Principal / Nutrition

Caractéristiques du premier trimestre de la grossesse à ne pas manquer?

La santé de son enfant dépend à 50% du régime alimentaire, du mode de vie et des habitudes de la femme enceinte au premier trimestre. Ce que vous devez savoir sur la grossesse pendant cette période et ce qui aidera à soutenir le développement du bébé, à identifier les problèmes potentiels en temps opportun et à les prévenir?

Le développement du fœtus

Que se passe-t-il au cours du premier trimestre de la grossesse? Pendant cette période, de merveilleuses transformations sont effectuées avec le bébé: au début du voyage, il n'est plus qu'un œuf et au bout de 12 semaines, il peut déjà bouger ses bras et ses jambes. Comment un enfant grandit-il au cours des 3 premiers mois?

1 mois

L'œuf fécondé s'est attaché à l'utérus et a commencé à croître à un rythme impressionnant de plus d'un million de cellules par minute. À la fin de la quatrième semaine, lorsque vous avez remarqué pour la première fois les premiers signes de grossesse, l'embryon a développé les rudiments du cerveau et de la moelle épinière. Les tissus sont attribués, à partir desquels les organes vitaux commenceront à se former au cours du prochain trimestre. Le plus important est que déjà à ce stade, le cœur du bébé est formé..

2 mois

Au début de cette période, la croissance de l'embryon ne dépasse toujours pas 10 mm. À la septième semaine, les rudiments des dents apparaissent. Le système digestif se développe activement: l'estomac, les intestins, le foie et le pancréas sont déchargés.

Au cours de la huitième semaine, les mains et les pieds apparaissent chez le fœtus. Maintenant, le bébé a déjà formé les traits du visage: des lèvres, des yeux exorbités, un nez légèrement aplati est apparu.

3 mois

Le petit homme pèse environ 45 grammes et sa taille peut atteindre 9 cm. Il bouge ses bras et ses jambes, même si sa mère ne le remarque pas. Les organes génitaux externes sont bien formés, vous pouvez donc déjà connaître le sexe de l'enfant pendant cette période.

Premiers symptômes

Étant donné que le compte à rebours de la grossesse commence à partir du premier jour de la dernière menstruation, les premiers symptômes commencent généralement à apparaître au milieu du premier trimestre de la grossesse:

  • un retard de la menstruation de plus d'une semaine est un signe qu'il est temps de passer un test de grossesse;
  • hypertrophie des glandes mammaires, qui peut être accompagnée de sensations douloureuses;
  • il y avait un besoin de mictions fréquentes - l'utérus grandissant chaque jour de plus en plus de pressions sur la vessie;
  • la quantité de pertes vaginales augmente;
  • la somnolence, la faiblesse, les étourdissements et les maux de tête au cours du premier trimestre de la grossesse deviennent souvent les compagnons de la femme enceinte.

En plus des principaux symptômes du premier trimestre de la grossesse, des douleurs lombaires peuvent apparaître. Cela est souvent dû au travail des hormones qui reconstruisent le corps et préparent les os et les ligaments pour la naissance à venir. Mais la présence de ce facteur doit nécessairement être annoncée au médecin, car la douleur peut être annonciatrice de maladies plus graves qui ne sont pas liées à la position d'une femme.

Pendant le premier trimestre de la grossesse, des douleurs dans le bas-ventre ou des ovaires peuvent être ressenties. Cette condition ne signifie pas toujours qu'il y a un problème grave, c'est souvent juste une réaction courante à une augmentation du volume abdominal.

Cependant, la douleur peut également apparaître en raison de processus inflammatoires dans le corps d'une femme: infections des voies urinaires ou peut-être même en raison de la constipation habituelle qui se produit avec une mauvaise alimentation. Il est impératif d'écouter toutes les sensations et de les signaler au médecin, une clarification intempestive de la cause de toute douleur peut entraîner une fausse couche. Vous devez également tout savoir sur les caractéristiques du traitement des maladies au cours du premier trimestre de la grossesse..

Toxicose

Au cours du premier trimestre de la grossesse, certaines femmes enceintes commencent à avoir des nausées, surtout le matin. À la 12e semaine, la toxicose recule généralement. Cependant, dans de rares cas, elle peut se poursuivre jusqu'à la naissance même, ce qui indique une maladie grave de la mère ou du fœtus..

Les médecins ne peuvent pas proposer de remèdes efficaces contre la toxicose des femmes enceintes, et ils conseillent simplement d'attendre cette période difficile pour de nombreuses femmes enceintes. Cependant, il existe des moyens de soulager vos nausées et de vous faciliter la vie au premier trimestre..

Astuce numéro 1 Une bonne nutrition

Une alimentation riche en glucides et en protéines facilite la digestion et réduit la fréquence des nausées.

Conseil numéro 2

Assurez-vous de boire des liquides pour rester hydraté. L'eau ordinaire peut être remplacée par des jus de fruits, des boissons aux fruits ou de la compote.

Conseil numéro 3

Souvent, la vue ou l'odeur d'aliments spécifiques provoque des nausées. Identifiez les «irritants» et demandez aux ménages de ne pas acheter ces produits avant au moins la fin du premier trimestre.

Astuce n ° 4

Les nausées fréquentes privent le corps de force et de nutriments, et au cours du premier trimestre, elles sont particulièrement importantes. Vous pouvez faire face à cela en modifiant le système d'alimentation. Mangez de petits repas dès la première envie, mais ne mangez pas trop. La charge sur l'estomac diminuera, mais vous serez toujours rassasié.

Conseil numéro 5

Maintenez une glycémie adéquate. Les fruits secs, les pommes, les bananes sont parfaits pour cela. Il ne faut pas prendre ce conseil à la lettre et abuser des bonbons: bonbons, biscuits, chocolat. Ces aliments augmentent non seulement la glycémie, mais peuvent également entraîner une prise de poids excessive..

Quels tests passer

Des tests de routine au cours du premier trimestre aident à identifier les maladies de la mère et les éventuels écarts dans le développement de l'enfant. La liste des tests est délivrée par le gynécologue effectuant votre grossesse. En règle générale, il comprend:

  • test sanguin express complexe (anticorps de la syphilis et du VIH, antigènes de l'hépatite B et C);
  • détermination du groupe sanguin et du facteur Rh;
  • au premier trimestre, un test sanguin général et biochimique est effectué;
  • test de glycémie;
  • analyse d'urine générale;
  • analyse de la microflore vaginale.

Sur la base des résultats des tests, le médecin peut envoyer la femme enceinte pour des tests supplémentaires. De plus, vous devrez être examiné par un ophtalmologiste, un dentiste, un oto-rhino-laryngologiste et un thérapeute..

De plus, dans les premiers stades, la première échographie de dépistage du fœtus est effectuée, ce qui peut déjà montrer si le fœtus se développe normalement et s'il présente des anomalies.

Projection et sa transcription

L'analyse initiale la plus significative est le «double test» ou dépistage périnatal. Elle est réalisée lorsque le fœtus est âgé de 10 à 14 semaines. Lors de l'examen, les médecins analysent deux marqueurs:

  • Taux de HCG (gonadotrophine chorionique humaine)

Cette hormone commence à être synthétisée dans le placenta à partir du moment où l'embryon se fixe à l'utérus. Les niveaux élevés et faibles d'hCG indiquent des violations dans le corps d'une femme enceinte ou dans le développement du fœtus..

