Principal / Nouveau née

Que faire si un nouveau-né a le hoquet après avoir été nourri

La situation où le bébé commence à hoquet, effrayant gravement ses parents, est assez courante, dans la grande majorité des cas, cela n'a rien à voir avec les signes de pathologie. Mais que se passe-t-il si le hoquet est devenu un invité fréquent, ennuyant non seulement les adultes, mais aussi le bébé? Les réponses à ces questions se trouvent dans l'opinion d'expert et les faits fondés sur des preuves ci-dessous..

Causes de l'apparition du hoquet chez un nouveau-né

Avant de traîner le bébé à l'hôpital, l'exposant à un risque extraordinaire de contracter une sorte d'infection virale saisonnière, il ne fait pas de mal d'essayer de comprendre le problème vous-même, car il n'est pas du tout exclu que sa solution se trouve à la surface..

Comme le montre la pratique, il n'est pas si difficile de comprendre pourquoi un nouveau-né a le hoquet souvent et / ou pendant longtemps. Ainsi, il existe plusieurs facteurs principaux qui provoquent le hoquet, et les suivants sont le plus souvent rencontrés en pratique:

  1. Hypothermie. Ce n'est un secret pour personne que le système de thermorégulation pour enfants est très différent de celui des adultes, et bien que tous les pédiatres exhortent à l'unanimité les nouveaux parents à ne pas envelopper leurs bébés, les garder dans une pièce fraîche sans combinaison chaude, chapeaux, égratignures et chaussettes n'en vaut certainement pas la peine. Si la miette gèle, alors une sorte de protection va réagir dans son corps, entraînant le tonus musculaire des organes internes, y compris l'estomac, qui va certainement commencer à appuyer sur le diaphragme.
  2. Trop manger et avaler un excès d'air. De nombreux bébés sont très avides de boire du lait au sein ou au biberon de la mère, avalant simultanément de l'air. Mais c'est un autre facteur qui provoque le hoquet. Il est à noter qu'avec une suralimentation régulière, ce qui conduit inévitablement à une augmentation du sac gastrique, une image similaire sera observée..
  3. Des ballonnements. Étant donné que le tractus gastro-intestinal n'est pas complètement formé avant 3 mois, il n'est pas du tout surprenant que des gaz s'y accumulent souvent. Et si vous n'aidez pas le bébé à s'en débarrasser à l'aide d'un tube spécial ou de médicaments, il existe à nouveau un risque de pression sur le diaphragme.
  4. La soif. Si le bébé ne boit pas depuis longtemps, il peut également commencer à hoquet, et vous pouvez vous en assurer en le plaçant simplement contre sa poitrine ou en lui donnant un autre verre..

Si vous excluez tous les facteurs physiologiques, vous ne devez pas oublier la peur, car si le bébé voit soudainement un flash brillant ou entend un son fort, il a également une contraction du diaphragme. Et surtout, tous les phénomènes mentionnés n'appartiennent pas à des signes pathologiques, vous ne devriez donc certainement pas paniquer à cause d'eux..

Quand demander de l'aide médicale

Il est logique de montrer le bébé à un spécialiste uniquement si, en plus du hoquet, le bébé présente d'autres symptômes négatifs persistants.

De plus, dans le cas où le hoquet prend un caractère permanent, il est recommandé d'exclure des affections aussi graves que la pneumonie et des lésions du système nerveux central, sans oublier que les symptômes concomitants de ces maladies sont complètement différents..

Que faire - des moyens efficaces pour éliminer le hoquet chez les bébés

Si l'enfant est dans un état satisfaisant, est éveillé, s'adresse volontairement au sein et ne souffre pas de troubles dyspeptiques, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Une autre chose est que l'inaction pendant un hoquet prolongé donnera au bébé un inconfort important, vous devriez donc essayer de soulager son état sans organiser des danses avec des tambourins, ce qui ne peut qu'aggraver la situation..

Par exemple, de nombreux parents ont l'habitude d'agir en sens contraire, effrayant leurs petits. Cependant, de telles techniques s'avèrent souvent non seulement inefficaces, mais aussi franchement néfastes, car il est possible qu'au départ, l'enfant ait le hoquet de soif et que la peur ne fasse qu'intensifier cette manifestation désagréable..

Il est recommandé de résoudre ces problèmes, en commençant par la cause première de leur apparition. En termes simples, si le bébé a froid, vous devez le réchauffer, avoir faim - lui donner du lait chaud, avoir peur - le calmer, trop manger - le porter sur vos mains avec une colonne, contribuant ainsi à la libération rapide de l'excès d'air à l'extérieur.

Parfois, quelques gouttes de jus de citron frais, enfouies sous la langue, aident à corriger la situation. La teinture de camomille peut également faire son travail, mais seulement si vous utilisez ses doses minimales. Alternativement, vous pouvez essayer d'attacher le bébé au sein ou lui donner un léger massage du ventre, bien que vous ne devriez pas exclure vos propres recettes pour le hoquet, car il est fort possible qu'elles soient les plus efficaces..

Commentaires et conseils du Dr Komarovsky

De nombreuses mères essaient d'écouter l'opinion du médecin du peuple Yevgeny Olegovich Komarovsky, connu pour son approche non standard, mais en même temps assez efficace, de nombreux problèmes de développement et de traitement de l'enfant. Le spécialiste a également une opinion particulière sur le hoquet du nourrisson. Selon lui, il existe un processus physiologique tout à fait naturel, indiquant une réaction normale du corps du bébé à divers facteurs irritants..

Si nous parlons des contre-mesures les plus efficaces, le médecin recommande fortement de ne pas envelopper les enfants gelés hoquetant, en ajoutant simplement une autre couche de vêtements plus chauds. En outre, Komarovsky souligne l'importance de prévenir ce phénomène, exhortant les parents à ne pas suralimenter leurs bébés et à essayer de les appliquer sur le biberon ou le sein à un angle de 45 degrés..

Le médecin conseille de faire attention au hoquet qui survient chez les nourrissons lors du changement de vêtements, en expliquant la nature de son apparition par hypertonie musculaire. S'il y a un gonflement, il vaut la peine de caresser le ventre du bébé en utilisant un schéma dans le sens des aiguilles d'une montre, de mettre une couche chaude pliée en plusieurs parties sur cette zone ou d'utiliser un tube d'aération de gaz stérile..

Conseils sur les forums

Il ne faut pas négliger les conseils que les parents plus expérimentés partagent volontiers sur divers forums, car ce n'est pas pour rien qu'ils disent que parfois le cœur de la mère sent l'enfant beaucoup mieux que les étrangers en blouse blanche, ce qui leur permet de prendre des décisions rapides et correctes, à moins, bien sûr, que ce ne soit le cas. concerne les pathologies graves:

  1. À titre d'exemple illustratif, nous pouvons citer l'utilisation de l'eau d'aneth, qui apaise un ventre gonflé, et avec elle, la pression du diaphragme s'affaiblit..
  2. Une alternative tout aussi efficace aux graines d'aneth ou à l'infusion de camomille sera la décoction de fenouil, vendue sous forme de poudre destinée à être diluée avec de l'eau bouillie..
  3. Beaucoup de bonnes critiques peuvent être trouvées sur des médicaments tels que l'Espumisan ou le Bebinos..
  4. Si le bébé a commencé à hoquet, peur des étrangers, les mères expérimentées recommandent de ne pas montrer l'enfant à des inconnus pendant un certain temps..

Un nouveau-né a le hoquet après avoir été nourri: que faire, prévention

Le fait de se coucher sur le ventre aide à soulager le hoquet chez les nouveau-nés après la tétée

Il existe de nombreux mythes sur le hoquet. Certains sont convaincus qu'il est difficile pour un bébé de respirer au moment du hoquet. Ce n'est pas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Normalement, le hoquet d'un bébé peut apparaître immédiatement après la tétée et dure de quelques minutes à une heure..

Causes du hoquet chez les bébés

Les bébés ont des épisodes de hoquet après avoir été nourris pour les mêmes raisons que les adultes. Les principaux facteurs de ce phénomène:

  • Prise d'air pendant la succion. En règle générale, cela se produit en raison d'une mauvaise fixation du bébé au sein. Il est également possible d'avaler de l'air pendant la tétée, lorsque le volume de lait est important et que le bébé n'a pas le temps de tout sucer. Pour ce faire, avant de nourrir, il est conseillé aux mères d'exprimer un peu le lait afin que le bébé ne s'étouffe pas pendant le processus..
  • Suralimentation - se produit à partir de grands volumes de lait ou de formule qui étirent l'estomac et compriment le diaphragme. En conséquence, le bébé crache et commence à hocher. De plus, le hoquet survient souvent lors de la tétée..
  • Bouche sèche, soif.
  • La surextension des muscles du diaphragme - en règle générale, se produit si l'enfant a froid. La température chez les nouveau-nés peut chuter brusquement, ce qui surchargera les muscles diaphragmatiques.
  • Helminthiase, infections respiratoires aiguës, reflux acide - provoquent une irritation des muscles diaphragmatiques, nécessitent une consultation obligatoire avec un pédiatre.
  • Immaturité du diaphragme - Le hoquet survient soudainement en raison d'une contraction irrégulière et volontaire des muscles diaphragmatiques. En vieillissant, vos muscles abdominaux et diaphragme se synchronisent et le hoquet est moins fréquent..
  • Le régime de la mère qui allaite - Le régime de la mère affecte bébé.
  • Allergie aux composants du lait maternisé ou au lait maternel - peut provoquer une inflammation de l'œsophage, ce qui entraîne une irritation du diaphragme et le hoquet.

