Principal / Nouveau née

Grossesse biochimique

Les médecins nous donnent des chiffres étonnants, affirmant qu'au moins 70% de toutes les grossesses se terminent immédiatement après le début, c'est-à-dire qu'elles sont interrompues le plus tôt possible. Dans le même temps, les femmes elles-mêmes, qui tombent enceintes et subissent immédiatement une fausse couche spontanée, n'en ont pas la moindre idée, percevant le saignement résultant de l'auto-avortement comme la prochaine menstruation. C'est ainsi que nous vivons, souvent sans même nous douter que nous sommes en train de tomber enceinte.

Que signifie grossesse biochimique?

Il existe en gynécologie un concept de grossesse biochimique qui, selon toutes les règles, commence, c'est-à-dire que le sperme féconde l'ovule, se déplace avec lui jusqu'à l'utérus, et même l'ovule fécondé formé parvient à se fixer aux parois de l'utérus, mais la date de la prochaine menstruation arrive - et la grossesse est interrompue... Une femme qui n'attend pas de grossesse dort paisiblement, car ses règles se sont déroulées à l'heure, peut-être un peu différemment que d'habitude (soit la douleur est forte, soit l'écoulement est trop abondant), mais en principe tout va bien, car rien ne suscite la suspicion.

Mais il existe un autre groupe de femmes (elles sont en fait devenues une sorte de «découvreuse» du nouveau concept de «grossesse biochimique»), qui n'attendent chaque mois pas des règles, mais des signes de grossesse. Le premier jour du retard arrive, et nous devenons complètement déjà enceintes, avec les caprices, les caprices, les crises de colère et la joie nécessaires. Certes, ni une échographie, ni un test de grossesse, ni même un examen dans un cabinet gynécologique ne confortent notre confiance en la grossesse. Il est compréhensible qu'à un tel moment, toutes ces méthodes soient impuissantes, il faut être patient, mais un fort désir de devenir mère l'emporte, et le deuxième jour du retard, nous effectuons une analyse du niveau d'hCG dans le sang. Les résultats confirment notre sentiment, mais après 2-3 jours, les règles arrivent, comme si de rien n'était. C'est la grossesse très biochimique pour laquelle il est difficile de trouver une explication..

Symptômes de grossesse biochimiques

Comme vous l'avez probablement déjà deviné, la grossesse biochimique est complètement asymptomatique, ce qui est sa principale différence par rapport à une grossesse normale, pour ainsi dire. Une femme qui a une grossesse biochimique ne ressent aucunement cela, ce qui explique le fait ci-dessus: presque toujours, nous ne sommes même pas conscients de ce qui s'est passé.

Même les signes de grossesse les plus courants et les plus évidents, qui apparaissent généralement dès les premiers jours et semaines (tels que des changements dans les glandes mammaires, dans les préférences gastronomiques et l'odorat, dans le travail du tractus gastro-intestinal et le fonctionnement du système nerveux de la femme, c'est-à-dire l'apparition de somnolence, d'irritabilité, larmoiement, constipation ou diarrhée, nausées ou vomissements, sensibilité et sensibilité des seins, appétit excessif ou son absence totale, etc.) ne sont pas observés pendant la grossesse biochimique.

Les raisons du développement de la grossesse biochimique

Facteurs provoquants

La grossesse biochimique se termine spontanément très tôt

Selon les statistiques, environ 70% de toutes les grossesses sont biochimiques et la plupart des femmes ne connaissent même pas une situation intéressante..

Divers facteurs peuvent conduire à une telle violation. Une seule panne provoque:

  • chocs nerveux;
  • activité physique excessive;
  • manque de repos et de sommeil adéquats;
  • prendre certains médicaments;
  • hypothermie;
  • les infections;
  • chutes, blessures abdominales, etc..

Si chaque conception se termine par une fausse couche jusqu'à 2 semaines embryonnaires, cette condition est déjà considérée comme pathologique. Dans ce cas, vous devez rechercher la véritable cause de la fausse couche. Ceux-ci inclus:

  • diminution ou augmentation de la fonction thyroïdienne;
  • d'autres anomalies dans le travail du système endocrinien, par exemple le diabète sucré;
  • pathologies auto-immunes et chromosomiques;
  • maladies du système hématopoïétique;
  • infections chroniques - chlamydia, syphilis;
  • Infection par le VIH, hépatite;
  • conflit rhésus;
  • pathologies inflammatoires des organes reproducteurs.

Un autre problème peut survenir en raison de la qualité du sperme masculin. Une faible concentration d'alpha microglobuline placentaire (PAMG-2) jusqu'à 2 μg / ml entraîne souvent une interruption spontanée à des moments différents. À 16-64 mcg / ml, une fausse couche est peu probable.

Symptômes typiques

Pour la plupart des femmes qui n'avaient pas l'intention de concevoir, la grossesse biochimique passe inaperçue. Le plus souvent, ils apprennent son apparition lorsque:

  • planifiez un enfant et sont régulièrement testés pour l'hCG;
  • sont suspectés de conception accidentelle et de diagnostic précoce.

Le seul signe clair de son apparition est une augmentation du taux d'hCG lors d'un test sanguin de laboratoire. Le reste des symptômes est considéré comme indirect. Ceux-ci inclus:

  • menstruations abondantes et douloureuses, qui n'existaient pas auparavant;
  • délai de 3-7 jours.

Les signes classiques qui se produisent pendant la période gestationnelle sont absents dans ce cas. Ils commencent généralement après 3 semaines et la grossesse biochimique à ce stade est déjà terminée.

Parfois, une augmentation de la gonadotrophine chorionique se manifeste par une grossesse extra-utérine ou une oncologie, et ce sont déjà des conditions potentiellement mortelles. Pour éviter des conséquences graves, les résultats de l'analyse de l'hCG doivent être discutés avec le médecin traitant..

Chez certaines femmes, les symptômes apparaissent dès le premier jour du retard, ce qui n'a rien à voir avec l'état physiologique. Le changement de bien-être est dû à l'auto-hypnose. Une fausse grossesse se manifeste également, mais dans ce cas, la conception ne se produit pas du tout.

Il y a plusieurs raisons au développement de la grossesse biochimique

Diagnostique

Une grossesse qui se termine avant 2 semaines n'est pas une maladie, les tests ne sont donc pas toujours nécessaires. La plupart des femmes qui ont subi une violation portent le fœtus en toute sécurité à l'avenir..

Des diagnostics sont nécessaires pour les patients qui ont ce problème constamment. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter de nombreux médecins, mais il est préférable de commencer par un gynécologue, un immunologiste et un endocrinologue..

La liste des tests de laboratoire recommandés comprend:

  • test sanguin général et biochimique, groupe sanguin et rhésus;
  • coagulogramme;
  • analyse du niveau d'hormones sexuelles - œstrogène, progestérone, testostérone, hormone folliculo-stimulante et autres;
  • dépistage des hormones thyroïdiennes - TSH, T3, T4, anticorps anti-TPO;
  • immunogramme;
  • analyse des infections TORH, hépatite.

Pour détecter les troubles physiologiques, des diagnostics instrumentaux sont utilisés. Ces méthodes comprennent l'échographie, l'IRM ou la tomodensitométrie des organes pelviens, du cerveau, etc..

Une consultation est également recommandée:

  • neurologue;
  • psychothérapeute;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • la génétique;
  • hématologue;
  • cardiologue.

Pour s'assurer que la fausse couche n'est pas associée à la santé du système reproducteur masculin, un spermogramme est effectué, y compris l'indicateur PAMG-2.

Taux de gonadotrophine chorionique (hCG) pendant la grossesse biochimique

La grossesse biochimique n'a pas de suite. Il peut être reconnu par une légère augmentation des niveaux d'hCG. Aucune autre méthode de diagnostic à ce stade ne confirmera le fait de la conception.

Si le taux d'hCG dans le sang d'une femme augmente et qu'un ovule est visualisé sur une échographie, même en cas de rejet d'embryon, la grossesse sera considérée comme normale et non biochimique..

Méthodes de traitement

La grossesse biochimique n'est pas une maladie, mais le fait d'un rejet d'embryon à un stade très précoce, par conséquent, la prise de médicaments et le curetage ne sont pas nécessaires dans ce cas. Un ovule fécondé se fixe à l'utérus à 3 semaines de gestation. Avec une grossesse biochimique, elle sort avec l'endomètre, qui est rejeté lors de la prochaine menstruation..

Avec une panne régulière pendant une période de moins de 2 semaines de développement embryonnaire, un traitement de la pathologie sous-jacente est nécessaire. Pour cela, des méthodes thérapeutiques médicamenteuses, chirurgicales ou physiothérapeutiques sont utilisées..

Si la pathologie est provoquée par des maladies de la glande thyroïde, tout d'abord, le niveau de thyrotropine est évalué. Pour une conception et un port normaux du fœtus, son indicateur optimal doit être d'environ 2,5 mU / l.

