Principal / Analyses

Double placenta et saignement

C'était 32 semaines et pour la première fois de toute ma grossesse, j'ai commencé à saigner la nuit. L'échographie a révélé que j'avais deux placentas et même un bas. Qui avait ça? quand a eu la césarienne?

Commentaires des utilisateurs

Comme c'est étrange, c'est la première fois que j'entends ça, va mieux

Tout le monde ici est sous le choc.

Personne n'a probablement entendu parler de cela (beaucoup de médecins ont fait une présentation complète. Ceux qui ont l'air mal ont fait une présentation partielle, après mes mots qu '"il y a une semaine, c'était plein", ils commencent à réviser et à voir deux placentas. Maintenant, j'ai des saignements, il n'y a pas de décollement. L'utérus n'est pas en bon état et ce que personne ne peut me dire

Oui, vraiment étrange! La santé pour vous et votre bébé!

Un placenta bipartite, cela se produit de la même manière, avec la formation initiale de deux embryons, mais cela se produit aussi avec une grossesse unique. Dans ce cas, le placenta se compose de deux parties (lobes) reliées par des vaisseaux sanguins. De plus, au départ, deux embryons peuvent avoir été formés, mais l'un d'eux s'est figé et s'est arrêté en cours de développement, le second, en même temps, peut se développer normalement et naître à temps. Le placenta bipartite est dangereux car il se développe profondément dans les tissus de l'utérus, et il peut être difficile de le séparer après l'accouchement. Il peut également être caractérisé par une fixation basse le long de la paroi antérieure de l'utérus ou de la présentation. En général, ils ont dit de ne pas se lever ((

Il s'avère donc que vous aviez 2 fruits au départ? Quelle horreur (
Que Dieu vous accorde la santé et votre bébé! Accouchement heureux

Oui, apparemment deux (piquez-moi ici Dieu nous en préserve, merci

Causes du double placenta

À la fin du quatrième mois de grossesse, le placenta acquiert sa forme et son épaisseur définitives, mais continue d'augmenter sa superficie au troisième trimestre. L'apparence du placenta et du myomètre sous-jacent lors de l'échographie, comme déjà décrit ci-dessus, peut changer en raison de contractions utérines.

En outre, la forme du placenta peut changer en fonction du degré de remplissage de la vessie, en particulier cet effet est perceptible au cours du deuxième trimestre de la grossesse. La vessie remplie exerce une pression sur le myomètre du segment inférieur de la paroi antérieure de l'utérus, en le pressant contre la paroi postérieure, ce qui allonge artificiellement le col de l'utérus.
À cet égard, il peut être nécessaire de répéter l'examen échographique après avoir vidé la vessie pour exclure le diagnostic de placenta praevia..

Dans 8% des cas, des lobules supplémentaires du placenta (placenta succenturata) peuvent être trouvés. Ce sont des zones de tissu placentaire situées séparément qui sont reliées au placenta principal par des vaisseaux passant entre les membranes.

Il est très important d'établir un diagnostic des lobules accessoires du placenta avant l'accouchement, car un certain nombre de complications peuvent survenir si elles sont présentes. Le lobule supplémentaire peut persister dans la cavité utérine, entraînant des saignements pendant la période post-partum. De plus, la présentation du lobule accessoire ou des vaisseaux qui l'alimentent, qui peuvent être endommagés, conduit à un saignement menaçant des vaisseaux fœtaux.

Placenta et placenta filmés dans les maladies

Parmi les autres anomalies du développement du placenta, la formation d'un placenta anormalement mince (placenta membraneux, placenta membranacée) et diverses variantes de sa forme associées à cet état, en particulier le placenta annulaire, est d'importance clinique. Les deux types de cette pathologie s'accompagnent de la survenue de saignements pendant la grossesse et après l'accouchement..

Ils sont formés à la suite d'une violation des processus de régression des villosités dans la zone de formation d'un chorion lisse au premier trimestre de la grossesse, et donc le chorion villeux commence à couvrir une grande ou même presque toute la surface de l'ovule.

Le diagnostic d'un placenta membraneux par échographie est établi s'il est constaté que le tissu placentaire recouvre presque complètement la surface interne de la cavité utérine.

Le placenta est capable de perdre jusqu'à 30% de sa superficie, tout en continuant à maintenir sa fonction de soutien du fœtus. Cependant, les troubles vasculaires chez la mère peuvent provoquer une réponse du placenta à l'hypoxie, qui se produit à la suite d'une diminution de la circulation sanguine utéro-placentaire..

On pense que c'est la perturbation de la circulation utéro-placentaire qui joue un rôle majeur dans la formation du syndrome de retard de croissance intra-utérin (IGRP). Avant l'avènement des méthodes d'étude Doppler dans la pratique obstétricale, il n'existait pas de méthodes non invasives pour étudier le flux sanguin chez la femme enceinte. Avec l'accumulation de données, il est devenu évident que l'échographie Doppler est la méthode instrumentale la plus préférée, qui fournit des informations utiles concernant l'identification et la détermination des méthodes de traitement dans certains cas de VGRP.

Les modifications de la taille du placenta sont l'un des troubles constamment enregistrés dans des maladies des femmes enceintes telles que la sensibilisation au Rh, le diabète sucré, l'anémie et la gestose. Une évaluation visuelle suffit amplement pour tirer une conclusion sur une augmentation ou une diminution de la taille du placenta..

Lorsqu'une maladie hémolytique du fœtus survient, le placenta peut augmenter considérablement. Ceci est une conséquence à la fois de l'œdème villeux et de l'hyperplasie villeuse. La gravité de l'œdème villeux peut varier dans différentes zones du même placenta. Avec un examen échographique dans ces cas, un placenta agrandi sera détecté, dont la structure sera similaire à la normale.

Souvent, des kystes septaux peuvent être trouvés, qui se forment en relation avec une obstruction mécanique des voies de sortie veineuse de la région septale par des villosités œdémateuses.

Avec le diabète sucré chez la mère, le placenta est également souvent agrandi en raison d'un œdème, et les kystes septaux sont souvent visualisés dans sa structure. Chez les patients présentant des formes sévères d'anémie, il existe une tendance à une augmentation du placenta, mais dans ces cas, sa structure morphologique reste normale.

Chez les femmes enceintes souffrant de prééclampsie, il existe une tendance à une légère diminution de la taille du placenta sans modifier la structure morphologique. Chez ces patients, il existe une incidence élevée d'infarctus placentaire, qui varie de 33% avec une moyenne à 60% avec un degré sévère de gestose. De plus, avec la gestose, l'incidence des hématomes rétroplacentaires augmente, ce qui contribue sans aucun doute à une augmentation de l'incidence des infarctus du placenta chez ces patients. La petite taille du placenta se retrouve également dans les anomalies chromosomiques du fœtus, les formes sévères de diabète chez la mère et les infections chroniques.