Faible hCG:

  1. Grossesse extra-utérine ou non en développement
  2. Développement retardé de l'embryon (syndrome d'Edwards)
  3. Le risque d'avortement spontané
  4. Insuffisance placentaire

Augmentation de l'hCG

  1. Grossesse multiple
  2. Anomalies chromosomiques fœtales
  3. Gestose
  • PAPP-A - protéine plasmatique A

La protéine plasmatique de cette protéine est produite tout au long de la grossesse, mais pour les médecins, c'est son niveau qui est important à la fin du premier trimestre. Un lien a été prouvé entre une faible teneur en cette substance dans le sang de la mère et un risque accru d'avoir un fœtus présentant des anomalies chromosomiques..

Lors du dépistage, le médecin prend en compte les résultats de deux études et tire des conclusions sur le développement du fœtus sur leur base. L'identification des écarts par rapport à la norme n'est pas une garantie de la présence d'anomalies, mais elle permet une identification rapide de la plupart des problèmes de développement fœtal.

Repas tôt

Pendant cette période, la future maman n'a pas encore besoin de plus d'énergie. Il ne coûte pas plus de 100 kcal pour augmenter la valeur énergétique d'un menu familier. Avec le rapport optimal de produits dans l'alimentation d'une femme enceinte, les éléments suivants doivent être présents:

  • 55% de glucides
  • 15% de protéines
  • 30% de matières grasses.

Pourquoi ce ratio est-il considéré comme idéal??

Les glucides donnent au corps l'énergie nécessaire au développement du fœtus et au bien-être normal de la mère. Leurs principales sources: céréales, légumes et fruits frais, pain en quantité limitée (jusqu'à 2 pièces par jour).
Les protéines soutiennent la croissance du fœtus, ainsi que du placenta et de l'utérus. Dès les premiers mois de grossesse, une femme doit recevoir au moins 1,5 g de protéines pour 1 kg de son poids. Faites attention à la qualité de vos protéines: elles doivent provenir à la fois de produits d'origine animale et végétale sur un pied d'égalité.

Les graisses assurent le développement opportun du cerveau et de l'appareil visuel du fœtus. Leur principale source pendant la grossesse devrait être les huiles végétales, mais il n'est pas recommandé d'abuser de la viande grasse (agneau, porc).

Dans les premiers mois de la grossesse, l'œdème est rare, la quantité de liquide ne doit donc pas être limitée. Buvez l'apport quotidien habituel - 1,5 à 2 litres d'eau propre, de jus de fruits et de boissons aux fruits. Les médecins conseillent de réduire uniquement la consommation de café, ce qui stimule l'élimination des liquides du corps.

Un fait important! Il a été prouvé qu'une carence importante en amidon et en sucre au cours du premier trimestre peut affecter la santé de l'enfant. Les enfants de mères qui ont mangé de cette manière sont plus susceptibles d'avoir des problèmes de poids et de système cardiovasculaire à l'âge scolaire.

Planification et grossesse: quelles vitamines choisir.

Quels dangers peuvent être dans le premier trimestre de la grossesse lisez sur la page.

Sports, yoga et gymnastique

Jusqu'à 12 semaines, le risque de fausse couche spontanée persiste, les médecins vous recommandent donc de faire attention à l'activité physique. Cependant, vous ne devez pas non plus abandonner complètement l'activité, car vous pouvez remplacer la salle de sport par des marches et de la gymnastique légère.

En cours de charge, la femme enceinte peut préparer le corps aux changements qui se produiront activement pendant la grossesse. Une attention particulière doit être portée au sein, dont la forme commence à changer dès le premier trimestre. Un simple exercice aidera à le préparer et à renforcer les muscles..

Fermez vos paumes au niveau de la poitrine, tendez-les et serrez aussi fort que possible. Ensuite, détendez-vous et répétez encore quelques fois. Cet exercice ne cause pas de douleurs musculaires et est totalement sans danger pour les femmes enceintes..

Sports recommandés pour les femmes enceintes au premier trimestre: yoga, natation, gymnastique. Vous ne pouvez les faire qu'après avoir consulté un médecin et sous la supervision d'un formateur. En cas de tonus utérin élevé et de risque de fausse couche (pas seulement au premier trimestre), il est préférable de reporter les cours au deuxième trimestre.

Mais si une femme menait une vie active avant cela, les sports pendant la grossesse lui sont autorisés, même aux premiers stades, mais uniquement avec une charge réduite..

À la fin du premier trimestre?

Peu de femmes enceintes savent que le mois obstétrical est différent du mois calendaire. C'est 28 jours (la durée moyenne du cycle d'une femme), et ce sont les mois obstétricaux que la période de gestation est calculée. Ainsi, le premier trimestre se termine après 12 semaines à compter du premier jour de la dernière période menstruelle..

Regardez une vidéo sur les caractéristiques des premiers mois de grossesse:

Toutes les femmes enceintes doivent savoir!

En attendant la cigogne

La grossesse est l'une des périodes les plus extraordinaires et les plus heureuses de la vie d'une femme. Vivant comme dans l'attente d'un miracle, une femme se transforme spirituellement et physiquement. Parfois, elle ne se reconnaît pas: son apparence, son comportement et son caractère changent. Cependant, pour que tous ces changements profitent au bébé à naître, une femme en cette période cruciale doit faire preuve de la plus grande attention à sa santé..

Toute maladie dont souffre une femme pendant la grossesse, en particulier dans les premières semaines, ainsi qu'une mauvaise alimentation, des irrégularités, le tabagisme et la consommation d'alcool peuvent nuire à la fois au déroulement de la grossesse et à la santé du nouveau-né..

Vous devez être très prudent lorsque vous prenez des médicaments. On sait que pendant la grossesse (en particulier les femmes souffrant de maladies cardiovasculaires), les médicaments hormonaux ne doivent pas être pris. Et l'utilisation pendant la grossesse de médicaments courants tels que le sulfate de magnésium, l'obzidan, la réserpine, les phénothiazines et quelques autres, selon des études nationales et étrangères, provoque une arythmie, une bradycardie, une hypotension musculaire, une hyperthermie, une dépression, une hypoxie, des lésions du système nerveux central chez les nouveau-nés, et beaucoup d'autres pathologies.

À cet égard, il est plus sûr d'utiliser des médicaments fabriqués à partir de matières premières végétales. Certes, il faut être particulièrement vigilant ici. En aucun cas, vous ne devez utiliser des herbes qui stimulent l'activité hormonale des glandes sexuelles pendant la grossesse. Ceux-ci incluent le cimicifuga daurian, le colza, l'achillée millefeuille, la sauge médicinale, le pissenlit médicinal, le mélilot médicinal, la noix.

