Principal / Accouchement

Diarrhée (diarrhée) pendant l'allaitement chez une mère qui allaite: ce qui peut être traité

Date de publication: 28.08.2018 | Vues: 9443

L'allaitement maternel est un facteur limitant dans le traitement de la diarrhée chez la femme, car bon nombre des thérapies habituelles peuvent nuire au bébé. Par conséquent, il est important de connaître non seulement les raisons de l'apparition d'un problème aussi délicat, mais également les médicaments acceptables pendant cette période..

Diarrhée (selles molles)

Les sources de diarrhée chez une mère qui allaite peuvent être très imprévisibles. Il y a quatre facteurs principaux dans son apparition:

  1. Intoxication alimentaire.
  2. Allergie.
  3. Infection intestinale.
  4. Syndrome du côlon irritable (IBS).

SCI. Cette dernière circonstance d'apparition de la diarrhée est souvent observée chez les femmes qui ont subi un choc émotionnel grave ou qui subissent un stress. Pour identifier le syndrome du côlon irritable, il suffit de connaître ses traits distinctifs:

  • il n'y a pas d'impuretés sanguines dans les selles;
  • la température corporelle est dans les limites normales;
  • la diarrhée n'apparaît que pendant la journée;
  • pas de nausées ni de vomissements.

Les relaxants musculaires ou les sédatifs peuvent aider à faire face à ce problème. Ils peuvent être pris pendant l'allaitement (HB), mais seulement après consultation d'un médecin.

Empoisonnement. En cas d'intoxication alimentaire, une mère qui allaite devra reconsidérer son alimentation, car ce trouble est dangereux pour le bébé. En se tournant vers un médecin, une femme recevra des recommandations sur un régime spécial et pourra choisir des médicaments appropriés pour l'allaitement.

Allergie. Si la diarrhée apparaît à la suite d'une réaction allergique, il suffit que la mère exclue un produit dangereux du régime alimentaire et continue d'allaiter.

Les infections intestinales se développent le plus souvent en raison de la méconnaissance des règles d'hygiène. La microflore pathogène pénètre dans l'organe, se multiplie et libère des substances toxiques. Au cours de la vie de ces micro-organismes, la diarrhée apparaît avec HS. Par conséquent, n'oubliez pas de vous laver les mains et la nourriture avant de manger..

Diarrhée chronique

Un cas rare de diarrhée pendant la lactation est sa forme chronique. Dans ce cas, il est obligatoire de contacter un médecin, car une déshydratation prolongée du corps entraîne la mort. Avec la diarrhée chronique, une femme peut éprouver:

  • vertiges;
  • cardiopalmus;
  • léthargie et fatigue;
  • vertiges;
  • sueur froide.

En raison de cette diarrhée prolongée, une femme peut avoir des selles «noires» (mélangées avec du sang). L'apparition de ce symptôme peut indiquer des saignements dans les intestins, ce qui nécessite des soins médicaux urgents..

Médicaments (comprimés): comment traiter la diarrhée (diarrhée) chez une mère avec HB

Après le diagnostic, le médecin prescrit des médicaments appropriés à la mère qui allaite. En raison du syndrome du côlon irritable, une femme peut ressentir non seulement une envie constante d'aller aux toilettes, mais également des douleurs abdominales. Les moyens sûrs suivants aideront à y faire face:

  • No-shpa;
  • Spasmol;
  • Spazmoverin;
  • Drotaverin.

En cas d'infection, des antibiotiques (pénicilline, céfazoline, amoxicilline, gentamicine, érythromycine, nétromycine) peuvent être utilisés pour traiter la diarrhée. Dans ce cas, l'allaitement avec diarrhée n'est pas interdit, sous réserve de dosages sûrs.

Des sorbants peuvent être ajoutés au cours des antibiotiques, comme dans le cas d'une réaction allergique de la mère. Les plus couramment utilisés sont le charbon actif, le Polysorb, l'Atoxil, le Lactofiltrum, l'Enterosgel ou le Sorbex. Ils éliminent les substances toxiques et sont les plus sûrs pour le corps de la mère et de l'enfant..

Pour restaurer la microflore intestinale endommagée, une mère qui allaite peut se voir prescrire des médicaments contenant des bifidobactéries:

  • Bifidumbacterin Forte;
  • Mezim;
  • Phosphalugel;
  • Almagel.

Si la diarrhée de la mère pendant l'allaitement ne s'arrête pas même après avoir pris des médicaments sûrs, le médecin peut prescrire un traitement plus agressif. Il ne faut pas en avoir peur, car dans la plupart des cas, il est acceptable pour l'allaitement.

Si le remède est complètement incompatible avec une alimentation naturelle, pendant cette période, vous pouvez nourrir le bébé avec un mélange, tout en exprimant le sein en même temps. Ensuite, la lactation peut être préservée.

Bilan hydrique

La diarrhée déshydrate l'organisme, il est donc nécessaire de reconstituer régulièrement ses réserves de liquide (eau minérale ou non gazeuse ordinaire, bouillons faibles en gras, thé vert). La dose quotidienne de boissons consommées ne doit pas être inférieure à 2 litres. Pour arrêter la perte d'eau, vous pouvez boire Regidron (poudre pour préparation de solution), qui normalise l'équilibre acido-basique du corps de la mère.

Régime

Il est nécessaire de traiter la diarrhée chez une mère qui allaite en adhérant à un régime strict:

  1. Vous devez complètement abandonner les aliments épicés, salés, sucrés, gras et frits. Les boissons gazeuses, les aliments végétaux frais et les produits laitiers fermentés sont également interdits.
  2. Pour la période de traitement, le menu doit être composé uniquement de plats sains et corrects (céréales, viande, poisson, légumes cuits au four, croûtons maigres, etc.).
  3. Le manque d'appétit dans les premiers jours de la diarrhée ne devrait pas être la raison d'un refus complet de manger. Vous pouvez manger des bouillons de légumes.

Une mère qui allaite ne doit pas oublier la taille de la nourriture. Il vaut mieux manger plus souvent, mais en petites portions, sans surcharger le système digestif.

Interrompre l'allaitement: résultats de la recherche

Les spécialistes Lawrence RM et Lawrence RA soutiennent que les infections du système génito-urinaire et du tractus gastro-intestinal de la mère (à l'exception de la septicémie) ne présentent aucun danger pour l'enfant. Cela s'explique par le fait que tous les processus se produisant dans l'intestin ne peuvent en aucun cas aller chez le bébé avec du lait maternel, ils sont localisés directement dans l'organe. Par conséquent, si la diarrhée a surpris une mère qui allaite, il n'est pas du tout nécessaire d'éteindre GW.

Pendant l'allaitement, les médicaments suivants sont totalement interdits:

  • La lévomycétine;
  • Tétracycline;
  • Lincomecin.

Ces fonds ont un effet néfaste sur la croissance et le développement du bébé..

Remèdes populaires pour la diarrhée

De nombreuses mères ont peur de prendre des médicaments pendant l'allaitement. Des médecines traditionnelles éprouvées viennent à la rescousse. Ils aideront à éliminer la diarrhée pendant l'allaitement chez la mère sans réduire la production de lait..

  1. Écorce de chêne. Ce produit est vendu en pharmacie sous forme de sachets prêts à l'emploi ou de collection d'herbes en vrac. Pour préparer le médicament, vous devez suivre les instructions sur l'emballage et boire une cuillère à soupe de bouillon trois fois par jour.
  2. Figure: Ce produit est capable de soulager les irritations de la zone intestinale: versez 2 cuillères à café de grains lavés avec 2 tasses d'eau bouillie chaude et laissez mijoter pendant 40 minutes. Ensuite, le médicament filtré est utilisé 6 à 8 fois par jour, 50 ml chacun.
  3. Grenat. Pour préparer une décoction à partir de ce fruit, vous n'avez pas besoin de jus, mais de sa peau. Il est soigneusement retiré de la grenade, en enlevant la pulpe blanche. Les matières premières obtenues à partir d'un fruit sont versées avec de l'eau bouillante et ont insisté pendant 10 minutes, puis ils boivent tout le médicament.
  4. Cerisier des oiseaux. Si une femme présente tous les signes d'une infection intestinale, ce remède sera particulièrement pertinent. Pour le faire, 20 grammes de baies de brousse sont versés avec de l'eau bouillante et laissés pendant une demi-heure. Vous devez boire l'infusion trois fois par jour, 100 ml..