Les écarts sont de deux types:

  1. Hypothyroïdie Elle se caractérise par une augmentation de la TSH. Avec une telle déviation, concevoir et porter un enfant est problématique. Les médicaments à base de lévothyroxine sont utilisés pour le traitement.
  2. Hyperthyroïdie. Elle se manifeste par une diminution de la thyrotropine. Dans ce cas, il est plus facile de tomber enceinte, mais il existe un risque élevé d'interruption spontanée dans les premiers stades. Ces troubles sont traités avec des médicaments à base de thiamazole..

Les pilules contraceptives sont souvent prescrites pour normaliser le taux d'hormones sexuelles féminines. Habituellement, ils sont dépensés en boisson pendant 3 à 6 mois. Après leur annulation, une grossesse survient. Si les raisons des pannes n'ont pas pu être établies, il est recommandé à la femme de consulter un psychothérapeute et de faire attention à la prévention.

Le principal signe de grossesse biochimique est une augmentation du taux d'hCG, qui n'est généralement pas visible à l'échographie

Recommandations préventives

Si le futur enfant est désiré et planifié, le couple doit veiller à l'avance au déroulement normal de la grossesse. Pour éviter une interruption spontanée à une date précoce, il est recommandé:

  • faire tester;
  • consultez un docteur;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • normaliser les relations familiales, éviter les situations de conflit;
  • arrêter de prendre des médicaments qui sont retirés du corps pendant une longue période et qui sont interdits pendant la grossesse (par exemple, la ribavirine).

Après la conception, il est recommandé à une femme de se reposer complètement et de prendre soin. Une bonne nutrition et une activité physique légère jouent un rôle important. Les relations sexuelles n'affectent pas le déroulement d'une grossesse normale. En cas de pathologies, le problème est considéré individuellement.

La grossesse biochimique ne constitue pas une menace pour la santé et la vie d'une femme. La probabilité de conception à l'avenir dépend des raisons qui ont provoqué le rejet de l'œuf dans les premiers stades. La re-fertilisation est possible à partir du cycle suivant.

Quel est le danger d'une grossesse biochimique

Les femmes modernes essaient d'aborder la conception de manière responsable, elles planifient donc soigneusement la grossesse. Mais, probablement, tout le monde ne sait pas ce qu'est la grossesse biochimique (BCB). Les médecins disent que cette condition survient chez 35% des femmes en âge de procréer..

Ce que c'est

La grossesse biochimique est le nom donné aux processus qui se produisent aux premiers stades de la conception. Aucune technique d'échographie ne peut détecter une telle grossesse. Même un examen gynécologique ne donnera aucun résultat, car le corps utérin est dans un état normal, c'est-à-dire non agrandi. Certains experts estiment qu'environ 70% de toutes les conceptions s'auto-interrompent peu après le début. En fait, la patiente tombe enceinte et fait presque immédiatement face à une fausse couche. Mais cela se produit si imperceptiblement pour le corps que la femme croit avoir commencé une autre menstruation. Cela arrive assez souvent..

Grossesse biochimique - qu'est-ce que c'est. Une condition similaire se produit, comme la conception traditionnelle. L'ovule, comme il se doit, quitte le follicule, est fécondé avec du sperme et est envoyé vers le corps utérin, et les rudiments de l'ovule sont fixés à l'endomètre. Cependant, le moment arrive pour le début des menstruations et l'auto-avortement se produit, c'est-à-dire que la conception est interrompue. La dame est calme, car ses règles sont arrivées à l'heure, bien qu'un peu plus abondantes ou douloureuses que d'habitude.

Et certaines femmes qui attendent la conception observent chaque mois les moindres changements de leur état et, dès le premier jour de retard, elles commencent à ressentir des symptômes de grossesse tels que nausées, larmes, etc. Bien sûr, pendant cette période, il est assez difficile de déterminer la grossesse par échographie. Si vous effectuez une analyse de l'hCG le deuxième jour du retard, il trouvera une augmentation caractéristique de l'hormone, indiquant la conception. Mais après quelques jours, la menstruation arrive. Habituellement, une femme ne comprend pas comment cela est possible, attribuant tout à une erreur ou à une perturbation hormonale. Mais c'est une grossesse biochimique, qui en médecine n'a pas d'explication définitive..

Les raisons

Les experts ont du mal à nommer avec précision un facteur spécifique qui provoque la survenue d'une conception biochimique ou, plus précisément, une interruption soudaine de la grossesse. Mais encore, on distingue certaines conditions qui peuvent passer pour les causes de la grossesse biochimique..

  • On suppose que des facteurs toxiques peuvent affecter le déroulement de la grossesse;
  • En outre, une cause probable peut être une sorte de perturbation hormonale, qui doit être éliminée dès ses premières manifestations. S'il y a un déficit en progestérone, une interruption spontanée est probable;
  • Les caractéristiques immunitaires agissent également comme un facteur provoquant la BCB;
  • Anomalies fœtales chromosomiques;
  • Facteurs d'origine auto-immune;
  • Pathologies sanguines comme la thrombophilie, l'hémophilie, etc..

Sous l'influence des facteurs ci-dessus, l'organisme maternel devient agressif envers l'embryon, compliquant sa survie dans le corps utérin.

Signes cliniques de BCB

Le plus souvent, la conception biochimique est asymptomatique, de sorte que le patient peut ne rien ressentir d'inhabituel et ignorer ce qui s'est passé. Les manifestations les plus frappantes et les plus fréquentes de la grossesse biochimique sont des signes symptomatiques présents dès les premiers jours de la gestation traditionnelle. Ces symptômes comprennent des changements olfactifs et des bizarreries gastronomiques, des signes du système nerveux tels que larmoiement ou irritabilité, une somnolence accrue, etc. En outre, des troubles gastro-intestinaux tels que le syndrome des nausées-vomissements, la constipation ou la diarrhée, l'aversion pour la nourriture ou excessive gourmandise.

Certaines patientes, qui attendent anxieusement un délai mensuel, tentent de tomber enceintes, reconnaissent une grossesse biochimique déjà avec un délai d'une semaine, ainsi que des règles plus douloureuses, lourdes et prolongées. De plus, des irrégularités menstruelles peuvent indiquer une BHB, dans laquelle la menstruation subséquente se produit avec un certain retard (un maximum d'une semaine). Mais ces manifestations sont de nature indirecte et ne peuvent être certaines de la grossesse biochimique qui s'est produite. Bien que plus souvent de telles conditions se produisent sous une forme latente.

Est-il possible de déterminer

Le type de gestation biochimique se produit selon un algorithme similaire à celui d'une grossesse normale. Après la fécondation, la cellule se divise, un blastocyte se forme, puis un ovule fécondé, qui atteint l'utérus et s'attache même à son endomètre, mais pour une raison inconnue, la grossesse se décompose et l'embryon mort sort avec des masses menstruelles.

Une telle gestation ne permet pas de fixer un appareil à ultrasons, ni des bandelettes de test pour le diagnostic à domicile, ni un examen gynécologique. Il est possible de déterminer une telle condition uniquement à l'aide d'une détermination en laboratoire du niveau de gonadotrophine chorionique dans le sang. Il s'agit d'une substance hormonale spéciale qui est activement sécrétée dans le corps maternel immédiatement après la fécondation. Avec le développement ultérieur du fœtus, l'hCG se développe, doublant rapidement la concentration tous les deux jours. Cette hormone est également sécrétée dans l'urine, mais sa concentration dans le sang est plus élevée, il est donc plus facile de la déterminer à cet endroit..

Mais les tests à domicile, traditionnellement utilisés pour détecter la conception, ne sont pas informatifs pour déterminer la BHB en raison de la concentration négligeable de gonadotrophine. Mais même avec des diagnostics de laboratoire, le niveau d'hCG sera légèrement inférieur à celui d'une grossesse normale. Habituellement, le niveau d'hormone chorionique dans le type de conception biochimique est proche des valeurs de hCG après un avortement ou une interruption spontanée. Un indicateur chorionique de 5-6 mU / ml indique une portée biochimique.

Si, après une deuxième étude, il s'est avéré que la concentration d'hCG diminue, le fait d'une grossesse biochimique est confirmé. Si, lors du diagnostic échographique, un œuf fœtal est trouvé dans l'utérus, la gestation normale est confirmée. BHB n'a pas de suite, il est voué à interrompre.

FIV et conception biochimique

Le nombre de femmes atteintes de diverses pathologies de la reproduction augmente rapidement, ce qui rend populaire une technique telle que la fécondation in vitro. Les principes de cette méthode sont réduits à la fécondation dans un tube à essai, suivie de la replantation de l'embryon dans le corps utérin. Selon les gynécologues, avec la fécondation in vitro et pendant un certain temps après, une femme risque d'avoir une grossesse biochimique. Ces risques sont causés par:

  • Soutien hormonal de la patiente, obligatoire pendant la FIV pour une implantation embryonnaire réussie dans l'endomètre utérin;
  • Stimulation des processus ovulatoires, qui est considérée comme un événement obligatoire dans le cadre du protocole de FIV. Ceci est nécessaire pour la maturation simultanée de plusieurs cellules femelles. Après leur fécondation, les embryons les plus forts et de la plus haute qualité sont sélectionnés, qui sont déplacés dans la cavité utérine;
  • Si, au cours de la FIV, une grossesse biochimique a été diagnostiquée, la procédure de remplacement de l'embryon peut être effectuée au plus tôt trois mois, au cours desquels les époux doivent être examinés pour déterminer les raisons d'un échec de la procédure..
  • Mais avec un type de grossesse biochimique fixe pendant la FIV, le début d'une grossesse naturelle lors du cycle suivant est tout à fait réaliste. Par conséquent, dans de telles situations, les experts recommandent aux couples de ne pas attendre trois mois avant la prochaine perfusion, mais d'essayer de concevoir naturellement, car après la stimulation, le corps de la femme est à l'écoute d'une conception, d'une gestation et d'un accouchement réussis..

