Principal / Analyses

Comment éliminer la toxicose pendant la grossesse

La toxicose n'est pas obligatoire, mais un compagnon fréquent et désagréable des trois premiers mois de grossesse. Les gynécologues indiquent la période approximative à laquelle la toxicose prendra fin au premier trimestre: il s'agit d'un intervalle de 11 à 14 semaines (fin du troisième et début du quatrième mois de grossesse).

Les médecins appellent la toxicose non pas une maladie, mais une réaction du corps à un état de grossesse. Les manifestations désagréables de toxicose constituent un stress physique et psychologique supplémentaire. Selon l'état de santé de la femme, sa prédisposition génétique, son confort émotionnel, l'intensité et la durée de la toxicose seront différentes.

Toxicose - qu'est-ce que c'est

Avec la toxicose, une femme enceinte en a marre des odeurs, du goût et même du type de certains produits (chaque femme a le sien, il n'y a pas de liste claire). Un état de fatigue, des nausées, une faiblesse, des sensations qui ressemblent à un empoisonnement, peuvent être simplement désagréables et peuvent être dangereux (lorsque des vomissements incessants entraînent une déshydratation et une perte de vitamines et de nutriments).

Si vous vomissez trop souvent, cela peut entraîner une perte de poids et une pression artérielle élevée. Les médecins supposent qu'en cas de toxicose, le corps d'une femme rejette les substances nocives accumulées au cours de sa vie. D'autres experts suggèrent que dans certains cas, la toxicose a une cause psychologique: lorsque la femme enceinte n'est inconsciemment pas prête pour la grossesse ou est trop inquiète pour l'avenir du bébé.

Types de toxicose et ses symptômes

De bonne heure

La toxicose précoce se développe entre 4 et 5 semaines. La femme commence à ressentir des difficultés à digérer les aliments, des nausées, des vomissements. Les symptômes de toxicose sont très similaires aux symptômes d'empoisonnement du corps avec des toxines, ils ne disparaissent que lorsque la toxicose s'arrête: à 12-14 semaines de grossesse. A partir de ce moment, une femme peut pleinement profiter de l'état d'attente d'un bébé sans sensations physiques désagréables..

En retard

Une toxicose tardive se développe entre le septième et le huitième mois de grossesse, au troisième trimestre. C'est une maladie dangereuse pour la mère et l'enfant. La toxicose tardive en fin de grossesse est appelée gestose. Avec la gestose, les médecins recommandent à une femme enceinte de se rendre à l'hôpital afin d'être sous la surveillance constante de spécialistes.

Staphylocoques

La toxicose staphylococcique se développe dans le contexte de l'épuisement du corps, de la malnutrition.

Le soir ou le matin

La toxicose du soir (ou du matin) se manifeste par une sensation de lourdeur dans l'abdomen, des nausées. Apparaît le soir avant de se coucher ou le matin après le réveil. Ce type de toxicose est plus facile à vaincre avec une alimentation appropriée, une alimentation équilibrée, en excluant les aliments qui provoquent le rejet de l'alimentation..

Des études récentes ont révélé qu'une grande quantité de progestérone est libérée dans le corps d'une femme enceinte pendant la restructuration. C'est lui qui aide à ralentir le tube digestif, ce qui entraîne une perte d'appétit, des nausées et des vomissements. Si une femme enceinte a rapidement mis fin à la toxicose, cela signifie que son corps s'est rapidement adapté au régime de grossesse. Lorsque la toxicose est implicitement exprimée, l'inconfort ne dure pas avant 4 mois de grossesse - c'est aussi une sorte de norme, et non un écart par rapport à celle-ci.

Signes et degré de toxicose

Selon certains signes, l'apparition de la toxicose et son degré sont diagnostiqués. Conditions caractéristiques de la toxicose:

  • nausées Vomissements;
  • diminution de l'appétit;
  • perte de poids;
  • pression artérielle basse ou élevée;
  • faiblesse, léthargie, somnolence;
  • augmentation de la salivation;
  • changement de goût et de sensations et préférences olfactives;
  • dermatose, ostéomalacie, asthme.

En fonction des signes et du degré d'intensité de leur manifestation, les médecins distinguent trois degrés de toxicose: légère, modérée et sévère.

Pour un degré léger, l'inconfort, les crises de nausées et de vomissements sont caractéristiques plusieurs fois par jour dans le contexte de l'état général satisfaisant de la femme enceinte. En cas de perte de poids, alors seulement légèrement, jusqu'à 3 kg.

Avec un degré moyen, des épisodes de vomissements sont observés jusqu'à 10 à 15 fois par jour, une femme peut perdre plus de 3 kg. dans 2 semaines. Une déshydratation initiale peut survenir en raison de vomissements abondants.

Un degré sévère est caractérisé par des nausées et des vomissements constants, toute ingestion d'aliments et de liquides provoque un réflexe nauséeux. Dans le contexte de tels processus, déshydratation, perte de poids importante, ostéomalacie (lorsque les os se ramollissent en raison d'un manque de calcium et de phosphore).

Quand la toxicose doit-elle cesser

La fin de la toxicose est associée au développement intra-utérin du bébé. La nature a établi que l'achèvement de la formation de la place d'un enfant se produit généralement à 14 semaines. À partir de ce moment, le placenta assume le rôle protecteur principal, ainsi le corps de la femme est déchargé, sort du stress et, enfin, s'adapte à la restructuration. La plupart des mères notent que leur toxicose est passée au 4ème mois de grossesse.

La gravité de la toxicose et sa durée sont difficiles à prévoir. Cela dépend de la santé de la femme enceinte, des caractéristiques individuelles de son corps. La génétique joue aussi un rôle: demandez à votre mère, aux grands-mères du côté de votre mère et de votre père, quelle semaine ils ont eu une toxicose: le 12, le 13 ou le 14. Cela vous donnera une image approximative de l'évolution des événements..

