Principal / Nutrition

Causes et méthodes de traitement de la tachycardie pendant la grossesse

Le plus souvent, les crises de tachycardie s'expliquent par une charge accrue sur le cœur et le système vasculaire associée à des changements hormonaux et portant le fœtus. La tachycardie pendant la grossesse est un phénomène tout à fait naturel. Il s'agit d'une tachycardie «physiologique», les médecins considèrent cette condition comme conditionnellement normale et ne nécessitent pas de médicaments.

Le rythme cardiaque chez une femme enceinte en bonne santé au repos est de 60 à 90 battements par minute. Cependant, environ 16% des femmes, quel que soit le moment de la grossesse, connaissent des épisodes d'intensité accrue de la fréquence cardiaque, accompagnés de vertiges et de fatigue..

La tachycardie fœtale est moins fréquente. 7 à 11% des embryons sont diagnostiqués avec un degré de tachycardie modéré (supérieur à 160 battements par minute) et sévère (supérieur à 180 battements). Mais si l'état de la mère n'est pas toujours associé à une maladie grave, le pronostic pour le fœtus sera moins favorable. Cependant, chez la femme, la tachycardie est également causée par d'autres facteurs qui peuvent être plus graves et même dangereux pour la santé de la mère et du bébé. Ce sont de mauvaises habitudes, un épuisement émotionnel ou physique excessif, et éventuellement des pathologies graves du système cardiovasculaire..

Par conséquent, il est recommandé à chaque femme enceinte qui a découvert des symptômes de tachycardie un diagnostic complet afin d'identifier la cause des symptômes alarmants..

Risque potentiel pour la mère et le fœtus

La tachycardie «physiologique» à court terme pendant la grossesse, qui survient sous l'influence de facteurs naturels pour la grossesse, n'est pas dangereuse pour une femme, à condition que la condition passe d'elle-même, sans correction médicale, le pouls ne franchit pas la ligne des 120 battements par minute, les symptômes concomitants ne sont pas observés.

Mais si les crises deviennent prolongées, débilitantes et perturbent trop souvent, le pouls est de 120 et plus, la tête est nauséeuse et étourdie, il y a des douleurs dans le cœur, il y a une perte soudaine de force et un état semi-faible, alors la visite chez le médecin ne peut pas être reportée.

La tachycardie peut être causée par des maladies cardiovasculaires chroniques, exacerbées par la grossesse. L'absence de traitement dans de tels cas se transforme en problèmes graves au cours du troisième trimestre, ainsi que pendant l'accouchement. En outre, une tachycardie prolongée est dangereuse, car elle conduit à un épuisement de l'activité cardiaque et de tout le corps, ce qui entraîne le développement d'une insuffisance cardiaque chez la femme enceinte..

En ce qui concerne la tachycardie fœtale, dans ce cas, le symptôme indique toujours la présence de pathologies cardiaques congénitales. Cependant, la médecine moderne élimine facilement les signes de tachycardie chez un enfant à n'importe quel trimestre. Si le traitement est prescrit à temps, il minimise la possibilité de développer des pathologies cardiaques graves après sa naissance..

Causes de la tachycardie

Il existe diverses causes de tachycardie pendant la grossesse, associées à la fois à l'état du corps conditionnellement naturel pour la femme enceinte, aux caractéristiques du mode de vie et à la présence de troubles de santé graves de nature différente. Divisons toutes les raisons possibles en trois groupes:

Causes naturelles conditionnelles de la tachycardie chez la femme enceinte:

  • Dans les premiers stades des femmes enceintes, elles souffrent de toxicose, souvent due à des vomissements, une déshydratation, un épuisement physique se produit, ce qui affecte le travail de tout le corps, en particulier le cœur.
  • Dès les premiers jours de la grossesse, une énorme quantité d'hormones est sécrétée dans le corps de la femme, certaines d'entre elles sont capables d'augmenter la fréquence cardiaque, car elles appartiennent au groupe surrénalien..
  • Le cœur change de position à mesure que le fœtus grandit, déplaçant les organes internes vers le haut. Il y a une charge supplémentaire, le travail du cœur devient difficile.
  • En raison de changements hormonaux et physiologiques dans le corps, de nombreuses femmes enceintes souffrent d'anémie, d'hypotension (la pression artérielle diminue).
  • La grossesse rend une femme anxieuse, anxieuse. Le système nerveux devient tendu, la résistance au stress diminue, ce qui affecte également le travail du cœur et du système vasculaire.

Caractéristiques de style de vie:

  • Les mauvaises habitudes, telles que fumer, boire de l'alcool, de la caféine, jouent un rôle particulier dans le développement de la tachycardie pendant la grossesse, même le thé a la capacité d'augmenter la pression artérielle et d'accélérer le pouls.
  • Une mauvaise nutrition conduit à une prise de poids et, dans les cas avancés, à l'obésité, ce qui crée un fardeau supplémentaire pour le corps.
  • Les femmes peuvent prendre divers complexes de vitamines qui provoquent souvent des allergies.
  • Il est possible que d'autres médicaments soient pris, en particulier des vasoconstricteurs, ou qu'il y ait eu une surdose de médicaments.

La présence de pathologies dans lesquelles le symptôme d'accompagnement est la tachycardie:

  • La survenue la plus probable de tachycardie en présence d'une maladie vasculaire et cardiaque chronique.
  • La tachycardie précoce est un symptôme concomitant de dysfonctionnement des glandes: thyroïde, glandes surrénales.
  • Une condition similaire se produit avec des infections et une inflammation du système respiratoire, par exemple avec l'asthme bronchique.
  • Lorsque la température monte, la fréquence cardiaque est accélérée, proportionnellement à 10 battements par degré.
  • Un pouls accéléré est observé si la grossesse passe avec des complications: saignements, septicémie, exfoliation du placenta, on soupçonne une grossesse extra-utérine, une fausse couche est possible, des ruptures utérines, une embolie.

Séparément, il convient de noter que la tachycardie fœtale peut être causée par: des pathologies du développement du système cardiovasculaire, des anomalies génétiques, des infections intra-utérines, un manque de nutriments et d'oxygène, l'anémie, les mauvaises habitudes de la mère ou la prise de médicaments.

Les principaux symptômes

Une fréquence cardiaque légèrement accrue pendant la grossesse, sans symptômes associés, est considérée comme naturelle. Un tel mécanisme est nécessaire pour distiller un plus grand volume de sang, car la femme doit maintenant fournir de la nutrition et de l'oxygène au fœtus. Cependant, les symptômes suivants de tachycardie pendant la grossesse indiquent la présence d'une pathologie chez la femme enceinte:

  • La femme a constamment des nausées, des vomissements, de la constipation ou de la diarrhée apparaissent (les sensations ne sont pas associées à une toxicose);
  • La tête tourne, un état semi-faible se produit;
  • Les membres ou d'autres parties du corps deviennent engourdis;
  • Des douleurs cardiaques apparaissent;
  • La femme est en constante irritation, anxiété;
  • Une sensation de fatigue douloureuse intense, la somnolence s'accumule.

En fonction du niveau de fréquence cardiaque, on distingue la tachycardie sinusale et paroxystique. Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque augmente, mais la fréquence cardiaque reste normale, d'autres symptômes ne surviennent pas. La fréquence cardiaque jusqu'à 120 battements est considérée comme la norme, plus de 120 - des pathologies du cœur ou de la thyroïde sont possibles.

Avec la tachycardie paroxystique, une impulsion fréquente se produit lors de crises, la fréquence cardiaque est supérieure à 140-200 battements, la femme ne se sent pas bien, perd connaissance. La tachycardie paroxystique est un signe de pathologie, des soins médicaux urgents sont nécessaires.

