Principal / Nutrition

Gel de stimulation du travail

Habituellement, le travail devrait commencer à 38-40 semaines de grossesse, mais malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. Si la grossesse est retardée, vous devez absolument consulter un médecin. Dans cette situation, les médecins sont obligés de recourir à la stimulation du travail..

Le fait qu'une grossesse post-terme soit affectée par de nombreux indicateurs, dont la plupart ne peuvent être évités. Il peut s'agir de troubles du système nerveux, d'obésité ou de problèmes du système endocrinien..

En outre, certains médecins pensent que l'âge d'une femme peut affecter la post-maturité de la grossesse. Le plus souvent, de tels cas de grossesse prolongée sont connus après 30 ans. Mais tout ce qui affecte la prolongation de la grossesse, une chose est prouvée: cela nuit à l'enfant et donc une stimulation sera simplement nécessaire ici.

Causes de grossesse prolongée

Il existe de nombreux facteurs à l'origine de cette complication, il s'agit du poids excessif d'une femme enceinte, des maladies du système endocrinien et des troubles du système nerveux central. Une grossesse tardive peut également être attribuée au groupe à risque..

Ils courent vers la stimulation du travail non seulement avec une grossesse post-terme, mais aussi avec un travail faible, lorsque les contractions sont trop faibles et que, par conséquent, le col de l'utérus ne s'ouvre pas ou ne peut pas s'ouvrir complètement.

Il existe plusieurs façons de stimuler la grossesse:

  • l'ocytocine intraveineuse, un médicament qui stimule les contractions;
  • ponction du liquide amniotique;
  • l'introduction d'hormones qui provoquent des contractions;
  • utiliser un gel pour stimuler les contractions.

Comment fonctionne le gel de stimulation du travail?

L'activité de travail après l'application du gel commence dans une période de 40 minutes à 4 heures. La rapidité avec laquelle les contractions commencent dépend des caractéristiques du corps de la femme, de sa sensibilité à ce remède.

Lors d'un accouchement normal, le col de l'utérus doit s'ouvrir de 10 centimètres. C'est un paramètre très important pour que le bébé puisse naître sans blesser la mère et lui-même.

Les hormones prostaglandines sont utilisées en obstétrique depuis 20 ans et leur efficacité a été prouvée par des chercheurs et testée en pratique par des obstétriciens..

Pour stimuler le travail, une femme reçoit une injection d'ocytocine par voie intraveineuse, l'avantage des prostaglandines est que ces hormones provoquent la libération d'ocytocine chez une femme.

L'ocytocine est responsable de la contraction des muscles lisses de l'utérus. Les prostaglandines aident également à réduire la douleur pendant le travail. Cette hormone n'interfère pas non plus avec le flux sanguin fœtal et utérin-placentaire..

En obstétrique, le gel vaginal Prostin E2 est utilisé, ce gel est injecté à l'aide d'une seringue dans le vagin vers la paroi arrière. Le processus d'administration du gel d'administration est surveillé à l'aide d'un miroir. Afin d'éviter que le gel ne s'écoule, les femmes l'injectent en décubitus dorsal, et également après l'injection, le patient doit rester dans cette position pendant encore 30 minutes.

Le gel ne doit pas être injecté dans le canal cervical, car cela peut provoquer une hyperventilation du travail.

Après l'injection du gel, la femme est sous étroite surveillance médicale. Si le col de l'utérus ne s'ouvre pas de 3 cm dans les 6 heures, ce médicament doit être ré-administré.

La posologie de ce médicament ne doit pas dépasser 3 milligrammes. Avec un travail faible, le dosage du gel est de 1 milligramme toutes les 6 heures. Les médecins surveillent le travail, ainsi que l'état de la femme.

La stimulation du travail à l'aide d'un gel doit nécessairement être effectuée sous la surveillance étroite des médecins. Le gel n'a aucune efficacité secondaire lorsqu'il est utilisé correctement.

Le gel de stimulation du travail s'est révélé bon. Ce remède est le meilleur moyen de stimuler le travail, selon le témoignage des obstétriciens et des femmes à qui il a été administré. L'utilisation du gel n'affecte pas le fœtus, car il est inséré dans le vagin et non par voie intraveineuse.

Injection de gel de stimulation du travail

Le plus souvent, la méthode qui semble la plus naturelle pour le corps féminin est choisie pour la stimulation: il s'agit d'accélérer la préparation du col de l'utérus à l'accouchement. Pour ce faire, le médecin injecte un gel spécial dans le col de l'utérus, ce qui stimulera le travail. Il contient des prostaglandines, avec leur aide, le col de l'utérus est raccourci et lissé plus rapidement. Lors de l'utilisation du gel, le travail commence en moyenne de 40 minutes à 4 heures. Le cadre est si grand en raison du fait que chaque organisme est individuel. Afin d'injecter le gel, il est nécessaire qu'il y ait au moins plusieurs indicateurs:

  • un échec évident dans le travail;
  • il n'y a pas de contractions, mais en même temps le liquide amniotique est déjà parti;
  • pas de dilatation du col de l'utérus;
  • les contractions durent très longtemps en raison du fait que le travail est irrégulier et très faible.
Mais l'injection d'un gel n'est pas le seul moyen idéal pour stimuler le travail. Mais en même temps, avec un grand nombre de médicaments pour la stimulation, les médecins n'ont pas proposé de médicaments qui provoqueraient des contractions de la force requise. Et aussi sûrs qu'ils puissent paraître, il y a encore un certain risque avec la stimulation..

Dans certains cas, une hypoxie fœtale, un syndrome d'aspiration et de nombreux autres problèmes peuvent se développer. C'est la raison pour laquelle ils essaient de n'utiliser la stimulation du travail que dans des cas extrêmes. Et parfois, la stimulation est interdite car il y a un certain nombre de contre-indications: la tête du bébé est trop grosse et le bassin de la mère est trop étroit; Avec l'aide d'un moniteur cardiaque, il a été constaté que le bébé ne se sentait pas bien; la localisation de l'enfant dans l'utérus ne correspond pas aux normes; il y a de gros problèmes de santé de la femme en travail.

Tous ces facteurs, qui peuvent influer sur la stimulation ou non du travail, doivent être initialement pris en compte par le médecin et surveiller de très près l'évolution du travail..

Dans le même temps, il est très important que la femme ne soit pas nerveuse. Après tout, cela se reflétera non seulement sur sa santé et son bien-être en général, mais aussi sur l'enfant. Par conséquent, il est préférable de se mettre à l'écoute d'une vague positive et de transférer tous les soucis liés à votre travail sur les épaules de spécialistes qui prendront soin de vous et de votre bébé de la meilleure façon possible..

Et vous, pendant que les médecins décident de faire de la stimulation ou non, calmez-vous et imaginez votre rencontre avec un peu de bonheur, qui très bientôt sera dans vos bras. Essayez de ressentir toute cette joie et ces émotions positives et vous ne remarquerez même pas comment les contractions passeront et la naissance se terminera!

Gel de stimulation du travail

Le gel de stimulation du travail est la méthode la plus douce et la plus moderne de stimulation du travail aujourd'hui. La stimulation par gel est le moyen le plus sûr d'induire le travail et est largement utilisée.

Dans la plupart des cas, l'accouchement commence tout seul, cependant, certaines femmes enceintes reportent le bébé pour diverses raisons. La date d'échéance approche, mais ils ne commencent jamais.