Obtenez l'approbation d'un professionnel de la santé avant de prendre les remèdes ci-dessus.

Il n'est pas nécessaire d'avoir peur de traiter la diarrhée avec l'hépatite B. De plus, il existe aujourd'hui de nombreux remèdes sûrs contre la diarrhée, y compris des remèdes populaires. L'essentiel à retenir est que leur accueil doit être coordonné avec le médecin traitant sans faute..

Que faire pour une mère qui allaite souffrant de diarrhée

L'apparition de diarrhée lors de l'allaitement chez une mère est un phénomène acceptable. Il survient en relation avec la restructuration du corps pour la nutrition diététique, l'intoxication avec des aliments ou des médicaments de mauvaise qualité, l'ingestion d'infections intestinales et même dans le contexte d'expériences.

Causes de la diarrhée

Il est difficile d'éviter la diarrhée pendant la lactation étant donné les nombreux facteurs qui peuvent provoquer des selles liquides. Après la grossesse et l'accouchement, non seulement le fond hormonal change, mais aussi l'immunité s'affaiblit, les maladies chroniques s'aggravent, ce qui conduit à une indigestion.

Pourquoi la mère a-t-elle la diarrhée:

  • boire beaucoup d'eau pour maintenir la lactation - les pédiatres conseillent de boire au moins 3 litres de liquide par jour. En conséquence, les intestins se détendent et en l'absence de produits à effet fixateur, une diarrhée se produit;
  • mauvaise nutrition - le sommeil est perturbé, par conséquent, la prise alimentaire n'est pas contrôlée, des collations nocturnes apparaissent, ce qui entraîne une congestion intestinale, le corps ne digère pas bien les aliments et les maladies du tractus gastrique sont aggravées;
  • toxicité du corps - violation des règles d'hygiène, utilisation d'aliments de mauvaise qualité, ingestion d'une infection helminthique, ce qui entraîne l'apparition de nausées, de vomissements, de selles dérangées, d'une faiblesse générale, etc.
  • dommages à la muqueuse intestinale par des allergènes - médicaments, aliments, pollen, peluches, poils d'animaux;
  • facteurs de stress - manque de sommeil, fatigue chronique, apparition de conflits dans la famille, dans l'environnement, une atmosphère défavorable dans la maison, ces facteurs peuvent entraîner des dysfonctionnements du système digestif, provoquant une diarrhée;
  • abus de boissons au café - la caféine entraîne une relaxation du tractus gastro-intestinal, ce qui entraîne l'apparition de selles molles.

En cas de diarrhée ponctuelle, ne paniquez pas, buvez simplement du charbon actif, mangez une portion de bouillie de riz et préparez du thé fort. L'essentiel est de ne pas réparer la chaise de l'enfant avec l'hépatite B. Et avec la diarrhée, qui dure plus de 2-3 jours, il est important de demander l'aide d'un spécialiste.

Symptômes de la diarrhée

La diarrhée est caractérisée par l'apparition non seulement de selles molles, mais également accompagnée des symptômes suivants:

  1. douleur spasmodique paroxystique dans l'abdomen, après quoi l'acte de défécation se produit;
  2. température corporelle élevée;
  3. nausées Vomissements;
  4. faiblesse musculaire;
  5. flatulences - accompagnées de grondements dans l'estomac;
  6. vertiges;
  7. somnolence, apathie;
  8. sommeil agité dans le contexte d'une envie fréquente d'aller aux toilettes.

Il est important de ne pas manquer l'apparition des premiers symptômes d'intoxication intestinale afin de prévenir le développement d'une infection dans le corps..

Les symptômes les plus graves de la diarrhée

Quand ne devriez-vous pas «vous asseoir»? Si la liste suivante de symptômes apparaît, il est important de consulter d'urgence un médecin ou d'appeler une ambulance:

  • l'apparition de mucus vert ou brun dans les selles, avec des caillots sanguins;
  • température élevée difficile à descendre;
  • diarrhée prolongée;
  • faiblesse générale du corps jusqu'à perte de conscience;
  • état de choc - pouls rapide, fièvre, convulsions, tremblements dans les membres.

Avec les symptômes ci-dessus, il est interdit de diagnostiquer et d'effectuer un traitement indépendamment.

Méthodes de diagnostic

La diarrhée peut être diagnostiquée par les symptômes spécifiques ci-dessus - douleurs abdominales, envie fréquente de déféquer, selles molles, nausées. Pour déterminer la cause de la diarrhée, un examen complet du patient est effectué, du sang, de l'urine, des matières fécales sont testés, si nécessaire, une échographie est effectuée.

Est-il possible d'allaiter pour un trouble intestinal

Les mamans se demandent souvent s'il est possible d'allaiter un nouveau-né souffrant de diarrhée et quelles conséquences peuvent être attendues. La diarrhée pendant plus de 3 jours avec HB entraîne une déshydratation, ce qui signifie que la quantité de lait maternel diminue.

Lors de la lutte contre les virus dans le corps de la mère, des anticorps sont produits, qui sont transmis à l'enfant et renforcent son système immunitaire. Mais il est interdit de continuer à nourrir le bébé lorsqu'il y a des coupures dans l'abdomen, une température élevée à la suite d'une intoxication alimentaire grave ou la pénétration d'infections à rotavirus dans le corps de la mère..

Il est nécessaire de consulter un médecin et de poursuivre l'allaitement uniquement après l'autorisation d'un spécialiste..

Risque de diarrhée pour les bébés

Si vous assurez une hygiène de haute qualité à la mère souffrant de diarrhée, vous ne devriez pas avoir peur de l'infection du bébé. Ces maladies ne sont pas transmises par le lait, mais uniquement lorsqu'une particule de matières fécales infectées pénètre dans la bouche du bébé.

Le danger est ailleurs - lors d'une antibiothérapie, il est important d'arrêter temporairement l'allaitement afin que les médicaments ne nuisent pas au corps fragile.

Risque de selles dérangées pour la mère

Si la diarrhée n'est pas associée à l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité ou à des maladies, la condition douloureuse est plus dangereuse pour la mère que pour l'enfant. La femme devient léthargique, perd sa vigilance, la réaction ralentit.

En cas d'automédication ou de refus d'hospitalisation, les cas de déshydratation sévère voire de décès ne sont pas exclus..

Traitement à domicile

Dans un environnement familial, tout d'abord, vous devez établir la nourriture. Éliminez les causes possibles de diarrhée. Introduire des bouillons de légumes légers dans l'alimentation, cuire les plats uniquement par ébullition, mijotage ou cuisson à la vapeur.

Avec la diarrhée, il vaut la peine d'augmenter la quantité de liquide que vous buvez, il vaut mieux boire de l'eau propre purifiée que divers types de boissons. Il est impératif d'ajouter des produits de fixation au menu - riz, pain de seigle, œufs durs, gelée de fruits et baies autorisées pour la lactation.

Il est impératif d'exclure les aliments gras, frits, salés, épicés, les légumes frais, les fruits, les bonbons, les boissons gazeuses, le café, la pêche, les compotes de prunes et autres composants à effet laxatif.

Il n'est pas recommandé d'utiliser des produits laitiers fermentés. Pour la diarrhée, les céréales, la viande faible en gras, les pommes de terre sont autorisées, pour le thé - séchage, rouleaux sans additifs, craquelins.

Traitement de la diarrhée pendant l'hépatite B

Les actions étape par étape dans le traitement de la diarrhée pendant l'hépatite B sont prescrites par le médecin traitant, en tenant compte du facteur provoquant la diarrhée et de l'état général de la mère. Agent neutre - charbon actif pour l'allaitement pour la diarrhée ou les préparations à base de pectine de pomme.

Médicaments contre la diarrhée avec HB

Les médicaments pour les troubles intestinaux impliquent l'utilisation de médicaments pour éliminer les toxines du corps. Vous pouvez utiliser Atoxil ou Sorbex, et pour éliminer la déshydratation - Rehydron.

La poudre Smecta aidera non seulement à nettoyer le corps des éléments nocifs, mais également à épaissir les matières fécales le premier jour de la prise du médicament. Sorbants sans danger pour la lactation Polysorb, Enterosgel, Filtrum.

Pendant l'allaitement avec un traitement antibiotique, la lévomycétine, la tétracycline, la lincomycine sont contre-indiquées. Ces médicaments altèrent l'activité de la moelle osseuse de l'enfant, affectent négativement la croissance des os et du cartilage du nourrisson.