Si cela s'est produit pendant la conception normale, alors au cycle suivant, le début et la préservation réussie de la grossesse sont probables. Les cas cliniques isolés de grossesse biochimique ne peuvent pas être considérés comme une pathologie, il n'est donc pas nécessaire de procéder à un examen supplémentaire des conjoints..

Que faire

Le fait du type de conception biochimique a été confirmé, mais que doit faire le patient ensuite? Tout d'abord, il convient de rappeler que BHB n'appartient pas à une maladie pathologique, de nombreuses femmes vivent avec, sans se douter de rien. Deuxièmement, il ne menace en aucune façon le corps de la mère et ne nécessite donc pas de thérapie spécialisée. Les interruptions spontanées à un laps de temps aussi court se déroulent sans conséquences ni complications pour la reproduction, ne nécessitent pas d'intervention médicale ni d'interventions chirurgicales telles que le curetage, etc. Les fonctions de reproduction sont rapidement restaurées d'elles-mêmes.

Si des interruptions de ce type se produisent fréquemment, il est impératif d'en identifier les raisons. En fait, le processus même du traitement BHB implique l'élimination des facteurs qui empêchent le développement normal de la grossesse. De la même manière, une fausse couche standard peut survenir. Les manipulations opérationnelles avec un tel écart ne sont pas prescrites. Aucun curetage ou traitement médicamenteux n'est nécessaire, car à une période aussi maigre, l'embryon est complètement rejeté et laisse sans trace avec des masses menstruelles et un endomètre exfolié.

Comment tomber enceinte après BHB

Si tout est plus ou moins clair avec la nature et l'étiologie de la conception biochimique, alors les actions ultérieures soulèvent beaucoup de questions, ou, plus précisément, la période qu'il faut attendre avant de planifier une nouvelle grossesse. Les médecins disent qu'il n'est pas nécessaire d'attendre, car une grossesse normale peut déjà survenir au cycle suivant. De plus, la probabilité que la patiente tombe enceinte avec succès, porte et donne naissance à un bébé en bonne santé est assez élevée.

En fait, la grossesse biochimique ne doit pas être traitée comme une phrase. Lors de la première tentative infructueuse de gestation réussie, il n'est pas du tout nécessaire que dans le cycle suivant, l'histoire se répète. Un examen et une thérapie peuvent être nécessaires si le patient est confronté à un phénomène tel que la conception biochimique sur une base mensuelle. À propos, le partenaire du patient doit également être examiné afin que le médecin puisse déterminer avec le plus de précision la véritable cause de la fausse couche. Il est traité avec des médicaments hormonaux qui aident l'utérus et le corps dans son ensemble à se préparer en toute sécurité à la gestation.

Réduit le risque de BCB en adoptant une alimentation saine avec une limitation suffisante de protéines et de sucre. Lors de la planification d'une nouvelle grossesse après une grossesse biochimique, il est nécessaire de surveiller l'état, le régime alimentaire, le régime quotidien et le cycle menstruel, d'observer régulièrement un gynécologue et de traiter les pathologies infectieuses à temps.

Qu'est-ce que la grossesse biochimique?

  • 24 janvier 2013

Que signifie la grossesse biochimique, quelles sont ses causes et ses symptômes, et que faire? Il s'avère que certaines femmes, probablement même plusieurs, tombent enceintes plusieurs fois pendant la période fertile de leur vie, sans même le savoir. Comment se peut-il? Le fait est qu'un grand nombre de grossesses (selon certaines estimations environ 70%) se terminent dès qu'elles commencent. La conception se produit, l'ovule fécondé atteint l'utérus et est même implanté, mais s'interrompt ensuite spontanément avant même que la grossesse ne puisse être déterminée à l'aide d'une échographie ou d'un examen gynécologique. En règle générale, il n'y a aucun signe de grossesse biochimique. Dans ce cas, les règles commencent le jour fixé ou avec un léger retard (jusqu'à une semaine). Elle peut être plus abondante et / ou douloureuse que d'habitude, ou elle peut se dérouler sans symptômes inhabituels. Une telle grossesse, interrompue spontanément dans les deux semaines embryonnaires, est appelée biochimique. Et si une femme ne prévoit pas d'enfants (du moins dans un avenir proche), elle ne remarquera probablement aucun changement dans son corps..

Selon le dictionnaire OMS des termes relatifs aux techniques de procréation assistée, "la grossesse biochimique (avortement / fausse couche préclinique spontanée) est une grossesse confirmée uniquement par les résultats de la détermination de l'hCG dans le sérum ou l'urine et ne s'est pas développée en grossesse clinique".

Causes de la grossesse biochimique

Les raisons de la grossesse biochimique ou, plus précisément, de son échec comprennent:

  • Perturbations hormonales. Par exemple, un manque de progestérone.
  • Facteurs immunitaires et auto-immuns. Dans ce cas, le corps de la femme a augmenté l'agressivité de l'embryon.
  • Anomalies chromosomiques.
  • Maladies du sang. Par exemple, la thrombophilie.

Ai-je besoin d'un traitement?

En général, dans ce cas, il serait plus correct de parler non pas du traitement de la «maladie», mais de l'élimination des raisons qui empêchent le développement normal de la grossesse. Cela est particulièrement vrai pour les femmes chez qui une grossesse biochimique s'est produite à plusieurs reprises, car une fausse couche habituelle peut se manifester de cette manière. Heureusement, le fait d'une grossesse biochimique (ponctuelle) en soi n'indique en aucun cas des problèmes de fertilité, si la femme était en bonne santé auparavant. Après une grossesse biochimique, le grattage de la cavité utérine ou le traitement médicamenteux n'est pas nécessaire, car à un stade aussi précoce de développement, l'embryon pendant la menstruation est complètement rejeté avec l'endomètre.

Planification après une grossesse biochimique

De nombreuses femmes s'inquiètent de savoir quand il est possible de reprendre la planification après une grossesse biochimique et si le début et le développement d'une grossesse normale sont possibles. Selon les médecins, la planification peut commencer directement au cycle suivant sans aucune interruption. Et il est probable qu'au cours du prochain cycle de planification, une femme deviendra enceinte en toute sécurité et portera un bébé en bonne santé..

Journaliste, diplômé de l'École de journalisme médical, travaille avec l'Institut des médias pour la santé publique. Spécialisé dans les sujets suivants: obstétrique, gynécologie, médecine reproductive, urologie, psychologie

Grossesse retardée.

Les filles, chères, bonjour à tous! Anna m'a demandé de t'écrire parce que vous semblez déjà être au courant. En général, j'ai réussi ce test sur votre recommandation et j'ai également été surpris quand il m'a donné toute la vérité. Il a également identifié le nom de ma petite amie avec une précision de 100%. Dites-moi s'il vous plaît, personne ne sait comment ça marche comme ça? Et puis je suis juste en CHOC!

Si vous ne comprenez pas de quel test je veux dire, voici le TEST lui-même

Merci d'avance pour toute information fiable! C'est juste devenu très intéressant pour moi.
Merci encore!

Grossesse. Signes et évolution de la grossesse. Le corps d'une femme enceinte

Le calculateur de grossesse aidera à déterminer l'âge gestationnel et la date de l'accouchement.

La grossesse est un processus physiologique dans lequel un nouveau corps humain se développe dans l'utérus d'une femme, résultant de la fécondation.

La grossesse chez la femme dure en moyenne 280 jours (40 semaines, ce qui correspond à 9 mois calendaires ou 10 mois lunaires). Il est également habituel de diviser la grossesse en 3 trimestres de 3 mois civils chacun.

Signes précoces de grossesse

Dans les premiers stades, la grossesse est diagnostiquée sur la base de signes douteux et probables.

Signes douteux de grossesse - divers types de sensations subjectives, ainsi que des changements objectivement déterminés dans le corps, en dehors des organes génitaux internes: caprices gustatifs, changements dans les sensations olfactives, fatigue facile, somnolence, pigmentation de la peau sur le visage, le long de la ligne blanche de l'abdomen, des mamelons et de l'aréole.

Les signes probables de grossesse sont des signes objectifs de la part des organes génitaux, des glandes mammaires et dans le cadre de réactions biologiques à la grossesse. Ceux-ci comprennent: l'arrêt des règles chez les femmes en âge de procréer, une augmentation des glandes mammaires et l'apparition de colostrum lors de la compression des mamelons, la cyanose de la membrane muqueuse du vagin et du col de l'utérus, un changement de forme et de consistance de l'utérus, une augmentation de sa taille.

