Principal / Infertilité

Grossesse 24 semaines

24 semaines obstétricales de grossesse est l'une des plus importantes de la période de gestation. C'est pendant cette période que commence la plus grande activité du fœtus et que l'utérus est préparé pour l'accouchement. Les organes du bébé sont presque tous formés, il commence à bouger activement et perçoit déjà les sons et autres signaux du monde extérieur.

24 semaines de grossesse combien de mois est-ce? Vous êtes enceinte de 6 mois et dans votre deuxième trimestre (24 semaines = 5 mois et 18 jours ou 168 jours de grossesse).

Quels autres changements arrivent au bébé?

Le bébé se développe et grandit activement, occupe pratiquement tout l'utérus, son poids varie de 550 g à 600 g, la longueur du corps de la couronne aux talons peut atteindre 32 cm. À 24 semaines, la croissance du fœtus en position «assise» est de 21 cm. avec du maïs.

Dans une semaine, il ajoutera environ 100 grammes. L'enfant est déjà développé de manière absolument proportionnelle. Ses bras, jambes, torse et volume de la tête correspondent parfaitement aux proportions qu'il aura après la naissance. Fréquence cardiaque normale jusqu'à 160 battements par minute. Comme auparavant, le bébé est actif, mais à cause de l'espace limité, il est trop serré pour qu'il puisse tomber, donc la future maman sent bien ses talons et ses coudes.

Pendant cette période, le cerveau est amélioré, dans lequel les connexions neuronales se forment en grande quantité. Une couche profonde de peau se forme - le derme. La couche adipeuse est peu développée, mais des glandes sudoripares se forment déjà.

Qu'arrive-t-il au corps à 24 semaines de gestation?

La silhouette de la femme est arrondie, le ventre continue de croître à un rythme rapide, la démarche de la femme acquiert un "canard" spécifique. Le sein continue de se remplir, il produit une petite quantité de colostrum. L'angle d'inclinaison du bassin change, le centre de gravité se déplace, ce qui entraîne des douleurs de traction désagréables dans la région lombaire.

Les femmes parlent souvent de douleurs dans le sacrum. Une douleur modérée survient en raison de la séparation des os pelviens, qui préparent déjà le canal génital pour le passage du bébé. Une douleur persistante sévère peut indiquer un lessivage du calcium de l'os et est soulagée après un traitement avec des préparations de calcium.

L'augmentation du volume sanguin, l'augmentation de la charge sur le système cardiovasculaire, sur la colonne vertébrale, sur les membres inférieurs entraînent une fatigue accrue de la femme enceinte, elle ne peut plus se précipiter dans la vie dans le même mode, de plus en plus souvent je veux m'asseoir et même m'allonger, levant ses jambes au-dessus de sa tête. Les brûlures d'estomac s'intensifient, la constipation, les flatulences et les ballonnements sont souvent dérangeants.

Malgré toutes les sensations désagréables, la santé et l'humeur de la femme sont généralement bonnes. Tous les ennuis pâlissent en comparaison du plaisir de la réalisation de la grossesse. Les mouvements flottants légers du fœtus devraient déjà se transformer en secousses et coups de pied assez tangibles. Maman peut probablement déterminer avec quelle partie du corps le bébé l'a "satisfaite".

À partir de cette période, la femme enceinte doit remarquer et compter le nombre de mouvements du bébé par jour, cela montre objectivement son état. Si votre poids a déjà légèrement augmenté en raison d'une toxicose, alors cette semaine, il peut y avoir un saut notable.

N'ayez pas peur, le médecin vous aidera à déterminer et à distinguer la prise de poids de l'œdème. Les mouvements de la femme deviennent léthargiques, lisses, protecteurs. La réalisation finale vient que vous devez vous occuper de deux personnes à la fois.

Prise de poids à 24 semaines de gestation

Risques possibles à 24 semaines de gestation

À la 24e semaine de grossesse, certaines femmes peuvent être préoccupées par une toxicose tardive - la gestose. Dans le même temps, les membres gonflent, le rythme cardiaque augmente, une augmentation de la pression artérielle et des maux de tête sont notés. Les risques d'hypertonicité utérine, de varices, de développement de diabète sucré chez la femme enceinte ne sont pas exclus, puisque désormais la libération d'insuline est particulièrement active. En particulier, il convient de prêter attention à cela pour ceux qui ont des diabétiques dans leur famille. En cas de soif accrue, d'augmentation de la miction ou de démangeaisons, vous devez absolument consulter un médecin. Cela peut indiquer que le fœtus est en surpoids..

À la fin du deuxième trimestre, une hypoxie fœtale peut survenir. Cette condition s'accompagne d'une augmentation de l'activité motrice de l'enfant et d'une augmentation de sa fréquence cardiaque de plus de 180 battements par minute. L'hypoxie entraîne des troubles de la croissance et du développement du bébé. La menace d'interruption de grossesse se développe dans le contexte de maladies chroniques de la femme enceinte ou de blessures pendant la grossesse. L'apparition d'un écoulement avec un mélange de sang peut être un signe de décollement placentaire et même d'interruption de grossesse.

Un changement dans la nature des pertes vaginales: une couleur vert jaunâtre, un mélange de sang ou de pus, une odeur désagréable indiquent une infection génitale, la formation d'une érosion cervicale et la menace d'une fausse couche. Si vous identifiez des symptômes alarmants, vous devez contacter un obstétricien-gynécologue.

Douleurs au dos et au bas de l'abdomen à 24 semaines

La manifestation de la lombalgie peut commencer au milieu du deuxième trimestre (vers le 6e mois) et accompagner une femme enceinte jusqu'à l'accouchement. Les lombalgies sont le plus souvent causées par un stress accru sur la colonne vertébrale, qui est complété par des muscles abdominaux affaiblis. La libération de relaxine pendant la grossesse peut également provoquer des sensations douloureuses qui irradient vers les articulations pubiennes et de la hanche. Cela est dû à des changements dans les niveaux hormonaux et à un ramollissement insignifiant des ligaments..

Cependant, en plus des facteurs ci-dessus, il peut y avoir un nombre suffisant d'autres raisons. Par exemple, si la douleur dans le bas du dos est de nature périodique, alors que l'utérus est très tendu, il est fort probable que les contractions de Braxton Hicks se fassent sentir. Mais cette hypothèse est vraie si l'âge gestationnel est supérieur à 37 semaines..

Si le temps est plus court et que la douleur est transmise dans l'abdomen et s'accompagne d'un écoulement, il peut y avoir un risque de naissance prématurée (surtout si une diminution du temps entre les contractions est ressentie). Dans ce cas, vous devez consulter un médecin dès que possible. Et après toutes les études, si nécessaire, une hospitalisation peut être prescrite. Certains médicaments d'entretien peuvent également être prescrits.

Les lombalgies peuvent également être une conséquence de la neurologie: radiculite, protrusion, ostéochondrose, hernie rachidienne. Si une maladie neurologique est diagnostiquée, des analgésiques peuvent être prescrits, le repos au lit est recommandé. Ils peuvent également recommander de porter un bandage et de suivre des cours de physiothérapie. Si des symptômes de symphysopathie sont établis, notamment des douleurs dans la région pubienne et des douleurs lors de la marche, le traitement est effectué dans un hôpital. Et toute la grossesse ultérieure est surveillée par un médecin..

Parfois, à 24 semaines, la femme enceinte s'inquiète des douleurs abdominales associées à l'étirement des ligaments de l'utérus. Ils surviennent souvent lorsque vous êtes dans une position inconfortable pendant une longue période. Si vous vous allongez sur le côté gauche et amenez vos jambes vers votre ventre, la douleur diminuera. Une attention particulière doit être portée à votre bien-être en cas de tiraillement au niveau de l'abdomen. Ils peuvent indiquer que le tonus de l'utérus est augmenté. C'est la période où ces plaintes sont courantes..

Consultez un médecin, car l'augmentation du tonus peut constituer une menace d'interruption de grossesse!

24 semaines de grossesse

La 24e semaine de grossesse est la fin du sixième mois obstétrical de gestation et la pré-fin du deuxième trimestre. L'âge du bébé est de vingt-deux semaines embryonnaires, à partir desquelles on peut conclure que tous les systèmes et organes de l'enfant entrent dans la phase finale de formation.

À partir de cette semaine, il y a une menace de diverses anomalies pendant la grossesse, c'est pourquoi les examens réguliers de la femme enceinte deviennent plus fréquents. En plus des échographies et des tests standard, un dépistage Doppler de la circulation placentaire est effectué.

Contenu

  • introduction
  • 24 semaines de grossesse: ce qui se passe
  • Problèmes et menaces de la 24e semaine de grossesse
  • Enceinte de 24 semaines: développement fœtal
  • Agitation à 24 semaines de gestation
  • Analyses et études à 24 semaines de gestation
  • Échographie à 24 semaines de gestation
  • Nutrition à 24 semaines de gestation
  • Activité physique à 24 semaines de gestation
  • Enceinte de 24 semaines: Recommandations des gynécologues
  • Sexe à 24 semaines de grossesse
  • Conclusion

introduction

Le signe le plus important de la croissance et du développement du bébé est le ventre de la femme enceinte qui grandit de jour en jour. La posture et la démarche commencent à changer alors que le corps essaie de répartir uniformément la masse accrue. Cela provoque des douleurs dans la colonne lombaire en raison de la forte charge sur la colonne vertébrale..

Les femmes qui ont négligé un mode de vie actif commencent à se plaindre d'une algie constante dans le bas du dos, qui empire chaque semaine en raison de la prise de poids. Pour éviter ce problème et éliminer l'apparition de vergetures, vous devez porter un bandage prénatal et effectuer une gymnastique spéciale pour les femmes en position.

Enceinte de 24 semaines: quelles sont les sensations

La moitié de la grossesse est déjà en retard. À partir du moment de la fécondation de l'ovule, de son implantation dans la paroi de l'utérus et du dernier flux menstruel, des changements globaux ont commencé dans le corps féminin, y compris des changements hormonaux. Tout cela était nécessaire pour que l'embryon fixé puisse grandir, se développer et, après un certain temps, naître..

Au cours du premier trimestre, tous ces changements étaient accompagnés de manifestations désagréables de toxicose et d'instabilité émotionnelle, mais maintenant, l'état de la femme est revenu à la normale. Ce n'est pas pour rien que les médecins appellent le deuxième trimestre de gestation le plus calme de toutes les grossesses. Pendant cette période, maman se sent tout simplement merveilleuse, ses mouvements sont toujours libres et légers, et son ventre, même s'il a grandi, n'est pas encore trop gros..

À la vingt-quatrième semaine de grossesse, une femme commence à remarquer une augmentation rapide de la masse. C'est à partir de cette période que surgit la menace d'une prise de poids excessive en raison d'une augmentation de l'appétit, qui augmente chaque jour. Il convient de noter que le gain de poids à ce moment-là ne doit pas dépasser 5-6 kilogrammes.

La condition normale pour cette période est la transpiration excessive, la faiblesse et la somnolence. Pour faire face à ces phénomènes négatifs, vous devez vous reposer davantage et ne pas oublier de mener une vie active..

Le matin et le soir, une femme peut remarquer un gonflement des membres supérieurs et inférieurs, qui se produit en raison du travail lent des reins. Pour réduire au minimum la possibilité d'œdème, vous devez boire moins et limiter votre consommation de sel. Si le gonflement est important, vous devez immédiatement consulter un médecin, car cette symptomatologie est la preuve de problèmes rénaux graves.

Certaines mères notent la sécrétion de colostrum par les glandes mammaires. Tout le monde n'est pas confronté à un phénomène similaire, mais c'est tout à fait normal, car le sein se prépare ainsi à produire du lait pour nourrir le bébé à naître. Pour éliminer l'inconfort causé par la sécrétion de colostrum, vous devez utiliser des coussinets de soutien-gorge.

Problèmes et menaces de la 24e semaine de grossesse

En raison de la croissance rapide du fœtus et de l'utérus, une croissance abdominale est notée vers la fin du deuxième trimestre. Si au premier trimestre, il est resté plat pendant assez longtemps, à la vingt-quatrième semaine de gestation, il ne sera pas possible de le cacher même derrière des vêtements amples. À partir de cette période, la croissance de l'abdomen devient rapide, entraînant l'émergence de divers types de problèmes.

