Principal / Infertilité

Que signifie le diagnostic «Le canal cervical est élargi» pendant la grossesse et en son absence??

La détermination de l'état du col de l'utérus est un élément obligatoire d'un examen gynécologique. Un tel examen peut révéler non seulement divers changements pathologiques de la membrane muqueuse, mais également l'expansion du canal cervical..

Ce symptôme dans certains cas est un signe formidable des processus pathologiques actuels, bien qu'il soit parfois considéré comme une composante des changements naturels du système reproducteur. Par conséquent, une conclusion isolée sur la présence d'une dilatation du canal cervical n'est pas une cause d'alarme sans équivoque. Il doit être évalué par rapport à une situation clinique spécifique..

Le canal cervical - qu'est-ce que c'est et quelle est sa fonction?

Le canal cervical (canalis cervicis uteri) est un espace linéaire naturel à l'intérieur du col de l'utérus qui relie la cavité utérine à la lumière du vagin. Dans des conditions normales, il a une forme fusiforme due à 2 constrictions terminales physiologiques. Ils sont appelés pharynx externe et interne..

Le canal cervical est tapissé d'un épithélium cylindrique spécial, qui remplit une fonction de barrière et de sécrétion. Le mucus produit par ses cellules contient une grande quantité de glycoprotéines et est, en fait, un hydrogel avec une structure à pores fins. De plus, sa consistance, son acidité et sa perméabilité ne sont pas constantes, mais changent en fonction du fond hormonal de la femme, du jour de son cycle et d'un certain nombre d'autres facteurs.

Le canal cervical a plusieurs fonctions:

  • Barrière

Le mucus contenu dans la lumière du canal est un obstacle naturel aux bactéries et aux virus, formant un «bouchon» et empêchant ainsi l'infection ascendante de la cavité utérine. De plus, les tissus cervicaux ont un système immunitaire local qui offre une protection supplémentaire contre la plupart des micro-organismes. Il est représenté par des cellules immunocompétentes, produites par elles des facteurs humoraux et des anticorps. C'est grâce au col de l'utérus que la cavité utérine conserve sa stérilité..

  • Création d'une barrière à action sélective à la voie du sperme

Le fond hormonal changeant au cours du cycle ovarien-menstruel affecte l'acidité et la viscosité de la glaire cervicale, ce qui a un effet régulateur sur les cellules germinales mâles. Avant l'ovulation, le bouchon muqueux se liquéfie, ses pores augmentent de diamètre, le pH devient alcalin et le canal cervical s'ouvre légèrement. Tout cela crée des conditions favorables à la pénétration du sperme du vagin dans la cavité utérine. Et le flux de mucus inversé pariétal qui se produit pendant cette période est un facteur qui vous permet d'éliminer les cellules germinales mâles fonctionnellement incomplètes qui ne sont pas capables de mouvement progressif..

  • Élimination des écoulements menstruels et post-partum de la cavité utérine

Le col de l'utérus est le moyen naturel et unique d'évacuer le sang, l'endomètre rejeté, les secrets physiologiques et pathologiques. La violation de sa perméabilité conduit à l'accumulation de sécrétions, l'expansion progressive de la cavité utérine avec le jet de contenu dans les trompes de Fallope, provoque un processus inflammatoire.

  • Formation du canal de naissance, assurant l'expulsion naturelle du fœtus, de ses membranes et du placenta détaché

Ceci est fourni par l'expansion, le raccourcissement et la centralisation de la position du col de l'utérus pendant les contractions de la 1ère période de travail..

Le canal cervical est souvent considéré comme une formation anatomique spéciale, en y prêtant une attention accrue lors de l'examen d'une femme.

Qu'est-ce que cela signifie - le canal cervical est élargi?

Normalement, chez une femme nullipare adulte avec des organes génitaux suffisamment développés, la longueur du canal cervical est en moyenne de 3,5 à 4,5 cm et le diamètre dans la partie la plus large ne dépasse pas 8 mm. Son pharynx externe a une forme arrondie et un diamètre de 5 à 6 mm. Et après avoir accouché de manière naturelle, il prend une forme de fente avec plusieurs traces de déchirures de tissu radialement divergentes le long des bords et ne se ferme plus aussi étroitement.

La largeur admissible de la lumière du canal cervical en dehors du processus de travail peut atteindre 8 mm. Une augmentation du diamètre au-dessus de cet indicateur est à la base du diagnostic de dilatation (dilatation). Ceci est complété par un raccourcissement du col de l'utérus, qui est parfois utilisé comme critère indépendant..

Un canal cervical fermé est la norme pendant la grossesse jusqu'au début du travail. On parle de son expansion au-delà de la taille moyenne dans plusieurs cas:

  • il y a une expansion du pharynx interne jusqu'à 2 mm ou plus déjà à la fin du premier trimestre de gestation, avec le diamètre normal du reste du canal cervical;
  • le canal cervical est élargi en forme de fente dans le tiers supérieur, tandis qu'une augmentation significative du nombre de glandes cervicales est souvent notée;
  • il y a une déformation en forme d'entonnoir du pharynx interne, lors de la réalisation d'une échographie 3D et des compétences spécialisées suffisantes, il est souvent possible de corriger également le prolapsus des membranes;
  • expansion du canal partout, avec une diminution simultanée de la longueur du col de l'utérus, son adoucissement.

Diagnostique

L'examen pelvien de base échoue généralement à confirmer la présence d'une dilatation, à moins qu'il n'y ait un ostium béant. Des techniques d'imagerie vitales sont nécessaires pour un diagnostic fiable, et l'échographie est généralement suffisante. Dans ce cas, la préférence est donnée au capteur vaginal, bien qu'il soit possible d'utiliser un capteur transabdominal conventionnel. La mesure du col de l'utérus pendant l'échographie s'appelle la cervicométrie..

Une méthode d'imagerie plus précise est l'IRM des organes pelviens. Bien entendu, cette technique n'est pas utilisée pour le diagnostic primaire de la pathologie cervicale. L'IRM est réalisée à la deuxième étape de l'examen de la patiente pour déterminer de manière fiable la nature de ses changements.

L'analyse d'un frottis lors de l'expansion du canal cervical est une méthode de diagnostic supplémentaire qui vous permet de confirmer la présence d'un processus inflammatoire et de déterminer sa nature. Pour exclure les MST comme cause de cervicite, un test sanguin sérologique est effectué pour les infections majeures.

Pourquoi est-ce dangereux?

Si le canal cervical est élargi en l'absence de grossesse, cela ne présente pas de danger immédiat pour la vie de la femme. Mais une telle dilatation est un symptôme de divers processus pathologiques dans le col de l'utérus ou le corps de l'utérus, ce qui nécessite un diagnostic adéquat et un traitement complet en temps opportun..

La dilatation du canal cervical pendant la grossesse est clairement un signe pathologique. Cela peut être une manifestation:

  • Menace d'avortement spontané en début de grossesse. Dans le même temps, en plus de l'expansion du canal cervical à l'échographie, il existe des signes d'hypertonicité pathologique de l'utérus. L'apparition du décollement de l'ovule avec hématome rétrochorial peut également être détectée, tout en maintenant la viabilité de l'embryon.
  • Insuffisance isthmique-cervicale, diagnostiquée à partir du 2ème trimestre de grossesse. Les signes échographiques diagnostiques supplémentaires d'une telle condition sont une expansion en forme d'entonnoir du pharynx interne, une diminution de la longueur du col de l'utérus pendant une période de moins de 20 semaines à 3 cm, une diminution du rapport de la longueur du col à son diamètre (au niveau du pharynx interne) inférieur à 1,5. Insuffisance isthmique-cervicale - la cause d'une fausse couche habituelle.
  • Avortement en cours ou avortement spontané incomplet (grossesse précoce), travail prématuré commencé (après 26 semaines de gestation).