Causes du double placenta

La place d'un enfant est une «maison» pour le bébé pendant presque toute la période de développement intra-utérin - une «maison» dans le ventre de la mère. La place du bébé commence à grandir et à se développer à partir du moment où le placenta est formé, c'est-à-dire à partir du moment où l'œuf fécondé a traversé la trompe de Fallope, est entré dans la cavité utérine et s'est attaché aux villosités sur la surface interne de l'utérus. C'est à cet endroit que le placenta commence à se développer et, avec lui, toute la place de l'enfant. Pendant la construction de la «maison», l'embryon se nourrit du contenu du sac vitellin. Après un certain temps, le siège de l'enfant devient un organe à part entière qui fournit tout ce dont un bébé en développement a besoin jusqu'à la naissance.

Le siège bébé se compose de:

  • placenta,
  • vessie fœtale (membranes fœtales),
  • cordon ombilical,
  • liquide amniotique (liquide amniotique).

Un siège pour enfant est un organe temporaire très intéressant qui se développe à partir de matériaux de construction fournis par le corps de la mère, mais l'enfant est «l'architecte» et le «contremaître» de la construction. C'est assez figuratif, mais approximativement. Il est important de noter que le résultat du siège bébé n'est pas en soi une extension du corps de la mère ou du bébé. C'est un corps séparé, en quelque sorte, un intermédiaire entre la mère et le bébé pendant toute la grossesse..

Il est important de savoir que l'accouchement ne se termine pas avec la naissance d'un enfant, mais un peu plus tard - avec la naissance de la place d'un enfant. Cela doit recevoir l'attention voulue..

Je poste ici un fragment du célèbre livre d'Aina May Gaskin "Spiritual Midwifery" (section "Instructions pour les sages-femmes"), qui raconte très simplement cet organe temporaire mais très important. Et, bien sûr, je laisserai mes commentaires et clarifications..

Au moment de l'accouchement, le placenta est un organe bleu-rouge, rond, ressemblant à de la viande en qualité, d'environ 15-20 cm de diamètre, 3 cm d'épaisseur et représentant environ 1/6 du poids du bébé.

(J'attire votre attention: le poids du placenta doit être suffisamment grand par rapport au poids du nouveau-né. Si vous pesez le bébé, puis pesez le placenta, puis divisez le poids du placenta par le poids du nouveau-né, alors il est souhaitable d'obtenir un chiffre de 0,14 ou plus. Un coefficient égal ou supérieur à ce nombre atteste que l'enfant est en bonne santé et qu'aucune recherche urgente sur sa santé ne doit être effectuée. - T.S.)

Le placenta est constitué de tissu formé par les organismes de la mère et du bébé. Dans les grossesses multiples, plus d'un placenta peut être présent, selon le nombre d'ovules fécondés injectés dans l'utérus.

Le placenta a deux surfaces:

  • la surface maternelle est un côté irrégulier, rougeâtre, semblable à de la viande, attaché à la paroi de l'utérus pendant la grossesse;
  • la surface embryonnaire est recouverte d'une membrane, blanche, lisse et brillante. La couche membranaire est en fait composée de deux membranes, le chorion (membrane externe) et l'amnion (membrane amniotique), qui se fondent dans le bord externe du placenta et forment la vessie fœtale, qui entoure le bébé et retient le liquide amniotique. Le cordon ombilical (cordon ombilical) prend naissance dans cette partie du placenta..

Circulation placentaire

Lorsqu'il est dans la vessie, l'enfant ne respire pas et ne digère pas les aliments. Le placenta le fait pour lui. Le sang du bébé se forme en lui-même et ne se mélange pas avec le sang de la mère.

Le sang de l'enfant est pompé à travers son corps par le muscle cardiaque. Étant donné que le sang doit être enrichi en oxygène et en nutriments, ils sont acheminés vers le placenta par les artères du cordon ombilical. Ces artères recouvrent la surface du placenta et se divisent en vaisseaux sanguins plus petits qui se terminent par les soi-disant villosités choriales, qui à leur tour filtrent les nutriments et l'oxygène du sang de la mère et les transfèrent dans le sang du bébé. Le placenta est pour lui les systèmes digestif, respiratoire et excréteur. Le dioxyde de carbone et d'autres déchets sont libérés du sang du bébé dans le sang de la mère par le placenta, et du sang neuf, riche en oxygène, y retourne par le cordon ombilical. D'autres substances, telles que les médicaments, les virus et les anticorps, peuvent également traverser les membranes qui séparent le sang de la mère de celui du bébé. C'est pourquoi une femme enceinte doit faire très attention à la prise de tout médicament..

Types de placenta

Placenta avec un ou plusieurs petits lobes

La plupart des placentas sont comme indiqué sur l'image. (Je publierai l'image plus tard - TS) Parfois, le placenta peut avoir de petits lobes séparés du corps principal et attachés au placenta principal par des vaisseaux sanguins. Le danger de ce type de placenta est qu'un petit lobe peut très facilement se détacher du corps principal et rester dans l'utérus après la naissance de l'autre partie. Cela peut entraîner une hémorragie et une infection post-partum. Si vous constatez une rupture ou une lésion des vaisseaux sanguins au bord du placenta ou sur les membranes, il est fort probable que vous ayez affaire à ce type de placenta, et des mesures doivent être prises pour nettoyer complètement l'utérus..

(Depuis 25 ans, je n'ai pas rencontré de tels placentas. C'est probablement un cas très rare. Seulement 3 cas que j'ai rencontrés quand il y avait un soupçon qu'un petit morceau du lobule placentaire était manquant. Et 2 d'entre eux ont été confirmés. Plus de détails sur les causes des problèmes possibles avec la naissance du placenta et Je parle de méthodes non médicamenteuses pour résoudre ces problèmes dans mon cours sur la préparation à l'accouchement naturel. - T.S.)

Double placenta

C'est le placenta divisé en deux lobes principaux. C'est assez rare. Pour déterminer cette espèce, effectuez une inspection comme décrit ci-dessus, c'est-à-dire vérifiez l'intégrité des coquilles.
Il existe plusieurs autres types atypiques de placenta qui ne présentent pas de difficultés lors de l'accouchement..

Cordon ombilical

Le cordon ombilical relie le placenta au bébé. Il est rempli d'une substance gélatineuse blanc-gris qui protège la veine ombilicale et deux artères ombilicales contre le pincement. Habituellement, le cordon ombilical mesure environ 50 cm de long et 2 cm d'épaisseur.

Dans certains cas, il n'y a qu'une seule artère dans le cordon ombilical au lieu de deux, et il y a deux vaisseaux sanguins au lieu de trois. Ces cas représentent environ 1% et environ 15% d'entre eux sont associés à des troubles héréditaires chez le bébé..

Défauts du cordon ombilical

Le cordon ombilical peut être très court, très long, très épais ou très fin. Un cordon ombilical court peut entraîner des problèmes, mais heureusement, c'est très rare..

