Principal / Nutrition

Écoulement sanguin 2 mois après l'accouchement

L'écoulement de sang après l'accouchement est normal, si seulement il se déroule sans pathologies. Dans l'ensemble, ce sont des cellules sanguines et de l'épithélium des parois de l'utérus. Les saignements après l'accouchement chez une femme s'expliquent par le fait qu'il s'agit d'un processus physiologique très difficile, dans lequel des ruptures et de multiples microtraumatismes se produisent très souvent. Après le départ du placenta, une énorme quantité d'épithélium et de vaisseaux sanguins inutiles reste dans l'utérus. Ce sont eux qui quittent le corps de la femme pendant la période post-partum..

Quelqu'un tolère ce saignement après la grossesse calmement, sans douleur, et quelqu'un a parfois besoin d'une aide qualifiée. Il est tout à fait naturel qu'il y ait un flux sanguin abondant après l'accouchement pendant les premières heures, jusqu'à 500 g de sang peuvent sortir. Mais la femme doit être constamment surveillée. Après un certain temps, les saignements sévères disparaissent. Dans un mois, cela devrait presque être nul..

Les raisons

De nombreuses femmes s'inquiètent de la durée du saignement après l'accouchement. La durée normale du flux sanguin après l'accouchement dure jusqu'à 60 jours. Il y a des cas où les saignements d'une femme disparaissent deux semaines après l'accouchement..

Changements dans le corps après l'accouchement

Dans les 2 premières heures après l'accouchement, des saignements abondants peuvent être dus à:

  • Trouble de la coagulation sanguine - il est liquide et «coule comme un courant» sans même essayer de se recroqueviller;
  • Un travail rapide est également la cause de graves pertes de sang;
  • Si le placenta s'est développé et interfère avec l'involution.

Si le sang ne cesse de sortir après 2 mois, c'est une raison sérieuse de consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement..

Et les raisons de ce saignement peuvent être les suivantes:

  • Dysfonctionnement de l'utérus, dans lequel il se contracte un peu. Ou il n'essaie pas du tout de se débarrasser des matières organiques inutiles;
  • Les fibromes et les fibromes provoquent également des saignements sévères;
  • Le corps de l'utérus est fortement étiré lors de grossesses multiples;
  • Grand bébé;
  • Travail prolongé, au cours duquel des stimulants ont été utilisés;
  • Cela peut aussi être la négligence de la sage-femme ou du médecin;
  • Toutes les séquelles ne sont pas sorties et ont provoqué un processus inflammatoire;
  • L'endométrite;
  • S'il y avait une décharge prématurée du placenta, ou une fixation serrée des vaisseaux du cordon ombilical, etc..

Quels processus se produisent dans le corps de l'utérus

Après qu'une femme a donné naissance à un enfant, son corps doit se nettoyer indépendamment de tout ce qui est inutile. C'est-à-dire que des particules de la membrane muqueuse de l'utérus sortent avec du sang, et si au début elles sortent en abondance, du sang épais, c'est génial - alors le processus d'auto-nettoyage est en cours.

Sur toute la période, soit environ 6-8 semaines, une femme perd en moyenne de 500 à 1500 g de sang.

Les femmes après l'accouchement ressentent une douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen - ce processus qui se déroule dans le corps de l'utérus est appelé involution - contraction de l'utérus.

Douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen

Au moment où la femme en travail met le bébé au sein, elle produit l'hormone ocytocine, qui provoque la contraction de l'utérus. Par conséquent, chez les femmes qui allaitent, l'involution passe plus rapidement que chez les femmes non allaitantes. Et si l'involution est lente, cela signifie que la jeune mère peut avoir des troubles hormonaux ou immunitaires. Peut-être que des morceaux de placenta restent dans l'utérus, ce qui provoque un ralentissement de la contraction utérine.

Certaines femmes en travail affirment que les premiers jours, il est même difficile de sortir du lit, car l'écoulement sanguin après la grossesse «coule littéralement dans un courant». Cela suggère qu'en sortant du lit, les muscles se contractent et, par conséquent, je pousse tout hors de l'utérus. Pour cette raison, il n'est pas recommandé de bouger beaucoup et d'appuyer sur le ventre pour que les saignements de la femme n'augmentent pas. Certes, les médecins conseillent de dormir sur le ventre pour la première fois après l'accouchement, mais en aucun cas vous ne devez le traîner.

Norme

Vous pouvez débattre pendant longtemps des normes d'excrétion sanguine, mais il faut garder à l'esprit que chaque femme séparément est individuelle. La plupart des médecins disent que les saignements abondants après l'accouchement ne devraient pas durer plus de cinq jours. Si votre saignement est prolongé et ne diminue pas en abondance, vous devez alors consulter un médecin.

Certaines femmes considèrent que leur écoulement abondant est tout à fait normal même après deux semaines, une condition - surveiller le taux d'hémoglobine et de globules rouges - en faisant un test sanguin. Il y a des moments où l'écoulement de sang devient brun. Cela signifie qu'il y a peu de globules rouges, en général, ce n'est pas dangereux pour le corps..

Vérification des niveaux d'hémoglobine

Si pendant une très longue période de temps le sang sort de vous en rouge vif, alors c'est une cloche que quelque chose ne va pas. Il est considéré comme la norme pour les saignements après l'accouchement si les premiers jours vous avez un écoulement brillant et épais, et plus tard il devient brun et juste «frottis». Ensuite, la décharge peut changer de couleur, en jaunâtre. Ceci est également normal et ne présente aucun risque pour la santé. Cela s'explique par le fait que le volume de globules rouges devient de moins en moins, et le "daub" diminue.

Si le saignement a repris après une certaine période, vous devez utiliser des médicaments spéciaux.

Étant donné qu'en raison de la perte importante de sang, le patient peut présenter une hypotension, une tachycardie cardiaque et une peau pâle. Les saignements après la grossesse du bébé peuvent être arrêtés à la fois avec des médicaments, vous pouvez faire un massage musculaire externe et mettre un coussin chauffant à glace, ou d'une manière fonctionnelle - suturer les larmes périnéales et éliminer les résidus de placenta avec vos mains.

Si les ruptures de l'utérus sont importantes, cela peut même conduire à l'ablation complète de l'utérus. Quelles que soient les actions opérables, elles sont toujours accompagnées de l'introduction de médicaments spéciaux qui rétablissent la perte de sang, ou du plasma ou du sang du donneur est injecté.

Relations sexuelles après l'accouchement

Après l'accouchement, les médecins recommandent de ne pas vivre sexuellement pendant un mois et demi, afin que la femme se rétablisse. En effet, pendant les rapports sexuels, il est facile d'infecter le corps affaibli et épuisé d'une femme, car l'utérus est actuellement une plaie continue non cicatrisante et l'infection peut entraîner des complications inflammatoires et une endométrite, ce qui est déjà dangereux pour la santé de la femme en travail..