Par conséquent, si un élargissement du canal cervical est diagnostiqué pendant la grossesse, le médecin doit déterminer les tactiques thérapeutiques dès que possible et évaluer la faisabilité d'une hospitalisation urgente de la patiente.

Les principales causes de la pathologie

Pourquoi le canal cervical est-il élargi? Il y a plusieurs raisons à cette condition:

  1. La menace d'interruption de grossesse.
  2. Polype du canal cervical.
  3. Lésions kystiques du col de l'utérus (le soi-disant kyste de Nabotov), ​​généralement avec un contenu anéchogène. Il peut s'agir de plusieurs petits kystes jusqu'à 1 mm de diamètre.
  4. Autres formations néoplasiques bénignes du col de l'utérus. Possibles fibromes, sarcomes, hémangiomes, léiomyomes.
  5. Adénocarcinome de haut grade du col de l'utérus.
  6. Myome «naissant» ou polype de l'endomètre.
  7. Endométriose, adénomyose.
  8. Cervicite aiguë ou chronique (inflammation de la membrane muqueuse du canal cervical), y compris se développant en raison de MST.
  9. Tumeurs du corps de l'utérus de taille importante, conduisant à un étirement de l'os interne.

Chez les femmes en âge de procréer, une expansion jusqu'à 12 mm ou plus peut être observée pendant un certain temps après l'avortement spontané ou médicamenteux terminé, pendant la période de récupération après l'accouchement, après des interventions médicales et diagnostiques avec bougiénage du col de l'utérus.

À la ménopause, la dilatation peut être due à une atrophie progressive des tissus utérins dans un contexte de carence en œstrogènes prononcée. Dans le même temps, généralement le canal cervical est dilaté de manière inégale, un prolapsus concomitant du fornix vaginal et de l'utérus est possible. Et au fur et à mesure que le processus d'involution du système reproducteur lié à l'âge progresse pendant la période postménopausique, la dilatation est remplacée par un rétrécissement à 3 mm ou moins, puis une atrésie (prolifération excessive).

Que faire?

Les tactiques de traitement sont déterminées par la cause principale des modifications du col de l'utérus.

Pessaire obstétrical sur le col de l'utérus pour empêcher son ouverture

En présence de polypes et de tumeurs, la question du traitement chirurgical est résolue, tandis que chez les femmes en âge de procréer, les opérations de préservation des organes sont préférées. L’exception est l’adénocarcinome. Dans ce cas, avec des lésions étendues et des signes de malignité avec invasion des tissus environnants, une décision peut être prise sur une intervention radicale avec extirpation de l'utérus et une chimiothérapie et une radiothérapie ultérieures conformément aux principes du traitement du cancer du col de l'utérus..

Avec la cervicite et les kystes endocervicaux, un traitement conservateur est indiqué en utilisant des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires systémiques et locaux. De plus, dans le cas d'une MST confirmée, elle est réalisée sous la supervision d'un dermatovénérologue, avec traitement simultané de tous les partenaires sexuels et examen des membres de la famille. Une femme à l'avenir devrait être enregistrée de manière dynamique et passer régulièrement des tests de contrôle pour les MST et le VIH.

En cas d'adénomyose confirmée, le traitement est effectué conformément aux directives cliniques en vigueur. Habituellement, ils commencent par un traitement conservateur complexe utilisant des médicaments hormonaux et anti-inflammatoires. Comme mesures auxiliaires, physiothérapie, absorbants, vitamines sont prescrits. Avec un traitement conservateur de l'adénomyose courant et non susceptible de se prêter à un traitement chirurgical.

L'expansion révélée du canal cervical à l'échographie pendant la grossesse est à la base d'une solution urgente au problème de l'hospitalisation d'une femme enceinte en lien avec une menace d'avortement ou une naissance prématurée. Des hormones, des antispasmodiques, des préparations de magnésium et d'autres tocolytiques sont prescrits et l'insuffisance placentaire est évitée. En cas d'insuffisance isthmique-cervicale diagnostiquée et d'antécédents de fausses couches, des mesures supplémentaires sont prises pour renforcer le col de l'utérus.

  • L'application de sutures spéciales sur le cou, qui sont retirées à une période de 38 semaines. Actuellement, différentes variantes de suture sont utilisées avec une efficacité à peu près égale, le choix de la méthode reste au médecin.
  • Installation d'un pessaire - un anneau en latex spécial placé sur le col de l'utérus pour empêcher son ouverture. Possible uniquement dans les premiers stades de l'insuffisance isthmique-cervicale, parfois en complément de la suture.
  • En moyenne, en présence d'insuffisance isthmique-cervicale, la grossesse peut être le prologue dans 2/3 des cas.

La dilatation du canal cervical est une constatation diagnostique importante qui nécessite une évaluation complète de l'état de la femme et la recherche de la cause profonde d'une telle dilatation. La pathologie nécessite une attention particulière chez la femme enceinte, car elle est le signe d'un risque élevé d'interruption de grossesse en cours. Des examens préventifs réguliers et des visites chez un obstétricien-gynécologue, la réalisation d'une échographie selon les directives d'un médecin permettent de diagnostiquer cette pathologie en temps opportun et de choisir le traitement optimal avec des pertes minimales pour le patient.

Expansion du canal cervical: norme ou pathologie?

La détermination de l'état du col de l'utérus est un élément obligatoire d'un examen gynécologique. Un tel examen peut révéler non seulement divers changements pathologiques de la membrane muqueuse, mais également l'expansion du canal cervical..

Ce symptôme dans certains cas est un signe formidable des processus pathologiques actuels, bien qu'il soit parfois considéré comme une composante des changements naturels du système reproducteur. Par conséquent, une conclusion isolée sur la présence d'une dilatation du canal cervical n'est pas une cause d'alarme sans équivoque. Il doit être évalué par rapport à une situation clinique spécifique..

Le canal cervical - qu'est-ce que c'est et quelle est sa fonction?

Le canal cervical (canalis cervicis uteri) est un espace linéaire naturel à l'intérieur du col de l'utérus qui relie la cavité utérine à la lumière du vagin. Dans des conditions normales, il a une forme fusiforme due à 2 constrictions terminales physiologiques. Ils sont appelés pharynx externe et interne..

Le canal cervical est bordé d'un épithélium cylindrique spécial, qui remplit une fonction de barrière et de sécrétion.

Le mucus produit par ses cellules contient une grande quantité de glycoprotéines et est essentiellement un hydrogel avec une structure à pores fins..

De plus, sa consistance, son acidité et sa perméabilité ne sont pas constantes, mais changent en fonction du fond hormonal de la femme, du jour de son cycle et d'un certain nombre d'autres facteurs.

Le mucus contenu dans la lumière du canal est un obstacle naturel aux bactéries et aux virus, formant un «bouchon» et empêchant ainsi l'infection ascendante de la cavité utérine.

De plus, les tissus cervicaux ont un système immunitaire local qui offre une protection supplémentaire contre la plupart des micro-organismes. Il est représenté par des cellules immunocompétentes, produites par elles des facteurs humoraux et des anticorps.

C'est grâce au col de l'utérus que la cavité utérine conserve sa stérilité..

  • Création d'une barrière à action sélective à la voie du sperme

Le fond hormonal qui change au cours du cycle ovarien-menstruel affecte l'acidité et la viscosité de la glaire cervicale, ce qui a un effet régulateur sur les cellules germinales mâles.

Avant l'ovulation, le bouchon muqueux se liquéfie, ses pores augmentent de diamètre, le pH devient alcalin et le canal cervical s'ouvre légèrement. Tout cela crée des conditions favorables à la pénétration du sperme du vagin dans la cavité utérine..