(Pour cela, avec un cordon ombilical court, il est très difficile pour un bébé de se confondre. - TS)

Si le cordon ombilical est trop long, il existe un risque élevé de nœuds, de prolapsus ou d'enchevêtrement autour du cou ou des membres du bébé.

(Mais en même temps, la longueur du cordon ombilical est suffisante pour qu'elle n'interfère pas avec la naissance du bébé, alors il n'est pas difficile de supprimer tout enchevêtrement, surtout si le bébé est né dans l'eau. Le prolapsus du cordon ombilical survient souvent après une intervention obstétricale telle qu'une ponction du sac amniotique. Dans ma pratique, il n'y en avait pas un seul cas d'un cordon ombilical prolabé. - T.S.)


coquille

Il existe deux membranes chez le fœtus: l'amnios, la membrane interne plus dense qui sécrète le liquide amniotique; et le chorion, la membrane externe qui délimite la cavité utérine et se fond dans les bords du placenta. Les deux coques sont situées côte à côte et peuvent être facilement séparées l'une de l'autre.

Liquide amniotique

La quantité de liquide amniotique varie généralement entre un et un litre et demi au début du travail. Ce fluide est produit par la membrane interne de la vessie fœtale, l'amnios. C'est un excellent amortisseur, permet au bébé de bouger librement, l'aide à maintenir sa température corporelle et empêche la peau du bébé de coller aux membranes..

(Je tiens à attirer votre attention sur le fait que le liquide amniotique n'est pas quelque chose de constant dans sa quantité. Pendant le développement intra-utérin, il passe d'une goutte à 1-1,5 litre à la fin de la grossesse. Et écoulement prématuré d'eau au cours des 2-3 derniers mois de la grossesse en petites quantités - 50-150 ml - ne sont pas dangereux.Il est important de comprendre qu'il est nécessaire d'arrêter de toute urgence l'activité active dans l'espace externe et d'entrer dans l'état de «préservation de la grossesse». Avec un léger écoulement d'eau, en sirotant des sensations dans le bas de l'abdomen, des maux de tête, la température ne doit pas apparaître et d'autres symptômes de détérioration du bien-être. Dans ce cas, pendant la journée, la quantité de liquide amniotique sera rétablie grâce aux membranes internes de la vessie fœtale - l'amnios. Et la grossesse se terminera à temps. Dans ce cas, les bains de relaxation avec une température de l'eau de 35-36 ° C aident bien. Bains pendant la grossesse généralement très utiles s'ils sont d'une température confortable, mais pas supérieure à 36 ° C - TS)

Aina May Gaskin "Spiritual Obstetrics", traduction du texte par Maria Voronina.

Lobule supplémentaire du placenta

"Donner des compléments!", Ou sur les dangers des excès.

Lobule supplémentaire du placenta.

Avec une exécution soigneuse et de haute qualité de l'échographie de la grossesse, jusqu'à 8% des cas peuvent être trouvés des lobules supplémentaires du placenta (placenta succenturata). Ce que c'est?

Habituellement, le placenta est représenté par un lobe, une sorte de «gâteau», généralement situé sur une ou deux parois adjacentes de l'utérus. Mais les lobules supplémentaires se trouvent du lobe principal du placenta quelque part au loin, sur l'autre paroi de l'utérus, et ces lobes principaux et supplémentaires du placenta sont reliés les uns aux autres par de minces vaisseaux simples passant entre les membranes.

Il semblerait qu'une tranche supplémentaire ne fera pas de mal, disent-ils, tout sera utile à la ferme. Et il remplit sa fonction d'échange, pourquoi est-ce mauvais?

La mauvaise chose à ce sujet est que les caractéristiques de la localisation et du trophisme vasculaire du lobule accessoire prédisposent à un plus grand risque de son détachement pendant la grossesse, ce qui est un facteur de risque de mort fœtale intra-utérine..

S'il était possible d'accoucher sans problème en présence d'un lobule supplémentaire du placenta, alors dans ce cas, l'accouchement pose également un danger insidieux - souvent à la naissance (décharge) du placenta, les vaisseaux et membranes très minces qui relient le lobe principal et le lobe supplémentaire du placenta sont déchirés. Cela signifie que le lobule supplémentaire reste dans la cavité utérine..

L'obstétricien n'est pas toujours en mesure de remarquer ces ruptures marginales du placenta, l'agitation de la salle d'accouchement donne lieu à l'inattention aux «petites choses».

En conséquence, dans les heures qui suivent l'accouchement, avec un lobule placentaire supplémentaire «oublié» dans l'utérus, la femme en post-partum développe des saignements utérins graves mortels et / ou une inflammation aiguë sévère, une métroendométrite et parfois une septicémie aiguë.

Et déjà la patiente, dont l’état est maintenant gravement accablé par ces complications, se retrouve en salle d’opération, et c’est bien si nous pouvons nous débarrasser de l’ablation du lobule placentaire de la cavité utérine. Vous pouvez également perdre votre utérus. Ceux qui ont perdu leur utérus sont heureux d'avoir survécu. Et dans tous les cas - antibiotiques, transfusions sanguines, thérapie de rééducation, et en fait il y a un bébé dans ses bras, qui a besoin de soins et d'alimentation!

- Comment pouvons-nous éviter cela? Vous demandez raisonnablement. Hélas, il est impossible d'éviter la formation d'un lobule supplémentaire..

Mais une échographie de haute qualité et en temps opportun est possible - le diagnostic de cette condition. Une femme enceinte, avertie de la présence d'une telle pathologie du placenta, fournit en conséquence des protocoles d'échographie aux médecins qui accouchent, et maintenant il n'y aura plus de négligence, de précipitation et de tracas dans l'évaluation du placenta. Si le médecin découvre que le lobule est resté dans la cavité utérine, il procédera immédiatement à sa séparation manuelle et il n'y aura plus d'horreurs décrites ci-dessus..

La haute qualité de l'échographie de la grossesse, réalisée par nos soins et la vaste expérience de travail, nous ont permis dans 100% des cas (c'est-à-dire toujours) d'identifier en temps opportun un lobule supplémentaire du placenta, et donc de prévenir toutes les complications possibles de la grossesse et de l'accouchement qui y sont associées chez nos patientes..

Bonne maternité à tous! R. Shukhnin

Sur la photo - le lobe principal du placenta - sur la paroi arrière de l'utérus (flèches vertes), un lobule supplémentaire du placenta sur la paroi avant au bas de l'utérus (flèches rouges).

Dicotylédone, double et autres formes du placenta

Les types de pathologie suivants de la forme du placenta sont trouvés:

Placenta à deux lobes

Placenta bilobata (bilobata) - le placenta a deux lobes reliés par du tissu placentaire.

Double placenta

Double placenta (bipartita) - deux parties égales reliées par des membranes. Le cordon ombilical se développe à partir d'un lobe, les vaisseaux en sont séparés, allant le long des membranes jusqu'à l'autre lobe. Le cordon ombilical est rarement divisé en deux pour chaque lobe.

