Principal / Analyses

Signes de grossesse lors de la prise de pilules contraceptives

La grossesse pendant la prise de contraceptifs est pratiquement exclue, mais l'indice de Pearl, qui reflète l'efficacité du contraceptif, n'est toujours pas nul. Le plus souvent, le début de la grossesse est associé à une violation du régime d'admission et non à l'efficacité de la méthode de protection contre les grossesses non désirées.

  1. Une grossesse est-elle possible en prenant un contraceptif?
  2. Causes de grossesse pendant la prise de pilules contraceptives
  3. Premier cycle d'admission de COC sans protection supplémentaire
  4. Sauter
  5. Mauvaise sélection de contraceptif
  6. Indigestion
  7. Prendre certains médicaments
  8. Consommation d'alcool
  9. Symptômes de grossesse lors de la prise d'environ
  10. Conséquences pour le fœtus
  11. Que faire si vous tombez enceinte pendant que vous prenez des COC

Une grossesse est-elle possible en prenant un contraceptif?

Le composant progestatif est responsable de l'effet contraceptif dans la composition des agents hormonaux. Les œstrogènes sont administrés sous forme de comprimés uniquement pour maintenir la fonction de l'hypophyse et des ovaires et pour produire des saignements menstruels. Les pilules contraceptives entraînent une modification du travail de la glande pituitaire, inhibent la production de FSH et de LH, par conséquent, l'ovule ne mûrit pas, l'ovulation est impossible.

La probabilité d'une grossesse extra-utérine est également réduite avec les pilules contraceptives. Les hormones suppriment le péristaltisme des trompes de Fallope, augmentent la viscosité du mucus cervical, de sorte que les spermatozoïdes ne peuvent pas pénétrer dans l'ovule. Il faut 7 jours pour développer une action contraceptive. Pendant cette période, il y a une restructuration du système endocrinien d'une femme.

L'indice de Pearl pour les contraceptifs oraux est de 1. Cela signifie que la grossesse avec CO survient dans l'année chez 1 femme sur 100 utilisant cette méthode. Mais les statistiques ne tiennent pas compte de l'exactitude de l'utilisation et de l'absence d'erreurs dans la prise de pilules contraceptives..

Causes de grossesse pendant la prise de pilules contraceptives

Le respect des recommandations dans les instructions du contraceptif oral protège de manière fiable contre la conception. La grossesse pendant la prise de pilules contraceptives survient si une femme enfreint le régime et la posologie, oublie les pilules. Efficacité réduite lors de l'utilisation de certains médicaments qui affectent le métabolisme hépatique des hormones. Les femmes qui ont choisi pour elles-mêmes cette méthode de protection contre la conception non planifiée devraient essayer d'exclure les facteurs qui affectent les propriétés contraceptives..

Premier cycle d'admission de COC sans protection supplémentaire

Ceux qui viennent de commencer à utiliser des contraceptifs oraux doivent être prudents. Les comprimés commencent à boire dès le premier jour de la menstruation et un effet protecteur devrait se développer dans les sept jours. Mais dans certains cas, le corps a besoin d'une période pour s'habituer à la contraception. Pendant cette période, le travail de la glande pituitaire et des ovaires est reconstruit, la production de ses propres hormones est supprimée, le corps s'habitue au nouvel état. Il est dangereux de rompre le régime au tout début du cours.

Les médecins recommandent que la grossesse ne se produise pas pendant la prise de contraceptifs, utilisez des fonds supplémentaires. La recommandation est particulièrement pertinente pour les femmes qui n'ont jamais utilisé de contraceptifs, ainsi que pendant la période post-partum si les COC ont commencé à être utilisés avant le début des règles..

Sauter

Sauter le temps de prise OK jusqu'à 12 heures est relativement sûr. Il est nécessaire, guidé par les instructions, de boire la pilule manquante puis de surveiller attentivement l'heure d'admission. L'opportunité de tomber enceinte apparaît si plus de 12 heures se sont écoulées depuis le moment où vous devez boire bien. Dans ce cas, vous devez vous concentrer sur le numéro de la tablette dans l'emballage:

  • le début du cours - un risque élevé de grossesse, vous devez boire la pilule oubliée et utiliser des préservatifs pendant une longue période;
  • cheveux gris de l'emballage - le risque de voler est également augmenté, des contraceptifs supplémentaires sont utilisés jusqu'à la fin du cours;
  • les dernières pilules ou «sucettes» - vous pouvez sauter celle manquée, mais attendez 7 jours et commencez un nouveau paquet.

Il est dangereux de sauter les contraceptifs deux fois en un mois, le risque de tomber enceinte augmente considérablement.

Mauvaise sélection de contraceptif

Une femme peut devenir enceinte avec des pilules contraceptives hormonales si le médicament n'est pas sélectionné correctement. Il existe des combinaisons optimales pour chaque âge. Recommandé pour les jeunes filles nullipares:

  • Jess;
  • Jess plus;
  • Lindinet 20.

Yarina et Yarina-Plus, Rigevidon, Belara sont utilisés chez les femmes âgées. Lactinet ou Charosetta sont sélectionnés pour les mères allaitantes. Le principal composant sur lequel le médecin se concentre est le gestagène. Il ne doit pas être à une dose trop élevée, mais une réduction significative entraînera un manque d'action contraceptive.

Indigestion

Une grossesse après la pilule contraceptive peut survenir si une femme développe des vomissements ou de la diarrhée quelques heures après avoir pris la dose. Il faut jusqu'à 2 heures pour que le médicament se dissolve et soit complètement absorbé, mais les aliments peuvent affecter ce processus et le ralentir un peu. Par conséquent, ceux qui ont une indigestion, une diarrhée après la prise de la pilule devraient à nouveau boire correctement..

Prendre certains médicaments

Le métabolisme hormonal se produit dans le foie sous l'influence du système du cytochrome P450, oxydation microsomale. Certaines substances sont capables de l'accélérer et de la ralentir. Les médicaments suivants réduisent l'effet contraceptif:

  • contenant du millepertuis;
  • Phénytoïne;
  • barbituriques;
  • Griséofulvine;
  • Carbamazépine;
  • Rifampicine.

