Principal / Nouveau née

Que faire pour une mère qui allaite si la tension artérielle augmente

Des pics de tension artérielle pendant l'allaitement surviennent chez 20% des femmes. Le plus souvent, l'indicateur dépasse les valeurs normales. Les femmes à risque ont subi une augmentation de la pression artérielle pendant la grossesse. Pendant la période d'allaitement, le nombre de facteurs provoquant une augmentation de la pression artérielle (hypertension) augmente. Pour comprendre comment abaisser la tension artérielle, vous devez passer des tests, découvrir la cause de la pathologie. L'élévation persistante est traitée avec des médicaments approuvés. Avec des écarts mineurs, le problème est résolu à l'aide d'un régime alimentaire, de remèdes populaires, d'exercices de respiration.

Raisons de l'augmentation de la pression pendant l'eau chaude

Après l'accouchement, le fond hormonal change. C'est un processus naturel. Si une femme n'avait pas de problèmes cardiaques et vasculaires avant la conception et pendant la grossesse, les hormones n'affectent pas la pression. Un seul changement d'indicateur sans symptômes évidents n'est pas considéré comme un écart..

Pendant la lactation, le volume de sang en circulation augmente. Cette caractéristique peut provoquer un vasospasme et, par conséquent, une crise hypertensive chez les femmes qui ont déjà rencontré la maladie. En plus d'une augmentation du volume sanguin, une augmentation de la pression artérielle avec HB provoque:

  • en surpoids;
  • stress chronique;
  • dépression postpartum;
  • tension mentale;
  • manque de sommeil;
  • infections chroniques;
  • fumeur;
  • abus de sel;
  • prédisposition héréditaire;
  • mauvaise écologie;
  • maladie du rein;
  • Diabète;
  • perturbation de la glande thyroïde, de l'hypophyse, des glandes surrénales.

Une augmentation soutenue de la pression artérielle est généralement observée avec une combinaison de plusieurs facteurs de risque. Une consommation excessive de café, un manque d'air frais, des imprécisions dans l'alimentation (beaucoup de gras, de salé), la prise de certains médicaments, un mode de vie sédentaire, l'alcool peuvent aggraver la situation.

À quoi peut conduire une augmentation de la pression pendant l'allaitement?

Une augmentation persistante de la pression est dangereuse pour une mère qui allaite. Si l'hypertension n'est pas traitée, la vision se détériore, le fonctionnement des reins, du cœur et du système circulatoire est altéré.

Une pression élevée peut provoquer une stagnation du lait - lactostase, troubles hormonaux. Le risque d'infections augmente. Les spasmes vasculaires provoquent des mamelons fissurés. Ces facteurs rendent l'allaitement difficile..

Si une femme s'automédique, le risque de conséquences graves augmente. L'hypertension peut être compliquée par:

  • athérosclérose - lésions des artères;
  • accident vasculaire cérébral - un trouble aigu de la circulation cérébrale;
  • une forte diminution de la vision;
  • cardiopathie;
  • insuffisance rénale;
  • Troubles métaboliques.

Lorsque la maladie est détectée à un stade précoce, il est beaucoup plus facile de la traiter qu'à un stade avancé. Un traitement correctement sélectionné maintient l'état normal des vaisseaux sanguins, réduit considérablement les écarts dans le travail des autres systèmes corporels.

Comment identifier l'hypertension chez une mère qui allaite

La pression artérielle est une quantité qui caractérise le degré d'irrigation sanguine. L'indicateur est mesuré avec un appareil spécial - un tonomètre. Le niveau de pression artérielle dépend du volume de sang circulant, du diamètre des vaisseaux et du travail du cœur. Les chiffres sur le tonomètre indiquent le niveau de force avec lequel le sang appuie sur les parois des vaisseaux..

Il existe 2 types de tension artérielle: systolique et diastolique. Le premier indicateur est mesuré lorsque le cœur se contracte. Le deuxième paramètre indique la force de l'effet sur les vaisseaux au moment de la relaxation de l'organe.

Pour un adulte, une pression de 120/80 mm Hg est considérée comme normale. Une augmentation ponctuelle de l'indicateur n'est pas considérée comme une violation. La correction dans ce cas n'est pas nécessaire. Si des sauts de tension artérielle sont observés pendant plusieurs jours, l'état de santé s'aggrave, vous ne pouvez pas vous passer de traitement.

Symptômes d'hypertension artérielle

Les signes de la maladie dépendent du niveau de pression, des organes «affectés». Les manifestations précoces de l'hypertension chez les femmes qui allaitent sont caractérisées par des troubles neurologiques:

  • maux de tête irradiant à l'arrière de la tête;
  • vertiges;
  • la nausée;
  • troubles visuels (mouches, éclairs devant les yeux);
  • acouphène;
  • se sentir submergé;
  • léthargie;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • pulsation dans les tempes;
  • trouble du sommeil;
  • fatigabilité rapide.

La dyspnée indique la progression de la pathologie. Ce symptôme apparaît pendant l'exercice, la marche. Une manifestation typique de l'hypertension artérielle est une douleur prolongée au cœur. L'hypertension est également reconnue par une transpiration excessive, des tremblements, un gonflement des membres et du visage, un engourdissement et des picotements. Le spasme vasculaire peut provoquer une hémorragie rétinienne.

Le plus souvent, une crise hypertensive est associée au surmenage, au stress. Si le malaise persiste pendant plus d'un jour, vous devez contacter un thérapeute pour clarifier le diagnostic.

Études avec augmentation de la pression artérielle

Pour comprendre la raison de l'écart, un certain nombre d'activités sont effectuées. Tout d'abord, le médecin mesure la pression artérielle, analyse les plaintes. Les indicateurs à partir de 140 sont considérés comme une pression systolique élevée. La deuxième valeur est supérieure à 90. Lors du premier examen, l'indicateur est mesuré sur les deux mains avec un court intervalle..

Après avoir trouvé les informations nécessaires, étudié l'anamnèse, la femme est envoyée pour des tests de laboratoire, des recherches. Les diagnostics à la discrétion du thérapeute comprennent:

  • analyse de sang, d'urine;
  • électrocardiographie;
  • examen du fond d'œil;
  • Échographie du cœur, de la glande thyroïde;
  • doppler.

Pour déterminer les organes cibles qui ont souffert de vasospasme, des études des organes digestifs, des vaisseaux sanguins et des reins peuvent être prescrites.

Comment abaisser la pression pendant l'eau chaude

Pour arrêter le développement de la pathologie, pour réduire le risque de complications causées par un vasospasme, une femme qui allaite se voit prescrire un traitement complexe. La correction de la pression artérielle est effectuée avec des médicaments approuvés. En plus des médicaments, une femme est recommandée:

  • suivez un régime. Le régime alimentaire comprend des aliments riches en potassium et en magnésium. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de sel, de graisses;
  • refuser de mauvaises habitudes. Ils aggravent l'évolution de l'hypertension;
  • poids de contrôle. Le régime ne doit pas être basé sur des restrictions rigides. Pour perdre du poids, vous devez limiter les aliments riches en calories. Dans ce cas, la consommation d'énergie devrait être augmentée en raison de l'activité physique;
  • exclure un mode de vie sédentaire. Pour réduire la pression, ils pratiquent des exercices de physiothérapie, de la natation. Marcher à un rythme soutenu aide également à corriger la tension artérielle;
  • pression de contrôle. Si une mère qui allaite a tendance à l'hypertension, vous devez acheter un tonomètre et surveiller en permanence les indicateurs.