Et le flux de mucus inversé pariétal qui se produit pendant cette période est un facteur qui vous permet d'éliminer les cellules germinales mâles fonctionnellement incomplètes qui ne sont pas capables de mouvement progressif..

  • Élimination des écoulements menstruels et post-partum de la cavité utérine

Le col de l'utérus est le moyen naturel et unique d'évacuer le sang, l'endomètre rejeté, les secrets physiologiques et pathologiques. La violation de sa perméabilité conduit à l'accumulation de sécrétions, l'expansion progressive de la cavité utérine avec le jet de contenu dans les trompes de Fallope, provoque un processus inflammatoire.

  • Formation du canal de naissance, assurant l'expulsion naturelle du fœtus, de ses membranes et du placenta détaché

Ceci est fourni par l'expansion, le raccourcissement et la centralisation de la position du col de l'utérus pendant les contractions de la 1ère période de travail..

Le canal cervical est souvent considéré comme une formation anatomique spéciale, en y prêtant une attention accrue lors de l'examen d'une femme.

Qu'est-ce que cela signifie - le canal cervical est élargi?

Normalement, chez une femme nullipare adulte avec des organes génitaux suffisamment développés, la longueur du canal cervical est en moyenne de 3,5 à 4,5 cm et le diamètre dans la partie la plus large ne dépasse pas 8 mm.

Son pharynx externe a une forme arrondie et un diamètre de 5-6 mm.

Et après avoir accouché de manière naturelle, il prend une forme de fente avec plusieurs traces de déchirures de tissu radialement divergentes le long des bords et ne se ferme plus aussi étroitement.

La largeur admissible de la lumière du canal cervical en dehors du processus de travail peut atteindre 8 mm. Une augmentation du diamètre au-dessus de cet indicateur est à la base du diagnostic de dilatation (dilatation). Ceci est complété par un raccourcissement du col de l'utérus, qui est parfois utilisé comme critère indépendant..

Un canal cervical fermé est la norme pendant la grossesse jusqu'au début du travail. On parle de son expansion au-delà de la taille moyenne dans plusieurs cas:

  • il y a une expansion du pharynx interne jusqu'à 2 mm ou plus déjà à la fin du premier trimestre de gestation, avec le diamètre normal du reste du canal cervical;
  • le canal cervical est élargi en forme de fente dans le tiers supérieur, tandis qu'une augmentation significative du nombre de glandes cervicales est souvent notée;
  • il y a une déformation en forme d'entonnoir du pharynx interne, lors de la réalisation d'une échographie 3D et des compétences spécialisées suffisantes, il est souvent possible de corriger également le prolapsus des membranes;
  • expansion du canal partout, avec une diminution simultanée de la longueur du col de l'utérus, son adoucissement.

Diagnostique

L'examen pelvien de base échoue généralement à confirmer la dilatation, sauf en cas d'arthrose.

Des techniques d'imagerie vitales sont nécessaires pour un diagnostic fiable, et l'échographie est généralement suffisante. Dans ce cas, la préférence est donnée au capteur vaginal, bien qu'il soit possible d'utiliser un transabdominal conventionnel.

La mesure du col de l'utérus pendant l'échographie s'appelle la cervicométrie..

Une méthode d'imagerie plus précise est l'IRM des organes pelviens. Bien entendu, cette technique n'est pas utilisée pour le diagnostic primaire de la pathologie cervicale. L'IRM est réalisée à la deuxième étape de l'examen de la patiente pour déterminer de manière fiable la nature de ses changements.

L'analyse d'un frottis lors de l'expansion du canal cervical est une méthode de diagnostic supplémentaire qui vous permet de confirmer la présence d'un processus inflammatoire et de déterminer sa nature. Pour exclure les MST comme cause de cervicite, un test sanguin sérologique est effectué pour les infections majeures.

Pourquoi est-ce dangereux?

Si le canal cervical est élargi en l'absence de grossesse, cela ne présente pas de danger immédiat pour la vie de la femme. Mais une telle dilatation est un symptôme de divers processus pathologiques dans le col de l'utérus ou le corps de l'utérus, ce qui nécessite un diagnostic adéquat et un traitement complet en temps opportun..

La dilatation du canal cervical pendant la grossesse est clairement un signe pathologique. Cela peut être une manifestation:

  • Menace d'avortement spontané en début de grossesse. Dans le même temps, en plus de l'expansion du canal cervical à l'échographie, il existe des signes d'hypertonicité pathologique de l'utérus. L'apparition du décollement de l'ovule avec hématome rétrochorial peut également être détectée, tout en maintenant la viabilité de l'embryon.
  • Insuffisance isthmique-cervicale, diagnostiquée à partir du 2ème trimestre de grossesse. Les signes échographiques diagnostiques supplémentaires d'une telle condition sont une expansion en forme d'entonnoir du pharynx interne, une diminution de la longueur du col de l'utérus pendant une période de moins de 20 semaines à 3 cm, une diminution du rapport de la longueur du col à son diamètre (au niveau du pharynx interne) inférieur à 1,5. Insuffisance isthmique-cervicale - la cause d'une fausse couche habituelle.
  • Avortement en cours ou avortement spontané incomplet (grossesse précoce), travail prématuré commencé (après 26 semaines de gestation).

Par conséquent, si un élargissement du canal cervical est diagnostiqué pendant la grossesse, le médecin doit déterminer les tactiques thérapeutiques dès que possible et évaluer la faisabilité d'une hospitalisation urgente de la patiente.

Les principales causes de la pathologie

Pourquoi le canal cervical est-il élargi? Il y a plusieurs raisons à cette condition:

  1. La menace d'interruption de grossesse.
  2. Polype du canal cervical.
  3. Lésions kystiques du col de l'utérus (le soi-disant kyste de Nabotov), ​​généralement avec un contenu anéchogène. Il peut s'agir de plusieurs petits kystes jusqu'à 1 mm de diamètre.
  4. Autres formations néoplasiques bénignes du col de l'utérus. Possibles fibromes, sarcomes, hémangiomes, léiomyomes.
  5. Adénocarcinome de haut grade du col de l'utérus.
  6. Myome «naissant» ou polype de l'endomètre.
  7. Endométriose, adénomyose.
  8. Cervicite aiguë ou chronique (inflammation de la membrane muqueuse du canal cervical), y compris se développant en raison de MST.
  9. Tumeurs du corps de l'utérus de taille importante, conduisant à un étirement de l'os interne.

Chez les femmes en âge de procréer, une expansion jusqu'à 12 mm ou plus peut être observée pendant un certain temps après l'avortement spontané ou médicamenteux terminé, pendant la période de récupération après l'accouchement, après des interventions médicales et diagnostiques avec bougiénage du col de l'utérus.

À la ménopause, la dilatation peut être due à une atrophie progressive des tissus utérins dans un contexte de carence en œstrogènes prononcée..

Dans ce cas, généralement le canal cervical est dilaté de manière inégale, un prolapsus concomitant du fornix du vagin et de l'utérus est possible.

Et au fur et à mesure que le processus d'involution du système reproducteur lié à l'âge progresse pendant la période postménopausique, la dilatation est remplacée par un rétrécissement à 3 mm ou moins, puis une atrésie (prolifération excessive).

Que faire?

Les tactiques de traitement sont déterminées par la cause principale des modifications du col de l'utérus.

Pessaire obstétrical sur le col de l'utérus pour empêcher son ouverture

En présence de polypes et de tumeurs, la question du traitement chirurgical est résolue, tandis que chez les femmes en âge de procréer, les opérations de préservation des organes sont préférées. L'exception est l'adénocarcinome.

Dans ce cas, avec des lésions étendues et des signes de malignité avec invasion des tissus environnants, une décision peut être prise sur une intervention radicale avec extirpation de l'utérus et une chimiothérapie et une radiothérapie ultérieures conformément aux principes du traitement du cancer du col de l'utérus..