Les médicaments utilisés pour traiter le VIH peuvent à la fois accélérer et ralentir le métabolisme des COC.

Consommation d'alcool

Boire de l'alcool à petites doses qui n'entraîne pas d'intoxication alcoolique est sans danger. L'abus fréquent d'alcool aide à accélérer l'oxydation microsomale hépatique et réduit l'effet protecteur.

Une femme peut tomber enceinte quelques jours après l'arrêt de la contraception si elle a déjà consommé fréquemment de l'alcool. Mais cela peut affecter l'état du fœtus plus que l'action des hormones. L'éthanol a un effet tératogène prouvé, conduit à une formation fœtale altérée et à de graves malformations.

En savoir plus sur la compatibilité des contraceptifs et de l'alcool ici.

Symptômes de grossesse lors de la prise d'environ

Lors de la prise de contraceptifs oraux, vous pouvez présenter des symptômes de grossesse moins graves que ceux des femmes normales. Les signes suivants doivent alerter:

  • absence de menstruation, qui arrivait auparavant 2 jours après l'annulation de OK;
  • engorgement des glandes mammaires, leur sensibilité accrue;
  • sensation de faiblesse, fatigue accrue.

Les changements de goût, d'appétit, de nausées et de signes de toxicose ne sont pas typiques pour la première ou les deux premières semaines de grossesse, ces signes apparaissent un peu plus tard.

En prenant OK, le test de grossesse sera positif si la conception a eu lieu. Un résultat faiblement positif apparaît avec une attache embryonnaire extra-utérine.

Conséquences pour le fœtus

Une femme peut devenir enceinte après des pilules hormonales sans nuire au fœtus, mais si elle continue de prendre OK, cela augmente les risques de conséquences négatives. La principale hormone responsable de la préparation du corps à l'implantation et au développement ultérieur de l'embryon est la progestérone. Normalement, il est sécrété par le corps jaune, mais les femmes utilisant OK ne l'ont pas.

Les progestatifs dans la composition des COC diffèrent par leur structure et ne transfèrent pas la muqueuse utérine dans la phase de sécrétion. Par conséquent, l'embryon est moins bien connecté à l'utérus, où la menace d'interruption apparaîtra dans les premiers stades. Pour l'éliminer, le médecin vous prescrira des médicaments contenant de la progestérone Dufaston, Utrozhestan. Ils permettront à l'embryon de devenir plus fort et au placenta de se former. Mais les symptômes d'une fausse couche menacée peuvent persister jusqu'à 20 semaines et plus tard..

L'état de la flore vaginale peut également évoluer vers le développement d'une dysbiose, d'une candidose. Par conséquent, si la grossesse survient après l'abolition des pilules contraceptives, un frottis et un traitement approprié sont nécessaires..

Que faire si vous tombez enceinte pendant que vous prenez des COC

Les médecins recommandent que lorsque des signes de grossesse apparaissent lors de la prise de OK, vous ne devriez pas commencer le prochain paquet, mais arrêter de le prendre. Pour confirmer la conception, vous devez passer un test de grossesse. Il affichera un résultat positif si le délai est supérieur à 2 jours. Si le soupçon est survenu avant que l'emballage des comprimés ne soit terminé, vous pouvez faire un test sanguin pour l'hCG. Cette hormone ne se trouve que chez la femme enceinte et est déterminée dans les quelques jours suivant la fécondation..

Lors de la confirmation d'une grossesse, il faut décider de la maintenir ou d'y mettre fin. Les hormones n'ont pas d'effet tératogène prouvé, mais elles peuvent affecter la portance du fœtus. Par conséquent, le médecin vous prescrira un traitement de soutien spécial pour maintenir la grossesse. Il est possible d'accoucher après avoir pris des contraceptifs oraux par les voies naturelles. Ceux qui décident de l'interrompre se verront proposer un avortement médicamenteux comme moyen le plus sûr.

Que se passe-t-il si vous buvez des contraceptifs pendant la grossesse?

Il s'est avéré que j'avais bu des contraceptifs pendant ma grossesse. Quelle est la prochaine?

Il faut savoir que les médicaments hormonaux sont prescrits aux femmes enceintes dans les cas où elles avaient des troubles hormonaux avant la conception. Ensuite, il y a un besoin de soutien médicamenteux pour la production normale de substances qui soutiennent le fœtus. Les obstétriciens peuvent également prescrire des médicaments hormonaux tôt dans la vie pour prévenir les fausses couches. Les progestatifs le font bien..

Prendre le contrôle des naissances en sachant que la conception a eu lieu est stupide. Cela ne devrait pas être fait. Une autre chose est quand une femme ne sait pas sur le début de la grossesse et continue de prendre des pilules contraceptives. Et cela se produit si elle manque des rendez-vous réguliers. Ensuite, la question se pose naturellement de l'effet de tels médicaments sur l'état du fœtus, sur la possibilité de développer des déviations. Dans ce cas, il convient de garder à l'esprit que les études n'ont pas révélé de lien entre l'utilisation de contraceptifs au début de la grossesse et des anomalies chez le nourrisson. La probabilité de leur survenue est la même pour les mères qui n'ont pas pris de contraceptifs avant la grossesse et celles qui ont conçu un enfant en les prenant. Cela s'applique également à la menace d'auto-avortement..

Les obstétriciens avertissent: ces pilules ne nuisent pas au bébé à naître si elles sont prises pendant le premier mois de gestation. Cependant, déjà à partir de 5 à 6 semaines de la période où le fœtus forme les organes génitaux, il est absolument impossible de permettre à de tels médicaments d'entrer dans le corps. Ils entraînent la survenue de troubles du développement du bébé. Les médecins conseillent aux personnes du sexe plus gentil qui tombent enceintes par accident en prenant des contraceptifs oraux de contacter une clinique prénatale dès que possible. L'obstétricien vous dirigera vers une échographie, une prise de sang, puis vous proposera des options pour l'évolution de la situation.