Pour que l'accouchement commence, de graves changements doivent se produire dans le corps de la mère. Par exemple, le col de l'utérus mûrit, il se ramollit, se raccourcit et s'ouvre légèrement. Les prostaglandines, qui sont produites dans le corps de la mère et dans le corps de l'enfant, jouent un rôle important dans le processus de préparation du corps à l'accouchement. S'ils sont peu produits - l'activité du travail est inhibée, la grossesse est reportée. C'est pourquoi la nomination de la même aspirine à une femme enceinte au troisième trimestre peut entraîner une prolongation - elle perturbe la production de prostaglandines.

Les médecins utilisent des prostaglandines synthétiques dans la pratique obstétricale depuis plus de 20 ans, et la stimulation du travail avec du gel est utilisée dans notre pays depuis plus d'une décennie. L'expérience a été énorme et il ne faut pas avoir peur d'un gel pour stimuler le travail.

Il est clair que pour stimuler le travail, il doit y avoir des indications. Juste comme ça, parce qu'elles sont fatiguées d'être enceintes, elles ne provoqueront pas d'accouchement, car toute stimulation est lourde de dangers pour maman et bébé.

La stimulation par gel est effectuée:

• Pour les grossesses post-terme (terme obstétrical de plus de 42 semaines)
• Faible activité de la main-d’œuvre
• Si les eaux se sont éloignées, mais qu'il n'y a pas de contractions
• Souffrance fœtale intra-utérine nécessitant un accouchement urgent.

Le gel de stimulation du travail (le médicament le plus courant est la prostine E2) contient des prostaglandines E2, un analogue synthétique des prostaglandines naturelles. Il est inséré dans le fornix postérieur du vagin, ce qui déclenche le processus naturel de naissance. La douleur pendant l'accouchement causée de cette manière est moindre, le col de l'utérus se ramollit et s'ouvre rapidement, le début du travail peut être aussi tôt que 40 minutes - 4 heures après l'introduction du gel de stimulation.

Les évaluations de ces naissances sont pour la plupart positives. Le bébé est également bon, l'accouchement dans son essence se développe tout seul, et s'écoule comme sans stimulation, ce qui signifie que le flux sanguin entre la mère et le fœtus ne souffre pas.

Prostin E2 est utilisé uniquement dans une maternité. Ce médicament est présenté dans une seringue jetable contenant 2,5 ml de gel pour administration vaginale. La stimulation du travail avec un gel est effectuée comme suit: Sur la chaise gynécologique d'une femme enceinte, le gel est injecté à partir d'une seringue dans le fornix postérieur du vagin (pas dans le col de l'utérus, c'est dangereux), et on lui demande de s'allonger tranquillement pendant 20 à 30 minutes pour que le gel ne s'écoule pas. En règle générale, les contractions apparaissent très rapidement, beaucoup ont immédiatement.

Après 6 heures, il devrait y avoir une ouverture de 3 cm, si ce n'est pas le cas, le gel est réinjecté. La stimulation du travail nécessite un traitement soigneux du fœtus et une surveillance constante de son état afin d'éviter une hypoxie intra-utérine. L'activité des contractions est également contrôlée. En règle générale, si les indications sont prises en compte et que le gel a été injecté à la bonne dose, il n'y a pas de complications pendant l'accouchement, il n'y a pas d'effets secondaires.

La stimulation de l'activité de travail avec du gel a des contre-indications. Il ne doit pas être pratiqué s'il existe un bassin étroit ou une position fœtale anormale empêchant un accouchement normal, une hypoxie sévère ou d'autres indications pour un accouchement chirurgical. En général, le gel de stimulation du travail est l'une des meilleures réalisations de l'obstétrique moderne, vous permettant de déclencher le travail de manière douce et naturelle..

Gel de stimulation du travail: quand et pourquoi il est utilisé?

Gel pour stimuler le travail et pendant l'accouchement: qui en a besoin?

Si la période pendant laquelle vous et votre gynécologue attendiez un nouveau-né est déjà loin derrière et que le bébé n'est pas encore né, le médecin commencera probablement à parler de stimulation du travail. Et lorsqu'on vous demande comment cela va se passer, on peut vous proposer un gel pour stimuler le travail comme l'une des options. De plus, le médecin peut utiliser le même gel non pas avant les contractions, mais directement lors de l'accouchement..

Dans cet article, nous vous expliquerons comment le gel de stimulation est utilisé et ce qui se passe exactement lors de son application avant et pendant l'accouchement..

Pourquoi le travail est-il retardé? Raisons de la stimulation

Normalement, le processus de naissance commence à 38 semaines de gestation, parfois 1 à 2 semaines plus tard. Mais parfois, le corps retarde la grossesse et l'accouchement est reporté d'une à deux semaines..

Les raisons de passer outre le fœtus peuvent être:

  • pathologies ou troubles qui se sont développés dans le système nerveux central d'une femme;
  • obésité chez une femme enceinte;
  • pathologies endocrinologiques chez une femme enceinte;
  • grossesse tardive, si l'âge de la femme enceinte est de +35 ans.

Les gynécologues pensent que le report du travail après la 41e semaine comporte des risques potentiels pour le bébé.Par conséquent, après avoir attendu un peu, les médecins suggèrent de recourir à la stimulation..

Pour ce faire, recourez à différentes méthodes:

  • faire une amniotomie (ouverture du liquide amniotique);
  • des médicaments intraveineux contenant de l'ocytocine sont injectés;
  • des médicaments hormonaux injectés peuvent provoquer le travail;
  • utiliser un gel pour stimuler le travail.

C'est le gel pour stimuler le travail que les obstétriciens-gynécologues modernes considèrent comme le remède le plus sûr par rapport aux autres méthodes.

Comme déjà mentionné, le médecin peut utiliser la stimulation de l'activité de travail non seulement pour stimuler son apparition. Mais même si le travail a déjà commencé, mais les contractions se développent trop faiblement, à cause de quoi le col de l'utérus s'ouvre lentement et insuffisamment. Dans de telles situations, il est possible d'utiliser le gel pendant l'accouchement..

La composition et l'action du gel pour stimuler le travail

La composition du gel pour stimuler le travail contient des composants qui ont un effet hormonal. Ce sont des prostagladines, qui peuvent affecter la fonction du col de l'utérus et provoquer sa dilatation. Les prostagladines sont bien connues des médecins qui pratiquent l'obstétrique, car elles sont utilisées depuis environ deux décennies et, bien sûr, de nombreuses études cliniques ont été menées à leur sujet..

Les prostagladines sont des substances physiologiquement actives que le corps de chaque personne est capable de produire; à petites doses, ces substances sont présentes dans tous les tissus. Cependant, pendant la grossesse, ils sont présents à des concentrations très élevées dans le liquide amniotique. Et lorsque la quantité maximale de prostagladines s'accumule, elles commencent à ramollir le col de l'utérus, puis obligent ses muscles lisses à se contracter. C'est ainsi que se déroule le processus de contractions chez une femme en travail..

Et le même processus se produit après un certain laps de temps après l'injection du gel: chez certaines femmes, l'effet du médicament commence dans les 10 minutes, d'autres doivent attendre jusqu'à 4 heures. Après le début des contractions, le gynécologue observera le processus d'ouverture du col de l'utérus et, lorsqu'il sera complètement ouvert d'environ 10 cm, il sera possible de commencer à pousser. Une nouvelle apaisante pour une femme enceinte peut être le fait que les prostaglandines sont capables de soulager partiellement la douleur pendant le travail, sans perturber le flux sanguin ni dans le fœtus, ni dans l'utérus et le placenta..

