'hypoxie fœtale s'accompagne de dysfonctionnements graves de plusieurs organes chez un nouveau-né. Avec des lésions hypoxiques du système nerveux central, une encéphalopathie périnatale, un œdème cérébral, une aréflexie, des convulsions peuvent se développer. Du côté du système respiratoire, on note une pneumopathie posthypoxique, une hypertension pulmonaire; Les troubles cardiovasculaires comprennent les anomalies cardiaques et vasculaires, la nécrose endocardique ischémique, etc..

    L'effet de l'hypoxie fœtale sur les reins peut se manifester par une insuffisance rénale, une oligurie; sur le tractus gastro-intestinal - régurgitation, vomissements, entérocolite. Souvent, à la suite d'une hypoxie périnatale sévère, un nouveau-né développe un syndrome DIC, une immunodéficience secondaire. L'asphyxie des nouveau-nés dans 75 à 80% des cas se développe dans le contexte d'une hypoxie fœtale antérieure.

    Prévention de l'hypoxie fœtale

    Pour prévenir le développement de l'hypoxie fœtale, une femme doit se préparer de manière responsable à la grossesse: traitement de la pathologie extragénitale et des maladies du système reproducteur, rejet des habitudes malsaines, nutrition rationnelle. La gestion de la grossesse doit être effectuée en tenant compte des facteurs de risque et en surveillant en temps opportun l'état du fœtus et de la femme. La prévention du développement de l'hypoxie fœtale aiguë consiste dans le choix correct de la méthode d'accouchement, la prévention des traumatismes à la naissance.

    Hypoxie fœtale: un rappel pour les femmes enceintes

    Aucune mère au monde ne veut entendre d'un médecin ces deux mots - «hypoxie fœtale». Bien que l'hypoxie elle-même ne soit pas considérée comme une maladie indépendante, elle s'accompagne de nombreuses pathologies graves dans le développement du fœtus. Comprenons quels écarts dans le développement du bébé sont associés à une privation chronique d'oxygène et comment les traiter.

    Introduction: à propos de l'hypoxie en général

    L'hypoxie dans un sens général est la privation d'oxygène des organes. Il y a moins d'oxygène dans l'air, dans le sang, ce qui signifie qu'il y a aussi moins d'oxygène dans les organes - hypoxie. Il y a beaucoup d'oxygène dans le sang, mais les cellules des organes ont cessé de l'assimiler ou le sang lui-même a cessé de couler vers l'organe - encore une fois l'hypoxie.

    L'hypoxie peut être chronique ou aiguë. Chronique se développe lentement au fil des mois. Par exemple, ils ont vécu pendant un certain temps dans les montagnes avec de l'air mince et par habitude "attrapé" l'hypoxie chronique. Et ils ont pincé le doigt avec un garrot, ont complètement arrêté l'approvisionnement en sang - et une hypoxie aiguë se développera dans quelques minutes.

    Le plus dangereux est l'hypoxie cérébrale. Chez les adultes, l'hypoxie cérébrale est généralement chronique. À cause de cela, un syndrome de fatigue chronique apparaît, l'immunité diminue, le sommeil et le bien-être général se détériorent.

    Chez le fœtus, les conséquences de l'hypoxie sont beaucoup plus graves. Mais avant de passer aux conséquences, parlons des causes de l'hypoxie intra-utérine..

    Pourquoi une hypoxie fœtale survient-elle?

    Les causes de l'hypoxie intra-utérine peuvent être divisées en trois blocs:

    1. Maladies de la mère
    2. Mauvaises habitudes de la mère
    3. Pathologies pendant la grossesse

    Passons rapidement en revue chacun d'eux..

    Maladies de la mère
    Si la femme enceinte ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, cela signifie que le fœtus en manque également. Certaines maladies maternelles systémiques augmentent le risque de manque d'oxygène.

    Par exemple, l'anémie ferriprive est l'une des principales causes de l'hypoxie fœtale. Il perturbe le travail de l'hémoglobine, une protéine porteuse spéciale dans les cellules sanguines. Pour cette raison, l'apport d'oxygène dans tout le corps est perturbé..

    Les autres facteurs de risque sont les maladies du système cardiovasculaire. Ils peuvent provoquer un vasospasme, qui à son tour affecte gravement l'apport sanguin aux organes. Si l'apport sanguin au fœtus s'aggrave en raison de spasmes, le fœtus recevra moins d'oxygène..

    En outre, la cause de l'hypoxie fœtale peut être la pyélonéphrite et d'autres maladies du système urinaire, les maladies chroniques du système respiratoire (asthme bronchique, bronchite), le diabète sucré.

    Mauvaises habitudes de la mère
    Tous les tubes respiratoires des poumons se terminent par une petite bulle appelée alvéoles. Il y a des milliers de telles bulles dans les poumons. Et chacun d'eux est emmêlé dans de minces capillaires. L'oxygène passe à travers la membrane alvéolaire-capillaire de l'air dans le sang.