Placenta triple

Il existe des formes de placenta telles que triple (tripartita) et multilobulaire (multilobulata).

Placenta avec lobes accessoires

Placenta avec des lobes supplémentaires (succenturiata) - se compose de lobes - de plus en plus petits; les lobes sont reliés entre eux par des coquilles; le cordon ombilical se développe à partir d'un plus gros lobe. Les vaisseaux séparés du cordon ombilical le long de la membrane atteignent une part supplémentaire plus petite.

Le lobe accessoire peut être retenu dans l'utérus après l'accouchement; cela entraînera des saignements post-partum.

  • examen du placenta après l'accouchement;
  • évaluation des données échographiques pendant la grossesse;
  • détection du détachement des membranes avec les vaisseaux sanguins du lobe principal (suspicion d'un lobe supplémentaire);
  • retrait du tissu placentaire de la cavité utérine.

Placenta avec rouleau

Placenta avec un rouleau et un pli le long du bord (circumvallata) - une anomalie de la plaque chorionique du placenta humain; fréquence 5-9%.

  • circonvallé - un anneau blanchâtre de decidua vera est soulevé au-dessus de la surface du fruit, il y a un pli sur tout le bord du placenta;
  • circummarginate - un anneau blanchâtre le long du bord de la surface de fructification du placenta est plat;

La forme partielle de ces anomalies - un anneau incomplet (pas le long du bord entier du placenta) - est plus courante que la forme complète;

La raison est discutable, mais elle est généralement acceptée:

  • l'origine génétique de cette anomalie placentaire;
  • anomalie due à une implantation trop profonde du blastocyste.
  • développement fœtal retardé;
  • décollement placentaire prématuré;
  • naissance prématurée;
  • mort fœtale prénatale.

Placenta fenêtré

Placenta fenestrata - dans le placenta, il y a des zones couvertes d'une membrane; l'apparence ressemble à des fenêtres.

"Dicotylédone, double et autres formes de placenta" et autres articles de la section Grossesse

Placenta: structure, fonction, maturité, hyperplasie, présentation, décollement

Aujourd'hui, de nombreuses mères ne connaissent pas plus la grossesse que nos parents ne le savaient. Par conséquent, de nombreuses femmes pendant la grossesse s'inquiètent de l'état de leur santé et sont très inquiètes si le médecin parle de l'état d'un organe aussi important pendant la grossesse que le placenta. Cet organe remplit les fonctions les plus importantes, et sans lui, il est en principe impossible de mener une grossesse..

Des écarts dans la structure ou le fonctionnement du placenta peuvent menacer des complications pour la mère ou le fœtus, et certaines mesures doivent être prises en temps opportun pour tout corriger. Mais que peut-il arriver au placenta et comment peut-il être dangereux? Découvrons-le ensemble.

Quel est le placenta?


Le terme «placenta» lui-même vient de la langue grecque et est traduit par le simple mot «gâteau». En effet, en apparence, le placenta ressemble à un gâteau gros et volumineux avec une "queue" qui en sort en forme de cordon ombilical. Mais ce gâteau est extrêmement important pour toute femme portant un bébé, c'est grâce à l'existence du placenta qu'il est possible de supporter et de donner normalement naissance à un enfant..

Selon la structure du placenta, ou, comme on peut l'appeler d'une autre manière dans la littérature, «la place des enfants», est un organe complexe. Le début de sa formation se produit au moment de l'implantation de l'embryon dans la paroi de l'utérus (à partir du moment où l'embryon est attaché à l'une des parois de l'utérus).

Comment fonctionne le placenta?


La partie principale du placenta est constituée de villosités spéciales qui s'y ramifient et se forment dès le début de la grossesse, ressemblant aux branches d'arbres centenaires. Le sang du bébé circule à l'intérieur des villosités et à l'extérieur des villosités sont activement lavés par le sang provenant de la mère. Autrement dit, le placenta combine deux systèmes circulatoires à la fois - le maternel de l'utérus et le fœtus, des membranes amniotiques et le bébé. Selon cela, les côtés du placenta sont également distingués - lisses, recouverts de membranes, avec un cordon ombilical ramifié - du fœtus et un lobulaire irrégulier - de la mère.

Quelle est la barrière placentaire?


C'est au niveau des villosités qu'un échange actif et constant de substances se produit entre le bébé et sa mère. L'oxygène et tous les nutriments nécessaires à la croissance et au développement sont fournis au fœtus à partir du sang de la mère, et le bébé donne à la mère des produits métaboliques et du dioxyde de carbone, que la mère retire du corps en deux. Et le plus important est que le sang de la mère et du fœtus ne se mélange à aucune partie du placenta. Les deux systèmes vasculaires - le fœtus et la mère - sont séparés par une membrane unique capable de transmettre sélectivement certaines substances et de retenir d'autres substances nocives. Cette membrane s'appelle la barrière placentaire..

En se formant et en se développant progressivement avec le fœtus, le placenta commence à fonctionner pleinement à environ douze semaines de grossesse. Le placenta retient les bactéries et les virus qui pénètrent dans le sang maternel, des anticorps maternels spéciaux qui peuvent être produits en présence d'un conflit Rh, mais en même temps, le placenta transmet facilement les nutriments et l'oxygène nécessaires à l'enfant. La barrière placentaire a la propriété d'une sélectivité particulière, différentes substances provenant de différents côtés de la barrière placentaire pénètrent dans la membrane à des degrés divers. Ainsi, de nombreux minéraux de la mère pénètrent activement dans le fœtus, mais ne pénètrent pratiquement pas du fœtus à la mère. Et aussi de nombreuses substances toxiques du bébé pénètrent activement dans la mère et de son dos - ne passent pratiquement pas.

Fonction hormonale du placenta


En plus de la fonction excrétrice, de la mise en œuvre de la respiration fœtale (puisque le placenta remplace temporairement les poumons du bébé) et de nombreuses autres fonctions, le placenta a une autre fonction importante pour la grossesse dans son ensemble - hormonale. Le placenta, au début de son plein fonctionnement, peut produire jusqu'à 15 hormones différentes qui remplissent diverses fonctions pendant le portage d'un bébé. Les toutes premières de ces fonctions sont les fonctions sexuelles, qui aident à maintenir et à prolonger la grossesse. Par conséquent, les gynécologues, avec la menace d'interruption de grossesse précoce, attendent toujours 12 à 14 semaines, aidant les premières semaines de grossesse avec des hormones de l'extérieur (dyufaston ou matin). Ensuite, le placenta commence à fonctionner activement et la menace disparaît.

Les fonctions du placenta sont si importantes qu'au début, le placenta grandit et se développe encore plus vite que votre bébé grandit. Et ce n'est pas sans raison, le fœtus pèse environ 5 grammes à 12 semaines et le placenta pèse jusqu'à 30 grammes, à la fin de la grossesse, au moment de l'accouchement, le placenta aura environ 15-18 cm d'épaisseur et l'épaisseur atteindra 3 cm, avec un poids d'environ 500 -600 grammes.