Pour la cervicite et les kystes endocervicaux, un traitement conservateur est indiqué en utilisant des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires systémiques et locaux..

De plus, dans le cas d'une MST confirmée, elle est réalisée sous la supervision d'un dermatovénérologue, avec traitement simultané de tous les partenaires sexuels et examen des membres de la famille.

Une femme à l'avenir devrait être enregistrée de manière dynamique et passer régulièrement des tests de contrôle pour les MST et le VIH.

En cas d'adénomyose confirmée, le traitement est effectué conformément aux directives cliniques en vigueur.

Habituellement, ils commencent par un traitement conservateur complexe utilisant des médicaments hormonaux et anti-inflammatoires. Comme mesures auxiliaires, physiothérapie, absorbants, vitamines sont prescrits.

Avec un traitement conservateur de l'adénomyose courant et non susceptible de se prêter à un traitement chirurgical.

L'expansion révélée du canal cervical à l'échographie pendant la grossesse est à la base d'une solution urgente au problème de l'hospitalisation d'une femme enceinte en lien avec une menace d'avortement ou une naissance prématurée.

Des hormones, des antispasmodiques, des préparations de magnésium et d'autres tocolytiques sont prescrits et l'insuffisance placentaire est évitée.

En cas d'insuffisance isthmique-cervicale diagnostiquée et d'antécédents de fausses couches, des mesures supplémentaires sont prises pour renforcer le col de l'utérus.

  • L'application de sutures spéciales sur le cou, qui sont retirées à une période de 38 semaines. Actuellement, différentes variantes de suture sont utilisées avec une efficacité à peu près égale, le choix de la méthode reste au médecin.
  • Installation d'un pessaire - un anneau en latex spécial placé sur le col de l'utérus pour empêcher son ouverture. Possible uniquement dans les premiers stades de l'insuffisance isthmique-cervicale, parfois en complément de la suture.
  • En moyenne, en présence d'insuffisance isthmique-cervicale, la grossesse peut être le prologue dans 2/3 des cas.

La dilatation du canal cervical est une constatation diagnostique importante qui nécessite une évaluation complète de l'état de la femme et la recherche de la cause principale d'une telle dilatation..

La pathologie nécessite une attention particulière chez la femme enceinte, car elle est le signe d'un risque élevé d'interruption de grossesse en cours.

Des examens préventifs réguliers et des visites chez un obstétricien-gynécologue, la réalisation d'une échographie selon les directives d'un médecin permettent de diagnostiquer cette pathologie en temps opportun et de choisir le traitement optimal avec des pertes minimales pour le patient.

Pourquoi le canal cervical est-il fermé ou dilaté, qu'est-ce que cela signifie?

C'est le lien entre le vagin et l'utérus et remplit un certain nombre de fonctions importantes..

Si, lors d'un examen gynécologique, une femme constate un rétrécissement ou un élargissement du canal cervical, le patient a le droit de se demander dans quelle mesure ces changements peuvent affecter les fonctions du système reproducteur..

Les spermatozoïdes se déplacent dans la cavité utérine le long de la lumière du canal cervical, situé dans le col de l'utérus. Grâce à lui, lors d'un accouchement réussi après la fin de la grossesse, un nouveau-né apparaît.

Cette structure anatomique est responsable à la fois de la fécondation et du bon déroulement de la grossesse et de l'accouchement, remplit un certain nombre de fonctions liées aux processus physiologiques (libération du flux menstruel, maintien du fœtus dans l'utérus pendant la grossesse), agit comme une barrière protectrice qui empêche les infections de pénétrer dans l'utérus.

Caractéristiques anatomiques, quoi et comment ça marche

Souvent, les femmes n'ont qu'une idée générale de la structure des organes génitaux et en savent peu sur le canal cervical et ses principales fonctions. Anatomiquement, le canal cervical est une cavité en forme de fuseau avec deux rétrécissements aux extrémités, située dans la région cervicale.

La partie cervicale de l'utérus a normalement une longueur allant jusqu'à 4,5 cm, la largeur du canal jusqu'à environ 7 mm. Le long des bords, communiquant d'un côté avec le vagin, et de l'autre, avec l'utérus, le canal présente deux rétrécissements, appelés os interne et externe. L'état du pharynx externe peut être évalué par un gynécologue lors de l'examen à l'aide de «miroirs» gynécologiques.

Chez les femmes nullipares, le pharynx externe a une forme de pointe, après l'accouchement ou l'avortement, il se transforme en fente.

Sur le même chemin, mais dans le sens opposé, les spermatozoïdes pénètrent dans la cavité utérine lors du contact sexuel. Le canal, avec l'utérus et le vagin, forme le canal de naissance. Dans le processus d'accouchement naturel, le canal est lissé et permet à un bébé de naître.

La surface interne du canal cervical est tapissée d'épithélium rose, qui produit une sécrétion muqueuse spécifique. Les cellules épithéliales sont équipées de récepteurs qui répondent aux changements des niveaux d'hormones, de sorte que la quantité de sécrétion produite dépend de la phase du cycle menstruel.

L'une des conditions d'une fécondation réussie est l'interaction des spermatozoïdes avec les sécrétions sécrétoires dans le canal cervical, ce qui facilite la pénétration des cellules germinales mâles dans la cavité utérine..

L'un des signes de l'approche de l'ovulation est une augmentation de la quantité de sécrétion muqueuse dans le canal, que les gynécologues définissent comme un «symptôme pupillaire».

Si la conception a eu lieu, la membrane muqueuse du canal cervical, en raison des réactions qui se sont produites, jette une teinte bleuâtre (cyanotique), ce qui permet à un gynécologue expérimenté d'établir le début de la grossesse à un temps très court.

Fonctions effectuées par le canal cervical

L'activité fonctionnelle du canal cervical vise à protéger les organes génitaux internes d'une femme de la pénétration de bactéries et de virus pathogènes. Même une femme en bonne santé a un certain nombre de micro-organismes différents dans l'espace vaginal, y compris des agents pathogènes.

Cependant, la cavité utérine a un environnement stérile. Cela est dû à l'activité de cellules spéciales situées dans l'épaisseur du canal cervical et produisant des sécrétions muqueuses. Sa quantité varie en fonction de la phase du cycle menstruel sous l'influence des hormones produites par l'organisme.

Dans la phase initiale et finale du cycle, le secret muqueux acquiert une consistance visqueuse et visqueuse et son environnement devient acide.

De telles conditions sont défavorables aux micro-organismes pathogènes, ne leur permettent pas de se multiplier et entraînent leur mort..

Si les spermatozoïdes pénètrent dans le canal cervical à ce moment, leur activité est perturbée, ce qui empêche naturellement la fécondation.

Plus près du début de la période ovulatoire, en raison de l'action des œstrogènes, la sécrétion muqueuse devient plus aqueuse, avec un pH alcalin, ce moment est donc optimal pour les spermatozoïdes, permettant aux cellules reproductrices mâles de pénétrer facilement dans la cavité utérine et de féconder un ovule.

Après un contact sexuel, à la suite duquel la fécondation a eu lieu, le mucus produit change de structure, ce qui est dû à l'action de la progestérone.

Le secret devient visqueux et visqueux pour fournir à l'ovule et au placenta en développement une protection fiable contre la pénétration éventuelle de la flore pathogène.

Changements pendant la grossesse dans le canal cervical

Dès la conception et le début de la grossesse, une grande quantité de sécrétion muqueuse dense s'accumule dans le canal cervical, ce qui ferme la lumière du canal comme un bouchon.

Ce type de blocage du canal persiste pendant toute la durée de la grossesse..

Peu de temps avant le début du travail, le bouchon muqueux se décolle et une femme peut voir le mucus émergent d'une teinte blanchâtre ou jaunâtre avec des inclusions de stries de sang. Ceci est un signal de la naissance imminente.