Mesures prises avec une forte augmentation de la pression artérielle chez une mère qui allaite:

  • ouvrez la fenêtre - l'air frais facilite la condition;
  • prenez une position confortable - il est préférable de vous allonger;
  • rester calme;
  • avec un frisson, vous devez vous réchauffer - couvrez-vous d'une couverture, buvez du thé chaud.

Un voile, vole devant les yeux, des maux de tête sévères, une faiblesse, des étourdissements - ce sont des raisons d'appeler une ambulance. Les médicaments non approuvés par le médecin peuvent aggraver la situation. De plus, de nombreuses pharmacies pour l'hypertension artérielle sont incompatibles avec l'allaitement..

Médicaments qui peuvent et ne peuvent pas être utilisés contre l'hépatite B

Le schéma thérapeutique dépend des indicateurs de pression artérielle, du degré d'hypertension, des symptômes et des maladies concomitantes. Si les avantages pour la mère l'emportent sur les dommages potentiels pour le bébé, la femme peut se voir prescrire:

  • antispasmodiques - No-Shpa, Papaverine;
  • sédatifs - teinture de valériane, agripaume;
  • inhibiteurs des canaux calciques - Verapamil, Diltiazem, Hydralazine;
  • bêta-bloquants - Nadolol;
  • médicaments hypertenseurs - Méthyldopa, Dopegit, Nifédipine.

Le régime et la dose des médicaments énumérés sont prescrits individuellement, en fonction de la condition. Si la pression n'est pas revenue à la normale après 2-3 jours, une deuxième consultation est nécessaire. Le médecin peut augmenter la posologie ou prescrire un autre médicament. Dans les cas graves, une femme est envoyée à l'hôpital.

Liste des médicaments incompatibles avec la lactation:

  • Aténolol - la substance s'accumule dans le sang;
  • Métoprolol;
  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • diurétiques - suppriment la production de lait car éliminer le liquide du corps;
  • injections antispasmodiques;
  • médicaments contenant de la clonidine.

Ces médicaments peuvent nuire à votre bébé..

Remèdes populaires

Les méthodes à domicile sont utilisées pour soulager la pression pendant l'allaitement. Ils aideront si l'indicateur n'est pas beaucoup plus élevé que la valeur normale. Recettes folkloriques adaptées aux femmes qui allaitent:

  • compresse avec du vinaigre de cidre de pomme. La gaze est enroulée en plusieurs couches. Le chiffon humide est appliqué sur les talons pendant 5 à 10 minutes;
  • baies. Pour réduire la pression, ils boivent du jus d'argousier, mâchent de la viorne;
  • traitement de la glace. Une femme doit s'allonger face contre terre dans un oreiller et demander à un parent de placer des cubes sur les vertèbres cervicales. La glace devrait fondre complètement. Toute huile est appliquée sur la peau humide. Cette procédure peut être effectuée 2 fois par semaine;
  • jus de betterave. Après pression, le liquide est inséré au réfrigérateur pendant 1 à 2 heures. Filtrer le jus. L'outil est pris dans une cuillère à soupe 2-3 fois par jour;
  • bains de pieds chauds. La pression est réduite par l'afflux de sang. Les jambes sont abaissées dans un bol d'eau chaude pendant 10 à 15 minutes. Des chaussettes chaudes vous aideront à rester au chaud après la procédure..

Prévention de l'augmentation de la pression pendant l'eau chaude

Pour réduire le risque de rechute, une mère qui allaite doit exclure les facteurs de risque d'hypertension. La prévention de l'hypertension artérielle comprend:

  • l'adhésion à un régime. Une femme devrait limiter les aliments salés, gras, fumés, les bonbons, les pâtisseries. Le régime comprend beaucoup de légumes frais, de fruits;
  • régime de boisson. Pour éviter l'épaississement du sang, vous devez boire au moins 1,5 litre d'eau propre par jour;
  • rejet des mauvaises habitudes. Une telle mesure aidera à prévenir de nombreuses complications;
  • exercices de respiration. Les techniques sont basées sur l'alternance de l'inspiration et de l'expiration. Il est recommandé de les réaliser avant un événement important, une situation stressante. Complexes populaires - les exercices du Dr Bubnovsky, la méthode Buteyko, la gymnastique de Strelnikova;
  • activité physique. Le sport aide à renforcer les vaisseaux sanguins.

L'hypertension artérielle doit être soulagée par l'allaitement. Une approche intégrée du traitement et de la prévention aidera une mère à rester en santé sans nuire à l'enfant.

Hypertension artérielle chez une mère qui allaite - que faire, causes, symptômes et traitement

Pendant la grossesse et après la naissance d'un enfant, le fond hormonal est instable. La charge sur le système circulatoire augmente, car le corps est obligé de travailler avec une double force. Si la pression chez une mère qui allaite augmente, la situation ne doit en aucun cas être ignorée. De telles charges peuvent avoir un impact négatif sur la formation des organes et des systèmes du bébé. Les indicateurs de pression artérielle doivent être surveillés en permanence.

Causes de l'hypertension artérielle

La pression artérielle normale est comprise entre 120/80 mm Hg. Art. Cela vaut la peine de sonner l'alarme lorsque la marque atteint 140/90 mm Hg. Art. En raison de changements constants, la lactostase peut se développer, il existe un risque de stagnation dans la poitrine. Si l'infection pénètre dans le lait maternel, le risque pour la santé du nourrisson augmente.

Souvent, la pression monte en raison de la dépression, surtout si l'accouchement n'a pas été facile et que la femme a dépensé beaucoup d'énergie. Les facteurs de provocation suivants sont distingués:

  • violation des niveaux hormonaux;
  • maladies cardiovasculaires;
  • pathologie du système endocrinien;
  • ovaire polykystique;
  • mauvaises habitudes, abus de thé et de café forts;
  • stress constant;
  • manque de sommeil normal;
  • hérédité;
  • long séjour dans une chambre étouffante.

Souvent, la pression artérielle augmente en raison d'une augmentation du volume sanguin circulant causée par l'augmentation des besoins nutritionnels du nourrisson. Ainsi, plus de lait commence à couler, le corps fonctionne avec un stress accru..

La situation avec une augmentation de la pression artérielle ne devrait pas être autorisée à suivre son cours. Si des changements surviennent fréquemment, vous devez absolument consulter un médecin spécialiste. Il est possible qu'une femme doive suivre une thérapie réparatrice visant à corriger ses niveaux hormonaux.

Autres symptômes

En règle générale, avant une augmentation de la pression, les jeunes mères se plaignent de migraines, de vertiges, de cernes devant les yeux, de nausées et de vomissements. Lors du diagnostic, une augmentation de la concentration de protéines dans l'urine est détectée, les membres inférieurs sont enflés. Souvent, la pression monte et descend.

Si une augmentation de la pression artérielle est observée dans les 2-3 mois, alors, très probablement, une hypertension artérielle du premier ou du deuxième degré s'est développée. Dans ce cas, un examen urgent est nécessaire. Les reins et le système urinaire dans son ensemble doivent être contrôlés. La probabilité de convulsions, le développement accéléré de l'insuffisance cardiaque est élevée..

Les femmes qui ont connu des sauts de tension artérielle pendant l'allaitement doivent être sous la surveillance d'un médecin pendant au moins 3 mois. Il est important de pouvoir faire baisser la pression en temps opportun et contrôler ses indicateurs, en ne lui permettant pas de dépasser 150/90 mm Hg. Art. Les poumons peuvent également souffrir de jambes enflées, mais lors de l'allaitement, de nombreux médicaments sont interdits d'utilisation. La violation de l'interdiction peut entraîner le refus du bébé de prendre du lait maternel.