Si les spasmes diaphragmatiques surviennent rarement chez un nouveau-né et ne lui causent pas d'inconfort, ne paniquez pas. Pour exclure les pathologies, il est recommandé de consulter un médecin et de découvrir les vraies raisons de l'apparition de la maladie chez le bébé.

Pour éviter le hoquet, tenez le bébé debout après avoir été nourri.

Comment enlever le hoquet d'un bébé

Le hoquet rare et court chez un nouveau-né ne nécessite généralement aucune mesure et disparaît d'eux-mêmes, sans causer d'inconfort à l'enfant. Mais si des spasmes du diaphragme se produisent fréquemment, l'un après l'autre, vous pouvez utiliser les recommandations suivantes:

  • Attachez le bébé au sein et allaitez un peu. Cela aidera à détendre le diaphragme..
  • Trempez une tétine ou un doigt (propre!) Dans du sirop de sucre et sucez le bébé. Cela soulagera la tension diaphragmatique. Les enfants plus âgés peuvent recevoir plusieurs cristaux de sucre sous la langue.
  • Effectuez un massage du dos. Pour cela, l'enfant est placé verticalement, caressant le dos et le bas du dos dans un mouvement circulaire. Vous pouvez également masser en position couchée sur le ventre. Effectuer des mouvements de massage lentement, sans pression.
  • Tenez le bébé dans une «colonne» pendant plusieurs minutes après la tétée. Cela permet de se débarrasser plus rapidement de l'excès d'air. Dans le même temps, l'enfant peut cracher, ce qui indiquera également l'élimination de l'excès d'air..
  • Abstraction. Pour ce faire, vous pouvez utiliser n'importe quel objet intéressant, lumineux et peu bruyant (hochet pour bébé). Avec son aide, il est possible de se débarrasser du hoquet, qui résulte de la tension nerveuse des muscles diaphragmatiques..
  • Donnez de l'eau à l'aneth. Il n'est pas recommandé de le faire seul, sans avis médical. Cependant, si le médecin permet au bébé de recevoir de l'eau d'aneth, il vaut la peine de lui donner un verre, puis de le maintenir en position verticale pendant plusieurs minutes.

Toutes les actions ci-dessus sont effectuées pendant le hoquet du bébé, ainsi que pour le prévenir (par exemple, garder le bébé en position verticale après avoir été nourri avec du lait maternisé ou allaité). Certaines recommandations pour gérer le hoquet chez les bébés peuvent être combinées.

Quand voir un médecin?

Vous devez contacter un médecin dès que possible:

  • avec reflux gastro-œsophagien;
  • avec des crises fréquentes et agitées de hoquet;
  • avec des crises prolongées (le hoquet continue tout au long de la journée).

Il est important de surveiller l'état et la respiration du bébé. Il est obligatoire d'informer le pédiatre si une respiration sifflante se fait entendre pendant le hoquet.

Que faire pour prévenir le hoquet chez les nouveau-nés

La principale étape finale d'une bonne alimentation est les éructations. C'est elle qui devient une excellente prévention du hoquet et des coliques chez un nouveau-né..

Pour éviter le développement du hoquet, vous devez surveiller attentivement la nutrition du bébé, ainsi que l'alimentation de la mère..

Selon la plupart des pédiatres, la suralimentation est la principale cause des spasmes diaphragmatiques. Afin d'éviter la suralimentation, il est recommandé de respecter plusieurs règles:

  1. Nourrissez votre bébé en petites portions et plus longtemps.
  2. Attachez correctement le bébé au sein (nourrir avec un mélange d'un biberon), tout en le tenant à un angle de 35 à 45 degrés.
  3. Si le bébé peut s'asseoir seul, nourrir en position assise.
  4. Assurer une bonne prise sur le sein ou le biberon.
  5. Nettoyez régulièrement le biberon et la tétine.
  6. Si le bébé s'endort pendant l'allaitement, retirez immédiatement le biberon rempli afin qu'il ne s'étouffe pas avec le mélange pendant le sommeil..

L'allaitement au biberon pendant le sommeil est interdit. Si le sein doit être sucé pour obtenir du lait, le mélange peut s'écouler seul du biberon. Surtout si le mamelon est mal sélectionné, a été utilisé pendant une longue période ou si le trou qu'il contient est disproportionné.

Il est conseillé d'identifier et d'éliminer les causes du hoquet

Qu'est-ce qu'il est interdit de faire avec le hoquet

De nombreux parents pensent que faire face au hoquet des nouveau-nés peut être des méthodes «adultes», qu'ils utilisent souvent eux-mêmes pour soulager les spasmes diaphragmatiques. Ceci est strictement interdit, car cela peut entraîner un certain nombre de conséquences néfastes..

Ce qu'il ne faut pas faire:

  • Effrayez le bébé - une forte détonation ou un cri peut traumatiser la psyché du nouveau-né et provoquer un bégaiement à l'avenir. Cela s'applique également à l'utilisation d'objets bruyants, qui peuvent également effrayer l'enfant..
  • Donner à votre enfant des bonbons acidulés.
  • Frapper le dos ou la poitrine du bébé - les bébés ont un squelette trop fragile, donc tout impact brutal peut avoir de graves conséquences.

Le calme de la mère est la clé du succès et de la santé de l'enfant.Par conséquent, si le hoquet se produit, vous ne devez pas paniquer, mais évaluer pleinement la situation. Le hoquet est un phénomène temporaire qui peut disparaître tout seul. Mais si, en plus du hoquet, il existe d'autres symptômes qui inquiètent la mère ou l'enfant, vous devez immédiatement consulter un spécialiste..

Le hoquet chez les nourrissons - raisons, que faire et comment aider

Les jeunes parents s'inquiètent souvent du hoquet chez les bébés, bien que dans la plupart des cas, il s'agisse d'une réaction très inoffensive du corps de l'enfant aux stimuli internes et externes..

Peu de gens savent que les enfants ont encore le hoquet dans le ventre de la mère - c'est ainsi que le diaphragme de l'enfant est préparé à de nouvelles conditions de vie. Après la naissance, les systèmes nerveux et digestif du bébé ne sont pas encore parfaits, il s'adapte à peine, donc, jusqu'à un mois voire deux, il est tourmenté par des gaz, des coliques, des selles molles et le hoquet.

Le hoquet chez les bébés - causes du hoquet, comment se débarrasser des bébés du hoquet

Les bébés ont le hoquet dû aux contractions du diaphragme, qui réagit à divers stimuli. Certains pédiatres pensent que c'est la faute du nerf vague, qui est excité sans raison particulière. Le nerf vague a un effet direct sur le muscle phrénique, provoquant sa contraction.

Causes du hoquet

Les parents attentifs peuvent remarquer que le hoquet survient immédiatement après avoir nourri le bébé ou même en mangeant. Le fait de trop remplir l'estomac le fait s'étirer et exerce une pression sur le diaphragme, et le bébé commence à hoquet. Les intestins du bébé pleins de gaz ont presque le même effet..

Les causes du hoquet chez les nourrissons peuvent être non seulement internes, mais également externes, c'est-à-dire l'hypothermie habituelle lors de la prise de bains à air ou lors d'une promenade dans la plupart des cas provoque un symptôme désagréable. Dès que le nez ou les doigts du bébé deviennent froids, le hoquet commence.

Ceux. Pour résumer brièvement, il n'y a fondamentalement que deux raisons:

  1. Hoquet en mangeant;
  2. Hoquet de l'hypothermie.

MAIS, un symptôme grave nécessitant une hospitalisation immédiate peut être le hoquet, qui se reproduit très souvent et sans raison apparente, dure longtemps et épuise considérablement l'enfant. La raison dans ce cas peut être une maladie inflammatoire des poumons ou des organes digestifs, car les processus inflammatoires irritent le diaphragme. L'encéphalopathie ou la pathologie de la moelle épinière provoque un hoquet persistant qui empêche le bébé de respirer normalement. Bien que cela soit extrêmement rare, jouez la prudence et consultez votre pédiatre.

Que faire, comment arrêter et soulager un enfant du hoquet?

Lorsque le hoquet commence chez un bébé, peu de mères savent quoi faire et, pour ne pas être confuses, vous devez vous rappeler quelques étapes simples pour aider le bébé..