En raison de l'étirement de la peau, la zone des cuisses et de l'abdomen est exposée à l'apparition de vergetures, qui sont précédées de fortes démangeaisons. Pour éviter leur apparition, vous devez lire l'utilisation de produits cosmétiques spéciaux pour les vergetures dès le premier mois de grossesse..

En outre, il y a une légère douleur dans les côtés et la colonne lombaire. Ils sont associés à l'étirement de l'utérus en raison de sa croissance. Une telle douleur est assez supportable et passe rapidement. En raison de l'abdomen arrondi, la femme enceinte ressent une gêne en position assise et couchée, il devient donc de plus en plus difficile de prendre une position confortable..

La croissance de l'abdomen se reflète également dans la démarche de la femme, elle devient comme un canard. Cela est dû à un déplacement du centre de gravité, une fatigue rapide et des douleurs dans le dos et les membres inférieurs.

Agrandissement de l'utérus

L'utérus continue de se dilater et de comprimer les organes du petit bassin. La compression affecte négativement le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et de la vessie. La femme court souvent aux toilettes et a également des problèmes de défécation. Elle a des brûlures d'estomac et des flatulences, et dans un contexte de constipation, des hémorroïdes peuvent se développer..

Tous les problèmes ci-dessus peuvent être corrigés, en outre, il convient de garder à l'esprit qu'ils sont de nature temporaire. Pour les éliminer, vous devez suivre un régime alimentaire spécial et, en cas de constipation, prendre un laxatif doux qui peut être bu par les femmes enceintes, car il ne nuira pas à l'enfant.

Inconfort et douleur

La douleur et l'inconfort survenant pendant cette période sont le plus souvent associés à une augmentation de l'utérus. Ils affectent souvent la région abdominale, le bas du dos, les membres inférieurs, la région temporale et occipitale, ainsi que l'anus en présence d'hémorroïdes.

Si les sensations douloureuses peuvent être tolérées et qu'elles sont légères, ne vous inquiétez pas à ce sujet. Mais s'ils commencent à s'intensifier, il vaut mieux voir un spécialiste. À ce stade, il existe une menace de fausse couche et de naissance prématurée. Ils peuvent être évités si vous surveillez attentivement votre état, car il n'est pas toujours possible de sauver un bébé né prématurément..

SRAS et fièvre

Peu de femmes en poste parviennent à éviter les rhumes, car telle ou telle période de grossesse coïncidera nécessairement avec le pic de l'épidémie. Le plus grand danger, les affections de l'étiologie du rhume, sont portées au premier trimestre de la gestation, lorsque l'embryon vient de s'ancrer dans l'utérus et que tout impact négatif peut conduire à un avortement spontané..

Vingt-quatre semaines est une période plus calme où le risque de fausse couche est minimisé. Cependant, si le froid n'est pas arrêté à temps, il peut nuire au développement du fœtus. C'est pour cette raison qu'il est important de commencer à le traiter dès l'apparition des premiers symptômes..

Si l'état de la femme enceinte est stable, elle peut visiter seule le thérapeute de la clinique. Mais si elle se sent faible, qu'elle a mal aux os et que ses indicateurs de température sont élevés, un spécialiste doit être appelé à la maison. Pour soulager votre état, en plus des médicaments, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle, représentée par des inhalations et des rinçages à base de diverses herbes médicinales. Il est également recommandé de boire beaucoup de thé à la framboise, des boissons aux fruits rouges et du lait avec du miel..

Si la température ne dépasse pas 38 degrés, vous n'avez pas besoin de les abattre, cependant, lorsque la température dépasse la normale, vous devez prendre un antipyrétique, que le thérapeute vous conseillera. Parmi les antipyrétiques les plus sûrs à l'heure actuelle, le paracétamol doit être préféré.

Après la guérison, vous devez éviter les grandes foules pour ne plus tomber malade. Pour aider votre immunité à se rétablir, vous devez passer plus de temps à l'extérieur, mener une vie active et aérer l'appartement..

Écoulement vaginal

La sécrétion vaginale à la vingt-quatrième semaine de grossesse n'est pratiquement pas différente de ce qu'elle était avant la conception, la seule chose qui a changé est son abondance.

Si l'écoulement est devenu brun, jaune, verdâtre, fromage et une odeur désagréable apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une décharge avec des stries sanglantes et une grande quantité de liquide à l'intérieur n'est pas considérée comme normale. Ils sont la preuve d'un processus inflammatoire, de problèmes avec le placenta ou d'une fuite de liquide amniotique..

Vous pouvez également découvrir quels problèmes et menaces accompagnent la 25e semaine de grossesse, comment le bébé se développe et ce qu'il fait, et bien plus encore. Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires dans cet article..

Enceinte de 24 semaines: développement fœtal

À ce stade, le fruit peut être comparé en taille au maïs. Il mesure 21 centimètres et pèse 530 grammes. À la 24e semaine de grossesse, les organes internes de l'enfant et tous les systèmes de survie mûrissent rapidement. L'enfant n'a pas encore pris de masse et sa peau est ridée et a une teinte rougeâtre. La graisse sous-cutanée vient de commencer à se déposer. Après quelques semaines, le bébé commencera à prendre du poids, ses joues, ses membres inférieurs et supérieurs deviendront dodus et la peau s'éclaircira.

Le cerveau se développe très rapidement pendant cette période. Il pèse une centaine de grammes et est parsemé de nombreuses circonvolutions. La formation du cervelet et du mésencéphale est presque terminée. Mais même au début du développement intra-utérin, le cerveau de l'embryon ne pesait que deux grammes.

Les os continuent de se développer et de se renforcer. La même chose se produit avec l'appareil musculaire. A ce moment, l'enfant pousse déjà bien dans l'utérus, saisit le cordon ombilical, tombe, remue ses membres et se retourne. Il a établi un cycle d'éveil et de sommeil. Le bébé dort maintenant de 16 à 19 heures par jour.

Les poumons commencent à préparer le bébé au processus de respiration autonome. Les alvéoles commencent à synthétiser un surfactant qui permettra aux poumons de s'ouvrir à la naissance et au premier souffle du bébé. Si la grossesse se termine par une naissance prématurée, en plaçant le bébé dans un incubateur avec un équipement spécial, vous pouvez lui sauver la vie et permettre aux poumons de se développer complètement..

Le visage de l'enfant est déjà complètement développé, il a des expressions faciales qui dépendent de l'humeur. Les sourcils et les cils sont clairement visibles. À ce moment, les récepteurs mûrissent chez le bébé, il peut déjà distinguer les goûts, réagir à la lumière et au son. Si vous apportez la lampe allumée à l'estomac de maman, le fœtus se tournera vers la lumière et vissera les paupières.

Les couches interne et externe de la peau sont posées. Un motif individuel se forme sur les paumes et les doigts du bébé, qui deviendra plus tard sa marque d'identification personnelle.

Agitation à 24 semaines de gestation

Comme il y a encore beaucoup d'espace dans l'utérus, le bébé peut y bouger librement. A la vingt-quatrième semaine de gestation, la femme ressent déjà bien ses tremblements. Ils peuvent être rythmés et forts, ou légers et doux - tout dépend de l'humeur du bébé. Le bébé apprend activement le monde qui l'entoure: il culbute, bouge ses jambes et ses bras, se retourne et a le hoquet.

Si une femme n'entend pas toujours les mouvements du fœtus, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Le silence est dû au fait que le bébé dort presque toute la journée et n'est réveillé que quelques heures. Cependant, s'il n'y a pas d'activité pendant plus d'une journée, vous devez contacter votre gynécologue.

Analyses et études à 24 semaines de gestation

À ce stade, la femme devrait déjà avoir passé deux tests triples: pour le niveau d'œstriol libre, d'hCG et de protéine alpha-fœtoprotéine, et deux examens échographiques ont été effectués. Avant un voyage prévu à la clinique prénatale, la future mère devra passer un test d'urine, un dépistage sanguin général et une analyse du sérum sanguin pour l'indice glycémique. Lors de l'examen, le gynécologue effectuera également un prélèvement vaginal..

L'UAC permettra à un spécialiste de surveiller la santé non seulement d'une femme enceinte, mais aussi d'un fœtus en examinant les caractéristiques des érythrocytes, des leucocytes, des réticulocytaires, des plaquettes, de l'hémoglobine et de l'hématocrite. Ils élimineront l'anémie et le développement de processus inflammatoires dans le corps..

À l'aide d'une analyse d'urine, le médecin surveille les reins, qui portent un double fardeau. Et l'index glycémique permet d'identifier la présence du diabète gestationnel, ainsi que de prévoir les risques de son développement.

Échographie à 24 semaines de gestation

Une échographie de vingt-quatre semaines n'est pas une procédure de routine. Cela se fait dans la période de la vingtième à la vingt-deuxième semaine. Mais si le gynécologue soupçonne que l'enfant a une pathologie, il enverra maman pour une intervention supplémentaire.

Avec l'échographie, le médecin écoutera le rythme cardiaque du fœtus, verra si son développement correspond à l'âge gestationnel, examinera les organes déjà formés et diagnostiquera sa suspicion. Maman ne devrait pas s'inquiéter à l'avance, car pour les médecins, cette procédure, bien que supplémentaire, est une réassurance.

À maman, à ce moment, l'uziste peut dire quel est le sexe de son bébé, le montrer également sur le moniteur de l'appareil et, si vous le souhaitez, prendre la première photo de son enfant..

Nutrition à 24 semaines de gestation

À la vingt-quatrième semaine de gestation, vous devez suivre le même régime qu'avant. Le menu doit être riche en fruits et légumes, céréales, pains, pâtes, herbes, huile d'olive, noix et haricots. En outre, le régime devrait inclure de la viande, du fromage, du poisson, de la crème sure, des œufs et du yogourt.

Il devrait exclure l'alcool, les bonbons, les plats épicés salés et poivrés, les produits semi-finis, les produits de boulangerie, le thé et le café forts. Les aliments riches en calories ne sont pas bénéfiques, mais au contraire provoquent une prise de poids rapide, tandis que les aliments salés provoquent l'apparition d'un œdème.

Le menu devrait également inclure des aliments contenant du fer pour prévenir l'anémie. Ils sont représentés par le bœuf, le sarrasin, le kaki, le jus de grenade. Pour obtenir des vitamines, vous devez manger des cerises et des cerises, des algues et des poivrons, et des fibres peuvent être obtenues à partir de fruits et de légumes. Il est nécessaire de boire jusqu'à deux litres d'eau par jour et de consommer de la nourriture souvent et en petites portions.

Complexes de vitamines

Il n'est pas toujours possible d'obtenir la bonne quantité de vitamines pour le corps de la mère et du bébé à partir des aliments, c'est pour cette raison que les gynécologues prescrivent des complexes de vitamines et de minéraux à leurs patients. Un besoin particulier de telles lekforms se fait sentir pendant la période automne-hiver. L'indication de tels médicaments est l'âge de la mère de plus de trente ans et les allergies, en raison desquelles vous devez limiter votre alimentation.

Cependant, avant de vous rendre à la pharmacie pour des vitamines, vous devriez consulter votre gynécologue. Lui seul pourra choisir un complexe approprié, en tenant compte du déroulement de la grossesse et des caractéristiques du corps de maman. En prenant de telles vitamines, vous devez respecter strictement la posologie..

Activité physique à 24 semaines de gestation

L'activité physique joue un rôle important dans le déroulement de la grossesse et le bien-être de la femme. S'asseoir à long terme devant l'ordinateur ou devant la télévision affectera négativement le bien-être de maman. Elle deviendra en surpoids, ce qui compliquera l'accouchement, les douleurs dans les membres et le dos, ainsi que la léthargie et l'apathie.

Pour garder son corps en forme, il suffit de consacrer du temps à de longues promenades dans le parc. Il est à noter qu'un séjour de cinq minutes dans la rue ne fera rien, la marche devrait durer au moins une demi-heure. En outre, une femme peut s'inscrire au fitness pour les femmes enceintes, à l'aquagym, au yoga ou à des cours dans la salle de sport avec un entraîneur personnel.

