Principal / Analyses

Duphaston pendant la grossesse

Souvent, aujourd'hui, de nombreuses femmes qui souhaitent devenir mères sont confrontées à des problèmes de conception et de naissance d'un bébé, de tels problèmes peuvent être identifiés chez 16 à 20% des femmes qui demandent l'aide d'un médecin.

Aujourd'hui, il existe des régimes développés par des gynécologues qui impliquent la prise de duphaston, un médicament qui aide à l'apparition et au maintien de la grossesse.

À quoi sert Duphaston pendant la grossesse

Duphaston est un médicament pour administration orale sous forme de comprimés. Il a une activité progestative contre la muqueuse utérine (est analogue à la progestérone naturelle).

Ce médicament est bien accepté par le corps de la femme, sans affecter la santé du foie, tout en normalisant l'état de l'endomètre de l'utérus, sans perturber le processus de menstruation et d'ovulation.

Cela augmente les chances de réussite de la conception, réduisant les risques de fausse couche et d'évanouissement de la grossesse..

Duphaston, contrairement à ses homologues, n'a pas d'effet sédatif sur le système nerveux, n'affecte pas le tonus de l'utérus et n'a pas d'effets anabolisants, œstrogéniques et corticoïdes. Lorsqu'il est pris, il ne provoque presque pas d'effets secondaires et augmente la résistance des tissus nerveux aux facteurs dommageables.

Réception de Duphaston pendant la grossesse

Habituellement, duphaston est prescrit aux premiers stades de la grossesse, ou même à partir du stade de planification de la grossesse et continue d'être pris dès le moment de la conception.

La prescription du médicament est faite par un gynécologue et, dans la plupart des cas, le médicament est indiqué afin de maintenir et de prolonger en toute sécurité la grossesse jusqu'au moment où le placenta prend en charge les fonctions de synthèse hormonale.

Duphaston pendant la grossesse peut également être utilisé en cas de menace d'interruption, afin de prévenir les fausses couches pendant les procédures ICSI ou FIV, en cas d'avortements précoces ou en cas d'antécédents de grossesse gelée..

Si le médicament est utilisé selon les instructions d'un médecin, la question de savoir s'il est possible de boire du dyufaston pendant la grossesse ne se pose même pas - elle est directement indiquée.

Comment cela affecte la grossesse

Avec de nombreuses années de recherche sur le médicament, les aspects positifs de la prise de duphaston pendant la grossesse sont confirmés.

Lors de l'utilisation de duphaston, une diminution significative du pourcentage d'avortement spontané dans les premières semaines de grossesse a été révélée, ainsi que des risques de malformations fœtales et de diverses anomalies du placenta..

L'apport supplémentaire de progestérone peut aider la région du placenta à créer un équilibre hormonal, nutritionnel et oxygène pour le fœtus.

Pour cette raison, les enfants nés dans le contexte de la prise de duphaston ont un poids normal à la naissance, une santé physique et psycho-émotionnelle.

Duphaston est-il dangereux pendant la grossesse?

Tout médicament peut devenir dangereux en cas d'utilisation incontrôlée ou d'automédication, ce qui est également vrai pour duphaston.

Selon les statistiques de prise du médicament, pendant une longue période d'utilisation en obstétrique et en gynécologie, il n'y a pas eu un seul cas d'effet nocif et négatif du duphaston sur les processus de conception ou sur la naissance d'un fœtus..

De plus, parfois sans ce médicament, la grossesse sera tout simplement à risque et il est vital pour le développement complet du fœtus au cours du premier trimestre..

Naturellement, le médicament doit être pris sous la surveillance d'un médecin et lors de la détermination du niveau d'hormones dans le sang de la femme, avec son annulation correcte dans le temps.

Duphaston est pris par voie orale et, lorsqu'il est absorbé dans le sang, il a un effet sélectif sur l'endomètre de l'utérus, ce qui aide à prévenir sa croissance excessive ou la dégénérescence des cellules de l'endomètre en cellules malignes avec un excès d'œstrogène dans le corps.

Dyufaston n'a aucun effet contraceptif, il est incapable d'inhiber l'ovulation et de perturber les fonctions menstruelles, mais il aide parfaitement à l'apparition de la grossesse.

Le médicament est très bien et rapidement absorbé des intestins dans la circulation sanguine, atteignant la concentration maximale dans le sang en environ deux à trois heures. Le médicament est métabolisé dans le foie, sans nuire à ses fonctions, et est excrété par les reins pendant deux jours.

Cela vous permet de maintenir sa concentration stable dans le sang au niveau souhaité tout au long du traitement.

Comment prendre Duphaston pendant la grossesse?

Le médecin élaborera le schéma correct de prise du médicament en fonction du problème qui interfère avec le début ou le déroulement normal de la grossesse.

S'il s'agit d'une prolifération de tissu endométrial, il est généralement prescrit sur un comprimé deux à trois fois par jour, du dernier jour de la menstruation au 25e jour du cycle, ou l'administration continue du médicament.

S'il s'agit d'un échec de la deuxième phase du cycle (lutéale), le médicament est prescrit du jour de l'ovulation au 25e jour du cycle. Habituellement, pour se préparer à une grossesse réussie, la réception est effectuée jusqu'à six mois d'affilée et lorsqu'une conception réussie se produit, même pendant le premier trimestre de la grossesse, elle est déjà continue..

Si duphaston est utilisé avec la menace d'une fausse couche spontanée, généralement 4 comprimés sont prescrits à la fois, puis un trois fois par jour jusqu'à ce que la menace cesse.

Comment boire duphaston pendant la grossesse - le médecin vous prescrira, s'il a été prescrit même avant la grossesse, son rendez-vous est obligatoire jusqu'à 16 semaines de grossesse.

La dose exacte est déterminée par le médecin, en fonction du degré de menace et du taux de progestérone dans le sang de la femme enceinte.

Si la progestérone n'a pas été utilisée avant la grossesse ou si elle a fortement diminué pendant la grossesse, la nomination de duphaston peut être poursuivie jusqu'à 24-25 semaines de grossesse sur décision du médecin..

Le médicament est généralement utilisé au cours du premier trimestre afin que le fœtus puisse s'implanter avec succès et que le placenta se forme.

Mais selon les indications, il est possible d'utiliser le dyufaston au cours du deuxième trimestre pour éviter les fausses couches, et parfois le troisième. Mais après 36 semaines de grossesse, le médicament est toujours annulé..

Si le médicament est oublié - que faire?

Bien sûr, il vaut mieux ne pas sauter de prendre le médicament, mais étant donné ses effets cumulatifs, ce n'est pas critique.

Si plus de six heures se sont écoulées, aucune dose supplémentaire n'est requise, continuez à prendre le médicament comme d'habitude.

Essayez de ne pas sauter de prendre le médicament, en respectant la même heure. Cela maintiendra des concentrations optimales élevées de la substance dans le plasma sanguin..

Annulation de duphaston pendant la grossesse

Le médicament est retiré progressivement et le médecin vous expliquera comment réduire la dose de duphaston pendant la grossesse.

Habituellement, une diminution progressive de la posologie de 0,5 comprimé par semaine est effectuée afin qu'il n'y ait pas de saut brutal des niveaux hormonaux et un échec de grossesse.

Par exemple, lors de la prise de deux comprimés par jour, la dose est réduite à 1,5 comprimé, puis une semaine plus tard à un. La dose est progressivement réduite à rien.

L'annulation du médicament n'est effectuée que sur recommandation d'un médecin ayant des indicateurs de santé normaux et une stabilisation du niveau d'hormones dans le sang de la femme. L'annulation est parfois faite plusieurs semaines à l'avance afin qu'il n'y ait pas de phénomènes négatifs, et il est important de s'en souvenir.