Développement de la lactostase

Souvent, une pression artérielle élevée devient un élément déclencheur du développement de la lactostase. Un phénomène similaire est causé par le blocage des canaux thoraciques, à la suite duquel le lait peut stagner dans les glandes mammaires. Souvent, les femmes primipares se plaignent de lactostase, une affection douloureuse est observée au cours de la première semaine. Une alimentation et un pompage inappropriés peuvent être un facteur de provocation..

L'hypothermie et les conditions stressantes peuvent provoquer une stagnation du lait, mais pas si souvent. Parfois, l'utilisation de sous-vêtements de mauvaise taille, qui serre les passages de lait, conduit à une pathologie.

En raison de la pression élevée, un gonflement se produit, si le sein souffre, une lactostase peut apparaître. Dans cette situation, un traitement rapide est nécessaire, car la probabilité de développer une mammite purulente, qui est encore plus dangereuse, augmente. Lorsque le lait est dans le conduit pendant une longue période, la fermentation commence, éventuellement une inflammation non purulente. Ces conditions sont excellentes pour le développement de processus infectieux..

Le risque de maladie augmente si une femme dort sur le ventre. Dans la période post-partum, il est très important de ne pas négliger l'hygiène des glandes mammaires et des organes génitaux. Ce n'est pas seulement le soin lui-même qui joue un rôle, mais aussi la plus grande attention aux sensations désagréables..

Caractéristiques du traitement

Si une femme souffre de maladies cardiovasculaires, elle devrait acheter un tonomètre, qui devrait toujours être à portée de main. Il est important que la pression artérielle puisse être mesurée à tout moment. Après avoir appelé une ambulance, vous devez procéder comme suit:

  • prenez la position la plus confortable pour vous-même, ne vous levez pas pour ne pas nuire encore plus;
  • boire des médicaments prescrits par le médecin;
  • si vous ressentez un frisson, prenez des mesures pour rester au chaud;
  • ne soyez pas nerveux pour que la pression n'augmente pas encore plus.

Si l'hypertension est causée par une gestose, la femme est admise à l'hôpital, il est plus facile de contrôler la situation là-bas. Tout médicament pendant l'allaitement est prescrit avec le plus grand soin. Beaucoup d'entre eux peuvent pénétrer dans le corps du bébé avec le lait. Dans certains cas, un refus total de prendre des médicaments est recommandé..

Si la pression est élevée de manière stable, la nifédipine ou la méthyldopa sont prescrites. Les médicaments tels que Vérapamil et Dopegit sont également autorisés. Avec une forte augmentation de la pression artérielle, il vaut la peine de prendre de la valériane ou de l'agripaume. En règle générale, dans de tels cas, un cours de traitement est prescrit..

Les médicaments suivants sont interdits pendant l'allaitement:

  • agents diurétiques;
  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • les bêta-bloquants;
  • Injections sans shpy.

Si l'augmentation de la pression pendant l'allaitement s'accompagne de douleur, vous devez boire du thé de reine des prés, de la teinture de gui ou du jus d'aubépine. Vous pouvez préparer un bain de guérison. Par exemple, du sel de mer ou de table est ajouté à l'eau, après quoi un flacon de valériane y est versé. La durée de la procédure est de 10 à 15 minutes.

Vous pouvez également faire tremper quelques poignées d'argile dans une petite quantité de liquide et broyer la composition jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. De l'eau est versée dans le bain, dont la température ne doit pas dépasser 37 degrés. La masse résultante y est placée, vous devez également ajouter une tête d'ail écrasé. Un bain d'argile doit être pris 25-30 minutes, pendant la procédure, vous pouvez masser le corps.

Basse pression

Une femme souffrant d'hypotension se fatigue rapidement, en raison de l'instabilité émotionnelle, elle peut éclater à cause de n'importe quoi. Pendant cette période, il y a une forte probabilité de tomber dans une dépression profonde, ce qui est une condition extrêmement indésirable pendant la lactation. L'allaitement est d'une grande importance pour le bébé, qui non seulement reçoit des substances vitales avec le lait maternel, mais est également chargé d'émotions positives et d'énergie..

Lorsqu'une femme souffre d'hypotension artérielle, on peut difficilement parler d'une attitude positive. Il faut beaucoup d'énergie pour s'occuper d'un bébé, garder la maison propre et cuisiner. Il est nécessaire d'augmenter la pression artérielle pour ne pas nuire à l'enfant et à vous-même. Tout d'abord, vous devez comprendre exactement comment une pression artérielle basse se manifeste..

La maladie est diagnostiquée dans les cas où la marque supérieure est inférieure à 90 unités. L'indicateur est une moyenne, il ne s'applique pas à ceux pour qui 80 est la norme. Lorsque la pression artérielle augmente chez ces personnes, elle ne dépasse pas 70 à 120 mm Hg. Art. Ces caractéristiques physiologiques sont généralement perceptibles même dans l'enfance..

L'hypotension chez une jeune mère se manifeste par les symptômes suivants:

  • irritabilité élevée;
  • faiblesse et somnolence constantes;
  • fatigue chronique;
  • vertiges;
  • tremblements dans les membres;
  • perte d'appétit;
  • engourdissement du bout des doigts;
  • bleu sous les yeux;
  • obscurcissement à court terme de l'esprit;
  • dépression émotionnelle et apathie sans raison;
  • une forte baisse de poids.

Raisons d'hypotension

Pendant la période d'allaitement, la pression artérielle peut diminuer en raison d'une anémie ferriprive, d'une faible coagulation sanguine, d'une insuffisance thyroïdienne et d'une dystonie vasculaire végétative. Après avoir déterminé la véritable cause, vous devez prendre des mesures pour normaliser la pression. Le manque de fer dans le corps d'une mère qui allaite est dû à une augmentation de la sortie de vitamines et de minéraux.

L'hémoglobine diminue et les vaisseaux sanguins perdent leur tonus. Un test sanguin approprié doit être effectué pour confirmer l'anémie.

Le sang passe rapidement à travers les veines et les artères, ce qui diminue sa coagulabilité. Ainsi, les organes reçoivent moins de nutriments. Le plus gros coup tombe sur le cerveau. En raison d'un manque d'iode dans le corps, une hypothyroïdie peut se développer, la maladie est diagnostiquée après une analyse spéciale.

La dystonie végétovasculaire survient en raison d'un dysfonctionnement du système nerveux central (en raison de maladies infectieuses ou d'un stress fréquent).

Après avoir déterminé la cause de l'hypotension, vous devez prendre des mesures pour stabiliser la pression. Pour augmenter la pression artérielle, le volume sanguin doit être augmenté, ce qui est obtenu en buvant beaucoup de liquides. Il vaut la peine de se concentrer sur le thé vert, le ginseng, la citronnelle, l'éleutherococcus, ces boissons aident bien.

Le médicament Regidron stabilise parfaitement l'équilibre hydrique, un cours de traitement est souvent prescrit pour une récupération prolongée. La thérapie manuelle vous permet de vous débarrasser du stress physique et mental, le massage aide à disperser le sang et à augmenter la tension artérielle. Il est également recommandé de visiter le sauna, mais avec le respect obligatoire de certaines restrictions.