Diarrhée due à une mauvaise alimentation

Si une mère qui allaite a une intoxication alimentaire, la première étape consiste à identifier le produit qui a causé la diarrhée. Ensuite, nettoyez le corps des toxines et des toxines à l'aide d'absorbants sûrs, ajustez le régime alimentaire.

Le premier jour, buvez beaucoup de liquides, reposez-vous au lit, si possible, et prenez un minimum de nourriture. L'utilisation de séchoirs, de craquelins soulagera les crises de faim et arrêtera la diarrhée.

Accélérez le traitement de la prise de probiotiques et de prébiotiques pour normaliser l'activité de la microflore. Vous pouvez allaiter votre bébé s'il n'y a aucun signe d'intoxication corporelle.

ethnoscience

Il existe de nombreux remèdes maison alternatifs pour la diarrhée. En voici quelques uns:

  1. Diluer l'amidon dans un rapport de 1 cuillère pour 100 ml d'eau tiède. Boire par petites gorgées 2 fois par jour.
  2. Faire une décoction de flocons d'avoine - verser 2 cuillères à soupe de flocons d'avoine avec 500 ml d'eau bouillante, laisser reposer 3-4 heures, laisser mijoter jusqu'à épaississement et prendre 2 cuillères à soupe 4 fois par jour.
  3. Faire bouillir le riz blanc jusqu'à ce qu'il soit à moitié cuit, égoutter le liquide et boire 100 ml toutes les 2 heures, jusqu'à ce que les symptômes de la diarrhée soient complètement éliminés.
  4. Faire cuire la gelée avec l'ajout d'églantier est un excellent tonique général. Boire un verre 3 fois par jour.
  5. Les carottes pour la diarrhée sont utilisées bouillies - râpez, ajoutez un peu de sel. L'eau dans laquelle le légume a été cuit peut également être bu pour éliminer la déshydratation..
  6. Faire bouillir la peau de grenade dans de l'eau à feu doux pendant 10 à 15 minutes, insister et filtrer. Boire un demi-verre 2 fois par jour.
  7. Versez de l'eau bouillante sur les baies de cerisier, laissez au bain-marie pendant 20 minutes, laissez refroidir et filtrez le liquide. Boire en petites portions après les repas.
  8. Préparez de l'écorce de chêne sèche, coupez-la en petites tranches, versez de l'eau bouillante sur la matière première, laissez mijoter pendant 10 minutes, couvrez et isolez la composition. Boire 50 ml avant les repas.
  9. Les noix ont un effet fixateur, il suffit de manger quelques morceaux, mais vous ne devez pas utiliser le produit dans le premier mois après la naissance d'un enfant.
  10. Une décoction de plantain aidera à faire face à la déshydratation - prenez un verre d'eau bouillante sur une cuillerée d'herbes sèches broyées, faites bouillir à feu doux pendant 10 minutes, puis insistez pendant une demi-heure. Boire 100 ml entre les repas.
  11. Le gingembre pour la diarrhée élimine les crampes et les douleurs dans l'abdomen - pour préparer la composition médicinale, râper le légume, mélanger avec du miel et prendre 1 cuillère à soupe. trois fois par jour. Boire avec de l'eau tiède. N'utilisez pas le produit dans les 12 premières semaines suivant la naissance du bébé..
  12. Infusez du thé à la camomille avec de la menthe / mélisse - une cuillerée de matières premières dans un verre d'eau. Cette boisson calmera le système digestif, soulagera la douleur de la diarrhée. De plus, il a un léger effet sédatif, aidera maman à se détendre et à s'endormir.

Les remèdes populaires vous permettront de normaliser la microflore intestinale, d'éliminer les toxines et les toxines du corps, sans nuire à l'enfant. Pendant l'allaitement, la possibilité de prendre certains produits doit être prise en compte afin d'éviter les allergies chez l'enfant. Les frais médicaux incluent les substances naturelles capables de combattre les bactéries nocives. De plus, les défenses du corps sont renforcées, le processus inflammatoire est éliminé et les selles sont restaurées.

Prévention de la diarrhée pendant l'allaitement

À des fins de prévention, il est important d'observer attentivement les normes d'hygiène - se laver les mains avec du savon à lessive après être allé aux toilettes, revenir de la rue, changer la literie deux fois par semaine, prendre une douche tous les jours avec des détergents de haute qualité.

Lors de l'achat de produits, il est impératif de prendre en compte la période de vente et la durée de conservation des produits, chauffer la viande, les plats de poisson, les œufs, refuser les délices exotiques et les sushis pendant la lactation.

Il est nécessaire d'exclure la consommation d'aliments gras, de minimiser l'ingestion de fibres végétales, de ne pas introduire dans le régime des plats qui ne subissent pas de traitement thermique complet (viande, poisson, bacon cru, saucisses légèrement fumées, etc.).

Lorsque vous buvez des liquides, il est important de privilégier l'eau bouillie ou filtrée, en évitant l'utilisation du robinet. L'eau contaminée peut provoquer des diarrhées et des irritations intestinales.

Les situations stressantes peuvent être un facteur de l'apparition de la diarrhée. Par conséquent, il est important d'apprendre à percevoir correctement les événements négatifs de la vie, d'être capable d'abstraire et de penser positivement.

La diarrhée avec HS n'est pas catastrophique, l'essentiel est de reconnaître en temps opportun la violation, de prendre des médicaments adsorbants, de réviser le régime alimentaire et de prendre des mesures pour éliminer le facteur provoquant. Si vous vous sentez moins bien, vous devriez consulter un médecin..

Causes et traitement de la diarrhée chez une mère qui allaite

Un estomac dérangé est dû à une tension nerveuse, à des carences nutritionnelles ou à des causes plus graves. Habituellement, le problème est résolu en 2-3 jours, mais l'apparition de diarrhée chez une mère qui allaite provoque une véritable panique. Des soucis déraisonnables mènent à un mauvais choix - jusqu'à la fin de la lactation. Par conséquent, il est important de traiter la cause de la maladie à temps afin de restaurer le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal..

Qu'est-ce que la diarrhée?

Le terme médical «diarrhée» fait référence à une condition où les selles sont trop fréquentes. Avec une alimentation normale et une consommation d'eau suffisante, les selles se produisent 1 à 2 fois par jour. Si le nombre de visites aux toilettes augmente, une diarrhée peut être suspectée.

Le deuxième facteur déterminant est la consistance des selles. Les excréments humains normaux sont assez durs, de forme cylindrique et, avec la diarrhée, se transforment en une masse pâteuse, semi-liquide et aqueuse. La diarrhée de l'allaitement est prise à tort pour une maladie par les mamans, mais ce n'est qu'un signe.

Symptômes de la diarrhée chez une mère qui allaite

Le malaise se déroule de différentes manières, mais les symptômes généraux sont les mêmes:

  • état faible et léthargique;
  • crampes abdominales;
  • dyspepsie;
  • augmentation de la température;
  • la nausée.

La diarrhée et les vomissements de maman pendant l'allaitement sont une raison sérieuse de commencer le traitement. La déshydratation dans le contexte de la diarrhée se produit très rapidement, ce qui provoque de graves complications - les oligo-éléments sont également excrétés avec les matières fécales.

Important! Si des impuretés muqueuses ou du sang sont présents dans les selles liquides, une hospitalisation urgente est nécessaire. Lors de la coloration des excréments en noir, une ambulance est appelée, car les symptômes indiquent des saignements dans les intestins.

Causes de la diarrhée

Un des facteurs inoffensifs qui provoquent la diarrhée pendant l'allaitement est l'anxiété excessive d'une femme. L'inexpérience donne lieu à beaucoup de peurs, la diarrhée commence sur fond de stress. Pour rétablir l'équilibre émotionnel, vous devrez consulter un médecin qui vous prescrira des thés médicinaux ou des sédatifs.

Prendre un certain nombre de médicaments peut entraîner des maux d'estomac temporaires, il est donc préférable de ne pas s'automédiquer. Même avec la nomination d'une antibiothérapie, le thérapeute complétera le régime avec des médicaments de soutien contenant des lacto- et des bifidobactéries.