Vous pouvez vérifier au préalable la présence d'une grossesse à la maison à l'aide d'un test express pour le contenu de l'hormone gonadotrophine chorionique dans l'urine d'une femme (le test est effectué à partir du premier jour du retard de la prochaine menstruation).

L'échographie (échographie) vous permet de confirmer le fait de la grossesse.

Changements dans le corps d'une femme enceinte

Pendant la grossesse, de nombreux changements complexes se produisent dans le corps de la femme. Ces changements physiologiques créent les conditions du développement intra-utérin du fœtus, préparent le corps de la femme à l'accouchement et à l'allaitement du nouveau-né. La menstruation s'arrête, les glandes mammaires augmentent de volume, les mamelons s'assombrissent.

De nombreuses femmes enceintes au cours du premier trimestre ont des nausées, parfois des vomissements - ces symptômes sont généralement appelés toxicose précoce des femmes enceintes. La faiblesse, la somnolence, les brûlures d'estomac, la salivation, le changement de goût et l'augmentation de la miction sont fréquents. Ces troubles du bien-être sont caractéristiques d'une grossesse saine et normale..

Des changements particulièrement importants se produisent dans les organes génitaux d'une femme. À chaque semaine de grossesse, l'utérus augmente, l'apport sanguin aux organes génitaux internes et externes augmente. Les tissus gonflent, acquièrent de l'élasticité, ce qui contribue à leur meilleur étirement lors de l'accouchement. Dans les glandes mammaires, le nombre et le volume des lobules glandulaires augmentent, leur apport sanguin augmente, ils deviennent tendus, le colostrum est sécrété par les mamelons. La quantité d'hormones gonadotropes, ainsi que d'œstrogènes et de progestérone, produites d'abord par le corps jaune (une glande temporaire formée au site du follicule d'où est sorti l'œuf mature), puis par le placenta, augmente fortement. Les hormones sécrétées par le corps jaune (progestérone et, dans une moindre mesure, œstrogènes) contribuent à la création de conditions propices au bon développement de la grossesse. Le corps jaune subit un développement inverse après le quatrième mois en relation avec la formation de la fonction hormonale du placenta.

Pour mener une grossesse, il est nécessaire de s'inscrire auprès d'une clinique prénatale (3 à 4 semaines après un retard des règles), où un médecin examine et examine les organes génitaux externes et internes, et si nécessaire, des examens supplémentaires sont prescrits.

Organes sexuels pendant la grossesse

Utérus. Pendant la grossesse, la taille, la forme, la position, la consistance et la réactivité (excitabilité) de l'utérus changent. L'utérus s'élargit progressivement tout au long de la grossesse. L'élargissement de l'utérus se produit principalement en raison de l'hypertrophie des fibres musculaires de l'utérus; en même temps, il y a une multiplication des fibres musculaires, la croissance des éléments musculaires nouvellement formés du "cadre" fibreux et argyrophile réticulaire de l'utérus.

L'utérus n'est pas seulement un réceptacle à fruits qui protège le fœtus des influences extérieures néfastes, mais aussi un organe métabolique qui fournit au fœtus des enzymes, des composés complexes nécessaires aux processus plastiques d'un fœtus en développement rapide..

Pendant la grossesse, le vagin s'allonge, se dilate, les plis de la membrane muqueuse apparaissent plus nets. Les organes génitaux externes se relâchent pendant la grossesse.

Mode de vie, régime, nutrition et hygiène de la femme enceinte

Le fœtus en développement reçoit tous les nutriments nécessaires de la mère. Le bien-être du fœtus dépend entièrement de la santé de la mère, de ses conditions de travail, du repos, de l'alimentation, de l'état des systèmes nerveux et endocrinien.

Les femmes enceintes sont libérées des quarts de nuit, du travail physique acharné, du travail associé aux vibrations corporelles ou aux effets indésirables sur le corps des produits chimiques. substances. Pendant la grossesse, les mouvements brusques, le levage de charges lourdes et une fatigue importante doivent être évités. Une femme enceinte a besoin de dormir au moins 8 heures par jour. La marche est recommandée avant de se coucher.

Une femme enceinte doit être soigneusement protégée contre les maladies infectieuses qui présentent un danger particulier pour le corps de la femme enceinte et du fœtus.

Pendant la grossesse, vous devez surveiller particulièrement attentivement la pureté de la peau. La pureté de la peau favorise l'élimination des produits métaboliques nocifs pour l'organisme par la sueur.

Pendant la grossesse, il est recommandé de prendre une douche et d'éviter de surchauffer le corps. Les bains d'air et de soleil sont recommandés pour les femmes enceintes en bonne santé.

Une femme enceinte doit laver ses organes génitaux externes avec de l'eau tiède et du savon deux fois par jour. Les douches vaginales pendant la grossesse doivent être administrées avec une grande prudence..

Pendant la grossesse, vous devez surveiller attentivement l'état de la cavité buccale et faire l'assainissement nécessaire.

Les glandes mammaires doivent être lavées quotidiennement avec de l'eau tiède et du savon et essuyées avec une serviette. Ces méthodes préviennent les mamelons fissurés et la mammite. Si les mamelons sont plats ou inversés, massez-les..

Les vêtements de grossesse doivent être confortables et amples: ne pas porter de ceintures de serrage, de soutiens-gorge serrés, etc. Dans la seconde moitié de la grossesse, il est recommandé de porter un bandage qui doit soutenir l'abdomen, mais pas le serrer.

Les femmes enceintes devraient porter des chaussures à talons bas.

Nutrition pendant la grossesse

Une bonne nutrition pendant la grossesse est essentielle pour maintenir la santé de la femme et le développement normal du fœtus..

Dans la première moitié de la grossesse, un régime spécial n'est pas nécessaire. La nourriture doit être variée et savoureuse. La nutrition au cours de la seconde moitié de la grossesse doit prendre en compte les caractéristiques physiologiques du corps. La quantité de protéines est de 100 à 120 g par jour. Parmi les produits contenant des protéines complètes, vous devriez recommander le kéfir, le yogourt, le lait, le fromage cottage, les œufs, le fromage, la viande maigre (100-120 g par jour), le poisson (150-250 g par jour). La quantité de glucides est d'environ 500 g par jour, avec une femme enceinte en surpoids - 300 g. Les fruits, les baies, les légumes, ainsi que le pain (source de fibres et de vitamines B) sont recommandés.

La graisse est recommandée de 100 à 110 g par jour, principalement sous forme de beurre, de crème sure et d'huiles végétales.

La quantité de liquide est limitée à 1 - 1,2 litre. La quantité de sel de table est limitée, en particulier dans la seconde moitié de la grossesse (jusqu'à 8-5 g par jour).

Pendant la grossesse, le besoin de vitamines augmente. Les bonnes sources de vitamine A sont le foie et les reins des animaux, le lait, les œufs, le beurre, les carottes, l'huile de poisson, les épinards. La vitamine B1 est riche en levure de bière, foie, reins, céréales et légumineuses. La dose quotidienne de vitamine B1 est de 10 à 20 mg. Les besoins quotidiens en vitamine B2 (riboflavine) sont de 2 mg. Il y a beaucoup de vitamine PP dans la levure, la viande, le foie, les grains de blé; l'exigence quotidienne de cette vitamine est de 15 mg. La vitamine C par jour nécessite 1,0 à 1,5 g. En hiver et au printemps, il est recommandé de prescrire des préparations de vitamine C prêtes à l'emploi (pilules, comprimés) ou de l'acide ascorbique aux femmes enceintes. La vitamine C se trouve dans les légumes, les baies et les fruits. La vitamine E se trouve dans le germe de blé et de maïs, les œufs, le foie et l'huile de soja. La vitamine D est riche en huile de poisson, foie, caviar, beurre.

Les femmes enceintes sont recommandées quatre repas par jour: le premier petit-déjeuner doit contenir 25 à 30% de l'alimentation, le deuxième petit-déjeuner - 10 à 15%, le déjeuner - 40 à 45%, le dîner - 15 à 20%.

Faire de l'exercice pendant la grossesse

L'éducation physique pendant la grossesse améliore l'état général d'une femme, a un effet bénéfique sur le système nerveux autonome, aide à réduire les symptômes de la toxicose pendant la grossesse, à raccourcir la durée du travail et à une période post-partum plus prospère. Ses tâches spéciales sont: le renforcement des muscles abdominaux; amélioration de l'activité de poussée pendant l'accouchement; prévention de l'affaissement de l'abdomen et du prolapsus des organes internes; renforcer et augmenter l'élasticité des muscles du plancher pelvien pour prévenir le prolapsus et le prolapsus des organes génitaux internes; renforcement de toute la musculature du corps, en particulier des muscles du dos, sur lesquels repose la plus grande charge lors de la marche, en raison d'un déplacement du centre de gravité pendant la grossesse; mobilité accrue des articulations du bassin et de la colonne vertébrale; enseigner la technique de la respiration pendant l'accouchement, améliorer la fonction de la respiration externe afin d'améliorer les processus oxydatifs du corps, nécessaires au développement du fœtus.

