Principal / Infertilité

Douleur au bas du dos chez les femmes enceintes - causes et comment s'en débarrasser

Le bas du dos fait mal pendant la grossesse en raison d'un stress accru sur la colonne vertébrale, mais des troubles pathologiques plus graves, décrits ci-dessous, peuvent être présents.

Que faire?

Avant d'utiliser ces méthodes ou ces méthodes pour éliminer la douleur dans la région lombaire, une femme enceinte doit consulter un gynécologue, procéder à un examen complet, ce qui exclura la présence de pathologies graves.

Pour des raisons physiologiques et afin d'éviter l'apparition de douleurs dans le bas du dos, des méthodes spéciales sont recommandées, qui seront discutées plus loin.

Porter un bandage ou un corset

Le bandage est conçu pour réduire le stress sur la colonne vertébrale, renforcer le système musculaire de l'abdomen, afin que la douleur ne se manifeste pas.

Le corset est une ceinture en matière médicale élastique qui fixe l'abdomen et le bas du dos. Il est recommandé de le porter à partir du deuxième trimestre..

Gymnastique

Pendant la grossesse, une activité physique est nécessaire, mais extrêmement modérée. Grâce à la gymnastique, le corset lombaire est renforcé, les tensions sont éliminées et le syndrome douloureux est réduit. Comment cet effet est-il atteint? Le fait est que l'augmentation des charges due à la grossesse étire ou asservit le système musculaire, et que l'exercice accélère la circulation sanguine et développe les groupes musculaires..

Pour ce faire, vous pouvez faire du yoga, de la natation, du jogging léger, du fitness et de la gymnastique spéciale. Cependant, à la maison, des exercices simples, sûrs et efficaces peuvent être utilisés:

  1. Les pentes. Position de départ - couché sur le dos avec les genoux pliés. Une condition préalable est que les pieds soient dans un état libre. Ensuite, vous devez prendre une profonde inspiration et expirer. En expirant, resserrez les muscles de la presse et tirez légèrement le ventre en essayant de toucher le sol avec le bas du dos. Dans ce cas, il est nécessaire de soulever les fesses. Faites l'exercice lentement.
  2. Mettez-vous à quatre pattes, reposant sur vos paumes et vos genoux. Inclinez la région pelvienne vers la gauche, soulevez les membres droits. Ces bras et jambes doivent être sur le même parallèle. Fixez pendant 15-20 secondes, prenez la position de départ. Répétez la manipulation de l'autre côté.
  3. Extension du dos à quatre pattes. Inspirez - pliez le dos, jetez la tête en arrière. Expirez - donnez au dos une forme arrondie, abaissez la tête pour que le menton touche la poitrine. Le nombre de répétitions - 5 fois.
  4. Pose d'embryon. Mettez-vous à genoux, asseyez-vous avec vos fesses sur vos pieds. Abaissez lentement le corps vers l'avant pour que le front repose sur le sol. Détendez-vous dans cette position, verrouillez-vous pendant 3 minutes. Surveillez vos mains - elles doivent reposer le long du corps détendues.
  5. Triangle elliptique. Tenez-vous debout, les pieds joints. Étirez les membres supérieurs le long du corps. Expirez et en même temps marchez sur le côté à une distance de 50 à 100 cm. Maintenant, levez vos bras vers le haut / sur les côtés pour qu'ils soient parallèles au sol. Essayez d'étirer les membres supérieurs sur les côtés, ce qui entraînera une expansion des omoplates..

Ensuite, posez le talon gauche sur le sol, soulevez l'orteil en tournant le membre de 90 degrés vers la gauche. Tournez également votre jambe droite vers la gauche, mais ne soulevez pas l'orteil du sol, sinon vous perdrez l'équilibre. Abaissez votre main gauche vers le bas de la jambe. Levez la main droite. Congelez et prenez 3 inspirations et expirez, revenez lentement à la position de départ. L'exercice est assez difficile à réaliser dans les premiers stades, alors demandez le soutien d'un être cher.

Avant d'effectuer le complexe, consultez un médecin, car il existe un certain nombre de contre-indications - risque de fausse couche, de saignement, de polyhydramnios, de toxicose sévère. En outre, vous ne pouvez pas faire d'exercices avec grossesse multiple, exacerbation de pathologies chroniques, anémie, infection et hypertension artérielle..

Organisation d'un lieu de couchage

Souvent chez les femmes enceintes, le bas du dos fait mal après le réveil. Dans ce cas, il est important de penser au remplacement du matelas. Il est préférable d'acheter un modèle orthopédique qui sera utile après l'accouchement..

Il existe des règles sur la façon dont une femme doit dormir afin que les syndromes douloureux ne se produisent pas. Tout d'abord, vous ne devez pas dormir sur le ventre ou sur le dos, la préférence doit être donnée à la position latérale du torse, qui ne crée pas de stress sur les organes internes. Adoptez toujours une posture confortable pour que votre corps soit complètement détendu..

Respect du régime

Une femme enceinte a besoin de se reposer complètement - dormir non seulement la nuit, mais aussi pendant la journée. Si vous vous sentez fatigué, ce qui est la norme, assurez-vous de vous allonger sur le lit et de vous allonger, en vous relaxant, pendant au moins 15-30 minutes.

On sait qu'un bon repos est enregistré de 21h à minuit, il faut donc se coucher à 20h30. Après le réveil, assurez-vous de faire des exercices, qui non seulement revigoreront, mais prépareront également la colonne vertébrale à d'autres actions.

Nager et utiliser la piscine

L'eau a des propriétés curatives et cicatrisantes, c'est pourquoi la natation est recommandée pour de nombreuses maladies (en particulier avec des problèmes de colonne vertébrale). L'élément eau aide à détendre et à entraîner le système musculaire de la région lombaire, à éliminer la fatigue et les tensions. Des exercices spéciaux peuvent être effectués dans l'eau, grâce auxquels leur efficacité augmente..

Il n'est pas souhaitable de visiter des plans d'eau ouverts avec une grande foule de personnes pendant la gestation, car le risque d'infection augmente, ce qui est totalement inacceptable. Par conséquent, privilégiez une piscine qui passe par l'étape de désinfection..

Nutrition

Le fœtus, alors qu'il est dans l'utérus, consomme une quantité accrue de minéraux, de vitamines et d'oligo-éléments. Cela est particulièrement vrai des substances nécessaires au système osseux, articulaire et musculaire. Ce qui est utile et nécessaire:

  • lait, kéfir, yogourt, crème sure, fromage cottage;
  • fromage à pâte dure et fondue;
  • Poisson et fruits de mer;
  • soja et haricots;
  • laitue, tous les légumes verts;
  • viande bouillie;
  • fruits frais, baies et légumes.

S'il n'est pas possible de consommer ces produits alimentaires dans la quantité requise (en raison de toxicose, d'allergies, etc.), vous pouvez prendre des médicaments spéciaux:

  • Le gluconate de calcium est une mono-préparation recommandée pour les femmes enceintes.
  • Nycomed calcium D3 - contient simultanément de la vitamine D et du calcium.
  • Calcemin - se compose de différents minéraux, vitamine D3.