Bonne nutrition et prévention

Pour normaliser la pression artérielle, il est important de respecter une bonne nutrition. Une mère qui allaite devrait limiter la consommation d'aliments frits, salés, gras, fumés et épicés. Elle devrait également renoncer aux sucreries et aux fruits de mer..

Au lieu du thé, du café et des boissons alcoolisées, il est préférable de privilégier les jus et l'eau fraîchement pressés. En cas d'hypertension artérielle, les fruits et légumes sont affichés, un léger traitement thermique est autorisé.

S'il existe une prédisposition génétique à l'hypertension, vous devez constamment mesurer votre tension artérielle à l'aide d'un appareil spécial. Une activité physique régulière aidera à stabiliser le travail du système cardiovasculaire. Mais il est important non seulement de prendre soin de son corps, mais aussi de surveiller son état psychologique. Vous devez être à l'écoute du positif et éviter les expériences fortes..

La récupération doit être fluide, les choses ne doivent pas être précipitées. Il n'est pas recommandé à une jeune maman, qui est à la maison, de s'enfermer dans un style de vie exigu, quand, à part le bébé et la cuisine, elle ne voit rien d'autre. Pour normaliser la pression artérielle sont extrêmement utiles:

  • jogging léger le matin et le soir;
  • marche et cyclisme;
  • nager dans un étang;
  • charge journalière.

L'emploi musculaire soulage la tête, améliore le métabolisme et aide à éliminer la stagnation dans le corps. Au cours de l'activité physique, des hormones sont produites qui sont responsables d'une attitude positive. Cependant, il est important de comprendre que le sport n'aide que si rien ne vous dérange..

Une activité intensive est contre-indiquée pour une mère qui allaite souffrant d'hypertension artérielle. L'activité physique peut être considérée comme une prévention, mais lors d'une exacerbation, elle est interdite..

Vidéo utile

Vous pouvez trouver plus d'informations sur les causes de l'hypertension artérielle chez une mère qui allaite dans la vidéo ci-dessous:

Ainsi, les raisons de l'hypertension artérielle chez une mère qui allaite sont très différentes. Pour normaliser la pression artérielle, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun, de suivre strictement les prescriptions médicales et de tout faire pour que la maladie ne se transforme pas en une forme grave. L'attitude d'une femme envers le traitement est un facteur clé pour influencer le processus de guérison.

Méthodes acceptables pour abaisser l'hypertension artérielle pendant l'allaitement

Tant pendant la grossesse qu'après l'accouchement, le fond hormonal chez la femme reste extrêmement instable. Le corps fonctionne dans un mode amélioré, ce qui n'a pas le meilleur effet sur l'ensemble du système hématopoïétique. Cela arrive souvent lorsqu'il y a une forte pression pendant l'allaitement, mais la situation, même si elle est de courte durée, ne doit en aucun cas être laissée au hasard. De telles charges affectent négativement les systèmes et organes incomplètement formés chez le bébé. La période de lactation est importante dans la vie des femmes, et les indicateurs de pression artérielle doivent être surveillés en permanence, et des mesures urgentes doivent être prises si l'augmentation de la pression est devenue un phénomène quotidien intrusif.

Quelle est la norme?

La valeur de pression normale est de 120x80 mm Hg. Art. Il est permis d'atteindre une marque jusqu'à 130x85 mm Hg. Art., Qui n'est pas considéré comme une pathologie. Mais si vous dépassez 140x90, vous devriez y penser. Les surtensions constantes sont lourdes de développement de lactostase, de stagnation des glandes mammaires, de développement d'un processus inflammatoire et de muguet en cas de pénétration de microbes, de bactéries à travers des microfissures sur le corps. L'infection peut pénétrer dans le lait maternel, ce qui est déjà dangereux pour la santé des nourrissons.De plus, la période d'alimentation de la mère devra être interrompue jusqu'à ce qu'elle soit complètement guérie.

IMPORTANT! Une forte détérioration du bien-être, un excès de la marque de pression artérielle de plus de 140x90 mm Hg. Art. devrait être une source de préoccupation et d'attention médicale. Gonflement des glandes mammaires, vasospasme, en particulier, vertiges systématiques, maux de tête, approches de nausées ne peuvent être ignorés.

Le moment est peut-être venu pour un examen et un traitement. De plus, avec des pics de pression constants, il est nécessaire d'identifier les facteurs provoquants et de contribuer à leur élimination en temps opportun.

Pourquoi cela arrive?

Il peut y avoir de nombreux phénomènes négatifs pour augmenter la pression. Le plus souvent, il s'agit de stress, de nervosité, de surmenage chez les femmes, ce qui est typique après l'accouchement, lorsque la condition est autrement appelée dépression post-partum. Le déroulement difficile de l'accouchement est particulièrement provoqué par des sauts de tension artérielle, car les femmes dépensent beaucoup d'énergie. En outre, les principaux facteurs de provocation:

  • Déséquilibre hormonal;
  • maladies du système endocrinien;
  • développement de la pathologie cardiovasculaire;
  • maladie cardiaque née et acquise;
  • ovaire polykystique;
  • abus d'alcool, tabagisme, café fort, thé;
  • prédisposition héréditaire génétique;
  • stress;
  • manque de sommeil;
  • long séjour dans une pièce étouffante et non ventilée.

Sur une note! L'une des principales raisons d'une augmentation de la pression artérielle pendant l'allaitement est une augmentation du volume sanguin circulant, une augmentation des besoins nutritionnels du nourrisson. Le lait commence à être en plus grande quantité et le corps fonctionne selon un certain mode amélioré.

La haute pression ne peut pas être ignorée. Si la maladie est devenue une obsession, vous devez penser à consulter un endocrinologue, un cardiologue. Le moment est probablement venu pour une mère qui allaite de suivre une thérapie de rééducation pour corriger les niveaux hormonaux, identifier les causes en temps opportun et subir un diagnostic..

Autres symptômes

Habituellement, une pression accrue s'accompagne d'un malaise évident et d'une perte de force, les femmes se plaignent de:

  • vertiges;
  • la nausée;
  • vomissement;
  • mal de crâne;
  • l'apparition de cernes et vole devant les yeux.

Une condition désagréable ou une prééclampsie se produit. Lors du diagnostic, la concentration de protéines dans l'urine est augmentée, tandis que chez la femme, les jambes et le corps gonflent considérablement. La pression peut prendre une forme spasmodique, c'est-à-dire que les épisodes diminuent et augmentent. S'il y a une augmentation périodique de la pression après l'accouchement pendant 2 à 3 mois, nous pouvons supposer le développement d'une hypertension artérielle de 1,2 degré. Il n'est plus possible d'hésiter avec un examen complet, notamment pour vérifier le degré de fonctionnalité des reins et du système urinaire.

Le groupe à risque comprend les femmes qui ont subi des pics de pression au cours de l'hépatite B et doivent être surveillés par des médecins pendant au moins 3 mois après l'accouchement. Si l'hypertension artérielle a augmenté pendant au moins 3 à 4 mois consécutifs, la condition est dangereuse avec l'apparition de crises mortelles, le développement rapide de l'insuffisance cardiaque, qui constitue une menace non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie d'une femme.

