Principal / Accouchement

Mouvements fœtaux pendant la grossesse: la norme, pour combien de temps, fréquents, forts

Toutes les femmes enceintes attendent avec impatience les mouvements du fœtus pendant la grossesse, c'est le premier contact avec le bébé, ce qui active l'instinct maternel, si cela ne s'est pas produit auparavant. Les mouvements du futur bébé apportent non seulement une grande joie aux futurs parents, mais les aident à suspecter une pathologie et à contacter immédiatement un obstétricien. Quand commencent-ils, combien de mouvements devraient normalement intéresser toutes les femmes enceintes.

Pourquoi le fœtus bouge-t-il?

Les mouvements d'un petit homme dans l'utérus sont nécessaires, ils parlent de sa croissance et de son développement. L'enfant commence à bouger au cours du premier trimestre, vers 7 à 8 semaines. À la 10e semaine, il a des mouvements de déglutition, il peut changer la trajectoire de ses mouvements et toucher les parois de la vessie amniotique. Mais la taille de l'embryon est encore insuffisante, il ne flotte librement que dans le liquide amniotique, très rarement "heurte" les parois utérines, donc la femme ne ressent toujours rien.

À partir de la 16e semaine, le fœtus est déjà sensible aux sons, qui se manifestent par une réaction motrice active. Dès la 18e semaine, le futur bébé commence à toucher le cordon ombilical avec les poignées, sait serrer, desserrer les doigts, touche le visage.

Par conséquent, le fœtus est inquiet au niveau de l'estomac de la mère, ce qui à son tour inquiète la femme lorsqu'elle est exposée à des facteurs externes désagréables pour le bébé:

  • sons forts, désagréables et forts;
  • Sentiments d'inconfort dans l'utérus, comme la faim de la mère
  • stress ressenti par la mère (en raison de la libération d'adrénaline, les vaisseaux sanguins, y compris dans le placenta, se contractent, l'apport sanguin se détériore);
  • manque d'oxygène (en raison de mouvements actifs, le placenta est stimulé, son apport sanguin est amélioré, ce qui fournit à l'enfant de l'oxygène supplémentaire).

De plus, si une femme prend une position inconfortable lorsque de gros vaisseaux sont pressés, l'enfant souffre d'un manque d'oxygène et devient également actif..

Premiers mouvements

Chaque femme ressent le premier mouvement du fœtus différemment à des moments différents. Lorsque cela se produit, cela dépend de plusieurs facteurs:

  • l'âge gestationnel;
  • premier ou deuxième, etc. grossesse;
  • heure de la journée (généralement le soir ou la nuit);
  • le teint de la mère (mince ou plein);
  • Heures du jour;
  • option de fixation du placenta;
  • Mode de vie;
  • sensibilité individuelle (certains ressentent de 15 à 16 semaines);
  • le comportement de la mère (les femmes physiquement actives ne remarquent tout simplement pas les mouvements).

Selon les statistiques, le premier mouvement fœtal lors de la première grossesse est ressenti par une femme enceinte à 20 semaines. Et avec le port répété du fœtus, la période de perturbation est réduite à 18 semaines.

Mais tout est individuel, même pour une femme individuelle, les deuxième, troisième et suivantes grossesses se déroulent à chaque fois d'une manière nouvelle. Si une femme au cours de la deuxième grossesse a commencé à ressentir des mouvements fœtaux à 19 semaines, alors à la troisième, ces règles peuvent changer (ressenties plus tôt ou plus tard).

Le rythme des mouvements

Le taux de mouvement du fœtus dépend de la durée de la grossesse de la femme enceinte. L'enfant bouge constamment, mais bien sûr, une femme ne peut pas ressentir tous ses mouvements..

  • Pendant une période de 20 à 22 semaines, le fœtus effectue jusqu'à 200 mouvements par jour,
  • mais à 27 - 32 semaines, il effectue déjà environ 600 mouvements. Il est caractéristique qu'avec le début du troisième trimestre (32 semaines) la quantité diminue, ce qui s'explique par son poids (le fœtus est déjà assez gros) et il devient crampé dans l'utérus. Il n'y a plus de «gros» mouvements (tours et retournements de l'utérus) et le bébé ne peut faire que de «petits» bras et jambes.
  • Après la 28e semaine, la moyenne est de 8 à 10 par heure. Les exceptions sont les périodes de sommeil de l'enfant, qui sont égales à 3 à 4 heures - à ce moment, le bébé ne fait pas de mouvements actifs. La femme enceinte doit se souvenir de certains cycles d'activité de l'enfant. Le plus d'activité est observé de 19 h à 4 h du matin et la diminution de l'activité ou le soi-disant état de repos se produit entre 4 h et 9 h..
  • À 32 semaines, le fœtus prend sa position finale, en règle générale, il est de la tête au petit bassin (position longitudinale, présentation céphalique). Mais la position transversale ou la présentation du siège n'est pas exclue. Maman ne doit pas désespérer, pour corriger de telles dispositions, le médecin prescrira toujours la performance de gymnastique spéciale, qui contribuent au renversement du fœtus et à sa réception de la position «correcte» - longitudinale, de la tête au petit bassin.

Si l'enfant a pris la position «correcte», c'est-à-dire la tête en bas, la femme enceinte ressentira des mouvements dans le haut de l'abdomen (l'enfant «donne un coup de pied» avec ses jambes). Dans le cas d'une présentation par le siège, les mouvements se feront sentir en dessous, près de la poitrine.

Changement d'intensité des mouvements

Si le bébé est bien et à l'aise dans l'utérus et que la mère ne ressent aucun stimuli externe ou interne, les mouvements sont rythmés et lisses. Sinon, la nature des mouvements change radicalement, ce qui devrait alerter la femme et nécessiter la consultation d'un obstétricien.

En règle générale, une femme note l'activité «accrue» du bébé lorsqu'elle est calme et au repos. À l'inverse, de nombreuses mères ont peur que pendant son activité vigoureuse, l'enfant ne bouge pas du tout. Ce phénomène s'explique facilement. Lorsqu'une femme est au repos, elle écoute plus attentivement ses sentiments et note attentivement les mouvements de l'enfant. Lorsqu'elle est occupée, elle n'a pas le temps de se laisser distraire par les affaires et elle ne remarque tout simplement pas que le bébé bouge. Afin de dissiper ses doutes (l'enfant est malade, il meurt), la femme enceinte doit s'asseoir et se détendre en regardant comment il bouge.

Les médecins conseillent très souvent aux femmes enceintes de prendre la position de repos au lit - sur le côté gauche. C'est dans cette position que l'apport sanguin à l'utérus est amélioré, ce qui est utilisé dans le traitement de l'hypoxie fœtale chronique et pour sa prévention..

Un changement d'activité est possible à partir d'une position corporelle inconfortable ou incorrecte d'une femme, par exemple couchée sur le dos ou assise le dos droit. Lorsque la femme enceinte se couche sur le dos, l'utérus enceinte comprime fortement la veine cave inférieure (l'un des principaux vaisseaux sanguins).

Lorsque ce vaisseau est comprimé, le flux sanguin vers l'utérus est considérablement réduit et le bébé commence à souffrir d'une carence en oxygène.

Pour que maman comprenne qu'il se sent mal, il a des mouvements violents et fréquents. Il est assez simple d'établir la circulation sanguine et d'éliminer l'hypoxie - la maman doit se tourner de son côté.

De plus, l'activité physique de l'enfant change si la mère se trouve dans une pièce bouchée ou enfumée. En raison du manque d'oxygène, l'enfant réagit à la situation avec des chocs douloureux et forts. Une femme doit quitter la pièce et se promener afin de retrouver un état confortable pour elle-même et le bébé..

De plus, les tremblements du fœtus changent si la mère a faim. Il éprouve un manque de nutriments et «se calme», se déplace lentement et à contrecœur. Mais dès que la femme enceinte prend une collation, la joie du bébé se traduit par une activité accrue..

Agitation dans des conditions pathologiques

Si l'activité physique de l'enfant devient soudainement violente, prolongée et donne de la douleur à une femme, cela indique un état pathologique et nécessite une visite immédiate chez un médecin:

  • Menace de naissance prématurée

Les mouvements deviennent fréquents et violents en raison de l'augmentation du tonus de l'utérus.

Dans ce cas, la nature des tremblements est fondamentalement différente. Ils sont rarement ressentis par une femme et leur force est insignifiante, ce qui s'explique par le grand volume de l'utérus, où le bébé touche rarement ses parois et la mère ne ressent pas souvent ses mouvements.

En raison du petit volume de liquide amniotique, l'enfant devient crampé dans l'utérus, il «bat» constamment dans le ventre de la mère, qui est caractérisé par la femme comme des tremblements fréquents et douloureux.

  • Hypoxie aiguë

Avec des pathologies telles que le décollement placentaire prématuré, la prééclampsie et autres, le fœtus subit une privation aiguë d'oxygène et réagit en conséquence.

  • Hypoxie chronique

Il se développe en présence d'insuffisance placentaire, d'anémie, de prééclampsie. Le mouvement est lent et devient peu fréquent.

  • Hernie diaphragmatique chez une femme enceinte

Dans ce cas, la mère, lorsque le fœtus bouge, ressent une douleur sous le sternum..

  • Incohérence de la cicatrice sur l'utérus

Si une femme a des antécédents de césarienne, alors si la cicatrice est incohérente, ce qui peut entraîner une rupture de l'utérus, elle ressent une douleur dans la zone de la cicatrice lorsque le bébé bouge.

  • Cystite aiguë

Avec une inflammation de la vessie, une femme enceinte se plaint de mictions fréquentes et douloureuses, de douleurs lors du déplacement du bas-ventre.

Comment se sentent les tremblements

Chaque femme enceinte décrit les sensations à sa manière, en plus, elles changent avec l'augmentation de l'âge gestationnel.

