Principal / Infertilité

Comment récupérer rapidement d'une césarienne?

Une femme ne peut pas toujours donner naissance à un enfant seule. Les raisons peuvent être multiples: un fœtus trop gros, un placenta praevia plein, un degré élevé de myopie, d'autres maladies et caractéristiques pour lesquelles seule une intervention chirurgicale est indiquée. Mais personne ne supprime la responsabilité de prendre soin du bébé des épaules des femmes, de sorte que la question de savoir comment revenir rapidement à la normale et récupérer après la chirurgie inquiète tous les patients..

Les premiers jours après une césarienne:

RÉFÉRENCE! La césarienne est une intervention chirurgicale majeure au cours de laquelle le tissu d'une femme enceinte est excisé afin d'extraire le fœtus vers l'extérieur. Il est réalisé sous anesthésie générale et rachidienne.

- quand se lever après la chirurgie?

Le patient passe le premier jour après l'opération dans l'unité de soins intensifs. Les 12 premières heures, elle n'est pas autorisée à se lever, mais se coucher à plat dans son lit n'est pas non plus recommandé. Pour que les caillots sanguins sortent et que le processus d'adhésion ne commence pas à l'intérieur, une femme doit absolument bouger - se retourner d'un côté à l'autre, bouger ses jambes. Essayez de reposer vos pieds sur le lit et soulevez légèrement vos hanches, balancez-les d'avant en arrière, puis abaissez-les. Tournez ensuite la cage thoracique d'abord vers la gauche, puis vers la droite. Faites tout en douceur et proprement!

Votre médecin surveillera en permanence votre état de santé: vérifier la pression et le pouls, la quantité de sécrétions, la contractilité de l'utérus. Cela dépend de ces indicateurs - quand vous êtes autorisé à vous lever et à vous asseoir.

Vous ne serez autorisé à vous lever la première fois qu'en présence d'une infirmière. Si vous vous sentez étourdi, ne vous inquiétez pas, c'est normal. Asseyez-vous pendant quelques minutes en respirant profondément. Vous ne pourrez pas vous redresser tout de suite, alors ne vous fatiguez pas. Vous devrez marcher dans les premiers jours en vous penchant un peu en avant pour ne pas déranger à nouveau la couture.

ATTENTION! Dès que la femme et le bébé sont transférés en post-partum et laissés seuls, la mère doit déjà s'occuper elle-même du bébé. Par conséquent, cela ne fonctionnera pas. Vous devriez marcher plus le long du couloir (au moins sur de courtes distances) - de cette façon, l'utérus se contractera plus rapidement.

- combien vous ne pouvez pas pousser après une césarienne?

Une femme sur deux fait face à une nuisance telle que la constipation après l'accouchement. Les hémorroïdes se produisent souvent (surtout dans les derniers stades, lorsque le fœtus appuie sur le rectum avec toute sa masse). Vous ne pouvez pas pousser dans ces cas! Premièrement, il est possible de provoquer l'apparition de fissures dans la membrane muqueuse, de saignements et même de prolapsus du rectum. Et deuxièmement, en raison de la forte tension des muscles du péritoine et de l'utérus, une suture fraîche peut commencer à saigner.

IMPORTANT! Les points de suture après la césarienne sont généralement bien cousus et ne peuvent pas se disperser aussi facilement, mais les efforts auront un effet négatif sur la guérison.

Ce qui suit permet d'éviter la constipation:

  • Respect d'un régime alimentaire particulier avec beaucoup de légumes frais et de céréales, produits laitiers fermentés, pain au son, beaucoup de liquide.
  • Prise de médicaments: Duphalac, Normase, Portalak (si la mère allaite); Guttalaks, Bisacodyl, Regulax (si le bébé est nourri artificiellement). Il est permis d'utiliser des bougies - Calciolax, Ferrolax, Glycelax, bougies à l'huile d'argousier.
  • Recettes folkloriques: une décoction à base de figues, tisanes et décoctions de fruits (ortie, racines de valériane, fenouil, anis, cumin).

- Combien de temps faut-il pour retirer le cathéter?

Un cathéter de dérivation d'urine est un must: il y a un risque élevé d'endommager la vessie pendant la chirurgie. Par conséquent, en surveillant le volume et la couleur de l'urine, et en particulier si du sang est entré dans l'urine, vous pouvez réduire ce risque..

Après la procédure, le cathéter reste dans la vessie pendant un jour ou deux et, en général, il ne provoque pas de sensations désagréables. Et le retrait est rapide et indolore: sur une profonde inspiration.

Règles de récupération après une césarienne:

Une femme doit être préparée au fait que la récupération après une césarienne durera plus longtemps qu'après une naissance naturelle..

- normalisation du cycle menstruel après césarienne

Le processus inverse de restructuration interne commence dès le jour même de la naissance du bébé, mais si pendant l'accouchement naturel, il dure environ six mois, le rétablissement complet du corps après la césarienne se produira dans les 3 ans. La menstruation viendra beaucoup plus tôt - le cycle normal est rétabli dans 3-4 mois.

Ne confondez pas les saignements post-partum - lochies - avec les menstruations. Ils ne sont pas si abondants, mais maculés, jour après jour, ils changent de couleur du brun au transparent, puis disparaissent complètement. L'apparition des lochies est un processus naturel, indiquant la guérison de la muqueuse utérine.

RÉFÉRENCE! L'allaitement accélère la récupération du corps et de l'utérus. Il a été constaté que le lait maternel contient 20 hormones, dont la prolactine. Il a un effet déprimant sur la production de progestérone, qui est responsable de la maturation de l'œuf et de sa fixation dans l'utérus. Plus une femme met souvent le bébé au sein, plus la prolactine est produite, respectivement, plus la période d'absence de menstruation est généralement longue. Parfois, ils ne viennent pas pendant 8 à 10 mois.

- normalisation de l'allaitement après la chirurgie

Les femmes qui ont subi une césarienne ont au départ un certain nombre de difficultés avec l'allaitement. L'attachement précoce (immédiatement après l'accouchement) ne peut pas être effectué, car la mère est assez souvent en soins intensifs par jour. Ils n'y apportent pas les miettes, c'est-à-dire il n'y a pas d'alimentation pendant 24 heures. Par conséquent, le lait n'arrive pas immédiatement, mais après 4 à 5 jours. Le bébé reçoit un mélange spécial d'un biberon ces jours-ci. Le mécanisme de succion du mamelon et du sein étant quelque peu différent, l'enfant doit s'adapter aux conditions modifiées. La condition physique de la mère et les changements hormonaux dans le corps qui ont commencé, affectent également. De plus, les compte-gouttes provoquent souvent un gonflement, et dans la poitrine aussi - ils gonflent, deviennent durs et réagissent douloureusement au toucher..

Par conséquent, rappelez-vous quelques règles importantes:

  • Assurez-vous de masser vos seins et d'exprimer le lait s'il arrive. Il suffit de le faire toutes les 3-4 heures pendant 15 minutes pour chaque glande. Faites tout proprement et soigneusement, sans serrer ni secouer.
  • Placez votre bébé au sein de sorte que non seulement lui, mais aussi vous vous sentiez à l'aise. Vous pouvez le faire en étant couché sur le côté ou en plaçant l'enfant sur le ventre et en appuyant fermement.
  • Vous ne devriez pas ressentir de douleur en suçant! Si la bouche du bébé est grande ouverte, le menton est pressé contre votre poitrine et la lèvre inférieure est tournée vers l'extérieur - vous faites tout correctement.
  • Vous devez nourrir le bébé à la demande, mais s'il dort plus de 4 heures la nuit, vous devez vous réveiller et le nourrir..