Il est également contre-indiqué pour les femmes enceintes d'utiliser des infusions et des décoctions à base d'herbes telles que le calamus des marais, l'aloès, le romarin sauvage, le bleuet bleu, l'élecampane high, l'origan, la fraise des bois, l'hysope, l'hysope médicinale, Kirkazon lomonosovid, le ver de vase, le varech de carthame, le levidzee livèche, museau commun, fougère mâle, tanaisie commune, absinthe amère, rhubarbe Tangut. Vous devez faire très attention à l'ail, aux algues, au céleri, au persil, à l'aneth, aux cornichons.

Une femme doit s'assurer qu'une quantité suffisante de vitamines et de minéraux nécessaires au développement intra-utérin du fœtus est fournie à son corps. Il existe actuellement de nombreuses préparations de vitamines différentes sur le marché, mais il est tout aussi important d'inclure des légumes, des fruits et des herbes dans l'alimentation. Les plantes médicinales contiennent toutes les substances biologiquement actives importantes pour l'homme.

Par exemple, beaucoup de vitamine C, nécessaire pour renforcer le corps et augmenter sa résistance à diverses maladies, se trouve dans les fruits de l'églantier, de l'argousier, du cassis, du citron, des oignons verts, du raifort. Il existe de nombreuses vitamines B dans les céréales et les légumineuses, les épinards, les tomates et la levure.

La source d'un élément aussi rare mais très important pour le maintien de la santé des femmes, comme le sélénium, sont les plantes suivantes, qui ne sont pas contre-indiquées pendant la grossesse: chélidoine, églantier, panais, tussilage, eucalyptus, citrouille, cassis, camomille. Il y a beaucoup de sélénium dans les œufs (jaune), la levure de bière et le blé germé. Soit dit en passant, gardez à l'esprit que le sélénium est complètement détruit et n'est pas du tout absorbé lors de la consommation de glucides. Par conséquent, pendant la grossesse, il est conseillé de se limiter à l'utilisation d'aliments sucrés et féculents..

Les réserves dans l'organisme d'un élément tout aussi rare - le cobalt - peuvent être reconstituées lorsqu'il est consommé pendant la grossesse, blé, sarrasin, maïs, noix, cacao, légumineuses. Il est utile pour les femmes enceintes de manger des baies sauvages - mûres, myrtilles, airelles, myrtilles, ainsi que des abricots, des bananes, des raisins, des épinards. Ils contiennent beaucoup de magnésium, ce qui est nécessaire au fonctionnement normal des cellules et de l'appareil chromosomique..

Les graines de tournesol, le blé germé, les fraises, le maïs, les asperges, les radis, les navets, les tomates, le cacao sont riches en silicium. Le potassium essentiel se trouve dans les fruits secs, les épinards, les pommes de terre au four, les cassis, les figues, ainsi que les cynorrhodons, les myrtilles, les myrtilles, les mûres et les airelles..

Lors de l'élaboration de son menu quotidien, une femme enceinte doit savoir que l'apport de cuivre dans l'organisme peut être assuré en mangeant le foie de poissons et d'animaux, de blé germé, de légumes verts et de raisins secs. Les sources de manganèse sont la viande, le lait, les œufs, les légumes verts, les fruits, les céréales, les clous de girofle et le gingembre. Chrome - foie de veau, blé germé, levure de bière. Zinc - céréales, soja, flocons d'avoine, blé germé, son de blé, champignons, chou, oignons.

Enfin, le calcium. En raison de son manque, une femme a souvent des problèmes avec ses dents: l'enfant «tire» le calcium dont il a besoin pour former les os des dents de sa mère. Beaucoup de calcium dans les abricots, les raisins, les betteraves, les tomates, les choux de Bruxelles et le chou blanc, les aubergines, les oignons verts, la laitue, les pois, les airelles, les myrtilles, les mûres, le cornouiller, les spores.

Il est utile de prendre les préparations à base de plantes suivantes pendant la grossesse.

Mélangez des quantités égales de feuilles d'ortie, d'églantier, d'airelles et de cassis, versez 2 c. cuillères à soupe de ce mélange avec 2 tasses d'eau bouillie, mettez le feu et faites cuire pendant 10 minutes, puis laissez infuser pendant 20-30 minutes, filtrez et prenez 150 ml 3 fois par jour. Vous pouvez ajouter du miel au bouillon.

Faites le plein de sorbier rouge pour la grossesse (il est préférable de le récolter en septembre-octobre). Rowan est riche en vitamines C, P, carotène et autres substances précieuses. Le sorbier sec (2 cuillères à soupe) est versé avec 500 ml d'eau bouillante, bouilli pendant 10 minutes, infusé pendant environ une heure et pris 100-150 ml 2-3 fois par jour, en ajoutant un peu de miel si vous le souhaitez.

Pendant la grossesse, il est très utile de boire du bouillon d'églantier, riche en vitamines C, B1, PP, fer et autres oligo-éléments.

Il est important d'inclure dans votre alimentation des aliments contenant de la vitamine E. Cela joue un rôle important dans la prévention des fausses couches. Dans la période post-partum, la vitamine E affecte la croissance du tissu glandulaire dans la glande mammaire. Pendant la période d'allaitement, la vitamine E aide à normaliser les processus associés à la lactation.

Le blé germé est particulièrement riche en vitamine E. Vous devez juste garder à l'esprit que le blé germé ne doit pas être soumis à un traitement thermique afin d'éviter la destruction de la plupart des substances précieuses qu'il contient. Avec la menace d'une fausse couche, la dose requise de blé germé est d'au moins 100 g par jour. À des fins préventives, 50 g suffisent.

Il est recommandé de passer le blé germé dans un mélangeur ou un hachoir à viande avant de l'utiliser, puis d'ajouter du miel et de l'utiliser comme masse de sandwich. Il peut également être mélangé avec des légumes, des fruits ou des produits laitiers fermentés: kéfir, yaourt, yaourt.

Tout au long de la grossesse, il est nécessaire de prendre 0,5 ou 1 verre d'eau bouillie tiède par jour à jeun, en ajoutant le jus d'un demi-citron et 1 cuillère à soupe. une cuillerée de miel. Ce cocktail remplace une injection intraveineuse d'acide ascorbique par du glucose, qui est le besoin quotidien en vitamine C.

La première moitié de la grossesse est souvent caractérisée par une toxicose précoce. Il se manifeste principalement par des nausées matinales, des vomissements et une perte de poids. Pour éviter les vomissements au petit-déjeuner, vous devez boire du jus de fruits (ou de légumes) fraîchement pressé ou de l'eau citronnée. La sensation de nausée et de vomissement soulagera l'ortie avec du miel, des gouttes de menthol, une infusion de menthe poivrée avec du jus de grenade.

Il est également nécessaire pour une toxicose précoce de manger plus de céréales, de pain complet, de pommes de terre. Il est très utile de manger des flocons d'avoine au petit-déjeuner, divers mélanges de lait fermenté, des légumes bouillis, des soupes liquides, des soupes en purée. Dans les premiers stades de la grossesse, vous devez suivre un régime strict, excluant les aliments épicés, frits et gras du régime..

En cas de saignement des gencives, il est recommandé d'utiliser des décoctions d'herbe Potentilla, des rhizomes du serpent alpiniste, de l'écorce d'un chêne avec des fleurs de tilleul ou avec de la myrrhe et des tanins, ainsi que du jus de fumée de pharmacie frais pour se rincer la bouche. Pour 1 verre d'eau tiède, 50 gouttes d'un de ces bouillons suffisent. Vous pouvez vous rincer la bouche avec une teinture de feuilles de mûre avec l'ajout de quelques gouttes d'eau de Cologne ou lubrifier les gencives avec une décoction de racines de bergenia à feuilles épaisses.