  • Pendant de courtes périodes (20 à 25 semaines), les femmes les caractérisent comme «papillons flottant» ou «poissons nageant». D'autres femmes enceintes parlent de «papillotement», de «vibration du téléphone» ou de «chatouillement». Certains décrivent leurs sentiments d'une manière moins romantique: "gargouillis dans l'estomac, comme si les intestins étaient des ordures".
  • Après 27 à 28 semaines, lorsque le fœtus est déjà assez vieux, ses mouvements deviennent plus clairs et plus spécifiques. Une future mère, et même un futur père, peuvent ressentir un coup de pied dans l'abdomen à l'endroit où la main est placée. L'insatisfaction du bébé est très souvent exprimée par de tels «coups de pied» - dans le cas d'une position inconfortable de la mère ou avec des sons forts et gênants. Mais si une main inconnue embrasse le ventre de la mère, l'enfant rétrécit de peur et ne veut pas «donner un coup de pied».

Compter

Afin de déterminer comment le fœtus se sent, il est important de compter ses mouvements. Comment compter les mouvements fœtaux? A cet effet, plusieurs techniques sont utilisées:

Méthode de Pearson

Cette méthode est basée sur le comptage des mouvements sur 12 heures. Produit de 9h à 21h. Au cours de ce test, une femme n'a besoin que d'une seule condition: réduire l'activité physique. Tous les mouvements sont comptés, même les plus petits ou les plus faibles. Dans la clinique prénatale, le médecin délivre un formulaire spécial ou vous demande de compiler indépendamment un tableau des mouvements fœtaux, où l'heure du dixième mouvement sera notée. Normalement, environ une heure devrait s'écouler entre le premier et le dixième mouvement. Et bien sûr, maman doit se rappeler qu'une période de repos est également possible, qui ne devrait pas durer plus de 4 heures. Si ce délai est dépassé, un besoin urgent de contacter un obstétricien.

Pour dresser un tableau, vous devez prendre une feuille de cahier dans une boîte et l'aligner comme suit. L'âge gestationnel est enregistré en haut. Les heures de 9h00 à 21h00 sont indiquées verticalement et les jours de la semaine ou les dates sont indiqués horizontalement. À partir de neuf heures du matin, vous devriez commencer à compter les mouvements. Dès que leur nombre atteint 10, une note est mise dans le tableau à l'heure où cela s'est produit. Des informations complémentaires sont entrées dans le tableau: il y a eu moins de 10 mouvements et combien au total. Nous continuons le comptage dans les jours suivants et nous devons entrer les données dans le tableau, avec lequel nous devons nous rendre au rendez-vous chez le médecin..

28 semaines9h0012h0015h0018h00Remarques
15 juillet
16 juillet
17 juillet
...

Méthode de Cardiff

La base de cette méthode consiste également à compter les mouvements du bébé en 12 heures, la seule différence est que la femme choisit elle-même l'heure pour commencer à compter. De nouveau, un tableau est dressé, où le dixième agitation est enregistré. Il est considéré comme normal lorsque la dixième secousse s'est produite avant la 12e heure de l'étude. Sinon, consultez immédiatement un médecin.

Méthode Sadowski

Le comptage des mouvements fœtaux commence après le dîner de 19h00 à 23h00. Cette méthode est basée sur le fait que le soir et après avoir mangé, le fœtus augmente l'activité motrice. Assurez-vous d'enregistrer l'heure de début du comptage et la femme enceinte doit s'allonger sur le côté gauche à ce moment.

Lorsque le fœtus fait 10 mouvements par heure ou moins, le comptage s'arrête. Mais s'il y en avait moins, continuez à compter les mouvements. Un signe défavorable est une diminution des perturbations (moins de 10) en 2 heures.

Ainsi, il devient clair que chaque femme enceinte peut maîtriser les méthodes énumérées pour compter les mouvements du bébé. L'utilisation de ces techniques ne nécessite aucun équipement et aucune surveillance médicale..

Diagnostic de la pathologie

Un changement dans la nature et l'intensité des mouvements chez le bébé à naître indique son problème. Un signe terrible est le manque de mouvement pendant 6 heures ou plus, ce qui nécessite une attention médicale immédiate. Les méthodes d'examen de l'état du fœtus comprennent:

Auscultation de la fréquence cardiaque fœtale

L'écoute de la fréquence cardiaque se fait directement par l'obstétricien à l'aide d'un stéthoscope obstétrical (tube en bois). Normalement, la fréquence cardiaque fœtale est de 120 à 160 battements par minute. En cas de déviation dans un sens ou dans l'autre, ils parlent de la privation d'oxygène du bébé, ce qui nécessite des méthodes de recherche instrumentales.

Cardiotocographie (CTG)

La CTG est à juste titre considérée comme une méthode abordable, fiable et la plus précise pour évaluer l'état du fœtus. La CTG est réalisée à partir de 32 semaines de gestation, et en cas de suspicion de pathologie intra-utérine et dans une période antérieure (à partir de 28 semaines). À l'aide de la cardiotocographie, non seulement les mouvements du fœtus sont enregistrés, mais également le rythme de ses contractions cardiaques et utérines. L'étude se déroule de la manière suivante: la femme enceinte est placée sur un canapé, et 2 capteurs sont fixés sur son ventre. L'un est dans un endroit bien écouté du rythme cardiaque fœtal (il enregistrera la fréquence cardiaque), et l'autre est à proximité (enregistre les contractions utérines). L'enregistrement cardiotocogramme est effectué pendant au moins 30 minutes, mais il est possible d'augmenter la durée de l'examen jusqu'à 1,5 heure. Tout en prenant un cardiotocogramme, une femme doit noter chaque mouvement du bébé et appuyer sur un bouton spécial. L'analyse du cardiotocogramme comprend:

  • fréquence cardiaque basale (la norme est de 120 à 160 battements par minute);
  • amplitude de la variabilité (tolérance des écarts vers le haut ou vers le bas) du rythme basal (norme 5-25 battements par minute);
  • décélération (sauts soudains de la courbe vers le bas) - normalement absents ou sporadiques, raccourcis et peu profonds sont observés;
  • accélération (sauts soudains de la courbe vers le haut) - devrait normalement être d'au moins 2 dans les 10 minutes de l'étude.

Pour un diagnostic plus précis de l'état du fœtus, la CTG est réalisée avec des tests fonctionnels (sans charge et avec introduction d'ocytocine intraveineuse).

Échographie Doppler

Une échographie permet d'évaluer la taille du fœtus, sa conformité avec l'âge gestationnel (avec une hypoxie chronique, il y a un décalage de taille). Le médecin étudie également la structure du placenta, le degré de maturité (signes du vieillissement), le volume de liquide amniotique et son type (ces indicateurs changent avec la privation d'oxygène du bébé). À l'aide de la dopplerométrie, des vaisseaux placentaires et du cordon ombilical, la vitesse du flux sanguin y est étudiée. Si le flux sanguin est réduit, ils parlent d'hypoxie fœtale intra-utérine..

Lors de l'échographie, les mouvements, la fréquence cardiaque et le tonus musculaire de l'enfant sont évalués pendant 20 à 30 minutes. Si le fœtus ne ressent pas d'inconfort, ses membres sont pliés - signe d'un tonus musculaire normal. Dans le cas des bras et des jambes étendus, ils parlent d'un ton réduit, ce qui indique un manque d'oxygène..

Question Réponse

J'ai mon premier enfant, mais 4 heures se sont déjà écoulées et je ne ressens pas de mouvements fœtaux. Que faire?

Tout d'abord, vous devez vous calmer. Le fœtus ne bouge pas toujours activement, pendant 3-4 heures, l'absence de mouvement est autorisée, à ce moment-là, le bébé dort. Essayez de retenir votre souffle pendant une courte période, le sang cessera de couler vers le placenta, vers l'enfant, il souffrira d'une légère hypoxie et en réponse «sera indigné» - il commencera à «battre» avec ses bras et ses jambes. Si cette méthode ne vous aide pas, observez le bébé pendant 30 à 40 minutes supplémentaires. En l'absence du moindre mouvement, consulter d'urgence un obstétricien.

Quels mouvements du fœtus devraient être avant l'accouchement?

À la veille de l'accouchement, le bébé cesse pratiquement de bouger, ce qui est considéré comme normal. Le bébé se prépare à la naissance, ce qui est un processus très difficile pour lui et nécessite beaucoup de force, et la diminution de l'activité motrice du fœtus permet d'économiser de l'énergie avant l'accouchement. Mais il ne doit pas y avoir d'absence absolue de mouvement, le bébé, bien qu'occasionnellement, fait des mouvements.

Comment la cardiotocographie et l'échographie Doppler affectent-elles l'état de l'enfant? N'est-ce pas nocif?

Non, ces méthodes sont absolument sans danger pour le bébé et la mère..

Je vais donner naissance à mon troisième enfant, le terme est encore court, 10 semaines. Quoi et quand devrait-il y avoir des mouvements pendant la troisième grossesse?

Il est impossible de dire avec certitude dans combien de semaines vous ressentirez le mouvement. Tout ici est individuel. Normalement, avec une grossesse répétée, la mère commence à ressentir les mouvements du fœtus à partir de 18 semaines. Mais leur apparition plus précoce est également possible, vers 16 semaines, mais la nature des mouvements peut être complètement différente, contrairement aux deux premières grossesses, et cela ne doit pas être effrayé. Tous les enfants sont différents, même lorsqu'ils sont encore dans l'estomac de la mère.

J'ai un "mauvais" CTG, qui a été effectué deux fois. Assurez-vous d'aller à l'hôpital?

Oui, les «mauvais» résultats de la cardiotocographie parlent de souffrance fœtale intra-utérine et nécessitent un traitement médical à l'hôpital. En plus du traitement à l'hôpital, vous recevrez un CTG et, si nécessaire, vous déciderez d'un accouchement précoce..

Combien de temps l'enfant commence-t-il à bouger

La durée pendant laquelle le bébé commence à bouger dépend des caractéristiques de la grossesse

Le moment de l'apparition de la première agitation

Le premier mouvement de l'embryon se produit à 8-9 semaines, mais la femme ne ressent pas encore cette activité, car c'est insignifiant. Pendant cette période, le cœur commence à battre. Le bébé développe les terminaisons nerveuses nécessaires à l'activité physique, ainsi que des faisceaux musculaires pendant une période de 10 à 11 semaines. Les mouvements fœtaux sont toujours chaotiques et convulsifs, car manque de coordination.

