Principal / Nouveau née

Placenta pendant la grossesse

La séparation du placenta est la dernière étape du travail. Après cela, la femme passe enfin de la catégorie des femmes en travail à la catégorie des mères nouvellement créées. Tout le monde a entendu parler de l'après-naissance, mais dans la pratique, de nombreuses questions se posent à ce sujet. Dans cet article, nous parlerons de ce qu'est l'accouchement, comment et pourquoi il est né, et ouvrirons également le voile du secret sur le sort de l'accouchement après l'accouchement..

Ce que c'est?

Ce que les femmes en travail et les médecins appellent l'accouchement, en médecine, a un deuxième nom scientifique - le placenta. Cet organe est temporaire, il surgit, se développe, vieillit et est rejeté dans un temps strictement limité. Vous n'avez besoin d'un placenta que pendant la grossesse. Après la naissance de l'enfant, il n'y a plus besoin de «place d'enfant», il naît, mettant complètement fin à sa propre existence.

Le placenta ressemble à une pastille, un disque arrondi. Pendant la grossesse, son épaisseur et sa structure varient quelque peu en fonction du degré de maturité et de certains facteurs externes et internes..

Le placenta est situé sur la paroi de l'utérus, c'est le lien de connexion des deux - la mère et le fœtus. À travers le placenta, l'enfant reçoit de l'oxygène, de la nutrition et des nutriments de la circulation sanguine maternelle. Ici, tout ce qui devient inutile pour le bébé retourne dans le corps de la mère: le dioxyde de carbone, les produits métaboliques. Le placenta produit des hormones importantes pour maintenir la grossesse et stimuler le travail. Pendant la grossesse, le "siège bébé" sert de protection fiable pour le bébé.

Dans la compréhension des obstétriciens, la post-naissance n'est pas seulement le placenta lui-même, mais également certaines autres structures embryonnaires qui partent au stade final de la naissance de la cavité utérine. Cela fait partie du cordon ombilical adjacent au placenta, toutes les membranes et les lobules du placenta lui-même.

Une «place d'enfant» se forme dès le jour de l'implantation d'un ovule fécondé dans la cavité utérine. Les villosités choriales commencent à se développer dans l'endomètre, formant une structure complexe. À la 12e semaine de grossesse, le chorion devient un jeune placenta. Normalement, entre 35 et 36 semaines de grossesse, le placenta vieillit rapidement, s'épuise et perd progressivement ses fonctions. Au moment de l'accouchement, le poids du placenta est en moyenne d'environ un demi-kilogramme.

L'importance du placenta pendant la grossesse est difficile à surestimer. Compte tenu de ses fonctions, il devient un organe temporaire irremplaçable, sans lequel ou avec des pathologies sévères dont, porter un enfant sera impossible..

Comment est né?

Le placenta en travail normal naît après le bébé. Lorsque l'étape la plus difficile de l'accouchement est terminée et que le bébé est né, annonçant la salle d'accouchement avec le premier cri, les femmes commencent la troisième étape du travail. Le mécanisme de rejet du placenta est posé par la nature elle-même, et donc la post-naissance se laisse en l'absence de complications. Cela se produit dans les 20 minutes à 1 heure après la naissance du fœtus..

La femme et l'obstétricien sont informés du début de la naissance du placenta par la reprise des contractions. Ils ne sont pas aussi douloureux que le pré-poussée et le push-pull. Le placenta commence à exfolier pour des raisons assez physiologiques - après que l'enfant a quitté la cavité utérine, le volume de l'organe reproducteur est considérablement réduit, les parois de l'utérus «s'affaissent». Il devient difficile de les retenir après la naissance. De plus, après avoir coupé le cordon ombilical, le flux sanguin est perturbé, ce qui était fœtoplacentaire, c'est-à-dire qu'il reliait le fœtus et le placenta.

Une femme est invitée à pousser une seule fois à la naissance du placenta. Cela suffit pour que le placenta quitte complètement l'utérus. Lors du décollement du placenta, les obstétriciens évaluent les signes de son décollement de la paroi utérine en fonction de signes spécifiques:

  • l'utérus se ramollit et change l'angle de déviation vers le côté droit (signe diagnostique de Schroeder);
  • la partie du cordon ombilical qui sort du tractus génital après la naissance du bébé, serrée avec une pince, commence à s'allonger au fur et à mesure que le placenta descend de sa place jusqu'à la sortie de l'utérus (signe d'Alfred);
  • un désir inconscient et fort de pousser, presque le même que celui éprouvé par la femme au début de la période de poussée du travail (un signe diagnostique de Mikulich).

Il existe d'autres signes et méthodes obstétriques pour déterminer la séparation du placenta. Le temps d'attente pour le département ne dépasse généralement pas deux heures. Si la post-naissance ne part pas naturellement pendant cette période, elle est supprimée manuellement.

Cela se produit de différentes manières, selon la méthode choisie par l'obstétricien. La femme peut recevoir un soulagement de la douleur ou la mettre dans un sommeil médicamenteux. Le fait est que la séparation manuelle du placenta est une étape très importante et difficile, associée au risque d'hémorragie massive. Au cours des neuf mois de grossesse, le placenta se développe fermement dans le tissu utérin, les vaisseaux sanguins s'entrelacent. Une séparation inappropriée peut entraîner un traumatisme généralisé de la paroi utérine.

Le plus souvent, les obstétriciens utilisent les méthodes d'urgence suivantes d'expulsion du placenta.

  • Selon Abuladze - massage de l'utérus à travers l'abdomen et à travers le vagin, suivi de la capture de la paroi abdominale par le pli longitudinal et en même temps demandant de pousser.
  • Selon Geter - massage du fond de l'utérus avec les poings avec pression progressive et déplacement du placenta vers le bas.
  • Selon Krede-Lazarevich, le bas de l'utérus est serré avec la main droite de sorte qu'un doigt reste sur la paroi avant, la paume est en bas et le reste des doigts a serré la surface arrière de l'organe reproducteur. Après, ainsi, «évacuez» les restes du placenta.

Une condition préalable à tous les types de séparation manuelle est la séparation indépendante de la «place de l'enfant» de la paroi de l'utérus, suivie d'une sortie difficile du placenta. Si le placenta ne se détache pas, la femme reçoit une anesthésie et un nettoyage manuel de la cavité utérine est effectué avec le détachement et l'ablation du placenta.

Les complications de la troisième étape du travail peuvent être très différentes. Les plus courants sont le placenta accreta, l'accrétion totale, les restes de parties du placenta dans l'utérus.

Afin d'éviter une hémorragie post-partum, qui peut être fatale pour une femme, ainsi que pour prévenir les maladies inflammatoires de l'utérus et des voies génitales après la naissance du placenta, le médecin traite l'utérus et le vagin avec des solutions antiseptiques.