A titre de comparaison, un tableau est joint indiquant les conditions possibles lorsque la pression monte, et les signes qui ne peuvent en aucun cas être ignorés:

Hypertensionavec manifestation quelle que soit l'heure de la journéeessoufflement, diminution de l'acuité visuelle, étourdissements, insomnie, nausées, vomissements, vole devant les yeux
Hypertension 1 à 2 degrésmaintenir une pression artérielle élevée pendant plus de 3 mois consécutifsmaux de tête, vomissements, nausées, somnolence, perte d'énergie, tension nerveuse
Prééclampsiemaintenir une pression artérielle élevée après l'accouchement pendant 12 semaines ou plusgonflement des membres inférieurs, ecchymose sur les bras et les jambes, vertiges soudains, maux de tête

Conseil! Il est important de pouvoir abattre et de garder la pression sous contrôle à temps, ne permettant pas à la marque 150x90 mm Hg de monter. Art. Un gonflement des jambes peut entraîner un œdème pulmonaire, mais ce n'est un secret pour personne que de nombreux médicaments pendant l'allaitement restent interdits pour les femmes. Ceci est lourd avec une panne, une suspension de l'allaitement, pour un bébé - un refus de prendre du lait maternel.

Quelles mesures prendre

La pression croissante en tant que phénomène obsessionnel devrait être une source de préoccupation. Comprenant les conséquences que cela peut entraîner, et surtout en cas de problèmes cardiaques et vasculaires, il est important que les femmes sachent quoi faire en cas d'urgence en cas de surtensions soudaines et surveillent quotidiennement les indicateurs de pression artérielle, gardez un tonomètre pour la mesure à portée de main.

L'automédication avec des médicaments inconnus est exclue. Pendant la période d'allaitement, les stéroïdes sont interdits, ce qui ne peut qu'augmenter la pression artérielle, ainsi que les anti-inflammatoires, les diurétiques, qui doivent être utilisés avec une extrême prudence.

L'ingestion de drogues dans le lait maternel, si la mère a bu des médicaments illégaux la veille, peut nuire à la santé des enfants.

Médicament

Pour soulager la maladie et réduire la pression, il est possible de prescrire des médicaments:

  • Verapamil;
  • La nifédipine;
  • Labétalol, métoprolol comme bêta-bloquants;
  • Dopegit, Methyldop dans les cas graves.

Ces pilules compressibles ne sont pas absorbées dans le lait maternel. Mais il vaut mieux éviter les diurétiques. Le médicament peut entraîner une détérioration de la lactation, une diminution de la production de lait maternel.

Les fonds autorisés à être acceptés comprennent:

  • Melidop;
  • Nefedipine;
  • Vérapamil, mais avec le respect obligatoire des dosages et uniquement sur prescription médicale.

Avec les pics de pression, les femmes boivent de l'agripaume, de la valériane à petites doses, bien que les doses excessives soient également dangereuses pour la santé des nourrissons. L'alimentation peut devoir être interrompue. Consultation professionnelle requise.

Il est strictement interdit de boire les médicaments suivants:

  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • les bloqueurs de l'angiotensine (réserpine);
  • comprimés diurétiques (furosémide);
  • injections en injections (Papaverine, Dibazol, sulfate de magnésium);
  • bloqueurs adrénergiques (Atenolol, Nadalol, Metoprolol).

Même si ces médicaments peuvent abaisser la pression pendant une courte période, ils n'entraîneront finalement que de nouvelles chutes de pression importantes. Si vous ne pouvez pas vous passer de médicaments pour réduire la tension artérielle, l'essentiel est de prendre les fonds:

  • soluble dans l'eau;
  • poids moléculaire élevé;
  • ionisé;
  • avec élimination rapide du corps;
  • avec l'obtention d'une concentration élevée dans le plasma sanguin en quelques heures.

Vous devez prendre vos médicaments consciemment, en oubliant que la santé du bébé n'est qu'entre les mains de la mère.

IMPORTANT! Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments lorsque la pression atteint 150x95 mm Hg. Art. Au-dessus de cette marque, la condition peut devenir critique. Des signes d'hypertension sont probables et la meilleure consultation est avec un médecin. La prise de médicaments inconnus peut nuire à la santé de votre enfant.

Comment fournir les premiers soins

Avec une forte augmentation de la pression artérielle, bien sûr, vous devez appeler une ambulance. Que peut-on faire pour stabiliser temporairement la maladie par eux-mêmes avant l'arrivée du médecin. Vous devez agir selon l'algorithme suivant:

  • s'allonger;
  • éliminer les mouvements brusques;
  • ouvrez les fenêtres pour plus d'air frais;
  • rester calme;
  • éliminer les sentiments de peur et d'anxiété;
  • calmez-vous;
  • prendre des mesures pour réchauffer le corps et les jambes s'il fait très froid.

Recommandations générales

Pour comprendre comment réduire la pression par vous-même, il ne faut pas négliger les règles simples:

  • ajuster le régime alimentaire et refuser de prendre des aliments épicés, fumés, gras et frits;
  • inclure les légumes, les fruits dans l'alimentation;
  • arrêter de fumer, de boire de l'alcool;
  • buvez des jus de fruits fraîchement pressés;
  • garder l'équilibre;
  • accordez-vous au positif, ce qui est important pour les femmes qui allaitent.

Les femmes en surpoids doivent prendre des mesures pour brûler des calories et développer un régime alimentaire spécial en collaboration avec un spécialiste. Pour les mamans souffrant d'hypertension pendant l'allaitement, le plus important est de rester calme, d'être positive. Le bébé absorbe comme une éponge tous les soucis et angoisses de la mère.

Même si la pression a augmenté dans un seul cas, cela devrait être un signal d'alarme pour réviser votre alimentation et votre mode de vie. Il est important de maintenir l'équilibre émotionnel, physique et mental. Pour l'hypertension artérielle et les migraines, vous pouvez brasser des herbes ou préparer une teinture (agripaume, reine des prés, gui blanc, mélisse, genévrier).

Autorisé à prendre des bains relaxants avec l'ajout de valériane (0,5 bulle), sel marin. L'abaissement de la pression est possible en ajoutant de l'argile blanche et de l'ail (1 tête) au bain, en prenant jusqu'à 30 minutes à T + 37-38 gr. Ensuite, vous pouvez faire un massage, essuyez-vous avec une serviette dure.

Avec une fatigue et une excitation excessives, vous pouvez prendre un sédatif (menthe poivrée, valériane). Souvent pendant l'allaitement, avec la pression, les femmes subissent une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang. Cela signifie qu'une nutrition améliorée est nécessaire, l'inclusion d'aliments contenant du fer dans l'alimentation (lentilles, légumineuses, épinards, poulet, foie de bœuf, œufs de caille).

Lors de l'allaitement, le corps de la femme commence à travailler de manière améliorée avec l'implication de tous les systèmes et organes afin de soutenir le bébé avec les oligo-éléments et les vitamines nécessaires. Si la pression pendant l'allaitement commençait à augmenter constamment, d'autres symptômes désagréables apparaissaient, il est alors important de subir un examen des reins, du cœur et du foie dès que possible. De plus, un traitement sera élaboré pour les femmes sur une base individuelle..

Faire face à des pressions d'eau chaude élevées

Plus de 30% des femmes qui allaitent essaient d'abaisser leur tension artérielle pendant l'allaitement. Certains d'entre eux n'ont été confrontés à ce problème qu'après la naissance de l'enfant. Certaines femmes souffrent d'hypertension après 2-3 trimestres de grossesse. Le moyen le plus rapide d'abaisser la tension artérielle est la pharmacothérapie. Mais pendant l'allaitement, la plupart des médicaments sont interdits car ils peuvent nuire au bébé..