Le fait suivant est que les rapports sexuels précoces font mal à une femme, en raison de larmes qui guérissent lentement et de la sécheresse physiologique du vagin. La nature voulait qu'une femme ne veuille pas d'intimité la première fois après l'accouchement. Pour que la complication ne commence pas et que la grossesse non désirée suivante ne se produise pas.

Si vous vous précipitez pour commencer un rapport sexuel, vous pouvez provoquer une augmentation ou un retour des saignements. L'érosion cervicale non traitée peut également y contribuer..

Quand voir un gynécologue

Vous devez vous rendre chez le gynécologue si:

  • La décharge dure plus de deux mois;
  • S'ils se sont intensifiés;
  • Si la douleur est présente;
  • Si le saignement recommence après une courte période de temps.

La raison d'aller chez le médecin peut être une odeur désagréable de la décharge. En général, il ne devrait y avoir aucune odeur pendant les saignements après l'accouchement, si elle est présente, cela signifie qu'il peut y avoir une sorte d'infection dans l'utérus. Cela pourrait être causé par des ruptures pendant le travail, et plus spécifiquement, un traitement inapproprié.

Après 30 jours après l'accouchement, vous devez vous adresser au gynécologue pour obtenir des conseils. Ne marchez pas autour des sorciers et ne vous soignez pas, sinon cela peut entraîner de tristes conséquences..

La prévention

Afin de ne pas infecter une infection, vous devez suivre les règles de prévention et d'hygiène personnelle:

  • Prenez une douche tous les jours avec de l'eau tiède, en utilisant du savon ou du gel pour l'hygiène intime;
  • La première fois après l'accouchement, utilisez des couches stériles comme coussinets;
  • Si le saignement est abondant, changez souvent les électrodes (jusqu'à 8 fois);
  • Enfin, n'utilisez pas de tampons, même à la fin de cette période..

Que peut être la sortie 2 mois après l'accouchement et dans ce cas, vous devez consulter un médecin

Idéalement, lors de l'allaitement, le schéma de décharge 2 mois après l'accouchement devrait être normal, le nettoyage de l'utérus est terminé et les règles ne sont pas encore arrivées. Mais les caractéristiques individuelles et les maladies entraînent l'apparition de toutes sortes de variations de sécrétions vaginales pendant cette période..

8 semaines après l'accouchement, le processus de rééducation prend fin. À ce moment-là, l'utérus s'est complètement rétabli, dégagé et a repris sa taille habituelle. Une femme peut avoir des rapports sexuels.

Si l'allaitement est utilisé, le corps produit une quantité accrue de prolactine. Cette hormone régule la production de lait. Dans le même temps, il supprime les menstruations, de sorte que de nombreuses femmes n'ont pas de règles pendant un an et demi à deux ans..

Une récupération lente entraîne une stagnation du sang dans l'utérus. La femme a un écoulement brun peu abondant. L'abdomen reste agrandi. Cette situation est dangereuse car le vieux sang peut s'infecter et entraîner une septicémie. Dans ce cas, il y a une odeur pourrie, de la fièvre et des crampes dans le bas de l'abdomen..

La raison d'une mauvaise récupération est un taux d'ocytocine insuffisant, des muscles utérins affaiblis après plusieurs ou 3-4 grossesses.

Dans ce cas, la lactation aide à stimuler la contraction du myomètre. Si une femme n'allaite pas, elle doit irriter les mamelons plusieurs fois par jour en les serrant et en les frottant. Dans les situations difficiles, un traitement médicamenteux est prescrit.

La majeure partie du sang de l'utérus après l'accouchement part pendant les 14 premiers jours, puis l'écoulement devient jaune ou beige. Par conséquent, après 2 mois, aucun sang à la suite du nettoyage ne peut être normal. Un tel symptôme même à 4 semaines est une raison de consulter un médecin.

Pendant cette période, même avec la lactation, les menstruations peuvent commencer. Au début, ils sont parfois irréguliers, avec un écoulement brun peu abondant. Pour certains, le cycle se déroule comme d'habitude et se stabilise immédiatement..

S'il y a des taches prolongées, une pathologie peut s'être formée:

  1. La couture diverge après une césarienne.
  2. Un gros vaisseau a éclaté dans l'utérus.
  3. L'endométrite.
  4. L'endométriose.
  5. Adénomyose.
  6. Polype.
  7. Érosion.

Les 2 premières conditions sont très dangereuses, elles s'accompagnent de saignements écarlates de plus en plus abondants et de douleurs dans l'abdomen. Une femme a besoin d'une aide médicale d'urgence.

Avec l'endométrite, l'écoulement est sombre, taché d'une odeur désagréable, accompagné de douleurs coupantes et de fièvre. Après l'accouchement, le processus se développe rapidement et peut entraîner une intoxication sanguine..

L'endométriose et l'adénomyose sont des problèmes dus à des troubles hormonaux. Ils sont caractérisés par des sécrétions avec des caillots, tandis que l'estomac peut faire mal sous forme de spasmes et le bas du dos peut faire mal. Ils ne peuvent pas être traités, vous ne pouvez conduire la pathologie au stade de la rémission qu'à l'aide de médicaments hormonaux, qui sont contre-indiqués pendant l'allaitement.

Avec les polypes, un écoulement muqueux avec des stries roses et rouges apparaît après un rapport sexuel ou une autre exposition, et peut également maculer lors de la levée de poids, à la suite d'une longue marche.

L'érosion est diagnostiquée chez la moitié des femmes qui accouchent. Le principal symptôme est un écoulement peu abondant de contact après un examen ou un rapport sexuel rose ou brun.

À la fin de la rééducation, une femme peut éprouver non seulement du sang, mais également d'autres types de liquides, à la fois physiologiquement normaux et pathologiques..

Les substances crémeuses translucides sont un secret absolument sain, comme avant l'accouchement pendant la période intermenstruelle.

Mais si l'écoulement est fromage ou avec des bosses de couleur laiteuse et que, dans leur arrière-plan, il démange fortement dans le périnée, vous devez alors être vérifié pour une colpite à candidose. Cette infection fongique agace de nombreuses femmes enceintes, mais les rechutes ne sont pas exclues après l'accouchement. Pour le traitement, on utilise des bougies sans danger pour le bébé pendant la période d'alimentation, par exemple, Pimafucin ou Terzhinan.

Attention! Par ses mains, une femme peut infecter un enfant avec une candidose. Des films blancs apparaîtront dans sa bouche, qui interfèrent avec l'alimentation et provoquent des douleurs..