La post-naissance est placée sur un plateau spécial et examinée attentivement des deux côtés - de la mère, à côté de l'utérus et de l'enfant - du côté de l'attache du cordon ombilical. S'il y a des larmes sur le placenta, son intégrité est brisée, le médecin le pliera en plusieurs parties pour s'assurer qu'il ne reste rien dans l'utérus.

Que se passe-t-il ensuite?

C'est le moment le plus mystérieux. Habituellement, une femme en travail n'est pas à la hauteur, elle se repose dans le service postnatal, le sort de la «place de l'enfant» inquiète rarement personne. Certains peuples accordaient une importance particulière au placenta. En Russie, par exemple, il a été enterré sous un jeune arbre pour que cet arbre grandisse et devienne plus fort avec l'enfant, lui donnant de la force dans des circonstances de vie difficiles. Certaines tribus d'Afrique à ce jour ont conservé la tradition de manger le placenta comme un produit aux propriétés biologiques et chimiques incroyablement précieuses..

Il est peu probable qu'une femme russe moderne reçoive l'accouchement avec elle après l'accouchement, même sur déclaration préliminaire, bien que dans certaines régions, par exemple en Tchétchénie, il s'agit d'une pratique répandue. Le fait est que l'après-naissance n'est rien de plus que du tissu biologique, exactement le même que les membres amputés. Par conséquent, il est d'usage que le placenta né agisse comme la loi le prescrit pour traiter le matériel biologique..

Il peut y avoir plusieurs options. Sa destruction est considérée comme légale par la méthode de crémation ou d'enfouissement dans un dépôt général de déchets biologiques. Selon la loi, la maternité a la possibilité de transférer la post-accouchement pour la recherche scientifique, tandis que le consentement de la femme en travail n'est pas requis. L'après-naissance peut servir de science et de matériel pour des expériences de laboratoire. Les règles d'élimination des déchets biologiques sont généralement énoncées dans la documentation d'un établissement médical particulier..

Sans faute, le médecin enregistre la post-accouchement et l'envoie pour examen histologique en cas d'accouchement anormal, la naissance d'un bébé malade ou mort. Cela est nécessaire pour établir la véritable cause des défauts de développement, des anomalies génétiques, la cause du décès de l'enfant. Les informations obtenues seront extrêmement importantes dans la planification de la grossesse ultérieure d'une femme..

S'il n'y a pas de fondement histologique, les proches de la femme ont théoriquement le droit de demander la délivrance du placenta pour son inhumation ultérieure ou à d'autres fins, mais la maternité a toutes les bases juridiques pour refuser cette demande..

Quant aux propriétés curatives vantées du placenta, selon lesquelles certains peuples recommandent aux femmes en travail de le manger, du point de vue de la médecine moderne, ce n'est rien de plus que de la sauvagerie. L'organe temporaire a tous les signes du tissu humain, il a même un caryotype identique au caryotype d'un enfant (46 XX, si une fille est née, ou 46 XY, si un garçon est né). Manger l'après-naissance est le cannibalisme dans sa forme la plus pure, car il n'y aura rien d'autre que de la chair humaine.

Aujourd'hui, il existe de nombreuses fausses théories sur les propriétés bénéfiques du placenta, sur ses propriétés mystiques et autres. Les experts conseillent aux femmes de croire moins à de telles théories et ne tentent certainement pas de répéter ce que certaines d'entre elles recommandent..

Si l'enterrement du placenta pour les proches de la mère nouvellement créée est fondamentalement important (il y a des craintes que quelqu'un extrait d'elle des cellules souches et s'enrichisse de manière indescriptible, ou ceci est une conviction religieuse), vous devez d'abord rédiger une déclaration sur le désir d'accoucher après l'accouchement à la fin de l'accouchement. Les proches devront se rendre à l'hôpital à la fin du travail et attendre que la post-accouchement soit délivrée, à moins, bien sûr, de le quitter pour un examen histologique pour des raisons médicales strictes..

Pour la naissance du placenta et la troisième étape du travail, voir la vidéo suivante.

Placenta: structure, fonction, maturité, hyperplasie, présentation, décollement

Aujourd'hui, de nombreuses mères ne connaissent pas plus la grossesse que nos parents ne le savaient. Par conséquent, de nombreuses femmes pendant la grossesse s'inquiètent de l'état de leur santé et sont très inquiètes si le médecin parle de l'état d'un organe aussi important pendant la grossesse que le placenta. Cet organe remplit les fonctions les plus importantes, et sans lui, il est en principe impossible de mener une grossesse..

Des écarts dans la structure ou le fonctionnement du placenta peuvent menacer des complications pour la mère ou le fœtus, et certaines mesures doivent être prises en temps opportun pour tout corriger. Mais que peut-il arriver au placenta et comment peut-il être dangereux? Découvrons-le ensemble.

Quel est le placenta?


Le terme «placenta» lui-même vient de la langue grecque et est traduit par le simple mot «gâteau». En effet, en apparence, le placenta ressemble à un gâteau gros et volumineux avec une "queue" qui en sort en forme de cordon ombilical. Mais ce gâteau est extrêmement important pour toute femme portant un bébé, c'est grâce à l'existence du placenta qu'il est possible de supporter et de donner normalement naissance à un enfant..

Selon la structure du placenta, ou, comme on peut l'appeler d'une autre manière dans la littérature, «la place des enfants», est un organe complexe. Le début de sa formation se produit au moment de l'implantation de l'embryon dans la paroi de l'utérus (à partir du moment où l'embryon est attaché à l'une des parois de l'utérus).

Comment fonctionne le placenta?


La partie principale du placenta est constituée de villosités spéciales qui s'y ramifient et se forment dès le début de la grossesse, ressemblant aux branches d'arbres centenaires. Le sang du bébé circule à l'intérieur des villosités et à l'extérieur des villosités sont activement lavés par le sang provenant de la mère. Autrement dit, le placenta combine deux systèmes circulatoires à la fois - le maternel de l'utérus et le fœtus, des membranes amniotiques et le bébé. Selon cela, les côtés du placenta sont également distingués - lisses, recouverts de membranes, avec un cordon ombilical ramifié - du fœtus et un lobulaire irrégulier - de la mère.

Quelle est la barrière placentaire?


C'est au niveau des villosités qu'un échange actif et constant de substances se produit entre le bébé et sa mère. L'oxygène et tous les nutriments nécessaires à la croissance et au développement sont fournis au fœtus à partir du sang de la mère, et le bébé donne à la mère des produits métaboliques et du dioxyde de carbone, que la mère retire du corps en deux. Et le plus important est que le sang de la mère et du fœtus ne se mélange à aucune partie du placenta. Les deux systèmes vasculaires - le fœtus et la mère - sont séparés par une membrane unique capable de transmettre sélectivement certaines substances et de retenir d'autres substances nocives. Cette membrane s'appelle la barrière placentaire..