Indicateurs de pression admissibles pour l'eau chaude

Les médecins considèrent que la pression normale est de 120/80. Une déviation vers le haut ou vers le bas est autorisée. Il est considéré comme normal si une femme se sent bien et ne subit pas de pics de pression pendant l'allaitement. Cependant, de plus en plus souvent, les jeunes mères sont obligées de consulter un médecin en raison de l'hypertension..

Lorsqu'elle consulte un médecin, une femme qui allaite fait toujours mesurer sa tension artérielle. Avec l'âge, ses effectifs augmentent légèrement. Parfois, il se peut que la pression augmente imperceptiblement. Cette situation est considérée comme dangereuse, car les chiffres peuvent atteindre des niveaux critiques. C'est mieux quand une femme ressent des épisodes d'augmentation et prend des mesures pour normaliser la pression artérielle.

Des maux de tête, des acouphènes, des nausées, une faiblesse accrue sont fréquents.

Causes de l'hypertension artérielle chez les jeunes mères

La pression pendant l'HB peut augmenter plus souvent si la femme a déjà souffert d'hypertension artérielle. Après l'accouchement, le corps est réorganisé. La grossesse et l'accouchement sont très stressants. Le corps a besoin de temps pour récupérer. Le plus souvent, les femmes souffrent d'hypertension post-partum au cours des 3 premiers mois.

Autres causes d'hypertension artérielle pendant l'allaitement:

  • Abus de thé et de café. L'opinion que le thé a moins d'effet sur la pression artérielle est une idée fausse. Les thés noirs et verts sont riches en caféine. Les boissons stimulent la vasoconstriction et la tension artérielle.
  • Manque de sommeil et manque de repos. Dans les premiers mois suivant l'accouchement, les femmes souffrent de maux de tête causés par un spasme vasculaire.
  • Stress et anxiété. Avec l'excitabilité nerveuse, du cortisol et de l'adrénaline sont produits. Ces hormones stimulent la pression artérielle.
  • Prendre des médicaments. Certains médicaments stimulent l'augmentation de la tension artérielle. Dans la période post-partum, l'hypertension est provoquée par des injections d'ocytocine.
  • Pathologies congénitales ou acquises. Les femmes souffrent d'hypertension avec diabète sucré, maladies thyroïdiennes. La cause de l'hypertension peut être des calculs rénaux, des pathologies vasculaires.
  • Prédisposition héréditaire. Si les parents à un jeune âge souffraient d'hypertension, il y a une forte probabilité de développer la maladie chez une femme après l'accouchement.
  • En surpoids. Pendant l'allaitement, de nombreuses femmes prennent du poids. Un excès de graisse sous-cutanée affecte négativement le travail des vaisseaux sanguins et du cœur.

L'allaitement est considéré comme une période cruciale dans la vie d'une mère et d'un enfant. Pour donner le meilleur à son bébé, une femme a besoin de se sentir bien. Si la pression augmente périodiquement, vous devez rechercher la cause et vous en débarrasser.

Traitement

Les médicaments peuvent soulager rapidement la pression pendant l'allaitement. Une femme a besoin de voir un médecin et de savoir quels médicaments peuvent être pris dans des situations critiques. Il est préférable de ne pas boire de médicaments par vous-même, car de nombreuses substances pénètrent dans le sang et passent dans le lait maternel.

À la maison, vous pouvez prévenir l'hypertension et utiliser des moyens non conventionnels pour abaisser la tension artérielle. Avec un saut brusque dans les indicateurs du tonomètre, il est recommandé:

  • appelle une ambulance;
  • prendre une position horizontale;
  • demandez à vos proches d'ouvrir la fenêtre et de fournir de l'oxygène;
  • mettre un coussin chauffant aux pieds pour éliminer les frissons et normaliser la circulation sanguine;
  • boire des sédatifs s'ils ont été prescrits plus tôt.

Drogues

Les comprimés de pression doivent être prescrits par un médecin. Une attention particulière doit être portée aux médicaments pendant l'allaitement. Les composants des médicaments pénètrent dans la circulation sanguine et sont excrétés dans le lait maternel. Pendant l'allaitement, ils pénètrent dans le corps du bébé et réduisent sa pression. De fortes doses de drogue le feront tomber à des niveaux dangereux.

L'hypertension artérielle pendant l'allaitement est également un risque. L'hypertension ne peut être ignorée, même si la femme ne la ressent pas. Vous pouvez boire des pilules contre l'hypertension pendant l'allaitement. Le médecin choisit le médicament et la dose!

Autorisé pour GW:

  • Corinfar;
  • La nifédipine;
  • Verapamil;
  • Dopegit;
  • Kapoten.

Ces médicaments ont été testés et étudiés au fil des ans. Des études ont montré que la substance active des comprimés est concentrée dans le sang, le plasma et le foie. Moins de 3% de la dose est passée dans le lait maternel.

Comment réduire sans médicament

Si les races sont rares, vous pouvez utiliser les outils à portée de main. Pendant l'allaitement, il est conseillé d'arrêter de prendre des médicaments afin d'éliminer le risque de réaction du corps de l'enfant. Il existe des moyens simples pour abaisser la tension artérielle chez une mère qui allaite:

  • Calmez-vous et détendez-vous. Si le saut est causé par un effort physique, vous devez tout laisser tomber. Le calme est conseillé car le stress aggravera le problème. S'il y a une pression sur le corps, il est nécessaire de s'en débarrasser. Vous devez également fournir un accès continu à l'oxygène..
  • Prendre un bain. Vous pouvez réduire votre tension artérielle à la maison avec un bain de sel. Le sel ajouté avec un concentré de conifères ou des herbes apaisantes sera plus efficace. Vous pouvez ajouter une petite quantité d'infusion de valériane à l'eau. La durée de la procédure ne dépasse pas 15 minutes.
  • Boire une tisane. Cette méthode peut être utilisée au plus tôt lorsque l'enfant a un an. Une décoction de reine des prés avec du jus d'aubépine favorise la vasodilatation et une diminution des lectures du tonomètre. La boisson peut provoquer des manifestations intestinales ou cutanées chez un enfant.

Les conseillers en hépatite B ne recommandent pas d'utiliser des plantes médicinales pour améliorer le bien-être. La plupart des herbes sont contre-indiquées chez les enfants de moins de 12 ans. Lorsqu'une femme prend des tisanes, elles finissent inévitablement dans le lait maternel. En cas d'hypertension artérielle, il vaut mieux prendre des pilules sûres que d'utiliser des remèdes à base de plantes.

Régime

Une alimentation saine aidera à soulager la pression d'une mère qui allaite. Il est recommandé d'exclure du régime les aliments qui provoquent l'hypertension. Il comprend:

  • plats salés et épicés;
  • viandes grasses;
  • épices chaudes;
  • viandes fumées;
  • aliments en conserve;
  • de l'alcool;
  • Chocolat;
  • café.

Le régime doit comprendre:

  • légumes avec un traitement thermique minimal ou crus;
  • fruits et baies de saison;
  • verdure;
  • viande et poisson maigres;
  • produits laitiers fermentés à faible teneur en matières grasses.

Si vous êtes en surpoids, vous devez abandonner les glucides rapides et, si nécessaire, consulter une diététiste.

La prévention

Une augmentation de la pression pendant la lactation est plus facile à prévenir que d'essayer de la réduire plus tard..