- restauration du corps

N'oubliez pas que la période de récupération dure différemment pour chaque femme. Ça dépend de plusieurs facteurs:

  • Caractéristiques individuelles de l'organisme. Comment s'est déroulée l'opération, s'il y a eu des complications (suppuration des sutures ou des restes du placenta dans la cavité utérine) - tout cela n'ajoute pas d'émotions positives et retarde le processus de guérison. Le seuil de la douleur mérite également d'être mentionné. Cet indicateur est différent pour chaque personne: quelqu'un oublie la douleur après quelques jours ou n'y prête pas attention, et quelqu'un n'est pas capable de dormir complètement et de prendre soin de lui-même, sans parler de l'enfant.
  • État psychologique. Cela dépend non seulement du caractère de la femme et de son état moral, mais aussi du climat dans la famille, des relations avec son conjoint et d'autres parents proches, et de l'attitude envers le nouveau-né.

Plus la mère est active, plus vite elle se remettra de l'opération. Cependant, il est important de ne pas nuire et de ne faire que ce que le médecin vous permettra! La modération est la condition principale. Un gros ventre affecte la posture et la démarche. Les muscles abdominaux perdent leur tonus et la démarche ressemble à un canard. Tout cela peut être réglé, mais pas immédiatement, mais progressivement. L'athlétisme est autorisé 10 semaines après la chirurgie. Le yoga et la natation sont autorisés. Marchez autant que possible, portez un corset et des talons bas. Un bon effet relaxant est donné par un massage du dos et du cou.

- faire du sport après une césarienne

Déjà quelques heures après l'opération, vous pouvez faire de l'auto-massage - caresser l'abdomen en mouvements circulaires de gauche à droite et de haut en bas. Obtenez une balle de tennis - écrivez des cercles avec elle, en commençant par le nombril, dans le sens des aiguilles d'une montre.

6-8 mois après la césarienne, vous pouvez faire des exercices pour renforcer les muscles des cuisses, de l'abdomen et de la taille, en commençant par les plus légers. Pilates, aquagym, danse, course à pied sont autorisés.

ATTENTION! Il est interdit d'utiliser des haltères et autres poids après une intervention chirurgicale pendant un an! Arrêtez le cyclisme, le volleyball et l'haltérophilie pendant un moment. Si pendant l'exercice vous ressentez des étourdissements, une divergence de la couture, des écoulements de celle-ci ou du vagin, des douleurs dans l'abdomen - arrêtez immédiatement de pratiquer et choisissez une autre méthode à l'avenir.

- hygiène après césarienne

À la maternité, les infirmières s'occuperont du traitement des coutures. Quand seront-ils retirés (après 5 à 8 jours - vous devrez le faire vous-même. La douleur au site d'incision pendant les 3 à 4 premiers jours est normale. Il est important de porter un pansement post-partum et d'aller aux toilettes à l'heure. Parfois, des analgésiques peuvent être nécessaires, ce n'est pas non plus le cas déviation.

Que faire à la maison:

  1. Se laver les mains avant chaque traitement.
  2. La couture est lavée en prenant une douche avec un gel spécial et tamponnée avec une serviette en papier jetable. Il vaut mieux ne pas utiliser de tissu éponge - les microbes peuvent s'accumuler dans ses plis.
  3. Après le bain, la zone endommagée est traitée avec de la chlorhexidine, de l'acide salicylique dilué ou un autre désinfectant.
  4. Portez des sous-vêtements en coton de taille appropriée. Il ne doit pas tirer la peau, appuyer et frotter.
  5. 2-3 semaines après la suture par césarienne, vous pouvez commencer à enduire un gel régénérant - cela aidera la peau à revenir à la normale plus rapidement.

IMPORTANT! Premier bain - pas plus tôt qu'une semaine après l'opération!

Ce qu'il ne faut pas faire la première fois après une césarienne?

  • Porter des poids
  • Le maximum que vous puissiez soulever est un enfant. Pas de sacs et de boîtes lourds, surtout du sol.
  • Filtrer la presse et effectuer des mouvements brusques (inclinaisons, tours).
  • Frottez la couture avec un gant de toilette.
  • Mangez des aliments gras, sucrés et frits. Les légumineuses, le chou, les conserves et le pain blanc sont interdits.
  • Avoir des relations sexuelles.
    L'interdiction est imposée pendant 1,5 à 2 mois, mais en présence de complications (inflammation interne, endométriose, suppuration des sutures, etc.) - jusqu'à l'autorisation du gynécologue.

RÉFÉRENCE! Planifiez votre prochaine conception au plus tôt 3 ans après la césarienne. Laisser la couture guérir complètement et le corps récupérer.

Conclusion

Préparez-vous à certaines difficultés après une césarienne, mais ne tremblez pas de peur, mais affrontez-les complètement armés. En suivant toutes les recommandations, vous pouvez rebondir assez rapidement et éviter les complications désagréables. Cela demande des efforts, mais les résultats en valent la peine..

Comment récupérer rapidement d'une césarienne?

Sur les forums, les mères discutent vigoureusement de la question de l'opportunité d'une césarienne. Beaucoup ont peur de lui, et tout cela à cause de la longue période de rééducation, ainsi que du relâchement de l'abdomen après. Est-ce vraiment si triste? Parlons-en dans l'article "Récupération de la césarienne".

La différence entre la récupération après CS de la récupération après EP

On a peur de la césarienne, et ce malgré le fait que dans certains pays le pourcentage de sa mise en œuvre est proche de 90%. Bien sûr, il s'agit d'une intervention chirurgicale, ce qui dans des conditions normales n'est pas souhaitable, mais s'il y a des indications, il n'y a rien à hésiter. Il est important de préserver votre santé, et même votre vie, et celle de votre bébé. Juste une femme, pour eux aussi, est responsable.

À propos, EP et KS sont également dangereux pour les femmes. Des complications graves peuvent se développer à la fois là et là. La seule différence réside dans les caractéristiques de la conduite et la période de récupération. Ce dernier, en passant, après une césarienne dure plus longtemps, et il y a des raisons à cela:

  • Grande perte de sang - même si l'opération n'est pas compliquée, une femme perdra jusqu'à 600 ml de sang. D'où la faiblesse, la léthargie et la fatigue constante dans les premières heures qui suivent.
  • Une plaie existante dans l'abdomen - peu importe quelle incision a été faite pour extraire l'enfant (transversale - comme un sourire, ou longitudinale - le long de la ligne blanche), chaque mouvement sera ensuite ressenti de manière particulièrement nette. C'est juste que les muscles abdominaux se contracteront, augmentant la douleur. Et la couche graisseuse existante sur le ventre aggravera la situation. Plus elle est grande, plus la plaie guérira lentement et plus le risque de divergence des sutures est élevé..
  • Douleur - le syndrome douloureux dû à l'incision du péritoine et de l'utérus a déjà été mentionné, mais ce n'est pas la seule difficulté. La douleur augmente si une anesthésie générale est utilisée. Cela s'explique par le fait qu'après cela, le mucus s'accumule dans les poumons, qui doivent être crachés. Pour minimiser les sensations douloureuses, ils ont même inventé une technique spéciale - «aboyer». C'est à ce moment que, avant de tousser, une femme expire, tire dans son ventre et le fixe en plus avec ses mains ou un oreiller, en tenant simplement.
  • État psycho-émotionnel. Après l'EP, le bébé est placé avec la mère, et cela la calme. Récemment, cela a été pratiqué après le CS, mais s'il n'y avait pas de complications. Malheureusement, s'ils l'étaient, vous devrez être séparé du bébé..