En se formant et en se développant progressivement avec le fœtus, le placenta commence à fonctionner pleinement à environ douze semaines de grossesse. Le placenta retient les bactéries et les virus qui pénètrent dans le sang maternel, des anticorps maternels spéciaux qui peuvent être produits en présence d'un conflit Rh, mais en même temps, le placenta transmet facilement les nutriments et l'oxygène nécessaires à l'enfant. La barrière placentaire a la propriété d'une sélectivité particulière, différentes substances provenant de différents côtés de la barrière placentaire pénètrent dans la membrane à des degrés divers. Ainsi, de nombreux minéraux de la mère pénètrent activement dans le fœtus, mais ne pénètrent pratiquement pas du fœtus à la mère. Et aussi de nombreuses substances toxiques du bébé pénètrent activement dans la mère et de son dos - ne passent pratiquement pas.

Fonction hormonale du placenta


En plus de la fonction excrétrice, de la mise en œuvre de la respiration fœtale (puisque le placenta remplace temporairement les poumons du bébé) et de nombreuses autres fonctions, le placenta a une autre fonction importante pour la grossesse dans son ensemble - hormonale. Le placenta, au début de son plein fonctionnement, peut produire jusqu'à 15 hormones différentes qui remplissent diverses fonctions pendant le portage d'un bébé. Les toutes premières de ces fonctions sont les fonctions sexuelles, qui aident à maintenir et à prolonger la grossesse. Par conséquent, les gynécologues, avec la menace d'interruption de grossesse précoce, attendent toujours 12 à 14 semaines, aidant les premières semaines de grossesse avec des hormones de l'extérieur (dyufaston ou matin). Ensuite, le placenta commence à fonctionner activement et la menace disparaît.

Les fonctions du placenta sont si importantes qu'au début, le placenta grandit et se développe encore plus vite que votre bébé grandit. Et ce n'est pas sans raison, le fœtus pèse environ 5 grammes à 12 semaines et le placenta pèse jusqu'à 30 grammes, à la fin de la grossesse, au moment de l'accouchement, le placenta aura environ 15-18 cm d'épaisseur et l'épaisseur atteindra 3 cm, avec un poids d'environ 500 -600 grammes.

Cordon ombilical


Du côté du fœtus, le placenta est relié au bébé par un cordon solide spécial - le cordon ombilical, à l'intérieur duquel passent deux artères et une veine. Le cordon ombilical peut se fixer au placenta de plusieurs manières. Le premier et le plus courant est l'attachement central du cordon ombilical, mais l'attachement latéral ou marginal du cordon peut également se produire. La fonction du cordon ombilical ne souffre pas de la méthode de fixation. Une option très rare pour attacher le cordon ombilical peut être l'attachement non pas au placenta lui-même, mais à ses membranes fœtales, et ce type d'attachement est appelé méningé.

Problèmes de placenta


Le plus souvent, le placenta et le système du cordon ombilical fonctionnent harmonieusement et fournissent au bébé de l'oxygène et de la nutrition. Mais parfois, des dysfonctionnements peuvent survenir dans le placenta en raison de l'influence de divers facteurs - externes ou internes. Il existe différents types de troubles du développement ou de problèmes de fonctionnement du placenta. De telles modifications du placenta ne passent pas inaperçues pour la mère et le fœtus, souvent des problèmes avec le placenta peuvent avoir de graves conséquences. Nous parlerons avec vous des principales anomalies du développement et du fonctionnement du placenta et comment les identifier et les traiter..

Hypoplasie placentaire


La réduction ou l'amincissement du placenta en langage médical est appelé «hypoplasie placentaire». N'ayez pas peur de ce diagnostic, car c'est assez courant. Le fœtus n'est affecté que par une diminution significative du diamètre et de l'épaisseur du placenta.

Un placenta considérablement réduit, chez un petit enfant, est rare. Un tel diagnostic est posé si la diminution de taille est significative par rapport à la limite inférieure de la norme pour la taille du placenta à un stade donné de la grossesse. Les raisons de ce type de pathologie n'ont pas encore été clarifiées, mais selon les statistiques, un petit placenta est généralement associé au développement d'anomalies génétiques graves chez le fœtus..

Je voudrais tout de suite faire une réserve sur le fait que le diagnostic d '"hypoplasie placentaire" ne se fait pas sur la base d'une seule échographie, il ne peut être posé qu'à la suite d'un suivi à long terme de la femme enceinte. En outre, il convient toujours de rappeler qu'il peut y avoir des écarts individuels dans la taille du placenta par rapport aux valeurs normales standard généralement acceptées, qui ne seront pas considérées comme une pathologie pour chaque femme enceinte particulière à chacune de ses grossesses. Ainsi, pour une femme petite et élancée, le placenta doit être plus petit que pour une femme grande et grande. De plus, il n'y a pas de preuve à cent pour cent de la dépendance de l'hypoplasie placentaire et de la présence de troubles génétiques chez le fœtus. Mais lors du diagnostic d'une «hypoplasie placentaire», les parents seront invités à suivre un conseil génétique médical.

Pendant la grossesse, une diminution secondaire de la taille du placenta peut survenir, ce qui peut être associé aux effets de divers facteurs indésirables lors du port du bébé. Cela peut être le stress chronique ou la famine, l'alcool ou le tabagisme, la toxicomanie. En outre, les causes du sous-développement du placenta pendant la grossesse peuvent être l'hypertension maternelle, une forte exacerbation de la pathologie chronique ou le développement de certaines infections aiguës pendant la grossesse. Mais en premier lieu, le sous-développement du placenta est une gestose avec le développement d'un œdème sévère, une hypertension artérielle et l'apparition de protéines dans l'urine.

Des changements dans l'épaisseur du placenta se produisent. On considère le placenta aminci, qui a une masse insuffisante à une taille tout à fait normale pour son timing. Souvent, ces placentas minces se retrouvent dans les malformations congénitales du fœtus et les enfants naissent avec des manifestations d'insuffisance féto-placentaire, ce qui pose de graves problèmes de santé du nouveau-né. Mais contrairement au placenta hypoplasique primaire, ces enfants ne sont pas associés au risque de développer une démence..

Parfois, un placenta pelliculaire se forme - il est très large et très mince, jusqu'à 40 cm de diamètre, presque deux fois plus grand que la normale. Habituellement, la cause du développement d'un tel problème est un processus inflammatoire chronique dans l'endomètre, qui conduit à une dystrophie (déplétion) de l'endomètre..