L'essentiel est que l'entraînement soit régulier et ne provoque pas de surmenage..

Enceinte de 24 semaines: Recommandations des gynécologues

Pour que la vingt-quatrième semaine de grossesse se passe sans problème, la femme enceinte doit adhérer aux recommandations suivantes:

  • Si cette période tombe au plus fort de l'épidémie de grippe, une femme devrait éviter les grandes foules et manger de l'ail et des oignons, qui sont bons pour détruire les agents pathogènes. Vous devez également vous assurer que l'air de la pièce ne stagne pas et soit toujours frais..
  • Si le gonflement des membres supérieurs et inférieurs augmente, vous devriez consulter un spécialiste. Si des mesures rapides ne sont pas prises, ce problème peut se transformer en gestose, entraînant une perturbation du fonctionnement du cœur, du système nerveux central, des reins et du foie de la femme enceinte. Pour un bébé, cette maladie comporte également un grave danger sous la forme d'une insuffisance placentaire et d'autres déviations dangereuses..
  • Pendant une période de vingt-quatre semaines, les ecchymoses et les chutes doivent être évitées, car elles peuvent entraîner de graves conséquences, surtout s'il s'agit d'un ventre meurtri.
  • Puisque le bébé à ce moment entend déjà bien la mère et reconnaît sa voix, elle devrait lui parler aussi souvent que possible, toucher le ventre, le caresser et dire des mots agréables à l'enfant. Vous pouvez donner au petit pour écouter de la musique classique. Une telle interaction aidera maman et bébé à établir un lien étroit avant même sa naissance..

Pour se préparer à l'accouchement, une femme doit faire des exercices de Kegel, qui renforceront les muscles du vagin, du périnée et du bas-ventre..

Sexe à 24 semaines de grossesse

L'intimité sur une période de vingt-quatre semaines doit être douce, calme et sans hâte, aucune expérimentation n'est autorisée. Un couple marié ne doit pas oublier le confort et la sécurité du bébé, en évitant la pression sur le ventre. Sinon, aucune restriction n'est fournie.

Un gynécologue peut interdire les relations sexuelles en cas de problème de santé de la future mère ou en cas de menace de naissance prématurée. De plus, l'intimité peut être interdite avec une gestose, beaucoup ou un manque d'eau, l'érosion cervicale et les grossesses multiples.

Conclusion

La 24e semaine de grossesse est marquée non seulement par des changements externes brusques concernant le corps de la future maman, mais aussi par l'apparition d'un lien particulier entre elle et le bébé..

Pour que le temps d'attente restant pour les miettes passe sans incident, cette connexion doit être renforcée et, bien sûr, pour surveiller votre bien-être et la santé de l'enfant, alors l'attente de sa naissance sera heureuse et sereine..

Développement du bébé dans le ventre de la mère à la 24e semaine de grossesse

En regardant le calendrier de grossesse, vous pouvez vous assurer que la 24e semaine de grossesse tombe à la fin du sixième mois, ce qui signifie que le dernier trimestre de la période de gestation commencera très bientôt. En attendant, il reste trois mois avant l'accouchement, il est donc temps de se préparer calmement et de profiter de sa condition..

Le deuxième trimestre est considéré comme le plus favorable. 24 semaines obstétricales de grossesse est la période pendant laquelle cette période prend fin et où la future mère devra bientôt «atteindre la dernière ligne droite». Votre bébé a considérablement grandi au cours des 6 derniers mois obstétricaux, mais jusqu'à présent, il ne peut pas exister de manière autonome du corps de la mère.

Bien que, si pour une raison quelconque une naissance prématurée se produit, l'enfant a toutes les chances de survivre. Les capacités de la médecine moderne vous permettent de soutenir le corps de l'enfant jusqu'à ce qu'il apprenne à respirer par lui-même.

Sentiments d'une femme

Le calendrier de grossesse divise toute la période de gestation en trois trimestres, dont chacun dure environ trois mois civils. La plus favorable et la plus calme est la seconde, à laquelle appartient la 24e semaine de grossesse..

Cependant, c'est presque la fin de cette période «dorée», et la troisième étape finale de la gestation va bientôt commencer. Voyons ce qui se passe à la 24e semaine de grossesse avec le corps féminin:

  • À ce stade, le poids corporel devrait augmenter considérablement. Le gain normal est de l'ordre de 4 à 7 kilogrammes. Si une femme commence à peser 10 kilos ou plus de plus, elle devrait reconsidérer son régime alimentaire, car il est probablement trop riche en calories. Mais en aucun cas vous ne devez mourir de faim ou suivre un régime strict. La nutrition doit être complète, car l'enfant a besoin de vitamines et d'oligo-éléments pour son développement. Mais il vaut mieux refuser beaucoup de bonbons et de pâtisseries..
  • Un ventre en croissance à 24 semaines de gestation change de démarche et de posture lorsque le centre de gravité du corps change. Les femmes commencent à se dandiner un peu.
  • L'apparition d'un petit gonflement le matin à cette heure est pratiquement la norme. Les reins fonctionnent au ralenti la nuit et ne peuvent pas faire face à l'augmentation de la charge. Pour améliorer la situation, il est recommandé de réduire la quantité de sel dans l'alimentation, car c'est le sel qui favorise la rétention d'eau. Cela ne vaut pas la peine de réduire la quantité de liquide consommée, mais vous devriez essayer de boire souvent, mais pas en grandes portions, littéralement 1 à 2 gorgées. Si le gonflement ne disparaît pas tout au long de la journée, vous devez contacter votre gynécologue.
  • Un autre «malheur» noté par de nombreuses femmes enceintes est la transpiration excessive. Il est inutile de traiter ce problème, après l'accouchement, tout reviendra à la normale. En attendant, vous pouvez conseiller de porter des vêtements en coton ou d'autres matériaux fabriqués à partir de fils naturels et d'aller plus souvent aux toilettes..
  • Un ventre à croissance rapide peut entraîner la formation de vergetures; pour éviter leur apparition, vous pouvez utiliser des produits cosmétiques spéciaux

Remuer

Votre bébé a déjà tellement grandi de 24 semaines qu'il lui devient de plus en plus difficile de tomber. Pour cela, l'enfant peut déjà prendre une position dans laquelle il sera jusqu'à l'accouchement - sa tête est située dans le bas de l'abdomen. Mais si, lors d'une échographie à la 24e semaine de grossesse, il est déterminé que le bébé se trouve les jambes baissées, ne vous inquiétez pas.

Avec un degré de probabilité élevé, on peut dire qu'il a encore le temps de se retourner et de prendre la «bonne» présentation de la tête.

Mais même si l'enfant est dans la «mauvaise» position, il n'y a rien de particulièrement dangereux à cela. Au moment de choisir une méthode de gestion de l'accouchement, le médecin devra tenir compte de ce fait..

Maman sent clairement le mouvement du fœtus pendant cette période. Le tout-petit peut donner des coups de pied ou pousser avec ses mains. Parfois, il peut "sortir ses fesses" de sorte qu'un renflement arrondi soit clairement visible sur la paroi abdominale.

Bien sûr, l'enfant ne donne pas de coups de pied 24 heures sur 24, mais uniquement pendant la période de son activité. Il dort la majeure partie de la journée et son heure de veille est de 4 à 6 heures par jour. L'agitation pendant les heures creuses peut être une réaction à des influences extérieures. Par exemple, de nombreuses femmes notent que leur bébé réagit à un bruit aigu avec des secousses..

Contractions d'entraînement

La grossesse de 24 à 25 semaines est la période pendant laquelle de nombreuses femmes commencent à ressentir des contractions d'entraînement périodiques. La différence entre les combats d'entraînement et les combats réels est la suivante:

  • ils sont irréguliers, c'est-à-dire qu'il peut s'agir de contractions uniques de l'utérus ou de contractions se produisant en série - plusieurs contractions fréquentes, puis une longue pause;
  • ils ne sont pas intenses, les contractions d'entraînement sont pratiquement indolores.

L'absence de combats d'entraînement pendant cette période est également la norme. Alors ne vous découragez pas si vous ne ressentez rien de tel..

Développement de bébé

Considérez comment le fœtus se développe à 24 semaines de gestation. Il est déjà assez volumineux, à la 24e semaine de grossesse, la taille du fœtus lui crée déjà certaines difficultés pour la libre circulation à l'intérieur de l'utérus. Sa hauteur totale est d'environ 33 cm et le poids du fruit est d'environ 600 grammes..

S'il y a une grossesse de 24 semaines avec des jumeaux, le poids total des enfants est de 1,0 à 1,2 kg. De plus, un jumeau est généralement plus grand que l'autre, la différence de poids peut être de 50 à 70 grammes.

Le fœtus continue d'accumuler de la graisse sous-cutanée à 24 semaines, mais le bébé est toujours très maigre. Au moment de la naissance, il prendra du poids de manière significative et acquerra des joues potelées..

La couche de graisse est nécessaire pour la thermorégulation, donc si la naissance prématurée survient à 24 semaines de gestation, le bébé sera placé dans un incubateur spécial, où une certaine température est maintenue artificiellement.

À 24 semaines, le système endocrinien du bébé commencera à synthétiser activement l'hormone de croissance. Le fait est qu'à cette période, l'enfant est déjà complètement formé et il n'a besoin que de grandir et de prendre du poids pour que son corps puisse exister par lui-même..

À ce stade, les traits du visage sont complètement formés, les cils et les sourcils commencent à apparaître, les cheveux poussent sur la tête. Des glandes sudoripares se forment. Pendant cette période, le développement de l'enfant se poursuit à un rythme rapide:

  • le poids du cerveau est d'environ 100 grammes, la formation des parties principales du cerveau se termine;
  • le squelette devient de plus en plus durable et les articulations sont plus solides;
  • dans les tissus des poumons, la production d'un surfactant commence - c'est une substance qui permet une respiration spontanée après la naissance. Il empêche l'agglutination des tissus et protège contre les bactéries qui peuvent pénétrer dans le corps du bébé lors des premières respirations;
  • le lien affectif entre bébé et mère continue de se développer et de se renforcer. L'enfant est sensible aux expériences et aux émotions négatives, les femmes enceintes doivent donc essayer d'éviter le stress et essayer de profiter de la vie;
  • l'audition de l'enfant est bien développée, il est donc recommandé que maman et papa parlent régulièrement au bébé. De telles conversations ont un effet sur le développement, l'enfant s'habitue aux voix des membres de la famille et après la naissance se calme en entendant des sons familiers.

Examens de routine

Le calendrier des examens programmés ne prévoit aucun examen spécial pour le moment. Si c'est cette semaine qu'une visite programmée chez le gynécologue tombe, la femme devra passer un ensemble standard de tests - une étude générale du sang et de l'urine, ainsi qu'un test de glycémie. Ces examens permettront d'identifier en temps opportun les risques de développer un diabète pendant la grossesse et la gestose..

Avec une santé normale et l'absence d'indications, le dépistage échographique n'est pas prescrit cette semaine. Le deuxième dépistage prévu, la femme enceinte aurait dû passer plus tôt.

Complications

Normalement, à vingt-quatre semaines, le bien-être de la femme enceinte devrait être bon. Cependant, tout peut arriver, il faut donc être à l'affût de toute la «période de grossesse». La croissance de l'utérus peut provoquer une exacerbation de diverses maladies chroniques:

  • gastrite;
  • cholécystite;
  • cystite;
  • pyélonéphrite, etc..

Par conséquent, si vous vous sentez moins bien, ne retardez pas la visite chez un spécialiste et, si nécessaire, suivez un traitement..

Pendant cette période, la probabilité de développer des complications telles que:

  • anémie de grossesse;
  • diabète de grossesse;
  • gestose.

Afin de diagnostiquer les complications en développement à temps, il est nécessaire de passer des tests en temps opportun. Par conséquent, ne manquez pas les visites programmées chez le gynécologue et suivez toutes les instructions données par le spécialiste..