L'exercice est indiqué pour toutes les femmes ayant une grossesse normale, ainsi que pour les femmes enceintes atteintes de maladies du système cardiovasculaire en phase de compensation.

Contre-indications pour la gymnastique et le sport pendant la grossesse:

1) tous les stades aigus des maladies cardiovasculaires avec troubles circulatoires, thrombophlébite, tuberculose (compliquée de pleurésie, hémoptysie), maladies des reins et de la vessie (néphrite, néphrose, pyélocystite);

2) toxicose prononcée de la grossesse (vomissements indomptables, néphropathie, prééclampsie, éclampsie);

3) saignements utérins;

4) fausse couche habituelle.

Pendant la grossesse, ces types d'exercices physiques sont interdits, en cas de forte commotion cérébrale (sauts, descentes), de virages serrés, d'exercices de force. La participation à des compétitions sportives est strictement interdite en raison d'une forte tension physique et nerveuse.

En plus de l'exercice physique, pendant toute la grossesse, il est recommandé d'inclure des marches à tout moment de l'année jusqu'à 2 heures avec des pauses dans le régime quotidien général. Dans la seconde moitié de la grossesse, la distance de marche est réduite et le temps passé dans les airs augmente, en hiver, il devrait être d'au moins 1,5 heure et bien plus en été.

Des études spéciales ont montré que les exercices physiques pendant la grossesse améliorent le déroulement du travail, réduisent la probabilité de rupture périnéale et d'autres complications.

Complications pendant la grossesse

Des complications de la grossesse peuvent survenir avec des anomalies du développement et des conditions pathologiques du système reproducteur, avec des maladies extragénitales, des troubles du fœtus, du placenta, des membranes et la relation entre la mère et le fœtus.

Les maladies infectieuses chez les femmes enceintes peuvent être plus graves. La conséquence d'une infection de l'ovule ou du fœtus peut être la mort de l'ovule, l'avortement, la naissance prématurée, la mortinaissance, la maladie du nouveau-né.

La grippe est dangereuse pour la femme enceinte et le fœtus. Dans le même temps, la menace de fausse couche spontanée et de naissance prématurée, la mortinaissance augmente considérablement. La prévention de la grippe pendant la grossesse est la tâche la plus importante pour un médecin dans n'importe quelle spécialité..

Parmi les maladies du système cardiovasculaire, les malformations cardiaques sont de la plus grande importance pendant la grossesse, qui se classent au premier rang des causes de mortalité maternelle par maladies extragénitales. Lors de l'examen d'une femme enceinte souffrant d'une malformation cardiaque, il est nécessaire d'établir la forme du défaut, l'état du myocarde, le degré d'insuffisance circulatoire. Les femmes enceintes présentant des malformations cardiaques diagnostiquées doivent être sous la surveillance du dispensaire d'un thérapeute et d'un obstétricien, la consultation d'un rhumatologue est nécessaire. Une femme enceinte avec suspicion de cardiopathie doit être examinée dans un hôpital spécialisé. Ce n'est qu'après un examen complet qu'il est possible de décider de la possibilité de prolonger la grossesse. La détection en temps opportun d'une malformation cardiaque chez une femme enceinte, un traitement soigneux avec hospitalisations répétées pendant la grossesse, une gestion correcte de l'accouchement et de la période post-partum peuvent réduire considérablement le taux de mortalité des femmes enceintes souffrant de malformations cardiaques.

L'anémie chez la femme enceinte est observée très souvent (jusqu'à 30%). Dans 70 à 95% des cas, il s'agit d'une anémie ferriprive hypochrome; d'autres formes sont beaucoup moins fréquentes.

La cystite pendant la grossesse est assez courante. Un facteur prédisposant est la pression exercée sur la vessie de la partie de présentation du fœtus, etc. Les agents responsables de la maladie sont dans la plupart des cas E. coli, staphylococcus aureus et d'autres microbes. Ils pénètrent plus souvent dans la vessie depuis l'urètre: de plus, l'infection peut être introduite dans la vessie par les voies hématogène et lymphogène.

La néphrite et la pyélonéphrite peuvent survenir pendant la grossesse en raison de diverses maladies infectieuses et d'empoisonnements. La néphrite aiguë conduit souvent à un avortement spontané.

Toxicose des femmes enceintes (gestose) - les conditions pathologiques qui surviennent lors de la grossesse et après son achèvement sont progressivement complètement éliminées. La toxicose peut survenir à la fois au début et à la fin de la grossesse. Les formes les plus courantes de toxicose précoce chez les femmes enceintes comprennent: les vomissements, la salivation, les dermatoses et, plus tard, l'hydropisie chez la femme enceinte, la néphropathie de la femme enceinte, la prééclampsie et l'éclampsie.

Une gestose sévère complique le déroulement de la grossesse et menace la santé de la mère et de l'enfant. La prévention de la gestose comprend l'observation et l'examen d'une femme dans une clinique prénatale, dès les premiers stades de la grossesse. Après une gestose tardive sévère, le début de la prochaine grossesse est indésirable dans les deux ans.

Vie sexuelle pendant la grossesse

La vie sexuelle pendant la grossesse a ses propres caractéristiques. Au cours des 2 à 3 premiers mois, il est recommandé de le limiter, car l'excitation sexuelle et l'augmentation du flux sanguin vers les organes génitaux peuvent provoquer un avortement. Ceci est particulièrement important pour les femmes qui ont déjà une triste expérience d'avortement spontané ou qui risquent de faire une fausse couche. Les rapports sexuels devraient également être exclus les jours où les règles auraient normalement lieu ou où la première grossesse a été interrompue. Il est recommandé d'arrêter l'activité sexuelle 2 à 2,5 mois avant l'accouchement en raison du risque d'infection pénétrant dans les organes génitaux de la femme et de la possibilité d'une rupture prématurée du liquide amniotique..

Lors de la préparation de l'article, des matériaux de la Grande Encyclopédie médicale ont été utilisés

Groupes à risque pendant la grossesse

Groupes à risque pendant la grossesse - ce concept en médecine est nécessaire afin de minimiser la possibilité de complications lors du portage d'un enfant, qui peuvent ensuite entraîner une naissance prématurée, des anomalies congénitales ou la mort fœtale.

Des groupes existent pour déterminer la grossesse qui nécessite une supervision spéciale de spécialistes. Mais cela ne signifie pas du tout que la future mère aura des problèmes de santé. C'est simplement qu'une femme qui entre dans le groupe à risque pour une raison quelconque présente un certain nombre de caractéristiques pathologiques, dont le développement entraîne la prématurité, un retard de croissance fœtale, l'asphyxie (suffocation), etc. Par conséquent, elle a besoin de certaines procédures et interventions médicales..

Groupes à risque pendant la grossesse

Âge de la future mère

C'est l'un des facteurs les plus importants qui détermine en grande partie l'évolution globale de la naissance du fœtus. Si la future femme en travail a moins de 18 ans ou plus de 38 ans, elle est à risque et a besoin d'une surveillance particulière.

De plus, l'adolescente dans ce cas est plus en danger, car elle est influencée par l'environnement socio-psychologique, ce qui peut entraîner un comportement incorrect de la femme enceinte (alimentation inappropriée, cacher sa grossesse et, par conséquent, manque de surveillance d'un médecin). Cependant, la fille, entourée d'attention et de soins, minimise la possibilité de complications..

Nombre d'enfants

La naissance d'un 4e ou 5e enfant peut s'accompagner d'une présentation du fœtus par le siège, d'une perte d'une grande quantité de sang et d'autres anomalies. Cela est principalement dû au fait qu'à chaque nouvelle grossesse, l'utérus perd sa contractilité et son tonus général. La deuxième raison est qu'une mère de trois enfants se considère, en règle générale, une femme expérimentée en matière d'accouchement, elle néglige donc la supervision de spécialistes et passe moins de temps à l'hygiène personnelle des organes génito-urinaires..

Si le fruit n'est pas seul

Si la femme enceinte attend l'apparition de jumeaux (surtout s'il y en a plus de deux), elle est à risque pendant la grossesse et doit être sous surveillance spéciale, y compris des échographies plus fréquentes et des consultations chez le médecin presque chaque semaine. Vous devez également contacter une maternité spécialisée et y accoucher..

De telles mesures sont nécessaires car les grossesses multiples dans 40% des cas se terminent par une naissance prématurée et au premier trimestre, le risque de fausse couche spontanée augmente. De plus, la femme enceinte souffre souvent de toxicose, d'œdème et de sautes de tension artérielle..

Anamnèse compliquée

Un spécialiste qui observe une femme dans une position doit être conscient de tous les écarts survenus lors d'une grossesse précédente. Ceux-ci peuvent inclure des saignements, des anomalies congénitales chez un enfant, un retard de croissance intra-utérin, des complications pendant le travail, la mort fœtale, etc..

Les raisons de leur apparition peuvent affecter la gestation en cours, par conséquent, dans de tels cas, les obstétriciens-gynécologues "Diamed" prescrivent des procédures et des consultations supplémentaires à la femme enceinte afin d'éviter l'apparition de pathologies répétées.