La future maman ne ressent pas encore ces tremblements, car la cavité utérine est remplie de liquide amniotique dans lequel le bébé flotte. Et comme la taille du fœtus est petite, il n'atteint pas les parois de l'organe et son activité à l'intérieur reste invisible.

Dans la période de 11 à 15 semaines, le cervelet et les deux hémisphères du cerveau se forment chez le bébé, ce qui développe la coordination. Par conséquent, le bébé fait déjà des mouvements avec ses membres, mais sa mère ne le sent toujours pas.

Combien de temps l'enfant commence-t-il à bouger pour que ces rumeurs se fassent sentir? Selon les normes généralement acceptées, les premiers tremblements visibles surviennent à 16-24 semaines.

Le jour de la première activité, le médecin détermine la date de naissance estimée. Pour ce faire, il vaut la peine d'ajouter 20 semaines dans le cas de la première grossesse, et dans la suivante - 22. Les données obtenues sont relatives. Une estimation plus précise peut être faite en fonction de la date de la dernière période menstruelle, de la date de la première agitation et d'une échographie. La combinaison de ces données permet au gynécologue d'établir la durée de la grossesse.

Activité supplémentaire du bébé

La nature des sensations chez les femmes peut différer

Au fur et à mesure que le fœtus grandit, ses mouvements seront plus vigoureux et fréquents. Ils deviendront progressivement familiers à maman. La période de 24 à 32 semaines est considérée comme la période d'activité maximale. À ce moment-là, la vie des miettes passe dans un certain mode. La plupart de la journée - 16 à 20 heures, le bébé dort et le reste du temps est éveillé. De plus, l'activité de la mère contribue au mal des transports de l'enfant, il se comporte donc calmement en même temps. Mais dès qu'une femme s'assoit ou se couche, les mouvements à l'intérieur deviennent plus prononcés. Cela est particulièrement vrai lorsque vous dormez la nuit..

Les émotions de la mère ont une forte influence sur les mouvements du fœtus, avec les émotions négatives, le bébé se calme et avec les joyeuses, il donne un coup de pied actif.

À l'avenir, l'enfant peut exprimer des demandes avec ses poussées. Les mouvements actifs indiquent qu'il veut que sa mère bouge, car ses mouvements le bercent. Ou la pose bloque le flux d'oxygène, restreint le mouvement, dans ce cas, le bébé signale que la mère change de position. À l'avenir, les rythmes de la femme et de l'enfant coïncideront, l'inconfort deviendra moins perceptible.

Après 32 semaines, le fœtus grandit considérablement et devient à l'étroit à l'intérieur, de sorte qu'il ne se retourne plus. Pendant cette période, seuls des tremblements se font sentir. La nature des mouvements change également à ce moment. Les tremblements peu fréquents deviennent plus douloureux pour la mère. Vous pouvez réduire l'inconfort en faisant de longues promenades à l'air frais..

La femme enceinte ne doit pas dormir sur le dos pendant cette période, car dans cette position, la veine qui fournit l'oxygène au bébé est comprimée.

De par la nature des tremblements à partir de 32 à 33 semaines, il est possible de déterminer la présentation du fœtus: lorsque vous ressentez des coups dans le bas de l'abdomen - pelvien, sous le sein -.

Ce qui affecte le timing?

Le premier mouvement peut être ressenti à des moments différents. Le mode de vie de la future mère affecte considérablement cela. Si elle est active et continue de travailler pendant la grossesse, les premiers tremblements légers du bébé peuvent simplement passer inaperçus..

Autres facteurs affectant le calendrier.

  • Le poids de maman. Si une femme a une couche de graisse sur son ventre, elle peut étouffer les tremblements initiaux. Des mouvements plus forts se feront sentir un peu plus tard..
  • Ancrage du placenta. Son emplacement sur la paroi antérieure de l'utérus entraîne un retard dans l'apparition des premiers mouvements fœtaux tangibles, car il réduit la sensibilité.
  • Grossesses ultérieures. À la première gestation, la mère écoute ses sentiments tous les jours, car ils sont nouveaux pour elle. Avec des grossesses répétées, elles deviennent habituelles, de sorte qu'une femme peut ne pas répondre immédiatement aux mouvements à l'intérieur. En outre, l'utérus s'étire de plus en plus à chaque fois, de sorte que les caractéristiques du processus moteur de l'enfant deviennent moins prononcées.

Plus près de la date prévue, l'activité du bébé devient déjà clairement tangible, vous ne devez donc pas vous inquiéter à l'avance. Le moment de l'apparition de la première agitation est individuel.

La nature des sensations

Les raisons de l'augmentation de l'activité sont la posture inconfortable de la mère ou l'état émotionnel de la mère

Chaque femme décrit les premiers mouvements des miettes qu'elle ressent différemment. Mais ils conviennent tous que c'est un sentiment d'immense bonheur et de joie..

Réponses courantes des mamans qui décrivent le premier mouvement:

  • flottement d'un papillon à l'intérieur;
  • caresses douces;
  • légers chatouillements ou tremblements;
  • toucher de plumes.

La nature des sensations dépend également du physique d'une femme. Les mamans maigres ressentiront les tout premiers chocs légèrement tangibles plus rapidement.

Parfois, une femme confond le premier mouvement avec la motilité intestinale, car ressent une sorte de mouvement de roulement. Mais après un examen plus approfondi, il devient clair que cela se produit beaucoup plus haut que l'organe présumé..

Caractéristiques du processus de secousse

Au fur et à mesure que le fœtus grandit, la fréquence des chocs, la durée de la période d'éveil et de repos et la nature de la sensation changent. Au départ, il y a suffisamment d'espace dans l'utérus, donc les mouvements ne sont pas si clairement ressentis, le bébé touche rarement les parois de l'organe. Par conséquent, une femme dans la période de 24 à 26 semaines fixe de longues pauses entre les mouvements actifs à l'intérieur. Parfois, leur durée peut aller jusqu'à 24 heures. Mais cela ne signifie pas que le fœtus a cessé de bouger, il se déplace simplement librement dans le liquide amniotique..

À partir de la 28e semaine, le bébé bouge beaucoup plus souvent, ses tremblements se font sentir jusqu'à 10 fois en 3 heures. C'est un processus naturel et logique.

Taux de mouvement

Afin de suivre la régularité des mouvements fœtaux, la femme enceinte doit compter les mouvements et enregistrer la durée des pauses entre eux tout au long de la journée. Dans ce cas, vous devez enregistrer l'heure de chaque dixième pression..

Si une femme pense que la période de calme s'est prolongée, elle devrait changer de position corporelle, manger, car la nutrition active le bébé. Ensuite, vous devez fixer la fréquence des mouvements pendant 2 heures. Si le nombre total de secousses est de 5 à 10 fois, cette mobilité est considérée dans les limites normales.

En l'absence de mouvement pendant ce temps, la femme doit marcher un peu, puis se coucher. Ces manipulations aideront à provoquer l'activité des miettes..

S'il n'y a pas de mouvement pendant 3 heures ou plus, vous devez consulter un spécialiste, et une consultation est également nécessaire lorsque l'activité du bébé diminue.

Harbingers dangereux

Angoisses inquiétantes - mouvements chaotiques violents

L'une des raisons de l'inquiétude est l'activité excessive du bébé, qui s'accompagne de violents mouvements chaotiques, ce qui n'était pas remarqué auparavant. Mais en même temps, vous ne devez pas les confondre avec les chocs périodiques, à l'aide desquels le bébé fait signe à la mère de changer de position. Les raisons d'une activité accrue peuvent être différentes. Des diagnostics spéciaux aident à les identifier. En cas d'écarts détectés, le médecin prescrit un traitement.

Un symptôme dangereux est également un manque d'activité pendant 10 heures.Ce symptôme indique une hypoxie, c'est-à-dire que le bébé souffre de manque d'oxygène..

La pathologie est de 2 formes:

  • aiguë - la situation est difficile et nécessite des soins médicaux immédiats;
  • chronique - un traitement est nécessaire, mais la condition n'est pas critique.

Avec l'hypoxie, le bébé commence d'abord à se précipiter, et aussi à bouger violemment, mais après une certaine période de mouvement, il disparaît complètement. Pour éliminer la privation d'oxygène, une thérapie spéciale est effectuée, mais dans certains cas, la question de l'accouchement immédiat est décidée afin de sauver l'enfant. Lorsqu'il est nécessaire de le faire, le médecin décide en fonction de l'état de la mère et du bébé..

En sachant combien de temps l'enfant commence à bouger et à quoi ressemblent ces mouvements, vous pouvez facilement les reconnaître. Par conséquent, vous n'avez pas besoin de paniquer à l'avance et de vous remonter le moral. Tout se passe à l'heure. Et en cas de doute, vous pouvez consulter un médecin pour obtenir des conseils..

Comment déterminer la date de naissance du premier coup

Il existe aujourd'hui plusieurs méthodes pour calculer la date d'échéance provisoire. Les obstétriciens-gynécologues se concentrent principalement sur la date des dernières règles de la femme. Mais vous pouvez le faire en fonction du moment du premier mouvement fœtal. En savoir plus sur la méthode.

Quel est le lien entre le premier mouvement et la date de naissance?

Le jour où la femme enceinte ressent le premier mouvement de son bébé a été le point de départ pour déterminer la date de naissance pendant de nombreux siècles. Et bien qu'aujourd'hui cette méthode ne se distingue pas par son importance et sa précision, elle est néanmoins utilisée, comme autrefois, lorsque personne n'avait la moindre idée des examens échographiques..