Les femmes enceintes doivent être prudentes et éviter les situations traumatiques de toutes les manières possibles. N'oubliez pas que même une légère ecchymose causée par une chute peut provoquer un décollement placentaire et une naissance prématurée. Par conséquent, si la blessure a eu lieu, assurez-vous de subir une échographie pour vous assurer que tout est en ordre..

Un rhume ou une grippe peut également compliquer la grossesse. Il n'est pas toujours possible d'éviter l'infection, mais néanmoins, il ne faut pas oublier les mesures de sécurité lors d'épidémies. Si la température augmente et que des symptômes de rhume apparaissent, vous devez observer le repos au lit et appeler un médecin. À l'heure actuelle, de nombreux médicaments sont autorisés et ne peuvent pas être utilisés au cours du premier trimestre, mais l'automédication doit être exclue..

Un écoulement inhabituel à 24 semaines de gestation devrait également être préoccupant. Si la décharge devient piquante, mousseuse, inégale ou devient verte ou jaune, cela peut être des signes d'infection..

Surtout souvent chez les femmes enceintes, le muguet est détecté, cette maladie est causée par une flore conditionnellement pathogène et se reproduit souvent dans le contexte d'une immunité réduite. Pour identifier la cause, vous devez passer des tests et, si une infection est détectée, suivre un traitement.

Ainsi, la 24e semaine de grossesse est la dernière «étape» du deuxième trimestre. Normalement, la vingt-quatrième période de sept jours doit se dérouler calmement, sans causer d'inconfort significatif à la mère. Mais pour ne pas rater les signes de complications naissantes, vous devez écouter attentivement votre bien-être, assurez-vous de visiter régulièrement le gynécologue et effectuer tous les rendez-vous donnés par le spécialiste..

Vingt-quatrième semaine de grossesse

Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

À partir de la douzième semaine de gestation, l'âge gestationnel est considéré exclusivement comme des semaines obstétriques, car toutes les normes pour divers paramètres du développement fœtal sont déterminées pour la période obstétricale. Ainsi, pour déterminer si le fœtus se développe normalement, les paramètres de son état actuel sont comparés aux normes établies pour l'âge gestationnel obstétrical..

Le poids corporel du fœtus à la fin de la 24e semaine de grossesse peut varier de 600 à 800 g, et la longueur du corps est en moyenne de 29 plus ou moins 1,1 cm, mais elle peut atteindre 31 à 32 cm. À ces périodes de grossesse, taille et poids le fœtus chez différentes femmes peut différer dans des limites assez larges, car ces paramètres sont dus non seulement à la nutrition de la femme enceinte, mais également aux caractéristiques génétiques de la constitution. Par exemple, si les parents d'un enfant sont des personnes grandes et grandes, alors le poids et la taille de leur bébé seront assez grands, probablement plus que la moyenne. Si les parents sont petits et minces, le fœtus sera petit et, par conséquent, sa taille et son poids peuvent être inférieurs aux valeurs moyennes..

L'oreille interne est entièrement formée à la 24e semaine, et grâce à cela, le fœtus est capable de naviguer dans l'espace et de déterminer la position du corps dans laquelle il se trouve. Autrement dit, l'enfant comprend qu'il est en train de culbuter, de se coucher à l'envers, etc..

La peau du fœtus s'assombrit, le degré de transparence diminue en raison de l'activation de la production de mélanine - un pigment qui donne à la peau sa couleur habituelle. Plus la mélanine est produite dans les cellules de la peau, plus elle est foncée. De plus, c'est à la 24e semaine que s'achève la formation d'un motif papillaire sur le bout des doigts, ce qui crée des empreintes digitales uniques pour chaque personne. Les glandes sudoripares et sébacées se sont complètement formées et ont commencé à fonctionner sur la peau.

Sur le dos et d'autres parties du corps de l'enfant, des réserves de graisse brune apparaissent, qui seront nécessaires dans les premiers mois après la naissance pour maintenir une température normale. Après tout, un nouveau-né n'est pas encore capable de produire suffisamment de chaleur à partir des aliments pour chauffer son propre corps, il a donc besoin d'une source supplémentaire pour générer de la chaleur, qui est la graisse brune sous-cutanée stockée pendant le développement intra-utérin. Après la naissance, la graisse brune est décomposée, ce qui entraîne la libération d'une grande quantité d'énergie thermique, ce qui aide le bébé à maintenir une température corporelle normale constante.

À la 24e semaine, l'hormone de croissance commence à être produite chez le fœtus, grâce à laquelle le bébé grandira activement et prendra du poids pendant les semaines restantes de la grossesse.

Les alvéoles des poumons sont recouvertes d'une fine couche de surfactant - une substance qui les empêche de coller ensemble pendant l'inhalation et l'expiration.

Les sillons et les circonvolutions du cerveau s'approfondissent et prennent enfin forme, le développement des organes sensoriels se poursuit. Ce processus détermine le fait que l'enfant, étant dans l'utérus, étudie activement le monde qui l'entoure - il réagit à divers stimuli externes (sons, lumière, toucher, etc.) La réaction du fœtus peut être différente - vive ou, au contraire, douce, selon que le bébé aime ou non l'action du stimulus. Par exemple, le fœtus peut réagir au son d'une musique agréable en calmant et en ralentissant ses mouvements, montrant ainsi que le stimulus lui est agréable. Et en réponse à un cri fort, l'enfant peut commencer à bouger intensément d'excitation et à vouloir montrer qu'il n'aime pas ça. Votre bébé peut plisser les yeux en réponse à une lumière trop vive. Il distingue également le goût du liquide amniotique. De plus, le fœtus peut ressentir les émotions ressenties par la future mère..

Remuer le fœtus

À la 24e semaine, les mouvements fœtaux deviennent très visibles pour une femme. Maintenant, ils ne peuvent pas être confondus, par exemple, avec le péristaltisme intestinal. De plus, une femme peut ressentir exactement comment le bébé bouge, par exemple, pose une jambe ou une poignée sur la paroi de la vessie fœtale, se retourne, frissonne, etc. En outre, une femme enceinte peut ressentir un hoquet fœtal, qui se traduit par des tremblements rythmiques à l'intérieur de l'abdomen..

La nature des mouvements fœtaux peut être différente - des mouvements brusques, fragmentaires et insatisfaits aux mouvements fluides. Par ses mouvements, le fœtus réagit à divers stimuli de l'extérieur: lumière vive, musique, sons divers, toucher l'estomac, humeur de la mère, etc. Souvent, la nature des mouvements est déterminée par le fait que le bébé aime ou non un stimulus du monde extérieur. De plus, si le bébé aime quelque chose, ses mouvements sont généralement doux et doux. Si, au contraire, il n'aime pas quelque chose, le fœtus commence à bouger activement, brusquement, rapidement, comme s'il essayait de faire comprendre à la mère qu'il est malheureux.

L'enfant dans l'utérus a déjà un mode de sommeil et d'éveil, et donc la future mère ne ressent pas ses mouvements constamment pendant la journée, mais seulement occasionnellement, à de courts intervalles avec des intervalles de calme entre eux. Autrement dit, le bébé bouge pendant un certain temps, après quoi il y a un intervalle calme lorsque le fœtus dort. Puis il se réveille à nouveau, et la mère sent ses mouvements, puis il s'endort et vient à nouveau une période de repos.

Le repos et l'état de veille du fœtus peuvent ne pas coïncider avec ceux de la mère, de sorte que le bébé peut réveiller la femme tôt le matin ou la nuit lorsqu'elle dort. Dans une telle situation, il est recommandé de simplement caresser le ventre et de chanter une berceuse pour que le bébé se calme. En règle générale, une technique aussi simple aide.

Les mouvements du fœtus doivent être ressentis chaque jour par une femme enceinte, car ils indiquent que le bébé est vivant et grandit. Si un jour la femme enceinte n'a pas ressenti de mouvement fœtal, même une fois, vous devez immédiatement appeler une ambulance et être hospitalisée à l'hôpital - il est peut-être encore possible de sauver la grossesse..

Si les mouvements soudainement, sans raison apparente (sans l'action d'un stimulus externe) deviennent rapides et très actifs, cela indique un manque d'oxygène chez le fœtus. Ainsi, tout en se déplaçant activement, le fœtus tente d'accélérer le flux sanguin et d'augmenter le flux d'oxygène en augmentant le volume de sang traversant les tissus et les organes par unité de temps. Dans une telle situation, il vous suffit de respirer de l'air frais à l'extérieur ou par une fenêtre ouverte pendant quelques minutes.

Échographie et analyses

La vingt-quatrième semaine est la dernière fois pour subir la deuxième échographie de dépistage programmée, qui est réalisée pour identifier les malformations du fœtus, ainsi que pour évaluer la conformité du développement du bébé à la norme. Bien sûr, le moment optimal (20 à 22 semaines) est déjà passé, mais à 24 semaines, cette étude informative et sûre peut encore être réalisée..

Le deuxième dépistage vous permet d'identifier les défauts de certains organes et parties du corps, car ils sont déjà suffisamment développés et clairement visibles par un spécialiste. Lors du premier dépistage, seules les violations graves peuvent être détectées, et le second vous permet de détecter davantage de défauts «mineurs» qui sont tout à fait compatibles avec la vie, mais nécessitent un traitement qualifié après la naissance de l'enfant. Par exemple, lors de la deuxième échographie, une malformation cardiaque peut être détectée, qui devra être enlevée chirurgicalement après la naissance du bébé. L'échographie de dépistage est prescrite à toutes les femmes enceintes.Par conséquent, après avoir reçu une référence pour cet examen, il n'est pas nécessaire d'avoir peur que quelque chose ne va pas avec le bébé..

Un spécialiste du diagnostic par ultrasons mesure la taille de la tête, de l'abdomen, de la cuisse, du bas de la jambe, de l'épaule, de l'avant-bras et détermine également la taille et le poids approximatifs du bébé. En outre, la présence de l'os nasal, l'état des yeux, du cœur, de l'estomac et d'autres organes internes sont évalués. Tous les paramètres mesurés se rapportent à la norme, sur la base de laquelle une conclusion est faite si le fœtus se développe normalement ou s'il y a des écarts.

En plus de divers paramètres reflétant le développement de l'enfant, lors de l'échographie de dépistage, la présentation, la localisation et le degré de maturité du placenta, la longueur du col de l'utérus, l'état de l'os interne, la qualité et la quantité de liquide amniotique, le myomètre et certains autres paramètres sont évalués si nécessaire.

Si l'échographie Doppler est effectuée en parallèle avec l'échographie, le flux sanguin dans le cordon ombilical, l'artère utérine et d'autres vaisseaux à travers lesquels le sang circule vers le bébé est également déterminé..

À la vingt-quatrième semaine de grossesse, il est obligatoire de passer un test de tolérance au glucose, qui est nécessaire pour détecter le diabète sucré gestationnel, qui peut se développer chez la femme pendant la grossesse. Au cours de ce test, la glycémie à jeun est d'abord déterminée, puis la femme reçoit une solution de glucose à boire et la glycémie est mesurée toutes les demi-heures 4 fois. C'est-à-dire qu'après avoir bu la solution sucrée, le taux de glycémie est déterminé après 30 minutes, après une heure, après 1,5 heure et après deux heures, et les lectures sont tracées sur le graphique. Si un pic net d'augmentation de la concentration de glucose apparaît sur le graphique, cela indique un diabète sucré. La concentration de sucre dans le sang 2 heures après avoir bu une solution sucrée de plus de 11,1 mmol / l est également un indicateur du diabète..

En outre, la 24e semaine est la dernière date d'échéance pour le test sanguin biochimique et le coagulogramme prévus, qui doivent être effectués à 22-24 semaines. Un test sanguin biochimique est utilisé pour détecter les violations du fonctionnement de divers organes internes, et un coagulogramme est utilisé pour évaluer l'état de la coagulation sanguine et pour déterminer le risque de saignement, de thrombose, de prééclampsie, etc..