Il n'est pas rare que les femmes enceintes se plaignent que leurs cheveux tombent. Le plus souvent, cela se produit en raison d'un manque de silicium micro-élément dans le corps. La perte de cheveux est un signal pour reconstituer la carence en silicium qui en résulte dès que possible en incluant les produits alimentaires appropriés mentionnés ci-dessus dans l'alimentation quotidienne..

L'ortie deviendra une sorte de «premiers secours» pour la perte de cheveux pendant la grossesse. Les décoctions, les infusions, le jus de graines d'ortie aideront une femme à maintenir la santé et la beauté de ses cheveux. Pour préparer le bouillon, mélangez 100 g de feuilles d'ortie avec 0,5 litre d'eau et 0,5 litre de vinaigre, faites bouillir ce mélange pendant 30 minutes, puis filtrez et lavez votre tête avec ce bouillon pendant une nuit..

Vous pouvez également frotter l'infusion d'ortie dans la tête après le lavage. Pour la préparation de l'infusion 1 cuillère à soupe. verser une cuillerée d'ortie avec un verre d'eau bouillante, laisser reposer 1h30, puis filtrer.

Il est également utile d'ajouter du jus d'ortie frais pour rincer l'eau. Cela les empêchera non seulement de tomber, mais aidera en même temps à se débarrasser des pellicules, à donner aux cheveux une belle brillance saine, à renforcer les racines et à améliorer la circulation sanguine. Vous pouvez ajouter de l'herbe mère et belle-mère aux orties.

Un remède éprouvé pour renforcer les cheveux est la bardane. Il peut être utilisé sous forme de décoction, de jus, d'infusion, de pommade et d'huile, populairement connue sous le nom d'huile de bardane. Calendula, rhizome de calamus, cônes de houblon, feuilles de bouleau, fruits de Sophora japonais sont également des remèdes à base de plantes efficaces pour la perte de cheveux..

Avec la constipation persistante qui survient pendant la grossesse, une femme doit d'abord établir une nutrition. En outre, vous devez introduire la gymnastique obligatoire dans votre routine quotidienne, y compris dans le complexe de gymnastique les exercices appropriés visant à normaliser le travail du tractus gastro-intestinal..

Une procédure aussi simple aidera à se débarrasser de la constipation. 2 heures avant le petit-déjeuner, faites tremper 1 cuillère à café de son de blé dans un verre d'eau bouillante pour qu'elle se transforme en bouillie et mangez-les au petit-déjeuner. Vous pouvez manger 1 à 2 pommes le matin à jeun ou 1 à 2 oranges le soir.

Si une femme enceinte ne souffre pas de cholécystite, il peut être conseillé de prendre une décoction de graines de lin avec des graines (1 cuillère à café par verre d'eau bouillante) la nuit, ainsi que de l'huile de tournesol, du miel avec de l'eau tiède à jeun, du jus de carotte, des oignons, une décoction de groseilles à maquereau, infusion de feuilles d'Alexandrie ou infusion de graines de plantain.

Je voudrais dire quelques mots sur la période post-partum. Les gens ont une recommandation: pour faciliter la décharge du post-partum 2 semaines après l'accouchement, prenez une décoction de feuilles de bouleau (10 g par 250 ml d'eau bouillante).

Chez de nombreuses femmes, après l'accouchement, les glandes mammaires sont gravement enflées. Ce processus s'accompagne non seulement d'une augmentation de la température, mais également de la douleur. Pour éviter cela, une femme enceinte doit tout d'abord suivre les règles d'hygiène personnelle. Pendant la grossesse, il est nécessaire d'éliminer les poils des aisselles en temps opportun et régulièrement afin d'éviter l'introduction de champignons sur les glandes mammaires.

Les mesures préventives sont tout aussi importantes pour éviter la formation de fissures dans la zone du mamelon. Soyez extrêmement prudent et prudent. Évitez les coupures, écorchures, égratignures et autres blessures dans la zone du mamelon, car les microbes producteurs de pus peuvent pénétrer à travers ces blessures dans les ganglions lymphatiques et le tissu conjonctif des glandes mammaires.

Souvent, des fissures dans les mamelons apparaissent en raison du manque de préparation du sein pour l'allaitement. Pour les mamelons plats et inversés et la peau trop délicate autour des mamelons, assurez-vous de masser les mamelons quotidiennement avec un chiffon dur. Pendant cette procédure, essayez de retirer doucement les mamelons avec votre pouce et votre index. Après le massage, lubrifiez les mamelons avec de la crème pour bébé, de la vaseline ou de l'huile d'argousier. Il est également utile de verser régulièrement de l'eau fraîche sur vos seins..

Si vous avez des fissures, la première préparation à base de plantes qui peut vous aider de manière fiable et rapide est l'huile de cèdre. Il peut être appliqué à la fois en externe et en interne. Grâce aux substances cicatrisantes contenues dans le cèdre, l'huile de noix de cèdre est un antibiotique puissant. C'est aussi une excellente multivitamine.

Et le lait de cèdre est utile pour les jeunes mères pendant la période d'alimentation du bébé, s'il a une intolérance au lait maternel. Dans ce cas, les pignons de pin sont broyés en poudre et dilués avec de l'eau. Le résultat est un produit qui n'est en aucun cas inférieur au lait maternel dans sa salubrité et qui est son excellent substitut..

Pendant la période d'alimentation, une femme doit ajuster son alimentation. Les plats de blé doivent être exclus. Vous devez également renoncer à la viande, au sucre, aux agrumes, au café, aux melons, aux concombres, aux prunes, aux abricots et aux abricots secs, aux figues, au chocolat. Certaines restrictions devront être imposées sur la consommation de citrouille, tomates, fraises, miel, noix, caviar, crevettes. Au lieu de cela, il est recommandé d'inclure du pain de seigle, du poisson, du foie de bœuf, du fromage, des pommes, du jus de canneberge ou une boisson aux fruits dans le menu. Il est permis de manger 1 à 2 œufs par semaine.

Certaines femmes ont peu de lait. L'enfant ne mange pas assez. Pour augmenter la lactation, je vous conseille d'inclure dans votre alimentation des aliments tels que le pain de son, le cumin et l'anis, le lait de vache frais, le thé au lait, les carottes, le jus de carotte. Et dans la médecine populaire à cette occasion, il y a un tel conseil: manger un peu de hareng et boire un peu de bière, ainsi que consommer une petite quantité de graines d'aneth, de fenouil, d'anis, de laitue à la crème sure, de camomille, de cumin, de feuilles d'ortie, de mélisse (comme séparément, et en frais).

Parfois, un autre problème survient - une femme qui allaite a trop de lait. Les tisanes à base de feuilles de menthe poivrée, de feuilles d'aulne, de noix et de cônes de houblon aident à réduire la lactation. Une compresse de camphre chauffante peut être appliquée sur les seins pour réduire le débit de lait..