Méthodes de diagnostic

Tout d'abord, s'il y a des signes suspects, vous devez contacter un gynécologue et des spécialistes associés (cardiologue et endocrinologue) pour le diagnostic. Habituellement, les procédures suivantes sont prescrites:

  • Analyses de sang et d'urine pour diagnostiquer le niveau d'hormones, d'hémoglobine et d'érythrocytes.
  • Électrocardiogramme et échographie Doppler pour examiner le rythme cardiaque.
  • Diagnostics échographiques pour exclure la possibilité ou confirmer la présence de défauts et de pathologies.

Les résultats du diagnostic permettront au médecin de prescrire le traitement le plus efficace qui puisse éliminer les symptômes de la tachycardie, mais aussi sûr, afin de ne pas nuire au développement du fœtus.

Traitement de la tachycardie

Le plus souvent, le traitement de la tachycardie pendant la grossesse se limite à la prise de sédatifs et au repos au lit; dans les cas graves, les médecins prescrivent des médicaments prudents. Il existe deux groupes de médicaments utilisés pour prévenir les crises de tachycardie. Les pilules à choisir pour une femme enceinte dépendent de la durée de vie de la femme, du fait que la grossesse se déroule normalement et si le risque d'effets secondaires dépasse le bénéfice potentiel du traitement. Par conséquent, il est préférable de coordonner la prise de médicaments avec votre médecin..

  • Sédatifs - sont destinés au traitement complexe des troubles de la fréquence cardiaque et des symptômes de VSD. Ils arrêtent une attaque légère, apaisent et normalisent le système nerveux central. Les médicaments les plus populaires sont: la valériane (en gouttes ou en comprimés), la teinture d'agripaume, Novo-Passit, MagneV6, Persen, etc..
  • Médicaments antiarythmiques - normalisent la fréquence et le rythme du rythme cardiaque, sont utilisés sur ordonnance, il est strictement interdit de se prescrire ces médicaments, les médicaments ont de forts effets secondaires. Flekanil, Adénosine, Propranolol, etc. sont utilisés..

Le schéma thérapeutique de prise de médicaments est directement lié au moment de la grossesse:

  • Il est important de passer le premier trimestre de la grossesse dans la paix et le confort. Vous pouvez prendre de la teinture d'agripaume et de valériane pour normaliser la fréquence cardiaque, ainsi que des décoctions d'églantier et d'aubépine pour renforcer l'immunité.
  • Le schéma thérapeutique au deuxième trimestre est similaire à.
  • Le troisième trimestre est caractérisé par la tachycardie la plus prononcée, associée à la croissance fœtale. Maintenant, des médicaments à effet sédatif, des complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits.

Pour rendre la tachycardie pendant la grossesse moins susceptible de déranger les femmes enceintes, les médecins recommandent de ne pas autoriser l'excès de poids, d'adopter un mode de vie sain. Au lieu de café et de thé, buvez plus d'eau et de jus de fruits. Au lieu de sucreries et d'aliments riches en calories, introduisez plus de céréales, de salades de fruits et de légumes dans l'alimentation.

Il est strictement interdit aux femmes enceintes d'être nerveuses, surtout si des symptômes de tachycardie apparaissent dans un contexte de stress. Pour éviter la nervosité d'une femme enceinte, vous devez saturer le corps en potassium et magnésium, ainsi que maîtriser la technique de la respiration rythmique profonde.

Tachycardie pendant la grossesse - causes, symptômes et traitement

Cet article traite de la tachycardie pendant la grossesse. Nous vous expliquerons pourquoi une telle condition est dangereuse aux stades précoces et tardifs, les causes et les symptômes de la tachycardie. Vous découvrirez les avis des femmes sur la façon dont elles ont géré le malaise lors du portage d'un enfant, le traitement, le diagnostic et la prévention nécessaires.

Qu'est-ce que la tachycardie

La tachycardie est une condition du corps caractérisée par un rythme cardiaque rapide, dans lequel la fréquence cardiaque dépasse 80 battements par minute à la fois, pendant que la personne est au repos et la température corporelle n'est pas modifiée. Code CIM-10: R00.0 "Tachycardie, non spécifiée".

La tachycardie pendant la grossesse est normale

La tachycardie n'est pas une pathologie indépendante, mais simplement le signe d'une maladie existante. Chez les femmes enceintes, ce malaise est généralement dû à une charge croissante sur le corps..

Chez la femme enceinte au repos, la fréquence cardiaque doit être égale aux normes généralement acceptées. Pendant le sport ou toute autre activité physique, comme monter des escaliers ou marcher le soir, une augmentation de 5 à 15 contractions par minute est acceptable. Si la fréquence est supérieure aux indicateurs indiqués, c'est une raison de consulter un médecin..

Les experts distinguent 2 types de tachycardie - paroxystique et sinusale.

La tachycardie paroxystique est caractérisée par une fréquence cardiaque de plus de 140 battements par minute. Cette condition est dangereuse à la fois au début et à la fin de la grossesse. Ses caractéristiques sont:

  • une forte baisse de la pression artérielle;
  • vertiges;
  • se sentir essoufflé;
  • migraine;
  • polyurie;
  • inconfort thoracique;
  • évanouissement;
  • acouphène;
  • détérioration générale du bien-être.

Les attaques de cette forme de tachycardie commencent et se terminent soudainement, dans le temps elles peuvent durer aussi longtemps que quelques secondes, plusieurs heures ou jours. Cette condition nécessite une intervention spécialisée..

La caractéristique de la tachycardie sinusale est le rythme et la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) corrects au-dessus de 100 battements par minute. Ce type de tachycardie se développe en raison de:

  • métabolisme accru;
  • pathologies du système cardiovasculaire;
  • augmentation de la charge sur les vaisseaux sanguins, le cœur;
  • stress excessif sur le système nerveux;
  • pression exercée par l'utérus en croissance sur les organes internes, le cœur.

La tachycardie sinusale est généralement inoffensive et peut être traitée avec succès avec des médicaments sédatifs. Dans le cas où le malaise est survenu en raison de pathologies cardiaques, l'absence de traitement pendant la grossesse peut entraîner une fausse couche ou un accouchement difficile..

Les raisons

Les principales causes de tachycardie cardiaque pendant la grossesse comprennent:

  • anémie;
  • augmentation de la pression sur les gros vaisseaux, diaphragme;
  • obésité, surpoids;
  • pneumonie;
  • état septique;
  • fièvre, augmentation de la température corporelle;
  • la présence de mauvaises habitudes (alcool, cigarettes);
  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • Overdose de drogue;
  • intoxication alimentaire;
  • effets secondaires de la prise de médicaments;
  • l'asthme bronchique;
  • troubles du système endocrinien, pathologie thyroïdienne provoquée par une synthèse excessive d'hormones thyroïdiennes;
  • déplacement du cœur dû à une augmentation de la taille de l'utérus;
  • déshydratation du corps due à une toxicose sévère;
  • saignement de l'utérus, survenu en raison d'un décollement placentaire précoce, d'une grossesse extra-utérine, d'une blessure grave;
  • légère excitabilité du système nerveux.

Symptômes

De nombreuses femmes enceintes ignorent les signaux de tachycardie pendant la grossesse, estimant que cela ne mènera à rien de dangereux. Bien sûr, les crises cardiaques légères sont presque imperceptibles et ne causent pas de problèmes à la femme enceinte. Mais lorsque la fréquence cardiaque augmente et devient régulière, vous devez immédiatement en informer votre médecin..

La tachycardie pendant la grossesse est considérée comme normale. Un rythme cardiaque rapide est causé par une augmentation du volume de sang en circulation. Cela vous permet de fournir au bébé dans l'utérus tous les nutriments et l'oxygène nécessaires pour qu'il se développe correctement..

La diarrhée est l'un des signes de la tachycardie

Parfois, il y a des signes d'une maladie qui ne peuvent être ignorés:

  • maux d'estomac;
  • vertiges;
  • la nausée;
  • somnolence, fatigue et faiblesse;
  • sautes d'humeur soudaines;
  • sensations douloureuses derrière le sternum, dans la région du cœur;
  • évanouissement;
  • engourdissement de n'importe quelle partie du corps;
  • constipation;
  • vomissement.