Méthode 1 Hoquet pendant l'alimentation

Par exemple, si un bébé a le hoquet en mangeant, vous n'avez pas besoin de continuer à le nourrir, mais levez-le verticalement et appuyez-le contre vous avec son ventre. Peut-être que l'enfant a avalé de l'air quand il a mangé trop avidement, et éructer trop le fera se sentir mieux..

Puisqu'il est très difficile d'arrêter le hoquet chez un bébé après avoir mangé et que vous devrez attendre que le lait dans son ventricule soit digéré, la seule chose que les parents peuvent faire est de tenir le bébé debout. En position couchée, un estomac plein appuie sur le diaphragme et le hoquet peut durer longtemps.

Méthode 2 hoquet de l'hypothermie

Il existe plusieurs façons de sauver un enfant du hoquet, qui a commencé par une légère hypothermie. Tout d'abord, vous devez réchauffer le bébé en le portant chaudement, en le recouvrant d'une couverture ou simplement en le serrant dans vos bras. Même si l'heure de l'allaitement n'est pas encore arrivée, vous pouvez donner au bébé un sein ou une préparation lactée chaude - cela le réchauffera rapidement..

Avec un hoquet chez un bébé, vous n'avez pas besoin de paniquer et de penser que l'enfant est gravement malade: dans la plupart des cas, il ne s'agit que d'une réaction d'un petit organisme à des stimuli. Le calme et la confiance des parents sont transmis aux enfants, et la nervosité de la mère peut provoquer de l'anxiété chez le bébé..

Sur ce sujet:

  • L'eau aidera-t-elle le hoquet?

Voulez-vous être le premier à lire nos documents? Abonnez-vous à notre chaîne de télégrammes, page Facebook ou groupe VKontakte.

Nous sommes chez Yandex.Zen - rejoignez-nous!

Le hoquet chez les nouveau-nés

informations générales

Le hoquet est normal chez les personnes de tous âges, y compris le hoquet fréquent chez les nouveau-nés. C'est une respiration courte avec une glotte fermée (ou semi-ouverte), associée à une contraction spastique régulière du diaphragme et des muscles du larynx.

Les nouveau-nés sont plus sujets à ses crises - ils peuvent avoir le hoquet jusqu'à 1% du temps par jour. Cela est dû au fait que leurs systèmes (digestif, nerveux, respiratoire) sont imparfaits et sont en cours de formation. Normalement, les crises chez certains bébés se produisent même plusieurs fois par jour et durent de 10 à 30 minutes. Pour eux, c'est physiologique et même si l'enfant a souvent le hoquet, cela ne lui cause pas d'inconfort. Dans la plupart des cas, il s'agit de la réponse du corps aux stimuli. Le hoquet peut déranger les six premiers mois, puis diminuer progressivement et passer. Si le bébé a le hoquet constamment ou pendant une longue période (plusieurs heures ou plus) - cela devrait alerter.

Pathogénèse

Dans le mécanisme d'apparition du hoquet chez les nourrissons, le principal est le dysfonctionnement des systèmes nerveux et digestif, qui ne sont pas parfaits chez les nouveau-nés. Les nerfs qui contrôlent le diaphragme (vague et sympathique) sont irrités par divers stimuli et l'impulsion se précipite vers le cerveau. De là, une impulsion de retour se dirige vers le diaphragme qui, sous son influence, commence soudainement et brusquement à se contracter rythmiquement. La contraction spasmodique du diaphragme oblige l'enfant à prendre une profonde inspiration avec une glotte rétrécie - une respiration profonde est obtenue avec le son "hic".

Chez les bébés, le hoquet se développe le plus souvent avec une irritation du nerf vague, qui se manifeste lorsque l'estomac est plein de nourriture, d'air et de distension intestinale. L'irritation du nerf vague se produit également lors de la succion rapide et précipitée du lait ou du lait maternisé et lorsque vous êtes dans une position inconfortable pendant l'alimentation..

Des scientifiques de l'University College London ont effectué des scintigraphies cérébrales de nouveau-nés (à terme et prématurés) pendant le hoquet. Lorsqu'un bébé a le hoquet, la contraction des muscles du diaphragme provoque une réponse prononcée dans le cortex sous forme d'ondes. Très probablement, de cette manière, l'enfant apprend à sentir son corps et le cerveau - à contrôler le diaphragme et à réguler la respiration. Selon des études, le hoquet prématuré est plus sujet au hoquet: ils l'ont régulièrement et dure jusqu'à 15 minutes par jour..

Classification

Le hoquet est classé par durée:

  • Physiologique (à court terme). Apparaît soudainement, dure jusqu'à plusieurs minutes et n'est pas un symptôme de maladies.
  • Long terme. Dure longtemps, des heures et des jours, les crises sont fréquentes, en parallèle, divers symptômes apparaissent.
  • Central, associé à un dysfonctionnement du système nerveux central dans diverses pathologies (traumatisme du tronc cérébral, encéphalite, troubles mentaux, tumeurs cérébrales).
  • Périphériques, résultant de la pathologie du nerf phrénique ou vague, avec leur compression ou leur irritation. Le hoquet périphérique se développe avec un abcès sous-phrénique, une dilatation gastrique, des hernies diaphragmatiques, une péricardite, une médiastinite, un reflux gastrique, une pleurésie, des tumeurs médiastinales.
  • Toxique associé à des intoxications endogènes et exogènes et à des troubles métaboliques (insuffisance rénale, hyponatrémie, hypocalcémie).
  • Avec des anomalies congénitales du système digestif (œsophage court, rétrécissement de l'œsophage).
  • Chez les nouveau-nés en bonne santé, le hoquet physiologique est le plus souvent noté et il est causé par un certain nombre de raisons physiologiques. Cette condition n'est pas dangereuse et ne nécessite pas d'examen supplémentaire. Le hoquet pathologique se caractérise par des répétitions fréquentes, des crises prolongées (plusieurs heures). En cas de hoquet prolongé, lorsque l'enfant a du mal à respirer pleinement à cause de cela, une consultation avec un médecin et un examen supplémentaire sont nécessaires.

Causes du hoquet chez les nouveau-nés

Pourquoi un nouveau-né a le hoquet? Les causes fiables du hoquet chez un nourrisson ne sont pas connues, mais il y a des hypothèses:

  • Les erreurs d'alimentation, qui comprennent la suralimentation (avec un estomac débordant appuyant sur le diaphragme), une mauvaise fixation au sein et la déglutition d'air provoquent fréquemment le hoquet et le vomissement du nourrisson après avoir mangé.
  • Le hoquet fréquent chez un nouveau-né se produit avec une production accrue de gaz dans l'intestin - des anses intestinales enflées appuient sur le diaphragme, provoquant une irritation et une contraction involontaire.
  • Irritation des voies respiratoires avec l'air sec, la fumée de tabac et d'autres odeurs étrangères.
  • Soif et sécheresse de la muqueuse oropharyngée.
  • Abstinence prolongée de nourriture.
  • La peur et la surexcitation du système nerveux provoquent le hoquet du bébé.
  • Augmentation générale du tonus musculaire.
  • Hypothermie (ce n'est pas une cause typique).

Causes du hoquet chez les nouveau-nés après l'alimentation

La régurgitation et le hoquet se produisent souvent en même temps. Pourquoi un bébé a-t-il souvent le hoquet après avoir été nourri??

Komarovsky explique cela par les caractéristiques structurelles de l'œsophage, de l'estomac et d'une suralimentation régulière. Chez les enfants des premiers mois, le dysfonctionnement gastro-intestinal (régurgitation, hoquet, colique) est causé par la tension de la digestion dans des conditions d'immaturité du tractus gastro-intestinal et une charge croissante sur les intestins.

La régurgitation est l'éclaboussement involontaire d'une partie des aliments consommés. Presque tous les bébés crachent au cours des premiers mois et, dans la plupart des cas, ce n'est pas dangereux. Cela est dû au faible développement des muscles de l'œsophage, à sa courte longueur (pas plus de 10 cm) et à l'immaturité du sphincter œsophagien. L'enfant peut cracher immédiatement et il a le hoquet. Cela est dû au volume excessif de lait et à l'ingestion d'air en raison d'une mauvaise fixation au sein (ou du non-respect des règles d'alimentation au biberon). Dans ce cas, le hoquet et la régurgitation sont considérés comme une réaction d'un estomac plein et la nécessité d'éliminer l'excès de nourriture et d'air. Ils peuvent survenir quelque temps après l'alimentation en raison d'un spasme pylorique et de l'immaturité du sphincter œsophagien. Régurgitation et hoquet possibles chez les nouveau-nés après avoir été nourris avec des langes serrées ou en utilisant un bandage serré pour une hernie ombilicale.

L'estomac chez les petits nouveau-nés. Sa capacité passe de 20 ml à 100 ml dès le premier mois. Si un tout-petit est régulièrement suralimenté, son estomac s'étire et exerce une pression sur le diaphragme, l'irritant involontairement et provoquant le hoquet. Le lait maternel persiste dans l'estomac pendant 2,5 à 3 heures et les mélanges artificiels - 3 à 4 heures. Ceci doit être pris en compte et les intervalles d'alimentation doivent être correctement maintenus..