Dans la plupart des consultations CIS, le test sanguin biochimique à 22-24 semaines de gestation comprend des paramètres tels que la concentration de glucose, de protéines totales, de fractions protéiques, de bilirubine, d'urée, de créatinine, de cholestérol, de triglycérides, ainsi que l'activité de l'AST, de l'ALT, de la phosphatase alcaline. Dans le cadre du coagulogramme, le nombre de plaquettes, la concentration de fibrinogène, ainsi que le temps de thromboplastine partielle activée (APTT), l'indice de prothrombine (PTI), le rapport normalisé international (INR), le temps de thrombine (TB) sont déterminés.

La liste des paramètres calculés dans le test sanguin biochimique et le coagulogramme peut être différente selon les consultations, et est déterminée par la direction de l'établissement médical.

Lorsque les paramètres du coagulogramme ou du test sanguin biochimique sont en dehors de la plage normale, le médecin prescrit des manipulations diagnostiques supplémentaires pour clarifier la pathologie en développement ou existante, puis effectue le traitement nécessaire.

Si une femme à la 24e semaine doit régulièrement consulter un obstétricien-gynécologue menant une grossesse, il est alors conseillé de passer un test sanguin général et un test urinaire général. Ces tests ne doivent pas être soumis sans faute à la 24e semaine selon le protocole approuvé par le ministère de la Santé, mais en pratique le médecin les prescrit à chaque visite, car les tests sont simples, mais très informatifs et utiles pour identifier les complications de la grossesse pouvant affecter négativement le développement du fœtus..

Ainsi, une analyse d'urine générale vous permet d'identifier les processus inflammatoires cachés ou d'autres maladies du système urinaire (reins, uretères, vessie, urètre) et d'évaluer le risque de développer une prééclampsie. Et l'évaluation du risque de prééclampsie est très importante, car cette complication de la grossesse peut entraîner la mort du fœtus et de la mère. Si un risque élevé de prééclampsie est identifié, un traitement est administré pour réduire ce risque.

En présence de leucocytes, d'érythrocytes, de cylindres, de mucus ou d'un grand nombre de cellules épithéliales dans l'urine, le médecin soupçonne la présence de processus inflammatoires dans les organes urinaires. Dans une telle situation, si nécessaire, des études diagnostiques supplémentaires sont effectuées et un traitement est prescrit..

En présence de protéines dans l'urine, le médecin expose un risque élevé de prééclampsie. Si, en même temps, la femme souffre également d'hypertension artérielle et d'œdème, elle est alors envoyée à l'hôpital pour traitement en milieu hospitalier, car la triade pression + œdème + protéines dans l'urine est un signe de gestose (une complication dangereuse de la grossesse). Si l'on ne trouve que des protéines dans l'urine et que la pression est normale et qu'il n'y a pas d'œdème sévère, un apport en calcium (1 g par jour jusqu'à 40 semaines) et l'aspirine (75 à 125 mg par jour jusqu'à 36 semaines) sont prescrits pour réduire le risque de prééclampsie.

Un test sanguin général vous permet d'identifier l'anémie et divers processus inflammatoires cachés dans différents organes. L'anémie est un syndrome pathologique assez courant chez la femme enceinte, résultant d'un besoin corporel accru en fer. L'anémie entraîne une hypoxie du fœtus et de la femme, ce qui affecte négativement à la fois le déroulement de la grossesse et le développement du bébé. Par conséquent, il est important d'identifier l'anémie le plus tôt possible et de commencer le traitement nécessaire, qui consiste à prendre des suppléments de fer. La prise d'un test sanguin général vous permet de détecter l'anémie à un stade précoce et d'effectuer le traitement nécessaire jusqu'à ce que l'hypoxie entraîne de graves troubles du développement de l'enfant..

Si une femme a un facteur Rh sanguin négatif, alors à la 24e semaine, elle doit passer un test pour les titres d'anticorps (analyse des anticorps contre le facteur Rh et les protéines AB0), si la dernière fois cette analyse a été effectuée il y a environ un mois (à 19 - Semaine 20) ou n'a jamais abandonné pendant toute la grossesse. Cette analyse est utilisée pour identifier le conflit Rh conduisant au développement de la maladie hémolytique du nouveau-né. En conséquence, l'identification rapide du risque de conflit Rh permet le traitement nécessaire visant à prévenir le développement d'une maladie hémolytique du nouveau-né. Et comme le conflit Rh n'est possible que chez les femmes ayant un sang Rh négatif, seules les femmes enceintes avec un tel paramètre sanguin sont testées pour les titres d'anticorps. Le test est passé tous les mois.

Vous n'avez pas besoin de passer d'autres tests si la femme se sent bien, que rien ne la dérange et que la grossesse se déroule normalement. Si une femme a des plaintes, vous devez d'abord consulter un médecin qui vous prescrira tous les tests et examens nécessaires, puis, en fonction de leurs résultats, effectuera un traitement..

Visiter un obstétricien-gynécologue

A la vingt-quatrième semaine, la période de la cinquième visite programmée chez le gynécologue menant la grossesse débute chez les femmes inscrites à 7 à 8 semaines. Cependant, si une femme est inscrite à un âge gestationnel plus tardif, la 24e semaine, elle peut avoir la date de la deuxième, troisième ou quatrième visite prévue chez le gynécologue. Le médecin de la réception examine les femmes selon le même algorithme, car l'examen est déterminé par l'âge gestationnel et non par le nombre de visites.

Vous devez emporter avec vous une carte d'échange chez le médecin, qui contiendra tous les résultats de l'examen et des examens, ainsi que des analyses et des conclusions d'études instrumentales que le gynécologue n'a pas vues. Sur la base des résultats des tests et des études, le médecin prescrira, si nécessaire, un traitement.

Lors de la première étape de la réception, le gynécologue s'entretient avec la femme, lui demandant en détail son état de santé, ses plaintes, ses symptômes inquiétants, etc. Séparément, il est nécessaire de savoir si une femme présente les manifestations suivantes:

  • À quand remonte la dernière fois que le mouvement fœtal a été ressenti;
  • S'il y avait des pertes vaginales brunes ou rouges (sanglantes);
  • Y a-t-il une fuite de liquide amniotique (écoulement du vagin d'une grande quantité de liquide, semblable à de l'eau trouble);
  • Y a-t-il des maux de tête sévères persistants;
  • Y a-t-il un scintillement devant les yeux des mouches, des taches, des éclairs de lumière;
  • Si un gonflement prononcé des mains ou du visage apparaît;
  • S'il y a des démangeaisons, des rougeurs, des gonflements, des rougeurs dans le périnée et le vagin;
  • La nature des pertes vaginales (couleur, consistance, présence d'impuretés, odeur spécifique);
  • Y a-t-il de la douleur en urinant;
  • Y a-t-il des douleurs abdominales sévères même lorsqu'il est complètement détendu?.

L'enquête se termine par la mesure de la pression, la pesée et le calcul du gain de poids, après quoi le médecin procède à un examen et à un examen obstétrique externe. Un examen des jambes est effectué pour identifier les varices et évaluer la gravité de l'œdème; peau - pour détecter tout gonflement, rougeur, cloques, papules ou autres formations; seins - pour évaluer l'état et la présence de phoques dans les tissus des glandes mammaires; paroi abdominale - pour évaluer l'élasticité et la consistance des muscles, pour identifier la divergence des fibres musculaires ou une hernie. Ensuite, la forme est fixe et la circonférence de l'abdomen est mesurée, qui à la 24e semaine est de 75 à 80 cm.

Ensuite, le médecin sonde l'emplacement des différentes parties du corps du fœtus à travers la paroi abdominale antérieure, trouvant où se trouvent la tête, les fesses, le visage, les bras et les jambes du bébé dans l'utérus. Au cours de la détermination de l'emplacement du fœtus, le tonus de l'utérus est également évalué par sa réponse au toucher dans l'abdomen. Si l'utérus se contracte modérément au toucher, le ton est normal et s'il devient littéralement «pierre», alors la femme présente une hypertonicité.

Ensuite, le médecin mesurera la hauteur du bas de l'utérus avec un ruban centimétrique, qui est normalement de 22 à 24 cm à la 24e semaine. en raison des caractéristiques de l'évolution de la grossesse, de la constitution et d'un certain nombre d'autres facteurs. VSDM est mesuré du bord supérieur de l'articulation pubienne au bord supérieur de l'utérus, ressenti à travers la paroi abdominale antérieure.

De plus, si le bassin n'a pas été mesuré dans le passé, le médecin le fait avec un appareil spécial - un appareil de mesure du bassin. Actuellement, il est habituel de mesurer quatre tailles du bassin - la distance spinarum, la distance crystalarum, la distance trochantérienne et le conjugué externe. Normalement, les dimensions sont les suivantes:

  • Distance spinarum 25-26 cm;
  • Cristarum distance 28-29 cm;
  • Distance trochantérienne 31 - 32 cm;
  • Externa conjugué 20-21 cm.

La taille du bassin vous permet d'estimer grossièrement s'il y a suffisamment de place pour que le bébé passe par les voies naturelles pendant le travail.

À 24 semaines, il y a généralement un examen gynécologique sur chaise et aucun prélèvement n'est effectué. Cependant, si une femme se plaint d'inconfort dans la région génitale ou s'il y a des soupçons d'insuffisance isthmique-cervicale, ou si un anneau est installé sur le col de l'utérus, un examen et un prélèvement de frottis sont effectués..

Une fois l'examen terminé, le médecin procède à l'étude des résultats des tests et des examens, sur la base desquels il tire une conclusion sur l'évolution de la grossesse, le développement fœtal et la présence de toute pathologie. Si les tests ou les indicateurs d'examen ne correspondent pas à la norme, le médecin prescrit à la femme un traitement ambulatoire à domicile ou la dirige vers une hospitalisation à la maternité..

Ensuite, la femme est référée pour des tests qu'elle devra passer dans le mois suivant (par exemple, un test de tolérance au glucose, un test sanguin biochimique, un coagulogramme, une formule sanguine complète, une analyse d'urine générale, un test de titre d'anticorps pour les femmes avec un facteur Rh négatif et etc.). Les instructions indiquent la date à laquelle vous devez passer les tests, ce qui permettra à la femme de se rendre immédiatement au laboratoire le bon jour et de ne pas perdre de temps à aller chez le médecin uniquement pour les formulaires nécessaires. Le laboratoire envoie les résultats des tests finis au médecin qui les évalue. Si les résultats ne sont pas normaux, le médecin peut appeler la femme non-fréquentée pour prescrire un traitement ou une hospitalisation à la maternité..

À la fin du rendez-vous, le médecin fixe la date de la prochaine visite dans un mois, soit environ 28 à 29 semaines de gestation. Cependant, si l'état de santé de la femme enceinte s'aggrave ou si des symptômes inquiétants apparaissent, vous devez vous rendre chez le médecin à l'improviste et ne pas attendre la date de la visite prévue..

Panneaux de signalisation

Toutes les femmes doivent savoir quels symptômes sont des signes avant-coureurs, car lorsqu'ils apparaissent, vous devez immédiatement appeler une ambulance et être hospitalisé à la maternité. Cette tactique de comportement est due au fait que des signes alarmants indiquent le développement d'une pathologie sévère pouvant conduire à la perte de grossesse (par exemple, décollement placentaire, naissance prématurée, éclampsie, etc.).

Les signes avant-coureurs à la 24e semaine de grossesse sont les suivants:

  • Écoulement vaginal sanglant;
  • Écoulement liquide abondant, semblable à de l'eau, du tractus génital;
  • Mal de tête constant associé à une déficience visuelle du type de taches scintillantes, de flashs et de mouches devant les yeux;
  • Gonflement soudain et sévère du visage ou des mains;
  • Augmentation de la température corporelle à 38,0 o C et plus;
  • Démangeaisons et brûlures dans le vagin ou le périnée;
  • Douleur ou sensation de brûlure en urinant;
  • Douleur abdominale sévère qui ne s'améliore pas même avec un repos et une relaxation complets;
  • Un coup violent à l'abdomen de toute origine (par exemple, chute d'un objet lourd sur l'abdomen, abdomen posé sur une surface dure, etc.);
  • L'apparition de plus de 4 à 5 contractions en une heure.