    Afin de transférer rapidement et efficacement l'oxygène, la surface interne des alvéoles est enduite d'un lubrifiant spécial. Lors de la consommation d'alcool, les vapeurs d'alcool à l'expiration traversent ce lubrifiant et le liquéfient. Le transfert d'oxygène est perturbé - une hypoxie apparaît chez la mère, et donc chez le fœtus. Sans parler des autres conséquences que l'alcool menace un bébé à naître.

    Les cigarettes augmentent également la privation d'oxygène. Le goudron contenu dans la fumée de tabac obstrue les alvéoles et perturbe la synthèse du lubrifiant pulmonaire. Une mère qui fume est toujours en état d'hypoxie, tout comme son fœtus.

    Pathologies pendant la grossesse
    Nous parlons de développement inapproprié du placenta et du cordon ombilical, d'un décollement placentaire prématuré, d'une augmentation du tonus utérin, d'une grossesse prolongée et d'autres écarts par rapport au déroulement normal de la grossesse. Ce sont toutes les causes les plus courantes et les plus dangereuses de l'hypoxie fœtale..

    Avant cela, toutes les raisons étaient associées à l'organisme maternel. Mais l'hypoxie intra-utérine peut également être causée par des pathologies du fœtus lui-même. Par exemple, son infection dans l'utérus ou des malformations.

    Séparément, il convient de noter le risque de conflit Rh entre le sang de la mère et le fœtus. Cela peut provoquer une maladie hémolytique. Et les conséquences en sont non seulement l'hypoxie fœtale, mais également de graves problèmes de santé de la mère elle-même..

    Pourquoi l'hypoxie intra-utérine est-elle dangereuse?

    Avec l'hypoxie, l'oxygène dans le corps du bébé est consommé selon un plan d'urgence. Tout d'abord - les organes vitaux (cœur, glandes surrénales, tissu cérébral), puis - tout le reste. Par conséquent, pendant l'hypoxie fœtale, son tractus gastro-intestinal, ses reins, ses poumons et sa peau restent sous ration d'oxygène. Et c'est dans le développement de ces organes qu'il faut s'attendre aux premiers écarts.


    Si l'hypoxie intra-utérine était chronique, l'enfant peut avoir des problèmes d'adaptation aux stimuli externes après l'accouchement. Ils se manifestent généralement par des signes tels qu'une respiration inégale, une rétention d'eau, des convulsions, un manque d'appétit, des régurgitations fréquentes, un sommeil agité, des sautes d'humeur.


    Dans les stades ultérieurs, il peut provoquer de graves troubles du système nerveux central du bébé: épilepsie, lésions des nerfs crâniens, troubles du développement mental et même hydrocéphalie. L'hydrocéphalie, à son tour, conduit souvent à un torticolis (déformation du cou chez les nouveau-nés). Cela se produit parce que le bébé a un mal de tête dû à l'hydrocéphalie et qu'il essaie de le retourner pour que la douleur disparaisse..
    Avec le détachement du placenta, la privation d'oxygène se développe si rapidement qu'en raison d'une hypoxie aiguë, l'enfant peut mourir.

    Comment comprendre que le fœtus souffre d'hypoxie

    Le bébé qui secoue l'estomac est un événement joyeux pour maman. Mais si les tremblements sont trop durs et violents, ils peuvent causer de l'inconfort voire de la douleur. Et c'est le premier signal d'alarme: des mouvements fœtaux trop actifs sont le premier symptôme de l'hypoxie. Ainsi, le bébé essaie par réflexe d'augmenter le flux sanguin vers lui-même. Le symptôme suivant de l'hypoxie fœtale est au contraire un affaiblissement des tremblements jusqu'à disparition complète.
    Le taux de mobilité fœtale est d'au moins 10 mouvements en 12 heures.

    Les médecins conseillent de conserver des registres de son activité, à partir d'une période de 28 semaines. Si la femme enceinte a remarqué qu'au début, l'enfant bougeait activement, puis gelait pendant longtemps, il est préférable d'aller chez le médecin.

    Les obstétriciens disposent de toute une gamme de méthodes pour déterminer l'hypoxie fœtale:

    1. Écouter les bruits du cœur du fœtus avec un stéthoscope. C'est ainsi que les médecins évaluent la fréquence cardiaque du futur bébé, son rythme, la présence de bruits parasites.
    2. S'il y a le moindre soupçon d'hypoxie, la cardiotocographie est réalisée à l'aide d'un capteur à ultrasons. Avec cette méthode, le médecin peut évaluer la fréquence cardiaque dans différents paramètres..
    3. Analyse de la circulation foetale par dopplerométrie. Cette méthode détecte des anomalies dans la circulation sanguine entre la mère et le fœtus. Il vous permet d'évaluer la circulation sanguine dans toutes les parties du système circulatoire du fœtus.
    4. L'ECG peut également en dire long sur l'état du fœtus..
    5. Les médecins utilisent également des tests sanguins biochimiques et hormonaux standard pour la mère..
    6. De plus, si une hypoxie fœtale est suspectée, les médecins prennent du liquide amniotique pour analyse. Si du méconium (excréments d'origine) y est trouvé, c'est un signe d'hypoxie intra-utérine. Cela est dû au fait qu'en raison d'un apport insuffisant en oxygène, les muscles du rectum fœtal se détendent et le méconium pénètre dans le liquide amniotique..