Autres méthodes et recommandations

Pendant la grossesse, vous pouvez utiliser d'autres méthodes pour éliminer la douleur dans le bas du dos, mais après consultation préalable d'un gynécologue. Ce qui est recommandé:

  • Vous ne pouvez pas soulever des poids de plus de 3 kg.
  • Il n'est pas souhaitable de faire des mouvements brusques.
  • Ne buvez pas vous-même d'analgésiques pour la douleur - il est préférable de consulter un spécialiste.
  • Mettez des chaussures orthopédiques.
  • Éliminez les sous-vêtements serrés.
  • Essayez de vous asseoir droit et de vous appuyer contre le dossier de votre chaise / chaise.
  • S'il n'y a pas de contre-indications, utilisez la méthode froid-chaud. Pour cela, des compresses froides doivent être appliquées sur le bas du dos pendant 3-4 jours, puis des compresses chaudes pendant le même temps. Dans le premier cas, il est nécessaire de préparer de la glace, qui est placée dans un tissu dense et placée sur un point sensible. Dans le second, un coussin chauffant est utilisé.
  • Visitez la salle de balnéothérapie. Le traitement du syndrome douloureux est basé sur l'effet des eaux minérales, qui enrichissent en outre le corps avec des substances utiles.
  • La méthode de rubanage ressemble au port d'un bandage, mais diffère en ce que des bandes élastiques spéciales sont appliquées au bas du dos.
  • Acupuncture acupuncture - l'effet est effectué au moyen d'aiguilles.
  • Faire un massage du dos dans un cabinet spécialisé.
  • Thérapie manuelle et ostéopathie. Ce sont des variétés de techniques de massage.

Nous déterminons les causes et les méthodes de traitement en fonction de sa nature?

Pour surmonter la douleur au bas du dos, il est important d'en découvrir la cause, ce qui peut être fait en fonction de la nature de la douleur.

Douleur aiguë

La douleur de nature aiguë et aiguë survient uniquement en raison de troubles pathologiques dans le corps d'une femme enceinte. Cela pourrait être:

  • Pyélonéphrite aiguë. La douleur s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle, d'une faiblesse musculaire et d'une rougeur du liquide urinaire. Le point douloureux prévaut sur l'un des côtés, donne au bas du dos.
  • Urolithiase - il y a du sang dans l'urine et des vomissements.
  • Les points de suture de l'utérus divergent après une césarienne. Il se produit lorsque la grossesse a eu lieu avec un court intervalle après l'activité de travail précédente. Les sensations de douleur sont caractérisées par une acuité et une localisation accrues non seulement dans la colonne lombaire, mais également dans l'abdomen.
  • Une douleur aiguë apparaît avant l'accouchement.
  • Autres raisons - infection du corps, lésions helminthiques, maladies du tractus gastro-intestinal, grossesse extra-utérine, etc..

Que faire dans ce cas? Consultez d'urgence un médecin qui vous prescrira des méthodes de traitement adéquates en fonction de la cause de l'événement.

Tirant les syndromes douloureux

Les douleurs lombaires douloureuses surviennent plus souvent au cours des 2e et 3e trimestres. Cela est dû à un stress accru sur la colonne vertébrale.

Vous pouvez vous débarrasser de la douleur de manière simple - porter un bandage, faire un massage, suivre un cours de physiothérapie.

Personnage de tir

Le lumbago dans le bas du dos indique des pathologies neurologiques - sciatique, hernie, ostéochondrose, nerfs pincés, radiculite de la colonne lombaire.

La thérapie est prescrite en fonction du type de maladie. Il est strictement interdit de prendre une décision indépendante sur le choix d'une méthode de soulagement de la douleur.

Méthodes de soulagement de la douleur selon le trimestre

La période de grossesse affecte également fortement la nature et l'intensité de la douleur dans le bas du dos. En conséquence, à des moments différents, différentes méthodes pour traiter le problème sont utilisées..

Dans les premiers stades

En cas de grossesse, la relaxine et la progestérone (hormones) sont activées, ce qui fait que les ligaments se ramollissent et les os de la hanche divergent. Cela contribue à la douleur au bas du dos et est considéré comme normal. Ce processus est nécessaire pour faciliter le processus de mise au monde d'un bébé..

Quant au deuxième trimestre, la raison est l'augmentation de la taille de l'utérus, ce qui exerce une pression sur les organes urogénitaux, les intestins. Cela affecte négativement le bas du dos. De plus, pendant cette période, la charge sur le dos peut être inégalement répartie, provoquant une gêne. Une autre raison est la déviation de la colonne vertébrale dans le contexte de la croissance du fœtus et de l'abdomen.

Pour soulager la condition d'une femme enceinte, il est recommandé de faire un massage, de porter un bandage, de bien manger et de suivre les recommandations de base. Parmi les médicaments, il est permis de prendre No-shpa, Dyufaston, Utrozhestan.

Si des symptômes supplémentaires sont présents, cela peut indiquer des causes pathologiques. Alors va quand même à l'hôpital.

À une date ultérieure

Les derniers mois de grossesse sont toujours caractérisés par des douleurs dans le bas du dos. Cela est dû à la plus forte contrainte sur la colonne vertébrale et d'autres systèmes internes. Il est particulièrement important que la circulation sanguine soit perturbée, que les fibres nerveuses soient comprimées. Dans ce cas, la raison est la prise de poids rapide du fœtus..

Un autre facteur est un changement de l'équilibre hormonal, contre lequel les os pelviens continuent de diverger, ce qui provoque une gêne. De plus, l'utérus se prépare au travail, ce qui entraîne également des douleurs lombaires..

Comment pouvez-vous soulager le syndrome de la douleur:

  • faire de l'aquagym;
  • Faites un massage;
  • porter un corset;
  • reposez-vous davantage dans une position confortable;
  • marcher plus souvent au grand air.

Il n'est pas toujours permis de porter un bandage, car cela peut être nocif. Cela se produit lorsque le fœtus est dans la mauvaise position. Il est nécessaire de prendre en compte le fait que le futur bébé se retourne constamment, il est donc interdit de tirer le corset. Et comment y remédier, vous devez demander au médecin.

Quand voir un médecin?

Il est toujours nécessaire de parler des maux de dos au spécialiste traitant, mais il est particulièrement important de traiter les cas où, en plus de la douleur, d'autres symptômes apparaissent (sang du vagin, vomissements, température corporelle élevée, inconfort dans le bas de l'abdomen, caillots sanguins dans les selles, urine, etc.).ré.).

En un mot, si autre chose vous dérange, en plus de la lombalgie, cela peut indiquer des pathologies. Portez une attention particulière à la nature du signe qui se manifeste - netteté, netteté, lumbago.