Comment le gel de stimulation du travail est-il injecté?

Habituellement, les obstétriciens-gynécologues injectent le gel dans le vagin avec une seringue: dans ce cas, la femme doit maintenir une position horizontale pendant une demi-heure afin que le gel ne s'écoule pas et commence à agir sur le col de l'utérus. Après l'introduction du gel à une dose d'environ 1 mg, le gynécologue surveille périodiquement le processus de dilatation cervicale. Cependant, s'il n'y a pas d'ouverture dans les 6 heures, le gel est à nouveau injecté. Dans le même temps, la dose maximale du médicament injecté ne peut dépasser 3 mg. Étant donné que le gel de stimulation du travail est appliqué par voie intravaginale (c'est-à-dire à l'intérieur du vagin), son effet sur le fœtus est minimisé.

Quand exactement le médecin décide-t-il d'injecter un gel pour stimuler le travail?

Habituellement, l'obstétricien-gynécologue n'est pas guidé par le désir de la femme de «donner naissance le plus tôt possible», mais en attendant les manifestations cliniques qui démontrent que le travail doit être accéléré.

Les raisons peuvent être:

  • problèmes évidents dans le processus de travail qui a déjà commencé (ralentissement et diminution des contractions);
  • absence complète de contractions avec le liquide amniotique déjà sorti;
  • manque apparent de progrès vers la dilatation cervicale.

Les obstétriciens qui utilisent le gel pour la stimulation dans la pratique clinique affirment que le médicament, en règle générale, donne un effet rapide (dans certains cas, il peut survenir dans les 10 minutes après l'administration) et que les effets secondaires surviennent assez rarement aux patients. Néanmoins, une femme doit savoir qu'un spécialiste expérimenté doit injecter le gel, car le dépassement de la dose administrée ou son utilisation analphabète peut entraîner des effets secondaires, à savoir:

  • aux maux de tête et aux vertiges;
  • à la diarrhée;
  • aux nausées et vomissements;
  • au décollement placentaire;
  • à la leucocytose (une forte augmentation du nombre de leucocytes dans le sang);
  • à l'hypertonicité de l'utérus, avec une forte contraction des parois dont ils peuvent se rompre.

Bien sûr, les médecins modernes effectuent une stimulation de l'activité de travail non seulement à l'aide d'un gel. Mais même en considérant les préparations de gel comme l'une des plus sûres pour la femme enceinte et le fœtus, dans certains cas, les gynécologues peuvent se retrouver à utiliser le gel pour stimuler le travail..

Contre-indications à l'utilisation du gel de stimulation

Dans quels cas le médecin préfère-t-il refuser d'utiliser le gel pour stimuler le travail??

Tout d'abord, s'il existe certains risques pour la santé de la mère et du fœtus:

  • le développement d'une hypoxie (manque d'oxygène) chez le fœtus;
  • développement d'un syndrome d'aspiration (s'il existe un risque que le gel pénètre dans les voies respiratoires du fœtus).

Les contre-indications pour l'introduction du gel sont les conditions suivantes:

  • un bassin étroit (rétrécissement anatomique du bassin) chez une femme enceinte, à savoir, un écart entre la taille de la tête fœtale et les paramètres du bassin: ce phénomène est observé chez environ 3% des femmes;
  • si la position du fœtus dans l'utérus n'est pas la norme;
  • avec des troubles cardiaques chez le fœtus;
  • si l'utilisation des principaux composants du gel est dangereuse pour la santé de la femme enceinte.

Bien sûr, le médecin connaîtra tous ces points à l'avance. Par conséquent, au début du travail, l'obstétricien-gynécologue saura déjà s'il est possible d'utiliser le gel pour stimuler le travail avec vous..

  • Expert
  • Derniers articles
  • Retour d'information

A propos de l'expert: + MAMA

Nous sommes le site le plus convivial pour les mamans et vos bébés. Questions et réponses, articles uniques de médecins et d'écrivains - nous avons tout cela :)

Stimulation du travail

Comment le travail est-il causé dans une maternité: différentes méthodes avec une description

Lorsque la grossesse devient post-terme, il est nécessaire d'accélérer la naissance de l'enfant - la stimulation du travail dans un environnement stationnaire est une procédure sûre et efficace. Pour donner à nos lecteurs une idée approximative de ce qui les attend à la maternité, des manipulations et des médicaments, nous avons préparé ce matériel.

Comment comprendre que le corps est prêt pour l'accouchement

Une femme seule ne comprendra pas cela. Elle peut souvent avoir des contractions préparatoires - mais ce n'est pas du tout un signe de préparation à l'accouchement du col de l'utérus. Le plus important est qu'il soit suffisamment mûr. Dans ce cas, l'accouchement sera aussi sûr, confortable et naturel que possible..

Mais ces dernières années, les médecins ont observé une telle tendance que chez les femmes, en particulier les primipares et souffrant de diverses maladies chroniques et pathologies obstétricales, à la date de naissance prévue, le col de l'utérus n'est absolument pas préparé à la divulgation. Cela est également dû à un déséquilibre hormonal, une progestérone trop élevée - une hormone qui prolonge la grossesse. Les médecins utilisent ces informations pour la stimulation médicamenteuse du travail, elles sont effectuées exclusivement à la maternité, car les médicaments utilisés pour cela sont très graves, non vendus librement dans les pharmacies.

Mais en plus de ce type de préparation médicamenteuse, d'autres méthodes sont également utilisées. Nous les décrirons dans notre matériel. Mais revenons à notre cou.

À 39-40 semaines, toutes les femmes attendent un examen gynécologique dans une clinique prénatale ou une maternité afin de déterminer le degré de maturité cervicale. Si le col de l'utérus n'est pas du tout mature, vous devez prendre des mesures pour le préparer maintenant, sinon vous ferez face à de grandes difficultés lors de l'accouchement, et éventuellement d'une césarienne.

Lors de l'examen, le médecin fait attention à la longueur du col de l'utérus (il peut déterminer la longueur de sa partie exclusivement vaginale, mais cela suffit amplement), au degré de son ouverture, à sa douceur. Si le cou est fermé, serré et long, il est temps d'agir. Beaucoup de femmes pensent qu'un examen pour diagnostiquer l'état du col de l'utérus n'est pas nécessaire (après tout, c'est très douloureux) et qu'une échographie avec la mesure de sa longueur avec un capteur vaginal suffit amplement. Mais ce n'est pas le cas. Pour être prêt à l'accouchement, il est important de sentir le col de l'utérus. Oui, c'est un peu douloureux. Mais il sera toujours en travail... Essayez de vous détendre pendant l'examen, et la douleur sera minime.

Comment stimuler le travail avec des antispasmodiques

Les femmes expérimentées savent qu'au troisième trimestre de la grossesse, il est nécessaire d'utiliser le moins possible les antispasmodiques, car ils n'empêcheront pas les naissances prématurées avec une hypertension fréquente, mais au contraire les provoqueront. Le fait est que les antispasmodiques détendent les muscles, réduisent leur tonus, y compris cela s'applique à un col de l'utérus très dense.

La substance la plus efficace et la plus connue utilisée à cette fin en Russie est le bromure de butyle Hyoscina, un médicament connu de beaucoup sous le nom de «Buscopan». Il peut être prescrit de 38 à 39 semaines sous forme de suppositoires rectaux pour la préparation prénatale du col de l'utérus. De nombreuses études et statistiques prouvent leur efficacité. La plupart des femmes enceintes qui utilisaient "Buscopan" avant l'accouchement, leurs premières règles ont été rapides et faciles, le col de l'utérus s'est ouvert sans problème. Aussi, "Buscopan" est parfois prescrit sous forme d'injections intramusculaires, mais déjà dans un hôpital.