Quant à l'utilisation délibérée de pilules contraceptives pour interrompre la grossesse, c'est absolument inacceptable! Une fausse couche n'arrivera tout simplement pas. Si vous ne souhaitez pas accoucher, la meilleure option est l'avortement médicamenteux..

Je ne savais pas qu'elle était enceinte et.

Qu'est-ce que j'ai fait!


«Oh, qu'ai-je fait. Je ne savais pas que j'étais enceinte! " Souvent, dans les premiers jours après la conception, une femme ne sait pas qu'une nouvelle vie est en train de naître en elle. Cela signifie qu'elle court le risque de violer une ou plusieurs des règles spéciales d'un mode de vie sain pour les femmes enceintes: ne pas boire, ne pas fumer, éviter les infections et les médicaments. Voyons comment ces craintes sont justifiées. Et un expert nous aidera dans ce domaine - un obstétricien-gynécologue de la plus haute catégorie Galina Lazareva.

Peur n ° 1: fumer

Fumer est une mauvaise habitude. Et, bien sûr, il est peu probable que le futur bébé profite d'une cigarette fumée par une femme enceinte sans méfiance. Mais ça fait vraiment mal? Si une femme qui attend un bébé fume plusieurs dizaines de cigarettes par jour pendant toute la grossesse, les conséquences pour le fœtus peuvent être graves. Cependant, si vous avez dit «non» fermement au tabagisme après avoir appris la grossesse, alors quelques cigarettes quelques jours après la conception ne sont pas une cause de panique. Selon les médecins, le risque supplémentaire dans ce cas est faible. L'essentiel est d'arrêter de fumer plus rapidement.!

Peur # 2: l'alcool

Soyons réalistes - la consommation régulière d'alcool, même à petites doses, pendant la grossesse est loin d'être anodine. L'alcool éthylique, contenu dans toutes les boissons alcoolisées, est capable de traverser le placenta et ses effets chroniques peuvent en effet avoir un effet négatif sur le développement du fœtus - notamment en provoquant un retard de développement et en provoquant des déformations. Cela ne signifie pas du tout que quelques verres de vin bu par une femme au début de sa grossesse entraîneront certainement des conséquences graves: il n'y a ni risque critique ni cause de panique. Les pathologies fœtales sont observées avec la consommation chronique d'alcool et ne sont pas la conséquence d'une «libation» ponctuelle.

Commentaire de spécialiste

Aucune des «violations» énumérées n'est une contre-indication stricte à la grossesse et n'exclut pas la possibilité de donner naissance à un bébé en parfaite santé. En règle générale, tous les doutes aident à dissiper dépistage au premier trimestre (Examen échographique sur un appareil de classe expert), qui est effectué à 11-13 semaines de grossesse. Cette étude vous permet d'identifier ou d'exclure presque toutes les malformations graves..

Peur # 3: la contraception

Si la grossesse a été une surprise, il n'est pas surprenant que la femme sans méfiance ait continué à prendre la pilule contraceptive. De tels cas ne sont pas du tout rares. Mais ne vous inquiétez pas, il existe de nombreuses études qui prouvent qu'il n'y a aucun lien entre la fréquence des malformations fœtales et l'utilisation de la pilule contraceptive pendant la grossesse. Un "mais" important: cela ne s'applique qu'au premier mois de grossesse, puis l'enfant commence à développer les organes génitaux et à ce stade, la prise de médicaments hormonaux est déjà très indésirable.

Commentaire de spécialiste

La prise de contraceptifs au cours des premières semaines de grossesse n'est pas une indication d'interruption de grossesse. Cependant, c'est une raison pour un examen plus approfondi afin d'exclure la possibilité d'un impact négatif sur le déroulement de la grossesse. Très important: dès qu'une femme apprend qu'elle attend un bébé, la prise des comprimés doit être arrêtée immédiatement..

Peur # 4: les vaccinations

Si, par coïncidence, une vaccination de routine coïncidait avec une grossesse non planifiée, alors, bien sûr, vous vous inquiéterez. Mais les médecins disent que la plupart des vaccins modernes (y compris le vaccin contre l'encéphalite à tiques, qui est très pertinent au printemps-été) n'ont pas d'effet tératogène avéré sur le fœtus. En d'autres termes, la plupart des vaccins ne sont pas dangereux - aux États-Unis, certains médecins recommandent même aux femmes enceintes de se faire vacciner contre la grippe et le tétanos. Cependant, il est important de comprendre que la vaccination provoque une réaction individuelle chez chaque personne et assurez-vous de consulter un médecin.

Commentaire de spécialiste

La vaccination en général n'est pas une contre-indication spécifique pour le port d'un enfant. Cependant, si une femme a reçu des vaccins après la conception, il est nécessaire d'en informer le médecin menant la grossesse. Le fait est que certaines infections - par exemple, la rougeole, les oreillons, la rubéole - ont des effets tératogènes. Mais c'est une raison pour contacter un médecin spécialiste des maladies infectieuses. Ce spécialiste demandera des tests pour montrer que l'infection est active. Sur la base de leurs résultats, il pourra dire avec certitude si le risque pour le fœtus est élevé ou si un traitement prophylactique est nécessaire, une observation dynamique est également possible.

Peur n ° 5: les antibiotiques

Dès que vous apprenez la grossesse, vous devenez immédiatement froid intérieurement de peur - "J'ai bu des antibiotiques!" Mais est-ce que prendre ce groupe de médicaments est si terrible? La plupart des antibiotiques modernes ne sont pas interdits pendant la grossesse tant qu'il y a une bonne raison de les utiliser, et cela est indiqué dans les instructions d'utilisation de ces médicaments. Votre médecin sait très bien quels antibiotiques sont autorisés et lesquels sont strictement contre-indiqués pour les femmes enceintes..