Si les pauses entre les tétées ne sont pas maintenues, l'estomac est constamment dans un état excessif, ce qui conduit à des phénomènes indésirables: l'enfant crache après chacun et il a le hoquet. Une alimentation trop fréquente empêche l'estomac de se vider et de rétrécir à des volumes normaux, le bébé a le hoquet après chaque allaitement, ce qui à l'avenir peut provoquer un dysfonctionnement important du tube digestif. Le hoquet continuera jusqu'à ce que le lait soit partiellement digéré et quitte l'estomac. En particulier, l'immaturité du système digestif (activité enzymatique insuffisante, manque de coordination de la motilité du tractus gastro-intestinal et absorption altérée) est exprimée chez les bébés prématurés, par conséquent, l'alimentation doit être abordée avec une attention particulière..

De plus, les enfants de cet âge présentent toujours une carence en lactase, qui décompose les glucides, en particulier le lactose du lait, en glucose et en galactose. Le lactose non dilué pénètre dans les intestins et subit une fermentation bactérienne, de sorte que les gaz s'y accumulent. Les anses intestinales enflées appuient sur le diaphragme à partir de la cavité abdominale, provoquant une irritation du nerf phrénique. Ainsi, suralimenter le bébé, avaler de l'air avec une mauvaise fixation au sein et la présence de gaz sont les réponses à la question de savoir pourquoi le bébé a le hoquet après avoir mangé..

Considérons également les raisons pour lesquelles un nouveau-né a souvent le hoquet. Si les enfants ont un hoquet débilitant prolongé qui ne disparaît pas pendant plusieurs heures ou jours, cela peut être un symptôme alarmant. De quoi cela pourrait-il provenir? Si l'apparition du hoquet avant six mois est associée aux particularités du fonctionnement des organes digestifs, alors déjà à 1 an les organes se forment, le bébé mange une variété d'aliments et les systèmes enzymatiques produisent une quantité suffisante d'enzymes digestives pour digérer les aliments par âge.

Par conséquent, il est déjà difficile d'associer le hoquet à l'indigestion. Vous devez penser à d'autres raisons et faire attention aux autres symptômes qui accompagnent le hoquet: vomissements abondants fréquents, pleurs pendant le hoquet ou la cambrure, toux, essoufflement, contractions convulsives. Tout cela peut être dû à:

  • une tumeur cérébrale;
  • infections (toxoplasmose);
  • tumeur du médiastin;
  • névrite du nerf phrénique (accompagnée de hoquet, d'essoufflement, de douleur dans l'hypochondre, survient isolément dans les tumeurs médiastinales, diphtérie, tuberculose, lymphadénite);
  • pathologie du système bronchopulmonaire;
  • reflux gastro-oesophagien.

Symptômes

Le hoquet est un acte réflexe provoqué par divers facteurs, les parents doivent donc remarquer ce qui le provoque, à quelle fréquence il apparaît et noter sa durée. La surveillance du bébé donne les résultats les plus efficaces pour éliminer le symptôme du hoquet à l'avenir. Si le bébé a le hoquet pendant pas plus de 10 à 15 minutes, ce n'est pas dangereux. La variante la plus courante est le hoquet chez les nouveau-nés après la tétée. Ci-dessus, nous avons déjà explicité pourquoi ce phénomène se produit après avoir mangé, ci-dessous il sera indiqué comment y faire face.

Mais il y a des moments où l'enfant a constamment le hoquet, presque toute la journée. Dans ce cas, vous devez surveiller attentivement les autres symptômes pendant cette période: la présence de vomissements, d'éructations, de douleurs abdominales, de cris aigus, de toux, de ballonnements ou d'apparition de convulsions, une altération des mouvements des bras et des jambes, une faiblesse des membres. Des symptômes supplémentaires indiquent une pathologie du tractus gastro-intestinal, du système respiratoire ou des maladies du système nerveux central. Ceci doit être découvert à la suite d'un examen complémentaire de l'enfant.

Analyses et diagnostics

L'examen n'est nécessaire que pour le hoquet persistant et vise à trouver des foyers dans les zones innervées par le nerf phrénique et des foyers dans le système nerveux central. À cet égard, les personnes suivantes sont désignées:

  • Test sanguin biochimique et clinique.
  • IRM du cerveau.
  • Électroencéphalographie.
  • CT scan de la poitrine.
  • Manométrie œsophagienne, qui détecte le reflux gastro-œsophagien.
  • Mesure d'impédance à l'aide de sondes combinées combinant deux électrodes pour enregistrer la pression intraluminale et le pH dans l'œsophage. L'application de cette méthode est plus prometteuse chez les nouveau-nés et les prématurés..
  • Oesophagogastroduodénoscopie.
  • Selon les indications - bronchoscopie.
  • Consultation de spécialistes (oto-rhino-laryngologiste, neurologue).

Que faire si un nouveau-né a le hoquet?

Comment se débarrasser du hoquet fréquent chez un nouveau-né? Tout d'abord, vous devez en comprendre les raisons: que ce soit dû à l'alimentation et à la suralimentation, à l'augmentation de la production de gaz ou à la congélation et au stress. Si le bébé a constamment le hoquet après la tétée et en même temps mange avidement et aspire de l'air (aérophagie), certaines règles peuvent aider à empêcher l'air d'avaler et, par conséquent, à réduire le risque de hoquet..

Pour prévenir l'aérophagie, vous avez besoin de:

  • Appliquez correctement sur la poitrine. Il est important que le bébé attrape toute l'aréole du mamelon et que la position du bébé pendant le repas soit presque verticale. Ces techniques réduisent la probabilité d'ingestion d'air..
  • Choisissez la bonne tétine et le bon biberon. Il est préférable d'utiliser des biberons «anti-coliques», qui disposent de divers mécanismes (valve, système de ventilation spécial) qui empêchent l'air d'être avalé lors de la succion. Lorsque vous nourrissez avec un biberon ordinaire, assurez-vous que la tétine est remplie de la formule. En ce qui concerne la tétine, il devrait y avoir une petite ouverture à l'extérieur, car la large ouverture n'exclut pas la déglutition d'air. Vous pouvez vérifier la qualité du trou en retournant la bouteille - quelques gouttes par seconde devraient couler.
  • Pressez le lait avant de le nourrir s'il est abondant, car dans ce cas, l'enfant s'étouffera, sortant tout le temps du sein, capturant l'air. En revanche, l'absorption rapide du lait en elle-même peut provoquer le hoquet après avoir mangé..
  • Ne mettez pas le bébé dans le berceau immédiatement après avoir mangé, mais tenez-le debout pendant plusieurs minutes pour l'apparition d'éructations avec de l'air. Si cela n'a pas fonctionné pour vilipender le bébé et que le hoquet est apparu, vous pouvez retirer le hoquet du bébé après avoir mangé en le tenant pendant 5 à 10 minutes en position verticale.
  • Si cette méthode s'avère inefficace, vous pouvez arrêter le hoquet avec de l'eau tiède provenant d'une cuillère, même s'il est considéré comme irrationnel d'arroser un bébé allaité. Deux cuillères à café d'eau chaude n'interféreront pas avec la routine d'alimentation globale et n'affecteront pas son équilibre hydrique.

Que faire du hoquet chez les nouveau-nés après la tétée?

Vous pouvez également éviter cette situation en contrôlant la quantité de lait ou de lait maternisé consommé. Lorsque vous allaitez, vous devez observer des intervalles de 2,5 heures et interrompre la succion si le bébé mange pendant plus de 15 à 20 minutes. Si le bébé est nourri artificiellement, il est important de respecter strictement la posologie en fonction de l'âge.

Aussi, ne prenez pas de trop longues pauses - l'enfant aura faim, téter avec gourmandise, s'inquiéter, haleter et trop manger. La faim elle-même peut déclencher le hoquet. Si vous êtes sûr que votre bébé ne mange pas trop et que toutes les précautions ont été prises pour qu'il ne retienne pas l'air et que le hoquet continue après chaque tétée, vous devriez essayer de changer de position d'alimentation, car les crises sont souvent déclenchées par la compression du diaphragme..

Il est nécessaire d'appliquer correctement le bébé au sein: la tête et le corps du bébé sont sur la même ligne et la couronne doit être légèrement plus haute que le mamelon. Si votre bébé commence à avoir le hoquet en mangeant, vous n'avez pas besoin de continuer à téter. Faites une courte pause, soulevez l'enfant en position verticale, en appuyant son ventre vers vous. L'enfant doit régurgiter l'air et se calmer. Puis continuez à nourrir.