Le bas du dos pendant la grossesse doit présenter un syndrome douloureux modéré, qui peut être éliminé sans l'utilisation d'un traitement médicamenteux. Pour arrêter la douleur, assurez-vous de mener une vie saine et modérément active, de bien manger, de ne pas manquer l'échographie prescrite et de faire attention aux particularités de la douleur en temps opportun.

Pourquoi les femmes enceintes ont-elles des douleurs lombaires et comment les traiter

Environ 90% des femmes enceintes souffrent de douleurs lombaires dans une plus ou moins grande mesure. Les douleurs lombaires peuvent survenir à n'importe quel stade de la gestation et nécessitent de rechercher la cause qui les a provoquées et de prendre les mesures nécessaires. Le plus souvent, les lombalgies dérangent les femmes enceintes qui mènent une vie sédentaire, sont en surpoids ou ont des maladies qui surviennent avant la conception..

Causes physiologiques de la douleur

La nature de la douleur lombaire est différente, elle peut être douloureuse, tiraillante ou crampe, tir, coupure, etc. Les causes de la douleur lombaire peuvent être conditionnellement divisées en physiologiques et pathologiques, mais l'apparition d'un syndrome douloureux nécessite dans tous les cas une visite chez un médecin.

Les facteurs physiologiques qui causent la lombalgie comprennent:

  • Changement du centre de gravité. Pendant la gestation, le poids d'une femme augmente de 10 à 16 kg, ce qui augmente par conséquent la charge sur la colonne vertébrale et les membres inférieurs et provoque des douleurs dans le bas du dos. De plus, l'utérus en croissance s'étire et perd sa tonicité des muscles abdominaux, ce qui augmente la charge sur les muscles du dos et provoque un déplacement du centre de gravité chez la femme enceinte. Pour maintenir l'équilibre, une femme tend les muscles de son dos, tire ses épaules en arrière, incline son cou et pousse son ventre vers l'avant. Ce qui précède augmente encore plus la tension des muscles du bas du dos et provoque un syndrome douloureux..
  • Récipient à fruits en croissance. Le fœtus en croissance provoque la croissance de l'utérus, ce qui entraîne une compression du diaphragme, des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses situées près de la colonne vertébrale, provoquant une gêne et des douleurs dans le bas du dos. Cette condition est la plus typique pour la fin de la gestation et, en particulier lorsque la femme enceinte est allongée sur le dos..
  • Changements hormonaux. Dès le moment de l'implantation de l'ovule, les hormones progestérone (responsable du maintien de la grossesse) et de la relaxine (provoquant un ramollissement des ligaments dans les articulations de l'os du bassin et de la colonne vertébrale) commencent à être produites de manière intensive dans le corps de la femme enceinte. La libération de relaxine prépare le corps de la femme au passage du fœtus pendant le travail à travers l'anneau osseux du bassin sans causer de dommages. Le ramollissement des ligaments et des articulations cartilagineuses avec un utérus élargi augmente encore la charge sur les os pelviens et la colonne vertébrale, provoquant des douleurs lombaires.
  • Des combats d'entraînement. Ils sont également appelés contractions de Braxton Hicks. Elles apparaissent plus près de la fin de la grossesse et se caractérisent par des crampes irrégulières et non croissantes dans le bas de l'abdomen et des douleurs douloureuses dans la région lombaire. Les contractions d'entraînement préparent le corps maternel à l'accouchement, ne sont pas considérées comme une pathologie, mais peuvent causer de l'inconfort pour une femme enceinte.
  • Chaussures mal ajustées. Le port de chaussures serrées, inappropriées (trop petites ou, au contraire, grandes), et, en particulier, la préférence pour des chaussures à talons hauts et fins augmentent encore la tension musculaire dans le dos, exacerbent le déplacement du centre de gravité, ce qui augmente les douleurs lombaires mineures ou les provoque apparence en l'absence de syndrome douloureux.
  • Descente de la partie de présentation du fœtus. Typique pour une grossesse tardive. La tête ou l'extrémité pelvienne est abaissée et pressée contre l'entrée du petit bassin, appuyant sur les terminaisons nerveuses et provoquant des douleurs dans le bas du dos.

Que faire avec la douleur physiologique

Le respect de règles simples aidera à arrêter ou au moins à réduire les maux de dos:

  • Bandage prénatal. Il doit être porté à partir de la seconde moitié de la grossesse. Il est important de choisir la bonne taille de bandage, et son utilisation soutiendra la croissance du ventre, réduira la charge sur la colonne vertébrale et régulera l'équilibre. Il est particulièrement utile de porter un bandage pour les femmes enceintes qui travaillent debout ou marchent beaucoup.
  • Chaussure. Le port des bonnes chaussures joue un rôle important dans la gestation, en particulier au deuxième et au troisième trimestre. Il est conseillé de choisir des chaussures en matériaux naturels, avec des talons petits (jusqu'à 5 cm) et larges, libres, mais ne tombant pas des pieds, avec des bretelles larges et denses. Avec la pathologie de la colonne vertébrale et des articulations, le port de semelles orthopédiques est efficace.
  • Activité de travail. Si le travail d'une femme enceinte est associé à une assise prolongée, par exemple devant un ordinateur ou un bureau, vous devez faire des pauses toutes les 15 minutes, vous lever, marcher, faire quelques exercices physiques simples. Par exemple, levez les bras en inspirant, expirez lentement, baissez les bras. Lorsque vous restez debout pendant une longue période de travail, il est nécessaire de transférer périodiquement du poids d'une jambe à une autre.
  • En marchant. Les longues promenades à l'air frais contribuent à la production de vitamine D dans le corps (même par temps nuageux), ce qui est nécessaire au métabolisme normal du calcium (le calcium renforce le système squelettique et les dents).
  • Limitation de l'activité physique lors d'une crise douloureuse. Si possible, allongez-vous et détendez-vous pendant 15 à 20 minutes.
  • Massage. Des caresses légères du bas du dos et des pieds réduiront la douleur. Pour masser les pieds, il est permis d'utiliser des tapis de massage, des balles.
  • Dormir. Un bon sommeil est important pour une femme enceinte. Il est recommandé de dormir sur le côté avec deux oreillers supplémentaires pour soulager les douleurs lombaires. L'un est serré par les jambes, l'autre est placé sous le ventre. Si possible, il est conseillé d'acheter un oreiller orthopédique spécial.
  • Faites de l'exercice. Il est conseillé à chaque femme enceinte, en particulier à celles qui souffrent de douleurs lombaires, de faire des exercices spéciaux pour les femmes enceintes tous les jours. Les inclinaisons et les virages brusques doivent être évités (pincement possible de la racine vertébrale), évitez de soulever des poids. Si vous devez soulever quelque chose du sol, vous devez vous accroupir, prendre un objet et vous tenir le dos droit.
  • Bonne nutrition. Une femme enceinte a besoin de manger rationnellement, la nourriture doit contenir tous les nutriments, vitamines et minéraux. L'utilisation de produits laitiers fermentés, de noix, d'herbes et de poisson (comme source de calcium) est particulièrement importante.
  • Douche / bain chaud. Une douche chaude ou un bain chaud peut aider à soulager les douleurs lombaires. Pour une relaxation complète, il est recommandé d'ajouter à l'eau des huiles essentielles, des sels ou des décoctions d'herbes apaisantes..