Commentaire de spécialiste

La plupart des antibiotiques modernes ne sont pas contre-indiqués pendant la grossesse. Une contre-indication vraiment grave au portage est la prise de médicaments ayant un effet tératogène prouvé - en règle générale, il s'agit de médicaments destinés à traiter des maladies graves (par exemple, la chimiothérapie).

Quoi qu'il en soit, si au début de la grossesse un médicament sérieux ou "suspect" a été utilisé, il est nécessaire d'attirer l'attention d'un gynécologue sur ce point. Dans ce cas, il vous enverra chez un généticien, qui pourra vous expliquer en détail tous les risques et, si nécessaire, vous prescrire un examen complémentaire..

Peur # 6: rhumes et infections intestinales

Il n'y a aucun doute - la grossesse n'est pas le meilleur moment pour la maladie, mais peu dépend de nous. Même si vous saviez que vous étiez enceinte, il est peu probable que vous ayez eu l'occasion «d'abandonner» le virus, ce n'est toujours pas une cigarette. On pense que les infections virales (ARVI), en particulier la grippe, peuvent provoquer des malformations - les médecins disent que dans ce cas, en règle générale, le principe du «tout ou rien» fonctionne - le virus n'a aucun effet et la grossesse se développe normalement, ou se produit spontanément fausse couche à une date très précoce. En fait, il n'y a pas de données fiables sur la possibilité d'infection du fœtus et l'effet tératogène des ARVI. Cependant, la maladie transférée peut avoir un effet négatif sur le corps de la mère et, bien sûr, il vaut la peine d'en informer votre médecin..

Quant aux infections intestinales et aux intoxications, elles ne présentent pas de danger immédiat pour le fœtus, car elles sont localisées dans les intestins. Les conséquences négatives pour le fœtus peuvent provoquer une déshydratation extrême et une intoxication très sévère.

Commentaire de spécialiste

Le SRAS et les infections intestinales justifient des examens supplémentaires et une surveillance dynamique plus poussée. Il est important de savoir: bien que presque tous les effets énumérés ne soient pas des contre-indications strictes pour porter une grossesse, ils doivent être signalés à votre médecin afin qu'il ait des informations complètes et soit capable de prendre des décisions basées sur la réalité. Nous ne devons pas oublier que la responsabilité de porter une grossesse est partagée également entre la patiente et les médecins. Cela signifie que la moitié du succès est entre vos mains.!

Quel dommage pour un enfant est la contraception pendant la grossesse

Il a été prouvé qu'un préservatif est l'un des contraceptifs les plus fiables, mais avoir des relations sexuelles avec celui-ci n'apporte pas toujours le plaisir aux partenaires, il est donc parfois conseillé de recourir à des méthodes de contraception alternatives. Les femmes peuvent prendre des pilules pour éviter la conception, mais elles ont toujours une chance de tomber enceinte. De nombreuses filles continuent à utiliser des contraceptifs oraux pendant la grossesse, ne sachant tout simplement pas qu’elles sont déjà «dans une position intéressante»..

Mécanisme de pilule contraceptive

Pendant la grossesse, le corps de la femme produit des hormones - œstrogène et progestérone, qui aident à arrêter l'ovulation et à empêcher la maturation de l'ovule dans l'ovaire. La même chose se produit lors de la prise de contraceptifs oraux (CO), car ils contiennent également les hormones nécessaires, bien qu'obtenues synthétiquement.

Les contraceptifs hormonaux effectuent les tâches suivantes:

  • empêcher l'éjaculat de pénétrer dans l'utérus, provoquant la contraction de son col de l'utérus;
  • ralentir le développement de l'ovule dans l'ovaire, de sorte que la période ovulatoire ne vient pas.

Les contraceptifs oraux sont très efficaces, mais vous devriez consulter votre gynécologue avant de les utiliser. Le spécialiste sélectionnera le type de comprimés requis, en tenant compte des contre-indications et des effets secondaires possibles.

Il existe deux types de pilules hormonales:

  1. Mini-bu - inhibe l'ovulation et provoque un épaississement de la glaire cervicale, contient du prostagène. Boire doit être à partir des premiers jours du cycle menstruel en même temps, sans manquer une dose.
  2. OC puissant - contient des œstrogènes, ce qui arrête complètement le début de l'ovulation en raison de l'ovule immature.

Fiabilité

Selon les dernières recherches dans le domaine de la santé, les CO protègent contre les grossesses non désirées dans près d'une centaine de cas sur cent. La fiabilité est de 97 à 99,7%. Mais les pilules ne peuvent pas protéger contre toutes sortes de maladies sexuellement transmissibles. Si une femme sort avec plusieurs partenaires, il est préférable d'utiliser des préservatifs pour se protéger. Les médicaments hormonaux sont meilleurs pour les couples qui ne sont pas pressés d'avoir des enfants.

Causes de grossesse non désirée

Même si vous buvez des contraceptifs, en suivant les instructions du médecin, il existe toujours un risque de tomber enceinte. Cela se produit pour un certain nombre de raisons liées aux caractéristiques du corps humain..

Sauter une pilule

Il est nommé à juste titre le coupable le plus courant de grossesse non désirée. Les experts conseillent fortement de boire strictement un comprimé par jour, à la même heure.

Dans la pratique, les filles oublient souvent, ou pour une raison indépendante de leur volonté, ne prennent pas le médicament. Sauter menace que l'ovule puisse mûrir et passer des ovaires à l'utérus.

Prendre des antibiotiques

Les médicaments bactéricides peuvent atténuer l'effet des contraceptifs hormonaux. Il est préférable d'arrêter le traitement antibiotique au cours de la prise de contraceptifs, sinon le risque de concevoir un enfant sera assez élevé. Ou vous pouvez utiliser des méthodes de contraception de barrière à ce moment.

De l'alcool

L'alcool est connu pour avoir un impact négatif sur la santé humaine en général. Les femmes, en particulier les jeunes filles, ne devraient certainement pas abuser des boissons alcoolisées. Boire de l'alcool, même en petites quantités, peut réduire l'effet de la pilule contraceptive.