Tachycardie foetale

Dans certains cas, la tachycardie peut être observée non seulement chez la femme enceinte, mais également chez l'enfant à l'intérieur de l'utérus. Cette condition peut être associée à la fois à la femme enceinte elle-même et au fœtus..

Facteurs de la mère, en raison desquels une tachycardie chez le fœtus est observée:

  • pathologie cardiaque;
  • perte de sang sévère;
  • pathologie vasculaire;
  • maladies du système respiratoire;
  • hyperthyroïdie;
  • prendre des médicaments.

Les causes de la tachycardie due à la faute du fœtus lui-même:

  • hypoxie;
  • anémie;
  • infection intra-utérine;
  • anomalies chromosomiques.

Le traitement de la tachycardie chez le fœtus ne doit être choisi que par un spécialiste. Souvent, la question se pose de l'utilisation de médicaments antiarythmiques qui sont directement injectés dans le cordon ombilical ou par voie intramusculaire à une femme enceinte.

Ce qui est dangereux

En début de grossesse, la tachycardie est rarement diagnostiquée. Le plus souvent, l'apparition d'un malaise est due à un effort physique, à des changements des niveaux hormonaux, à de mauvaises habitudes et à un état émotionnel instable. En éliminant ces symptômes, il est possible de stabiliser la fréquence cardiaque.

Si, aux premiers stades, des crises régulières de tachycardie sont observées, vous devez dans ce cas consulter immédiatement un médecin pour exclure les pathologies cardiaques et vasculaires, les affections chroniques.

Dans les derniers stades de la naissance d'un enfant, la tachycardie est diagnostiquée chez presque toutes les femmes enceintes, ce qui est dû à un fœtus en croissance. De plus, le rythme cardiaque augmente en raison de mauvaises habitudes et de la prise de médicaments, parmi lesquels les palpitations cardiaques. Si vous ne commencez pas le traitement, alors cette condition est lourde de naissances prématurées et de saignements..

Diagnostique

Si vous suspectez une tachycardie, un spécialiste vous prescrit certains tests et études. Sur la base des résultats, le médecin confirme ou réfute le diagnostic et recherche également des moyens de traiter l'état pathologique.

Le diagnostic comprend:

  • dopplerographie;
  • électrocardiographie;
  • analyse des hormones thyroïdiennes;
  • tests sanguins et urinaires généraux, qui aident à identifier la quantité d'hémoglobine et de globules rouges.

Parfois, une échographie de la glande thyroïde et du cœur peut être également prescrite. Sur la base des analyses reçues, le spécialiste sélectionne la thérapie appropriée.

Seul un médecin doit prescrire un traitement pour la tachycardie

Comment traiter

Que faire si une femme enceinte a une tachycardie physiologique? Dans ce cas, il est nécessaire de normaliser le mode de travail et de se reposer, si nécessaire, de faire face aux troubles du sommeil, de se débarrasser des addictions, de réduire ou d'éliminer complètement l'utilisation du café. En règle générale, ces mesures seront suffisantes pour améliorer la condition et normaliser le rythme cardiaque, vous n'avez pas besoin d'utiliser de pilules et d'autres médicaments.

Avec la tachycardie paroxystique, un traitement hospitalier est indispensable. Dans ce cas, des solutions antiarythmiques de Quinidine, Novocaïnamide et Procaïnamide sont administrées par voie intraveineuse à une femme enceinte.

Pour les crises sévères et persistantes, Magne B6 peut être pris, mais uniquement avec l'autorisation d'un médecin. Le magnésium aide à renforcer les fibres du muscle cardiaque, de plus, il restaure ses tissus. En outre, pour le traitement, il est efficace d'utiliser des fonds tels que Motherwort et Valerian..

Remèdes populaires

Il existe certains remèdes en médecine traditionnelle qui peuvent faire face à la tachycardie pendant la grossesse. Ils ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation du médecin. Ci-dessous, nous vous parlerons de plusieurs recettes pour la préparation de médicaments..

Teinture d'agripaume

Cette recette utilise des herbes séchées..

Ingrédients:

  • fruits d'anis - 0,1 kg;
  • racine de valériane - 0,2 kg;
  • agripaume - 200 g;
  • achillée millefeuille - 0,1 kg;
  • eau - 250 ml.

Comment cuisiner: broyer les ingrédients, bien mélanger. Prenez 1 cuillère à soupe. le mélange résultant, versez un verre d'eau bouillante. Insistez sur 40 à 60 minutes. Souche.

Comment utiliser: Boire 5 ml de boisson tout au long de la journée (diviser en 5 doses).

Teinture de mélisse

Ingrédients:

  • eau - 250 ml;
  • mélisse - 100 g.

Comment cuisiner: Versez la mélisse dans un bocal, puis versez de l'eau bouillante. Fermez le couvercle et laissez reposer 10 jours. Une fois le temps écoulé, filtrer l'infusion et presser l'herbe.

Comment utiliser: Prenez la teinture 4 fois par jour comme suit: 1 c. diluer l'infusion dans un demi-verre d'eau.

Résultat: cette boisson aide à soulager le stress émotionnel et à faire face au stress.

La prévention

Voici quelques conseils pour aider à prévenir la tachycardie chez les femmes enceintes:

  1. Vous devez arrêter d'être nerveux. Si vous n'êtes pas en mesure de faire face à cela, demandez à un spécialiste de vous prescrire un sédatif.
  2. Il est important de respecter les principes d'une bonne nutrition, qui satureront le corps en vitamines et minéraux utiles et vous empêcheront également de prendre du poids..
  3. Vous devez vous débarrasser des mauvaises habitudes, arrêter de boire de l'alcool et de fumer des cigarettes.
  4. Si possible et avec l'autorisation du médecin, faites des exercices de physiothérapie.
  5. Minimisez les situations stressantes.

Tout cela contribuera à améliorer le bien-être général et à stabiliser la fréquence cardiaque..

Commentaires

Vous trouverez ci-dessous les commentaires des femmes sur la tachycardie pendant la période de grossesse.

Elizaveta, 26 ans

Au cours du premier trimestre, on m'a diagnostiqué une tachycardie physiologique. Pour y faire face, j'ai changé mon alimentation, en même temps perdu du poids. J'ai aussi commencé à faire du yoga et à prendre de la valériane. Après environ 2 semaines d'un tel traitement, aucune trace de malaise n'est restée.

Francesca, 31 ans

Au 2ème trimestre, ma fréquence cardiaque était des palpitations. J'ai rendu visite à un médecin, j'ai passé des tests, après quoi une tachycardie a été diagnostiquée. Pour la thérapie, j'ai utilisé des remèdes traditionnels et populaires. A donné naissance à un enfant en bonne santé.

Au troisième trimestre, on m'a diagnostiqué une tachycardie. Le traitement a été long et difficile, j'ai dû rester à l'hôpital, car j'avais une tachycardie paroxystique. Il y a eu quelques complications lors de l'accouchement, mais elle a accouché elle-même, le bébé est en bonne santé.

La tachycardie est une pathologie qui nécessite une observation par un spécialiste et, dans certains cas, un traitement hospitalier. Prenez soin de vous et livraison facile!

Tachycardie pendant la grossesse

Pendant la grossesse, non seulement l'apparence du corps féminin change, mais également le travail de certains organes internes. De plus, pendant la grossesse, la charge de tous les organes double. C'est donc au cours d'une position intéressante que la plupart des femmes découvrent une maladie telle que la tachycardie..

Causes de la tachycardie pendant la grossesse

Malheureusement, il n'est pas nécessaire de parler des causes spécifiques de la tachycardie. Ils peuvent être complètement différents, de plus, tous les facteurs ne sont pas entièrement compris. Chez les femmes enceintes, les médecins pensent que la principale raison du développement de la tachycardie est la teneur élevée en hormones sexuelles, ce qui entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque. Les facteurs importants sont également la prise de poids pendant la grossesse, l'accélération du métabolisme, l'anémie et l'hypotension, avec une toxicose sévère - des modifications de l'équilibre hydrique et électrolytique.