Avec l'alimentation artificielle, surveillez la température du mélange, car les aliments trop chauds et trop froids pour l'enfant sont un irritant pour la muqueuse de l'œsophage et de l'estomac et peuvent provoquer le hoquet. Un enfant de plus de 6 mois qui mange déjà des aliments solides peut avoir le hoquet après avoir mangé des aliments secs (biscuits, craquelins, séchage). Dans ce cas, l'utilisation de plusieurs gorgées de nourriture par l'enfant aidera à éliminer le hoquet. De la même manière, vous pouvez arrêter le hoquet s'il est le résultat d'une alimentation trop rapide chez les enfants de plus d'un an..

Si le hoquet est associé à un ventre gonflé, une mère qui allaite devrait réfléchir à sa nutrition. Elle doit exclure du régime les aliments qui peuvent lui causer des ballonnements, mais cela passe inaperçu et sans douleur, et chez un bébé qui en souffre (hoquet et coliques). L'augmentation de la formation de gaz est causée par: le maïs, le lait entier, les boissons gazeuses, les légumes et fruits frais (pour la première fois, maman doit les manger cuits), les légumineuses, le pain noir, le kvas, les produits de boulangerie à la levure, le chou, les noix. La préférence est donnée à la bouillie, aux légumes cuits / bouillis, à la viande bouillie, au fromage cottage et aux produits laitiers.

Lorsque le bébé est gonflé, vous pouvez masser l'abdomen, le poser sur le ventre pour une meilleure circulation des gaz naturellement. Les thés (fenouil, anis, aneth, cumin) et les préparations carminatives à base de siméthicone aident également..

Comment arrêter le hoquet lié au stress chez un nouveau-né? Des sons durs soudains, des cris, une lumière vive, un changement dans l'environnement habituel de l'enfant, des étrangers peuvent provoquer la peur. Dans ces situations, le nerf vague est excité, ce qui provoque un spasme du diaphragme. Si vous associez précisément l'apparence du hoquet à ces facteurs, vous pouvez arrêter le hoquet en éliminant le facteur gênant. Il est recommandé de distraire l'enfant, de lui offrir un environnement calme en le prenant dans vos bras, de le calmer et de le caresser, vous pouvez l'attacher au sein pendant une courte période. Lors d'un contact étroit avec sa mère, il se sentira protégé, se détendra et s'endormira. Un bébé plus âgé peut déjà être distrait par un jeu ou un livre.

Si vous remarquez que l'hypothermie devient constamment la cause du hoquet, vous ne pouvez en sauver un bébé qu'en le réchauffant - habillez-le plus chaud, couvrez-le en plus, allumez peut-être le chauffage pendant une courte période. Cependant, n'en faites pas trop et rappelez-vous que l'air sec et les muqueuses sèches peuvent être une cause indépendante de hoquet. La température dans la chambre de l'enfant ne doit pas dépasser 21-23 C.Compte tenu du fait que le système de thermorégulation est imparfait, il est important de ne pas augmenter la température au-dessus de la température optimale, car la transpiration entraîne une perte d'humidité dans le corps et une sécheresse de l'oropharynx et des voies respiratoires, qui est une cause indépendante du hoquet..

Le traitement médicamenteux du hoquet chez les nouveau-nés est nécessaire avec sa genèse psychogène centrale, avec des troubles sévères de la motilité gastro-intestinale et un reflux gastro-œsophagien.

8 causes de hoquet chez les bébés - dit un pédiatre

La question qui inquiète la plupart des nouvelles mères est la suivante: pourquoi un nouveau-né a-t-il le hoquet et que faire? Le hoquet d'un enfant commence lorsque le diaphragme se contracte et que les cordes vocales se ferment rapidement. La fermeture rapide des cordes vocales est la cause du son du hoquet.

Étant donné que le hoquet a tendance à déranger les adultes, de nombreuses personnes le trouvent également inconfortable pour les bébés. Cependant, les enfants ne ressentent généralement pas d'inconfort. En fait, de nombreux nouveau-nés peuvent dormir pendant les épisodes de hoquet sans être dérangés, et le hoquet interfère rarement ou a un effet sur la respiration du bébé..

La plupart des épisodes de hoquet durent de quelques minutes à une heure. Il n'y a rien à craindre de toute façon. En fait, de nombreux bébés trouvent le hoquet assez amusant. Le hoquet chez un nourrisson est un réflexe corporel normal et les parents ne devraient pas s'inquiéter du tout.

Pourquoi l'enfant a-t-il le hoquet?

Le hoquet du bébé même dans l'utérus, à partir du deuxième trimestre. Lorsqu'une femme est enceinte, elle a parfois l'impression que le corps du bébé vibre en rythme. Peut-être qu'en ce moment le fœtus a le hoquet.

Alors, pourquoi le bébé a-t-il le hoquet alors qu'il est encore dans l'utérus?:

  • le cerveau envoie un signal au diaphragme fœtal pour qu'il se contracte et, lorsqu'il se contracte, le fœtus aspire le liquide amniotique, ce qui provoque le hoquet;
  • le hoquet fœtal survient également lorsque le bébé développe un réflexe de succion et absorbe ainsi du liquide amniotique;
  • rarement, une augmentation significative du hoquet peut être un signe que le cordon ombilical est enroulé autour du cou du fœtus et restreint le flux d'oxygène, connu sous le nom de compression du cordon.

Causes courantes de hoquet chez les nouveau-nés:

  1. Diaphragme immature. Un nouveau-né a souvent le hoquet lorsque son diaphragme immature se contracte soudainement et irrégulièrement. Au fur et à mesure que l'enfant grandit, les contractions du diaphragme, ainsi que les muscles situés entre les côtes et l'abdomen, deviennent plus synchronisées et plus fortes, ce qui diminue progressivement la fréquence et la gravité du hoquet..
  2. Suralimentation. C'est l'une des raisons courantes pour lesquelles un bébé a le hoquet après avoir été nourri. Une distension rapide ou une plénitude de l'estomac peut provoquer un spasme du muscle diaphragme, conduisant au hoquet.
  3. Avaler de l'air. C'est une autre raison pour laquelle les bébés ont le hoquet. La plupart des bébés ont tendance à avaler beaucoup d'air lorsqu'ils se nourrissent, ce qui peut également entraîner le hoquet. Le hoquet du nourrisson dépend également de la position dans laquelle le bébé se nourrit et d'autres facteurs, tels que le fait de permettre ou non à votre bébé de roter fréquemment pendant l'allaitement pour réduire la quantité d'air ingérée..
  4. Diminution de la température. Le hoquet peut également survenir si la température de votre corps baisse soudainement. Étant donné qu'un nouveau-né est moins capable de maintenir sa température corporelle, tout changement important de l'environnement peut affecter considérablement sa température corporelle. Par conséquent, il est recommandé de garder les enfants au chaud et à l'aise..
  5. Le régime de la mère. Le bébé a souvent le hoquet à cause du régime alimentaire de la mère. Indépendamment de ce que la mère boit ou mange, les nutriments consommés sont transmis au bébé par le lait maternel. Les nouveau-nés sont plus susceptibles d'avoir le hoquet après l'allaitement si la mère consomme des arachides, des œufs, du blé, de la caféine, du chocolat, des agrumes et des produits à base de soja avant de nourrir le bébé. Pour de meilleurs résultats, évitez les aliments qui peuvent provoquer le hoquet de votre bébé au moins une heure avant de le nourrir..
  6. Reflux d'acide. Un hoquet régulier, même lorsque le bébé n'est pas suralimenté ou avalé de l'air, peut signaler un problème sous-jacent possible. Le reflux gastro-œsophagien (connu sous le nom de RGO) est une affection dans laquelle une partie du contenu de l'estomac est éjecté dans l'œsophage. Cela peut provoquer des douleurs et le hoquet. Cependant, le hoquet n'est généralement pas le seul symptôme du RGO. D'autres indicateurs que le bébé a observés comprennent un comportement de type colique associé à de la douleur, des humeurs nocturnes, des régurgitations fréquentes et des douleurs abdominales après l'allaitement. Si, après avoir modifié l'alimentation, le bébé a souvent le hoquet ou présente d'autres symptômes associés au RGO, parlez-en à un spécialiste du problème..
  7. Allergie. Le bébé peut être allergique à certaines protéines présentes dans le lait maternisé ou même dans le lait maternel, ce qui provoque à son tour une inflammation de l'œsophage appelée œsophagite à éosinophiles. En réaction à la condition, le diaphragme spasme, provoquant le hoquet..
  8. Irritants dans l'air. Les bébés ont un système respiratoire sensible, et tout irritant en suspension dans l'air comme les vapeurs, la pollution ou les odeurs intenses peut déclencher une toux. Une toux répétée exerce une pression sur le diaphragme, le faisant vibrer. Cela peut être la raison pour laquelle un bébé a le hoquet..

Comment soulager un enfant du hoquet?

Même si le hoquet est presque toujours inoffensif, il est préférable de soulager l'état de l'enfant de ces spasmes..

Comment aider votre bébé avec le hoquet?