Mais malgré tout cela, une récupération rapide est possible après un COP. Juste pour le sentir sur vous-même, vous devez écouter les conseils de votre médecin et vous prodiguer les soins appropriés après la chirurgie..

Les premiers jours après la chirurgie

L'opération même d'une césarienne ne dure pas plus de 40 à 60 minutes. Après cela, l'incision est fermée avec des sutures (résorbables ou non résorbables) ou des agrafes sont placées dessus. Parfois, un drain est placé pour drainer le liquide, qui est retiré après quelques jours. Les mailles sont retirées si nécessaire le 5-6ème jour.

La glace est placée sur le dessus de l'estomac sur la couture. D'ailleurs, c'est à cause de lui que les femmes se plaignent après un tel accouchement..

Après la fin de l'opération, la femme est transférée à l'unité de soins intensifs pendant deux heures, puis au service post-partum. Et soyez sûr, le premier jour, elle est étroitement surveillée. Que font les médecins?

  • mesurer la pression, le pouls;
  • surveiller la température corporelle;
  • évaluer l'état de l'utérus et ses capacités contractiles;
  • traiter la couture.

Sur une base obligatoire, on lui injecte des solutions nutritives, par voie intraveineuse, et une antibiothérapie est prescrite. Et n'ayez pas peur d'elle, les médicaments antibactériens modernes sont tout à fait compatibles avec l'allaitement.

Il est recommandé de rester au lit pendant 3 à 12 heures. Le dernier mot est pour le médecin, qui tire des conclusions basées sur la condition de la femme en travail. Ici, il est important de l'écouter, afin de ne pas organiser une charge accrue pour le corps et de ne pas s'allonger. Dans ce dernier cas, une congestion dans les poumons apparaît et des adhérences, et l'utérus se contracte pire.

De plus, une femme est recommandée:

  • Levez-vous doucement ou tournez-vous sur le lit. Si vous avez besoin de vous lever, ils vous conseillent d'abord de vous lever, puis de baisser les jambes, de vous asseoir un peu et de vous lever seulement, c'est bien s'il y a des proches ou une infirmière à proximité qui vous soutiendra dans les moments difficiles. Les mouvements brusques sont interdits. Ils peuvent provoquer des étourdissements, des chutes de pression, des évanouissements.
  • Il n'y a rien. Il est important de ne pas manger jusqu'à 20 heures. Ensuite, vous pouvez commencer un peu avec des bouillons, des aliments légers (fromage cottage faible en gras, yogourt pur). Certes, dès le début, ils sont autorisés à boire de l'eau avec du citron..
  • Surveillez le débit urinaire. S'il n'y a pas de complications, la sonde urinaire sera probablement retirée dans les 20 à 24 heures. Vous devez maintenant faire attention à votre corps, car la première fois après l'opération, une femme peut ne pas ressentir le besoin d'uriner. C'est pourquoi il lui est conseillé de vider sa vessie toute seule. L'essentiel est qu'ils n'ont peur de rien, bientôt tout passera et la sensibilité sera rétablie.

Le bébé est généralement amené le deuxième ou le troisième jour. Anesthésier également jusqu'à 2 à 3 jours. À propos, les femmes se sentent mieux après un CS avec anesthésie rachidienne, plutôt que général.

Réparation utérine et soins de suture

Et après un CS planifié, et après un CS dû à un travail compliqué, les soins de l'utérus incombent au personnel de l'hôpital. Ils prescrivent des médicaments à la femme en travail pour la réduire (ocytocine), des analgésiques non narcotiques. Pour contrôler le processus, ils surveillent les sécrétions, car en cas de contractilité altérée, des saignements peuvent se développer..

En cours de route, ils effectuent une stimulation médicamenteuse des intestins. Cela est nécessaire pour éliminer les gaz qui peuvent non seulement causer de la douleur, mais également provoquer le développement d'adhérences - adhérences entre les anses intestinales et d'autres organes. De plus, si les adhérences sont très prononcées, une deuxième opération peut être nécessaire..

La couture est lavée, traitée avec des antiseptiques, par exemple vert brillant. S'il n'est pas enflammé, il est recommandé de le lubrifier avec une pommade au calendula dans quelques jours pour une guérison précoce..

La récupération du cycle après une césarienne est une conversation distincte. Premièrement, parce que chaque organisme est individuel, et deuxièmement, l'ingérence dans le processus même de délivrance est à blâmer. Pour minimiser les dommages possibles, les médecins recommandent de nourrir l'enfant plus souvent (avec HB, de l'ocytocine est libérée, ce qui stimule les contractions utérines). Chaque jour, il change de taille, revient à sa taille habituelle avant la grossesse et descend de 1 cm.Le plus intéressant est que plus tard, l'utérus peut devenir encore plus petit qu'il ne l'était avant la grossesse.

Dans les premiers jours, un écoulement spécifique apparaît - les lochies. Ceci est le résultat d'un saignement de la surface de l'utérus, grâce auquel il guérit plus rapidement. La durée des lochies est de 6 à 8 semaines. De plus, pendant cette période, ils peuvent changer de couleur, d'odeur, d'intensité de libération..

Grâce à eux, vous pouvez contrôler le temps de récupération: s'ils sont terminés, le corps est restauré. Parfois, après un tel accouchement, un cycle anovulatoire est possible - c'est à ce moment que l'ovulation ne se produit pas, mais ici, il est nécessaire de normaliser le sommeil, d'établir une nutrition adéquate, d'exclure les maladies, puis tout passera.

Comme dans le cas de l'EP, la récupération des menstruations dépend de la lactation. Moins la mère nourrit le bébé, plus vite il viendra..

Restauration de l'abdomen et exercices pour la silhouette

La rééducation après une césarienne est également une affaire individuelle. En général, cela dure jusqu'à six mois. La femme en travail reçoit son congé du 6e au 7e jour, après quoi il est recommandé de s'abstenir de tout effort physique pendant au moins encore 2, voire 4 semaines. Il est également impossible de soulever le bébé, la couture sur le ventre peut se disperser. Mais cela ne veut pas dire qu'il est interdit de prendre soin de soi..

Le lendemain de la chirurgie, s'il n'y a pas eu de complications, ils sont autorisés à faire des exercices simples:

  • assis à l'arrière, tirez lentement les chaussettes vers vous;
  • faire pivoter les pieds en cercle;
  • appuyez sur vos genoux et relâchez;
  • tendre et détendre les muscles fessiers;
  • pliez les deux jambes à tour de rôle.