Une nuance pâle est une variante de la norme, s'il n'y a pas de démangeaisons ou d'odeur. Sinon, vous pourriez suspecter une IST. Lorsqu'un écoulement purulent épais jaune-vert est accompagné de fièvre et de douleurs sur le côté et l'abdomen, l'inflammation n'est pas localisée dans le vagin, mais dans l'utérus ou les appendices.

Une leucorrhée muqueuse crémeuse de couleur vert clair peut signifier non seulement des IST, mais aussi une dysbiose vaginale. Ensuite, en plus des démangeaisons, l'arôme du poisson est noté. Traitez la maladie avec des suppositoires antibiotiques, puis restaurez la microflore avec des probiotiques.

Un écoulement muqueux abondant qui se produit périodiquement est un signe d'ovulation. Cela se produit parfois lorsque le cycle menstruel commence, ce qui signifie que les règles vont bientôt arriver..

S'il y a une décharge vitreuse avec une légère odeur pourrie et de légères démangeaisons, vous devriez vérifier la chlamydia.

Une leucorrhée aqueuse, incolore ou grise est notée avec inflammation des appendices, dysplasie cervicale, hydrosalpinx et autres pathologies.

De gros caillots sombres se produisent avec l'endométriose. Mais si cette masse dégage une forte odeur de viande pourrie, cela signifie le développement d'un processus nécrotique ou oncologique sévère dans l'utérus.

Si le symptôme n'a été noté qu'une seule fois, un grand fragment de l'endomètre peut s'être exfolié. Se produit en raison d'un effort physique ou d'un stress, qui est pleinement présent après l'accouchement.

Attention! Même en l'absence de règles, vous devez être protégé contre la grossesse. Il existe de nombreux cas de conception soudaine pendant l'allaitement.

Les gynécologues préviennent qu'ignorer les problèmes après l'accouchement en raison du désir de se consacrer à l'enfant peut conduire au résultat opposé. Si une femme développe une maladie dangereuse, elle se terminera par une hospitalisation. Ensuite, vous devrez vous séparer du bébé et refuser d'allaiter..

Par conséquent, en présence des signes suivants, il n'est pas souhaitable de reporter une visite chez le médecin:

  • Maux d'estomac;
  • Température de 37 et plus;
  • Odeur inhabituelle;
  • Irritation des muqueuses;
  • Démangeaison;
  • Écoulement écarlate abondant;
  • La présence de morceaux, de caillots;
  • Malaise général;
  • Faiblesse et étourdissements;
  • Longue torchis brune.

Attention! Les problèmes temporaires dus à des troubles hormonaux devraient passer en 2-3 jours et des pathologies graves apparaissent périodiquement ou s'aggravent.

Selon les femmes, de nombreuses règles sont revenues 1,5 à 2 mois après l'accouchement. Ils ont l'air ordinaire dans les premiers jours, puis se transforment en bavures et finissent rapidement.

Le deuxième cycle peut commencer dans les 24 à 35 jours habituels ou après quelques mois. Tout ici est individuel. Après la première période menstruelle, il est recommandé de consulter un gynécologue pour vérifier comment le cycle se rétablit..

Diverses circonstances peuvent provoquer des saignements de l'utérus ou du col de l'utérus après l'accouchement, lorsque la rééducation est déjà terminée:

  • Prendre des médicaments;
  • Fièvre
  • Traumatisme à l'abdomen;
  • Activités sportives;
  • Soulever des poids;
  • Début précoce de la vie intime;
  • La présence de points de suture après une césarienne ou un traumatisme lors de l'accouchement.

Pendant cette période, l'utérus a déjà guéri et récupéré, mais ne s'est toujours pas renforcé à son état habituel, vous devez donc prendre soin de vous.

Afin de réussir à continuer à allaiter et à prendre soin du bébé, après l'accouchement, une femme doit être beaucoup plus vigilante sur sa santé. Avec un écoulement pathologique, il est préférable de laisser l'enfant pendant une heure pour se rendre à la clinique prénatale et se faire contrôler, que d'aller à la gynécologie pendant un mois.

Quelle devrait être la décharge dans les 2 à 4 mois après l'accouchement lors de l'allaitement - sang, brun, sanglant?

La récupération du corps féminin après l'accouchement prend du temps. Cela est particulièrement vrai pour l'organe génital principal - l'utérus. Peu à peu il rétrécit, prend les mêmes dimensions, la couche endométriale qui la tapisse de l'intérieur est restaurée.

Après l'accouchement, pendant un certain temps, il y a une libération d'un liquide de la couleur du sang - les lochies. Ils s'assombrissent progressivement et disparaissent en 6-8 semaines. Que se passe-t-il après cela et quelle devrait être la décharge féminine normale quelques mois après l'accouchement? Cela dépend des caractéristiques du corps de la mère.

Écoulement post-partum: ce qui devrait être normal?

Avant la sortie de la maternité, une femme reçoit une échographie de contrôle pour savoir s'il reste des caillots sanguins et des particules après l'accouchement dans l'utérus (nous recommandons de lire: que faire si des caillots sanguins restent dans l'utérus après l'accouchement?). Lorsqu'ils sont trouvés, le grattage est effectué. Sinon, la mère est renvoyée chez elle. Après l'accouchement, des taches sont observées pendant 4 à 7 semaines. Ce sont des lochies, qui se composent d'exsudat muqueux, de sang et de fragments de la membrane déciduale qui a perdu sa viabilité.

Lors de l'accouchement par césarienne, la récupération de l'utérus prend plus de temps, les saignements peuvent durer plus de 2 mois (nous vous recommandons de lire: quand les premières règles surviennent après une césarienne?). Cela est dû au fait que l'utérus est blessé et qu'une suture a été mise dessus, ce qui réduit son activité contractile. Il est important de tenir un journal et d'enregistrer quotidiennement la quantité et la nature du congé. Après 4–6 jours, ils devraient changer de couleur d'écarlate à brun, réduire leur volume. L'allaitement, qui stimule l'activité contractile de l'utérus, est une aide naturelle..

Types de décharge normale dans la période post-partum:

  1. Sanglant. Les lochies ont initialement une couleur écarlate et une odeur de sang, ce qui est dû à la présence d'un grand nombre de globules rouges.
  2. Séreux. Apparaissez à la fin de la première semaine. Avoir une odeur nauséabonde, inclure de nombreux leucocytes.
  3. Blanc jaunâtre. Observé à partir de 1,5 semaines après l'accouchement, avoir une consistance liquide, ne pas sentir. À la 6e semaine, ils disparaissent pratiquement, deviennent incolores et ne contiennent que du mucus.