En raison du déplacement de l'utérus élargi, même un changement de l'emplacement anatomique du cœur est possible. Si une femme continue de fumer et de boire de l'alcool pendant la grossesse, elle peut également développer une tachycardie..

Très souvent, la tachycardie atteint son apogée au troisième trimestre de la grossesse. À partir du sixième mois, le nombre de battements cardiaques par minute augmente de quinze à vingt fois par minute. Ce phénomène est tout à fait naturel, car avec la croissance du fœtus et l'augmentation de la taille de l'utérus, avec l'augmentation du poids de la femme enceinte, la charge sur le cœur augmente considérablement à la fin de la période de mise bas de l'enfant..

Les symptômes de la tachycardie pendant la grossesse

Bien sûr, nous devons parler de la tachycardie individuellement pour chaque organisme, mais si nous la prenons en général, les femmes enceintes sont diagnostiquées avec cette maladie si la fréquence cardiaque dépasse 90 battements par minute au repos.

De telles crises de rythme cardiaque rapide se produisent également de temps en temps normalement, sans développement de pathologie du système cardiovasculaire - elles passent d'elles-mêmes et ne nécessitent aucune correction. Mais vous devez être particulièrement prudent si votre fréquence cardiaque est de 120 battements par minute ou plus. À partir de là, le bien-être général peut se détériorer, une faiblesse, des étourdissements et des nausées peuvent apparaître, et même une perte de conscience est possible. Si de tels épisodes surviennent, il est impératif que vous soyez surveillé par un médecin, peut-être même prescrivant un traitement. Reposez-vous mentalement et physiquement pendant les crises cardiaques.

En plus des palpitations cardiaques, de la faiblesse et des nausées, une femme peut ressentir un engourdissement dans diverses parties du corps lors d'une crise de tachycardie. Des douleurs thoraciques, de l'anxiété et une perte soudaine de force sont également des signes de tachycardie..

La tachycardie est-elle dangereuse pendant la grossesse

Si nous parlons de tachycardie et que nous ne la lions pas à la grossesse, un rythme cardiaque rapide est dangereux pour quiconque. Mais lorsqu'une femme attend un bébé, la tachycardie est un phénomène assez courant et, pour cette raison, ne vous inquiétez pas trop. De nombreux médecins expliquent: de petites crises de tachycardie fournissent au fœtus les nutriments nécessaires et une quantité suffisante d'oxygène, car le cœur est obligé de travailler plus activement, accélérant la circulation sanguine et activant le mouvement de l'oxygène et des nutriments à travers les vaisseaux..

Un médecin doit être consulté si la tachycardie provoque des nausées et des vomissements. Cela peut indiquer une maladie cardiaque. La femme enceinte doit également être alertée par des attaques très prolongées qui durent trop longtemps.

Lors d'une crise de tachycardie, ne vous inquiétez pas trop, il vaut mieux s'allonger et se détendre. Dans quelques minutes, tout passera et le cœur fonctionnera à nouveau en mode normal. Et après la naissance du bébé, le rythme cardiaque rapide disparaîtra.

Si vous souffrez de tachycardie pendant la grossesse, arrêtez d'utiliser tout médicament. N'oubliez pas qu'il est strictement interdit de prendre des médicaments à votre place sans consulter un médecin. De plus, normalement, les crises de tachycardie pendant la grossesse surviennent rarement et ne durent pas longtemps, l'essentiel est de ne pas paniquer.

Chacune de vos actions doit être coordonnée avec un spécialiste. Pendant la grossesse, n'oubliez pas que le plus important est de garder le futur bébé et vous-même en bonne santé..

Tachycardie pendant la grossesse: norme, écarts, symptômes dangereux

La tachycardie pendant la grossesse est une anomalie ou une norme, est-ce dangereux? Ces questions sont souvent posées par les femmes. Et il n'y a pas de réponse définitive à eux.

Que faire si une tachycardie est survenue pendant la grossesse, que peuvent les femmes enceintes atteintes de cette maladie et devez-vous toujours courir chez le médecin? Découvrons-le!

Ce que c'est

La tachycardie est une augmentation de la fréquence cardiaque. Il ne s'agit pas d'une maladie, mais de la manifestation d'une maladie cachée.

La norme pour une personne en bonne santé dans un état calme est de 60 à 80 contractions en 60 secondes. Avec la tachycardie, ce chiffre monte à 90 contractions. Ces dernières années, ce seuil a été porté à 100 grèves..

La tachycardie est physiologique (causée par le stress, l'excitation) et pathologique (se développe à la suite de maladies).

Formes: sinusale, auriculaire et paroxystique

Il existe trois formes de tachycardie:

  • sinus, dans lequel la fréquence cardiaque reste la même et le nombre de contractions augmente de plus de 90 battements par minute;
  • auriculaire, superverticulaire, supraventriculaire, dans lequel les AVC augmentent jusqu'à 140–250, la source se trouve dans les oreillettes;
  • paroxystique, dans lequel le rythme s'accélère à 140-250 contractions, la source du problème se trouve dans le ventricule du cœur.

Causes d'échecs chez la femme enceinte, facteurs de risque

Le développement de la tachycardie cardiaque pendant la grossesse est facilité par:

  • une augmentation du volume sanguin, ce qui provoque une augmentation compensatoire de la fréquence cardiaque;
  • le fond hormonal change (la production d'œstrogène est activée), ce qui provoque l'excitabilité du myocarde;
  • l'utérus augmente en taille, limitant la mobilité du diaphragme, la pression abdominale augmente et la position du cœur change.
La condition est considérée comme normale s'il n'y a pas de pathologies cardiovasculaires. Mais s'ils sont présents, une telle condition peut être dangereuse pour la santé - à la fois pour la femme enceinte et l'enfant..

Les facteurs de risque comprennent également:

  • surpoids;
  • anémie (anémie);
  • réactions allergiques du corps aux préparations médicinales et vitaminées;
  • excès de fonction thyroïdienne;
  • l'asthme bronchique;
  • boire du café, du thé;
  • infections et inflammation du système respiratoire;
  • saignement pendant la grossesse extra-utérine, traumatisme, décollement placentaire précoce;
  • toxicose, dans laquelle se produisent une déshydratation et un épuisement du corps;
  • une forte augmentation de la température corporelle (un degré augmente la fréquence des contractions de 10 à 12 unités);
  • stress fréquent, excitabilité, anxiété;
  • infections, septicémie;
  • mauvaises habitudes - alcoolisme, toxicomanie, dépendance à la nicotine.

Danger pour la mère et le fœtus

La tachycardie est fréquente, en particulier au 3ème trimestre de la grossesse. Aux premiers stades de la grossesse, la tachycardie est rarement observée, mais à la fin - à partir du sixième mois - les écarts de l'indicateur par rapport à la norme atteignent dans certains cas 20 coups.

Cela est dû au stress que subit le cœur de la mère. Ainsi, le corps doit fournir plus de flux sanguin à l'utérus. Grâce à cela, le fœtus reçoit suffisamment de composants nutritionnels..

Mais encore, la tachycardie est un phénomène insidieux qui ne peut être ignoré. En effet, elle est parfois causée par des maux aggravés, des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Cela menace la vie de la mère et du fœtus. Un accouchement difficile est également possible.

Symptômes et signes

La tachycardie pendant la grossesse se manifeste par les symptômes suivants:

  • la fréquence cardiaque augmente;
  • la douleur survient dans la région du cœur;
  • étourdi;
  • faiblesse, fatigue apparaît;
  • le mode de miction change.

Ces manifestations surviennent de manière autonome ou en combinaison. La condition est inoffensive si l'attaque dure 5 à 10 minutes. Mais un malaise à court terme est également une raison pour contacter un médecin..

Le danger est une condition lorsque le nombre de battements cardiaques dépasse 120 unités, les symptômes durent plus longtemps, ils sont accompagnés de nausées, de vomissements, de panique, de peur, de perte de sensibilité de certaines parties du corps.