Cela n'est pas tant nécessaire pour la figure que pour la normalisation de la digestion et une récupération rapide. La gymnastique de rattrapage est également indiquée, s'il n'y a pas de contre-indications:

  • caresser l'abdomen dans le sens des aiguilles d'une montre;
  • poitrine de bas en haut;
  • bas du dos de bas en haut;
  • pieds coulissants sur le drap.

Pour retrouver l'harmonie après une césarienne, vous devez établir une nutrition. L'activité physique n'est possible qu'après la guérison de la suture. Les examens de certaines mères indiquent qu'elles ont commencé à pratiquer dès 1,5 mois après la COP, mais vous ne devez pas les suivre aveuglément. Vous devez d'abord aller chez le médecin et vous assurer que tout est en ordre..

Courir, nager, modérer (!) Les charges sur l'abdomen sont affichées, mais il vaut mieux les effectuer avec un entraîneur professionnel qui sélectionnera les meilleures pour vous! Les cours commencent au plus tôt 2 mois plus tard.

Se remettre en forme est réel. Preuve de cela - photos avant et après l'entraînement..

Comment manger juste après la chirurgie

Le deuxième ou le troisième jour, ils sont autorisés:

  • bouillie;
  • viande bouillie passée dans un hachoir à viande;
  • biscuits biscuits;
  • thé au lait;
  • Crème fraîche;
  • soupes de bouillon de poulet.

De 5 à 6 jours un tableau commun est montré, mais sans farine grasse, frite, fumée, salée.

Ce qui est interdit après la chirurgie

Pour rebondir rapidement et éviter les complications, vous devez:

  • refuser les aliments solides dans les 3 premiers jours;
  • asseyez-vous au plus tôt 3 jours plus tard;
  • soulevez pas plus de 3 kg le premier mois;
  • ne travaillez pas sur la presse pendant les 4 premières semaines;
  • n'abusez pas du port d'un bandage;
  • ne donnez pas naissance pendant les 3 prochaines années.

À propos, la deuxième césarienne n'est pas toujours la dernière. Certains font à la fois le quatrième et le cinquième. Et tout cela grâce aux soins appropriés du corps après la chirurgie. Et cela est indiqué non seulement par les messages sur le forum, mais aussi par la pratique médicale..

Récupération après la chirurgie

La période postopératoire après une césarienne dépend des caractéristiques de l'opération réalisée. Il faut comprendre que la procédure chirurgicale s'accompagne de lésions importantes de plusieurs tissus. Il y a aussi des effets négatifs de l'anesthésie. Tous ces changements exigent que la femme se conforme à un certain nombre de règles spéciales visant un rétablissement rapide de la santé..

Conséquences de la chirurgie

La césarienne a des conséquences sur le bien-être général d'une femme. Il est nécessaire de considérer des phénomènes tels que:

  • présence et traitement de la couture;
  • l'apparition d'un écoulement de l'utérus;
  • retrait de l'anesthésie;
  • traitement génital;
  • l'apparition de la lactation.

Tous ces processus doivent être soigneusement contrôlés. Si une femme ne sait pas quoi faire après une césarienne, l'aide d'un médecin est nécessaire. Le médecin traitant vous expliquera quoi faire et comment se comporter après la chirurgie.

Décharge après la chirurgie

L'intervention chirurgicale est réalisée sous l'influence de l'anesthésie. Les médecins modernes utilisent deux types d'anesthésie. Pour de nombreux patients, l'opération est réalisée sous anesthésie générale. Cela vous permet d'éliminer le traumatisme psychologique de la femme en travail. Mais cette méthode a un effet négatif sur l'état du patient pendant la période post-partum..

Dans les premiers jours, les soins après césarienne sont effectués par du personnel médical. Il est interdit à la femme en travail de se lever et de marcher pendant plusieurs jours. Cela est dû à l'effet résiduel de l'anesthésie. Sous l'influence du médicament, diverses pathologies du système nerveux peuvent survenir. La plupart des patients rapportent des étourdissements et des nausées sévères. Si dans les premiers jours la femme en travail essaie de s'asseoir ou de se lever, ces phénomènes s'intensifient.

L'anesthésie affecte également le bien-être de l'enfant. Une petite quantité de médicament pénètre dans le fœtus pendant la chirurgie. La substance provoque une diminution de l'activité motrice du bébé. Il devient léthargique. L'enfant dort longtemps. Le réflexe de succion peut également être altéré. Ces bébés peuvent refuser d'allaiter. Pour cette raison, un grand nombre de bébés nés de l'opération sont nourris avec du lait artificiel..

Le médicament utilisé pour l'anesthésie est complètement évacué du corps le cinquième jour. Après cela, le corps commence à récupérer. Le premier signe d'élimination de la substance est une douleur intense autour des points de suture. Pour réduire la douleur, vous devez utiliser des analgésiques. Un grand nombre d'analgésiques excluent l'allaitement. Le remède ne doit être sélectionné que par un médecin. Prendre des analgésiques seul peut entraîner le développement de problèmes chez la mère ou l'enfant..

Le deuxième signe d'élimination d'une substance du corps est une diminution des vertiges. La femme commence à se sentir mieux. Son état se normalise.

Traitement des coutures

La période post-partum après une césarienne oblige une femme à prendre soin de ses points de suture. L'incision pour cette intervention peut avoir une forme différente. Souvent, les médecins coupent la région abdominale le long d'un pli physiologique pour retirer le fœtus. Dans cette zone, la cicatrice formée sur le site de la plaie ne sera pas perceptible. En outre, une telle incision minimise le risque de dommages pour l'enfant..

Si la femme a été exposée à une exposition d'urgence, la plaie peut être localisée longitudinalement. Cette intervention permet au médecin de donner rapidement au bébé un accès à l'oxygène. Mais la blessure mettra beaucoup de temps à guérir. Cicatrice après coupe longitudinale d'urgence, rugueuse.

Les bords coupés sont maintenus ensemble de différentes manières. La plupart des médecins utilisent de la soie et du fil auto-résorbable à cette fin. La fibre de soie ne laisse pas de traces sur la cicatrice. Ce fil n'est appliqué que sur les bords extérieurs de la plaie. Le tissu musculaire est maintenu par un fil auto-dissolvant. La disparition complète des nœuds survient après quelques semaines. L'utérus est suturé avec le même matériau. Pour une césarienne d'urgence, des agrafes sont parfois utilisées. Ils sont faits de métal médical qui ne subit pas de réactions chimiques dans le corps du patient.

Après l'opération, les sutures doivent être correctement traitées. À l'hôpital, les points de suture sont traités par une infirmière de procédure. La surface de la plaie est lavée avec une solution antiseptique et abondamment lubrifiée avec un agent desséchant. Pour cela, l'hôpital utilise du vert brillant. La fucorcine est moins utilisée. Après un nettoyage en profondeur, les points sont fermés avec un tissu postopératoire. Le bandage est fait de matériaux naturels et possède un tampon spécial. Il ne colle pas à la plaie et est indolore à retirer. La première semaine, la couture est traitée 2 fois par jour. Dans la deuxième semaine, le traitement peut être réduit à une seule fois.

Une femme doit comprendre qu'un nettoyage incorrect et intempestif des coutures peut entraîner le développement de complications difficiles à traiter. Si le patient prend bien soin de la plaie, le retrait des points de suture se produit 10 jours après la chirurgie.