Essayez les méthodes suivantes si votre tout-petit souffre de hoquet, mais un à la fois:

  • L'un des moyens les plus simples d'arrêter le hoquet d'un nouveau-né est d'allaiter. Le hoquet se produit lorsque le diaphragme devient irrité. Boire une petite quantité de lait maternel alors qu'il s'écoule lentement peut entraîner un relâchement du diaphragme et un retour à un mouvement normal;
  • donnez du sucre à votre bébé. C'était un remède populaire pour le hoquet dans les temps anciens. Si l'enfant est assez vieux pour manger des aliments solides, placez des cristaux de sucre sous sa langue. S'il est trop jeune pour consommer les solides, vous pouvez tremper la tétine dans du sirop de sucre fraîchement préparé et mettre la sucette dans votre bouche. Ou trempez votre doigt dans du sirop et donnez-le à l'enfant.

Assurez-vous que le mamelon et l'orteil sont propres.

Le sucre soulagera la tension dans le diaphragme, arrêtant ainsi le hoquet du bébé; massage du dos de bébé. C'est un moyen plus direct de soulager le hoquet d'un nouveau-né. Placez votre enfant en position assise droite et frottez-lui doucement le dos dans un mouvement circulaire de la taille à l'épaule. Vous pouvez également mettre le bébé sur le ventre et faire les mêmes mouvements;

Comment prévenir le hoquet chez les enfants?

Vous pouvez empêcher votre bébé de hocher en faisant attention à ce qu'il mange. Selon de nombreux pédiatres, la suralimentation est une cause fréquente de hoquet chez les tout-petits. Ne nourrissez jamais votre bébé en grande quantité à la fois, car cela entraînerait une distension sévère de l'estomac..

N'oubliez pas les points suivants lorsque vous nourrissez un jeune bébé:

  1. Nourrissez votre bébé en petites quantités sur une période plus longue, plutôt que de «bourrer» son estomac en une seule séance. Cela aidera à prévenir la suralimentation, qui provoque le hoquet chez les bébés..
  2. Tenez votre bébé à la verticale pendant l'allaitement / l'allaitement au biberon à un angle de 35 à 45 degrés, car cela garantira un flux régulier de lait dans l'œsophage.
  3. Lorsque le bébé est assez vieux pour s'asseoir, vous pouvez le nourrir en position assise. Placez le bébé dos à vous pour soutenir son dos. Une alimentation assise empêchera l'air d'être avalé.
  4. Écoutez le son que votre bébé émet pendant l'allaitement. S'il fait trop de bruit, il avale probablement beaucoup d'air. Ajustez le mamelon dans votre bouche afin qu'il y ait un petit espace dans l'air. Lorsque vous allaitez, assurez-vous que la bouche du bébé couvre tout le mamelon.
  5. Nettoyez et lavez régulièrement le biberon pour éviter que le lait ne s'accumule dans la tétine. Une obstruction pendant l'alimentation peut amener le bébé à avaler plus d'air que de lait, provoquant le hoquet.
  6. Ne laissez jamais votre enfant dormir avec un biberon plein. Contrairement au sein, où le lait coule uniquement lors de la succion, le biberon fournit un débit constant de lait. En plus de mettre la vie en danger et d'augmenter le risque de carie dentaire, il peut également provoquer une suralimentation, qui à son tour conduit au hoquet..

Quand un enfant a le hoquet, que ne pas faire?

Il existe certains remèdes contre le hoquet qui conviennent aux adultes. Ne les essayez jamais sur vos bébés, car se débarrasser du hoquet chez un nouveau-né peut avoir des conséquences néfastes..

  1. N'essayez jamais de faire peur si un nouveau-né a le hoquet pour qu'il arrête le hoquet. Le bruit sourd d'un sac en plastique qui explose, couramment utilisé pour le hoquet des adultes, peut endommager les tympans sensibles des bébés.
  2. Les bonbons acidulés sont parfaits pour les adultes, mais pas pour les enfants. Même si votre tout-petit a plus de 12 mois, il n'est pas recommandé de lui donner des bonbons acidulés ou d'autres aliments acides pour soulager le hoquet. La plupart des bonbons acidulés contiennent de l'acide comestible en poudre, qui peut ne pas convenir à la santé de votre bébé.
  3. Ne giflez pas un enfant dans le dos. Les ligaments du squelette du bébé sont toujours malléables et tout choc ou force brute peut les endommager gravement. Pour cette raison, ne giflez jamais votre enfant dans le dos pour éviter le hoquet. Vous pouvez frapper doucement, mais toute force excessive peut endommager.

Quand voir un spécialiste?

  • s'il s'agit d'un reflux gastro-œsophagien. Si l'enfant a constamment le hoquet et régurgite toujours un peu de liquide, un reflux gastro-œsophagien peut être supposé. Le reflux gastro-œsophagien s'accompagne généralement d'autres symptômes, notamment l'irritabilité, la cambrure du dos et les pleurs quelques minutes après la tétée. Si vous pensez qu'il s'agit d'un reflux, contactez immédiatement votre pédiatre;
  • le hoquet interfère avec le sommeil et l'alimentation. Il est normal qu'un enfant ait le hoquet de temps en temps, mais si le hoquet interfère avec les activités quotidiennes telles que manger, dormir et jouer, alors vous devriez l'emmener chez le médecin. Lorsque le hoquet devient chronique et interfère avec les activités quotidiennes, le nourrisson montrera automatiquement des signes d'inconfort. Cela signifie que le hoquet peut être causé par une autre cause qui nécessite des soins médicaux;
  • lorsque le hoquet dure des heures ou des jours. Les bébés, y compris les nouveau-nés, peuvent avoir le hoquet presque tous les jours pendant plusieurs minutes ou jusqu'à une heure. S'ils se sentent généralement à l'aise et amusants, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais si le hoquet ne montre aucun signe d'extinction et dure anormalement longtemps, la cause peut être grave..

La patience et l'observation vous aideront, vous et votre tout-petit, à sourire à travers le hoquet. Les remèdes maison sont des méthodes simples pour supprimer et même prévenir le hoquet des tout-petits. Rappelez-vous toujours que si un bébé a le hoquet, il est tout à fait normal et ne nuit pas au bébé. Par conséquent, ne vous inquiétez pas, car il s'agit d'un événement naturel. Certaines précautions d'allaitement de base peuvent aider à gérer le hoquet de votre bébé. Lorsque le hoquet est chronique, consultez votre pédiatre.

Le hoquet chez les nouveau-nés

informations générales

Le hoquet est normal chez les personnes de tous âges, y compris le hoquet fréquent chez les nouveau-nés. C'est une respiration courte avec une glotte fermée (ou semi-ouverte), associée à une contraction spastique régulière du diaphragme et des muscles du larynx.

Les nouveau-nés sont plus sujets à ses crises - ils peuvent avoir le hoquet jusqu'à 1% du temps par jour. Cela est dû au fait que leurs systèmes (digestif, nerveux, respiratoire) sont imparfaits et sont en cours de formation. Normalement, les crises chez certains bébés se produisent même plusieurs fois par jour et durent de 10 à 30 minutes. Pour eux, c'est physiologique et même si l'enfant a souvent le hoquet, cela ne lui cause pas d'inconfort. Dans la plupart des cas, il s'agit de la réponse du corps aux stimuli. Le hoquet peut déranger les six premiers mois, puis diminuer progressivement et passer. Si le bébé a le hoquet constamment ou pendant une longue période (plusieurs heures ou plus) - cela devrait alerter.

Pathogénèse

Dans le mécanisme d'apparition du hoquet chez les nourrissons, le principal est le dysfonctionnement des systèmes nerveux et digestif, qui ne sont pas parfaits chez les nouveau-nés. Les nerfs qui contrôlent le diaphragme (vague et sympathique) sont irrités par divers stimuli et l'impulsion se précipite vers le cerveau. De là, une impulsion de retour se dirige vers le diaphragme qui, sous son influence, commence soudainement et brusquement à se contracter rythmiquement. La contraction spasmodique du diaphragme oblige l'enfant à prendre une profonde inspiration avec une glotte rétrécie - une respiration profonde est obtenue avec le son "hic".

Chez les bébés, le hoquet se développe le plus souvent avec une irritation du nerf vague, qui se manifeste lorsque l'estomac est plein de nourriture, d'air et de distension intestinale. L'irritation du nerf vague se produit également lors de la succion rapide et précipitée du lait ou du lait maternisé et lorsque vous êtes dans une position inconfortable pendant l'alimentation..

Des scientifiques de l'University College London ont effectué des scintigraphies cérébrales de nouveau-nés (à terme et prématurés) pendant le hoquet. Lorsqu'un bébé a le hoquet, la contraction des muscles du diaphragme provoque une réponse prononcée dans le cortex sous forme d'ondes. Très probablement, de cette manière, l'enfant apprend à sentir son corps et le cerveau - à contrôler le diaphragme et à réguler la respiration. Selon des études, le hoquet prématuré est plus sujet au hoquet: ils l'ont régulièrement et dure jusqu'à 15 minutes par jour..