Duphaston: effets secondaires pendant la grossesse

Les effets secondaires résultant de la prise de duphaston sont rares et sont généralement facilement corrigés en modifiant la dose du médicament..

Lors de la prise du médicament à faibles doses, il peut y avoir des pauses et des saignements mineurs, qui sont éliminés avec des doses croissantes. La sensibilité des glandes mammaires peut augmenter, des maux de tête ou des douleurs épigastriques peuvent survenir.

Rares peuvent être des éruptions cutanées, un gonflement des jambes ou des bras, des changements de libido (diminution ou augmentation). En général, c'est extrêmement rare et le médicament est très bien toléré..

Duphaston peut-il interrompre une grossesse?

Duphaston est un analogue synthétique de l'hormone du corps jaune de la grossesse, il n'a pas d'effets contraceptifs et abortifs. Cela ne s'applique pas à l'avortement.

Contre-indications d'admission

La principale contre-indication à l'admission est l'intolérance individuelle au médicament et les réactions allergiques à son ingestion..

En outre, le médicament n'est pas prescrit pour les syndromes rares de Rotor et Dubin-Jones, les lésions hépatiques graves, les tumeurs malignes du sein et des organes reproducteurs.

Prescrire très soigneusement le médicament pour la thrombophlébite et une tendance à la thrombose.

Pourquoi les femmes enceintes doivent-elles boire des comprimés de Duphaston?

Duphaston est un médicament hormonal puissant. Dans cet article, nous analyserons pourquoi Duphaston est prescrit aux femmes enceintes et son effet sur une femme. Le médicament est prescrit aux filles ayant des problèmes de système reproducteur, ainsi que dans certains cas pendant la grossesse. L'outil est un analogue synthétique de la progestérone, donc les médecins le prescrivent en cas de carence de cette hormone.

  • Présentation de la carence en progestérone chez la femme enceinte
  • Pourquoi avez-vous besoin de Dufaston
  • Caractéristiques de la prise du médicament

Présentation de la carence en progestérone chez la femme enceinte

Pendant la grossesse, le manque de progestérone chez une femme entraîne les problèmes suivants:

  • fausse couche au premier trimestre;
  • avortement habituel;
  • pathologies des glandes mammaires;
  • saignements utérins;
  • manque d'eau ou de polyhydramnios;
  • dysfonctionnement du placenta;
  • autoritaire.

Un certain nombre d'examens sont effectués pour identifier les déséquilibres hormonaux. Il est préférable d'effectuer des diagnostics même au stade de la planification de l'enfant, puis de prescrire un traitement afin que Duphaston ait un effet plus fort pendant la grossesse. Le médecin sélectionne individuellement la posologie requise du médicament. Il est impossible de s'automédiquer, car s'il est utilisé de manière incorrecte, le médicament n'aidera pas.

Pourquoi avez-vous besoin de Dufaston

Si vous savez que la substance active du médicament est un analogue de la progestérone, alors il devient clair pourquoi Duphaston est prescrit aux femmes enceintes. Parfois, les femmes veulent jouer la carte de la sécurité et boire elles-mêmes le médicament. Cela peut se terminer en catastrophe, car un excès de progestérone est également nocif pour la femme enceinte et son enfant..

Les indications directes pour prescrire le médicament sont:

  • écoulement d'un type sanglant au cours du premier trimestre de la grossesse;
  • avortement habituel (lorsque toutes les tentatives précédentes pour porter un enfant se sont soldées par une fausse couche);
  • saignement utérin;
  • endométriose (dérive de l'endomètre vers diverses parties du corps de la femme).

Duphaston pendant la grossesse doit être bu jusqu'à ce que la menace d'avortement spontané disparaisse. Selon la physiologie, le placenta est également capable de produire de la progestérone, mais sa fonctionnalité est insuffisante jusqu'à environ 20 semaines de gestation. Jusque-là, tout le travail se fait avec les ovaires, donc Dufaston est nécessaire. Une fois que le placenta a repris toute la production de l'hormone, l'utilisation de pilules devient inappropriée..

Un groupe distinct de patients est constitué de filles qui boivent le médicament bien avant la grossesse pour que cela soit possible. Ces patients se débarrassent de l'infertilité hormonale. Après une fécondation réussie, la question se pose: pourquoi Dufaston est-il prescrit pendant la grossesse. L'utilisation continue du médicament est une mesure de précaution pour éviter une fausse couche. Avec l'aide de Duphaston, les propriétés de l'endomètre sont améliorées, l'ovule fécondé est mieux fixé et le risque de rejet est considérablement réduit.

Le médicament doit être prescrit par un gynécologue professionnel au dosage correct et pendant une période spécifiée. Si une femme a une intolérance à la dydrogestérone (substance active), des analogues de Duphaston sont prescrits. Parfois, il est nécessaire de prendre plusieurs gestagènes à la fois afin d'améliorer l'effet du traitement. Les femmes doivent respecter strictement les recommandations de leur fournisseur de soins de santé.

Caractéristiques de la prise du médicament

Les femmes enceintes se voient prescrire Duphaston sur la base des résultats de la recherche hormonale. Le médicament est considéré comme absolument sans danger pour une femme et son enfant à naître. Il ne provoque pas d'effets secondaires spécifiques, notamment:

  • violation du métabolisme lipidique;
  • effet sur la coagulation du sang;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • pilosité accrue;
  • augmentation du poids corporel;
  • développement des caractéristiques féminines chez un fœtus masculin.

Parmi les principaux effets secondaires du médicament figurent les saignements utérins. Ils se produisent avec des dosages incorrectement prescrits. Par conséquent, si un écoulement survient pendant la grossesse, vous devez immédiatement consulter le médecin afin qu'il corrige la quantité d'hormones. De plus, il peut y avoir des anomalies mineures non spécifiques..

Dans certaines situations, des doutes surviennent sur la possibilité pour les femmes enceintes de prendre Dufaston, car une femme a certaines contre-indications. Ceux-ci inclus:

  • intolérance individuelle au médicament (des analogues peuvent être prescrits);
  • suspicion de cancer;
  • allergie à une substance active;
  • pathologies hépatiques graves.

Si des contre-indications sont trouvées, ils recherchent des alternatives pour combler le déficit en progestérone.

La posologie la plus courante de Duphaston est de 1 comprimé du médicament par jour pendant les 16 à 20 premières semaines de grossesse. Cependant, le schéma thérapeutique varie en fonction des caractéristiques individuelles du patient..

Le médicament doit être arrêté progressivement, car l'arrêt brutal du médicament entraînera un syndrome de sevrage. Après la fin du traitement, il est nécessaire de réduire progressivement la dose de l'hormone afin qu'il n'y ait pas de conséquences dangereuses pour le fœtus. Souvent, les femmes enceintes prennent Duphaston avant la conception. Il est strictement interdit d'arrêter d'utiliser le médicament après la fécondation, car cela peut entraîner un rejet. Pour éviter tout problème dû à Duphaston, vous devez suivre les instructions du médecin.

"Duphaston" pendant la grossesse: mode d'emploi

Lorsqu'une grossesse est attendue, l'apparition de deux bandes sur le test apporte à la femme une sensation de bonheur. Cependant, elle est parfois éclipsée par la menace de fausse couche, qui survient dès les premières semaines de gestation. Si un tel problème est causé par un manque de progestérone, le médecin prescrira Dufaston à la future mère. Un tel médicament a bien fonctionné et est sans danger pour le fœtus à tout moment. Il aide à maintenir la grossesse et ne nuit pas au bébé, mais il comporte certaines restrictions d'utilisation, il doit donc être prescrit par un médecin..

Caractéristiques du médicament

Le médicament est produit sous une forme posologique unique, qui sont des comprimés. Duphaston n'a pas de gels, capsules, injections, gouttes et autres formes. Le médicament se distingue par une forme biconvexe arrondie, il a une couleur blanche, des bords biseautés et une coque dense. Sur la surface de la tablette, vous pouvez voir le risque. Sa présence vous permet de diviser le médicament en deux lorsqu'il est nécessaire d'augmenter la dose ou d'annuler.