La tachycardie pathologique chez la femme enceinte est associée à une anémie, dans laquelle le taux d'hémoglobine tombe en dessous de 110 g / l, ainsi qu'à une perte de sang.

Diagnostique

Lorsqu'une femme enceinte se plaint de tachycardie, un certain nombre d'études de laboratoire et instrumentales sont effectuées:

  • test sanguin (général) pour clarifier le niveau d'érythrocytes et d'hémoglobine - pour exclure les maladies du sang (leucémie, anémie, etc.);
  • hormones de test sanguin pour déterminer la fonction de la glande thyroïde;
  • analyse d'urine - pour les produits de dégradation de l'adrénaline;
  • électrocardiogramme (ECG), y compris Holter (observation quotidienne) - identifie les pathologies cardiaques;
  • rhéographie - détermine l'état des vaisseaux sanguins, leur tonus, leur élasticité, la circulation sanguine;
  • tests de stress - aident à évaluer l'état du myocarde;
  • échocardiogramme ou examen échographique du cœur pour évaluer l'état du muscle cardiaque, des valves, la présence de défauts, d'autres maladies chroniques.

Le diagnostic différentiel exclut les maladies:

  • fibrillation auriculaire;
  • microinfarctus;
  • cardiosclérose;
  • anémie;
  • hypertrophie ventriculaire gauche (ECG).

En plus d'examiner les femmes, ils surveillent l'état du fœtus. Il est utile de faire une échographie du cœur fœtal pendant la grossesse, que vous pouvez lire dans un article séparé.

Que faire pour le traitement

Le traitement dépend du diagnostic.

En règle générale, la tachycardie pendant la grossesse est facile. En cas d'inconfort, vous devez vous asseoir et vous calmer. Lavage à l'eau froide ou compresse froide sur le visage, l'immersion du visage dans l'eau froide aide. Vous pouvez vous allonger dans une pièce bien ventilée, en prenant la position la plus confortable.

Pour un meilleur bien-être, les médecins vous conseillent de faire des pratiques relaxantes - yoga, méditation.

Il est également recommandé de consommer suffisamment de liquide. Les situations stressantes doivent être évitées.

Le régime aidera à éliminer les manifestations. Ainsi, l'utilisation de boissons contenant de la caféine, y compris le café et le thé, est exclue ou minimisée de l'alimentation..

Le régime comprend des aliments riches en magnésium. Une carence de cet élément affecte également négativement le travail du cœur..

La pré-livraison minimise l'utilisation de médicaments chimiques.

Le médecin peut prescrire des sédatifs, des médicaments autorisés pendant la grossesse - Magnerot, Persen, Novo-Passit, etc. Ils sont utiles en monothérapie ou en combinaison avec des moyens à base de rose sauvage, d'aubépine.

Pour éliminer les conditions de carence, des complexes de vitamines avec des vitamines B. Il est souhaitable que les préparations contiennent également des minéraux:

  • potassium - maintient l'équilibre eau-sel dans le corps;
  • magnésium - régule le travail du muscle cardiaque.

Si pendant la grossesse une femme a pris du poids supplémentaire, le régime alimentaire et le régime sont ajustés, les jours de jeûne sont pratiqués selon les prescriptions du médecin.

En cas de tachycardie due à des pathologies, un traitement approprié est prescrit.

Pronostic et complications possibles

Avec la tachycardie causée par des changements naturels dans le corps causés par la grossesse, le pronostic est favorable. Les symptômes disparaissent généralement après l'accouchement..

Mais avec une manifestation prolongée de tachycardie et l'absence de réaction de la femme enceinte et du médecin, les complications suivantes sont possibles:

  • le développement de l'insuffisance cardiaque;
  • caillots sanguins, entraînant des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques;
  • évanouissement.

La prévention

Une attitude prudente des femmes enceintes envers la santé réduit le risque de complications. La prévention de la tachycardie comprend les étapes suivantes:

  • surveillance du poids corporel et de ses changements;
  • activité physique, formation créée pour cette catégorie de femmes;
  • une alimentation saine, qui contient suffisamment de vitamines et de minéraux nécessaires au corps de la mère et de l'enfant;
  • situation morale et psychologique favorable, absence de conflits, situations désagréables;
  • refus des addictions nocives - alcool, tabagisme, ainsi que caféine, qui stimule le système nerveux.
De toute évidence, la tachycardie chez la femme enceinte est presque la norme..

Mais dès les premiers symptômes alarmants, vous devez immédiatement consulter un médecin. Après tout, le corps de chaque personne est individuel. Il est impossible de deviner quel sera le scénario dans chaque cas..

Tachycardie pendant la grossesse: cela vaut-il la peine de s'inquiéter

En train de porter un enfant, le corps féminin subit toutes sortes de changements et de changements hormonaux. Une femme enceinte est «attaquée» par des maladies qu'elle n'aurait pas pu deviner auparavant. L'une de ces maladies est la tachycardie. Le rythme cardiaque rapide pendant la grossesse est l'une des pathologies courantes de la période gestationnelle..

  1. Qu'est-ce que la tachycardie
  2. Les raisons
  3. Types
  4. Classification des maladies par âge gestationnel
  5. La tachycardie est-elle dangereuse?
  6. Diagnostique
  7. Traitement
  8. Complications possibles
  9. La prévention
  10. Tachycardie foetale
  11. Vidéo: Tachycardie pendant la grossesse

Qu'est-ce que la tachycardie

La tachycardie est une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 85 battements par minute. La maladie fait référence au système cardiovasculaire.

Distinguer physiologique et pathologique. Les deux types sont inhérents aux femmes enceintes.

Causes de la tachycardie physiologique chez la femme enceinte:

  • stress;
  • sentiment de peur;
  • anxiété constante;
  • activités physiques;
  • mauvaises habitudes (alcool, tabagisme);
  • consommation excessive de caféine;
  • une augmentation du contenu quantitatif des hormones sexuelles;
  • utérus élargi.

Les raisons

Les causes courantes de palpitations cardiaques anormales sont:

  • anémie;
  • grossesse extra-utérine;
  • être en surpoids;
  • déshydratation;
  • perte de sang;
  • hyperthermie;
  • hypertension;
  • processus infectieux;
  • l'asthme bronchique;
  • les maladies bronchopulmonaires;
  • surdosage de médicaments ou de complexes vitaminiques;
  • blessures reçues;
  • état septique;
  • pathologie de la glande thyroïde;
  • grossesse multiple;
  • grossesse gelée;
  • grossesse de conflit;
  • toxicose tardive prononcée;
  • prééclampsie.

La tachycardie peut être diagnostiquée bien avant l'apparition d'une position «intéressante», sans provoquer d'inconfort. Dans ce cas, nous parlons de l'individualité physiologique du corps et se manifeste comme un symptôme d'insuffisance cardiaque..

Les femmes enceintes atteintes de tachycardie ont besoin d'une approche individuelle avec l'élimination complète des conditions stressantes.

Le type de sinus de la maladie est le plus souvent diagnostiqué chez les femmes enceintes. Caractérisé par une augmentation de la fréquence cardiaque, mais avec un rythme constant.

Aspect auriculaire - les battements atteignent 250 par minute. La cause est située dans l'oreillette. Il y a supraventriculaire et supraventriculaire.

Vue paroxystique - la fréquence cardiaque s'accélère et passe de 140 à 250 par minute. Le foyer est situé dans le ventricule du cœur.

Le danger de ce type est la possibilité de mort en raison d'une activité cardiaque altérée et de l'apport sanguin à l'organe..

Classification des maladies par âge gestationnel

Je trimestre est rare. La base est les changements hormonaux et l'excitation d'une nouvelle position;

Trimestre II - ne se développe pas comme une maladie distincte, mais comme une conséquence de la principale source d'irritation. C'est extrêmement rare, la base est des malformations du muscle cardiaque.