Classification

Le hoquet est classé par durée:

  • Physiologique (à court terme). Apparaît soudainement, dure jusqu'à plusieurs minutes et n'est pas un symptôme de maladies.
  • Long terme. Dure longtemps, des heures et des jours, les crises sont fréquentes, en parallèle, divers symptômes apparaissent.
  • Central, associé à un dysfonctionnement du système nerveux central dans diverses pathologies (traumatisme du tronc cérébral, encéphalite, troubles mentaux, tumeurs cérébrales).
  • Périphériques, résultant de la pathologie du nerf phrénique ou vague, avec leur compression ou leur irritation. Le hoquet périphérique se développe avec un abcès sous-phrénique, une dilatation gastrique, des hernies diaphragmatiques, une péricardite, une médiastinite, un reflux gastrique, une pleurésie, des tumeurs médiastinales.
  • Toxique associé à des intoxications endogènes et exogènes et à des troubles métaboliques (insuffisance rénale, hyponatrémie, hypocalcémie).
  • Avec des anomalies congénitales du système digestif (œsophage court, rétrécissement de l'œsophage).
  • Chez les nouveau-nés en bonne santé, le hoquet physiologique est le plus souvent noté et il est causé par un certain nombre de raisons physiologiques. Cette condition n'est pas dangereuse et ne nécessite pas d'examen supplémentaire. Le hoquet pathologique se caractérise par des répétitions fréquentes, des crises prolongées (plusieurs heures). En cas de hoquet prolongé, lorsque l'enfant a du mal à respirer pleinement à cause de cela, une consultation avec un médecin et un examen supplémentaire sont nécessaires.

Causes du hoquet chez les nouveau-nés

Pourquoi un nouveau-né a le hoquet? Les causes fiables du hoquet chez un nourrisson ne sont pas connues, mais il y a des hypothèses:

  • Les erreurs d'alimentation, qui comprennent la suralimentation (avec un estomac débordant appuyant sur le diaphragme), une mauvaise fixation au sein et la déglutition d'air provoquent fréquemment le hoquet et le vomissement du nourrisson après avoir mangé.
  • Le hoquet fréquent chez un nouveau-né se produit avec une production accrue de gaz dans l'intestin - des anses intestinales enflées appuient sur le diaphragme, provoquant une irritation et une contraction involontaire.
  • Irritation des voies respiratoires avec l'air sec, la fumée de tabac et d'autres odeurs étrangères.
  • Soif et sécheresse de la muqueuse oropharyngée.
  • Abstinence prolongée de nourriture.
  • La peur et la surexcitation du système nerveux provoquent le hoquet du bébé.
  • Augmentation générale du tonus musculaire.
  • Hypothermie (ce n'est pas une cause typique).

Causes du hoquet chez les nouveau-nés après l'alimentation

La régurgitation et le hoquet se produisent souvent en même temps. Pourquoi un bébé a-t-il souvent le hoquet après avoir été nourri??

Komarovsky explique cela par les caractéristiques structurelles de l'œsophage, de l'estomac et d'une suralimentation régulière. Chez les enfants des premiers mois, le dysfonctionnement gastro-intestinal (régurgitation, hoquet, colique) est causé par la tension de la digestion dans des conditions d'immaturité du tractus gastro-intestinal et une charge croissante sur les intestins.

La régurgitation est l'éclaboussement involontaire d'une partie des aliments consommés. Presque tous les bébés crachent au cours des premiers mois et, dans la plupart des cas, ce n'est pas dangereux. Cela est dû au faible développement des muscles de l'œsophage, à sa courte longueur (pas plus de 10 cm) et à l'immaturité du sphincter œsophagien. L'enfant peut cracher immédiatement et il a le hoquet. Cela est dû au volume excessif de lait et à l'ingestion d'air en raison d'une mauvaise fixation au sein (ou du non-respect des règles d'alimentation au biberon). Dans ce cas, le hoquet et la régurgitation sont considérés comme une réaction d'un estomac plein et la nécessité d'éliminer l'excès de nourriture et d'air. Ils peuvent survenir quelque temps après l'alimentation en raison d'un spasme pylorique et de l'immaturité du sphincter œsophagien. Régurgitation et hoquet possibles chez les nouveau-nés après avoir été nourris avec des langes serrées ou en utilisant un bandage serré pour une hernie ombilicale.

L'estomac chez les petits nouveau-nés. Sa capacité passe de 20 ml à 100 ml dès le premier mois. Si un tout-petit est régulièrement suralimenté, son estomac s'étire et exerce une pression sur le diaphragme, l'irritant involontairement et provoquant le hoquet. Le lait maternel persiste dans l'estomac pendant 2,5 à 3 heures et les mélanges artificiels - 3 à 4 heures. Ceci doit être pris en compte et les intervalles d'alimentation doivent être correctement maintenus..

Si les pauses entre les tétées ne sont pas maintenues, l'estomac est constamment dans un état excessif, ce qui conduit à des phénomènes indésirables: l'enfant crache après chacun et il a le hoquet. Une alimentation trop fréquente empêche l'estomac de se vider et de rétrécir à des volumes normaux, le bébé a le hoquet après chaque allaitement, ce qui à l'avenir peut provoquer un dysfonctionnement important du tube digestif. Le hoquet continuera jusqu'à ce que le lait soit partiellement digéré et quitte l'estomac. En particulier, l'immaturité du système digestif (activité enzymatique insuffisante, manque de coordination de la motilité du tractus gastro-intestinal et absorption altérée) est exprimée chez les bébés prématurés, par conséquent, l'alimentation doit être abordée avec une attention particulière..

De plus, les enfants de cet âge présentent toujours une carence en lactase, qui décompose les glucides, en particulier le lactose du lait, en glucose et en galactose. Le lactose non dilué pénètre dans les intestins et subit une fermentation bactérienne, de sorte que les gaz s'y accumulent. Les anses intestinales enflées appuient sur le diaphragme à partir de la cavité abdominale, provoquant une irritation du nerf phrénique. Ainsi, suralimenter le bébé, avaler de l'air avec une mauvaise fixation au sein et la présence de gaz sont les réponses à la question de savoir pourquoi le bébé a le hoquet après avoir mangé..

Considérons également les raisons pour lesquelles un nouveau-né a souvent le hoquet. Si les enfants ont un hoquet débilitant prolongé qui ne disparaît pas pendant plusieurs heures ou jours, cela peut être un symptôme alarmant. De quoi cela pourrait-il provenir? Si l'apparition du hoquet avant six mois est associée aux particularités du fonctionnement des organes digestifs, alors déjà à 1 an les organes se forment, le bébé mange une variété d'aliments et les systèmes enzymatiques produisent une quantité suffisante d'enzymes digestives pour digérer les aliments par âge.

Par conséquent, il est déjà difficile d'associer le hoquet à l'indigestion. Vous devez penser à d'autres raisons et faire attention aux autres symptômes qui accompagnent le hoquet: vomissements abondants fréquents, pleurs pendant le hoquet ou la cambrure, toux, essoufflement, contractions convulsives. Tout cela peut être dû à:

  • une tumeur cérébrale;
  • infections (toxoplasmose);
  • tumeur du médiastin;
  • névrite du nerf phrénique (accompagnée de hoquet, d'essoufflement, de douleur dans l'hypochondre, survient isolément dans les tumeurs médiastinales, diphtérie, tuberculose, lymphadénite);
  • pathologie du système bronchopulmonaire;
  • reflux gastro-oesophagien.

Symptômes

Le hoquet est un acte réflexe provoqué par divers facteurs, les parents doivent donc remarquer ce qui le provoque, à quelle fréquence il apparaît et noter sa durée. La surveillance du bébé donne les résultats les plus efficaces pour éliminer le symptôme du hoquet à l'avenir. Si le bébé a le hoquet pendant pas plus de 10 à 15 minutes, ce n'est pas dangereux. La variante la plus courante est le hoquet chez les nouveau-nés après la tétée. Ci-dessus, nous avons déjà explicité pourquoi ce phénomène se produit après avoir mangé, ci-dessous il sera indiqué comment y faire face.

Mais il y a des moments où l'enfant a constamment le hoquet, presque toute la journée. Dans ce cas, vous devez surveiller attentivement les autres symptômes pendant cette période: la présence de vomissements, d'éructations, de douleurs abdominales, de cris aigus, de toux, de ballonnements ou d'apparition de convulsions, une altération des mouvements des bras et des jambes, une faiblesse des membres. Des symptômes supplémentaires indiquent une pathologie du tractus gastro-intestinal, du système respiratoire ou des maladies du système nerveux central. Ceci doit être découvert à la suite d'un examen complémentaire de l'enfant.