La diarrhée est souvent due au syndrome du côlon irritable (SCI), mais le tableau clinique est différent:

  1. La muqueuse intestinale n'est pas affectée par les agents pathogènes, la température reste donc normale.
  2. Les maux d'estomac alternent avec la constipation. Avoir une fausse envie d'aller aux toilettes ou une sensation de selles incomplètes.
  3. Une mère qui allaite souffrant de diarrhée a mal à l'estomac dans la partie inférieure, comme avant les règles.
  4. Les ballonnements et les flatulences disparaissent après une selle.

L'une des raisons du développement des médecins du SCI appelle les fluctuations des niveaux hormonaux observées chez les femmes après l'accouchement..

Infections intestinales

Tout au long de la période de lactation, le corps d'une mère qui allaite est affaibli, il est donc plus facile et plus rapide d'être attaqué par des microbes. Les bactéries pathogènes produisent des substances toxiques - dans cette condition, une thérapie avec des médicaments détoxifiants sera nécessaire. Une question aiguë se pose de savoir s'il est possible pour une mère de nourrir son bébé avec du lait maternel pour la diarrhée, en raison du danger d'une éventuelle infection. Pour protéger votre bébé, vous devez vous laver les mains plus souvent avec du savon et de l'eau, car le contact avec la peau est la seule voie de transmission..

Allergie

Une réaction allergique se manifeste par des maux d'estomac et des éruptions cutanées, mais cette cause est extrêmement rare pendant la lactation. Un régime strict d'une mère qui allaite un bébé exclut la diarrhée due à un irritant alimentaire. Une femme peut se permettre une inexactitude dans son alimentation après l'introduction d'aliments complémentaires, mais il est peu probable qu'elle se régalera d'un allergène évident.

Empoisonnement

Les symptômes sont caractérisés par une augmentation de la température, ainsi que des vomissements et de la diarrhée chez une mère qui allaite. La probabilité de déshydratation augmente, un traitement sous la supervision d'un médecin est donc nécessaire. L'intoxication alimentaire n'affecte que les intestins de la femme, sans affecter les organes responsables de la production de lait maternel.

Aliments pouvant causer de la diarrhée lors de l'allaitement

Avec un régime strict ou des restrictions alimentaires, une femme qui allaite veut parfois s'offrir quelque chose de savoureux. Les intestins peuvent réagir violemment à de telles expériences, de sorte que tout ce qui est nouveau et "vieux bien oublié" doit être introduit dans le régime avec de petites portions. Cependant, il existe un certain nombre d'aliments qui provoquent des diarrhées pendant l'allaitement:

  1. Aliments frits et gras. Il est difficile pour l'estomac de supporter des aliments trop lourds, donc un excès de graisse est susceptible d'entraîner de la diarrhée. Ce n'est pas pour rien que les médecins recommandent d'exclure complètement ces aliments de l'alimentation - la diarrhée apparaîtra chez une mère avec un bébé sous HB, car les intestins fragiles des enfants réagiront également violemment.
  2. Champignons. Les fibres dures sont mal digérées et la charge supplémentaire sur le tractus gastro-intestinal est lourde d'indigestion, pas seulement chez une femme qui allaite. L'enfant peut ressentir de telles crampes et coliques dans le ventre que quelques nuits blanches sont garanties..
  3. Boissons alcoolisées. Toute femme saine d'esprit pendant l'allaitement exclura complètement l'alcool, mais tout le monde n'est pas capable de résister aux persuasions de parents lors d'une fête de famille. «On ne peut pas se saouler avec une seule gorgée» - il est difficile de contester cette affirmation, mais une faible quantité d'alcool suffit à développer la diarrhée. Le vin rouge arrive en tête de la liste des détenteurs de records, considéré comme la boisson la plus sûre et même la plus saine.
  4. Café. En plus de l'effet diurétique, les grains aromatiques ont la capacité de décoller les selles, en particulier à jeun..
  5. Des légumes. Afin de ne pas avoir à chercher des informations sur la façon de traiter la diarrhée avec l'hépatite B chez la maman, il est conseillé d'abandonner les légumineuses, les courgettes et la citrouille. Ou du moins réduire leur utilisation au minimum, étant donné l'effet laxatif sur les intestins.
  6. Les produits laitiers. De petites portions de kéfir ou de yaourt sont normalement digérées dans le tube digestif, mais un excès de cultures de lait fermenté vivant conduira à une «émeute sur le bateau». Comme le conseillent les spécialistes GW, vous devez savoir quand vous arrêter dans tout..
  7. Grains entiers et fruits secs. Les fibres des cultures végétales répertoriées ne sont pratiquement pas décomposées et sont excrétées non digérées, provoquant un amincissement des selles.

Risque de diarrhée pour maman et bébé

Pour une mère qui allaite, vous devez trouver un remède contre la diarrhée le plus rapidement possible, car seul son corps est lésé:

  • les micro-éléments importants sont lavés;
  • le risque de déshydratation augmente.

Il est impossible d'infecter un enfant si les règles d'hygiène de base sont respectées. Les infections intestinales sont transmises par voie fécale-orale - le nourrisson tombera malade s'il avale accidentellement des particules d'excréments contaminés. Les bactéries ne sont pas transmises avec le lait, mais le bébé peut recevoir des anticorps utiles qui renforceront son immunité.

Seules certaines méthodes de traitement (par exemple, la prise d'antibiotiques) sont dangereuses, le médecin doit donc prescrire un traitement après avoir établi la cause de la diarrhée.

Pouvez-vous allaiter pendant la diarrhée?

Est-il possible de nourrir un enfant souffrant de diarrhée chez une mère qui allaite est l'un des problèmes urgents qui suscite la controverse avec la génération plus âgée. Les grands-mères sont sûres que toute maladie est transmise au bébé, elles insistent donc pour arrêter la lactation. C'est le conseil le plus nocif, car le sevrage précoce est lourd de conséquences négatives. Si vous vous lavez soigneusement les mains après chaque visite aux toilettes, votre enfant sera complètement en sécurité..

Pour qu'il n'y ait aucun doute sur la possibilité d'allaiter si la mère a la diarrhée, il est conseillé de consulter au préalable un spécialiste de l'hépatite B. Défendre son propre point de vue en cas de diarrhée aiguë n'est pas la meilleure option, donc tous les points controversés doivent être discutés à l'avance avec les proches.

Important! Avec une infection intestinale, le corps de la femme produit des cellules immunitaires qui, avec le lait, parviennent au bébé, il est donc même utile de continuer à s'alimenter. Il est parfois nécessaire d'interrompre la lactation lorsque le traitement est incompatible avec l'allaitement, mais la pharmacologie moderne offre de nombreux médicaments sûrs.

Premiers soins pour une mère qui allaite souffrant de diarrhée

Vous pouvez faire face vous-même aux principaux signes de malaise à la maison si vous prenez un absorbant efficace:

  • Smecta;
  • Polysorb;
  • Karbolene;
  • Atoxil;
  • Lactofiltrum;
  • Sorbex.

Il n'y a pas de réponse unique à la question de savoir si une mère qui allaite souffrant de diarrhée peut utiliser du charbon actif. Cela ne fera certainement pas de mal à une femme ou à un enfant, mais cela n'apportera pas beaucoup d'avantages. Il existe de nombreux remèdes modernes et plus efficaces pour traiter la diarrhée..

De plus, vous devez boire plus de 2 litres de liquide pour éviter la déshydratation. Il est préférable de boire par petites portions et par petites gorgées pour ne pas provoquer de vomissements. Il est conseillé de suivre temporairement un régime modéré, à l'exclusion des irritants alimentaires. Lorsque la crise aiguë passe, vous devez consulter un médecin - il identifiera la cause de la maladie, vous prescrira un traitement adéquat.

Traitement

Le corps est capable de faire face à de nombreux agents pathogènes en quelques jours, mais un traitement complexe peut parfois être nécessaire. Les préparations avec des bifidobactéries aideront à normaliser la microflore intestinale. Le thérapeute vous dira lesquels sont nécessaires dans chaque cas spécifique.

En cas de déshydratation sévère, il est recommandé de prendre Rehydron, qui rétablit l'équilibre acido-basique et empêche l'élimination des électrolytes. Le menu doit comprendre des ragoûts, des aliments bouillis, des bouillons de légumes, des soupes légères, des céréales sur l'eau, ainsi que du poisson, des viandes maigres.

La prise de médicaments vise à éliminer les toxines.Par conséquent, lorsqu'on leur demande si une mère qui allaite peut obtenir du lopéramide à partir de la diarrhée, les médecins répondent par la négative. L'effet de l'ingestion est très rapide - la diarrhée s'arrête et l'infection reste «conservée» dans l'intestin. Cela aggrave la condition et peut conduire à une mauvaise santé..