Trimestre III - à partir du début du 6ème mois est un processus normal en l'absence d'inconfort. La base est un utérus élargi, qui comprime les organes situés autour.

La tachycardie est-elle dangereuse?

La tachycardie physiologique ne nuit ni au corps de la mère ni à l'enfant à naître.

Il est facile de l'éliminer, il suffit de prendre les médicaments autorisés pendant la grossesse: agripaume, magnelis, vitamines B6.

Le danger est la tachycardie auriculaire pathologique. Bien qu'ils n'aient pas d'effets négatifs sur le fœtus et le corps de la mère, il est nécessaire d'effectuer un traitement.

Cette pathologie constitue une menace pour le bébé. Lors de la confirmation de la structure anormale du muscle cardiaque et du non-respect des «tâches» assignées.

L'hospitalisation est recommandée pour prolonger la grossesse.

La tachycardie aux stades ultérieurs peut être une indication d'accouchement par césarienne.

Diagnostique

Pour réfuter le développement de l'état pathologique des battements cardiaques rapides, un certain nombre d'études diagnostiques sont menées.

Tout d'abord, les plaintes de palpitations sont reçues par le médecin traitant, l'obstétricien, le gynécologue.

Le diagnostic de laboratoire comprend les paramètres de recherche suivants:

  • détermination du nombre d'érythrocytes et d'hémoglobine dans le sang d'une femme enceinte de manière automatisée;
  • compter le nombre de leucocytes et évaluer la qualité et le nombre de plaquettes dans le sang périphérique;
  • test sanguin pour les hormones thyroïdiennes;
  • analyse d'urine générale.
  • une surveillance quotidienne est effectuée, enregistrant le nombre de contractions cardiaques;
  • électrocardiogramme avec décodage.
  • ECHO-KG;
  • Échographie du muscle cardiaque avec évaluation de l'état des valves, pour exclure les anomalies dans le développement et la structure du myocarde.

L'examen échographique est le plus précis, sur la base duquel un diagnostic est posé.

De plus, l'examen instrumental du myocarde permettra d'identifier la tachycardie à partir de pathologies cardiaques: cardiosclérose, micro-infarctus, arythmie (en particulier, fibrillation auriculaire).

Traitement

Le traitement de la tachycardie est possible de deux manières: en milieu hospitalier et à domicile.

Le traitement hospitalier est indiqué pour les changements pathologiques qui menacent la vie et la santé de la femme enceinte et du fœtus.

Il est impossible d'éliminer la tachycardie physiologique pendant la grossesse, car l'utérus hypertrophié a son effet sur les rythmes cardiaques.

Que peut-on retirer du cœur pendant la grossesse:

  • décoctions d'herbes médicinales (camomille + mélisse);
  • sédatifs: "Persen", NovoPassit "," Motherwort Forte ", non extraits alcoolisés d'aubépine ou de rose sauvage, Validol sous la langue;
  • pour reconstituer l'apport en vitamines: préparations de magnésium et de potassium (Magnelis, Magnésium B6).

Si la tachycardie n'affecte pas les performances de la femme enceinte et ne se manifeste pas avec des symptômes appropriés, vous pouvez vous limiter à la prise de complexes vitaminiques..

Complications possibles

Il n'est pas recommandé d'ignorer la maladie car elle peut avertir du développement de pathologies plus graves (qui excluent ou confirment sur une étude échographique).

Complications causées par la tachycardie de la grossesse:

  • évanouissement;
  • insuffisance cardiaque;
  • thromboembolie;
  • infarctus du myocarde;
  • endocardite.

La prévention

Les mesures préventives pour réduire le développement des conséquences indésirables de la tachycardie chez la femme enceinte sont les suivantes:

  • rejet des mauvaises habitudes;
  • élimination des situations stressantes;
  • contrôle du poids corporel;
  • activité physique modérée;
  • rester au grand air;
  • nutrition adéquat;
  • thérapie vitaminique.

Tachycardie foetale

Normalement, chez les nouveau-nés, les battements cardiaques atteignent 145 battements par minute, à l'âge de 180 ans, et après un an, ils reviennent à la normale. Il s'agit d'un processus physiologique contrôlé par des pédiatres locaux. En cas de rejet, ils sont soumis à des examens supplémentaires par un cardiologue.

Le type supraventriculaire de la maladie (survient plus souvent) passe avec l'âge, sans intervention médicale.

Il est possible de suspecter des processus cardiaques pathologiques chez les enfants lorsque des douleurs dans la région du cœur apparaissent. Ainsi que des évanouissements fréquents, un essoufflement et des vertiges.

Tachycardie pendant la grossesse

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La tachycardie pendant la grossesse est une fréquence cardiaque accrue qui provoque une gêne et une douleur chez la femme enceinte. Considérez les principales causes de cette pathologie chez la femme enceinte, les méthodes de diagnostic, de traitement et de pronostic de guérison.

La fréquence cardiaque normale est comprise entre 60 et 90 contractions, mais si ce chiffre dépasse la norme, nous parlons de tachycardie. La grossesse est un moment assez crucial dans la vie d'une femme. Et ce n'est pas surprenant, car en ce moment, le corps subit un stress accru. Le système cardiovasculaire, qui est l'organe le plus important du corps, fait un double travail. L'échec de ce système conduit à une augmentation de la fréquence cardiaque, ce qui est très courant pendant la période de mise au monde..

La tachycardie pendant la grossesse est une affection pathologique qui préoccupe une femme, mais la plus dangereuse est qu'elle affecte négativement le développement complet du fœtus. Les palpitations cardiaques doivent être traitées car ce symptôme peut entraîner une naissance prématurée ou une fausse couche. Un diagnostic opportun et un traitement approprié sont la clé du maintien calme d'un enfant, du bonheur de la mère et de la santé de l'enfant..

Code CIM-10

Causes de la tachycardie pendant la grossesse

Les raisons sont variées et dépendent de nombreux facteurs. Considérez les principales causes des palpitations cardiaques chez les femmes enceintes:

  • Surpoids et obésité.
  • Anémie.
  • Réactions allergiques aux préparations vitaminées pour les femmes enceintes et à divers médicaments.
  • Maladies de la glande thyroïde, qui s'accompagnent d'une production accrue d'hormones thyroïdiennes.
  • L'asthme bronchique.
  • Lésions infectieuses et inflammatoires des poumons et d'autres organes respiratoires.
  • Changements de la position du cœur dus à la croissance de l'utérus et à la pression réflexe sur les vaisseaux, au déplacement des organes abdominaux et à la pression sur le diaphragme.
  • Saignements sévères pendant la grossesse extra-utérine, blessures diverses et décollement placentaire prématuré.
  • Déshydratation et épuisement du corps par toxicose, accompagnés de vomissements répétés.
  • Une forte augmentation de la température corporelle (la fréquence cardiaque augmente de 10 à 12 battements à chaque degré de température).
  • Augmentation de l'excitabilité du système nerveux, anxiété, stress fréquent.
  • Maladies du cœur et du système cardiovasculaire (insuffisance cardiaque, crise cardiaque).
  • Infection, septicémie, traumatisme.
  • Mauvaises habitudes et surdosage.

Les causes de la tachycardie pendant la grossesse ne sont pas entièrement comprises. Le principal facteur provoquant une augmentation de la fréquence cardiaque est une teneur élevée en hormones surrénales, qui augmentent la fréquence cardiaque. Au repos, la femme enceinte n'a pas de rythme cardiaque rapide et la fréquence cardiaque ne dépasse pas la norme. Mais avec l'effort physique, ce chiffre augmente de 10 à 20 contractions..