La substance active de «Duphaston» est appelée dydrogestérone et est présentée à une dose de 10 mg dans chaque comprimé. Un tel composé est presque complètement identique dans sa structure et ses propriétés à une hormone naturelle appelée "progestérone", qui se forme dans le corps féminin après l'ovulation pour assurer une conception normale, ainsi que tout au long de la grossesse pour une portance réussie. Lorsque la dydrogestérone est ingérée, son action est identique à celle de la progestérone, ce qui permet de remplacer l'hormone naturelle par une telle substance dans des situations où sa synthèse est perturbée.

Le médicament comprend également des ingrédients auxiliaires, grâce auxquels il acquiert une texture dense, est stocké pendant une longue période (5 ans à compter de la date de fabrication) et est facilement avalé. Ceux-ci inclus:

  • lactose;
  • fécule de maïs;
  • hypromellose;
  • le dioxyde de silicium colloïdal;
  • stéarate de magnésium;
  • coquille "blanc opadry".

Le "Duphaston" étant un médicament sur ordonnance, il est vendu après présentation d'une ordonnance d'un médecin. Cela permet d'éviter l'auto-administration et l'administration dans les cas où il n'y a pas de déficit en progestérone. Les comprimés sont emballés dans des plaquettes thermoformées de 20 ou 14 pièces. Un carton contient 20, 28, 84 ou 112 comprimés. Le prix moyen d'un paquet de 20 comprimés est de 500 à 600 roubles.

Après administration orale, l'ingrédient actif du comprimé est absorbé assez rapidement, sa concentration dans le sang augmente et devient maximale en 2 heures. La substance se combine avec des protéines et est transportée vers la muqueuse de l'utérus. L'excrétion de la dydrogestérone se produit principalement dans l'urine. Le médicament quitte le corps dans environ 72 heures.

Pourquoi est-il utilisé pendant la grossesse?

La progestérone joue un rôle clé dans le portage d'un bébé, pour lequel elle est souvent appelée «hormone de grossesse». Dans les premiers jours après la conception, il contribue à la fixation fiable de l'embryon sur la paroi de l'utérus, réduisant ses contractions et son tonus. La capacité de détendre la couche musculaire aide à maintenir la grossesse à l'avenir. De plus, grâce à la progestérone dans la 2ème moitié du cycle menstruel, une membrane muqueuse à part entière se forme, riche en vaisseaux sanguins. Ceci est important pour assurer la nutrition du futur fœtus..

L'augmentation de la production de cette hormone commence immédiatement après l'ovulation. Il est synthétisé par le corps jaune, et si la grossesse a eu lieu, la production d'une telle formation endocrinienne temporaire se poursuit jusqu'à ce que le placenta soit complètement formé, qui prend en charge cette tâche.

Si, pour une raison quelconque, le niveau de progestérone dans le corps d'une femme diminue, cela empêche le développement normal de la grossesse, le tonus des parois de l'utérus augmente et le risque de fausse couche augmente considérablement.

De plus, une violation de la synthèse de la membrane muqueuse due à un manque de progestérone après l'ovulation entraîne un mauvais apport sanguin, ce qui entraîne une privation d'oxygène et peut provoquer un détachement partiel de l'embryon. De tels processus augmentent la probabilité de décoloration de la grossesse. Ils se manifestent par des douleurs et des tiraillements dans l'abdomen (généralement localisés dans le nombril ou légèrement plus bas), une sensation de tension, des écoulements sanglants.

La nomination de "Duphaston" aidera à combler la progestérone manquante et à éliminer ces risques. Étant donné que ces situations sont typiques principalement pour le premier trimestre, il est préférable de prendre des pilules au début. Il est le plus souvent terminé à partir de la 16e semaine, lorsque la formation du placenta prend fin et que la production de progestérone devient sa fonction. Cependant, parfois, le médicament continue d'être pris au cours du deuxième ou du troisième trimestre..

Habituellement, la raison d'écrire «Duphaston» à une date ultérieure est l'augmentation du tonus des parois de l'utérus. Dans ce cas, le traitement est la prévention de la naissance prématurée..

Influence sur le fœtus

La plupart des médecins appellent «Duphaston» sans danger pour le fœtus et ne notent pas les effets nocifs du médicament sur l'enfant chez les femmes enceintes à qui ils ont prescrit ces pilules à un stade précoce. Cependant, il y a d'autres points de vue..

De nombreux experts étrangers ne soutiennent pas la pratique de la prescription fréquente de progestérone synthétique aux femmes enceintes. Dans certains pays, ce médicament n'est pas recommandé pour les femmes enceintes et n'est disponible que sur ordonnance..

Il existe également des opinions selon lesquelles l'utilisation de "Duphaston" peut nuire au bébé, provoquant le sous-développement des organes génitaux, mais un grand nombre de facteurs affectant le déroulement de la grossesse ne permettent pas d'établir un lien exact entre le traitement et le développement altéré du système reproducteur du bébé. En outre, des études ont été menées qui n'ont pas confirmé un tel dommage au médicament..

Cependant, la prise de ces pilules n'est pas toujours justifiée. Les médecins qui n'approuvent pas la préservation de la grossesse avec Duphaston affirment que la nomination d'un tel médicament est souvent une erreur due à une détermination incorrecte du taux de progestérone dans le sang. À leur avis, si l'analyse est faite le mauvais jour, le résultat sera inférieur au vrai, la femme se verra prescrire du «Duphaston», qu'elle continuera à prendre tout au long du premier trimestre, mais en fait elle n'en a pas besoin.

En outre, la dépendance psychologique de certaines femmes enceintes est également appelée un moment négatif, lorsqu'une femme sans prise en charge médicamenteuse a confiance en une mauvaise issue de la grossesse..

Les indications

Si vous regardez dans les instructions pour les pilules, l'une des principales indications pour prendre «Duphaston» pendant la gestation est le risque d'interruption de grossesse. Le médicament est prescrit à la fois pour la menace d'avortement, si les symptômes apparaissent pour la première fois, et pour l'avortement, dit habituel, lorsque des fausses couches précoces se sont déjà produites. Dans de telles situations, les avantages de la prise de progestérone synthétique sont évidents..

Si une femme, lors de la planification d'un enfant pour une longue période, ne peut pas concevoir un bébé ou si la grossesse est interrompue au cours du premier trimestre, son sang doit être vérifié pour les taux de progestérone. Une faible concentration d'une telle hormone est une indication directe pour l'utilisation de "Duphaston" avant la conception et dans les premiers mois de gestation. Si la grossesse survient pendant la prise de pilules, le traitement se poursuit jusqu'à la période établie par l'obstétricien-gynécologue.

Pas moins souvent, "Duphaston" est prescrit aux femmes qui planifient une grossesse par FIV. Un tel médicament est inclus dans le traitement d'entretien au cours de cette procédure, car il favorise l'introduction des embryons transplantés, réduisant le risque de fausse couche.

L'utilisation de "Duphaston" est également justifiée en cas de maladies de l'utérus, qui affectent sa membrane muqueuse ou musculaire. Ces pathologies comprennent l'endométrite, les fibromes, l'endométriose. Ils empêchent une implantation normale et peuvent provoquer des fausses couches, des saignements et des crampes..

Avec ces maladies, "Duphaston" aide à éviter le rejet de l'ovule.

Contre-indications

La liste des situations dans lesquelles «Dufaston» ne peut être attribué aux femmes enceintes n'est pas très longue. Le médicament est interdit aux femmes qui ont:

  • il existe une hypersensibilité au composant principal ou à l'un des composants auxiliaires des comprimés;
  • il existe des troubles du métabolisme des glucides, par exemple un manque d'intolérance à la lactase ou au galactose;
  • diagnostiqué avec une maladie hépatique grave;
  • porphyrie révélée.