Aujourd'hui, un obstétricien-gynécologue observant une femme doit inscrire cette date sur la carte médicale d'une femme enceinte. Le moment de la première agitation est souvent utilisé pour ajuster la date prévue de l'accouchement (PDD), calculée d'une autre manière, en particulier avec une orientation vers la dernière menstruation. Et comme certaines femmes ne se souviennent pas toujours de cette date, connaître l'heure de l'agitation permet de déterminer le jour fatidique de leur vie.

Toutes les femmes savent sûrement que les premiers mouvements actifs dans le ventre de la mère, appelés mouvements, sont faits par le futur enfant à la 20e semaine de grossesse, c'est-à-dire à son «équateur». Ajout de 20 semaines supplémentaires à la date, et l'AD est déterminé. Mais une méthode de calcul aussi simple en apparence n'est que partiellement correcte. En prenant cela en compte, vous ne devez pas oublier ce qui suit:

  1. Le bébé dans l'utérus commence à bouger à la douzième semaine du trimestre. Mais les femmes, en règle générale, ne ressentent pas ces premiers mouvements, car elles sont très faibles..
  2. Les mères aînées ressentent généralement la première agitation du futur garçon ou fille au cours de la vingtième semaine de gestation. Au cours de la deuxième grossesse, le terme se rapproche. Cela signifie que pour le premier enfant, la date de naissance est calculée en ajoutant 20 semaines à la date du mouvement et pour le deuxième - 22 semaines..

9 faits importants sur les mouvements du fœtus: comment savoir si votre bébé va bien

Bien sûr, toutes les femmes enceintes attendent avec impatience les premiers mouvements fœtaux. Beaucoup de femmes à partir de ce moment sont vraiment conscientes du fait de leur grossesse. À ce stade, de nombreuses questions se posent concernant l'activité du fœtus dans le ventre de la mère. Nous répondrons aux plus populaires.

1. Le bébé commence à bouger avant que vous ne le sentiez

Le premier mouvement du fœtus commence tôt, déjà à 7-8 semaines de grossesse. C'est à cette époque que se formèrent ses premiers muscles et rudiments du système nerveux. À partir d'environ 10 semaines de grossesse, le bébé commence à bouger plus activement dans l'utérus, se cognant parfois contre ses parois. Cependant, il est encore très petit, et ces coups sont très faibles, de sorte que la femme enceinte ne peut pas encore les ressentir..

2. «Comme si un poisson nageait»: lors de la première grossesse, les mouvements du fœtus se font sentir plus tard

Les premiers mouvements du fœtus seront doux et chatouillants, comme si un poisson avait nagé. La future maman pourra ressentir un peu plus tard les chocs tangibles. Si la grossesse est la première, les premiers mouvements fœtaux peuvent être observés entre 18 et 20 semaines, et en cas de grossesse répétée, entre 16 et 18 semaines (la femme connaît déjà cette sensation, elle détermine plus précisément et plus tôt les mouvements du fœtus).

En général, la manifestation des premiers mouvements fœtaux est très individuelle et dépend de la sensibilité de la femme enceinte, ainsi que de son physique. Par exemple, les femmes minces peuvent ressentir les mouvements du fœtus plus tôt - même à 15-16 semaines, et les mamans plus grandes - parfois plus de 20 semaines.

Les femmes qui mènent une vie active, qui travaillent beaucoup, ressentent généralement les mouvements du fœtus plus tard, car avec un emploi élevé, elles écoutent généralement moins leurs sentiments intérieurs.

3. À partir de la 24e semaine, le fœtus «communique» déjà avec la mère par des mouvements

Les mouvements fœtaux sont un indicateur d'une grossesse normale, d'une bonne croissance, d'un développement et d'un bien-être du bébé. Au début, lorsque la femme enceinte n'a ressenti que les premiers mouvements du fœtus (18 à 20 semaines), les mouvements peuvent même ne pas être ressentis tous les jours. À partir de 24 semaines de grossesse, la femme enceinte ressent déjà comment le fœtus change de position, bouge ses bras et ses jambes. L'activité motrice fœtale augmente progressivement et son apogée tombe sur la période de la 24e à la 32e semaine de grossesse. À ce moment-là, elle devient l'un des indicateurs du développement normal du bébé, l'enfant commence à «communiquer» avec la mère par des mouvements, à réagir aux sons de sa voix et à son état émotionnel. À partir du moment de "grandir", lorsque le bébé a commencé à bouger activement, il "parle" à sa mère, l'informant ainsi de son anxiété, de sa joie, de son plaisir ou de son bien-être.

À son tour, le fœtus est très sensible aux changements de l'état émotionnel de la femme enceinte. Par exemple, lorsqu'il est excité, inquiet pour quelque chose ou heureux, le bébé peut bouger plus activement ou, au contraire, se calmer pendant un moment. Les mouvements fœtaux peuvent varier en quantité et en intensité, même pendant la journée. Et c'est normal.

4. S'il n'y a pas de mouvement, le bébé peut simplement dormir

À partir de la 24e semaine de grossesse, le bébé doit bouger en moyenne 10 à 15 fois par heure. Si le bébé ne se fait pas sentir dans les 3-4 heures, il est possible qu'il ne fasse que dormir. Dans ce cas, la femme enceinte a besoin de manger quelque chose de sucré et de s'allonger sur le côté gauche pendant une demi-heure. Si ces étapes simples ne vous aident pas, il vaut la peine de les répéter après 2-3 heures. Si le bébé ne se fait toujours pas sentir, c'est une raison de consulter un médecin..

Après 32 semaines de grossesse, le nombre de mouvements fœtaux diminue progressivement en raison du fait que le bébé grandit et qu'il n'a tout simplement pas assez d'espace libre. Mais leur intensité et leur force restent les mêmes ou grandissent. Cela devient particulièrement visible au moment de l'accouchement..

Consultez immédiatement votre médecin si:

  • aucune activité motrice fœtale pendant 12 heures ou plus,
  • le fœtus était trop actif pendant plusieurs jours, puis s'est abaissé brusquement,
  • vous ne remarquez que des mouvements fœtaux rares et faibles (cela peut être causé par un manque d'oxygène - hypoxie fœtale).

5. Comment compter les mouvements fœtaux? 2 tests spéciaux

Il est recommandé de compter le nombre de mouvements fœtaux pour chaque femme enceinte, en particulier au troisième trimestre de la grossesse (après la 28e semaine) - il devrait y en avoir au moins dix pendant la journée. Il existe 2 tests de mouvement fœtal pour évaluer l'activité fœtale

• "Compter jusqu'à dix". Sur une carte spéciale (vous pouvez la prendre auprès de votre médecin ou il vous dira comment la rédiger), le nombre de mouvements fœtaux est noté quotidiennement, généralement à partir de 28 semaines de grossesse. L'essence du test de mouvement fœtal est que la femme enceinte compte les mouvements fœtaux pendant 12 heures, par exemple de 9 h à 21 h. Si le fœtus fait moins de 10 mouvements par période? - C'est une raison de consulter un médecin pour un examen.

• Il existe une autre façon de compter les mouvements fœtaux - la méthode Sadovsky. Ils le dépensent ainsi: le soir après le dîner, la femme se couche sur le côté gauche et compte les mouvements du fœtus. Dans ce cas, il faut tout prendre en compte, même les plus petits mouvements du fœtus. Si 10 mouvements fœtaux ou plus sont notés dans l'heure, cela indique que le bébé se sent bien. Si le fœtus a bougé moins de 10 fois en une heure, ses mouvements sont comptés pendant une autre heure. L'heure du soir pour cette méthode d'évaluation n'a pas été choisie par hasard. C'est le soir, surtout après le dîner et l'augmentation associée de la glycémie, que le fœtus est le plus actif. Si le nombre de mouvements du fœtus est inférieur à 10 fois en 2 heures, cela doit être considéré comme un signe de violation de son état et des recherches supplémentaires doivent être effectuées.

6. Les mouvements du fœtus peuvent être un peu douloureux

Parfois, les mouvements du bébé blessent la future mère. Dans ce cas, elle doit changer la position de son corps (s'allonger de l'autre côté, marcher, etc.). Après cela, l'inconfort devrait disparaître. Si pendant longtemps, pendant plusieurs heures, les mouvements du fœtus restent douloureux, la femme enceinte doit absolument en informer le médecin, car cela peut être un signe de problèmes pendant la grossesse (par exemple, avec oligohydramnios). De plus, la plupart des femmes enceintes notent une certaine douleur dans l'hypocondre, en particulier au troisième trimestre de la grossesse? - et ce n'est pas un écart par rapport à la norme, car l'utérus est suffisamment élevé pour que le bébé «atteigne» déjà ces zones.

7. Bébé intelligent: pourquoi les mouvements fœtaux sont trop actifs?

Le bébé peut bouger trop activement, comme déjà mentionné, lorsque l'état émotionnel de la femme enceinte change, en outre, c'est ainsi qu'il peut réagir aux bruits externes (à partir d'environ la 20e semaine de grossesse, lorsque l'aide auditive est formée et que les os qu'elle contient ont commencé à s'ossifier pour conduire le son. ). Par conséquent, si la femme enceinte vient dans un appartement où des rénovations sont en cours, ou regarde un film avec de forts effets de bruit dans un cinéma, alors, très probablement, elle ressentira des chocs assez fréquents dans son ventre..

8. Quelle est l'expression de la privation d'oxygène du fœtus?

Il existe une croyance répandue selon laquelle une activité fœtale accrue est un signe de manque d'oxygène, mais ce n'est pas toujours le cas. En effet, dans les premiers stades de l'hypoxie fœtale, on constate le comportement agité du bébé, qui consiste en la fréquence et le renforcement de ses mouvements. Cependant, avec un manque prolongé ou croissant d'oxygène, les mouvements du petit homme s'affaiblissent ou peuvent même s'arrêter complètement. Par conséquent, l'anxiété doit être causée par de rares (moins de 10 par jour), des mouvements fœtaux faibles (surtout après 30 semaines) ou une activité accrue après une «période de calme», ce qui nécessite une consultation urgente avec un médecin. Si le médecin soupçonne que quelque chose ne va pas, il enverra la femme enceinte à une échographie ou à une CTG (cardiotocographie), avec laquelle vous pourrez comprendre pourquoi le bébé se comporte de cette façon. Et si nécessaire, le médecin vous prescrira un traitement pour normaliser le fœtus.