Hyperplasie placentaire


En revanche, il existe une variante d'un très grand placenta géant, qui survient généralement en cas de diabète sévère pendant la grossesse. L'élargissement (hyperplasie) du placenta se produit également dans les maladies des femmes enceintes telles que la toxoplasmose ou la syphilis, mais ce n'est pas courant. Une augmentation de la taille du placenta peut être le résultat d'une pathologie rénale chez le bébé à naître, en présence d'un conflit Rh, lorsque les érythrocytes du fœtus avec la protéine Rh commencent à attaquer les anticorps de la mère. Le placenta peut augmenter significativement en cas de thrombose de ses vaisseaux, si l'un des vaisseaux est bloqué, ainsi qu'en cas de croissance pathologique de petits vaisseaux à l'intérieur des villosités.

Une augmentation de l'épaisseur du placenta plus que la normale peut être associée à son vieillissement prématuré. L'épaississement du placenta est également causé par des pathologies telles que le conflit Rh, l'hydropisie du fœtus, le diabète sucré d'une femme enceinte, la gestose, les maladies virales ou infectieuses transmises pendant la grossesse, le décollement placentaire. L'épaississement du placenta est normal dans les grossesses multiples.

Au cours des premier et deuxième trimestres, une augmentation du placenta indique généralement une maladie virale antérieure (ou un portage latent du virus). Dans ce cas, le placenta se développe pour prévenir les maladies fœtales..

La croissance rapide du placenta entraîne sa maturation prématurée, et donc son vieillissement. La structure du placenta devient lobulaire, des calcifications se forment à sa surface et le placenta cesse progressivement de fournir au fœtus la quantité nécessaire d'oxygène et de nutriments. La fonction hormonale du placenta en souffre également, ce qui conduit à une naissance prématurée.

Le traitement de l'hyperplasie placentaire consiste généralement en une surveillance étroite de l'état du fœtus.

Quel est le danger de changer la taille du placenta?


Pourquoi les médecins sont-ils si inquiets d'un changement significatif de la taille du placenta? Habituellement, en cas de modification de la taille du placenta, une insuffisance fonctionnelle dans le travail du placenta peut également se développer, c'est-à-dire la soi-disant insuffisance fœto-placentaire (FPN), des problèmes d'approvisionnement en oxygène et de nutrition du fœtus se formeront. La présence de FPN peut signifier que le placenta ne peut pas s'acquitter pleinement des tâches qui lui sont assignées et que l'enfant souffre d'un manque chronique d'oxygène et de l'apport de nutriments pour la croissance. Dans le même temps, les problèmes peuvent se développer comme une boule de neige, le corps de l'enfant souffrira d'un manque de nutriments, par conséquent, il commencera à prendre du retard dans le développement et un IUGR (retard de croissance intra-utérin chez le fœtus) ou un syndrome de retard de croissance fœtal (FGRS) se formera.

Pour éviter que cela ne se produise, il est préférable de traiter à l'avance la prévention de ces conditions, en traitant la pathologie chronique même avant la grossesse, afin qu'il n'y ait pas d'exacerbations pendant la gestation. Pendant la grossesse, il est important de contrôler la pression artérielle, la glycémie et de protéger au maximum la femme enceinte de toute maladie infectieuse. Vous avez également besoin d'une alimentation nutritive avec suffisamment de protéines et de vitamines..

Lors du diagnostic d'une «hypoplasie placentaire» ou d'une «hyperplasie placentaire», tout d'abord, une surveillance attentive de l'évolution de la grossesse et de l'état du fœtus est nécessaire. Vous ne pouvez pas guérir ou réparer le placenta, mais il existe un certain nombre de médicaments prescrits par votre médecin pour aider le placenta à remplir ses fonctions..

Dans le traitement de l'insuffisance fœto-placentaire émergente, des médicaments spéciaux sont utilisés - trental, actovegin ou curantil, qui peuvent améliorer la circulation sanguine dans le système placentaire à la fois de la mère et du fœtus. En plus de ces médicaments, des perfusions intraveineuses de médicaments peuvent être prescrites - rhéopolyglucine avec glucose et acide ascorbique, solutions salines. Le développement de FPI peut être de gravité variable et il est impossible de s'automédiquer avec lui, cela peut entraîner la perte de l'enfant. Par conséquent, il est nécessaire de se conformer à tous les rendez-vous d'un obstétricien-gynécologue.

Changements dans la structure du placenta


Le placenta normal a une structure lobulaire, il est divisé en environ 15-20 lobules de taille et de volume égaux. Chacun des lobules est formé à partir de villosités et d'un tissu spécial situé entre elles, et les lobules eux-mêmes sont séparés les uns des autres par des cloisons, cependant non complètes. S'il y a des changements dans la formation du placenta, de nouvelles variantes de la structure des lobules peuvent apparaître. Ainsi, le placenta peut être à deux lobes, composé de deux parties égales, qui sont interconnectées par un tissu placentaire spécial, un placenta double ou triple peut également se former, le cordon ombilical sera attaché à l'une des parties. En outre, un petit lobule supplémentaire peut se former dans le placenta normal. Encore moins souvent, le placenta dit «fenestré» peut se produire, qui présente des zones recouvertes d'une membrane et ressemblant à des fenêtres.

Il peut y avoir de nombreuses raisons à de telles déviations dans la structure du placenta. Le plus souvent, il s'agit d'une structure génétiquement établie ou d'une conséquence de problèmes de muqueuse utérine. La prévention de tels problèmes avec le placenta peut être un traitement actif des processus inflammatoires dans la cavité utérine même avant la grossesse, pendant la période de planification. Bien que les déviations dans la structure du placenta n'affectent pas autant l'enfant pendant la grossesse et n'affectent presque jamais son développement. Mais lors de l'accouchement, un tel placenta peut causer beaucoup de problèmes aux médecins - un tel placenta peut être très difficile à séparer de la paroi de l'utérus après la naissance du bébé. Dans certains cas, la séparation du placenta nécessite un contrôle manuel de l'utérus sous anesthésie. Le traitement de la structure anormale du placenta pendant la grossesse n'est pas nécessaire, mais lors de l'accouchement, il est impératif de le rappeler au médecin afin que toutes les parties du placenta naissent et qu'il ne reste plus de morceaux de placenta dans l'utérus. C'est dangereux pour les saignements et les infections.

Maturité du placenta


Le placenta, au cours de son existence, passe par quatre étapes successives de maturation:

Le degré de maturité du placenta 0 - dure normalement jusqu'à 27-30 semaines. Parfois, à ces stades de la grossesse, on note 1 degré de maturité du placenta, qui peut être causé par le tabagisme ou la consommation d'alcool pendant la grossesse, ainsi qu'une infection..