Posologie et schémas thérapeutiques

Le médecin doit déterminer le nombre de comprimés à boire et la fréquence à laquelle prendre «Duphaston» pour une femme enceinte en particulier. Les dosages quotidiens et la durée du traitement sont définis individuellement, la performance amateur dans ce domaine est inacceptable.

Le régime le plus courant en cas de menace de fausse couche consiste à prendre 4 comprimés une fois, puis 1 comprimé toutes les 8 heures jusqu'à ce que les symptômes disparaissent complètement. Ensuite, le médecin doit établir une posologie efficace du médicament que la femme enceinte prendra jusqu'à la 16e semaine de grossesse. Après cette période, un retrait progressif du médicament commence..

Si une femme a déjà fait une fausse couche ou une grossesse gelée dans le passé, le schéma de prise de Duphaston sera légèrement différent. Ces patients sont prescrits pour prendre le médicament, un comprimé deux fois par jour. La réduction de la posologie commence à partir de la 20e semaine, annulant progressivement le médicament. Si une femme subit une FIV, les pilules doivent être prises du jour du prélèvement des ovules à la 10e semaine 3 fois par jour à une dose de 10 mg.

Le médicament est avalé avec de l'eau. Vous pouvez boire Dyufaston avant les repas et après les repas, car le régime n'affecte pas l'action de la dydrogestérone. Si vous devez prendre 5, 15 ou 25 mg, le comprimé est doucement cassé au risque d'obtenir deux parties de 5 mg. Si la femme enceinte a oublié de prendre le médicament et a manqué le rendez-vous, elle doit prendre Dufaston dès que possible après la détection du retard..

Vous devez être très prudent pour annuler le médicament. Si, lorsque la posologie est réduite, il y a des changements alarmants (l'estomac devient pierreux, une torchis apparaît, l'état de santé s'aggrave), ils reviennent aux doses précédentes, auxquelles la future mère se sentait normale. Habituellement, l'annulation de "Duphaston" est effectuée en quelques semaines, en réduisant la dose de 1 / 2-1 comprimé tous les 7 jours.

Pour des informations plus précises sur la façon d'arrêter de boire le médicament, contactez votre obstétricien-gynécologue.

Les effets secondaires possibles

Dans certains cas, la prise de «Duphaston» s'accompagne d'effets secondaires:

  • mal de crâne;
  • la nausée;
  • augmentation de la sensibilité mammaire;
  • réactions allergiques;
  • vertiges;
  • vomissement;
  • œdème.

De nombreuses femmes craignent de pouvoir aller mieux à cause de «Duphaston», mais cet effet secondaire est rarement identifié. La prise occasionnelle de pilules entraîne des problèmes plus graves, par exemple, provoquant une anémie hémolytique, une dépression, une détérioration du foie, un œdème de Quincke. En cas de manifestations négatives, une consultation immédiate avec un médecin est nécessaire, qui décidera s'il est permis de poursuivre le traitement ou s'il est préférable d'annuler le médicament, en choisissant plutôt un analogue..

Un surdosage de "Duphaston" n'est pas dangereux, mais vous ne devez pas enfreindre la dose prescrite par votre médecin. S'il est dépassé, les effets secondaires décrits ci-dessus peuvent survenir, par exemple des nausées, de la somnolence ou des étourdissements..

Puisqu'il n'y a pas d'antidote à la dydrogestérone, un traitement symptomatique est prescrit si l'état s'aggrave..

Commentaires

Environ 90% des avis sur la prise de Duphaston sont positifs. Chez eux, les femmes notent que le médicament les a efficacement aidées à maintenir une grossesse, a été bien toléré et n'a provoqué aucun changement négatif dans l'état de l'enfant. Effets secondaires pendant le traitement, selon les patients et les médecins, de telles pilules sont rarement provoquées. Leurs inconvénients comprennent uniquement la nécessité d'une utilisation à long terme et un coût élevé..

Analogues

Comme "Duphaston" est considéré comme un médicament coûteux et que le traitement est très long, de nombreuses femmes s'intéressent à la possibilité de le remplacer par des analogues. L'un des médicaments qui peuvent être utilisés à la place de Dufaston est l'Utrozhestan. Sa première différence est la substance active, qui est représentée par la progestérone micronisée.

La deuxième différence est la forme posologique, car «Utrozhestan» est produit en capsules. Et si "Duphaston" ne peut être pris que par voie orale, alors "Utrozhestan" a une autre méthode d'application - intravaginale (une capsule, comme un suppositoire, est insérée dans le vagin). Cela rend un tel analogue recherché pour une toxicose précoce sévère..

Bien que le coût de "Utrozhestan" soit en effet un peu plus bas, un tel médicament présente plus d'inconvénients. Tout d'abord, ce sont des effets secondaires plus fréquents - somnolence, sensibilité accrue des glandes mammaires, maux de tête, démangeaisons de la peau, diarrhée et autres. En outre, plus de contre-indications sont indiquées pour la nomination de «Utrozhestan», par conséquent, le médecin doit décider de remplacer «Duphaston» par de telles capsules..

Il existe d'autres progestérone qui peuvent remplacer à la fois «Duphaston» et «Utrozhestan».

  • Cryinon. Un tel médicament sous forme de gel vaginal est prescrit au 1er trimestre pour maintenir la grossesse, si des technologies de procréation assistée ont été utilisées. Il est commencé le jour du transfert d'embryon, en continuant le traitement jusqu'à 12 semaines de grossesse.
  • Prajisan. Un tel agent à base de progestérone micronisée se présente sous forme de capsules avec une suspension huileuse et un gel vaginal. Il est prescrit aux femmes qui manquent de progestérone, y compris celles qui ont un avortement habituel ou menaçant. Sans danger en début de grossesse.
  • "Iprozhin". Ce médicament est produit en capsules qui, comme l'Utrozhestan, peuvent être insérées dans le vagin ou prises par voie orale. Le médicament est en demande en cas de menace d'interruption de grossesse, de préparation à la FIV, de fausse couche habituelle, de myome utérin, d'endométriose, d'infertilité endocrinienne.

Duphaston pendant la grossesse

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Voyons s'il est vraiment nécessaire de prendre duphaston pendant la grossesse.

Malheureusement, de nombreuses femmes ont des difficultés à concevoir et à porter un enfant. Selon les statistiques, de tels problèmes se retrouvent chez 15 à 20% des couples mariés. Mais nous devons rendre hommage aux progrès modernes de la médecine, beaucoup de ces problèmes sont résolus avec succès par la nomination d'un traitement qualifié et approprié..

Duphaston ou grossesse pendant la grossesse: ce qui est mieux?

S'il y a une carence dans l'organisme en progestérone naturelle, l'un des médicaments est généralement prescrit pour compenser la carence en cette hormone vitale. Les plus populaires sont le dyufaston et la grossesse pendant la grossesse. Analysons les médicaments mentionnés séparément.

Duphaston est un médicament à usage interne, a une activité progestative par rapport à la membrane muqueuse de l'utérus. Parfaitement perçu par le corps, n'affecte pas la santé du foie, normalise l'état du tissu endométrioïde, ne perturbe pas le début des périodes menstruelles et ovulatoires, augmente les chances de réussite de la conception, réduit le risque de fausse couche et de grossesse gelée.

Il diffère de l'urozhestan en ce que le duphaston n'a pas d'effet calmant sur le système nerveux, ce n'est pas un tocolytique. Ne provoque pas d'effets œstrogéniques, corticostéroïdes et anabolisants sur le corps.