Les symptômes de la tachycardie pendant la grossesse

De nombreuses femmes ignorent les symptômes de la tachycardie pendant la grossesse et les considèrent comme non dangereux. À première vue, les attaques légères ne constituent pas une menace, mais si une telle condition se produit fréquemment et est de nature prolongée, il est nécessaire de consulter un médecin. Un rythme cardiaque rapide pendant la période de mise au monde d'un enfant est considéré comme une norme physiologique. En raison de l'augmentation de la fréquence cardiaque, le volume de sang distillé augmente, ce qui permet à l'enfant à naître de recevoir l'oxygène et les nutriments nécessaires à son développement complet. Avec l'aide de ce mécanisme, le bébé grandit normalement et se développe dans l'utérus de la mère même dans les derniers stades de la période gestationnelle..

Mais il existe un certain nombre de symptômes qui devraient inquiéter la femme enceinte. Considérez les principaux signes de tachycardie pendant la grossesse:

  • Nausées et vomissements, troubles gastro-intestinaux (diarrhée, constipation).
  • Vertiges, évanouissements.
  • Engourdissement dans n'importe quelle partie du corps.
  • Sensations douloureuses dans la poitrine et le cœur.
  • Augmentation de l'anxiété, de l'irritabilité, de la nervosité.
  • Fatigue fréquente, maux généraux, somnolence.

Tachycardie sinusale pendant la grossesse

C'est un rythme sinusal avec une fréquence cardiaque de plus de 100 battements par minute. Le nœud sinusal est situé dans la paroi de l'oreillette droite. Très souvent, cette forme de tachyarythmie supraventriculaire est le signe de troubles métaboliques, de maladies ou d'effets secondaires médicamenteux. La grossesse fait également référence aux facteurs qui provoquent cette pathologie..

Ce type de tachycardie est pathologique et physiologique. Le premier découle de pathologies du nœud sinusal et le second est une réponse adaptative. Les symptômes dépendent de la présence de maladies concomitantes du système cardiovasculaire. Si une femme a laissé un dysfonctionnement ventriculaire ou une malformation cardiaque, cela provoquera pendant la grossesse une tachyarythmie supraventriculaire, des douleurs thoraciques, un essoufflement et des palpitations cardiaques..

Les principales causes et facteurs responsables de la tachycardie sinusale pendant la grossesse:

  • Double stress sur le système cardiovasculaire.
  • Maladies pathologiques du cœur et du système cardiovasculaire.
  • Réorganisation des organes et des systèmes du corps maternel en raison de l'influence des hormones et du développement du fœtus.
  • Augmentation du métabolisme.
  • Augmentation du stress sur le système nerveux.
  • Compression du cœur et d'autres organes due à la croissance fœtale.
  • Fonctionnement intensif des organes vitaux de la mère, assurant le développement du fœtus.

Des palpitations cardiaques plus prononcées peuvent survenir au cours du dernier trimestre, car pendant cette période, le fœtus est pratiquement formé et les processus vitaux sont assez intenses. La femme peut ressentir des nausées, des vomissements, des douleurs thoraciques et d'autres symptômes. Le danger est une augmentation de la fréquence cardiaque de nature régulière, qui s'accompagne d'attaques prolongées.

Si la tachycardie n'est pas causée par des pathologies organiques du cœur, elle peut être éliminée à l'aide de médicaments sédatifs. Si le traitement n'est pas effectué à temps, une femme enceinte peut développer des troubles du sommeil, de l'anxiété et réduire les propriétés protectrices du système immunitaire. Un rythme cardiaque rapide peut se transformer en arythmie persistante, entraîner des chutes de pression.

Tachycardie en début de grossesse

La tachycardie en début de grossesse survient très rarement et, en règle générale, apparaît en raison de divers facteurs de provocation. L'exercice, l'anxiété, les mauvaises habitudes, les changements hormonaux sont parmi les facteurs à l'origine des palpitations cardiaques. Si une tachycardie rapide est apparue dès les premières semaines de grossesse et qu'elle est permanente, la pathologie peut être causée par des maladies chroniques ou des lésions du système cardiovasculaire.

La tachycardie au premier trimestre devrait être une source de préoccupation, car elle peut indiquer des processus pathologiques dans le corps. Considérez les cas de palpitations nécessitant des soins médicaux:

  • Lors d'une crise, l'état de santé se dégrade fortement, de l'anxiété et des douleurs apparaissent.
  • Des nausées et des vertiges apparaissent.
  • Si, pendant les crises, le cœur saute des battements, cela indique une tachycardie paroxystique, qui nécessite une attention médicale immédiate.

Afin d'éliminer une légère attaque de tachycardie en début de grossesse, vous devez vous détendre autant que possible. Il est conseillé à la femme de prendre une position confortable, de s'allonger ou de s'asseoir, de fermer les yeux pendant quelques minutes, d'inspirer et d'expirer lentement. Très souvent, un rythme cardiaque rapide au début de la grossesse se produit en raison de changements hormonaux dans le corps de la mère. Dans ce cas, pour le traitement des crises, une femme se voit prescrire des sédatifs à base de plantes, qui lui permettent de rester calme et de ne pas ressentir d'inconfort en raison de processus naturels dans le corps..

Tachycardie en fin de grossesse

La tachycardie en fin de grossesse survient chez chaque femme. La croissance et la taille du fœtus sont la principale cause d'une fréquence cardiaque rapide. Au cours du dernier trimestre, le bas de l'utérus en croissance peut déplacer le cœur, ce qui entraîne des perturbations de son rythme et une augmentation de la fréquence cardiaque. Dans ce cas, un rythme cardiaque rapide est un processus tout à fait naturel, qu'il ne faut pas craindre..

  • La tachycardie peut apparaître en raison des mauvaises habitudes de la femme enceinte, par exemple, fumer et boire des boissons contenant de la caféine.
  • La prise de tout médicament au cours des derniers mois de la grossesse nécessite une attention particulière. Le fait est que de nombreux médicaments provoquent une augmentation de la fréquence cardiaque, peuvent entraîner des saignements et une naissance prématurée. Par exemple, les gouttes bien connues du rhume Naftizin peuvent provoquer une attaque de tachycardie chez une femme enceinte.

Dangereux est un rythme cardiaque rapide, dans lequel la fréquence cardiaque dépasse 100 battements par minute dans un état calme. La femme ressent une douleur dans la région du cœur et une gêne. La thérapie de relaxation et les préparations sûres avec des ingrédients à base de plantes sont utilisées pour le traitement..

Tachycardie paroxystique pendant la grossesse

C'est une condition pathologique dans laquelle les battements cardiaques sont au niveau de 140-200 battements par minute. La durée d'une attaque peut aller de quelques secondes à plusieurs heures, voire plusieurs jours. La pathologie résulte de l'apparition d'un foyer d'excitation dans l'une des parties conductrices du cœur, qui génère des impulsions électriques. Le foyer peut apparaître dans les ventricules ou les cellules du système de conduction auriculaire. Sur cette base, la tachycardie peut être ventriculaire ou auriculaire.

La tachycardie paroxystique dépend de la source de la lésion. Le paroxysme commence de façon inattendue et disparaît également soudainement. Les principaux symptômes de la tachycardie paroxystique pendant la grossesse:

  • Rythme cardiaque rapide de 140 à 220 battements par minute avec faiblesse et malaise général.
  • Étourdissements, acouphènes, évanouissements.
  • Symptômes neurologiques des crises paroxystiques.
  • Diminution de la pression artérielle et faiblesse dans ce contexte.
  • Inconfort et douleur dans la région de la poitrine, une sensation de constriction du cœur.
  • Transpiration, nausées, flatulences et autres manifestations de dysfonctionnement autonome.
  • Après une crise, une femme peut développer une augmentation de la production d'urine, c'est-à-dire une polyurie. L'urine est de faible densité et de couleur claire ou claire.

Si les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez consulter un médecin ou appeler une ambulance. La tachycardie ventriculaire paroxystique survient en raison de pathologies du système cardiovasculaire, par exemple, une myocardite, un infarctus du myocarde ou une intoxication causée par des médicaments. Cette condition est dangereuse pour la femme et son enfant à naître..