Indigestion

Avant de prendre des contraceptifs oraux, les filles doivent être examinées pour des maladies du tractus gastro-intestinal.

Ne prenez pas de pilules si vous constatez les symptômes suivants de troubles digestifs:

  • diarrhée, diarrhée;
  • brûlures d'estomac, ballonnements;
  • nausées Vomissements;
  • constipation;
  • éructations fréquentes, douleur et sensation de lourdeur dans l'abdomen.

Il faut 3 à 5 heures pour que la pilule soit absorbée par l'organisme. Si pendant ce temps des signes d'indigestion, tels que des vomissements, sont perturbés, il y a un risque que la pilule ne fonctionne pas correctement.

Autres raisons

De nombreux représentants de la belle moitié de l'humanité se torturent avec divers régimes, boivent des thés pour perdre du poids, diverses tisanes. Lors de la prise de pilules, il est préférable de refuser de telles parties de thé, car il existe un risque que le contraceptif soit excrété du corps avec des substances nocives. Il est préférable de ne pas utiliser du tout la médecine traditionnelle, en particulier les décoctions et les teintures, pendant la période de prise de OK.

Les autres facteurs qui mènent à la grossesse, même si vous prenez des contraceptifs oraux, comprennent:

  1. L'utilisation de médicaments pour les mycoses, les convulsions et l'inflammation. Par analogie avec un traitement antibiotique, l'effet du contraceptif peut être terne.
  2. Rapports sexuels dans les premiers jours d'utilisation des pilules contraceptives - l'effet des pilules peut ne pas venir immédiatement, il est donc préférable de vous protéger en plus avec des préservatifs la première semaine du cours.
  3. Dosage incorrect - les doses correctes de l'hormone seront déterminées par un spécialiste, contactez votre gynécologue avant le traitement. En choisissant le mauvais remède et en faisant une erreur de dosage, vous pouvez facilement tomber enceinte.
  4. Les humeurs dépressives, le stress, le blues - réduiront l'efficacité des médicaments hormonaux. La dépression est le coupable le plus rare de toutes ces raisons de grossesse lors de la prise de contrôle des naissances. Mais si c'est là, il vaut la peine de boire des sédatifs en parallèle, après avoir consulté un médecin.

Symptômes de grossesse lors de la prise OK

Trois semaines, c'est la durée du traitement hormonal contraceptif. À la fin du traitement, une femme peut observer un écoulement qui ressemble à un saignement menstruel. Une semaine passe et le repérage disparaît, vous pouvez à nouveau utiliser OK.

L'anxiété affecte les filles uniquement dans les cas où il n'y a pas de décharge à la fin du cours.

Ensuite, vous devez examiner de plus près les principaux symptômes de la grossesse:

  • la poitrine a augmenté, on a l'impression que le soutien-gorge est devenu petit;
  • assombrissement de la zone autour des mamelons (vire au brun);
  • indifférence à tout autour, désir constant de dormir, fatigue;
  • hypersensibilité des mamelons;
  • envie fréquente d'aller aux toilettes pendant la nuit;
  • vomissements, nausées, constipation;
  • la température basale est au-dessus de la normale et ne diminue pas pendant une longue période;
  • l'apparition d'amertume dans la bouche après avoir mangé;
  • l'appétit augmente brusquement ou disparaît complètement;
  • la libido augmente;
  • une éruption cutanée apparaît sur la peau;
  • inquiet d'une irritabilité accrue.

Il est possible que les effets énumérés soient causés par la prise de contraceptifs hormonaux, mais vous ne devriez pas vous flatter à ce sujet..

La fécondation peut être jugée sur la base d'un complexe de symptômes. Ne sonnez pas l'alarme si votre poids a augmenté de façon spectaculaire, de l'acné et des nausées apparaissent. Il est préférable de faire une échographie, une prise de sang et un test de grossesse pour s'assurer qu'il y a un fœtus dans l'utérus..

Certaines filles ne font pas attention aux signes de grossesse, tout en continuant à prendre des pilules et en pensant que cela provoquera une fausse couche. Cet avis est erroné, au mieux, la femme enceinte s'en sortira avec des troubles hormonaux, mais cela ne fonctionnera pas pour mettre fin à la grossesse.

Autres raisons possibles du retard

L'absence de menstruation après la fin de la prise de contraceptifs oraux ne doit pas être dérangeante. Les hormones contenues dans les pilules contraceptives peuvent provoquer des menstruations. La menstruation peut arriver un ou plusieurs jours de retard.

Cela vaut la peine de s'inquiéter si vous avez eu un contact sexuel 5 à 7 jours avant de commencer à prendre les pilules ou si vous ne respectez pas la procédure d'utilisation de OK.

Règles d'application OK

Cela vaut la peine d'être d'accord avec les experts: les pilules hormonales sont très fiables et n'échouent presque jamais. L'emballage contient généralement 21 comprimés, mais il existe des emballages de 28 comprimés, ils doivent être bu strictement tous les jours, de préférence en même temps.

Il existe d'autres règles pour appliquer OK, par exemple:

  1. Le premier jour idéal d'admission est le premier jour de vos règles. Vous pouvez utiliser des contraceptifs hormonaux le lendemain d'un avortement, il n'y a pas de contre-indications à ce sujet.
  2. Vous devez prendre des pilules avec les repas afin de ne pas provoquer de vomissements ou de troubles intestinaux.
  3. Après avoir commencé à utiliser OK, les 7 à 14 premiers jours doivent également être protégés avec des préservatifs.
  4. Après avoir bu la dernière (21e pilule), vous devez arrêter de prendre OK pendant 7 jours, puis un nouveau cours commence, le 8e jour, au plus tard.
  5. Faites attention à l'apparition de taches pendant la pause de 7 jours. S'ils ne sont pas là, vous devriez passer un test de grossesse et être examiné par un gynécologue (peut-être qu'une conception a eu lieu).
  6. Pendant la pause hebdomadaire, ils doivent être protégés avec des préservatifs..
  7. En cas de diarrhée, de diarrhée, de vomissements - vous devez en outre boire 1 comprimé, 10-12 heures après la dernière dose, puis revenir au programme habituel d'utilisation OK.
  8. Oublier de boire des pilules pendant 2 jours d'affilée, il vaut la peine d'arrêter la prise pendant une semaine, puis de recommencer, en utilisant des préservatifs dans les premiers jours.
  9. Si OK est utilisé en parallèle avec d'autres médicaments, assurez-vous de consulter votre médecin pour déterminer la compatibilité des médicaments.
  10. Un paquet de 28 comprimés doit être bu en continu, sans faire une pause de sept jours entre les doses.