Les premiers jours, vous devriez apprendre à vous lever correctement. Cela aidera à éviter la divergence des coutures. Pour ce faire, la patiente se couche sur le côté et abaisse ses jambes du lit. Après cela, une position assise avec un dos droit est adoptée. Ce n'est qu'alors que vous pourrez vous lever. Tous les mouvements doivent être lents et lents..

Complications

Toutes les femmes en travail ne guérissent pas sans complications. Les premiers jours après la césarienne, le médecin surveille l'état de la plaie. Un mauvais soin des plaies et une contamination peuvent entraîner des problèmes tels que la déhiscence. Ce problème se produit en raison d'un effort physique élevé. Pour comprendre ce qui peut être fait s'il y a des points de suture, vous devriez consulter votre médecin.

Si le traitement de la plaie est effectué avec des violations, il existe un risque de développer une inflammation. Il apparaît en raison d'une grave contamination de la plaie. Sur la surface de la plaie, des agents pathogènes se déposent, ce qui modifie le tissu. Une forte contamination est également lourde de suppuration. Le pus dans la coupure peut apparaître en raison de l'accumulation de globules blancs, de cellules mortes et de micro-organismes. Pour éliminer la cause de la suppuration, le processus de traitement doit être revu.

Après une césarienne, la femme doit surveiller l'écoulement de la plaie. Pendant la première semaine, un ichor devrait apparaître à sa surface. Ce liquide se forme dans les tissus endommagés et contient un grand nombre de globules blancs. S'il n'apparaît pas, vous devez en informer le médecin. La cause probable est la formation d'une cavité entre les tissus. Vous pouvez réduire le risque de complications en utilisant le drainage, qui est installé dans la suture après la chirurgie..

De plus, l'ichor peut se démarquer beaucoup. Si la suture saigne pendant une longue période, un saignement intracavitaire est considéré comme une cause possible. Le patient subit une échographie urgente, ce qui permet d'établir la cause de la maladie. Pour une guérison adéquate, vous devez respecter le traitement prescrit..

Un canal fistuleux apparaît rarement sur la couture. Il se forme en raison de la préservation partielle des fils après la chirurgie. Le tissu entourant le fil s'enflamme. Un fluide purulent se forme. Peu à peu, les cellules tissulaires meurent. L'atrophie cellulaire favorise la formation de canaux. Une tumeur remplie de pus se forme à la surface de la couture. Elle peut s'ouvrir toute seule. La guérison du canal fistuleux est longue. Si, à la palpation, la patiente remarque un compactage douloureux, elle doit absolument en informer le médecin.

Décharge après la chirurgie

Une femme après une césarienne doit surveiller de près la décharge. Les recommandations s'appliquent aux 4 premières semaines de la période postopératoire.

La grossesse d'une femme commence par l'attachement de l'embryon à la paroi de l'utérus. Pour cela, l'endomètre y est formé. Au début de l'ovulation, ce tissu se compose de plusieurs couches et a une épaisseur de 12 mm. Pendant la grossesse, l'endomètre continue de s'exfolier. Des flocons se forment. Après la chirurgie, les flocons sont mélangés avec du sang et du liquide. Ce mélange est appelé lochies par les médecins. Ils doivent être retirés de la cavité utérine par eux-mêmes. Lochia abondent pendant plusieurs jours. En raison de cette caractéristique, il est recommandé d'utiliser des coussinets post-partum spéciaux capables d'absorber une grande quantité de liquide. Pendant un certain temps, la décharge est de couleur sombre. Dès la deuxième semaine, la qualité des lochies change. La sélection devient plus claire, le volume diminue. À la fin du premier mois de la période postopératoire, la décharge s'arrête.

Lochia n'est pas toujours un signe de nettoyage de l'utérus. S'il y a une accumulation de sang dans l'écoulement, l'avis d'un médecin est nécessaire. Des saignements prolongés peuvent entraîner une détérioration du bien-être d'une femme. Il existe un risque de saignement. Un besoin urgent de chercher sa cause. Une femme peut mourir d'une perte de sang grave.

Les lochies ne doivent pas être confondues avec les règles régulières. Les menstruations après une césarienne peuvent commencer dans six mois ou plus. Si la décharge apparaît plus tôt, l'aide d'un spécialiste est nécessaire. L'examen par un gynécologue éliminera la discordance des coutures internes.

Début de la lactation

Des restrictions après une césarienne surviennent également en raison du début de la lactation. La capacité d'allaiter se produit sous l'influence de la prolactine. Cette hormone se forme dans le corps féminin sous l'influence du travail naturel.

Avant le début des contractions, la glande pituitaire produit de l'ocytocine. Il aide l'utérus à se contracter. De plus, son activité contribue à une augmentation du taux de prolactine. L'hormone permet aux glandes mammaires de produire du liquide. Dans les premiers jours, le colostrum apparaît du sein. Ce liquide contient beaucoup de nutriments pour le bébé. Le colostrum est progressivement remplacé par du lait.

La chirurgie est prescrite par un médecin à la fin du dernier trimestre. Souvent, une césarienne est pratiquée à 37 semaines. À ce stade, le corps ne commence pas la préparation prénatale. L'ocytocine et la prolactine ne se forment pas.

La croissance de la prolactine peut survenir à la fin de la première semaine de la période postopératoire. Pour accélérer l'apparition du lait, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes:

  • mise au sein fréquente du bébé au sein;
  • prendre des médicaments stimulants;
  • prendre des mélanges pour améliorer la lactation;
  • respect du régime alimentaire pour allaiter.

De nombreuses femmes se demandent ce qui peut être fait pour augmenter la lactation en milieu hospitalier. Les médecins conseillent de mettre le bébé au sein plus souvent. Le réflexe de succion oblige le bébé à ramasser la glande vide. Sous l'influence des mouvements de massage, le lait commence à être produit plus activement. S'il n'est pas possible d'attacher un enfant, vous pouvez utiliser un appareil spécial.

Un tire-lait peut être acheté dans n'importe quelle pharmacie. Il existe deux types de tire-lait: manuels et électriques. L'appareil manuel est appliqué sur le sein et à l'aide d'un levier spécial, la femme peut s'exprimer. L'appareil électrique est plus pratique à utiliser. Vous n'avez pas besoin de le tenir. Au contact de la poitrine, un vide se forme. Cet appareil vous permet d'augmenter la circulation sanguine dans le sein et d'augmenter le débit de lait..

Avec une césarienne, la période postopératoire a lieu à l'hôpital. Pour augmenter le volume de lait, vous pouvez consulter d'autres femmes en travail. De nombreuses femmes savent qu'une formule spéciale peut être prise pour augmenter la lactation. Vous pouvez également utiliser un régime spécial. La consommation de fromage à pâte dure et de crème sure devrait être augmentée. La gelée royale peut également aider. Il se présente sous forme de pilule et est vendu en pharmacie. Avant d'utiliser les conseils, vous devez consulter votre médecin. Il dira que vous ne pouvez pas utiliser pour augmenter la lactation..

Mais la lactation après la chirurgie n'est pas toujours possible. De nombreuses femmes ne reçoivent pas de lait. Un médecin peut également interdire l'allaitement. Les raisons de l'interdiction sont l'utilisation d'antibiotiques, les conséquences négatives de l'anesthésie, l'antibiothérapie.