Remèdes populaires

Des recettes simples de médecine traditionnelle aideront à se débarrasser de l'indigestion:

  1. 2 cuillères à café verser le riz blanc lavé dans ½ litre d'eau bouillante, cuire au moins 40 minutes à feu très doux. Refroidir le bouillon, passer au tamis fin, boire 50 ml toutes les 3 heures.
  2. Il est utile de boire de l'eau d'aneth, ainsi que des thés de menthe, de mélisse.
  3. Broyez la peau d'une grenade, versez 250 ml d'eau bouillante. Insister avant de colorer le liquide, puis boire le bouillon à la fois.
  4. 1 cuillère à café verser l'écorce de chêne avec 300 ml d'eau bouillante, faire bouillir à feu doux pendant 10 minutes maximum. Refroidir le bouillon, filtrer, prendre trois fois par jour, 1 cuillère à soupe. l.

Vous pouvez profiter des dons de la nature le premier jour après le début de la maladie. Si la diarrhée persiste plus de 3 jours et que la température ne diminue pas, il vaut mieux confier votre santé à un thérapeute.

La prévention

Pour éviter l'apparition de diarrhée, il suffit de suivre les recommandations:

  1. Observez le bon stockage des aliments, en particulier pendant la saison chaude.
  2. N'achetez pas de nourriture sur les marchés «spontanés», même si «vous avez toujours acheté à cette douce grand-mère».
  3. Il est préférable de jeter les aliments avariés sans mettre en danger votre santé - une intoxication alimentaire peut déstabiliser pendant longtemps.
  4. Se laver soigneusement les mains lors de la préparation des aliments, avant de manger, après être allé aux toilettes, au retour de la rue.
  5. Ne buvez pas d'eau provenant de sources douteuses.
  6. Évitez les expériences émotionnelles fortes, les situations stressantes.
  7. Manger une alimentation équilibrée.

La diarrhée peut indiquer non seulement un trouble digestif temporaire. C'est souvent le signe d'une maladie grave, de sorte que les symptômes dangereux ne peuvent être ignorés. Pour la période de malaise, il est conseillé à une femme de réduire ses besoins pour elle-même et de ne pas porter tous les soucis du bébé sur ses propres épaules. Vous pouvez demander de l'aide à des parents proches, en gardant la force de récupérer.

Diarrhée chez une mère qui allaite: que faire

La diarrhée de maman pendant l'allaitement n'est pas seulement une nuisance ennuyeuse. Non seulement les substances bénéfiques sont transmises à l'enfant par le lait maternel. Quelle est la cause de la diarrhée, comment la traiter et puis-je continuer à allaiter mon bébé?

Causes de la diarrhée

Diarrhée (diarrhée) - selles molles fréquentes.

Causes possibles de diarrhée:

  • empoisonnement. Vous pouvez être empoisonné non seulement par de la nourriture avariée et de mauvaise qualité, des médicaments, mais aussi simplement en mangeant excessivement quelque chose de trop épicé ou gras. Cela conduit à des nausées, des vomissements et parfois de la fièvre;
  • infection intestinale. Les bactéries pathogènes qui pénètrent dans les intestins par des mains non lavées ou des fruits et des baies se multiplient et commencent à sécréter des toxines. De toutes les causes de diarrhée, le non-respect des règles d'hygiène pour un bébé est la plus dangereuse;
  • syndrome du côlon irritable - une conséquence du stress émotionnel, du choc, du stress. Les jeunes mères ont beaucoup de tout cela. Afin de ne pas confondre un tel trouble avec un empoisonnement ou une infection, il est important de se rappeler: avec le syndrome du côlon irritable, il n'y a pas de nausées, de vomissements, de fièvre, de sang dans les selles. La diarrhée ne survient que le jour, la nuit, les intestins se calment, mais le matin, tout recommence;
  • allergie. Si vous connaissez la réaction, retirez cet aliment de votre alimentation..

Toutes ces raisons surviennent parfois par hasard, personne n'est à l'abri de cela.

Mais la diarrhée chez une mère qui allaite peut devenir un problème grave: le corps après l'accouchement est encore affaibli, plus sensible aux infections et au stress, et une mère qui allaite est limitée dans le choix des médicaments. Le résultat est une déshydratation, un épuisement, une lactation altérée et d'autres conséquences désagréables..

Suivez les règles d'hygiène et contrôlez ce que vous mangez: si les produits sont périmés, s'il y a des allergènes, etc..

Soyez prudent, assurez-vous de consulter un médecin si:

  • la diarrhée dure trois jours ou plus, des étourdissements, des sueurs froides coulent, vous vous sentez faible - il s'agit d'une diarrhée chronique, elle menace une déshydratation potentiellement mortelle;
  • diarrhée avec du sang - un signe de saignement interne.

Est-il possible d'allaiter avec la diarrhée

Avec une hygiène soignée, la diarrhée de maman ne nuit pas au bébé. De plus, en cas d'infections intestinales, les cellules immunitaires de la mère sont transférées au bébé avec le lait..

Exception - intoxication grave par des médicaments ou des toxines graves.

Dans d'autres cas, ce n'est pas la diarrhée de la mère qui est dangereuse pour le bébé, mais les médicaments prescrits pour le traitement de la diarrhée.

Si votre médecin vous a prescrit des médicaments pour lesquels vous ne pouvez pas nourrir votre bébé, assurez-vous d'exprimer le lait pour soutenir la lactation..

Traiter la diarrhée chez une mère qui allaite

Le médecin doit déterminer la cause de la diarrhée et établir un schéma thérapeutique. Comment traiter la diarrhée avec l'hépatite B chez la mère dépend de la cause du trouble.

Médicaments

Les sédatifs autorisés aideront avec le syndrome du côlon irritable, sans danger «No-shpa» ou «Drotaverin» fera face à la douleur dans l'abdomen.

Si le trouble est dû à une allergie, il est important de trouver le produit allergène et de l'éliminer de l'alimentation. Boire beaucoup de liquides et de sorbants (Enterosgel, charbon actif, Polysorb, Sorbeks, etc.) aidera à soulager les symptômes..

Les sorbants sont également prescrits pour les intoxications ou les infections intestinales..

Dans les cas où des antibiotiques sont nécessaires, une consultation médicale est nécessaire, car nombre d'entre eux («tétracycline», «doxycycline», «lévomycétine», etc.) sont catégoriquement contre-indiqués pour les mères allaitantes. Même si les instructions du médicament permettent son utilisation pendant l'allaitement, seul le médecin notera le schéma thérapeutique, la durée du traitement et surveillera le résultat du traitement..

La principale chose pour laquelle la diarrhée est dangereuse est la déshydratation. Si 1,5 litre de liquide par jour suffit à une personne en bonne santé, alors avec la diarrhée, en particulier une mère qui allaite, plus de 2 litres sont nécessaires. Le médicament "Regidron" aidera à garder l'eau dans le corps, à normaliser l'équilibre acido-basique. Il est vendu en pharmacie sous forme de poudre pour préparation de solution..

Régime

Avec la diarrhée, il est important de ne pas aggraver la situation, un régime strict est donc nécessaire. Vous ne pouvez pas manger du tout - vous avez besoin de force pour récupérer et pour que la lactation ne s'arrête pas.

Même s'il n'y a pas d'appétit, mangez des bouillons, des légumes ou du poulet léger, du porridge en petites portions. Viande, poisson, légumes - cuits à la vapeur, bouillis ou cuits au four. Pour thé - séchoirs ou croûtons maigres. Pas d'aliments épicés, frits, de légumes et de fruits frais. Avec les produits laitiers fermentés, attendez la récupération complète.

Remèdes populaires

Il existe plusieurs remèdes populaires éprouvés pour arrêter la diarrhée. Que peut une mère qui allaite pour la diarrhée, sauf pour les médicaments:

  • bouillon de riz. Enveloppe et apaise parfaitement les intestins irrités. Deux cuillères à café de riz sont bouillies pendant 30 à 40 minutes dans 0,5 litre d'eau, refroidies et filtrées. Prendre 4 cuillères à soupe toutes les 2-3 heures;
  • cerisier des oiseaux. Les baies sont versées avec de l'eau bouillante, insisté, bu un demi-verre trois fois par jour;
  • Grenat. Les croûtes sont versées avec un verre d'eau bouillante, insistées et bues immédiatement;
  • Écorce de chêne. Versez une cuillère à café d'écorce de chêne (vendue en pharmacie) avec un verre et demi d'eau chaude et faites bouillir pendant dix minutes. Le bouillon se boit trois fois par jour, une cuillère à soupe.