Contrairement à la dyufastone, qui contient de la dydrogestérone, le médicament est composé du principe actif progestérone. C'est une hormone produite dans le corps jaune, le placenta et les glandes surrénales. La progestérone et la dydrogestérone ont des structures chimiques différentes en raison d'un seul groupe méthyle, par conséquent, aucune différence significative dans l'action des médicaments n'a été enregistrée.

Utrozhestan a un avantage sous forme de libération: les gélules peuvent être prises par voie orale ou, en cas de toxicose et de problèmes digestifs, au lieu de suppositoires par voie intravaginale.

Duphaston augmente la résistance des tissus cérébraux aux facteurs dommageables. Il ne provoque en fait pas de réactions indésirables et n'a aucun effet androgène..

Duphaston et metipred pendant la grossesse

Metipred est une préparation de l'hormone corticale surrénalienne méthylprednisolone. C'est un glucocorticostéroïde actif, utilisé lors de la planification de la grossesse, principalement comme inhibiteur des hormones sexuelles mâles, ou comme immunosuppresseur..

Les propriétés immunosuppressives du metipred permettent d'utiliser le médicament pendant la grossesse, avec la menace d'un risque de rejet du fœtus par des défenses trop actives du corps. La méthylprednisolone supprime artificiellement le système immunitaire, contribuant ainsi à la préservation de la grossesse.

En outre, une propriété importante du metipred en cas de conception prévue est considérée comme une diminution par le médicament de la probabilité de formation d'une maladie adhésive dans diverses inflammations. Metipred a également un effet anti-inflammatoire, en plus, il fournit un équilibre de tous les types de métabolisme - eau, minéraux, graisses, protéines et glucides.

Duphaston et metipred se complètent pendant la grossesse, créant un contexte favorable pour le développement et le déroulement de la grossesse, augmentant les chances de la femme de porter un enfant en toute sécurité.

Divigel et Duphaston pendant la grossesse

Divigel et Duphaston pendant la grossesse sont une combinaison assez courante de médicaments, car l'équilibre nécessaire de la progestérone et des œstrogènes est extrêmement important pour une conception réussie. Le manque de progestérone est compensé par la nomination de duphaston, et la carence en estradiol est reconstituée par le Divigel.

Divigel est une préparation d'estradiol, produite sous la forme d'un gel dosé, qui est appliqué en couche mince directement sur la peau. Lorsque la substance est appliquée, l'alcool s'évapore rapidement et l'hormone est absorbée par la peau, pénétrant dans la circulation sanguine. Cette utilisation de l'agent vous permet d'éliminer l'effet des enzymes sur le médicament lors de son passage dans le tractus gastro-intestinal, ainsi que d'éviter le stade initial du métabolisme hépatique.

Dans le processus d'utilisation combinée de Divigel et Duphaston, il est recommandé d'effectuer un test sanguin périodique pour la teneur en œstrogène et en progestatif.

Boire du duphaston pendant la grossesse?

Le gynécologue décide exclusivement de boire du dyufaston pendant la grossesse. Dans la plupart des cas, la dydrogestérone, qui fait partie du médicament, aux bonnes doses contribue à la préservation et au déroulement réussi de la grossesse, conduisant à la teneur normale en progestérone dans le sang.

Duphaston peut être prescrit en cas de menace d'interruption de grossesse, pour la prévention des fausses couches lors de l'insémination artificielle et de la fécondation in vitro, surtout si de tels cas se sont déjà produits chez une femme.

Si duphaston est prescrit et pris sous la surveillance d'un spécialiste, il peut et doit être utilisé pendant la grossesse.

L'effet de duphaston sur la grossesse

Des études scientifiques menées à maintes reprises confirment une fois de plus que l'effet du duphaston sur la grossesse est principalement favorable. Ce médicament, pour ainsi dire, «prépare le terrain» pour la conception, l'attachement et le port réussis de l'enfant à naître.

L'utilisation de duphaston a considérablement réduit le pourcentage d'avortements spontanés de grossesses au cours du premier trimestre, ainsi que le risque de troubles morphologiques et fonctionnels du fœtus et du placenta maternel dus à divers processus pathologiques.

L'apport de doses supplémentaires de progestérone (dydrogestérone) dans le corps aide la membrane placentaire à créer l'équilibre hormonal, oxygène et nutritionnel pour le fœtus en développement en temps opportun. Pour cette raison, les bébés nés en prenant le médicament à la naissance ont un poids, un développement physiologique et mental normal.

Grossesse congelée lors de l'utilisation de duphaston

Le principal objectif fonctionnel du dyufaston est de prévenir la menace d'avortement spontané et, dans la mesure du possible, de le maintenir.

Si des signes d'une grossesse gelée sont détectés, le dyufaston est annulé pour débarrasser naturellement le corps des traces de l'échec du processus. En lui-même, ce médicament ne peut pas provoquer la congélation du fœtus; au contraire, il crée les conditions préalables au déroulement normal de la grossesse et au développement complet de l'enfant à naître. Duphaston est considéré comme le médicament n ° 1 lorsque la grossesse est menacée, et cela a été prouvé plus d'une fois par les plus grands experts mondiaux..

Duphaston pour interruption de grossesse

Duphaston est une préparation de l'hormone du corps jaune des ovaires, des glandes surrénales et de la progestérone placentaire, qui n'est en aucun cas un contraceptif ou un moyen d'interrompre la grossesse. La dydrogestérone est conçue pour préserver la grossesse et aider à faire face à toute menace d'interruption de grossesse..

Duphaston avec grossesse extra-utérine

Lors d'une grossesse extra-utérine, l'ovule commence à se développer à l'extérieur de l'utérus. Avec la croissance progressive du processus, il existe un risque de rupture de l'organe dans lequel la grossesse se développe.

Lors du diagnostic d'une grossesse extra-utérine, tous les médicaments, y compris la dyufastone, sont interrompus et la quantité d'intervention chirurgicale requise est déterminée.

Duphaston, en tant que médicament, n'a pas d'effet provocateur sur le développement d'une grossesse extra-utérine. Son développement est déterminé par des facteurs complètement différents, par exemple l'obstruction des trompes de Fallope, la présence de processus inflammatoires dans les organes reproducteurs, des adhérences ou des anomalies dans la structure des organes génitaux.

Duphaston pendant la grossesse avec daub

Lorsque la grossesse commence, les femmes peuvent remarquer un écoulement brunâtre. À 1-2 semaines de grossesse, cela peut s'expliquer par une tentative du corps de se reconstruire dans un nouvel état, lorsqu'un changement radical du fond hormonal se produit..

Mais n'oubliez pas que les taches peuvent être un symptôme redoutable d'une fausse couche imminente ou d'une forte baisse du taux d'hormones dans le sang. À la moindre occasion de sauver la grossesse, la femme se verra prescrire du dyufaston, ou un autre médicament progestatif pour arrêter la menace d'avortement spontané.

Duphaston avec des fibromes pendant la grossesse

Comment duphaston agit-il sur une tumeur bénigne, en particulier sur les fibromes? Ce problème n'a pas encore été suffisamment étudié. Cependant, les experts sont enclins à supposer que la progestérone, prise en excès d'une dose thérapeutique, favorise une augmentation des fibromes utérins préexistants. Dans le même temps, les préparations de progestérone à faible dose, au contraire, inhibent sa croissance et son développement..

Il convient de noter que le duphaston avec des fibromes pendant la grossesse ne doit être prescrit que strictement individuellement, selon les données et les indications, en comparant le risque de complications et les bénéfices possibles pour le déroulement normal de la grossesse.

Duphaston est-il nocif pendant la grossesse?