Combien de temps durent les lochies?

La durée des lochies est influencée par:

  • coagulation du sang d'une femme;
  • caractéristiques de la gestation et du déroulement de l'accouchement (césarienne naturelle);
  • la taille et le poids du fœtus (après une grossesse multiple, l'organe reproducteur met plus de temps à se rétablir);
  • mode d'alimentation (les ventouses s'arrêtent plus rapidement si une femme allaite un bébé).

Plus l'utérus se contracte activement, plus tôt les lochies se termineront (nous vous recommandons de lire: que faire si l'utérus se contracte mal après une césarienne?). En moyenne, elles s'arrêtent dans les 6 semaines, après une césarienne, la période peut s'éterniser encore 3 semaines (pour plus de détails, voir l'article: combien de temps durent les lochies après une césarienne?). Après trois mois, l'utérus doit être complètement nettoyé. L'alerte devrait être une décharge abondante et incessante de couleur écarlate. L'absence totale de lochies est également un signe de pathologie (hématomètres). Dans ce cas, la décharge s'accumule dans l'utérus et n'a pas de sortie. Il est important de consulter un médecin d'urgence.

Comment l'allaitement affecte-t-il les lochies??

Lors de l'allaitement, de l'ocytocine est produite, une hormone qui a un effet positif sur l'activité contractile de l'utérus. Il contribue à la contraction rapide de l'organe musculaire et au retour à sa taille d'origine. Dans le même temps, le volume des lochies diminue chaque jour. Pour réduire rapidement la quantité de décharge, vous devez appliquer le bébé au sein aussi souvent que possible..

Dès que l'utérus récupère (généralement trois mois après la naissance), les menstruations peuvent commencer. Cependant, il arrive que le cycle soit restauré plus tôt. Le premier cycle, en règle générale, est anovulatoire, mais il arrive également que l'œuf soit prêt pour la fécondation. Pour cette raison, la grossesse pendant l'allaitement n'est pas exclue..

Norme ou pathologie?

Un signe de complications dans la période post-partum est reconnu:

  • Écoulement jaune avec une odeur désagréable. Preuve de suppuration et apparition de l'endométrite ou de la stagnation des lochies dans l'utérus. Les pathologies confirment indirectement des douleurs abdominales basses et une augmentation de la température corporelle.
  • Augmentation de la décharge, saignement utérin soudain deux mois après l'accouchement. Parfois, il peut être confondu avec la première menstruation. En revanche, les saignements durent plus de 10 jours, accompagnés de la libération de caillots sanguins.
  • Des écoulements de fromage peuvent être observés lors de la prise d'antibiotiques. Ils peuvent provoquer une carence en lactobacilles dans le vagin, qui s'accompagne de muguet, de sensation de brûlure désagréable et de démangeaisons.

Écoulement sanglant après 2-4 mois

Un écoulement sanglant après la fin des lochies peut avoir un caractère étalé, apparaître sous forme de taches ou être abondant. Ils peuvent être provoqués par un examen gynécologique, des rapports sexuels, une activité physique accrue, la levée de poids.

Chaque cas est individuel, par conséquent, on ne peut pas se passer de consulter un gynécologue. Il est possible que la première menstruation vienne du moment de la naissance. Dans ce cas, il est également important de consulter un médecin qui examinera la femme et sélectionnera une méthode de contraception..

Écoulement brun après 2-4 mois

Un écoulement brun après l'accouchement n'est pas rare (voir aussi: saignement post-partum). Une couleur similaire indique la présence de sang coagulé en eux. L'apparition d'un tel écoulement 3 mois après l'accouchement témoigne du début de la restauration du cycle. Ils peuvent survenir à des intervalles de 21 à 34 jours. Après quelques périodes de ce type, la décharge deviendra rouge..

Lorsque la décharge brune dure plus d'un mois, cela ne ressemble pas à une menstruation. Très probablement, un déséquilibre hormonal s'est produit, qui doit être corrigé. À cette fin, une échographie et des analyses sont présentées, sur la base desquelles le médecin sélectionne le traitement. Souvent, une telle décharge est observée avec l'endométrite, l'érosion du col de l'utérus, qui nécessite également une attention et une correction..

Décharge rouge vif un mois ou plus plus tard

Si un écoulement rouge vif a été noté un mois après l'accouchement et passé en quatre jours, on peut parler de la reprise des menstruations (pour plus de détails, voir l'article: menstruations après l'accouchement et césarienne avec allaitement). Cela se produit chez les mères qui n'allaitent pas. Dans le même temps, les processus pathologiques dans les organes pelviens ne doivent pas être exclus, en particulier si le sang coule ou frottis pendant 2 semaines ou plus. Un tel début précoce de la menstruation est une raison de consulter un gynécologue. Après examen, il pourra identifier la cause exacte de la décharge rouge vif..

La couleur écarlate peut indiquer de telles anomalies:

  • blessures du col de l'utérus;
  • problèmes de coagulation;
  • rupture de l'intérieur du muscle utérin.

Écoulement sanguin après 2-4 mois

L'écoulement sanguin après 2-4 mois est l'une des variantes de la norme. De nombreuses femmes se plaignent qu'une telle décharge disparaît et réapparaît. Dans le même temps, il n'y a pas de sensations douloureuses, une augmentation de la température et d'autres symptômes alarmants. Pour la complaisance, il est préférable de consulter un médecin qui évaluera les changements post-partum dans le corps et résoudra l'intimité.

Comment distinguer les écoulements pathologiques du début des règles?

En cas de perte de sang sévère, lorsqu'une serviette de nuit se remplit en 1 à 3 heures et que cela dure plus d'une journée, il est urgent d'aller chez le médecin. Un phénomène similaire menace d'une perte rapide de résistance et d'une diminution de l'hémoglobine à un niveau critique (60 g / l). Dans ce cas, non seulement le nettoyage sera montré, mais également la prise de préparations de fer, la transfusion de plasma.

Des saignements pathologiques sont possibles avec l'endométrite, les polypes, l'adénomyose, la déhiscence des sutures utérines, les fibromes, les processus inflammatoires dans les organes pelviens. Ils diffèrent des menstruations ordinaires par leur durée, leur abondance, ils peuvent avoir une odeur désagréable ou une teinte inhabituelle..

Un écoulement post-partum, qui provoque une gêne et diffère de la norme, devrait être la raison d'une visite imprévue chez le gynécologue. Les méthodes de diagnostic modernes vous permettront de trouver rapidement la cause des complications et d'arrêter la décharge, de commencer le traitement de la pathologie qui les a provoquées.