Il est très important d'écouter les sensations dans votre ventre et de remarquer la fréquence et l'intensité des mouvements du bébé. Ensuite, vous pouvez ressentir les changements dans la nature de ses mouvements et consulter un médecin à temps pour vous assurer que tout est en ordre avec le bébé.

9. Le petit "astronaute" est toujours en mouvement

À la 20e semaine de grossesse, le fœtus effectue environ 200 mouvements par jour, et dans la période comprise entre la 28e et la 32e semaine, leur nombre quotidien atteint 600. Naturellement, la femme enceinte ne ressent pas tous les mouvements du bébé, mais seulement une petite partie d'entre eux. Ainsi, après 28 semaines, la fréquence des mouvements du fœtus, selon les sensations de la femme, est généralement de 4 à 8 fois par heure, à l'exception des périodes de sommeil (3-4 heures consécutives). Au cours du troisième trimestre, une femme enceinte peut remarquer que son bébé a certains cycles de sommeil et d'éveil. Les enfants sont généralement plus actifs de 19 h à 4 h du matin et la période de «repos» est plus fréquente de 4 h à 9 h..

Remuer le fœtus. Comment et pendant combien de temps vous sentez-vous? Pourquoi et comment compter correctement? Quantité normale de mouvement. Remuer la table par semaine. Que faire si le bébé bouge trop peu ou trop activement?

Lorsque le fœtus commence à bouger dans l'utérus?

Les mouvements fœtaux commencent à 7-8 semaines de gestation, c'est-à-dire approximativement à la fin du deuxième mois.

À 8 semaines, le fœtus peut déjà répondre par réflexe à l'irritation par des contractions ou des hésitations. Le bébé à ce moment a une longueur de corps de seulement 2,5 cm, mais ses mouvements sont possibles, grâce aux muscles déjà formés le long de la colonne vertébrale.

En raison de la petite taille du fœtus, la femme enceinte ne peut pas encore ressentir son mouvement (souvent, la femme ne sait même pas qu'elle est enceinte à ce moment). Si une femme se rend dans une clinique prénatale et qu'elle subit une échographie (échographie) de l'utérus, le médecin peut voir le mouvement du fœtus. La présence de mouvements fœtaux à l'échographie signifie que le fœtus se sent bien et grandit.

À environ 12 semaines, l'enfant peut déjà attraper quelque chose, vous pouvez voir les expressions faciales. De plus, c'est au début du deuxième trimestre que les mouvements fœtaux rejoignent les contractions réflexes, appelées activité spontanée des muscles fœtaux. L'activité spontanée est un mouvement que le fœtus effectue seul et non comme une réaction réflexe.

Dans l'utérus, le fœtus effectue les formes suivantes de mouvements spontanés:

  • La première forme. L'irritation constante des récepteurs cutanés (terminaisons nerveuses sensibles) par le liquide amniotique conduit au fait que les muscles fléchisseurs du tronc fœtal sont constamment dans un certain tonus. C'est cette contraction tonique constante qui conduit à la flexion caractéristique du fœtus (posture de l'embryon), grâce à laquelle il est placé dans la cavité utérine.
  • Deuxième forme. Cette forme représente de courtes contractions périodiques des muscles extenseurs, c'est-à-dire des muscles dont la contraction viole la posture pliée caractéristique du bébé. Il est important que tous les muscles extenseurs du tronc, de la tête et des membres soient réduits. Cette réduction est appelée généralisée (générale). Ce sont ces contractions que la femme enceinte ressent à 4 - 5 mois de grossesse comme premier mouvement. Normalement, le fœtus fait 4 à 8 contractions de ce type par heure..
  • Troisième forme. Ces contractions sont des mouvements respiratoires. Bien que le fœtus ne respire pas par les poumons, les mouvements des muscles respiratoires commencent dès 14 semaines. Le fœtus «respire» beaucoup plus souvent qu'un nouveau-né ou un adulte, faisant environ 40 à 70 mouvements respiratoires par minute (un adulte fait environ 20 mouvements). Les mouvements respiratoires du fœtus peuvent être ressentis par la mère, mais à une date ultérieure.

À 12 semaines, le fœtus est déjà capable de culbuter. Plus tard, le bébé effectue de plus en plus de mouvements différents, sait hoqueter, bâiller et sucer un pouce. À la fin du deuxième mois, le fœtus réagit à la douleur avec ses mouvements.

La douleur pour lui est tout incident désagréable pour sa mère, qui provoque la libération d'adrénaline dans le sang. S'il y a beaucoup d'hormones de stress dans le sang, le fœtus se comporte de manière agitée, bouge activement. Cela est dû au fait qu'un petit organisme soumis au stress du corps de la mère commence à manquer d'oxygène. Cela le fait bouger plus activement. Cependant, non seulement les expériences négatives d'une femme enceinte peuvent provoquer un mouvement actif du fœtus, mais également des impulsions positives qui lui sont adressées personnellement. Ainsi, si la femme enceinte lui caresse le ventre, parle au bébé, écoute de la musique, l'enfant peut aussi réagir. Dans ce cas, nous ne parlons pas de manque d'oxygène, mais de stimulation agréable du système nerveux de l'enfant. Les médecins disent que c'est ainsi que se forme la future manière de réagir de l'enfant aux stimuli externes..

Comment se sent le mouvement?

Au début, la femme enceinte décrit les mouvements du fœtus avec des phrases telles que «un poisson a nagé», «une vague s'est renversée», «des papillons dans l'estomac». Ces sensations ne provoquent pas d'inconfort. Des chocs et coups de pied plus actifs apparaissent déjà au troisième trimestre, ou plutôt au 7e mois de grossesse. À ce moment, l'activité du bébé sera variée, il pourra surprendre la mère avec sa capacité à tirer la poignée, la jambe, la tête et à chaque fois la mère ressentira ces mouvements.

Contrairement au type d'activité «regarde-moi, maman», le bébé peut aussi grincer. Ce phénomène est également appelé «respiration fœtale». Les médecins expliquent cela par le foie relativement gros du fœtus, qui presse le diaphragme sur la plaque respiratoire. La compression du nerf phrénique provoque une irritation, qui se manifeste par des contractions rythmiques saccadées du diaphragme, c'est-à-dire le hoquet. La mère ressent le hoquet du fœtus sous forme de secousses rythmiques ou de «tic-tac d'une horloge». Ce hoquet n'est pas considéré comme un mouvement fœtal, il n'est donc pas pris en compte lors du calcul du nombre de ses mouvements..

Quand une femme ressent les premiers mouvements du bébé pendant la première grossesse répétée?

Les mouvements fœtaux sont l'un des signes de grossesse qui, s'ils sont déterminés par le médecin lors de la palpation, sont considérés comme un signe fiable d'une position intéressante. Avant l'avènement et l'utilisation généralisée de l'échographie, les mouvements du fœtus et l'écoute de son rythme cardiaque étaient quelques-uns des signes fiables de grossesse. Actuellement, la grossesse est diagnostiquée avant qu'une femme ne sente quelqu'un lui enfoncer le ventre..

Au cours de la première grossesse, une femme ressent les mouvements du bébé entre 20 et 21 semaines, tandis que dans les grossesses suivantes plus tôt - entre 18 et 19 semaines. Cela est dû à une augmentation de la sensibilité des parois de l'utérus lors de grossesses répétées. Si une femme est en surpoids, les mouvements du fœtus peuvent ne pas être ressentis avant 25 semaines.

Les mouvements fœtaux peuvent-ils être ressentis à 14-15 semaines?

A ce moment, le bébé est trop petit pour sentir ses mouvements. La sensibilité de l'utérus et l'instinct maternel ne peuvent pas affecter le moment de la sensation des mouvements fœtaux, car il y a une raison objective pour laquelle une femme enceinte ressent des chocs et des coups de pied - c'est la taille du fœtus. Lorsque le fœtus atteint une certaine taille, et cela se produit entre 19 et 20 semaines de grossesse, la distance entre le corps du fœtus et la paroi de l'utérus diminue. Cela augmente les chances de contact entre les deux structures. C'est pourquoi il est impossible de ressentir les mouvements du fœtus avant 18 semaines.

Si la femme enceinte affirme que son bébé bouge déjà à 4 mois, cela signifie que soit l'âge gestationnel a été initialement mal déterminé, soit que la femme a pris des contractions intestinales pour le mouvement du fœtus..

Pendant combien de temps les mouvements sont-ils les plus actifs?

La période de la plus grande activité fœtale est observée entre 26 et 32 ​​semaines de grossesse. À ce moment, la longueur du corps du petit homme en croissance est de 36 à 45 cm et, au cours de ces 6 semaines, le poids augmente progressivement d'un kilogramme entier (de 700 à 1700 grammes). Pendant cette période, le rapport entre la taille de l'utérus et la taille du fœtus est le plus approprié pour que l'enfant puisse s'ébattre en abondance. De plus, l'utérus est déjà étiré par le liquide amniotique, est situé au-dessus du niveau du petit bassin, ce qui signifie qu'il y a suffisamment d'espace pour les manœuvres. Ces 1,5 mois seront les plus intéressants et les plus agités pour la future mère, bien que toutes les mères n'aient pas des bébés actifs. L'activité du fœtus à ce moment ne peut pas être comparée spécialement à l'activité d'autres bébés en même temps. La vitesse de déplacement par jour est un concept individuel. Le nombre maximal de mouvements fœtaux dépend des caractéristiques du système nerveux fœtal. Il y a des enfants calmes, et il y a ceux qui frappent sans pitié le ventre de leur mère. On pense que si un bébé bouge très activement pendant la grossesse, il sera calme après la naissance et, à l'inverse, les bébés peu mobiles après la naissance deviendront agités. Par conséquent, il est nécessaire de comparer l'activité du fœtus uniquement avec sa norme personnelle, en tenant toutefois compte du fait que le nombre minimum de mouvements par jour ne doit pas être inférieur à 10.