Le degré de maturité du placenta 1 - de 30 à 34 semaines de gestation. Pendant cette période, le placenta cesse de croître, ses tissus s'épaississent. Il s'agit d'une période cruciale où tout écart peut constituer un danger pour la santé du fœtus..

Maturité du placenta 2 - dure de 34 à 39 semaines de gestation. Il s'agit d'une période stable pendant laquelle une certaine avancée de la maturité placentaire ne devrait pas être préoccupante..

Le degré de maturité du placenta est de 3 - il peut normalement être diagnostiqué à partir de la 37e semaine de grossesse. C'est le stade du vieillissement naturel du placenta, mais s'il est associé à une hypoxie fœtale, le médecin peut recommander une césarienne.

Troubles de la maturation du placenta


Pour chaque étape de la formation du placenta, il y a des périodes normales en semaines de grossesse. Un passage trop rapide ou retardé de certains stades par le placenta est une déviation. Le processus de maturation prématurée (accélérée) du placenta est uniforme et irrégulier. Habituellement, les femmes enceintes en manque de poids sont confrontées à un vieillissement prématuré uniforme du placenta. Par conséquent, il est important de se rappeler que la grossesse n'est pas le moment de suivre divers régimes, car leurs conséquences peuvent être une naissance prématurée et la naissance d'un bébé faible. Le placenta mûrira de manière inégale en cas de problèmes de circulation sanguine dans certaines de ses zones. Habituellement, de telles complications surviennent chez les femmes en surpoids, avec une toxicose tardive prolongée de la grossesse. Une maturation inégale du placenta se produit plus souvent avec des grossesses répétées.

Le traitement, comme dans l'insuffisance foetale-placentaire, vise à améliorer la circulation sanguine et le métabolisme dans le placenta. Pour éviter le vieillissement prématuré du placenta, il est nécessaire de prendre des mesures pour prévenir les pathologies et la gestose.

Mais les retards dans la maturation du placenta se produisent beaucoup moins fréquemment, et les raisons les plus courantes peuvent être la présence de diabète sucré chez une femme enceinte, la consommation d'alcool et le tabagisme. Par conséquent, il vaut la peine d'abandonner les mauvaises habitudes en portant un bébé..

Calcifications du placenta


Le placenta normal a une structure spongieuse, mais à la fin de la grossesse, certaines de ses zones peuvent devenir pierreuses, ces zones sont appelées pétrification ou calcifications placentaires. Les zones durcies du placenta ne sont pas en mesure de remplir leurs fonctions, mais généralement les parties restantes du placenta font un excellent travail avec leur tâche. En règle générale, les calcifications surviennent avec un vieillissement prématuré du placenta ou une grossesse prolongée. Dans de tels cas, le médecin surveillera de près la femme enceinte afin d'exclure le développement d'une hypoxie fœtale. Mais généralement, un tel placenta fonctionne tout à fait normalement..

Faible attachement et placenta praevia


Idéalement, le placenta devrait être au sommet de l'utérus. Mais il existe un certain nombre de facteurs qui interfèrent avec la localisation normale du placenta dans la cavité utérine. Cela peut être des fibromes utérins, des tumeurs de la paroi utérine, des malformations, de nombreuses grossesses dans le passé, une inflammation de l'utérus ou un avortement.

Un placenta bas nécessite une observation plus attentive. Il a généralement tendance à augmenter pendant la grossesse. Dans ce cas, il n'y aura aucun obstacle à l'accouchement naturel. Mais il arrive que le bord du placenta, une partie de celui-ci ou tout le placenta chevauche l'orifice interne de l'utérus. En cas de chevauchement partiel ou complet du pharynx utérin par le placenta, l'accouchement naturel est impossible. Habituellement, avec une localisation anormale du placenta, une césarienne est effectuée. Ces positions anormales du placenta sont appelées placenta praevia incomplet et complet..

Pendant la grossesse, une femme atteinte de placenta praevia peut présenter des saignements du tractus génital, ce qui entraîne une anémie et une hypoxie fœtale. Le plus dangereux est le décollement placentaire partiel ou complet, qui entraîne la mort du fœtus et une menace pour la vie de la mère. Une femme enceinte a besoin de repos complet, y compris de repos sexuel, vous ne pouvez pas faire de l'exercice, nager dans la piscine, marcher beaucoup et travailler.

Qu'est-ce que le décollement placentaire?


Qu'est-ce que le décollement placentaire prématuré? Il s'agit d'une condition lorsque le placenta (normalement ou anormalement situé) quitte le lieu de son attachement avant la date d'accouchement, c'est-à-dire le troisième stade du travail. En cas de décollement placentaire, une césarienne d'urgence est nécessaire pour sauver la vie de la mère et du fœtus. Si le placenta s'est exfolié dans de petites zones, les médecins essaient d'arrêter ce processus, en maintenant la grossesse. Mais même avec un léger décollement placentaire et de légers saignements, le risque d'épisodes répétés de décollement persiste jusqu'à l'accouchement et la femme est attentivement observée.

Les causes du décollement placentaire peuvent être un traumatisme ou des coups dans l'abdomen, la présence de pathologies chroniques chez une femme, ce qui entraîne des problèmes de circulation sanguine, des défauts de formation du placenta. Un décollement placentaire prématuré peut entraîner des complications pendant la grossesse - le plus souvent une gestose avec une pression accrue, des protéines dans l'urine et un œdème, dans lequel tous les organes et systèmes de la mère et du fœtus sont affectés. Il est important de se rappeler que le décollement placentaire prématuré est la complication la plus dangereuse de la grossesse.!


Rupture du placenta
Figure: 1 - placenta praevia complet;
Figure: 2 - présentation régionale du placenta;
Figure: 3 - placenta praevia partiel
1 - canal cervical; 2 - placenta; 3 - cordon ombilical; 4 - vessie foetale

Attachement dense et augmentation du placenta


Parfois, il existe des anomalies non seulement du lieu, mais également de la méthode de fixation du placenta à la paroi utérine. Une pathologie très dangereuse et grave est l'accrétion placentaire, dans laquelle les villosités placentaires sont attachées non seulement à l'endomètre (la couche interne de l'utérus, qui s'exfolie pendant l'accouchement), mais se développent également profondément dans les tissus de l'utérus, dans sa couche musculaire..

Il existe trois degrés de gravité du placenta accreta, selon la profondeur de la germination des villosités. Au troisième degré le plus sévère, les villosités se développent sur toute l'épaisseur de l'utérus et peuvent même entraîner une rupture de l'utérus. La cause de l'accrétion placentaire est l'infériorité de l'endomètre due à des anomalies congénitales de l'utérus ou à des problèmes acquis.

Les principaux facteurs de risque de placenta accreta sont les avortements fréquents, les césariennes, les fibromes, ainsi que les infections intra-utérines, les malformations utérines. Une faible placentation peut également jouer un rôle, car dans la région des segments inférieurs, la germination des villosités dans les couches plus profondes de l'utérus est plus probable.