Dès le début du sixième mois de grossesse, vous ne pouvez pas faire d'exercices d'étirement (bien qu'un tel désir se manifeste souvent) et effectuer des actions telles que suspendre des vêtements sur des cordes très tendues, cueillir des fruits dans les arbres. Sinon, le bébé peut prendre une position anormale, ce qui compliquera la naissance à venir..

Pour faciliter l'accouchement, une femme enceinte doit moins mentir et marcher plus, faire un travail physique léger. En même temps, vous ne pouvez pas soulever quoi que ce soit de lourd, faire du cheval ou du vélo, sauter et courir vite, ou porter des chaussures à talons hauts. À partir de la seconde moitié de la grossesse, il est nécessaire d'abandonner complètement les rapports sexuels..

Pendant la grossesse, une attention particulière doit être accordée au «temps qu'il fait à la maison», à l'humeur des êtres chers et surtout à l'attitude de son mari envers une femme enceinte. En ce moment, la paix doit régner dans la famille et une femme enceinte doit être entourée de chaleur et de soins. Pendant la grossesse, une femme est généralement très vulnérable. Elle a besoin à la fois d'une assistance physique et d'un soutien psychologique..

Ce que vous devez savoir et faire dès le début lors de la première grossesse pour chaque femme enceinte?

La première grossesse que vous souhaitez est une période passionnante pour toute femme. Prendre soin de la santé de l'enfant à naître commence dès le moment de sa planification et de sa conception. De combien le corps de la femme enceinte est prêt à porter le bébé, son état dépend directement d'elle tout au long des 9 mois. Ce que toute fille enceinte doit savoir pour une naissance réussie et un bébé en bonne santé?

Planification de la grossesse et examen préliminaire

On pensait autrefois que le premier accouchement d'une femme avait lieu à l'âge de 20 ans. Aujourd'hui, la vie se déroule selon des normes complètement différentes (l'accouchement peut avoir lieu à 35, 45 et même 55 ans - cela dépend de la santé du couple). Afin de réussir à tomber enceinte, à porter et à donner naissance à un enfant en bonne santé, les médecins recommandent de subir un examen préliminaire, qui identifiera les difficultés éventuelles à l'avance et les exclura même avant la grossesse..

Les principaux signes de grossesse

Les symptômes évidents de grossesse n'apparaissent qu'après 6 à 7 semaines. Le terme est déterminé à partir du premier jour de la dernière menstruation. La conception peut être suspectée aux premiers signaux suivants du corps:

  • retard de la menstruation de plus de 1,5 à 2 semaines;
  • hypertrophie mammaire, parfois accompagnée de sensations douloureuses;
  • envie fréquente d'uriner;
  • faiblesse et somnolence, étourdissements - souvent aux premiers stades.

Dans les premières semaines, le corps commence à se préparer à porter un enfant, la grossesse peut être accompagnée de douleurs dans le bas du dos ou le bas de l'abdomen. Ces symptômes doivent être signalés au médecin traitant pour exclure le développement de maladies..

Observation par un gynécologue et inscription

Dès qu'une femme se rend compte qu'elle est en position, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin et de s'inscrire à une grossesse. En cas de doute, c'est le spécialiste qui aidera à les dissiper lors de l'examen. Le meilleur moment pour déterminer la grossesse est de 6 à 12 semaines. Lors de l'inscription, l'obstétricien-gynécologue insère une carte spéciale dans laquelle seront inscrits les résultats des analyses, des examens et des procédures. Ce qui est important et doit être connu de la femme enceinte - pour bénéficier des prestations, il est nécessaire de s'inscrire avant 7 semaines.

Dangers dans les premiers stades

La grossesse est arrivée, mais ce que vous devez savoir et faire dès les premiers jours, de nombreuses jeunes mères ne le comprennent pas. Lorsqu'un nouvel organisme est déjà apparu et a commencé à se développer, il est extérieurement invisible. Des changements physiologiques et hormonaux se produisent chez la femme..

Le premier trimestre est le plus dangereux, le risque de fausse couche est très élevé par rapport aux deux autres trimestres. Il est très important de réduire au maximum tout stress, de mener une vie saine, de contrôler la routine quotidienne.

Quels tests et examens devront être effectués pendant la grossesse?

Pendant 40 semaines, un obstétricien-gynécologue surveille la santé et l'état général d'une femme. Dès que la grossesse est confirmée, le spécialiste prescrit des tests et des examens pour identifier les risques et menaces possibles pour le développement du fœtus. Certaines procédures sont répétées à chaque trimestre et un test urinaire général doit être effectué avant un rendez-vous avec un médecin toutes les deux à trois semaines..

Au premier trimestre, nommez:

  • test sanguin général et biochimique, test de coagulation, groupe sanguin et facteur Rh de maman et papa;
  • des tests pour détecter le VIH, l'hépatite, la syphilis et d'autres infections susceptibles de modifier le développement de l'enfant;
  • examens du thérapeute, ophtalmologiste, ORL, dentiste, ECG;
  • examen de la flore vaginale pour la présence de microflore pathogène et d'infections;
  • dans la période de 7 à 10 semaines, la première échographie de dépistage est prescrite.

Au deuxième trimestre, la femme enceinte doit passer par:

  • test sanguin général et biochimique;
  • test de glycémie - pour détecter un diabète latent;
  • examen de la flore vaginale pour la présence de microflore pathogène et d'infections;
  • échographie de dépistage de routine.

En raison du fait que la date de naissance approche, il est nécessaire de déterminer l'état de préparation du corps pour ce processus complexe. Au troisième trimestre d'une femme enceinte, les tests et les examens sont prescrits pratiquement de la même manière que dans le premier:

  • test sanguin général et biochimique, test de coagulation;
  • des tests pour détecter le VIH, l'hépatite, la syphilis et d'autres infections susceptibles de modifier le développement de l'enfant;
  • examens du thérapeute, ophtalmologiste, ORL, dentiste, ECG;
  • examen de la flore vaginale pour la présence de microflore pathogène et d'infections;
  • la dernière échographie de dépistage;
  • CTG (étude du cœur fœtal).

Recommandations générales pour les femmes enceintes au quotidien

Bien sûr, prendre soin de l'enfant à naître ajoutera quelque chose de nouveau au régime, mais cela ne changera pas radicalement la vie. Ceux qui souffrent de mauvaises habitudes devront les abandonner pour le bien de leur bébé..

Élimination des mauvaises habitudes

Les futures mamans qui fument et préfèrent le repos du soir devront renoncer aux mauvaises habitudes et aux divertissements similaires. La nicotine affecte grandement le développement du fœtus et de son système nerveux. Selon les statistiques, les fumeurs pendant la grossesse représentent la plus grande part des fausses couches, des naissances prématurées et des décès intra-utérins.

Boire de l'alcool est également très préjudiciable au port d'un bébé. Une petite dose d'alcool éthylique peut jouer un rôle mortel, provoquant une déviation dans la formation du système nerveux fœtal ou des déformations physiques.