Il existe également des changements affectant la structure anatomique du canal cervical..

Environ 7 à 12 jours avant le début du travail, le canal cervical est légèrement raccourci et, juste avant l'accouchement, qui est précédé de contractions, il se dilate considérablement (jusqu'à 8-10 cm), sa surface interne est lissée, formant un seul canal de naissance utérus-canal cervical-vagin.

Cela permet au nouveau-né de sortir de la cavité utérine. En procédant à un examen échographique d'une femme enceinte à différents moments, le gynécologue tente de contrôler l'état du col de l'utérus, car l'expansion du canal cervical fait référence à une pathologie qui contribue à l'apparition prématurée du travail.

Quelle est l'essence de l'insuffisance isthmique-cervicale?

Si, lors du suivi d'une femme enceinte, un diagnostic d'insuffisance isthmique-cervicale est posé, cela signifie qu'il existe un risque de divulgation prématurée de l'utérus cervical et de début de l'accouchement..

Cette pathologie parle de l'incapacité du canal cervical à préserver de manière fiable l'embryon en développement à l'intérieur de la cavité utérine. Avec une telle violation, il existe une menace d'interruption de grossesse.

Une certaine expansion du canal cervical est considérée comme acceptable, dans les limites normales, pendant la période de croissance active du fœtus, d'environ 16 à 18 semaines. Le poids croissant du fœtus, ses mouvements actifs exercent une pression sur le col de l'utérus, le forçant à s'ouvrir légèrement.

Si le gynécologue, lors de l'échographie, note l'expansion du canal plus que la norme, il est recommandé à la femme d'être admise au service d'hospitalisation afin de déterminer la cause de la pathologie et de prendre des mesures visant à réduire l'expansion et à prévenir les fausses couches.

Si la grossesse d'une femme n'est pas la première, le médecin accorde une attention particulière à l'état du canal cervical, car chez ces femmes enceintes, le col de l'utérus a moins d'élasticité. Plusieurs facteurs contribuent au développement de l'insuffisance ischémique-cervicale:

  1. excès d'hormones sexuelles mâles qui affectent les tissus du col de l'utérus, dans lesquels ils se ramollissent, perdent leur fermeté et leur élasticité;
  2. augmentation de la pression sur la région cervicale due au développement de deux embryons ou plus pendant la grossesse;
  3. lésions existantes de la lumière du canal cervical, néoplasmes, processus inflammatoires dans les tissus.

La grossesse sera préservée si des mesures médicales appropriées sont prises à temps. Dans certaines situations, on ne peut pas se passer d'une intervention chirurgicale, qui consiste à suturer la zone cervicale problématique, ce qui empêchera les parois du canal cervical de se dilater davantage..

Symptômes et signes d'un état fermé du canal cervical

La pathologie, dans laquelle il y a une infection de la lumière dans le canal cervical, est souvent diagnostiquée chez les femmes qui ont des problèmes de conception.

Dans cet état du canal, l'entrée des spermatozoïdes dans la cavité utérine est problématique. Dans ce cas, ils parlent de sténose du canal cervical, qui peut être partielle ou complète..

Parmi les raisons provoquant la fermeture des tissus du canal, on trouve:

  1. les conséquences du curetage de la cavité utérine;
  2. exécution illettrée de manipulations dans la région cervicale, par exemple, coagulation de l'érosion;
  3. la présence de formation de polypose dans la lumière du canal;
  4. infection des tissus du canal;
  5. oncopathologie.

Une prolifération du canal peut être suspectée par les symptômes suivants:

  1. la présence de sensations douloureuses au début de la menstruation, la rareté des écoulements;
  2. une sensation de lourdeur dans le vagin due à une pression sur le col de l'utérus due à un retard du flux menstruel (hématomètre);
  3. douleur dans la région de l'aine due à une hémorragie dans les trompes de Fallope (hématosalpinx);
  4. troubles de l'activité des voies urinaires;
  5. douleur dans la région de la vessie.

Pour les femmes en âge de procréer qui envisagent de concevoir et de donner naissance à un enfant, les médecins recommandent d'abord de diagnostiquer et d'établir les causes de la pathologie, puis, si possible, d'effectuer la procédure de bougienage du canal. Si la pathologie se trouve chez une femme enceinte, les médecins doivent résoudre le problème des complications possibles lors de l'accouchement naturel.Par conséquent, l'option d'effectuer une césarienne est envisagée.

Diagnostic et traitement des pathologies du canal cervical

La fermeture des tissus dans la zone du canal cervical adjacente au vagin peut être détectée par un gynécologue lors de l'examen. Pour compléter le tableau, une échographie ou une IRM est prescrite.

Lors de la confirmation de l'état fermé du canal, un traitement est prescrit, ce qui aidera à éliminer l'infection complète des tissus et à assurer la libération des sécrétions accumulées en présence d'hématomes.

Les principales méthodes suivantes sont proposées:

  1. La manipulation du bougienage avec un dispositif spécial avec des buses élargissant la lumière du canal sur toute sa longueur, du pharynx extérieur au pharynx intérieur, qui est répétée si nécessaire. Elle est réalisée sous anesthésie générale. Pour éviter d'éventuelles complications, il est recommandé au patient de suivre un traitement antibactérien. Bougie ne donne pas toujours un effet positif, donc d'autres méthodes sont recommandées.
  2. Opération de recanalisation laser, qui est effectuée à l'aide d'un faisceau laser qui «évapore» une partie du tissu fondu. Malgré la progressivité de cette technique en raison de la minimisation du traumatisme tissulaire, elle présente un certain nombre de contre-indications, par exemple si le patient a des maladies du sang, avec des néoplasmes tumoraux formés, en l'absence de possibilité de contrôle colscopique de la partie supérieure du canal.

Pour les patients souffrant de manifestations récurrentes de cette pathologie, afin d'éviter une fusion complète des parois du canal, il est recommandé d'implanter un implant alloplastique spécial.

Prévention de la contamination

S'il est nécessaire de procéder à des interventions chirurgicales ou à un accouchement, une femme doit adopter une approche responsable du choix d'un établissement médical et demander l'aide d'un spécialiste qualifié possédant une vaste expérience..

Que faire si le canal cervical est élargi

La pathologie de l'expansion du canal cervical est notée chez les femmes d'âges différents. Si l'expansion n'est pas associée à une grossesse, cela peut être le signe d'une maladie gynécologique, il est donc recommandé au patient de subir un examen.

Une légère expansion naturelle est possible pendant l'ovulation, ce qui est dû à des raisons physiologiques. De petits changements dans la largeur du canal cervical (jusqu'à 2 mm) peuvent être enregistrés pendant la menstruation ou pendant la période de prise de médicaments hormonaux.

De telles fluctuations de la largeur de la lumière du canal ne sont pas considérées comme pathologiques. Dans d'autres cas, les maladies suivantes peuvent conduire à l'expansion du canal:

  1. la formation de nœuds myomateux dans l'utérus;
  2. formations kystiques des appendices;
  3. évolution chronique de l'adénomyose, de l'endométriose, de la cervicite.

Traitement de la dilatation cervicale

La thérapie pathologique implique une technique médicale ou chirurgicale. Le traitement médicamenteux vise à corriger les niveaux hormonaux, à normaliser le tonus musculaire de l'utérus.

Dans le cas de polypes ou d'anomalies existantes dans le développement du col de l'utérus, un curetage des excroissances polypes est effectué et le canal est rétréci par suture. Le rétrécissement du canal est facilité par l'utilisation d'une méthode mécanique.

Cette option empêche la dilatation prématurée du col de l'utérus si la femme est enceinte. Un anneau spécial est appliqué sur la zone cervicale et retiré à la veille de l'accouchement.