Sentiments, signes de grossesse et changements dans l'état du corps

En relation avec la croissance de l'utérus, la compression et le déplacement des organes internes se produisent, et le développement de l'enfant et la prise de poids augmentent la charge sur les os, les tissus, les systèmes cardiovasculaires et autres, ce qui fait qu'une femme à la 24e semaine de grossesse présente ce qui suit pas très agréable, mais complètement manifestations normales:

  • Augmentation de la transpiration;
  • Maux de tête épisodiques et étourdissements;
  • Essoufflement et sensation de difficulté à inspirer et à expirer profondément;
  • Sensations de chaleur épisodiques dans tout le corps;
  • Saignement du nez ou des gencives;
  • Constipation;
  • Urination fréquente
  • Brûlures d'estomac;
  • Maux de dos, bas du dos, sacrum, coccyx et jambes;
  • Léger gonflement des jambes et de la zone des tissus mous;
  • Inconfort lors de la marche;
  • Vergetures (stries) sur la peau de l'abdomen, des côtés et des cuisses;
  • Restrictions sur l'amplitude des mouvements (il est difficile pour une femme de se pencher, de faire des mouvements brusques, etc.).

Toutes les manifestations ci-dessus sont considérées comme normales pour la 24e semaine de grossesse, car elles sont causées par des changements physiologiques dans le corps et ne nécessitent donc pas de traitement. Mais, comme ces manifestations provoquent une gêne, il est conseillé d'essayer de minimiser leur intensité en effectuant des actions aussi simples que prendre régulièrement une douche de contraste, marcher à l'air frais, faire des exercices physiques, observer un régime de travail et de repos, masser les gencives avec les doigts, etc..

De plus, pour réduire l'incidence de la constipation, il est conseillé de bien manger, y compris dans une alimentation riche en fibres (par exemple, pain complet, légumes, fruits, céréales), en faisant de l'exercice et en utilisant des sirops de lactulose (Portalac, Normase, Duphalac, etc.) ) comme laxatif efficace, sûr et doux.

Il est conseillé d'arrêter les brûlures d'estomac en prenant des antiacides (Almagel, Fosfalugel, Maalox, etc.), mais vous pouvez essayer de trouver d'autres méthodes pour traiter ce symptôme inconfortable. Par exemple, certaines femmes se débarrassent des brûlures d'estomac en absorbant un morceau de chocolat noir, d'autres en cliquant sur les graines. Afin de ne pas provoquer de brûlures d'estomac, il est conseillé de dormir avec une tête surélevée, de placer un rouleau sous les épaules et le cou, de ne pas se pencher après avoir mangé et bu, de manger par petites portions.

Pour réduire l'intensité et la fréquence des douleurs dans le dos, le coccyx, le bas du dos, le sacrum et les hanches, il est conseillé de ne pas porter de chaussures à talons hauts, de s'asseoir dans des positions inconfortables, de ne pas rester debout longtemps, de ne pas croiser les jambes, de ne pas porter de poids, de ne pas faire de mouvements brusques porter un bandage pour une promenade, etc..

En présence d'œdème modéré ou léger, aucune action n'est nécessaire, car ils sont dus aux caractéristiques du fond hormonal. Mais si le gonflement devient plus important, il est conseillé de limiter la consommation de liquides et de sel..

En plus de toutes les manifestations ci-dessus, une femme à la 24e semaine de grossesse peut ressentir les sensations suivantes:

  • Douleur à la hanche due au ramollissement des ligaments et des tendons et à la séparation des os pelviens sur les côtés afin d'augmenter la capacité de la filière pelvienne.
  • Crampes dans les muscles du mollet, qui peuvent survenir par intermittence jusqu'à l'accouchement. Ils sont dus à une carence en calcium et en vitamine B12 dans le corps, faible taux de glucose dans le sang, varices ou diabète sucré, ainsi qu'une forte charge sur les jambes. Si une femme ressent une crampe, elle doit alors tirer fortement son pied vers elle et le maintenir dans cette position jusqu'à ce que la douleur disparaisse, puis masser le muscle du mollet. Pour la prévention des crises, il est conseillé de prendre des suppléments de calcium, de vitamines B et d'éviter une charge lourde sur les jambes.
  • Écoulement de colostrum du sein. Le colostrum doit être essuyé doucement avec un chiffon propre, sec et doux, ne lui permettant pas de rester longtemps sur la peau, car cela peut provoquer l'apparition de pelage et de fissures sur les mamelons.
  • Rougeur et desquamation de la peau dues à des caractéristiques hormonales.
  • Détérioration de l'état des ongles, des cheveux, des dents et de la peau causée par une carence en vitamines et minéraux.
  • Vergetures (stries) sur la peau de l'abdomen, des côtés et des cuisses dues à l'étirement rapide et fort de la peau. Avec l'aide de cosmétiques, les vergetures ne peuvent pas être éliminées, mais elles peuvent être rendues moins visibles. Afin de rendre les stries invisibles, vous devez commencer à les lubrifier avec des produits cosmétiques spéciaux tant qu'elles sont rouges. Une fois que les vergetures deviennent blanches, elles ne peuvent plus être rendues invisibles à l'aide de produits cosmétiques. Pour éviter l'apparition de nouvelles vergetures, vous devez lubrifier la peau de l'abdomen, des côtés et des cuisses avec des produits cosmétiques spéciaux, une crème nourrissante ou une huile végétale (olive, tournesol, amande, etc.).

À la 24e semaine, le fœtus occupe toute la cavité utérine et à partir de ce moment, il commence à l'étirer. Aux moments de mouvements fœtaux actifs, l'utérus se contracte de 1 à 2 minutes et ces contractions sont des contractions d'entraînement de Braxton Hicks, répétées environ 10 à 15 fois par jour. De telles contractions d'entraînement ne sont pas un symptôme de la menace d'interruption de grossesse et ne présentent donc pas de danger. Les contractions de Braxton Hicks sont nécessaires pour entraîner l'utérus à la naissance à venir. Cependant, si les contractions sont devenues régulières, douloureuses, répétées plus de cinq fois par heure, vous devez appeler une ambulance et être hospitalisé dans un hôpital obstétrical avec suspicion de naissance prématurée..

Allocations

À la 24e semaine, les pertes vaginales sont considérées comme normales, ayant une consistance uniforme liquide, peintes dans une couleur blanchâtre, transparente, émettant une légère odeur aigre.

Si une décharge apparaît de nature différente de celle ci-dessus, elle est considérée comme pathologique et indique un problème. De plus, lorsque des écoulements pathologiques apparaissent dans certains cas, vous devez appeler de toute urgence une ambulance et, dans d'autres, consulter un obstétricien-gynécologue dans un proche avenir, car ils peuvent être causés par diverses raisons, dont certaines sont dangereuses en cas d'interruption de grossesse, et l'autre ne provoque pas d'interruption de grossesse. mais affecte toujours le développement du fœtus.

Ainsi, avec l'apparition d'une décharge de liquide abondante, peinte dans une couleur jaunâtre, accompagnée de contractions régulières, ou avec la libération de sang (à savoir du sang, pas de frottis) du vagin, vous devez immédiatement appeler une ambulance, car ces options de décharge indiquent le développement de conditions capables de conduire à la perte de grossesse, par exemple, naissance prématurée, décollement placentaire, etc..

Avec l'apparition épisodique de portions assez abondantes de décharge liquide, une fuite de liquide amniotique peut être suspectée. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter dans un proche avenir un obstétricien-gynécologue, qui déterminera les autres tactiques de grossesse..

Lorsque des écoulements sanglants apparaissent, il est également nécessaire de consulter un gynécologue à la clinique, car un tel symptôme indique la présence d'une érosion cervicale ou d'une lésion de la muqueuse vaginale pendant les rapports sexuels, l'examen gynécologique, etc..

La coloration des écoulements dans une teinte verdâtre, jaunâtre ou grisâtre, l'apparition de grumeaux, de flocons, de bulles ou d'inclusions de mucus, de pus, de traînées de sang ou d'une odeur spécifique désagréable indiquent le développement d'une maladie infectieuse et inflammatoire des organes génitaux. Dans une telle situation, vous devez contacter le gynécologue de la clinique dans un proche avenir.

En plus des pertes vaginales, à la 24e semaine, une femme peut avoir un écoulement rectal. En règle générale, du pus ou du sang est libéré du rectum, ce qui peut être un signe d'hémorroïdes ou de lésion de la membrane muqueuse par des matières fécales trop denses. Par conséquent, lorsque la décharge de l'intestin apparaît, vous devez consulter un médecin à la clinique, car les maladies accompagnées de symptômes similaires n'entraînent pas de perte de grossesse, mais nécessitent un traitement rapide..
En savoir plus sur les pertes vaginales

Saignement

À la 24e semaine de grossesse, les spottings du tractus génital peuvent avoir la nature d'un saignement ou d'un saignement. En cas de saignement, vous devez immédiatement appeler une ambulance et être hospitalisé dans un hôpital, car un tel symptôme indique le développement de complications dangereuses pouvant entraîner la mort du fœtus et l'interruption de grossesse. Dans une telle situation, un traitement débuté le plus tôt possible donne une plus grande chance de sauver l'enfant et de poursuivre la grossesse. En cas de saignement, vous devez consulter un obstétricien-gynécologue dans une polyclinique dans les prochains jours, car ce symptôme accompagne généralement des maladies qui ne peuvent pas entraîner la perte de grossesse, mais nécessitent un suivi de leur évolution et de leur traitement..

Ainsi, il est évident qu'il faut être capable de distinguer les saignements des saignements, puisque le premier est un symptôme très dangereux, et le second, au contraire, est un signe relativement sûr. Ainsi, le saignement est la décharge de sang du tractus génital, similaire au sang menstruel, et en quantité suffisamment importante. En règle générale, les saignements se développent avec le décollement placentaire, le travail prématuré, le placenta praevia et d'autres pathologies. Elle s'accompagne souvent de contractions régulières, de tiraillements au niveau de l'abdomen et / ou du bas du dos et d'une forte détérioration du bien-être.

Le saignement est un mélange de sang dans la décharge du tractus génital, à la suite de quoi la masse totale de la décharge semble rougeâtre ou brune. De plus, le nombre de ces sécrétions est faible. Le plus souvent, les saignements ne sont pas accompagnés de contractions ou de douleurs abdominales, mais sont provoqués par une érosion du col de l'utérus, un myome utérin, des hématomes vaginaux, etc..
En savoir plus sur les saignements

Utérus et abdomen

À la 24e semaine, le bord supérieur de l'utérus se trouve au niveau du nombril et la hauteur du fond de l'utérus (la distance entre la partie supérieure de l'articulation pubienne et le bord supérieur de l'utérus) est de 22 à 24 cm.

À cette période de gestation, l'utérus commence à se contracter périodiquement pendant de courtes périodes (1 à 2 minutes). Ces contractions sont appelées contractions simulées ou de Braxton Hicks. Ils sont la norme car ils reflètent la préparation de l'utérus à l'accouchement. Les contractions apparaissent de manière irrégulière, ne sont pas accompagnées de douleur intense, disparaissent après 1 à 2 minutes, et il peut y en avoir 10 à 15 au total pendant la journée.

Cependant, si les contractions deviennent régulières et douloureuses, leur nombre est supérieur à 5 par heure, alors nous ne parlons pas de fausses contractions, mais de contractions tout à fait réelles - de telles manifestations indiquent le développement d'une naissance prématurée. Si des contractions douloureuses régulières apparaissent à raison de plus de 5 par heure, vous devez immédiatement appeler une ambulance et être hospitalisé dans un hôpital obstétrique pour arrêter l'accouchement prématuré et maintenir la grossesse..

Le ventre est arrondi, saillant vers l'avant, sa circonférence est de 75 à 80 cm Malgré la saillie importante vers l'avant, le ventre permet toujours à la femme de se plier librement. En raison de l'étirement de la peau sur l'abdomen, les vaisseaux peuvent briller avec une teinte bleuâtre et la peau démange beaucoup ou même se recouvre d'une petite éruption cutanée. Les éruptions cutanées et les démangeaisons de la peau sont normales, causées par un étirement sévère de la peau, vous ne devez donc pas vous soucier de leur apparence..