Les suppositoires rectaux avec belladone viennent en deuxième position en termes d'efficacité. Ils ont des effets antispasmodiques, analgésiques et anti-inflammatoires. Ils réduisent bien le tonus des organes abdominaux. Prescrire 1 à 2 bougies par jour.

Et, enfin, "Papaverine Hydrochloride" (suppositoires rectaux) et "No-shpa" (droverin) - à l'intérieur et par voie intramusculaire. Médicaments plus faibles pour l'induction pratiquement naturelle du travail, y compris un effet abaissant la pression artérielle.

Si tout cela n'aide pas ou si le temps presse déjà, des mesures plus sérieuses sont prises à l'hôpital. En savoir plus sur eux.

Stimulation du travail avec un cathéter de Foley

Le cathéter de Foley est un instrument urologique, mais il a longtemps été «choisi» par les obstétriciens-gynécologues qui l'utilisent pour dilater le col de l'utérus. Bon marché et joyeux, comme on dit. Et il peut être réalisé dans n'importe quelle maternité éloignée de la civilisation. Ceci est une méthode d'action mécanique sur le col de l'utérus.

Le cathéter est inséré dans le canal cervical de la femme. La procédure n'est pas douloureuse, mais elle peut être un peu désagréable. En outre, il est rempli de 30 à 60 grammes de liquide. Cela provoque la dilatation du col de l'utérus. Et si l'effet est persistant, dans les 12 à 24 heures, le cathéter lui-même tombe et le col de l'utérus, élargi de 3 à 4 cm, s'avère suffisamment mature pour que les médecins commencent à stimuler activement le travail. Malheureusement, les contractions n'apparaissent pas toujours après un tel effet mécanique sur le cou. Une femme enceinte est percée par le sac amniotique et, si nécessaire, un compte-gouttes est placé avec "Oxytocin".

Le cathéter de Foley est rarement utilisé par les maternités modernes pour stimuler le travail, car après cela, il y a un risque élevé de travail faible et de césarienne. De plus, d'autres types de stimulation sont presque toujours nécessaires..

Préparation du col de l'utérus avec du varech

C'est, comme avec le cathéter de Foley, un moyen mécanique de dilater le col de l'utérus. Mais c'est préféré. Le varech est une algue commune, ou plutôt deux d'entre elles utilisées en obstétrique. Le médecin injecte ces algues sous forme de plusieurs bâtonnets dans le canal cervical de la femme. Là, ils sont saturés d'humidité et augmentent de volume pendant la journée d'environ 3 à 5 fois, élargissant ainsi lentement le col de l'utérus. La longueur d'un bâton est de 6 à 7 cm et le diamètre initial de 2 à 3 mm. La longueur du varech ne change pas lorsqu'il est exposé à l'humidité. Seul le volume augmente.

Les inconvénients de la stimulation du travail du varech sont les suivants:

  • douleur intense qui survient chez de nombreuses femmes lors de l'introduction d'algues dans le canal cervical;
  • sensations désagréables pendant tout le temps où elles étaient là;
  • parfois les bâtons sont déplacés dans le vagin, les rendant inutiles;
  • il faut beaucoup de temps pour obtenir l'effet - environ une journée;
  • il existe un risque d'infection de l'utérus et d'allergie aux algues.

Mais toutes ces complications sont assez rares, le varech est donc l'un des moyens les plus couramment utilisés pour déclencher (stimulation) du travail par les obstétriciens..

Gel de stimulation du travail

Le gel contient des prostaglandines - des substances qui provoquent le travail. Oui, exactement ceux contenus dans le sperme masculin. Après tout, ce n'est pas pour rien qu'ils disent que les relations sexuelles pendant une longue période de grossesse provoquent souvent l'accouchement..

Cependant, la prostaglandine sous forme de médicament ne doit être utilisée que dans une maternité, car elle présente un certain nombre d'effets secondaires. Par exemple, déficience visuelle, somnolence, acouphènes, modifications de la fréquence cardiaque, étourdissements, pics de tension artérielle, etc..

Les prostaglandines sont prescrites pour les cols immatures. Injecté par voie intramusculaire ou sous forme de gel. La deuxième option est préférable, car elle est efficace à faibles doses. Habituellement, le gel commence à être injecté un jour avant la naissance prévue. Et le début du travail est stimulé par l'amniotomie (ponction du sac amniotique) et l'ocytocine.

Le gel est assez efficace, mais parfois ça ne marche pas... Par exemple, il est inefficace lorsque l'âge gestationnel est inférieur à 37 semaines (parfois il y a un besoin de stimulation à un stade aussi précoce), l'obésité chez la femme enceinte, plus de 30 ans.

Comment le travail est stimulé avec des pilules dans une maternité

La mifépristone est un soi-disant médicament antigestagène. Il est utilisé non seulement pour provoquer l'accouchement, mais aussi l'avortement dans les premières semaines de grossesse, la contraception d'urgence et dans certains pays pour le traitement des fibromes utérins.

Pour la stimulation à l'hôpital, des comprimés de mifépristone (miropristone) sont administrés, que la femme prend exclusivement en présence d'un médecin. Ce médicament est strictement sur ordonnance et assez dangereux si vous l'utilisez vous-même en violation des instructions. Étant donné que la mifépristone est utilisée pour l'interruption médicale de grossesse, toutes les femmes enceintes qui souhaitent garder leur bébé à au moins 40 semaines devraient s'en tenir à l'écart..

Le schéma de prise du médicament est le suivant: 1 comprimé du médicament à une dose de 200 mg est pris le premier jour et exactement 24 heures plus tard, un autre comprimé est pris. Combien de temps après la deuxième dose la mifépristone provoque-t-elle le travail des femmes? Habituellement dans les 2 jours, maximum dans les 3 jours. Si, après cette période, le canal de naissance reste immature, la femme reçoit des prostaglandines vaginales (gel). Bien que dans ce cas, il y ait souvent des échecs et vous devez faire une césarienne, car le temps "presse" et le cou ne mûrit en aucune façon.

Si la stimulation par la mifépristone est efficace, le col de l'utérus est mature, le sac amniotique de la femme est percé et un lavement est administré. Habituellement, après cela, les contractions commencent dans l'heure..

La stimulation du travail naturel avec la mifépristone est très efficace vers 41 semaines, c'est-à-dire lorsque le col de l'utérus n'est pas tout à fait en chêne.

Si une femme a perdu de l'eau, mais que le col de l'utérus n'est pas mature, elle reçoit également de la mifépristone, 2 comprimés, mais avec un intervalle non pas de 24 heures, mais de 6 heures, car un long intervalle anhydre menace l'infection du fœtus.

Comment l'ocytocine stimule le travail à la maternité

L'ocytocine est administrée par goutte à goutte pendant le travail. L'indication en est une faible activité de travail - si les contractions sont rares et faibles, elles ne conduisent pas à une ouverture suffisamment rapide du col de l'utérus. Parfois, le goutte-à-goutte est placé immédiatement dans la première étape du travail. Et il arrive aussi que le besoin d'ocytocine n'apparaisse qu'avec des tentatives.