Dans la tachycardie paroxystique auriculaire, une fréquence cardiaque rapide n'est pas le seul symptôme. La cause de la pathologie est la privation d'oxygène du muscle cardiaque, les troubles endocriniens et d'autres troubles. Une femme a des sensations douloureuses dans la région de la poitrine, dans certains cas, il y a une sensation de manque d'air, des frissons, des mictions abondantes, une sensation de manque d'air.

Le traitement nécessite des soins médicaux qualifiés. En règle générale, pendant la période de gestation, le traitement est effectué avec les médicaments les plus sûrs, mais après l'accouchement, une intervention chirurgicale est possible.

Crises de tachycardie pendant la grossesse

Les crises de tachycardie pendant la grossesse peuvent survenir à la fois dans les premiers mois de gestation et au cours du dernier trimestre. Les crises sont accompagnées de symptômes caractéristiques: augmentation paroxystique de la fréquence cardiaque, douleur thoracique, faiblesse générale, étourdissements, essoufflement.

Les attaques apparaissent à la suite du stress, du surmenage, du manque de sommeil. Une glycémie basse, une thyroïde hyperactive, une pression artérielle élevée et une myocardite sont également des causes fréquentes de palpitations cardiaques.

Il existe un certain nombre de raisons qui provoquent l'apparition d'une crise de tachycardie, et la symptomatologie vous permet d'identifier et d'éliminer les palpitations cardiaques à temps.

  • Si un tremblement des membres apparaît lors d'une attaque, la cause de la pathologie peut être le stress, l'utilisation de médicaments ou le mauvais choix de médicaments.
  • Si, après des crises chez une femme enceinte, le poids corporel diminue, la raison peut être des changements hormonaux dans le corps ou un traitement avec des médicaments hormonaux.
  • Une augmentation de la fréquence cardiaque, accompagnée d'une transpiration accrue, se produit en raison d'une consommation excessive de caféine. Si de l'irritabilité nerveuse apparaît, la femme enceinte doit réduire son activité physique, éviter le stress et les situations nerveuses.

Une attaque est caractérisée par un pouls de plus de 120 à 150 battements par minute. Pour éliminer la pathologie, vous devez utiliser des techniques spéciales:

  • Prenez une profonde inspiration et retenez votre souffle pendant quelques secondes, puis expirez lentement. La respiration profonde aide à normaliser la fréquence cardiaque rapide.
  • Prenez une position confortable, allongez-vous ou asseyez-vous, essayez de vous détendre le plus possible.
  • Dans certains cas, une toux sévère ou des vomissements provoqués peuvent aider à arrêter l'attaque..
  • La prise de médicaments anti-anxiété tels que Corvalol et Valocordin aide à soulager les palpitations.
  • Une compresse froide pour le visage aide à soulager l'attaque du rythme cardiaque rapide. Si possible, il est recommandé d'abaisser le visage dans de l'eau glacée pendant 1 à 2 secondes, cela normalisera le pouls.

Tachycardie sévère pendant la grossesse

Une tachycardie sévère pendant la grossesse est un signe de processus pathologiques graves dans le corps d'une femme. Les crises sévères de rythme cardiaque rapide provoquent des étourdissements, des nausées, de la faiblesse, des évanouissements et d'autres symptômes désagréables et même douloureux.

Cette pathologie nécessite des soins médicaux, car sans traitement approprié, elle peut entraîner de graves conséquences. Une fréquence cardiaque rapide augmente le risque de complications pendant le travail. En raison de l'augmentation constante de la fréquence cardiaque, un travail prématuré peut se développer. Si des crises sévères accompagnent une femme dès les premiers jours de la grossesse, cela peut entraîner une fausse couche ou le développement de pathologies chez l'enfant à naître..

La tachycardie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

La tachycardie est-elle dangereuse pendant la grossesse est une question qui intéresse de nombreuses femmes enceintes qui sont confrontées à une augmentation du rythme cardiaque au moment le plus important pour chaque femme. Une augmentation de la fréquence cardiaque aggrave considérablement la qualité de vie, provoque des symptômes défavorables et, sans le traitement nécessaire, elle ne passe pas sans laisser de trace après la grossesse. La pathologie peut survenir en raison de maladies chroniques exacerbées. La tachycardie associée à des maladies du système cardiovasculaire est particulièrement dangereuse, car elle peut constituer une menace pour la vie non seulement de l'enfant, mais également de la femme. Un rythme cardiaque rapide augmente le risque de complications pendant le travail et la gestation.

Une légère fréquence cardiaque rapide n'est pas dangereuse. Mais si les crises surviennent très souvent et ont un caractère à long terme, il est impératif de consulter un cardiologue et un obstétricien-gynécologue. Avec une augmentation du rythme cardiaque avec une fréquence cardiaque supérieure à 120 battements par minute, une femme développe des nausées, des étourdissements, des maux généraux, des évanouissements et des douleurs thoraciques sévères.

Diagnostic de la tachycardie pendant la grossesse

Le diagnostic de la tachycardie pendant la grossesse est une procédure obligatoire par laquelle les médecins peuvent déterminer le type de pathologie et sélectionner le traitement nécessaire. Considérez les principales procédures de diagnostic des palpitations cardiaques chez une femme enceinte:

  • Consultation avec un gynécologue et tests de laboratoire - le médecin aide à établir la présence d'une grossesse, son timing et ses pathologies gynécologiques. Pour les tests, l'urine et le sang sont prélevés, cela vous permet de déterminer le niveau d'érythrocytes et d'hémoglobine. Une étude du taux d'hormones thyroïdiennes est obligatoire..
  • Électrocardiogramme et échographie Doppler - sont effectués pour étudier le rythme cardiaque, permettent d'identifier la tachyarythmie supraventriculaire.
  • EchoCG ou examen échographique du cœur - détermine le travail du système cardiovasculaire, des valves cardiaques, révèle des malformations cardiaques et d'autres maladies pathologiques de nature chronique.
  • Consultation avec des spécialistes concernés - la consultation d'un cardiologue est obligatoire (vous permet d'exclure les maladies cardiaques congénitales et acquises), un endocrinologue et d'autres médecins.

Sur la base des résultats du diagnostic, le médecin compile le traitement le plus efficace et le plus sûr qui aidera à éliminer l'augmentation de la fréquence cardiaque, mais n'affectera pas le déroulement de la grossesse et le développement fœtal. Lors du choix du traitement, le médecin prend en compte les causes des palpitations cardiaques, l'âge de la femme, l'âge gestationnel et la présence de maladies concomitantes. Dans la plupart des cas, un rythme cardiaque rapide ne nécessite pas de traitement spécial, il suffit d'éliminer les causes qui l'ont causé.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Difficulté à respirer pendant la grossesse

Infertilité

Au cours des neuf longs mois de grossesse, une femme doit endurer de nombreux inconvénients, difficultés et inconforts, c'est pourquoi, dans les dernières étapes, la grossesse lui semble pour une éternité.

Est-il possible pour une mère qui allaite l'acide ascorbique: description, mode d'emploi

Nutrition

Le corps d'une femme qui allaite et d'un nouveau-né a besoin de plus de nutriments qu'avant la grossesse. Cependant, il convient de rappeler qu'un excès de vitamines est plus dangereux pour la mère et l'enfant qu'une carence.

Prendre soin d'un nouveau-né dans une maternité

Infertilité

Qu'est-ce que prendre soin d'un enfant dans une maternité? Sans aucun doute, le bébé, qui avait été dans le ventre de sa mère pendant les neuf mois et a entendu ses battements de cœur, sera plus à l'aise avec sa mère après la naissance.

Est-il possible de manger des poires au début et à la fin de la grossesse

Nutrition

Est-il possible de manger des poires pendant la grossesseLes bienfaits des poires pour les femmes pendant la période de procréationEnviron 83% du fœtus est constitué d'eau, et le reste est constitué de fibres qui soutiennent la digestion, renforcent l'immunité, l'acide ascorbique, améliorent l'activité cérébrale du potassium, normalisent le tonus utérin du magnésium, ainsi que du calcium et du phosphore.