  • surveiller régulièrement les lectures du tonomètre;
  • suivre une alimentation saine pendant la grossesse et après l'accouchement;
  • observer le régime de consommation d'alcool;
  • vivre une vie active;
  • établir un régime d'éveil et de repos.
  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • éviter le stress et l'anxiété.

L'allaitement est exigeant physiquement. Pendant l'allaitement, une mère donne à son enfant beaucoup de vitamines et de micronoyaux. Le manque de potassium et de magnésium altère la fonction cardiaque. La carence en vitamines B et en acides gras affecte négativement l'état des vaisseaux sanguins. Ensemble, ces facteurs conduisent à l'hypertension. Si vous établissez une nutrition et prenez des complexes de vitamines comme prescrit par un médecin, il sera plus facile de faire face à l'hypertension artérielle..

Hypertension artérielle chez une mère qui allaite: que faire?

La plupart des femmes qui allaitent subissent une pression accrue pendant l'allaitement.

Cela se produit en raison de problèmes cardiaques et vasculaires survenus avant ou pendant la grossesse, ainsi que d'une restructuration complète du système hormonal.

La réduction de la tension artérielle pendant l'allaitement a ses propres caractéristiques, car une femme doit penser non seulement à sa santé, mais aussi à la santé du bébé.

Le traitement de l'hypertension artérielle pendant l'allaitement comprend l'utilisation de médicaments approuvés, l'adhésion à un régime.

Pour comprendre comment traiter l'hypertension, vous devez comprendre ce qu'est cette maladie..

Qu'est-ce que l'hypertension artérielle

L'hypertension artérielle ou hypertension est l'une des maladies les plus courantes du système cardiovasculaire. Si auparavant elle n'était observée que chez les patients âgés, aujourd'hui l'hypertension survient chez les jeunes femmes (y compris les femmes enceintes et allaitantes) et les adolescents.

L'hypertension artérielle est comprise comme une augmentation chronique de la pression artérielle, lorsque l'indicateur le plus bas (pression diastolique) dépasse 90 mm Hg et le plus élevé (pression systolique) est de 140 mm Hg..

Pour un diagnostic préliminaire, au moins trois mesures prises à des moments différents sont nécessaires. Dans le même temps, il est important que pendant les mesures, la personne soit dans un état calme..

Facteurs de risque, causes de l'hypertension artérielle chez une femme pendant l'allaitement

Une augmentation de la pression pendant la lactation peut provoquer:

  • stress régulier et surmenage nerveux (après l'accouchement, le corps est en état de choc, ce qui nécessite des efforts colossaux pour éliminer, tant moral que physique);
  • l'hérédité, diverses maladies aiguës et chroniques observées chez des parents proches;
  • mauvaises habitudes (abus d'alcool, tabagisme);
  • obésité;
  • problèmes avec les glandes surrénales, l'hypophyse ou la glande thyroïde;
  • les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, telles que l'athérosclérose, l'insuffisance cardiaque, l'angine de poitrine, la myocardite;
  • prolapsus des reins, glomérulonéphrite, sténose, tumeurs polykystiques ou rénales;
  • changements hormonaux associés à la naissance et à la mise bas d'un bébé (un excès d'hormones entraîne un spasme des vaisseaux sanguins et une augmentation de la pression artérielle).

Une autre raison de l'augmentation de la pression artérielle pendant la lactation est une forte augmentation du volume de sang en circulation. Puisque le bébé grandit rapidement et a constamment besoin de lait, le corps de la femme doit travailler de manière améliorée.

Effets

Vous ne devez pas reporter une visite chez le médecin, car le retard est lourd de gonflement des glandes mammaires. Les spasmes vasculaires interfèrent avec l'écoulement normal du lait dans les conduits, ce qui entraîne le développement de la congestion. Le danger réside dans le fait qu'il y a des microfissures dans les mamelons, à travers lesquelles les bactéries peuvent pénétrer dans la zone de stagnation et former un foyer d'inflammation.

Le manque de traitement approprié de l'hypertension est lourd de dommages à divers organes. Les reins, le cœur, les vaisseaux sanguins, le cerveau et les yeux sont particulièrement vulnérables.

Ainsi, les conséquences les plus courantes de l'hypertension artérielle comprennent:

  • insuffisance cardiaque;
  • l'athérosclérose;
  • accident vasculaire cérébral;
  • détérioration de la vision;
  • infarctus du myocarde;
  • maladie rénale (insuffisance rénale);
  • syndrome métabolique;
  • complications du diabète sucré;
  • troubles circulatoires chroniques du cerveau.

Certaines de ces affections peuvent entraîner une incapacité de travail, un handicap et, dans le pire des cas, la mort. La connaissance des symptômes de l'hypertension vous permettra de détecter la maladie au stade initial et de consulter un médecin en temps opportun.

Vidéo: "Caractéristiques de l'hypertension chez les femmes"

Symptômes

Le plus souvent, les coupables de l'hypertension artérielle sont des problèmes apparus pendant ou avant la grossesse..

Dans la plupart des cas, la pression artérielle augmente en raison de la prééclampsie, ce qui est indiqué par les symptômes suivants:

  • hypertension artérielle;
  • une augmentation constante de la concentration de protéines dans l'urine;
  • gonflement persistant de tout le corps ou des membres.

Si la pression artérielle augmente pendant la grossesse et le reste deux à trois mois après l'accouchement, la patiente est diagnostiquée avec une hypertension artérielle de grade I ou II. La femme est examinée et sur la base des données obtenues, un schéma thérapeutique est établi. Pendant ce temps, le médecin surveille l'état du cœur et des vaisseaux sanguins, des organes de la vision, des reins.

De fortes poussées de pression s'accompagnent d'un malaise général, de nausées, de l'apparition de «mouches» devant les yeux et de crises de migraine.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de l'hypertension chez les femmes qui allaitent repose sur un certain nombre d'examens:

  • mesures de la pression artérielle;
  • ECG (électrocardiogramme);
  • échocardiographie;
  • examen physique;
  • dopplerographie;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • artériographie;
  • test sanguin biochimique.

La mise en œuvre des mesures ci-dessus vous permet de diagnostiquer de manière fiable l'hypertension chez un patient infirmier, d'établir les causes de la maladie et de prescrire un traitement approprié, en tenant compte du fait de l'alimentation.

Traitement pendant l'allaitement

Une forte augmentation de la pression artérielle chez les femmes qui allaitent nécessite une attention médicale immédiate. En présence de maladies cardiovasculaires, il est important d'avoir un tensiomètre à portée de main afin de pouvoir mesurer la tension artérielle dans toutes les situations.

Avant l'arrivée de l'ambulance, il est important:

  • prenez une position confortable, ne vous levez pas et ne marchez pas pour ne pas aggraver la situation;
  • prenez les médicaments prescrits par votre médecin;
  • ouvrir les portes ou les fenêtres pour laisser entrer l'air frais dans la pièce (en particulier en cas de suffocation, de douleur aiguë dans la région du cœur);
  • prendre des mesures pour réchauffer le corps si des frissons se font sentir et que les membres commencent à refroidir;
  • rester calme pour éviter de nouvelles augmentations de la pression artérielle.

Drogues

La lutte contre l'hypertension artérielle pendant l'allaitement n'est possible que sous le contrôle du médecin traitant. Si l'hypertension est provoquée par la gestose, le patient peut être admis à l'hôpital.

Avec la prééclampsie, l'éclampsie et la prééclampsie se développent rapidement à une échelle croissante, il sera donc plus facile de garder la situation sous contrôle à l'hôpital.