Avec une véritable augmentation placentaire, dans la très grande majorité des cas, l'ablation de l'utérus avec un placenta d'accrétion est nécessaire.

Un cas plus facile est une fixation dense du placenta, à partir d'un incrément de profondeur de pénétration différente des villosités. Une fixation serrée se produit lorsque le placenta est bas ou présent. La principale difficulté avec une telle fixation du placenta est le retard de sa naissance ou l'impossibilité totale de décharge indépendante du placenta au troisième stade du travail. Avec une fixation serrée, ils ont recours à une séparation manuelle du placenta sous anesthésie.

Maladies du placenta


Le placenta, comme tout organe, peut faire mal. Il peut s'infecter, des crises cardiaques (zones sans circulation sanguine) peuvent s'y développer, des caillots sanguins peuvent se former à l'intérieur des vaisseaux du placenta et le placenta lui-même peut même subir des transformations tumorales. Mais cela, heureusement, n'arrive pas souvent..

Les lésions infectieuses des tissus du placenta (placentite) sont causées par divers microbes qui peuvent pénétrer dans le placenta de différentes manières. Ainsi, ils peuvent être amenés avec la circulation sanguine, pénétrer à partir des trompes de Fallope, remonter du vagin ou de l'utérus. Le processus d'inflammation peut être étendu à toute l'épaisseur du placenta ou se dérouler dans ses zones individuelles. Dans ce cas, le traitement doit être spécifique et dépend du type d'agent pathogène. Parmi tous les médicaments possibles, celui qui est acceptable pour les femmes enceintes pendant une période donnée sera sélectionné. Et à des fins de prophylaxie avant la grossesse, il est nécessaire d'effectuer une thérapie complète des infections chroniques, en particulier dans le tractus génital..

L'infarctus du placenta se développe généralement, comme tout autre, à la suite d'une ischémie prolongée (vasospasme du placenta), puis les parties du placenta qui reçoivent le sang de ces vaisseaux meurent en raison d'une carence en oxygène. Habituellement, les crises cardiaques dans le placenta surviennent à la suite d'une évolution sévère de la gestose ou du développement d'une hypertension chez une femme enceinte. La placentite et l'infarctus placentaire peuvent causer une IPF et des problèmes de développement fœtal.

Parfois, à la suite d'une inflammation ou de lésions de la paroi vasculaire, d'une violation de la viscosité du sang ou de mouvements brusques du fœtus, des caillots sanguins se forment à l'intérieur du placenta. Mais les petits caillots sanguins n'affectent en aucun cas le déroulement de la grossesse..

Place des enfants

Qu'est-ce que le placenta et pourquoi surveiller son développement est tout aussi important que la croissance de votre bébé.

Elle commence à se former une semaine après la conception, et une demi-heure après l'accouchement, ayant rempli toutes ses fonctions, «se retire». Qu'est-ce que le placenta et pourquoi surveiller son développement est tout aussi important que la croissance de votre bébé?

Dès que le sperme agile a atteint l'objectif souhaité, dès que l'ovule a commencé à se diviser et à se développer, un organe complètement nouveau apparaît dans votre corps avec le bébé - le placenta, le lien entre la mère et l'enfant. Après la conception, le corps produit des enzymes qui relâchent la membrane muqueuse interne de l'utérus, et une petite cavité remplie de sang apparaît dans sa paroi - ici l'œuf fécondé est abaissé. À partir de maintenant, elle recevra de l'oxygène et de la nutrition directement du corps de la mère, et après 12 à 16 semaines, les corps de la mère et du bébé commenceront à communiquer directement par le placenta - la première «maison» de l'enfant. Il grandira avec votre bébé, répondant à tous ses besoins vitaux.

Fonctions du placenta

  1. la communication
    Le placenta relie la mère et l'enfant, en attachant un côté aux parois de l'utérus à l'aide de fines villosités, et de l'autre côté, les vaisseaux du cordon ombilical, à l'enfant. Cela permet donc une interaction étroite des organismes natifs..
  2. Barrière
    Le placenta fait passer des substances protectrices du sang de la mère dans le corps de l'enfant, ce qui lui confère une immunité. En même temps, elle le protège de la pénétration de certaines toxines qui composent les médicaments (pas tous), ainsi que des anticorps agressifs de sa mère. Il ne permet pas au corps de la mère de percevoir le fœtus comme un corps étranger et de le rejeter. Malheureusement, les drogues, l'alcool, la nicotine, les composants de nombreux médicaments et virus peuvent facilement surmonter la barrière placentaire..
  3. "Climatisation"
    L'oxygène est fourni au bébé par l'un des vaisseaux sanguins du placenta, et le dioxyde de carbone est excrété dans le corps de la mère par les vaisseaux «voisins»..
  4. "Cuisinier"
    À travers les cellules du placenta, les nutriments sont filtrés hors du sang de la femme - sous une forme "prête à l'emploi" et facilement digestible, ils vont au bébé. Par les vaisseaux voisins du placenta, l'enfant «retourne» dans le sang de la mère tout ce que son corps n'a pas assimilé (déchets).
  5. Sécurité
    C'est dans le placenta que sont produits les progestatifs, les œstrogènes, les hormones hCG, qui sont nécessaires pour porter le fœtus, son développement et le déroulement normal de la grossesse.

Comment le placenta se développe

Jusqu'à la 8e semaine, le chorion se développe - le précurseur du placenta. Toutes les hormones nécessaires sont toujours produites par le corps jaune (l'endroit où se trouvait l'œuf). L'embryon se nourrit des ressources de l'œuf.

7-8 semaines. Un déclin de la production hormonale du corps jaune commence et le placenta en développement reprend sa fonction. L'embryon se nourrit déjà de l'utérus.

9-10 semaines. Le placenta assume la fonction de contrôler le métabolisme du corps de la mère, provoquant en lui les changements nécessaires à la vie du fœtus en développement. La toxicose de maman peut s'aggraver.

11-12 semaines. L'embryon «devient» un fœtus. La formation du placenta n'est pas encore terminée, mais le bébé est déjà nourri du sang de la mère.

15-16 semaines. La formation du placenta se termine. À ce moment, après avoir déterminé le niveau de l'hormone estriol dans l'urine, il est possible d'évaluer le travail du complexe fœto-placentaire (le système «placenta-foetus»).

Ce que les médecins veulent savoir sur le placenta

Degré de maturité

Ce paramètre, comme le disent les médecins, est "ultrasonique", c'est-à-dire qu'il dépend de la densité des structures placentaires déterminées par ultrasons.