Si des signes de toxicose apparaissent au cours du dernier trimestre, vous devez absolument demander l'aide d'un médecin. L'espoir que le moment viendra où l'inconfort disparaîtra et où la toxicose se terminera d'elle-même à une date ultérieure est dangereux pour la mère et le bébé. Le médecin examine la femme enceinte, prescrit des tests supplémentaires. Dans la plupart des cas, on propose à la femme enceinte d'aller en conservation afin qu'elle soit sous la surveillance constante de spécialistes..

Prévention de la toxicose

La toxicose chez la femme enceinte se développe dans le contexte de changements hormonaux et physiques dans le corps, les composants émotionnels et psychologiques sont très importants. Pour atténuer la toxicose aidera:

  1. Renforcer le corps.
  2. Régime équilibré.
  3. Prendre des vitamines (seulement après les repas, les boire pour qu'elles n'irritent pas la paroi de l'estomac).
  4. S'il n'y a pas d'allergie, des aliments tels que les airelles, tous les agrumes, les canneberges, la choucroute (mais non salée) peuvent améliorer la digestion et réduire les crises de nausées.
  5. Du régime, vous devez supprimer tout ce qui provoque des nausées, écouter les sensations internes, préparer les plats qui provoquent l'appétit.
  6. Le sommeil doit être suffisant, profond, calme.
  7. Surveillez vos émotions - ne cédez pas au ressentiment, à la colère, à l'irritation.
  8. S'il y a une possibilité de prendre un congé supplémentaire du travail, saisissez-le. Ou demandez à votre gynécologue de vous envoyer en congé de maladie. En ce moment, le plus important est votre santé, et non les emplois précipités au travail. Les femmes qui ont mis fin à la toxicose tôt, ont noté une nette amélioration de leur état après la normalisation du contexte émotionnel.
  9. Les nausées proviennent généralement des aliments et des odeurs qui peuvent être nocives ou dangereuses pour vous ou votre bébé, respectez cette réaction, évitez tout ce qui provoque des nausées.
  10. Essayez de marcher davantage à l'air frais (idéalement dans les parcs, ou juste à l'écart des rues avec une abondance de gaz d'échappement).

Les mères expérimentées ont plusieurs façons de comprendre que la toxicose se termine: pour observer comment vous vous sentez le matin, pour mesurer la pression (quand elle s'installe est un signe certain que vous avez vécu une période désagréable). Vous devez surveiller votre état émotionnel: lorsque le ressentiment diminue, une femme devient plus calme, plus détendue - c'est un indicateur de l'adaptation réussie du corps à la grossesse.

Prenez soin de vous, faites les choses que vous aimez, regardez et écoutez les choses qui vous font plaisir. Reposez-vous, votre principale responsabilité pendant la grossesse est de prendre soin de vous et de votre bébé. Que votre grossesse soit facile, votre santé et celle de votre bébé!

Termes de toxicose

Quand commence et finit la toxicose pendant la grossesse

Le moment de la toxicose est très individuel et dépend de l'état de santé de chaque femme. Le premier trimestre de la grossesse peut être compliqué par une toxicose précoce et des nausées et vomissements associés. Le dernier trimestre est dangereux pour le développement d'une toxicose tardive.
La toxicose est un complexe de réactions corporelles aux violations du processus normal de grossesse. En toute justice, il convient de noter que la plupart des femmes enceintes ressentent ses symptômes à un degré ou à un autre. Et des manifestations telles que nausées et vomissements ont acquis le statut de signes classiques de grossesse..

La nature de la toxicose est multiforme. La réaction du corps au développement d'une nouvelle vie en lui vient du système nerveux, du côté de l'immunité. Le fond hormonal change et le travail des organes internes est radicalement reconstruit.

Toxicose précoce

La plupart des femmes enceintes et des femmes qui planifient juste une grossesse se demandent combien de temps la toxicose commence et quand elle se termine. Habituellement, les premiers signes de pathologie apparaissent au moment du retard de la menstruation. Pendant cette période, des changements hormonaux dans le corps se produisent activement. Le niveau de progestérone augmente, ce qui est responsable de la préservation de la grossesse tout au long des 9 mois. La progestérone a un effet relaxant sur l'utérus, réduisant son tonus musculaire. Un effet secondaire de ce processus est une diminution du tonus et un ralentissement du travail des organes du cycle gastro-intestinal..

À ce stade, une femme peut d'abord éprouver des nausées matinales et même des vomissements. De plus, une salivation accrue est assez courante. Toxicose, les dates de début et de fin dépendent du corps de chaque femme en particulier. La durée et la gravité de la pathologie sont directement liées au mode de vie et à l'état de santé de la femme.

Il n'y a pas de réponse unique à la question de savoir combien de temps dure la toxicose pendant la grossesse. Nous pouvons seulement dire que dans la plupart des cas, tout commence à 4-5 semaines. Autrement dit, à peu près au moment où l'on sait que la grossesse est arrivée. La toxicose précoce se termine au moment où les hormones se stabilisent. Cela se produit généralement entre 12 et 14 semaines de gestation..

Si la toxicose dure plus de 10 semaines, c'est-à-dire qu'elle continue de déranger les femmes après 15 semaines de grossesse, c'est une raison sans équivoque de consulter un médecin.

Comment traiter les symptômes de toxicose et comment se comporter

Beaucoup de gens pensent que la nature ne fait rien pour rien. Toute manifestation de toxicose peut servir de signal que quelque chose doit être changé. Si une femme enceinte connaît une toxicose modérée, il sera possible de lisser ses manifestations en corrigeant son mode de vie et son alimentation..

Le bénéfice incontestable pour l'enfant à naître et une réduction tangible de l'inconfort assureront la restauration d'un flux sanguin normal. Pour ce faire, vous devez réserver du temps pour l'activité physique en plein air tous les jours. Les deux facteurs sont importants ici - l'air frais et les mouvements. Le sang circulera plus activement, sera saturé d'oxygène et fournira correctement une nutrition non seulement à l'enfant à naître, mais également à tous les organes de la future mère.