Maladies de la femme enceinte

Le groupe à risque comprend les femmes souffrant des maladies suivantes:

  • anémie;
  • alcoolisme;
  • hypertension artérielle;
  • rubéole;
  • Diabète;
  • herpès;
  • infections du système génito-urinaire;
  • hépatite virale;
  • facteurs rhésus incompatibles.

Le tabagisme peut également servir de raison d'être classé comme groupe à risque de grossesse. La présence d'au moins une des maladies ci-dessus augmente le risque d'étouffement fœtal, de malnutrition, d'anomalies de croissance intra-utérine, de naissance prématurée ou de fausse couche. Une surveillance particulière du médecin est obligatoire pendant toute la durée de la grossesse..

Caractéristiques de la physiologie de la mère

Des complications pendant la gestation et l'accouchement peuvent résulter de la possession par la future mère de certaines caractéristiques physiologiques. Il s'agit notamment de l'obésité, des problèmes de l'utérus (rétroversion, petite taille ou détection de kystes) et des anomalies pelviennes (étroitesse fréquente chez les femmes de petite taille; anomalie congénitale; déformation après un accident). Tous ces indicateurs sont pris en compte par des spécialistes, sur la base d'eux, un plan de livraison est créé au préalable..

Situation financière d'une femme enceinte

Un statut social bas combiné à de faibles revenus dans 60% des cas conduit à une naissance prématurée. Cela est dû au fait que la femme enceinte, en raison d'une situation financière difficile, est contrainte de continuer à travailler jusqu'à la naissance elle-même, malgré les indications médicales interdites. Elle peut effectuer des trajets fastidieux dans les transports en commun, faire des travaux ménagers difficiles, élever des enfants plus âgés, manger de manière inadéquate et en quantité insuffisante, ce qui conduit à terme à l'anémie, au surmenage, à la toxicose. Et ce sont les principales causes de naissance prématurée..

Recherche supplémentaire sur les femmes à risque

Les femmes à risque nécessitent une surveillance stricte. Ils devraient consulter des spécialistes au moins deux fois par mois et parfois chaque semaine..

Les procédures suivantes leur sont également affectées:

  • Ultrason;
  • endoscopie fœtale;
  • ponction du cordon ombilical;
  • Appareil Doppler;
  • amnioscopie (le liquide amniotique est examiné);
  • embryoscopie;
  • détermination de la teneur en GT 21 (hormone);
  • biopsie du trophoblaste;
  • détermination de la teneur en alpha-foetoprotéine;
  • radiographie pelvienne.

Dans certains cas, d'autres études peuvent être nécessaires, qui sont prescrites individuellement par le médecin. Des spécialistes expérimentés du réseau de cliniques Diamed établissent un schéma complet des tests et procédures nécessaires, en tenant compte de tous les indicateurs du patient. Ils élaborent également soigneusement le plan d'accouchement et déterminent la meilleure option d'accouchement..

Préservation de la grossesse

Parfois, les femmes enceintes du groupe à risque doivent être envoyées dans un hôpital de jour, afin que les médecins les surveillent pendant 6 à 8 heures par jour, leur fournissent l'assistance médicale nécessaire et effectuent certaines procédures. Ce n'est que sur la base des données fournies par le gynécologue observateur qu'une femme peut être assignée à rester à la clinique pendant la journée..

Les indicateurs suivants peuvent servir de base à cela:

  • anémie;
  • exacerbation de la gastrite chronique;
  • la menace de fausse couche au premier ou au deuxième trimestre;
  • dystonie végétative au premier ou au deuxième trimestre;
  • toxicose précoce avec cétonurie transitoire;
  • suspicion d'une pathologie des organes génito-urinaires, d'une maladie cardiaque et d'autres maladies;
  • thérapie non médicamenteuse;
  • Réanimation au premier ou au deuxième trimestre
  • poursuite du traitement partiel et observation après un long séjour d'une femme enceinte à l'hôpital;
  • suivi des femmes ayant subi une suture cervicale (ICI);
  • l'alcoolisme, la toxicomanie et le tabagisme;
  • poches, etc..

Une femme qui, pour une raison quelconque, appartient à un groupe spécial ne doit pas avoir peur et désespérer, car sous la supervision appropriée de spécialistes, la possibilité de développer une pathologie particulière est réduite au minimum. La recherche et l'analyse en cours permettront d'identifier toutes les menaces et des médecins expérimentés élaboreront un plan adapté à la future femme en travail. Les femmes enceintes qui ne sont pas à risque et qui ne connaissent pas leurs maladies souffrent beaucoup plus que les mères sous la surveillance de gynécologues. Par conséquent, consulter un médecin est le devoir sacré de toute femme qui attend la naissance d'un bébé et prend soin de sa santé..

Toutes les futures mamans qui postulent dans les cliniques Diamed peuvent être sûres qu'elles se verront offrir un service de haute qualité par les meilleurs spécialistes qui connaissent leur métier et pratiquent une approche individuelle à chaque client. Tous les examens sont effectués sur un équipement moderne qui vous permet d'identifier les subtilités et les nuances de chaque organisme, ce qui contribue à une formulation et un diagnostic plus précis et à la nomination d'un traitement efficace. Nos gynécologues ont une vaste expérience dans la gestion des grossesses difficiles. Venez chez nous et ne vous inquiétez de rien d'autre!

Les futures mamans qui ont choisi nos médecins ont la possibilité de prendre rendez-vous avec les spécialistes nécessaires et de ne pas se retrouver dans de longues files d'attente si fatigantes dans leur poste. Prenez soin de la santé de votre bébé - demandez conseil à «Diamed»!

Troisième trimestre: tout ce qu'une femme enceinte doit savoir

Le troisième trimestre est la dernière période de grossesse. Après un deuxième trimestre relativement sûr, cette étape de la grossesse est à nouveau pleine d'excitation et de risques, cependant, si la future mère suit toutes les recommandations du médecin, subit des examens et mène une vie saine, c'est-à-dire qu'il y a toutes les chances de mener la grossesse à la date prévue et de donner naissance à un bébé en bonne santé..

Dans cet article, nous parlerons du développement du fœtus et de l'état de la femme enceinte, nous parlerons également des tests et examens chez le médecin, nous énumérerons les menaces et les symptômes possibles d'une naissance prématurée. À la fin de l'article, nous vous proposerons des recommandations et des astuces pour maintenir la santé de maman et sa grossesse..

Troisième trimestre - combien de semaines y a-t-il?

Le troisième trimestre comprend les septième, huitième et neuvième mois obstétriques de grossesse. Seulement 3 trimestres durent de 27 à 40 semaines.

Développement fœtal au troisième trimestre

Au cours du 3ème trimestre de la grossesse, les organes internes et les systèmes fonctionnels du fœtus sont améliorés. Cette période est toujours importante pour lui, car maintenant il apprend à compenser les menaces et à s'adapter à de nouvelles conditions de vie. Tout au long du troisième trimestre, le bébé prend activement du poids. Au début de la semaine 27, il pèse environ un kilogramme (hauteur - 35 cm), à la fin de la semaine 40, il peut peser jusqu'à 3500 kg. (Hauteur de 50 à 53 cm).

Développement fœtal à 7 mois de grossesse

À la 27e semaine de grossesse, tous les organes et systèmes du fœtus sont bien développés, par conséquent, en cas de naissance prématurée, le bébé a une chance de survivre dans 85% des cas. Cette semaine, la formation du travail de centres spéciaux dans l'hémisphère gauche commence, le développement actif du cerveau se poursuivra. À ce stade, des circonvolutions et des rainures apparaissent dans le cortex. Ils seront responsables de la conscience, de la réflexion et des compétences analytiques. Le système nerveux fœtal se développe à un rythme rapide - chaque jour, des centaines de milliers de nouveaux neurones se forment dans les lobes temporal et frontal.

À la 29e semaine de grossesse, le fœtus a développé une immunité et une régulation thermique. Le sang du bébé a déjà sa propre composition stable; à la 29e semaine de grossesse, le sang a les mêmes propriétés que celui d'un adulte. La moelle osseuse remplit parfaitement ses tâches principales. Le système digestif est prêt à démarrer et peut déjà digérer les aliments entrants.

Développement fœtal à 8 mois de grossesse

La 32 semaine obstétricale de grossesse se distingue par la formation d'organes et de systèmes particulièrement importants de l'activité vitale humaine, à la fois immunitaire et neuroendocrinienne. Le système immunitaire est établi pendant cette période et le fœtus commence à recevoir des structures protéiques spéciales de la mère - des anticorps et des immunoglobulines, et ses propres organes sont déjà capables de produire des anticorps contre divers agents pathogènes. À 32 semaines de gestation, environ 1800 grammes et la longueur du corps fœtal est d'environ 42 centimètres.

A 33 semaines de gestation Tous les organes sont formés, ils apprennent à remplir leurs fonctions normales. Un surfactant commence à se former dans les poumons. C'est un point important - sans cette substance, les poumons ne pourront pas s'ouvrir. Même si le bébé est né maintenant, à la 33e semaine de grossesse, il survivra grâce au surfactant.