Résumer

La diarrhée est toujours un problème inattendu. Si cela s'est produit, essayez de vous souvenir de ce qui aurait pu être empoisonné, de l'endroit où vous avez contracté une infection, de ce qu'une allergie a pu causer.

Consulter un médecin, surtout lorsque la situation est grave et que des médicaments sont nécessaires.

Si vous pouvez continuer à allaiter, allaitez. Sinon, exprimer le lait.

Diarrhée pendant l'allaitement: traitements

La diarrhée chez une mère qui allaite est assez courante, car il existe de nombreuses raisons à son apparition. Les troubles intestinaux peuvent être de courte durée et se résorber rapidement. Parfois, le problème est considéré comme le signe d'une maladie dangereuse qui provoque le développement de complications graves..

De nombreuses mères se demandent s'il est nécessaire d'allaiter le bébé dans un tel état ou s'il vaut mieux abandonner l'idée. La réponse dans ce cas est ambiguë et dépend de divers facteurs..

L'article parlera des médicaments et des remèdes populaires pour traiter la diarrhée, car tous les médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant l'allaitement..

Raisons possibles

La diarrhée pendant l'allaitement chez une femme peut résulter de nombreux facteurs.

Les raisons possibles du développement d'un phénomène aussi désagréable peuvent être les suivantes:

  • dysbiose intestinale;
  • intoxication alimentaire;
  • invasions helminthiques;
  • syndrome du côlon irritable;
  • une mauvaise nutrition;
  • allergie;
  • non-respect des règles d'hygiène;
  • maladies du système digestif;
  • maladies infectieuses.

Parfois, un tel processus pathologique commence même après une situation stressante (diarrhée neurogène).

La diarrhée, provoquée par une infection intestinale, est considérée comme sévère. Les micro-organismes pathogènes provoquent des maladies telles que l'infection à rotavirus, la dysenterie, le choléra, la salmonellose.

Symptômes de la pathologie

La diarrhée chez les mères qui allaitent présente les mêmes symptômes que chez les femmes non allaitantes et se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • selles molles;
  • augmentation de la fréquence des selles;
  • douleur dans l'abdomen;
  • la nausée;
  • faiblesse générale;
  • ballonnements;
  • somnolence;
  • décoloration des selles.

Les infections intestinales et les intoxications sévères peuvent également être accompagnées de vomissements sévères, d'hyperthermie.

Avec la diarrhée, il y a une éruption cutanée et une rougeur sur la peau.

Dans les cas fréquents, la diarrhée n'est pas dangereuse et passe rapidement après l'utilisation de médicaments ou de remèdes populaires. Cependant, il existe également des signes dangereux qui indiquent des pathologies graves entraînant des conséquences indésirables..

Signes dangereux: lorsqu'une consultation spécialisée est nécessaire

Si la diarrhée d'une femme n'est pas fréquente et n'est pas prolongée, elle peut généralement être éliminée avec des médicaments ou des médecines alternatives. L'indigestion chronique et abondante est sévère et nécessite l'avis d'un spécialiste.

Une diarrhée sévère est dangereuse car elle peut entraîner une déshydratation. Dans ce cas, le corps d'une mère qui allaite commence à perdre toutes les substances et vitamines utiles et nécessaires..

Si plus de 10% de liquide est perdu, des conséquences indésirables surviennent, telles qu'une faiblesse générale, une perte de poids, une perte d'appétit. Cette condition peut même aboutir à la mort..

Il est nécessaire de consulter un spécialiste lorsque la diarrhée d'une femme dure plus de trois jours.

À la suite de ce phénomène, un état de choc se développe..

Le choc est accompagné de signes tels que tachycardie, sueurs froides, vertiges, faiblesse. Ces symptômes nécessitent une attention médicale..

Une consultation médicale est également nécessaire si la fréquence des selles est de sept fois par jour..

Contacter en temps opportun un établissement médical dans une telle situation aidera à éviter la déshydratation..

Une ambulance doit être appelée lorsque du sang se trouve dans les selles. Un phénomène similaire peut indiquer des saignements dans les organes digestifs. Le danger peut être des matières fécales noires ou vertes avec du mucus.

Avec une forte fièvre et des vomissements accompagnant la diarrhée, une hospitalisation est également nécessaire. La survenue de crises est considérée comme un signe dangereux..

Est-il nécessaire d'arrêter de nourrir

Les experts disent que la diarrhée associée à l'hépatite B est dangereuse pour la mère, pas pour l'enfant. La diarrhée n'affecte que les intestins et n'affecte pas la qualité du lait maternel.

Voie d'infection intestinale - mains sales et aliments mal transformés.

Les bactéries qui provoquent le développement de la maladie ne sont pas transmises par le lait maternel. Cependant, dans le même temps, la mère doit se laver soigneusement les mains afin que les micro-organismes pathogènes ne pénètrent pas par voie fécale-orale dans le corps du bébé..

Certains médecins, au contraire, conseillent de continuer à s'alimenter, car avec le lait, les cellules immunitaires développées qui protégeront le bébé à l'avenir pénètrent dans le bébé.

Le médecin recommandera d'arrêter l'allaitement lorsqu'il prescrira des médicaments contre la diarrhée, qui sont contre-indiqués pendant l'allaitement. Cependant, il est important de noter que la plupart des médicaments et des remèdes populaires sont absolument sans danger - ils ne pénètrent pas dans le lait maternel et n'affectent pas négativement le bébé..

L'annulation de l'allaitement est le plus souvent nécessaire en cas de prise d'antibiotiques.

Si l'infection est virale ou si l'état de la femme s'aggrave constamment, l'allaitement peut être temporairement arrêté..

Parfois, l'utilisation de médicaments nécessite la sélection d'un régime de traitement spécial.

Par conséquent, s'il est possible de nourrir un bébé souffrant de diarrhée, vous devez demander à votre médecin.

Traitement

Il est possible de traiter la diarrhée d'une mère qui allaite à l'aide de médicaments et de méthodes traditionnelles. Cependant, il est important que ces produits soient approuvés par un spécialiste, car certains d'entre eux sont interdits pendant l'allaitement..

Il est nécessaire pour la diarrhée pour une femme de manger correctement. Pour ce faire, les produits qui provoquent la diarrhée sont exclus et la nourriture est introduite dans l'alimentation, ce qui affecte doucement et astringemment les intestins..

Médicaments

Le traitement de la diarrhée chez une mère qui allaite vise principalement à éliminer la cause profonde de la diarrhée, à éliminer les symptômes et à prévenir les complications.

Pendant l'allaitement, un traitement médicamenteux est autorisé, ce qui n'est pas contre-indiqué chez une femme qui allaite. Vous pouvez prendre des médicaments appartenant au groupe des sorbants.

  • Sorbex;
  • Enterosgel;
  • Smecta;
  • Ecoflor;
  • Polysorb;
  • Karbolene;
  • Atoxil;
  • Lactofiltrum.

Ces remèdes sont efficaces pour les infections intestinales et les intoxications, car ils aident à éliminer les toxines du corps. Dans le même but, vous pouvez boire du charbon actif noir et blanc. Les préparations contenant de la pectine de pomme aident bien.

Pour éviter la déshydratation, il est recommandé de prendre Rehydron. La poudre est diluée dans un litre d'eau plate et bue par petites gorgées tout au long de la journée.

Pour les infections intestinales, des antibiotiques sont utilisés, auxquels les bactéries responsables de la diarrhée sont sensibles. Les médicaments antibactériens ne sont prescrits que par un médecin expérimenté.

Les probiotiques sont prescrits pour restaurer la microflore intestinale.

  • Bifiform;
  • Yaourt;
  • Bifidumbacterin;
  • Linex;
  • Lactovite;
  • Hilak Forte.

Si la diarrhée survient sur une base nerveuse, des comprimés à effet sédatif sont prescrits.

Il est important de se rappeler que l'automédication peut aggraver la situation et nuire au bébé, par conséquent, seul un spécialiste a le droit de prescrire des médicaments.