Bien sûr, moins il y a d'ocytocine ingérée, mieux c'est. Ce médicament est très dangereux s'il est administré à fortes doses. Peut entraîner la mort de l'enfant et de la mère par rupture utérine. Pour cette raison, le déclenchement du travail par l'ocytocine est effectué sous la surveillance étroite d'un médecin et d'une sage-femme. S'il y a des signes d'hyperstimulation utérine ou de trouble du rythme cardiaque fœtal, le compte-gouttes est immédiatement retiré. De plus, ils agissent en fonction de la situation. Si l'état de la mère et de l'enfant est satisfaisant, le processus de naissance est en cours - continuez le suivi. Si tout va mal, une césarienne d'urgence est pratiquée.

Il est à noter que l'ocytocine a un effet antidiurétique.Par conséquent, après l'accouchement, il est possible de réduire la miction et l'œdème chez la mère. Dans ce cas, il est recommandé de limiter l'apport hydrique et d'administrer des diurétiques.

Irritation manuelle du col de l'utérus et décollement des membranes

Vous avez sûrement entendu dire que parfois le médecin regarde la femme enceinte de telle sorte qu'elle a presque immédiatement des contractions. Pourquoi cela arrive-t-il? Et pour une raison quelconque, toutes les femmes ne sont pas touchées par?

La technique est la suivante - le médecin insère ses doigts dans le vagin du patient aussi profondément que possible et effectue des mouvements circulaires. Ainsi, les membranes sont séparées de la paroi de l'utérus. La procédure est assez douloureuse. Son inconvénient est le risque d'écoulement prématuré de liquide amniotique et d'infection dans l'utérus. Pour cette manipulation, le col de l'utérus doit être légèrement ouvert. Mais même s'il est fermé, un simple massage du cou sera également utile, même si cela ne donnera pas un effet aussi rapide..

Si les membranes ont été détachées, le travail est susceptible de commencer dans les deux prochains jours sans aucune mesure de stimulation supplémentaire..

Plans d'assistance combinés

En outre, les médecins utilisent souvent les schémas suivants pour stimuler le travail.

  1. Laminaires + antispasmodiques.
  2. Antispasmodiques + mifépristone ou gel.
  3. Varech + mifépristone. Avec ce schéma, le risque de rupture cervicale diminue d'environ 40% et le risque d'hypoxie aiguë chez le fœtus est réduit de 2 fois. 90% des enfants nés après une telle stimulation étaient en bon état, tandis que dans le cas d'une monothérapie avec des antispasmodiques ou de la mifépristone, seulement 67%.

Ainsi, le schéma le plus efficace est l'utilisation d'antispasmodiques, de médicaments hormonaux et de varech. Mais toutes les maternités ne sont pas si bien équipées, malheureusement.

Implications de l'induction du travail pour la mère et le bébé

C'est la dernière chose à laquelle penser. Les conséquences seront bien pires si vous ne commencez pas à accoucher à temps. Il y a des femmes qui marchent jusqu'à 42-43 semaines, tout le monde attend le début naturel du travail, et à ce moment-là, l'enfant souffre - après tout, chaque jour il y a de moins en moins d'eau et le placenta transfère de moins en moins l'oxygène et les nutriments.

N'ayez pas peur de stimuler le travail si vous en avez besoin. Les médecins ne veulent pas vous blesser. N'oubliez pas qu'un bébé post-terme n'est pas un bébé en bonne santé. Et si même dans les premiers jours après l'accouchement, il n'a pas remarqué de déviations importantes dans le développement, elles peuvent apparaître plus tard..

Si, à une période de 39 à 41 semaines, un col de l'utérus immature est trouvé chez une femme, il s'agit d'une indication absolue pour la préparation du canal de naissance en utilisant l'une des méthodes décrites précédemment. L'ocytocine, dont les femmes ont le plus peur, n'est administrée que s'il n'y a pas de contractions et avec un col de l'utérus déjà mature. Autrement dit, le besoin d'ocytocine pour stimuler les contractions peut ne pas se produire du tout..

Eh bien, la conséquence la plus courante de l'introduction de ce médicament est des contractions douloureuses et un gonflement après l'accouchement. Mais vous pouvez facilement vous en remettre. De plus, maintenant dans chaque maternité, il y a la possibilité d'une anesthésie péridurale.

Gel de stimulation du travail

42 semaines se sont écoulées et l'enfant n'est pas pressé de naître. La situation n'est pas très agréable, car à ce moment vous comprenez que le travail devra être stimulé.

Il existe de nombreuses raisons à une grossesse prolongée et il est presque impossible de les prévenir. Parmi les facteurs qui influencent ce processus figurent les maladies endocriniennes, l'obésité, la fonction de régulation altérée du système nerveux central. Les médecins disent que l'âge de la femme contribue également à la prolongation de l'enfant. De plus en plus, ces cas sont enregistrés par ceux qui ont plus de 30 ans..

Une chose est claire - la suralimentation nuit au bébé, par conséquent, le travail doit être stimulé. Pour ce faire, vous devez contacter votre médecin ou vous rendre à l'hôpital. Ils décideront déjà de quelle manière l'accouchement sera stimulé et si cela en vaut la peine.

L'un des moyens les plus doux pour stimuler le travail est la préparation accélérée du col de l'utérus pour l'accouchement en créant un fond hormonal spécial. Pour cela, un gel spécial est injecté dans le col de l'utérus pour stimuler le travail. Il contient des substances biologiquement actives - les prostaglandines, qui aident le col de l'utérus à se raccourcir et à s'aplatir. Dans ce cas, le travail peut commencer après 40 minutes et après 4 heures. C'est très individuel.

Le gel de stimulation peut être administré si:

    il y a un échec lors de l'accouchement;

Une question urgente. Qui a accouché avec un gel.

Code HTML:
Code BB pour les forums:

À quoi cela ressemblera-t-il?

Ma sœur a 41 semaines, PDR - Le 17 janvier, l'embouteillage est tombé aujourd'hui. Selon les indicateurs, le placenta vieillit (mais cela ne semble pas critique). Ils ont dit qu'ils mettront le gel demain.
Dites-nous ce que c'est? Est-ce nocif pour l'enfant? Lire complètement
+21 Inscrivez-vous et obtenez l'opportunité d'évaluer les matériaux, de communiquer dans les commentaires et bien plus encore! ') "> Inscrivez-vous et obtenez l'opportunité d'évaluer les matériaux, de communiquer dans les commentaires et bien plus encore!')"> Hathor19.01.201218140 commentaires
Toutes les recettes
Recettes de Povarenok.ruToutes les recettes
Viande "Dans un thermos"
Ceci est ma première recette publiée sur Povarenke, mais.
Plus de détails "
Casserole de riz et de courgettes.
Un plat très léger, délicat et savoureux. Se préparer rapidement.
Plus de détails "
Tarte aux prunes de New York.
Je ne sais pas si c'est vrai ou si les gens mentent, mais j'ai lu que la recette.
Plus de détails "
Tarte aux pommes délicate avec croustillant.
Je sais, je sais que préparer une autre recette de pâtisserie avec.
Plus de détails "

commentaires

Je ne sais pas ce que c'est, mais je vais écouter. J'ai accouché à 41 semaines, personne n'a rien mis, et si l'eau est partie, pourquoi le gel?

Ils m'ont aussi dit - allez-y. Comme si je piétinais jusqu'au magasin avant d'accoucher, notre adaptateur a grillé et la télévision n'a pas pu être regardée. Alors j'ai piétiné. J'ai même couru un peu. Et le matin sur le sentier. le jour a accouché.