Cordon ombilical


Du côté du fœtus, le placenta est relié au bébé par un cordon solide spécial - le cordon ombilical, à l'intérieur duquel passent deux artères et une veine. Le cordon ombilical peut se fixer au placenta de plusieurs manières. Le premier et le plus courant est l'attachement central du cordon ombilical, mais l'attachement latéral ou marginal du cordon peut également se produire. La fonction du cordon ombilical ne souffre pas de la méthode de fixation. Une option très rare pour attacher le cordon ombilical peut être l'attachement non pas au placenta lui-même, mais à ses membranes fœtales, et ce type d'attachement est appelé méningé.

Problèmes de placenta


Le plus souvent, le placenta et le système du cordon ombilical fonctionnent harmonieusement et fournissent au bébé de l'oxygène et de la nutrition. Mais parfois, des dysfonctionnements peuvent survenir dans le placenta en raison de l'influence de divers facteurs - externes ou internes. Il existe différents types de troubles du développement ou de problèmes de fonctionnement du placenta. De telles modifications du placenta ne passent pas inaperçues pour la mère et le fœtus, souvent des problèmes avec le placenta peuvent avoir de graves conséquences. Nous parlerons avec vous des principales anomalies du développement et du fonctionnement du placenta et comment les identifier et les traiter..

Hypoplasie placentaire


La réduction ou l'amincissement du placenta en langage médical est appelé «hypoplasie placentaire». N'ayez pas peur de ce diagnostic, car c'est assez courant. Le fœtus n'est affecté que par une diminution significative du diamètre et de l'épaisseur du placenta.

Un placenta considérablement réduit, chez un petit enfant, est rare. Un tel diagnostic est posé si la diminution de taille est significative par rapport à la limite inférieure de la norme pour la taille du placenta à un stade donné de la grossesse. Les raisons de ce type de pathologie n'ont pas encore été clarifiées, mais selon les statistiques, un petit placenta est généralement associé au développement d'anomalies génétiques graves chez le fœtus..

Je voudrais tout de suite faire une réserve sur le fait que le diagnostic d '"hypoplasie placentaire" ne se fait pas sur la base d'une seule échographie, il ne peut être posé qu'à la suite d'un suivi à long terme de la femme enceinte. En outre, il convient toujours de rappeler qu'il peut y avoir des écarts individuels dans la taille du placenta par rapport aux valeurs normales standard généralement acceptées, qui ne seront pas considérées comme une pathologie pour chaque femme enceinte particulière à chacune de ses grossesses. Ainsi, pour une femme petite et élancée, le placenta doit être plus petit que pour une femme grande et grande. De plus, il n'y a pas de preuve à cent pour cent de la dépendance de l'hypoplasie placentaire et de la présence de troubles génétiques chez le fœtus. Mais lors du diagnostic d'une «hypoplasie placentaire», les parents seront invités à suivre un conseil génétique médical.

Pendant la grossesse, une diminution secondaire de la taille du placenta peut survenir, ce qui peut être associé aux effets de divers facteurs indésirables lors du port du bébé. Cela peut être le stress chronique ou la famine, l'alcool ou le tabagisme, la toxicomanie. En outre, les causes du sous-développement du placenta pendant la grossesse peuvent être l'hypertension maternelle, une forte exacerbation de la pathologie chronique ou le développement de certaines infections aiguës pendant la grossesse. Mais en premier lieu, le sous-développement du placenta est une gestose avec le développement d'un œdème sévère, une hypertension artérielle et l'apparition de protéines dans l'urine.

Des changements dans l'épaisseur du placenta se produisent. On considère le placenta aminci, qui a une masse insuffisante à une taille tout à fait normale pour son timing. Souvent, ces placentas minces se retrouvent dans les malformations congénitales du fœtus et les enfants naissent avec des manifestations d'insuffisance féto-placentaire, ce qui pose de graves problèmes de santé du nouveau-né. Mais contrairement au placenta hypoplasique primaire, ces enfants ne sont pas associés au risque de développer une démence..

Parfois, un placenta pelliculaire se forme - il est très large et très mince, jusqu'à 40 cm de diamètre, presque deux fois plus grand que la normale. Habituellement, la cause du développement d'un tel problème est un processus inflammatoire chronique dans l'endomètre, qui conduit à une dystrophie (déplétion) de l'endomètre..

Hyperplasie placentaire


En revanche, il existe une variante d'un très grand placenta géant, qui survient généralement en cas de diabète sévère pendant la grossesse. L'élargissement (hyperplasie) du placenta se produit également dans les maladies des femmes enceintes telles que la toxoplasmose ou la syphilis, mais ce n'est pas courant. Une augmentation de la taille du placenta peut être le résultat d'une pathologie rénale chez le bébé à naître, en présence d'un conflit Rh, lorsque les érythrocytes du fœtus avec la protéine Rh commencent à attaquer les anticorps de la mère. Le placenta peut augmenter significativement en cas de thrombose de ses vaisseaux, si l'un des vaisseaux est bloqué, ainsi qu'en cas de croissance pathologique de petits vaisseaux à l'intérieur des villosités.

Une augmentation de l'épaisseur du placenta plus que la normale peut être associée à son vieillissement prématuré. L'épaississement du placenta est également causé par des pathologies telles que le conflit Rh, l'hydropisie du fœtus, le diabète sucré d'une femme enceinte, la gestose, les maladies virales ou infectieuses transmises pendant la grossesse, le décollement placentaire. L'épaississement du placenta est normal dans les grossesses multiples.

Au cours des premier et deuxième trimestres, une augmentation du placenta indique généralement une maladie virale antérieure (ou un portage latent du virus). Dans ce cas, le placenta se développe pour prévenir les maladies fœtales..

La croissance rapide du placenta entraîne sa maturation prématurée, et donc son vieillissement. La structure du placenta devient lobulaire, des calcifications se forment à sa surface et le placenta cesse progressivement de fournir au fœtus la quantité nécessaire d'oxygène et de nutriments. La fonction hormonale du placenta en souffre également, ce qui conduit à une naissance prématurée.

Le traitement de l'hyperplasie placentaire consiste généralement en une surveillance étroite de l'état du fœtus.

Quel est le danger de changer la taille du placenta?


Pourquoi les médecins sont-ils si inquiets d'un changement significatif de la taille du placenta? Habituellement, en cas de modification de la taille du placenta, une insuffisance fonctionnelle dans le travail du placenta peut également se développer, c'est-à-dire la soi-disant insuffisance fœto-placentaire (FPN), des problèmes d'approvisionnement en oxygène et de nutrition du fœtus se formeront. La présence de FPN peut signifier que le placenta ne peut pas s'acquitter pleinement des tâches qui lui sont assignées et que l'enfant souffre d'un manque chronique d'oxygène et de l'apport de nutriments pour la croissance. Dans le même temps, les problèmes peuvent se développer comme une boule de neige, le corps de l'enfant souffrira d'un manque de nutriments, par conséquent, il commencera à prendre du retard dans le développement et un IUGR (retard de croissance intra-utérin chez le fœtus) ou un syndrome de retard de croissance fœtal (FGRS) se formera.