Régime correct

Une bonne nutrition avec une quantité suffisante de minéraux, d'oligo-éléments et de vitamines est une tâche importante pour chaque femme enceinte. S'il s'agit de la première grossesse d'une femme, il y a beaucoup de questions et de doutes sur ce que la nourriture peut et devrait être, et quelle nourriture devrait être jetée. Quelques recommandations générales d'experts:

  • Étant donné que pendant 9 mois, une femme prend du poids de 9 à 13 kg, il est nécessaire de surveiller la norme quotidienne de la valeur énergétique des produits. Il ne dépasse pas 2700 kcal aux premiers stades et pas plus de 3000 kcal aux stades ultérieurs. Le dépassement de la norme peut entraîner un excès de poids, ce qui affectera négativement le développement de l'enfant..
  • Selon les recommandations des nutritionnistes, vous devez manger par petites portions 5 à 6 fois par jour..
  • Le régime alimentaire doit inclure des produits laitiers, qui contiennent beaucoup de protéines, ce qui est nécessaire au développement d'un nouvel organisme..
  • Les glucides sont également nécessaires pour maintenir la vitalité et l'énergie, mais il est très important de les obtenir non pas de produits de boulangerie, mais de céréales riches en oligo-éléments, par exemple, l'avoine et le sarrasin..
  • Les graisses sont essentielles à la croissance et au développement. Il est recommandé de réduire la consommation de viande grasse, de saindoux et généralement de graisses animales, en les remplaçant par des légumes.
  • Les légumes et les fruits devraient être sur la table d'une fille enceinte tous les jours. Ils sont riches en vitamines et en fibres, normalisent le métabolisme, ce qui est si important lors du port d'un enfant.
  • Les médecins recommandent d'exclure les boissons gazeuses de l'alimentation pendant la grossesse et de boire de l'eau avec modération, car elles peuvent persister dans le corps, provoquant un gonflement. Vous pouvez boire des jus de fruits fraîchement préparés, des boissons aux fruits, des compotes, de l'eau purifiée ou minérale.

Hygiène personnelle et vêtements confortables

La pureté de votre corps doit être traitée avec une attention particulière. Il est nécessaire de se laver régulièrement et soigneusement pour éviter la pénétration de microbes pathogènes à l'intérieur (voir aussi: les femmes enceintes peuvent-elles se laver dans un bain chaud?). Pour les femmes enceintes, il existe également certaines recommandations liées à l'hygiène, qui ne peuvent être négligées et même dangereuses:

  • les bains sont contre-indiqués au troisième trimestre; la prise de telles procédures à l'eau peut provoquer une naissance prématurée;
  • le même risque est associé à la visite des saunas et des bains en raison de la température élevée;
  • les dents doivent être guéries et l'état de l'émail doit être surveillé tout au long de la grossesse.

Le corps change de forme et il est important de choisir les bons vêtements. Il doit être confortable et libre, sans serrer l'estomac. Les talons hauts fins doivent être jetés, en optant pour des talons larges, stables et bas.

Activité physique régulière et bon repos

Une activité physique régulière sans complication doit être incluse dans le régime de chaque femme enceinte. Il suffit de faire de l'exercice plusieurs fois par semaine pendant 15 à 20 minutes. Ces petits entraînements aideront non seulement à rester en forme, mais également à améliorer le sommeil, l'appétit, à renforcer les abdominaux et à étirer les muscles du périnée..

Un repos adéquat doit inclure au moins 8 heures de sommeil. Les médecins recommandent de courtes promenades à l'air frais avant de se coucher..

Accouchement et préparation pour eux

Il est conseillé de commencer à préparer la naissance d'un bébé trois semaines avant la date prévue. Il est nécessaire de préparer tous les documents et choses pour qu'à tout moment, vous puissiez simplement prendre le sac fini et aller à l'hôpital. Ce que la femme enceinte doit savoir sur les documents:

  • tout d'abord, à la maternité, la femme en travail sera invitée à montrer son passeport;
  • Vous devez également emporter une police médicale avec vous;
  • une carte de femme enceinte est nécessaire, elle contient tous les résultats d'examens et d'observations, sur la base desquels les médecins pourront prévenir les évolutions défavorables et exclure les complications de l'accouchement.

Des choses que vous devriez emporter avec vous les choses les plus nécessaires pour vous et votre enfant à naître. Le temps qu'une femme en travail passe en moyenne à l'hôpital est de 3 à 5 jours. Pour cette période, vous aurez besoin de:

  • produits d'hygiène (dentifrice et brosse, savon, shampoing, peigne, serviette, trousse cosmétique, tampons, papier toilette, lingettes humides);
  • vêtements (chemise, peignoir, chaussons, serviette, soutien-gorge pour mères allaitantes);
  • vêtements pour enfants (environ 5 ensembles de vêtements pour un enfant, il est préférable d'emporter une combinaison avec vous);
  • accessoires pour bébé (couches, lingettes jetables, lingettes humides).

7 règles à suivre pendant la grossesse

Si, avant la grossesse, vous ne vous souciez pas vraiment de votre santé, n’analysiez pas votre mode de vie et votre alimentation habituels, le moment est venu de vous prendre plus au sérieux, vous et votre nouvel état. Quelles responsabilités apparaissent dans la vie de la femme enceinte pendant cette période??

Larisa Pozdnyakova
Médecin-thérapeute, City Clinical Hospital No. 2, Klimovsk

Inscrivez-vous à une clinique prénatale

Cela devrait être fait à temps - au plus tard 12 semaines. Ensuite, l'obstétricien-gynécologue pourra observer le développement de la grossesse dès les premières dates et remarquer les moindres écarts par rapport à la norme dans le temps. Des visites régulières chez le médecin aideront une femme non seulement à éviter de nombreuses complications de la grossesse, mais également à prévenir un certain nombre de maladies de l'enfant, à recevoir des recommandations pratiques pour la prévention des maladies les plus courantes pendant la grossesse (anémie, menaces d'interruption, etc.), une alimentation et un comportement appropriés pendant l'accouchement.

Ce sera formidable s'il s'avère que le même médecin qui dirigera ultérieurement l'accouchement suivra l'évolution de la grossesse. Malheureusement, ce n'est pas toujours possible. Mais dans tous les cas, il y a continuité entre la clinique prénatale et la maternité, et l'obstétricien-gynécologue de la maternité prendra certainement en compte toutes les observations du médecin de la clinique prénatale..

Faites des tests et passez des examens à temps

Pendant la grossesse, une femme devra passer un nombre considérable de tests et faire un certain nombre d'études différentes - ce sont des analyses banales de sang et d'urine, et du sang d'une veine pour diverses infections, des frottis vaginaux et bien d'autres. Parfois, pour les femmes, une telle attention à leur santé semble excessive et certaines essaient de négliger les prescriptions du médecin. Certains refusent de passer des tests, invoquant une bonne santé, d'autres - la difficulté de s'absenter du travail et le refus de faire la queue... Il convient de noter que, selon la loi, les femmes enceintes ont le droit de quitter leur travail pour des examens obligatoires, et l'administration n'a pas le droit d'interférer avec cela. Quant au premier argument, il convient de rappeler que de nombreuses maladies ne se manifestent que par des changements dans les analyses. De plus, des phénomènes tels que la faiblesse et la fatigue, la pâleur et les poches du visage peuvent à la fois accompagner le déroulement normal de la grossesse et signaler une anémie ou une maladie rénale. Les tests de dépistage du VIH, de la syphilis et de l'hépatite virale sont également destinés, contrairement à la croyance populaire, non seulement à protéger les médecins eux-mêmes d'une éventuelle infection - tout d'abord, ils sont nécessaires pour protéger l'enfant. Après tout, ces maladies, malheureusement, ne se retrouvent pas seulement parmi les personnalités asociales. Et le bébé est plus souvent infecté par la mère non pas in utero, mais pendant l'accouchement - et si vous connaissez le problème à l'avance, vous pouvez éviter les problèmes.