    Conclusion: que faire de l'hypoxie fœtale

    Si tous les tests à l'hôpital donnent toujours un résultat décevant et que le médecin suppose la présence d'une hypoxie intra-utérine, la femme doit être envoyée à l'hôpital pour des tests supplémentaires et, éventuellement, une thérapie. En principe, si l'état du fœtus permet de prendre les mêmes mesures à domicile, le médecin peut le laisser rentrer chez lui..

    Nous le répétons: l'hypoxie fœtale est un problème grave et son traitement est effectué exclusivement sous la surveillance du médecin traitant. Par conséquent, ni dans cet article, ni dans aucun autre, vous ne trouverez des recettes toutes faites pour le traitement de l'hypoxie intra-utérine. Maximum - un bref rappel des mesures thérapeutiques et préventives:

    • Repos complet de la femme enceinte, le repos au lit est strictement nécessaire. Il est recommandé de se coucher principalement sur le côté gauche..
    • Le but du traitement est de fournir au bébé un apport sanguin normal. Des méthodes de traitement spécifiques sont sélectionnées après avoir déterminé les causes de l'hypoxie et le degré de perturbation du développement fœtal..
    • Les médicaments, qui sont généralement prescrits pour l'hypoxie fœtale, réduisent la viscosité du sang, améliorent l'apport sanguin au placenta et normalisent le métabolisme entre le corps de la mère et le fœtus.
    • Si le traitement ne donne pas de changements positifs et que l'hypoxie continue de progresser, les médecins peuvent se faire opérer. Un point important: une césarienne n'est possible que pour une période de 28 semaines ou plus.
    • La prévention de l'hypoxie foetale doit nécessairement inclure un rejet complet des mauvaises habitudes. Au lieu de cela - un mode de vie sain, des promenades fréquentes au grand air, une alimentation équilibrée, une activité physique raisonnable sans surmenage.
    • Vous ne pourrez pas marcher dans la rue tout le temps; la femme enceinte passe toujours la plupart du temps à l'intérieur. Par conséquent, il est logique de prendre soin de l'air frais dans l'appartement. L'option la plus rapide et la plus économique consiste à installer une ventilation domestique compacte dans la chambre, par exemple un reniflard.
    • Un conseil évident, mais on ne peut que l'exprimer: pendant la grossesse, il est impératif de s'inscrire auprès d'une clinique prénatale. Le plus tôt le mieux. Et pour tout écart décrit dans cet article, vous devez immédiatement en parler à votre médecin. Plus l'hypoxie est détectée tôt, plus il est facile d'éviter ses complications..
    • La prévention de l'anémie ferriprive est très importante. Rappel: c'est l'une des principales causes d'hypoxie fœtale..
    • Si vous recevez un diagnostic d'hypoxie intra-utérine chronique, il n'y a pas lieu de paniquer. Il est nécessaire d'effectuer régulièrement une surveillance cardiomotrice de l'état du fœtus. Ainsi, le risque de complications possibles est minimisé..

    Il Est Important De Savoir Sur La Planification

    Premiers mouvements fœtaux: lorsque l'enfant commence à bouger, les normes obstétriques et la nature des sensations

    Analyses

    Les mouvements du bébé dans l'abdomen provoquent des sensations indescriptibles chez les mères - c'est à ce moment que la femme se rend compte qu'en réalité elle deviendra bientôt mère.

    À combien de semaines de grossesse est-il préférable de faire la première échographie: combien de semaines après la conception vaut-il mieux le faire et pourquoi ce n'est pas bien

    Accouchement

    L'article justifie le moment de la première échographie pendant la grossesse et fournit également des informations sur les caractéristiques de cette procédure et les résultats qui peuvent être obtenus avec son aide..

    Une femme peut-elle tomber enceinte pendant ses règles? Cycle menstruel, causes, probabilité

    Accouchement

    Malheureusement, dans notre pays, il n'existe pas d '«éducation sexuelle». Souvent, les filles qui ont des questions ou des problèmes se tournent vers les moteurs de recherche du navigateur.

    Smecta pendant la grossesse

    Nouveau née

    Pendant 9 mois de grossesse, une femme doit vivre beaucoup de choses. Une condition est remplacée par une autre, les premiers signes se transforment en douceur en manifestations prononcées et compagnons caractéristiques de la grossesse, la toxicose du premier trimestre a finalement pris fin, mais les brûlures d'estomac commencent...