32 semaines. Comment bouge le bébé?

32 semaines est le 8e mois de grossesse, lorsque la période la plus violente de la vie fœtale est déjà en retard. En raison du fait que le bébé se rapproche de plus en plus dans l'utérus, il n'effectue plus de crochets pointus avec un stylo ou de coups de pied avec une jambe. Le fœtus est déjà assez gros, son régime de sommeil et d'éveil a déjà été ajusté, c'est-à-dire que la femme enceinte connaît déjà les heures où le bébé aime dormir et quand il veut s'étirer. Cette période plus ou moins stable fait parfois peur à certaines mères, car le fœtus est devenu plus calme. D'autres mères ne remarquent pas un affaiblissement de l'activité fœtale. De telles sensations différentes chez la femme enceinte conduisent à des pensées dérangeantes à la fois dans le cas de la stabilisation et dans le cas de la poursuite de la même activité du bébé. Pour que la mère soit calme pour le bébé, elle reçoit régulièrement une échographie, qui montre même les mouvements fœtaux que la femme ne ressent pas..

Activité fœtale avant l'accouchement à 38-40 semaines

Habituellement, les mouvements du bébé sont observés dynamiquement de 28 à 36 semaines de gestation, il faut parfois continuer à observer le mois dernier jusqu'à l'accouchement. Il est important que la femme enceinte sache qu'au cours du dernier mois de grossesse, le fœtus est déjà très gros (il pèse déjà 3 kilogrammes ou plus) et que l'utérus ne peut plus s'étirer. En ce moment, les principaux mouvements sont les coups d'État et les culbutes. On pense que c'est ainsi que le bébé commence à «chercher» le site de sortie de l'utérus. Ayant trouvé la «sortie» (col de l'utérus), le bébé place sa tête dans cette partie, et dirige le diaphragme sur le côté. Dans cette position, les coups de pied seront ressentis par la mère sous le sein et seront assez douloureux. La tête dans la région du cou causera également une gêne importante, parfois ressentie comme une douleur forte et aiguë («électrique») dans le bas de l'abdomen. Il n'y a rien de mal à cela, car le col de l'utérus se prépare également progressivement à l'accouchement, ce qui est facilité par la tête du fœtus..

Certaines femmes enceintes notent que le bébé a commencé à s'affaiblir, mais qu'il continue néanmoins de bouger. Ça va aussi.

Ce sera beaucoup plus dangereux si soudainement le bébé commence à bouger trop activement - cela peut signifier qu'il manque d'oxygène.

Combien de mouvements peuvent être considérés comme la norme?

Normalement, le fœtus doit bouger au moins 10 fois en 2 heures. En moyenne, il peut effectuer 30 mouvements par heure (plage de mouvements dans la plage normale de 16 à 45). Entre les perturbations, 50 à 75 minutes peuvent s'écouler (ceci est considéré comme la période maximale autorisée entre deux coups de pied). Les périodes de sommeil lorsque le bébé est inactif sont en moyenne de 20 à 40 minutes, moins souvent de 90 minutes. De nombreux médecins notent également qu'un bébé peut s'endormir pendant 3 heures, et ce n'est pas un problème s'il peut être «réveillé» en utilisant des méthodes de provocation..

Le nombre de mouvements fœtaux dépend des facteurs suivants:

  • Heures du jour. La future maman note que le bébé pousse plus souvent le soir et la nuit..
  • Les émotions de maman. Habituellement, dans un contexte de situation stressante, l'enfant bouge plus activement, mais parfois il peut, au contraire, se figer pendant un moment.
  • L'activité physique de maman. L'enfant commence à bouger lorsque la mère est au repos. Même un peu d'activité physique réduit le nombre de mouvements fœtaux d'un quart.
  • La prise de nourriture. Si la femme enceinte a faim, le bébé réagit à cela en augmentant le nombre de mouvements. Après avoir mangé, l'enfant peut également commencer à bouger plus activement. Le fœtus réagit également à la consommation de bonbons, ce qui s'explique par la libération d'adrénaline (l'une des hormones du stress), qui est nécessaire lorsque le taux de glucose dans le sang est bas (si la femme enceinte veut des bonbons, l'adrénaline affectera les muscles et provoquera la destruction du glycogène, à partir duquel le glucose se forme).
  • Des sons. Les sons durs et forts peuvent provoquer l'activation des mouvements du fœtus et, à l'inverse, une musique mélodique calme calme le bébé.
  • Long séjour dans une position inconfortable. Tout inconfort qu'une femme enceinte éprouve provoque également un inconfort chez le fœtus, auquel il réagit par le mouvement. Une autre raison du changement du nombre de mouvements associé à une position inconfortable est une violation de l'apport sanguin à l'utérus ou la compression de gros vaisseaux par l'utérus enceinte. Par conséquent, il est conseillé aux femmes enceintes, en particulier aux stades ultérieurs, de s'allonger sur le côté gauche. Dans cette position, l'utérus est mieux alimenté en sang et il n'y a pas de risque de compression des gros vaisseaux derrière l'utérus..
  • Liquide amniotique. S'il y a peu de liquide amniotique autour du bébé, il touchera souvent la paroi utérine (l'utérus s'étire et augmente non seulement en raison de la croissance du fœtus, mais également en raison d'une augmentation de la quantité de liquide amniotique). S'il y a plus d'eau que nécessaire (plus de 2 litres dans les étapes ultérieures), la mère peut ne pas ressentir tous les mouvements du fœtus (il y en aura autant qu'avec la quantité d'eau habituelle, mais tous ne se feront pas sentir).

Certains facteurs (surpoids, placenta attaché à la paroi antérieure de l'utérus) peuvent en quelque sorte absorber les coups fœtaux, de sorte que la femme ne les sentira pas ou ressentira des coups faibles..

Pourquoi compter le nombre de mouvements du bébé dans l'utérus?

Le comptage des mouvements fœtaux n'a pas perdu de son importance même dans le contexte de l'émergence de méthodes instrumentales de surveillance du bébé. Sur la base du nombre de mouvements du foyer, son état est en cours d'évaluation. Tout comme un nouveau-né ne peut pas faire savoir à la mère qu'il veut manger, boire ou changer la couche autrement, à la fois en pleurant, et le fœtus, alors qu'il est encore dans l'utérus, par des mouvements donne à la mère des «signes».

Ainsi, le mouvement fœtal est l'un des signes utilisés pour évaluer le degré de confort du bébé dans l'utérus. Cet indicateur est très étroitement lié à la fréquence cardiaque de l'enfant et, ensemble, ils constituent le profil biophysique du fœtus (BPP). Le BPP reflète l'apport d'oxygène nécessaire ou insuffisant par le cordon ombilical au fœtus. Si l'oxygène est fourni en quantités suffisantes, la condition est appelée la condition normoxique du fœtus. Si les mouvements deviennent trop actifs ou, au contraire, trop rares - l'état hypoxique du fœtus (manque d'oxygène).

L'idée principale derrière le BPP est de s'assurer que lorsque le fœtus bouge de manière autonome, sa fréquence cardiaque augmente également. C'est ce qu'on appelle un réflexe myocardique fœtal (fœtus - fœtus, myocarde - muscle cardiaque). Ce réflexe est très important, car par le degré de sa conservation il est possible de juger du niveau de développement des centres de régulation des fonctions corporelles, qui sont situés dans le cerveau (centre respiratoire, centre cardiovasculaire, centre du tonus musculaire), ou plutôt leur sensibilité au niveau d'oxygène dans le sang.

La fréquence des mouvements fœtaux dépend des indicateurs suivants:

  • tonus vasculaire - une augmentation ou une diminution du tonus vasculaire (pression dans les artères et les veines);
  • le niveau de produits chimiques dans le sang - par exemple, les niveaux d'hormones, de glucose, d'oxygène et de dioxyde de carbone;
  • flux sanguin dans l'utérus et le placenta - dépend de l'état du placenta, du système de coagulation sanguine et d'autres facteurs;
  • équilibre acido-basique du sang chez le fœtus - dépend de l'état de son métabolisme et du développement normal des organes.

Lorsque les indicateurs ci-dessus changent, le réflexe myocardique fœtal est perturbé - les mouvements du bébé peuvent augmenter, mais il n'y a pas de rythme cardiaque. En outre, les médecins considèrent une condition dangereuse lorsque l'enfant bouge moins qu'il ne le devrait (c'est beaucoup plus dangereux que lorsqu'il bouge plus activement). Cela signifie que le cerveau a cessé de répondre et que les mécanismes adaptatifs du fœtus sont altérés. La violation des mécanismes adaptatifs se produit dans un certain nombre de conditions plutôt graves qui nécessitent une surveillance plus attentive de l'état de la femme enceinte et du fœtus.

La réduction des mouvements fœtaux est considérée comme un facteur de risque pour les effets indésirables suivants:

  • malformations congénitales du fœtus;
  • naissance prématurée;
  • blessure à la tête fœtale;
  • violation du développement du système nerveux du fœtus;
  • faible poids de naissance;
  • interruption de grossesse et mortinaissance;
  • faiblesse du travail, qui oblige le médecin à recourir au déclenchement du travail ou à effectuer une césarienne.

Ainsi, en comptant les mouvements du fœtus, en surveillant l'augmentation ou la diminution du nombre de ses mouvements, il est possible d'identifier les conditions dangereuses dans le temps.

Comment compter correctement?

Des méthodes de comptage des mouvements fœtaux ont été proposées avec un seul objectif: identifier les conditions qui entraînent une diminution de l'activité fœtale et présentent un danger pour son développement intra-utérin. Le fœtus effectue le nombre maximum de mouvements de 28 à 30 semaines de gestation. À ce moment, le fœtus peut bouger environ 600 fois par jour. Bien sûr, de ces mouvements, la femme enceinte n'en ressent que certains, à savoir ceux qui provoquent des coups contre la paroi de l'utérus. Ces coups représentent 75% de tous les mouvements de bébé. Les mouvements à l'intérieur de l'utérus que le fœtus fait, comme s'il flottait dans le liquide amniotique, généralement la mère ne ressent pas.