Et le matin sur le sentier. le jour a accouché.

Je n'ai pas réussi à m'appeler pour accoucher, j'ai vraiment accouché à 40 semaines et 1 jour, et les filles au lit ont été appelées à accoucher normalement, elles disent seulement que ça fait mal de l'insérer) et ça marche jusqu'à la fin de la journée. mon bouchon est parti de mon ami en 12 heures en 2 semaines
même si elle marche beaucoup, marche directement vers la douleur et accouche elle-même

le bouchon s'est éloigné en 2 semaines

Ils m'ont mis du gel. Mais il ne m'a pas aidé, le travail a commencé dans trois jours; bien que beaucoup de filles qui mentaient avec moi en pathologie, il m'aidait littéralement dans les premières heures. Là, avec une seringue spéciale sans aiguille (elle est dans une boîte avec du gel), un gel contenant de la prostaglandine est injecté dans le col de l'utérus, ce qui aide à ramollir le col de l'utérus (la même hormone est contenue dans le sperme), après cela, vous devez vous allonger pendant environ quinze minutes, puis cela aidera ou ne pas attendre (pour l'injecter ne fait pas mal, tout dépend de la compétence du médecin). Il n'y a pas de mal à l'enfant.

Gel de stimulation du travail: 20 ans d'efficacité prouvée

Dans la plupart des cas, le travail commence de lui-même en temps voulu..

Mais parfois, il y a des situations où, pour une raison quelconque, le bébé ne veut pas naître, à la suite de quoi le médecin a recours à un travail stimulant.

Il existe de nombreuses raisons de grossesse prolongée en obstétrique moderne, qu'il est parfois impossible de prévenir. Les facteurs influençant ce processus comprennent l'obésité, les maladies endocriniennes, ainsi que divers troubles du système nerveux central..

Ils ont recours à la stimulation du travail dans les cas suivants:

  • grossesse post-terme (42 semaines ou plus);
  • échec dans le processus d'accouchement (premier et deuxième travail faible);
  • absence de contractions avec le liquide amniotique parti, ne dilatant pas le col de l'utérus;
  • état du fœtus pouvant causer sa mort.
retour au sommaire ↑

Ce que vous devez savoir sur le médicament?

À ce jour, la méthode la plus douce de stimulation du travail est reconnue comme la méthode de préparation accélérée du col de l'utérus pour l'accouchement ultérieur en créant un fond hormonal spécial, obtenu en introduisant un gel spécial dans le col de l'utérus..

Le gel de stimulation du travail contient des substances biologiquement actives appelées prostaglandines, qui lissent et ouvrent le col de l'utérus.

Dans ce cas, le travail commence dans une période de 40 minutes à 4 heures, qui dépend des caractéristiques individuelles de la femme enceinte..

Les préparations de prostaglandine sont utilisées dans la pratique obstétricale depuis environ 20 ans. Pendant ce temps, ils se sont avérés très efficaces pour la stimulation de la naissance et l'accouchement..

En obstétrique moderne, la préférence est donnée aux médicaments à base de prostaglandines e2 (PGE 2), qui répètent la structure des substances hautement actives de la mère et de l'enfant..

En plus de l'action principale sous forme de libération d'ocytocine endogène (stimule la contraction des muscles lisses, y compris l'utérus), les prostaglandines ont un effet bénéfique sur le col de l'utérus, en l'adoucissant.

Ils provoquent des contractions coordonnées et plus douces sans composante spastique, sans perturbation, contrairement à l'ocytocine, au flux sanguin utéro-placentaire et fœtal-placentaire.

Un gel de stimulation du travail efficace est le gel vaginal Prostin E2, qui est un gel stérile (2,5 millilitres) contenant 1 ou 2 milligrammes de dinoprostone dans une seringue jetable conçue pour l'administration endovaginale..

Et vous trouverez ici des informations sur les fausses couches en début de grossesse.

Le gel est injecté à la patiente avec une seringue alors qu'elle est en décubitus dorsal dans le cul-de-sac vaginal postérieur. Le processus est contrôlé à l'aide de miroirs. Il n'est pas recommandé d'injecter le gel dans le canal cervical, ce qui entraîne une hyperstimulation du travail.

Toutes les 6 heures après l'injection du gel, l'état du patient et l'état du col de l'utérus sont évalués. En l'absence de dynamique positive sous forme de dilatation cervicale d'au moins 3 centimètres après 6 heures, le gel pour stimuler le travail est réinjecté. La dose totale maximale est de 3 milligrammes.

La réintroduction est effectuée à la discrétion du médecin sur la base d'une évaluation d'une situation spécifique. 1 milligramme est injecté avec un travail faible, 2 milligrammes - en l'absence de travail après la première injection.

Si après 6 heures il y a une tendance positive sous forme de dilatation du col de 3 centimètres, le gel n'est pas réinjecté. Dans le même temps, l'état du fœtus, l'activité contractile de l'utérus et l'état du patient sont régulièrement évalués.

Indications et contre-indications

Il convient de noter que la stimulation du travail comporte un risque, il est donc nécessaire de recourir à l'utilisation d'un gel pour stimuler le travail selon les indications..

Avec un dosage correct et une administration correcte, l'utilisation du gel ne s'accompagne pas d'effets secondaires, qui sont particulièrement caractéristiques d'autres formes posologiques de prostaglandines.

Les contre-indications à l'utilisation du gel comprennent:

  • écart entre la taille de la tête fœtale et la taille du bassin de la femme enceinte (bassin cliniquement étroit);
  • détérioration du fœtus, confirmée par les lectures du moniteur cardiaque et les données obtenues lors de l'examen;
  • mauvais emplacement du fœtus;
  • problèmes de santé de la mère qui ne permettent pas de recourir à l'accouchement naturel (indications pour une césarienne).

Ils sont exprimés dans l'activation et la normalisation du travail, la libération d'ocytocine endogène, aucune perturbation du flux sanguin utéroplacentaire et fœtal-placentaire et l'absence de réactions secondaires.

Et ici, vous pouvez apprendre comment arrêter de fumer pendant la grossesse.

Stimulation du travail

Comment le travail est-il causé dans une maternité: différentes méthodes avec une description

Lorsque la grossesse devient post-terme, il est nécessaire d'accélérer la naissance de l'enfant - la stimulation du travail dans un environnement stationnaire est une procédure sûre et efficace. Pour donner à nos lecteurs une idée approximative de ce qui les attend à la maternité, des manipulations et des médicaments, nous avons préparé ce matériel.

Comment comprendre que le corps est prêt pour l'accouchement

Une femme seule ne comprendra pas cela. Elle peut souvent avoir des contractions préparatoires - mais ce n'est pas du tout un signe de préparation à l'accouchement du col de l'utérus. Le plus important est qu'il soit suffisamment mûr. Dans ce cas, l'accouchement sera aussi sûr, confortable et naturel que possible..

Mais ces dernières années, les médecins ont observé une telle tendance que chez les femmes, en particulier les primipares et souffrant de diverses maladies chroniques et pathologies obstétricales, à la date de naissance prévue, le col de l'utérus n'est absolument pas préparé à la divulgation. Cela est également dû à un déséquilibre hormonal, une progestérone trop élevée - une hormone qui prolonge la grossesse. Les médecins utilisent ces informations pour la stimulation médicamenteuse du travail, elles sont effectuées exclusivement à la maternité, car les médicaments utilisés pour cela sont très graves, non vendus librement dans les pharmacies.