Programme d'annulation du CO pendant la grossesse

Lorsque des signes de grossesse apparaissent dans le contexte de l'utilisation de OK, vous ne devez pas paniquer, surtout si la femme a décidé de quitter l'enfant. Les contraceptifs ne nuiront pas au fœtus, n'affecteront pas la santé du bébé.

Après avoir appris la fécondation, vous devez immédiatement arrêter de boire des pilules hormonales combinées et aller chez le gynécologue.

Mais toutes les filles ne prêtent pas attention aux symptômes de la conception et continuent de pousser plus loin les contraceptifs. Dans de telles situations, il existe une possibilité de préjudice à l'embryon, mais tout dépend de la durée d'utilisation des pilules..

Après l'arrêt de l'utilisation de OK, le temps doit s'écouler pour que la fonction reproductrice se rétablisse.

Plus la fille buvait les pilules longtemps, plus elle devrait attendre le début de l'ovulation et la restauration de la fonction ovarienne..

Quand l'avortement est-il indiqué

L'utilisation d'OK ne nuira certainement pas à la santé de l'enfant dans les 35 premiers jours à compter du moment de la conception. Plus près de la 6ème semaine de grossesse, l'embryon forme des organes génitaux, alors vous ne devez pas boire de pilules, mais il n'est pas nécessaire d'avoir un avortement.

L'interruption artificielle de grossesse est indiquée pour:

  • la présence de maladies chroniques et infectieuses chez une femme enceinte;
  • effets tératogènes (facteurs physiques ou chimiques nocifs) sur l'embryon;
  • stress, dépression.

Conséquences pour la femme et le fœtus

Il est nécessaire d'arrêter de prendre des contraceptifs pendant la grossesse, car la conception a déjà commencé et il n'est pas nécessaire de continuer à prendre des pilules. Les contraceptifs oraux complets (COC) ne constituent pas une menace sérieuse pour le fœtus. Les scientifiques n'ont pas trouvé de lien direct entre l'utilisation de médicaments hormonaux et les complications de la grossesse.

L'utilisation à long terme de COC (pendant plusieurs années) peut parfois conduire à l'infertilité - c'est la seule conséquence négative pour les femmes qui soit possible avec les pilules hormonales..

Il est important de se rappeler que le COC:

  • ne conduisent pas à des fausses couches;
  • ne provoque pas d'inhibition du développement embryonnaire.

Commentaires

Depuis plus d'un an, je bois Yarina, ça aide, je n'ai trouvé aucun effet secondaire. Un excellent moyen de se protéger des conceptions imprévues, le meilleur n'a pas encore été inventé.

J'ai consulté un gynécologue avant de commencer à utiliser des médicaments hormonaux. Le médecin m'a prescrit Novinet, je bois déjà depuis 5 mois, j'ai pris un peu de poids, je n'ai pas trouvé d'autres effets secondaires.

J'avais l'habitude d'utiliser une spirale, mais j'ai appris par des amis les pilules «magiques» de Jess. Après avoir discuté avec le médecin, j'ai décidé de me protéger avec des pilules, mais j'ai constamment oublié de les prendre. Le résultat est deux bandes sur la pâte. Mon mari et moi avons décidé d'accoucher, une fille en bonne santé est née, même si j'ai encore bu des pilules pendant trois semaines jusqu'à ce que je découvre la grossesse. Placenta praevia pendant la grossesse, vous pouvez le découvrir sur le lien.

Vidéo

Vidéo sur l'efficacité des contraceptifs hormonaux.

Grossesse pendant la prise de contrôle des naissances et comment elle menace l'enfant

Les pilules contraceptives (contraceptifs oraux ou CO) sont l'une des méthodes de contraception les plus populaires chez les femmes en âge de procréer. En effet, ils sont efficaces à 99% à une utilisation idéale et à 91% à 1, ce qui est plus efficace que les préservatifs. Néanmoins, il y a parfois des cas de grossesse pendant leur prise, ce qui se produit généralement en raison de l'omission de pilules ou de l'influence d'autres médicaments, par exemple, certains antibiotiques. Heureusement, la plupart des études montrent que cela ne devrait pas nuire au bébé à naître ni affecter l'issue de la grossesse..

Grossesse avec contraception

c'est possible?

Une question courante chez les femmes en âge de procréer est: "Puis-je tomber enceinte si j'utilise des contraceptifs?" La réponse est oui. Outre les méthodes de stérilisation, c'est-à-dire la vasectomie chez l'homme et la ligature des trompes de Fallope chez la femme, toutes les autres méthodes ne peuvent être garanties à 100%. L'efficacité des contraceptifs oraux est d'environ 99% lorsqu'ils sont utilisés selon les directives. Cela signifie que vous ne pouvez pas sauter de prendre des pilules ou les prendre avec d'autres médicaments qui réduisent l'efficacité. Mais en pratique, une utilisation idéale est peu probable, donc en fait ils protègent de 91%.

Qu'est-ce qui affecte l'efficacité des contraceptifs oraux?