Il existe les options suivantes pour compter les mouvements fœtaux:

  • la maîtrise de soi - une femme compte les mouvements d'elle-même;
  • comptage actif - utilisant l'échographie (échographie) et la cardiotocographie (CTG).

Lors du comptage automatique, il est important que la femme connaisse toutes les règles de calcul de l'activité motrice du fœtus. Ainsi, le hoquet d'un bébé n'est pas considéré comme un mouvement. Tous les calculs des mouvements du fœtus doivent être effectués en position couchée ou assise, une femme doit être émotionnellement calme. Un mouvement du fœtus est considéré non seulement comme un coup de jambe, mais l'ensemble du groupe de «coups de pied» et de «secousses» fait l'un après l'autre. Si, après la «séance de tirs au but», le gamin a fait une pause et après quelques minutes il a recommencé à pousser, alors c'est déjà le deuxième mouvement.

Des méthodes d'auto-comptage des mouvements fœtaux ont été proposées par les obstétriciens britanniques Pearson, Cardiff et Sadowski. Leurs différences résident dans le temps de comptage, mais sinon elles sont similaires. Toutes ces méthodes sont basées sur la quantité minimale de mouvements fœtaux en 12 heures ou en une heure..

Méthode de Pearson

Cette méthode est simplement appelée «compter jusqu'à 10» car la femme enceinte n'a qu'à déterminer l'heure à laquelle le bébé bougera pour la dixième fois. Vous devez surveiller les mouvements du fœtus de 9 h à 21 h. Autrement dit, la mère ne doit inscrire dans la colonne du tableau que le moment où le fœtus a fait son 10e «pa». Si le bébé a terminé son exercice minimum en 12 heures, on considère qu'il est en ordre.

Méthode de Cardiff

Cette méthode permet également de compter le dixième mouvement, mais à la différence que vous pouvez compter arbitrairement, c'est-à-dire que la mère note dans le tableau l'heure de début du comptage (elle peut la choisir elle-même) et l'heure à laquelle l'enfant a terminé le 10e exercice. Le comptage ne doit pas nécessairement commencer à 9 heures du matin, le fait même que dans une période de 12 heures, le fœtus ait rempli la norme des mouvements corporels à raison de 10.

Méthode Sadowski

Puisque tous les bébés dans l'utérus adorent s'ébattre le soir et la nuit, Sadowski suggère de compter les mouvements après 19 heures. Le comptage des mouvements du fœtus selon Sadovski commence après le repas du soir, de 19 à 23 heures. Il est important que la femme enceinte soit assise ou couchée sur le côté, un repos complet est nécessaire, car toute activité physique, même petite, peut effrayer le bébé, et il décide de ne pas déranger sa mère avec ses mouvements pour le moment. Il est conseillé de vider la vessie avant de compter..

L'observation est effectuée pendant une heure. Si le bébé bouge 10 fois en une heure, tout est en ordre avec lui. Vous ne pouvez plus compter. Si moins de 4 fois, vous devez continuer à compter les mouvements du fœtus dans la deuxième heure. Si en 2 heures le nombre de mouvements atteint 4, tout est en ordre. Il est considéré comme idéal si l'enfant a fait 10 mouvements en 20 minutes ou l'a terminé plus tôt que cette heure. En comptant le nombre de mouvements fœtaux selon la méthode de Sadovski, la mère enregistre le nombre de mouvements du bébé par heure et l'heure exacte du test. Parfois, l'enfant peut bouger puis s'arrêter. Peut-être s'est-il endormi. Ensuite, vous devriez attendre un peu plus de temps, à savoir l'heure à laquelle l'activité est intrinsèquement maximale.

Si un bébé a besoin d'environ 30 minutes pour effectuer les 10 mouvements, cela n'est pas non plus considéré comme un mauvais indicateur - tous les enfants ne sont pas également actifs, il y a des bébés moins actifs. Cependant, si l'enfant ne fait pas 10 mouvements en une heure, cela devrait alerter.

De nombreux médecins suggèrent de compter les mouvements du fœtus non seulement après le dîner, mais également après chaque repas, c'est-à-dire 3 fois par jour.

Cardiotocographie

La cardiotocographie (cardio - cœur, toko - contractions de l 'utérus, grapho - écriture) est un enregistrement de la fréquence cardiaque fœtale, des contractions de l' utérus, ainsi que des mouvements fœtaux. Ces trois paramètres sont liés les uns aux autres, en particulier plus près de l'accouchement. Avant l'accouchement, afin d'attraper ces changements, vous devez installer trois capteurs sur l'abdomen de la femme enceinte - un pour chaque paramètre de cardiotocographie (CTG). L'appareil enregistre les périodes de sommeil et de mouvement actif du bébé sous la forme d'un graphique. Le temps d'inscription est de 20 à 40 minutes. Une fois l'enregistrement terminé, l'appareil émet une notice avec un tableau imprimé que le médecin peut lire. Le médecin analysera les changements de paramètres pendant au moins 2 épisodes de mouvement fœtal, qui durent généralement environ 15 secondes. Chaque paramètre est évalué en points - de 0 à 2. Après son décodage, une conclusion est émise, qui indique un cardiotocogramme normal ou pathologique.

Il est important pour la future maman de savoir que les épisodes de mouvements actifs du bébé doivent s'accompagner d'une augmentation de sa fréquence cardiaque (une femme peut également l'évaluer de manière indépendante en écoutant le rythme cardiaque du fœtus lors de ses mouvements actifs avec un stéthoscope).

La cardiotocographie est réalisée à 32 semaines de grossesse, moins souvent le médecin la prescrit avant cette période.

Procédure d'échographie

L'échographie du fœtus permet de réaliser la même cardiotocographie, mais de manière plus précise, détaillée et claire. Ainsi, si les autres méthodes de calcul du mouvement du fœtus vous permettent de déterminer uniquement ses mouvements actifs, c'est-à-dire ceux qu'il fait lui-même, alors l'échographie permet de voir le tonus musculaire des fléchisseurs et des extenseurs, ainsi que les mouvements respiratoires du fœtus. Ainsi, l'échographie permet au médecin d'évaluer les trois types d'activité fœtale..

Les mouvements respiratoires peuvent être observés à l'échographie de 15 à 19 semaines de grossesse, mais ils deviennent plus rythmés entre 22 et 28 semaines. La respiration fœtale est le processus lorsqu'une série de contractions et de relaxation du diaphragme fœtal fait pénétrer le liquide amniotique dans les voies respiratoires et les faire reculer. Ceci peut être vu dans un mode ultrasonore spécial appelé "Doppler". Le Doppler vous permet de voir le flux de fluide, qui, selon la direction, est coloré en rouge ou en bleu. La mère ne peut pas toujours ressentir ces mouvements du fœtus, surtout aux premiers stades. En fait, c'est le même «hoquet» du fœtus. De telles inspirations et expirations rythmiques durent de 30 secondes à 2 minutes, tandis que le fœtus effectue de 30 à 90 mouvements respiratoires pendant cette période.

L'observation des mouvements du fœtus, y compris ceux qu'il effectue de sa propre initiative, et ceux qui sont nécessaires pour maintenir son tonus musculaire, est réalisée dans les 30 minutes. Pendant cette période, le bébé doit grincer pendant au moins 30 secondes, faire 3 grands mouvements ou plus (avec une jambe, une poignée, une tête), et également se redresser et se plier au moins une fois (cela signifie que le tonus musculaire est préservé). Tous les paramètres sont également évalués sur un système de points, après quoi une évaluation du profil biophysique du fœtus est publiée.

Table et test par semaine

À 28 semaines, une femme enceinte reçoit un morceau de papier sur lequel un tableau est dessiné. Il existe plusieurs types de tableaux. La première version du tableau contient verticalement des colonnes par semaine, de 28 à 40, et horizontalement, le jour de la semaine et l'heure du jour - matin et soir. Une femme enceinte devrait pouvoir remplir elle-même un tel tableau en y enregistrant l'heure exacte à laquelle le dixième mouvement du fœtus s'est produit en 12 heures, c'est-à-dire selon la méthode Pearson ou Cardiff..

Parfois, la table est différente. L'heure du jour est indiquée verticalement dans les colonnes, et la semaine et le jour de la semaine horizontalement (dans cette version du tableau, il y a plus de cellules). De plus, il y a une section en bas où vous devez marquer le nombre de contractions (pas l'heure, mais le nombre), s'il y en avait moins de 10 en 12 heures (dans cette section, le nombre de mouvements est marqué verticalement de 0 à 9). Une femme doit mettre une coche ou une croix dans la case souhaitée (heure et nombre de mouvements).

Il existe également un tableau pour créer un horaire des mouvements du fœtus à l'heure pendant la journée. Ce graphique s'appelle l'actogramme fœtal. L'enregistrement des mouvements est effectué par la femme elle-même. Le graphique vous permet de déterminer le type de mouvement fœtal. Il existe des schémas de mouvements fœtaux normaux et anormaux. Un actogramme horaire est nécessaire pour évaluer la réponse du fœtus à divers changements dans le corps féminin au cours de la journée.

L'actogramme fœtal est maintenu comme suit:

  • le matin, une femme commence à l'heure pour noter chaque mouvement du fœtus, et peu importe combien le bébé pousse;
  • à la fin de chaque heure, vous devez enregistrer le nombre de mouvements dans le graphique sous la forme d'un point dans le point, qui correspond au nombre de mouvements sur l'échelle;
  • si l'enfant décide d'organiser une longue «course», c'est-à-dire que les coups de pied et les secousses se succèdent, alors la mère marque les coups les plus forts ou indique que le bébé a fait plus de 30 mouvements en une heure;
  • à la fin de la journée, tous les points de la feuille sont reliés par une ligne, ce qui donne un graphique des mouvements fœtaux.