Problèmes intimes

Tous les patients sont intéressés par le moment où la vie sexuelle est possible après une césarienne. L'autorisation d'initier une activité sexuelle dépend de la durée de la période postopératoire. Le médecin s'intéresse à l'état de la suture sur la paroi utérine. Avant le début de l'activité sexuelle, les phénomènes suivants doivent être établis:

  • achèvement du nettoyage de l'utérus;
  • cessation de l'activité contractile;
  • formation d'une cicatrice dense;
  • pas d'infection génitale.

Dans le deuxième mois après l'opération, le médecin procède à un examen de contrôle de l'utérus. Elle est réalisée à l'aide d'un appareil à ultrasons. Sur l'écran, le médecin examine la présence de liquide résiduel dans la cavité. Si une accumulation de sang est détectée, il existe un risque de saignement occulte. La présence de liquide empêche une femme d'avoir des contacts sexuels.

Un point important de l'étude est l'étude de l'épaisseur de la cicatrice et l'arrêt de l'activité contractile des muscles lisses de l'utérus. L'épaisseur normale du tissu cicatriciel doit être de 2 mm. S'il est moindre, il existe un risque de rupture de la paroi utérine lors des rapports sexuels. L'autorisation n'est donnée que lorsque le tissu atteint l'épaisseur requise..

L'état de la microflore vaginale doit être examiné. La césarienne après la chirurgie augmente les chances de remplacer une microflore saine par une microflore pathogène. Le risque provient de dommages à la couche interne de l'utérus. Le corps de chaque femme contient des micro-organismes pathogènes conditionnels. La flore peut changer sous l'influence de la chirurgie. Dans ce cas, le médecin examine le frottis pour la composition de la microflore. S'il n'y a pas de micro-organismes pathogènes, le médecin autorise les rapports sexuels..

Le premier contact après la chirurgie peut être désagréable pour la femme en travail. Les muscles de l'utérus ne sont entièrement restaurés qu'à la fin du cinquième mois. La cicatrice est également douloureuse. Peu à peu, l'utérus reprend sa taille normale. La vie sexuelle est normalisée.

Diminution de la libido

L'activité sexuelle d'une femme en période postopératoire n'est pas toujours rétablie immédiatement. Parfois, des problèmes apparaissent. Une baisse de la libido peut survenir pour les raisons suivantes:

  • état psychologique;
  • des soucis inutiles pour l'enfant;
  • fatigue;
  • se sentir pas bien.

Pendant le premier mois à la maison, une femme peut être stressée. Cela se produit en raison de changements hormonaux. Pour empêcher le patient de tomber dans la dépression, les proches doivent le soutenir et l'aider. Peu à peu, la femme s'habituera au nouveau statut. L'activité sexuelle reviendra à la normale.

En outre, la libido diminue en raison de l'activité de la prolactine. Dans le contexte de la lactation, une femme éprouve une anxiété constante pour l'enfant. Seul un psychologue peut aider à réduire l'anxiété.

La fatigue se produit également. Rester longtemps à l'hôpital fatigue la femme en travail. Après l'opération, elle a besoin de repos. À la maison, tout le monde ne peut pas se reposer. Le nettoyage, la cuisine, l'alimentation et le bain de l'enfant ne permettent pas de pause. Dans ce cas, un changement de décor peut aider..

Le problème de la vie intime se pose également en raison d'une détérioration de l'apparence. Les femmes en travail sont gênées d'être nues. Il est impossible de réduire le poids en période postopératoire en utilisant les méthodes habituelles. Les régimes sont interdits en raison de la lactation. L'activité physique active est interdite en raison d'une intervention chirurgicale. Il faudra un certain temps pour que le chiffre revienne. Pour soutenir une mère, un homme doit expliquer toutes les qualités positives de son nouveau statut..

Une césarienne évite de nombreux problèmes que peut causer un accouchement naturel. La récupération après la chirurgie doit être effectuée selon les règles énoncées par le médecin. Les actions correctes du patient raccourciront la période postopératoire.

Drainage après césarienne

Il existe les types de césarienne suivants:

- césarienne transpéritonéale,

- césarienne extra-péritonéale.

Principales indications pendant la grossesse:

- incohérence de la cicatrice sur l'utérus;

- décollement prématuré d'un placenta normalement situé;

- gestose sévère qui ne répond pas au traitement;

- insuffisance placentaire décompensée, hypoxie fœtale chronique progressive;

- position transversale du fœtus;

- bassin étroit anatomique de degré II-III;

- modifications cicatricielles du col de l'utérus, du vagin, du périnée;

- pathologie extragénitale sévère (myopie compliquée, maladies CVS avec symptômes de décompensation, diabète sucré);

- grossesse multiple, si le premier fœtus est en présentation du siège;

- grossesse après FIV;

- plusieurs fibromes utérins de grande taille;

- herpès génital primaire au troisième trimestre;

- séropositif au VIH, également en association avec l'hépatite C.

Césarienne à la demande du patient:

1. Recherche et discussion des raisons spécifiques pour lesquelles une césarienne est souhaitée.

2. Conseil en cas de peur de l'accouchement.

3. Le médecin peut rejeter la demande du patient avec la disposition obligatoire de la possibilité d'une deuxième consultation (éventuellement, un autre spécialiste).

Prendre une décision sur la COP:

- les informations destinées au patient doivent être fournies sous la forme la plus accessible;

- un consentement éclairé est requis;

- une patiente compétente a le droit de refuser de pratiquer une césarienne même s'il y a des avantages évidents pour sa santé ou pour l'enfant.

Avec CS, la fréquence augmente:

- blessures de la vessie, uretères

- cas de réadmission

- placenta praevia lors de grossesses ultérieures, rupture utérine

- incapacité d'avoir des enfants à l'avenir

- troubles respiratoires néonatals.

CS programmé:

- après 39 semaines pour réduire le risque de SDR chez les nouveau-nés

En cas de suspicion ou de confirmation de détresse fœtale, l'accouchement doit avoir lieu le plus tôt possible, la norme acceptable est dans les 30 minutes.

Confirmation de la nécessité d'un COP d'urgence:

- un danger soudain pour la vie de la mère ou de l'enfant;

- détérioration de l'état de la mère et du fœtus, qui sont dangereux pour la vie et la santé.

Indications pour l'accouchement:

- bassin étroit clinique,

- anomalies du travail,

- hypoxie fœtale aiguë.

Les indications combinées sont une combinaison de divers facteurs obstétriques, non médicaux, de complications extragénitales qui constituent une menace pour la mère ou le fœtus.

État défavorable du fœtus: mort intra-utérine; malformations fœtales incompatibles avec la vie (dans ce cas, sauf décollement placentaire et rupture utérine, placenta praevia).

La césarienne après l'échec des pinces n'est pas recommandée.

Se préparer à la chirurgie.

La césarienne est pratiquée régulièrement et pendant l'accouchement. Examen avant la chirurgie élective:

- test sanguin général avec numération leucocytaire, numération plaquettaire;

- biochimie du sang: protéines totales, bilirubine, sucre, urée, créatinine;

- coagulogramme biochimique: hématocrite, APTT, PTI, fibrinogène, agrégation plaquettaire;

- début, fin, temps de coagulation du sang;

- groupe sanguin, facteur Rh, typage;

- frottis pour le degré de pureté;

- semer la flore du vagin;

- une femme en bonne santé sans complications de grossesse ne peut pas être effectuée: cohulogramme, biochimie sanguine, ECG.