Le péristaltisme intestinal augmentera naturellement et l'appétit apparaîtra. La toxicose dans les premiers stades indique les aliments dont le corps a besoin maintenant et ceux qui vont nuire. Habituellement, les accès de nausée sont causés par la restauration rapide des magasins, frite, épicée. La toxicose chez la femme enceinte aidera également naturellement à déterminer le régime alimentaire. Les petits repas seront probablement préférables. Les nausées matinales obligeront quelqu'un à manger une pomme sans sortir du lit, mais pour quelqu'un, la meilleure solution serait la gymnastique (s'il n'y a pas de risque d'interruption de grossesse) ou une promenade au grand air avant le petit-déjeuner.

Il est important pour une femme de toujours se souvenir que le bien-être de son enfant à naître dépend entièrement de son bien-être. Ceci est particulièrement important au cours des premières semaines de grossesse, lorsque tous les organes et systèmes du bébé à naître se forment. À ce stade, les perturbations sont trop coûteuses. C'est pourquoi il est nécessaire de prêter attention non pas tant aux symptômes de la toxicose, mais à surveiller l'état général du corps. Si, dans le contexte d'une toxicose précoce, il y a une perte complète d'appétit, une perte de poids, une femme ressent une fatigue constante et des envies de sommeil - c'est une raison non seulement pour changer ses habitudes, mais aussi pour consulter immédiatement un médecin.

Toxicose pendant la grossesse: quand commence-t-elle et combien de temps dure-t-elle?

Si vous vous sentez nauséeux jusqu'aux vomissements, vous vous sentez mal à cause des odeurs ou de la simple mention de certains produits, et le test de grossesse montre deux bandelettes - vous avez commencé une toxicose précoce pendant la grossesse.

Les principaux signes de toxicose chez la femme enceinte sont les suivants:

  • la nausée;
  • vomissement;
  • salivation;
  • état dépressif;
  • se sentir pas bien;
  • irritabilité;
  • somnolence;
  • perte de poids.

Il existe également de rares formes de toxicose précoce: dermatoses de la femme enceinte, tétanie, ostéomalacie, atrophie jaune aiguë du foie, asthme bronchique de la femme enceinte.

À quel stade de la grossesse commence la toxicose??

Fondamentalement, les femmes souffrent de toxicose en début de grossesse. Le plus souvent, les symptômes de toxicose précoce apparaissent à 5-6 semaines, parfois déjà les jours de retard de la menstruation, et dans certains cas même plus tôt - à partir de la première semaine de conception.

Certaines femmes affirment avoir des nausées et même vomir le lendemain d'un rapport sexuel non protégé. Mais les experts sont sceptiques face à de telles affirmations. La «toxicose» dans de tels cas, très probablement, a d'autres causes qui n'ont aucun rapport avec la grossesse: par exemple, un empoisonnement ou un malaise dû à des changements de pression artérielle. Le facteur psychologique n'est pas non plus exclu: la fille commence à s'inquiéter, à s'inquiéter et à ressentir sur les émotions les «signes» de grossesse.

La toxicose au cours du premier trimestre de la grossesse est la plus courante. Mais il existe aussi une toxicose tardive beaucoup plus dangereuse. La toxicose est également appelée gestose, mais le terme «gestose de la femme enceinte» est souvent utilisé pour désigner une toxicose tardive..

La toxicose pendant la grossesse est un phénomène physiologique et ne nécessite pas de traitement (contrairement à la gestose). Mais si vous vous sentez très mal, que les vomissements se répètent souvent et qu'une perte de poids est observée, vous devez alors demander l'aide d'un gynécologue..

La norme absolue est aussi l'absence de toute toxicose et même la moindre trace de celle-ci. L'opinion selon laquelle une femme enceinte doit certainement se sentir malade est fausse.

Combien de temps dure la toxicose pendant la grossesse?

Tout est très individuel: des manifestations de toxicose, en terminant par sa durée. Certaines femmes ne ressentent que de légères nausées, d'autres sont obligées de se rendre à l'hôpital pour se faire soigner. Il en va de même avec la durée: la toxicose pendant la grossesse chez différentes femmes est observée pendant une période différente, mais le plus souvent elle disparaît progressivement au début du deuxième trimestre.

La toxicose pendant la grossesse dure jusqu'à la période où le placenta est complètement formé, c'est-à-dire des semaines jusqu'au 12-14. Vient ensuite le deuxième trimestre, calme en termes de bien-être. Au troisième trimestre de la grossesse, la toxicose peut reprendre, puis on l'appelle déjà gestose. Il arrive également que la toxicose pendant la grossesse se manifeste d'abord à la fin du terme. La gestose est beaucoup plus dangereuse que la toxicose précoce, il est donc impératif d'avertir le médecin de son apparence.

Les signes de gestose sont également quelque peu différents. En particulier, il y a une formation accrue d'œdème et une augmentation de la pression artérielle..

Parfois, une toxicose tardive peut commencer au deuxième trimestre, ce qui n'est pas sans danger pour le fœtus et la femme enceinte. Mais, heureusement, tout disparaîtra après l'accouchement - c'est sûr!

Causes de toxicose pendant la grossesse

On pense que la toxicose est une conséquence des changements hormonaux qui se produisent dans le corps de la mère, qui sont nécessaires au développement normal et à la portance de l'enfant. Pourquoi les toxicoses agacent les femmes enceintes, il n'est toujours pas possible de répondre avec certitude. Mais il a été constaté que les femmes enceintes atteintes de maladies du tractus gastro-intestinal, du foie, de la glande thyroïde, ainsi que les fumeurs, les femmes qui travaillent beaucoup et souffrent de surmenage nerveux, sont sensibles à la toxicose..

Parmi les autres raisons probables du développement de la toxicose pendant la grossesse, divers chercheurs citent ce qui suit:

  • maladies chroniques;
  • grossesse à un très jeune âge;
  • manque de préparation psychologique à la maternité;
  • prédisposition héréditaire.