Quant aux médicaments, ils sont prescrits avec prudence lors de l'allaitement. Étant donné que la plupart des médicaments sont capables de pénétrer le lait et, par conséquent, dans le corps de l'enfant, le choix des médicaments pour le traitement de l'hypertension doit être soigneusement choisi. Parfois, les médecins recommandent d'arrêter complètement les médicaments, par exemple, dans les cas où la pression artérielle augmente rarement ou revient rapidement à des niveaux normaux.

Avec une pression constamment élevée, lorsque les pilules ne peuvent pas être supprimées, le patient peut se voir prescrire de la méthyldopa ou de la nifédipine.

Les médicaments tels que Vérapamil, Dopegit et b-bloquants sont également autorisés pendant l'allaitement. L'heure d'admission et la posologie doivent être convenues avec un spécialiste.

Avec une forte augmentation de la pression artérielle, vous pouvez boire de l'agripaume ou de la valériane en comprimés, prendre une pilule de Methyldopa ou Dopegita, en la plaçant sous la langue. Si la pression artérielle est élevée de manière stable, les médicaments sont pris en cure.

Si pendant une crise la fréquence cardiaque au repos ne dépasse pas 90 battements / min., Il est permis de prendre un comprimé de Nifedipine (cela peut être fait une fois et à la posologie indiquée dans les instructions). Il faut se rappeler que l'utilisation fréquente des médicaments susmentionnés (en particulier à des doses élevées) est dangereuse pour un nouveau-né. Consultez votre médecin avant de prendre tout médicament antihypertenseur.

L'utilisation pendant l'allaitement est interdite:

  • médicaments liés aux bêta-bloquants: Nadolol, Atenolol, Metoprolol;
  • Les inhibiteurs de l'ECA, les inhibiteurs des récepteurs de l'angiotensine II et la réserpine, qui ont un effet néfaste sur le corps du nouveau-né;
  • les diurétiques et la clonidine, qui peuvent nuire au bébé et réduire la lactation;
  • des injections de No-shpa, de sulfate de magnésium, de papavérine ou de dibazol (elles feront baisser l'hypertension, mais bientôt la condition s'aggravera à nouveau).

Vidéo: "Quels médicaments pouvez-vous prendre pendant la grossesse et l'allaitement?"

Remèdes maison ou populaires

Si une augmentation de la pression artérielle s'accompagne de migraines, vous pouvez boire du jus d'aubépine, de la teinture de gui ou de la tisane de reine des prés. Il est également utile de prendre une teinture d'agripaume ou une boisson préparée par vous-même..

Pour préparer une telle boisson, vous devez mélanger 2 cuillères à soupe. cônes de genièvre, 2 c. mélisse, 1 cuillère à soupe. aneth, 3 c. agripaume et 3 cuillères à soupe. menthe poivrée. Prenez 2 cuillères à soupe. le mélange fini, placer dans un thermos et verser 1 litre d'eau bouillante. L'infusion peut être bue après trois à quatre heures, un demi-verre par jour: une fois le soir et une fois le matin. Prenez la perfusion 30 minutes avant les repas ou une demi-heure après, sans boire d'autre liquide.

Vous pouvez également réduire les indicateurs de pression artérielle en utilisant des bains thérapeutiques:

  1. Bains de valériane relaxants. Du sel ou du sel de mer est ajouté à l'eau, puis une bouteille de teinture y est versée. Prenez ce bain pendant 10 à 15 minutes.
  2. Bains d'argile. 3-4 poignées d'argile sont trempées dans un petit volume d'eau. Le mélange est broyé jusqu'à formation d'une masse homogène. Le bain est rempli d'eau dont la température dépasse 37 degrés. Versez le mélange d'argile dans le bain en y ajoutant une tête d'ail frais écrasé. Le bain est pris de 25 à 30 minutes, tout en faisant un massage. À la fin de la procédure, frottez le corps avec une serviette dure.

Régime

Le traitement de l'hypertension nécessite un régime alimentaire spécifique. Tout d'abord, une femme doit abandonner les aliments salés, frits, fumés, gras et épicés, les fruits de mer, la confiserie, la confiture, le poisson et la viande gras, la crème épaisse et la crème sure.

En outre, l'hypertension artérielle est incompatible avec le tabagisme, la consommation de café, de thé et d'alcool. Les boissons énumérées peuvent être remplacées par de l'eau, des jus de fruits et de légumes frais.

En cas d'hypertension artérielle, il est recommandé de consommer autant de fruits et légumes que possible, frais ou cuits avec un traitement thermique minimal. Pour vous débarrasser des kilos en trop, vous devez contacter un nutritionniste qui fera un menu pour tous les jours et vous aidera à dire adieu à l'excès de masse grasse.

La prévention

En adhérant à des mesures simples et efficaces pour prévenir l'hypertension, vous pouvez réduire considérablement le risque de développer une maladie chronique..

En présence d'une prédisposition héréditaire, la pression artérielle doit être surveillée régulièrement. Il est possible d'améliorer l'état du système cardiovasculaire à l'aide d'une activité physique régulière, d'une alimentation adéquate, de l'abandon de l'alcool et du tabagisme.

Cependant, vous devez surveiller non seulement le corps, mais également l'état émotionnel. En particulier, il est recommandé de rester à l'écoute du positif et d'éviter les situations stressantes..

Conclusion

L'hypertension artérielle est lourde de développement de nombreuses maladies cardiovasculaires, dont la mortalité est de 53% de la mortalité totale de la population.

Néanmoins, il ne faut pas avoir peur: le pronostic pour un patient particulier peut être assez favorable. Pour vous débarrasser de l'hypertension, vous devez consulter un médecin en temps opportun, suivre toutes ses prescriptions et empêcher la transition de la maladie vers une forme plus sévère..

L'évolution et le résultat de la maladie dépendent du niveau et de la stabilité de la pression artérielle, de la vitesse de progression de l'athérosclérose, de la présence de maladies concomitantes, par exemple le diabète sucré, la cardiopathie ischémique, l'encéphalopathie discirculatoire et les pathologies rénales. De plus, les femmes ont un pronostic plus favorable que les hommes..

Le facteur le plus important influençant le pronostic de l'hypertension est l'attitude de la patiente face à la maladie et sa volonté de suivre de manière cohérente et précise les recommandations du médecin traitant..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Comprimés Hofitol

Infertilité

Analogues Extrait d'artichaut.Prix ​​moyen en ligne *, 393 r. (60 comprimés)Où puis je acheter:
Mode d'emploiHofitol fait référence aux remèdes à base de plantes cholérétiques. Son effet thérapeutique est dû à l'artichaut des champs inclus dans sa composition.

Hémorragie après Dufaston

Nouveau née

Duphaston est un remède populaire utilisé dans la pratique gynécologique pour éliminer divers troubles causés par un déséquilibre hormonal. Comme tout médicament, il peut provoquer des réactions dans l'organisme.

Miramistin pendant la grossesse

Conception

Pendant la grossesse, les défenses du corps s'affaiblissent, ce qui rend la femme enceinte plus sensible à diverses maladies infectieuses.Afin de prévenir les maladies dangereuses ou d'accélérer le rétablissement, si une femme est infectée, des agents antiseptiques peuvent être utilisés.

Neuvième mois de grossesse

Nouveau née

Neuvième mois de grossesseLe 9e mois de grossesse est la période où le bébé tant attendu est sur le point de naître. Peu importe à quel point ces mois passent, la future maman ressent de plus en plus le bonheur de la maternité.