Écoulement sanglant après l'accouchement

Les saignements après l'accouchement sont un processus absolument normal dans le corps d'une femme. Un écoulement sanglant commence immédiatement après la fin du travail, que l'accouchement soit naturel ou qu'il s'agisse d'une intervention chirurgicale sous la forme d'une césarienne. Lorsque le placenta se sépare des parois de l'utérus, de petits vaisseaux sanguins se rompent, ce qui explique le saignement.

Information Les futures mamans, qui se rendent à l'hôpital, devraient se préparer à la naissance d'un bébé de manière exhaustive et s'assurer d'emporter des produits d'hygiène avec elles. Il est préférable qu'il s'agisse de coussinets spéciaux élargis, car la décharge peut être très abondante.

Pourquoi y a-t-il des saignements après l'accouchement??

Le placenta, se séparant de la paroi utérine, laisse derrière lui une surface de plaie assez étendue, dont les petits vaisseaux et capillaires se développeront ensemble pendant encore plusieurs semaines. Jusqu'à la guérison complète, les lochies proviennent du vagin de la femme - c'est ce qu'on appelle un saignement (saignement après l'accouchement). Ce phénomène est naturel et ne nécessite aucune intervention médicale..

Le premier ou les deux premiers jours à partir du moment de l'accouchement, l'écoulement de sang est abondant, mais progressivement leur intensité diminuera. Au bout d'un moment, la décharge prend le caractère d'un ichor, leur couleur passe du rouge intense au brun, et après une teinte jaunâtre. Au fil du temps, les sécrétions cessent..

Comment distinguer les périodes post-partum des saignements?

Dans certains cas, le congé post-partum revient avec une vigueur renouvelée après quelques semaines. Comment faire la distinction entre les règles et les saignements après l'accouchement? Il existe plusieurs critères différents permettant de faire la distinction entre les saignements post-partum et menstruels..

Lors de l'allaitement, les menstruations ne reprennent pas le plus tôt possible après l'accouchement. Cela est dû à l'action sur le corps féminin de l'hormone prolactine, qui est responsable de la production de lait, mais supprime en même temps le cycle menstruel. Par conséquent, dans des conditions d'allaitement constant, les règles ne surviennent généralement pas plus de quatre mois après l'accouchement, et parfois beaucoup plus longtemps..

Information Si plus de la moitié des femmes arrêtent d'allaiter, les menstruations peuvent reprendre après 6 à 14 semaines. Ainsi, les menstruations ne peuvent pas commencer immédiatement après la naissance de l'enfant, car le corps met du temps à restaurer le cycle menstruel..

Les saignements post-partum peuvent également être distingués des menstruations normales par la couleur du sang. La décharge après l'accouchement dans les premiers jours est rouge vif, devenant progressivement plus claire et plus transparente. Le sang menstruel, du 4e au 5e jour du cycle, devient brunâtre, mais pas rose clair..

Les menstruations et les saignements après l'accouchement diffèrent par le degré de profusion. Si, pendant le saignement, une femme qui a accouché perd de 500 à 1000 ml de sang, alors dans les 5 jours suivant les règles, le volume de la perte de sang ne dépassera pas 100 ml.

Les saignements pathologiques sont la perte de grands volumes de sang et seront accompagnés des symptômes suivants:

  • Faiblesse et étourdissements;
  • Transpiration;
  • Cardiopalmus;
  • Pâleur de la peau;
  • Respiration rapide.

Combien de temps dure le flux sanguin après l'accouchement?

Normalement, les saignements après l'accouchement durent 5 à 6 semaines, rarement jusqu'à 8. Dans les premiers jours, le corps de la femme perd un grand volume de sang, un écoulement abondant, souvent avec des caillots. Cela est dû au fait que dans 2-3 jours, l'utérus n'a pas le temps de diminuer de manière significative de volume et que la vaste surface de la plaie sécrète une grande quantité de sang. Si, au bout de quelques jours, la décharge s'est arrêtée brusquement, c'est un motif d'alarme. Cela peut signifier que le sang est retenu dans la cavité utérine, que des résidus de placenta ou de gros caillots empêchent son élimination, ce qui est lourd d'infection.

Information Si dans les 14 jours la décharge ne devient pas plus transparente, c'est aussi une raison de se méfier. Vous pouvez avoir des problèmes de coagulation sanguine.

Une odeur désagréable et putride de lochies est un signe alarmant, une infection intra-utérine est très probable.

L'intensité et la durée de l'hémorragie post-partum sont influencées par le mode d'accouchement et par le fait que vous allaitez ou non. Après les lochies césariennes, en règle générale, il est plus long et plus abondant, car la suture sur l'utérus prend plus de temps à récupérer. Lors de l'allaitement, l'ocytocine est libérée dans le corps de la femme, elle contribue à une réduction rapide du volume de l'utérus. Souvent, pendant l'allaitement, une femme ressent un semblant de contractions - c'est l'utérus qui se contracte activement, tel est l'effet de l'ocytocine.

Saignement un mois après l'accouchement

Normalement, après un mois d'une semaine après l'accouchement, les saignements diminuent, se transformant en une forme plus transparente (ichor). Mais dans certains cas, la décharge reprend avec une vigueur renouvelée, ce qui se produit soudainement et s'accompagne d'une importante perte de sang..

Information Que signifie une rechute soudaine de saignement après l'accouchement? Le plus souvent, cela se produit en raison de la sortie incomplète du placenta de la cavité utérine. Après la naissance du placenta, le médecin l'examine attentivement pour vérifier son intégrité. Si un lobule ou une partie d'un lobule est manquant, cela signifie qu'il est resté attaché à la cavité interne de l'utérus et, avec le temps, provoquera un processus inflammatoire, puis des saignements..

Cependant, il n'est pas toujours possible de déterminer l'intégrité du placenta à l'aide d'un examen visuel, car il peut également avoir des lobules supplémentaires. Dans la plupart des maternités modernes, le diagnostic de l'état de l'utérus après l'accouchement est effectué à l'aide d'une échographie - l'appareil montrera la présence de restes de placenta ou de caillots dans la cavité utérine. Dans ce cas, un nettoyage manuel de l'utérus est nécessaire. C'est une procédure désagréable, mais elle est de loin préférable à l'inflammation et à l'infection, qui peuvent s'avérer des conséquences assez graves..

Décharge après une semaine

Une semaine après l'accouchement, le saignement est toujours similaire à la menstruation, l'écoulement est écarlate et abondant. Parfois, au bout de 7 jours, la décharge passe dans une phase plus transparente, bien qu'elle puisse encore contenir des caillots.