Mais en plus de ce type de préparation médicamenteuse, d'autres méthodes sont également utilisées. Nous les décrirons dans notre matériel. Mais revenons à notre cou.

À 39-40 semaines, toutes les femmes attendent un examen gynécologique dans une clinique prénatale ou une maternité afin de déterminer le degré de maturité cervicale. Si le col de l'utérus n'est pas du tout mature, vous devez prendre des mesures pour le préparer maintenant, sinon vous ferez face à de grandes difficultés lors de l'accouchement, et éventuellement d'une césarienne.

Lors de l'examen, le médecin fait attention à la longueur du col de l'utérus (il peut déterminer la longueur de sa partie exclusivement vaginale, mais cela suffit amplement), au degré de son ouverture, à sa douceur. Si le cou est fermé, serré et long, il est temps d'agir. Beaucoup de femmes pensent qu'un examen pour diagnostiquer l'état du col de l'utérus n'est pas nécessaire (après tout, c'est très douloureux) et qu'une échographie avec la mesure de sa longueur avec un capteur vaginal suffit amplement. Mais ce n'est pas le cas. Pour être prêt à l'accouchement, il est important de sentir le col de l'utérus. Oui, c'est un peu douloureux. Mais il sera toujours en travail... Essayez de vous détendre pendant l'examen, et la douleur sera minime.

Comment stimuler le travail avec des antispasmodiques

Les femmes expérimentées savent qu'au troisième trimestre de la grossesse, il est nécessaire d'utiliser le moins possible les antispasmodiques, car ils n'empêcheront pas les naissances prématurées avec une hypertension fréquente, mais au contraire les provoqueront. Le fait est que les antispasmodiques détendent les muscles, réduisent leur tonus, y compris cela s'applique à un col de l'utérus très dense.

La substance la plus efficace et la plus connue utilisée à cette fin en Russie est le bromure de butyle Hyoscina, un médicament connu de beaucoup sous le nom de «Buscopan». Il peut être prescrit de 38 à 39 semaines sous forme de suppositoires rectaux pour la préparation prénatale du col de l'utérus. De nombreuses études et statistiques prouvent leur efficacité. La plupart des femmes enceintes qui utilisaient "Buscopan" avant l'accouchement, leurs premières règles ont été rapides et faciles, le col de l'utérus s'est ouvert sans problème. Aussi, "Buscopan" est parfois prescrit sous forme d'injections intramusculaires, mais déjà dans un hôpital.

Les suppositoires rectaux avec belladone viennent en deuxième position en termes d'efficacité. Ils ont des effets antispasmodiques, analgésiques et anti-inflammatoires. Ils réduisent bien le tonus des organes abdominaux. Prescrire 1 à 2 bougies par jour.

Et, enfin, "Papaverine Hydrochloride" (suppositoires rectaux) et "No-shpa" (droverin) - à l'intérieur et par voie intramusculaire. Médicaments plus faibles pour l'induction pratiquement naturelle du travail, y compris un effet abaissant la pression artérielle.

Si tout cela n'aide pas ou si le temps presse déjà, des mesures plus sérieuses sont prises à l'hôpital. En savoir plus sur eux.

Stimulation du travail avec un cathéter de Foley

Le cathéter de Foley est un instrument urologique, mais il a longtemps été «choisi» par les obstétriciens-gynécologues qui l'utilisent pour dilater le col de l'utérus. Bon marché et joyeux, comme on dit. Et il peut être réalisé dans n'importe quelle maternité éloignée de la civilisation. Ceci est une méthode d'action mécanique sur le col de l'utérus.

Le cathéter est inséré dans le canal cervical de la femme. La procédure n'est pas douloureuse, mais elle peut être un peu désagréable. En outre, il est rempli de 30 à 60 grammes de liquide. Cela provoque la dilatation du col de l'utérus. Et si l'effet est persistant, dans les 12 à 24 heures, le cathéter lui-même tombe et le col de l'utérus, élargi de 3 à 4 cm, s'avère suffisamment mature pour que les médecins commencent à stimuler activement le travail. Malheureusement, les contractions n'apparaissent pas toujours après un tel effet mécanique sur le cou. Une femme enceinte est percée par le sac amniotique et, si nécessaire, un compte-gouttes est placé avec "Oxytocin".

Le cathéter de Foley est rarement utilisé par les maternités modernes pour stimuler le travail, car après cela, il y a un risque élevé de travail faible et de césarienne. De plus, d'autres types de stimulation sont presque toujours nécessaires..

Préparation du col de l'utérus avec du varech

C'est, comme avec le cathéter de Foley, un moyen mécanique de dilater le col de l'utérus. Mais c'est préféré. Le varech est une algue commune, ou plutôt deux d'entre elles utilisées en obstétrique. Le médecin injecte ces algues sous forme de plusieurs bâtonnets dans le canal cervical de la femme. Là, ils sont saturés d'humidité et augmentent de volume pendant la journée d'environ 3 à 5 fois, élargissant ainsi lentement le col de l'utérus. La longueur d'un bâton est de 6 à 7 cm et le diamètre initial de 2 à 3 mm. La longueur du varech ne change pas lorsqu'il est exposé à l'humidité. Seul le volume augmente.

Les inconvénients de la stimulation du travail du varech sont les suivants:

  • douleur intense qui survient chez de nombreuses femmes lors de l'introduction d'algues dans le canal cervical;
  • sensations désagréables pendant tout le temps où elles étaient là;
  • parfois les bâtons sont déplacés dans le vagin, les rendant inutiles;
  • il faut beaucoup de temps pour obtenir l'effet - environ une journée;
  • il existe un risque d'infection de l'utérus et d'allergie aux algues.

Mais toutes ces complications sont assez rares, le varech est donc l'un des moyens les plus couramment utilisés pour déclencher (stimulation) du travail par les obstétriciens..

Gel de stimulation du travail

Le gel contient des prostaglandines - des substances qui provoquent le travail. Oui, exactement ceux contenus dans le sperme masculin. Après tout, ce n'est pas pour rien qu'ils disent que les relations sexuelles pendant une longue période de grossesse provoquent souvent l'accouchement..

Cependant, la prostaglandine sous forme de médicament ne doit être utilisée que dans une maternité, car elle présente un certain nombre d'effets secondaires. Par exemple, déficience visuelle, somnolence, acouphènes, modifications de la fréquence cardiaque, étourdissements, pics de tension artérielle, etc..

Les prostaglandines sont prescrites pour les cols immatures. Injecté par voie intramusculaire ou sous forme de gel. La deuxième option est préférable, car elle est efficace à faibles doses. Habituellement, le gel commence à être injecté un jour avant la naissance prévue. Et le début du travail est stimulé par l'amniotomie (ponction du sac amniotique) et l'ocytocine.

Le gel est assez efficace, mais parfois ça ne marche pas... Par exemple, il est inefficace lorsque l'âge gestationnel est inférieur à 37 semaines (parfois il y a un besoin de stimulation à un stade aussi précoce), l'obésité chez la femme enceinte, plus de 30 ans.

Comment le travail est stimulé avec des pilules dans une maternité

La mifépristone est un soi-disant médicament antigestagène. Il est utilisé non seulement pour provoquer l'accouchement, mais aussi l'avortement dans les premières semaines de grossesse, la contraception d'urgence et dans certains pays pour le traitement des fibromes utérins.