Les contraceptifs oraux peuvent être inefficaces s'ils sont mal utilisés. Voici quelques raisons:

  • Sauter la pilule. Sauter un comprimé (en particulier la combinaison) ne libérera probablement pas votre œuf. L'essentiel est de le prendre dès que vous vous en souvenez. Mais si plus d'un jour s'est écoulé, la probabilité augmente, en particulier en fonction du type de pilule. Découvrez comment procéder dans ce cas et combien de comprimés prendre dans cet article..
  • Prendre des pilules à des moments différents. 24 heures après avoir pris la dernière pilule, son effet commence à s'estomper. Cela est dû au fait que les CO contiennent des doses minimales de substances actives, ce qui est important pour prévenir les effets secondaires. Même si vous avez pris la mini-boisson 3 heures ou 12 heures plus tard (selon le médicament) que la veille, vous pouvez ovuler.
  • Effet d'interaction. Il existe certains médicaments qui rendent la pilule contraceptive moins efficace. Ce sont des antibiotiques, des médicaments anti-VIH et du millepertuis. Si vous devez prendre l'un de ces médicaments, informez votre médecin que vous prenez OK et utilisez une méthode de contraception différente pendant que vous prenez ces médicaments..
  • Vomissements ou diarrhée. Vomir dans les 2 premières heures suivant la prise de la pilule peut empêcher son absorption par le système digestif. Par conséquent, vous devrez re-doser dès que possible. Un effet similaire peut survenir à la suite de la diarrhée..
  • Génériques de pilule contraceptive. Les médicaments génériques sont des médicaments avec les mêmes substances dans la composition, mais sous un nom différent de marque ou sans brevet, ce qui les rend moins chers. Vous pouvez économiser de l'argent sur les génériques, mais vous pourriez ne pas obtenir suffisamment d'hormones pour supprimer l'ovulation. Dans la plupart des cas, ces médicaments fonctionnent bien, mais parfois ils peuvent être moins efficaces..

Signes de grossesse lors de la prise de contraceptifs oraux

Ils sont difficiles à identifier car bon nombre des effets secondaires de la contraception sont similaires aux signes de grossesse. Le seul moyen sûr de savoir si vous êtes enceinte ou non est de faire un test de grossesse. Les femmes qui utilisent des contraceptifs oraux peuvent parfois ne pas avoir de règles. De plus, les hormones sont parfois nauséabondes, des décharges légères peuvent apparaître, des barbouillettes au milieu du cycle. Cependant, il n'y a aucun moyen de savoir s'il s'agit d'un effet secondaire de la contraception ou de la conception. Les pilules contraceptives peuvent également provoquer une sensibilité des seins, une augmentation de l'odorat et des sautes d'humeur. Si vous prenez OK et que vous soupçonnez une grossesse, consultez votre médecin ou faites faire un test de grossesse à domicile pour éviter les complications.

Que faire si vous tombez enceinte pendant que vous prenez OK?

La recherche montre que la prise de contraceptifs oraux au début de la grossesse ne nuit pas au fœtus. C'est une bonne nouvelle. Certes, certaines études ont néanmoins montré qu'une naissance prématurée, un faible poids à la naissance ou des problèmes congénitaux des voies urinaires sont possibles, mais tout cela est très rare. 3

En général, la plupart des contraceptifs (CO et DIU) réduisent la probabilité d'une grossesse extra-utérine (lorsqu'un ovule fécondé n'est pas intégré dans l'utérus). Mais si une grossesse est survenue lors de leur utilisation, les risques de cette pathologie sont plus élevés que ceux qui n'ont pas utilisé ces fonds. 4 La grossesse extra-utérine est une complication grave et potentiellement mortelle et nécessite une attention médicale rapide.

La meilleure chose à faire si vous soupçonnez une grossesse est un test de grossesse à domicile. Si vous obtenez un résultat positif, arrêtez immédiatement de prendre la pilule contraceptive. En cas de résultat négatif, consultez un médecin pour obtenir des conseils. Vous voudrez peut-être quand même arrêter de prendre les pilules, puis une autre forme de contraception, comme un préservatif, doit être utilisée jusqu'à ce que vous obteniez la confirmation de votre médecin..

L'expérience d'autres femmes

Tiré d'un site en anglais:

«Trois mois plus tard, je suis tombée enceinte sous pilules. Je les ai pris tous les jours sans manquer de dose. Je ne comprends pas ce qui s'est passé. Je n'ai pris aucun autre médicament et je prenais les pilules exactement à la même heure chaque jour. La seule chose à laquelle je peux penser est que j'aime parfois boire un peu de bière (l'alcool n'affecte pas l'efficacité des contraceptifs, cela n'est possible qu'en cas de vomissements - ndlr.) En tout cas, j'ai un fils, et il est juste une bénédiction pour nous ".

«Je suis tombée enceinte en prenant des contraceptifs oraux et j'ai eu une grossesse extra-utérine. À ce moment-là, elle suivait une antibiothérapie pour traiter la sinusite, et je suis sûr que c'était la raison. Maintenant, je serai plus prudent si je dois prendre d’autres médicaments. ».

«Je suis tombée enceinte en prenant les pilules. Et c'est après 20 ans d'utilisation de contraceptifs oraux! Oui, j'ai manqué des pilules pendant plusieurs jours pendant que nous étions en vacances. Et pourtant c'était surprenant, car si vous prenez des pilules depuis longtemps, en principe, vous ne pouvez pas ovuler immédiatement. Je suppose que je l'ai fait! Notre enfant est merveilleux et nous sommes très heureux d'être devenus parents. ".

Est-il possible de tomber enceinte en prenant des contraceptifs oraux

Est-il possible de tomber enceinte en prenant des contraceptifs oraux

Pouvez-vous tomber enceinte en prenant des contraceptifs oraux? Cela semblerait une question stupide, car tous les médias et les médecins affirment que les contraceptifs oraux sont la protection la plus fiable contre les grossesses non désirées..

Cependant, dans certaines situations, il est toujours possible de tomber enceinte en prenant des contraceptifs oraux. Examinons ces situations, au fait, il y a des informations sur chacune d'elles dans les instructions pour les contraceptifs, mais la plupart des femmes sont tout simplement trop paresseuses pour se familiariser avec une telle quantité d'informations..