Il existe quatre degrés de maturité du placenta:

  • normalement, jusqu'à 30 semaines de grossesse, le degré zéro de maturité du placenta doit être déterminé;
  • le premier degré est considéré comme acceptable de la 27e à la 34e semaine;
  • le deuxième - du 34e au 39e;
  • à partir de la 37e semaine, le troisième degré de maturité du placenta peut être déterminé.

En fin de grossesse, le vieillissement dit physiologique du placenta se produit, accompagné d'une diminution de la surface de sa surface d'échange, de l'apparition de zones de dépôt de sel.

Lieu d'attachement

Déterminé par échographie (voir ci-dessus pour l'emplacement du placenta en cas de grossesse non compliquée).

Il est également déterminé par examen échographique - placentométrie: après avoir établi le lieu de fixation du placenta, on trouve un site où il a la plus grande taille, ce qui est déterminé. L'épaisseur de cet organe, comme déjà mentionné, augmente continuellement jusqu'à 36 à 37 semaines de grossesse (à ce stade, elle est de 20 à 40 mm). Puis sa croissance s'arrête et à l'avenir, elle diminue ou reste au même niveau.

Tout est réparable

En prévision de l'accouchement, les femmes enceintes associent toutes les angoisses et les peurs principalement à l'enfant, mais l'état sain du placenta, en tant que principale «batterie» du fœtus en développement, n'est pas moins important. Souvent, les complications de la grossesse sont associées à la place de l'enfant. Et pourtant, il ne faut pas avoir peur des déviations dans le travail du placenta: même si le médecin découvre des anomalies en vous, il est sans aucun doute plus facile de corriger la situation et d'influencer cet «organe temporaire» que sur l'enfant lui-même.

Si votre médecin soupçonne que vous avez.

  • Placenta praevia, ce qui signifie qu'il est situé au bas de l'utérus, comme s'il bloquait l'entrée (normalement, il devrait être situé sur l'une des parois de l'utérus).
    Maintenant quoi? Une telle déviation ne menace pas l'enfant. Le plus important est de ne pas provoquer de saignement, dans lequel se trouve l'utérus lorsque le placenta praevia. Hélas, vous devrez reporter l'activité sexuelle, ainsi que les visites au sauna, les bains chauds et minimiser l'activité physique. Il vaut mieux se rendre à la maternité 1 à 1,5 semaines avant la date prévue de l'accouchement.
    Comment allons-nous accoucher? Le placenta praevia est partiel et complet. Une fois terminé, une césarienne est indiquée. Si la présentation est partielle, le médecin décide de l'opération en fonction de la localisation du placenta.
  • Placenta accreta.
    Les villosités, par lesquelles le placenta est attaché aux parois de l'utérus, se connectent généralement à sa membrane muqueuse interne et, au moment de l'accouchement, elles se détachent facilement des parois. Mais il arrive qu'ils pénètrent dans des couches musculaires plus profondes. Cette anomalie est assez rare..
    Maintenant quoi? Vous devrez limiter l'activité physique et la vie sexuelle.
    Comment allons-nous accoucher? Étant donné qu'un tel diagnostic ne peut le plus souvent être posé qu'au moment de l'accouchement, les premières règles se déroulent naturellement et dans la troisième phase, après la naissance du bébé, l'obstétricien devra séparer manuellement le placenta. Cela se fait sous anesthésie générale et vous ne ressentirez rien..
  • Insuffisance placentaire.
    Si la circulation sanguine des vaisseaux de la mère est altérée, il y a un risque que le bébé ne reçoive pas la nutrition nécessaire et le placenta ne sera pas en mesure de le protéger complètement des influences néfastes de l'extérieur. Ce diagnostic peut être posé à partir de 8 semaines de grossesse; diagnostiqué par échographie ou examen vasculaire Doppler.
    Maintenant quoi? Pour améliorer l'apport sanguin au fœtus, les mères recommandent des promenades fréquentes et longues, une série d'exercices et un traitement (procédures thermiques dans la région périnéale, électrophorèse au magnésium; prise de vasodilatateurs et de bêta-mimétiques, thérapie à l'héparine). De plus, une alimentation riche en protéines est prescrite (poisson, fromage cottage et produits laitiers, viande bouillie).
    Comment allons-nous accoucher? Normalement, naturellement. Cependant, soyez prêt au fait que vous devrez aller à la conservation et suivre un cours de thérapie spéciale.
  • Décollement placentaire prématuré.
    Toute période qui commence avant la troisième phase du travail peut être considérée comme prématurée. Il est diagnostiqué par un médecin sur la base des résultats d'une étude. Les symptômes auxquels vous devez faire attention sont des douleurs aiguës dans le bas-ventre, des saignements vaginaux, une forte baisse de température et de pression sur fond de pâleur, d'essoufflement, de transpiration et d'augmentation du rythme cardiaque. Cette pathologie a souvent des racines héréditaires, alors demandez à votre mère si elle avait un tel problème..
    Maintenant quoi? Vous devez vous rendre à l'hôpital et suivre un traitement.
    Comment allons-nous accoucher? Si le décollement placentaire commence pendant le travail avant la troisième étape, on vous proposera probablement une césarienne.
  • Infarctus du placenta.
    Ce terme est également appelé nécrose, c'est-à-dire nécrose du placenta. Dans ce cas, son apport sanguin se détériore et le bébé peut ne pas recevoir la nutrition et l'oxygène auxquels il a droit..
    Maintenant quoi? Les médicaments qui améliorent la circulation sanguine et une nutrition supplémentaire aideront à activer les zones «de travail» du placenta.
    Comment allons-nous accoucher? Il est nécessaire de se connecter psychologiquement à la césarienne. Lors du choix d'une maternité, concentrez-vous sur celles où il y a des unités de soins intensifs pour les nouveau-nés et les équipements les plus modernes.
  • Vieillissement prématuré du placenta.
    À la fin de la grossesse, les fonctions du placenta s'affaiblissent progressivement. Votre bébé s'apprête à naître, et sa première «maison» est désuète pour aller «se reposer». Mais il arrive que le processus de vieillissement du placenta commence trop tôt et qu'il ne puisse plus fournir à l'enfant toutes les substances nécessaires. Les femmes enceintes qui fument et suivent un régime sont sujettes à cela..

Maintenant quoi? Dans 9 cas sur 10, le médecin vous enverra pour épargner. À la maison, avec une maturation accélérée du placenta et son usure, des médicaments peuvent vous être prescrits («Curantil», «Trental»).

Comment allons-nous accoucher? Dans la plupart des cas, l'accouchement se déroule naturellement, mais le placenta vieillissant peut commencer à s'exfolier plus tôt que prévu, puis on vous proposera une césarienne..

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance

Place des enfants

Le placenta, ou place du bébé, est un organe complexe qui fournit les conditions nécessaires au développement normal du fœtus; grâce à cet organe, les processus hormonaux, métaboliques et immunitaires sont fournis pendant la grossesse.