Pour éviter que cela ne se produise, il est préférable de traiter à l'avance la prévention de ces conditions, en traitant la pathologie chronique même avant la grossesse, afin qu'il n'y ait pas d'exacerbations pendant la gestation. Pendant la grossesse, il est important de contrôler la pression artérielle, la glycémie et de protéger au maximum la femme enceinte de toute maladie infectieuse. Vous avez également besoin d'une alimentation nutritive avec suffisamment de protéines et de vitamines..

Lors du diagnostic d'une «hypoplasie placentaire» ou d'une «hyperplasie placentaire», tout d'abord, une surveillance attentive de l'évolution de la grossesse et de l'état du fœtus est nécessaire. Vous ne pouvez pas guérir ou réparer le placenta, mais il existe un certain nombre de médicaments prescrits par votre médecin pour aider le placenta à remplir ses fonctions..

Dans le traitement de l'insuffisance fœto-placentaire émergente, des médicaments spéciaux sont utilisés - trental, actovegin ou curantil, qui peuvent améliorer la circulation sanguine dans le système placentaire à la fois de la mère et du fœtus. En plus de ces médicaments, des perfusions intraveineuses de médicaments peuvent être prescrites - rhéopolyglucine avec glucose et acide ascorbique, solutions salines. Le développement de FPI peut être de gravité variable et il est impossible de s'automédiquer avec lui, cela peut entraîner la perte de l'enfant. Par conséquent, il est nécessaire de se conformer à tous les rendez-vous d'un obstétricien-gynécologue.

Changements dans la structure du placenta


Le placenta normal a une structure lobulaire, il est divisé en environ 15-20 lobules de taille et de volume égaux. Chacun des lobules est formé à partir de villosités et d'un tissu spécial situé entre elles, et les lobules eux-mêmes sont séparés les uns des autres par des cloisons, cependant non complètes. S'il y a des changements dans la formation du placenta, de nouvelles variantes de la structure des lobules peuvent apparaître. Ainsi, le placenta peut être à deux lobes, composé de deux parties égales, qui sont interconnectées par un tissu placentaire spécial, un placenta double ou triple peut également se former, le cordon ombilical sera attaché à l'une des parties. En outre, un petit lobule supplémentaire peut se former dans le placenta normal. Encore moins souvent, le placenta dit «fenestré» peut se produire, qui présente des zones recouvertes d'une membrane et ressemblant à des fenêtres.

Il peut y avoir de nombreuses raisons à de telles déviations dans la structure du placenta. Le plus souvent, il s'agit d'une structure génétiquement établie ou d'une conséquence de problèmes de muqueuse utérine. La prévention de tels problèmes avec le placenta peut être un traitement actif des processus inflammatoires dans la cavité utérine même avant la grossesse, pendant la période de planification. Bien que les déviations dans la structure du placenta n'affectent pas autant l'enfant pendant la grossesse et n'affectent presque jamais son développement. Mais lors de l'accouchement, un tel placenta peut causer beaucoup de problèmes aux médecins - un tel placenta peut être très difficile à séparer de la paroi de l'utérus après la naissance du bébé. Dans certains cas, la séparation du placenta nécessite un contrôle manuel de l'utérus sous anesthésie. Le traitement de la structure anormale du placenta pendant la grossesse n'est pas nécessaire, mais lors de l'accouchement, il est impératif de le rappeler au médecin afin que toutes les parties du placenta naissent et qu'il ne reste plus de morceaux de placenta dans l'utérus. C'est dangereux pour les saignements et les infections.

Maturité du placenta


Le placenta, au cours de son existence, passe par quatre étapes successives de maturation:

Le degré de maturité du placenta 0 - dure normalement jusqu'à 27-30 semaines. Parfois, à ces stades de la grossesse, on note 1 degré de maturité du placenta, qui peut être causé par le tabagisme ou la consommation d'alcool pendant la grossesse, ainsi qu'une infection..

Le degré de maturité du placenta 1 - de 30 à 34 semaines de gestation. Pendant cette période, le placenta cesse de croître, ses tissus s'épaississent. Il s'agit d'une période cruciale où tout écart peut constituer un danger pour la santé du fœtus..

Maturité du placenta 2 - dure de 34 à 39 semaines de gestation. Il s'agit d'une période stable pendant laquelle une certaine avancée de la maturité placentaire ne devrait pas être préoccupante..

Le degré de maturité du placenta est de 3 - il peut normalement être diagnostiqué à partir de la 37e semaine de grossesse. C'est le stade du vieillissement naturel du placenta, mais s'il est associé à une hypoxie fœtale, le médecin peut recommander une césarienne.

Troubles de la maturation du placenta


Pour chaque étape de la formation du placenta, il y a des périodes normales en semaines de grossesse. Un passage trop rapide ou retardé de certains stades par le placenta est une déviation. Le processus de maturation prématurée (accélérée) du placenta est uniforme et irrégulier. Habituellement, les femmes enceintes en manque de poids sont confrontées à un vieillissement prématuré uniforme du placenta. Par conséquent, il est important de se rappeler que la grossesse n'est pas le moment de suivre divers régimes, car leurs conséquences peuvent être une naissance prématurée et la naissance d'un bébé faible. Le placenta mûrira de manière inégale en cas de problèmes de circulation sanguine dans certaines de ses zones. Habituellement, de telles complications surviennent chez les femmes en surpoids, avec une toxicose tardive prolongée de la grossesse. Une maturation inégale du placenta se produit plus souvent avec des grossesses répétées.

Le traitement, comme dans l'insuffisance foetale-placentaire, vise à améliorer la circulation sanguine et le métabolisme dans le placenta. Pour éviter le vieillissement prématuré du placenta, il est nécessaire de prendre des mesures pour prévenir les pathologies et la gestose.

Mais les retards dans la maturation du placenta se produisent beaucoup moins fréquemment, et les raisons les plus courantes peuvent être la présence de diabète sucré chez une femme enceinte, la consommation d'alcool et le tabagisme. Par conséquent, il vaut la peine d'abandonner les mauvaises habitudes en portant un bébé..

Calcifications du placenta


Le placenta normal a une structure spongieuse, mais à la fin de la grossesse, certaines de ses zones peuvent devenir pierreuses, ces zones sont appelées pétrification ou calcifications placentaires. Les zones durcies du placenta ne sont pas en mesure de remplir leurs fonctions, mais généralement les parties restantes du placenta font un excellent travail avec leur tâche. En règle générale, les calcifications surviennent avec un vieillissement prématuré du placenta ou une grossesse prolongée. Dans de tels cas, le médecin surveillera de près la femme enceinte afin d'exclure le développement d'une hypoxie fœtale. Mais généralement, un tel placenta fonctionne tout à fait normalement..