L'actogramme fœtal reflète les biorythmes du bébé, c'est-à-dire les périodes de sommeil et d'éveil. Il existe de nombreuses options pour la norme, car le fœtus peut être actif et inactif, mais il est important qu'il n'y ait pas de graphiques pathologiques.

Les graphiques des mouvements pathologiques du fœtus sont:

  • graphique épineux - activité physique très vigoureuse pendant une heure, puis une longue période de sommeil;
  • graphique en baisse - une diminution progressive du nombre de mouvements fœtaux d'heure en heure.

Les deux graphiques signifient que le bébé souffre de manque d'oxygène, c'est-à-dire que les mouvements fœtaux trop fréquents et qui s'affaiblissent progressivement indiquent également que l'enfant n'a pas assez d'oxygène..

Les signes d'avertissement suivants indiquent également l'état inconfortable du fœtus:

  • moins de 4 mouvements en 2 heures;
  • au cours des deux derniers jours, le nombre de mouvements a diminué de moitié;
  • au cours de la dernière journée, le nombre de mouvements fœtaux a doublé après leur disparition;
  • absence de mouvement du fœtus pendant plus de 3 heures (3 heures est la durée maximale pendant laquelle le bébé dort dans l'utérus).

Si vous avez au moins une de ces violations, vous devez consulter d'urgence un médecin.

Que faire si le fœtus ne bouge pas pendant plus de 3 heures (comment «se réveiller»)?

Les femmes enceintes sont très inquiètes si elles ne ressentent pas les mouvements du fœtus pendant une longue période, même si la période de gestation est telle que de tous les mouvements du fœtus, seule une petite partie d'entre eux peut être ressentie. Dans ces cas, lorsqu'un bébé précédemment actif cesse soudainement d'être agité, vous pouvez le provoquer à bouger..

Vous pouvez faire bouger le fœtus des manières suivantes:

  • Prendre une collation. Comme mentionné ci-dessus, le bébé est très sensible aux changements de glycémie, donc manger lui donnera envie de bouger. Les aliments tels que le fromage, les craquelins, le pain grillé au beurre d'arachide, le yogourt, les fruits ou les noix sont les plus appropriés pour provoquer le mouvement du fruit. Vous pouvez y ajouter du jus naturel..
  • Réchauffer. Si vous bougez vos bras et vos jambes ou que vous marchez à un rythme soutenu, puis que vous vous asseyez calmement, vous pouvez provoquer des mouvements fœtaux. Cette technique est particulièrement recommandée par les gynécologues lors de la réalisation d'une échographie, si le bébé s'est soudainement endormi pendant l'examen et qu'il a besoin d'être surveillé. L'activité physique de la mère modifie la glycémie et un repos «soudain» peut réveiller le bébé - il commence à se retourner.
  • Touchez votre ventre. Vous pouvez essayer de piquer, chatouiller, caresser le ventre, c'est-à-dire faire n'importe quel effet mécanique sur le ventre, qui sera transmis au fœtus et provoquera sa réponse. Par exemple, un transducteur à ultrasons placé sur l'abdomen pendant l'examen déclenche également le mouvement du bébé. Avec la provocation mécanique, il est important de ne pas en faire trop, tous les mouvements doivent être doux et doux.
  • Dédiez une lampe de poche à votre ventre. Déjà à partir de 22 semaines, les bébés peuvent faire la distinction entre la lumière et l'obscurité - c'est tout ce que leur organe de vision permet jusqu'à présent. Cependant, cette capacité peut suffire à donner envie à l'enfant d'esquiver la source lumineuse pendant son sommeil. Pour ce faire, il devra se tourner dans l'autre sens, et maman ressentira certainement un tel mouvement.
  • S'allonger. Tout, même l'activité physique quotidienne d'une femme enceinte, a pour effet le mal des transports sur le bébé. Quand une femme bouge, le «roulement» commence, le mouvement du liquide amniotique. L'enfant aime ça, il se calme et s'endort, par conséquent, si vous vous allongez simplement sur le canapé et que vous vous reposez, alors l'enfant peut se réveiller, car il «a arrêté de pomper». Si la position horizontale ne réveille pas l'enfant, vous pouvez vous tourner sur le côté.
  • Parlez à l'enfant ou chantez-lui. L'audition chez le fœtus commence à se développer à partir de la 16e semaine de grossesse, et l'enfant entend des sons et distingue même la voix de la mère à partir de 22 semaines. L'enfant réagira également aux sons forts de la maison. S'il aime le son, sa tête se tournera plutôt vers la source, et sinon, au contraire, il se détournera.
  • Jouer de la musique. La musique que la mère écoute elle-même ou «allume» pour le bébé en plaçant les écouteurs sur son ventre oblige souvent l'enfant à exprimer son opinion sous forme de poussées et de coups de pied. Il est important, cependant, que la musique ne soit pas trop forte, sinon le petit aura peur et se figera.
  • Être nerveux. Tout événement émotionnel déclenchera la libération d'hormones de stress, ce qui affectera également le fœtus et le fera rebondir avec les jambes et les bras. La femme enceinte peut regarder un film, penser à l'accouchement, c'est-à-dire que les émotions doivent toujours avoir une connotation positive. Vous n'avez pas besoin d'imaginer la fin du monde ou d'autres images horribles pour faire bouger le bébé dans l'utérus.
  • Retenez votre souffle. Le fœtus est sensible aux changements du niveau non seulement de sucre dans le sang, mais aussi d'oxygène, par conséquent, si vous retenez votre souffle pendant une courte période, l'enfant sentira qu'il n'y a pas assez d'oxygène et commencera à donner des coups de pied à la mère pour qu'elle n'oublie pas de respirer à temps.

Si toutes les méthodes ci-dessus ne fonctionnent pas, le bébé a gelé pendant 4 heures ou plus, vous devez alors consulter d'urgence un médecin.

Une diminution du nombre de mouvements fœtaux peut être le signe des pathologies suivantes:

  • retard de croissance intra-utérin;
  • un fœtus de faible poids pour un âge gestationnel donné;
  • manque d'eau ou de polyhydramnios;
  • insuffisance du placenta;
  • violation de la circulation utéro-placentaire;
  • infection utérine.

Toutes ces pathologies peuvent conduire à la soi-disant grossesse gelée - c'est la fin du développement du fœtus et sa mort intra-utérine.

Si la grossesse se fige, il n'y a aucun mouvement fœtal pendant plusieurs jours.

Que faire si le mouvement est trop actif et douloureux?

Il y a aussi la situation inverse, lorsque le fœtus auparavant calme commence à se contracter plus souvent et plus intensément. Cela pourrait signifier que le bébé manque d'oxygène. Si le bébé commence à donner des coups de pied lorsque la mère entre dans une pièce étouffante et chaude, reste dans une position inconfortable pendant une longue période, tousse ou a des difficultés à respirer (avec une pathologie respiratoire), il vous suffit d'essayer de respirer de l'air frais et de changer de position. Dans la plupart des cas, cela suffit pour que le fœtus «respire» et cesse de bouger si activement. Si cela ne vous aide pas, vous devez vous rendre au bureau de l'obstétricien-gynécologue dès que possible et faire une cardiotocographie ou une échographie..

De nombreuses mères notent que l'enfant commence à bouger plus activement après les rapports sexuels, ce qui les rend anxieux. Les médecins disent que les rapports sexuels, ou plutôt les mouvements et contractions rythmiques de l'utérus, ont un effet apaisant sur le bébé, et après l'orgasme, l'enfant devient plus actif. Ceci est considéré comme normal, car, comme mentionné ci-dessus, le bébé bouge plus souvent lorsque la mère est dans un état détendu. En l'absence d'autres contre-indications, les rapports sexuels n'aggravent pas l'état du fœtus.

Un mouvement fœtal douloureux est le signe d'une naissance imminente au cours du dernier mois. Si la femme enceinte ressent trop les coups du fœtus, alors peut-être qu'elle a des oligohydramnios..

Date de naissance par mouvement fœtal

Cette méthode est classée imprécise, mais elle est largement utilisée. Il est basé sur le fait que pendant la première grossesse, la mère ressent le mouvement du fœtus entre 20 et 21 semaines, et lors des naissances répétées - entre 18 et 19 ans. Cependant, de nombreux facteurs peuvent entraîner un retard. Les femmes primipares et multipares ne peuvent ressentir de mouvement qu'à 25 semaines.

Donc, si vous savez avec certitude que c'est la 18e semaine de grossesse, la deuxième ou la troisième grossesse, vous devez alors ajouter les 22 semaines de gestation restantes (gestation - grossesse) et obtenir la date approximative de naissance. De la même manière, lors de la première grossesse, vous devez ajouter 20 semaines à la date du mouvement fœtal pour savoir quand attendre le bébé..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Grossesse avec hyperplasie de l'endomètre

Infertilité

Les causes de l'hyperplasie de l'endomètreUne grossesse est-elle possible avec une hyperplasie de l'endomètre??Traitement de l'hyperplasie de l'endomètreDans le cas du diagnostic des formations kystiques dans le contexte de l'hyperplasie, le traitement médicamenteux ne suffira pas, il sera nécessaire d'éliminer les zones pathologiques de la muqueuse à l'aide de l'hystéroscopie.

Mélange "Nutrilon lait fermenté 1": avis, mode d'emploi et composition

Nouveau née

Les jeunes mères discutent souvent sur les forums. Ils discutent des maladies infantiles, des caractéristiques développementales et nutritionnelles de leurs miettes tant attendues.

Grippferon pendant la grossesse

Nutrition

Un médicament efficace et sûr pour la prévention de la grippe et des ARVI, produit en gouttes. Grippferon est un médicament de nouvelle génération. Convient à toutes les catégories d'âge.

Comment comprendre et déterminer si le lait maternisé ne convient pas à un nouveau-né, symptômes et signes

Accouchement

Chaque mère sait que l'aliment le plus sain pour un nouveau-né est le lait maternel. Il ne s’agit pas seulement d’un lien affectif entre la mère et l’enfant, mais également d’une aide au rétablissement post-partum de la femme en travail.