Certains scientifiques pensent que la toxicose est une défense naturelle du fœtus contre les effets probables de facteurs négatifs (par exemple, de mauvaises habitudes et une alimentation malsaine).

Beaucoup de gens pensent que les nausées et les vomissements sont tout à fait normaux pour une femme enceinte. Mais en fait, cette condition peut être dangereuse pour la mère et le fœtus. C'est bien si vous voulez constamment dormir et que vous devenez extrêmement irritable pendant une minute. Mais les vomissements débilitants, la famine systématique et la perte de poids rapide ne sont pas du tout ce que l'on peut appeler normal. Même et surtout pour une femme enceinte.

En principe, il est considéré comme normal si, pendant un certain temps, une femme enceinte éprouve des épisodes de nausées et de vomissements pas plus de deux fois par jour - le matin, principalement à jeun. Mais seulement à condition que l'état général de la femme ne se détériore pas. Si votre état empire, vous ne pouvez pas manger et vous avez des crises fréquentes et la perte de poids est très dangereuse. Par conséquent, il est préférable de ne pas autoriser un tel état, mais de commencer à traiter la toxicose à temps..

Remèdes contre la toxicose pendant la grossesse

Il existe de nombreux traitements différents pour la toxicose. Mais tous ne sont pas inoffensifs, sûrs et efficaces. Alors, on répète encore une fois: il vaut mieux ne pas déclencher la maladie.

Traitement médical. Parmi tous les médicaments utilisés pour traiter la toxicose (et il y en a une vingtaine), seuls le no-shpa, les vitamines et les oligo-éléments sont, dans une certaine mesure, inoffensifs pendant la grossesse. Le reste est très dangereux et toxique. Mais dans certaines conditions, vous devez recourir à leur aide - lorsque les avantages d'un tel traitement pour la mère l'emportent sur le risque potentiel pour le fœtus. Le traitement médicamenteux de la toxicose doit nécessairement être complexe et inclure un certain nombre de médicaments différents. Un tel traitement est toujours effectué en milieu hospitalier, mais malheureusement, il ne réussit pas toujours..

Habituellement, si le traitement a été commencé à temps, la toxicose passe avec succès et la femme est libérée. Mais dans de rares cas, aucune amélioration ne se produit:

  • les vomissements ne s'arrêtent pas;
  • la déshydratation du corps augmente;
  • la perte de poids progresse;
  • l'acétonurie progresse en 3-4 jours;
  • une tachycardie sévère est observée;
  • les fonctions du système nerveux sont altérées (faiblesse, apathie, délire, euphorie);
  • la coloration ictérique de la sclérotique et de la peau est caractéristique.

Cette condition d'une femme enceinte est une indication d'interruption de grossesse. Mais, heureusement, aujourd'hui, cela se produit extrêmement rarement..

Immunocytothérapie fait référence aux méthodes modernes de traitement invasives. Il s'agit du fait qu'une femme enceinte est injectée dans la peau de l'avant-bras avec les lymphocytes de son mari. Une amélioration du bien-être d'une femme enceinte se produit généralement dans les 24 heures. L'immunocytothérapie nécessite également une hospitalisation et même un examen approfondi du père de l'enfant pour des infections (hépatites B et C, VIH, réaction de Wasserman). Mais quand même, cette méthode est dangereuse: il y a une menace d'infection par l'hépatite, par exemple.

Homéopathie est absolument sans danger pour la femme enceinte et le fœtus et très efficace, et donc la méthode préférée de traitement de la toxicose. Il vous permet de sélectionner des médicaments individuellement et en même temps de guérir tout le corps dans son ensemble, non seulement pour les femmes, mais, si nécessaire, pour les enfants. La probabilité d'effets secondaires et de surdosage toxique est exclue, et les médicaments homéopathiques eux-mêmes ne créent pas de dépendance.

Aromathérapie. La menthe poivrée peut aider à prévenir les nausées matinales en versant une goutte de cette huile essentielle sur un oreiller ou un mouchoir près de la tête de votre lit. Cet extrait a un effet apaisant bénéfique non seulement sur tout le corps dans son ensemble, mais aussi spécifiquement sur votre estomac, empêchant ses «émeutes» matinales. Répétez cette procédure plusieurs nuits d'affilée et vous remarquerez un soulagement clair..

Emportez de l'huile essentielle de gingembre avec vous: lorsque soudainement elle tombe malade et commence à vomir, déposez une goutte d'huile de gingembre dans la paume de votre main, frottez-la, portez-la à votre nez et prenez quelques respirations profondes calmement. Cette huile aide également à vomir: déposez une goutte dans 0,5 litre d'eau bouillie et effectuez l'inhalation de vapeur.

Pour éviter l'apparition de nausées et de vomissements pendant la journée, il est recommandé de frotter le mélange d'huile dans la région supra-ombilicale le matin: ajouter une goutte d'huile de gingembre à une cuillère à dessert (10 ml) de toute huile végétale.

Lorsque vous utilisez des huiles aromatiques, faites attention à leur qualité: vous ne pouvez acheter que les huiles essentielles pour lesquelles il existe un certificat d'hygiène et un certificat de conformité. Mieux vaut le faire à la pharmacie.

En plus des types de traitement décrits, la physique et la phytothérapie sont utilisées pendant la toxicose. Ils recourent aussi souvent à des méthodes de traitement plus exotiques: hypnose, électrochirurgie, acupuncture..

Cependant, avec de légères manifestations de toxicose, les femmes enceintes peuvent réussir à la freiner à la maison..

Comment faire face à la toxicose pendant la grossesse à la maison?