Faible attachement et placenta praevia


Idéalement, le placenta devrait être au sommet de l'utérus. Mais il existe un certain nombre de facteurs qui interfèrent avec la localisation normale du placenta dans la cavité utérine. Cela peut être des fibromes utérins, des tumeurs de la paroi utérine, des malformations, de nombreuses grossesses dans le passé, une inflammation de l'utérus ou un avortement.

Un placenta bas nécessite une observation plus attentive. Il a généralement tendance à augmenter pendant la grossesse. Dans ce cas, il n'y aura aucun obstacle à l'accouchement naturel. Mais il arrive que le bord du placenta, une partie de celui-ci ou tout le placenta chevauche l'orifice interne de l'utérus. En cas de chevauchement partiel ou complet du pharynx utérin par le placenta, l'accouchement naturel est impossible. Habituellement, avec une localisation anormale du placenta, une césarienne est effectuée. Ces positions anormales du placenta sont appelées placenta praevia incomplet et complet..

Pendant la grossesse, une femme atteinte de placenta praevia peut présenter des saignements du tractus génital, ce qui entraîne une anémie et une hypoxie fœtale. Le plus dangereux est le décollement placentaire partiel ou complet, qui entraîne la mort du fœtus et une menace pour la vie de la mère. Une femme enceinte a besoin de repos complet, y compris de repos sexuel, vous ne pouvez pas faire de l'exercice, nager dans la piscine, marcher beaucoup et travailler.

Qu'est-ce que le décollement placentaire?


Qu'est-ce que le décollement placentaire prématuré? Il s'agit d'une condition lorsque le placenta (normalement ou anormalement situé) quitte le lieu de son attachement avant la date d'accouchement, c'est-à-dire le troisième stade du travail. En cas de décollement placentaire, une césarienne d'urgence est nécessaire pour sauver la vie de la mère et du fœtus. Si le placenta s'est exfolié dans de petites zones, les médecins essaient d'arrêter ce processus, en maintenant la grossesse. Mais même avec un léger décollement placentaire et de légers saignements, le risque d'épisodes répétés de décollement persiste jusqu'à l'accouchement et la femme est attentivement observée.

Les causes du décollement placentaire peuvent être un traumatisme ou des coups dans l'abdomen, la présence de pathologies chroniques chez une femme, ce qui entraîne des problèmes de circulation sanguine, des défauts de formation du placenta. Un décollement placentaire prématuré peut entraîner des complications pendant la grossesse - le plus souvent une gestose avec une pression accrue, des protéines dans l'urine et un œdème, dans lequel tous les organes et systèmes de la mère et du fœtus sont affectés. Il est important de se rappeler que le décollement placentaire prématuré est la complication la plus dangereuse de la grossesse.!


Rupture du placenta
Figure: 1 - placenta praevia complet;
Figure: 2 - présentation régionale du placenta;
Figure: 3 - placenta praevia partiel
1 - canal cervical; 2 - placenta; 3 - cordon ombilical; 4 - vessie foetale

Attachement dense et augmentation du placenta


Parfois, il existe des anomalies non seulement du lieu, mais également de la méthode de fixation du placenta à la paroi utérine. Une pathologie très dangereuse et grave est l'accrétion placentaire, dans laquelle les villosités placentaires sont attachées non seulement à l'endomètre (la couche interne de l'utérus, qui s'exfolie pendant l'accouchement), mais se développent également profondément dans les tissus de l'utérus, dans sa couche musculaire..

Il existe trois degrés de gravité du placenta accreta, selon la profondeur de la germination des villosités. Au troisième degré le plus sévère, les villosités se développent sur toute l'épaisseur de l'utérus et peuvent même entraîner une rupture de l'utérus. La cause de l'accrétion placentaire est l'infériorité de l'endomètre due à des anomalies congénitales de l'utérus ou à des problèmes acquis.

Les principaux facteurs de risque de placenta accreta sont les avortements fréquents, les césariennes, les fibromes, ainsi que les infections intra-utérines, les malformations utérines. Une faible placentation peut également jouer un rôle, car dans la région des segments inférieurs, la germination des villosités dans les couches plus profondes de l'utérus est plus probable.

Avec une véritable augmentation placentaire, dans la très grande majorité des cas, l'ablation de l'utérus avec un placenta d'accrétion est nécessaire.

Un cas plus facile est une fixation dense du placenta, à partir d'un incrément de profondeur de pénétration différente des villosités. Une fixation serrée se produit lorsque le placenta est bas ou présent. La principale difficulté avec une telle fixation du placenta est le retard de sa naissance ou l'impossibilité totale de décharge indépendante du placenta au troisième stade du travail. Avec une fixation serrée, ils ont recours à une séparation manuelle du placenta sous anesthésie.

Maladies du placenta


Le placenta, comme tout organe, peut faire mal. Il peut s'infecter, des crises cardiaques (zones sans circulation sanguine) peuvent s'y développer, des caillots sanguins peuvent se former à l'intérieur des vaisseaux du placenta et le placenta lui-même peut même subir des transformations tumorales. Mais cela, heureusement, n'arrive pas souvent..

Les lésions infectieuses des tissus du placenta (placentite) sont causées par divers microbes qui peuvent pénétrer dans le placenta de différentes manières. Ainsi, ils peuvent être amenés avec la circulation sanguine, pénétrer à partir des trompes de Fallope, remonter du vagin ou de l'utérus. Le processus d'inflammation peut être étendu à toute l'épaisseur du placenta ou se dérouler dans ses zones individuelles. Dans ce cas, le traitement doit être spécifique et dépend du type d'agent pathogène. Parmi tous les médicaments possibles, celui qui est acceptable pour les femmes enceintes pendant une période donnée sera sélectionné. Et à des fins de prophylaxie avant la grossesse, il est nécessaire d'effectuer une thérapie complète des infections chroniques, en particulier dans le tractus génital..

L'infarctus du placenta se développe généralement, comme tout autre, à la suite d'une ischémie prolongée (vasospasme du placenta), puis les parties du placenta qui reçoivent le sang de ces vaisseaux meurent en raison d'une carence en oxygène. Habituellement, les crises cardiaques dans le placenta surviennent à la suite d'une évolution sévère de la gestose ou du développement d'une hypertension chez une femme enceinte. La placentite et l'infarctus placentaire peuvent causer une IPF et des problèmes de développement fœtal.

Parfois, à la suite d'une inflammation ou de lésions de la paroi vasculaire, d'une violation de la viscosité du sang ou de mouvements brusques du fœtus, des caillots sanguins se forment à l'intérieur du placenta. Mais les petits caillots sanguins n'affectent en aucun cas le déroulement de la grossesse..

Qu'est-ce qu'un placenta dicotylédone? Est-ce dangereux?