Le placenta, ou place du bébé, est un organe complexe qui fournit les conditions nécessaires au développement normal du fœtus; grâce à cet organe, les processus hormonaux, métaboliques et immunitaires sont fournis pendant la grossesse.

Traduit du latin (bien qu'en fait les racines de ce terme soient grecques), «placenta» signifie «gâteau», et toute référence médicale avec l'image du placenta confirmera pleinement cette traduction. Le placenta est complètement formé à la fin du troisième mois de grossesse. Au moment de l'accouchement, le poids du placenta est d'environ 0,5 kg, son épaisseur atteint 2-4 cm.

Cet organe unique appartenant à la fois à la mère et au bébé est conçu pour porter une mission importante: les vaisseaux sanguins de la mère et de l'enfant y entrent en contact et le métabolisme se déroule activement - le bébé reçoit de l'oxygène de la mère et "donne" son dioxyde de carbone et ses produits de désintégration. Mais en plus de cela, le placenta a un certain nombre de «rendez-vous». C'est dans le placenta qu'une hormone spéciale est synthétisée - la gonadotrophine chorionique, qui est "responsable" de l'apparition de la deuxième bandelette convoitée lors d'un test de grossesse. En plus de cette hormone, d'autres hormones et substances sont synthétisées dans le placenta qui adaptent le corps maternel à la vague de grossesse.

Malgré le fait que le placenta protège le fœtus des substances nocives indésirables, il ne vaut pas la peine de surestimer sa fonction protectrice: ce n'est pas un hasard si la grossesse est indiquée dans les instructions d'un certain nombre de médicaments comme contre-indication à la prise de ce médicament. Cela signifie que les substances dont le bébé n'a pas besoin peuvent traverser le placenta et causer des dommages. Il est important de se rappeler qu'à travers le placenta votre bébé reçoit les nutriments nécessaires à son développement, et donc de s'assurer que ces substances sont vraiment nécessaires au bébé et contribuent à sa croissance. Le placenta protège le futur bébé des infections indésirables: les anticorps de la mère pénètrent par le placenta et protègent la santé du fœtus.

Comprenant l'importance de cet organe - le placenta, les médecins observent le placenta: à l'aide de l'échographie, ils étudient sa structure, sa localisation dans l'utérus et le flux sanguin dans ses vaisseaux. Normalement, le placenta est situé dans le corps de l'utérus, mais il arrive qu'il soit situé dans les parties inférieures de l'utérus.

À mesure que l'âge gestationnel augmente, le placenta peut se déplacer spontanément vers l'utérus supérieur, mais si cela ne se produit pas, le placenta praevia est diagnostiqué. Cela complique le déroulement de la grossesse et peut entraîner des saignements pendant la seconde moitié de la grossesse ou pendant le travail. La présentation peut être partielle ou complète, et les deux peuvent être traités avec une variété de méthodes thérapeutiques et chirurgicales. Avec présentation, l'accouchement naturel et l'accouchement par césarienne sont possibles. Ces derniers sont plus courants.

Un autre indicateur médical du placenta est le degré de maturité. Il existe 4 degrés de maturité:

- zéro (jusqu'à 30 semaines de grossesse),
- premier (de 27 à 34 semaines),
- seconde (de 34 à 39 semaines),
- troisième degré (peut être déterminé à partir de 37 semaines de gestation).

En fin de grossesse, le placenta commence à vieillir: la surface de sa surface d'échange diminue et des zones de dépôt de sel apparaissent. Le vieillissement prématuré du placenta dépend du fait que la femme enceinte fume ou non - les fumeurs ont une probabilité beaucoup plus élevée.

Quant à la taille du placenta, les médecins surveillent cela. Problèmes possibles: trop petit ou, au contraire, grand placenta. Dans le premier cas, le placenta peut être initialement petit (la raison est des troubles génétiques) ou secondairement petit (la raison est l'impact de facteurs indésirables pendant la grossesse). Et en fait, et dans un autre cas, le danger est le même: la survenue d'une insuffisance foetale-placentaire, c'est-à-dire apport insuffisant d'oxygène et de nutriments au fœtus. La conséquence est un retard du développement intra-utérin du fœtus et des anomalies du développement chez le bébé. Malheureusement, ce n'est pas aussi rare que nous le souhaiterions..

Un grand placenta est également un écart par rapport à la norme. La raison de l'augmentation de sa taille peut être le diabète sucré de la femme enceinte, l'anémie ou une autre inflammation infectieuse. Chaque cas nécessite un traitement séparé, c'est pourquoi il est si important de comprendre la cause profonde qui a provoqué l'élargissement du placenta..

En outre, au moyen de la planntométrie (examen échographique du placenta), l'épaisseur du placenta est déterminée. Un placenta mince peut entraîner des anomalies congénitales chez le fœtus. Un placenta épais, en revanche, ne présente aucun danger évident pour le bébé. Tous les indicateurs ci-dessus du placenta - point d'attache, degré de maturité, épaisseur - indiquent au médecin si la grossesse progresse bien, s'il y a des écarts par rapport à la norme.

Le placenta naît dans les 10 à 15 minutes après l'accouchement et le médecin l'examine immédiatement, vérifiant son intégrité. Ceci est nécessaire pour exclure la possibilité de laisser des morceaux de placenta dans la cavité utérine, et donc la procédure de «nettoyage» désagréable. De plus, l'apparence du placenta informera le médecin de l'évolution de la grossesse: il n'y a pas eu de décollement, de processus inflammatoires, etc..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Mouvements fœtaux pendant la grossesse: les premiers tremblements de bébé

Nouveau née

Le mouvement fœtal est l'un des moments les plus excitants de la grossesse. Ce que vous devez savoir?Ce moment incroyable survient pendant la grossesse pour chaque femme.

Quand un bandage est-il nécessaire pendant la grossesse?

Conception

Le port d'un pansement pendant la grossesse peut être très utile non seulement pour une femme, mais aussi pour son bébé. Cependant, parmi les médecins, il n'y a pas d'unité sur la question de savoir s'il vaut la peine de recourir à son aide..

Est-il possible pour une mère qui allaite d'avoir une pastèque?

Analyses

Lors de l'allaitement, les jeunes mères limitent considérablement leur alimentation, excluant les aliments potentiellement dangereux qui, à leur avis, pourraient nuire au bébé.

Berceaux en métal pour enfants avec berceau

Nutrition

Nacelle Cielo avec ensemble de linge et matelasRamassage, poste russe, courrier, entreprise de logistiqueNacelle Nacelle Nacelle avec chaise Baby Exper.2016! Babyhit Lit compact en métal Le lit est fait "sous le bois peint".