Méthodes traditionnelles de thérapie

Les thérapies alternatives sont un autre moyen sûr et efficace de soulager la diarrhée.

Pendant l'allaitement, vous pouvez utiliser ces remèdes populaires:

  1. Décoction d'écorce de chêne. Pour préparer le médicament, une cuillerée de matières premières est bouillie dans un demi-litre d'eau pendant dix minutes. Vous devez boire ce remède trois fois par jour. Dosage à la fois - une cuillère à soupe.
  2. Infusion de baies de cerisier. Versez une cuillerée de baies avec une tasse d'eau bouillante et laissez reposer trente minutes. Vous devez boire un demi-verre trois fois par jour. Vous pouvez également utiliser des baies sèches pour vous débarrasser de la diarrhée..
  3. Poivre noir sous forme de pois en quantité de cinq à dix pièces. Les céréales peuvent être lavées à l'eau claire.
  4. Thé à la camomille. Une cuillerée de plante sèche écrasée doit être versée avec de l'eau bouillante et insistée pendant quinze minutes. Ce thé peut être fabriqué à partir de plantain.
  5. Décoction d'écorce de grenade. Pour la cuisson, prenez une cuillère à soupe de peau sèche ou fraîche et insistez dans l'eau bouillante jusqu'à ce que la boisson acquière une teinte rose-rouge.

Pour la diarrhée neurogène, les thés à base d'herbes médicinales qui ont un effet calmant, par exemple une décoction de menthe poivrée, seront efficaces. Boire du thé à la menthe est conseillé avant chaque repas.

Vous pouvez également prendre des décoctions de myrtilles, agripaume, potentille, valériane, thym.

Des moyens rapides de se débarrasser de la diarrhée sans nuire à votre bébé

Vous pouvez arrêter rapidement la diarrhée en utilisant des remèdes populaires..

Ces médicaments aident bien:

  1. Infusion d'écorces de grenade. Ce produit a un effet antibactérien, de sorte que la diarrhée disparaît rapidement. La peau est d'abord écrasée et versée avec de l'eau bouillante. Pour améliorer la condition, vous devez boire un verre d'infusion.
  2. Décoction de riz. Ce remède aidera à soulager les irritations intestinales. Les gruaux sont bouillis dans beaucoup d'eau. Seul le liquide doit être pris.

Des médicaments tels que les sorbants ci-dessus vous aideront à vous débarrasser rapidement de la diarrhée..

Régime

Pour la diarrhée, une des composantes importantes du traitement est une bonne nutrition..

Il est important d'éviter les aliments suivants:

  • assaisonnements et épices;
  • aliments frits et gras;
  • cornichons;
  • nourriture en boîte;
  • viandes fumées;
  • marinades et sauces;
  • Lait;
  • blé;
  • Fast food;
  • produits semi-finis;
  • aliments à base de lait fermenté;
  • champignons;
  • de l'alcool;
  • boissons gazeuses;
  • pain frais;
  • bonbons;
  • jus de fruits et de légumes;
  • les légumineuses;
  • fruit;
  • légumes frais;
  • café.

Le régime doit inclure des plats cuits à la vapeur, cuits à l'étouffée ou bouillis.

Les viandes et poissons faibles en gras sont recommandés, ainsi que les soupes, les pommes de terre bouillies, les craquelins, les pommes (cuites au four) et les céréales. Les experts conseillent de manger des noix et de boire de la gelée pour se débarrasser de la diarrhée.

Le premier jour de la diarrhée, l'appétit s'aggrave généralement, mais la mère doit manger pour ne pas réduire la quantité et la qualité du lait.

Il est conseillé de manger de petites portions, mais plus souvent. Il est préférable d'augmenter la fréquence des repas jusqu'à six fois par jour..

Pour éviter le développement de la déshydratation du corps, vous devez établir un régime de consommation d'alcool. Pour ce faire, vous devez boire au moins trois litres de liquide. Vous pouvez utiliser des boissons aux fruits, des boissons aux fruits, du thé noir vert ou faible, du bouillon d'églantier, de l'infusion de myrtille et de l'eau plate ordinaire.

La diarrhée chez une mère qui allaite peut être causée par de nombreux facteurs. Le traitement de cette affection et la capacité de continuer à nourrir le bébé dépendent également de la cause sous-jacente..

Les principaux moyens de se débarrasser de la diarrhée pendant l'allaitement sont les remèdes populaires et les médicaments. Cependant, seul un médecin expérimenté peut les prescrire à une femme. Par conséquent, une mère qui allaite n'est pas autorisée à s'automédiquer..

En cas de pathologie, il est impératif de respecter une bonne nutrition et d'établir un régime de boisson pour éviter les complications graves.

Trouble intestinal chez une mère qui allaite: est-il possible de continuer HB

La diarrhée est une chose délicate et extrêmement désagréable. Cela peut arriver n'importe où et avec n'importe qui. Ce n'est pas toujours une question d'empoisonnement banal, le problème peut être beaucoup plus grave. Parfois, la diarrhée chez une mère qui allaite provoque une indigestion chez un bébé allaité. Les traitements conventionnels de lactation ne sont pas toujours appropriés. Et il est impératif de traiter la diarrhée, car elle menace de déshydratation.

Pourquoi cela arrive-t-il

Lors de l'allaitement, il existe plusieurs causes principales de diarrhée chez la maman.

Syndrome du côlon irritable

Les causes quotidiennes les plus courantes peuvent provoquer une indigestion: stress quotidien, émotions, expériences - ce à quoi une jeune mère est confrontée presque tous les jours. Avec ce syndrome, les vomissements n'apparaissent pas, la température est normale et il n'y a pas de sang dans la décharge. La diarrhée ne tourmente pas maman la nuit, car pendant le sommeil, les parois intestinales se relâchent et ne stimulent pas de nouvelles pulsions. Cependant, sortir du lit le matin tonifie vos muscles et votre diarrhée est là..

Dysbactériose

On sait que les bifidobactéries vivent dans l'intestin - elles prévalent normalement. La présence d'E. Coli, de staphylocoques et de champignons est également la norme. En cas de manque d'enzymes dans le corps de la mère, lorsque des bactéries étrangères pénètrent, la microflore intestinale est perturbée. Les symptômes de la dysbiose sont très similaires à ceux du syndrome du côlon irritable, la température corporelle restera probablement également normale et les vomissements n'apparaîtront pas..

Empoisonnement

Les produits ne sont pas toujours de haute qualité et une mère qui allaite court le risque de manger quelque chose de rassis, ce qui entraînera inévitablement une intoxication. Symptômes distinctifs d'empoisonnement: nausées, vomissements, fièvre modérée, maux d'estomac. Il est généralement possible de diagnostiquer une intoxication 2 à 6 heures après avoir consommé le produit malheureux..

Infections intestinales

Nourriture mal lavée, mains sales, hygiène inadéquate à la maison - bonjour encore, diarrhée! C'est exactement ce qu'on appelle «l'indigestion». Habituellement, en cas d'infection intestinale, il n'est pas nécessaire d'interrompre l'allaitement, car la maladie se transmet par des mains non lavées et non par le lait maternel. L'action principale de la mère, pour ne pas nuire au bébé, est de bien se laver les mains le plus souvent possible, avant chaque contact et chaque tétée du bébé..

Réaction allergique

Parfois, les allergies alimentaires surviennent soudainement et peuvent également provoquer de la diarrhée. Le plus souvent, les allergies se manifestent par des éruptions cutanées et une indigestion. Vous devez exclure les aliments suspects du régime et observer ce qui vous arrivera.

Infection à rotavirus

Une maladie extrêmement désagréable et plus difficile chez les enfants. Parfois, on l'appelle «grippe intestinale», ce qui est incorrect, car les agents responsables sont des virus d'un groupe complètement différent. L'infection à rotavirus est caractérisée par:

  • apparition soudaine et aiguë;
  • vomissements (souvent avec du mucus);
  • une forte augmentation de la température;
  • selles molles et jaunes le premier jour, argileuses, grises les deuxième et troisième.

L'allaitement avec le rotavirus est possible et nécessaire, car les immunoglobulines de la mère du lait protègent le bébé de l'infection. L'enfant ne doit pas être embrassé ou touché avec des mains non lavées. Et tu peux donner du sein.