  1. Ne sortez pas brusquement du lit le matin. Mangez d'abord une poignée de noix ou un biscuit cuit près du lit le soir.
  2. Mangez de façon fractionnée tout au long de la journée, petit à petit, de préférence toutes les 2-3 heures.
  3. Une mastication fréquente est très utile pour les nausées. Snack sur le citron, les noix, les fruits secs, les bonbons à la menthe, les mandarines. Mâcher des graines de carvi ou de la gomme ordinaire est utile pour les nausées.
  4. Essayez d'éliminer les aliments frits, les cornichons, le chocolat et les aliments non digestibles de votre alimentation..
  5. Il a été prouvé que la vitamine B6 réduit les manifestations de toxicose, de sorte que le régime alimentaire doit inclure des aliments riches en elle: poisson, œufs, poulet sans peau, noix et légumineuses (haricots, pois, lentilles). Les avocats sont riches en vitamine B6.
  6. Le gingembre a un effet antiémétique: il peut être ajouté au thé ou simplement mâché. Tous les aliments avec du gingembre ajouté (comme les biscuits au pain d'épice) aideront à surmonter les vomissements..
  7. La nourriture doit être légère, mais nutritive et contenir toutes les substances utiles: fruits, céréales sans levain dans l'eau, pain.
  8. Mais si tu veux vraiment - mange ce que tu veux.
  9. Vous devez manger en position couchée. Ou immédiatement après un repas, allongez-vous un moment pour vous reposer.
  10. Avec la toxicose, il est nécessaire de manger des aliments chauds ou réfrigérés.
  11. Apprenez à boire un verre d'eau chaque matin à jeun - cela réduira la sensation de nausée et aidera à faire face au malaise.
  12. Boire de l'eau minérale encore alcaline, préchauffée.
  13. En général, buvez beaucoup de liquides, mais en petites portions. Le thé à la camomille, le jus de canneberge, le jus de pomme fraîchement pressé, le thé vert au citron, l'infusion d'églantier, l'eau avec du jus de citron et du miel sont particulièrement utiles.
  14. En bave, il est bon de se rincer la bouche avec une infusion de camomille, sauge, menthe.
  15. Prenez également des infusions de calendula, de valériane, d'achillée millefeuille et de menthe: ces plantes arrêtent les spasmes, ont un effet bénéfique sur le tractus gastro-intestinal et sont excellentes pour calmer les nerfs..
  16. Un remède éprouvé pour lutter contre la toxicose est la menthe. Sur sa base, vous pouvez préparer une teinture pour la toxicose. Prenez deux cuillères à café de menthe sèche, une cuillère à café de racine de valériane, deux cuillères à café de fleurs de calendula et la même quantité de millefeuille. Le mélange doit être versé avec 400 ml d'eau bouillante, insisté pendant 30 minutes et filtré. Prendre deux à trois cuillères à soupe six fois par jour en trois cours de 25 jours avec des pauses de 15 jours.
  17. Plus à l'extérieur.
  18. Aérez toujours la cuisine et utilisez une hotte pour éviter les odeurs irritantes.

Ne désespérez pas et croyez au meilleur: cela se terminera très bientôt. La toxicose précoce s'arrête généralement au début du deuxième trimestre de la grossesse. Cependant, il existe également une toxicose tardive - la gestose (au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse). Par conséquent, tous nos conseils peuvent toujours vous être très utiles. Et après avoir accouché, tout partira sûrement!

Combien de temps dure la toxicose et quand finit-elle?

De nombreuses femmes se soucient de la durée de la toxicose. La grossesse est un événement joyeux dans la vie, et lorsqu'elle est éclipsée par des nausées et une mauvaise santé, je veux savoir comment faire face à une telle maladie et quand elle prend fin. Après tout, une toxicose prolongée pendant la grossesse épuise le corps, a un effet néfaste sur le bien-être général et nous prive de la paix.

Bonjour mes chers lecteurs! Svetlana Morozova avec vous. Est-il possible d'améliorer votre situation à un stade précoce et d'éviter les conséquences dangereuses qu'une réaction corporelle tardive aux toxines entraîne? Quels remèdes utiliser à la maison et comment éviter le danger qui menace la mère et le bébé? La question de la durée de la toxicose est directement liée à une autre, encore plus pertinente: que faire pour qu'une telle réaction à la grossesse ne se produise pas du tout?

C'est ce dont je vais parler dans mon article..

Le mécanisme de développement de la toxicose chez la femme enceinte

Pour savoir comment éviter une maladie, vous devez comprendre pourquoi elle survient. Ce sujet a déjà été évoqué dans l'article "Toxicose", je vais donc vous le rappeler: tout dépend du travail de notre système excréteur et des reins. Ce sujet est très vaste et pour l'apprendre, vous devez vous tourner vers l'Académie en ligne du corps sain.

Réaction précoce

La réaction négative au fœtus commence à partir du moment où l'ovule fécondé se fixe à la paroi de l'utérus et une nouvelle vie commence à se développer en nous. Autrement dit, après la première semaine, vous pouvez ressentir le côté désagréable de la grossesse. Bien sûr, une telle réaction ne devrait pas être normale. Mais le corps d'une femme moderne est désespérément affaibli avant même la grossesse. Il n'est pas surprenant qu'il ne puisse pas faire face aux produits de désintégration supplémentaires que le fœtus en développement commence à sécréter..

Nous ressentons les symptômes désagréables suivants:

  • changements de tension artérielle;
  • l'appétit diminue;
  • la salivation (salivation) augmente;
  • il y a des nausées et des vomissements.

Une femme peut s'évanouir sans raison apparente. Parfois, la condition s'aggrave et nécessite l'aide d'un médecin.

Qu'est-ce qui aggrave la situation?

Dans la pratique médicale, un tel ensemble de raisons s'appelle:

  • en raison de la prédisposition héréditaire;
  • après l'avortement;
  • avec des maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite);
  • du stress et de l'environnement nerveux;
  • de l'auto-hypnose.

En fait, la raison peut aller beaucoup plus loin et résider dans le fait que vous avez déjà eu une toxicose bien avant la grossesse en raison d'un dysfonctionnement des reins. Cela ne peut qu'affecter la charge supplémentaire sur le système excréteur lors du transport d'un enfant..

Quand cela se finira-t-il?