De nombreuses femmes sous-estiment le rôle joué par le canal cervical dans la réalisation des capacités reproductives de la femme, ainsi que dans la garantie de l'état de santé des organes de la sphère intime, ce qui peut entraîner un certain nombre de complications, notamment l'infertilité et l'impossibilité de porter un enfant. Tout écart par rapport à la norme dans l'état du canal cervical doit être identifié et traité en temps opportun, et la technique et les recommandations seront sélectionnées par un spécialiste, dont le choix doit être abordé à fond.

Quelle est l'expansion du canal cervical

Le canal cervical est le canal cervical qui relie le vagin et la cavité utérine. Il a une forme fusiforme. Pour accéder à la cavité utérine, le médecin effectue une procédure pour élargir le canal cervical.

Normalement, le canal cervical est étroitement fermé afin d'empêcher l'infection de pénétrer dans la cavité utérine. La surface de la membrane muqueuse du canal cervical est tapissée d'un épithélium cylindrique qui produit du mucus. Il a une structure poreuse, remplit le col de l'utérus, formant une sorte de bouchon. La viscosité du mucus et la taille des pores dépendent des niveaux d'hormones. Au cours de l'ovulation, la viscosité diminue et la taille des pores augmente, ce qui facilite le passage des spermatozoïdes. Le flux de mucus est dirigé vers l'extérieur, il est plus prononcé le long de la périphérie, cela permet de "filtrer" les spermatozoïdes à part entière. Pendant la grossesse, le canal cervical est étroitement fermé, il change de couleur, devient cyanotique. Avant l'accouchement, il se dilate et peut atteindre jusqu'à 10 cm de diamètre.

Pour examiner la cavité utérine, le gynécologue utilise la méthode de l'hystéroscopie, la plus informative pour le diagnostic et le traitement.

Il vous permet de détecter une pathologie à l'intérieur de l'utérus, de diagnostiquer, d'effectuer une biopsie ou une chirurgie ciblée (par exemple, un avortement).

L'hystéroscopie est toujours précédée d'un examen manuel afin de déterminer l'emplacement de l'utérus et sa taille. Ensuite, l'expansion du canal cervical est effectuée.

L'expansion du canal cervical pour examiner la cavité utérine est effectuée comme suit. Le patient doit être dans un fauteuil gynécologique spécial. Le vagin et le périnée sont traités avec des désinfectants spéciaux comme avant la chirurgie.

Après un examen manuel, le médecin expose le col de l'utérus à l'aide de miroirs. La manipulation commence par saisir la lèvre antérieure du col de l'utérus avec une pince. La cavité utérine est ensuite sondée pour déterminer la taille et la direction.

Après cela, le canal cervical est étendu séquentiellement à 8 mm avec des instruments de dilatation spéciaux. Ensuite, une hystéroscopie est effectuée.

Si le but de l'expansion du canal cervical est le curetage, une curette pointue est insérée dans la cavité utérine jusqu'au fond de la cavité.

De plus, par des mouvements successifs de va-et-vient de l'instrument, un grattage des parois de l'utérus est effectué pour obtenir le plus grand grattage. Après cela, le col de l'utérus est traité avec une solution spéciale.

Le curetage est effectué pour arrêter les saignements utérins dysfonctionnels et pour éliminer la quantité maximale d'endomètre hyperplasique et nécrotique pour un examen histologique plus poussé. Cette procédure conduit à l'arrêt des saignements abondants pendant plusieurs mois..

Canal cervical: qu'est-ce que c'est, quel est le taux de sa longueur pendant la grossesse, quelles sont les raisons des déviations?

Les femmes ont une idée de la structure du système reproducteur féminin, du processus de conception d'un enfant et de la grossesse à partir de l'adolescence. Ceci est largement révélé dans les cours de biologie scolaire. Cependant, les femmes ne connaissent parfois pas les détails les plus importants qui leur permettent de porter un bébé pendant 9 mois jusqu'à ce qu'elles deviennent enceintes..

Ce n'est que pendant cette période que les femmes enceintes découvriront quel est le but du canal cervical, pourquoi il est important de contrôler son état pendant la grossesse. Les obstétriciens surveillent la taille du col de l'utérus chez les patientes enceintes afin de prévenir les anomalies qui peuvent affecter la portance du bébé et l'accouchement.

Le concept du canal cervical et son rôle dans le corps féminin

Le pharynx externe, comme le pharynx interne, a un diamètre ne dépassant pas 2-3 mm, sa longueur atteint 40 mm. Chez une femme qui n'a pas d'enfants, le trou a la forme d'une pointe; après l'accouchement ou l'avortement, le pharynx prend la forme d'une fente et s'allonge à 70-80 mm. Les parois du pharynx sont tapissées d'une couche muqueuse - endocervix, qui remplit les fonctions suivantes:

  • Formation de barrière. Le mucus dans le passage cervical est un obstacle à la microflore pathogène. Grâce à ce liquide muqueux, les virus et les bactéries ne pénètrent pas dans la cavité utérine..
  • Élimination des sécrétions utérines. Pendant les règles, ainsi qu'après la naissance du bébé, le sang, le mucus et après l'accouchement sont excrétés par la dilatation cervicale..
  • Création de conditions pour la pénétration du sperme lors de l'ovulation. Sous l'influence des hormones, l'acidité du bouchon muqueux du col de l'utérus change et se dilate. Grâce à ces changements temporaires, les cellules mâles peuvent atteindre la cible..
  • Participation au processus générique. Avec l'expansion du canal cervical au moment de l'accouchement, le bébé est capable de quitter en toute sécurité la cavité utérine. Une dilatation complète du col de l'utérus peut être vue sur la photo.

Comment l'endocervix change pendant la grossesse?

Après la fécondation et tout au long de la grossesse, la teinte des structures cervicales change, elle devient bleuâtre. Des changements se produisent également à l'intérieur du cou; dès le moment de la conception, un bouchon de mucus commence à se former, conçu pour protéger l'embryon et le fœtus de l'environnement extérieur. La production de mucus est réalisée par l'endocervix.

La largeur de la lumière cervicale chez la femme est de 7 à 8 mm, quelle que soit la présence d'une grossesse. Cependant, chez les femmes enceintes, la forme du pharynx peut avoir des traits distinctifs. La forme est également influencée par le nombre de naissances, la santé du système hormonal, les maladies des organes reproducteurs..

Lorsqu'une femme veut s'assurer qu'une grossesse est arrivée, elle se tourne vers un gynécologue, qui l'examine d'abord, puis l'envoie pour une échographie..

Cette méthode vous permet de voir l'embryon attaché à la paroi de l'utérus, sa taille.

De plus, à l'aide d'une échographie, un spécialiste évalue les paramètres et l'état du col de l'utérus afin d'identifier les risques possibles de fausse couche ou de naissance prématurée..

En position normale, les extrémités du pharynx doivent se fermer hermétiquement. La longueur du canal cervical pendant la grossesse est comprise entre 35 et 40 mm. L'obstétricien peut également juger du début imminent du travail en fonction de l'état du pharynx..

Normes de longueur et de largeur du canal cervical à différents stades de la grossesse

Aux premiers stades de la grossesse, la longueur du col de l'utérus, comme le canal, ne diffère pas du même paramètre chez une femme ordinaire. Les changements deviennent visibles à partir de 16 semaines. Ainsi, à 19 semaines de gestation, la longueur du cou peut atteindre 39 mm, à 21 semaines la longueur augmente à 40 mm. La longueur maximale du canal cervical est observée à 29 semaines.

En outre, le processus inverse se produit progressivement et jusqu'à environ 32 semaines, la lumière diminue légèrement. Pour une période de 30 à 33 semaines, sa valeur normale est de 30 à 33 mm. De 33 à 36 semaines de grossesse, le col de l'utérus s'allonge à nouveau. La plage des valeurs normales de la longueur à ce moment est de 33 à 36 mm.