Si la diarrhée est prolongée (plus de 3 jours), sévère - elle est très dangereuse et nécessite une attention médicale immédiate. La diarrhée qui dure plus de trois jours ne provoque pas seulement une dyspepsie (déshydratation). Cela peut provoquer un choc, dans lequel il y a de la sueur froide sur tout le corps, une faiblesse, des battements, des nausées. Avec de tels symptômes, une hospitalisation urgente est nécessaire.!

Séparément, il est nécessaire de mettre en évidence la forme la plus dangereuse de diarrhée - les selles contenant des impuretés sanguines. On l'appelle aussi «selles noires», car le sang peut apparaître sous forme de caillots et peut tacher les selles en noir. Il est nécessaire d'appeler une ambulance, car cela signifie que les saignements intestinaux ont commencé et que vous ne pouvez pas hésiter à l'hospitalisation.

Pourquoi est-il important d'appeler un médecin

Si une mère qui allaite a la diarrhée, il est important d'appeler un médecin et d'identifier l'agent pathogène. Le traitement de la diarrhée, comme tout autre traitement, est prescrit par le médecin et non par le patient lui-même. La diarrhée est dangereuse non seulement lorsqu'elle est associée à des vomissements, de la fièvre, mais même si les selles sont légèrement éclaircies. Parce que le principal danger de diarrhée est la déshydratation. Il est important de remplacer la perte de liquide. Après tout, en perdant de l'humidité, le corps perd également des sels, nécessaires à son travail stable..

La diarrhée chronique est dangereuse car la déshydratation avec ce diagnostic est accélérée. La perte de dix pour cent des fluides corporels provoque des troubles extrêmement graves, et si son volume atteint 25 pour cent, la mort surviendra. Faire le bon diagnostic est la moitié du succès dans le traitement de la diarrhée.

Comment traiter la diarrhée chez une mère qui allaite

La prescription d'un médicament contre la diarrhée pendant l'allaitement est la prérogative du médecin. N'ayez pas peur de prendre des médicaments, car dans les conditions de la médecine moderne, il existe de nombreuses possibilités de prescrire un traitement autorisé pour l'allaitement. Cependant, si pour une raison quelconque, il est impossible de voir un médecin, maman peut essayer de s'aider elle-même.

Médicament

Comment traiter la diarrhée par l'allaitement??

  • Si le corps est déjà sévèrement déshydraté, vous pouvez utiliser Regidron. Ce remède rétablit l'équilibre des sels. Le médicament est une poudre qui doit être diluée dans de l'eau et bu tout au long de la journée..
  • Le charbon actif régulier aidera à éliminer les toxines du corps. Habituellement, les recommandations pour son utilisation sont prescrites pour prendre 1 comprimé pour 10 kilogrammes de poids du patient..
  • Parmi les médicaments considérés comme sûrs pour la mère et le bébé, on distingue Polysorb, Sorbex et Atoxil, qui, comme le charbon, sont des sorbants. Ils se présentent également sous forme de poudre à dissoudre dans l'eau et à boire avant les repas..
  • Parmi les médicaments familiers à tout le monde, Smecta peut également être recommandé. Ce médicament ne nuira pas à la mère qui allaite, car l'ingrédient actif, le diomexit, est un composant naturel, il stabilise rapidement le système digestif et apaise les muqueuses irritées. En outre, le médicament aidera à éliminer les gaz.

Remèdes populaires

Les remèdes les plus souvent recommandés pour la diarrhée pendant l'allaitement peuvent être stockés par vous-même ou achetés dans votre pharmacie la plus proche:

  1. Bouillon d'écorce de chêne. Le produit est sans danger pour la mère et le bébé, a un fort effet anti-inflammatoire et est facilement disponible. Versez une cuillère à café de la préparation sèche avec un verre d'eau bouillante, faites bouillir pendant environ dix minutes et buvez une cuillère à soupe du bouillon refroidi trois fois par jour.
  2. Bouillon de riz. Il a des propriétés enveloppantes intestinales, qui aideront à protéger les muqueuses irritées du suc gastrique acide, ainsi qu'à soulager l'irritation. Ajouter deux cuillères à café de riz à un demi-litre d'eau bouillante (bien rincer au préalable) et cuire 40 minutes à feu doux. Laisser refroidir, filtrer et boire un quart de tasse toutes les 2-3 heures.
  3. Pelures de grenade. Les pelures de grenade contiennent des agents antibactériens uniques qui peuvent débarrasser le corps des germes responsables de la diarrhée. Pour la cuisson, épluchez la grenade, retirez la partie blanche de la peau, hachez-la et remplissez-la d'un verre d'eau bouillante. Insister avant de tacher l'eau et boire entier.

Régime alimentaire et régime de boisson

Le premier et avant tout pour la diarrhée est de boire autant d'eau que possible. Le volume pour une mère qui allaite ne doit pas être inférieur à trois litres par jour.

Cependant, il faut se rappeler que boire beaucoup de liquides pendant la lactation entraîne une augmentation de la production de lait. Si le sein est devenu douloureux, l'enfant ne peut pas faire face au volume, l'excès doit être exprimé afin de ne pas gagner de lactostase.

Le régime est recommandé non strict, mais à l'exclusion des gras, frits, très salés, afin de ne pas alourdir le système digestif déjà souffrant. Bien que parfois vous n'ayez pas envie de manger pendant la diarrhée, il est toujours préférable de consommer, au moins un peu, des aliments légers pour que le corps puisse récupérer plus rapidement. Les bouillons de légumes et de viande légère vous aideront à obtenir des vitamines et à restaurer la force, les céréales rempliront le corps de micro-éléments utiles. Vous pouvez manger de la nourriture cuite à la vapeur.

Quelles drogues sont interdites

De nombreux médicaments contre la diarrhée ne peuvent pas être bu pendant l'allaitement. Ce sont des antibiotiques tétracycline, lincomycine et lévomycétine commune. Ce dernier est strictement interdit lors de l'allaitement. Il pénètre très rapidement dans le lait et peut provoquer le développement d'une maladie aussi désagréable que l'anémie aplasique due à une altération de l'hématopoïèse de la moelle osseuse.

Il est également contre-indiqué de prendre des antibiotiques du groupe des fluoroquinolones (ciprofloxacine connue, nolicine, abaktal), qui affectent négativement la croissance osseuse cartilagineuse du bébé..

Puis-je continuer à me nourrir

La nécessité ou non d'arrêter d'allaiter en raison de la diarrhée dépend du diagnostic de votre médecin. Une large sélection de médicaments modernes vous permet de choisir un traitement pour la mère qui n'interférera pas avec l'allaitement du bébé. Ces médicaments ne passent pas dans le lait et sont rapidement éliminés du corps. Dans certains cas, la mère peut deviner l'heure de la lactation et prendre le médicament immédiatement après la tétée, de sorte qu'au moment de la prochaine tétée, elle ait le temps de quitter le corps..

Parfois, les médecins recommandent d'arrêter l'allaitement et de transférer le bébé dans une formule temporaire pour les infections bactériennes aiguës de l'intestin, telles que la dysenterie et la salmonellose. L'objectif du sevrage est de minimiser le risque d'infection. Mais tout n'est pas si simple ici. L'infection se transmet principalement par les mains. Si l'enfant est déjà infecté, mais qu'il n'y a pas encore de manifestations cliniques, les immunoglobulines de la mère l'aideront à faire face à l'infection. S'il est transféré dans un mélange, ces changements ne feront qu'aggraver la situation. Par conséquent, les conseillers en hépatite B estiment que l'allaitement doit être poursuivi même dans cette situation difficile..

Il conviendra que la mère consulte un bon pédiatre et un conseiller spécialisé en hépatite B, pèse le pour et le contre, puis ne prend une décision.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Espumisan baby: mode d'emploi pour les nouveau-nés et à quoi il sert; combien et comment donner, prix, avis, analogues

Infertilité

Le médicament est prescrit aux nouveau-nés dans les premiers mois de la vie, lorsqu'ils s'inquiètent de coliques intestinales.

Grossesse 19 semaines

Infertilité

19e semaine de grossesse - combien de mois?Votre cinquième mois de grossesse est en cours. Quatre ans et demi, c'est fini, et maintenant vous entrez dans la troisième semaine du cinquième mois - le dix-neuvième.

Cystite chez la femme enceinte

Nutrition

La cystite chez la femme enceinte est le leader constant des problèmes urologiques chez les femmes enceintes. Dans cette maladie, les parois de la vessie deviennent enflammées, ce qui entraîne une violation de ses fonctions.