Une femme après l'accouchement est observée dans un hôpital post-partum pendant 3 à 10 jours, selon la méthode d'accouchement et les complications. Dans les maternités, au lieu de coussinets, les femmes sont souvent obligées de porter des coussinets de couches - cela est fait pour que le médecin puisse évaluer l'intensité de la décharge en fonction du type de couche. Si vous utilisez des joints, il est préférable de choisir des joints avec une surface molle, et non avec un revêtement "mesh", la nature de la décharge est mieux visible sur la surface molle.

Si, cependant, une semaine après l'accouchement, vous êtes déjà à la maison, vérifiez vous-même l'intensité de l'écoulement. Le tampon ne doit pas être rempli en 1 à 2 heures, cette intensité n'est autorisée que le premier jour après l'accouchement. Mais l'arrêt complet de la décharge dans les 7 jours suivant l'accouchement est un signe défavorable. Très probablement, les saignements recommenceront dans un proche avenir, car l'utérus ne peut pas se débarrasser complètement des caillots et du sang en une semaine..

Saignement deux mois après l'accouchement

Dans les deux mois suivant l'accouchement, le saignement devrait progressivement cesser. Si une femme recommence soudainement à saigner, cela peut être le signe de ce qui suit:

  • Suture cassée ou enflammée s'il y a eu des déchirures pendant l'accouchement;
  • Des restes de placenta persistent dans la cavité utérine;
  • S'il y a eu une opération ou une ablation manuelle du placenta, il peut s'agir d'une infection se développant dans la cavité utérine;
  • Polype dans la cavité utérine;
  • Si une femme qui a récemment accouché n'allaite pas, des spottings 8 semaines après l'accouchement peuvent bien signifier la restauration du cycle menstruel..

Quelles mesures doivent être prises si vous commencez à saigner deux mois après l'accouchement:

  • Si le saignement est abondant (le joint est rempli en une heure ou moins), vous devez appeler d'urgence une ambulance à la maison. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous déplacer indépendamment..
  • Si le saignement après l'accouchement n'est pas si grave, vous pouvez contacter votre gynécologue. Il procédera à un examen manuel et déterminera l'état de l'utérus et des appendices, s'il est enflammé, si les coutures se sont séparées.
  • En cas de doute, le médecin vous prescrira une échographie, qui montrera objectivement s'il y a des caillots, ainsi que la présence ou l'absence de néoplasmes, tels que des polypes et des fibromes.

Écoulement sanglant pendant les rapports sexuels

En raison des particularités de la période de récupération post-partum, les médecins recommandent l'abstinence sexuelle après l'accouchement pendant au moins 6 à 8 semaines. Le sexe est définitivement contre-indiqué jusqu'à ce que le saignement cesse. Le col de l'utérus et l'utérus lui-même dans la période post-partum sont sensibles à l'infection, un processus inflammatoire peut commencer. Si l'accouchement était accompagné de déchirures ou d'épisiotomie et que des sutures ont été imposées, il faut attendre que les sutures soient complètement guéries.

Avant de reprendre votre vie sexuelle après l'accouchement, vous devez consulter un gynécologue et le consulter. Il évaluera l'état des coutures, du vagin et recommandera le meilleur moment pour le sexe.

Un léger saignement post-partum pendant les rapports sexuels, s'il survient dans les 2 mois après la naissance, est tout à fait normal. Cela est dû au fait que la muqueuse de l'utérus et du canal cervical est arrivée à un état prénatal et peut saigner un peu à cause d'une stimulation mécanique. Cependant, cela ne s'applique qu'aux flux sanguins insuffisants. En règle générale, la nature d'une telle décharge est transparente avec de petites traînées de sang ou des taches brunâtres. Un écoulement maigre après un rapport sexuel peut également survenir si vous avez une érosion cervicale.

Un inconfort et une certaine douleur lors du premier rapport sexuel après l'accouchement sont normaux, mais vous ne devez pas endurer de douleur intense. Cela vaut la peine de s'inquiéter si la douleur persiste plusieurs heures après le rapport sexuel. Peut-être que les sutures sur la muqueuse vaginale n'ont pas complètement guéri, leur divergence a commencé. Une divergence récurrente des coutures est particulièrement probable si une femme a une candidose vaginale, le champignon interfère avec la guérison complète et la fusion tissulaire.

Comment arrêter les saignements après l'accouchement?

Les raisons suivantes peuvent entraîner une augmentation des pertes sanguines après l'accouchement:

  • Problèmes de coagulation sanguine. Dans ce cas, le sang s'écoule sans caillots - il n'y a aucun signe de formation de thrombus. Si une femme est observée par un gynécologue pendant toute la grossesse, une telle caractéristique est détectée même avant l'accouchement lors des tests et des médicaments spéciaux sont prescrits à la femme.
  • Travail lourd ou rapide, au cours duquel il y a eu des ruptures non seulement du vagin, mais aussi du col de l'utérus, ainsi que de l'utérus lui-même.
  • Placenta accreta. Dans ce cas, une opération est requise.
  • Fœtus excessivement gros, grossesse multiple et polyhydramnios étirent l'utérus et réduisent sa contractilité
  • Les fibromes et les fibromes dans la cavité utérine peuvent entraîner une augmentation des pertes de sang après l'accouchement.

Si une femme, dans l'unité d'accouchement, a perdu plus de 500 ml de sang, le médecin prend les mesures urgentes suivantes pour arrêter le saignement après l'accouchement:

  • Administration intraveineuse d'ocytocine pour augmenter la contractilité utérine;
  • Un récipient avec de la glace sur le bas de l'abdomen d'une femme en travail;
  • Massage manuel externe de l'utérus.

Si le massage de l'utérus n'apporte pas l'effet souhaité, un massage interne est appliqué - une main est insérée dans la cavité utérine et le massage est effectué simultanément de l'extérieur et de l'intérieur. Pour la contraction la plus rapide du fornix postérieur de l'utérus, une tamponnade avec une solution d'éther dans le vagin peut également être utilisée.

Dans le cas où de telles actions n'ont pas permis de réduire les pertes sanguines après l'accouchement, la question se pose d'une intervention chirurgicale urgente avec perfusion intraveineuse simultanée de produits sanguins.

Prévenir et traiter les saignements post-partum

Une femme peut également prendre certaines mesures pour minimiser les pertes de sang pendant la période post-partum. Pour ce faire, il suffit de suivre des règles simples:

  • Vider régulièrement la vessie et les intestins, car leur débordement met une pression supplémentaire sur l'utérus et interfère avec sa contractilité;
  • Reposez-vous et dormez dans une position couchée sur le ventre, car c'est cette position qui contribue à la contraction précoce de l'utérus;
  • Dans les deux premiers jours après l'accouchement, appliquez du froid sur l'estomac;
  • Établissez la lactation le plus tôt possible, car pendant la lactation, l'hormone ocytocine est libérée;
  • Évitez l'effort physique, le surmenage, ne soulevez rien de plus lourd qu'un nouveau-né;
  • Vous pouvez accélérer la contraction de l'utérus en prenant une décoction d'ortie;
  • Assurez-vous de pratiquer une bonne hygiène pour éviter les infections externes.