Causes pathologiques de la douleur

Les facteurs pathologiques causant des lombalgies chez les femmes enceintes comprennent:

  • La menace d'interruption de grossesse. Peut survenir à tout âge gestationnel. L'apparition de douleurs tiraillantes ou douloureuses dans le bas du dos et dans le bas de l'abdomen jusqu'à 22 semaines indique une menace de fausse couche. La menace progressive d'interruption s'accompagne d'un écoulement sanglant ou brun du tractus génital, la douleur est remplacée par une douleur spastique. Dans les derniers stades, il peut y avoir une menace de naissance prématurée, qui s'accompagne également de douleurs tiraillantes dans le bas du dos, d'une augmentation du tonus de l'utérus, d'une augmentation des écoulements muqueux (écoulement du bouchon muqueux).
  • Pyélonéphrite. L'exacerbation de la pyélonéphrite chronique existant avant la grossesse ou l'apparition d'une maladie pendant la période de gestation s'accompagne de douleurs ou de tiraillements dans le bas du dos. En plus de la douleur, une femme s'inquiète de la fièvre, des troubles urinaires (crampes lors de la vidange de la vessie, des mictions fréquentes), des symptômes d'intoxication (faiblesse, léthargie, perte d'appétit).
  • Urolithiase colique. Se produit lorsque des calculs rénaux sont présents. Accompagné de douleurs dorsales spastiques unilatérales ou bilatérales, de phénomènes dysuriques.
  • Pathologie neurologique. Avec une hernie intervertébrale, les vertèbres du disque intervertébral sont enfreintes, avec une radiculite lombo-sacrée - l'atteinte des racines vertébrales. Les douleurs sont vives, tirantes dans la nature, irradient vers la jambe, accompagnées de problèmes de mouvement (flexion, marche).
  • Myosite. L'inflammation locale des muscles lombaires s'accompagne d'une douleur aiguë, peut-être d'un caractère tirant, qui s'intensifie lors de la flexion et de la rotation. Il y a aussi une augmentation de la température corporelle, une hyperémie de la peau du bas du dos. La myosite est due à l'hypothermie.
  • Symphysite. Le processus inflammatoire dans l'articulation pubienne est dû à la mobilité et au relâchement du tissu cartilagineux dans l'articulation pubienne et à l'inflammation concomitante des muscles et des os du bassin. Caractérisé par une douleur intense dans l'utérus et le bas du dos, des problèmes de marche (démarche maladroite et chancelante), des douleurs à la palpation du bas du dos et des étirements des jambes.
  • Pancréatite L'inflammation du pancréas est causée par un trouble de l'écoulement de la bile, des erreurs d'alimentation (consommation d'aliments gras, épicés, frits), le stress et l'hérédité accablée. La maladie est caractérisée par une douleur à la ceinture dans le bas du dos, des selles dérangées, des nausées et des vomissements, de la fièvre.

Traitement de la douleur pathologique

Le traitement des douleurs lombaires pendant la grossesse causées par une pathologie est déterminé par la cause qui les a provoquées:

  • Pyélonéphrite. La maladie nécessite une hospitalisation et la nomination de médicaments anti-inflammatoires, uroantiseptiques et antibiotiques, en tenant compte de la sensibilité de la microflore isolée. On montre au patient le repos au lit, buvant beaucoup de liquides, une alimentation modérée. La douleur est soulagée par la nomination d'antispasmodiques et d'analgésiques. En cas d'intoxication sévère, une thérapie par perfusion est effectuée.
  • Menace d'interruption. Toutes les femmes enceintes soupçonnées d'avoir un avortement menaçant ou un accouchement prématuré sont hospitalisées d'urgence. Pour soulager l'hypertonicité utérine, des antispasmodiques et des médicaments tocolytiques sont prescrits. Dans un certain nombre de cas, l'utilisation d'agents hormonaux contenant de la progestérone est montrée (matin, dyufaston). En outre, un repos au lit strict et des sédatifs d'origine végétale (agripaume, valériane) sont prescrits.
  • Crise de colique rénale. Le traitement est hospitalisé, la douleur est soulagée par la nomination d'antispasmodiques et d'analgésiques, dans les cas difficiles, des narcotiques. Le respect d'un régime modéré est prescrit, avec le développement du processus inflammatoire, des uroantiseptiques et des antibiotiques.
  • Radiculite, hernie intervertébrale. Traitement ambulatoire. La femme enceinte se voit attribuer un repos au lit strict, portant un corset ou un bandage. Pour les douleurs intenses, des analgésiques sont prescrits. Après le soulagement du syndrome de la douleur, la chaleur est montrée dans la région lombaire, des exercices de physiothérapie.
  • Myosite des muscles de la colonne lombaire. Le traitement est effectué en ambulatoire. Onguents chauffants prescrits localement sur la région lombaire, en tenant compte des contre-indications à leur utilisation pendant la grossesse. Le traitement est supervisé par un thérapeute ou un neurologue.
  • Symphysite. Traitement hospitalier. La femme enceinte se voit prescrire des préparations de calcium et de magnésium, des vitamines, un bandage et un complexe de gymnastique spéciale qui renforce les muscles du bassin, des hanches et du bas du dos. Dans l'alimentation, la préférence est donnée aux aliments riches en calcium et en magnésium.
  • Pancréatite Traitement hospitalier. Un régime strict d'épargne est prescrit (limitation des aliments épicés et salés, exclusion des aliments gras et frits, refus des produits carnés). La douleur est soulagée par la prescription de médicaments contre la douleur. Des agents anti-inflammatoires et enzymatiques sont également prescrits. En l'absence de dynamique positive, un accouchement prématuré (jusqu'à 36 semaines) ou un avortement médicamenteux (jusqu'à 12 semaines) est indiqué.

La prévention

Le respect des recommandations suivantes aidera à prévenir l'apparition de douleurs lombaires pendant la période de gestation:

  • Mener une vie active. Longues promenades, exercice quotidien pour les femmes enceintes, sports (natation, yoga).
  • Restriction de l'haltérophilie (pas plus de 3 kg).
  • Respect d'une alimentation équilibrée. Les aliments doivent contenir des aliments riches en calcium, en magnésium et en vitamines.
  • Porter des chaussures appropriées. Évitez les chaussures trop serrées ou lâches et les talons hauts.
  • Élimination des mouvements brusques (sauts, virages et virages).
  • Maintenir une posture correcte (dos redressé, abduction des épaules en arrière).