À la veille de l'opération, ils donnent un déjeuner léger, le soir - thé sucré. Lavement nettoyant le soir et le matin 2 heures avant la chirurgie.

Un somnifère ou un sédatif est prescrit la nuit:

Diazépam 5 mg par voie orale la nuit ou

Sibazon 2,0 ml / m la nuit.

Examen avant une césarienne d'urgence:

- analyse sanguine générale;

- groupe sanguin, facteur Rh, typage;

- coagulogramme biochimique (selon les indications).

But de l'opération: accouchement efficace avec un pronostic favorable pour la mère et le nouveau-né.

Conditions pour une césarienne:

- foetus vivant et viable;

- une vessie vide;

- choisir le moment optimal pour l'opération (ne doit pas être effectué trop à la hâte ou être une opération désespérée);

- la présence d'un médecin connaissant la technique de la chirurgie, d'un anesthésiste;

- consentement de la femme enceinte à l'opération.

Il est nécessaire d'informer en détail le patient de la nature de l'opération, de l'anesthésie et d'obtenir un consentement écrit..

L'anesthésie peut être par inhalation (générale) ou régionale (épidurale ou rachidienne).

Problèmes liés à l'anesthésie générale: intubation trachéale difficile (1 cas sur 300 intubations); le développement rapide de l'hypoxie; la probabilité de développer un syndrome d'aspiration acide; dépression des systèmes respiratoire et cardiovasculaire des puerpères au début de la période postopératoire; apparition précoce du syndrome douloureux postopératoire.

L'anesthésie péridurale est le traitement de choix pour la césarienne.

Pour prévenir le syndrome de la veine cave inférieure, le patient sur la table d'opération doit être avec un rouleau, tourné vers le côté gauche.

Méthodes de chirurgie par césarienne.

La dissection de la paroi abdominale antérieure est réalisée de la manière suivante:

- incision médiane inférieure longitudinale;

- suprapubique transverse selon Pfanenstil;

- la méthode de choix est la laparotomie de Joel-Cohen;

Les incisions suivantes sont utilisées pour disséquer l'utérus:

- coupe transversale dans le segment inférieur de l'utérus (selon Gusakov, selon Derfler).

Le choix de la méthode chirurgicale doit être déterminé par la situation spécifique, l'état de la mère et du fœtus, la préparation chirurgicale du médecin.

Le chirurgien doit avoir une bonne connaissance de l'histoire, des facteurs de risque de développement de complications peropératoires et postopératoires.

Pendant la gourmandise, les repères du corps de l'utérus, le segment inférieur, les limites du pli vésico-utérin, le bord supérieur de la vessie et d'autres caractéristiques pouvant survenir (varices, adhérences) doivent être clairement définis.

Pendant l'opération, vous devez porter un masque de protection en plastique et des lunettes.

Méthodes de traitement sur le terrain chirurgical:

Iodonate (solution à 1%)

- la peau est successivement frottée 3 fois avec une solution d'iodonate;

- traitement avec 96% d'alcool.

Octénisept, octéniderme

- la peau du champ opératoire est successivement essuyée avec deux serviettes, abondamment imbibées de préparations;

- le temps de maintien après la fin du traitement est de 1 minute;

- la zone traitée de la peau n'est pas séchée ou traitée avec de l'alcool.

Avant la chirurgie, l'urine doit être prélevée avec un cathéter et laissée dans la vessie.

Sur la table d'opération, il est nécessaire d'écouter le rythme cardiaque fœtal pour s'assurer de son état.

Le retrait du fœtus doit être atraumatique et doux. S'il est difficile d'extraire le fœtus, prenez une cuillerée de forceps.

Après avoir retiré le fœtus, pour réduire la perte de sang, injectez:

Méthylergométrine 1 ml dans le muscle de l'utérus, une fois et

Ocytocine 5 U.

La post-naissance est retirée en tirant sur le cordon ombilical.

Tactique active, la séparation du placenta à la main est indiquée en cas de saignement sévère.

Après avoir retiré le placenta, les parois de l'utérus sont examinées avec une grande curette émoussée, les fragments restants des membranes, des morceaux de placenta sont retirés.

Il est nécessaire de retirer les membranes du segment inférieur dans la zone de l'orifice interne. La cavité utérine est traitée avec de la chlorhexidine ou des solutions d'autres antiseptiques. Pour réduire les pertes sanguines, 20U d'ocytocine sont injectés par voie intraveineuse dans 400 ml de solution de chlorure de sodium à 0,9%, la vitesse d'administration est de 10 ml / minute.

Après avoir retiré le fœtus et après la naissance, l'utérus est amené dans la plaie, ce qui offre des conditions optimales pour suturer la plaie, favorise la contraction utérine et réduit la quantité de sang perdu.

En cas de lésion de gros vaisseaux, après avoir retiré l'utérus de la plaie, il est nécessaire de placer deux doigts sous le ligament large et de soulever la partie latérale de l'utérus vers l'avant. Cela conduit à la compression des vaisseaux, révélant le lieu de leurs dommages, la possibilité de leur dégagement et de leur couture rapides. Lors du retrait de l'utérus de la plaie, les coins de la plaie sont clairement visibles, ce qui vous permet d'arrêter rapidement les saignements. Si nécessaire, ligaturer les grands vaisseaux.

Suturer une plaie sur l'utérus.

- suture torsadée continue à une rangée avec perçage de la muqueuse utérine;

Péritonisation due au pli vésico-utérin du péritoine.

Après la fin de la péritonisation - révision des organes abdominaux (état des appendices, de la paroi postérieure de l'utérus, d'autres organes de la cavité abdominale).

Vérifier l'hémostase, compter les serviettes et les instruments, procéder à la suture couche par couche de la paroi abdominale antérieure.

En cas de saignement accru des tissus, saignement lors de la suture de la plaie de l'utérus, afin de contrôler, insérer un tube de drainage dans la cavité abdominale.

Après avoir suturé la paroi abdominale antérieure, un massage externe de l'utérus est effectué.

Sur la table d'opération - effectuez un examen vaginal, retirez les caillots sanguins du vagin, vérifiez la perméabilité du canal cervical, éliminez les caillots sanguins du segment inférieur de l'utérus, traitez le vagin avec de la chlorhexidine.

La diurèse pendant l'opération est prise en compte.

Césarienne corporelle.

- processus adhésif prononcé précédant l'accès au segment inférieur;

- varices prononcées dans le segment inférieur, présence d'un nœud myomateux;

- cicatrice défectueuse après une césarienne corporelle précédente;

- placenta praevia plein avec la transition vers sa paroi antérieure;

- la nécessité de retirer l'utérus après une césarienne;

- fœtus prématuré et segment inférieur non développé;

- position latérale négligée du fœtus;

- chirurgie sur une femme enceinte mourante;

- si le médecin ne connaît pas la technique de chirurgie dans le segment inférieur.

Complications possibles et leur prévention.