Peut-être que le médecin jugera nécessaire de prescrire à la femme d'autres études qui ne sont pas incluses dans la liste obligatoire. Cela signifie que pendant la grossesse, il remarque certaines particularités, des écarts par rapport à la norme. Et il faut se rappeler que toutes les difficultés liées au passage des études prescrites ne sont pas comparables au danger d'une pathologie qui n'a pas été diagnostiquée à temps.

Suivez toutes les instructions du médecin

En plus des tests, le médecin peut prescrire un certain nombre de médicaments à une femme. Tout d'abord, presque toutes les femmes enceintes se voient prescrire des multivitamines. Pendant la grossesse, le besoin de vitamines et de minéraux augmente considérablement et il est assez difficile de le reconstituer uniquement par la nourriture. Peut-être que le médecin prescrira des médicaments pour corriger la pathologie de la grossesse. Vous ne devez pas refuser le traitement, le motiver avec un état de santé normal. La pathologie du placenta ou l'hypoxie fœtale chronique (apport insuffisant en oxygène) n'affecte pas du tout le bien-être de la femme et les femmes enceintes ne ressentent pas toujours une augmentation du tonus de l'utérus. Pendant ce temps, ces conditions menacent le développement du fœtus et nécessitent une correction médicamenteuse obligatoire..

Vous ne devez pas abandonner le traitement de vos propres maladies. Après tout, la grossesse crée une charge accrue pour presque tous les organes et systèmes d'une femme, et dans ce contexte, de nombreuses maladies chroniques sont exacerbées. Si la femme enceinte a des doutes sur la nécessité ou la sécurité du médicament prescrit, il est nécessaire d'en discuter avec le médecin qui l'a désignée et de ne pas l'annuler d'elle-même. Peut-être que dans une certaine situation, il sera vraiment possible de s'en sortir avec des moyens non médicamenteux. Mais cela doit être décidé avec le médecin, et non par vous-même..

Le document le plus important
Au deuxième trimestre de la grossesse, la femme recevra une carte d'échange du gynécologue. Ce document est très important: il reflète toutes les caractéristiques essentielles du déroulement de la grossesse, des analyses de base, des maladies concomitantes, des informations sur les grossesses précédentes, sur le développement du fœtus (taille, position, début des mouvements). Toutes ces données peuvent être très importantes pour que l'obstétricien décide comment gérer le travail. Par conséquent, il est nécessaire de traiter l '«échange» non pas comme une formalité vide de sens, mais comme le document le plus important à l'heure actuelle. Lorsqu'elle quitte la maison, une femme enceinte doit toujours avoir une carte d'échange avec elle - après tout, la nécessité d'une hospitalisation peut survenir soudainement. Si une femme au moment de l'hospitalisation (en raison du début de l'accouchement ou pour une autre raison) n'a pas de carte d'échange avec elle, alors le médecin de la maternité ne pourra pas prendre en compte toutes les données obtenues lors des examens, et peut-être cela l'empêcher de prendre la bonne décision dans une situation difficile. Et en plus, les résultats des études pour diverses infections sont également enregistrés dans la carte d'échange, et en son absence, la femme est considérée comme potentiellement infectée. En conséquence, elle est hospitalisée dans une maternité spécialisée "infectieuse" ou dans le service dit d'observation d'une maternité ordinaire..

Vivez une vie saine

La grossesse est un bon moment pour repenser votre style de vie - par exemple, arrêtez de rester assis devant l'ordinateur toute la nuit et de vous remonter le moral avec une autre tasse de café. Les femmes enceintes ont besoin d'une nuit complète de sommeil d'au moins 10 heures. Même les nuits blanches occasionnelles prédisposent à une violation du tonus des vaisseaux sanguins et, par conséquent, à une augmentation (moins souvent - une diminution) de la pression artérielle et à une violation de l'apport sanguin au placenta. Le manque de sommeil régulier la nuit (par exemple, travailler le quart de nuit) augmente le risque de naissance prématurée de 50%.

Et le café ne doit pas être abusé pendant cette période. Il est prouvé que des quantités élevées de caféine (3 tasses ou plus de café naturel par jour) augmentent considérablement le risque de fausse couche ou de naissance prématurée. Il faut également se rappeler que la caféine se trouve non seulement dans le café, mais aussi dans le thé (y compris le vert), le chocolat et un certain nombre de boissons gazeuses. Cependant, 1 à 2 tasses par jour de café naturel et plus encore - le café instantané sont considérés comme sans danger pour les femmes enceintes.

Marcher tous les jours
Les longues promenades sont très utiles pendant cette période. Cela a un effet bénéfique à la fois sur le corps de la femme et sur le développement du fœtus: il entraîne le système cardiovasculaire de la femme, calme le système nerveux et améliore l'apport d'oxygène au fœtus. Dans le cours normal de la grossesse, il est recommandé de passer 1 à 2 heures à l'air frais, dont 30 à 60 minutes pour bouger activement. Avec certaines complications de la grossesse (tendance à l'œdème, augmentation du tonus de l'utérus, et un certain nombre d'autres), le temps et le rythme de la marche devraient être réduits, cependant, être à l'air frais lui-même est encore plus bénéfique qu'avec une grossesse normale. très nocif. La nicotine resserre les vaisseaux sanguins du placenta. Cela conduit à une hypoxie fœtale chronique et, à l'avenir, à la naissance d'un enfant de faible poids. De plus, la nicotine pénètre dans la circulation sanguine du fœtus et a un effet nocif direct sur le corps, principalement sur le système nerveux en développement. Par conséquent, les enfants nés de mères fumeuses sont 40% plus susceptibles de souffrir de divers troubles mentaux et ont souvent des difficultés à se concentrer. Enfin, à l'âge de 16 ans, ces enfants sont une fois et demie plus susceptibles de souffrir d'obésité ou de diabète. Nous devons nous rappeler que le tabagisme passif est également dangereux pour les femmes enceintes. Si possible, une femme doit éviter d'être dans une pièce enfumée, en compagnie de fumeurs.

L'alcool est nocif à tous les stades de la grossesse, en particulier au cours du premier trimestre, lors de la pose d'organes internes. À l'heure actuelle, le concept de «dose sûre» n'existe pas! La prise même d'une petite quantité d'alcool peut entraîner le développement de diverses malformations du système nerveux, ainsi que l'apparition de déformations spécifiques et d'un retard général du développement (syndrome d'alcoolisme foetal). À une date ultérieure, lorsque les principaux organes et systèmes ont déjà été formés, l'alcool ne conduit pas à l'apparition de déformations, cependant, il peut provoquer un retard de croissance et de développement, principalement mental, et également provoquer divers problèmes obstétricaux chez la mère..