Pendant les trois premiers mois de gestation, il n'y a pas de barrière placentaire qui nous fournit le placenta. Il ne s'est pas encore formé, mais le bébé grandit déjà, les cellules se divisent activement et les produits de désintégration pénètrent dans le sang de la mère. Avec les jumeaux, la charge augmente considérablement. Un coup supplémentaire au système excréteur donne lieu à une toxicose. Et cette condition peut durer jusqu'à la fin de la formation du placenta.

Un autre danger au cours du premier trimestre est la probabilité d'une fausse couche. Comme il n'y a pas de barrière protectrice, le corps de la mère peut traiter les cellules du bébé comme des aliens et essayer de s'en débarrasser en rejetant le fœtus..

Tout cela devrait revenir à la normale après douze semaines.

Le placenta constitue une barrière en raison du fait qu'il remplit les fonctions suivantes:

  • fournit le trophisme (nutrition des cellules);
  • fournit de l'oxygène;
  • produit un certain nombre d'hormones.

Si l'une des fonctions n'est pas exécutée correctement, la toxicose continuera. Dans ce cas, vous devez consulter d'urgence un médecin..

Grâce à la barrière placentaire, les cellules de la mère ne traitent plus les cellules du fœtus comme étrangères. Fournit une immunosuppression temporaire, qui se termine après l'accouchement.

Combien de temps dure la toxicose: conclusions générales

Donc, tous les problèmes devraient être terminés dans les trois premiers mois. Le moment choisi peut varier en fonction des caractéristiques individuelles de votre corps, mais au cours des deux premières semaines du quatrième mois, les symptômes disparaissent.

Si cela ne s'est pas produit et que vous vous évanouissez toujours, ressentez des nausées, des vomissements et d'autres sensations négatives, alors il y a des problèmes plus profonds dans le corps..

La toxicose tardive est appelée gestose. Il se développe généralement chez les femmes qui ont déjà des problèmes avec le système excréteur, le cœur ou le foie. Dans le même temps, le tableau sanguin change, un œdème apparaît, divers troubles des organes internes. Pour maintenir la grossesse et éliminer les symptômes, des mesures urgentes sont nécessaires, qui sont à l'hôpital.

Dans certains cas, avec la menace d'éclampsie, l'avortement est indiqué. Signes d'éclampsie:

  • une forte augmentation de la pression;
  • convulsions;
  • développement d'un coma.

Il est définitivement impossible de dire quand la toxicose tardive prendra fin, surtout dans les cas compliqués. Tout dépend de l'adéquation du traitement et du corps de la mère.

Afin de faire face à cette condition pathologique, vous devez comprendre pourquoi elle se produit.

Il y a plusieurs opinions sur les raisons:

  • adaptation, dans laquelle le système nerveux ne suit pas le rythme des changements hormonaux;
  • l'activité du corps jaune, qui ne permet pas au corps de rejeter le fœtus, qui n'est pas encore protégé par la barrière placentaire;
  • la présence d'une intoxication chronique par des produits de carie avant même la grossesse, qui se développe en raison d'une mauvaise fonction rénale.

Dans ce dernier cas, la violation des processus métaboliques lors de la formation du fœtus donne une charge supplémentaire sur les reins et les toxines que les reins ne pouvaient pas filtrer, retournent dans le sang.

Pour que nous n'ayons pas à nous poser la question «Combien de temps dure la toxicose», vous devez apprendre à maintenir votre corps dans un état actif et sain. Comment y parvenir - vous pouvez le découvrir en visitant la Healthy Body Academy en ligne. Vous y découvrirez comment notre corps fonctionne, pourquoi certains organes ne fonctionnent pas bien, ce qui dépend de l'état des reins et comment faire en sorte que la membrane rénale filtre toutes les substances nocives, les produits de désintégration et les toxines qui pénètrent dans notre corps de plusieurs manières..

Pour les futures mamans, je souhaite tout savoir sur comment éviter les aspects négatifs de la grossesse et élever un bébé en bonne santé..

Abonnez-vous à mon blog, recommandez-le à vos amis et connaissances, partagez des liens.

Commentaires

Veronica S. (23 ans)

J'ai cherché sur les forums et les blogs comment soulager ma condition. Ils ont tout conseillé pour «regarder le football, encourager l'équipe - oublier la nausée». Maintenant, je sais ce dont vous avez besoin pour avoir un mode de vie sain avant d'avoir un bébé. Sinon, vous devrez souffrir. Il y a des femmes qui les portent sans aucun problème. Et nous sommes tous des chroniques et souffrons.

J'apprendrai une nouvelle vie, car malgré toute la négativité, j'aurai probablement envie d'en donner naissance à plus d'un. Nous savons peu de choses sur nous-mêmes, il est temps de commencer à apprendre, pour ne pas regretter plus tard.

Combien de temps dure la toxicose en début de grossesse

Pour les parents

Pour les enfants

Populaire aujourd'hui

Selon les statistiques, des manifestations de toxicose aux premiers stades de la grossesse (premier trimestre) sont enregistrées chez 50% des femmes enceintes. Jusqu'à présent, il y a des débats dans le milieu médical sur la manière de qualifier la toxicose: comme réaction naturelle du corps à l'émergence d'une nouvelle vie ou comme pathologie. La nécessité de supprimer la toxicose et le niveau de danger de cette affection pour le fœtus et la mère sont déterminés individuellement, en fonction des symptômes manifestés, de leur fréquence et de l'état général du corps. Certaines femmes tolèrent facilement la gestose précoce (autre nom médical de la toxicose), pour d'autres cette condition rend la vie beaucoup plus difficile..