Malgré quelques commentaires négatifs sur le traitement par la dyufastone, que l'on peut trouver principalement sur les réseaux sociaux, les experts considèrent toujours que le médicament est absolument sûr et inoffensif pendant la grossesse. Les statistiques scientifiques, depuis de nombreuses années d'utilisation du duphaston en gynécologie et en médecine de la reproduction, ne décrivent pas un seul cas d'effet négatif du médicament sur le processus de conception et de portance d'un fœtus. Duphaston n'est absolument pas nocif pendant la grossesse et il est parfois simplement nécessaire au développement normal du bébé. Naturellement, lorsqu'il est pris, il est indispensable de contrôler le niveau hormonal dans le sang d'une femme enceinte..

Instruction Duphaston pendant la grossesse

Duphaston, lorsqu'il est utilisé en interne, a un effet sélectif sur l'endomètre, tout en empêchant simultanément le danger existant de prolifération excessive de l'endomètre ou de malignité des cellules saines en raison d'un excès d'œstrogènes.

Duphaston n'a pas de capacités contraceptives, n'inhibe pas le processus d'ovulation et ne perturbe pas le processus menstruel.

Le médicament est facilement absorbé dans le tractus gastro-intestinal, la concentration la plus élevée est observée dans les deux heures suivant la prise de la pilule. Le métabolisme se produit dans le foie, est excrété du corps principalement par les reins, la période d'excrétion peut aller jusqu'à trois jours.

Prise de Duphaston pendant la grossesse:

  • en cas de prolifération tissulaire de type endomètre, prendre 1 comprimé 2 à 3 fois par jour, du dernier jour de la menstruation au 25e jour du cycle, ou constamment;
  • en cas d'insuffisance de la phase lutéale, 1 comprimé par jour à partir du moment de l'ovulation jusqu'au 25ème jour du cycle. Il est recommandé de prendre à partir de 6 mois d'affilée, ainsi que, avec une conception réussie, pendant le premier trimestre de la grossesse;
  • avec la menace d'un avortement spontané, prendre 4 comprimés à la fois, puis 1 comprimé 3 fois par jour jusqu'à ce que la menace cesse;
  • dans le traitement et la prévention des saignements utérins, prendre 1 comprimé 2 fois par jour pendant une semaine.

La dose de duphaston pendant la grossesse est déterminée exclusivement par un gynécologue sur la base du diagnostic, des symptômes cliniques et d'un test sanguin obligatoire pour la teneur en hormones œstrogéniques et progestatives.

Comment prendre duphaston pendant la grossesse?

Si le dyufaston a été prescrit avant même le début de la grossesse, son accueil est poursuivi sans faute jusqu'à 16 semaines. La dose acceptée est calculée par le médecin en fonction du taux de progestérone dans le sang du patient.

Si la femme enceinte n'a pas utilisé de préparations de progestérone avant la grossesse et qu'il s'est avéré que le niveau de l'hormone diminuait pour une raison quelconque, alors dans cette situation, duphaston est également prescrit en fonction de son contenu dans le sang, jusqu'à 24-25 semaines de grossesse.

Combien boire du dyufaston pendant la grossesse?

Votre médecin vous informera de la durée d'utilisation de duphaston pendant la grossesse, en fonction des résultats du test et de l'état de la femme enceinte. Habituellement, le médicament est prescrit au cours du premier trimestre de la grossesse pour une fixation réussie du fœtus et la formation du placenta. En outre, selon les indications, il est possible d'utiliser le dyufaston au deuxième trimestre pour la prévention et le traitement de la menace de fausse couche. Après 36 semaines de grossesse, le médicament est arrêté.

Que faire si vous avez oublié de prendre duphaston pendant la grossesse?

Si, pendant la période de traitement par duphaston, vous avez accidentellement manqué un rendez-vous (oublié, ne pas travailler ou pour une autre raison), il est recommandé de boire la dose du médicament prise dans les 6 heures suivantes. Si plus de 6 heures se sont écoulées depuis la prise requise, vous n'avez pas besoin de prendre de pilule supplémentaire, continuez simplement à respecter le schéma posologique habituel prescrit. Et essayez de ne pas oublier la nécessité de prendre des médicaments à l'avenir.!

Comment annuler duphaston pendant la grossesse?

L'annulation du duphaston pendant la grossesse est effectuée progressivement, avec une lente diminution de la dose du médicament. Par exemple, si une femme enceinte a pris 2 comprimés par jour, cette posologie est réduite à 1,5 comprimé et après une semaine à 1 comprimé. Donc, la prise de médicaments est doucement réduite à zéro.

L'annulation de l'utilisation du médicament n'est possible que sur recommandation du médecin traitant, avec des niveaux hormonaux normaux dans le sang du patient. Le régime d'arrêt peut durer plusieurs semaines.

Il ne faut pas oublier que l'arrêt brutal de tout médicament hormonal peut avoir des conséquences irréversibles..

Effets secondaires de duphaston pendant la grossesse

Les effets secondaires de duphaston pendant la grossesse sont assez rares et, en règle générale, sont éliminés en ajustant la posologie du médicament. Lorsqu'il est utilisé à petites doses, des saignements diffus de l'utérus sont possibles, qui disparaissent après l'augmentation de la posologie. Peut-être une augmentation et une douleur des glandes mammaires, des maux de tête spastiques, des douleurs dans la région épigastrique. Moins fréquemment - éruptions cutanées à la suite d'allergies, ou accumulation de liquide dans les tissus, gonflement des jambes et des bras. Il peut y avoir une augmentation ou une diminution de la libido.

Surdosage de duphaston pendant la grossesse

À l'heure actuelle, aucun cas de surdosage avec la dyufastone pendant la grossesse n'a été enregistré. Avec une seule utilisation accidentelle du médicament à une dose importante, il est nécessaire de rincer l'estomac avec beaucoup d'eau, de rassurer la victime jusqu'à ce que les symptômes désagréables disparaissent. Peut-être une prescription supplémentaire de médicaments agissant sur les symptômes cliniques existants de l'intoxication. Il n'y a pas de médicaments spéciaux qui neutralisent le dyufaston ingéré.

Contre-indications à la prise de duphaston pendant la grossesse

La principale contre-indication à la prise de duphaston pendant la grossesse est la tendance aux réactions allergiques à l'un des composants du médicament. Vous devez être prudent avec une sensibilité individuelle accrue du corps..

Ne prescrivez pas de progestérone aux patients atteints de maladies rares de Rotor et de Dabin-Jones, de maladies graves et de dysfonctionnement hépatique, de néoplasmes malins des glandes mammaires et des organes génitaux. Les patients présentant une thromboembolie vasculaire active, ainsi qu'une thrombophlébite sévère et une tendance à la thrombose, sont traités avec prudence.

Habituellement, ils arrêtent de prendre duphaston à partir de la 36e semaine de grossesse, ou avec une grossesse congelée et extra-utérine, ainsi qu'avec l'apparition de saignements de genèse inexpliquée.

Duphaston lors de la planification d'une grossesse

Duphaston est largement utilisé lors de la planification d'une grossesse. Après tout, c'est la progestérone qui prépare l'endomètre à l'implantation d'ovules, accélère son développement, améliore la nutrition des tissus et réduit le tonus de l'utérus. Il a également été prouvé qu'il avait un effet positif sur l'interaction immunitaire de la femme enceinte et de l'embryon. Un médicament est prescrit pour l'infertilité en raison d'un manque de progestérone produite dans le corps. Cette condition est appelée insuffisance lutéale du cycle menstruel..

Le cours habituel de prise du médicament lors de la planification est d'au moins six mois.

En règle générale, 1 comprimé est pris par jour du moment de l'ovulation au 25e jour du cycle menstruel.

Avec un début de grossesse favorable, le médicament continue d'être pris pour éviter d'éventuels problèmes: fausse couche ou congélation fœtale.

Duphaston en début de grossesse

La progestérone synthétique contenue dans le médicament duphaston joue l'un des rôles les plus importants dans les premiers stades de la grossesse. Tout d'abord, il aide une femme enceinte à porter un enfant. Le médicament détend les muscles utérins et réduit la force et la fréquence de ses contractions, ce qui réduit considérablement le risque d'avortement spontané prématuré.