Pour la stimulation à l'hôpital, des comprimés de mifépristone (miropristone) sont administrés, que la femme prend exclusivement en présence d'un médecin. Ce médicament est strictement sur ordonnance et assez dangereux si vous l'utilisez vous-même en violation des instructions. Étant donné que la mifépristone est utilisée pour l'interruption médicale de grossesse, toutes les femmes enceintes qui souhaitent garder leur bébé à au moins 40 semaines devraient s'en tenir à l'écart..

Le schéma de prise du médicament est le suivant: 1 comprimé du médicament à une dose de 200 mg est pris le premier jour et exactement 24 heures plus tard, un autre comprimé est pris. Combien de temps après la deuxième dose la mifépristone provoque-t-elle le travail des femmes? Habituellement dans les 2 jours, maximum dans les 3 jours. Si, après cette période, le canal de naissance reste immature, la femme reçoit des prostaglandines vaginales (gel). Bien que dans ce cas, il y ait souvent des échecs et vous devez faire une césarienne, car le temps "presse" et le cou ne mûrit en aucune façon.

Si la stimulation par la mifépristone est efficace, le col de l'utérus est mature, le sac amniotique de la femme est percé et un lavement est administré. Habituellement, après cela, les contractions commencent dans l'heure..

La stimulation du travail naturel avec la mifépristone est très efficace vers 41 semaines, c'est-à-dire lorsque le col de l'utérus n'est pas tout à fait en chêne.

Si une femme a perdu de l'eau, mais que le col de l'utérus n'est pas mature, elle reçoit également de la mifépristone, 2 comprimés, mais avec un intervalle non pas de 24 heures, mais de 6 heures, car un long intervalle anhydre menace l'infection du fœtus.

Comment l'ocytocine stimule le travail à la maternité

L'ocytocine est administrée par goutte à goutte pendant le travail. L'indication en est une faible activité de travail - si les contractions sont rares et faibles, elles ne conduisent pas à une ouverture suffisamment rapide du col de l'utérus. Parfois, le goutte-à-goutte est placé immédiatement dans la première étape du travail. Et il arrive aussi que le besoin d'ocytocine n'apparaisse qu'avec des tentatives.

Bien sûr, moins il y a d'ocytocine ingérée, mieux c'est. Ce médicament est très dangereux s'il est administré à fortes doses. Peut entraîner la mort de l'enfant et de la mère par rupture utérine. Pour cette raison, le déclenchement du travail par l'ocytocine est effectué sous la surveillance étroite d'un médecin et d'une sage-femme. S'il y a des signes d'hyperstimulation utérine ou de trouble du rythme cardiaque fœtal, le compte-gouttes est immédiatement retiré. De plus, ils agissent en fonction de la situation. Si l'état de la mère et de l'enfant est satisfaisant, le processus de naissance est en cours - continuez le suivi. Si tout va mal, une césarienne d'urgence est pratiquée.

Il est à noter que l'ocytocine a un effet antidiurétique.Par conséquent, après l'accouchement, il est possible de réduire la miction et l'œdème chez la mère. Dans ce cas, il est recommandé de limiter l'apport hydrique et d'administrer des diurétiques.

Irritation manuelle du col de l'utérus et décollement des membranes

Vous avez sûrement entendu dire que parfois le médecin regarde la femme enceinte de telle sorte qu'elle a presque immédiatement des contractions. Pourquoi cela arrive-t-il? Et pour une raison quelconque, toutes les femmes ne sont pas touchées par?

La technique est la suivante - le médecin insère ses doigts dans le vagin du patient aussi profondément que possible et effectue des mouvements circulaires. Ainsi, les membranes sont séparées de la paroi de l'utérus. La procédure est assez douloureuse. Son inconvénient est le risque d'écoulement prématuré de liquide amniotique et d'infection dans l'utérus. Pour cette manipulation, le col de l'utérus doit être légèrement ouvert. Mais même s'il est fermé, un simple massage du cou sera également utile, même si cela ne donnera pas un effet aussi rapide..

Si les membranes ont été détachées, le travail est susceptible de commencer dans les deux prochains jours sans aucune mesure de stimulation supplémentaire..

Plans d'assistance combinés

En outre, les médecins utilisent souvent les schémas suivants pour stimuler le travail.

  1. Laminaires + antispasmodiques.
  2. Antispasmodiques + mifépristone ou gel.
  3. Varech + mifépristone. Avec ce schéma, le risque de rupture cervicale diminue d'environ 40% et le risque d'hypoxie aiguë chez le fœtus est réduit de 2 fois. 90% des enfants nés après une telle stimulation étaient en bon état, tandis que dans le cas d'une monothérapie avec des antispasmodiques ou de la mifépristone, seulement 67%.

Ainsi, le schéma le plus efficace est l'utilisation d'antispasmodiques, de médicaments hormonaux et de varech. Mais toutes les maternités ne sont pas si bien équipées, malheureusement.

Implications de l'induction du travail pour la mère et le bébé

C'est la dernière chose à laquelle penser. Les conséquences seront bien pires si vous ne commencez pas à accoucher à temps. Il y a des femmes qui marchent jusqu'à 42-43 semaines, tout le monde attend le début naturel du travail, et à ce moment-là, l'enfant souffre - après tout, chaque jour il y a de moins en moins d'eau et le placenta transfère de moins en moins l'oxygène et les nutriments.

N'ayez pas peur de stimuler le travail si vous en avez besoin. Les médecins ne veulent pas vous blesser. N'oubliez pas qu'un bébé post-terme n'est pas un bébé en bonne santé. Et si même dans les premiers jours après l'accouchement, il n'a pas remarqué de déviations importantes dans le développement, elles peuvent apparaître plus tard..

Si, à une période de 39 à 41 semaines, un col de l'utérus immature est trouvé chez une femme, il s'agit d'une indication absolue pour la préparation du canal de naissance en utilisant l'une des méthodes décrites précédemment. L'ocytocine, dont les femmes ont le plus peur, n'est administrée que s'il n'y a pas de contractions et avec un col de l'utérus déjà mature. Autrement dit, le besoin d'ocytocine pour stimuler les contractions peut ne pas se produire du tout..

Eh bien, la conséquence la plus courante de l'introduction de ce médicament est des contractions douloureuses et un gonflement après l'accouchement. Mais vous pouvez facilement vous en remettre. De plus, maintenant dans chaque maternité, il y a la possibilité d'une anesthésie péridurale.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Faible placentation chez la femme enceinte, placenta praevia, traitement.

Accouchement

Qu'est-ce que le bas placenta praevia? C'est une pathologie assez courante chez les femmes d'âge gestationnel jusqu'à 30 semaines.

4 EXERCICES EFFICACES POUR LA PRÉPARATION À LA NAISSANCE ET LA RÉDUCTION DE LA DOULEUR

Conception

Personne ne peut prédire comment se déroulera l'accouchement, car chaque femme est différente. Mais il existe un moyen simple de préparer votre corps au travail et à l'accouchement - c'est de commencer à faire des exercices spéciaux pour les femmes enceintes tout au long de la grossesse.

Signes de conception après l'ovulation

Nouveau née

Une femme peut se renseigner sur la conception accomplie avant même la date de la menstruation prévue. Déjà à ce stade, l'embryon, qui a pénétré dans l'utérus, donne des signaux de son existence.

Saignement pendant la grossesse

Nutrition

Personne ne contestera le fait que la grossesse est la période la plus merveilleuse de la vie de chaque femme, mais n'oubliez pas qu'il s'agit d'une période de responsabilité extraordinaire, d'attention et, malheureusement, d'anxiété, surtout, concernant l'état de votre santé.