Un placenta bipartite est le plus souvent formé avec une pathologie de l'endomètre, qui était probablement même avant le début de la grossesse, en raison de processus inflammatoires dans l'utérus, après un avortement, mais principalement s'il y a des cicatrices sur l'utérus, par exemple, après une césarienne précédente. Un placenta bipartite, il en est de même, avec la formation initiale de deux embryons, mais cela se produit aussi avec une grossesse unique. Dans ce cas, le placenta se compose de deux parties (lobes) reliées par des vaisseaux sanguins. De plus, au départ, deux embryons peuvent avoir été formés, mais l'un d'eux s'est figé et s'est arrêté en cours de développement, le second, en même temps, peut se développer normalement et naître à temps. Le placenta bipartite est dangereux car il pénètre profondément dans les tissus de l'utérus et il peut être difficile de le séparer après l'accouchement. Il peut également se caractériser par une faible fixation le long de la paroi antérieure de l'utérus ou par une présentation. Mais, je le répète, cela ne se produit pas dans tous les cas, la grossesse se termine le plus souvent par la naissance d'un fœtus à terme en bonne santé.

Causes du double placenta

Le placenta joue un rôle extrêmement important dans la régulation des interactions entre la mère et le fœtus pendant la grossesse. Les violations de sa structure et de sa fonction sous-tendent le développement de diverses complications de la grossesse et de l'accouchement et peuvent également être la cause à la fois de la mortinaissance et du décès de la mère [1-3]. Dans le même temps, une grossesse gémellaire par rapport à un singleton est caractérisée par une incidence plus élevée de prééclampsie, de retard de croissance fœtale, de saignement prénatal, de naissance prématurée, de mortinaissance [4]. Selon D.M. Sherer [5], la morbidité et la mortalité périnatales dans les grossesses multiples sont 3 à 7 fois plus élevées que dans les grossesses uniques en raison d'une incidence plus élevée de complications prénatales, d'insuffisance utéro-placentaire et de naissance prématurée. De plus, la grossesse avec des jumeaux monochorioniques est caractérisée par un risque plus élevé de complications périnatales par rapport aux jumeaux dichorioniques: la fréquence des naissances prématurées est 2 fois plus élevée, la mort fœtale intra-partum est 6 fois plus élevée [6]. De plus, la plupart des complications de la grossesse gémellaire sont directement ou indirectement associées à des lésions du placenta ou du cordon ombilical [7].

Le but de ce travail était d'analyser les données de la littérature sur les caractéristiques structurelles et la pathologie du placenta pendant la grossesse gémellaire..

En parlant de grossesse gémellaire, tout d'abord, il faut s'attarder sur la signification de la zygosité et du chorion. Un zygote est une cellule diploïde (contenant un double ensemble de chromosomes) formée à la suite de la fusion d'un spermatozoïde avec un ovule. Au début de l'embryogenèse, il peut se diviser en deux structures identiques, dont chacune se développera indépendamment, et, en conséquence, nous parlerons de jumeaux monozygotes (identiques). Les jumeaux monozygotes sont toujours du même sexe et ont les mêmes génotypes, bien qu'ils puissent différer par leurs caractéristiques phénotypiques. Des jumeaux dysygotes se forment à la suite de la fécondation de deux œufs. Ils ont un génotype différent, ils peuvent donc être hétérosexuels et avec un phénotype différent. En conséquence, les jumeaux monozygotes représentent environ 30% et les jumeaux dizygotes - environ 70% [8]. Malheureusement, pendant la période prénatale, l'étude de la zygosité est difficile, par conséquent, un point important pour évaluer le pronostic de la grossesse est la détermination du chorion..

La chorionicité dépend de la présence et des caractéristiques structurelles du septum interfétal. Les jumeaux bizygotiques sont caractérisés par la présence de deux placentas et d'un septum à quatre couches (deux amnions et deux chorions), c'est-à-dire que nous parlons de dichorialité. Dans le cas des jumeaux monozygotes, la chorionicité dépend du moment de la séparation du zygote. Si la division du zygote a eu lieu dans les 3 premiers jours à compter du moment de la fécondation (avant la formation de la couche cellulaire interne et les changements dans les cellules de la couche externe de l'œuf), chacun des fruits sera entouré de deux membranes fœtales et aura un placenta séparé. En conséquence, nous parlerons de jumeaux diamniotiques dichorioniques avec la formation de deux placentas ou d'un placenta à la suite de leur fusion.

Lorsque l'ovocyte est séparé après 4-9 jours (après la formation de la couche cellulaire interne et la formation chorionique, mais en l'absence des incrustations de membranes amniotiques), les fœtus auront des membranes amniotiques séparées et un chorion commun (placenta). Par conséquent, nous parlons de jumeaux diamniotiques monochorioniques, où chacun des fœtus sera entouré de sa propre membrane amniotique en présence d'un placenta commun, la membrane interfétale sera représentée par deux couches de l'amnios et la seule membrane chorionique ne les couvrira qu'à l'extérieur. Une séparation ultérieure (après la pose des membranes amniotiques) conduit au développement de jumeaux monoamniotiques monochorioniques. Sa fréquence n'est que de 1% chez tous les jumeaux monozygotes. Parmi les jumeaux monozygotes, les jumeaux monochorioniques représentent environ les deux tiers [8]. Les variantes ci-dessus de la chorionicité déterminent l'incidence différente des complications de la grossesse et du fœtus. Ainsi, le taux de mortalité périnatale moyen pour les jumeaux monochorioniques est d'environ 11%, et pour les jumeaux dichorioniques - seulement 5% [4, 7].

Le développement d'anastomoses intervasculaires et la croissance fœtale dissociée (discordante) sont considérés comme des complications et des lésions spécifiques du placenta chez les jumeaux. Dans le placenta monochorionique, trois types de telles anastomoses sont distingués: artério-artérielle, artério-veineuse et veino-veineuse [9]. Les anastomoses artério-artérielles sont localisées superficiellement et sont retrouvées dans 95% des cas de placentas monochorioniques [10]. Dans le même temps, leur fréquence était de 37% dans les observations du syndrome transfusionnel foetal et de 91% en cas d'absence (p 25%

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

L'aneth peut être consommé pendant la grossesse

Conception

L'aneth peut être consommé pendant la grossesseL'aneth peut être consommé en portant un enfant, mais seulement si vous n'avez aucune contre-indication à son utilisation et que vous mangez des herbes en quantité raisonnable.

Agripaume pendant la grossesse

Nouveau née

Devinez l'énigme: quand est-il impossible de tomber malade ou d'être soigné? C'est vrai - pendant la grossesse. Alors faites ce que vous voulez: ne tolérez pas et ne prenez pas de médicaments.

Hypertension artérielle et grossesse

Analyses

Pourquoi le médecin qui surveille votre grossesse s'intéresse-t-il constamment à votre tension artérielle? Pourquoi ne pas se sentir assez bien pour arrêter de surveiller votre tension artérielle?

Comment traiter la mycose des ongles pendant la grossesse pour ne pas nuire au bébé?

Accouchement

La mycose des ongles est une attaque qui peut arriver à n'importe qui. La défaite des ongles avec une onychomycose se produit assez souvent.