Les résultats d'une césarienne dépendent principalement:

- techniques chirurgicales;

- l'état de santé de la femme;

- soutien anesthésique et médicamenteux;

Des complications sont possibles à toutes les étapes de l'opération:

- saignement des vaisseaux de la paroi abdominale antérieure (vaisseaux de la graisse sous-cutanée; couche musculaire - a. nutriciae; a. epigastrica superficialis);

- saignement qui se produit lorsque l'utérus est coupé;

- lésion des organes vasculaires (vessie, intestins);

- couture du bord supérieur de l'incision du segment inférieur de l'utérus et de la paroi postérieure de l'utérus, qui est prise pour le bord inférieur de la plaie);

- saignement au début de la période postopératoire;

- la formation d'hématomes dans la paroi abdominale antérieure dans la période postopératoire;

- thrombose veineuse profonde; embolie pulmonaire.

Hémodilution hypervolémique avant césarienne, où une augmentation des pertes sanguines est attendue:

Solution d'amidon à 6%, solutions salines.

Le volume est déterminé individuellement, en moyenne 1000 ml.

Infukol HES 6% et 10%

normalise la microcirculation, abaisse l'hématocrite, réduit la viscosité du plasma, prévient l'agrégation érythrocytaire; vous permet d'éliminer ou de réduire l'utilisation de produits sanguins.

La dose du médicament injecté jusqu'à 33-20 ml / kg par jour vous permet d'abandonner d'autres colloïdes et produits sanguins.

Reconstitution de la perte de sang pendant la césarienne:

Volume de perte de sang - solutions salines 2000 ml

750 ml (15% BCC) - solutions salines 1000 ml - Infukol 6% 400 ml.

Volume de perte de sang - solutions salines 1500 ml

jusqu'à 1000-1200 (15-20% BCC) - Infukol 6% - 400 ml

- SZP - selon les indications.

Don automatique (avant chirurgie élective).

Chez la femme enceinte au troisième trimestre, s'il existe des indications pour une césarienne planifiée, il est possible de réaliser une préparation plasmatique autodonorisée dans un volume allant jusqu'à 500 ml.

Prévention des complications pyoinflammatoires après césarienne.

administration d'antibiotiques 1 heure avant la chirurgie:

Amoxiclav 1,2 g

Zinacef 1,5 g l'un des médicaments

Céfotoxine 2,0 g

Pour les opérations planifiées à faible risque de complications.

En période postopératoire, les antibiotiques ne sont pas administrés.

Amoxiclav 1,2 g

Unazine 1,5 g

Zinacef 1,5 g injection intraveineuse d'un des médicaments après

Incision du cordon ombilical par la céfazoline 1.0, deuxième injection après 6 ou

Cefatoxin 1.0 12 heures.

Chirurgie planifiée ou d'urgence.

l'un des antibiotiques est injecté par voie intraveineuse après avoir coupé le cordon ombilical, suivi de 6 à 12 heures plus tard. Cours de prophylaxie antibiotique - 24 heures.

Césarienne d'urgence.

Drainage par aspiration-lavage pendant la césarienne.

- faiblesse du travail, plus de 4 examens vaginaux;

- période anhydre de plus de 12 à 24 heures;

Lors d'une césarienne, un drain intra-utérin est installé. Le drainage est amené au fond de l'utérus et les tubes sont conduits à travers le canal cervical. Le lavage de la cavité utérine est effectué immédiatement après la césarienne avec une solution de furacilline refroidie, une solution aqueuse de chlorhexidine à 0,02%. Le taux d'administration des solutions est de 16 à 26 gouttes / minute. La durée totale du lavage de la cavité utérine est de 12 à 24 heures. Température de la solution 15-18 °.

Prise en charge postopératoire.

De la salle d'opération, la femme en post-partum est transférée à l'unité de soins intensifs sous la supervision d'un anesthésiste et d'un obstétricien-gynécologue.

Un sac de glace est placé pendant 2 heures après l'opération. Pendant 2 heures, l'administration intraveineuse d'ocytocine 30U ou 20U se poursuit, le taux d'administration est de 15-20 gouttes / minute.

Les 4 premières heures, toutes les 30 minutes, contrôle de la taille de l'utérus, de sa consistance, du pouls et de la pression artérielle, des sécrétions du tractus génital.

Le premier jour - cathétérisme vésical.

Le 1er jour, une anesthésie est réalisée: Promedol ou Morphine, ou administration fractionnée d'un anesthésique local à travers un cathéter.

2-3 jours de la période postopératoire, soulagement de la douleur selon les indications:

Ketanol i / m ou Analgin i / m avec diphenhydramine i / m ou Pipolfen i / m;

Diclofénac 75 mg par voie orale toutes les 12 heures;

Métoclopramide 10 mg par voie orale ou IM toutes les 6 heures.

2 jours - jusqu'à 1500 ml

- solutions salines (Lactosol, Chlosol, Trisol, solution de Ringer)

- Solution de glucose à 5-10%.

Si nécessaire, le traitement par perfusion est poursuivi pendant 3 jours.

Prévention de la parésie intestinale:

Jour 2: Solution de Proserin 0,1%, 1 ml s / c ou Cerucal. Au bout de 2 jours - un lavement nettoyant.

Gestion active: se lever tôt dans 12 à 24 heures. Gymnastique respiratoire et thérapie par l'exercice 6 heures après la chirurgie.

1er jour - boisson, bouillon, gelée.

2ème jour - bouillon, craquelins.

Dès que les intestins commencent à fonctionner à partir de 3 jours - un tableau commun.

Le lendemain de l'opération, le pansement sur la plaie cutanée est changé, un autocollant stérile est à nouveau utilisé. La couture est traitée avec de l'alcool, une solution de permanganate de potassium ou un vert brillant.

Test sanguin, coagulogramme biochimique, analyse d'urine un jour après la chirurgie.

Numération formule sanguine complète, échographie des organes abdominaux, examen vaginal - le 4ème jour.

Nourrir l'enfant dès le premier jour de la période postopératoire.

Avec un état satisfaisant de la femme, pas de complications, sortie de l'hôpital 5-6 jours après l'opération.

Transfert du patronage à la clinique prénatale.

Matériel de suture: vicryl, dexon, polyglycolide.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Pour la santé des femmes enceintes: exercices de fitball pour les femmes enceintes au 3ème trimestre

Accouchement

Pendant la grossesse, non seulement le corps change, mais aussi l'état psycho-émotionnel de la femme.

Signes précoces de grossesse

Accouchement

Mécanisme de fertilisationLe processus de conception est la fécondation d'un ovule avec un sperme. C'est impossible sans l'ovulation, qui consiste en la formation et la libération d'un ovule du follicule ovarien.

Quand et que montre le premier dépistage pendant la grossesse?

Infertilité

Le premier dépistage est un examen important que toutes les femmes doivent subir au cours de la 10 à 14 semaine de grossesse. Grâce à un ensemble de procédures, il est possible de déterminer les futures mères qui sont à risque de développement éventuel d'anomalies génétiques et de pathologies chez un enfant.

No-shpa en début de grossesse

Nutrition

No-shpa dans les premiers stades de la grossesse: pourquoi prendre, à quel dosageEst-il possible de prendre le no-shpa en début de grossesse ou ne devrait-il pas être fait??