Douleur dans l'abdomen et d'autres parties du corps

À la 24e semaine de grossesse, une femme peut normalement ressentir des douleurs physiologiques de localisation variée, qui ne sont pas le signe d'une maladie, mais sont causées par l'étirement et la pression de l'utérus sur les organes internes, les os, les articulations, les muscles et les ligaments. De telles douleurs ne nécessitent pas d'attention ni de traitement médical, donc quand elles apparaissent, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Ainsi, normalement, à la 24e semaine de grossesse, une femme peut ressentir des douleurs dans l'abdomen, le dos, le bas du dos, le sacrum, le coccyx, les hanches, le nombril et les jambes..

La douleur dans l'abdomen est localisée dans ses parties latérales et a la nature d'un léger étirement douloureux. Si la douleur abdominale est vive, crampe, accompagnée de pertes vaginales, de fièvre ou d'une forte détérioration de la santé, il s'agit déjà d'une douleur anormale, indiquant le développement d'une condition dangereuse.Par conséquent, lorsqu'elle apparaît, vous devez appeler une ambulance et être hospitalisé.

Les douleurs dans le dos, le bas du dos, le sacrum, le coccyx et les os pelviens sont causées par la pression de l'utérus considérablement élargi sur l'os, l'étirement des ligaments et un déplacement du centre de gravité dû à l'abdomen saillant. De plus, les maux de dos, le coccyx, le sacrum et les os pelviens sont toujours normaux, mais les lombalgies peuvent être pathologiques. Ainsi, si la douleur au bas du dos est associée à une douleur lors de la miction ou à une augmentation de la température corporelle, elle est pathologique, car elle indique le développement d'une maladie rénale, de la vessie ou d'autres organes du système urinaire. En cas de mal de dos pathologique, vous devez consulter un médecin de la clinique et suivre un traitement.

Les douleurs à la hanche sont toujours normales. Ils sont associés à la divergence des os pelviens sur les côtés pour augmenter le volume du canal de naissance.

La douleur dans le nombril est également toujours normale, car elle est causée par une forte pression de l'utérus sur l'abdomen dans la zone de cette formation physiologique sur le corps. Lorsque l'utérus se développe au-dessus du nombril (et cela se produira après 1 à 2 semaines), la douleur dans le nombril disparaîtra.

La douleur dans les jambes est presque toujours normale et est associée à une charge considérablement accrue, à des chaussures inconfortables et à d'autres facteurs similaires. Cependant, parfois, en présence de maladies chroniques (par exemple, varices), la douleur dans les jambes est pathologique. Dans une telle situation, il est impératif de traiter la maladie sous-jacente qui provoque des douleurs aux jambes non seulement chez les femmes enceintes, mais également chez toute autre personne..

Toutes les femmes enceintes ont des douleurs physiologiques à un degré ou à un autre, et il est impossible de les éliminer complètement. Mais vous pouvez essayer de réduire la gravité et l'intensité de la douleur normale en suivant ces règles simples:

  • Ne portez pas de chaussures à talons hauts.
  • Ne restez pas assis ou debout pendant de longues périodes. Si une femme est forcée de rester debout pendant une longue période, toutes les 1 à 2 heures, elle doit s'allonger les jambes levées pendant 5 à 15 minutes. Si une femme doit rester assise pendant une longue période, toutes les 1 à 2 heures, elle doit marcher pendant 10 à 15 minutes.
  • Ne vous asseyez pas sur des chaises et des tabourets sans dossier ou avec une surface molle.
  • Ne croise pas les jambes.
  • Dormir sur le côté gauche.
  • Ne transportez pas la gravité.
  • Ne gardez pas vos mains au-dessus de votre tête pendant longtemps.
  • Lorsque vous vous penchez, vous devez écarter vos jambes à la largeur des épaules et les plier légèrement au niveau des genoux.
  • Portez un bandage de soutien en marchant.
  • Plusieurs fois par jour pendant 5 à 15 minutes, levez-vous en position genou-coude (à quatre pattes).

En plus de toutes les douleurs physiologiques et pathologiques ci-dessus, à la 24e semaine de grossesse, une femme peut éprouver des crampes dans les muscles du mollet, qui sont causées par une carence en calcium, vitamine B12, stress excessif sur les jambes ou diverses maladies vasculaires. De telles crampes peuvent apparaître périodiquement jusqu'à l'accouchement. Avec le développement d'une convulsion, vous devez tirer le pied fermement sur vous-même et le maintenir dans cette position jusqu'à ce que la douleur soit complètement soulagée, puis masser légèrement le mollet. Pour éviter les crises, vous devez prendre des préparations de calcium, des vitamines B, minimiser la charge sur les jambes et traiter les maladies vasculaires chroniques existantes.

De plus, de nombreuses femmes à la 24e semaine s'inquiètent de la douleur dans l'anus, qui est pathologique, car elle est causée par des hémorroïdes, une fissure anale, etc. Malheureusement, la pression de l'utérus sur le tissu pelvien entraîne une stagnation du sang dans les veines, y compris les veines hémorroïdales, à la suite de laquelle des hémorroïdes peuvent se développer. Par conséquent, un pourcentage assez important de femmes dans la seconde moitié de leur grossesse souffrent d'hémorroïdes. Sans aucun doute, si vous ressentez des douleurs dans l'anus, vous devriez consulter un médecin et suivre le traitement nécessaire..

S'il n'y a pas de complications de la grossesse (par exemple, placenta praevia, menace de naissance prématurée, insuffisance isthmique-cervicale, fausses couches dans le passé, jumeaux ou triplés, etc.), la femme se sent bien, alors vous pouvez faire l'amour. Après tout, la sensibilité des organes génitaux et de la libido augmente au deuxième trimestre, ce qui permet à une femme de recevoir une gamme beaucoup plus large de sensations agréables qu'avant de concevoir un enfant..

Dans le même temps, les médecins recommandent de ne pas pratiquer le sexe anal pendant la grossesse, mais de donner la préférence à la variante vaginale traditionnelle des rapports sexuels. De plus, il faut éviter les pénétrations brusques, brusques et trop profondes du pénis dans le vagin, ainsi que les postures prétentieuses qui obligeront une femme à exercer une forte tension ou à créer une pression sur l'abdomen..

Si pendant les rapports sexuels une femme ressent une gêne, la position doit être modifiée, mais si dans ce cas l'inconfort ne disparaît pas, il est recommandé d'arrêter le contact sexuel.

Le poids corporel à la 24e semaine de grossesse peut augmenter de 3,9 à 7,7 kg par rapport au poids avant la grossesse. Une telle augmentation est considérée comme normale, car elle n'est pas causée par des dépôts graisseux, mais par une augmentation de la masse des organes internes, du volume sanguin et d'une certaine hydratation des tissus. En conséquence, une femme qui a pris du poids dans la fourchette normale reviendra à la masse qui existait avant la grossesse après l'accouchement. Si une femme prend plus de poids que la normale, dans ce cas, l'augmentation de la masse est associée non seulement à des changements physiologiques dans le corps, mais également à l'apparition de graisse corporelle. Dans ce cas, après l'accouchement, la femme constatera qu'elle est en surpoids..

De plus, il faut se rappeler que plus la femme était rassasiée avant la grossesse, plus la prise de poids devrait être proche de la limite inférieure de la norme. En d'autres termes, il est optimal pour les femmes en surpoids à la 24e semaine de grossesse d'ajouter seulement 3,9 à 5,2 kg, et les femmes minces peuvent gagner jusqu'à 7,7 kg.

Vous pouvez contrôler indépendamment si le gain de poids est normal. Pour ce faire, vous devez savoir qu'une augmentation de 350-500 g est considérée comme normale au cours de la semaine.Par conséquent, en se pesant chaque semaine, une femme peut calculer si elle prend du poids dans les limites normales ou si elle prend un excès..

Aliments et alcool

Le régime alimentaire d'une femme à la 24e semaine de grossesse doit nécessairement inclure du poisson, de la viande, des produits laitiers, des œufs, des céréales, du pain complet, des légumes frais, des fruits, des baies, des herbes, des noix, du beurre et de l'huile végétale. Il est préférable d'ajouter du beurre aux plats principaux préparés et de l'huile végétale comme vinaigrette pour les salades de légumes frais et d'herbes. Il est impératif que l'alimentation contienne des aliments riches en fer (viande, foie, sarrasin, grenades, etc.) et en calcium (fromage, fromage cottage), car le besoin de ces éléments est élevé.

Il est conseillé de faire cuire les plats à la vapeur, au ragoût, au four ou à ébullition. Il vaut mieux refuser la friture.

Il est optimal de prendre de la nourriture 3 à 5 fois par jour en petites portions, car cela procurera une sensation constante de satiété et en même temps évitera la constipation, les brûlures d'estomac, les flatulences et d'autres troubles fonctionnels du tube digestif..

Il est conseillé d'exclure du régime ou de minimiser la consommation de nourriture épicée, salée, marinée, fumée, épicée, en conserve, de restauration rapide, de farine, de confiserie - ces produits contribuent à une augmentation de l'œdème, à une prise de poids excessive, ainsi qu'à l'apparition de dysbiose, flatulences, brûlures d'estomac, constipation, etc..ré.

Ne mangez pas d'aliments semi-crus, tels que des œufs à la coque, des steaks avec du sang, etc., car ils peuvent être contaminés par des œufs d'helminthes et les manger crus peut entraîner une infection par les helminthiases..

Vous pouvez boire quand vous le souhaitez, mais il est conseillé d'utiliser des boissons naturelles saines, telles que boisson aux fruits, compote, jus, eau minérale, etc. Il est conseillé de refuser le thé et le café ou de ne pas les boire plus de 2 à 3 tasses par jour, car ces boissons ont un fort effet stimulant. Au total, il est conseillé de ne pas consommer plus de 2 litres de liquide par jour, en tenant compte de l'eau contenue dans les plats cuisinés.

En ce qui concerne l'alcool, de nombreux médecins et scientifiques pensent que boire un verre de vin rouge naturel ou un verre de bière de temps en temps ne fera aucun mal, et c'est donc tout à fait acceptable..

Certaines femmes éprouvent un besoin paradoxal d'alcool à la 24e semaine de grossesse, qui n'est pas dû à un manque d'alcool éthylique, mais à une carence en protéines dans l'organisme. Pour vous débarrasser de ces envies douloureuses, vous devez inclure dans votre alimentation plus d'aliments protéinés (viande, poisson, fromage, noix, etc.).
En savoir plus sur la nutrition

Médicaments approuvés

Actuellement, les médicaments, en fonction de l'effet sur le fœtus, sont divisés selon la classification de la FDA en cinq groupes - A, B, C, D et X. Chaque groupe comprend uniquement des médicaments ayant le même type d'effet sur le fœtus. En conséquence, l'utilisation des médicaments de chaque groupe pendant la grossesse est strictement réglementée..

Ainsi, à la 24e semaine de grossesse, vous pouvez utiliser en toute sécurité des médicaments des groupes A et B, car ils sont sans danger pour le fœtus. De plus, si un traitement est nécessaire, lorsque les avantages de la prise du médicament seront supérieurs aux risques possibles pour le fœtus, il est permis d'utiliser des médicaments du groupe C, qui peuvent à la fois avoir et non un effet négatif sur un enfant en gestation. En cas de menace mortelle, les médicaments du groupe D sont autorisés. Les médicaments du groupe X ne sont jamais utilisés pendant la grossesse.

Savoir à quel groupe appartient un médicament particulier est simple: vous devez lire les instructions officielles, la section sur l'utilisation pendant la grossesse et l'allaitement. Les instructions pour les médicaments du groupe A indiquent qu'ils sont autorisés pendant la grossesse. Dans les instructions pour les médicaments du groupe B, ils écrivent généralement "le médicament est approuvé pour une utilisation au cours des deuxième et troisième trimestres" ou "dans les expériences sur les animaux, aucun effet négatif sur le fœtus n'a été détecté, mais comme la sécurité pour l'homme n'a pas été confirmée expérimentalement, l'utilisation n'est possible que selon les instructions d'un médecin après évaluer le rapport bénéfice / risque ". Les instructions pour les médicaments du groupe C indiquent: "dans les expériences sur les animaux, un effet négatif sur le fœtus a été révélé, par conséquent, l'utilisation pendant la grossesse est interdite ou possible uniquement dans des cas exceptionnels lorsque le bénéfice l'emporte sur le risque." Les instructions pour les médicaments des groupes D et X indiquent toujours qu'ils sont interdits d'utilisation pendant la grossesse.