De plus, duphaston bloque la réponse immunitaire du corps de la femme, ce qui évite la destruction du fœtus en développement par des agents immunitaires.

Pendant la période de naissance d'un enfant, l'utilisation du médicament doit être effectuée sous le contrôle obligatoire de l'équilibre hormonal dans le corps et des indicateurs de température basale.

Duphaston en fin de grossesse

La durée d'utilisation de duphaston dépend directement de l'évolution de la grossesse. En règle générale, il est utilisé jusqu'à 16-20 semaines. Pendant cette période, la formation de la couche placentaire se termine, ce qui commence indépendamment la synthèse de la progestérone. Parfois, selon les indications, la prise du médicament est retardée, mais après 36 semaines, le rendez-vous est annulé dans tous les cas.

Duphaston en fin de grossesse n'a pas d'effet tératogène sur le fœtus.

Duphaston aide-t-il à maintenir la grossesse? Définitivement oui. Pas étonnant que la progestérone, dont un analogue synthétique fait partie de la dyufastone, soit appelée «hormone de grossesse féminine». Il contribue non seulement à la préservation du fœtus, mais soutient également sa nutrition et son développement..

Avis sur Duphaston pendant la grossesse

Vous pouvez lire de nombreux commentaires sur la prise de duphaston. Les avis sont très diversifiés, parfois même diamétralement opposés dans les avis.

Environ 30% des femmes prenant ce médicament sont absolument convaincues que c'est lui qui leur a permis de poursuivre leur grossesse. Environ le même nombre de femmes discutent de l'opportunité de prescrire du dyufaston par un médecin, sans citer son efficacité. Les déclarations des femmes selon lesquelles le médicament ne pouvait empêcher l’avortement spontané occupent la troisième place de la liste. Le reste des femmes enceintes croient qu'il est tout à fait possible de devenir enceinte et de porter un fœtus sans l'utilisation d'agents hormonaux, y compris duphaston.

Avis des médecins sur Duphaston pendant la grossesse

Duphaston a été utilisé pour le développement réussi de la grossesse pendant au moins un demi-siècle. Pendant tout ce temps, le médicament a été étudié, testé, une expérience précieuse a été accumulée dans son utilisation en gynécologie et en médecine de la reproduction. Duphaston s'est imposé comme un analogue très efficace de la progestérone, qui a un minimum d'effets secondaires et de contre-indications.

Les vrais spécialistes de la reproduction et les gynécologues-endocrinologues considèrent sans équivoque le médicament comme efficace et indispensable dans de nombreuses situations. Ses bénéfices pour maintenir la grossesse sont indéniables..

Les critiques négatives, parfois trouvées dans les commentaires, appartiennent souvent à des médecins incompétents ou insuffisamment qualifiés qui ont peu d'expérience et un manque d'informations.

Si votre gynécologue traitant vous prescrit des hormones, n'ayez pas peur de cela - la santé et la sécurité de votre enfant à naître sont en jeu..

Cependant, ne prenez pas ces médicaments seuls, un médecin doit vous les prescrire. Suivez les recommandations d'un spécialiste, n'ayez pas peur de prendre du dyufaston pendant la grossesse et laissez la période de gestation ne vous poser aucun problème.

Duphaston pendant la grossesse: ce qui est prescrit et comment boire aux stades précoces et tardifs

De nombreuses femmes qui décident de devenir mère sont confrontées au problème de concevoir et de porter un enfant. La raison en est peut-être des maladies chroniques des organes génitaux internes, ainsi que des facteurs environnementaux défavorables. De nombreuses femmes s'intéressent à la question de savoir pourquoi Dufaston est prescrit pendant la grossesse à un stade précoce. En médecine moderne, il existe des méthodes éprouvées d'utilisation du médicament Duphaston, qui contribue à l'apparition et au maintien de la grossesse.

Si une femme décide d'utiliser le médicament, elle doit convenir du schéma posologique et de la posologie avec le médecin traitant. L'effet clinique de Duphaston sur la grossesse a été prouvé expérimentalement.

À quoi sert Duphaston pendant la grossesse?

Le médicament est disponible sous forme de comprimés. La composition du médicament comprend des composants dont l'action est similaire à celle de l'hormone progestérone. Ce médicament est bien toléré par le corps féminin sans provoquer d'effets secondaires. L'action du médicament est basée sur la normalisation de l'activité de la membrane muqueuse de la cavité utérine (endomètre).

Le début de la grossesse après Duphaston survient le plus tôt possible. Contrairement à ses homologues, ce médicament n'a pas d'effet dépressif sur le système nerveux, sans provoquer de somnolence et d'apathie..

Les avortements spontanés surviennent le plus souvent en raison d'un tonus accru des muscles lisses de l'utérus. Le médicament Dufaston pendant la grossesse est prescrit aux femmes afin de détendre les muscles utérins. Le plus souvent, le médicament est recommandé en début de grossesse. En savoir plus sur le tonus utérin →

La préservation de la grossesse lors de la prise de Duphaston est observée dans 85% des cas. Si une femme a tendance à augmenter le tonus de l'utérus, les gynécologues prescrivent ce remède avant même la conception du bébé..

L'indication principale pour prescrire un médicament est une production insuffisante de l'hormone progestérone dans le corps féminin. Avant de commencer une prise de médicament, une femme doit obtenir une confirmation en laboratoire de la carence en progestérone..

Dans les premiers stades

Les principales indications pour l'utilisation de Duphaston en début de grossesse comprennent:

  • risque élevé d'avortement spontané;
  • saignements en début de grossesse;
  • l'endométriose;
  • saignement dyshormonal;
  • fausse couche récurrente.

À une date ultérieure

Les instructions standard pour l'utilisation de Duphaston en fin de grossesse recommandent de prendre la substance avec une augmentation du tonus des muscles utérins, ce qui entraîne un risque de début prématuré du travail. Dans ce cas, nous parlons de la naissance d'un bébé prématuré..

Le médicament a un rapport d'efficacité élevé d'infertilité causée par des troubles hormonaux dans le corps de la femme.

Dans la très grande majorité des cas, le médicament est favorablement toléré par le corps de la femme et la grossesse dans le contexte de Duphaston est favorable. La principale contre-indication à la prise du médicament aux stades précoces et tardifs est la présence d'une hypersensibilité individuelle aux composants du médicament. Des précautions doivent être prises en cas de maladie inflammatoire du foie (hépatose).

La prudence est recommandée pour les femmes qui ont déjà eu une réaction allergique. Il est strictement interdit de combiner le médicament avec de l'alcool, car l'effet de l'alcool éthylique sur le foie empêche la désintoxication des produits de désintégration de Dufaston.

Souvent, les femmes peuvent avoir un écoulement lorsqu'elles prennent Duphaston pendant la grossesse, ce qui est naturel..

Mode d'emploi

Afin d'obtenir le résultat attendu, il est important de savoir comment boire Duphaston pendant la grossesse à différentes périodes. L'instruction officielle pour l'utilisation d'un médicament implique l'utilisation du médicament à l'intérieur. Avec la prolifération de la couche muqueuse de l'utérus (endométriose), la posologie optimale du médicament est de 1 comprimé 3 fois par jour de 5 à 25 jours du cycle menstruel.

Si une femme présente un risque d'avortement spontané, la posologie de Duphaston pendant la grossesse est de 4 comprimés à la fois, après quoi il est recommandé de continuer à utiliser le médicament, 1 comprimé toutes les 8 heures, jusqu'à disparition des symptômes alarmants..