Vidéo: Lombalgie pendant la grossesse. Le bas du dos fait mal pendant la grossesse

Attention! Cet article est publié à titre informatif uniquement et ne constitue en aucun cas un matériel scientifique ou un avis médical et ne peut pas servir de substitut à une consultation en personne avec un médecin professionnel. Consulter des médecins qualifiés pour le diagnostic, le diagnostic et la prescription de traitement!

Pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse - causes d'apparition + méthodes de traitement sûres

La grossesse est stressante pour tous les systèmes du corps. Les changements hormonaux et le stress supplémentaire provoquent une gêne et des douleurs dans diverses parties du corps. Par exemple, presque toutes les femmes ont plus ou moins mal au dos pendant la grossesse..

Pourquoi cela arrive-t-il? Les phénomènes douloureux peuvent-ils être évités? Devriez-vous endurer la douleur et dans quels cas devriez-vous absolument consulter un médecin? Vous obtiendrez des réponses à ces questions et à d'autres après avoir lu cet article..

Maux de dos pendant la grossesse - les principales causes et la nature de la douleur

Votre dos peut vous faire mal au début et à la fin de la grossesse. Douleur due à des causes physiologiques et pathologiques.

Les causes physiologiques sont des facteurs naturels causés par des changements hormonaux et métaboliques dans le corps.

Les sensations douloureuses sont souvent causées par l'hormone relaxine. Cette substance est produite chez toutes les femmes enceintes et augmente l'élasticité des ligaments pelviens et sacrés. Sans relaxin, l'enfant ne passera tout simplement pas par le canal génital..

La deuxième raison naturelle est une augmentation de la taille et du poids du fœtus aux derniers stades de la grossesse. Plus le fœtus est lourd, plus la charge sur la colonne vertébrale est importante. Dans ce cas, le centre de gravité du corps se déplace et la taille de l'utérus augmente, ce qui entraîne une compression des terminaisons nerveuses. Cela provoque des douleurs, parfois très intenses.

En outre, à une date ultérieure, des contractions dites «d'essai» ou «d'entraînement» se produisent souvent - de cette manière, le corps se prépare à l'accouchement. Cela provoque également une douleur intense, non seulement dans le dos, mais également dans toute la ceinture pelvienne-lombaire..

Les causes pathologiques sont plus dangereuses et nécessitent presque toujours une participation professionnelle. Les douleurs dorsales sévères dans les premiers stades sont lourdes de risques de fausse couche, il est donc impératif d'en informer le gynécologue.

Les causes pathologiques les plus courantes de la douleur:

  • maladies de la colonne vertébrale - hernies intervertébrales, saillies, ostéochondrose;
  • maladies infectieuses et inflammatoires des reins et d'autres organes du système génito-urinaire - pyélonéphrite, cystite, glomérulonéphrite;
  • maladies gynécologiques;
  • maladies du système digestif - provoquent des douleurs à la ceinture;
  • néoplasmes;
  • hypothermie;
  • pathologies cardiaques - la douleur irradie dans la zone des omoplates.

La nature de la douleur est variée, tout comme les causes de la douleur. Les douleurs sont douloureuses, constantes, vives, musculaires, localisées dans le coccyx ou dans la moitié gauche / droite du dos, dans les parties inférieure et supérieure. L'intensité augmente souvent à mesure que le timing augmente.

Dans les premiers stades, il s'agit généralement de douleurs douloureuses et à court terme dans le bas du dos, similaires aux douleurs menstruelles. Dans les derniers stades, les muscles du bas du dos et du dos font mal sur toute la longueur. En position horizontale, les sensations douloureuses diminuent ou disparaissent complètement.

Parfois, le dos fait mal non pas pour des raisons physiologiques ou des pathologies, et à cause d'un stress excessif. Par exemple, vous travaillez trop dur ou faites de l'exercice de manière excessive. Soulever des poids n'aide pas non plus à détendre les muscles du dos et les ligaments, en particulier pendant la grossesse..

Les causes les plus probables de la douleur sont liées à la physiologie: les muscles et les ligaments n'ont pas le temps de s'adapter à un poids qui change rapidement. Cependant, vous ne pouvez pas vous diagnostiquer - si des douleurs sont apparues et apparaissent plus ou moins constamment, un diagnostic médical est nécessaire.

Diagnostiquer les maux de dos pendant la grossesse

Les techniques de diagnostic pendant la grossesse diffèrent à bien des égards des examens conventionnels. Afin de ne pas nuire à la santé du fœtus et de la mère, seules des procédures instrumentales et de laboratoire douces sont utilisées.

Ceux-ci inclus:

  • test sanguin clinique général;
  • biochimie du sang;
  • Analyse d'urine;
  • Échographie de la cavité abdominale, de la région pelvienne, des reins;
  • culture bactériologique (frottis) - détermine l'état de la microflore vaginale et identifie les agents infectieux;
  • dépistage prénatal.

Les mesures diagnostiques sont prescrites par le médecin sur la base d'un examen et d'une conversation (clarification des symptômes). Un spécialiste expérimenté est capable de poser un diagnostic sans recherche supplémentaire, mais pour prouver son innocence, il a besoin d'une confirmation scientifique obligatoire.

Si l'analyse ne montre pas de signes d'inflammation et d'infection, la douleur est causée par des raisons physiologiques. Dans ce cas, un traitement conservateur compétent est nécessaire - physiothérapie, correction nutritionnelle, changements de mode de vie.

S'il y a un taux élevé de leucocytes dans le sang, l'ESR est augmentée, il y a des protéines dans l'urine et d'autres inflammations et infections, d'autres tests sont prescrits pour déterminer la cause principale de la maladie.

Les méthodes de diagnostic telles que la tomodensitométrie et l'IRM, les ponctions pour prendre du liquide amniotique ou du liquide céphalo-rachidien ne sont prescrites aux femmes enceintes que si les avantages de ces procédures l'emportent manifestement sur les dommages possibles pour l'enfant.

Comment se débarrasser des maux de dos - conseils utiles

Les procédures de traitement dépendent du diagnostic. Si les causes de la douleur sont pathologiques, un médecin prescrit un traitement. Il s'agit généralement d'un traitement médicamenteux avec des anti-inflammatoires, des antibiotiques sûrs, des médicaments auxiliaires, en fonction de la pathologie identifiée.

Les douleurs physiologiques sont éliminées à la maison, moins souvent des procédures ambulatoires sont prescrites - par exemple, un massage professionnel.

Alors, comment soulagez-vous la douleur? Envisagez des méthodes avec un effet thérapeutique prouvé.

Exercices du dos

La gymnastique thérapeutique, si elle est effectuée correctement, renforcera le corset musculaire et soulagera rapidement la douleur. Mais vous ne pouvez pas faire de l'exercice sans consulter votre médecin.. Idéalement, le gynécologue devrait développer un complexe de gymnastique individuel pour vous..

L'exercice soulagera non seulement les symptômes, mais préparera également les muscles, les articulations et les ligaments à la naissance prochaine. Si vous voulez un effet thérapeutique maximal, achetez un abonnement aux cours spéciaux pour femmes enceintes. Les leçons individuelles avec un instructeur réduiront la probabilité de blessures et d'erreurs d'exercice.