Vous pensez sûrement que le premier facteur négatif est la «mauvaise» sélection du contraceptif oral, avec la «mauvaise» concentration d'hormones. Pas du tout. Tous les contraceptifs modernes ont presque la même composition. Il est recommandé aux jeunes filles de prendre des médicaments à faible dose contenant 0,02 mg d'éthinylestradiol, ce qui suffit à bloquer l'ovulation. Oui, la prise de contraceptifs contenant des œstrogènes conduit au fait que le follicule dominant de l'ovaire ne se forme pas, la femme devient, pour ainsi dire, temporairement stérile. Mais il existe des pilules avec un effet différent - il n'y a pas de garantie à 100% qu'elles bloquent le début de l'ovulation, mais elles contribuent définitivement à l'épaississement de la glaire cervicale, ce qui empêche les spermatozoïdes de continuer à sortir du vagin. Ces pilules, ou comme on les appelle aussi, les mini-pilules, sont moins fiables que les pilules combinées mentionnées ci-dessus, mais ont moins d'effets secondaires. Ainsi, la prise de mini-pilules n'entraîne pas de diminution de la quantité de lait maternel et est donc recommandée pour les femmes qui allaitent. De plus, les prendre moins souvent entraîne des problèmes avec le système cardiovasculaire, et ils sont donc plus souvent prescrits aux femmes de plus de 35 ans, en particulier à celles qui fument plus de 10 cigarettes par jour. Mais comme il y a un faible risque de tomber enceinte en prenant ce type de pilule contraceptive, les médecins recommandent la mini-consommation uniquement sur des indications strictes, pour les femmes qui ont une fertilité légèrement réduite, ce qui est exactement le même observé chez les femmes qui allaitent et les femmes après 35 ans..

1. Dans les instructions pour tout OK, il est écrit qu'ils doivent être pris en même temps, si le délai est supérieur à 12 heures, l'effet contraceptif sera réduit, ce qui signifie que vous pouvez tomber enceinte en prenant des pilules contraceptives.

2. Une autre situation est si une femme vomit moins de 3 heures après avoir pris la pilule. Dans ce cas, il est recommandé de prendre immédiatement une autre pilule, car la première n'est pas complètement absorbée. Les mêmes mesures doivent être prises pour les diarrhées répétées. À propos, il est conseillé aux femmes ayant un estomac «faible» et des problèmes intestinaux d'utiliser un anneau vaginal Ring ou un pansement spécial.

3. La fiabilité des comprimés peut également diminuer en raison de leur interaction avec d'autres médicaments et même avec certains médicaments traditionnels. Parmi les médicaments, les antibiotiques sont les causes les plus courantes d'échec. Parmi les moyens de la médecine traditionnelle - le millepertuis. De plus, son influence persiste encore 2 semaines après la dernière dose. Donc, pas d'automédication si vous utilisez des pilules pour vous protéger. Si votre médecin vous prescrit un traitement, n'oubliez pas de mentionner votre méthode de contraception, vous devrez peut-être utiliser une barrière (préservatif ou cape vaginale) ou une contraception chimique (spermicides) pendant le traitement. Vous devez également agir dans toute situation où il existe un risque de réduction de l'effet contraceptif.

L'efficacité peut être réduite si la femme a un flux intermenstruel régulier et des saignements. Avec tout cela, les trois premiers mois de prise du médicament sont déjà passés, lorsqu'une telle réaction du corps est normale (une dépendance au médicament se produit). Un autre point important est que vous pouvez tomber enceinte pendant que vous prenez des contraceptifs oraux, si vous ne vous protégez pas en plus au cours des 7 à 14 premiers jours suivant la prise du contraceptif. Dans les cycles suivants, il n'y a pas de telle limitation, seulement dans le premier.

Si une grossesse survient pendant la prise de pilules contraceptives, quelle est la menace? L'accueil dans les 3-4 premières semaines, en fait, ne menace rien et ne sert en aucun cas de motif à un avortement. Cependant, si les saignements menstruels ne se produisent pas dans l'intervalle entre la prise des pilules (pause de sept jours), vous ne devez pas commencer la plaquette suivante tant que vous n'êtes pas sûre de ne pas être enceinte. Cela peut être fait en utilisant un test sanguin pour l'hCG (le plus fiable) ou un test de grossesse. À propos, dans certains cas, les menstruations pendant la prise de pilules peuvent vraiment ne pas être, ou les menstruations sont très rares et se terminent rapidement. C'est une réaction normale aux pilules, cela se produit souvent lors de la prise de médicaments à faible dose, à la suite de quoi l'endomètre de l'utérus ne grossit tout simplement pas lorsque son détachement commence - menstruation.

Ainsi, tomber enceinte en prenant des pilules contraceptives n'est possible que dans des cas exceptionnels. Tout est dans tes mains. Les fabricants donnent une garantie de non-grossesse (sous réserve d'instructions) près de 100 pour cent.

Il Est Important De Savoir Sur La Planification

Est-il possible de boire de la valériane pendant la grossesse et comment le faire correctement?

Accouchement

Le stress n'est bon pour personne. Ils provoquent souvent de graves maladies psychosomatiques chez les adultes et les enfants.

Mélange NAN Nestle pour nouveau-nés: avis, composition, prix, gamme (Optipro, Confort, Hypoallergénique, Lait fermenté, Sans lactose)

Analyses

Trouver la bonne formule qui remplace le lait maternel pour un nouveau-né est une tâche très importante.

Augmenter la pression de la femme enceinte

Nouveau née

Le secret de la longévité dans les vaisseaux sanguinsS'ils sont propres et sains, vous pouvez facilement vivre 120 ans ou plus.L'hypotension survient souvent pendant la grossesse à la suite de changements hormonaux et du développement de nouveaux vaisseaux nécessaires au fœtus.

Un nouveau-né a-t-il besoin d'une sucette pendant l'allaitement?

Conception

En prévision du bébé, en particulier du premier enfant, la future mère est prête à acheter tous les magasins avec des articles pour bébé, car tous les articles pour nouveau-nés semblent si mignons.