N'oubliez pas l'exercice raisonnable

Pendant la grossesse, il n'est pas nécessaire de se priver de la joie de bouger, d'arrêter de s'entraîner dans la salle de fitness - bien au contraire: une activité physique modérée vous fait vous sentir actif et vigoureux, aide à normaliser la pression artérielle, augmente la saturation en oxygène du sang et améliore l'apport sanguin au placenta. Mais vous n'êtes pas obligé d'aller aux extrêmes. Et si une femme aimait soulever une barre ou faire du parachutisme avant la grossesse, elle devra se séparer de l'entraînement pendant un moment. Vous devez éviter les activités chargées de secousses, d'impacts, de chutes, en particulier de chutes de hauteur. Soulever des poids est inacceptable. Les activités dans lesquelles une femme peut manquer d'oxygène, comme la plongée, sont contre-indiquées. Enfin, tout exercice excessif est interdit. Par conséquent, déconseillé aux femmes enceintes équitation et ski alpin, haltérophilie et lutte, plongée et basketball.

Parmi les sports autorisés figurent le jogging et la marche, le ski de fond, l'aérobic, la natation. Et le meilleur de tous, surtout si la femme n'a jamais fait de sport auparavant, - des exercices spéciaux pour les femmes enceintes sous la direction d'un instructeur.

Dans la production, une femme doit également prendre soin d'elle-même et de l'enfant à naître. Selon la législation en vigueur, une femme enceinte a le droit de refuser les équipes de jour et de nuit, les voyages d'affaires et les heures supplémentaires. Le travail ne doit pas exiger une fatigue oculaire excessive - en particulier, il est interdit aux femmes enceintes de travailler à l'intérieur sans lumière naturelle. Le travail dans une pièce polluée par le gaz et poussiéreuse est inacceptable. L'haltérophilie est limitée - pas plus de 2,5 kg une fois et pas plus de 480 kg au total par équipe. Il est inacceptable de travailler en position constante, en particulier accroupi, à genoux, en mettant l'accent sur la poitrine ou l'abdomen, ainsi que le travail associé à un mouvement constant. Les femmes enceintes ne doivent pas travailler en contact avec des agents pathogènes de diverses maladies. Nous devons nous souvenir de nos droits et n'hésiter pas à les rappeler à l'administration.

Mange correctement

La nutrition d'une femme enceinte doit être variée et complète. L'opinion selon laquelle une femme enceinte devrait manger «pour deux» est fausse - cela ne mènera à rien d'autre qu'à une prise de poids excessive. Après tout, l'enfant est encore très petit et la quantité de nourriture dont il a besoin est très petite. Mais la composition qualitative des aliments doit vraiment prendre en compte les besoins du bébé. Ainsi, le végétarisme strict est contre-indiqué pour les femmes enceintes. La viande est une source importante de protéines et les protéines, en termes de composition en acides aminés, sont les plus précieuses pour les humains. De plus, la viande et les autres produits animaux (foie, reins) sont riches en fer, qui est beaucoup plus assimilable que le fer dans les produits végétaux..

Il est conseillé d'inclure du poisson dans le régime alimentaire d'une femme enceinte 1 à 2 fois par semaine - il est plus facile à digérer que la viande et contient beaucoup de phosphore, d'iode, d'acides gras polyinsaturés, de vitamines A et D.Le lait et les produits laitiers sont également riches en vitamines A et D, et aussi phosphore et calcium. La vitamine B12, qui est nécessaire au processus d'hématopoïèse, ainsi qu'à la formation du système nerveux de l'enfant, et la vitamine D, qui est impliquée dans la formation du système squelettique de l'enfant, se trouve généralement exclusivement dans les produits d'origine animale..

Parmi les produits végétaux, vous devez faire attention à une quantité suffisante de légumes et de fruits frais. Cela fournira au corps principalement de la vitamine C, ainsi que de l'acide folique, dont une carence menace le développement de diverses malformations du système nerveux chez le fœtus en développement. Il est également nécessaire de consommer une quantité suffisante de céréales à grains entiers: elles sont une source précieuse de vitamines B, de fibres alimentaires et de fibres. Le sarrasin et l'avoine contiennent de nombreux acides aminés, y compris les acides essentiels. La semoule et la bouillie de maïs sont riches en oligo-éléments (fer, phosphore, calcium, manganèse, fluor). Les fibres alimentaires et les fibres favorisent la normalisation des selles.

La nourriture doit être prise pendant la journée en petites portions - cela est particulièrement important dans la seconde moitié de la grossesse, lorsqu'un utérus hypertrophié appuie sur l'estomac et que manger une grande quantité de nourriture peut provoquer des brûlures d'estomac, un essoufflement et une sensation de lourdeur dans l'abdomen. Il faut éviter de trop manger et de manger des aliments aux propriétés allergiques prononcées (agrumes, fruits exotiques, chocolat, fruits de mer) tout au long de la grossesse. Avec une tendance à l'oedème, il est nécessaire de limiter la quantité de liquide et surtout de sel.

Préparez-vous à l'accouchement

La grossesse, comme vous le savez, se termine par l'accouchement et vous devez vous préparer à cet événement à l'avance. Quelqu'un est formé dans des cours spéciaux, où ils apprennent à respirer et à se détendre pendant l'accouchement, quelqu'un croit raisonnablement que de toute façon chaque accouchement se déroule individuellement et de manière imprévisible... Cependant, il n'y aura aucun mal à la capacité de se détendre correctement et de se concentrer sur la respiration. même si la femme est sur le point d'avoir une césarienne. Mais l'essentiel est la préparation psychologique. Il est très utile d'étudier à l'avance la partie théorique - la physiologie de l'accouchement: comprendre l'essence de ce qui se passe permettra à une femme de se sentir plus confiante et plus calme, de ne pas paniquer et de suivre clairement les instructions de l'obstétricien. Dans un sens organisationnel, vous devez également vous préparer - pensez à qui les enfants plus âgés ou les animaux domestiques resteront, ne vous éloignez pas de la maison, ne vous séparez pas de votre passeport et de votre carte d'échange.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Quand pouvez-vous déterminer le sexe de l'enfant par échographie

Nouveau née

Le désir de savoir combien de temps il est possible de déterminer le sexe de l'enfant est généralement associé à la planification des achats d'articles pour le bébé d'une certaine couleur.

Foie pendant l'allaitement

Conception

Date de publication: 02.09.2018 | Vues: 3244 Lorsque le bébé est né, les restrictions sur la nutrition et l'utilisation de médicaments n'ont pas été complètement supprimées de la femme, le régime alimentaire est toujours surveillé de près.

Laxatif pendant la grossesse

Infertilité

Articles d'experts médicauxLes laxatifs pendant la grossesse sont considérés par de nombreuses femmes qui portent un bébé comme l'un des moyens les plus efficaces de traiter les problèmes intestinaux tels que la constipation..

Pourquoi l'œdème survient pendant la grossesse et que faire?

Accouchement

De nombreuses femmes enceintes nouvellement créées savent que pendant la période de grossesse, les jambes, les bras et le visage peuvent gonfler.