Le cœur devient plus fort et avec lui les vaisseaux sanguins. Les reins sont maintenant prêts à filtrer. Le développement du système nerveux et du cerveau active les réflexes. Maintenant, le principal est nul. Le bébé se prépare à manger seul. Maintenant, il suce un pouce - cela a commencé à 30 semaines. Ses mains et ses doigts touchent son visage, son corps.

À 34 semaines de gestation, le bébé est tout à fait viable, la plupart des bébés nés à ce moment peuvent respirer seuls et n'ont pas besoin de soins particuliers. Cette semaine de grossesse, la quantité de lubrifiant qui recouvre le corps du bébé augmente. Maintenant, elle le protège des effets du liquide amniotique et, à l'avenir, cela l'aidera à passer plus facilement dans le canal génital.

Les glandes endocrines commencent à fonctionner et la minéralisation osseuse se poursuit. Le cerveau a déjà pris la responsabilité de diriger tous les mouvements. Le pouce de la main droite est souvent dans la bouche et l'autre main touche ou tire parfois le cordon ombilical. Les jambes bougent également activement, même si le bébé dort encore la majeure partie de la journée. Le poids à 34 semaines atteint 2000 g et la croissance du fœtus est de 44 cm-45 cm.

À la 35e semaine de grossesse, le fœtus a déjà son propre système immunitaire, il est donc capable de résister indépendamment à certaines maladies virales. Les glandes surrénales ont commencé à surveiller l'équilibre eau-sel et minéraux dans le corps. D'ici cette semaine, le fœtus a accumulé tellement de graisse qu'il pourra désormais se réchauffer s'il naît. De plus, le bébé respire déjà tout seul et n'aura pas besoin d'un apport supplémentaire d'oxygène..

Développement fœtal à 9 mois de grossesse

À 36 semaines de gestation, le fœtus est presque entièrement formé et prêt pour la naissance. Il avait juste besoin de prendre du poids. Une autre semaine et il sera considéré comme à terme.

Tous ses organes et systèmes internes fonctionnent pleinement, la peau et le tissu sous-cutané sont complètement formés. La seule chose qui ne fonctionne toujours pas pleinement de manière indépendante est le système digestif et la respiration. Le fœtus ressemble déjà complètement à un nouveau-né. A 36 semaines, le bébé pèse en moyenne 2,7 kg, en longueur le bébé a grandi à 47 cm.

À partir de la 37e semaine de grossesse, votre bébé est presque prêt pour une vie indépendante en dehors du ventre de sa mère. À ce moment, même les poumons du fœtus sont bien développés, ils continuent d'accumuler du surfactant. Si la naissance survient à 37 semaines, le bébé respirera normalement. La densité et l'élasticité du tissu cartilagineux augmentent, le développement du système nerveux fœtal se poursuit, la myélinisation des fibres nerveuses est terminée - les troncs nerveux sont habillés d'une gaine qui assure la conduction rapide d'une impulsion nerveuse.

À la semaine 37, il y a un processus actif de développement de la coordination des mouvements. Une couche protectrice spéciale apparaît sur les neurones. Il transmet les impulsions nerveuses du cerveau et dans tout le corps. La valve dans le cœur, qui fournit le flux sanguin aux poumons, est toujours fermée, mais si un bébé naît, elle s'ouvrira et le bébé pourra respirer tout seul..

À la 38e semaine de grossesse, votre bébé est déjà prêt à vivre en dehors de l'utérus de la mère, à partir de ce moment, la grossesse est considérée comme à terme! Il n'y a pas de changements drastiques en cours avec lui. Le bébé continue de ne prendre qu'un peu de poids et de s'étirer en longueur. Et dans son petit corps, un travail est en cours pour perfectionner le fonctionnement de tous les systèmes et organes.

Dans la structure du cerveau et de la moelle épinière, rien de nouveau ne se passe - physiologiquement leur formation est complète, mais chaque jour de nouvelles connexions neuronales, de nouvelles impulsions neuromusculaires apparaissent. Dans les poumons, de plus en plus de surfactant est produit - une certaine substance qui recouvre les alvéoles des poumons de l'intérieur. Ceci afin d'empêcher les tissus pulmonaires de coller ensemble. À 38 semaines de gestation, la croissance du fœtus est d'environ 50 cm et son poids est d'environ 3100 g.

À 39 semaines de gestation, le bébé est prêt pour la naissance. Le cœur, les poumons, les intestins, les reins - tout est prêt pour soutenir la vie du bébé en dehors de l'utérus. Cependant, les processus de développement et d'amélioration ne s'arrêtent pas et se poursuivront après la naissance..

En particulier, le système nerveux central se développe de manière inégale. Les os crâniens des miettes ne sont pas encore durcis, ils sont malléables et entre eux se trouvent des fontanelles et des sutures formées par du tissu cartilagineux mou. À ce moment, le fœtus commence à descendre avec sa partie de présentation en direction du bassin de la mère et restera dans cette position jusqu'à la naissance même. Le poids moyen du bébé à ce moment est de 3300 à 3500 grammes et sa hauteur est de 51 à 53 cm.

À la 40e semaine de grossesse, l'enfant est à tout moment prêt à naître - ses organes fonctionnent et sont prêts à effectuer les tâches qui leur sont assignées, même en dehors du ventre de la mère. Le bébé est déjà suffisamment à l'étroit, il a occupé toute la cavité de l'utérus.

Cette semaine, les organes du tractus gastro-intestinal travaillent, digèrent le liquide que le bébé avale, s'entraînent à respirer. En conséquence, le méconium s'accumule dans les intestins - les matières fécales d'origine, qui seront libérées dans les premiers jours après l'accouchement. Le foie et le pancréas produisent les hormones nécessaires. À 40 semaines, la taille du bébé atteint 50-55 cm et le bébé pèse environ 3500-4000 g.

Condition d'une femme enceinte au 3ème trimestre

Le troisième trimestre est la période la plus difficile pour une femme enceinte, car elle a maintenant accumulé de la fatigue due à l'état difficile de la grossesse. Prenez un peu plus, à la fin du trimestre, l'estomac commencera à couler et à respirer beaucoup plus facilement. Maintenant, les brûlures d'estomac continuent de vous tourmenter. En raison de la pression élevée de l'utérus, l'envie d'uriner est devenue plus fréquente; augmentation de la douleur dans le périnée et le bas du dos; l'état des veines des jambes s'est aggravé, le gonflement des bras, des jambes et du visage est devenu plus fort; en raison de la constipation, les hémorroïdes sont plus souvent inquiètes. Si maman reste debout pendant longtemps, elle peut ressentir une sensation de picotement désagréable dans ses jambes..

En raison de la croissance du ventre, le centre de gravité a changé, il y avait une «démarche de canard» et des douleurs dans le dos et le bas du dos. Un bandage de maternité aidera à faire face à la douleur. L'accouchement approche à grands pas, votre corps commence à s'y préparer. La préparation peut se manifester par de fausses contractions (d'entraînement), les soi-disant contractions de Braxton Hicks. Avec de telles contractions, la femme enceinte ressent une sensation de compression dans le bas-ventre, l'aine ou la partie supérieure de l'utérus. Dans le même temps, les sensations sont concentrées dans une zone et ne s'étendent pas à tout l'abdomen..

Si les contractions sont irrégulières, n'ont pas de rythme (elles ne deviennent pas progressivement plus douloureuses et prolongées), la pause entre elles ne diminue pas, les contractions passent après le repos, alors ne vous inquiétez pas, car ce sont des contractions d'entraînement et elles ne peuvent pas provoquer le début du travail. En cas de telles fausses contractions, il est important que la maman change de position, par exemple, marche si elle se couche ou s'allonge, si la femme enceinte reste debout pendant longtemps.

Cependant, si votre grossesse dure moins de 38 semaines, même des sensations de crampes mineures devraient être une raison de consulter un médecin! Peut-être parlons-nous de l'apparition d'une naissance prématurée..

Les seins gonflent encore plus et continuent à se préparer à l'allaitement, parfois vous pouvez regarder comment le colostrum est sécrété - c'est une sécrétion jaunâtre si épaisse et collante des glandes mammaires qui fournira au nouveau-né tous les nutriments. Pour éviter tout inconfort - utilisez des coussinets d'allaitement absorbants spéciaux et procurez-vous un soutien-gorge de maternité.

La peau des derniers mois de grossesse est très tendue, de sorte que la femme enceinte éprouve de fortes démangeaisons. De nombreuses mamans qui n'ont pas utilisé d'hydratants signalent des vergetures ou des vergetures sur leurs hanches et leur abdomen. Malheureusement, les vergetures ne disparaîtront pas avec le temps, comme de nombreux autres symptômes de grossesse, elles ne deviendront que moins visibles..

Hauteur du fond, circonférence abdominale et poids

Au troisième trimestre, l'utérus continue de croître activement. Lors des examens de routine, le gynécologue, comme précédemment, évaluera la hauteur du fond utérin en mesurant la hauteur du ventre du bord supérieur de l'utérus au bord de l'articulation pubienne. Les résultats obtenus doivent correspondre à peu près à l'âge gestationnel. La circonférence abdominale est également mesurée à chaque examen de routine, cela est nécessaire pour mesurer le taux de développement fœtal et déterminer la présence de polyhydramnios.