Les devoirs sont également efficaces lorsqu'ils sont faits correctement. Vous n'avez besoin que d'un tapis, d'haltères légers et d'un ballon de gymnastique spécial - Fitball.

Exercices pour les femmes enceintes avec fitball dans cette vidéo:

Massage du dos

Le massage est utile pour une personne dans n'importe quelle condition, mais pendant la grossesse, il doit être effectué exclusivement par un massothérapeute compétent et uniquement selon les directives d'un gynécologue. La meilleure option est lorsque le médecin lui-même trouve un spécialiste pour vous et lui explique les spécificités de votre état..

Le massage n'est pas prescrit au premier trimestre, car c'est la période la plus dangereuse en termes de vulnérabilité du bébé. Au cours des deuxième et troisième trimestres, une femme ne peut plus s'allonger sur le ventre. Par conséquent, le massage se fait assis ou couché sur le côté..

La bonne position de sommeil

Il est clair pour toutes les femmes enceintes que vous ne pouvez pas dormir sur le ventre. Ceci est dangereux pour la santé du fœtus, et c'est également gênant pour la future mère. Depuis le troisième mois, il est interdit aux femmes non seulement de dormir, mais même de se coucher sur le ventre..

Cependant, dormir sur le dos pendant la grossesse est également interdit.. En position couchée, l'utérus élargi commence à appuyer sur les organes internes, provoquant des douleurs dans les régions pelvienne, abdominale et dorsale. De plus, il souffre d'insuffisance cardiaque - dans cette position, la veine cave est pincée.

La position de sommeil la plus sûre pour une femme enceinte est sur le côté gauche avec un oreiller spécial entre les jambes pour plus de commodité. Et n'ayez pas peur de vous allonger accidentellement sur le dos pendant votre sommeil. La nature est sage - vous ne resterez pas longtemps dans cette position.

Nager

La natation n'est pas moins bénéfique pour les femmes enceintes que la gymnastique. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de dire que les femmes enceintes doivent nager avec prudence et surveillance..

Nutrition adéquat

Curieusement, la correction nutritionnelle normalise non seulement le poids, mais soulage également les maux de dos. Un apport complet de vitamines et de minéraux nécessaires dans le corps a un effet bénéfique sur le renforcement des muscles et des ligaments, ce qui élimine les symptômes de la douleur.

Bandage

Un stress excessif sur la colonne vertébrale est la cause la plus fréquente de douleur vertébrale chez les femmes enceintes. Un pansement aidera à soulager ou à éliminer complètement la douleur.. Les modèles modernes de bandages sont confortables, légers et esthétiques. Ils sont faciles à choisir en fonction de la taille et des caractéristiques de la figurine..

Conseil

Vous ne devez pas porter de bandage tout le temps: cela menace l'apparition de vergetures sur l'abdomen. Portez-le occasionnellement - par exemple, lors de longues promenades.

Quand le mal de dos est normal et quand sonner l'alarme

Même la douleur qui survient naturellement nécessite une action thérapeutique. Les sensations douloureuses perturbent le sommeil, privent l'équilibre mental et provoquent le développement de la dépression. Il est d'autant plus important d'éliminer les causes de la douleur dans les conditions pathologiques.

La douleur au premier ou au deuxième trimestre, qui a un caractère spécifique de tiraillement et de douleur et est localisée dans le bas du dos, sert souvent de signe avant-coureur d'une fausse couche ou d'une grossesse extra-utérine. Et s'ils sont accompagnés d'une activité contractile prématurée, vous devez consulter un médecin de toute urgence.

Toute inflammation et infection des systèmes urinaire et reproducteur nécessitent l'intervention obligatoire de professionnels. Si la douleur est accompagnée de pertes vaginales de quelque nature que ce soit, rendez-vous chez le gynécologue dès maintenant.

Comment réduire le stress sur votre dos - des moyens éprouvés

Moins de stress signifie moins de douleur. Le premier conseil d'expert pour réduire le stress sur les muscles du dos est de porter des vêtements et des chaussures confortables. Les femmes enceintes ne devraient certainement pas porter de talons, même les plus petits, et elles ne devraient certainement pas porter de vêtements serrés..

Le deuxième conseil est de vous reposer davantage pendant la journée. Si vous êtes habitué à un travail physique intense (dans le jardin, dans le jardin, autour de la maison), pendant la grossesse, vous devrez changer vos habitudes. Alterner activité physique et périodes de repos.

Il est interdit de soulever des poids ou de déplacer des objets lourds: même 2 kg en fin de grossesse est une charge excessive. Que le mari soulève le fardeau.

Résumons

Le dos fait mal pendant la grossesse le plus souvent pour des raisons naturelles - les muscles n'ont pas le temps de s'adapter aux nouvelles conditions. Mais parfois, les causes de la douleur sont pathologiques et nécessitent une assistance qualifiée..

Dans tous les cas, votre gynécologue doit absolument connaître les douleurs dans le dos, quelles qu'elles soient. Référez-vous-y même avec une légère détérioration du bien-être.

Bonne chance et à bientôt!

Maux de dos sévères pendant la grossesse - que faire si une femme enceinte a mal au dos?

Une équipe de professionnels dans divers domaines

Vérifié par des experts

Tout le contenu médical du magazine Colady.ru est rédigé et révisé par une équipe d'experts ayant une formation médicale afin de garantir l'exactitude des informations présentées dans les articles..

Nous établissons des liens uniquement avec les établissements de recherche universitaires, l'OMS, les sources faisant autorité et la recherche open source.

Les informations contenues dans nos articles ne constituent PAS un avis médical et ne remplacent PAS la recherche d'un spécialiste.

Temps de lecture: 10 minutes

Ce dossier a été vérifié par un gynécologue-endocrinologue, mammologue, spécialiste en échographie Olga Iosifovna Sikirina.

Même la grossesse la plus heureuse et la plus attendue peut être assombrie par des maux de dos. Parfois - tout de suite dans les premiers stades, parfois - plus près de l'accouchement, et pour d'autres - toute la période. Il convient de noter que presque toutes les mères se plaignent de telles douleurs (74% selon les statistiques), y compris en parfaite santé et sans problèmes de colonne vertébrale..

Quelle est la raison et comment vous aider?

Le contenu de l'article:

La nature et les principales causes des maux de dos en début et fin de grossesse

Malheureusement, il est impossible de dire avec certitude pourquoi le dos fait mal. Il peut y avoir de nombreuses raisons à cet événement - à la fois les plus primitives (long terme, charge dans le bas du dos) et celles indiquant de graves problèmes de santé.

Il est important de comprendre la nature de la douleur et de ne pas manquer le moment où vous devez consulter un médecin.