L'accueil de Duphaston au premier trimestre de la grossesse est le plus justifié. La prise de Duphaston avec un écoulement brun pendant la grossesse aidera à éviter les saignements à différents moments. L'écoulement coloré après Duphaston pendant la grossesse est une variante de la norme.

Avec un risque élevé de rejet prématuré du fœtus, il est conseillé à la femme de demander des conseils sur la façon de prendre Duphaston pendant la grossesse avec une telle pathologie. La dose optimale de Duphaston pendant la grossesse est de 1 comprimé 2 fois par jour, jusqu'à 20 semaines de grossesse.

Si une femme reçoit un diagnostic d'infertilité hormonale, la quantité de substance prise est de 1 comprimé 1 fois par jour de 14 à 25 jours du cycle. La durée du traitement par Duphaston pour l'infertilité est d'au moins six mois.

Pour la grossesse, Duphaston et Proginova peuvent être utilisés en association.

En cas de règles douloureuses, il est recommandé d'utiliser 1 comprimé de la substance 2 fois par jour de 11 à 25 jours du cycle. En cas d'irrégularités menstruelles et d'instabilité hormonale, il est nécessaire de prendre 1 comprimé 2 fois par jour de 5 à 25 jours du cycle menstruel.

Si une femme souffre d'aménorrhée, alors l'essence de la pharmacothérapie est l'utilisation combinée de Duphaston et de médicaments contenant des œstrogènes. Avec aménorrhée, la posologie de la substance est de 1 comprimé 2 fois par jour de 11 à 25 jours du cycle.

Pour arrêter les saignements utérins, une dose de 1 comprimé est utilisée 2 fois par jour pendant 7 jours..

Le médecin traitant vous indiquera la quantité de Duphaston à boire pendant la grossesse.

Distribution et excrétion du corps

L'absorption des comprimés de Duphaston pendant la grossesse dans le sang se produit dans la cavité intestinale. La teneur maximale de l'ingrédient actif dans le plasma sanguin est enregistrée 1,5 à 2 heures après la prise du médicament. Duphaston est distribué dans tout le corps de la femme par contact avec l'albumine. La transformation chimique des composants du médicament est effectuée dans le tissu hépatique, sous l'action d'enzymes spéciales.

Le médicament est excrété du corps par le système urinaire. La demi-vie est comprise entre 17 et 19 heures. La période d'élimination complète prend jusqu'à 70 heures. En l'absence de pathologie rénale, il n'y a eu aucun problème d'élimination de la substance du corps de la femme..

Combien de temps Duphaston est-il utilisé?

Au cours du premier trimestre de la grossesse, le corps de la femme enceinte éprouve le plus grand besoin de progestérone. Dans la plupart des cas, l'utilisation de Duphaston pendant la grossesse est justifiée jusqu'à 20 semaines, car son utilisation ultérieure perd tout son sens. L'utilisation précoce du produit a ses propres principes:

  • il est strictement interdit de remplacer indépendamment le médicament par ses analogues;
  • la prise du médicament est effectuée selon le schéma médical;
  • en cas de symptômes alarmants, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

Vous pouvez clarifier la durée du traitement par Duphaston pendant la grossesse avec votre médecin..

Comment annuler correctement Duphaston

Le retrait correct du médicament est une question délicate qui doit être abordée progressivement. La tactique standard consiste à réduire progressivement la posologie de 1/2 comprimé du médicament tous les 7 jours. Cela vous permettra d'éviter les changements soudains des niveaux hormonaux et l'échec de la grossesse..

Si une femme enceinte prend 2 comprimés par jour, elle doit réduire la posologie quotidienne à 1,5 comprimé. Après une autre semaine, la posologie est de 1 comprimé par jour. Ainsi, la dose du médicament est réduite à zéro..

Le médecin traitant vous indiquera la quantité de Duphaston à prendre pendant la grossesse et comment l'annuler correctement. L'arrêt complet du médicament peut prendre plusieurs semaines..

Effets secondaires

Le médicament Duphaston pendant la grossesse provoque des effets secondaires dans de rares cas:

  • Les effets indésirables du système immunitaire se manifestent sous la forme de réactions allergiques de gravité variable.
  • Avec la formation de réactions secondaires des organes digestifs, l'état fonctionnel du foie est perturbé, ce qui affecte les indicateurs de la bilirubine dans le sang.
  • La fonction de l'hématopoïèse est inhibée, ce qui entraîne une baisse de l'hémoglobine.
  • Une réaction négative peut être obtenue des organes du système reproducteur. La posologie thérapeutique du médicament provoque des saignements chez certaines femmes, qui peuvent être traités par un ajustement de la dose du médicament.

L'ingestion de la substance dans le corps ne provoque pas de perturbations de la part des organes du système urinaire. Les composants actifs du médicament n'affectent pas la capacité d'effectuer un travail précis et de conduire un véhicule. Les signes caractéristiques de la grossesse sur Duphaston ne diffèrent pas des symptômes standard.

Duphaston est-il nocif pendant la grossesse

Depuis le début de la libération du médicament dans la pratique des médecins spécialistes, il n'y a eu aucun cas d'effets indésirables provoqués par une surdose du médicament. C'est pourquoi la question de savoir si Duphaston est nocif pendant la grossesse disparaît d'elle-même.

Surdosage

Si une femme a accidentellement dépassé la dose thérapeutique recommandée, elle doit prendre des entérosorbants (charbon actif, Enterosgel).

Association avec d'autres médicaments

Il n'est pas recommandé d'associer la prise de Duphaston au début de la grossesse et pendant toute sa durée à des médicaments tels que le phénobarbital et la rifampicine. De telles expériences peuvent conduire à une inhibition de l'effet médicamenteux du médicament..

La prise du médicament Duphaston pour maintenir la grossesse doit être préalablement convenue avec le gynécologue traitant. Avant de commencer un traitement avec des médicaments à base de progestérone, il est recommandé de vous familiariser avec les conséquences possibles. Le processus de traitement hormonal substitutif doit se dérouler sous un contrôle de qualité strict du traitement.

Conclusion

En parlant de la façon dont Duphaston affecte la grossesse, nous pouvons conclure que l'effet de ce médicament est multiforme..

Avant d'utiliser le médicament, vous devez faire attention à la sélection d'un dosage thérapeutique. Un médecin spécialiste s'occupe de ce problème..

Auteur: Ilona Ganshina, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Les premiers mouvements fœtaux pendant la grossesse

Analyses

Les mouvements foetaux sont le moment le plus touchant et le plus émouvant de toute la grossesse. Cela est particulièrement vrai pour les premiers mouvements.

Comment un bébé grandit et se développe à 12 semaines de gestation?

Infertilité

La période de sept jours est donc arrivée, mettant fin au premier trimestre. Ce ne fut pas une période facile, car dans cette période cruciale tous les systèmes internes du futur homme se forment, et tout échec peut provoquer des conséquences très graves, jusqu'à une interruption spontanée.

Sentiments à la veille de l'accouchement. Les messagers

Nouveau née

Comment commence le travail? Comment distinguer les fausses contractions des vraies? Quand le «plug» part-il? Pourquoi mon dos me fait-il mal? Des frères et sœurs expérimentés partagent leurs observations, et Nelly Mikhailovna AGAMYAN, obstétricienne-gynécologue, médecin en chef du réseau du MC "Ultrasound Studio" à Novossibirsk, raconte quels symptômes peuvent signaler une naissance imminente à 37-40 semaines de grossesse.

À quelle fréquence un nouveau-né doit-il être lavé et quels produits choisir

Infertilité

De nombreux parents se demandent comment bien laver la tête d'un nouveau-né après la sortie de l'enfant de l'hôpital. Cette question est particulièrement pertinente pour les mères primipares, qui, par peur pour leur enfant, sans pratique appropriée, sont obligées de sélectionner de manière indépendante les moyens nécessaires pour laver les miettes, laver le bébé et se laver la tête.