Ensuite, jusqu'à la fin de la gestation, la longueur du col diminuera. Cela signifie que le corps se prépare à l'apparition du bébé. Les extrémités fermées du pharynx s'ouvrent et les tissus du col de l'utérus se ramollissent. Avant la naissance du bébé, le pharynx s'ouvre jusqu'à un certain point et le bébé a la possibilité de passer par le canal génital.

Pour s'assurer que l'accouchement ne se produit pas prématurément, les gynécologues examinent souvent le col de l'utérus. Les données sur sa durée revêtent une importance particulière dans la période précédant l'accouchement..

Méthodes de diagnostic

Lorsque des pathologies du canal cervical sont détectées, le col de l'utérus est examiné, cet examen est effectué de manière globale, ce qui permet une approche différenciée du diagnostic et de choisir la liste optimale de mesures thérapeutiques. La réalisation d'un examen visuel avec des miroirs permet à l'obstétricien de voir le pharynx externe. En règle générale, si la présence de polypes est fixée dans la région vaginale, ils sont également présents dans la cavité cervicale..

Lors de l'examen, le médecin prélève des frottis sur le patient afin d'évaluer la présence de microflore bactérienne pathologique et d'identifier les maladies existantes, parmi lesquelles figurent souvent:

  • processus inflammatoires;
  • changements bénins de la membrane muqueuse;
  • métaplasie facile du col de l'utérus, si les cellules altérées ne sont présentes que dans la couche superficielle de l'épithélium;
  • degré modéré de métaplasie avec pénétration plus profonde dans la couche épithéliale des formations dysprasiques;
  • métaplasie profonde avec lésion de la couverture épithéliale sans pénétration cellulaire dans la membrane basale;
  • conditions précancéreuses;
  • tumeurs malignes.

Pendant la grossesse, les femmes enceintes sont diagnostiquées plusieurs fois par échographie. Une caractéristique de l'examen échographique des femmes enceintes est la cervicométrie. Le spécialiste mesure l'épaisseur et la longueur du col de l'utérus. Lorsque des anomalies sont détectées, l'obstétricien décide des méthodes de correction de la condition à utiliser.

Écarts possibles par rapport à la norme et leurs causes

Le canal cervical du col de l'utérus est l'un des objets d'une observation attentive des gynécologues lorsqu'ils travaillent avec des femmes enceintes. Cela est dû au fait que non seulement la naissance d'un bébé, mais aussi la capacité de porter un enfant dépend de son état. les violations du canal cervical sont souvent des facteurs qui provoquent des fausses couches et une naissance prématurée.

Les pathologies canalaires les plus courantes:

  • endocervicite;
  • rétrécissement pathologique de la lumière du canal;
  • kyste;
  • formations tumorales;
  • insuffisance isthmique-cervicale;
  • expansion du pharynx interne, qui doit être fermé.

Expansion de l'endocervix

Si le canal cervical est élargi chez une patiente qui ne porte pas de bébé, elle doit être examinée pour identifier les maladies de la cavité utérine.

Les raisons de l'expansion du canal cervical sont souvent des conditions pathologiques telles que les fibromes utérins, l'endométriose, les lésions ovariennes kystiques, la cervicite chronique, l'adénomyose.

La lumière du col de l'utérus peut être élargie en raison de la prise de médicaments hormonaux et du tabagisme.

Canal fermé

Lorsque le médecin, lors du diagnostic, détermine que le canal cervical est fermé, il peut supposer que la lumière du col de l'utérus est fermée. Dans ce cas, concevoir un enfant est presque impossible, car la lumière étroite ferme complètement le chemin du sperme vers l'ovule.

La prolifération des canaux peut être complète ou partielle. Les raisons sont:

  • opérations avec curetage de la cavité utérine;
  • traitement non professionnel de l'érosion cervicale;
  • la présence de polypes;
  • néoplasmes oncologiques;
  • maladies de la muqueuse canalaire.

Signes d'une infection du canal cervical:

  • trop peu de décharge pendant la menstruation;
  • douleur pendant les saignements menstruels;
  • douleur à l'aine;
  • lourdeur dans le vagin;
  • douleur vésicale.

Processus pathologiques dans le corps féminin

Les fonctions du canal cervical peuvent être altérées pour d'autres raisons. L'état du canal est influencé à la fois par des facteurs externes et internes. Maladies courantes du canal cervical:

  1. Processus inflammatoires. La membrane muqueuse du canal devient enflammée en raison de la pénétration d'infections sexuellement transmissibles et une maladie telle que l'endocervicite se produit. Elle peut être causée par des champignons, des virus ou des microorganismes bactériens.
  2. Polypes. Ces formations sont bénignes, mais sont souvent à l'origine de l'infertilité féminine. Chez les femmes enceintes, un faux polype décidual est parfois diagnostiqué. Son apparence est le résultat d'anomalies hormonales. Lorsque l'équilibre des hormones est normalisé, un tel polype passe de lui-même..
  3. Formations tumorales cervicales: fibromes, hémangiomes, fibromes, fibromes. Ces tumeurs bénignes sont traitées par chirurgie.

Que faire si des violations sont détectées?

Si des violations de la forme ou de la taille du canal cervical sont détectées, le gynécologue après examen doit envoyer le patient pour des examens supplémentaires. Une femme doit passer des tests pour les infections génitales, les maladies du système urinaire, un frottis pour déterminer les néoplasmes malins aux premiers stades de leur développement. De plus, une colposcopie et une biopsie sont effectuées.

Si, au cours de l'examen, le médecin découvre des formations dans la cavité cervicale, il curetera la couche muqueuse du canal cervical dans la zone où le néoplasme est détecté. En outre, les cellules obtenues du col de l'utérus subiront un examen histologique approfondi, ce qui nous permettra de tirer une conclusion sur la nature de la formation et son danger pour la santé du patient..

Mesures préventives

En préparation à la conception d'un enfant, vous devez subir un examen complet afin d'identifier les violations existantes et de prendre des mesures pour les éliminer. Cela permettra d'éviter les complications pendant la grossesse et de porter un bébé en bonne santé..

La femme enceinte doit surveiller en permanence l'hygiène de la zone intime, ne pas négliger le lavage et changer les sous-vêtements en temps opportun. Les médecins conseillent aux femmes enceintes d'éviter les douches vaginales à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, car cette méthode a un effet négatif sur le canal cervical, augmentant le risque de blessure et d'infection.

Raisons de l'expansion du canal cervical chez les femmes ménopausées

Climax est une période de changements évidents qui affectent principalement les organes reproducteurs. Ils sont souvent accompagnés de symptômes désagréables, mais sont généralement naturels..

Certes, parmi ces changements, on peut trouver des changements étranges et indésirables. Tout le monde ne comprendra pas ce que signifie l'expansion du canal cervical chez les femmes ménopausées. Après tout, avant, alors que la menstruation arrivait, beaucoup de femmes ne se souciaient pas de sa taille..

Le canal cervical - où mène-t-il?

Le canal cervical est l'intérieur du col de l'utérus, qui est la jonction entre le principal organe féminin et le vagin. Il est recouvert d'une couche d'épithélium, qui a la capacité de sécréter du mucus. Sa quantité et sa composition sont différentes selon la période du cycle menstruel..

Les plus liquides et les plus minimes, ces sécrétions se produisent pendant l'ovulation, lorsque le corps crée les opportunités les plus favorables pour la fécondation de la cellule reproductrice féminine. Le reste du temps, le mucus est suffisamment épais et sa quantité maximale survient avant la menstruation..

Chez les femmes en âge de procréer, le canal cervical mesure 7 à 8 mm de large. Cela suffit pour la pénétration du sperme, l'élimination du flux menstruel, dont certains sont également le secret sécrété par son épithélium.