  • "Tire dans le bas du dos." L'utérus commence sa croissance active vers la 16e semaine de grossesse. En raison de l'augmentation, les terminaisons nerveuses sont comprimées, ainsi que les vaisseaux sanguins entourant la colonne vertébrale, à la suite de quoi cette douleur de traction se produit dans le très bas du dos.
  • "Gémit" de manière irrégulière et non intensive dans le bas du dos. Une douleur de cette nature, qui disparaît après un repos tranquille en position «couchée», survient généralement après la 20e semaine. La raison est simple - un déplacement du centre de gravité dans le ventre élargi. Le dos dans la région lombaire doit se plier de plus en plus et, par conséquent, la charge est inégalement répartie sur la colonne vertébrale. La part du lion de la charge est supportée par la région lombaire.
  • Douleur à long terme et fréquente (persistante) localisée dans la région du sacrum. Ils peuvent apparaître même la nuit, condamnant la femme enceinte à l'insomnie, et le repos ne soulage tout simplement pas. Sous l'influence de l'hormone relaxine libérée, l'articulation pubienne est étirée et les articulations des os pelviens / pelviens se ramollissent - le corps se prépare à une naissance rapide. Autrement dit, le bassin «diverge», ce qui, au bon moment, peut laisser librement le bébé entrer dans la lumière. Immédiatement avant l'accouchement, cette hormone «aide» à ouvrir le pharynx cervical.
  • Douleur qui commence après la 37e semaine avec une certaine fréquence. Ne vous inquiétez pas - ce sont des contractions «d'entraînement» qui sont souvent observées peu de temps avant l'accouchement. De plus, au 3ème trimestre, il y a aussi la pression de la tête du bébé sur la colonne vertébrale de la mère..
  • Exacerbation de la douleur s'il y a déjà eu certains problèmes avec la colonne vertébrale. Par exemple, en cas de contusions, blessures ou maladies chroniques du système musculo-squelettique. La douleur et les pieds plats se feront également sentir si la femme enceinte continue de courir en talons hauts ou dans d'autres chaussures qui ne sont pas destinées à être portées pendant la grossesse.
  • Mal au dos. Des douleurs similaires, plus souvent unilatérales et soudaines, similaires à des "chocs électriques" peuvent survenir avec l'ostéochondrose, avec une hernie discale / discale et une radiculite, avec une scoliose et d'autres maladies. Peut être accompagné d'engourdissement dans les jambes ou de picotements. Le soulagement de la douleur se produit lors de la retenue de la respiration ou de l'arrêt du mouvement avec le corps incliné vers l'avant.
  • Mal de dos unilatéral. Dans ce cas, il peut y avoir des problèmes rénaux (concomitants / symptômes - coliques, urine trouble, douleur vive pendant la miction) ou un pincement du nerf / de la racine de la moelle épinière. Le 1er diagnostic est vérifié par échographie et analyses, le 2ème par IRM.
  • Douleur dans le bas du dos avec écoulement sanglant et tirage dans le bas de l'abdomen. Ces signes (environ - au 1er trimestre) nécessitent une attention médicale urgente et parlent le plus souvent de la menace d'une fausse couche. Quant au 3ème trimestre, de tels symptômes indiquent généralement l'ouverture du pharynx utérin..
  • Des maux de dos peuvent également être notés en cas de tonus utérin. Naturellement, vous devez contacter un gynécologue et subir une échographie.

Commentaires d'un gynécologue-endocrinologue, mammologue, spécialiste en échographie Olga Iosifovna Sikirina:

Je citerais 2 causes principales de maux de dos - l'ostéochondrose de la colonne vertébrale désormais répandue dans les régions cervicale et lombaire (conséquence d'une assise prolongée devant un écran d'ordinateur) et la maladie rénale, qui est extrêmement importante pour les femmes enceintes..

Et la douleur dans la colonne lombo-sacrée, qui est considérée comme un symptôme de l'avortement, n'est pertinente que pour les femmes dont l'utérus est dévié vers l'arrière. La grande majorité souffre de douleurs abdominales basses.

N'oubliez pas que consulter un médecin est nécessaire si, en plus des maux de dos, vous remarquez les symptômes suivants:

  • Douleurs qui ressemblent à des douleurs de travail.
  • Douleur en urinant.
  • Urine trouble ou tête mousseuse.
  • Sensation de tonus accru de l'utérus (environ - le ventre «gonfle et devient dur comme une boule», il y a une forte tension dans l'abdomen).
  • Problèmes sanglants.
  • Élévation de température légère / significative.

Que faire pour une femme enceinte si elle a mal au dos - Comment soulager les maux de dos?

Pour une douleur prolongée et intense avec des symptômes supplémentaires, bien sûr, vous devez contacter votre gynécologue.

Si la femme enceinte s'inquiète de la nature de la douleur, il ne faut pas attendre l'amélioration, l'automédication, une visite chez le médecin en temps opportun la sauvera ainsi que le futur bébé du danger.

En l'absence de symptômes alarmants, la douleur peut être soulagée seule en utilisant les moyens, règles et méthodes suivants:

  • Oreiller pour femme enceinte. Si la douleur est causée par les changements physiologiques habituels inhérents aux femmes enceintes, un tel oreiller aidera à normaliser le sommeil, à soutenir le ventre de la mère et à soulager partiellement le dos, en prenant sa tension. Maman peut choisir n'importe quelle forme d'oreiller, si nécessaire - en forme de boomerang, juste un rouleau, en forme de U, en forme de lettre «C», «G», «U», etc. Remarque: un oreiller en forme de «C» après l'accouchement peut être utiliser comme parc temporaire, et le rouleau est un excellent appareil pour éliminer la fatigue des jambes.
  • Bandage pour la future maman. Cela peut être utile après la 20e semaine. Objectif - soutenir le ventre et soulager le stress de la colonne vertébrale. Certes, le porter pendant plus de 4 heures n'est pas recommandé et, bien sûr, vous ne pouvez pas y dormir..
  • Piscine, yoga, aquagym, etc. En général, ces procédures de renforcement générales sont extrêmement utiles pour la future mère. Surtout la piscine. En l'absence de contre-indications, ne perdez pas de temps - aidez votre corps dans une période aussi difficile.
  • Massage léger. Ne vous précipitez pas vers le premier «manuel» que vous rencontrez. N'oubliez pas que le massage pendant cette période, en l'absence de qualifications appropriées d'un «spécialiste», peut nuire considérablement à la maman et à son bébé. Mais un léger massage par un professionnel avec une expérience pertinente n'est que le bienvenu. Cela aidera à détendre les muscles de votre dos et à améliorer votre santé générale..
  • Posture, posture. Vous devez absolument faire attention à la manière et à l'endroit où vous vous asseyez la plupart du temps. Ne surchargez pas la colonne vertébrale. La chaise (chaise) doit être confortable avec une hauteur optimale pour soutenir le dos, et un support n'interférera pas avec les jambes (au fait, il sera utile plus tard pour nourrir le bébé). Il est également déconseillé de croiser les jambes. De plus, changez de posture plus souvent et n'oubliez pas de faire des pauses pour des entraînements légers ou de la marche..
  • Fitball. Utilisez le ballon pour soulager les muscles du dos grâce au "support instable". Vous devez vous asseoir sur le ballon avec les jambes légèrement écartées (choisissez une position confortable!). puis tournez le corps à gauche / droite 5-6 fois. Un autre exercice utile consiste à passer d'une position assise à une position couchée sur le dos. Il étire la colonne vertébrale, plie le dos et détend les muscles du dos. Naturellement, l'exercice ne doit être effectué qu'avec l'aide et le contrôle d'un conjoint..
  • Pas de poids! Demandez à votre conjoint et à vos proches si vous avez besoin de soulever, de déplacer, de transmettre quelque chose. Au cas où vous deviez soulever quelque chose par vous-même, mettez-vous sur un genou avec le dos droit, ne vous affalez pas et soulevez la chose en utilisant la force de vos jambes et non un dos déjà surchargé.
  • Surveillez votre alimentation. Le manque de calcium (son «lessivage» pendant la grossesse) et de minéraux, comme vous le savez, peut également se refléter dans la douleur. Une alimentation équilibrée et correcte est plus que jamais nécessaire..
  • Choisissez les bonnes chaussures. Mettez de côté les talons aiguilles, les talons hauts, les ballerines étroites pendant un moment dans le placard. Maintenant, vous avez besoin de chaussures à petits talons et (fortement recommandé!) De semelles orthopédiques qui réduisent la charge sur la colonne vertébrale et protègent le dos du développement de l'ostéochondrose, etc..
  • Matelas orthopédique. C'est aussi une chose extrêmement utile pour redonner de la force pendant la nuit et pendant le repos de la journée. N'épargnez pas d'argent pour un tel matelas, cela vous simplifiera grandement la vie. Choisissez un oreiller orthopédique pour lui.
  • Exercices physique. Discutez avec votre médecin des exercices qui aideront à soulager le stress de votre dos et à améliorer votre état général. Un des exercices les plus populaires pendant cette période est la flexion du dos «minou» en position «à quatre pattes». En faisant cet exercice régulièrement, vous faciliterez le processus d'accouchement..
  • Bain chaud et douche de contraste dans la région lombaire. N'en faites pas trop avec une douche de contraste, et l'eau du bain doit être extrêmement chaude.

Traitement des maux de dos chez les femmes enceintes - ce qu'un médecin peut prescrire?

Tout d'abord, si vous soupçonnez le développement d'une maladie (et non d'une douleur caractéristique de la grossesse), ils demandent l'avis d'un gynécologue et d'un neurologue, d'un orthopédiste et d'un chirurgien, ainsi que d'un néphrologue..

Selon les résultats de l'examen, un traitement est prescrit

  • Pour les sensations douloureuses causées par des spasmes rénaux, le no-shpu peut être prescrit. La plupart des médicaments ayant pour fonction d'éliminer les spasmes et la douleur sont connus pour être interdits pendant la grossesse. Le médecin prescrit un traitement en fonction du tableau général de la maladie et, bien sûr, des dommages possibles au fœtus.
  • Pour les douleurs lombaires avec écoulement sanglant, il peut y avoir un risque de fausse couche. Dans ce cas, l'hospitalisation, le repos complet et l'alitement sont généralement indiqués. Parmi les médicaments, en règle générale, la magnésie, le Dufaston ou l'Utrozhestan sont prescrits, ainsi que d'autres moyens pour réduire le tonus de l'utérus et maintenir la grossesse.
  • Pour les douleurs associées à des troubles du système musculo-squelettique, Menovazin peut être prescrit. Par exemple, sous la forme d'une pommade ou d'une solution. Ce médicament est considéré comme très efficace en cas de pincement du nerf lombaire. Remarque: les onguents chauffants pendant la grossesse sont interdits! Ils peuvent entraîner une fausse couche..

Pour que le dos ne fasse pas mal pendant la grossesse - méthodes de prévention de la douleur

Pour réduire le risque de douleur et protéger votre corps des surcharges, vous devez prendre soin de vous dans une période aussi difficile pour une femme et, bien sûr, suivre certaines règles:

  • L'utérus en croissance a tendance à pincer les uretères, ce qui entraîne une stagnation urinaire, puis il existe un risque de pyéloectasie et, par conséquent, de pyélonéphrite. Par conséquent, il est recommandé après la 20e semaine de se mettre à quatre pattes deux fois par jour pour améliorer l'écoulement de l'urine..
  • À partir de 3-4 mois, prenez l'habitude de vous allonger (avec un oreiller spécial sous le ventre) avec les genoux pliés sur le côté gauche. Autrement dit, dans la position embryonnaire. Quant à la pose de l'étoile (sur le dos) - oubliez-la jusqu'à la naissance même. En dernier recours - inclinable et sur une surface dure.
  • Ne sautez pas du lit. Montez en roulant. Lorsque vous soulevez quelque chose du sol, pliez d'abord les genoux. Vous ne pouvez pas ramasser des choses sur le sol simplement en vous penchant en avant.
  • Éliminez tous les facteurs qui provoquent des maux de dos et augmentent la charge sur la colonne vertébrale: ne pas soulever de poids, dormir dans un lit confortable, porter les bonnes chaussures, manger les bons aliments, s'asseoir sur des chaises à dossier, etc..
  • Utilisez une attelle prénatale et des oreillers de maternité spéciaux.
  • Si vous continuez à travailler, prenez un rouleau en tissu (sous le bas du dos) et un petit tabouret sous vos pieds.
  • Surveillez votre fonction rénale. Si vous soupçonnez des problèmes dans le système génito-urinaire, consultez un médecin.
  • Reposez-vous plus souvent, jetez vos jambes plus haut - sur un oreiller, par exemple.

Et - éloignez-vous du négatif! Débarrassez-vous de toutes les choses négatives de votre vie. La future maman devrait être heureuse chaque jour..

Plus vous êtes positive, plus la grossesse est facile..

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Pourquoi l'hépatite C est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Conception

Une femme peut être porteuse du virus de l'hépatite et ne pas en être conscienteQu'est-ce que l'hépatite viraleC'est une maladie du foie causée par un virus.

Est-il possible de donner une sucette à un nouveau-né pendant l'allaitement

Accouchement

De nombreuses inconnues attendent les parents d'un nouveau-né. On ne sait pas, par exemple, s'il est possible de faire asseoir l'enfant, à quelle heure introduire des aliments complémentaires et s'il faut donner des bonbons.

Comment choisir et porter une attelle post-partum

Conception

Ce que c'estL'appareil ressemble à une large ceinture élastique avec un insert épaissi sur le ventre.Le bandage post-partum aide à corriger la silhouette.

La Douma d'État a soutenu l'idée de paiements mensuels aux femmes enceintes

Accouchement

La vice-première ministre Olga Okuneva a noté que la vice-première ministre Tatyana Golikova avait déjà chargé les ministères de développer des options possibles pour soutenir les futures mères..