Symptômes d'une toxicose précoce

Il est impossible de savoir à l'avance quelle sera cette période dans un cas individuel: la relation entre la fréquence et la profondeur des manifestations de toxicose avec l'hérédité, l'activité physique et le mode de vie n'est pas encore prouvée. De la même manière, avant la conception, il est impossible de déterminer exactement quand la future mère visitera les premiers symptômes de la prééclampsie précoce. Dans la plupart des cas (7 femmes sur 10), elles surviennent à 4-5 semaines. Une femme enceinte sur 10 "nausée" visite plus tôt - à 3 semaines. Dans le cours normal de la grossesse, cette période peu pratique se termine à la fin du premier trimestre - à 12-14 semaines.

Le moment précis de la fin de la toxicose, ainsi que son apparition, est strictement individuel, mais si à la fin du premier trimestre il n'y a pas de soulagement, c'est une raison d'en informer d'urgence votre gynécologue..

La manifestation classique de la maladie est considérée comme un état de nausée, qui survient le plus souvent le matin et n'est pas toujours accompagnée de vomissements. C'est sur cette base que, en présence d'un retard des règles, nos grands-mères ont déterminé la «position intéressante».

Les autres symptômes de la toxicose précoce, qui dans la plupart des cas accompagnent la nausée, sont:

  • somnolence pathologique pendant la journée tout en maintenant la norme du sommeil nocturne;
  • ptyalisme (salivation intense, conduisant à une déshydratation du corps. Pendant la journée, une sensation persistante de remplissage de salive persiste dans la bouche, incitant à la recracher constamment);
  • réaction aggravée aux odeurs. Les parfums, qui étaient auparavant courants, deviennent intolérables pendant la période de toxicose;
  • augmentation de l'acidité de l'estomac;
  • faiblesse générale du corps.

Séparément, les vomissements doivent être mis en évidence - ce symptôme qualifie la gravité de la toxicose précoce:

  • facile;
  • moyen (modéré);
  • lourd.

Chez la femme enceinte, des vomissements peuvent survenir spontanément, sans rapport avec la prise de nourriture ou des stimuli externes. Certaines femmes enceintes vomissent même d'une gorgée d'eau.

Caractéristiques de la toxicose précoce légère:

  • vomissements pas plus de 5 fois par jour;
  • l'état général s'améliore immédiatement après s'être débarrassé du vomi;
  • les vomissements ne se produisent pas immédiatement après avoir mangé;
  • le poids reste normal (une perte de poids jusqu'à 5% du poids total est considérée comme normale).

Signes de toxicoseDegré légerModérerLourd
Perte de poids (kg / semaine)2-33-55-8
Température corporelleNormesubfébrileHaute
Diminution artérielle
pression
Mineur90/5080/40 et moins
TachycardieJusqu'à 90100-110120 et plus
Teneur en acétone dans l'urinene pas++++++

Le degré moyen de toxicose se caractérise par des vomissements plus fréquents (de 5 à 15 fois par jour), tandis que le processus devient douloureux, accompagné de spasmes musculaires prolongés. À un degré modéré, une déshydratation du corps est observée, causée par une salivation abondante. En outre, le degré moyen est lourd d'une perte de poids tangible (de 5 à 15%) du poids corporel - cela est dû au fait que les aliments consommés n'ont pas le temps d'être absorbés. Un manque de nutriments peut avoir un effet très négatif sur le développement du fœtus, car c'est au cours du premier trimestre que commence la formation active des organes vitaux. Par conséquent, avec un degré moyen de toxicose, la thérapie par perfusion est recommandée pour rembourser le solde des nutriments..

L'hospitalisation n'est pas toujours nécessaire - si la condition n'est pas compliquée par d'autres symptômes, un goutte-à-goutte quotidien suffit.

Avec un degré sévère de toxicose précoce, une femme est amenée à vomir littéralement toutes les demi-heures. Manger devient impossible car le corps n'absorbe même pas les liquides. Dans ce cas, une hospitalisation immédiate de la femme enceinte est nécessaire pour maintenir la grossesse. Parallèlement à la thérapie par perfusion pour soulager les symptômes de toxicose sévère, des médicaments inhibent l'excitabilité du tube digestif..

A risque de toxicose sévère sont les femmes qui, avant la grossesse, ont souffert d'affections aiguës ou chroniques du système digestif, non traitées avant la conception.

Les tenants et aboutissants de la toxicose: théories et faits

Malgré l'énorme quantité de recherches, les scientifiques n'ont pas encore osé identifier la cause exacte de la toxicose précoce. Il existe plusieurs hypothèses qui expliquent en quelque sorte les tenants et les aboutissants de cet état:

  • hormonal;
  • psychologique;
  • immunitaire.

La théorie hormonale est basée sur l'effet sur le corps de la future mère d'hormones qui n'y étaient pas produites auparavant. En particulier, il s'agit de gonadotrophine chorionique humaine (hCG), dont la quantité augmente de manière exponentielle au cours des premières semaines de grossesse, lorsque la membrane fœtale se forme. Lorsque le placenta est complètement formé, l'hormone hCG cesse d'être un élément étranger dans le corps - cela se produit généralement entre 12 et 14 semaines (chez la plupart des femmes, à ce moment-là, les symptômes de toxicose disparaissent ou disparaissent complètement). Jusque-là, le corps perçoit cette hormone comme un poison et la combat de toutes les manières possibles. La progestérone est une autre hormone activement produite au cours du premier trimestre. Il est présent dans le corps même avant la grossesse, mais en beaucoup plus petites quantités.

La théorie psychologique explique le début de la toxicose par la réaction du corps aux émotions négatives que la future mère éprouve inconsciemment. En effet, en plus de la joie de réaliser l'approche de la maternité, une femme est visitée par tout un «bouquet» de phobies: peur d'accoucher, peur d'une grossesse gelée, peur d'être impuissante, perdre un emploi, etc. Selon la théorie psychologique, le corps combat le stress en essayant d'influencer sa source, à savoir le fœtus. La toxicose dans ce cas est une réaction protectrice du corps de la mère.

L'essence de la théorie immunitaire est similaire à la théorie hormonale, mais dans ce cas, l'organisme considère que non pas les hormones individuelles, mais le fœtus entier, sont étrangers. Le système immunitaire de la mère déclenche les processus responsables de l'apparition des symptômes d'une toxicose précoce.