Le physique de la future mère affecte la circonférence abdominale. Chez certaines femmes, le ventre devient rapidement perceptible, tandis que d'autres, jusqu'à plus tard, peuvent avoir un ventre imperceptiblement élargi. Chez les femmes aux hanches étroites, le ventre se développera plus rapidement que chez celles ayant un bassin large. Les normes pour la taille de la hauteur du bas de l'utérus et la circonférence de l'abdomen au troisième trimestre sont présentées dans le tableau.

La prise de poids au 3ème trimestre de la grossesse diffère considérablement en vitesse et en volume par rapport aux périodes précédentes. La prise de poids rapide au 3ème trimestre est due à la croissance active du fœtus. Maintenant, les mères maigres peuvent ajouter environ 550 grammes par semaine, les mères de physique moyen gagneront 450 grammes en sept jours et les femmes en surpoids environ 250 grammes..

En moyenne, la prise de poids en fin de grossesse peut être de 10 à 15 kg, dont:

  • Fœtus, placenta, liquide amniotique - 5 kg.
  • Tissu adipeux: 4 kg.
  • Utérus et glandes mammaires: 1-1,5 kg.
  • Augmentation du volume sanguin circulant: 1-1,5 kg.
  • Fluide extracellulaire: 1-1,5 kg.
retour au contenu ↑

Photo du ventre au troisième trimestre

Analyses et examens par un médecin au troisième trimestre

Au 3ème trimestre, maman devra subir une série d'examens. Au troisième trimestre, il est nécessaire de consulter le gynécologue plus souvent - une fois toutes les deux semaines jusqu'à 30 semaines (en l'absence de pathologies de la grossesse). De 30 à 36 ans, vous devez consulter un médecin une fois par semaine. Lors d'un examen de routine, le gynécologue examinera la femme enceinte pour un œdème, il mesurera la pression artérielle, pèsera, déterminera la position et la présentation du fœtus, déterminera la hauteur du fond utérin, mesurera la circonférence abdominale, écoutera le rythme cardiaque fœtal, évaluera les résultats du test. À 30 semaines (avant de partir en congé de maternité), le médecin remettra à la femme enceinte un certificat de naissance et une carte d'échange, dans laquelle les résultats de tous les tests et examens sont inscrits. En plus de consulter le médecin d'une femme enceinte, il est nécessaire de consulter au préalable un thérapeute et un dentiste, ainsi que de passer des «tests du troisième trimestre», qui comprennent:

  • analyse sanguine détaillée générale et analyse d'urine générale;
  • coagulogramme;
  • détermination du groupe sanguin et du facteur Rh;
  • test sanguin pour RW;
  • test sanguin pour le VIH et l'hépatite virale;
  • ECG;
  • test de glucose urinaire;
  • examen microscopique des pertes vaginales (frottis sur la flore).

De 30 à 34 semaines, maman subira la troisième échographie de dépistage. Au cours de l'étude, le médecin en échographie déterminera la croissance et le poids approximatif du fœtus, sa position dans l'utérus, l'état du placenta, la quantité et la qualité du liquide amniotique, déterminera la présence de malformations, la présence d'un enchevêtrement du cordon ombilical, évaluera l'état et l'épaisseur du col de l'utérus et du canal cervical.

À partir de la 33e semaine de grossesse, la femme enceinte subira une CTG du fœtus (cardiotocographie), qui déterminera les capacités du système cardiovasculaire du fœtus

Risques et menaces du troisième trimestre

Au troisième trimestre, il existe des risques et des menaces de naissance prématurée. Pendant cette période (de 28 à 32 semaines), la cinquième période critique de grossesse survient. À ce moment, les phénomènes suivants dangereux pour la grossesse peuvent survenir:

Gestose tardive

Signes de gestose. Avec le développement d'une gestose tardive chez une femme enceinte, un gonflement des bras, des jambes et du visage commence à apparaître. Une augmentation de la pression artérielle dans la seconde moitié de la grossesse est également une manifestation d'une toxicose tardive. La pression peut atteindre des nombres élevés et ne pas diminuer avec l'utilisation de drogues. Le diagnostic de toxicose tardive est posé lorsque la pression dépasse 140/90 mm Hg. st.

Les parois vasculaires deviennent perméables non seulement pour la partie liquide du sang, mais également pour les protéines sanguines. Cela conduit au fait que les protéines commencent à être excrétées du corps par les reins. Lors de l'examen de l'urine, des protéines s'y trouvent. Il peut y avoir une faiblesse générale, de la fatigue, des maux de tête, des étourdissements, des «mouches» clignotantes devant les yeux, des acouphènes, des nausées et des vomissements, des douleurs à l'estomac et de l'hypocondre.

Douleur aux jambes

Elle peut être associée à une thrombophlébite (inflammation veineuse profonde). Cette maladie se manifeste par une douleur musculaire constante et une sensibilité dans les jambes, un épaississement, un gonflement et une rougeur des veines et de la peau qui l'entourent, tandis que la peau peut devenir chaude au toucher..

Enchevêtrement du cordon ombilical du fœtus

L'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du fœtus est une pathologie assez dangereuse qui nécessite une surveillance médicale attentive. En raison de son apparition, l'enfant peut développer une hypoxie aiguë, ce qui augmente le risque de mort fœtale intra-utérine. La probabilité augmente également pendant l'accouchement, lorsque la mère et le bébé sont les plus actifs. Elle peut être diagnostiquée par échographie, et également remplacée par des signes évidents d'hypoxie chez le fœtus, dans lesquels il y aura d'abord une mobilité excessive, puis une passivité motrice.

Insuffisance placentaire

Malheureusement, l'insuffisance placentaire est souvent asymptomatique. L'insuffisance placentaire est une pathologie qui ne peut être guérie, mais qui peut être diagnostiquée et traitée. Cela peut augmenter considérablement les chances de développement et de naissance normaux de l'enfant..

Rupture du placenta

Le décollement placentaire s'accompagne de saignements résultant de lésions des vaisseaux utérins et placentaires. En conséquence, le sang commence à se séparer. Entre lui et la paroi de l'utérus, un hématome s'accumule et se forme. Pour le décollement placentaire, certains symptômes sont caractéristiques:

  1. Forme légère. En règle générale, il ne présente aucun signe distinct. Par conséquent, la pathologie ne peut être diagnostiquée que lors d'une échographie planifiée ou après l'accouchement..
  2. Les signes de décollement placentaire modéré sont caractérisés par des douleurs abdominales et un léger écoulement sanglant. La palpation révèle un utérus légèrement tendu, parfois une légère douleur.
  3. Une forme sévère de détachement est caractérisée par une douleur soudaine et intense dans le péritoine, une faiblesse sévère, des étourdissements et de l'anxiété. Parfois, les femmes éprouvent un état d'évanouissement, éventuellement une augmentation de la transpiration, une diminution de la température corporelle et de la pression artérielle, une augmentation du rythme cardiaque. De plus, la pâleur de la peau et l'apparition de taches sombres sont notées. À l'examen, l'utérus est tendu et asymétrique.

Naissance prématurée

Une naissance prématurée peut survenir pour diverses raisons. Les principaux symptômes d'une naissance prématurée menaçante sont des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. Ils peuvent être persistants ou crampes. À l'examen ou lors de l'échographie, une capacité accrue de l'utérus à se contracter peut être détectée. Dans le contexte d'une excitabilité excessive de l'utérus, l'activité motrice du fœtus change - elle peut augmenter ou, au contraire, diminuer. L'apparition d'un écoulement muqueux du tractus génital indique des modifications structurelles du col de l'utérus. Cela signifie que le travail prématuré menaçant passe à l'étape suivante - le début du travail prématuré. Les contractions régulières sont un symptôme inconditionnel. Dans certains cas, l'accouchement commence par un liquide amniotique versé.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Ginipral et vérapamil pendant la grossesse

Nouveau née

De nombreuses femmes notent l'activité contractile de l'utérus pendant la grossesse, mais le fœtus n'est pas mûr. Ceci est préoccupant, car il est trop tôt pour accoucher et si les mouvements contractiles ne sont pas empêchés, ils peuvent entraîner une fausse couche..

Grossesse 3 mois après la césarienne. Mon expérience

Conception

J'imagine à quel point vous seriez inquiet si un court laps de temps s'écoulait entre la césarienne et la nouvelle grossesse. J'ai vécu tout cela. Et je veux partager mon expérience avec toi.

Un neuropathologiste a prescrit de la glycine

Infertilité

Le neuropathologiste a prescrit de la glycine, bien qu'il ait vraiment aimé la fille pour son développement. Que pensez-vous de la glycine?publié le 28/11/2006 13:53

Comment démarrer la première alimentation complémentaire avec l'allaitement maternel, schéma à partir de 4 mois

Nutrition

L'introduction d'aliments complémentaires à 4 mois pour un bébé allaité commence dans de rares cas.