Ci-dessous, pour plus de commodité, nous fournissons une liste des médicaments les plus couramment utilisés dans la vie quotidienne des groupes A et B, approuvés pour une utilisation à la 24e semaine de grossesse:

  • Médicaments antipyrétiques - médicaments à base de paracétamol (Akamol-Teva, Daleron, Ifimol, Calpol, Panadol, Lupocet, etc.), d'ibuprofène (Bonifen, Brufen, Ibuprom, Ibusan, Ipren, Nurofen, etc.) ou d'acide acétylsalicylique ( Acide acétylsalicylique, etc.).
  • Médicaments pour supprimer la toux sèche - les médicaments à base de dextrométhorphane sont autorisés (Akodin, Padeviks, Paracetamol DM, Tussin plus).
  • Médicaments expectorants - les médicaments à base de guaifénésine ou de bromhexine sont autorisés (Bronchicum, Bronchipret, Gerbion, Gedelix, etc.).
  • Préparations pour la congestion nasale et l'écoulement nasal - seules les formes topiques (gouttes nasales et sprays) à base de pseudoéphédrine, de phényléphrine (Vibrocil, Orinol Plus, Rinopront, etc.), de xylométazoline ou d'oxymétazoline (For Nose, Galazolin, etc.) sont autorisées. etc.).
  • Médicaments antiallergiques - tous les médicaments appartenant à la 3ème génération sont autorisés (Allegra, Desloratadin, Norastemizole, Telfast, Erius, etc.).
  • Analgésiques (pour soulager la douleur) - les médicaments à base de drotavérine (No-Shpa, Drotavérine), de papavérine (Papaverine) et d'ibuprofène (Nurofen, Ibuprofène, etc.), ainsi que de magnésium (sulfate de magnésium) sont autorisés.
  • Antiacides (pour les brûlures d'estomac) - les médicaments à base d'hydroxyde de magnésium et d'aluminium sont autorisés (Almagel, Alumag, Gastracid, Maalox, Fosfalugel).
  • Médicaments antifongiques - seules les formes topiques (suppositoires, crèmes et pommades pour administration vaginale) sont autorisées Clotrimazole, Mikogal, Miconazole, Natamycine, Nystatine, Sertaconazole, Econazole.
  • Antihémorroïdes - seules les formes topiques sont autorisées (suppositoires, crèmes et comprimés pour administration dans le rectum) Hépatrombine, Dobezilate de Calcium, Proctoglivenol, Relief, Troxevasin, Eskuzan.
  • Laxatifs - tous les sirops contenant du lactulose sont autorisés (Duphalac, Portalak, Normase, etc.).
  • Agents antidiarrhéiques (pour la diarrhée) - les probiotiques (Linex) et les sorbants (Smecta) sont autorisés.
  • Antibiotiques - divers médicaments sont autorisés dans le groupe pénicilline (amoxicilline, amoxiclav, etc.), le groupe céphalosporine (céfuroxime, céphalexine), ainsi que la nitrofurantoïne, l'érythromycine, la polymyxine, la lincomycine, la clindamycine.

Faire face au stress pendant la grossesse

L'inconfort causé par les changements hormonaux précoces est révolu depuis longtemps, vous vous habituez déjà au bien-être. Une bonne humeur et un confort psychologique contribuent à une meilleure compréhension avec son mari et ses proches. L'attirance sexuelle pour son mari grandit, ce qui ne peut que contribuer à l'harmonisation des relations. Dans cette période, je veux rêver du futur, réfléchir au présent. Je voudrais prolonger le plus longtemps possible cette ambiance chaleureuse. Que faut-il pour cela? Naturellement, calme et encore calme - psychologique, externe.

Comment éviter le stress et les querelles inutiles à l'avenir?

Curieuse à cet égard est l'expérience pratiquée dans la Chine ancienne, où, pendant la grossesse, les femmes étaient retirées dans des établissements spéciaux de "sanatorium-resort", où tout au long de leur grossesse, elles étaient engagées dans l'art, la contemplation des beautés de la nature, la connaissance de soi, qui ne pouvait que contribuer au confort psychologique.

A notre époque, cette technique est difficile à mettre en œuvre - on est encore loin du congé maternité, il n'y a pas de sanatoriums spéciaux pour les femmes enceintes, et il y a beaucoup de corvées dans la maison (surtout si l'enfant attendu n'est pas le premier-né). Mais votre tranquillité d'esprit ne dépend que de vous..

Il est bien connu que pendant la grossesse, votre mode de vie peut à la fois avoir un effet positif sur le développement du fœtus et contribuer à sa violation.

Les effets bénéfiques sont:

  • Régime rationnel.
  • Mode de travail et de repos rationnel.
  • Un mode de vie actif (mais n'oubliez pas que tout va bien avec modération).
  • Une attitude émotionnelle positive est importante - vous devez penser au bien, profiter de la vie, l'amour pour votre mari et votre enfant devrait illuminer toute votre grossesse.
En conséquence, il existe un certain nombre de limitations pendant la grossesse. Ils existent pour protéger votre santé et assurer le développement rationnel de votre bébé:
  • Il faut renoncer aux mauvaises habitudes: fumer, boire de l'alcool, se droguer.
  • Essayez d'éviter le stress, le désespoir, les querelles, la dépression.
Les femmes enceintes savent tout cela, mais savoir ne signifie pas les utiliser pour leur propre bien. Si vous pouvez encore abandonner les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool) pendant un certain temps (stade de la grossesse), la régulation du contexte psycho-émotionnel est une tâche beaucoup plus difficile. N'oubliez pas les tempêtes hormonales dans le corps d'une femme au cours du premier trimestre. En conséquence, la tâche de maintenir le calme et l'équilibre psychologique devient d'une difficulté prohibitive..

Que faire pour atteindre le calme monastique?

En règle générale, ce chemin est très individuel. Chacun a son propre chemin pour atteindre le fondement du bonheur humain - la tranquillité.
Pendant la grossesse, pour une femme, la source de la mauvaise humeur peut provenir de deux groupes différents:

1. Changements dans votre corps. Ce sont des changements hormonaux dont les effets secondaires sont: toxicose, instabilité psychologique, changements dans les préférences alimentaires, faiblesse générale.

2. Facteurs externes: contact avec les gens autour de vous, transports publics bondés, relations avec votre mari, vos proches et vos proches. Et aussi beaucoup de petites choses quotidiennes - des programmes télévisés déprimants, des journaux et des publications imprimées, un cercle de favoris brisé, etc. Le processus de diagnostic de la grossesse est également important. Parfois, les informations sur la grossesse fournies par le gynécologue ne correspondent pas à vos besoins. Vous souhaitez peut-être en savoir plus sur votre grossesse. Le manque d'informations engendre des craintes et des doutes sans fondement.

Pour surmonter les facteurs irritants externes et internes, maintenir la stabilité psychologique et le bien-être mental, un programme d'entraînements et d'exercices est nécessaire - la soi-disant psychoprophylaxie. Après tout, les facteurs ennuyeux seront toujours, et s'ils ne peuvent pas être évités, vous pouvez changer votre attitude à leur égard..

Ce qui t'aidera?

Dans un corps sain, un esprit sain

  • Promouvoir l'endurance physique et les défenses corporelles de toutes les manières.
    Pour cela, faites des promenades quotidiennes au grand air. Pendant l'effort physique, des endorphines sont produites, l'air frais complète des sensations agréables et cela n'a aucun sens de parler de renforcement de l'endurance musculaire - c'est évident.
  • Nutrition rationnelle enrichie de fruits frais, de légumes et d'herbes, de fruits de mer et de viandes maigres. Certains types d'hypovitaminose, le manque de fer et de protéines peuvent provoquer une gêne, une fatigue physique et mentale accrue.
  • Il faut s'entourer d'un environnement extérieur favorable. Tous les articles ménagers doivent être confortables. Essayez d'éviter de communiquer avec des personnes désagréables pour vous, il est préférable de vous entourer d'amis, de parents proches. Une communication agréable aide à détourner l'attention des pensées désagréables, augmente la confiance en soi.
  • Écouter de la musique douce et agréable vous prépare à avoir l'esprit tranquille. Regarder vos dessins animés, longs métrages et vidéos de famille préférés a un effet positif sur l'humeur psycho-émotionnelle. La fiction des classiques a une contribution inestimable au renforcement de la stabilité psychologique.
  • Essayez d'éviter les histoires d'horreur sur de terribles anomalies pendant la grossesse, des anomalies fœtales et d'autres déchets médicaux. Il n'est pas nécessaire de violer les moteurs de recherche Internet avec les noms de terribles maladies génétiques ou de troubles du développement liés à l'accouchement. L'attitude doit être que votre enfant se développe pleinement, que vous êtes capable d'accoucher de manière indépendante et que tout ira bien pour vous. Il n'est pas nécessaire d'étudier les sites Internet de compléments alimentaires et de "merveilleuses gouttelettes et capsules inoffensives qui traitent toutes les maladies à la fois et n'ont aucune contre-indication" - c'est du charlatanisme et de la tromperie. Si quelque chose ne va pas dans le développement de la grossesse, votre gynécologue vous en informera, vous l'expliquera de manière accessible et vous prescrira tout ce dont vous avez besoin..
  • Nous vous demandons de bien vouloir limiter ou de vous débarrasser complètement de la communication avec les potins, dont l'imagination n'est excitée que par les potins, les histoires d'horreur et les informations négatives. Rappelez-vous que même si le deuxième système de signalisation de l'enfant n'est pas encore développé, il ne comprend pas le sens des conversations, mais l'effet émotionnel lui est entièrement transféré. À cet égard, vous devez apprendre à filtrer les informations selon leur degré d'utilité: ne permettez pas aux médias, aux connaissances et uniquement aux étrangers de jeter des tonnes de scories d'informations dans votre esprit..
  • Si vous êtes une personne liée à la religion - les services religieux, les prières ont un effet miraculeux de se débarrasser des inquiétudes et des doutes. Cette déclaration ne s'applique pas au sectarisme, aux diverses procédures rituelles et à la magie noire et blanche. Mais sans fanatisme, la grossesse n'est pas le moment de l'ascèse et des actes spirituels..
  • Certains types de formation psychologique peuvent avoir un effet très bénéfique sur votre état d'esprit. L'un d'eux est la répétition régulière des soi-disant affirmations (déclarations). Le but de cette psycho-formation est de se mettre en bonne santé, de renforcer la confiance en un accouchement réussi, de surmonter le stress psycho-émotionnel.

Les affirmations sont des déclarations orientées positivement. La méthodologie de la formation est simple: vous devez rédiger une déclaration (pertinente) chaque jour, l'écrire à la main 20 fois dans un cahier le matin et 20 fois le soir. Essayez de verbaliser cette déclaration mentalement tout au long de la journée..

Le mécanisme de cette méthode de psychotraining est simple - les pensées et les mots se matérialisent. Parlant de manière positive notre attitude face à certains moments difficiles, nous changeons ainsi notre attitude à leur égard.

24 semaines de grossesse: cours pour femmes enceintes - vidéo

Auteur: Nasedkina A.K. Spécialiste en recherche biomédicale.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Pourquoi l'œdème des jambes est-il dangereux?

Accouchement

Les processus internes du corps humain sont affichés à l'extérieur. Une personne en bonne santé a l'air harmonieuse et jolie, la peau brille de santé, les cheveux brillent, les ongles ne se cassent pas.

Comment les gâteaux au fromage dans le menu de maman affecteront-ils l'enfant

Accouchement

Aimez-vous les gâteaux au fromage comme je les aime? Ils apparaissent sur ma table au petit déjeuner ou au dîner au moins deux fois par semaine, quand je suis fatigué de mâcher du fromage cottage cru.