Faire face aux désagréments: conseils nutritionnels et plus

La toxicose est un phénomène temporaire, mais cela ne signifie pas que vous devez endurer stoïquement tous les inconvénients et attendre les 12 semaines chéries. Il est possible d'atténuer son évolution et, dans des cas individuels, d'éliminer complètement tous les symptômes, si vous suivez un certain nombre de recommandations simples. Tout d'abord, ils sont associés à la nature du régime alimentaire de la femme enceinte..

  1. Ne mangez que ce que le corps accepte. Il n'y a pas de liste de produits recommandés en début de grossesse pour tout le monde, sans exception! Certaines femmes enceintes consomment des kilos de pommes, tandis que d'autres ne peuvent pas les regarder sans nausées. Le critère d'évaluation de l'utilité d'un produit doit être la réaction du corps à son apparence et à son odeur. Vous n'avez pas besoin d'absorber les aliments par la force - cela ne fera que provoquer une autre attaque de vomissements. Mais en même temps, excluez du menu les aliments qui provoquent traditionnellement des nausées - ce sont des plats gras, épicés, fumés et trop sucrés..
  2. Les petites portions sont votre salut. Le péristaltisme du tube digestif pendant la grossesse change, il leur est difficile de faire face aux portions habituelles de nourriture. Par conséquent, même après une petite collation, une sensation de satiété complète apparaît. Il est préférable de diviser l'alimentation quotidienne en au moins 6 repas. Vous pouvez oublier le régime à ce moment-là - manger dès que vous avez faim, même si manger auparavant après 6 ans était tabou.
  3. Restez hydraté. Dans un état de nausée légère, vous ne voulez généralement pas boire, mais le corps est prescrit quotidiennement 1,5 litre. il est conseillé d'utiliser des liquides. Pour garder l'équilibre plus facile, diversifiez vos boissons - pendant la journée, buvez de l'eau, des jus de fruits, des thés, des boissons aux fruits, afin qu'il n'y ait pas d'aversion pour quelque chose de spécifique.
  4. Souvent, les nausées matinales, associées à des étourdissements, provoquent un inconfort particulier - après tout, pendant la nuit, le corps a épuisé ses réserves d'énergie et est affaibli. Pour atténuer ces sensations désagréables, ne sortez pas du lit sans un "exercice" matinal sous forme de biscuits biscuits ou d'un croûton au thé chaud. Il doit être mangé allongé, sans sortir du lit, puis allongé pendant encore 15 à 20 minutes. Pendant ce temps, le tube digestif commencera à fonctionner et la sensation de nausée s'atténuera..
  5. Pendant la journée, des pastilles à la menthe ou des dragées Tik-Tac aideront à combattre les nausées qui surviennent. Ils peuvent être remplacés par des tranches d'agrumes ou des croûtons..
  6. "Nutrition" avec des vitamines. La nomination de complexes vitaminiques pendant la grossesse n'est pas du tout un hommage à la mode. Toutes les femmes, même avant la toxicose, ne consomment pas la quantité requise de vitamines et de minéraux nécessaires pour assurer un métabolisme complet. Que dire de la période de toxicose, où seule une certaine partie de celle-ci est absorbée par les aliments pris dans la journée? La carence en acide folique (vitamine B9) affecte particulièrement les premiers stades du développement fœtal.

En plus de suivre les recommandations diététiques, en cas de toxicose précoce, il est important de maintenir une activité physique (s'il n'y a pas de contre-indications). Les charges intenses, si elles sont pratiquées avant la grossesse, sont mieux remplacées par de longues promenades à l'air frais.

Si la toxicose se terminait soudainement...

L'arrêt brutal des symptômes de la prééclampsie précoce avant la fin du premier trimestre provoque souvent de l'anxiété, voire de la panique. Les forums des mères ajoutent de l'huile sur le feu, où des experts locaux classent «avec autorité» la fin brutale de la toxicose comme une grossesse gelée. En fait, dans de tels cas, c'est précisément l'extinction progressive des symptômes qui est caractéristique - la coquille du fœtus déjà mort continue à produire des hormones pendant un certain temps qui agissent sur le corps comme des irritants. Et le soulagement à venir est souvent juste une pause entre la production de la prochaine portion d'hormones et après un certain temps, les signes de toxicose se feront à nouveau sentir..

Si l'anxiété persiste, il est sage de consulter votre médecin de grossesse, même si cela n'est pas prévu. Habituellement, il prescrit un test sanguin pour l'hormone hCG en dynamique - en comparant ses indicateurs avec la norme d'une certaine semaine, il est possible de déterminer l'activité vitale du fœtus. Surtout suspect peut faire une échographie non programmée et vérifier le rythme cardiaque d'un morceau de vie.

Vidéo - Pourquoi la toxicose survient en début de grossesse

Avez-vous aimé le matériel? Veuillez noter s'il vous plaît!

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Que fait un médecin généticien pendant la recherche de grossesse: consultation, tests, résultats

Accouchement

La naissance d'un enfant est un événement joyeux pour les parents et les familles proches. Mais la grossesse ne se passe pas toujours bien et sans complications.

La fontanelle des nouveau-nés: temps de fermeture et causes des anomalies osseuses

Nutrition

Le crâne d'un nouveau-né contient plusieurs petits trous - fontanelles. La rapidité de leur fermeture est l'un des indicateurs de la santé du bébé.

Les avantages et les inconvénients des graines de tournesol ou de citrouille en début ou en fin de grossesse, contre-indications et propriétés bénéfiques

Accouchement

L'utilisation de graines pendant la grossesse est associée à la fois à une habitude banale et à un manque de certaines substances dans l'organisme.

Utrozhestan et menstruation: l'effet de la progestérone sur la MC

Infertilité

Utrozhestan est un médicament à base de progestérone naturelle, utilisé pour la prévention et le traitement de diverses pathologies et maladies hormono-dépendantes.