Ces étapes simples vous aideront à récupérer rapidement après la naissance de votre bébé. N'oubliez pas que les saignements post-partum sont un processus naturel, mais nécessitent une attention accrue de la part d'une femme. Toute suspicion d'écarts par rapport à la récupération normale du post-partum doit consulter un médecin..

Décharge après l'accouchement: signes de pathologie

La sécrétion vaginale est un phénomène naturel. Les modifications de la sécrétion sont les plus actives à l'âge de la procréation et affectent non seulement le cycle menstruel et la grossesse, mais également la période post-partum. Au cours de la conception et de l’accouchement d’un enfant, de nombreux changements graves se produisent dans le système reproducteur afin de se préparer à l’accouchement. La naissance elle-même devient également un test pour le corps féminin et le traumatise..

La décharge après l'accouchement soulève de nombreuses questions et des critiques contradictoires de la part des nouvelles mères, car elle indique comment leur corps est en train d'être restauré..

Caractéristiques de la sécrétion après l'accouchement

La décharge qui apparaît après la naissance d'un enfant est appelée lochie. Comme le secret habituel, ils sont composés de mucus. Cependant, leur composition est rendue spéciale par le sang, le plasma et les tissus rejetés de l'utérus..

À la troisième naissance et au début de la période post-partum, soit environ deux heures après la naissance de l'enfant, le placenta est rejeté. Le processus laisse une plaie ouverte sur l'utérus..

Le volume de leucorrhée sanglante pendant cette période peut être le double du taux de menstruation..

Les contractions de l'utérus, provoquant la libération de lochies, sont renforcées sous l'influence de médicaments stimulants spéciaux. Ceci est nécessaire pour éviter la stagnation des sécrétions, cependant, le risque de saignement pathologique augmente, ce qui nécessite une surveillance médicale constante. Avec une dynamique positive, après quelques heures, la femme en travail est transférée au service, où une infirmière ou un médecin se rend périodiquement.

Les 3 ou 4 premiers jours après l'accouchement, les écoulements sont abondants, de couleur et d'odeur similaires à ceux des règles. Ensuite, leur volume diminue progressivement. Après environ 7 jours, la leucorrhée devient plus muqueuse et la quantité de sang dans la composition commence à diminuer rapidement.

Lorsque les lochies se terminent, elles sont remplacées par la sécrétion vaginale habituelle..

La première ovulation a lieu 1,5 ou 2 mois après l'accouchement et l'écoulement commence à changer sous l'influence du cycle menstruel normal. Et il y a aussi des moments où la récupération se produit déjà dans la quatrième semaine..

Si la sécrétion de lochies s'est arrêtée trop tôt, vous devez absolument consulter un médecin pour vous assurer que le corps a enfin pu récupérer et qu'il n'y a pas de pathologies.

Si la leucorrhée sanglante a repris un mois et demi ou deux mois après l'accouchement, cela peut être dû à l'apparition des règles. Mais ils ne devraient pas être plus lourds que les saignements menstruels normaux..

Critères d'évaluation du congé post-partum

L'ensemble de ce processus vise à restaurer les fonctions du système reproducteur, ainsi qu'à nettoyer et régénérer l'utérus. Il est important de comprendre ses caractéristiques afin de comprendre ce qui vous arrive, ainsi que le taux et les écarts de décharge après l'accouchement..

Pour comprendre s'il y a une raison de s'inquiéter, vous devez évaluer la leucorrhée, en fonction des caractéristiques suivantes:

  • durée;
  • le volume;
  • apparence;
  • bien-être général.

Le système immunitaire et le corps tout entier étant trop affaiblis, la période post-partum devient non seulement un moment pour gagner les joies de la maternité, mais aussi un moment d'anxiété d'accompagnement pour la mère..

La nature de l'écoulement immédiatement après l'accouchement et à la fin de la période post-partum est influencée par les caractéristiques individuelles de l'organisme, ainsi que par la façon dont les périodes de gestation et d'accouchement se sont passées.

Les changements des niveaux hormonaux sont également au cœur de ce qui se passe. Si au début de la grossesse, les hormones étaient réorganisées afin de soutenir le processus de portage et de protection du fœtus, leur tâche principale est maintenant de revenir à leur rythme de non-grossesse. De plus, nous ne devons pas oublier qu'une nouvelle tâche est apparue: l'allaitement et le travail des hormones visent activement à maintenir la lactation..

Durée et volume de la sécrétion sécrétée

Combien de temps la décharge peut-elle avoir lieu après l'accouchement? Normalement, l'apparition des lochies se poursuivra jusqu'à ce que l'utérus soit complètement guéri et que l'endomètre soit renouvelé. Chez les femmes en bonne santé, ce processus prend de un à un mois et demi (4 à 6 semaines). En raison des caractéristiques individuelles, ce processus peut prendre un peu plus de temps, par conséquent, dans la plage normale, des périodes de deux mois sont considérées.

Au début, les saignements sont très abondants et nécessitent l'utilisation d'une couche puis de coussinets spéciaux post-partum. Au fur et à mesure que l'utérus récupère, le volume des sécrétions diminuera jusqu'à ce que les lochies passent et que le cycle menstruel normal revienne..

Les hormones libérées pendant la lactation et l'allaitement sont capables d'augmenter les contractions de l'utérus, respectivement, plus une femme allaite souvent, plus la quantité de sécrétion est élevée. Si vous n'allaitez pas, votre congé reviendra à la normale plus rapidement et vos règles viendront..

Si les lochies se détachent trop longtemps et que leur nombre ne diminue pas, une jeune mère devrait demander conseil à un gynécologue, car il existe un risque de violation de la période de récupération.

Changements de couleur

Les premiers jours après la naissance du bébé, les lochies auront une teinte écarlate intense..

Progressivement, la quantité d'impuretés sanguines diminuera et après 10 jours, des écoulements rouges peuvent être observés sous la forme de petits caillots rouges dans la composition du mucus liquide. Les impuretés d'une teinte jaune peuvent avoir un caractère sanglant.

L'apparition de l'ichor ne parle pas de pathologie, il est isolé par la guérison des plaies.

Cependant, n'oubliez pas que les micro-organismes conditionnellement pathogènes présents dans la microflore vaginale peuvent profiter de cet état de fait..

La leucorrhée jaune vif ou jaune foncé ne peut pas être considérée comme normale, car elle peut être les messagers du processus inflammatoire causé par des bactéries.