Analyses et diagnostics

L'examen n'est nécessaire que pour le hoquet persistant et vise à trouver des foyers dans les zones innervées par le nerf phrénique et des foyers dans le système nerveux central. À cet égard, les personnes suivantes sont désignées:

  • Test sanguin biochimique et clinique.
  • IRM du cerveau.
  • Électroencéphalographie.
  • CT scan de la poitrine.
  • Manométrie œsophagienne, qui détecte le reflux gastro-œsophagien.
  • Mesure d'impédance à l'aide de sondes combinées combinant deux électrodes pour enregistrer la pression intraluminale et le pH dans l'œsophage. L'application de cette méthode est plus prometteuse chez les nouveau-nés et les prématurés..
  • Oesophagogastroduodénoscopie.
  • Selon les indications - bronchoscopie.
  • Consultation de spécialistes (oto-rhino-laryngologiste, neurologue).

Que faire si un nouveau-né a le hoquet?

Comment se débarrasser du hoquet fréquent chez un nouveau-né? Tout d'abord, vous devez en comprendre les raisons: que ce soit dû à l'alimentation et à la suralimentation, à l'augmentation de la production de gaz ou à la congélation et au stress. Si le bébé a constamment le hoquet après la tétée et en même temps mange avidement et aspire de l'air (aérophagie), certaines règles peuvent aider à empêcher l'air d'avaler et, par conséquent, à réduire le risque de hoquet..

Pour prévenir l'aérophagie, vous avez besoin de:

  • Appliquez correctement sur la poitrine. Il est important que le bébé attrape toute l'aréole du mamelon et que la position du bébé pendant le repas soit presque verticale. Ces techniques réduisent la probabilité d'ingestion d'air..
  • Choisissez la bonne tétine et le bon biberon. Il est préférable d'utiliser des biberons «anti-coliques», qui disposent de divers mécanismes (valve, système de ventilation spécial) qui empêchent l'air d'être avalé lors de la succion. Lorsque vous nourrissez avec un biberon ordinaire, assurez-vous que la tétine est remplie de la formule. En ce qui concerne la tétine, il devrait y avoir une petite ouverture à l'extérieur, car la large ouverture n'exclut pas la déglutition d'air. Vous pouvez vérifier la qualité du trou en retournant la bouteille - quelques gouttes par seconde devraient couler.
  • Pressez le lait avant de le nourrir s'il est abondant, car dans ce cas, l'enfant s'étouffera, sortant tout le temps du sein, capturant l'air. En revanche, l'absorption rapide du lait en elle-même peut provoquer le hoquet après avoir mangé..
  • Ne mettez pas le bébé dans le berceau immédiatement après avoir mangé, mais tenez-le debout pendant plusieurs minutes pour l'apparition d'éructations avec de l'air. Si cela n'a pas fonctionné pour vilipender le bébé et que le hoquet est apparu, vous pouvez retirer le hoquet du bébé après avoir mangé en le tenant pendant 5 à 10 minutes en position verticale.
  • Si cette méthode s'avère inefficace, vous pouvez arrêter le hoquet avec de l'eau tiède provenant d'une cuillère, même s'il est considéré comme irrationnel d'arroser un bébé allaité. Deux cuillères à café d'eau chaude n'interféreront pas avec la routine d'alimentation globale et n'affecteront pas son équilibre hydrique.

Que faire du hoquet chez les nouveau-nés après la tétée?

Vous pouvez également éviter cette situation en contrôlant la quantité de lait ou de lait maternisé consommé. Lorsque vous allaitez, vous devez observer des intervalles de 2,5 heures et interrompre la succion si le bébé mange pendant plus de 15 à 20 minutes. Si le bébé est nourri artificiellement, il est important de respecter strictement la posologie en fonction de l'âge.

Aussi, ne prenez pas de trop longues pauses - l'enfant aura faim, téter avec gourmandise, s'inquiéter, haleter et trop manger. La faim elle-même peut déclencher le hoquet. Si vous êtes sûr que votre bébé ne mange pas trop et que toutes les précautions ont été prises pour qu'il ne retienne pas l'air et que le hoquet continue après chaque tétée, vous devriez essayer de changer de position d'alimentation, car les crises sont souvent déclenchées par la compression du diaphragme..

Il est nécessaire d'appliquer correctement le bébé au sein: la tête et le corps du bébé sont sur la même ligne et la couronne doit être légèrement plus haute que le mamelon. Si votre bébé commence à avoir le hoquet en mangeant, vous n'avez pas besoin de continuer à téter. Faites une courte pause, soulevez l'enfant en position verticale, en appuyant son ventre vers vous. L'enfant doit régurgiter l'air et se calmer. Puis continuez à nourrir.

Avec l'alimentation artificielle, surveillez la température du mélange, car les aliments trop chauds et trop froids pour l'enfant sont un irritant pour la muqueuse de l'œsophage et de l'estomac et peuvent provoquer le hoquet. Un enfant de plus de 6 mois qui mange déjà des aliments solides peut avoir le hoquet après avoir mangé des aliments secs (biscuits, craquelins, séchage). Dans ce cas, l'utilisation de plusieurs gorgées de nourriture par l'enfant aidera à éliminer le hoquet. De la même manière, vous pouvez arrêter le hoquet s'il est le résultat d'une alimentation trop rapide chez les enfants de plus d'un an..

Si le hoquet est associé à un ventre gonflé, une mère qui allaite devrait réfléchir à sa nutrition. Elle doit exclure du régime les aliments qui peuvent lui causer des ballonnements, mais cela passe inaperçu et sans douleur, et chez un bébé qui en souffre (hoquet et coliques). L'augmentation de la formation de gaz est causée par: le maïs, le lait entier, les boissons gazeuses, les légumes et fruits frais (pour la première fois, maman doit les manger cuits), les légumineuses, le pain noir, le kvas, les produits de boulangerie à la levure, le chou, les noix. La préférence est donnée à la bouillie, aux légumes cuits / bouillis, à la viande bouillie, au fromage cottage et aux produits laitiers.

Lorsque le bébé est gonflé, vous pouvez masser l'abdomen, le poser sur le ventre pour une meilleure circulation des gaz naturellement. Les thés (fenouil, anis, aneth, cumin) et les préparations carminatives à base de siméthicone aident également..

Comment arrêter le hoquet lié au stress chez un nouveau-né? Des sons durs soudains, des cris, une lumière vive, un changement dans l'environnement habituel de l'enfant, des étrangers peuvent provoquer la peur. Dans ces situations, le nerf vague est excité, ce qui provoque un spasme du diaphragme. Si vous associez précisément l'apparence du hoquet à ces facteurs, vous pouvez arrêter le hoquet en éliminant le facteur gênant. Il est recommandé de distraire l'enfant, de lui offrir un environnement calme en le prenant dans vos bras, de le calmer et de le caresser, vous pouvez l'attacher au sein pendant une courte période. Lors d'un contact étroit avec sa mère, il se sentira protégé, se détendra et s'endormira. Un bébé plus âgé peut déjà être distrait par un jeu ou un livre.

Si vous remarquez que l'hypothermie devient constamment la cause du hoquet, vous ne pouvez en sauver un bébé qu'en le réchauffant - habillez-le plus chaud, couvrez-le en plus, allumez peut-être le chauffage pendant une courte période. Cependant, n'en faites pas trop et rappelez-vous que l'air sec et les muqueuses sèches peuvent être une cause indépendante de hoquet. La température dans la chambre de l'enfant ne doit pas dépasser 21-23 C.Compte tenu du fait que le système de thermorégulation est imparfait, il est important de ne pas augmenter la température au-dessus de la température optimale, car la transpiration entraîne une perte d'humidité dans le corps et une sécheresse de l'oropharynx et des voies respiratoires, qui est une cause indépendante du hoquet..

Le traitement médicamenteux du hoquet chez les nouveau-nés est nécessaire avec sa genèse psychogène centrale, avec des troubles sévères de la motilité gastro-intestinale et un reflux gastro-œsophagien.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Perte de poids après l'accouchement ou combien de kg vont directement à l'hôpital

Infertilité

L'image d'une mère heureuse, réussie et à la fois magnifique, imposée par l'opinion publique, provoque le découragement si cette image ne correspond pas à l'âme d'une jeune mère.

Caviar noir et rouge dans l'alimentation d'une mère qui allaite: avis de l'OMS

Nouveau née

Date de publication: 24.11.2019 | Vues: 763 Caviar noir et rouge - produits obtenus à partir d'esturgeons et de saumons. Malgré les avantages indéniables, de nombreuses femmes ont tendance à arrêter d'utiliser le caviar pendant l'allaitement.

Gel de stimulation du travail

Nutrition

Habituellement, le travail devrait commencer à 38-40 semaines de grossesse, mais malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. Si la grossesse est retardée, vous devez absolument consulter un médecin.

Nourriture pour bébé à 5 mois

Nutrition


Une bonne nutrition est l'élément le plus important du développement normal d'un bébé. Au cours des premiers mois de sa vie, le lait maternel suffit à un bébé. Cependant, le temps passe, le bébé grandit et le lait maternel ne peut plus lui fournir toutes les substances nécessaires.