Modifications de la ménopause

Quel est le lien entre la ménopause et le canal cervical? Le fait que le système reproducteur subisse des changements pendant cette période a déjà été dit. Cette petite zone ne fait pas exception. Il change sous l'influence d'un nouvel équilibre hormonal, comme tous les organes reproducteurs, c'est-à-dire qu'il diminue.

Une diminution des œstrogènes et des progestatifs se reflète dans l'utérus de telle sorte que son tissu musculaire s'atrophie, étant remplacé par du tissu conjonctif, les vaisseaux se rétrécissent. L'organe diminue tellement que, par rapport à ce qu'il était avant la ménopause, il devient une fois et demie plus petit. En conséquence, les dimensions du canal cervical à la ménopause sont:

  • Longueur 20-25 mm;
  • Largeur 3-5 mm.

Pour certains, cette dernière valeur peut être encore plus modeste en raison du processus de prolifération tissulaire. L'épithélium aminci produit également beaucoup moins de mucus, ce qui entraîne souvent une sécheresse vaginale.

La signification biologique des changements est claire: une femme ne menace plus de devenir mère, par conséquent, elle n'a pas besoin d'un passage dans l'utérus pour le sperme et le flux menstruel.

Les modifications du canal cervical pendant la ménopause sont causées par un déséquilibre hormonal

Causes de l'augmentation de la taille du canal cervical

Il est nécessaire de surveiller la santé gynécologique pendant la ménopause encore plus attentivement qu'auparavant. C'est le moment de l'activation de nombreuses maladies, y compris mortelles.

Chez certains, l'examen révèle que l'espace menant de l'utérus au vagin est anormalement grand. C'est déjà une raison de s'inquiéter, car une hypertrophie du canal cervical à la ménopause est l'une des maladies gynécologiques. Le plus inoffensif d'entre eux est l'inflammation de la muqueuse cervicale..

Sérosomètre

En raison d'un nouveau fond hormonal inhabituel pour le corps, la capacité à restaurer la muqueuse utérine est perturbée. Il se dégrade, ce qui est naturel, mais ce processus peut s'accompagner de la libération et de l'accumulation de fluide dans la cavité de l'organe. Et ce n'est plus normal.

En plus des maladies gynécologiques, les éléments suivants peuvent stimuler la formation de masses aqueuses-muqueuses:

  • La thérapie de remplacement d'hormone. La plupart des médicaments contiennent des œstrogènes, qui soulagent les symptômes graves de la ménopause, mais peuvent également provoquer des effets secondaires;
  • Fumeur. Les gencives à la nicotine aggravent les perturbations hormonales, ce qui entraîne une dégradation encore plus grande de la muqueuse utérine;
  • Nutrition inadéquate pour l'âge, c'est-à-dire une abondance de graisses. Ils sont stockés "en réserve", augmentant également le trouble hormonal;
  • Éviter l'activité physique. Craignant l'ostéoporose, étant paresseuse, une femme minimise la charge, ce qui perturbe davantage les processus métaboliques. Cela affecte la muqueuse de l'utérus de la manière la plus négative..

Une femme observe une décharge de liquide gris, surtout après un rapport sexuel, ressent une gêne et une douleur dans l'abdomen, des difficultés à uriner.

Myome

Le myome de l'utérus est l'une des raisons de l'expansion du canal cervical avec la ménopause

En règle générale, les fibromes sont détectés avant même le début de la ménopause et le reportent de 2-3 ans. Mais chez certains, cette tumeur bénigne apparaît après le gel des ovaires, l'arrêt des menstruations.

Contribue à son apparition à un âge où la quantité d'oestrogène diminue:

  • En surpoids;
  • Troubles du métabolisme des glucides;
  • Le stress, qui accompagne fréquemment la ménopause, en particulier sa première moitié;
  • Pathologies thyroïdiennes, souvent retrouvées chez les femmes de plus de 50 ans;
  • Avortements antérieurs, dystocie.

Les fibromes peuvent également être à l'origine des sérosomètres. S'il y a une expansion du canal cervical pendant la ménopause, un écoulement aqueux est remarqué de temps en temps, même sans sang, il est logique de faire une échographie et de vérifier l'épaisseur de l'endomètre. Le myome à cet âge est souvent associé à d'autres pathologies gynécologiques..

Polype

Ce néoplasme bénin se compose de plusieurs couches de l'endomètre qui persistent dans l'une des sections de l'utérus. Les poussées d'hormones qui se produisent chez les femmes préménopausées contribuent à son apparition, ainsi que

  • Diabète;
  • Hypertension;
  • Obésité;
  • Problèmes psychologiques;
  • Dysfonctionnement thyroïdien.

Ces raisons sont des manifestations de l'évolution sévère de la ménopause. Par conséquent, un polype peut être trouvé chez ceux qui n'ont pas été dérangés par cela auparavant. Dans certains cas, il ne fait pas allusion à lui-même pendant assez longtemps. Et seulement lors d'une échographie, le spécialiste remarquera à la fois le néoplasme et l'élargissement du canal cervical.

Nous vous recommandons de lire l'article sur la différence entre la ménopause et la grossesse. Vous apprendrez la différence dans la composition des hormones produites, les sentiments de la femme, la possibilité d'utiliser un test de grossesse.

Hyperplasie de l'endomètre

Une dilatation du canal cervical peut survenir chez les femmes ménopausées en raison d'une prolifération anormale de cellules similaires à l'endomètre. Il semblerait que dans cette période, où les œstrogènes ont pratiquement disparu du corps, cela ne devrait pas être le cas. Après tout, ce sont ces hormones, si elles sont en excès, qui alimentent le processus hyperplasique.

Mais la prolifération des tissus est facilitée par les affections souvent observées pendant la période climatérique:

  • Hypertension artérielle;
  • Surpoids;
  • Diabète;
  • Maladie du foie.

La prise de médicaments contenant des œstrogènes qui aident le corps à s'adapter à une nouvelle composition d'hormones peut également augmenter le risque de maladie..

L'hyperplasie peut être latente ou se manifester par des saignements, des frottis. Souvent, il est combiné avec des polypes et des kystes de l'endomètre. Mais même avec un cours asymptomatique, il peut être trouvé à l'aide de l'échographie. L'endomètre sera épaissi et l'espace à l'intérieur du cou sera augmenté.

Dans un autre cas, une maladie guérissable peut dégénérer en une maladie oncologique. Plus le processus est négligé, plus la récupération est problématique même après l'ablation de l'utérus. Vous pouvez éviter le danger si vous effectuez une échographie des organes pelviens une fois par an.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Premiers mouvements fœtaux: lorsque l'enfant commence à bouger, les normes obstétriques et la nature des sensations

Accouchement

Les mouvements du bébé dans l'abdomen provoquent des sensations indescriptibles chez les mères - c'est à ce moment que la femme se rend compte qu'en réalité elle deviendra bientôt mère.

Lactose dans les préparations pour nourrissons, ses avantages et ses inconvénients

Infertilité

Les parents attentifs étudient les étiquettes des préparations pour nourrissons et s'intéressent à leur composition. L'un des ingrédients des mélanges est le lactose.

Nutrition pour un enfant à 9 mois: un menu approximatif, régime, régime

Nutrition

Le menu de l'enfant à 9 mois devient beaucoup plus diversifié - à cet âge, l'estomac du bébé fonctionne plus harmonieusement, il est donc temps d'introduire la plupart des aliments sains dans l'alimentation.

Est-il possible de manger des airelles pendant l'allaitement: baies et boissons aux fruits dans l'alimentation d'une mère qui allaite

Accouchement

L'airelle est riche en vitamines, oligo-éléments, contient des substances aux propriétés antimicrobiennes et des acides facilement digestibles.