Pour déterminer les options pour l'apparence normale des lochies à différents stades de la période post-partum, vous pouvez les comparer à partir des photos disponibles sur le réseau. Mais il convient de rappeler qu'il ne s'agit pas d'une aide à l'autodiagnostic et si vous soupçonnez un écart par rapport à la norme, vous devriez consulter un médecin pour un examen.

Environ 2 semaines après l'accouchement, il y a très peu de sang dans l'écoulement. La couleur vire au blanc jaunâtre avec des impuretés brunes ou roses, comme en fin de menstruation.

Il y a des cas fréquents où, au milieu de la période de récupération, les impuretés sanguines cessent de se démarquer et dérangent la jeune mère. Cependant, cela peut ne pas se produire et les écoulements sanglants seront particulièrement intensifiés pendant l'allaitement, ce qui est provoqué par des contractions musculaires plus intenses dans l'utérus..

Les crampes et les écoulements rouges pendant l'allaitement après la deuxième naissance sont beaucoup plus ressentis qu'après la première.

Il arrive également qu'au lieu de lochies roses ou brunes, après 15 jours, des écoulements noirs apparaissent. S'ils ne sont pas accompagnés de malaise et d'odeur désagréable et que le volume de sécrétion sécrétée n'a pas augmenté, on peut supposer que les troubles hormonaux sont à l'origine de ce processus. En soi, ce n'est pas un signe de pathologie, mais nécessite l'attention d'un gynécologue.

Bien-être général

Naturellement, après avoir donné naissance à un enfant, une femme se sent faible et douloureuse. Les contractions utérines peuvent provoquer des crampes dans le bas de l'abdomen dans les premiers jours de la période post-partum. Ensuite, un symptôme similaire peut déranger une femme pendant l'allaitement..

Cependant, l'apparence déraisonnable de la douleur, ainsi que le syndrome douloureux sévère, nécessitent une visite urgente chez le médecin et ne sont pas la norme..

Une augmentation de la température corporelle ne peut être ignorée. Une forte augmentation de celui-ci peut être déclenchée par des troubles du processus de lactation ou par une inflammation utérine. Il est particulièrement intéressant de se méfier si un symptôme similaire est accompagné de vertiges, de leucorrhée sanglante abondante et de nausées..

Appelez immédiatement une ambulance si vous constatez l'un des symptômes ci-dessus. Se sentir ainsi peut signaler une menace pour la vie d'une femme..

Troubles pathologiques

Une petite quantité de décharge après l'accouchement ou leur interruption brusque à l'avance indique souvent des troubles pathologiques du système reproducteur. Des lochies maigres ou leur absence indiquent généralement leur stagnation dans la cavité utérine.

Cette pathologie s'appelle un lochiomètre. Cette condition se produit pour deux raisons:

  1. Quelque chose entrave la sortie normale des lochies. La cause la plus fréquente est un blocage du col de l'utérus avec des caillots, qui comprennent du mucus, du sang et des éléments organiques rejetés.
  2. Contractilité insuffisante de l'utérus. Il peut être affaibli par plusieurs facteurs, notamment des anomalies du travail, des spasmes du pharynx interne, des polyhydramnios et une césarienne.

La menace d'une telle condition dans le développement de l'endométrite - inflammation aiguë de l'utérus. Pour éviter de telles complications, les contractions sont induites artificiellement par des médicaments. Si la raison n'est pas en activité contractile ou si la condition est trop avancée, il peut être nécessaire de nettoyer la cavité utérine des lochies stagnantes.

Il y a aussi le danger du contraire. Lorsque les lochies disparaissent progressivement et que les saignements s'intensifient fortement. Une telle situation peut également être provoquée par des pathologies d'activité contractile ou le développement d'une anémie..

En cas de saignement soudain et abondant, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Cette condition est très dangereuse pour la vie d'une femme..

Un écoulement post-partum avec une couleur non naturelle et une odeur désagréable indique une infection infectieuse pendant la rééducation. La leucorrhée vert clair, grise ou jaune vif est une conséquence de l'activité bactérienne et du développement d'une inflammation infectieuse.

Ils ont généralement un arôme de poisson ou de pourri désagréable. La candidose est appelée «muguet» en raison de l'odeur caractéristique du lait fermenté et de la structure caillée des écoulements blancs.

L'infection s'accompagne de symptômes tels que brûlures, démangeaisons et rougeurs des organes génitaux.

En plus des bactéries pénétrées, les micro-organismes opportunistes peuvent perturber la microflore saine. La prise d'antibiotiques, une immunité affaiblie et des changements hormonaux entraînent une diminution du nombre requis de lactobacilles. Un environnement acide est remplacé par un environnement alcalin, ce qui est favorable à la reproduction des souches bactériennes.

La pénétration d'infections nocives peut également provoquer une inflammation de la cavité utérine et entraîner de graves complications et des saignements qui menacent la santé de la femme et les futures grossesses..

La période post-partum est une période difficile dans la vie d'une femme. Prendre soin du bébé tant attendu demande beaucoup de temps et d'efforts, mais une mère nouvellement créée ne doit pas oublier son propre bien-être. Vous devez être particulièrement attentif à la sécrétion post-partum et surveiller le processus de récupération du corps.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Duphalac chez les nouveau-nés. Qui a postulé?

Accouchement

13 juillet 2015 RéponsesNotre choixEn quête d'ovulation: la folliculométrie conseilléLes premiers signes de grossesse. Les sondages. Sofya Sokolova a publié un article dans Symptômes de la grossesse, 13 septembre 2019

Crèmes pour couches: note des marques populaires

Analyses

Contenu Crème Mustela Crème "Bubchen" Crème Weleda Crème "Sanosan" Crème Little Siberica Crème "Mon soleil" Crème "Notre maman" Crème Babyline Crème "Bepanten" Crème "Nounou aux oreilles" «Sudokrem» Crème "Tendresse de la nature" Règles d'utilisation des crèmes pour couches pour bébés Utiliser de la poudre pour bébéLes couches modernes sont capables d'absorber de grands volumes de liquides pour bébé, ce qui vous permet de garder le bébé propre et sec pendant longtemps.

Le danger d'hystérie pendant la grossesse

Analyses

Une femme qui porte un enfant se distingue par une vulnérabilité et un ressentiment accrus. Un mot imprudent d'un mari ou des choses éparpillées dans la pièce par un fils aîné peuvent provoquer l'hystérie.

Massage pour torticolis chez un enfant

Infertilité

Le massage pour torticolis chez les nourrissons est la méthode la plus efficace pour traiter cette maladie. Des cours de massage opportuns, associés à des exercices thérapeutiques, aideront à se débarrasser complètement du torticolis.